RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexeï Absalon


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 76

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/170  (150/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Ven 26 Fév - 22:25

Cela faisait déjà plusieurs jours que je marchais dans l’espoir d’arriver enfin à mon but ultime, les enfers, royaume des ténèbres et de la souffrance, une destination de voyage rêvée par la plus part des gens encore vivant sur cette terre. Bientôt je ferrais partie de l’un des rares qui a pu entrer et sortir des Enfers sans devoir fuir les spectres du seigneur Hadès.

Mar-Got semblait de plus en plus agressive au fur et à mesure que l’odeur sulfureuse des Enfers approchait, elle semblait comme devenue méfiante, comme sur un terrain hostile, ses instincts en parfait éveil.

Je m’efforçai de faire la même chose que le familier divin me tenant sur mes gardes en balayant la zone du regard, l’atmosphère était de plus en plus lourde, l’odeur de plus en plus forte…En y réfléchissant bien je n’avais plus vraiment besoin de Mar-Got à se niveau là du chemin, je me serais orienter au nez et j’aurais surement trouvé mon chemin suivant l’odeur sulfureuse mélangée à celle des cadavres en putréfaction.

Le familier de la dame Frigg s’arrêta soudainement devant une paroi rocheuse qui semblait plus ancienne que tout ce qui était autour, de celle-ci s’échappait l’horrible odeur, je m’approchai lentement de Mar-Got et lui caressa la tête avec force et tendresse pour la récompenser de l’aide qu’elle m’avait apporté tout le long de mon voyage.

" C’est bien Mar-Got, tu as fait du très bon travail, Mais c’est maintenant qu’il faut faire le plus attention"

Je m’avançai prêt du mur que je frôlai lentement de ma main tremblante, je tournai alors rapidement la tête vers la gauche et je découvris un grand escalier qui me mènerais surement en haut du château que j’avais pu voir de plus loin.

J’avais effectivement raison, l’escalier, qui semblait être fait dans une pierre très chère, était poli par les nombreuses chaussures qui avaient foulé ses marches de pierre froide, ce qui me confortait dans l’idée que le passage était très utilisé. J’arrivai bien vite en haut des escaliers, un étrange sentiment me pris soudain le cœur, l’odeur devenait de plus en plus forte, créant chez moi une sorte de répulsion qui me fit frissonné de dégout, je me posai le long d’une sorte de puis sans fond, dont je ne comprenais pas vraiment l’utilité même si des marches étaient placée le long du puis, comme si l’on pouvait y descendre…

Je regardai alors Mar-Got qui ferma les yeux lorsque nos regard se croisèrent, elle s’approcha alors de moi et se frotta sur mon bras, je la caressai alors pour la récompenser une nouvelle fois de m’avoir mené à bon port.

"Alors ma belle qu’est ce qu’on fait maintenant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Amendile


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 227
Armure : roman, manga, pc, les amis, le sax

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Sam 27 Fév - 23:58

J'arrivais à la porte des enfers, lieu où les âmes rendu folles par la perte de leurs septs sens. Ces personnes allai être jugées par Hadés le trés grand, unique juge en enfer et dernier juge en ce monde. Mais parmis toute ces personnes je distinguais un cosmos, ce cosmos emmanait d'une personne qui n'avait pas perdu ses septs sens, d'une personne qui n'était pas morte.
Il était accompagnés d'un famillier divin. Je n'avais pas mon surplis sur moi, cela ferait donc comprendre à l'étranger que je n'étais pas venu pour me battre. Au pire je n'aurais aucun mal à le revétir.
Je m'avançais donc vers l'étranger, Essayant de percer son esprit par le regard, de ressentir l'univers à l'intérieur de lui comme je ressent le miens à travers le sens septième. Nous restâmes un moment à nous fixer, il ne pouvait me voir derrière mon masque comme moi je le voyait.
J'avais bien compris que c'était un guerrier divins du seigneur Odin. Une froideur pur émaner de cet homme comme de tous les Asgard. Unfroid pur et puissance. Dans ma vie de mortelle j'avais apris à apprecier les belle chose mais si j'ai appris à apprécier quelquechose en temps que serviteur d'Hadés c'est la puissance et la pureté d'un cosmos. Celle que je retrouve chez Hadés, chez les spectre, chez les guerriers divins, chez les saints.... Une parcelle de l'énérgie divine à l'état pur.
Je sortit de mes penser et sans ouvrir la bouche interpella le guerrier par le rêve éveillé
[-Guerrier du nord, dit à Hadés la raison de ta présence dans la maison des supplices, si tu est venu chercher la mort je sais que c'est sur le commandement de ton dieu, alors que veut tu dire à la mort?]
Je tournais la tête vers la file infinie. A cotés de nous marchaient les âmes en peines des enfers, chacun de leurs pas étaient imprimés dans le sol.Chacun de leurs pas pour moi étaient un échec. Me rappelant que nous n'avions pas atteint notre but d'apaiser toutes âme sur terre. Pour transformer la terre en enfer, ou la mort, la peur, les sentiments ne serait plus un fardeau. Ou il n'y aurait que sérennité.
Tant que nous n'aurons pas atteint ce but, le monde continuera de souffrir, et moi derrière mon masque je continuerais de pleurer derrière pour les morts des enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Mar 2 Mar - 23:16

