RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Entraînement d'Urio.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arianna


Nouvel Éveillé


Messages : 1582

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Entraînement d'Urio.   Jeu 5 Nov - 22:58

Le chemin du retour jusqu’au temple du Capricorne parut bien plus court à Arianna, alors que tout comme l’aller, le silence avait régnait du début à la fin. Depuis leur départ de la chambre du Grand Pope, la jeune femme n’avait pas prononcé ne serait-ce qu’un mot et avait marché à un rythme bien plus soutenu que lors de la montée.
Trop prise par ses pensées, elle avait complètement occulté le monde extérieur et même la présence d’Urio !
Le message du Séraphin lui trottait encore dans la tête et depuis elle avait un mauvais pressentiment. Non… En y repensant, le mauvais pressentiment elle l’avait depuis l’arrivée du messager de Zeus. Mais bon que pouvait-elle faire pour le moment ? Ruminer de sombres pensées dont les scénario étaient tous plus chaotiques les uns des autres ne mèneraient nulle part. Non, en l’état actuel des choses, tous au Sanctuaire ne pouvaient que faire ce qu’avait proposé le représentant d’Athéna. S’entraîner. Elle ne savait pas vraiment ce qu’il allait demander à Kyros et Argès mais elle avait une petite idée derrière la tête.

Arrivée dans le domaine de la dixième maison zodiacale, Arianna suivi un petit chemin de terre qui faisait le tour par la droite, elle disparut alors dans une ouverture, en contrebas de quelques marches, qui n’était autre qu’une arche perçant le mur et donnant sur un sombre couloir. Encore trop pensive, elle ne s’était toujours pas adressé à Urio, pour elle il suivait toujours, même si elle ne lui avait pas fait le signe de la suivre dans sa demeure.
Le couloir n’était pas bien long et en à peine quelque pas, l’extrémité, qu’on apercevait grâce à la lumière du jour, s’offrait à eux.
Quelques marches à monter et ils débouchèrent sur ce qui s’apparentait en un jardin intérieur de taille plutôt respectable et ma foi bien agréable. De forme rectangulaire il était entouré de chemins en pierre protégés par une excroissance de l’édifice soutenue par des colonnes. Les hauts murs montant de part et d’autres du jardin n’étaient autres que les murs de chaque pièce de la demeure du Capricorne. Des couloirs ou des portes permettaient leur accès.

Mais ce n’était pas la destination d’Arianna. La jeune femme passa son chemin de son pas toujours rapide, et suivant un chemin de pierre qui s’enfonçait dans la demeure elle-même, elle arriva dans un autre couloir, ce dernier éclairé par la lumière du jour qui filtrait à travers des vitres.
Après un certain moment ils arrivèrent dans une grande pièce et une voix s’éleva faisant se stopper net Arianna.


« Des pas rapides et déterminés… Pas un mot à l’arrivée… Qu’est ce qui travaille tellement la Gold Saint du Capricorne ? »

Un homme venait d’apparaître, sortant d’une pièce jouxtant celle où ils venaient d’arriver. De taille standard, d’un âge avancé comme le prouvé ses tempes grisonnantes, le regard vif et intelligent et habillé de la toge grec typique. Il y eut un bref silence avant qu’Arianna ne prenne la parole.

« Des mauvaises nouvelles… Pourrais-tu me rendre un service ? »

La jeune femme s’était adressé à l’homme d’un ton dégagé et le fait qu’elle lui demande « un service » pouvait peut-être surprendre.

« Je t’écoute. »

« Attends moi un instant s’il te plaît. »


Cette fois-ci Arianna s’était adressée à Urio. Elle se dirigea alors vers l’homme, passa à côté de lui et passa la porte les laissant tous deux seuls un court instant. Elle revint alors avec ce qui pouvait s’apparenter à des lettres.

« Il faudrait que tu donnes ceci le plus vite possible aux protecteurs des temples des Gémeaux, du Taureau et du Bélier. Je vais entraîner Urio, je t’expliquerais plus tard.»

L’homme hocha la tête, prit les lettres et se dirigea vers une autre porte de l’autre côté de la pièce.


« Faites attention à vous et j’espère retrouver ce temple en un seul morceau à mon retour ! »

« Ca, tout dépendra de l’entraîné ! »

Souriant sous son masque, Arianna retourna auprès d’Urio et lui fit signe de la suivre. Elle les emmena dans une autre grande pièce, plus loin, celle-ci ayant une grande ouverture sur un mur qui donnait sur l’extérieur du temple. Il n’y avait rien dans cette pièce si ce n’était des colonnes, des colonnes et… Encore des colonnes !
Arianna se tourna alors vers Urio histoire de lui faire face.


« Bien, j’espère que tu es prêt. »

La jeune femme ne bougea pas, mais Urio pouvait sentir que peu à peu il se dégageait d’elle plus de cosmo énergie.

« Si tu penses vraiment ce que tu m’as dit lorsque nous avons quitté le temple du Cancer. Si tu sens vraiment que tu ai été choisi, alors viens et attaque moi ! »


Il n’ya pas plus clair comme ouverture. Généralement Arianna n’attaquait jamais la première, elle allait voir si Urio accepterait son « invitation » ou bien si elle devait passer à l’acte…
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Ven 6 Nov - 22:37

Urio avait suivi le chevalier d' or du capricorne, dans le silence, et rapidement. Aucun mots, aucun sons! Que se passait-il? Cela était certainement dût aux révélations du séraphin, messager du dieu des dieux. En arrivant non loin de la maison du capricorne, Arianna suivit un petit chemin de terre qui contournait par la droite, la licorne l' a suivait de très près. Une ouverture se laissait entrevoir, en contrebas de quelques marches. Un couloir pas très long se laisser déssiné, et ils rentrèrent dans une sorte de jardin. Très beau et luxuriant, pas très grand, mais magnifique. Mais cela n' était pas la fin de la destination!

En effet, tout cela n' était que pour pouvoir se finir dans un autre couloir et enfin rentrait dans la demeure du chevalier d' or. Puis une voix, vieillissante et puissante, se fit entendre.

« Des pas rapides et déterminés… Pas un mot à l’arrivée… Qu’est ce qui travaille tellement la Gold Saint du Capricorne ? »

Un homme venait d’apparaître, d' un certain âge, hablillé d' une toge grec. Arianna quand à elle, semblait très contrariée. Il y eut un bref silence avant qu’Arianna, chevalier d' or du capricorne, ne prenne la parole.

« Des mauvaises nouvelles… Pourrais-tu me rendre un service ? »

La jeune femme s’était adressé à l’homme d’un ton dégagé et le fait qu’elle lui demande quelque chose d' important pouvait peut-être surprendre. En tout cas pour Urio.

« Je t’écoute. »

Arianna s' adressa enfin au jeune chevalier de la licorne et lui demanda de l' attendre, ne serait-ce que l' espace d' un instant.

« Attends moi un instant s’il te plaît. »

Cette fois-ci Arianna s’était adressée à Urio. Elle se dirigea alors vers l’homme, passa à côté de lui et passa la porte les laissant tous deux seuls un court instant. Elle revint alors avec ce qui pouvait s’apparenter à des lettres.

« Il faudrait que tu donnes ceci le plus vite possible aux protecteurs des temples des Gémeaux, du Taureau et du Bélier. Je vais entraîner Urio, je t’expliquerais plus tard.»

Le viel homme hocha la tête, ne semblant être surpris, prit les lettres et se dirigea vers une autre porte de l’autre côté de la pièce.


« Faites attention à vous et j’espère retrouver ce temple en un seul morceau à mon retour ! »

« Ca, tout dépendra de l’entraîné ! »

De quoi l' entrainé?? Urio en resta bouche baie. Un entrainement, encore!! Arianna retourna auprès d’Urio et lui fit signe de la suivre. Elle les emmena dans une autre grande pièce, plus loin, celle-ci ayant une grande ouverture sur un mur qui donnait sur l’extérieur du temple. Il n’y avait rien dans cette pièce si ce n’était des colonnes, des colonnes et… Encore des colonnes !
Arianna se tourna alors vers Urio histoire de lui faire face.


« Bien, j’espère que tu es prêt. »

Le chevalier d'or ne bougeait plus, elle était de marbre, mais semblait avoir quelque chose dérrière la tête. Urio quand à lui était immobile, mais souriant.

« Si tu penses vraiment ce que tu m’as dit lorsque nous avons quitté le temple du Cancer. Si tu sens vraiment que tu ai été choisi, alors viens et attaque moi ! »


L' histoire ou le petit passage de la quatrième maison du sanctuaire était en marche. Arianna avait plus constaté d' elle même toutes ces choses étrange. Urio, chevalier de bronze de la licorne, ne put satisfaire à sa demande. Même si Arianna était un chevalier d' or, les plus puissants parmis l' ordre de la chevalerie. Elle était et resteré une femme. Cela Urio ne pouvait lui satisfaire.

Sur un ton courtois et de ses grands yeux bleu,tout en se grattant le haut de sa tête, il lui répondit.

- Non Arianna!! Je ne peux attaqué en premier. J' en suis désolé, mais je ne peux pas... Tu es une femme, et un homme ne peut attaqué une femme comme cela....

Cela pouvait lui faire perdre la vie, mais il avait un certain sens de l' honneur. Elle était une femme, et un homme ne pouvait se permettre de tels actes. Il allait attendre qu' elle fasse le premier pas. Non qu' il avait peur, loin de là!!

