RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Bromm et la maison du capricorne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heimdall


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 645
Armure : pratique du rugby

Feuille de Personnage :
HP:
155/155  (155/155)
CS:
155/155  (155/155)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Bromm et la maison du capricorne   Lun 18 Jan - 18:48

Le jeune chevalier touchait presque à son but. Il ne lui restait que quelques maisons avant d'arriver au palais du grand pope.
De plus, grâce à la technique utilisée précédemment il avait retrouvé des forces afin de courir encore plus vite et franchir ses escaliers interminable le plus tôt possible.

Il avançait maintenant vers la maison du capricorne, n'ayant croisait que très peu de gardiens, il doutait d'en trouver un en ce lieu mais bon nous le constaterons par nous même se dit il.
Il escala la marche assez facilement et se retrouva devant le temple. Il attendit un peu à l'extérieur puis décida de s'avancer jusqu'à l'entrée sans pénétrer dans la demeure. Puis fois devant, il prononça les mêmes mots qu'à l'accoutumée.


"Salutations, je me nomme Bromm...Sylver saint de Céphée. J'entreprends de traverser les douze maison afin de rencontrer leur gardien puis de me présenter au grand pope et à notre déesse."

Bromm resta immobile attendant impassible le dénouement.
Revenir en haut Aller en bas
Arianna


Nouvel Éveillé


Messages : 1582

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Bromm et la maison du capricorne   Mer 20 Jan - 1:04

[HJ] Désolée petit post bidon, mais je voulais pas te bloquer^^[/HJ]


"Soit le bienvenu au sein du temple du Capricorne, sylver Saint de Céphée ! "

La voix qui venait de s'élever de l'intérieur du temple, provenait d'un grand homme d'âge moyen. Musclé et marchant avec une attitude fière et droite, on pouvait croire qu'il s'agissait du maître des lieux mais ce n'était pas le cas. Habillé d'une toge grecque, habillement bien simple qu'il affectionnait particulièrement, Kirilos s'avança vers le nouveau venu, un sourire bienveillant aux lèvres. Ce sourire disparut, vite remplacé par une mine désolée.


"Je suis navré mais le Saint du Capricorne n'est pas dispon..."


"Kirilos ?!... Kirilos !... Kiri... Ah tu es là ! J'ai besoin d'un coup de main !"


Cette fois-ci, se fut une jeune femme qui sorti de l'ombre du temple. Une simple jeune femme si ce n'était qu'elle revêtait l'armure d'Or protectrice de ce temple sacré. L'esprit bien trop occupé par ce qui venait de ce passer lors de l'entraînement avec Urio, et le fait qu'elle voulait retrouver la mobilité de son bras droit le plus tôt possible, la firent passer devant le nouvel arrivant sans le voir. Elle se plaça alors en face du grand homme dénommé Kirilos et lui fit comprendre avec un geste de sa main gauche que le problème était son épaule droite. L'ex médecin de famille soupira et lança un regard désolé à Bromm avant de s'occuper du cas "l'épaule d'Arianna".

Il plaça sa main droite dans le creux de l'épaule déboîtée, le bras tendu au maximum afin d'offrir la résistance nécessaire, puis après avoir fait un signe de tête pour prévenir qu'il était prêt, la jeune femme exécuta un mouvement sec du haut du corps, il y eut un craquement assez sinistre et s'était fini, Arianna ayant bien serré les dents pour ne pas gémir de douleur.
Elle fit quelque mouvement avec la même épaule, histoire de s'assurer qu'elle soit bien remise en place puis elle s'adressa à nouveau à Kirilos.


"Merci ! Maintenant je vais pouvoir prendre un bon bai..."

Tout en parlant, Arianna avait pivoté sur elle-même et elle venait enfin de voir le nouveau venu. Avant qu'elle ne demande quoique se soit, Kirilos la devança.

"Voici Bromm, Sylver Saint de Céphée. Il demande la permission de traverser le temple pour pouvoir se présenter au grand pope et à Athéna, notre déesse protectrice."


"Oh !... Oh bah oui bien sur ! Sois le bienvenu Bromm. Excuses moi cet acceuil, mais l'état de cette épaule commençait à me taper sur les nerfs. Tu peux passer sans encombres. Bonne continuation !"