*Une ombre s'approcha de l'Entrée des Enfers. Il pouvait sentir la présence de deux guerriers, mais rien de plus. Qu'importe, cela ne changerait rien. Il s'approcha lentement, ne faisant pas le moindre bruit, ne laissant pas l'opportunité à quiconque de sentir sa présence. Il voulait attaquer par surprise.

Il arriva finalement et aperçu finalement les détenteurs des deux Cosmos qu'il avait senti. Un Spectre et un Guerrier Divin! Finalement, peut-être avaient-ils plus qu'une alliance, organisant des réunions entre eux en Enfers. Cela expliquait beaucoup de choses.

Arrivant à hauteur des deux combattants, entouré par son long manteau noir, il s'approcha d'eux et finalement laissa qu'on puisse le sentir.

- Eh bien, les Spectres et les Ases sont beaucoup plus amis que je ne le pensais. Vous faites pitié.

Une boule d'énergie s'échappa de la main de l'homme, qui cachait son identité sous son long manteau. La puissance concentrée dans ce coup, frappa le Spectre de plein fouet qui tomba à terre.

- C'est tout ce que tu as à m'offrir, je suis déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Absalon


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 76

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/170  (150/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Mer 3 Mar - 18:47

Après un petit temps je sentis le cosmos ténébreux d’une âme décédée, un spectre surement, lorsqu’il s’approcha de moi je me rendis bien vite compte qu’il ne portait ni armure ni arme, il n’aurait surement aucun mal à la revêtir en cas de réaction hostile de ma part mais cela montrait les bons sentiments qui l’animaient en ces moments difficile.

Il me parla par la pensée, mais je n’eu pas le temps de lui répondre car une troisième personne fit son apparition, une personne vêtue d’un long manteau qui cachait son visage ainsi que tout son corps, cet homme frappa d’une sphère d’énergie mon interlocuteur qui tomba sous l’effet du coup.

Je me levai lentement calmant le familier de dame Frigg qui montrait les dents en grognant depuis l'apparition du mysterieux homme , tout en souriant du coin de ma bouche je m'approchai de lui et je dis avec un air de parfait désintéressement de l’agresseur :

"Lorsque tu auras finis pourrais-tu m’amener jusqu’à ton maitre, je dois lui parler ! "

Après avoir parler je me supris à serrer mon poing, symbole de la frustration de ne pouvoir me battre contre le mystérieux agresseur.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amendile


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 227
Armure : roman, manga, pc, les amis, le sax

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Mer 3 Mar - 22:09

Quand j'eu terminée de parler avec le guerrier divin un autre homme s'approcha, marchant lentement en enfers comme si de rien n'était. L'homme dans l'ombre, vétu de vétement noir s'adressa à moi.

- Eh bien, les Spectres et les Ases sont beaucoup plus amis que je ne le pensais. Vous faites pitié.

Puis ils projetta une boule de feu que je reçu de plein fouet. Mais j'allais me venger quelque seconde plus tard et l'homme ne pourrais rien faire.

- C'est tout ce que tu as à m'offrir, je suis déçu.

Le guerrier divin tenta enfin de calmer son famillier avant de me demander avec désinvolture de l'amener à Hadés une fois ce contretemps finit.

Cette attaque me frustra et me mit en rage. Je fermais les yeux et m'insinuais dans le subconcient de l'étranger, j'allai bien m'amuser avec cet étranger qui se promenait tranquillement en enfer. il essayait de résister mais j'était le spectre de l'étoile du rêve, il avait peut-être un grand cosmos, il pourrait sûrement me balayer d'un revers de main vu la résistance qu'il imposé mais les songes c'était MON domaine. Je commençais donc à lui parler

[-Bonjour Etranger! Je n'aime pas ta façon de te présenter mais je vais te pardonner, jouons à un jeu.]