*** Et de deux!! Après Haka, maintenant Arianna. Mais que me veulent t' ils tous ainsi? Qu' est ce que je leur ai fait moi.. Pourtant je suis gentil, sympa.. Quoi enfin?*** pensa Urio
Revenir en haut Aller en bas
Arianna


Nouvel Éveillé


Messages : 1582

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Lun 16 Nov - 21:40

Il fallait croire qu’Urio n’était pas prêt à attaquer. Non pas qu’il ne soit pas dans l’ambiance, mais purement et simplement parce qu’ Arianna était une femme et que le Bronze Saint de la Licorne ne pouvait pas, question d’éthique, attaquer en premier une personne faisant partie de la gente féminine.
Un rictus apparut sur le visage d’Arianna, sous le masque. Ces hommes… Certains ne se privaient pas et d’autres laissaient passer la fleur quand on la leur tendait… Arianna préférait la deuxième catgorie, c’était une réaction noble, mais Ô combien dangereuse quand on ne savait rien de son adversaire qui lui, ou plutôt elle, ne se priverait pas pour frapper. D’un côté, être une fille avait un avantage. Pouvoir tapper sur tout le monde sans que personne ne fasse de commentaires. Mais passons.

Arianna ne pouvait pas en vouloir à Urio. On l’a trop bien élevé… Mais elle ne pouvait s’empêcher d’éprouver une certaine aigreur vis-à-vis de ce type de réaction. La jeune femme inclina légèrement sa tête sur le côté et posa sa main droite au niveau de sa hanche, puis elle poussa un soupir.


« J’aurais du m’y attendre… Noble attitude… Tu dois savoir que ça ne peut que t’apporter du mal. Surtout quand la femme en question ne supporte pas qu’on la remette en place ainsi… »


Le cas d’Arianna ? Oui et non. En tout cas elle n’avait pas élevé la voix en disant cela et n’avait pas parlé sur un ton de reproches. Cependant, une fois qu’elle eut dit cela, elle s’élança de suite sur Urio, à une vitesse telle que, pour une personne qui n’était pas habituée ou qui ne s’y attendait tout simplement pas, elle avait disparu de l’endroit où elle se tenait immobile, pour apparaître à peu près au niveau d’Urio. Là, elle lui asséna un violent coup de pied dans l’abdomen, le propulsant contre une colonne. Ne laissant aucun temps de répit, elle plaça son avant bras droit à hauteur de la gorge du Bronze Saint, le plaquant ainsi, encore une fois assez violemment, contre la colonne. Elle reprit la parole cette fois ci avec une vois un peu plus dure.


« A part si tu souhaites vraiment énerver ton adversaire, laisse ce genre d’état d’âme de côté lors d’une confrontation ! Pourquoi crois-tu qu’au Sanctuaire nous devons porter un masque ? Pour qu’on nous dise ce que nous savons déjà de nous ?
Oublie le genre de ton adversaire. A partir du moment où le combat est décidé, il ou elle, devient ton ennemie, voire ton pire ennemie, sois loyal si tu le veux mais faire le gentleman est très peu recommandé.
Sur ce… »


Elle retira son avant bras de la gorge d’Urio et recula jusqu’à l’endroit où elle se trouvait plus tôt.

« Tiens comptes de ce que je viens de dire, ou non, peu m’importe, mais sache que personnellement si je dois en arriver là, je ne me retiendrais pas de frapper là où ça fait mal. Enfin bon… Finalement j’ai quand même attaqué la première, alors tu n’as plus d’excuses, attaque ! A moins que tu ne t’en sentes pas capable ? »

Arianna savait bien que la dernière chose qu’elle avait dite n’étais pas vrai. Elle connaissait un minimum Urio pour être certaine de ceci, mais bon, il était connu qu’un peu de provocation ne nuisait pas à l’esprit combatif, loin de là même.
Comme avant, Arianna se tenait droite en face d’Urio, maintenant que la chose était lancée, elle s’attendait à l’offensive de la Licorne à tout moment et était donc à l’affût du moindre mouvement que ferait le jeune homme dans ce sens là.
Il n’était pas du genre de la Gold Saint de sous estimer un adversaire, aussi était-il clair pour elle qu’elle ne retiendrait pas ses coups vis-à-vis d’Urio et qu’elle l’affronterait comme tout autre adversaire, à savoir en usant de tout son pouvoir. Mais si le jeune homme faisait ne serait-ce qu’encore une fois, preuve d’état d’âme sur son appartenance à la gente féminine, là, elle se ferait vraiment plus mauvaise et pourrait aller plus loin que prévu…
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Mer 18 Nov - 13:42

Arianna ne semblait pas être surprise vis-à-vis de l' attitude du jeune bronze de la licorne. Elle inclina donc légèrement sa tête sur le côté et posa sa main droite au niveau de sa hanche, puis elle poussa un léger soupir.

« J’aurais du m’y attendre… Noble attitude… Tu dois savoir que ça ne peut que t’apporter du mal. Surtout quand la femme en question ne supporte pas qu’on la remette en place ainsi… »


La réaction fût des plus directe. Ne jamais sous estimé une femme, surtout une femme, combattante, portant un masque. Urio en était des plus conscient, mais son apprentissage et son honneur lui avait appris pas mal de choses. En une fraction de seconde le chevalier d' or du capricorne se déplaça vers la petite licorne, lui assénant au passage un violent coup de pied au niveau de son abdomen. Totalement surpris et dépourvu d' une position défensive, Urio, fût littéralement projeté contre l' une des colonnes du temple sacré. Ne s' arrêtant pas en si bon chemin, Arianna, plaça son avant bras autour du cou du jeune sot. Le plaquant une seconde fois contre cette colonne puis elle reprit d' une voix plus dure.


« A part si tu souhaites vraiment énerver ton adversaire, laisse ce genre d’état d’âme de côté lors d’une confrontation ! Pourquoi crois-tu qu’au Sanctuaire nous devons porter un masque ? Pour qu’on nous dise ce que nous savons déjà de nous ?
Oublie le genre de ton adversaire. A partir du moment où le combat est décidé, il ou elle, devient ton ennemie, voire ton pire ennemie, sois loyal si tu le veux mais faire le gentleman est très peu recommandé.
Sur ce… »


Elle retira son avant bras de la gorge d’Urio et recula jusqu’à l’endroit où elle se trouvait plus tôt.

« Tiens comptes de ce que je viens de dire, ou non, peu m’importe, mais sache que personnellement si je dois en arriver là, je ne me retiendrais pas de frapper là où ça fait mal. Enfin bon… Finalement j’ai quand même attaqué la première, alors tu n’as plus d’excuses, attaque ! A moins que tu ne t’en sentes pas capable ? »

Urio reprit ses eprits peu à peu. Il se toucha légèrement la gorge et l' abdomen et semblait avoir un petit peu mal à ses endroits touchaient un peu juste avant par la combattante redoutable. Le pauvre il se demandait quoi. Mais au fond de son regard on pouvait lire une certaine appréhension fâce à ce combat improvisé. Se tenant droit contre la colonne, devant le chevalier d' or, Urio, se permit une seconde fois de contrarier ce chevalier sacré.


- J' en suis navré Arianna.. Je ne peux pas. Un homme digne de ce nom ne peut, ni ne doit porter atteinte à la gente féminine. Mon éducation, mes sentiments vis-à-vis de vous font que je ne peux te porter atteinte.

La petite licorne risquait très gros sur ce coup là. Arianna risquerait, surement, de s' énerver fortement fâce à cette certaine forme de machisme. Elle l' avait pourtant mis en garde juste auparavant. Mais qu' importe, Urio avait des valeurs et s'y accrocherait le plus longtemps possible. Il se retourna et voyait la sortie du temple du capricorne. Il n' avait plus en vue Arianna la laissant libre pour tout mouvements, puis lui parla.

- Tu as tout de même une redoutable force de frappe chevalier d' or!!

Toujours entrain de regarder la sortie du temple sacré du capricorne, Urio, put appercevoir le soleil vibrait de mille éclats.


HRP: lol je fais duré le suspens pour un petit tour.On va voir ce que tu vas me faire ensuite...lol
Revenir en haut Aller en bas
Arianna


Nouvel Éveillé


Messages : 1582

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Jeu 26 Nov - 23:08

Alors là… Arianna ne savait plus trop quoi penser. Soit Urio se fichait de sa tête, soit il avait des tendances douteuses… En tout cas, la jeune femme eut du mal à contrôler la colère qui s’était soudainement prise d’elle après les paroles du Bronze Saint de la Licorne.
Desserrant les poings elle laissa à nouveau échapper un long soupir, avant d’abaisser légèrement la tête, et de ramener sa main droite au niveau de ses tempes. Si elle n’avait pas le masque, elle se serait sans doute massé ces dernières, mais ne le pouvant pas, elle se contenta de secouer la tête, attitude pouvant clairement être interprétée par la phrase « Mais qu’est ce que j’ai fais là alors ? ».