Ceci dit, Arianna quitta les deux hommes, bien décidée à profiter du confort de l'eau chaude.
Revenir en haut Aller en bas
Heimdall


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 645
Armure : pratique du rugby

Feuille de Personnage :
HP:
155/155  (155/155)
CS:
155/155  (155/155)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Bromm et la maison du capricorne   Mer 20 Jan - 8:34

Bromm se tenait à l'entrée du temple lorsque un homme d'âge moyen, non revêtu d'une armure se présenta à lui. Celui-ci lui dit que le gardien de la maison du capricorne était occupé.
A peine ses mots dits, que des cris reprenant le non de "Kirilos" vint raisonner dans le hall d'entrée où se trouvaient les deux hommes. Soudain, le sylver saint vit apparaitre devant lui une jeune et jolie jeune femme revêtu d'une armure d'or, il conclut raidement que ce devait être le protecteur de ce lieux. Cela dit, celle-ci se présenta devant le dénommé Kirilos sans regarder à aucun instant le jeune chevalier.

Celui-ci, assista désabusé à une drôle de scène où la demoiselle se faisait remettre l'épaule droite par l'homme. Lorsqu'il eut fini de lui prodiguer les premiers soins, le soigneur présenta le chevalier d'argent à sa patiente d'un jour. Elle se retourna surprise et un peu désolé de n'avoir prêtait aucune attention à sa présence.
D'une façon des plus conviviales bien qu'un pressé, la jeune femme invita Bromm a pouvoir traverser sa maison sans encombre et quoique un peu désolé une nouvelle fois, quitta les lieux sur le champ.

Le chevalier de Céphée pris congé de l'homme qui lui faisait toujours face et traversa rapidement la maison.
Comme par dépendance, il se retourna et observa le temple. Une fois, ce petit moment prit, il se dirigea vers la prochaine demeure.

Temple du Verseau
Revenir en haut Aller en bas
Hyunkel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1091

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Bromm et la maison du capricorne   Mer 20 Jan - 10:59

Suite a la demande du grand pope, Hyunkel se débrouilla pour arrivé rapidement au temple du Capricorne, assez étonnait d'ailleur... Arianna avait changer sa décoration... ou bien quelque chose c'était passé a l'intérieur. Il pénétra dans le petit domaine et appercut effectivement quelque trou au sol ainsi que dans les murs. Quelques colones étaient brisées et il se demandait encore comment ce gros monument pouvait encore tenir debout... Le chevalier de bronze décida tout de même de s'y aventurer, après il n'avait pas vraiment le choix s'il voulait rencontrait le propriétaire de ces lieux. Cependant il ne sentait pas vraiment son cosmos, il espérait que le grand pope ne lui est pas encore fait une mauvaise blague... car tout cela commençait à l'énerver sérieusement.


" Yo... y'a quelqu'un ici ? "

Ce qui ne paraissait pas normale c'était qu'il ne ressentait pas non plus le cosmos d'Urio, cette entrainement les avaient sans doute épuisés. Qu'elle idée de se battre de la sorte. D'après ces souvenir son combat face a Kyros n'avait pas été si intense. Sans doute parce que le chevalier du Sagittaire n'avait pas eu besoin de tout son savoir pour guidait Hyunkel vers le septième sens. Toujours était, qu'il resta seul dans le temple en attendant une réponse. Mais maintenant qu'il c'était rapproché de l'entrée du sanctuaire, il se mit soudainement a ressentir l'aura que dégager Amphitrite ainsi que ce guerrier divin. Il serait peut-être bon d'allait leur rendre une petite visite, il avait toujours voulu vérifier sir les guerrier divin était si fort que ca.

Pour passer le temps, ils s'installa sur une colone brisé pour s'assoire et patienter. Il avait déja fait acte de présence et n'allait pas perdre son temps a allait cherchait Arianna alors qu'il savait pertinament qu'elle l'avait reconnu. Mais... c'était une fille, et les connaissant, elles avaient toujours l'habitude de prendre un certain temps avant de se préparait. Même si le chevalier de bronze n'aimait pas trop ce genre de personne qui aimait se faire belle, et Arianna ne faisait surement pas partie de ce genre de jeune femme qui passait un temps fou a se préparait. C'est pourquoi il savait qu'elle ne tarderai pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://saint-anthologie.actifforum.com/forum.htm
Arianna


Nouvel Éveillé


Messages : 1582

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Bromm et la maison du capricorne   Jeu 21 Jan - 1:13

Après avoir quitté Kirilos et Bromm de l’entrée du temple dont elle était la gardienne, Arianna avait retrouvé l’ombre de l’intérieur du temple. Bien que pas mal épuisée par le combat qu’elle venait de mener plus tôt contre Urio, elle marchait d’un pas rapide. Il fallait croire que l’idée de prendre un bon bain chaud lui tenait vraiment à cœur.