Un sourire se dessina sur mon
visage. J'était quelqun d'assez généreux et calme mais quand j'était énerver au point d'utiliser mes pouvoirs je devenais sadique et impulsif.

[-Tu doit bien posseder des peur... Lequelle? Je n'en sais rien mais ce n'est pas grave. Tu vas regretter d'être venu en enfer et tu vas découvrir ce qu'est un cauchemar]

Puis Je fit perdre l'usage de ses cinq sens à Kyros: Il n'entendra, sentira, goutera, touchera, et verra que ce que je voulais. Pour l'instant il voyait du noir, entendait ma voix et ses autres sens étaient inactif. Je comptais m'amuser avec lui, aux mieux le faire basculer dans la folie mais c'était apparement un être trés puissant, pas quelqun qui a le profil à basculer facilement dans la folie. Dans son rêve il n'y avait que son esprit. De quoi faire basculer tout esprit non-éveilé au 8° sens dans la folie à long terme. Mais mes pouvoirs n'allais pas jusque là et dans quelque seconde j'allais devoir libérer un de ses sens pour le moduler à mes envie. Je choisis la vue.

D'abord une lumière commença à briller dans le noir impénétrable.
Quelqie chose allai en sortir mais quoi. Je réfléchissais, un mortel qui pénetre en enfer n'a pas peur de la mort, alors de quoi à t'il peur? Il à peur de voir son monde s'effo,drer. Je ne connait pas son monde au sens figurer mais nous avons le même monde au sens propre. Je revint donc sur mon idée de départ et la lumière s'évanouit dans un grand flash. Puis les enfers se redessinèrent, autour de l'étranger.
[-c'est rassurant, un sol tangible pour posser ses pieds, une ciel au dessus de soit pour s'orienter, des êtres même morts qui se mouvoi. Et si tout cela s'effondrer?]

Les morts qui marchait vers les enfers s'effondrairent par terre. Puis leurs corps se mirent à fondrent. Le guerrier divin subit le même sort, je riais. Le ciel devint noir, les reliefs du terrain s'affaissairent jusqu'a avoir un terrain plâne. Puis l'étranger eu l'impressio, que le sol se souleva.

[Ho! Plus de gens, plus de ciel, plus de relief, plus rien, juste le sol pour nous tenir, toi et moi... et si il n'y avait pls de sol?]

Et l'instant suivant un trou noir se format dans lequele je sautai, il s'agrandit jusqu'a arriber au contact de l'étranger qui tomba mais se raccrocha à un rebord du sol. Une tentacule sortit de l'abime pour prendre la jambe de l'homme mais il était fort. Une deuxième surgit, puis une troisième etc. Une sur ses jambe, deux sur son bras gauche, trois sur le droit, six sur son ventre, une enlaçant son visage. Le chevalier fut emporter aux milieux de cet abîme dans lequelle tournoyait des milliers de tentacules qui l'assaillait. L'homme aperçu mon " cadavre', tout sourire. La tête détacher du corps . et ceci continua pendant quinze bonne minutes d'horreur



L'homme sortit de ses songes éveillés. IL n'avait pas bouger d'un pouce pendant ce rêve.

-J'éspère que tu t'en souviendras toute ta vie. Lançais-je, satisfais de mes horreurs sans nom. Puis ma "crise" de sadisme se dissipa et mon visage se fit plus calme.

-Encore une chose comma ça et je recommence jusqu'à ce que tu m'implore de te suicider! Maintenant dit-moi pourquoi es-tu venu!


Spoiler:
 


[HRP Kyros: Je tiens à préciser que je porte un manteau qui cache mon Armure et mon visage, tu n'es pas censé me reconnaitre sans que je dévoile mon identité. De plus, je ne suis pas sûr que nos persos se soit déjà rencontrés, mais je me souviens pas vraiment, donc je l'affirme pas.]
- On s'est déja vu une fois mais c'est tout on s'est pas adresser la parole

Edit Odin: C'est surtout que le fait de créer une illusion ne rend pas une personne psyonique pour autant à forciori sur une personne qui à un rang superieur. Ce faisant, si il y a création d'illusion, je considère que la capacité spéciale du djinn est active ce qui entraine un cout en CS. Cette capacité ne permet en aucun cas de lire les pensées du joueur adverse, ni de connaître son identite. Tout au plus, créer un univers de cauchemenrd pour lui. Que cela affect ses souvenirs sur vie intime, pourquoi pas mais cela ne donne pas d'info.
éditer en conséquence


Dernière édition par Amendile le Dim 7 Mar - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Reiki


