RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Porteur des mauvaises nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frigg


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 393

Feuille de Personnage :
HP:
200/200  (200/200)
CS:
250/250  (250/250)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Porteur des mauvaises nouvelles   Lun 4 Fév - 19:06

Arrow Royaume de l'Hadès

Les mauvaises nouvelles affluent rapidement. La jeune archange à une sacrée tâche à remplir. A dire qu'elle avait raison depuis le début. Rha, pour une fois, elle aurait préfére se tromper. La mort de Cerbére ne l'arrange pas mais vraiment pas. Elle avait faire usage de ses ailes mais il s'agit d'une urgence... De toute façon, elle n'a rien à craindre car le commun des Mortels ne peuvent pas la voir si elle ne le désire pas et ses ailes... Les Mortels ne peuvent pas les voir et heureusement... Les protecteurs de l'Olympe ne pourraient plus veiller sur eux en secret.
Elle revient des Enfers où elle à été accueillit par le seigneur des Enfers en personne. C'ets un honneur mais elle n'a plus le temps de traîner sur la route. Ses ailes blanches sont déployés et elle vole dans les Cieux. Lorsqu'elle à quittée le château de la Représentante, il faisait encore jour. Là, la journée est encore levée et heureusement... aphaëlle laisse son cosmos déployé afin d'annoncer son arrivée tandis qu'elle survole la Gréce. Direction l'île de Délos qui est l'emplacement du Sanctuaire avec à ses côtés, le village de Rodorio... Village tant aimé par le Grand Pope et les chevaliers d'or... Sur le chemin, elle eut la réponse de son seigneur.


Citation :
**Raphaëlle, voilà une bien triste nouvelle, mais néamoins il fallait s'y attendre. Si Cerbère n'est plus alors l'équilibre a été boulversé et pour le rétablir, il ne me reste plus qu'une chose. Seul un Dieu pouvait tuer Cerbère ou quelqu'un qui en avait la force. Rend toi rapidement au Sanctuaire d'Athéna et demande a parler uniquement au Grand Pope, si tu ne le peux alors scelle un parchemin où tu notera les informations qui te semblent nécessaire, qu'aucun mortel n'ouvre ce parchemin hormis le Grand Pope s'il ne veux pas subir le courroux de Zeus, seulement ne perd pas ton temps à gravir les douze temples, tu n'en a pas le temps. Dis au Pope la situation mais dis lui également qu'aucune de ses troupes, ne pourra viancre Typhon quand il viendra à se libérer, qu'il rappel tout ses hommes, qu'il organise sa défense au cas où des créatures maléfiques viendraient à sortir du néant en même temps que Typhon. Qu'aucun humain n'intervienne si Typhon venait à se présenter devant, qu'il parte en courant, non pas que je doute de leur force, mais se serait peine perdu car Typhon est plus ancien que les Dieux eux même. Pour L'Olympe ne tinquiète pas, ton doamine a été épargné, Gabrielle et Darion combattent en ce moment même le géant, ce n'est qu'une question de temps avant qu'ils ne gagnent, poursuis ta mission sans crainte. Lorsque tu sera auprès de mon frère Hadès à ton retour dis lui que j'aimerai le voir, ou tout du moins une image spectrale. Dis lui que la situation est la même que lorsque nous portions notre dernier assaut sur les Titans, il comprendra... encore bravo à toi Raphaëlle, tu as toute ma confiance, va délivrer la parole de l'Olympe!**

Ainsi dont elle devait terminer sa mission avant de repartrir en Hadès.. C'est peut-être mieux ainsi mais cela ne l'empêche poas d'être inquiéte... Zeus veut qu'elle livre le message au Grand Pope uniquement... En espérant qu'il ne soit pas occupé. Elle devait se dépêcher. Elle attrape son sceptre avant d'attérir à l'entrée du Sanctuaire. Elle observe avec attention les douzes maisons que le orne et esquisse un petit sourire avant de rester là où elle se trouve. Elle n'a pas le droit ni le temps de traverser les douzes... D'où l'intérêt d'attendre. Tenant son sceptre de sa main droite, elle observe en silence en laissant sa paire d'aile déployé. Il mesure un mètre quatre-vingt surmonté d'une chouette. La chouette est le symbole de la Sagesse mais c'est aussi ce qui protége la jeune archange. Mais sa chouette protectrice posséde deux éclairs sur les ailes qui confirme son statut de protecteur de l'Olympe. En espérant que les chevaliers de l'espoir sauront reconnaître son appartenance...
Revenir en haut Aller en bas
Guyllian


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 34

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mar 5 Fév - 1:04

Il avait à peine fait quelques pas qu'il percevait une sensation bizarre près de lui. Sa cape le recouvrant entièrement, personne ne pouvait déceler qui il était réellement, et c'était mieux ainsi. Mais quelque chose l'attirait. Il semblait sentir une présence. Se tournant vers le groupe qu'il avait quitté, il remarqua aussitôt que cela ne pouvait provenir de là-bas. Etait-ce cette étrange personne qui avait disparu soudainement? Non! Cette présence venait d'apparaitre, il ne l'avait pas ressentit auparavant... et elle était là... quelque part près de l'entrée du Sanctuaire. Avait-il revé? peut-être bien... S'arretant quelques secondes il regarda tout autour de lui afin de détecter ce qu'il avait sentit.

Arrow Arrive.


Dernière édition par le Jeu 7 Fév - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 40

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mar 5 Fév - 15:31

Abel avait senti le cosmo de Raphaëlle il arriva pres de l entrer et le il vit une femme magnifique avec des ailes il se dréssé a le jeune femme

- bonjour jeune demoiselle je suis Abel du trigre quel et la venu de votre visite au sanctuaire.