Une fois que tout était redevenu vraiment calme dans le dixième temple, la jeune femme put ressentir les cosmos de personnes qui n’étaient pas du Sanctuaire. L’un deux était doux, pouvant être assimilé à celui d’Athéna mais se n’était pas le sien, il y avait tout de même une différence entre ces deux cosmos. Il fallut un moment à Arianna pour faire le lien entre ces nouveaux cosmos et le message télépathique qu’avait envoyé la déesse de la sagesse, faisant part de la venu d’un guerrier divin d’Asgard. Mais cela ne concernait qu’un nouveau venu, les deux autres restaient inconnus à la jeune femme. Bah s’ils étaient venu voir Athéna, et s’était sans doute cela, elle ne tarderait pas à les voir et ainsi connaître leur identité. Là seule chose qu’elle pouvait avancer s’était qu’une avait un cosmos divin, l’autre moindre mais pas négligeable, loin de là.

Trop prise dans ses pensées, elle ne ressenti pas le propre cosmos de celui qui venait d’arriver dans son temple. A croire qu’elle était vraiment trop épuisée pour faire attention à tout comme elle le faisait en général. Se ne fut donc que lorsque l’écho de la voix de Hyunkel atteint ses oreilles qu’elle fut prévenue de sa présence.
Alors qu’elle venait de traverser la quasi-totalité de l’édifice, elle fit demi-tour afin de se rendre à nouveau dans la partie où avait eu lieu l’entraînement d’Urio.

Le long du chemin elle avait retiré son masque et elle essuya le sang qui s’était encore une fois frayer un chemin le long de son front. Elle apprécia le contact de l’air sur sa peau. Le port du masque… Un devoir qu’elle n’aimait pas, aussi y dérogeait-elle quand elle le pouvait.
Une fois arrivée dans la salle des colonnes, où il manquait quelques colonnes… Elle ne le remit pas. Elle connaissait toute cette histoire disant que si un homme voyait le visage d’une femme chevalier, cette dernière devait soit le tuer ou soit en tomber amoureuse, mais pour elle s’était une histoire comparable à celle que disent les grands enfants aux plus jeunes au sujet du pépin de pomme avalé qui allait devenir un arbre une fois dans l’estomac.

Hyunkel était assis sur ce qui restait d’une colonne. La venue du jeune homme surprenait Arianna, elle se demandait bien ce qu’il pouvait lui vouloir. L’avait-on envoyé ici ou était-il venu de son propre chef ? La deuxième sonnait plus bizarrement que la première aussi opta-elle pour celle-ci, mais bon, elle le saurait bien assez vite.


« Yo ! Je dois avouer être surprise de te voir ici. Tu es venu apprécier la nouvelle architecture chaotique du temple ou une autre raison t’amènes ici ? »


Tout en parlant, Arianna s’était avancée jusqu’à être à la hauteur de Hyunkel. Elle lui avait évité les salutations pompantes, s’évitant ainsi à elle-même de parler de la sorte et de devoir supporté un Phoenix irrité, surtout qu'il pouvait déjà l'être. Cela faisait un bon moment qu’ils ne s’étaient pas vu et depuis il n’avait physiquement pas trop changé et elle pensait bien que psychologiquement il n’y ai pas plus de changements. Bien qu’il ne fasse pas spécialement chaud, elle s’éventa avec son masque d’un geste nonchalant, attendant la réponse du nouveau visiteur.
Revenir en haut Aller en bas
Hyunkel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1091

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Bromm et la maison du capricorne   Jeu 21 Jan - 12:12

[ Désoler si y'a des fautes de conjugaison et d'orthographe, je suis trop mal réveillé et j'arrive pas a me relire et corrigeait certaine faute qui sont pourtant évidentes lol ]

[ J'ai éditer et essayer de corriger mes fautes :p ]


Le chevalier de bronze était tranquillement posé sur un des pilier cassé, il continuait à observait les alentours. C'est à ce moment la qu'il ressentit le cosmos d'Urio s'éloigner du temple. Le chevalier de la Licorne avait reçus en l'espace de quelque seconde un pouvoir égale a ceux des Gold Saint... d'après le grand pope l'armure du Cancer serait apparut pour le protéger, cela voulait-il dire qu'il en était le nouveau porteur ? en tout cas, ca signifiait également que la puissance de son ancien partenaire avait surpasser sa force. Hyunkel avait déjà songé à vétir une des douzes armures d'or, celle du Lion. Mais... il savait qu'il ne se sentirait pas à l'aise avec cet habit. L'armure du phoénix n'avait qu'un seul et unique maitre.

