RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Combat] La Bataille Mythologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Mar 15 Avr - 22:51

~~Allons-y, Dieu des Dieux, montre moi cette foudre qui est en toi !~~


Un Cosmos d'une intensité terrifiante et monstrueuse entourait la zone de combat, le Géant fils de Gaîa était bien décidé à se débarasser une bonne fois pour toutes de celui qui l'a vaincu il y a si longtemps ...
Ce combat tracera le destin de la planète ...


Citation :
Attaques de Typhon[/center]

Wind Call / L’appel du Vent (10% de CS, Attaque Faible)
Typhon concentre son cosmo et fait apparaître une rafale de vent tout autour du lieu du combat, qui pourra envoyer son adversaire contre plusieurs objets se trouvant autour ou même au sol, montrant ainsi une petite partie de sa puissance.

Tornado (20% de CS, Attaque Moyenne)
Le Géant Typhon fait apparaître la terrible Tornade qui détruira tout sur son passage, inclusivement l’armure de son adversaire. Effet: Attaque imbloccable. Si prise 2 fois de plein fouet, l’armure de l’adversaire se brisera partiellement, si prise 3 fois de plein fouet, elle sera complètement brisée.

Fall of the Earth (30% de Cs, Attaque Puissante)
Typhon crée deux boules de cosmo dans ses mains et les envoie contre le sol juste devant son adversaire, créant un déboulement de la terre, qui retombera avec violence sur son adversaire. Effet: Si prise de plein fouet, l’adversaire de Typhon perdra 10% de HP supplémentaires.

Storms War / La Guerre des Tempêtes (40% de CS, Attaque 7ème sens)
Typhon réunit tout son cosmo autour d’un adversaire et crée une guerre de plusieurs tempêtes de tout genre. Son adversaire sera envoyé avec violence d’un côté et de l’autre par la force des tempêtes.

Typhoon Explosion (50% de CS, Attaque 9ème sens)
Le Géant Typhon invoque en lui toutes les forces naturelles liées au vent, typhons, tempêtes, tornades et tant d'autres, créant grâce à ces énèrgies une immense boule de cosmo qu'il lançera contre son adversaire, lui causant de sérieux dégâts.

Capacités

Cold and Hot (20 % de CS, ne peut être accompagnée d’une attaque, utilisable 2 fois par combat)
Le Géant invoque les vents froids et chauds du Monde et les fait apparaître dans le lieu du combat, faisant inverser le froid et le chaud pendant une grande partie du combat. L’adversaire aura de grande difficultés pour bien se battre sous ces changements climatiques, et donc toutes ses attaques cosmiques auront un déficit de 5 HP pendant 4 tours.

Typhoon Paralysation (10% de CS, ne peut être accompagné d’une attaque, utilisable 2 fois par combat)
Typhon crée une boule de cosmo et l’envoie contre son adversaire, qui sera enveloppé dans cette énèrgie, ne pouvant par la suite plus bouger. L'adversaire restera paralysé pendant 1 tour.
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Mar 15 Avr - 22:51

Ce dé n'est pas existant.
Revenir en haut Aller en bas
Zeus01


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 597
Armure : Création de Fanfiction et d'AMV, Lecture de Roman Fantasy et de Manga

Feuille de Personnage :
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Dim 27 Avr - 22:20

Cette fois c'était partit, Typhon délimita une zone de combat sur Terre, j'en délimitais une dans les airs, plus rien n'allait arrêter cette battaile... le prmeier sang versé ne fixerai pas la fin des hostilité, mais lorsque l'un de nos deux coeurs aura cessé de battre alors tout sera terminer... et un autre monde pourra commencer...

J'avais toujours les yeux clos, les ouvrir signifirait ma véritable entrée dans ce combat, Typhon semblait déterminé, mais je l'étais tout autant...

"Typhon, cette bataille qui date des temps mythologique va prendre fin ici et maintenant, je me bat pour la Terre, cette magnifique Terre dont je suis l'héritier avec mes frères et soeurs enfants de Rhéa... je me bat pour chacun d'eux, mais je me bat aussi pour l'Olympe où tout mes archange et anges attendent mon retour, l'endroit où m'attend ma divine épouse, l'endroit où tu ne mettra jamais les pieds car ton coeur n'est pas assez pur! Tu n'as jamais rien gouverné de ta vie Typhon! Cela ne va pas commencer aujourd'hui!! Je vais mettre un terme à ta folie... jene te laisserai aps détruire ce que j'ia crée, je ne te laisserai pas détruire mes fidèles qui me sont chers! Qu'importe le destin, qu'importe les règles après ce combat, tout sera différent quelqu'en soit le vainqeur! Typhon, je me bat pour tout cela, je me bat pour que la lumière perdure et toi, pour qui te bats tu?"


C'était dit, il n'y avait plus rien à rajouter, mon immense scpetre poitait Typhon de l'aigle qui était à son sommet, j'allais me battre avec autant de ferveur que durant les temps mythiques...

Citation :
Zeus, Dieu des Dieux


Zeus étant le maître des Dieux et des hommes, ses Attaques sont particulières.

-Pour 10% de Cosmos, il peut invoquer n'importe quelle phénomène météorologique : tonnerre, trombe d'eau, nuées, etc... A l'imagination du Dieu.

-Pour 30% de Cosmos, il réduit le terrain ainsi que son adversaire en cendre en y abatant une pluie de météorites. Si l'adversaire est pris par un plein fouet par cette attaque, il subira les brulures (-3HP par tour jusqu'à la fin du combat), ainsi qu'une paralysie pendant un tour, enfermé dans une prison de roches.

Les foudres des cyclopes
Ses oncles les cyclopes, lui ont confectionné trois foudres. Celle-ci doivent s'utiliser dans un ordre précis,, mais une fois une foudre utilisé elle peut être réutilisée à volonté (sauf la dernière).
-La première... "Je te préviens...", infligeant 20% de dégât pour 15 CS, elle permet d'attaquer l'adversaire sans le tuer ( ne peut être utilisé pour achever un combattant. ), comme pour le prévenir des forces qu'il à en face de lui.
-La deuxième... "Je punis..", équivalente d'un septième sens elle coute 40 CS, et inflige 40 dégâts.

-La troisième..."Je détruis...", Attaque suprême du Dieu des Dieu, imparable car attaque de 9ème sens. Zeus, peut tuer son adversaire (chevalier) sans aucune équivoque. Il ne peut utiliser sa dernière foudre qu'une seul fois par GS. Une fois qu'il a utilisé son pouvoir final dans un combat, s'il avait à recombatre, il transformera sa deuxième foudre pour qu'elle inflige au deuxième assaut les dégât d'un 9ème sens normal. Avec un cout lui aussi normal.

Capacité :
La polymorphie
Pour 10 CS, Zeus, peut bloquer grâce à ses dons de mimétisme les attaques des chevaliers.


(Désolé du retard)

Ce dé n'est pas existant.
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Dim 4 Mai - 15:55

~~Que de paroles inutiles, Roi des Rois, peut être même tes dernières sur Terre ... Pourquoi je me bat ? Pour me venger de toi et de tes "camarades" de l'humilation que vous m'avez fait, il y a des milliers d'années de cela ... Et lorsque ma vengeance sera accomplie, je prendrais soin de cette Terre et de ses habitants donc tu as si souvent protégé ...~~


Le grand Zeus était si majestueux, vêtu de sa Kamui qui brillait d'éclats d'Or, et son Sceptre qui renfermait un très grand pouvoir, ce combat n'allait sans doute pas être une partie de plaisir, mais le sort du Monde se jouait ici et maintenant, et la rage de Typhon n'a jamais été aussi grande, cette bataille se rejoue dans la Mythologie ... L'Histoire se repête ... Comparé aux temps Mythologiques, Typhon lui n'avait cependant pas changé, il était toujours aussi monstrueux, aussi féroce qu'avant ... Son côté bestial que craignait les Dieux ...


Le Géant se lança à l'attaque, plus que jamais motivé à tuer celui qui l'avait enfermé sous ce Volcan ... son sourire devenant narquois, très narquois, et faisait très peur pour ceux qui le voyait ... Son Cosmos atteignait un degré d'intensité énorme, divin même ... Ce combat allait être très serré ...
Typhon arriva à quelques mètres du Dieu des Dieux, son visage marqué par la colère, il poussa un hurlement afin de destabiliser son adversaire, et lui décrocha son poing immense au beau visage de Zeus ... Le coup fut brutal, si ce n'était qu'un simple mortel, sa tête serait explosée, mais Zeus était resistant, il n'était pas Dieu pour rien ... Continuant son enchaînement, Zeus ayant la tête vers l'arrière et le corps basculant vers cette direction suite au puissant coup, Typhon enchaîna un deuxième poing mais cette fois-ci au niveau de sa poitrine, puis un deuxième au même endroit ...
Typhon n'était pas doué en combat, son corps ne lui permet pas de porter des coups acrobatiques, des coups de pieds etc, il ne peut se contenter que de ses poings gros et puissants et de sa force colossale ... Il prit entre ses deux mains la tête du Dieu des Dieux, et le souleva, puis le jetta violemment sur le sol, et dans l'action, écrasa son pied sur le corps de l'Olympien ...


