RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 L'appel d'Athéna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité



MessageSujet: L'appel d'Athéna   Sam 12 Déc - 16:11


La statue d'Athéna a toujours culminé au plus haut du Sanctuaire sacré, ce depuis des temps immémoriaux.
Pour la contempler, le chemin qui y mène est long, car il faut traverser toutes les maisons des douze chevaliers d'or. Chacun veillant à ce qu'aucun être impur ne s'approche de la statue divine dont le regard contemple éternellement son sanctuaire avec bienveillance.
Tout ici n'est que calme et quiétude. Le temps ne semble avoir aucune emprise sur la pierre blanche qui en devient presque aveuglante lorsque le soleil l'inonde de ses rayons. Impassible, la déesse garde l'humanité. Sa main gauche tient fermement le bouclier de la justice, dans sa main droite, paume levée vers le ciel, la petite déesse de la victoire Niké se dresse fièrement entre les doigts divins.


Mais... alors que seul le chant des oiseaux semble briser le silence qui règne en ce lieu, la statue se mit soudainement à briller.
Une aura d'or l'enveloppa peu à peu, s'intensifiant au fur et à mesure qu'elle prenait possession de la statue. Une fois que celle-ci brilla du plus bel éclat, auréolée par ces effluves brillantes, la déesse Athéna apparue aux pieds de sa représentation éternellement figée.
La jeune femme qui venait de se matérialiser posa un regard ému sur le spectacle extraordinaire que se dévoilait à elle.
Sinueusement, les douze temples se dessinaient sous ses yeux, chacun relié à l'autre par un escalier de marbre, à l'image du lien immuable qui liait chaque armure d'or.
Enfin... elle était de retour.


Athéna leva les bras vers le ciel tout en fermant les yeux. Un radieux sourire éclaira son visage pâle alors que son cosmos divin s'enflammait brusquement, emplissant chaque parcelle, chaque courant d'air, chaque brin d'herbe du Sanctuaire.
La statue se mit à briller encore plus vivement que précédemment. Semblant lui répondre, chaque maison du zodiaque se mit à en faire de même, se couvrant d'une douce lumière dorée. Le sanctuaire tout entier ressemblait à présent à une immense sphère de lumière.


L'intégralité des lieux entrant en résonance avec la déesse, ce fut au tour des armures des Saints de ressentir l'appel de leur divinité.
Chaque armure, qu'elle soit d'or, d'argent, de bronze, et où que se trouve l'humain qui la portait, répondit à Athéna en dégageant elle aussi une lueur éclatante. Les chevaliers pouvaient ressentir en leur cœur, en leur âme, la joie qu'éprouvait Athéna d'être revenue en terre des humains.
La douce voix d'Athéna s'insinua doucement dans l'esprit de ses chevaliers.

*Chevaliers... Chevaliers de l'espoir...
L'heure est enfin venue.*

Revenir en haut Aller en bas
Luna


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 374

Feuille de Personnage :
HP:
155/155  (155/155)
CS:
172/172  (172/172)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Mar 15 Déc - 0:00

- Princesse Athena...

*j'ai posé un genou à terre, et mis ma main sur mon coeur en déposant mon casque que je haissai sur le sol...Mon armure fraichement réparée, j'avais entendu l'appel d'Athena, vu le monde qu'il y avait à la statue, je devais être la seule dispo! D'un ton noble et solennel, Je me suis présentée*

-Je me présente, Luna, chevalier d'Or de la Constellation du Taureau, gardienne de la seconde maison du Sanctuaire, à votre service Majestée...

*Vers la fin, ma voix était tremblante d'émotions, mais pas sans conviction ni détermination, j'étais émue...J'étais face à mon Destin, Face à la divinité suprême, face à la reine des chevaliers, détentrice de la destinée de tous les Hommes...La servir en cet instant, était le plus grand des honneurs!
Revenir en haut Aller en bas
http://luteonoshrine.forumotion.com
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Mar 15 Déc - 6:41

Cela fait plusieurs heures que j'ai quitté Shion et le temple du Bélier pour une errance à travers tout le Sanctuaire d'un pas lent. Montant soit les escaliers ou traversant les temples, je laisse mes pas me guider.

A vrai dire je n'ai pas de but mais plutôt énormément de questions sans réponses et surtout d'inquiétudes. Inquiétudes par rapport à mon époque, les Archanges de Zeus toujours là-bas mais plus que tout le voyage qu'a entreprit le Dieu des Dieux à travers différentes dimensions pour me détruire.
Cela fait tout de même un moment que je n'ai ressenti aucune douleur quelconque ni aucune vision sur mon époque et je dois avouer que ça ne me dit rien de bon... Pour moi et surtout pour le futur que je porte sur mes épaules.

Alors que je continue de marcher au fil de mes pas, un son semblable à un doux chant arrive à mes oreilles et avant même que je ne regarde d'où vient ce bruit, mon armure se met à briller de milles feux et vibrer comme pour répondre à un appel.
Levant la tête je m'aperçois que la statue d'Athéna brille également mais plus intensément et surtout... que le chant que j'entends vient de là. Etrangement ce chant est le même que celui que j'ai entendu il y a bien longtemps... A l'instant même où j'ai découvert mon armure.

Athéna...

Dire que depuis tout ce temps j'avais oublié ce détail qui m'avait appaisé alors que je me dirigeait pour la toute première fois vers mon armure.

Montant les dernières marches menant à la Statue de ma Déesse, j'aperçois une jeune femme debout diffusant de ses bras levés ce cosmos que j'ai ressenti... puis devant elle et un genou à terre Luna.
M'avançant vers elles, mes ailes toutes déployées volant au gré de la brise et du cosmos d'Athéna, je pose à mon tour un genou à terre quand une douleur fulgurante à la poitrine manque de me faire tomber à la renverse. Cette douleur est bien différente que les autres car j'ai l'impression qu'elle me brûle de l'intérieur.
Posant le poing sur le sol pour garder mon équilibre et serrant des dents pour ne pas hurler ma souffrance que me procure cette douleur nouvelle, je plaque ma main valide au niveau de mon coeur quand soudain j'entends une voix dans mon esprit.

