RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Quand le Rêve devient réalité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ExSylphide


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 92

Feuille de Personnage :
HP:
0/170  (0/170)
CS:
0/160  (0/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Mer 10 Fév - 23:26

Sylphide n'avait pas eu a attendre trop longtemps pour se voir charger d'un mission.
En plus il devait se rendre au sanctuaire , un bien beau voyage .
mais il allait devoir se tenir a carreau et ne pas etre tenté de s'en prendre a un des chevaliers qui gardait le lieu.

Hadès l'envoyait la bas pour récupérer le Balrog qui n'était plus revenu de son périple .
Le maitre des ténèbres craignait que celui ci ne s'en soit prit a un saint , mais a la place du juge le Basilic aurait bien du mal a se contenir aussi.
Il allait vraiment devoir prendre sur lui pour ne pas fauter .

Bien seigneur Hadès , je m'en vais voir ce qui se passe avec lui.
Compter sur moi pour vous le ramener meme par la force si il le faut.

Le Basilic serait plutot du genre a preter main forte a son compagnon dans un combat contre un chevalier d'or .
Il ne se voyait pas devoir utiliser la manière forte pour le faire revenir .
Mais telle était sa mission.

Sanctuaire d'Athéna
Revenir en haut Aller en bas
Malmsteen


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 321

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Jeu 11 Fév - 12:06

Arrow Porte des Enfers avec Henriques

Je conduisis le chevalier d’Athéna devant Hadès. Nous avions traversé les enfers, les prisons, les vallées, les sphères, le Champ de Fleurs, le Fleuve de la Douleur, la Cité d’Airain… Que c’était grand mais lugubre. Les rayons du soleil ne pénétraient aucun lieu, l’obscurité dominait. Même au Champ de Fleurs, les ténèbres régnaient en maîtres. La terre et l’eau étaient noires tandis que le ciel était rouge, rouge sang. On pouvait observer les morts souffrir dans les prisons : mangés par Cerbère, le terrible chien à trois tête, rouer des rocher pour l’éternité, noyés par les autres morts dans une mare obscure, brûlés dans des tombes de feu, noyés dans un lac de sang, perdus dans le bois des enfers ou encore dans l’enfer de sable brûlant. Ils souffraient trop…

Nous étions arrivés devant Guidecca, quatrième et dernière sphère des enfers où trône le seigneur Hadès. Nous entrâmes, calmement, dans la cour. Sa majesté Hadès, Cerbère à ses côtés, était debout devant les marches menant à son trône situé derrière un grand rideau tandis que sa majesté Thanatos était agenouillé à côté du dieu des morts. Je m’approche lentement et m’agenouilla à une dizaine de mètres de mon maître, la tête baissée. Je n’osais lever le regard et regarder dans les yeux l’empereur des ténèbres.


Majesté Hadès. Majesté Thanatos. Je suis Malmsteen, spectre du Bénou de l'étoile céleste de la violence. Trois chevaliers sont venus en enfer en tant qu'ambassadeurs d'Athéna. J'ai amené ce chevalier de bronze devant vous pour qu'il puisse délivrer son message.
Revenir en haut Aller en bas
http://ss-the-last-battle.forumactif.com
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Jeu 11 Fév - 18:11


Le voyage jusqu'à Guidecca était quelque chose d'hors du commun et de nouveau pour le chevalier de bronze de l'Hydre. Ce monde n'avait rien à voir avec celui des vivants. Henriques avait pu y entrevoir les nombreux morts, perdus ou non. Il avait presque pu sentir leurs souffrances. Sans conteste, suivre le Spectre facilitait la tâche aux ambassadeurs d'Athéna. Sans cela, le périple et les adversaires auraient été nombreux, et qui sait combien de temps les 3 chevaliers auraient mis pour arriver jusqu'aux pieds du souverain de ces lieux.


(Je regrette que mes compagnons ne soient pas là! Asmita où Deltotron auraient fait de bien meilleurs interlocuteurs que moi. Peut-être aussi était-ce la volonté d'Hadès de ne recevoir que le Saint le moins précieux. Mais comment aurait-il pu savoir qu’un Bronze et un Argent accompagnait le Seigneur de la Vierge. Nous verrons bien sa réaction. Athéna me protège!)

Finalement le Spectre et Henriques arrivèrent devant Guidecca, quatrième et dernière sphère des enfers. Hadès se tenait debout devant les marches qui mènent à son trône. Le terrible gardien des enfers, Cerbère, était à ses côtés.

(Quelle créature?!! on a beau y être préparé, ce monstre reste impressionnant.)

Quand ils aperçurent le monarque des enfers, le spectre qui accompagnait Hydra posa un genou à terre. Henriques fit de même juste derrière, en signe de respect. Il baissa la tête et écouta ce que le spectre avait à dire. Le compagnon de voyage du chevalier de bronze avait tenu sa promesse. Il avait emmené Henriques jusque devant son Seigneur et lui demandait maintenant l'autorisation de parler.
L'Hydra voulut attendre que le Seigneur Hadès l'y invite avant de délivrer le précieux message.
Revenir en haut Aller en bas
Icare


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1313

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Jeu 11 Fév - 23:01

Comme il s'y attendait Sylphyde et Raïmi ne purent qu'accepter la tâche qui venait de leur être assignée. Docilement les deux Spectres firent une nouvelle fois révérence devant leur dieu puis partirent chacun à l'endroit concerné. Hadès regarda ses Hommes s'éloigner puis disparaître derrière les lourdes portes d'ébènes du palais infernal. Le fils de la Mère nature venait de trouver en ces deux guerriers d'excellentes recrues. Les Enfers se repeuplaient peu à peu. Déjà aux portes de son Royaume, il pouvait ressentir l'aura de nouvelles étoiles maléfiques revenues il y a peu à la "vie".

Le Monarque tourna les talons à la recherche d'un serviteur. La déité avait soif, proférer autant de sages paroles lui avait asséché la gorge. Bien que n'étant obligatoire pour la survie de son corps, le divin prenait plaisir à déguster la nourriture des mortels. Hadès appréciait tout particulièrement la boisson communément appelé vin qui lui rappelait tant l'ambroisie. Bien évidemment, rien ne pouvait également la nourriture des dieux mais le Seigneur noir se permettait ce péché.

Quand enfin il capta le regard de l'un de ses sujets, celui-ci comprit de suite la requête de son maître sans que ce dernier ne profère la moindre parole. Sans perdre de temps, une jarre accompagnée d'une coupe fut apportée dans la salle impériale. On versa ensuite le breuvage dans le récipient argenté orné de rubis. Baissant le regard, le serviteur posa la coupe sur un plateau puis tendit le tout au dieu.

Hadès prit délicatement dans sa main gauche ce que l'on venait de lui apporter puis remercia le dévoué d'un regard appuyé. L'enjoué porta le nectar à ses lèvres puis fit un petit geste du coude afin d'ingurgiter une faible quantité de vin. A l'instar des plus grands connaisseurs, il dégusta puis analysa. Globalement satisfait, il le fit savoir par un léger sourire. Soudain un grincement vint perturber ce moment de délice. Hadès tourna la tête et eu la surprise de voir Thanatos surgir des portes de la Giudecca marchant en sa direction.

Décidément, il n'avait perdu de temps pour sa mission. Tel était le Dieu de la mort, souvent silencieux mais diablement efficace. Hadès le regarda déambuler sur le tapis pourpre en sa direction. Le jumeau argenté se prosterna et commença à délivrer son rapport de mission. Le maître des lieux écouta avec attention son représentant tout en gravissant les quelques marches menant à son trône. Là, il se rassit dégustant aussi bien les paroles de Thanatos que la coupe de vin qu'il tenait toujours entre ses doigts.

Ainsi Odin honorait également l'accord passé précédemment entre les deux factions. Les Enfers pouvaient compter sur Asgard et vice versa. Hadès fut enjoué d'apprendre cette nouvelle car l'aide du Dieu nordique pouvait se révéler forte appréciable. Thanatos poursuivit ses dires. Plus il continuait plus Hadès jubilait. Le sombre monarque avait bien fait d'attendre dans l'ombre. Les Chevaliers instables de sa nièce venaient de commettre leur premier faux pas. Peut-être celui-ci allait-il se révéler fatal. Hadès imaginait la réaction tonitruante du protecteur d'Asgard face à cette insolence.

L'infernal n'avait que faire des raisons qui avaient poussé le Saint a attaquer ce village, ce qui l'importait était les conséquences. Il était aisé d'imaginer que les relations allaient devenir compliquées entre la Grèce et la région du Nord. Cela ne pouvait qu'arranger ses affaires. On avait beau dire du comportement des Spectres, ils n'avaient pourtant pour l'instant commit aucune maladresse ni même acte malveillant. Enfin, le fils du Nyx le prévint qu'il faudrait user de méfiance face à ces inconnus qui venaient fouler le sol infernal. Hadès répondit par un hochement de la tête.

- Je suis amplement satisfait des informations que tu m'apportes là Thanatos. Ses misérables vont regretter leur action suicidaire en Asgard. Tu as bien mérité de te reposer dans tes quartiers. Quand tu seras d'aplomb, charges toi de l'entraînement des nouvelles recrues. Je veux qu'elles soient préparées à toute éventualité.