~~Je te croyais plus resistant que sa, mon Seigneur ... Voyons ce que tu pense de ma force Cosmique à présent ...~~


Fall of the Earth !
(Attaque Puissante, Si prise de plein fouet, l’adversaire de Typhon perdra 10 de HP supplémentaires )



Typhon concentra deux boules de Cosmos dans ses mains et les lança droit sur Zeus ... Cependant les deux boules ne le touchèrent pas, mais s'écrasèrent sur le sol ... Zeus fut surprit soudainement, et pensait que Typhon avait échoué son Attaque, mais en fait non ... La terre se mit soudain à trembler, le séisme était très important, des failles commencèrent à se former sur le sol ... et des blocs de rochers s'éboulèrent droit sur l'Olympien à une vitesse étonnante ...


Le Géant fils de Gaîa se mit en position de défense, savourant ce qu'il venait de faire à son pire ennemi, le sourire narquois aux lèvres ...


------------

Résumé du Tour : 5 Coups Physiques + Fall of the Earth (Atk Puissante, voir Effet)

HP: 200
CS: 200 - 30 = 170
PA: (80-5) 75
PP: 80
Revenir en haut Aller en bas
Zeus01


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 597
Armure : Création de Fanfiction et d'AMV, Lecture de Roman Fantasy et de Manga

Feuille de Personnage :
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Mar 24 Juin - 17:08

Ainsi donc le combat avait commencé, et Typhon semblait plus que déterminé à gagner… mais avant cela il me dit des paroles qui furent plus que réconfortantes à mes yeux…





« Pauvre Typhon, pauvre de toi, tu n’as donc pas compris! C’est la haine et la colère qui t’ont fait perdre la dernière fois et aujourd’hui encore tu dis te battre par vengeance! Ainsi donc tu es déjà perdu! Ainsi donc tout est déjà fini! »





Mais malgré tout, malgré ce qui se passait, je savais que ce combat ne serai pas facile… Typhon, cette bête monstrueusement lourde était certes d’une bêtise sans pareille mais également d’une force redoutable dont même moi je devais me méfier…





Et le combat commença, Typhon le premier commença à frapper, après tout, je devais bien m’y attendre, il n’avais jamais su ce que signifiait le mot « patience », son cri de colère n’était pour moi que le futur chant d’agonie d’un être qui appartenait au passé et qui n’aurait jamais du se détourner de sa destinée!





« Typhon, tu as voulu t’opposer au destin que je t’avais offert! Pour cette offense tu vas mourir! »





Juste après cette phrase je vis le bras énorme de Typhon foncer dans mon visage, mon casque me protégeait d’une grande partie des dégâts qu’il pouvait me causer, mais ce poing redoutable m’envoya en arrière, tout du moins ma tête… et alors je pensais…





*Vas y Typhon, continue, je suis sur que tu peu faire plus!*





Et alors je ressentis deux douleurs d’affilées au sein de ma poitrine, ma kamui, ou du moins, ce que Typhon pensait être ma Kamui, était résistante à un point inimaginable, et ainsi la douleur ne se fit pas sentir, pas un seul filet de sang ne s’échappa de mon divin corps, cela m’amusait plus qu’autre chose, ce lourd et ballot ne trouvait rien de mieux qu’une attaque aux poings… très bien, cela suffisait à présent! Alors que Typhon s’emparai de ma tête et me jetais à terre, d’un este beaucoup plus rapide que lui je me rattrapais au sol de ma main droite, ne subissant aucun dégât… voilà, son enchaînement était brisé, plus aucun de se coups ne pourrait m’atteindre désormais… son coup de pied se termina dans le sol bien qu’il crut l’espace d’un instant, m’avoir enfoncé avec dans la terre… il décida de prendre la parole ensuite…





« Je te croyais plus résistant que ça monseigneur, voyons ce que tu pense de ma force cosmique!





FALL OF THE EARTH!! »





Alors que je voyais ces deux boules de cosmos s’avancer vers moi je compris, légèrement en retard, je devais bien l’avoué qu’il m’avait surpris, mais après tout, il était fils de Gaïa, et les fils de Gaïa puisent leur puissance dans la Terre, c’est alors que je ressentis un tremblement de Terre, je me mit à rire en sautant dans les airs…





« Haha haha! Jolie coup fils de Gaïa, mais trop prévisible! Tu es bien trop lent! Typhon!! Je dois bien avouer que tu as fait des progrès mais tu es toujours si faible face à moi!! »





Alors d’une vitesse prodigieuse, j’arriva en coup de pied piquet sur mon adversaire, l’aveuglant de mon cosmos étincelant, lui perforant le poitrail de ce coup magistralement exécuté… voilà, le Dieu des Dieux était enfin entré dans la bataille, et il était en colère, j’étai en colère, en colère de voir qu’un de mes ennemis osait s’en prendre à moi, mais d’un autre côté, c’était tellement risible!





« Ta force est dérisoire! Contemple plutôt ma splendeur!! »





[size=14]Mon cosmos se décupla alors, devenant bien plus étincelant que les rayons du soleil, je pointa mon sceptre vers Typhon et l’envoya avec une vitesse prodigieuse, une attaque si simple? De ma part? Cela étonnerait sûrement Typhon, mais se rendrait compte de la supercherie que trop tard, en effet, en lançant mon sceptre ma vitesse était telle que l’on aurait pu croire que je me trouvais toujours face à Typhon, mais en fait, il n’en était rien, l’image rémanente que j’avais créée disparut et Typhon put sentir un formidable coup de poing dans le dos entre les omoplates et même son impressionnante masse ne puvait que ressentir la douleur que je lui infligeais de mes éclairs surpuissant, paralysant en partie son dos. Oui, chacun de mes coups physique était porteur d’éclair, des éclair n’infligeant pas de dégâts supplémentaire, mais d’une douleur sans pareille! Alors qu’il était toujours dos à moi, je m’empara de sa gorge et je serra…[/size]





« Tu as voulu t’en prendre à moi Typhon, mais n’oublis jamais ceci… je suis l’éternel ton Dieu et tu me dois allégeance! Le impies vont payer!!! Meurt!! »





En prononçant ces paroles , toujours serrant sa gorge, j’appuya mon pied droit sur son dos et je me projeta en arrière, faisant faire une pirouette arrière à Typhon qui retomba donc lourdement sur le ventre dans un bruit de fracas infini et avec une douleur au milieu du dos qui lui ferait regretter tout ses crimes, je pris alors mon envol, mais sans déployer mes ailes cosmique, encore cachées sous ma Kamui, je redressa Typhon, le prenant par le col et lui balançant un uppercut qui le fit soulever de Terre, je le suivit alors dans les airs et arrivé à sa hauteur je forma une masse avec mes poings, l’abattant sur son ventre, avec toujours Typhon dans les airs et il prit alors la direction contraire, celle du sol où il alla s’écraser pitoyablement sur un rocher…, je me posa non loin de lui, toujours avec une allure calme et magistrale, mon combat ressemblait à une danse magistralement exécutée..


Je lui parla alors…





« Typhon, tu ne comprend donc pas, j’ai déjà gagné ce combat il y a des millénaires, et je vais le regagner aujourd’hui! Tu as fait appel à la Terre pour tenter de me terrasser alors contemple la puissance du Dieu suprême, maître du Ciel et de l’univers!!! »





Je pointa mon sceptre vers les cieux et un éclair le frappa, ainsi, il se transforma en un éclair surpuissant, mes yeux étaient toujours fermé, je contenait encore ma puissance…





« Cependant je ne suis pas un monstre, je te laisse un chance! Mais n’oublis pas qui je suis!!! JE TE PREVIENS!!!!! »





Mon foudre s’abattit alors sur Typhon, lui infligeant une douleur comparable au même tourment que les titans ressente pour l’éternité dans le Tartare, mais ce n’était qu’un petit échantillon de ma puissance, l’éclair venait de partout et nulle part à la fois, décrivant plusieurs lignes en même temps, aucune autre main qu la mienne ne pouvait toucher le foudre sacré! Même s’il ne s’agissait que du premier assaut…





Je regarda alors mon adversaire se débattre et se tordre de douleur et contacta Raphaëlle par télépathie…





*Archange Raphaëlle, c’est à toi de jouer! Que le sceau soit brisé! *





Puis je regarda mon adversaire, ma main droite tenant ma cape au niveau de mon poitrail et mon casque bien planté sur ma tête, je ne bougeais pas j’attendais…





Résumé:


Bloqué: 2 coups physiques et Fall of the Eastman (en partie)


Lancé: 5 coups physiques + Je préviens




HP: 200-3-15 = 182


CS: 200-15-15= 170


PA: 80-5=75


PP: 80-4= 76




Je suis pas du tout sur de mes calculs et de mes blocages, mais bon au moins j’ia répondu, je modifierai certaines choses si elles doivent l’être.
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Jeu 17 Juil - 12:57

La force du Grand Zeus était là, à son plus haut point. Le Dieu des Dieux venait de lancer une attaque si puissante, mais qui n'avait en rien, fait vaciller sa force et son pouvoir. On aurait dit que ce n'était pas Zeus qui venait de porter ce coup mais un autre être, complètement indépendant de celui-ci tellement l'effet de l'attaque ne s'était pas fait sentir sur le Cosmos du Dieu de l'Olympe.