Cette douleur que tu ressens est celle que je t'inflige. Tu dois te demander sûrement d'où elle provient eh bien je vais te répondre... Quelques secondes après que ta mère ait été mortellement touchée. Où que tu sois, quoique tu fasses, dis-toi bien que tu ne pourras pas m'échapper ni à mes Archanges. Je vois tout et je me plais à te faire souffrir à petit feu, toi le dernier des chevaliers!! Hahahaha!!!

Puis comme elle est venue la voix disparait tout comme la douleur. Un seul nom me vient alors à l'esprit: Zeus!! Je savais bien qu'il ne me lâcherais pas ni ne me laisserais mais je ne me doutais pas de l'immensité de ses pouvoirs. Après ce que je viens d'entendre, je suis conscient qu'il me faudra bien plus que mon cosmos et l'amour d'Athéna pour le vaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Luna


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 374

Feuille de Personnage :
HP:
155/155  (155/155)
CS:
172/172  (172/172)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Mar 15 Déc - 12:35

*je sentis comme une décharge électrique quand le chevalier d'Adamantine, posa à son tour un genou à terre....Il avait l'air de souffrir le martyre...J'avais entendu une histoire au sujet de Zeus et Adamantine, mais je ne connaissais pas tout....Je ne voulais pas tout savoir là dessus...Toujours honorée de la présence de notre déesse, je regardai le chevalier d'Adamantine, avec une certaine inquiètude dans le regard...Je ne lui avais presque jamais adressée la parole*

-Mattheus....Ca va aller?

*Toujours concentrée sur l'aura de la Princesse j'avais pourtant essayé de dévoiler mon cosmos glacé, afin de tenter de faire baisser la douleur....Si Zeus était l'instigateur de ce bazar, lui seul, meme avec tout le pouvoir d'Athena, il aurait du mal à s'en sortir!*
Revenir en haut Aller en bas
http://luteonoshrine.forumotion.com
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Mar 15 Déc - 13:22

- Princesse Athena...

La déesse laissa ses bras retomber doucement de part et d'autre de son corps en ouvrant les paupières. Ses iris de jade se posèrent sur la première de ses chevaliers à avoir répondu à l'appel divin.
Fléchissant le genou, la main posée sur son cœur dans une attitude de profond respect, elle parla d'une voix extrêmement sérieuse malgré l'émotion qui semblait l'étreindre.


- Je me présente, Luna, chevalier d'Or de la Constellation du Taureau, gardienne de la seconde maison du Sanctuaire, à votre service Majesté...

Athéna lui sourit avec bienveillance tout en se rapprochant d'elle. Lorsqu'elle arriva devant Luna, elle s'accroupit, saisissant la paume qui se tenait fermement sur son cœur.


"Ma chère Luna. C'est avec une immense joie que je retrouve l'armure d'or du Taureau et découvre la nouvelle propriétaire qui l'habite. Comme toujours, la constellation ne s'est pas trompée et a choisi un être humain digne d'elle. Je suis heureuse de te compter parmi les protecteurs de la terre Luna et je te remercie de t'être présentée ici si rapidement.


La déesse se redressa en scrutant l'horizon.
Ses paupières se refermèrent quelques brèves secondes, son esprit sondant les nombreux endroits où pouvaient s'être rendus ses chevaliers.
Asgard... Le Royaume sous-marin... étaient les deux principaux qui jaillirent dans son cœur.
Elle ne put retenir alors le sourire qui se dessinait sur son visage. Ainsi le Grand Pope avait pris les choses en main et avait déjà envoyé deux délégations pour s'enquérir des intentions des dieux nordique et de l'océan quant à la terre et au Sanctuaire d'Athéna.


La présence d'un nouveau Saint fit alors son apparition, son cosmos le précédent de peu.
Athéna sembla soudainement perplexe. Sur son visage se lisait un certain étonnement. Car l'aura qui se manifestait à présent était on ne peut plus différente de celle des autres chevaliers, qu'ils soient d'or, d'argent ou de bronze. Quelque chose l'intriguait... Une sensation familière mais pourtant tant éloignée de celle du Sanctuaire.


C'est alors qu'il apparut, grimpant les dernières marches qui l'avaient rendu invisible jusqu'à présent. Des... ailes...?
A l'instar de Luna, Mattheus posa à son tour un genoux en terre avec une grande solennité. C'est alors que la déesse eut un mouvement impromptu, se matérialisant instantanément face au chevalier lorsque celui-ci enserra sa poitrine avec un rictus de douleur.
Les prémices de la douleur qui embrasait le cœur du chevalier avaient développé, l'espace d'une brève seconde, une aura qu'elle ne connaissait que trop bien... celle de son père, le roi des dieux et de l'Olympe, Zeus.


"Ca va aller...


C'est d'une voix douce, presque maternelle, que la jeune femme s'adressa au Saint tout en passant ses bras autour de ses épaules.
Une lueur chaleureuse et réconfortante émana peu à peu du corps de la déesse, pénétrant dans le corps meurtri qu'elle tenait dans ses bras.
Zeus... que diable venait-il faire dans cette histoire... Y avait-il un rapport avec les ailes blanches qui ornaient le dos de ce chevalier...?


Athéna tourna les yeux vers Luna en hochant le visage. La jeune femme semblait aussi inquiète et avait délibérément choisi d'investir un peu de son cosmos pour soulager sa douleur. Se mêlant à celui de la déesse, celui-ci s'introduisait peu à peu en Mattheus.
Le premier acte auquel assistait la déesse était une profonde entraide entre les Saints. Et bien qu'il n'en fut jamais autrement, il était bon que ce soit la première chose qu'elle vit à son retour.


"Comment te sens-tu ?


Les pupilles claires fixaient le chevalier avec douceur mais on pouvait y lire autre chose. Athéna attendait de lui qu'il explique sa situation sans détour lorsqu'il sentirait le moment venu. Elle ne presserait pas les événements et attendrait qu'il décide par lui même.
Mais il ne pourrait affronter seul le courroux de Zeus et il devait en avoir parfaitement conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Mar 15 Déc - 21:55

Seulement actuellement je n'ai aucun moyen ni aucune idée pour le vaincre et de plus...Je n'ai pas le choix que d'attendre d'être revenu à mon époque pour combattre Zeus même si pour cela je dois endurer encore et encore des souffrances.

