RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 aprés que le sang coula

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amendile


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 227
Armure : roman, manga, pc, les amis, le sax

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: aprés que le sang coula   Sam 10 Avr - 21:55

Dernière étape avant de retrouver Hadés, cette étendue glacé qu'était le cocyte me brulait le visage, ma plaie refusant de se refermer. La tête de plusieurs chevaliers dépassaient des neiges infinie, certain ce serait peut-être amuser à leur faire du mal. Mais moi je respectais les morts même si ils étaient inconscient et qu'il avaient trahi Hadés, la plus grande erreur que pouvait faire un mortelle, ils avaient entravée le grand dessein d'Hadés, le grand dessein de délivrance et de paix éternelle qu'offrait Hadés aux mortelle. J'évitais donc soigneseument les tête de ces hommes, la plupart ayant était des saints. J'arrivais enfin au Giudecca..
Revenir en haut Aller en bas
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1650
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: aprés que le sang coula   Dim 11 Avr - 18:38

[HRP : Si mon intervention t'ennuie, je l'enlève, pas de problème !]

Tout en donnant un coup de pied de dépit dans le nez de l'un des damnés de cette destination de rêve qu'était le Cocyte, je grinçais des dents avec irritation. Le pécheur gémit dans un état de demi-conscience, mais je ne l'écoutais même pas. Je n'arrivais pas à trouver mon homme. Pourtant, j'avais ratissé tout ce champ glacé à sa recherche, renversant les têtes, écartant les mèches de cheveux gelées du bout de ma botte. Cela avait pris des heures, mais cela n'aurait été rien si je n'avait déjà passé plusieurs jours à fouiller les Enfers tous entiers, à en explorer chaque recoin bourbeux ou obscur, depuis l'arc de triomphe qui en marquait l'entrée jusqu'ici.

Et que se passait-il quand le spectre de l'investigation ne parvenait pas à faire aboutir son enquête, à trouver ce qu'il cherchait ? Hé bien, il recommençait à zéro, ou bien il allait essayer de convaincre l'administration que l'erreur venait d'elle, tout en évitant de dire tout haut ce que l'on pensait tout bas. A savoir que ce n'était qu'une bande de bras cassés qui faisait tourner en rond les étoiles terrestres avec leurs boulettes. J'étais véritablement exaspérée. La tâche était disproportionnée par rapport à l'enjeu. L'envie de retourner immédiatement à cette corvée me manquait franchement. Il devait bien y avoir quelque chose de plus urgent à faire que de chercher une aiguille dans une botte de foin.

C'est alors que je vis un autre spectre, une étoile terrestre à en juger à la qualité de son armure, traverser le champ de neige. Il avait l'air plutôt mal en point, blessé au visage, le corps tuméfié en de nombreux endroits. Je ne pus m'empêcher de lui décocher un sarcasme. C'était plus fort que moi.

« Alors, on a fait de mauvaises rencontres ? »

Je me repris assez vite tout de même. Entre étoiles terrestres qui nous tapons le sale boulot les premiers, il faut se serrer les coudes. D'autre part, j'étais assez curieuse de savoir quels ennuis ne manqueraient pas de nous tomber sur le dos, tôt ou tard. Ma voix amère ne cachait pas ce que je pensais de notre rôle dans l'armée de Notre Seigneur. Bien entendu, je ne remettais pas en cause les choix de sa Majesté Hadès. Seulement la mise en pratique de l'organisation de ses troupes. Cependant, c'était un peu la même chose dans toutes les armées, même aux échecs, on avance les petits pions d'abord.

« Un spectre de ton rang, en chemin vers le Giudecca, a toutes les chances d'être un messager. Es-tu porteur de nouvelles confidentielles, ou aurais-je le bonheur d'une exclusivité ? Laisse-moi deviner : la situation va exiger que nos humbles petites personnes vont avoir l'immense privilège de se faire envoyer en première ligne sous peu, pour ménager le confort des célestes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Amendile


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 227
Armure : roman, manga, pc, les amis, le sax

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: aprés que le sang coula   Dim 11 Avr - 22:08

Je marchais dans la neige glacée quand je vit un spectre donner un coup de pieds à un saint mort. Il avait l'air assez insouciant. Je le rejoingit, ôu plutôt la rejoignit car même si elle avait une armure intégrale les courbe de son armure laissé devinez ça féminité.

- C'est quoi cette façon de traité les morts! Un peu de respect!
lui retorqu'ais-je

Elle me regarda...

- Alors, on a fait de mauvaises rencontres ? me questionna t'elle derrière son masque inanimé.
-Le jour où tu te battra contre un chevalier d'or je n

e suis pas sûr que tu t'en sortira aussi bien que moins, moi j'ai réussi à le faire fuir parcque je l'ennuyais.
Dis-je sur un ton ironique.