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 72

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Sam 6 Mar - 16:40



Quatre domaines séparaient Reiki de la Porte des Enfers… Et ceux-ci étaient majoritairement très peu accueillants… Mais rien de bien terrible pour pouvoir impressionner la Japonaise. Ses cheveux de jais volaient joyeusement derrière elle, son visage et ses yeux de jades reflétaient son impassibilité totale. Elle ne portait pas son Surplis, qu’elle avait laissé à Guidecca, mais un long simple kimono, dont le haut était blanc, et le bas était noir ; un véritable contraste peu habituel… Le tout était noué à la taille par un tissu assez usé, comme l’ensemble de sa tenue. Même malgré ces détails, l’Alraune demeurait magnifique, son charme naturel ne s’usait jamais, bien qu’elle fût âgée de 200 ans. Elle traversait donc joyeusement et rapidement les différents domaines, et sentait de plus en plus les cosmos des étrangers, sans pour autant avoir la capacité de les reconnaître. Ils lui étaient en effet inconnus, mais avaient cette terrible odeur de bienveillance et d’amour… Un peu comme ceux d’Henriques et de Deltotron, mais en plus puissants encore… Les sourcils noirs et fins de la Princesse se froncèrent… Amendile… Elle espérait qu’il serait en mesure de gérer pacifiquement la situation comme le lui avait demandé Hadès… De loin, aucun signe ne laissait présager une bataille, la belle soupira donc de soulagement… Mais en était-il de même sur les lieux dits ? Enfin elle arriva, et aperçut de loin la silhouette de son confrère, ainsi qu’un personnage masqué et un autre protagoniste encore… Le cœur léger et confiant, elle s’approcha, silencieusement comme à son habitude, et put enfin voir de près les visiteurs, les scrutant stoïquement. Les deux avaient un cosmos puissant, plus puissant que le sien, cela ne faisait aucun doute. Toutefois, ils étaient différents. L’un d’eux était glacial, et l’autre était plus chaud… Un Asgardien et… Un Saint ? Reiki expira ; savoir qui ils étaient n’était pas son but. Elle avait un message à porter à Amendile, rien de plus. Celui-ci semblait occuper, s’attaquait-il au supposé Saint ? La Japonaise la regardait d’un air dubitatif, et pendant ce temps elle s’inclina profondément face à l’Asgardien, puis face au guerrier capé -même s'il ne la voyait pas, au moins elle l'aurait salué ; comme le voulait la coutume dans son pays natal. Elle déclara solennellement :

"Monseigneur d'Asgard… Monseigneur capé… Soyez les bienvenus dans les sombres terres d'Hadès…"

Reiki se redressa ensuite, et jeta un regard au Djinn. Ses sourcils étaient toujours froncés… Elle soupira doucement et s'approcha de lui d'un pas de loup, posant une main à la poigne ferme sur son épaule. Ses lèvres pulpeuses s'approchèrent de son oreille ; son regard émeraude, étonnemment sévère, était rivé sur lui. Elle lui chuchota, de telle façon que les deux autres protagonistes ne puissent entendre :

"Ne tente rien d'imprudent… Notre Seigneur te fait savoir par mon intermédiaire qu'il souhaite que toi et moi laissions nos Surplis en Enfer pendant notre voyage. Comme tu le vois, j'ai déjà ôté le mien, je l'ai laissé à Guidecca. Il désire également que nous nous vêtissions en conséquence, car notre Maître désire que nous l'impressionnons. Pour ma part, je m'occupe également de Cerbère, si tu me cherches je serai dans le Champ de Fleurs…"

Reiki le relâcha et se détourna de lui, froidement, comme s'il n'avait jamais existé. De nouveau, elle s'inclina devant les visiteurs, s'adressant à eux une dernière fois :

"Mes Seigneurs…"

Elle s'en retourna ensuite au champ de Fleurs, où Cerbère devait impatiemment l'attendre…

Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Sam 6 Mar - 21:22

* Le Chevalier d'Or avait attaqué le Spectre, mais ce dernier ne semblait pas vouloir passer à l'attaque malgré tout. Il tenta de s'introduire dans l'esprit du Chevalier du Sagittaire, mais ce dernier l'en empêcha. Son pouvoir était bien plus grand que celui du Spectre.

- Je t'attaque et tu ne ripostes pas? Les Spectres auraient-ils perdu leur courage?