En parlant de souffrances, celle-ci est bien plus tenace que les autres. A l'inverse des précédentes qui disparaissaient en quelques minutes, celle-là s'accroche et ne semble pas vouloir me quitter. Et ce malgré que la voix se soit tût...

C'est alors que la voix de Luna me fais ouvrir un oeil se retenant de verser une larme tandis que la douleur qui me brûle continuellement la poitrine ne semble vouloir me quitter. Ne pouvant malheureusement pas parler de crainte que ce soit un hurlement de douleur de douleur qui sorte de ma bouche, c'est une autre voix que j'entends.
Une voix calme, douce, aimante qui me rappelle celle de ma mère alors que je sens deux bras passer autour de mes épaules pour enfin m'enlacer...


Cette sensation de chaleur, de bien-être, de protection et d'appaisement... Cela fait tant de temps que je ne l'ai pas ressenti. Depuis maman en fait!! Cette aura qui imprègne mon corps et qui est rempli d'amour... C'est la même que celle de maman et je ressens aussi le cosmos de Luna se mélanger et parcourir chaque particule de mon corps.
Je les sens se concentrer au niveau de ma poitrine et soulager peu à peu ma douleur jusqu'à la faire disparaître. Bon sang que cela fait du bien même si je suis conscient que ce n'est qu'un répit.


Lâchant ma poitrine de ma main et soufflant un soupir de soulagement. Je sens mes ailes retomber pour reprendre leur position de repos ainsi que leurs couleurs blanches-dorées. J'entends alors à nouveau cette voix qui me rappelle tant celle de ma mère et pose les yeux sur le regard doux de ma Déesse. Même son regard me fait penser à celui de ma mère... La même expression lorsqu'elle s'inquiétait pour moi. Et je sais que c'est la même chose pour Athéna qui se tient devant moi.

Lui adressant un sourire ainsi qu'à Luna pour les rassurer sur ma santé, je leur répond tout de même.

Je vais bien mieux maintenant et vous remercie infiniment pour ce que vous avez fait.

Prenant une profonde inspiration avant d'entamer les explications, je regarde à nouveau leurs regards inquiets.

Le cosmos que vous avez ressenti et qui m'a causé cette souffrance atroce est bien celui de Zeus mais conjugué à celui d'un de ses archanges... Car c'est bien un archange qui m'a frappé dans mon époque. Ce n'est pas la première fois que Zeus m'attaque mais c'est la première fois que c'est à une telle intensité. Les premières fois je voyais des flashs où il détruisait des parcelles de mon époque... Il faisait surtout ça pour me provoquer mais depuis peu il cherche vraiment à me détruire.

Me taisant je repense à ces moments où j'ai ressenti mon âme s'échapper petit à petit de mon corps à mesure qu'il tuait mes parents de dimensions différentes.

Il se promène dans diverses dimensions en remontant le temps et tue mes parents avant que je vienne au monde... et maintenant cette douleur nouvelle.

Je baisse la tête et regarde mon poitrail au niveau de l'endroit de la douleur. Je sais qui est derrière tout ça et qui me l'a infligé mais ce que j'ignore...

Pourquoi cette douleur survient-elle maintenant?? Et comment cela se fait surtout? J'ai seulement reçu un coup de l'archange et je me trouve à environ 250 ans de mon époque car je viens de l'an 2000 et ne verrais le jour qu'en 1979.

Sur ces nouvelles questions sans réponses, je pose à nouveau mon regard sur Luna puis sur ma Déesse Athéna en attendant de possible réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Luna


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 374

Feuille de Personnage :
HP:
155/155  (155/155)
CS:
172/172  (172/172)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Mar 15 Déc - 23:50

[Je laisse Ahina le soin de répondre, je répondrai à sa suite demain soir!]
Revenir en haut Aller en bas
http://luteonoshrine.forumotion.com
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Mer 16 Déc - 13:18

La déesse écouta attentivement les explications de son chevalier.
Ainsi elle ne s'était pas trompée. Le cosmos qu'elle avait rapidement ressenti était bien celui de son père... Il y avait peu de chances qu'elle se trompe à ce niveau, mais la confirmation de Mattheus était toujours bonne à prendre.
Ceci étant, Athéna ne comprenait pas pourquoi Zeus s'acharnait ainsi sur lui... Et cet archange dont il avait fait mention... avait-il eu une rivalité avec lui ?



"Il est inconcevable que je laisse cet archange et Zeus te faire subir de telles souffrances.
Bien qu'il soit mon père et que j'ai une profonde affection à son égard, je ne permettrai pas que ceci perdure plus longtemps.



La voix de la déesse était toujours aussi paisible mais sa détermination semblait sans faille. Il ne faisait pas de doute qu'elle tiendrait parole.


"J'ai cependant besoin de savoir certaines choses chevalier.
As-tu délibérément quitté ton époque et si oui pour quelle raison.
Quel a été le motif de ton altercation avec cet archange et de quelle entité s'agit-il.
Et enfin... pourquoi, d'après toi ou à moins que tu n'en aies la certitude, mon père s'acharne-t-il sur toi même à travers le temps...


Athéna ne laisserait certainement pas cet état de fait perdurer, cependant il lui faudrait toutes les cartes en main pour que son action ait des chances d'être menée à bon terme.
Revenir en haut Aller en bas
Luna


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 374

Feuille de Personnage :
HP:
155/155  (155/155)
CS:
172/172  (172/172)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Mer 16 Déc - 13:47

*je regardai en actrice impuissante de cette explication entre le chevalier d'Adamantine et notre Déesse...Je ne pouvais que regarder le spectacle, en éprouvant une certaine indignation envers le Dieu des Dieux, père de notre très chère princesse...D'après ce que j'avais entendu, il avait voyagé dans le temps pour éviter une nouvelle catastrophe, ou quelque chose d'avoisinant...Je finis par prendre par prendre la parole...*

- Pardonnez moi de vous interrompre....Mattheus, Tout ce que nous voulons, notre vénérée princesse et moi, c'est venir à ton aide...Mais pour cela, il faut que tu nous en dise d'avantage...Je ne pense pas que nous ayons assez d'éléments pour trouver une solution à ce GROS problème.....Princesse....Si je peux faire quelque chose que ce soit....Dites le moi....Cette impression d'être inutilse me ronge....