Abel attendait la réponce de cette jeune femme
Revenir en haut Aller en bas
Eros1


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 58

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mar 5 Fév - 18:55

C'était donc ici. Le sanctuaire d'Athéna, lieu sacré des chevaliers. Son voyage jusqu'en Suède lui avait apporté un peu de paix et de repos, et désormais, Eros était prêt à affronter n'importe quel ennemi. Il avait marché durant des jours entiers, sans s'arrêter, ayant pour seul but de parvenir à cet endroit mythique. Et maintenant, il s'arrêtait, et contemplait d'un air satisfait les vieux bâtiments qui s'offraient à son regard.

Un doux parfum envahit l'air. Un parfum calme, reposant, et délicieux. Un parfum de rose. Comme les apparences étaient trompeuses. Eros serra la rose dans sa main, comme la première fois. Il essaya de se remémorer ces derniers instants en tant que disciple, mais c'était trop loin dans sa mémoire ; il ne réussit même pas à se rappeler le visage effrayé de son maître, qui lui hurlait de l'épargner. Quel idiot. Il avait prit peur, et s'était conduit comme un lâche ; Eros l'avait puni, et il avait eu raison.

Le jeune homme s'avança avec grâce, et passa sa main, fine et d'un blancheur pure, dans ses cheveux, long et soyeux. Qu'il était beau. Encore plus que le jour précédent, il lui semblait. Cela le faisait rire. Les autres n'étaient que de simples hommes, tandis que lui, il semblait descendre d'un dieu. Ces chevaliers d'or étaient pitoyable face à lui.

Lorsqu'il arriva à l'entrée du sanctuaire il n'était pas seul. Apparemment, les personnes présentes avaient déjà senti son cosmos surpuissant, et Eros les regarda avec une certaine fierté. Aucun d'eux n'avait la puissance d'un chevalier d'or...Mais il y avait cette femme, une sorte d'ange, qui dégageait une force incroyable. C'était surprenant, mais Eros ne se laissa pas déstabiliser.

- Quelqu'un aurait-il l'obligeance de me conduire jusqu'au grand pope ? demanda le chevalier, conscient qu'il jouait avec son statut extrêmement élevé pour pouvoir se permettre de parler ainsi à d'autres défenseurs d'Athéna.

Il était déjà venu ici, il y avait d'ailleurs passé quatre années de sa jeunesse, mais il ignorait où siégeait le pope actuel, et il parcourut des yeux les maisons du zodiaque d'or non loin de là.
Il devait absolument voir le grand pope, afin d'officialiser son rang de protecteur de la déesse, et également pour lui présenter ses hommages. Cela faisait si longtemps qu'il n'était pas revenu sur les lieux de son enfance...Rien ici ne pouvait égaler sa beauté.


[ HJ : Pas terrible pour un premier post, mais l'inspiration me manque un peu en ce moment XD]
Revenir en haut Aller en bas
Abel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 40

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mar 5 Fév - 19:12

Abel regarda les personne devant lui et pointa du doit un endroi pres de l entrer et dit

- le grand pope et avec Ares le dieu de la guerre la ou se trouve le cosmo acrésife....et personne ne peux les déranger je suis désolé excusé moi mon impolitesse je suis Abel chevalier du tigre

Abel regarda le chevalier il attendait qu il décline sont identité puis Abel senti quelque chose d étrange

"se cosmo sais se lui d Ares il l intensifi m**** on ne peux allé aidé le grand pope"

Abel revena alui et attenda que le chevalier se présente
Revenir en haut Aller en bas
Eros1


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 58

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mar 5 Fév - 19:23

Le chevalier soupira, agacé. Comment pouvait-on refuser de le voir ? C'était lui-même qui l'avait envoyé chercher de Suède pour le ramener jusqu'ici, alors rien n'arrêterait sa volonté. Eros esquissa un triste sourire qui rendait son visage pâle encore plus sublime et mélancolique, et il décida de se présenter. Peut-être le considérerait-on davantage, et qu'on le reconnaîtrait comme quelqu'un d'extrêmement important.
De toute façon il n'avait pas le choix. Il devait voir le grand pope immédiatement.
Il jeta à terre la rose, et un peu de sang tomba également, souillant les épines qui s'était enfoncée dans la chair du chevalier.

- Je me nomme Eros, et je suis le chevalier d'Or des Poissons. Je crois que nous ne nous sommes pas compris, jeune homme. C'est le grand pope qui m'a demandé, et je suis venu de Suède jusqu'en Grèce uniquement pour le rencontrer. Si vous vouliez bien l'avertir de ma présence...

Eros ferma les yeux, essayant de contenir son agacement. C'était là tout le respect qu'on portait à un homme descendant d'un dieu d'amour et de beauté ? Il serra le poing. Il ne fallait pas qu'il cède à la colère. Il ne le devait pas. C'était laid, c'était impur. Lui n'était qu'un être splendide, et au regard angélique. Il ne cèderait pas à des sentiments désespérément humains.

Le jeune homme rouvrit les paupières et attendit la réponse du garçon en face de lui. Un chevalier ? Probablement. Son cosmos était présent, même s'il n'égalait pas la puissance d'un chevalier d'or. Lui aussi était passé par là.

Un nuage passe, et un doux rayon de soleil vint éclairer de sa lumière le visage nostalgique d'Eros. Quel beau visage...Quelle blancheur magnifique...Il était parfait.

Soudain, il le ressenti. Le cosmos. Surpuissant, dépassant celui d'un pope, d'un chevalier d'or, ou même celui de la jeune femme. C'était le cosmos d'un dieu. Le coeur d'Eros se mit à battre plus fort. Un dieu, ici ? C'était un charmant accueil, et il s'amuserait certainement plus que prévu. Mais à qui appartenait donc cette force incroyable ? Il ne tarderait certainement pas à le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Abel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 40

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mar 5 Fév - 19:35

Abel regarda le chevalier qui jettais sa rose a terre et re dit.

- le grand pope et avec le dieu de la guerre ARES il est ici sai se cosmo que tu ressent plus puissant qu un chevalier d oret du pope...