Typhon fut projeter en arrière et tomba, créant un énorme tremblement de terre au sommet de l'Etna. Le Volcan semblait se réveiller sous les chocs des énormes Cosmos qui s'entrelaçaient et se croisaient sur ce lieu Saint.

Typhon se releva. Il savait bien que son adversaire n'était pas n'importe qui, mais sa vengeance lui permettait d'oublier la douleur et de le pousser dans ses derniers retranchements. Abandonner aussi facilement ne lui était pas permis de plus, il devait gagner du temps!

- Je reconnais bien là ton arrogance Zeus! Crois-tu qu'il te soit aussi simple de me vaincre, je suis loin d'être mort et je ne t'ai pas encore montré l'étendu de mon pouvoir. Tu vas connaitre la force que j'ai acquise dans la prison où toi les les Dieux de l'Olympe m'avez enfermé. C'est ce sentiment de vengeance qui me permet de te faire face aujourd'hui, ne me sous-estime pas Zeus, Dieu des Dieux, ou tu pourrais avoir une désagréable surprise.

Un sourire sadique prit place sur le visage du Géant, augmentant son Cosmos, se préparant à l'attaque. Typhon se lança sur Zeus, écrasant son corps sur celui de son adversaire. Zeus réussit à se libérer et Typhon se relança à l'assaut. Il se déplaçait incroyablement vite pour un corps aussi énorme. Il frappa Zeus de ses grand poings, plusieurs fois, jusqu'à ce que le Dieu des Dieux lui échappe encore une fois.

Typhon observait son adversaire. Il avait gagner le temps dont il avait besoin pour passer á nouveau à l'attaque. Mais contrairement à ce que Zeus aurait pu croire, il ne s'agissait pas d'une attaque directe, bien au contraire, Typhon allait essayer de diminuer au maximum la puissance destructrice de Zeus.

Cold and Hot

(L’adversaire aura de grande difficultés pour bien se battre sous ces changements climatiques, et donc toutes ses attaques cosmiques auront un déficit de 5 HP pendant 4 tours.)


Le climat commença alors à changer radicalement et même si Zeus était le Dieu Suprême de l'Univers, la Cosmos de Typhon l'empêchait de contrôler sa création. Zeus devrait se battre á présent sous une chaleur extrême, chaleur à laquelle Typhon était à présent fort bien habitué.

- Essaye de me vaincre sous ses conditions climatiques qui te sont de loin fort défavorable. Ce climat brûlant est devenu mon habitat, je ne peux devenir que plus puissant. Aller grand Zeus, montre moi ce dont tu es capable à présent!

C'était au tour de Zeus d'attaquer maintenant. Typhon semblait néanmoins très confiant que le climat qu'il avait imposé aux deux combattants allaient annuler une grande partie de la force de son adversaire et ainsi lui permettre de résister aux attaque de Zeus.

-------------------

Résumé du Tour : 5 coups physiques + Cold ant Hot

HP: 200 - 5 - 20 (Je préviens - Plein Fouet) = 275
CS: 170 - 20 = 150
PA: 75 - 5 = 70
PP: 80
Revenir en haut Aller en bas
Zeus01


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 597
Armure : Création de Fanfiction et d'AMV, Lecture de Roman Fantasy et de Manga

Feuille de Personnage :
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Jeu 31 Juil - 19:06

HRP : Comme convenu, mode RP donc je peux faire de nombreuses attaques cosmiques dans un même post et des coups physiques Wink FIN HRP

Et le combat continuait, tout de grâce et de volupté de mon côté, on aurait cru que je dansais sur ce champ de bataille tellement mon adversaire ne m’arrivait pas à la cheville, il avait ainsi subit mon premier foudre de plein fouet, sans même tenter de le retenir… qu’est ce qu’il était pathétique… mais alors que je le voyais se débattre il se redressa… enfin… il courait alors à toute allure vers moi, je ne cherchais pas à lui échapper, je devais bien quelque peu prendre du plaisir, ainsi je pris d plein fouet son assaut sur mon corps, mais cela ne suffirai pas, je le projeta par-dessus moi grâce à mes jambes, cependant, il ne semblait pas en avoir finit avec moi… intéressant…il se déplaçait vite et ses poing frappaient fort, intéressant, malgré cela mon casque me protégeait et aucun dégât apparent n’était sur moi, aucune goutte de sang ne s’était échappée de mon corps, alors pour échapper à cet enchainement je lui mit un violent coup de genou dans les côte qui le fit plié en deux et me permis de prendre de la distance…

Mais ainsi il n’allait pas en profiter pour m’attaquer de face… quel pathétisme… j’entendis alors sa voix clamer…

COLD AND HOT !!!

Je sentis la pression atmosphérique changer, et le cosmos de Typhon était malgré tout puissant, cela m’empêchait de l’attaquer avec toute ma puissance, la chaleur qui était présente se faisait de plus en plus forte…

J’entendis alors les paroles de Typhon…


- Essaye de me vaincre sous ses conditions climatiques qui te sont de loin fort défavorable. Ce climat brûlant est devenu mon habitat, je ne peux devenir que plus puissant. Aller grand Zeus, montre moi ce dont tu es capable à présent!

J’esquissa alors un sourire et me mit à étendre mes bras de chaque côtés de mon corps…

« Aurais tu oublié Typhon ? Aurais tu oublié qui je suis ? Je suis celui qui contrôle le temps et les phénomènes climatiques ! Ton attaque est nulle face à moi !! Je suis celui qui peut prendre toute forme, je suis le début et la fin, je suis ta fin !! POLYMORPHIE !!!! »

Ainsi l’attaque de Typhon n’eut pas la totalité de l’effet escompté et une partie de la chaleur s’emmagasina dans mon armure… je fis un autre sourire à Typhon…

« Il est temps de passer aux choses sérieuses tu ne crois pas ? »



Alors avec la chaleur mon armure muta et se transforma pour arriver à son deuxième stade de transformation, je concentra mon cosmos et mes cheveux se mirent alors à passer du brun au blond, on n’avait pas vu cette couleur à mes cheveux depuis la titanomachie, et alors je fus enveloppé dans un magnifique orage, rien ni personne ne pouvait le transpercer et lorsque j’apparut de nouveau, les nuages se dissipèrent grâce à mes magnifiques ailes… j’étais presque totalement redevenu celui que j’étais lors de la grande bataille…



« Reconnais tu cette armure Typhon ? Oui… bien sur… et maintenant tu sais que ta fin approche… Typhon cette bataille à assez durée !! "

Je brandis alors mon sceptre, lui aussi avait changé, il avait la forme d’une lance à une extrémité et d’une hache à l’autre, ma puissance semblait avoir été multiplié par un million, mon aura se dégageait à travers tout le champ de bataille, rien ni personne ne semblait pouvoir m’arrêter et Typhon lui-même tremblait devant moi, chacun de mes pas était mesuré au millimètre prêt et faisait trembler la terre, l’orage perpétuel au dessus de nos têtes venait encore de s’amplifier, les courant d’air s’entre mêlaient entre la chaleur de l’attaque de Typhon, mon cosmos et l’air suffoquant du volcan, aucun mortel ne pourrait survivre à de telles conditions climatiques, et cela ne se répercutait pas uniquement sur notre champ de bataille, j’avais épargné le lieu où Athéna se battait contre Pallas, mais tout le reste de l’Etna et ses alentour avait son air de plus en plus irrespirable… je fis alors un battement d’aile et toute la poussière des lieux alla dans les yeux de Typhon, l’aveuglant complètement…