Hadès bu alors une nouvelle gorgée. Le breuvage glissa sur ses lèvres, s'infiltrant délicatement dans sa bouche. Qu'il était plaisant pour un dieu d'agir avec tant de normalité. Un nouvel évènement contraint le Seigneur idéaliste à sortir de ses pensées utopiques. Les gardes s'écartèrent pour laisser passer un Spectre suivit d'un invité: l'un des trois chevaliers d'Athéna envoyés en Enfers. Avec un profond respect, les nouveaux protagonistes mirent genou à terre devant le maître des lieux. Sans lever les yeux du sol, celui qui se présenta comme Malmsteen du Bénou décrivit la situation. L'invité était donc un Chevalier de Bronze, grade le plus bas dans la hiérarchie athénienne ce qui expliquait sa faible puissance cosmique. Insecte aux côté d'un Dieu, il ne faudrait que peu de temps pour écraser cette vermine qui venait souiller le sol parfait du palais infernal.

Un bon point pour le messager était qu'il n'avait ouvert la bouche et attendait l'autorisation de la déité pour s'exprimer. A l'instar de l'Étoile maléfique de la violence ses yeux restaient fixés sur le sol de marbre. Hadès fut surpris de voir autant de politesse dans ce guerrier étranger. Voilà qui relevait le niveau des anciens rencontrés lors des précédentes Guerres Saintes. A la vue de cet intervenant extérieur, Cerbère se releva de ses quatre pattes, ses six oreilles dressées droites et se dirigea vers le chevalier de Bronze. Arrivé à quelques centimètres, l'être tricéphale se mit à renifler de toute part. Soudain, il s'écarta vivement, montra ses crocs et se mit à pousser des grognements agressifs.

Sur cette action, les trois têtes s'étaient accordées, fait rare. De l'hostilité se dégageait de l'animal mythologique. Il venait de reconnaître l'odeur de l'étranger athénien. Hadès claqua alors des doigts et la bête fit alors immédiatement volte face, revenant sagement auprès de son maître. S'il n'avait agit de la sorte, le chien démon aurait sûrement dévoré l'inconnu bien qu'il déteste la viande fraiche.

Le monarque observa de long en large, l'Homme qui se tenait devant lui. Il décela un certain courage pour oser venir se tenir devant un Dieu. Les Spectres avaient bien agis en laissant les autres envoyés à l'extérieur. La Giudecca n'était pas une place de foire. Enfin après ce silence qui devait paraître une éternité pour l'émissaire du Sanctuaire, Hadès prit la parole:

- Bienvenue en mes terres Chevalier, j'espère que mes Hommes ont été forts accueillants. Et bien soit, maintenant que tu es là, je suis tout ouï. Soit concis et direct...

Tout en disant cela, le Dieu savait très bien qu'il mentait. Il allait en effet se délecter de chacune des paroles du Bronze. Il n'avait pris la peine de se présenter, jugeant en effet que l'atmosphère, seule, la désignerait comme maître des lieux. Bien qu'impatient d'entendre la missive, Hadès pensa déjà à ses prochaines paroles...
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Ven 12 Fév - 12:29



Tandis qu’il attendait le droit de pouvoir s’exprimer, Cerbère s’approcha d’Henriques pour le renifler. Cet animal ne devait pas beaucoup apprécier ni l’odeur, ni la présence des Saints d’Athéna. Après tout, même cet animal mythologique avait vécu plus de choses et beaucoup plus de guerres saintes que le jeune chevalier de l’Hydre. Sa réaction fut tout à fait normal, il recula en arrière pour mieux menacer et grogner le chevalier de bronze. Même s’il s’y attendait, Henriques n’en fut pas moins mal à l’aise.

(Bon sang ! Si son maître ne l’avait pas rappelé à lui, c’en était fait de moi ! Pour sûr le Gardien des Enfers est sûrement un adversaire redoutable que je préférerais ne point affronter !)

Le monarque des enfers vint ensuite par inviter Henriques à expliquer le but de sa présence. Il ne prit pas la peine de se présenter, mais l’aura et la prestance qu’il dégageait témoignaient à elles seules que c’était bien là le Seigneur des lieux. L’attitude respectueuse et pleine de vénération de tous les autres sujets, y compris les spectres, ne pouvait qu’appuyer ce fait inéluctable.

C’était maintenant à Henriques de parler. Il se devait d’être bref et concis, selon les ordres d’Hadès. Le chevalier de l’Hydre pris le temps de bien mesurer ses propos sans pour autant faire attendre son interlocuteur.

Gardant toujours un genou à terre et la tête baissée, l’Hydra, se souvenant des explications faites par Asmita lorsqu’ils firent le voyage jusqu’aux Portes des Enfers, dit alors d’une voix claire et intelligible sans pour autant hausser le ton de manière à ne point offenser le monarque :

« Votre Seigneurie, je tiens d’abords à vous remercier de m’avoir accordé cet entretien, alors que je sais bien que rien ne vous y oblige. Soyez certain que vos serviteurs ont fais leur devoir …»

Il disait cela pour répondre au sujet de l’accueil qui leur avait été fait, même si Henriques aurait préféré que les 3 Ambassadeurs puissent être présents.

Il poursuivit :

« Moi, Henriques, Chevalier de Bronze de l’Hydra ainsi que Deltotron, chevalier d’Argent du Triangle et Asmita, chevalier d’Or de la Vierge avons été envoyés tout trois dans votre Royaume au nom d’Athéna. C’est en tant qu’ambassadeur que je me présente devant vous. Je ne viens accomplir que cette mission : celle de vous transmettre un message d’Athéna.
Notre déesse souhaiterais vous rencontrer dans les quelques jours à venir. L’objectif de cette rencontre ne peut être que pacifique, ô Souverain.
Elle propose que chacune des délégations soit accompagnées de deux des plus valeureux guerriers, mais elle vous laisse le choix quant au jour et à l’heure du rendez-vous… »

Henriques voulant au mieux poursuivre cette mission continua

« …Ne prenez pas mal que ce soit seulement moi qui vienne vous livrer ce message, je ne fais que mon devoir, comme l’aurait fais n’importe lequel de vos sujets s’il lui avait été confié la même mission. Je suis prêt à rapporter votre réponse et vos conditions, si vous m’y autoriser. »

Le chevalier de bronze disait cela tout en sachant pertinemment que seul le Seigneur de ces lieux pouvait maintenant donner suite à cette invitation et laisser repartir libre le messager d’Athéna.

(En ais-je assez dis ? où pas assez ? Je ne sais. Mon avenir, et peut-être celui de l’humanité se joue peut-être ici. Pardonnez-moi, Athéna ! Peut-être n’ais-je pas été à la hauteur. L’avenir le dira.)

Henriques attendait maintenant une réponse du sombre seigneur des enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Icare


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1313

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Sam 13 Fév - 17:21

[HRP j'ai quelques souci avec la mise en page, je rectifierais cela plus tard]

Hadès écouta les dires de l'émissaire d'Athéna avec attention. Le Seigneur des Spectres buvait chacune des paroles du messager. Tout mot lui paraissait intéressant. Afin de cerner au mieux la situation et d'évaluer la fourberie des Saints suite à l'incident asgardien, Hadès joua la carte de la courtoisie. Bien que d'un profond respect envers l'Empereur du Pandémonium, cet Homme n'était rien d'autre qu'un mortel. Le Seigneur noir aurait aimé se défouler sur ce petit être si insignifiant. Il manquait en effet d'exercice et de pratique bien que son corps fut au meilleur de sa forme.

L'Athénien utilisa ses première paroles pour remercier le maître des lieux de son accueil ainsi que du fait que celui-ci daigne le recevoir. L'homme se présenta alors comme le Chevalier de Bronze de l'Hydra. Le dénommé Henriques détailla également les rangs et noms de ses compagnons. Ainsi Hadès apprit que l'un des douze protecteurs d'or de sa nièce était dehors. Une idée folle le traversa soudain. Pourquoi ne pas abattre cet homme et ainsi écarter une menace. Le monarque sourit à cette idée mais se revint vite à la raison. Il n'était question pour le moment d'étaler sa force et d'épurer le monde des chevaliers d'Athéna.

Vint ensuite la délivrance de son ordre de mission et du message qui l'accompagnait. Sa nièce souhaitait le rencontrer au plus vite. La divinité prit part des modalités. Un entretien, voilà qui pourrait bien se révéler fort intéressant. Athéna avait pris les devants, comme à son habitude elle tentait d'instaurer la paix. Mais quelle paix? la sienne ? Hadès ne pouvait supporter de voire cette insolente servir de régente à la Terre. Lui aussi souhaitait créer un monde idyllique mais cette œuvre, son œuvre, ne pouvait passer que par l'éradication des humains qui avait déjà tant gâché les merveilles de mère nature.

Rien que de penser à sa nièce lui déverser ses idéaux de justice au visage, cela ne faisait qu'accroître sa haine. Bien que son esprit fut en ébullition, son visage n'avait pas changé. Pas un seul muscle n'avait bougé, le conflit était seulement intérieur et personne ici ne pouvait imaginer ce qui se tramait dans l'esprit du Dieu. Voulant sûrement trop bien faire, Henriques continua ses dires. Tout avait été pourtant déjà dit, le fils de Gaïa avait déjà détourné son attention du Chevalier de Bronze. Visiblement, l'Hydra ne repartirait pas tant qu'il n'aurait répondu. Hadès réfléchit alors quelques instants analysant les différentes solutions qui se présentaient à lui.