Ce n’était pas la première fois qu’elle se retrouvait dans cette situation là, à l’époque il n’y avait eu que son frère et son père qui étaient capables « d’oublier » sur le champ, le fait qu’Arianna est une fille lorsqu’ils échangeaient quelques passes d’armes. Pour les autres, que se soient les compagnons de jeux , la gent masculine de l’école de la garde royale ou même les « professeurs », il avait fallut à la jeune fille, qu’elle montre qu’elle pouvait être bien plus redoutable que la plupart d’entre eux. L’expérience s’était répétée lors de son arrivée au Sanctuaire et en cet instant elle en était encore la « victime ». Bah… Elle allait sans doute devoir supporter ça dès qu’elle ferait de nouvelles rencontres… Elle s’était toujours dit qu’à force elle s’y ferait, mais s’était sans compter sur son caractère qui la faisait se vexer à chaque fois.

Dans un premier temps l’idée de lâcher l’affaire lui traversa l’esprit. Urio ne voulait pas se battre contre elle ? D’accord, alors qu’il aille voir ailleurs et qu’il ne lui demande plus rien. Mais finalement, cette idée était peut-être trop extrémiste. Après tout, comme dit juste avant, Arianna savait que s’était à cause de son fichu caractère fort qu’elle réagissait et pensait de même.
Qui plus est, c’était le grand pope qui lui avait demandé d’entrainer Urio, il serait sans doute mal interprété qu’elle abandonne juste par que le Bronze Saint l’ai vexé. Finalement, en le voyant sous cet angle, elle se sentait bien pathétique de laisser ce genre de chose lui torturé l’esprit ! Ce n’était sans doute pas ce genre d’attitude qu’on attendait de la part d’un chevalier d’Or.


« Je ne suis qu’une idiote… »

La jeune femme avait dit cela pour elle-même bien qu’elle l’ai prononcé d’une voix bien intelligible. Elle eut alors un petit rire et elle s’étira avant de faire craquer les articulations de ses doigts. La Gold Saint du Capricorne marcha alors vers Urio, aucun élancement comme plutôt. Elle s’arrêta cependant à une distance respectable et reposa ses mains au niveau de ses hanches.

« Une redoutable force de frappe dis-tu ? Je ne t’ai pourtant donné qu’un petit coup de pied et je t’ai à peine retenu contre la colonne. Serais-tu aussi faible physiquement que psychologiquement ? Si c’est le cas je me demande pourquoi l’armure de la Licorne t’as désigné comme son porteur… Mais passons. »


Et cette fois-ci, Arianna s’élança à nouveau vers Urio mais au lieu de l’attaquer de front elle s’était légèrement déportée sur la gauche du jeune homme et ce fut avec un magnifique uppercut qu’elle fit voler cette fois-ci, rapprochant Urio un peu plus vers l’extérieur du temple du Capricorne, extérieur qui semblait bien plaire à Urio, à avoir vu à quel point il en était subjugué juste quelques secondes plus tôt.

« Pff t’es vraiment nul… Même pas capable de te défendre contre une « faible » femme, c’est pathétique… »

Arianna n’enchaîna pas directement avec un autre coup, elle laissait Urio se relever et agirait en conséquence des actions et /ou des paroles de la Licorne.
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Mar 1 Déc - 13:15

Urio était toujours entrain de tourner le dos au chevalier d' or du capricorne, puis il entendit une phrase et se retourna.

« Je ne suis qu’une idiote… »

Arianna semblait être en colère pra rapport à la réaction de son compagnon d' arme. Suite à cette phrase qu' Urio entendit, elle se mit à rire. Etait-ce un rire ironique ou même nerveux? Puis elle se mit à s' étiré juste avant de laisser craqué ses doigts. Arianna s' avança vers la petite licorne et s' arrêta à deux mètres de lui, puis elle reposa ses mains au niveau de ses hanches.

« Une redoutable force de frappe dis-tu ? Je ne t’ai pourtant donné qu’un petit coup de pied et je t’ai à peine retenu contre la colonne. Serais-tu aussi faible physiquement que psychologiquement ? Si c’est le cas je me demande pourquoi l’armure de la Licorne t’as désigné comme son porteur… Mais passons. »


Elle tentait, en vain, de véxé le jeune bronze saint de la licorne. Urio lacha un petit sourire en coin, et Arianna s' élança et se déporta sur la gauche d' Urio. Il se prépara rapidement, mettant ses avants bras en position défensive. Elle tenta de le frapper d' un puissant uppercut, mais celui-ci fut contré sans trôp de problème par urio.


« Pff t’es vraiment nul… Même pas capable de te défendre contre une « faible » femme, c’est pathétique… »

Urio se tenait, raide comme un piquet, en fâce de ce redoutable combattant. Il l' a regarda et lui souria, juste avant de lui répondre.

- Ne dit pas sa Arianna. Je ne voulais pas te mettre en colère par rapport, ou au simple fait que tu sois une femme. Mais si tu insiste vraiment pour me voir sous mon véritable jour. Alors soit, passons à l' action!!

Le chevalier d' or du capricorne étant tout prêt d' Urio, celui-ci, l' attrapa en une fraction de seconde par dessous de ses bras. Il l' empéchait de bouger et se mit à faire un puissant saut qu' ils les emmenés vers le plafond de ce temple sacré. S' était partit, Urio venait de répondre favorablement à Arianna en lançant cette petite mise en jambe. Il allait, une nouvelle fois, voir la véritable puissance de ces redoutables chevaliers d' or. Etait-elle différente d' haka? Plus forte ou plus faible?

Arrivant quasiment au plafond, Urio, lacha Arianna pour qu' elle aille se faire très mal toute seul. Lui, il redescendit en douceur et se receva sur ses deux jambes. Il laissa son cosmos s' imprégnié de ce lieu sacré et le laissa grandir petit à petit, et son aura violette se mit à s' étendre tout autour de lui. Ce combat risquait d' être des plus passionant pour la petite licorne. Il allait enfin savoir, si après tout ce temps passer à se battre pour le bien, si il pouvait mettre en déroute ce chevalier d' or. Il est vrai que depuis son arrivée au sanctuaire, Urio, avait acquis une force quasi comparable au chevaliers d' or. S' était le bon momment pour le vérifier!!
Revenir en haut Aller en bas
Arianna


Nouvel Éveillé


Messages : 1582

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Sam 19 Déc - 18:04


Le coup de poing qu’avait lance Arianna sur Urio, n’atteignit pas sa cible. Il fallait croire que le Bronze Saint de la Licorne s’était enfin réveillé et les dires qu’il prononça par la suite confirmèrent la chose à Arianna, et lorsque le jeune homme l’attrapa par-dessous ses bras et qu’il l’empêcha ainsi de bouger, elle ne put s’empêcher de dire :


« Ah bah s’est pas trop tôt… »

Après cela elle laissa faire Urio qui s’était lancé dans un grand bond vers le plafond, tout de même prête à réagir au cas où la Licorne avait l’intention d’agrémenter ce petit saut de quelques passes de coups de pieds ou de coups de poings.
Mais rien de cela ne se passa, Urio s’était contenté de la lâcher une fois le plafond a à peine quelques centimètres d’eux deux, ce qui laissa la Gold du Capricorne quelque peu perplexe. Qu’espérait-il qu’il adviendrait de cela ?
Qu’elle aille lamentablement se crasher sur le sol de pierre du temple sacré ?
Si c’était le cas, s’était râpé…

Urio s’était lestement et souplement réceptionné sur ses pieds après ce petit tour dans les airs. La jeune femme le senti alors s’imprégner du cosmos que dégageait le temple du Capricorne, une bonne chose, il n’allait pas retourner sur sa décision d’avant et à s’imprégner ainsi, il promettait de se battre bien plus sérieusement que le pensait Arianna.
Cette dernière, ne voulant pas donner satisfaction au Bronze Saint en allant s’écraser quelque mètres plus bas, suivit le mouvement en s’imprégnant petit à petit du cosmos du temple dont elle était la gardienne. Profitant d’une colonne tout proche elle prit appui dessus et se projeta à grande vitesse sur Urio.

Alors qu’elle allait lui porter un violent coup de genou, une impression bien étrange s’empara d’elle ce qui la fit stopper net son action, son genou a à peine quelques millimètres du point d’impact qu’elle visait sur Urio.
La raison de cet arrêt tout aussi brusque que l’attaque ?
Les armures respectives d’Urio et Arianna s’étaient mise a briller d’une lueur dorée, telle celle de l’aube lorsque le soleil point le bout de ses rayons., mais ça ne s’arrêtait pas là, le temple lui-même était rentré en résonnance avec les armures et cette étrange sensation de douceur mêlée à la joie.
Dans un premier temps, les yeux d’Arianna s’étaient agrandis de surprise, mais son expression fut gardée dans l’intimité du masque qu’elle portait (et elle n’aime pas le porter), Elle abaissa alors sa jambe et, faisant fi momentanément du combat d’entraînement qu’elle avait lancé avec Urio, elle se précipita à l’extérieur.

Tout ce qui venait de se passer ne pouvait avoir qu’un sens, et allez savoir pourquoi Arianna se devait de le confirmer de ses propres yeux. Une fois dehors, ce qui ne fut le temps que de quelques secondes, après avoir fait état de la résonance des autres temples, elle porta son regard sur la statue d’Athéna. Cette dernière était belle et bien la source de cet évènement, se fut à ce moment que la douce voix de la Déesse protectrice du Sanctuaire ainsi que de toute l’humanité, résonna dans l’esprit de la jeune femme et de tous les autres chevaliers se dit-elle.

Athéna était de retour… Arianna s’autorisa un instant a rester là, son regard fixé sur la statue de la Déesse de la Sagesse, ne pouvant empêcher ses lèvres d’afficher un grand sourire.
Après un instant, elle se tourna vers Urio qui l’avait rejoint à l’extérieur.