Lorsqu’il put enfin les rouvrir, il ne put me voir qu’au dessus de lui, ma lance en direction de son épaule, je m’écrasa alors sur lui, ma lance lui transperçant l’épaule de part en part et mon pied lui ayant exploser la cage thoracique. Je retira alors la lance pour laisser échapper son sang et je le regarda, mes yeux fermés, je n’avais pas encore mis la totalité de ma puissance et pourtant… oui pourtant chacune de mes attaques était comme si Typhon recevait une montagne sur la tête…

J’appuya mon pied sur son épaule ce qui lui fit ouvrir la main droite où je planta à nouveau ma lance et je lui dit…

« Ne te plaint pas, je ne te l’ai pas tranché, par contre tout ton côté droit t’est désormais inutile, tu as provoqué ma colère Typhon, je t’avais laissé une chance de retourner au tartare, désormais tu sera dispersé à travers l’univers, ton nom sera effacé des tables et des mémoires, tu ne sera plus rien, autrefois tu fus un adversaire redoutable, aujourd’hui, tu n’es que l’ombre de toi même, montre moi ta vraie puissance que nous puissions enfin commencer ce combat !! »

Je pris alors mon envol, le ciel était en plein conflit, l’orage devenait de plus en plus énorme… et du ciel, j’interpella alors Typhon…

« Typhon !! Cette chaleur est étouffante, que dirais tu de refroidir un peu l’atmosphère ? »

Je déploya alors mon cosmos et le vent se leva un vent glaciale et alors, en plein milieu de l’Etna, à vrai dire sur tout l’Etna s’abattit un tempête de neige, un tempête plus violent que celle d’Asgard, les flocons de neiges se transformèrent rapidement en lames tranchantes et acérés… une nouvelle fois j’épargnais ma fille et Pallas qui combattait non loin, mais tout le reste de l’Etna était touché, et quiconque se trouverait aux abords du mont serait lacéré par ces pics de glaces qu’étaient devenus les flocons de neige… une tempête glaciale s’abattait, comme si, un raz de marrée de glaces voulait emporter Typhon dont le corps était transpercé par une multitude de pics acéré et aucune chaleur ne pouvait combattre ce froid… mes ailes me protégeais, je ne subissais pas les effets de mon attaque.




C’est alors que je regardais Typhon se faire transpercé alors que j’étais dans les cieux, les bras croisés, regardant mon adversaire, que je décidais de devenir l’un de ces pics de glace, je pris de la vitesse, une vitesse folle, bien plus rapide que celle de la lumière et Typhon ne put me voir arriver… il ne put que sentir l’énorme douleur en son ventre… ma lance s’était planté en lui… une troisième fois, je la retirais afin qu’il ne s’en empare pas et quand bien même il le ferait, cette lance n’obéis qu’à moi, électrocutant quiconque voudrait s’en servir… et alors j’enchaina avec une technique de combat au corps à corps, un mawashigeri qui envoya mon adversaire au loin….

Une pluie battante s’abattit alors sur le terrain et les abords de l’Etna sur ma volonté, la tempête avait cessé, notre champ de bataille ne ressemblait plus à rien… mais je n’avais pas finis, je mis ma main dans mon dos et en sortit un foudre… le second…

« Typhon, tu as provoqué ma colère, je ne te laisserai pas la terre, je suis petit fils de Gaïa, la terre est mon héritage, nombre de fois je me suis battu pour la conserver, aujourd’hui encore je me bats, en personne, il est temps de t’apprendre ce que veux dire le mot défaite afin que jamais tu ne te relève… TYPHON PAR DECISION DU TRIBUNAL DE L’OLYMPE TU AS ETE RECONNU COUPABLE DE TOUT DES CRIMES ET POUR CELA … JE TE PUNIS !!! »



Je lançai alors le second foudre forgé par les cyclopes, celui là était différent du premier, il ne faisait pas que paralyser l’adversaire, il lui traversait les chair avec une décharge supérieur à tout, un champ électrique et une puissance divine que personne ne pouvait égaler, personne ne pouvait rivaliser avec une telle puissance et encore ce n’était pas la totalité de ma puissance…

Le cris de Typhon se fit entendre sur tout l’Etna et peut être même sur la terre entière, résonnant au plus profond de l’Hadès jusqu’au plus haut sommet de l’Olympe… ha l’Olympe ma chère Olympe, comment te portes tu en mon absence, je sens de la douleur en toi… souffrirais tu avec moi de ce combat qui n’a pas de sens… je sais, mes combats ne son pas finis, d’autres m’attendent à mon retour, la rébellion gronde… mais après tout, n’est ce pas ce que je voulais, il est tant que l’Olympe retrouve sa pureté d’autrefois… Olympiens… voici un avertissement… que mon autorité ne soit jamais contesté !!
Je lançai alors un éclair qui parcourut la terre pour aller se fracasser en plein milieu de mon temple, un bruit sourd résonna dans toute la pièce.



Mais je n’en avait pas encore finis, cependant, Typhon était toujours là et je savais que ce second coup ne suffirait pas encore, je mis alors mes main comme en position de méditation…

« Typhon, il parait que tu apprécies la chaleur… et celle des étoiles arrivant sur terre, l’apprécies tu tout autant ? Tu en sais pas ce que c’est ?... bien sur que non… je suis le maître de l’univers, le créateur du destin, celui qui ordonne aux Moires, je contrôle toute chose en cette voie lactée… je suis le passé, le présent et le futur, je décide de toutes choses et de tout actes en cette terre. Héphaïstos m’ont fils t’a surveillé pendant plusieurs milliers d’années, ne te méprend pas, je ne blâme pas mon fils, je suis celui qui viens sceller ta cage, ta cage de roche !! COSMIC CRASH !!! »

C’est alors que venue de nulle part une météorite s’écrasa en plein milieu du champ de bataille, suivit de près par une autre et encore une autre, c’est alors que le ciel au dessus de nous devint un immense brasier, j’avais levé ma main vers les cieux et désormais ceci crachait des météorites qui n’avaient toutes qu’une seule cible… Typhon !! Ce dernier vit la pluie s’abattre sur lui sans rien faire, le colosse allait bientôt être prisonnier de la lave et de la roche qui l’entourait, plus rien ni personne ne pourrait l’en libérer…



Ainsi je commandais aux planètes, je parlais aux étoiles et la voie lactée se faisait l’écho de ma voie… il était temps que l’Olympe se rappel qui est son Dieu…



Dernière édition par Zeus le Jeu 31 Juil - 19:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zeus01


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 597
Armure : Création de Fanfiction et d'AMV, Lecture de Roman Fantasy et de Manga

Feuille de Personnage :
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Jeu 31 Juil - 19:07

Ceci est une projection astrale faite en Olympe merci aux résident de l'Olympe d'en tenir compte a écrit:
Je concentra tout mon pouvoir, accrochant ma lance dans mon dos et je sentais naître en moi une nouvelle puissance, ainsi, c’était cela, je le tenais, bientôt j’allais totalement le maîtriser… mais en attendant… j’envoyé un image de moins en plein cœur de l’Olympe, là où se tenait le cosmos d’Héra, celui qui était le plus repérable dans tout l’Olympe et alors je me retrouvais face à toute l’assemblée, ils étaient presque tous là… Héra, Darion et Gabrielle d’un côté, Sorrow et Aion de l’autre… mon image arrivait différemment qu’à l’accoutumé, il fut un temps où je serais apparut derrière Héra, symbole de mon soutiens pour elle mais cette fois ci non… ce fut derrière Sorrow que j’apparaissais, j’attendais de tous ceux présent qu’ils s’agenouille devant moi, l’image que j’avais envoyée était plus que vraie, mon armure était différente et mes cheveux avaient changés de couleur comme sur le champs de bataille, mais le cosmos que je dégageais dans cette pièce était supérieur à tout ceux présent, ma puissance bien que non colérique se faisait sentir dans tout l’Olympe, comme si je n’avais jamais quitté ces lieux… personne ne pouvait contester mon identité, je dépassais tout le monde en hauteur, même Aion, le fier Archange qu’un temps j’avais maudit et qui portait encore les cicatrices de ma malédiction sur son bras, je ne disais rien, je restais là devant eux tous, mes yeux fermés et pourtant ma puissance semblait en dire long, je n’avais forcé personne à plier genoux au sol, c’est ainsi que je reconnaissais ceux qui étaient avec ou contre moi… ceux qui pensaient être supérieur à moi, moi qui suis déjà supérieur à tout…
Je pencha alors mon regard vers Sorrow et ma main de cosmos effleura son visage, elle put alors sentir la chaleur qui se dégageait de moi… mon combat était difficile et cela pouvait se ressentir, mais aucune trace de sang n’était sur mon corps, seule la pointe de ma lance arborait une couleur rouge, rouge du sang de mon ennemi… Je regardais ensuite Aion, mon plus fidèle serviteur, la façon dont je me pencha vers lui disais que j'approuvais chacun de ses actes, je ne le touchais pas, le regardant quelque instant, mon cosmos l'innondant de lumière... le silence s’était fait, personne n’osait parler, certain avaient peut être peur de lever la tête vers moi… je m’avança alors dans la pièce, sans bruit n’étant pas physiquement présent et je m’approchais d’Héra, mon regard envers elle était plus dur qu’envers les autres, ce n’était pas un regard de haine ou de colère, non c’était un regard de désespoir, comme si elle m’avait déçut… puis je me remis en face d’eux tous, je n’avais pas encore parlé, je pointa alors ma lance vers le mur et mon cosmos se rependit vers ce dernier, là où fut marqué ma phrase…