- Il est évident que j'accepte de la rencontrer. Dis-lui de se rendre au pied du Mont Etna dans exactement deux jours. Le Spectre de la Mandragore et du Djinn m'accompagneront selon ce qui a été convenu.

Hadès avait évidemment fait le sage choix de répondre favorablement à l'invitation de sa nièce. Se remémorant le rapport de Thanatos, sur les agissements des Saints en Asgard, quelques questions immergèrent dans l'esprit du Dieu des Enfers. Nul doute qu'Athéna aurait à répondre de ces actes. Selon ses réponses, l'entrevue pourrait marquer le début des hostilités entre Chevaliers et Spectres. Pour le choix d'Amendile et de Reiki, Hadès n'avait guère d'explications. Il avait simplement confiance en ses Guerriers. Chacun de ses Hommes se valait. Bien évidemment, Thanatos était d'un autre niveau mais le Monarque préférerait lui laisser les commandes des Enfers pendant son absence.

Tout avait été dit, il venait de confier sa réponse au Chevalier de Bronze. Hadès n'avait plus que faire de cette émissaire. D'un geste de la main, il l'invita à quitter la Giudecca pour retrouver ses compagnons et ainsi rentrer au Sanctuaire Grec. Les gardes s'écartèrent alors, les battants de la porte pivotèrent sur leurs gonds attendant que l'invité prenne le chemin de la sortie. Hadès était satisfait de ce qu'Henriques venait de lui apporter. Voilà bien longtemps qu'il attendait de revoir en face à face son bourreau...
Revenir en haut Aller en bas
Malmsteen


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 321

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Sam 13 Fév - 18:55

Je ne levai pas la tête de toute la conversation. Je me contentais d’écouter les dires du chevalier et de mon maître.

Le chien des enfers se releva, s’approcha du chevalier de bronze, le renifla puis s’écarta brusquement et montra ses crocs comme s’il avait repéré un danger en la présence du saint. Il était prêt à dévorer le serviteur de la déesse de la justice mais le dieu des morts l’arrêta d’un simple claquement de doigts.

L’empereur accueillit l’envoyé d’Athéna et l’invita à prendre la parole. Ce dernier remercia le dieu, présenta ses compagnons et accomplit sa mission. Athéna voulait rencontrer Hadès pour une raison inconnue. Peut être voulait elle déclarer la guerre à son ennemi juré ? Mais c’était peu probable. Peut être voulait elle proposer un pacte de non agression ? Mais pourquoi ? Les chevaliers sont-ils déjà en guerre contre Poséidon ou Odin ? Hadès attendit quelques instant avant de répondre, il était sûrement entrain d’envisager toutes les possibilités de réponses et comment il pouvait tirer profil de cette rencontre.

Il accepta l’invitation, fixa le lieu de rendez-vous et déclara quels spectres allaient l’accompagner. Les heureux gagnants furent le spectre de la Mandragore de l’étoile céleste de la blessure et le spectre du Djinn de l’étoile terrestre du rêve. Mais pourquoi eux ? Le chevalier de l’Hydre avait bien dit que les dieux seront accompagnés de deux de leurs meilleurs guerriers, alors pourquoi Hadès avait choisi une étoile terrestre, le plus bas grade de l’armée des spectres. Je comprenais que Thanatos devait rester sûrement pour gouverner les spectres durant la rencontre mais je ne comprenais pas pourquoi sa majesté Hadès n’avaient pas choisi les juges des enfers. N’étant qu’un simple spectre, je ne commis aucune objection.

L’empereur des ténèbres fit signe au chevalier de quitter la Guidecca et de rejoindre ses compagnons afin de faire son rapport à sa déesse. Je pris congé en disant tout simplement :
Majesté Hadès. Majesté Thanatos.

Je me levai et me dirigeai vers la sortie avec Henriques.

Arrow Porte des Enfers
Revenir en haut Aller en bas
http://ss-the-last-battle.forumactif.com
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Sam 13 Fév - 20:21

Henriques attendait maintenant une réponse du sombre seigneur des enfers.

L'entretien d'Henriques fut très bref! Le seigneur noir de ces lieux pris la peine d'écouter l'émissaire d'Athéna, puis donna sa réponse. Il acceptait de rencontrer celle ci dans les deux jours aux pieds du mont Etna. Il serait accompagné du Spectre de la Mandragore et du Djinn. Henriques était tout aussi heureux que surpris de cette réponse favorable. Tout du moins c'est ainsi qu'il percevait les choses. Le chevalier de l'hydre ne restait et ne resterait qu'un faible pion sur cet immense échiquier que se jouaient les dieux.

Le Spectre qui avait accompagné le chevalier de bronze jusqu'ici, se leva, salua Hadès et Thanathos et s'apprêta à partir. Il avait accompli sa mission, lui aussi.
Henriques, quant à lui en avait une nouvelle : transmettre à Athéna la réponse de son oncle!
Le Saint se leva également, juste après le Spectre, la tête toujours baissé. Il s'inclina une première fois, puis une deuxième fois comme le voulait les us et coutumes dans son pays d'origine. Ce geste montrait ainsi la gratitude de l'ambassadeur, sans pour autant offenser ou déranger d'avantage le monarque qu'il allait quitter.

(Par Athéna! Henriques, ta mission n'est pas finie! Voilà que tu dois rapporter la réponse du seigneur Hadès à ta déesse en personne!)

Henriques fit un ou deux pas à reculons avant de se retourner et de suivre à nouveau son guide vers cette fois le lieu de leur première rencontre.

A la suite de Malmsteen vers la Porte des Enfers
Revenir en haut Aller en bas
morphée


Nouvel Éveillé


Messages : 2062

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Dim 14 Fév - 22:22

entrée du sanctuaire



Ainsi il était de retour....

Le juge des Enfers, avait-il recupérait son fouet ? fameuse question que voila. celui-ci était accompagné par un spectre du monarque. La démarche noble mais belle et bien présenssante, philèas arriva face au monarque, toujours vetu de sa tunique familialle.

Le balrog se devait s'entretir face à face, avec le monarque désormais... ... il était grand temps de parler avec lui! Ainsi, la Franchise du spectre du talent aller sortir face au monarque, celui-ci voulait recupérait sa filèle arme qui était détenu par la nièce du monarque. Le balrog fit signe à l'envoyé d'hadès de restait en arrière par un signe de bras puis le juge abaissa sa capuche. Désormais, il était temps de reprendre sa place en temps de spectre. Il fallait avouer une défaite face au monarque.

Philèas avait belle et bien échouer face a un un dieu... face a une divinité... que pouvait-on faire ? mis à part prier et espérait d'etre épargner par celle ci ? evidemment, le juge du balrog avait un caractère tout autre, mais il était conscient de la réalité. c'était cause et bataille perdu si il perdurait davantage contre son royaume et hadès lui-même. dès-lors, ils se devait de s'allier avec eux... aprés tout, philèas était porteur du surplis du balrog. Soudainement, le noble abaissa sa tête et fit face au monarque...


"-Philèas du Balrog, de retour du Sanctuaire de la Déesse d'Athéna, pour vous servir, votre seigneur." fit le balrog tout simplement.

celui-ci reprit de suite. "-Puis-je m'avançer vers vous et vous expliquer la situation en cours ? " demanda philèas.
Revenir en haut Aller en bas
Phantasos002


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 514
Armure : As cool as you 8D

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Lun 15 Fév - 11:19

Phantasos n'était pas parti. Il avait tout écouté, d'une oreille distraite, guère enclin à se déplacer. Il n'avait vraiment aucune envie de partir, et il ne ferait sûrement pas. Il ne voyait pas ce qui l'obligeait à quitter les Enfers pour une mission diplomatique dans le sanctuaire sous marin, avec Amphitrite qui plus est. Il ne se rendait pas vraiment compte qu'il n'avait vraiment d'autre choix que d'y aller. Il espionna donc quelques conversations, avant de s'endormir sur place, guère intéressé par la diplomatie. Après tout, les chevaliers d'Athéna n'état-ils pas censés être les pires ennemis des spectres? Seuls les imbéciles de changent pas d'avis, mais un changement si brutal, tout de même... Songe, lui, avait absolument tout entendu, et avait emmagasiné toute les informations qu'il avait entendues dans sa mémoire extraordinaire, comme à son habitude, ce qui incitait encore plus le Portraitiste Merveilleux à ne même pas s'occuper de ce qui se passait autour de lui. Un encouragement à l'assoupissement, si on l'entend de cette oreille. Une incitation au repos avant une mission important pour d'autres, sûrement plus intelligent, plus à l'écoute. La Chimère Animale jeta un regard furieux à son maître, pour lui faire comprendre qu'il ferait mieux de se dépêcher s'il ne voulait pas se voir réprimander par la Divinité au coeur rongé. Finalement, il claqua des doigts. Ainsi, il disparut lentement dans une nuée d'étoiles majestueuses, filant directement vers le lieu de sa mission.

>Sanctuaire sous marin

[post ridicule, mais je suis pas trop inspiré, désolé]
Revenir en haut Aller en bas
Icare


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1313

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Mar 16 Fév - 19:05

Le divin regarda l'émissaire du sanctuaire athénien, précédé du spectre du Bénou, se retirer. Toujours dans la politesse et le respect le plus total, le chevalier de l'Hydre s'inclina avant de prendre le chemin de la sortie. Ce messager avait été fort intelligent en flattant le monarque sur ses troupes et sa personne. Ainsi, une certaine sérénité s'était installée entre les différents protagonistes donnant un ton calme à la conversation.