Abel s aprocha du chevalier et ramassa la rose qui etais a terre

- chevalier d or tu peux allé dans le sanctuaire a ta guise et du peux allé dans ta maison sais tout se que tu peux fair temps que le grand pope n ais pas la désolé

Abel regarda le chevalier du poisson en baissent sa tete en signe de respait
Revenir en haut Aller en bas
Eros1


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 58

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mar 5 Fév - 21:03

Eros le fixa d'un regard doux et pénétrant. Il sentait contre sa joue la chaleur plaisante du soleil, et sourit, perdu dans ses
pensées durant quelques minutes. Il passa à nouveau sa main dans sa chevelure si belle, et oublia un instant l'endroit où il se
trouvait et la personne à qui il parlait. Il était revenu. C'était tout ce qui comptait désormais.
Le chevalier d'or posa à nouveau ses grands yeux bleus dans ceux du chevalier de bronze, et soupira une nouvelle fois. Comme
c'était facheux. Il allait encore devoir attendre pour rencontrer le grand pope, et cela l'énervait au plus haut point. Mais il ne
pouvait rien faire à part contenir sa colère tout au fond de son coeur.

Le beau chevalier finit par répondre, d'une voix doucereuse et contrariée à la fois :
- Quel dommage. Dans ce cas, pourriez-vous me dire quand cet entretien se terminera ?

Cette fois, il espérait une réponse positive ; il n'attendrait certainement pas plus longtemps que cela, et il n'avait nullement
envie de revoir le temple où il avait tué son maître de façon atroce. Ce souvenir lui donnait envie de vomir, et il préférait éviter
de revenir sur les lieux de son entraînement. C'était quelque chose d'extrêmement douloureux pour lui, et il baissa les yeux en
y repensant. Ses longs cils cachèrent de leur forme sombre et délicate l'azur de son iris, et il son regard se posa sur la rose
que venait de ramasser le jeune garçon. Cette rose-là était parfaite, il le savait. Nul ne pouvait égaler sa beauté, si ce n'est son propriétaire.
Eros avait réalisé sa promesse. Il avait commencé à chasser toute forme de laideur et d'impureté de ce monde, et ce n'était pas encore terminé. Il avait envie de rire. Que tout le monde entende sa victoire. Mais il n'en fit rien. Il devait attendre, patiemment, le moment venu. Et ce moment-là serait celui de sa vengeance sur toutes ces années perdues, volées, ces années tristes et mortes.
Revenir en haut Aller en bas
Abel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 40

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mar 5 Fév - 21:10

Abel regarda le chevalier il senti de la colere en lui mais Abel remarqua quelque chose dans le regard du chevalier qu il cachait sa vrai nature...

- désolé chevalier seul ARES vas décidé quand cet entretien sera terminé

Abel dourna le dos au chevalier et alla s asseoir sur un pilier et il regarda dans la direction deu grand pope et Ares
Revenir en haut Aller en bas
Frigg


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 393

Feuille de Personnage :
HP:
200/200  (200/200)
CS:
250/250  (250/250)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mer 6 Fév - 2:13

L'archange était toujours debout. Son sceptre en main, elle observe en silence la beauté du lieu. Elle ressent beaucoup de cosmos... Surtout un qui surpasse les autres. Il se passe quelque chose c'est certain mais quoi ? Le silence était agréable à entendre et semble être différent de celui qui prône parmi les Enfers. Enfin, pour une vivante comme elle, il est plus simple de fermer les yeux au Sanctuaire de la Déesse Athéna que parmi les Enfers. Elle inspire très fortement avant d'entendre quelqu'un qu'elle avait senti. Elle se retourne et elle tenait son sceptre dans ses mains. C'est alrs qu'il se présente à elle comme étant le chevalier du Lion. Cependant, le cosmos qu'il manifeste mntre à la jeune Raphaëlle qu'il n'est pas un chevalier d'or. L'archange s'approche lentement

« Bonjour Abel, chevalier du tigre. Mon nom est Raphaëlle, Archange de la Sagesse, réincarnation de Saint-Raphaël, messagére de l'Olympe et de sa majesté Zeus. »

Mais elle ne pu prendre la parole car un cosmos plus puissant se manifeste. Cette fois-ci, aucun dute, il s'agit bien d'un chevalier d'or. La jeune archange le sait. C'est alors qu'elle se tourne vers l'arrivant. Il était divinement beau et Raphaëlle ne fait que de le regarder. Cependant, elle est là pour une mission bien précise et rien ne l'empêchera de la réaliser avec succés. Celui-ci demande à vir le Grand Pope... Tient, cela afflue en ce moment au Sanctuaire... Une petite discussion se déclare entre les deux chevaliers de la déesse de la Sagesse. C'est alors qu'il demande un entretien dés que le Grand Pope auras fini avec Arès... Cependant, je me dois d'intervenir car la Terre ne peut attendre.

« - Chevalier d'or des Poissons, je pense que je passerais avant toi. Ma présence ici concerne l'avenir de la Terre et je pense qu'elle ne saura pas attendre... J'ai un message de toute urgence ainsi que des informations que je dois transmettre ,de la part du dieu des dieux, en main propre à sa majesté, le représentant terrestre de la fille de mon seigneur... »

L'archange regarde le chevalier du Lion sans sourire et de manière totalement neutre.La Sagesse à toujours été patiente mais là l'agacement et l'inquiétude était toujours là. Le tatouage sur son épaule signale que l'Olympe est toujours en alerte. Cela veut donc dire que le géant est toujours en Olympe. En plus, c'est le dernier. Baka, cela ne l'arrange pas... Le temps passe beaucoup trop vite et plus vite le Grand Pope en aura terminé mieux Raphaëlle pourra annoncer la mauvaise nouvelle.

« - Chevalier du Tigre, serait-il possible d'attendre ,ici-même, que l'entrevue entre ses majestés se termine ? »

Malgré les sentiments qui la traverse, la jeune fille avait gardé son calme et sa neutralité.Pourtant, la situation devient de plus en plus critique...