Il enleva son manteau, laissant son armure dorée éclairer ce lieux lugubre. Il n'avait pas de temps à perdre, il était venu pour se battre et démonter du Spectre. D'ailleurs, une autre apparut, et s'approcha d'Amendile afin de le dissuader de passer à l'attaque. Prudence ou lâcheté? Il fallait vraiment se poser la question, mais il n'y avait pas de temps pour cela. Si Amendile ne voulait pas se battre, le combat serait alors bien plus rapide. Tant pis pour lui.

- Bon! Tu m'as énervé, tu as essayé de t'introduire dans mon esprit et j'aime pas ça! Tu veux savoir ce que je suis venu faire ici? C'est simple...Te tuer! Alors mets-toi en garde, je passe à l'attaque.

Kyros se lança sur son adversaire, se préparant à passer à l'action et débuter un combat face au Spectre du Djinn.


[Hrp: J'ouvre le topic de combat dès que tu réponds]
Revenir en haut Aller en bas
Amendile


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 227
Armure : roman, manga, pc, les amis, le sax

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Lun 8 Mar - 0:10

Je finit donc mon attaque, mais ça n'avait apparement fais ni chaud ni froid à l'étranger, il avait un bon mental. Qui était cet homme me demandais-je. Je n'eu pas à me posée la question plus longtemps


- Je t'attaque et tu ne ripostes pas? Les Spectres auraient-ils perdu leur courage?



Ainsi il connaissait les spectres, je m'en doutais, une personne au cosmos si puissant ne pouvait ignorer les secret de notre univers.

Puis le chevalier d'or puisque c'en était un se découvrit pour enfin montrer son visage. Je l'avais déja vu, nous avions combattu les géants ensemble. Mais pas élever les cochons et sont intrusiont était impardonnable, mais je restait calme, je savais ce qu'il ne savait pas.



Puis la belle mandragore arriva, comme d'habitude trés élégante. Ces cheveux noir de jais toujours aussie attirant, son regard d'émeraude sensuelle.



"Monseigneur d'Asgard… Monseigneur capé… Soyez les bienvenus dans les sombres terres d'Hadès…" Fit-elle pour se présenter.



Puis elle s'approcha lentement de moi, mis sa douce main sur mon épaule dévetu de mon surplis. Je sentais qu'elle me fixait du regard, sa présence avait tojours quelque chose... De paralysant, on perder tout ses moyens devant-elle. C'en était épouvantable, j'aimer tant tout contrôler.



"Ne tente rien d'imprudent… Notre Seigneur te fait savoir par mon intermédiaire qu'il souhaite que toi et moi laissions nos Surplis en Enfer pendant notre voyage. Comme tu le vois, j'ai déjà ôté le mien, je l'ai laissé à Guidecca. Il désire également que nous nous vêtissions en conséquence, car notre Maître désire que nous l'impressionnons. Pour ma part, je m'occupe également de Cerbère, si tu me cherches je serai dans le Champ de Fleurs…"Me souffla-t'elle



Avait t'elle peur que le sagitairre est un 10° sens de super-ouïe ou ignorer t'elle vraiment TOUT des plan du trés puissant. Elle partit.


"Mes Seigneurs…"



Entendis-je à l'adresse des autres présents. Puis nous reprîmes notre " discussions avec le sagitaire





- Bon! Tu m'as énervé, tu as essayé de t'introduire dans mon esprit et j'aime pas ça! Tu veux savoir ce que je suis venu faire ici? C'est simple...Te tuer! Alors mets-toi en garde, je passe à l'attaque



Je riais



Ai au moins l'obligeance de m'acorder quelque se conde pour revétir mon surplis, joubliais que les chevaliers d'Athéna n'avait pas la force de tuer quelqun avec une armure de bronze, c'est pour ça qu'il se protège comme des Couards.



Mon surplis arriva instantanement à mon niveau et se plaça là ou il devait être. Je regardais le chevalier, riait en pensant au fait que le chevalier était en train de signer l'arrêt de mort de sa déesse.



" Je ne veux pas me battre! Je regardais discrétementle guerrier divin. Mais si nous devons ne arriver là..."