« Aujourd’hui, en ce lieu et en cet instant, l’Olympe retrouvera sa splendeur d’origine, celle qu’elle avait lorsque moi Zeus je la battis seul avant de délivrer mes frères et sœurs de notre père. »

Et alors mon cosmos se rependit dans tout le temple puis dans tout le royaume de l’Olympe, les fleurs commencèrent à revivre, ce qui avait été détruit, fut rebattis, une nouvelle fois, mais alors je pris la parole, ma voix était forte à la fois condamnant et pardonnant, il n’y avait pas de colère, ni de hane, juste une voix forte, surpassant toute autre…
« Le but de l’Olympe n’a jamais été de faire le bien ou le mal, il a toujours été de réguler l’équilibre des forces en ce monde, nous sommes et resterons pour l’éternité le point central de toute choses. Et c’est à vous, archanges, prêtresse et à tout ceux qui vivent sur l’Olympe de faire respecter cela. Mais aujourd’hui nos forces sont divisées, aujourd’hui, certain ne connaissent plus cette mission, aujourd’hui certain d’entre vous croient que notre mission est de protéger l’humanité. Et c’est en ce sens que vous vous trompez, notre but en de contrôler l’humanité, de la gérer et de lui appliquer les lois du destin. J’ai mis au pouvoir sur Terre Athéna afin qu’elle gouverne d’une main de fer ce monde prompt à la désolation et au cauchemar, les humains sont capable du bien mais ils peuvent aussi commettre le mal et aujourd’hui le mal est entrain de l’emporter sur le bien, nous devons rétablir l’équilibre des forces…car l’équilibre pour lequel nous nous battons est déjà rompus. Les saints d’Athéna désirent protéger l’humanité, et certain ici présent également… mais réfléchissez, le mieux à faire est de le protéger de lui-même, cependant raisonner plusieurs milliards d’âmes apeurées n’est pas aisé et l’échec se convertira en carnage. Si je combats Typhon en ce moment c’est parce qu’il a été libéré, mais il ne le fut pas par le fruit du hasard, non c’est la haine dans le cœur des humains qui a fait de lui ce qu’il est devenu. Ma présence parmi vous ne signifie pas que j’ai gagné, l’éclair que je vous ai envoyé et qui a détruit la table de cette salle ne signifie pas notre victoire… je suis le maitre du tout, je suis celui qui dicte les lois, mes mots sont les Lois, croyez en moi et votre foi sera notre arme. Souvenez vous, tous autant que vous êtes, souvenez vous des tours blanches qui gardaient l’Olympe, souvenez vous des nymphes, des centaures et toutes les créatures qui nous entouraient… je ne veux pas détruire les hommes, je veux rétablir l’équilibre des forces, c’est la mission que j’ai confié à Sorrow, de punir les impies et les traitres, que cela soit sur l’Olympe ou en dehors… et si les hommes décident de combattre les Dieux, alors nous répliquerons, le libre arbitre est une chose que je ne peux violer, une chose immuable, chaque être à le droit de faire des choix, mais c’est à moi de dire si ses choix sont bon ou pas. Respectez ceux qui n’ont pas la même opinion que nous est une chose primordiale avant les autres, car si nous combattons côte à côte il faudra apprécier les similitudes avec les différences. J’ai fais une alliance avec Hadès, mon frère et avec le Sanctuaire, qui aurais pu un jour imaginer qu’une telle trinité était possible ? Ceux qui violent ma parole s’élèvent contre les Dieux, et tout comme désobéir à un ordre divin, cela est répréhensible, Sorrow est ma main qui appliquera à ceux qui le méritent mon ordre, nul ne peut aller ocntre ses décisions car elle ne prend aucune d'elle sans avoir mon aval, j'ai fais de Raphaëlle ma régente et de Sorrow ma voix, quiconque osera s'opposer à ses paroles sera jugé ennemi de l'Olympe car n'oubliez pas que c'est part sa bouche que je parle quand je ne peux être présent, aucun pouvoir ne s'applique sur elle, hormis le miens… Aion est mon bras armée, celui dont l'honneur est désormais sans faille, il est celui que j'ai choisis pour porter l'écu de l'Archange chasseur de démon au fer léger, depuis la nuit des temps il me sert, ne jugez pas ses méthodes, contemplez ses actes et vous comprendrez qu'il a toujours agit pour le bien de notre cause, il est bénit de ma grace divine et fait partit de ma garde personelle ainsi ses seuls ordres viennent de Sorrow, Raphaëlle ou moi même. Ces trois serviteurs sont symbole de sagesse, de force et d'honneur. Pour ceux sur terre qui veulent ma défaite, ne pas croire mes paroles est peut être prudent, mais également dérisoire, car souvenez vous, tous ici présent, que de la place où je me situe, je n’ai besoin de tromper personne… l’heure avance et bientôt vous allez devoir…»

Mais je ne pus finir ma phrase et ma projection astrale fut détruite car Typhon me plaquait au sol me faisait perdre tout contact avec l’Olympe, je n’avais pas tout dis, mais l’essentiel avait été dit… je me remis au combat, d’un revers de ma lance grâce à ma hache je tranchais en partit le torse de mon adversaire, le faisant lâcher…

« Alors Typhon, tu es prêt ? ma prochaine attaque sera la dernière, je ne compte pas m’éterniser ici… avec toi… »

Le combat allait reprendre… pour un dernier round…
[HRP: Désolé du double post mais tout ne rentrait pas en un ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Amphitrithe


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 504
Armure :

Feuille de Personnage :
HP:
206/206  (206/206)
CS:
208/208  (208/208)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Dim 3 Aoû - 0:30

Je venais de quiter olympe pour finalement aller au combat ete prouver à tout le monde que je vais devenir la vrai déesse et est la reine de olympe.Je vais prouver à tout le monde et ils vont me respecter en tent que la reine de olympe.J'avais revaitit mon armure divine pour aller au combat contre Typhon.Je vais montrer également à zeus ce que je suis capable en tent que personne , mais aussi en tent que déesse.Je vais montrer ma puissance et la grandeur qui est dans mon coeur pour vaincre mon adversaire.


Plus je m'approchais du mont Etna et plus je sentais la puissance de Typhon qui était déployer et celui de mon cher mari zeus.Lorsque j'arrivais sur les lieux du combat, il n'avait plus de végétation sur la place.Il n'avait que ruine.Tout était détruit par la puissance des deux cosmos.Ces à ce moment que je les voyaient sur le sol.Seul était étaller sur le sol tout comme Typhon.Je me mis à marcher avec détermination vers l'adversaire qui s'approchait de moi tout en me dirigeant vers lui.Mon regard exprimait de la détermination tout comme mon cosmos .


Je m'approchais de plus en plus de Typhon et sans crier garde je déployais mon cosmos comme une déesse doit le déployer pour faire l'effet de surprise.comme à la dernière minute et je lui donnais un puissant revers de la mains pour aller attérir quelque mètres plus loin sur le sol puissièreux.Je disais avec colère à Typhon.

Qui donc ose toucher à mon époux subira ma divine colère et ce n'est pas une menace à la légère Typhon.

Mes yeux avait l'émotion de la colère et cela se voyait également tout comme mon cosmos qui avait la fureux et c'était énorme.Typhon pouvait voir une jeune femme qui se trouvait sur les lieux et Zeus également et qui portait une amrure d'oré que seule les divinités pouvaient porter.Je vis zeus étaler sur le sol et je me suis mis à sourir avec malice en lui faisant un clin d'oeil.Je lui disais avec humoristique à zeus en lui tendant la mains.


Que dis mon cher époux d'en finir avec lui.Une telle vermine n'a pas le droit de fouller cette terre et respirer l'air qui trouve.Et je suis même sur qu'il ne mérite pas la vie qu'il a.


Mon regard était plein de détermination et disais à nouveau avec détermination pour vaincre l'adversaire.