*J'avais parlé sans savoir si j'avais vraiment le droit...Enfin bon, je n'aimais pas voir mes amis frères d'armes souffrir sans tout tenter pour les aider...Mes connaissances en magie antique allait peut-être nous aider...Mais même si je trouvais une solution, il me serait impossible d'arriver à la formuler seule...*
Revenir en haut Aller en bas
http://luteonoshrine.forumotion.com
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Mer 16 Déc - 15:15


Cherchant dans ma mémoire, je me repasse le moment où je vois ma mère mortellement touchée par l'archange. Je me remémore ses paroles et ses confessions sur sa véritable identité puis l'attaque de l'archange... Non des archanges!! Je me souviens maintenant ils étaient deux. Je n'ai malheureusement pas eut le temps de les voir mais j'en suis sûr!! Je les avait vu dans les yeux de ma mère.

C'est alors que la voix d'Athéna se fait à nouveau entendre. Je comprends sa réaction cependant je ne sais vraiment pas si elle pourra vraiment m'aider. En tant que déesse son devoir est de protéger les hommes et elle est prête à tout pour me venir en aide... même à se battre contre son père. Malheureusement Zeus se trouve dans le futur... un futur bien loin...

Ne quittant pas son regard des yeux alors qu'elle reprend, je sens un frisson me parcourir l'échine. Comme je le redoutais, car je n'ai jamais vraiment en parler sauf quand j'en ai pas le choix, je dois lui raconter des détails en profondeur. Et parler également du rêve que j'avais fais il y a de cela quelques années avant de me retrouver ici.

Prenant quelques secondes pour remettre en ordre tout mes souvenirs et le plus de détails possibles, je m'apprête à me lancer quand Luna prend la parole. La regardant je la remercie du regard pour l'aide qu'elle me propose et qui sera sûrement utile. Puis je me lance.

Tout à commencé par un rêve alors que j'étais âgé de 19 ans, ce qui remonte pour moi à 3 ans maintenant que j'ai 22 ans mais qui pour vous se situe en 1998. Cette nuit-là, douze personnes revêtues de tuniques avaient crées devant moi l'armure d'Adamantine me demandant de protéger les chevaliers d'Or en me disant que de leur survies dépendait la mienne. Voulant en savoir plus sur leur dernière parole, je les ai questionner mais aucune réponse. C'est à ce moment-là qu'un évènement inhabituel se produisit.

Une première explosion suivit d'une d'une seconde se fit entendre. Me réveillant en sursaut, j'enfila rapidement des habits et après avoir vu l'étendue des dégats parti à la recherche de ma mère. Après quelques minutes sans la trouver, je la vit enfin dans sa chambre mais mortellement touchée. C'est à ce moment-là que je vis dans ces yeux deux silhouettes ailées qui s'averraient être des archanges. Malheureusement je n'eut pas le temps de les voir en détail car l'un d'eux me frappa.
Quelques minutes plus tard, je me réveilla et remarquant que les archanges avaient disparus je revins à ma mère que je cru d'abord morte. Seulement elle avait survécu mais assez longtemps pour raconter son histoire. Ma mère était elle-même une archange de Zeus et c'est au cours d'une mission qu'elle fit la connaissance de mon père et en tomba amoureuse. Elle renia alors Zeus et son ancienne vie par amour pour mon père qui était un chevalier d'Or, celui des Gémeaux exactement. Peu de temps après il disparut laissant ma mère seule enceinte de moi. Cependant Zeus n'avait pas oublié sa trahison et le lui fit payer de sa vie. Et maintenant c'est moi qu'il veut détruire.

En reparlant de ces instants devant Athéna et Luna, je sens mon coeur se serrer alors qu'une larme coule de mon oeil droit. La faisant partir du revers de la main, je continue.

Je n'ai quitté délibérément mon époque. Si j'avais eut le choix je serais resté et me serais battu pour venger ma mère. C'est deux ans plus tard, en l'an 2000, que j'ai quitté mon époque en retrouvant derrière un mur mon armure qui m'appelait.
Je ne sais pas exactement de quels Archanges ils s'agissaient mais pour que Zeus les envoies tuer ma mère, ils doivent être des personnes en qui Zeus a une grand confiance. Et surtout ils possèdent une grande puissance pour avoir mit fin à la vie de ma mère... Ce qui m'a sauvé c'est que je possède en moi, dans mes gênes, les cosmos de mon père et ma mère... et pour ça je les en remercie.
Enfin d'après moi si Zeus s'acharne tant sur moi, c'est parce que je dois lui rappeler ma mère à travers mon cosmos. Sinon je ne vois pas quoique...

Me taisant j'attends de voir ce qu'elles pensent de tout ça et également de la mission que ces douze mystérieuses personnes m'ont confiées. Parlaient-ils du futur ou du passé??
Revenir en haut Aller en bas
Luna


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 374

Feuille de Personnage :
HP:
155/155  (155/155)
CS:
172/172  (172/172)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Mer 16 Déc - 15:55

*j'esquissai un sourire assez....compréhensive, et plein d'affection...*

-si ils t'ont choisi pour nous protéger....c'est qu'il avait une bonne raison....Ce que je veux dire....Tu n'as rien à te reprocher...Tu possèdes un héritage sans nom, Ce qui pourrait être la cause du courroux de Zeus....Ce qui t'es arrivé est terrible, et je te comprends parfaitement...Bien que je n'ai jamais connu mes parents, quand j'ai repris connaissance dans ces ruines, j'étais couverte de sang....D'après moi il s'agissait du leur....Sinon, si Zeus t'en veut autant, c'est qu'il voit à travers toi ton père, qui l'a trahi...Et il veut te faire payer cette trahison à sa place!


*je posai ma main sur son épaule, sentant que son coeur se reserrait...J'avais aussi mal pour lui...Comme la fois où Shion m'avait dit qu'on ne pouvait être amis, alors que j'étais prête à tout pour lui...*

-Saches que si je peux me rendre utile, pour quoi que ce soit, tu pourras toujours compter sur moi....Même si tu viens du futur, tu es quand même un ami et un frère d'arme pour moi...Peu importe qui tu sois, ce que je sais, c'est que je t'épaulerai jusqu'au bout, Chevalier d'Adamantine, J'en fais le serment sur mon armure, parole de Luna, chevalier du Taureau!
Revenir en haut Aller en bas
http://luteonoshrine.forumotion.com
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Mer 16 Déc - 20:04

Athéna tourna les yeux vers Luna lorsque celle-ci brisa le silence dans lequel elle s'était jusqu'à présent enfermée.
Secouant lentement la tête de gauche et de droite, la déesse se mit en devoir de la rassurer.