Bien que cela avait pu paraître expéditif, Hadès avait pris son temps pour réfléchir à sa réponse. Il était en effet fort tentant de rencontrer en face à face son Némésis. Tout pouvait arriver dans cette confrontation verbale, l'avenir du monde se jouerai peut-être une nouvelle fois au Mont Etna. Tout en brassant son vin d'un geste élégant du poignet, le seigneur des lieux tentant de calculer les diverses probabilités de victoire et de minimiser les pertes pour son camp. Les spectres avaient déjà trop perdu, leur honneur maintes fois bafoué.

A nouveau les gardes de la Giudecca s'écartèrent pour laisser entrer un Homme. Il s'agissait là du spectre du Balrog de retour du sanctuaire d'Athéna. Hadès avait bien fait d'envoyé le Basilic chercher son compagnon. Le monarque ne pouvait laisser plus longtemps pareil perturbateur dans le nid aux serpents. Il était évident que son fort caractère aurait amené au combat.

Le divin regarda son soldat s'avancer d'un pas hautain comme à son habitude. Il salua son seul et unique Maître puis se présenta suivant la coutume. Cette fois-ci le Balrog semblait différent, plus réservé, plus imbu de sa personne. Quelques instants plus tard, il demanda la permission de poursuivre ses dires. Hadès dévisagea le fils d'Hypnos qui somnolait dans un coin afin que celui-ci déguerpisse et se consacre entièrement à sa mission. D'un claquement de doigts, le divin fit sortir tous ses sujets aussi bien gardes que serviteurs de la salle du trône.

Seul, le fidèle Cerbère se tenait aux côtés du maître du pandémonium. D'un geste de la tête, il autorisa le Balrog à s'expliquer. Hadès espérait que Philéas avait eu le temps de réfléchir aux explications qu'il allait donner car l'Empereur du Royaume des Morts était sur le point de lui faire subir un véritable interrogatoire dont l'issue restait encore incertaine...
Revenir en haut Aller en bas
morphée


Nouvel Éveillé


Messages : 2062

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Mar 16 Fév - 23:20


Comme cela était dur,

avouer son unique et seul echec! Cependant, le spectre du balrog le devait bien. Brusquement, il se posa un genou à terre face au monarque et avoua tout a coeur. L'ombre commenca a faire son rapport de mission. "-Mon Majesté, Voici de qu'il en retourne au sanctuaire d'Athéna. J'ai put clairement ressentir un conflit entre les chevaliers du sanctuaire et le royaume d'Asgard! j'en ne connais guère la cause hèlas mon seigneur. Tout cela m'échappe. Quand à mon fouet du jugement... " fit philèas tout en inachevant sa phrase. Un petit silence s'installa entre les deux hommes. Philèas soupira de rage et de colère. "-j'ai échoué dans ma mission... " continua simple le juge déchu...

Le spectre du talent n'osait guère déchainait ses colères faceau monarque désormais. Il n'était plus le même. Toujours le genoux à terre, le noble, posa l'autre sur le sol divin, face au seigneur des tenèbres. "-j'ai usé par tout moyen mais en Vain... La Déesse de la Guerre le detient de ses propre Mains " reprit-il tout en mumurant. Il osa lever juste un oeuil sur la toge du monarque et continua encore et toujours avec sincérité. "-Comprenez le, je ne peux lutter contre une Déesse... " fit le juge du silence.

Philèas à genoux devant hadès allait désormais faire quelque chose d'unique en soit, quelque chose que philèas l'arrogant n'aurait ô grand jamais fait. "-Ô seigneur... ... Ô monarque... je reviens vers vous votre majesté, pour resté à Jamais à vos cotés, moi Philèas, l'ombre érrante des Enfers, Grand Juge du Silence, soyez-sur de mes paroles, mon monarque... "continua philèas, tout en prétant serment au monarque. puis celui-ci se remémora le qu'il avait oublié de dire quelque chose. "-Athéna vous remettra le fouet du Jugement en main propre sois disant, c'est pour cela que je souhaiterais assistais à cette futur rencontre si cela est lieu, mon seigneur, comprenais-le, c'est mon artefact.... " termina le juge.

"-Tout ces propos viennent de l'ordre de la chevalerie doré d'Athéna, elle-même. Qui plus ai, j'ai quelques compte a régler avec l'un des douze, personellement. Je vous en conjure... ce fouet est lié a moi et moi a lui... ... " fit le juge vif et d'un ton desespéré

Cela dit, philèas rebaissa sa tête et attendit une réaction de la part du monarque.
Revenir en haut Aller en bas
Icare


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1313

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Jeu 18 Fév - 17:36

Hadès écouta la complainte du Balrog. Bien que de voir cet Homme d'habitude si hautain et sûr de son pouvoir se jeter à ses pieds divins le divertissait, le sombre monarque paraissait absent. En effet, ses pensées étaient toujours tournées vers Athéna et le fameux rendez-vous. Maintenant que la date et le lieu avait été fixés, le Seigneur des ombres se devait de tout préparer afin qu'aucun obstacle ne vienne entraver ses plans.

Son regard d'ébène se reporta sur Philéas lorsque ce dernier évoqua le combat entre Asgardiens et Athéniens. Ainsi le conflit perdurait même au delà des terres enneigées du Royaume d'Odin. Cette information redonna du baume au cœur machiavélique de la déité. Avec tous ces évènements, Odin devait être en quête d'alliés et les Enfers représentaient un bon compromis. Après tout, un pacte avait déjà été signé entamant la marche de l'alliance.

Bien qu'il ne fut pas au courant de la source de ce conflit, Hadès était sûr qu'en ce moment même Athéna ne devait dormir tranquille. Tant de choses se tramaient, Hadès lui même ne se reposait pratiquement pas mais contrairement à sa nièce la source de ce surmenage était le subtil mélange entre impatience et impétuosité. Le divin quitta ses pensées triviales lorsque le Balrog parla de son échec face à le reconquête de son arme.

Le regard du monarque se figea, ses traits se durcirent. L'échec était une chose qui l'exaspérait au plus haut point. Il n'attendait de ses guerriers que la victoire. Il ne pouvait se résigner à ce que les Enfers perdent la face vis à vis des autres factions. Tentant de trouver quelconque arguments, le déchu continua sa plaidoirie. Sans crier gare, Philéas prêta à nouveau serment comme s'il avait brisé l'ancien et souhaitait maintenant rentrer dans le rang.

Celui-ci lui apprit également que c'est Athéna elle même qui détenait le fouet du surplis du Balrog. A cette idée, Hadès fut pris d'un excès de colère. Aucune partie des armures des Enfers ne devait tomber entre des mains étrangères au pandémonium. En effet, si un puissant alchimiste arrivait à percer le secret des Surplis alors ces protections deviendraient inutiles en cas de bataille. La colère laissa place à la fureur, ses doigts divins ne cessaient de s'agiter. Il eut soudainement envie de prendre son Épée afin de mettre fin à cette hérésie dont le Balrog était le personnage principal.

Par réflexe, Hadès se releva tout de même subitement de son trône. Toisant le guerrier qui se trouvait en contrebas, il hésitait quand au sort qu'il lui réservait. Le soldat des Enfers, toujours à genoux, poursuivit ses dires en exprimant le souhait de pouvoir accompagner le monarque au sommet divin. Voilà ce par quoi le Balrog finit son accablant récital.

Toujours debout, Hadès poussa un soupir. Qu'allait-il faire de cet Homme auquel il n'accordait pour le moment aucune confiance malgré cette soudaine dévotion. Il réfléchit quelques instants puis brisa le silence pesant.

- Philéas de May, saches que je suis on ne peut plus contrarié. Il se peut que par ta faute, cette dite réunion entre Athéna et moi se révèle être un piège! Abandonner ainsi ton arme à une personne autre qu'un Spectre est déjà une faute qui pourrait te coûter ton Surplis et le peu de vie que je t'ai accordé! Tu n'as toujours pas répondu à ce en quoi je t'avais sollicité: Que faisais-tu la première fois au Sanctuaire de ces misérables!

Hadès commençait à perdre patience avec cet homme qui s'était adjugé le droit de passer outre les règles. Comme toutes les factions, les Enfers se devaient de suivre des lois afin de ne tomber dans l'anarchie, même si les Spectres étaient la personnification du mal. Ses actes pourraient très bien conduire les Enfers à leur perte. Le sombre monarque se devait de réagir face à cette situation. D'une voix forte et puissante, il s'exprima alors.

- Gardes! Ceci est un appel à toutes les forces présentes, que tous les Spectres accourent immédiatement à la Giudecca!

Voyant la priorité absolue de cet ordre, les serviteurs du Dieu des Enfers s'exécutèrent en vitesse et commencèrent leur recherche des différents Guerriers du Royaume. Quand la salle fut à nouveau calme, Hadès se concentra de nouveau sur le Balrog.

- Quand à toi, notre discussion n'est pas finie, seulement suspendue. De par tes frasques, je me dois de réagir et de donner de nouvelles directives à l'armée.