Dernière édition par le Mer 13 Fév - 2:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eros1


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 58

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mer 6 Fév - 15:43

Ainsi, cette jeune femme était venue dans le but de préserver la paix sur la terre. C'était un motif bien noble, et même Eros ne pouvait pas contredire la volonté divine. Il se résigna, et après avoir écouté la voix chantante de l'Archange lui demander de patienter, il comprit que quelque chose de grave se passait. Les dieux eux-mêmes honoraient le sanctuaire de leur présence, mais ce n'était pas dans un but diplomatique ; il y avait autre chose. Etait-ce là une révolte ? Le commencement d'une nouvelle guerre ? Eros n'en savait rien, mais il ne tarderait pas à le savoir. Si une guerre se préparait, les chevaliers d'or seraient les premiers avertis.
Le jeune homme sourit en sentant peser sur lui le regard de l'Archange. Il était habitué à ce genre de regards qu'on portaient sur son visage, sa silhouette élancée, ses longs cheveux. Il était surprenant, et aucun chevalier ne pouvait égaler sa beauté. Il était le seul à posséder la force et l'élégance, et c'est en cela qu'il était différent de tous ces guerriers avides de sang et qui ne prenaient même pas la peine de poser les yeux sur la poésie des choses et des êtres.


Eros ne bougea pas. Il attendrait aussi longtemps qu'il le faudrait, mais il rencontrerait le grand pope. Si l'avenir de la terre était en danger, c'était d'autant plus urgent qu'il le voie. Que se passait-il donc ? Il fallait envisager le pire, surtout si le dieu de la guerre était présent et si on avait envoyé les nobles serviteurs du Dieu des dieux pour quérir l'aide du pope.
Si le sanctuaire était en danger, les chevaliers d'or étaient les mieux placés pour le défendre, et désormais que Eros en faisait partie, il devrait lutter à leur côté jusqu'à sa mort.
Le jeune homme soupira, conscient qu'il n'aurait certainement pas le temps de se reposer après ce long et éprouvant voyage qui l'avait conduit jusqu'en Grèce. Les combats seraient nombreux et difficile, et de cela aussi il était conscient ; néanmoins, il ne ressentait pas de peur ni d'angoisse, et il espérait que ses ennemis soit à la hauteur de son pouvoir de chevalier d'or des Poissons.

A présent, l'Archange s'adressait directement au chevalier de bronze, sous la protection de la constellation du tigre. Eros regarda le chevalier d'argent qui ne s'était pas encore manifesté, et finalement, son regard retomba sur l'Archange.

Abel tenait toujours la rose à la main. Elle commençait à noircir, mais ne perdait pas sa beauté un seul instant. Dans d'autres mains que celles de son maître, cette rose divine perdait les apparences merveilleuses qu'on lui avait donné, et révélait son vrai visage ; une fleur sombre, ténébreuse et cruelle. Mais personne ne se doutait qu'elle n'était que le reflet de son propriétaire.

- Si je le puis, j'attendrais ici également, intervint alors Eros, décidé.

Puis, il se tourna à nouveau vers la jeune femme, impassible et d'un rare sang-froid. Elle aussi était consciente du danger, mais il était certainement de son devoir de n'en laisser rien paraître. Avait-elle peur ? Eros n'aurait pas su le dire. La situation était tellement confuse...Il avait l'impression d'arriver au mauvais moment, au mauvais endroit, et pourtant, le sanctuaire était toujours le même. Les temples n'avaient pas perdu de leur charme, ni les collines douces et verdoyante qui entouraient le lieu sacré. Le soleil brillait toujours, quelque fois légèrement dissimulé par quelques nuages légers. L'air était désormais chargé du parfum des roses, que dégageait le beau chevalier des Poissons à chaque instant. Cette délicate odeur purifiait l'atmosphère et embaumait tout autour du jeune homme. Envoûtant et apaisant, ce parfum avait trompé nombreux adversaires ; aujourd'hui, il se contentait d'adoucir l'air du sanctuaire.

- Chère Archange au service de notre maîte absolu, le divin Zeus, sachez que si l'avenir de la terre est mis en jeu, moi, chevalier d'or des Poissons, ferait de mon devoir de la protéger.

Eros dévisagea à nouveau le jeune chevalier de bronze, avec un petit air supérieur et ce regard profond et pénétrant qui avait le don de déstabiliser n'importe quel être humain. Il se demanda où était les autres chevaliers d'or, et pourquoi il ne se présentait pas à l'Archange immédiatement. C'était là une tâche bien noble que d'accueillir les messagers divins, et le zodiaque d'or aurait certainement du s'en charger. Du moins, Eros voyait les choses ainsi, mais apparemment, le nouveau grand pope avait bouleversé les choses...Il avait hâte de le rencontrer.

- Chevalier, commença-t-il à l'attention d'Abel, d'autres chevaliers d'or sont-ils ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Abel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 40

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mer 6 Fév - 18:14

Abel sauta tu pilier pour arrivé devant les marche du sanctuaire la ou se trouvais Archange de la Sagesse, et le chevaliers d'or du poisson et il le repondit

- non loin d ici des chevalier d Athéna qui etait avec le grand pope l attende également vous povez allé les rejoindre

le chevalier du tigre leur indica la voi et resta seul sur un rocher en regardant la rose qui est dans sais main

voila l endroit

http://www.saints-of-thepast.com/entree-du-sanctuaire-f10/arriver-de-deux-etranger-t1244-45.htm#17268
Revenir en haut Aller en bas
Eros1