Cette fois, il n'y aura pas un seul jujement divin, il va être le double tout comme son chatiment.Je ne peux laisser un être immonde fouller cette terre.Je suis venue ici pour mêttre fin à ta vie Typhon, tu m'entend moi héra.

J,avais crier les dernier mots pour être sur que typhon m'entend.
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Dim 10 Aoû - 1:23

Typhon avait fait appel à la force du Volcan ,transformant la zone de combat en un véritable enfer de chaleur insoutenable. Le Géant était plus confiant de sa confiance, mais Zeus ne se laisserait sûrement pas vaincre de cette manière.

En effet, le Dieu de l'Olympe ne s'était pas du tout laissé impressionner. Son armure commençait d'ailleurs à se servir de la chaleur créée par Typhon pour fortifier son Kamui et faisait appel à d'autres phénomène climatérique pour finalement montrer sa véritable puissance.

- Reconnais tu cette armure Typhon ? Oui… bien sur… et maintenant tu sais que ta fin approche… Typhon cette bataille à assez durée !!

Le visage de Typhon avait perdu peu à peu la confiance démontrée auparavant. Bien sûr qu«il reconnaissait cette armure, celle que Zeus portait lors de leur dernière rencontre qui avait dictée la défaite des Géants.

- Tu ne m'impressionnes guère! Le passé ne se reproduira pas!

Il n'avait pas eu le temps de se ressaisir que la lance de Zeus lui avait perforé l'épaule, la puissance de Zeus était terrible, mais Typhon n'avait pas l'intention de laisser fuir sa vengeance. Il se relança à l'attaque, brandissant son bras en l'air, concentrant son Cosmos, mais Zeus anticipa son mouvement et si la chaleur et le feu prirent place sur l'Etna, Zeus convoqua la puissance de la glace et refroidit littéralement l'atmosphère suffocante qui se faisait sentir.

Le combat devenait de plus en plus difficile pour le Géant et bientôt Zeus lança sa seconde foudre. La décharge électrique traversa tout le corps du Dieu des Géant, le faisant pousser un horrible cri de douleur. Sa peau commençait à brûler, son visage petit à petit était défiguré, mais Typhon se relevait après chaque coup, se laissant entrainer par sa rage pour tenir le coup.

Typhon, il parait que tu apprécies la chaleur… et celle des étoiles arrivant sur terre, l’apprécies tu tout autant ? Tu en sais pas ce que c’est ?... bien sur que non… je suis le maître de l’univers, le créateur du destin, celui qui ordonne aux Moires, je contrôle toute chose en cette voie lactée… je suis le passé, le présent et le futur, je décide de toutes choses et de tout actes en cette terre. Héphaïstos m’ont fils t’a surveillé pendant plusieurs milliers d’années, ne te méprend pas, je ne blâme pas mon fils, je suis celui qui viens sceller ta cage, ta cage de roche !! COSMIC CRASH !!! »

Une énorme pluie de roches et de météorites s'abattit sur Typhon l'emprisonnant. Le Géant ne comprit pas dans l'immédiat ce que Zeus cherchait avec ce genre de "piège", mais en sentant le Cosmos du Dieu des Dieux plus évasif et presque absent, il se rendit compte que le Dieu de l'Olympe cherchait à communiquer avec quelqu'un à travers de son Cosmos.

- Imbécile! Quand on se bat on doit être à 100% dans la bataille. Crois-tu que cette misérable prison de roches pourra m'arrêter?

Typhon concentra son Cosmos et fit exploser sa prison, faisant voler la roche qui le retenait prisonnier en mille éclats.

Il en profita alors pour attaquer Zeus, profitant de ce moment d'inattention.

Fall of the Earth


Deux boules de Cosmos s'élancèrent sur Zeus et le percutèrent de plein fouet. Typhon en profita alors pour se lancer sur le Dieu de l'Olympe se préparant pour lancer un dernier coup, mais la présence d'une nouvelle Déesse sur ces lieux l'en empêcha. Héra arriva finalement sur l'Etna. Tous les Dieux étaient donc présent, le plan de Typhon pourrait finalement être mis en place.

- Qui donc ose toucher à mon époux subira ma divine colère et ce n'est pas une menace à la légère Typhon.


Typhon acquiesça un sourire.

- Il ne manquait plus que vous ma chère Héra, afin que ma vengeance soit enfin complète!

- Cette fois, il n'y aura pas un seul jugement divin, il va être le double tout comme son châtiment.Je ne peux laisser un être immonde fouler cette terre.Je suis venue ici pour mettre fin à ta vie Typhon, tu m'entend moi héra.

Typhon fit augmenter son Cosmos, tout l'Etna tremblait à présent, la rage dans ses yeux était bien visible.

- Je vais en finir avec vous une bonne fois pour toute, subissez ma plus puissante, Zeus, Héra, vous périrez sous mes coups!

Typhoon Explosion


Tous les vents de la Terre se réunissaient autour de Typhon, créant une énorme tornade. La puissance du Dieu des Géant était à son paroxysme et d'un mouvement lança toute cette force destructrice sur le couple qui régissait l'Olympe.
Revenir en haut Aller en bas
Zeus01


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 597
Armure : Création de Fanfiction et d'AMV, Lecture de Roman Fantasy et de Manga

Feuille de Personnage :
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Mar 26 Aoû - 18:07

Le combat faisait désormais pleinement rage, la puissance de nos attaques était presque mortelle à chaque fois et pourtant… oui pourtant je ne faiblissais pas, moi le maître de l’Olympe, seigneur des cieux et de toute vie, maître de l’univers, roi des Dieux, je n’avais pas encore versé une seule goutte de mon divin sang, seul la poussière attaquait mon corps… mais pour peu de temps, en effet, rien n’osait m’atteindre, lorsque la terre effleurait mon corps elle s’ôtait d’elle-même, comme s’excusant de m’avoir effleuré, mais alors que je transmettais mes ordres à mes archanges afin de calmer la colère que je ressentais dans mes lieux saints j’entendis Typhon se libérer de sa prison de roche…

Imbécile! Quand on se bat on doit être à 100% dans la bataille. Crois-tu que cette misérable prison de roches pourra m'arrêter?

Fall of the Earth



Je reconnaissais bien là le traitre, le fourbe… Typhon… mais en plus d’avoir osé toucher mon corps en me plaquant au sol, une autre chose impardonnable venait de se produire, il avait osé insulter mes capacités…
Alors que nous nous battions à mains nues sur le sol je lui répondit, chargeant mon cosmos de toute sa puissance…
« Qui oses-tu traiter d’imbécile ? Toi qui a déjà perdu, qui n’est désormais plus rien ! Tu ne sais ce qu’est d’avoir des hommes qui sont sous tes ordres parce qu’ils le désirent, les archanges ne protègent pas ma personne, ni celle d’Héra, les archanges sont les armes de l’Olympe qui frapperont ceux qui le méritent sur mon ordre ! Mais il y a une chose que tu ignores… tu ne sais pas ce que c’est d’être… aimé ! »

Alors je sentis une puissance redoutable, je ne m’étais pas trompé, c’était bien elle, celle dont la puissance est aussi antique que celle de Poséidon, Hadès, Déméter, Hestia… ma divine épouse, Héra ! Alors d’un geste d’une élégance et d’une force remarquable, elle jeta au loin Typhon, me libérant de son emprise… enfin, elle tait revenue entièrement, ma femme, ma divine épouse, Héra …

Qui donc ose toucher à mon époux subira ma divine colère et ce n'est pas une menace à la légère Typhon.

Un petit sourire se fit sur mon visage alors que ma femme s’adressait à moi…

Que dis mon cher époux d'en finir avec lui. Une telle vermine n'a pas le droit de fouler cette terre et respirer l'air qui trouve. Et je suis même sur qu'il ne mérite pas la vie qu'il a.