« Bien… Sur ce, on reprend ! Finit la pause ! J’espère qu’elle n’aura pas étancher ta bonne motivation d’il y a quelques instants ! »


La jeune femme s’était exprimée sur un ton enjoué, d’une part parce qu’elle était vraiment heureuse du retour de la Déesse au Sanctuaire et d’une autre part car elle avait vraiment envie d’en découdre avec Urio. Avant qu’ils ne soient stoppés, il avait commencé à être vraiment intéressant, même s’il n’avait pas encore porté d’attaque directes dignes de ce nom là, du point de vue d’Arianna. Elle se ré-imprégna du cosmos présent en ces lieux avant de s’adresser une nouvelle fois au Bronze Saint de la Licorne.

« S’était moi qui attaquait tantôt mais tu as dis toi-même tout à l’heure que tu était prêt à passer à l’action pour que je puisse te voir sous ton véritable jour alors… Je t’attends chevalier ! »
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Dim 20 Déc - 17:33

Arianna toujours bien tenu par la petite licorne sortit une belle phrase bien ironique et qui correspondait plutôt bien au caractère bien trempé de celle-ci.

« Ah bah s’est pas trop tôt… »

Le chevalier d' or du capricorne ne se laissa pas avoir si facilement fâce à la manoeuvre tenté par le jeune bronze saint. Elle profita d' une de ces colonnes géante de granite qui peuplaient ce temple sacré, prennant appui dessus et se retourna à une vitesse éclair sur ce jeune freluqué. Urio se tener prêt, fin prêt, pour la recevoir comme il se devait. Elle arrivait devant Urio. Prête à donner un coup d' une rare violence, puis s' arrêta brusquement à quelques millimètres de la vaillante licorne.

Les deux armures de nos deux chevaliers d' Athéna se mirent à briller d' une lueur dorée et extrêmement brillante. Le temple sacré du capricorne eut à son tour le même tour. Il entra en communion avec celle des deux porteurs d' armures sacrés. Urio très surpris de cette sensation se demander bien ce qu' il pouvait se passer ici même. Quand à Arianna, celle-ci fila vers l' exterieur du temple. Complétement ébété le jeune bronze saint la suiva et resta à ses côtés. Au dehors, ce fût au tour des autres temples sacrés de rentrer en communion, et ainsi certainement aussi au tour des autres serviteurs d' Athéna. Il y avait comme une douce mélodie qui s' installait dans tous le sanctuaire. Mais enfin s' était quoi cette histoire?

Le chevalier d' or du capricorne se mit à regarder sur les hauteurs du sanctuaire, levant son visage en direction de la statue d' Athéna. Urio en fit de même. se fut à ce moment que la douce voix de la Déesse protectrice du Sanctuaire ainsi que de toute l’humanité, résonna dans l’esprit de son fidéle serviteur et de tous les autres chevaliers. Urio totalement perdu dans ses pensées se mit à laché des larmes, mais pas des larmes de tristesse. Non elles étaient de joies!!!... lol

*** AThéna vous êtes en vie et de retour parmis le sanctuaire. Après tous ses temps difficiles et obscure, enfin une fine lueur d' espoir va enfin pouvoir renaître parmis vos fidéles serviteurs....*** pensa Urio.

Puis Arianna se retourna vers son vis-à-vis et reprit d' un ton enjoué.

« Bien… Sur ce, on reprend ! Finit la pause ! J’espère qu’elle n’aura pas étancher ta bonne motivation d’il y a quelques instants ! »

Arianna se reconcentra, laissant sa cosmo énergie prendre forme autour d' elle. Tout en terminant par une petite phrase dont elle seule avait la manière de mettre en forme son adversaire.

« S’était moi qui attaquait tantôt mais tu as dis toi-même tout à l’heure que tu était prêt à passer à l’action pour que je puisse te voir sous ton véritable jour alors… Je t’attends chevalier ! »


Urio se remit en position d' attaque, laissant cette bonne nouvelle lui redonner espoir puis répondit à Arianna.

- Bien chevalier d' or. Allons-y et que le meilleur puisse mettre au tapis le moins fort...Dit Urio tout en souriant grandement.

Se tenant droit et fiérement, Urio, laissa son aura violette revenir en force autour de lui. Sa luminosité était entrain d' illuminer ce temple sacré. Poussant un grand cri de rage intérieur, la cosmo énergie de la licorne bondissait à l' un de ses niveaux les plus hauts atteint grâce aux combats donnaient jusqu' ici. Il disparaissa rapidement dans les airs et s' aida de toutes ces colonnes de granite. Il était dans les hauteurs et réapparaissa soudainement au dessus du capricorne, pointant son pied droit vers le visage d' Arianna. Dans une fureur grandiose mais néanmoins pas inamicale il chargea de cosmos son pied droit et lança son attaque cosmique pour un petit tour d' échauffement.

- Par les sabots de la licorne...Allez droit au but!! Tu m' en diras des nouvelles chevaliers d' or...Lança la licorne.

Avait-il réussi à la surprendre? L' avait-il toucher? Urio se remit à distance raisonnable et attendit la réplique du chevalier d' or du capricorne.
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Mer 23 Déc - 16:42

Arianna toujours bien tenu par la petite licorne sortit une belle phrase bien ironique et qui correspondait plutôt bien au caractère bien trempé de celle-ci.

« Ah bah s’est pas trop tôt… »

Le chevalier d' or du capricorne ne se laissa pas avoir si facilement fâce à la manoeuvre tenté par le jeune bronze saint. Elle profita d' une de ces colonnes géante de granite qui peuplaient ce temple sacré, prennant appui dessus et se retourna à une vitesse éclair sur ce jeune freluqué. Urio se tener prêt, fin prêt, pour la recevoir comme il se devait. Elle arrivait devant Urio. Prête à donner un coup d' une rare violence, puis s' arrêta brusquement à quelques millimètres de la vaillante licorne.

Les deux armures de nos deux chevaliers d' Athéna se mirent à briller d' une lueur dorée et extrêmement brillante. Le temple sacré du capricorne eut à son tour le même tour. Il entra en communion avec celle des deux porteurs d' armures sacrés. Urio très surpris de cette sensation se demander bien ce qu' il pouvait se passer ici même. Quand à Arianna, celle-ci fila vers l' exterieur du temple. Complétement ébété le jeune bronze saint la suiva et resta à ses côtés. Au dehors, ce fût au tour des autres temples sacrés de rentrer en communion, et ainsi certainement aussi au tour des autres serviteurs d' Athéna. Il y avait comme une douce mélodie qui s' installait dans tous le sanctuaire. Mais enfin s' était quoi cette histoire?

Le chevalier d' or du capricorne se mit à regarder sur les hauteurs du sanctuaire, levant son visage en direction de la statue d' Athéna. Urio en fit de même. se fut à ce moment que la douce voix de la Déesse protectrice du Sanctuaire ainsi que de toute l’humanité, résonna dans l’esprit de son fidéle serviteur et de tous les autres chevaliers. Urio totalement perdu dans ses pensées se mit à laché des larmes, mais pas des larmes de tristesse. Non elles étaient de joies!!!... lol

*** AThéna vous êtes en vie et de retour parmis le sanctuaire. Après tous ses temps difficiles et obscure, enfin une fine lueur d' espoir va enfin pouvoir renaître parmis vos fidéles serviteurs....*** pensa Urio.

Car après ces longs jours de batailles fâce à ses divinités déchus, l' emprisonnements des dieux, puis la libération inoportun du dernier momment. La déesse Athéna retrouva une enveloppe charnelle digne de son nom pour ainsi pouvoir réapparaître et faire renaître l' espoir des hommes et de ses chevaliers sacrés. Puis Arianna se retourna vers son vis-à-vis et reprit d' un ton enjoué.

« Bien… Sur ce, on reprend ! Finit la pause ! J’espère qu’elle n’aura pas étancher ta bonne motivation d’il y a quelques instants ! »

Arianna se reconcentra, laissant sa cosmo énergie prendre forme autour d' elle. Tout en terminant par une petite phrase dont elle seule avait la manière de mettre en forme son adversaire.

« S’était moi qui attaquait tantôt mais tu as dis toi-même tout à l’heure que tu était prêt à passer à l’action pour que je puisse te voir sous ton véritable jour alors… Je t’attends chevalier ! »


Urio se remit en position d' attaque, laissant cette bonne nouvelle lui redonner espoir puis répondit à Arianna.

- Bien chevalier d' or. Allons-y et que le meilleur puisse mettre au tapis le moins fort...Dit Urio tout en souriant grandement.

Se tenant droit et fiérement, Urio, laissa son aura violette revenir en force autour de lui. Sa luminosité était entrain d' illuminer ce temple sacré. Poussant un grand cri de rage intérieur, la cosmo énergie de la licorne bondissait à l' un de ses niveaux les plus hauts atteint grâce aux combats donnaient jusqu' ici. Il disparaissa rapidement dans les airs et s' aida de toutes ces colonnes de granite. Il était dans les hauteurs et réapparaissa soudainement au dessus du capricorne, pointant son pied droit vers le visage d' Arianna. Dans une fureur grandiose mais néanmoins pas inamicale il chargea de cosmos son pied droit et lança son attaque cosmique pour un petit tour d' échauffement.