Le monarque fit alors volte face et se rassit sur le trône infernal. Il espérait que Philéas allait garder le silence et attendre patiemment dans un coin que le Maître des Spectres eut fini ses obligations seigneuriales. Cela laissait du temps au Balrog pour choisir ses mots...
Revenir en haut Aller en bas
morphée


Nouvel Éveillé


Messages : 2062

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Jeu 18 Fév - 19:40


Philèas avait belle et bien écoyait les paroles du monarque. Quel ironie, le Juge du silence se faisaint ainsi Jugait par son supérieur ? c'en était bien là trop! le noble voulait bien étre résonnable avec les siens, avec son Royaume, cependant son seigneur avait là dépassé les limites! le savait-il...? Philèas était bien trop incrontrolable et la notion du Mal s'était introduit dans sa noble personne.

Son sois-disante 'Jugement' s'écourta très très vite. l'Humeur de Balrog refit là face! Celle de la Colère et de La Haine.

l'Ombre dit errante s'était bien elevait contre son Dieu. Philèas n'avait pas appréçait les quelques paroles de celui-ci. Très vite, le regard du juge s'assombrit. Il était clair qu'avec la toute bonne Volonté du spectre, le monarque n'appréçiait Ô grand guère le noble des enfers. Rivalité Infernal ? quoi qu'il en soit, philèas de may ne s'arrétait point sur le statut de ce personnage qui se trouvait sous ses yeux. Il fallait l'avouer, c'était là un Dieux... mais, un dieu Arrogant et bien trop Présomptieux.

Le juge avait fait un belle effort en s'engageant vers celui-ci... en prétant serment... en se mettant mains et genoux sur le sol de divin face à lui. quel humilition pour une tel personne tel que philèas. le monarque avait-il remarqué cette effort ? en vain...

qui plus ai, le juge avait belle et bien précisait les informations du sanctuaire rapportait. le spectre avait fait une seul erreur! égaré son fouet. méritait-il de recevoir les foudre d'un dieu colérique et bien capricieux ? surement pas!!!

Quand à toi, notre discussion n'est pas finie, seulement suspendue. De par tes frasques, je me dois de réagir et de donner de nouvelles directives à l'armée. fit le monarque


qu'il en soit ainsi, le noble se releva, et remit sa sombre capuche tout en fixant bien les deux yeux du monarque. "-Notre entrevue est belle et bien achevé, Monarque!" fit Philèas. sans un mot, celui-ci s'en retourna tout en saluant bien ironiquement son ancien dieu d'un geste de la main.

car en effet, philèas était là, bien déçu de son monarque. Il avait espoir de clémence envers les siens. Celui-ci n'était que colérique et semblait Bien Capriçieux, surtout envers le spectre du Balrog. C'en était trop. Philèas s'en alla, non pas vers sa demeure, mais vers d'autre Royaume... ... vers d'autre Cieux... tout en laissant son royaume, du moins temporaiment!

La Toute Colère du Balrog avait là atteint son Paroxisme ... ... ...





----------------------------------------


... ... ... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
Malmsteen


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 321

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Jeu 18 Fév - 21:18

Arrow Porte des Enfers

J’étais parti en direction de la quatrième sphère des enfers suivi par le spectre du Lycaon. Je ne savais pas si les étoiles maléfiques de la magie et du rêve m’avaient suivi. En me retournant, je voyais seulement le ciel rouge, la terre noire et l’étoile céleste de la punition. Pendant le trajet, un garde portant le surplis du squelette couru vers moi à toute vitesse et hurla :

Spectres ! Spectres ! Sa majesté Hadès vous demande immédiatement. Il vous attend en Guidecca.

Nous allons justement en Guidecca. Maintenant, va prévenir les autres spectres, ordonnai-je avant de partir à toute vitesse vers le trône d’Hadès telle une sombre étoile traversant le ciel.

J’arrivai en Guidecca juste après la "fuite" du noble Balrog. Je ne le croisai pas et ne l’aperçu même pas. J’entrai dans la sphère lentement d’un pas calme puis, arrivé à une dizaine de mètres du sombre monarque, je m’agenouillai, la tête baissée. Je pu voir qu’en effet, l’empereur des ténèbres était en colère et était sûrement prêt à tuer n’importe qui. Mais que s'était-il passé pour que sa majesté se mette dans cet état ? Ne voulant pas subir le courroux de mon maître, je préférai ne pas lui poser la question. Je me contentai de dire :


Quels sont vos ordres seigneur ?
Revenir en haut Aller en bas
http://ss-the-last-battle.forumactif.com
Danma


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 119

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Ven 19 Fév - 14:19

Danma suivait le spectre du Bénou de près, même si il gardait une certaine distance entre eux, il restait toujours sur ses gardes. Les autres ne semblaient pas avoir quitté la porte des enfers, ce qui ne déplésait pas au Lycaon. Le paysage qui entourait les spectres était magnifique, si sombre si calme, il y régnait un silence de mort ...
Quand soudain, un garde vînt rompre ce silence:

Spectres ! Spectres ! Sa majesté Hadès vous demande immédiatement. Il vous attend en Guidecca.

Danma était honoré, que le seigneur Hades le demande, mais déja le Bénou répondait:

Nous allons justement en Guidecca. Maintenant, va prévenir les autres spectres.

Il partit ensuite à toute vitesse vers la 4ème sphère.* Pourquoi tant se presser ? Aucun danger nous menace que je sache, enfin bref, c'est parti ...*. Puis l'étoile de la Punition suivit celle de la Violence en pressant le pas.

Danma arriva auprès de son maître, ce dernier était assis sur son trône, son regard magnifique, remplit de colère glaçait le sang du Lycaon, un être dépourvu de sentiments, de peur, ce pouvoir immense le faisait presque trembler. L'autre spectre était déja là, à genoux devant le tout-puissant. Danma en fit de même et se présenta:

"Bonjour majesté, je suis Danma, spectre du Lycaon. Que puis-je faire pour vous servir ?"

Puis il baissa la tête et se tût, ne voulant s'attirer les foudres de son maitre, laissant la parole aux autres ...
Revenir en haut Aller en bas
Reiki


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 72

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Ven 19 Fév - 16:35

=> La Porte des Enfers

Reiki s’était lentement mis en marche… Plus elle progressait, plus elle accélérait, laissant derrière elle une délicate traînée de cosmos magique, qui ressemblait à un voile étoilée… Elle parcourait chacun des domaines, et s’étonnait, à son grand regret, de voir qu’ils étaient horriblement vides… Un jour, oui, ils seraient tous là… Présents pour se sacrifier au nom d’Hadès et du Royaume des Enfers… De nouveau, la Spectre se prit à faire l’excentrique rêve d’être aux côtés de son Dieu, d’être une nouvelle Reine pour cet autre monde… Tout en ayant conscience de l’énormité et de l’excentricité de ce désir profondément caché et enfoui en elle… Mais au fond… C’était ce qui la motivait et lui donnait envie d’aller de l’avant… Un leitmotiv chimérique dans un monde concret, voilà qui pouvait paraître étrange… La Japonaise aux cheveux de jais secoua alors la tête, elle se permettrait cette rêverie à un autre moment, car elle devait se faire attendre… Et qui sait comment le Sombre Monarque réagirait si elle était en retard, subir les foudres d’un dieu ne doit pas être de tout repos, et que dire lorsqu’il s’agissait du souverain de l’autre monde… Après avoir pris une bonne inspiration, l’Alraune concentra son cosmos dans ses pieds et le relâchait progressivement, augmentant ainsi la distance parcourue entre chaque pas. Puis, enfin, Reiki arriva à Guidecca, s’empressant de pénétrer dans la demeure de Sa Majesté en faisant le moins de bruit possible… Malmsteen et Danma étaient déjà agenouillés devant le Dieu des Enfers. Le regard de la belle eut le malheur de scruter furtivement et rapidement le visage du Seigneur infernal… Ses traits auparavant si sereins et détendus reflétaient un immense courroux… Le sang de l’Alraune se glaça et manqua presque de partir en sens inverse dans ses veines, et avant même qu’elle n’ait le temps de se demander la raison de cette colère, elle se jeta à genoux au sol, son regard pétillant avait perdu toute sa malice… Elle faisait de son mieux pour cacher sa crainte, et prit sur elle pour s’annoncer à Hadès, d’une voix ni trop fière ni trop peureuse ni trop insolente :

"Me voici Monseigneur, comme vous l’avez ordonné…"

Un frisson partit de son échine et descendit jusque dans ses jambes fines… Montrer sa crainte aurait été un déshonneur total pour la feu Princesse japonaise ; Hadès ne permettrait jamais ce genre d’écarts… Elle respirait profondément pour dissiper ses craintes et redevenir entièrement calme, acquérir une plénitude sans fin, comme le lui permettait son Seigneur lorsque lui aussi était calme. Reiki espérait que, au plus profond d’elle, elle n’aurait pas à subir son courroux… Elle se souciait seulement d’elle en ce moment, car dans ce genre de situation, les amis et les ennemis n’existent plus, seule notre propre vie comptait… Cependant la situation actuelle n’avait pas atteint cet extrême, et ce fut donc avec une très légère appréhension que l’Alraune attendait la suite des évènements…
Revenir en haut Aller en bas
Amendile


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 227
Armure : roman, manga, pc, les amis, le sax

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Ven 19 Fév - 22:22

Je revenais donc de la porte des enfers d'où nous avions "accueillis" les saints d'Athéna. J'ai appris plus tard qu'ils avaient donc demandés à obtenir une entrevu de la part du seigneur Hadès escorter de deux spectres pour rencontrer athéna. Pour moi c'était une bonne idée. Faire croire à Athéna que nous désirons la paix nous permettrer d'éliminer les autres dieux gêneurs plus faible. Puis de la détruire et enfin nous pourrons juger chacun des mortels pour leur pêcher. Et ceux qui seront pur accéderont à Elysion avec tout ceux qui seront rester fidèles à Hadés, ainsie va le monde, c'est le seul abutissement possible.
Le bruit des pas du spectre de la mandragore me sortit de mes songes, je la tallonais donx et arriva peut aprés elle chez Hadés. Aprés qu'elle se soit elle même présenter à notre dieu j'en fit de même.