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 58

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Sam 9 Fév - 22:33

Une brusque brise vint soulever la poussière qui recouvrait les dalles de pierres anciennes du sanctuaire d'Athéna ; les cheveux au vent, et le visage agressé par cette violente bourrasque, Eros baissa la tête pour éviter de ne recevoir une impureté portée par le vent dans ses yeux d'azur. Le chevalier d'or baissa à nouveau de longs cils bruns et étrangement féminins, attendant que la brise termine de s'acharner sur l'entrée du sanctuaire. Malgré ce désagrément, le soleil luisait toujours d'un façon rassurante, et ses rayons parvenaient avec une exquise douceur sur les traits fins du chevalier des poissons. Il fut obligé de recoiffer légèrement sa tignasse élégante et emmêlée par le vent, et passa à nouveau la main dans ses cheveux, d'un geste lent et gracieux comme chacun de ses mouvements l'étaient. Le jeune homme releva alors la tête, et ouvrit grand ses yeux d'un bleu éclatant et pur. Il avança de quelques pas jusqu'au jeune chevalier de bronze, et les talons de son armure d'or résonnèrent à nouveau sur le sol dur et froid. Le silence s'était à nouveau installé, et seul ce petit tintement agréable parvenait aux oreilles des personnes présentes.
Eros dévisagea une nouvelle fois le jeune garçon en face de lui, détaillant chaque trait de son visage. Le chevalier d'or avait ce regard perçant et pénétrant qui mettait en évidence chaque faiblesse, chaque maladresse, et auquel on ne pouvait pas résister. Nombre de personne avaient succombés à ce regard là, et Eros en faisait un atout exceptionnel. Qui aurait put éviter ces yeux qui vous fixaient sans jamais laisser de côté le moindre de vos gestes ? Le chevalier d'or pensa que Abel avait encore beaucoup à apprendre, en particulier le respect, ce qui lui semblait être capital pour un protecteur d'Athéna. Quoi de plus noble que le respect que l'on porte à ses aînés ? C'est primordial, et Eros ne supportait pas qu'on le traite comme un simple mortel. On lisait sur son visage que les dieux l'avaient crée uniquement dans le but de démontrer à ces pauvres humains que la beauté existe parfois, et que l'on doit s'incliner devant la splendeur divine.
Abel était un jeune homme comme on pourrait en croiser tout les jours ; n'importe quel être possédant le pouvoir de repérer le cosmos d'un chevalier se serait bien évidemment rendu compte qu'il en était un, mais pour les humains dépourvus de cette intuition là, il était un adolescent totalement normal. Grand, mais pas trop, les cheveux plutôt longs et bruns, et une carrure sportive, c'était là tout de qui frappait dans la description du chevalier du tigre.
Eros savait qu'on avait jamais fini d'apprendre, mais pour lui, l'apprentissage était une notion bien vague ; il n'avait pas eu besoin de s'être entendu répéter les bonnes manières des centaines de fois pour les appliquer, et il était né avec une élégance et un sens de la noblesse hors du commun. Il savait parfaitement ce qui faisait de lui un jeune homme particulièrement bien élevé, quoique orphelin, et il se discernait de tout les autres parce qu'il possédait une grâce et un charme incroyable.
Ses doux yeux terminèrent d'inspecter l'apparence physique du jeune Abel, et le chevalier d'or brisa le calme qui reprenait peu à peu sa place.


- Dans ce cas, je m'en vais les rejoindre. J'imagine que nous avons à parler, puisque je fais désormais partie des défenseurs d'Athéna. J'attendrais le grand pope avec eux. Merci à toi, chevalier.

Il prononça cette dernière formule de politesse avec un faible sourire, et se tourna vers l'archange, s'apprêtant à s'en aller. La jeune femme était extraordinairement belle, comme se devait de l'être les anges du divin Zeus. Ce n'était pas la première fois qu'il voyait un archange se présenter à lui, et il n'était pas surpris. Elle devait l'être, par contre, que lui ne soit qu'un chevalier, puisqu'il possédait le charme d'un dieu. Mais les serviteurs de ces derniers ne se surprennent certainement plus de rien, et Eros abandonna cette plaisante hypothèse.

- Chère Archange, voulez-vous attendre avec eux également ou préférez-vous peut-être rester ici ? demanda-t-il d'un ton empreint d'une éducation digne de la haute aristocratie occidentale.

Eros attendit sa réponse pour s'en aller ; sa galanterie naturelle l'empêchait de tourner le dos à une femme, et bien que son devoir de chevalier l'appelait à rejoindre ses nouveaux compagnons, il devait, par honneur, attendre patiemment que la belle Archange lui permette de disposer.
La plupart des personnes se seraient étonnées par des manières aussi prononcées, surtout chez un homme de ce jeune âge, mais pour lui, c'était tout simplement naturel. Sa fierté, sa noblesse d'esprit, et toute son âme étaient vouées à incarner la beauté raffinée des princes de contes, et même si son rôle était avant tout de combattre au péril de sa vie les ennemis de la déesse, cela ne l'empêchait pas d'être quelqu'un d'extrêmement distingué.
Revenir en haut Aller en bas
Frigg


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 393

Feuille de Personnage :
HP:
200/200  (200/200)
CS:
250/250  (250/250)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mer 13 Fév - 1:53

Raphaëlle est inquiéte... de l'avenir... de la Terre... Des mortels... Qe va-t-il se passer si Zeus ne parvient pas à vaincre Typhon ? Que va-t-elle devenir ? Et l'Olympe ? La Terre des hommes est sérieusement en danger et elle fut la première à le savoir. Pourquoi fallait-il que cela tomber sur elle ? Elle n'est pourtant pas l'annonciatrice ...Parfois, la vie fait qu'elle est toujours pleine d'imprévu... Et même la plus grande Sagesse ne peut y changer... L'archange reste là, debut aux côtés du chevalier d'or des Poissons et du chevalier du lion. Elle passe la main sur son tatouage et sent toujours l'alerte qui est en olympe. Cependant, Zeus lui à dit de ne pas s'inquièter... Pourquoi lui avoir dit ça alors que l'Olympe est en péril ? Raphaëlle ignre mais les ordres sont les ordres. Et ce n'est pas elle qui va pouvoir les annuler. Elle libére un gros soupir. Elle ferme les yeux quelques temps.La beauté du chevalier d'or des Poissons la perturbe un peu mais elle doit reprendre le contrôle si elle veut pouvoir exposer ses raisons au Grand Pope. Elle se coue sa tête et rouvre ses yeux d'un bleu aussi pure que Gaïa, le ciel. Elle venait de s'adresser au chevalier de Brnze lorsque le chevalier d'or prit la parole. Elle se tourne vers lui en souriant un peu; Cependant, les circonstances ne le permettent pas. Oui, elle à peur de la suite. Mais elle est obligée de taire ce sentiment qui peut déranger sa mission... Et cela, elle ne peut le permettre. Le chevalier des Poissons interroge alors celui qui l'a accueillit au sein même du Sanctuaire de la déesse Athéna. Raphaëlle se tourne vers les Cieux et observe en silence. Une grande Bataille s'annonce et les Mortels ne peuvent rien faire qu'ils soient chevaliers ou non... Quelle drôle de destinée tout de même...