- Par les sabots de la licorne...Allez droit au but!! Tu m' en diras des nouvelles chevaliers d' or...Lança la licorne.

Avait-il réussi à la surprendre? L' avait-il toucher? Urio se remit à distance raisonnable et attendit la réplique du chevalier d' or du capricorne.
Revenir en haut Aller en bas
Arianna


Nouvel Éveillé


Messages : 1582

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Mer 23 Déc - 17:58


La suite des évènements promettaient vraiment d’être intéressantes. Arianna ne put s’empêcher de sourire après les paroles d’Urio, il fallait croire que le grand sourire du jeune homme était contagieux, ou était-ce peut-être le retour d’Athéna qui permettait d’avoir le sourire facile ? Sans doute un peu des deux.

Ayant « proposé » à la Licorne de lancer le prochain assaut, Arianna adopta une posture défensive, posture qui ne changeait pas grand-chose car la jeune femme s’était juste mit un peu de biais et avait laissé ses bras le longs de son corps, aussi droite et fière que le Bronze Saint.
La tête tourné vers lui, elle l’observa alors se replonger dans les méandres de son cosmos qui se manifestait sous les traits d’une aura de couleur violette et à l’intensité lumineuse grandissante en fonction du niveau d’imprégnation d’Urio.
Ce dernier ne perdit pas de temps en hissant rapidement sa cosmo énergie à haut niveau. Il était rare de voir des Bronze Saint se hisser à un tel niveau ainsi, mais après les combats qu’avaient dû traverser Urio, il n’était pas surprenant qu’il y arrive, et Arianna pensait même qu’il pouvait aller plus loin. Le seul moyen de le savoir étant de l’y pousser, et la meilleure manière de le faire ? Le combat !

Urio disparu alors, les bruits de frottements de ses pieds sur les colonnes, indiqua à la jeune femme qu’il s’était propulsé dans les airs et s’aidait des colonnes pour prendre plus de hauteur et ainsi ajouter plus de force à l’attaque qu’il allait lui porter sans doute.
Arianna augmenta alors sa cosmo énergie et leva ses bras devant elle, à hauteur de sa poitrine. Levant la tête elle vit alors l’un des pieds du Bronze Saint pointer vers elle, ce même pied chargé de cosmos, le tout donnant une attaque qui pouvait être des plus violentes, mais…

Au dernier moment, Arianna se décala d’à peine quelques millimètres en faisant un pas de côté. Le pied d’Urio vint frôler son armure d’Or et alla faire voler en éclat un gros rocher, ce qui eut pour effet de soulever assez de poussière et de terre pour provoquer un « brouillard » assez épais qui empêchait du coup les deux combattants de se voir mutuellement, car après s’être déplacée pour éviter l’assaut d’Urio, au lieu de contre attaquer directement, la Gold du Capricorne s’était élancée plus loin, derrière le Bronze Saint.
De visu elle ne voyait plus le jeune homme mais elle pouvait largement ressentir sa cosmo énergie, quoi de plus simple après qu’il l’ai si bien extériorisé ? Pour sa part, après s’être mise à distance respectable, elle avait fait retomber son cosmos à son plus bas, une chose qu’elle avait pu pratiquer après le combat qu’elle avait mené aux côtés de Hyunkel au Japon. Sans bruit alors elle marcha de sorte à faire comme si elle tournait autour d’Urio.


« Ma foi… C’est une attaque des plus intéressantes, et je dois avouer que la manière et la vitesse à laquelle tu fais appel à ton cosmos me surprennent quelque peu. Côté « attaque surprise » se serait gagné sur un adversaire de type lourd qui ne s’y attendait pas. Mais certains combats ne se soldent pas sur la puissance des attaques mais plus sur la dextérité… Et je pense que tu sais que le cosmos peut –être utilisé pour d’autres usages qu’augmenter la force... »

Alors que la voix d’Arianna se tut et que le nuage de poussière commençait peu à peu à se dissiper, la jeune femme laissa à nouveau sa cosmo énergie affluer, mais à un autre niveau qu’avant, cependant on ne pouvait pas encore voir de trace d’une aura comme avec Urio. Ce dernier pouvait sans doute connaître la position de la jeune femme désormais, mais au moment où il avait dû le savoir, ça ne servait plus à rien car cette dernière n’y était déjà plus. Pas un bruit, pas une ombre, il y eut juste un éclat dorée dû à la réverbération d’un rayon du soleil sur l’armure de la Gold Saint.

Urio put alors se sentir perdre l’équilibre, pour la simple et bonne raison qu’Arianna était désormais juste à ses pieds et qu’elle venait de lui faire un croche pied. Un croche pied des plus banals certes, mais tout de même efficace.
Il est sûr que la jeune femme n’en resterait pas là. Alors que le Bronze Saint chutait, elle s’accroupit et appuyant sur une de ses jambes elle administra un violent coup de genou dans le dos de son adversaire avant de poursuivre avec un coup de pied qui alla le faire valser un peu plus loin.
Une attaque des plus banales mais portait à une vitesse telle que même si Urio arrivait à savoir à temps ce qu’elle projetait de faire à la suite, elle ne lui avait donné aucune chance de pouvoir répliquer.

« C’est de vitesse que tu manques… »

Arianna savait que s’était la première et la dernière fois qu’il se ferait avoir de la sorte, Urio ayant un potentiel des plus exploitables, sans doute n’allait-il pas tarder à la surprendre. Mais pour le moment côté offensive et défensive s’était décevant…
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Jeu 24 Déc - 17:58

Arianna leva la tête et apperçu le bronze saint de la licorne au dessus d' elle. Tout en augmentant sa cosmo énergie dorée, elle mit ses bras devant elle à hauteur de sa poitrine, et au dernier momment, décala d' un pas sur le côté. Le pied de la petite licorne frôla l' armure sacré, et toute la puissance de son cosmos alla faire volé en éclat un gros roché de granit situé au sol. L' attaque d' Urio n' eut pas l' effet escompté malheureusement!! Suite à ce choc, de la poussière, de la terre, virent formé une espèce de brouillard très épais. Les deux combattants d' Athéna ne se voyait plus et ne voyait plus rien.

Arianna prenna les choses en main, et très sérieusement. Après s' être mise bien à l' écart de ce jeune freluqué, elle fit disparaître sa présence grâce à la diminurion de sa cosmo énergie. Urio se demandait bien ou elle pouvait être. Tout en se frottant les yeux. La poussiére l' irrité et ses yeux laissérent des larmes coulées. Il put constaté qu' elle n' était pas très loin de lui.

« Ma foi… C’est une attaque des plus intéressantes, et je dois avouer que la manière et la vitesse à laquelle tu fais appel à ton cosmos me surprennent quelque peu. Côté « attaque surprise » se serait gagné sur un adversaire de type lourd qui ne s’y attendait pas. Mais certains combats ne se soldent pas sur la puissance des attaques mais plus sur la dextérité… Et je pense que tu sais que le cosmos peut –être utilisé pour d’autres usages qu’augmenter la force... »

Une fois cette phrase finit, le nuage commença à se dissiper. Le bronze saint pu ressentir la cosmo énergie du capricorne remontait en flèche, et savoir à peu de chose près ou elle se situait. Mais s' était trôp tard. Elle venait d' attaqué, à l' aide d' un croche pied bien plaçait. Il perdit l' équilibre et se mit à tombé sur l' arrière. Elle continua sur sa lançée, à l' aide d' un coup de pied dans le dos du pauvre Urio, et fit envoyé la licorne plus loin dans l' arrière du temple sacré contre l' une de ses colonnes de granite. Celle-ci se fissura et aurait du mal à resté debout si un second choc devrait avoir lieu.

« C’est de vitesse que tu manques… »

Urio scotchait sur la colonne ne bougeait plus, avait mal au dos et se demander comment faire pour pouvoir la surprendre et ceux le plus rapidement possible. Parce qu' a se rythme là, s' était bel et bien le chevalier d' or qui risquerait de le mettre en déroute. Et ça!! Urio aurait du mal à digérer la pillule. Question d' orgueil!!

*** Bien!! C' est très mal partit mon gars. Mais si elle croit que je ne j' ai plus rien à lui mettre sous la dent, elle se trompe aisément... Elle mérite largement son titre de chevalier d' or en tout cas...Allez redresse toi et montre lui tout ce que tu as dans le ventre...***

Urio se décolla de la colonne, tout en augmentant sa cosmo énergie. Il se rapprocha d' Arianna, et lui faisait fâce. Son armure depuis toutes ces batailles commençait à souffrir véritablement. On pouvait constaté qu' elle laissait apparaître des fissures. Et sa s' était pas bon du tout. Car sans son armure il n' aurait aucune chance de restait en vie fâce à la redoutable force et puissance de ses chevaliers d' or.

Le regard bleu azur de la vaillante licorne lançait une sorte de défi à son vis-à-vis. Allant rechercher au fond de lui même l' éveil au septième sens, Urio, repensa schématiquement à l' enseignement donnait par Haka, chevalier d' or des gémeaux. Laissant son énergie prendre forme sous des vagues de cosmos violatté, il emplifia les dégats causé dans ce temple sacré. La colonne contre laquelle il était enfonçé il y a tout juste un instant s' éffondra comme un chateau de carte. Sa puissance allait atteindre son apogée, ses vagues d' énergie formaient des champs magnétiques à présent. Le regard éléctrique il répondit.