Revenir en haut Aller en bas
Teclis


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 193
Armure : Les petits bonhommes warhammer, les arts martiaux, la musique et les mangas

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Lun 8 Mar - 20:10

Teclis avait quitté le Guidecca et se dépêchait de rejoindre les portes des enfers. Hadès, le tout puissant seigneur des enfers lui avait clairement signifié qu'un guerrier n'était pas le bienvenue en ces lieux. Teclis s'était alors levé puis incliné devant son maître, tout en pensant que la seul façon de satisfaire la seule personne à laquelle il tenait était de réussir cette mission. Hors le puissant dieu n'avait pas précisé s'il fallait abattre, ou juste renvoyé l'inconnue. Mais le jeune spectre ne s'éternisa pas, il réfléchirait en route et sans aucun doute jaugé son adversaire. Après tout, c'était aussi cela la sagesse. Faire respecter l'ordre établie, surtout celui des dieux. Teclis approchait maintenant des portes et il sentait bien plus d'une personne. L'ensemble des cosmos dégageaient une énergie impressionnante, mais Teclis en distingua principalement trois, le quatrième approchait des lieux. Des trois cosmos un en effet n'avait rien à faire ici et vue sa puissance il ne faisait aucun doute qu'il s'agissait d'un chevalier d'or d'Athéna. Mais lequel ? Un autre cosmos, puissant lui aussi dégagé comme une aura de froideur et de chaleur, sanss doute un Ase pensa le jeune garçon. Enfin le dernier lui laissa pensé qu'un spectre était déjà sur les lieux.
Teclis avait vue juste. Lorsqu'il arriva, un guerrier divin regardait un spectre et un autre chevalier se faire face. Vue la situation figée, une sorte d'attaque mentale avait du être jetée. Teclis projetta alors ses pensées dans les environ et découvrit le subterfuge de son camarade. Quelle puissante attaque. Jamais il n'avait vue une telle chose. Il fallait absolument qu'il parle à cet homme, qu'il fasse connaissance, qu'ils deviennent amis. Il avaient tant à apprendre l'un de l'autre cela ne faisait aucun doute. Enfin ces pensées n'étaient pas de rigueur. Le seigneur Hadès lui avait dit de régler la situation et c'est ce qu'il comptait faire. Il chassa donc cela de son esprit et se concentra sur ce qui ce passé.
C'est alors qu'une jeune fille resplendissante fit son apparition. Elle resta juste le temps de glisser un mot à l'oreille de l'autre spectre puis partie en direction du champ des fleurs. En voyant cette jeune fille, Teclis prit sa décision. Il était hors de question de ce battre, il fallait garder le sol que cette femme foulait loin de tout désarrois. Une telle beauté ne pouvait qu'être louée, rien d'autre. Teclis s'avança donc vers le lieu du conflit. Lorsqu'il arriva il salua tout le monde par un joyeux :

"Bonjour tout le monde."

Puis ce plaçant entre les deux guerrier prêt à se battre continua :

"Je me nomme Teclis et représente la sagesse. Je ne tolérerait pas un combat que le Grand Hadès n'approuve."

Il se tourna vers son camarade :

"Reste calme ami. Le Seigneur des enfers souhaite que nous conduisions notre ami d'Asgard au Guidecca"

Il se tourna vers le guerrier d'Asgard, s'inclina et le regardant droit dans les yeux :

"Noble guerrier soyez le bienvenue chez nous. Soyez assurez que notre hospitalité vous accompagne tout au long de votre visite."

Enfin il lança un regard noir au visiteur et lui parla d'une voix froide et directive :

"Partez. Vous n'êtes pas le bienvenue ici. Si vous refusez je serais dans l'obligation de faire pleuvoir sur vous la colère de notre seigneur tout puissant. Mais malheureusement, pas avant d'avoir accédé à ses volontés et ramenait notre ami ici présent au palai de sa seigneurie. Ne vous en faites pas je suis homme de parole. Partez maintenant. Vos pensez vous trahissent. Ne vous en faîtes pas nous nous battrons bientôt."

Sur ceux il se retourna et s'avança vers le seigneur d'Asgard. Puis s'inclinant à nouveau :

"Veuillez nous suivre. Mon ami et moi allons vous mener à notre bien aimé Maître."
Revenir en haut Aller en bas
Alexeï Absalon


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 76

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/170  (150/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Ven 12 Mar - 19:54

L’existence d’un Humain se résume parfois à un simple flocon de neige, des flocons de neiges qui quittent le ciel pour se déposer lentement sur la terre cruel et chaude, une fois déposé sur le sol près du feu de la vie ils fondaient en quelque seconde comme si ils avaient fait tout se chemin depuis le ciel pour finir aussi rapidement leurs vie, plus brève qu’un éphémère, ce flocon de neige deviendra bientôt une goute d’eau qui bientôt s’évapora et personne ne pourra dire qu’il avait connu son existence, il sera oublié, comme l’Homme à sa fin car si personne n’est éternel il tout aussi vrai que la mémoire s’efface très rapidement et que l’existence d’un Homme seul ne représente qu’un grain de sable à l’échelle de l’univers.