« - Je te remercie, chevalier du tigre. »

Une brusque brise vint soulever la poussière qui recouvrait les dalles de pierres anciennes du sanctuaire d'Athéna ; les cheveux au vent, et le visage agressé par cette violente bourrasque, l'archange reste debout à écouter les alentours. Elle posséde le savoir et la Sagesse. Certes, elle n'est pas Athéna mais elle représente déjà beaucoup aux yeux de l'Olympe. Mais elle était un peu dans ses pensées quand le chevalier d'Or des Poissns lui adresse la parole. Toujours avec son sceptre en main, elle tourne la tête vers lui et le regarde.

« - Je vais vous rejoindre... La Terre n'attend pas, cher chevalier des Poissons... »

Il n'y a aucun signe de moquerie ou autres dans le ton employé par l'archange... Elle est juste mélancolique... Cette Terre, si menace... Montre malgré tout un air serein et tranquille... Comme si elle ignore ce qui se prépare... Elle reste là à regarder le ciel encore quelques instants... Cmme si c'était la dernière fois qu'elle verrait ce ciel...
Revenir en haut Aller en bas
Azrael


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 312

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Izanami

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Mer 13 Fév - 17:33

Les pas lourd du taureau…Animal souvent décrié, parfois vénéré, le Taureau fut objet de maint légende dont la première fut probablement celle du Taureau Céleste, créature que la déesse de la beauté Ishtar, qui avait vu son amour refusé par Gilgamesh, déchaina sur la cité d’Uruk pour punir le demi-dieu de lui avoir résisté. Grâce a l’aide de son fidèle ami Enkidu, le brave roi collectionneur d’épée parvint à vaincre le taureau, mais son homologue y laissera la vie, laissant veuve la courtisane qui fut l’objet de la rencontre des deux hommes, une histoire de droit de cuissage les opposants, ils devinrent a la fin du combat les meilleurs amis du monde. Plus récent dans l’histoire, le veau d’or, créature vénéré par le peuple juif qui fut puni par Dieu, mais lequel ? L’existence des chevaliers, des sanctuaires, remettait en cause toutes les croyances monothéiste qui dominait le monde des mortels. Pourquoi un seul dieu, aussi cruel et injuste ? Zeus les aurait t’il condamnée parce qu’il vénéré tout simplement cet icône se prétendant seul et unique ? Difficile a dire…Le christianisme, fléau de la civilisation, était en train de perdre de son pouvoir en même temps que les érudit revenait…Les graines des révolutions européennes commençait à être doucement semé, l’existence de ce dieu unique était remise en cause…

Cette religion, celle du père de notre Gold Saint, n’était qu’un frein au développement de l’homme. En prêtant serment à la déesse Athéna, Graziela avait définitivement tournée le dos à celui qui avait eu l’outrecuidance de se prétendre fils de dieu. Hasard de l’astrologie ou non, elle fut dotée de l’armure du taureau, celle qui symbolisait l’un des plus grands ennemis de cette religion : une icône païenne condamnée par ses prêtres et apôtres qui croyaient disposait de la vérité universelle ! Ils étaient les seules personnes pour lesquelles la jeune femme avait autrefois ressentit de la haine, car en leur nom, son père voulait lui refuser de partir en Grèce pour devenir un chevalier. Aujourd’hui, elle leur avait définitivement tourné le dos, comme le montrer la puissance de sa marche et de sa foulée. Ce qui était sure, c’était que son bruit de pas s’entendait a plusieurs mètre a la ronde. Son signe zodiacal n’était guère réputé pour faire parti des tendres, ainsi la belle Andalouse donnait une impression de puissance et de froideur absolue quand elle le voulait vraiment…Comme en se cas précis.

Avec la disparition du Pope enlevé par Arès, le sanctuaire était en danger et les chevaliers d’or devaient se montrer forts pour pouvoir donner l’illusion de contrôler la situation, même si cela n’était pas forcement le cas ! Elle remarqua que le chevalier des poissons était en discussion avec une jeune femme qu’elle n’avait jamais vu. Approchant d’un pas sur, elle s’arrêtât a quelques mètres des deux personnes, croisant les bras, l’air impénétrable…Eros pourrait toujours se fatiguer à user de ses yeux sur elle, cela ne servait a rien, puisque même les prunelles de Graziela n’était pas visible sous se masque. Apparemment, sous la beauté de la jeune femme, le gold des poissons en avait oublié toute mesure de prudence envers les étrangers. L’on ne pouvait, en cette heure aussi grave, faire confiance a personne et il fallait être d’une prudence sans égal.