Ce petit regard malin, espiègle et cette petite note cinglante d’humour… on ne pouvait s’y tromper, et Typhon ne s’y trompait pas non plus, il savait désormais qu’il avait perdu… la poussière s’ôta de mon armure pou la laisser pour scintillante et éclatante que jamais, mais surtout, ma puissance, était sans commune mesure avec tout ce que Typhon avait pu ressentir jusqu’à présent, mes yeux éternellement clos allait s’ouvrir et j’allais déchainer toute ma puissance, mais avant, je répondis à Héra…

« Ma tendre épouse, voilà bien qui vous ressemble, cette fois ci, nous ne reverrons pas Typhon dans le tartare, non, aujourd’hui et en ces lieux nous allons ôter la vie à ce géant… mon épouse, au nom de ceux qui croient en nous, allions nos forces et faisons de ce lieux une tombe… et au passage je suis ravis de vous revoir, bruler votre cosmos, souvenez vous, de l’ère des Dieux ! Mais avant… »

Je fis un petit sourire à Héra, la réconfortant, et lui disant que j’approuvais sa décision, elle ne craindrait pas mon courroux, il n’y avait plus rien à dire, mais tous pouvait sentir et pas seulement sur l’Etna, non bien sur que non, ni même seulement sur l’Italie, non, se fut la terre entière, toute la terre qui se mit à trembler, tous les cieux qui devinrent noirs, l’orage au dessus de notre combat grandit de manière exponentielle pour finalement recouvrir la terre entière, je regarda alors Typhon qui pu voir une dernière chose… mes yeux, mes paupières venaient de s'ouvrirent sur deux magnifiques émeraudes… il n’y avait mot pour décrire ce qui se passait sur terre, car c’était ce que tous redoutaient depuis la nuit des temps, ce que les hommes appelaient, le jour du jugement dernier, le jour où je déclencherais ma véritable colère, celle que jamais ne fut vue par qui que se soit, mais pourtant si ils savaient, que ce que j’étais entrain de préparer n’était finalement rien comparé à ceux qu’ils subiraient le jour du jugement dernier…
Le volcan de l’Etna allait être complètement détruit, vaporisé, anéantit et ses environs ne seraient bientôt plus que de la roche en fusion, personne ne pourrait survivre, que se soit sur le volcan ou à ses abords, plus rien, plus aucune vie, la destruction était proche, et devant une telle puissance, même mes frères courbaient l’échine, c’était une colère que certain connaissaient, la colère que j’avais déclenché face à Cronos, notre père, ainsi, Poséidon, Hadès, Héra, tous n’étaient face à un tel déferlement de puissance que de simple enfants au milieu d’un océan déchainé… bientôt tous allaient découvrir le véritable sens des mots puissances et beauté, car finalement il s’agissait presque d’une ouvre d’art qui pourrait engloutir la terre d’un seul mot de ma part… allais je le faire ?
Allais je faire ce que j’avais dis à mes archanges et réduire en cendres ceux que je considérais comme impurs en même temps que Typhon, ou allais je faire autre chose ? Allais je montré ce que le monde attendait depuis les temps immémoriaux ? La vérité, une vérité que seule moi connaissais, que même ma femme Héra ignoré, quelque chose que j’avais cachée depuis temps de siècle pour mettre la terre entière et les hommes à l’épreuve…

Plus tout cela continuait et plus ma puissance augmentait, sans atteindre de limite, je n’avais pas de limité, si ce n’est celle de mon corps mortel, mais voilà Typhon m’avait permis une chose, m’éveiller, éveiller la véritable puissance qui se cachait au fond de moi et que personne depuis la nuit des temps n’avait jamais soupçonné…
Personne, les autres Dieux eux même l’ignoraient, j’étais le seul à le pouvoir car j’étais le seul à être resté en vie à ma naissance, tout les autres avaient été dévorés par Cronos et d’autres encore n’étaient que des enfants de Dieux, ainsi je ne pouvais à jamais qu’être le seul à pouvoir éveiller en moi une force supérieure à celle d’un Dieu, à celle d’un Titan, peu à peu mon armure brillait, aveuglant quiconque la regardait en face et mon corps, mon corps lui-même semblait disparaitre dans cet océan de puissance et d’énergie, je ne ressentais plus rien, j’étais devenu le tout et le rien, je n’étais plus maître de l’alpha et de l’oméga, j’étais devenu l’alpha et l’oméga, mon corps brillait, devenant une énergie pure, sans forme distincte, mais pourtant ma puissance n’avait pas atteint son paroxysme, car finalement je gardais la forme de Zeus, le pater deorum, mon corps entier était entouré d’éclair lorsque Typhon lança son attaque…

- Je vais en finir avec vous une bonne fois pour toute, subissez ma plus puissante, Zeus, Héra, vous périrez sous mes coups!

Typhoon Explosion


Alors que l’attaque était lancée je mis ma main devant et utilisa mes dons de polymorphisme pour créer son exact opposé la tension entre nos forces étaient surpuissante, mais désormais, je n’avais plus rien à craindre de Typhon, je protégeais juste Héra, avec qui bientôt, j’allais anéantir cette chose immonde…

Cette fois, il n'y aura pas un seul jugement divin, il va être le double tout comme son chatiment. Je ne peux laisser un être immonde fouler cette terre. Je suis venue ici pour mettre fin à ta vie Typhon, tu m’entends moi Héra.

Héra criait et plus elle criait plus ma puissance montait, l’orage au dessus de la terre avait atteint ce que je désirais, toute la terre était désormais dans le noir le plus complet, un ciel gris et des éclairs frappant les quartes coins du monde au même moment et pourtant, aucun homme n’était touché car aucun d’entre eux, pour une fois, n’avait déclenché cette guerre, et pourtant, tout se détruisait au fur et à mesure, c’est alors que dans ma grâce céleste je m’envola dans ces cieux gris et invita ma femme à en faire de même, à ce moment, alors que j’aurais pu me saisir du troisième foudre, je le laissa, seul Typhon devait mourir et seul Typhon mourrait, mais l’Etna lui aussi allait mourir car il était la prison de Typhon et sans lui il n’avait aucune raison de vivre… le volcan commençait à s’effondrer sous lui, ses fondations et tout ses alentours et abords devenaient impraticable, si quelqu’un y était encore, il devrait se dépêcher, car plus rien ne survivrai.

Mais c’est alors que grâce à mon pouvoir, la terre entière, chaque homme, femme, enfant, saint, spectre, marina, guerrier divin, archange purent nous voir, Héra et moi, voir nos images se refléter dans le ciel de la terre, voir la scène qui se déroulait sur l’Etna, mais également non loin de là, ma fille Pallas Athéna, luttant avec bravoure et force contre Pallas, le géant, le réduisant presque à l’état de cendre, je n’étais pas inquiet pour elle. A cet instant, ne pas reconnaitre mon pouvoir n’était pas une folie, mais une stupidité, personne ne pouvait remettra en doute ce dont j’étais capable, j’étais Zeus, l’être le puissant de l’univers et à mes côtés, Héra, ma divine femme me soutenant à chaque instant et dans chacun de mes choix…

C’est alors, qu’un peu partout sur terre, le ciel gris s’entrecoupa pour laisser voir la lumière du soleil et mon visage, tout comme celui d’Héra… je m’adressai à chacun des habitants de la terre et à certains autres n particulier…

Je leur apparaissait sous forme spectrale, désormais, hormis les Dieux, personne ne pourrai plus jamais voir Zeus sous son véritable corps, je l’avais décidé, les humains ordinaire ne verraient qu’un rayon de lumière leur parlant, les être doué d’un cosmos assez puissant comme els chevalier d’or, pourraient distinguer dans cette masse lumineuse des bribes de gestes, mes archanges devinaient vaguement ma forme, mon cosmos lui restait inimitable, et ils me reconnaitraient sans soucis, seuls les Dieux pourraient contempler ma véritable forme, celle que j’avais à l’époque mythologique, ma longue barbe blanche et mes cheveux blancs, Héra seule pouvait voir, si elle le désirait le corps mortel à la longue chevelure brune que j’avais emprunté… c’est alors que sans prévenir, en direction de Typhon je fis s’abattre sur lui une nouvelle pluie de météorite, mêlée d’éclairs sous le son de la foudre, tous sur terre, pouvaient voir la défaite du géant et enfin je le mis en partie à bas…



« Je punis !! »

Un éclair lui transperça le corps et lui fit mettre genou à terre, je pus alors parler au monde…
« Peuple de la terre, n’ayez crainte, le jour du jugement dernier n’est pas encore proche, vous aurez la vie sauve et seuls ceux qui m’ont désobéis seront punis, je suis celui que vous tous vénérez sur terre car je ne suis qu’un, je suis le tout et le rien, l’unique et le plusieurs. Ne pleurez pas car aujourd’hui est un jour de gloire, le chaos est une nouvelle fois écarté… »


Dernière édition par Zeus le Mar 26 Aoû - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zeus01


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 597
Armure : Création de Fanfiction et d'AMV, Lecture de Roman Fantasy et de Manga

Feuille de Personnage :
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Mar 26 Aoû - 18:08

Puis mon image se brouilla pour finalement n’apparaitre qu’au niveau du sanctuaire, d’asgard, des enfers, du royaume de Poséidon, de l’Olympe et aux abords de l’Etna…