La mémoire n’est pas assez grande pour pouvoir se souvenir de toute les personnes que l’on rencontre en une vie, c’est malheureux parce que même si nous le voulons vraiment, malgré tout nos efforts, nous n’arrivons pas à tous les connaitre, toute ces personnes ont pourtant une histoire qui leurs est propre et la connaitre est comme découvrir une bibliothèque cachée derrière un mur de brique mais l’Humain n’est pas fait pour se souvenir de ses semblables, ils ont un trou dans le cœur que rien ne peut combler…

Ce trou profond que rien ne peut combler j’ai essayé de le comblé, comme la plus par des Hommes j’ai essayé de le comblé avec toute les choses que je pouvais atteindre mais à la différence des autres membres de mon espèces je pense avoir réussis à le boucher, en tout cas temporairement, mon statuts et ma présence des dieux m’emplis d’un sentiment que je n’avais jamais ressentis auparavant, un sentiment de complète satisfaction, pour la première fois de ma vie je ne ressent pas le besoin d’une chose supplémentaire…Je suis heureux…

Je pense avoir demandé cette mission en enfer pour me prouver à moi-même mais aussi aux autres que je mérite ce bonheur. Je dois me convaincre de ce fait, je dois mériter ma place, je dois accomplir autant d’exploit que mes camarades, je dois devenir un guerrier divin digne de porter se nom si prestigieux.

Je n’aurais pas cru ma mission en enfer si passionnante, à la seconde où un spectre d’Hadès avait fait son apparition un guerrier d’Athéna avait lui aussi fait son entrée, un combat entre les deux guerriers allais ce déclencher et je ne pouvais pas réagir pour aider le spectre dans son combat sans le déshonorer car je l’aurais aidé dans un combat qu’il aurait dû mener seul.

Lorsque j’allais me faire à l’idée de devenir le spectateur d’un combat qui n’était pas le mien un second spectre fit son apparition, plus noble et plus sage que son camarade en apparence, il se présenta à nous comme étant Teclis représentant de la sagesse, il s’inclina plusieurs fois devant moi avant de m’inviter à le suivre, il allait me mener à son maitre.

Je lui souris et le salua à mon tour pour ensuite prendre la parole avec toujours le même sourire aux lèvres en m’adressant cette fois au premier spectre

" Mon cher allier, spectre d’Hadès, est un sage Homme, vous devriez l’écouter, il serait dommage que votre maitre vous punisses à cause d’un malheureux mal entendus entre vous "

Je savais bien que le conflit déclenché par le chevalier d’or cachait surement quelque chose, et ce quelque chose devait surement avoir un rapport avec moi, je le dis que la meilleur chose à faire pour l’instant était de l’ignorer.

Je me tournai vers Teclis avec cette fois un regard sérieux et je lui dis d’une voie claire et sans plis :

" Emmenez moi jusqu’à votre maitre s’il vous plait, passez devant ! Je vous suis "
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Dim 14 Mar - 22:50

le sanctuaire.

Bientôt Urio rencontrerait de nouveau ce Philéas de May, sombre et arrogant, spectre d' Hadès. Il avait fait une longue route, mais jamais il ne baissa le régime de sa marche, pour ainsi se rendre aux portes de l' enfer. Ce décor de mort ne le rendait pas nerveux car l' endroit qu' il découvra à la possession de l' armure d' or du cancer y ressemblait grandement. L' obscurité était omniprésente, la lumière n' avait pas sa place au sein même de ce royaume de l' ombre. Des âmes errantes se promener sans réel but, poussant des cris de souffrance et de douleur intense.

En avançant encore un peu plus dans les profondeurs de la terre, le chevalier d' or du cancer apperçut droit devant lui deux personnes. Alors, il alla mettre sa main pour allait ressentir si le fouet était toujours là, cachait sous l' armure d' or, puis la ré-enleva. Au premier abord il constata qu' ils étaient des guerriers de clans différents. Il avança vers les deux hommes et se présenta en bon éduforme.

- Messieurs. Je me présente. Je suis Urio le chevalier d' or du cancer et je viens du sanctuaire sacré d' Athènes. Je viens pour rendre visite à Philéas de May et le seigneur Hadès. Je ne viens nullement en agresseur, mais juste en visiteur.