"Tu ne dois pas te sentir inutile Luna car c'est loin d'être la vérité.
Tu as grandement aidé cet ange en faisant aussi généreusement don de ton énergie cosmique. Tu n'as donc aucune raison d'être gênée.
Et parfois... il faut savoir accepter d'être spectateur afin de pouvoir entrer dans l'action avec force plus tard."



Et c'était bien le cas à vrai dire.
Elles avaient réussi à endiguer la souffrance qui avait paralysé Mattheus quelques minutes plus tôt, mais pour combien de temps... On ne peut trouver de solution tant qu'on ne connait pas la cause. Sans cela, ce serait comme essayer de résoudre une énigme sans que celle-ci n'ait été énoncée au préalable.

Mattheus semblait perturbé, laissant ses yeux s'égarer vers une dimension que lui seul connaissait. Respectant son silence, Athéna attendit qu'il remette de l'ordre dans son esprit et retrouve les traces du passé qui le hantait.
Visiblement tout ce que la déesse lui demandait lui coûtait énormément. Elle en appelait à ses souvenirs les plus difficiles, et malgré qu'elle en eut conscience, ils ne pourraient avancer si ce pas n'était pas franchi.
Il débuta pourtant son récit malgré la souffrance que celui-ci lui infligeait. Ne l'interrompant pas un seul instant, Athéna l'écouta avec toute l'attention qu'il méritait et ce qu'elle entendit lui fit hausser les sourcils.

Il était impossible que le chevalier d'or qui s'était épris de sa mère soit celui qui portait actuellement l'armure des Gémeaux. Les dates ne correspondaient pas. Quoi que... Elle avait déjà assisté à une longévité plus qu'incroyable venant de la part de compagnons qui l'avaient suivie par le passé. Les Saints aux armures dorées étaient capables de bien des miracles, à l'instar des dieux, et leur puissance permettait à certains de traverser plusieurs siècles sans mal.
Cependant, Athéna préférait écarter cette hypothèse pour le moment. Car si le chevalier des Gémeaux s'avérait être celui qui donnerait la vie à Mattheus dans l'avenir, les événements n'en seraient que plus compliqués.

Cependant deux choses intriguaient on ne peu plus la déesse.
La première était l'armure qu'il revêtait. Après l'avoir attentivement regardée, Athéna n'avait aucun souvenir d'elle. Pourtant... ce chevalier étant sous son égide, elle aurait du la connaître.
La seconde était la réaction de son père. Jamais elle ne l'avait vu agir de la sorte. Il n'était pas logique qu'il entra dans une telle colère parce que l'un de ses archanges était tombée follement amoureuse d'un Saint. Il était assez mal placé pour faire des remontrances à quiconque sur ce sujet d'ailleurs, se dit elle. Surtout lorsqu'on prenait en considération le fait que l'humain en question n'était autre que l'un de ses propres chevaliers.
Il était de notoriété publique qu'Athéna était la fille préférée du roi de l'Olympe. Qu'il pourchasse sans répit un demi-ange qui avait trouvé refuge sous sa coupe n'était absolument pas concevable.

Elle esquissa un sourire à Mattheus lorsque celui-ci eut achevé son récit. Il avait fait preuve d'une grande force et la légère larme qui avait embué son regard était plus que justifiée.


"J'ai vraiment du mal à croire que mon père te poursuive ainsi pour cette si pâle raison...
Soit il y a autre chose de plus profond, soit ce sont ses deux archanges qui l'ont manipulé."


Il était assez incroyable d'imaginer que le roi des dieux eut pu se faire avoir par ses archanges.
Mais lorsqu'on imaginait ceux-ci comme faisant partie de son élite, donc des plus proches, il était concevable d'envisager la situation sous cet augure. Car, Athéna fonctionnant de la même manière, la confiance de certains dieux envers leurs guerriers était sans faille mais surtout sans limite. Si on venait à lui dire qu'un Saint l'avait trahi, il faudrait bien plus que des paroles pour faire douter la déesse de la sagesse. S'ils savaient y faire, il n'avait pas du être bien compliqué pour ses deux anges de présenter les faits sous un augure de mauvaise aloi pour Mattheus et sa mère.


"Sache que je ne souffre d'aucune frontière qu'elle soit temporelle ou de distance, si je souhaite contacter mon père.
S'il s'amuse effectivement à traverser les dimensions, c'est qu'il a l'accord de Cronos. Car même Zeus ne peut franchir cette frontière si son père, le dieu du temps, ne l'y autorise pas.
Je n'aurai pas la possibilité de le poursuivre car je n'entretiens pas vraiment d'excellentes relations avec Chronos. Il me refuserait cette faveur à tous les coups.
Cependant... je peux parfaitement quérir Zeus pour un entretien. Il ne me le refusera pas."


Le rassurant par un nouveau sourire, la déesse lui faisait bien comprendre qu'elle tenterait jusqu'à l'impossible s'il le fallait.

"En ce qui concerne ton rêve et cette armure... J'avoue que je ne sais pas chevalier.
Elle n'existe pas à notre époque, cela est certain. Maintenant peut être qu'elle sera créée dans le futur et si ton rêve dit vrai, ce qui semble être le cas puisque tu portes cette protection d'or, cela n'engage rien de bon."


Chaque armure d'or, d'argent ou de bronze avait le même créateur. Héphaïstos, dieu de la forge, les avait toutes engendrées les unes après les autres à la demande d'Athéna. Il avait accompli, comme toujours, un travail que lui seul était à même de produire.
Ceci étant, l'armure qui recouvrait le corps de Mattheus devait avoir été forgée par ses soins. Il était inutile que la déesse aille le quérir, car il n'aurait sans doute pas conscience d'avoir à la créer dans le futur. Tout au plus il confirmerait ce que la déesse pensait.
Plus les choses évoluaient et plus il semblait qu'Athéna devrait aller trouver Chronos. Pourtant... cela lui était tout bonnement impossible. Chronos était un dieu impétueux et inaccessible.