La patience de Hyunkel n'était pas vraiment son point fort, surtout si son ordre avait été donné par le grand pope... toutefois, c'était différent avec sa jeune partenaire. Il sentait que tout avait changé depuis leur alliance face au puissant guerrier au Japon. Ce n'est que quelque petite minutes plus tard qu'il sentit enfin le cosmos de son amie. Arianna venait d'apparaitre devant lui.

Elle portait son armure d'or qui était intacte malgrés le combat qu'elle avait livré contre Urio, il fallait dire que ces Golds cloths étaient pratiquement indestructibles, cela leurs permettaient d'encaissaient beaucoup de coups et d'infligeaient des dégats critiques. Il le savait car son combat contre Kyros l'avait bien secouer. La jeune femme était tout de même assez fatiguée même si elle ne le montrait pas. Un combat face à l'un des plus puissant chevalier de bronze n'était pas de tout repos. Ce qui attira sa curiosité, était le visage du chevalier du Capricorne, elle ne portait plus son masque qui devait pourtant toujours maintenir cacher cette petite frimousse. Il se rappeler de ce visage qu'il avait vu au Japon.

Hyunkel l'observa s'approchait sans rien dire mais continuer a la regardait. Ces cheveux n'étaient pas beau à voir, elle n'avait certainement pas eu le temps de se changer ou de se reposer. Elle c'était adressée à lui de la même manière qu'il l'avait fait lorsqu'il était entré dans son temple. Cela montrait bien qu'elle ne se soucier pas vraiment du rang et des règles de la chevalerie en sa présence, c'était mieux ainsi. L'ordre du grand pope était qu'il vienne se renseigner sur l'apparition mystérieuse de l'armure d'or du Cancer. Mais tout comme la plupart des chevaliers du sanctuaire, Hyunkel se doutait bien qu'Urio allait être le nouveau porteur de cette armure. Il n'allait donc pas lui poser une question dont il connaissait certainement la réponse. Malgrés les apparances il était content de la revoir en bonne santé. La dernière fois qu'il l'avait croisé au Japon, elle était encore couverte de blessures.


" Eh bien, disons que je m'inquiéter pour toi. "

Il avait dit cela avec un léger sourire, comme pour la surprendre un peu, mais surtout pour la taquiner d'une certaine manière. De toute facon il savait que ces paroles n'allaient pas être prises au sérieux, connaissant le caractère de Hyunkel, elle allait certainement penser qu'il se moquait d'elle. Mais tant mieux... même s'il avait réellement pensé ce qu'il avait dit. Le chevalier de bronze ne l'avait pas vraiment regardait dans les yeux lorsqu'il avait dit cela... il avait seulement tourné son regard vers le centre du temple. Il prit tout de même la peine de la fixait dans les yeux avant de reprendre.


" Tu as changé de look on dirait, mais ca te va bien, "

Que de compliment ! continuait-il de se moquait d'elle ? seul lui le savait... En tous cas, il la trouvait beaucoup moins ravissante avec cet état un peu chaotique. Peut-être qu'elle avait besoin de repos ?


" J'aimerai te parlait d'Urio, mais... si tu veux prendre un bain je peux attendre, "

Eh bien, on pouvait dire que Hyunkel avait bien changé ! était-ce à cause du grand pope ? ou bien regrettait-il de l'avoir laissait toute seul au Japon après leur combat ? il avait également entendu dire qu'elle c'était battu jusqu'au bout de ces forces et qu'elle avait risquer sa vie pour l'artefact qui avait sauvé Athéna. Elle aurait put mourir la-bas... Hyunkel n'avait même pas été la pour la protéger. Mais pourquoi voulait-il la protéger ? il n'en savait rien lui non plus... En tous cas, plus jamais il ne voulait la revoir dans l'état dans laquelle elle avait été au Japon, même si elle était un chevalier d'or et que son devoir était de combattre.
Revenir en haut Aller en bas
http://saint-anthologie.actifforum.com/forum.htm
Arianna


Nouvel Éveillé


Messages : 1582

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Bromm et la maison du capricorne   Dim 24 Jan - 5:50


Arianna resta un instant perplexe face à la première réponse que prononça Hyunkel. Il fallait admettre qu’elle ne s’y attendait pas du tout et elle ne savait pas trop comment le prendre. Avec son caractère bien trempé, c’était le genre de choses qu’on ne s’attendait pas à entendre de la bouche du Phoenix. Le pensait-il vraiment ou bien était ce simplement pour la taquiner voire se moquer d’elle, comme si sa question sur sa venue était idiote ?
La jeune femme ne le savait pas trop et elle ne voulait pas trop s’avancer non plus, bien que le léger sourire que Hyunkel avait affiché en disant cela lui paru franc, et peut-être que le fait qu’il détourne son regard en prononçant ces paroles était un signe de gêne, mais comme dit Arianna ne pouvait pas et ne voulait pas s’avancer sur ce sujet.