Je posais le genoux gauche à terre, miss le bras droit sur ma jambe droite et mon poing gauche à terre. Tête baisser.

"ô Hadés trés grand, Hadés trés puissant, nous avons éxécuté notre missions. Que décide tu pour la suite des événements? Quelle est ta divine volonté? Quel sont tes ordres?"

Puis je réfléchis.

"Seigneur, ou est le spectre du balrog?"
Revenir en haut Aller en bas
Icare


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1313

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Sam 20 Fév - 16:56

Mais pour qui se prenait ce simple mortel! Lui qui sans le pouvoir divin, qu'avait consenti l'Empereur du Royaume des ombres à lui donner, ne serait rien. Un simple insecte dans la paume d'un Dieu. Il y aurait bien longtemps qu'Hadès aurait dû l'écraser au lieu de le laisser vagabonder en exposant son Surplis. Cet être si abjecte ne méritait que la mort. Le Maître des lieux lui réservait une place toute choisie au Cocyte.

Quand la déité vit Philéas achever la conversation d'un ton sec puis faire volte face pour s'éclipser, il n'en revint pas. L'Empereur sombre avait décidé d'accueillir à nouveau cet Homme afin qu'il s'explique et voilà que celui-ci se rebellait contre les créateurs. Le Balrog venait de laisser sa dernière chance s'envoler. Que croyait-il en agissant ainsi? S'il continuait sur ce même chemin, la mort serait sûrement son unique finalité.

Restant estomaqué face à cette situation nouvelle, il regarda sans bouger le rebelle disparaître derrière les portes de la Giudecca. Quand enfin Hadès prit conscience de ce qui venait de se passer sous ses yeux, l'homme était déjà loin. Pourtant, l'Empereur pouvait toujours sentir la cosmo-énergie du misérable en ses terres. Hadès allait lui même faire payer à cet Homme ses propos. Il commença à prendre son Épée divine, encore au fourreau, de sa main droite.

Le divin regarda le Cerbère qui se redressa instinctivement sur ses pattes. La bête pouvait sentir toute la colère de son maître. L'être tricéphale tourna subitement la tête en direction des portes du palais. Était-ce traître qui revenait faire parler de lui? Hadès suivit le regard de son animal et vit finalement qu'il ne s'agissait que des Spectres qu'il avait fait quérir.

Tour à tour, Malmsteen, Danma, le nouvel arrivant, Reiki et Amendile posèrent genou à terre montrant leur respect au Seigneur des Enfers. Hadès se ravisa alors et fut satisfait de voir qu'il lui restait des Guerriers fidèles. Il acceuilli ses Hommes d'un hochement de la tête. Devant ses soldats, il ne pouvait montrer la moindre faiblesse, ni même la moindre hésitation. Il les avait fait venir dans un but précis et devait se hâter de leur donner leur directives. Tous attendaient leur nouveaux ordres de mission. Déjà deux autres Spectres étaient sur des terres éloignées et Hadès n'avait toujours aucune nouvelles.

Ne doutant des compétences de ses émissaires, il reporta son regard sur ses forces disponibles. Sa fureur et sa frustration atteignaient toujours leur paroxysme. Nul doute que ces Guerriers pouvaient les ressentir. Soudain une question sortit du lot. Amendile venait de toucher à une corde sensible en demandant où était le Balrog. Le regard du Seigneur des Enfers perça celui du Spectre du Djinn. Il ne s'agissait point d'une question tabou après tout, le Monarque se devait de mettre ses Hommes au courant. D'une voix forte et colérique comme pour cacher son désarroi la déité prit la parole.

- Tout d'abord, merci à vous tous d'être venu si rapidement. Je n'en attendais pas moins de mes Hommes. Vous qui êtes ici m'êtes dévoué au plus haut point, je le ressens dans vos paroles mais également dans votre Cosmos. Mes idéaux vous portent et vous rendent plus fort. Malheureusement, ce n'est pas le cas de tout le monde. Suites à de récents événements, Philéas de May n'est plus à considérer comme un Spectre, comme l'un de vos compagnons, frères d'armes...

Voyant la stupeur sur le visage de l'assemblée, Hadès décida de tout révéler.

- Ce traître s'est rendu de son seul chef sur les terres d'Athéna et ne m'a point révéler ses raisons. Se croyant supérieur à moi, il a osé blasphémer les Dieux et m'a tourné le dos, reniant son serment. Ainsi, le Balrog n'est plus à mes yeux. Il ne s'agit maintenant que d'une brebis galeuse en fuite. En ce moment même, il se cache dans le Royaume. Je vais faire quérir toutes les sentinelles, placarder son nom dans toutes les ruelles afin qu'il paye pour ses actes et paroles. Je serais moi même son bourreau. De ma lame, je le ferai s'agenouiller avant de l'absoudre.

Hadès n'avait pas mâcher ses mots mais le peu d'estime qu'il avait précédemment pour cet Homme venait de se transformer en de la haine. Maintes fois, le Monarque l'avait prévenu, n'écoutant que son propre chef, Philéas avait lui même creuser sa tombe. Depuis les dires du Seigneur, aucun n'avait osé parler. Un silence des plus pesants s'était installé dans le palais impérial. Maintenant que la situation était claire, les ordres allaient être donnés. Le divin posa ses yeux, tour à tour, sur le Spectre du Bénou et celui du Lycaon. C'était la première fois depuis sa réincarnation qu'il voyait cet Homme.

Bientôt, le Monarque et ses Hommes festoieraient pour leurs retrouvailles mais le temps n'était pas aux réjouissements. Une Guerre allait peut-être bientôt éclater et les Enfers devaient se tenir prêts. Le prémisse se déroulerait sûrement durant la réunion au Mont Etna, lieu de déjà tant de fléaux.

- Malmsteen, Danma, dans deux jours, je dois me rendre au pied du mont Etna afin de parlementer avec Athéna sur l'avenir de ce monde. Je vous charge de vous rendre en ce lieu afin de trouver le meilleur endroit possible pour une telle réunion et d'étudier ce terrain. Je ne veux pas être la proie de quelconque embuscade ou autre tromperie. Emmenez avec vous quelques serviteurs afin de préparer au mieux ce sommet.

Hadès tenait à ce que cette rencontre avec sa nièce se déroule au mieux, sans surprise. Bien que cette réunion soit supposée secrète, une fuite d'information était possible. De nombreuses personnes en voulait à la vie du Monarque, il se devait d'être prudent. De plus, il n'était pas à l'abri d'une fourberie de la part des Chevaliers Athéniens. Le dieu tourna légèrement la tête afin d'avoir dans son champ de vision la Mandragore et le Djinn.

- Quand à vous deux, Reiki et Amendile, comme vous le savez sûrement, vous m'escorterez pour ce voyage. Je vous prie de bien vouloir tout régler pour le départ. Cerbère sera bien sûr des nôtres...

Le Monarque avait déjà tout planifié, il se voyait déjà dans son carrosse à scruter les flancs de la montagne, caressant son favori, attendant que le véhicule stoppe sa marche. Le Dieu fut contraint de sortir de ses pensées triviales quand le Balrog fit irruption dans son esprit. Cet Homme croyait-il réellement que le Seigneur des Enfers allait le laisser gambader libre dans son Royaume? Pauvre fou...
Revenir en haut Aller en bas
Amendile


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 227
Armure : roman, manga, pc, les amis, le sax

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Sam 20 Fév - 22:04

Le seigneur Hadés attendit que nous soyions tous réunis pour s'exprimer de sa divine voix. Il nous expliqua donc nos ordres et ce qui était arrivé à Philéas. D'un cotés j'était content. Pour moi cette homme ne méritait pas de vivre. Mais de la à ce que sa majésté se sallissent les mains. Cela me mettait en colère qu'ontre le spectre déchus. dis à Hadés

" Votre majésté, les préparatif ne seront pas long. Si vous le voulez je peut m'occuper de ce sale Philéas qui vous à tat manquer de respect. Ce n'est pas à vous de vous salir les mains pour ça. Si vous le souhaiter je peux l'amener moi-même à la huitième prison, ou vous l'amenez si vous le souhaitez."

Je sentais la colère d'Hadés. Son cosmos encore plus terrifiant dans ce cas là me fesait frissoner. J'attendait donc la réponse de l'empereur.