« Chevaliers de ma fille bien aimée, vous qui vivez au sanctuaire sacré avez-vous compris, vous tous qui soutenez un Dieu, honorez le comme il se doit, car il existe bel et bien, mais vous archanges, mes armes, mes guerriers, mes soldats, vous qui obéissez aux ordres du divin couple, écoutez moi, vous tous vous n’avez pas compris, chacun d’entre vous à été berné et trois d’entre vous ont trahis…
Le test que je vous ai fait passé, vous y avez échoué, vous avez trahit votre seigneur et maître, et la parole de sa divine épouse et pour cela vous serez punis, mais il vous sera également octroyé une récompense, celle d’avoir écouté, celle d’avoir compris… le libre arbitre est pour tous et depuis les temps immémoriaux j’essaie de le faire comprendre aux hommes, faire comprendre l’équilibre, l’égalité et l’équité, je suis Dieu, Allah, Bouddha, Yahvé, vous me connaissez sous tout les noms, car je suis chacun d’eux pur finalement n’être qu’un, ce secret immémorial n’est qu’une fine partie des mystère des l’univers, mais voilà…
Vous Aion, Sorrow, Rêmiel et Raphaëlle, vous avez suivit votre Dieu sans jamais douter, sans jamais vous demander quoique se soit, vous êtes parmi les guerriers les plus redoutable de cette planète, mais vous avez oublié certaines paroles, le libre arbitre est pour chacun et le choix est la propriété du tout, qu’il soit bon ou mauvais cela importe peu car vous êtes les armes qui régule l’irrégulier, vous êtes les êtres qui illuminent les ténèbres et vos armes répandent le sang de nos ennemis, et votre esprit défis chaque chose, vous êtes les élus, et vos nom brilleront pour encore bien des millénaires…
Et vous Darion, Gabrielle et Barachiel, vous avez compris que chaque être à le droit d’avoir sont libre arbitre et que donc les impurs ne devaient être punis, mais pour cela vous avez osé braver une lois divine et votre manque de discernement vous a conduit à la trahison d’un ordre divin.
Mais tous ici n’avez pas compris, oui vous n’avez pas compris… que je suis l’un et l’indivisible, je suis celui qui règne sur le tout, sur l’unité, je suis le père des Dieux, celui qui gouverne toute chose, saint, marina, spectre, guerrier divins, archanges, n’oubliez jamais ceci, mais vous archanges n’oubliez pas votre rôle dans cet univers face à ces mortels, vous n’êtes pas leur protecteur, vous êtes à part, vous n’êtes ni bon, ni mauvais, il fut un temps où ceux qui ont voulu protégé les mortels ont trahis, devenant ainsi des parias, mais dans mon extrême bonté, plutôt que de les détruire, je leur ai accordé la vie, les déchus, ceux qui suivirent Lucifer, vous n’êtes pas la lumière venant éclairer les peuples, vous êtes la lumière qui éloigne le chaos, vous êtes l’équilibre et tout comme moi, vous devez être indivisible, ainsi sur mon ordre et celui d’Héra, rassemblez vous et ne formez à nouveau plus qu’un, formez à nouveau l’élite de l’univers, vous êtes des soldats de Zeus et d’Héra, vous êtes là pour hiérarchiser ce monde.
J’ai crée des lois, j’ai crée des règles et vous êtes là pour els faire appliquer. Le libre arbitre de chacun est là pour lui faire comprendre ses erreurs, c’est en se trompant que l’homme apprendra et lorsqu’il s’enfoncera dans les ténèbres faisant surgir le chaos, alors vous serez là, mes soldats pour apparaitre et éliminer ce chaos, c’est par le travail que se fera l’illumination des hommes et non par l’un d’entre vous, voyez le résultat de Lucifer, voyez ce qui s’est répandu sur terre.
Le destin est immuable, il est une route tracée que chacun se doit d’arpenter à sa manière. Le destin est par ma volonté et par l’ordre instauré, par l’ordre que vous devez maintenir archanges, je suis la route du destin car sans moi, le vent du chaos soufflerait très vite et l’effacerait faisait trembler les fondements même de la terre et de l’humanité… quant à vous qui êtes sur les abords de l’Etna, partez car seuls les Dieux vont survivre à ce qui va se passer, tout va disparaitre, partez ou mourrez… »

Je me tus quelques instant, ma voix avait était clair et rock, mais en même temps sage et apaisante, chantant dans le cœur de chacun comme la douceur d’un vent d’été en plein milieu du printemps. L’orage au dessus de la terre ne s’était pas calmé, et mon visage était toujours au dessus de chacun des sanctuaires et de chacun des archanges, Héra était à mes ôtés, me soutenant et m’aimant comme elle savait si bien le faire, désormais il n’y aurait plus de division dans l’Olympe sacrée, le jeu était terminé, il n’y avait ni vainqueur ni vaincu, seul Typhon était là sur le sol, mais alors qu’il se relevait, mon image et celle d’Héra disparaissaient pour éteindre la lumière, ne laissant que cet éternel orage au dessus de la terre, mon esprit était ouvert et chacun des archanges pouvait me parler par télépathie si tel était son souhait, mais alors je regarda Héra et lui dit de ma voix calme et enchanteresse…

« L’heure est venue ma divine, l’heure de mettre fin à la vie de celui qui a trop tué, vient avec moi, allions notre puissance car désormais il n’y a plus de division, ma voix a parlé en nos noms, nous régneront ensemble pour des siècles et des siècles, car l’heure du châtiment n’est pas encore arrivé, l’heure de la délivrance a sonné… »

Je tendis ma main à Héra et la prit dans la mienne, elle ne pouvait que se rappeler de cette posture, nous ne l’avions utilisé qu’une seule fois, mais cette fois était mémorable… mon épouse se mit dos à moi et nous fûmes tout deux entouré d’éclairs, une protection face à Typhon, ma puissance nous entoura et alors chacun de nous tendis son bras face à Typhon, nos deux bras étaient l’un contre l’autre et alors nos cosmos résonnèrent en parfaite harmonie… notre adversaire ne connaissait pas cette posture, mais la puissance que j’avais déployé allié au cosmos de ma femme ne voulait dire pour lui qu’une seule chose… c’était la fin… je regarda Héra, comme pour lui laisser le privilège de lancer le nom de l’attaque afin que notre toute puissance soit révélée…


[HRP : à Héra de poster ou au Pope, je pense plus au pope car sinon il va se faire vaporiser avec l’attaque^^]
[/size][/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Amphitrithe


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 504
Armure :

Feuille de Personnage :
HP:
206/206  (206/206)
CS:
208/208  (208/208)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   Mar 2 Sep - 0:37

Je restais derrière zeus et je le voyais qu'il mettait tout sa force et son coeur pour vaincre son adversaire qui est typhon.Et typhon également avait réveiller sa puissant.C'était un combat à mort et je me trouvais avec mon époux pour vaincre se montre qui ne méritait pas la vie sur cette terre que nous avons la charge de protèger et de maintenir l'équilibre.Les éclaires dans le ciel et les nuages noirs.Ces comme si c'était la jugement dernier qui se produisait sur terre.Ces à ce moment que l'acte finalement va se produire et je me rappellais de cette acte que nous avions fait il y a des milier d'années.Je tendis ma mains à zeus, c'était une mains délicate et douce et je me mis à dos de zeus.Je fermais les yeux pour concentrer ma puissance et la réveiller pour finalement préparer l'acte que nous allons faire.Je disais dans une voix simple et douce.


Zeus., maintenant le temps est venue pour le jugement de typhon qui est la mort.IL ne mérite pas le repos éternel et hades devra le mettre dans la pire des prisons pour qu'il aille une mort de souffrance pour des milliers d'années.

Je regardais devant moi, mes cheveux flottaient doucement par le vent qui avait sur le mont.J'ouvrais mes yeux doucement et je prononcais encore ces mots.


Tu vas être fière de moi zeus...Je suis ta femme et je vais le prouver en combattant avec toi et pour l'équilibre du monde.Je te suis où tu vas, même si sa va être dans la pire des prisons.Nous sommes lier et en ce moment même j'ai les mêmes blèssures que toi sur ma peau.Nous sommes liers par le sang et encore de plus puissant.


Je disais ces mots avec franchise et j'étais prète maintenant de faire l'acte qui va de détruire typhon pour une bonne fois pour toute.J'attendais le feu vert de zeus.Typhon pouvait sentir mon cosmos divin qui brullait d'une telle chaleur et de puissance.Le ciel se déchainait de plus belle.Sur mes lèvres, il avait un sourir qui se descinait doucement.J'étais heureuse de combattre à ces cotés.


Je t'aime et je t'aimerais toujours, même dans la mort zeus.Je veux que tu le saches si il arrive quelque chose.


Je tournais maintenant mon visage vers typhon et je m'adressais à lui avec autorité.


Maintenant ces ta fin Typhon.Le jugement va être des plus pénibles que tu le penses.


J'attendais le feu vert de zeus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Combat] La Bataille Mythologique   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Combat] La Bataille Mythologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Le Monde :: Europe-