Cherchant la raison qui aurait pu lui faire entreprendre une telle chose, qu'une treizième armure d'or soit forgée afin de protéger toutes les autres, la voix de Luna la sortit des profondes interrogations auxquelles elle tentait de répondre face à cette situation des plus inhabituelles. Elle fixa la guerrière du Taureau, ses yeux reflétant tout le bien qu'elle souhaitait à cette jeune femme que la vie ne semblait pas avoir épargnée non plus.


"Tes paroles sont d'or Luna.
Vous devez toujours... quelque en soit le prix et quelque soit la situation... vous soutenir mutuellement. Le jour où vous arrêterez de le faire, vous entraînerez la perte de ceux qui vous sont le plus chers."


Il était parfois arrivé que ses chevaliers se perdent. Heureusement cela n'était pas récurrent. Mais à chaque fois que l'un d'eux s'égarait, la déesse en éprouvait une si violente tristesse qu'elle se retrouvait impuissante à l'apaiser.
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Jeu 17 Déc - 9:41

Mon récit finit, j'attends de savoir ce qu'elles en pensent et observe leurs réactions. Toutes deux sont attentives mais Athéna semble plus éprouvée par rapport à ce que je leur ai raconté et je le comprends. Il est tout de même question de Zeus, son père!! Ses dernières paroles à Luna me reviennent alors à l'esprit et un bref sourire s'affiche sur mes lèvres au son du mot "ange". Je ne sais vraiment pas si l'on peut me qualifier d'ange étant donné que je n'en suis pas un.

En effet comme vous dites déesse Athéna, il doit y avoir quelque chose d'autre car je n'ai jamais attenté de quelconque manière à la vie de votre Divin Père... Et je me demande si tu n'es pas dans le vrai Luna. Comme tu le dis je possède un et même plusieurs héritages sans noms. Le premier est mon cosmos que je tiens de mon père chevalier d'Or des Gémeaux et ma mère ancien Archange de Zeus mais j'en possède un autre qui se trouve être mon armure.

Je m'explique. Comme vous pouvez le constatez je possède des ailes blanches-dorées à mon dos. Celles-ci ne sont pas le fait que je sois un ange car je n'en suis pas un Majesté. Malheureusement Notre Dieu à tous le Créateur n'a pas encore jugé bon de me faire cet honneur et je le remercie car c'est un peu tôt. Mais ce n'est pas seulement ce que possède mon armure... Ce qui fait sa principale originalité est qu'elle a été forgée à partir des douze armures d'Or. Je le sais car dans mon rêve j'ai vu différentes parties posées sur une sorte de stelle et les douze personnes en tunique déversaient dessus de la poudre d'Or. Quelques minutes plus tard la poudre d'Or se mêla aux parties déposées créant cette armure que je porte composée des cornes du Bélier, des genouillères du Taureau, du casque des Gémeaux, des protections des pieds du Cancer, de la ceinture du Lion, des épaules de la Vierge, des armes de la Balance, des protections des jambes du Scorpion, des ailes du Sagittaire, des protections des avant-bras et mains du Capricorne, de la protection du corps du Verseau, des protections des bras des Poissons. Ce qui fait que je possède en moi, par le biais de cette armure, l'héritage de tout les chevaliers d'Or toi y compris Luna... Et une mission que Zeus tente de me faire échouer à tout prix en me tuant.

Prenant quelques secondes de réflexion avant de poursuivre, je plonge mes yeux dans ceux d'Athéna car si ce qu'elle a dit est vrai, il se pourrait bien que je n'ai plus un ennemi divin mais deux avec Chronos.

J'ai pour mission, comme je vous l'ai appris, de protéger les Chevaliers d'Or car de leurs survies dépendait la mienne... J'ai toujours cru qu'il s'agissait de votre génération de chevaliers d'Or mais avec ce que tu viens de dire, Luna, concernant mon héritage, je me demande s'il ne s'agit pas plutôt de la génération future celle qui arrivera à mon époque, au XXI ème siècle.

Je suis né à Olympie et ai toujours vécu là-bas en Grèce qui est le berceau des chevaliers. Donc normalement un chevalier aurait dû venir chez ma mère un jour où l'autre afin de m'entraîner vu le cosmos que j'ai en moi. Seulement cela n'a pas été le cas et la seule explication possible est que tout les chevaliers ainsi que votre réincarnation de mon époque sont tous morts. C'est la seule explication que je vois et si je dois tout faire pour rester en vie, c'est pour mettre fin à la barbarie de Zeus et entraîner la nouvelle génération du futur!!

Tout en réfléchissant à cela, je pense également aux raisons qui auraient pû pousser Zeus à aller voir le Dieu du Temps. Je n'ai jamais été vraiment callé niveau histoire mais pour le peu que je sais Zeus et Chronos s'aiment comme chiens et chat!! Et Athéna a raison en disant que cela ne servirait à rien qu'elle aille s'entretenir avec le Dieu du Temps mais pour ce qui est de Zeus... Le Zeus que je connais ne sème que désolation et chaos et je ne sais pas si je peux faire confiance à ce Zeus-ci.

C'est alors que ses paroles concernant mon armure attirent mon attention. C'est comme si un doute subsistait dans son esprit. Après tout je ne sais pas qui créé les armures mais pour la mienne, j'en suis sûre!! Un détail qui m'avait troublé lors de mon rêve mais que j'avais oublié depuis me revint en mémoire.

Déesse Athéna, Luna, je vous ai raconté que dans mon rêve douze personnes se tenaient autour des parties de mon armure. Je me souviens d'un détail concernant l'une d'entre elles. Tout comme Shion elle possédait deux points à la place des sourcils et à part ses personnes, personne d'autre n'était présent dans la pièce où se déroulait mon rêve. Par qui sont crées les armures habituellement? Et autre chose mais concernant Zeus et Chronos. Vous dites que Zeus ne peux franchir cette frontière sans autorisation du Dieu contrôlant le Temps mais qu'est-ce que pourrait convoiter Chronos plus que tout et qui le ferait flancher??

Sentant la main de Luna sur mon épaule, je pose ma main par-dessus et la caresse affectueusement tout en lui souriant ainsi qu'à notre Déesse pour leur aide qu'elles m'apportent.