Dernière édition par Amendile le Dim 21 Fév - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
morphée


Nouvel Éveillé


Messages : 2062

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Sam 20 Fév - 22:34

d'une démarche toujours trés noble, le juge foula ce sol divin nommé Guidecca. Ainsi tous Spectres fidèle au monarque étaient belle et bien présent içi. La preuve en était. Philèas apparut tel une ombre rampante face au regard toujours si impassible du seigneur et maitre des Ténèbres. Quelque peu assez surpris par un tel public, philèas fixa chacun spectre, chaque visages, chaque regard, personne n'était épargné par le les deux petite yeux du juge. Nul doute, Le Monarque était là de retour parmis les siens, et préparait bien son Offensive sur le Monde d'Athéna.

Soudainement, le noble se mit avec très grande surprise à applaudir. c'était là bien incrompréhensible. "- Félicitation, Ô Hadès-Sama! " fit Philèas avec une petite révérance qui plus ai. Pouvait-on voir dans son geste une quelconque faiblesse face au monarque ? Puis le juge virvolta face aux spectres présent et reprit aussitôt. "- Votre Grandeur n'a guère perdu de temps. " fit le noble avec quelque mimiques des mains. Conflit interne ou tout simplement élément pertubateur ? quoi qu'il en soit, il fallait régler cela et vite. Philèas était venu en quête d'achever cette Discorde avec Son Monarque une Bonne Fois Pour toute.

Philèas plongea l'instant d'un moment son troublant regard dans sa unique bague, que celui-ci avait reçu de ses parents. Un présent lui rappelant son rang de Noblesse et aujourd'hui de Mortel... Très bientot, Le monarque allait déchainer les Enfers sur Terre, qu'allait-il advenirs des Protecteurs de la Justice eux-même ? qu'importe pour eux aprés tout. Le Balrog s'en fichait pas mal. Une chose était là bien sur, La situation actuelle était en cours et allait s'envenimer avec le Temps...

Le Regard vide, Philèas se rememora tout cela. l'idée de déchainer l'Enfer sur Terre lui Plaisait, évidemment. Philèas avait une nature bien trop sombre pour réssonait clairement. Le doigth sur ses lèvres, philèas se mit a penser a ce chevalier d'or, si têtu, ce chevalier d'o du Cancer avec qui, il avait pu s'entretenir quelques heures, ce dénommé Urio. Le Balrog, lui avait fait promesse d'une Guerre Sainte à Venir.

Désormais, Philèas avait bien hâte de retrouvé ce chevalier d'Espèrance... de le Traquer où qu'il soit! à arme égale. Cependant, un petit problème restait toujours en suspend, celui du Monarque en Colère, comme l'avait nommé le Juge. Philèas était bien trop arrogant et présomptieux pour un juge et spectre du Balrog. Il aimait se pavanait dans tout Enfers et apparaiçait rabaisser tout spectres. C'était là dans son éducation ! pouvait-on le condanmer pour cela ? aux yeux du juge, bien sur que non ! cependant, le monarque avait tout autre vision, hélas.

Il était temps que l'ombre se rabaisse en temps soit peu aux genoux du monarque. Réalisant désormais sa réel faute et son cumul, Philèas soupira de nouveau, abaissa sa tête devant hadès et fit "- Hadès-sama... Il suffit de tout cela! j'ai péché par simple Orgeuil, et je mérite tout bonnement vos foudres! " fit le juge qui était un genous à terre. puis soudainement, philèeas ouvrit ses deux bras et reprit "-Allez-y Achevez votre Juge, Ô monarque " conclua -il avec coeur.

Première conquête pour le monarque ?
Revenir en haut Aller en bas
Amendile


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 227
Armure : roman, manga, pc, les amis, le sax

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Sam 20 Fév - 23:19

Hadés allai me répondre quand nous vîmes Philéas qui revenait. Se pavanent dans sa décadence, cette idiot n'avait donc aucun sens de la réalité et de la conséquences de ses actions? Quelle impudence. Ne comprenais t'il pas qu'Hadés n'avait rien à voir avec lui. Hadés était née comme lui simple mortelle il y à des milliers d'année mais Hadés avait atteint le 9°sens. Il ne réalisait même pas ce que cela signifit, il n'imaginait surement pas la puissance du monarque. Ou alors il était fou à lier. Je trembler de râge quand je vit le spectre revenir comme si de rien n'était et provoquer hadés en lui demandant son jugement. Oui c'était une provocation. Je sortait les dent, c'était certe trés impolie mais humain, ou plutôt animale. Comme un bon chien qui sert son maître. Mais mon destin à était tracer par le sombre monarque dés ma naissance. J'allais frapper le spectre renégat mais je retenais mon coup.

Je me tournais vers le monarque

"Un seul! Vous n'avez qu'un mot à dire seigneur!"
Revenir en haut Aller en bas
Malmsteen


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 321

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Dim 21 Fév - 12:42

edit modo Frigg : c'est fait.... évites tout de même de faire ce genre de poste au sein d'une conversation. Tu floods et tu gènes peut être ton interlocuteur. Envoies lui plutôt un MP. Merci. Entre parenthèses tu fais toi même aussi des fautes d'orthographe.... Je ne m'étendrais pas la dessus? Sur ce bon jeu!

edit 2 : Aller je pense que nous sommes quitte. Sans rancune.

[HRP : Je fait moi même des fautes d'orthographe ? Bien sûr mais je n'ai jamais dit le contraire : "Je suis conscient que l'on fait tous des fautes d'orthographe mais essayez de vous relire". Cette phrase était dans mon précédent post Wink Je ne pense pas être un dieu de l'orthographe mais c'est agréable de lire un texte où il n'y a pas plusieurs fautes par lignes comme sur les exemples que j'avais pris.[/HRP]

Tour à tour, les autres spectres arrivèrent : Danma du Lycaon, Reiki de la Mandragore puis Amendile du Djinn. Le seigneur Hadès nous accueilli d’un hochement de tête puis nous regarda chacun son tour. Je pouvais, et les autres spectres aussi, ressentir la terrible colère du monarque. Celle-ci me fit frissonner de toute part. Jamais je n’avais ressenti une telle cosmos-énergie. Il était certain que l’empereur des ténèbres pouvait vaincre en quelques instants n’importe quels adversaires. Seuls les autres dieux pourraient lutter.

Amendile demanda où était le spectre du Balrog. Hadès nous apprit que Philéas de May n’était plus considéré comme un spectre, comme un des nôtres. Qu’avait-il fait pour perdre sa place ? Le dieu des morts répondit à cette question en expliquant que le noble s’était rendu de son propre chef au Sanctuaire et sans expliquer pourquoi à son maître. Etait-il devenu un traître ? Servait-il Athéna ? Philéas rajouta une couche en blasphémant sa majesté Hadès à qui il doit respect et obéissance. Cet acte était impardonnable. Le monarque voulait le tuer de ses propres mains. Mais Hadès ne devait pas se salir les mains pour un spectre de la faiblesse de Philéas. C’était compréhensible. L’empereur des ténèbres voulait se venger de l’affront que le Balrog lui avait fait mais il ne devait pas salir son divin corps. Je n’osai prendre la parole. Les autres spectres également.

Le dieu nous ordonna, à Danma et moi, de nous rendre au mont Etna afin de trouver le meilleur endroit possible pour la rencontre Athéna – Hadès et de chercher tous les endroits où les saints pourraient tendre une embuscade.


Bien mon seigneur. Vos désirs sont des ordres.

Puis il ordonna aux deux autres spectres de préparer le voyage. Le spectre du Djinn prit la parole et proposa au dieu de le laisser se débarrasser de l’infidèle. Ce dernier arriva en Guidecca d’une démarche noble. Il se mit à applaudir et à féliciter sa majesté Hadès.

*Quel fou ! Il a hâte de mourir ?N'importe qui d'autre aurait fuis les enfers depuis longtemps. Est-il courageux ou a-t-il simplement perdu la tête ?*, pensai-je.

Il s’approcha de l’empereur et lui demanda simplement de le tuer sachant que ce n’était tout ce qu’il méritait. Amendile se tourna vers le monarque attendant son autorisation pour engager le combat avec le Balrog. Je décidai d’attendre la réaction de sa majesté Hadès avant de partir. Si le dieu des morts laisserait le Djinn s'occuper de l'infidèle, alors je resterai. Par contre, si le dieu voudrait accomplir lui même sa vengeance, alors je partirain le sort de Philéas étant scellé...