Comme s’il avait senti ce tas de questionnement, le porteur de l’armure du Phoenix revint à la charge, cette fois-ci au sujet du look qu’avait la jeune femme en ce moment. Sur ce coup, il l’avait regardé droit dans les yeux. Arianna sachant très bien qu’elle était loin d’être présentable actuellement, prit cela comme une gentille taquinerie plutôt qu’une remarque ironique débordante de cynisme, ce qui réussit à la faire sourire. Elle allait y répliquer mais son ami la devança en donnant la raison réelle de sa venue au sein du temple du Capricorne. Il poursuivi en disant que si elle voulait prendre un bain avant de se lancer sur le sujet elle le pouvait, il l’attendrait. La patience n’était pas le maître mot désignant Hyunkel ce qui surprit à nouveau la femme chevalier, il avait du se passer quelque chose… Sur le coup, elle avait lever un sourcil avant de se reprendre et de lui répondre sur un ton amusé.


« Oh ça peut attendre, j’ai vécu assez longtemps entourée d’hommes pour pouvoir supporter d’être crasseuse pendant des jours… Pour ce qui est d’Urio… »

La phrase fut coupée, Arianna stoppant net de parler. A nouveau la douce voix d’Athéna retenti dans l’esprit de ses chevaliers. Encore une fois la Déesse protectrice des Hommes fit part d’une nouvelle arrivée au Sanctuaire et en apprenant l’identité du nouveau visiteur, Arianna se mordit la lèvre. Elle n’avait même pas ressenti le sombre cosmos de ce nouvel arrivant. Enfin maintenant qu’elle y faisait un peu plus attention, oui elle le ressentait. Etait-elle vraiment si fatiguée ? Peut-être devait-elle quand même aller se reposer un peu avant de continuer sa conversation avec Hyunkel ?
Non. Ce n’était pas le simple fait de la fatigue, elle s’était laissé aller depuis la fin du combat avec Urio, elle devait juste se reprendre. Mais un spectre au Sanctuaire ! Ca ne plaisait pas à la jeune femme et pas qu’à elle sans doute, en tout cas désormais elle devrait rester sur ses gardes.
Elle reprit la parole tout en soupirant.


« Se sont les journées portes ouvertes ou quoi ?... Enfin bref… Pour ce qui est d’Urio, quand nous avions escorté le Séraphin de Zeus jusqu’au grand pope, il s’était passé quelque chose d’étrange dans le temple du Cancer. S’était comme si Urio et l’armure étaient entrés en résonance. Voyant durant l’entraînement qu’il avait déjà atteint le septième sens, je me suis permise de pousser la barre un peu plus haut histoire de vérifier s’il y’ avait une quelconque raison à ce phénomène. J’ai eu ma réponse quand l’armure d’Or du Cancer s’est interposée. Elle a choisi son nouveau porteur. Je ne peux pas t’avancer plus sur le choix de l’armure, elles ont leurs propres raisons et nous autres ne pouvons que supposer… »


Tout en parlant, Arianna avait commencé à faire les 100 pas, avant d’aller s’appuyer contre une colonne en passant une main dans ses cheveux. Ils étaient vraiment sales, pour pas dire dégueulasses et elle se rendit vraiment compte qu’elle n’était pas dans un état présentable. Mais bon, il y avait eu pire. Comme au Japon par exemple… Le Japon… S’était le dernier endroit où elle avait vu Hyunkel, et s’était aussi le dernier moment où il avait affiché ses traits de caractères qui lui étaient si propres. Elle ne savait pas ce qui s’était passé entre temps, mais il lui semblait avoir quelque peu changé. Sa compagnie était plus agréable… Enfin bref, elle s’éloignait du sujet là. Elle laissa échapper un nouveau soupir. Celui-là, plus pour cacher un baillement qu’autre chose. Elle commençait à ressentir le coup de la fatigue, ses muscles commençaient à se raidir, mais par pure fierté, elle n’en montra aucun signe, du moins s’est ce qu’elle espérait et histoire de penser à autre chose elle prit à nouveau la parole.

« Voilà toute l’histoire… S’il te faut d’autres précisions, j’essaierais des les éclaircir si je le peux. »
Revenir en haut Aller en bas
Hyunkel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1091

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Bromm et la maison du capricorne   Lun 25 Jan - 21:16

Bizarre ! Hyunkel agissait vraiment étrangement a l'égart de la jeune femme. Faisait-il semblant ? ou bien trouvait-il cela amusant... Mais depuis quand faisait-il se genre de chose... en tous cas il se surprenais lui même ! car il ne savait même pas pourquoi il lui avait dit cela... en tous cas, ces paroles venait de son coeur. Sans doute apaisser grâce au cosmos d'Athéna. Le chevalier de bronze se demandait bien ce que pouvait penser Arianna sur son compte. Enfin, cela avait peu d'importance pour l'instant.