Je vous remercie du fond du coeur pour vos paroles pleines de chaleurs et ce que vous faites pour moi. Grâce à vous ainsi qu'aux amis que je me suis fait et me fait encore parmi les chevaliers, je sais que je ne suis pas seul et qu'il y a un espoir de rendre le futur meilleur que je ne le connais même si la route est longue.


Dernière édition par Mattheus le Jeu 17 Déc - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luna


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 374

Feuille de Personnage :
HP:
155/155  (155/155)
CS:
172/172  (172/172)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Jeu 17 Déc - 13:40

*quand je sentis sa main sur la mienne un frisson me parcourut tout mon dos... J'étais heureuse comme tout, de le voir sourire ainsi....J'ai regardé, avec des yeux complices avec Athena: au moins on était d'accord sur le point qui fallait arrêter cette folie avant qu'il ne soit trop tard!*

Je vous remercie du fond du coeur pour vos paroles pleines de chaleurs et ce que vous faites pour moi.

*J'ai rougi sans prévenir*

-Beeeeeennn....C'est normal, comme l'a dit notre chère déesse, on doit bien s'entraider non?

*j'ai continué toujours en le regardant, puis en regardant Athena, successivement*

-Et puis comme tu as une partie de l'armure du Taureau, même si c'est celle du futur, dans ce cas j'ai une part de moi en toi, et une part de toi en moi, non? Donc il est normal que je sois prête à tout pour t'aider!
Revenir en haut Aller en bas
http://luteonoshrine.forumotion.com
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Ven 18 Déc - 16:44



Eruyt Village / Final Fantasy XII OST


---------------------------------------------------------


La situation ne se décantait pas vraiment... Voilà qu'Athéna apprenait que l'armure que revêtait Mattheus et dont elle ne connaissait l'origine, s'avérait rassembler les douze golds du zodiaque... Cela expliquait probablement cette constante impression familière tout en étant pourtant différente de son ressenti habituel.


"Chevalier.
J'imagine ce que tu dois ressentir et ô combien l'attitude de mon père doit te paraître abominable...
Cependant... essaies de faire preuve de compassion à son égard. Du moins, tant que tu ne sais pas exactement les raisons qui le poussent à te poursuivre de la sorte. J'ai conscience que ma demande est très difficile... Mais... Je t'en prie...

Mon père ne s'est jamais acharné sur un être humain de cette manière. Je suis vraiment très étonnée par ce comportement.
Il est vrai que Zeus n'a jamais vraiment porté les êtres humains en grande affection. Mais il a toujours respecté ma vision de l'humanité et n'a jamais tenté de la détruire comme Hadès s'évertue à le faire depuis des millénaires."




Tout ce que disait la déesse était absolument véridique. C'est justement ce qui la préoccupait et lui faisait d'autant plus croire que ces deux archanges ne devaient pas être aussi purs que le nourrisson qui vient de naître. Mais quel était leur but et, surtout, pourquoi avaient-ils engendré de telles conséquences pour son chevalier...


Athéna prêta une nouvelle fois une grande attention à ce que proféra Mattheus par la suite.
Ainsi... Héphaïstos n'avait rien à voir dans cette histoire. C'était un homme du peuple de Jamir qui semblait avoir créé cette armure.
Encore une fois, la même interrogation s'insinua dans l'esprit de la déesse. Pourquoi... Pourquoi un représentant de ce peuple mythique avait-il réalisé une telle œuvre... Car engendrer une armure à partir des douze autres n'était certes pas chose facile ou à la portée de n'importe qui.



"Jamir...
Il ne fait pas de doute que la mission qui t'a été assignée concerne un futur lointain chevalier.
Ne te rappelles-tu rien qui me concerne ? Car je suis la seule à pouvoir autoriser la confection d'une telle armure.
Les douze armures d'or sont sous ma protection, comme toutes celles qui sont sous mon joug. Par conséquent personne d'autre n'aurait pu permettre une telle chose.
Et pour répondre à ta question, toutes les protections que portent les Saints ont été créées par le dieu de la forge Héphaïstos."




Si un détail, aussi infime soit-il, lui revenait en mémoire sur ces faits, peut être permettrait-il à Athéna de mieux comprendre pourquoi tout ceci s'était mis en branle. Mais il était peu probable que le chevalier puisse lui apporter une réponse qui l'aide. Car tous ces événements avaient été provoqués par un songe et non par des explications posées.



"Zeus n'a guère besoin de faire plier Chronos...
Il suffit qu'il lui ait fourni quelque chose que Chronos désirait ou un compromis sur un sujet qui les différenciait pour que le dieu du temps lui accorde la faveur demandée.
Je ne pense pas que Zeus ait pris la peine de lui expliquer les raisons de sa demande. Qui plus est, ce que Chronos a obtenu de Zeus n'a sans doute aucun rapport avec toi."




Athéna fixa avec un sourire l'échange de ses deux chevaliers.
Les humains avaient cette faculté, presque magique, de pouvoir tisser des liens dès la première rencontre. Aucune barrière ne pouvait éprouver leur amour, aucun obstacle ne pouvait les faire renoncer.
Malgré leurs différences, combien de dieux auraient du suivre cet exemple...



"Tu as ma parole chevalier, j'essaierai prochainement de contacter mon père. Il nous faut le fin mot de cette histoire et lui seul pourra nous le fournir."



Elle saisit la main de Mattheus et y déposa une fine chaîne au bout de laquelle était suspendu un cristal aux reflets dorés.



"Portes le sur ton cœur.
Lorsque cette douleur reviendra te torturer, si je ne suis près de toi, la pierre réagira à l'aura de mon père et mon cosmos t'enveloppera pour former une barrière protectrice.
Je ne pense pas que cela t'épargnera une vaine souffrance... mais cela permettra de l'endiguer au bout de quelques secondes."



La déesse se redressa, son regard semblant se plonger vers un horizon bien lointain.


"Je dois me rendre chez le seigneur des glaces Odin.
Pour l'instant il est primordiale de consolider nos alliances d'antan et de préparer le retour du sombre monarque..."