- Oui tu as raison Arianna. Mais je ne t' ai pas encore montré tout ce que je vaux. Je vais bien finir par te pousser dans tes derniers retranchements et là, tu devras te dévoiler sous un autre jours. Car parôle de chevalier de bronze j' arriverais à te mettre en défaut....

-Le chevalier de bronze disparaissa sous le nez de son adversaire, en une fraction de seconde, réaparaissa derrière elle, et lui rendit le coup de pied donnait auparavant. Le chevalier d' or fût à son tour projeté contre l' une de ces nombreuses colonnes. Tout en sautant rapidement dasn les airs et armant son pied droit, Urio, tenta de le lui mettre en plein visage, et ainsi peut-être voir le visage cachait sous ce masque. Sachant, au passage, tout ce que cela voudrait dire. elle n' aurait que d' autre choix que de le tuer, à moins qu' elle n' en soit tombé amoureuse.

Urio continua et voulant poussait le chevalier d' or à la faute en ne lui laissant pas le moindre répis, il ferma ses yeux, se concentrant à l' éveil total de son septième sens. Son cosmos, ses vagues d' énergies, l' entourérent. Son aura violette devenait de plus en plus éblouissante. Au dessus du brave chevalier de bronze on pouvait clairement voir apparaître sa constélation zodiaquale, la licorne. S' est alors qu' a ce momment précis qu' Urio se mit à la charge du chevalier d' or. De son puissant saut et à l' aide de ses deux jambes il se mit à piétiné d' une rage folle Arianna. Voila son attaque suprême venait d' être porter. Qu' allait-il se passer maintenant? Arianna s' en sortirait-elle vivante?
Revenir en haut Aller en bas
Arianna


Nouvel Éveillé


Messages : 1582

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Mar 29 Déc - 20:32

Il fallait croire qu’Urio était bel et bien prêt à tout dans ce combat dit d’entraînement. Bien qu’il soit resté un moment à faire un câlin à la colonne sur laquelle il fut projeté, une fois décollé de cette dernière son aura combative ne faisait que croître, et la jeune femme n’aurait jamais pensé à un tel niveau en si peu de temps, ce qui la surprit agréablement. Maintenant restait à savoir comment Urio allait user de ce pouvoir qui était sien.

Le regard rempli de défi que lui lança le Bronze Saint était plein de promesses quand à la suite des évènements et Arianna n’allait pas être déçue, loin de là… Urio intensifia son cosmos à un tel point que même la structure pierreuse du temple y réagissait, la colonne qu’il venait de « quitter » s’effondra tout bonnement, ne pouvant supporter l’énergie que dégageait le jeune homme après l’impact d’il y avait quelques instants et même Arianna du augmenter son propre cosmos pour ne pas se laisser éblouir et écraser par celui de la Licorne. Ce dernier prit alors la parole et celles-ci ne manquèrent pas de faire à nouveau sourire la jeune femme sous son masque.

- Dans ce cas, je t’attends…

En tout cas elle n’eut pas à attendre bien longtemps car Urio disparu alors et Arianna n’eut même pas le temps de réagir qu’Urio lui lançait déjà une attaque similaire à celle qu’elle lui avait porté plus tôt et se fut à son tout d’être projetée contre une colonne, mais au lieu d’aller lourdement la percuter, elle plaça son pied droit devant elle ce qui lui permit de prendre appuie dessus et d’éviter in extremis un autre violent coup de pied que lui lançait déjà Urio et qui aurait dû l’atteindre au visage. Si ce dernier avait atteint sa cible, Arianna ne voulait même pas imaginer l’état dans lequel elle serait.
Le cosmos du bronze Saint ne cessait d’augmenter jusqu’à atteindre son paroxysme dont le signe était l’apparition de sa constellation protectrice. Nul doute qu’Urio allait lancer une puissante attaque, aussi Arianna se prépara-t-elle à la recevoir, après tout il n’y avait pas qu’Urio qui devait tout donner de lui.

La charge du Bronze Saint fut plus puissante que prévu, décidemment il en avait de la ressource ! Les premiers coups n’eurent pas de mal à atteindre Arianna qui devait s’avouer être dans une bien mauvaise posture. Urio avait donc de quoi tenir tête à bien du monde, mais tiendrait-il assez longtemps ? Il était bien beau de faire brûlé son cosmos à son maximum mais avait-il assez de ressources pour pouvoir finir le combat de manière victorieuse ? Car après tout l’adversaire actuel qu’était Arianna n’était pas encore hors d’état de nuire et cela pouvait être vrai pour tout autres ennemis.

La jeune femme intensifia alors elle aussi son cosmos. Elle n’était pas en position pour porter une attaque mais elle avait d’autres ressources et dans un tel combat elle se devait de les utiliser si elle ne voulait pas se faire mettre hors du coup si facilement se qui l’énerverait assez. Elle parvint à croiser les bras devant elle de manière à amoindrir le choc que provoquer le piétinement du Bronze Saint et elle attendit le moment opportun pour lancer sa capacité.


- Avalon’s Light !

La voix d’Arianna s’était alors élevé tout comme son cosmos. Ce qui ressemblait fortement au fourreau d’une épée, fait d’une lumière dorée se matérialisa alors entre le pied d’Urio et sa victime. Arianna avait concentré une bonne partie de son cosmos pour pouvoir user de cette capacité et s’est donc sans surprise que lorsque ce dernier est relâché qu’il repousse toute personne et/ou attaque. Urio fut donc repoussé vers l’arrière. Arianna quand à elle, profita de ce répit pour se relever gracieusement par un saut. C’est donc ainsi qu’elle put faire à nouveau face au Bronze Saint debout, certes amochée à certains endroits, surtout au niveau de son épaule droite, mais elle tenait encore fermement sur ses deux jambes et il était hors de question qu’elle montre un quelconque signe de faiblesse physique qui pourrait enthousiasmer Urio maintenant.

La formation du fourreau lui avait coûté trop de cosmos pour qu’elle puisse directement enchaîner avec une attaque, un point faible qu’elle était toujours et encore en train de chercher à parer, mais il ne lui faudrait pas longtemps pour récupérer et pouvoir continuer l’assaut, d’ici là elle était assez imprégnée dans le combat et son cosmos pour pouvoir réagir à toutes attaques provenant de son adversaire. En était-il de même pour lui ? Avait-il encore assez de ressources pour pouvoir continué, ou avait-il lancé cette attaque dans l’espoir qu’elle pouvait être la dernière ?
En tout cas, sans prévenir la jeune femme prit une position désinvolte et avec sa main gauche elle décrocha légèrement son masque à partir du menton. Elle glissa alors sa main droite et se gratta sous l’œil du même côté, faut se dire que ça à un certain désavantage ces masques là… Elle essuya aussi le sang provenant d’une plaie à la base de son cuir chevelu et qui s’était frayé un chemin sous le masque et coulait doucement sur son front.


- Je dois avouer que toute cette énergie et tes dernières attaques m’ont surprise. Tu es plein de ressources et j’espère que ça ne s’arrête pas là.

Le ton qu’avait employé Arianna était tout aussi désinvolte que sa posture mais on pouvait sentir par le cosmos qui émanait d’elle, et surtout de son armure, que malgré les apparences elle était bien sur la défensive et qu’elle réagirait au quart de tour si Urio devait l’attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Dim 10 Jan - 16:31

Arianna croisa ses bras devant elle afin de limiter le choc engendrait par la vaillante licorne et de son assault assez sauvage. Et au momment opportun utilisa une capacité défensive. Décidemment ce chevalier d' or était des plus coriace, et à chaque assault d' Urio réussissait à trouver une parade au bon momment.

- Avalon’s Light !

Une intense lumière dorée s' était installé entre le pied du jeune bronze et le redoutable chevalier d' or du capricorne. Il fût alors projeté vers l' arrière, et Arianna profita de cela pour pouvoir faire un saut, et ainsi pourvoir se remettre en bonne posture devant son assaillant. Ils étaient fâce à fâce, et tous deux commençaient à souffrir véritablement de cet étrange entrainement. Arianna avait été sérieusement touchait au niveau de son épaule droite, et Urio ne semblait plus en état de tenter une quelquonque autre attaque, car il avait entamé sérieusement l' énergie de sa cosmo énergie.

- Je dois avouer que toute cette énergie et tes dernières attaques m’ont surprise. Tu es plein de ressources et j’espère que ça ne s’arrête pas là.

Elle était prête à réagir à un nouvel assault du valeureux bronze saint, mais celui-ci, toujours fâce à fâce au chevalier d' or, ne semblait ne plus être que l' ombre de lui même. Plus aucun signe de vie, de cosmos ne se laisser entrevoir. Etait-il mort? Urio semblait être entrain de rêver assez profondément. Un souffle assez puissant entra dans ce temple sacré et fît tombé le chevalier d' Athéna au pied du capricorne dorée. Il ne bougeait plus, ne réspirait plus.....Etait-ce la fin du plus valuereux et vaillant des chevaliers de bronze du sanctuaire?

Au pays des songes, Urio, ressentait beaucoup de choses. Sa vie défilait rapidement et s' arrêtait à des momments précis de sa vie de chevaliers d' Athéna. Son maître y était présent et semblait vouloir le remettre en selle, tout comme il l' avait fait lors de son affrontement avec le chevalier d' or des gémeaux. Il y avait aussi se passage assez étrange lors de la traversée du temple du cancer. La scéne se jouait en boucle dans ses pensées. Il y avait-il une raison spéciale pour que cette armure le fasse vibré ainsi? Toujours est-il qu' Urio, maintenant allongeait depuis un bon quart d' heure, commençait à cligner des yeux. Ses membres réagissait de nouveau.