En tous cas, sa présence ici ainsi que son inquiétude semblait lui faire plaisir, il avait également réussit a lui voler un petit sourire lorsqu'il lui fit une remarque sur son look, voyant ce ravisant visage, notre jeune héros se sentit un peu.. gêner ? c'est pourquoi il reprit immédiatement la parole pour lui annconé ce qu'il était réellement venu faire ici. Le grand pope voulait avoir une certaine confirmation, Urio était-il apte, ou avait-il vraiment était choisit par l'armure. avant de répondre, elle préfera tout dabord lui dire que se style d'apparance un peu chaotique ne la gêner pas. Il était vrai que les femmes chevaliers étaient rare et qu'elles étaient donc souvent entouré par des hommes.

Il avait entendu certaine rumeur sur le port du masque, si elle se permettait de se montrait de la sorte, cela voulait certaineemnt dire qu'un autre homme avait déjà vu son visage. Si Hyunkel aurait été le premier, elle l'aurait sans doute déjà massacré... au vu de leur différence de niveau, Arianna aurait sans doute eu un petit avantage. Mais alors qu'elle avait continuer sa phrases, elle s'arréta soudainement lorsqu'elle ressentit le cosmos d'une force prodigieuse. qui était cette personne ? Athéna envoya au même moment un message télépathique, encore ?... elle aimait vraiment ce moyen de communication. Il fallait dire qu'il était assez pratique, mais Hyunkel trouvait que cela était un peu génant d'interrompre les pensés d'une personne.

La force qui c'était invité au porte du sanctuaire dégager une aura semblable au spectre qui était venu le défié sur l'île de la mort. Cela voulait-il dire que cet intrus était un des chevaliers du sombre monarque ? Après un guerrier divin et Amphitrite c'était au tour d'un spectre. Reprenant son beau sourire elle reprit ces paroles, Hyunkel se tourna vers elle pour l'écoutait. Elle confirma les doutes du grand pope. Urio était bel est bien devenu le chevalier d'or du cancer, non pas parce qu'il l'avait décider, mais parce que l'armure l'avait choisit. Pendant qu'elle lui parlait, elle semblait assez nerveuse et se mit a marché un peu partout dans le temple. Elle passa sa main dans ces cheveux et c'était installé un peu plus loin. Hyunkel l'observa quelque seconde et avait bien vu qu'elle n'était même plus en état de tenir debout...



« Voilà toute l’histoire… S’il te faut d’autres précisions, j’essaierais des les éclaircir si je le peux. »


Le chevalier de bronze lacha un léger soupir et ferma les yeux avant d'incliner légèrement sa tête. Comme s'il voulait lui dire d'arréter de joué avec sa fierté en sa présence. Cela ne servait a rien de vouloir cacher certaine chose au chevalier phoénix. Il se redressa lentement et s'approcha de la jeune femme. Elle n'avait sans doute même pas remarquer qu'il venait de se déplacer et qu'il était dorénavant près d'elle. Il prit un air sérieux avant de lui dire...


" Une autre précision... dis moi, tu es sur que tu va bien ? Et évite de me mentir, je déteste ca "

Il avait tout de même finis sa phrase par un sourire... il semblait s'inquiètait pour sa jeune amie qui avait besoin de repos. Car il sentait que beaucoup de combat les attendait... en attendant, il protégerait ce temple a sa place. Enfin... pour le moment, c'était a elle de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
http://saint-anthologie.actifforum.com/forum.htm
Arianna


Nouvel Éveillé


Messages : 1582

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Bromm et la maison du capricorne   Sam 30 Jan - 17:39

[HJ : chronologiquement, ceci se passe avant l'arrivée d'Arcas. Normalement... :hj]