« Maitre Eros. Il ne sera pas nécessaire de vous donnez la peine d’accompagner cette demoiselle. Je vais m’en charger personnellement. Vous devriez retrouver la maison des poissons ou partir voir maitre Shion a la salle du Pope. L’heure est grave, lui saura quoi faire… »

Elle venait de croiser les bras, comme quand elle prenait la position du sabre du samouraï en combat. Bien que le ton ne s’était pas fait menaçant, elle avait était assez dure pour faire comprendre a l’esthète qu’elle ne tolérerait pas de discussion inutile. Il valait mieux qu’une femme reste avec une autre femme, car sinon, la corruption risquait de joué en leur défaveur, surtout de la part d’un homme avec tant de grâce et aimant tant séduire…

« Pardonnez mon impolitesse mademoiselle, mon nom est Graziela du Taureau. Le Grand Pope n’est pas disponible actuellement et notre déesse ne semble guère présente dans le sanctuaire. Aussi, je vous demanderez de bien vouloir m’accompagner dans la maison du taureau pour patientez en attendant son arrivé. »
Revenir en haut Aller en bas
Frigg


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 393

Feuille de Personnage :
HP:
200/200  (200/200)
CS:
250/250  (250/250)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Jeu 14 Fév - 2:52

L'archange de la Sagesse était dans ses pensées et elle ne senti pas s'approcher le cosmos du chevalier d'Or du Taureau.Pour elle, la situation est grave et malgré tout, elle s'évertue à garder sa patience et son sang froid. La jeune archange fixe les cieux comme si elle était en attente de message de son seigneur alrs que cela n'est pas vrai. Elle à toutes les informations nécéssaires et les rdres qui vont avec. C'est ainsi qu'elle doit les appliquer. Avec la disparition du Grand Pope, il est clair que le Sanctuaire doit être en alerte.Mais Raphy ne détient pas encre cette information. Elle souhaitait surtout que le Grand Pope se dépêche. Mais c'est vrai qu'elle n'a pas d'influence sur ce qui se passe. Mais pourquoi faut-il que cela se passe ainsi ? Elle n'aime pas être impuissante face à cette situation...Malgré tout, elle doit garder sn calme et sa patience car sa mission n'est pas encore finie. Elle est encre très loin de finir. Après ça, elle doit retourner dans le Royaume sans vie afin d'enquêter sur Cerbére... C'est alors qu'elle entend une voix et qu'elle se retourne promptement. Elle pose ses yeux sur la personne qui s'est approcher du petit groupe. Armure dorée plus masque, aucun doute, il s'agit d'un chevalier d'or de sexe féminin. D'ailleurs, elle n'a jamais rien comprit à cette histoire de masque. Pourquoi mettre un masque alors que les femmes méritent leur place parmi les plus grands guerriers ? C'est alors qu'elle écoute les paroles de celle-ci... L'heure est grave ? Etrange ... Le Sanctuaire serait-il au courant ? A moins qu'il se passe autre chose... A voir... L'archange vit ensuite le chevalier d'or croiser ses bras... Aprés quelques secondes de silence, le chevalier se présente enfin. Raphaëlle l'observe de ses yeux bleus avant de prendre la parole. Mais avant elle déplie ses ailes afin de les dégourdir un peu.

« - Ravie de vous connaître, Chevalier d'or du Taureau, je suis Raphaëlle, archange de la Sagesse au service du dieu des dieux et messagére de celui-ci ainsi que de son royaume. C'est avec plaisir que j'accepte votre invitation. »

Raphaëlle se tourne vers le poisson et lui fait un signe de tête en guise de remerciement. Le chevalier d'Or des Poissons à été très aimable avec elle et il mérite ce geste simple. Elle met alrs son sceptre dans son dos. Il est très grand et elle est obligée de le mettre en biais. Cependant, personne à part elle ne peut l'utiliser. Ce sceptre recéle de grands pouvoirs que même l'archange de la Sagesse ignore

« - Chevalier d'Or des Poissons, je vous remercie pour votre accueil »
Revenir en haut Aller en bas
Azrael


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 312

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Izanami

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Ven 15 Fév - 2:00

Archange ??? Voila qui était surprenant et intéressant. Ses créatures mythologique issue du culte chrétien avait donc belle et bien une existence propre, mais sous forme de mortelle et sous l’égide du dieu des dieux… A la chevalière du taureau était presque satisfaite de voir cela, un nouveau mensonge de l’église mis à bas. Les maudites soutanes finiraient par être mis a bas et la vérité éclaterait, pour la grandeur d’Athéna et des véritables dieux de se monde ! Pour l’instant, le tout était d’assurer à cette jeune femme aimable le logis le temps que l’une des grandes figures de ce sanctuaire ne fasse son apparition. Ce qu’elle ne savait pas, c’était que leur seigneur était en danger de mort et qu’il leurs faudrait, eux les douze chevaliers de l’espoir, tenir leur maison pour barrer la route au dieu de la guerre et des carnages si la situation venait a dégénéré. Peu importe la vie ou la mort pour quelqu’un comme Graziela, seul la fidélité envers Athéna comptait. Si elle mourrait dans l’honneur, alors elle n’aurait pas à rougir devant ses compères masculins ! Le seul hic était que maitre Shion était à la grande salle du Pope avec beaucoup de chevalier, il faudrait bien que quelqu’un le prévienne…Cette ange serait parfait. C’était d’ailleurs curieux une femme ange, normalement, ils n’étaient pas sensée ne pas avoir de sexe ? Peu importe ! Puisqu’elle acceptait son invitation, il n’y avait plus qu’a la conduire jusque la. Son armure, très impressionnante pour une femme, affichait son caractère de dominante, même si elle était incapable de montrer un certain coté déplaisant de sa personnalité pour elle-même : son hémophilie…

« Très bien, si vous voulez me suivre, je vais vous conduire immédiatement à la maison du taureau. »

Tirant sa cape immaculée pour éviter de marcher dessus dans son demi-tour, l’icône du Taureau prit le chemin de sa maison sans réellement se presser. Son pas, cadencé à une bonne allure, n’était pas une course non plus. Elle était sereine et dégager une impression de puissance et de certitude assez impressionnante, alors que son cerveau lui, lui disait l’inverse. Graziela, naturellement protectrice avec les autres, ne pouvait s’empêcher de penser au Pope. Qu’allait-il devenir ?