-Un spectre de ton rang, en chemin vers le Giudecca, a toutes les chances d'être un messager. Es-tu porteur de nouvelles confidentielles, ou aurais-je le bonheur d'une exclusivité ? Laisse-moi deviner : la situation va exiger que nos humbles petites personnes vont avoir l'immense privilège de se faire envoyer en première ligne sous peu, pour ménager le confort des célestes ?

Au vue du ton qu'elle employer depuis tout à l'heure on aurais dit qu'elle méprisait tout les spectres de rang supérieur au siens. Cela étaits loin de me faire plaisir, je me souvenais bien de ces spectres avec qui j'avais combattu aux monts Etna, tous des personnes courageuses et dévoué aux seigneurs Hadés.

Je lui dit tout en continuant mon bout de chemin
-Qu'est-ce que tu raconte? Tu sort d'où? Du sanctuaire? Ici entre spectre ont se respecte peut importe son rang. On est pas des chevaliers. Sache que j'ai combattu aux cotés de spectre céleste et même de juges des enfers, j'ai conversé avec des dieux et il était à des kilomètres de la vision que tu semble en avoir. Tu es donc la nouvelle spectre de l'investigation. Pas êtonnent que tu sois curieuses comme ça. Mais tu ne saura rien avant le seigneur Hadés, je ne sais pas qui t'a envoyé mais tu vas m'accompagné. J'ai des fait à rapporter aux seigneur Hadés et les choses vont radicalement bouger ensuite. Viens!

Je repris mon chemin en lui faisant signe de me suivre.

-Je m'apelle Amendile. lui dis-je derrirère mon masque.

Quelque minutes aprés je lui lançais tout simplent avec un petit sourire sur le visage

-Au fait, une femme avec un masque, c'est laid.

Giudecca
Revenir en haut Aller en bas
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1650
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: aprés que le sang coula   Lun 12 Avr - 11:42

Tiens donc, voilà qui était original. Je venais de rencontrer un preux chevalier qui prenait la défense de ces sacrilèges qui avaient souillé l'honneur des dieux. Le plus drôle étant qu'après avoir parlé de respect aux saints morts, il devait dénigrer les manières du Sanctuaire. Je ricannais intérieurement. A ce qu'il disait, notre héros avait affronté un chevalier d'or ... Rien que cela ! Voilà qui sonnait comme un signe avant-coureur d'une guerre contre les saints. On disait que les chevaliers d'or ne sortaient pas de leurs temples sans une raison valable. Il n'y avait pas de doute, à moins d'être un parfait vantard, le spectre en face de moi détenait des informations assez importantes pour s'être battu avec le fleuron de l'armée d'Athéna.

L'énervement du spectre était cependant un bon indice de sa bonne foi. Il se mit à me faire la morale sur les rangs, la prétendue égalité qui existait entre les serviteurs d'Hades, Il pouvait se mentir à lui-même si ça lui chantait, il n'empêchait qu'un spectre de seconde zone avait intérêt à ne pas parler trop fort en présence d'un supérieur s'il ne voulait pas finir en rondelles. Ne pas se voiler la face sur ce genre de réalité permettait d'éviter de grosses déconvenues.

« Ma foi, si c'est ton point de vue sur les choses ... Sache cependant que je ne suis pas de ceux qui distribuent leur estime à la légère. »

Toujours est-il qu'il m'enjoignit de le suivre jusqu'au palais. Ben voyons. Monsieur s'octroyait le droit de me donner des ordres. Je ne dis rien, car j'avais envie d'en savoir plus, mais je n'en pensais pas moins. C'était son ancienneté et son expérience qui lui donnaient apparement ces droits. Pour le reste, question autorité, on pouvait repasser. A l'heure actuelle, mon interlocuteur était plus couvert d'égratignures que de gloire, surtout après avoué avoir obtenu sa survie en ... lassant son adversaire ? Je laissais donc partir devant l'étoile terrestre de l'ennui, non sans avoir donné, dès qu'il eut le dos tourné, un dernier coup de pied au saint, avec un reniflement méprisant. Les présentations se firent en chemin, à la va-vite.

« Tu as bien deviné, je suis bel et bien l'étoile terrestre de l'investigation, Christa de la chauve-souris. Et tu m'excuseras, mais je préfère rester dans la bienheureuse ignorance de tes goûts en matière de femmes ... »


Arrow Giudecca
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: aprés que le sang coula   

Revenir en haut Aller en bas
 

aprés que le sang coula

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Cocyte-