Appuyée contre la colonne, Arianna attendait de savoir s’il fallait plus de précision à Hyunkel ou si ce qu’elle venait de lui raconter lui suffisait. Il semblait à la jeune femme que la colonne contre laquelle elle était appuyée, n’était pas très stable, ou bien était-ce ses propres jambes à elle ? Il lui fallait vraiment du repos finalement… Autant la femme chevalier appréciait l’intensité des combats, autant l’après coups ne lui plaisait guère… Enfin bref… La vois de Hyunkel venait de la faire sortir de ses pensées. Son regard se dirigea vers l’endroit où il était assis mais il n’y était plus ! Se ne fut qu’à ce moment là qu’elle s’aperçut qu’il était juste près d’elle. Trop près peut-être ? Il avait prit un air sérieux en débutant sa phrase mais lorsqu’il qu’il détestait quand on lui mentait, un sourire apparut était apparu sur ses lèvres. Surprise, Arianna tenta de ne pas le paraître, à grand mal… Dans un premier temps elle se dit qu’elle ne lui connaissait pas un tel comportement mais au final en y réfléchissant bien, il avait déjà était protecteur lorsqu’ils étaient au Japon, malgré sa fierté qui faisait en sorte qu’on croit à autre chose. Mais pour elle, ici…

« C’est troublant… »


Pendant sa réflexion, Arianna avait froncé les sourcils, les yeux rivés sur le visage du Phoenix et elle venait de dire à voix haute ce qu’elle pensait. Il lui fallut à nouveau un laps de temps pour s’en rendre compte. Puis comme si c’était normal elle posa sa main droite sur le front de Hyunkel, comme si elle voulait voir s’il avait de la température, puis l’enlevant, elle se décolla de la colonne et lui tourna le dos en commençant a marcher vers le centre du temple. Elle s’était juste contenté de lâché un « encore plus troublant » d’un air amusé, avant de reprendre la parole tout en s’éloignant de l’homme.


« J’ai juste besoin d’un peu de repos. Tu peux rester ici si tu le souhaites. Si tu as besoin de quelque chose, crie « Kirilos » il devrait venir. »


Après avoir dit cela elle disparu dans une autre pièce, et une fois certaine qu’elle soit seule elle lâcha un long soupir. La fatigue ne lui réussissait pas… Lorsqu’elle arriva dans la salle qui faisait office de salle de bain, des volutes d’air chaud embrumaient déjà l’espace, ce qui fit sourire la jeune femme. Kirilos était vraiment un homme prévenant. Elle ôta son armure et les quelques vêtements qu’elle avait dessous découvrant ainsi sa féminité. Elle se glissa alors dans l’eau chaude, posa la tête contre le rebord et ferma les yeux . Son esprit vagabonda alors et elle finit par s’endormir…

Le sommeil fut pour elle de courte durée. Alors que tout était calme, un cri retenti. Arianna venait de se réveiller en sursaut, ou plutôt elle venait de faire réveiller. Près du bord de la baignoire se tenait Kirilos, un seau vide tournait vers le bas dans les mains. Après s’être remis du choc du réveil à l’eau gelée, Arianna lança un regard tueur à l’homme.


« Non mais ça va pas la tête ! »

« Désolée mais il fallait que je vérifie que tu ne t’étais pas tuée dans ton sommeil… »

Le ton de l’homme était désinvolte, ce qui eu le don d’énervait encore plus Arianna. Cette dernière fulminante, s’extirpa de l’eau, prit la serviette qui était au bras du médecin et s’en ceignit, avant de lui jeter un nouveau regard plein de haine.


« Tu sais que je déteste être réveillée ! Surtout comme ça ! »

« Oui mais même si je sais que c’est normal que tu restes plus de deux heures dans un bain, quand il y a quelqu’un ici tu t’arranges quand même pour ne pas traîner. »

« Deux heures ? Déjà ? Mais… »

Encore une fois, Arianna ne finit pas sa phrase. La douce voix d’Athéna retenti à nouveau dans son esprit. Le message était tout d’abord pour Asmita puis la Déesse de la sagesse s’était ensuite adressait au Capricorne, lu demandant de se rendre en terre d’Asgard afin de prévenir le Seigneur de ces contrées lointaines, de ce qui allait se passer, en plus d’une autre mission qui étonna la jeune femme qui se résigna par la suite.
Devant le regard interrogateur de Kirilos, elle répondit simplement.


« Je dois aller à Asgard. »

Elle se sécha alors vite fait, se peigna à peine, revêtit l’armure d’Or du Capricorne à nouveau et sortit en trombe de la salle avant de rejoindre Hyunkel, son masque encore une fois dans sa main et non sur son visage. Elle s’adressa alors à lui sérieusement et parlant rapidement.

« Athéna m’a demandé de me rendre à Asgard pour porter un message de sa part à Odin. Si ça ne te gênes pas, j’aimerais que tu m’accompagnes. »

Pourquoi voulait-elle qu’il l’accompagne ? Elle ne savait pas, s’était sorti comme ça. Normalement il n’y avait rien à craindre à Asgard et elle n’aurait sans doute pas prit de risques à y aller seule, mais en général s’était à éviter. Puis elle avait un mauvais pressentiment au vu des derniers évènements…
N’attendant pas vraiment la réponse du Phoenix, elle était déjà en route pour quitter son temple et prendre le chemin qui l’éloignerait du Sanctuaire et de la Grèce.