Le chevalier d' or du cancer se tû et n' en disa pas plus. Il ne divulga pas pour le moment le pourquoi de sa venue, et il espérait bien que tout se passe pour le mieu.
Revenir en haut Aller en bas
Teclis


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 193
Armure : Les petits bonhommes warhammer, les arts martiaux, la musique et les mangas

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Lun 15 Mar - 12:37

Apparement le combat entre les deux chevaliers devenait inévitable. Cependant, quelque chose déplaisait fortement à Teclis. Il savait les chevaliers d'or puissants, inébranlables et fiers combattants. Il sentait que son ami n'était pas assez fort pour vaincre un tel adversaire. Il fallait absolument que le Seigneur tout-puissant Hadès intervienne et arrête se combat qui tournerai tôt ou tard mal pour son adversaire. Déja le combat avancé et il semblait que Amendile se faisait surpasser. Vraiment ces chevaliers étaient dignes de leur réputation.

Pendant ce temps, et cela ravi le jeune spectre, le guerrier divin compris que les chevaliers d'or agressaient sans raisons les spectres. Il devenait donc indéniable qu'il les rejoignes. Le guerrier divin confirma ses pensées en le traitant d'ami et en lui demandant de le mener au Guidecca, à son maître bien aimé. Teclis accepta en s'inclinant à nouveau et en demandant poliment au guerrier divin de le suivre.

Cependant, un autre problème s'insinua dans le corps de Teclis. Un nouveau cosmos puissant venait de faire son apparition, un cosmos incommensurable, comme celui du chevalier qui combattait son ami. Comprenant qu'il ne s'agissat pas de l'un des siens, Teclis se retourna et se mit en garde. Un chevalier d'or venait de faire son apparition. Plus précisement celui du cancer. Teclis le reconnue à son casque en forme de crabe. Sa main venait de sortir de sous son armure. Que pouvait-il y cacher ? Cela éveilla les soupçons du jeune spectre qui se fit méfiant. Bien plus que d'habitude. Comme si le geste du chevalier avait été dangereux. Néanmoins, le chevalier d'or se présenta poliment et demanda avecla même politesse qu'on le mène à l'un des nobles spectres et à Hadès lui même. Il ne faisait aucun doute que le guerrier préparé quelque chose. Teclis cependant salua le chevalier, le plus amicalement qu'il pu malgré la froideur qui percée dans sa voie mélodieuse :

"Bonjour à toi guerrier d'Athéna je me nomme Teclis spectre du Naga étoile céleste de la sagesse. Je me rendait justement avec mon ami d'Asgard au Guidecca. Si tu veux bien me suivre. Cependant garre à toi. Au moindre geste suspect Hadès en serra avertie et des spectres viendront me secourir. Sache aussi qu'ici je suis chez moi et que je connais tous les secrets de ces lieux."

Teclis lança un regard froid à Urio. Avant de se retourner et de convier les deux chevaliers à le suivre.

Guidecca
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   Jeu 18 Mar - 15:55

hrp: Désolé Alexei!!

Une réaction ne se fit pas tardé de la part d' un des deux hommes. Le spectre se présenta sous le nom de Téclis, spectre du naga de l' étoile céleste de la sagesse et répondit sagement au chevalier d' or qu' il pouvait les accompagnaient jusqu' au Guidecca avec la compagnie du guerrier divin d' Asgard. Urio se demandait pourquoi un guerrier divin était présent aux portes de l' enfer? Que venait-il faire ici, et dans quel but?

- Très bien spectre du naga. Je te suis mais ne crains rien de moi, car je viens juste pour voir ton maître et le spectre du balrog comme je te l' ai dit.

Le chevalier d' or du cancer venait de ressentir une sensation étrange, comme si quelqu' un qu' il connaissait était présent ici même. Alors il se retourna et scruta l' horizon. Il ne voyait rien, ne ressentait rien non plus, alors il se retourna de nouveau. Mais cela n' était certainement dû au fait de sa trop grande imagination! Probablement en tout cas!

Urio se mit à regardait le guerrier divin de haut en bas. Celui-ci n' était guère bavard! Puis le chevalier d' or du cancer suiva la marche de Téclis et se rendit de ce pas vers l' empereur Hadès. Enfin cet rencontre allait avoir lieu! Enfin il pourrait revoir ce Philéas!

*** Philéas...tu ne perds rien pour attendre... Je suis là avec ton arme et je vais rencontré ton dieu et lui dire certaine chose à ton sujet...Nous verrons bien comment il réagira face à mes dires...*** pensa Urio, tout en souriant.

Il se retourna une dernière fois pour voir la route par laquelle il était venue. En espérant bien que ce ne soit pas qu' une route pour un simple aller, le retour pouvait être envisageable, seulement si il suivait les régles à la lettre.


Guidecca
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivé du Guerrier Divin de Bêta aux Enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Porte des Enfers-