=> Maison du Taureau
Revenir en haut Aller en bas
Eros1


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 58

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Ven 15 Fév - 17:54

Sa démarche ; fière. Et son attitude ; imposante, impénétrable. N'était-ce là qu'une simple femme ? Son amour pour la déesse l'avait fait renoncer à toute forme de féminité, et malgré sa silhouette élancée, elle était avant tout un chevalier impitoyable.
Eros la regarda longuement, silencieux, l'écoutant parler avec un profond respect. Jamais il n'aurait osé interrompre son discours, ou lui faire une remarque un tant soit peu déplacée ; il nourrissait pour ces femmes-là une estime immense, telle que l'on lui avait enseigné les bonnes manières. C'était ainsi qu'on lui avait apprit que certaines femmes possèdent un cosmos hors du commun, et celles-là sont destinées à servir la déesse, même si pour cela, elles doivent laisser derrière elle plus de chose encore qu'on ne pourrait l'imaginer. Son visage était certainement beau, Eros le devina ; et pourtant, jamais il ne le verrait. Telles étaient les traditions, et si jamais une femme chevalier devait ôter son masque devant un de ses compagnons, celui-ci connaissait parfaitement le choix qu'elle devrait faire dès lors. Le tuer, ou l'aimer. C'était certainement difficile, mais les lois étaient là, et on ne pouvait rien faire contre elle. C'est ainsi qu'Athéna avait voulu ses défenseurs, et ils devaient se plier aux obligations, même les plus déshonorantes. Cacher son visage par un masque pâle et froid, ne pas laisser ses émotions prendre le contrôle sur sa fierté, et avant tout, ne jamais se rabaisser à être autre chose qu'un chevalier. Alors, Eros se demanda ; pouvait-on réellement appeler ces personnes là des femmes ? Aussi belles, aussi charmantes, aussi bien éduquées soient-elles, elles n'étaient plus que des guerriers puissants et sans pitié.

Le jeune homme baissa les yeux. Il savait qu'elle le regardait, malgré le masque, malgré la barrière qui séparaient les deux êtres pourtant si proches. Jamais il n'aurait osésoutenir son regard pénétrant. Il avait trop de politesse et de considération pour commettre une telle audace. Lorsque la voix se fut tue, il se décida à prendre la parole, et se courba légèrement devant le chevalier du taureau. Ses cils caressèrent avec douceur ses joues d'une blancheur éclatante, et il rouvrit les yeux, sans pour autant la regarder.

- Chevalier, commença-t-il avec politesse et assurance, je m'en remet à ta décision. Je te présente mes respects, et espère que tous ces dérangements prendront bientôt fin. Pour l'heure, conduis donc notre noble messagère divine en lieu où elle pourra attendre que le grand pope la reçoive. Quant à moi, je rejoindrais les autres chevaliers d'or, pour me présenter à eux et patienter en leur présence.

Il releva la tête, lentement et avec grâce, puis, il esquissa un discret sourire qui illumina son visage. Son devoir était de rencontrer ceux qui se battraient à ses côtés lors de leurs prochains combats, et il ne devait pas manquer à sa tâche. Il n'ignorait pas que sa beauté et son élégance charmait nombre de jeunes femmes, et il savait également qu'il ne devait pas laisser sa galanterie naturelle prendre le dessus sur son devoir, c'est pourquoi il comprit l'initiative de celle qui disait s'appeler Graziela, et qu'il inclina la tête en signe d'accord.
Son regard se posa alors sur l'Archange. Une aura semblait flotter autour d'elle, la bénissant de sa lumière, comme si le ciel et les dieux s'étaient déplacés en même temps qu'elle ; elle parlait au nom de celui qui gouvernait le ciel et la terre ; de celui à qui tous se devaient d'obéir ; du plus puissant, et du plus grand au monde ; le divin Zeus. Elle s'apprêtait à s'éloigner avec le chevalier d'or du taureau, et se tourna brèvement vers lui, afin de le remercier d'une façon la plus distinguée du monde. Eros s'agenouilla devant l'Archange, en signe d'un profond respect ; cette femme représentait à elle seule toute la volonté divine, et il devait lui parler comme il l'aurait fait à une déesse. Avec délicatesse et galanterie, il attrapa d'un geste élégant la main de l'Archange de la Sagesse et y déposa un baiser, doucement, tandis qu'une nouvelle rose fleurissait entre ses doigts. Puis, il se releva, et l'air fut à nouveau rempli de ce parfum de rose. Elles partaient, celle qui portait l'armure guidant celle qui servait les cieux. Et Eros se tourna à nouveau vers le jeune chevalier du tigre, attendant qu'il se manifeste.
Revenir en haut Aller en bas
Frigg


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 393

Feuille de Personnage :
HP:
200/200  (200/200)
CS:
250/250  (250/250)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   Sam 16 Fév - 15:27

Elle était loin de s'imaginer que le Sanctuaire était en alerte. Pourtant, elle ressent des cosmos non loin de là où elle se trouve. Mais qu'est que c'est ? Que se passe-t-il ? Un des deux cosmos dépasse le sien ainsi que celui de son interlocuteur... Étrange, très étrange... Cependant, l'archange n'est pas là pour boire le thé mais bien pour transmettre des informations très importantes et d'une urgence capitale... Elle pose les yeux sur celle qui est protégée par la Constellation du taureau. Elle hoche la tête et commence à suivre Graziela. Mais il ne fallait pas oublier le chevalier d'or des Poissons. La messagère fut surprise par les paroles de celui-ci et le regarde avec cet air surpris. Elle n'a pourtant pas révéler ses origines royales... hum... Enfin, on se passe des détails car l'heure n'est pas à l'explication logique mais bien à une urgence. C'est alors qu'il s'agenouille devant elle. Non, non, il ne doit pas. L'archange n'est qu'un homme de main du dieu des Dieux et elle n'est aucunement une déesse... Elle est juste Raphaëlle... Par la suite, Eros attrape sa main et fait usage d'une coutume très importante chez les nobles: le baise-main... Voilà des mois et des mois que je n'avais pas reçu un honneur pareil. Remerciant d'un signe de tête le chevalier des Poissons, elle prit ensuite la direction empruntée par celle qui allait me faire monté deux temples du Sanctuaire.

Arrow Temple du Taureau
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Porteur des mauvaises nouvelles   

Revenir en haut Aller en bas
 

Porteur des mauvaises nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Entrée du Sanctuaire-