-> Entrée d’Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Hyunkel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1091

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Bromm et la maison du capricorne   Sam 30 Jan - 20:02

[ Tu m'as fait attendre 2 heures dans ton temple ? xD ]


Voyant s'approcher le chevalier phoénix, Arianna fut assez embéter voir gêner, il était vrai que Hyunkel avait bien changé... enfin du moins au yeux de tous. Car avant de devenir le chevalier de bronze que tout le monde connais, il était un jeune garçon au grand coeur, sympathique et généreux, près a tout pour ces amis. S'il était devenu comme ca, c'était en grande partie dû a toute ces années passé sur l'île de la mort. Personne ne savait ce qu'il avait enduré pour pouvoir endossé cette armure sacré. Mais le principale était qu'il en était revenu indem. Même si son caractère et sa personnalité c'était transformait et avait prit le chemin obscure. Près d'elle il voulut voir si elle allait vraiment bien, était-ce parce qu'elle était une fille ? en tous cas il ne l'aurait jamais fait pour une autre personne...

« C’est troublant… »

Elle avait lacher un mot qui n'avait pas de signification particulière, Hyunkel n'avait pas eu de réponse a sa question, peut-être l'avait-il trop perturbé avec son comportement. Lui même se surprenait de sa gentillesse. Le Hyunkel qu'elle avait connus autrefois était certainement plus droit et plaisant. Ce n'était pas sa faute, il avait compris ces erreurs passé au Japon et en Egypte. Il ne voulait plus abandonné ceux qui se battait pour la même cause que lui, rien de plus. Etonnait par cette sympathie, la jeune femme osa posé une de ces mains sur le front du chevalier de bronze pour vérifier sa température. Hyunkel lui ne comprenait pas grand chose, ce n'était pas lui qui était malade, mais elle ! lui tournant le dos, elle reprit une marche normale en direction de son temple

« J’ai juste besoin d’un peu de repos. Tu peux rester ici si tu le souhaites. Si tu as besoin de quelque chose, crie « Kirilos » il devrait venir. »

Kirilos ? cela ressemblait fort a Kyros, en parlant de lui, il avait ressentit la presence du Gold Saint au sein du sanctuaire. Hyunkel n'allait pas perdre son temps ici, elle avait besoin de repos et cela ce comprenais. Il la laissa rentré dans ces quartiers privé et prit la direction de la sortie du temple. Il voulait vérifier si Amphitrite était vraiment venu ici pour négocier un pacte ou boire un thé avec Athéna. Mais alors qu'il commençait a descendre les marches, il se mit soudainement a s'asoire sur l'une d'elle. Il ne souhaiter pas réellement rencontré une déesse des mers. De plus il n'avait rien a faire. Le chevalier de bronze s'allongea sur les marches avant de s'assoupir...

Alors qu'il commençait a touché le pays des rêves, il entendit un crie ! cela venait du temple, il se demandait bien ce qu'Arianna pouvait encore mijoter. Après tout c'était une femme, elles avaient l'habitude d'hausser la voix pour pas grand chose. Hyunkel se redressa en baillant légèrement et monta les quelques marches qui le menaient au temple. Arrivé au sommet il apperçut son amie courir vers lui a vive allure.

« Athéna m’a demandé de me rendre à Asgard pour porter un message de sa part à Odin. Si ça ne te gênes pas, j’aimerais que tu m’accompagnes. »

Odin ? Hyunkel ne comprenais plus rien, Athéna ne venait-elle pas de revenir du royaume des glaces ? Que voulait-elle dire par porter un message ?... Le chevalier de bronze resta perplexe quelque seconde. A l'idée de voir Arianna seul face au guerrier divin d'Asgard l'inquiéter. Elle n'attendit même pas la réponse de Hyunkel et se précipita hors du temple. Aimable... certe notre jeune héros était devenu compatissant mais il ne fallait pas oublié qu'il était toujours le même... cependant l'impatience de sa jeune amie n'était pas normale... il devait se passé quelque chose qui le dépassait. Toute les raisons étaient bonnes pour quitté le sanctuaire... le chevalier de bronze décida donc de suivre Arianna au cas ou la force serait nécessaire en terre gelé.


==> Asgard
Revenir en haut Aller en bas
http://saint-anthologie.actifforum.com/forum.htm
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bromm et la maison du capricorne   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bromm et la maison du capricorne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple du Capricorne-