Puis par on ne sait quel miracle, le chevalier d' athéna, se releva une fois encore pour faire fâce au chevalier d' or du capricorne. Il se touchait la tête avec ses deux mains et semblait vouloir la remettre en ordre en la secouant de gauche à droite. Etrange!! Le regard azur de la licorne n' était pas comme à l' accoutumé, ses yeux étaient comme vitreux, ne laissant pas apparaître sa couleur originelle. Une fois cela terminait Urio parla à Arianna.

- Désolé de ce petit passage à vide Arianna! Je pense qu' il est grand temps d' en finir avec cet entrainement. Quand penses-tu? Nous n' avons que trainés.....

N' ayant pas récupéré l' étendue de son énergie, Urio, ne pourrait pas faire appel à une puissante attaque cosmique, mais avec le peu d' énergie qu' il lui restait. Il tenterait bien de poussait Arianna dans un retranchement. Se concentrant de nouveau, son aura violette revint à ses côtés, puis la vaillante licorne se lança à l' attaque visant de fâce l' adversaire. Et il lança son galop de la licorne, petite attaque, mais elle pouvait faire du mal. Cela était certain!! Il n' en resta pas là et étant juste en fâce d' elle, Urio, la reprit en dessous des bras et s' envola avec elle dans les airs. Très rapidement les deux chevaliers d' Athéna arrivèrent au plafond et grand ramdan eut lieu, provoquant un épais nuage de poussière. Que s' était-il passait?

Le soleil se laisser apercevoir, puis de nombreux rayons de lumières pénétrérent dans le temple sacré. Le plafond avait disparu et avec lui les deux chevaliers sacrés. Ou étaient-ils? Que s' était-il passé? Le temple était réellement bien amochait et de nombreux débris jonchaient sur le sol sacré de ce temple zodiacal.
Revenir en haut Aller en bas
Arianna


Nouvel Éveillé


Messages : 1582

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Sam 16 Jan - 17:03

[HJ] Voilààà. Désolée pour le temps... Si quelque chose ne te conviens pas, MP ^^[/HJ]


Il semblait que l’inconscience ai prise part entière du jeune Saint de la Licorne, et pourtant, ce dernier se tenait debout bien droit, un peu plus loin en face d’Arianna. Un grand souffle s’engouffra alors dans la partie du temple où ils se trouvaient tous les deux, faisant chuter Urio qui ne semblait plus être présent psychologiquement parlant. Le souffle intrigua Arianna, lorsqu’ils s’était retrouvés dehors tout à l’heure, il n’y avait pas l’ombre dune prise aussi légère qu’elle aurait put être, et là s’était un vent violent qui était venu mettre leur équilibre à l’épreuve. Les coups de vent, ça existes, mais celui là ne rassurait pas la jeune femme.

Cette dernière ramena son attention sur le Bronze Saint, toujours allongé, ne montrant aucun signe de vie. Son cosmos était au plus bas mais tout de même présent, preuve que le jeune homme était toujours en vie, dans un sal état, mais toujours en vie.
Arianna alla s’accroupir à ses côté et elle le fit pivoter pour qu’il se retrouve couché sur le dos afin qu’il puisse respirer plus facilement, tout comme l’avait fait Hyunkel avec elle lorsqu’ils étaient au Japon. Elle plaça son avant bras juste au dessous du nez d’Urio et vérifia la régularité de sa respiration en regardant la buée que formait son souffle sur son armure. Respiration régulière, premier bon point. Elle lui prit alors le pouls. Faible mais régulier, Urio était donc comme endormi, mais prit d’un rêve qui devait le préoccuper à la vue de l’activité de ses yeux qui bougeaient sous ses paupières closes. Arianna ne savait de quoi il s’agissait, mais a priori s’était un sujet qui devait bien travaillé Urio car se dernier commençait à montrer des signes de reprise de conscience. A partir de là elle se releva et recula jusqu’à sa position d’origine.

La jeune femme observa le Bronze Saint se relever, et se prendre la tête entre les mains avant de la secouer comme s’il voulait y chasser quelque chose.
Elle ne répondit pas lorsqu’il s’adressa à elle. Un simple sourire s’était affichée sur son visage, sinon, aucune autre réaction.
Après ce combat, qu’il se relève ainsi et veuille encore en découdre était remarquable. Une volonté de fer, voilà bien un point commun que devrait avoir tout chevalier sacré d’Athéna mais il n’y avait pas que ça… Pour le moment elle n’en avait vu aucun signe mais ce n’était pas encore fini !

A nouveau Urio s’entoura de son cosmos et attaqua. Le galop de la Licorne. Déjà vu, mais le Bronze Saint ne se contenta pas de cette attaque. Une nouvelle fois il attrapa Arianna sous les bras et il les fit se propulser dans les airs, mais cette fois-ci la rapidité était toute autre ce qui ne laissa à la jeune femme qu’un court laps de temps pour réfléchir à ce qu’elle allait faire, le plafond du temple se rapprochant dangereusement. Si elle ne faisait rien se serait un crash lamentable qui risquerait de ne pas lui faire le plus grand bien… Aussi, concentra-t-elle une partie de son propre cosmos dans ses jambes et par un mouvement de balancier elle parvint à percuter la pierre avec ses genoux et elle relâcha alors son cosmos. Le seul signe qu’elle eut de la réussite de cette action se fut la résistance de la pierre sous son genou qui s’envola littéralement, et se fut dans une pluie de débris que les deux jeunes gens continuèrent leur ascension vers le ciel.

Certains blocs étaient assez volumineux pour les mettre à mal tous les deux mais aucun débris ne les atteint. L’armure d’Arianna brillait d’une pâle lueur dorée, tout débris se faisant trop menaçant était dévié. Le « chemin » ainsi dégagé, la jeune femme ne devait plus que se dégager de la prise d’Urio. Plus que… Ce n’était pas si facile… Elle ne trouva qu’un moyen. Un coup de crâne vers l’arrière histoire de déboussoler un peu la Licorne suivi de suite d’un geste sec et fort de tout son bras droit pour se dégager. Résultat. Elle put se dégager du Bronze Saint et elle atterrit le plus doucement qu’elle pu sur le toit, désormais ravagé, du temple. Tout ça en écopant d’une épaule déboitée. S’était le prix à payer, et connaissant déjà l’état de cette dernière, elle était sacrifiable.

Urio avait atterrit un peu plus loin et Arianna avait décidé de ne pas lui laisser de répit aussi concentra-t-elle à nouveau sa cosmo-énergie. L’armure du Capricorne qui brillait déjà d’une douce lueur pâle, se mit à rayonner. L’attaque qu’elle pensait porter à Urio ne serait pas à son paroxysme à cause de son épaule blessée, mais elle serait sans doute assez puissante pour le pousser dans ses retranchements et ainsi lui montrer ce qu’elle attendait de lui, du moins l’espérait-elle… Pour lui…
Caliburn réapparut alors dans sa main gauche, elle la leva et tout en concentrant son cosmos elle attaqua…


- Lightning Blade !


La colonne de lumière formée se dirigea alors à une vitesse folle vers Urio. Tout allait sans doute se jouer maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Lun 18 Jan - 15:04

Arianna venait de mettre un violent coup de tête en arrière sur la petite licorne. Ce qui eut pour effet immédiat de le remettre légèrement K.O, puis à l' aide de son bras droit elle donna un coup sec et fort, et là, la licorne qui était encore K.O se voyait détaché d' Arianna. Le capricorne put atterrir en douceur, tandis que le malheureux chevalier de bronze attérissa lourdement la tête la première dans le granit de la toiture. A ce moment précis, Urio, ressentit un cosmos apaisant reconnaissable parmi tous. S' était celui-d' AThéna, ou elle parlait de l' envoyer du dieu d' Asgard et de ses directives avant son retour.

Il se releva très difficilement, se tenant l' épaule droite, et put constaté que son casque, son plastron étaient en miettes, puis il chercha de visu ou était le capricorne doré, Urio ressentit sa cosmo énergie et se retourna. Elle était là à quelques mètres de lui, prête à attaquait. Urio n' avait plus de ressource, plus aucune. Le coup que risquerait de porter le chevalier d' or pourrait lui en coûté la vie. Alors dans un momment de folie rapide, le jeune bronze saint, fit explosé le peu d' énergie qui lui restait. L' armure de la licorne qui était dans un état lamentable se disloqua et se dispersa sur le sol de la toiture.

Il ne voulait pas voir cette armure si chère à ses yeux complètement détruite et irréparable, et il savait que le chevalier d' or du bélier, Shion, pouvait les faire revenir à la vie. Voila pourquoi une telle attitude!! Arianna attaqua avec son attaque cosmique, et Urio, complètement suicidaire se lança à son tour sur elle. Le choc allait être inévitable et mortel pour ce jeune sot!! La colonne de lumière dorée envoyait par le chevalier d' or s' élançait très rapidement sur la licorne. Urio ressentit une chose étrange et se fût le choc. Qu' allait -il advenir du valeureux chevalier de bronze? Quand à Arianna sa victoire était méritée, et Athéna avait de la chance de l' avoir à ses côtés. Une explosion de lumière dorée eut lieu, se laissant apercevoir, et partant dans tous les sens. Puis le silence.....