Ce qui, elle le craignait, ne devrait probablement plus tarder...
Lorsque Hadès se réincarnerait, ils se devraient d'être prêts. Car Athéna doutait fortement que ces quelques années de répit, et sa bataille perdue, ne lui aient fait retrouver la raison. Une fois qu'il serait de nouveau sur la terre, il reprendrait le chemin que sa soif inéluctable de pouvoir lui traçait.


"J'ai une mission à vous confier à tous deux.
Luna, s'il te plaît, rends-toi dans la maison des Gémeaux.
Il s'y déroule des événements que je ne comprends pas. Tâche de savoir pourquoi deux chevaliers se battant sous la même bannière en arrivent à se combattre.

Mattheus, trouve le Grand Pope et fais lui part de mon intention de me rendre chez le seigneur Odin.
Dis lui que j'essaierais d'être rapidement de retour et que je ramènerais avec moi les deux chevaliers d'or qu'il y a envoyé.

Transmettez tous deux ce message à ceux que vous rencontrerez : que le Sanctuaire ne soit pas déserté de ses protecteurs. Nous ne savons de quoi l'avenir sera fait, contrairement à Chronos. Par conséquent la plus grande prudence est de rigueur. Notre terre ne doit pas se retrouver démunie de ses protecteurs si un malheureux événement venait à survenir."
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Ven 18 Déc - 17:50

Ayant raconté tout ce que je savais, Athéna prends la parole et je l'écoute avec toujours la même attention. Cependant elle me demande de faire preuve de compassion envers Zeus... Et ça je ne sais pas si je le pourrais. Il fait tellement de mal à mon époque que même si c'est un Dieu je ne peux lui pardonner et ce malgré ses bonnes paroles. Pourtant je ne peux m'empêcher de la croire et je crois que malgré-moi je ferais un effort en ce qui concerne Zeus jusqu'à ce que...

Elle reprend à nouveau la parole après quelques instant de silence et aborde sur le nom de Jamir et ma mission. Que peux donc bien être ce Jamir?? Et malheureusement pour elle, je ne me rappelle de rien d'autre et réponds à sa question par un simple mouvement négatif de la tête. Mais elle affirme que toutes les armures des saints sont crées par Héphaïstos, alors qui sont ces personnes? Viennent-elles de Jamir??

Elle continue ensuite sur Zeus et Chronos et en l'écoutant de nouvelles interrogations apparaissent. Mais je pense que ce ne sera pas aujourd'hui que j'aurais mes réponses.

Ma main toujours sur celle de Luna, je la vois rougir et la remercie d'un sourire. Puis c'est Athéna qui me promets de contacter prochainement son père. Comme elle le dit, on en saura un peu plus sur cette affaire et nous aurons peut être le fin mot de cette histoire. Elle prend alors ma main et y dépose une fine chaîne où y est suspendu un cristal aux reflets dorés. Tout en observant cette pierre, je l'écoute et la remercie d'un sourire puis la met à mon cou.

C'est alors qu'Athéna nous apprends qu'elle doit se rendre sur les terres du Seigneur Odin. Dans son regard on peux lire que le retour d'Hadès la tracasse mais également ce qui m'arrive. Elle nous octroie alors une mission à Luna et moi. Luna doit voir ce qu'il se passe dans le temple des Gémeaux et moi retrouver le Grand Pope afin de le prévenir qu'Athéna se rend en Asgard et qu'elle fera en sorte de revenir rapidement avec les deux chevaliers déjà sur place. Nous avons également comme message à faire passer que le Sanctuaire ne soit pas déserté par mesure de prudence... Et je comprends ses craintes car moi je vis sans arrêts avec les miennes.

Me redressant à mon tour, je regarde Athéna et Luna tout en laissant mon cosmos m'envelopper et déployer mes ailes du Sagittaire. Tenant le cristal, autour de mon cou, dans ma main tel un objet précieux, je ferme les yeux et laisse mes sens repérer le cosmos du Grand Pope. Quelques minutes passent lorsque je détecte son cosmos ainsi qu'un autre dans un endroit éloigné.

Je suis vraiment désolé de ne me souvenir de rien d'autre pour l'instant mais je ne vous remercierais jamais assez pour ce que vous faites pour moi et je vous promets que je veillerais avec ardeur sur votre réincarnation de mon époque.

Sur-ce je leur souris puis m'envole dans les airs d'une impulsion des jambes vers l'endroit d'où émane le cosmos du Grand Pope.


Ile de la Reine Morte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Ven 18 Déc - 21:13

Athéna regarda Mattheus s'éloigner à tire d'ailes vers la mission qu'elle lui avait assignée.
Il n'était pas au bout de ses peines... Chevalier à l'âme pure venu d'un futur lointain, tant d'épreuves l'attendaient encore...
Délaissant le ciel après la disparition du chevalier d'or, elle se tourna vers Luna, lui adressant un regard bienveillant.



"J'ai confiance en toi chevalier.
Fais cesser cette querelle qui coure entre deux des tiens. Nous devons nous soutenir, non nous combattre.



Le cosmos doré de la déesse embrasa peu à peu son corps, se propageant à la vitesse du vent. Après avoir esquissé un dernier sourire à Luna, elle disparut, faisant déjà route vers le rude climat des terres d'Asgard.


--------------------------------

Suite => Entrée du Royaume d'Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Luna


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 374

Feuille de Personnage :
HP:
155/155  (155/155)
CS:
172/172  (172/172)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   Dim 20 Déc - 20:02

*Je me suis sentie un peu perdue par tous ces évènements qui s'étaient déroulés...j'avais écouté attentivement les ordres d'Athena et j"avais acquièçé à sa demande...Puis j'avais regardé Mattheus lacher ma main....Je me suis jurée de le retrouver quand tout ça finira....Luna, serais-tu amoureuse? entends-je une ptite voix dans ma tête...Aie aie aie...J'étais amoureuse de deux chevaliers plus un que je ne savais pas trop quoi en penser....Puis Mattheus partit, mon coeur se refroidit...Et je le regardai s'envoler, puis j'ai regardé en souriant Athéna partir...Maintenant c'était à moi de jouer. Je dis tout bas en partant*

-C'est Haka, qui va être content de me voir...

Maison des gémeaux
Revenir en haut Aller en bas
http://luteonoshrine.forumotion.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'appel d'Athéna   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'appel d'Athéna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Statue d'Athéna-