Revenir en haut Aller en bas
http://ss-the-last-battle.forumactif.com
Danma


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 119

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Mer 24 Fév - 18:30

Alors que tous les spectres étaient agenouillés devant notre Dieu, la colère se sentait de plus en plus à travers l'aura et surtout le regard de notre seigneur, un mot de travers et c'était la mort pour qui se soit. Le Djinn prit le risque de rompre ce silence en demandant où était le Balrog, la réponse fut que l'on pouvait désormais le considérer comme banni des enfers, à cause d'un voyage au sanctuaire que notre maître n'avait pas permis.
*Il faudra que je me souvienne de ne jamais prendre d'initiatives trop importantes ...*
Jusque là, Danma ne trouvait pas que ceci mérité une telle décision, mais il apprit également que le spectre du jugement avait blasphémé sur les Dieux et tourné le dos à son camp, cet acte ne pouvait qu'être punis de la sorte, et le seigneur comptait s'en charger personnellement.
*A vouloir se croire trop puissant, c'est lui qui a fini par être jugé ...*

Il ordonna ensuite à Danma et Malmsteen de se rendre au mont Etna afin d'inspecter l'endroit et de trouver le lieu propice à une embuscade, si cela s'avérait nécessaire. Le Bénou acquiesça rapidement, le Lycaon en fit de même. Ce dernier ne semblait pas parfaitement satisfait mais il n'en montrait rien de peur de recevoir les foudres divines.
* Enfin quelque chose pour se dégourdir les jambes, mais tout ça en compagnie de Malmsteen, ça va être long ...*
Le seigneur ordonna également aux 2 autres spectres de préparer l'expédition qui aurait lieu dans 2 jours.
Amendile désirait se débarrasser du Balrog, ce dernier fit son entrée en applaudissant
*Il a du cran^^ Dommage que se soit un traître, j'avais enfin trouvé un vrai spectre.*
Alors que tout le monde s'attendait à une attaque, un combat, le Balrog demanda au seigneur de mettre fin à ses jours car il avait pêché.
*Zut, il a quand même un mauvais point, demandait qu'on le tue, il est donc comme les autres, une lavette ...*
Alors qu'il s'était levé, prêt à partir, Danma décida de rester, le temps de voir ce que notre maître réservait à ce traître ...
Revenir en haut Aller en bas
Icare


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1313

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   Sam 27 Fév - 13:14

Le Dieu des Enfers regarda ses troupes accueillir plus ou moins bien la nouvelle du bannissement de l'un d'entre eux. Hadès put voir dans leur regard que peu de ses Hommes n'appréciaient réellement l'ancien Balrog. Certains gardèrent le silence mais d'autres à l'instar du Spectre du Djinn en vinrent à réagir. Depuis le début, le Monarque avait pu sentir une certaine tension entre les deux Hommes. L'un était dévoué et fidèle, l'autre diamétralement opposé. Il était donc normal qu'ils ne puissent se supporter.

Amendile souhaitait s'occuper lui même du sort de Philéas, mettant en avant le fait qu'un Dieu ne devait s'abaisser à combattre pareil traître. Dans les faits, celui-ci avait raison mais parfois afin d'être sûr du résultat, il fallait parfois savoir se salir les mains. Même s'il perdrait un homme, cet acte apaiserait sa frustration et sa colère. Ce Philéas l'avait contrarié au plus haut point. Voilà des lustres qu'aucun mortel n'avait daigné lui répondre ainsi. D'un autre côté une telle rébellion réveillait les instincts primitifs de la déité. Le Seigneur des Spectres exprimait intérieurement une envie certaine d'en découdre, utiliser son Cosmos pour infliger des blessures.

Ne décolérant toujours pas, Hadès observa le Djinn d'un regard soutenu. A ce moment là, Malmsteen prit la parole, acceptant sans rechigner la mission décrite quelques instants plus tôt. D'un hochement de la tête, le divin marqua son contentement. Soudain, un clappement de mains retentit dans toute la salle impériale. Soudain une voix s'éleva et les yeux du Monarque s'écarquillèrent face à cette apparition. Ses yeux lui faisaient-ils défauts, était-il en train de rêver. Non certainement pas, plus l'apparition s'approchait plus la divinité distinguait ses traits. L'Homme qui avait tenu tête à un Dieu venait de montrer sa face abjecte. Vantant à l'aide de quelques paroles les qualités du Monarque il continua sa marche vers l'assemblée. Quand enfin celui-ci fut à égale distance des autres Spectres et du Maître des lieux, il mit genoux à terre et implora le pardon divin. Le traître requérait la mort comme punition.

Face à cette apparition soudaine, Amendile ne put, de nouveau, rester de marbre et réagit en trombe face aux propos de Philéas. L'envie d'en découdre pouvait se palper à pleine main. Un seul mot du Monarque et le Djinn se ferait une joie d'annihiler le Balrog. Toute l'assemblée retenait son souffle, personne n'avait osé agir ainsi. Il fallait être soit bête soit diablement courageux pour venir ici. Rien que la vue de cet Homme exaspérait le divin. Alors que le coup allait partir la voix du Seigneur s'éleva et résonna dans tout le palais:

- AMENDILE CELA SUFFIT! Je l'ai déjà dit, c'est moi et moi seul qui m'occuperait de ce misérable!

Les yeux d'ébène s'étaient illuminés d'une étrange lueur rougeoyante. Telle était la marque de fureur du Dieu des Enfers. Tous les gardes et sentinelles de la Giudecca étaient sur le qui-vive. Comme l'avait décrété Hadès, Philéas était maintenant considéré comme un traître dans tous les Enfers. Personne parmi les plus bas sujets n'osait prononcer son nom de peur de s'attirer les foudres divines. Tranchant le silence mortel de la Giudecca, le Seigneur noir libéra une once de son Cosmos pourpre. Le sol se fissura sous les pieds du déchu. Des morceaux de marbre disparurent comme aspirés. Alors des mains décharnées s'élevèrent de ces trous et vinrent agripper les jambes puis bien vite les bras de banni.

Les damnés obéissaient au Maître des Lieux. Ces âmes errantes feraient tout pour échapper quelques instants à la tortue infernale. Hadès jeta un coup d'oeil à Cerbère. Depuis que son Maître l'avait réprimander, celui-ci n'osait plus bouger et restait sagement aux pieds du trône. Portée et soutenue par la colère de la déité, la bête se leva puis libéra toute sa fureur d'un grognement qui fit trembler les murs du palais. Le chien des Enfers venait de se métamorphoser en sa forme primaire. De sa taille normale, il dominait chaque homme présent dans la pièce. Sa bave rageuse commençait à inonder le sol. Ses yeux de flamme cherchait à percer l'âme du traître. Il s'approcha de Philéas et les trois têtes déployèrent une nouvelle fois leur mâchoires à l'unisson.

D'un claquement de doigt d'Hadès, le familier réprima quelque peu sa rage primale et vint se poster dans le dos du Balrog. Le Dieu colérique leva sa main gauche et commença à animer ses doigts. Alors son arme divine s'éleva à quelques mètres du sol puis sortit délicatement de son fourreau découvrant ainsi sa lame maléfique. D'un nouveau geste, l'épée vint se poster perpendiculairement à la position du De May. Prêt à s'abattre à l'instar de l'épée de Damoclès, l'arme n'attendait qu'un nouveau mouvement du Dieu. Enchaîné par ceux qu'il avait jugé, mise à mort par sa supposé supériorité, sa nouvelle vie allait s'achever là où elle avait commencé.

Soudain, le grincement du à l'ouverture des portes de la Giudecca interrompit la scène d'exécution. Cette intrusion dans le palais ne pouvait signifier qu'une seule chose: un "invité" venait se présenter aux portes du domaine du Monarque. Hadès ne pouvait laisser à un Guerrier d'une autre faction voire cette faiblesse au sein de son Armée. Il ne pouvait également l'achever subitement, le sol immaculé du sang du Balrog aurait suffit à élever les soupçons. Serrant le poing contre cette malchance, l'épée entama sa descente et vint se planter droite dans le sol à quelques centimètres du visage du condamné. Hadès dévisagea l'homme:

- Ne crois pas que j'ai manqué mon coup...

Peut-être était-ce le destin de cet Homme de ne pas mourir aujourd'hui. D'une certaine façon Hadès était superstitieux. Il croyait aux signes et ce de part son éducation aux côtés de sa mère Rhéa, mère des dieux. Alors une nouvelle idée germa dans l'esprit du Dieu. D'une émanation de Cosmos, le sol s'entrouvrit encore plus qui ne l'était. Avant qu'il ne fut complètement englouti, Hadès adressa un message au condamné. Celui-ci fut télépathique afin que seul le déchu puisse l'entendre:

"Prépares à combattre pour survivre, j'ai de nouveaux projets pour toi. Si tu te plies à ma volonté divine, tu pourrais devenir plus puissant que tu ne l'as jamais été..."

Alors le sol se referma sur le Balrog, l'entrainant au plus profond des Enfers. Lieu connu de seulement quelques personnes, l'homme resterait en captivité jusqu'à nouvel ordre. Hadès jeta un coup d'oeil au Cerbère, celui-ci reprit sa forme minimaliste puis prit la direction de la sortie à la rencontre de Philéas. Le Monarque reporta alors son regard sur le reste de ses troupes:

- L'exécution du traître est repoussée. Comme vous l'avez compris, un nouvel intrus guette aux portes de notre Royaume. Amendile, toi qui m'a l'air si enclin à prouver ta vivacité, va à l'encontre de cet arrivant et amènes le devant moi s'il souhaite me délivrer un message. Dans le cas contraire, chasses le. Je n'ai guère de temps à perdre en ces heures sombres. Pour les autres, vous savez ce que vous avez à faire.

Hadès congédia ainsi ses Guerriers un à un. Il souhaitait s'isoler quelques instants afin de réfléchir aux derniers évènements. L'incident "Philéas" était peut-être une nouvelle opportunité. Si ce Guerrier tenait vraiment à la vie, il accepterait quelques basses besognes. En cas de succès, il assurait son renouveau parmi les Spectres. D'un mouvement de la main, il rappela son épée qui se rangea sagement dans son fourreau puis reprit sa place originale. Hadès ferma les yeux et rechercha la trace cosmique de Cerbère.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand le Rêve devient réalité...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le Rêve devient réalité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Giudecca-