Urio put constaté qu' il était vivant et que l' armure d' or du cancer s' était mise sur lui. Elle l' avait protégé d' un coup mortel et il ne comprennait pas pourquoi? Une certaine harmonie semblait avoir lieu entre l' armure d' or puis le chevalier de bronze, avec une aura dorée tout autour de lui, puis celle-ci se disloqua comme elle était apparu et disparu. Urio tomba genoux à terre, exténué par tant d' efforts et de folie de sa part.

Hrp: fin de l' entraînement, Bravo Arianna et merci. A toi de finir et de m' aider pour cherché à savoir pourquoi elle m' a protégé. Puis je partirais pour le temple du cancer en ramassant les débruits de mon ancienne armure.
Revenir en haut Aller en bas
Arianna


Nouvel Éveillé


Messages : 1582

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Mer 20 Jan - 0:28

La colonne de lumière pure s’élançait vers Urio. Arianna avait lancé son attaque de manière à ne pas lui laisser trop de répit et voir de quelle manière il réagirait une fois poussé dans un tel retranchement, elle s’attendait donc à une action de la part du Bronze Saint, mais elle fut surprise de ce qu’il fit.
Arianna devait avouer que ce n’était pas tout les jours qu’on voyait une personne se lancer sans aucune protection sur l’attaque la plus forte de son adversaire. Dépit ou psychologie durement et purement suicidaire ? En tout cas la jeune femme ne pouvait pas ne pas admettre qu’Urio ne manquait pas de cran.

Il y eut alors une explosion de lumière dorée suivit d’un silence. L’explosion de lumière n’était pas le fait de la Lightning Blade. Peut être était ce la résultante de la rencontre de l’attaque avec la cosmo énergie d’Urio ? Peut-être oui, mais Arianna ressentait quelque chose d’étrange. Premier point le cosmos du jeune Saint n’avait pas disparu, il n’avait même pas baissé et s’était comme s’il y avait une nouvelle présence avec eux sur le toit du temple. Lorsqu’elle put voir de quoi il s’agissait, elle ne put empêcher la surprise s’emparer d’elle.

L’armure d’Or du Cancer recouvrait entièrement Urio. La résonnance entre l’armure et son cosmos était parfaite. Mais se ne fut que de court instant car elle quitta le corps du chevalier avant de disparaître pour retourner à son temple d’origine sans doute…
Arianna ne tint pas un mot et Urio non plus, instaurant ainsi un nouveau silence. La jeune femme reprit une allure désinvolte. Elle posa sa main gauche au niveau de sa hanche, son bras droit le long du corps, son épaule déboîtée ne lui permettant pas de faire un geste avec. Elle lâcha alors sur un ton amusé.


« Eh bah… Si je m’y attendait à celle-là… »


A voir la tête d’Urio, ce dernier ne s’attendait pas à une telle chose non plus, ce qui fit sourire Arianna. La scène lors de la traversée du temple du Cancer avec le Séraphin messager de Zeus, revint alors à l’esprit de la jeune femme. Elle aurait du prendre l’évènement plus au sérieux… Avec celui qui venait de se déroulait devant ses yeux juste à l’instant, elle ne pouvait avoir aucun doute.

« Il faut croire que l’armure d’Or du Cancer ai choisi son nouveau porteur. Ce qui s’est passé au temple lorsque nous accompagnions le Séraphin était sans doute un signe. Peut-être doutait-elle encore à ce moment là et qu’elle attendait le moment opportun pour finaliser son choix. Elle n’a pas eu à attendre bien longtemps… »


Ainsi pensait Arianna. La manière dont elle humanisait l’armure pouvait paraître étrange, mais cela venait de l’enseignement qui lui fut dispensé et étant d’accord avec ce dernier elle avait adopté la manière de parler de son Maître sans vraiment s’en rendre compte.
Urio semblait toujours incrédule et la jeune femme le comprenait. A nouveau ses lèvres s’étirèrent en un sourire sous son masque. Masque qu’elle avait hâte d’enlevé… Elle fit quelques pas et s’accroupi devant ce qui restait de l’armure de la Licorne. Arianna se sentait un peu mal de l’avoir mise dans un tel état, même si elle était déjà assez amoché avant qu’ils ne débutent l’entrainement. L’armure de Bronze avez bien vécue, il était temps qu’elle renaisse pour un nouveau porteur, car elle venait de laisser celui qu’elle avait protégé jusque là, aux soins d’une autre armure.
La Gold Saint du Capricorn se releva alors et se tourna vers Urio.


« Vous avez tous deux besoin d’un bon retapage ! Si tu le souhaites, tu peux rester ici le temps de te requinquer. Kirilos s’occupera de toi. Bien que je pense que tu dois trépigner d’impatience de te rendre au temple du cancer. Fais comme tu le sens. L’armure a choisi celui qu’elle jugeait le plus digne d’elle. Plein de qualités telles que le courage, le cran et la capacité à se prendre plein de coups sans broncher… Elle peu encore attendre un peu. Mais comme dit c’est à toi de voir. En tout cas, j’ai fort apprécié cet entraînement, j’ai beaucoup appris moi aussi, je me dois donc de te remercier, et si tu as besoin de moi, un de ces jours, pour une quelconque raison, tu sais où me trouver. Au pire Kirilos le saura. »

Après avoir dit cela, Arianna tourna le dos à Urio et s’en alla, lui adressant un signe de main agrémenté d’un « à la revoyure ». Elle contourna le trou qu’ils avaient fait au toit ainsi que les gros débris qui le jonchait et elle disparu en descendant un escalier de pierre qui avait était grossièrement creusé sur un côté de cette partie du temple.


[HJ] Y'a pas de quoi cher collègue s'était un plaisir partagé :p [/HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   Mer 20 Jan - 11:32

Arianna reprenna dans l' une de ses postures préférés, posant sa main gauche au niveau de sa hanche, et son bras droit le long de son corps. Et sur un air assez amusé, cette dernière lacha.

« Eh bah… Si je m’y attendait à celle-là… »


Le silence quelques secondes, puis le chevalier d' or du capricorne reprit.

« Il faut croire que l’armure d’Or du Cancer ai choisi son nouveau porteur. Ce qui s’est passé au temple lorsque nous accompagnions le Séraphin était sans doute un signe. Peut-être doutait-elle encore à ce moment là et qu’elle attendait le moment opportun pour finaliser son choix. Elle n’a pas eu à attendre bien longtemps… »

Urio toujours genoux à terre, releva le haut de sa tête, le corps en piteux état et venait de tout écouté attentivement.

Mais aucun son ne sorta de sa bouche, pourtant d' habitude pas si avard. Ainsi donc tout ce qu' ils s' étaient passé dans le quatrième temple avait un signe bien particulier. Le redoutable chevalier d' or fit quelques pas et s' accroupi devant les restes de l' armure de bronze de la licorne.La Gold Saint du Capricorn se releva alors et se tourna vers Urio.

« Vous avez tous deux besoin d’un bon retapage ! Si tu le souhaites, tu peux rester ici le temps de te requinquer. Kirilos s’occupera de toi. Bien que je pense que tu dois trépigner d’impatience de te rendre au temple du cancer. Fais comme tu le sens. L’armure a choisi celui qu’elle jugeait le plus digne d’elle. Plein de qualités telles que le courage, le cran et la capacité à se prendre plein de coups sans broncher… Elle peu encore attendre un peu. Mais comme dit c’est à toi de voir. En tout cas, j’ai fort apprécié cet entraînement, j’ai beaucoup appris moi aussi, je me dois donc de te remercier, et si tu as besoin de moi, un de ces jours, pour une quelconque raison, tu sais où me trouver. Au pire Kirilos le saura. »

Après avoir dit cela, Arianna tourna le dos à Urio et s’en alla, lui adressant un signe de main agrémenté d’un « à la revoyure ». Elle contourna le trou qu’ils avaient fait au toit ainsi que les gros débris qui le jonchait et elle disparu en descendant un escalier de pierre qui avait était grossièrement creusé sur un côté de cette partie du temple. La petite licorne quand à lui se mit à pleuré et quand Arianna fût parti il lacha..

- Merci à toi aussi chevalier d' or. De tous ce temps donné à mon égard, de m' avoir permis, toi aussi, de dépasser mes limites, et de toutes ces explications concernant l' armure d' or....Mille merci, et à l' avenir je serais heureux de combattre à tes côtés chevalier d' or.

Urio comme à son habitude, assez têtu, tenta de se relever. Un premier coup...Boum..Il tombe...Un second coup...Un peu mieu mais retombe. Se concentrant un instant, à la troisième tentative il réussissa. Tout en titubant sur la toiture sacré, il s' avança vers les ruines de l' armure sacré, s' abaissa et s' excusa.

- Je suis navré de sa!! Elle est presque détruite..... Tout se temps passé à combattre pour la liberté, ne nous auras pas laisser beaucoup de temps pour nous reposés ma petite armure.

Il ramassa un à un tous les morceaux de l' armure de bronze et s' en alla, n' empruntant pas le même chemin qu' Arianna. Tout en titubant et se tenant son épaule droite, il se rendit en direction du temple du cancer.

temple du cancer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Entraînement d'Urio.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entraînement d'Urio.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple du Capricorne-