RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Déferlante sur les Enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Wimber


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2117

Feuille de Personnage :
HP:
300/300  (300/300)
CS:
306/306  (306/306)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Déferlante sur les Enfers   Lun 14 Juin - 10:51

Arrow Jardin de Corail

Les coraux d’Unity le conduisirent tout droit vers le Royaume des Ombres, domaine incontesté du Sombre Monarque, le tristement célèbre Hadès. Au fur et à mesure qu’il s’éloignait des profondeurs marines, Unity sentait un malaise s’installer en lui. Il n’était pas à sa place loin de l’Empire de Poséidon, loin de la vie benthique et des littoraux balayés par les vents. Mais il avait une mission à accomplir et celle ci passait avant tout le reste. Une fois celle tâche accomplie, il pourrait retourner vers les abysses qui lui étaient si chers.

Il arriva bientôt à l’entrée du Mekkaï, et le ciel, hésitant entre le noir d’encre et le rouge sang, n’augurait rien de bon. Il avançait d’un pas prudent, et se retrouva bientôt devant une arche gigantesque qui devait être là depuis maintes générations de mortels. Aucune plante, aucun oiseau, pas même un souffle de vent. La mort et le silence régnaient en maîtres absolus en ces lieux, et revêtu qu’il était de son écaille flamboyante, il se dit qu’il devait ressembler à un soleil au cœur des ténèbres. Sa protection ne ressemblait en rien à celles que portaient les 108 étoiles maléfiques, forgées à partir de minerais issus des mines infernales. Il leva les yeux et put lire.

"Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir".

Retirant son casque qui cachait complètement son visage, il s’avança bien que l’espoir était toujours présent en son cœur. L’utopie de l’Empereur des Mers verrait enfin le jour. De ses ruines, l’ancienne Babylone renaîtrait et Séraphina pourra enfin vivre la vie à laquelle elle aspirait, loin de Blue Graad et de ses rigueurs… Restant attentif à ce qui se passait autour de lui, Unity s’arrêta alors, ne pénétrant pas plus avant ce domaine, préférant attendre que l’un des redoutables spectres se présente à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Aly


Nouvel Éveillé


Messages : 4862

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Déferlante sur les Enfers   Mar 15 Juin - 16:18

Arrow Jardin de Corail

J’avais suivis Unity laissant derrière moi Miss antipathique et Phantasos. Certes, je ne le connaissais pas et je n’avais pas envie non plus de faire copain copain avec une personne qui avait mis l’empereur des mers et des océans en colère. Quoique, de ce que je savais sur la mythologie, c’était habituel chez le souverain. Mais bon, ce n’était pas du tout mon problème, j’étais qui moi pour le juger. Je n’étais rien pour lui, une simple néréide du rang le plus bas possible. Amphitrite m’avait choisi pour sa protection tout comme celle de la prêtresse. Et c’est le cœur plein d’inquiétude que j’étais parti en mission.

L’aura d’Unity était puissante, plus puissante même qu’Ondine et comment avais je réussi à venir jusqu'ici? Je n’en savais guère, mais une chose était sur, j’avais été aidé pour accomplir ses exploits car j’étais maintenant au côté d’Unity. Un sentiment de malaise m’avait envahis à mon arrivé. L’horreur se lisait sur mon visage, je secouai la tête afin de chasser tout ça et mon regard se posa sur l’arche ne comprenant rien du tout à ce qu’il était écrit. Mes yeux se détachant alors sur ceux d’Unity je lui posa ma question sans timidité.


- Que veut dire ses instructions tout là haut ???

Mon regard se posa alors de nouveau sur l’arche et mon malaise partit plus vers une peur panique qu’autre chose. Mais il fallait que je contiennes ça. Pourquoi je ressentais tout ça? Il est vrai que je préférais de loin le paysage subaquatique. Et pour le peu de temps que j’y étais restée, l’Atlantide me manquait, je n’aurai pas cru penser cela mais c’était bel et bien vrai !

Prenant alors mon courage à deux mains, je pris le pas derrière Unity tout en regardant les falaises sombres, ce ciel tout aussi morbide. La mort, tout ça sentait la mort… Je me demandais à ce moment comment faisaient ceux qui vivaient en ces lieux? Et un soupir s'évacua en pensant à Ondine. Qu’allait elle encore dire ? Quelles seront encore ses réactions ? Ferait elle encore la fière dans ce monde si lugubre ? Allait elle nous faciliter la tâche sur la mission que Poséidon nous avait incombé ? Je pensais trop, voir même trop fort peut être…


Revenir en haut Aller en bas
Ondine


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 620

Feuille de Personnage :
HP:
105/156  (105/156)
CS:
45/170  (45/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Déferlante sur les Enfers   Ven 18 Juin - 19:23

Arrow Jardin de Corail

Vagabonde, aux couleurs ternes, la peau si pâle que telle une morte exsangue, je divaguais aussi loin que je le pouvais. J’étais encore secoué par le trajet, un profond noir m’ayant habité soudain, sans me souvenir de quoi que se soit. Tentant d’ouvrir les yeux, je me rendis compte que la fatigue s’était éprise de moi, alors qu’une fois de plus, la lourdeur d’une chute se faisait lourde sur mes membres. Etais-je destiné à tomber à chaque fois plus basse que terre ? Ouvrant alors les yeux d’un seul coup, avant même que quiconque n’ai le temps de venir me porter secours, je me relevai tant bien que mal, ma chevelure encore gorgée d’eau salée, je la voyais pendre lamentablement devant mon visage, cachant ainsi les différentes égratignures qui avaient librement déchiré mon si beau visage. Cette fois-ci, étrangement, je les avais sentis, à l’inverse de ma première blessure au front qui avait disparu silencieusement et sans douleur. Encore bien des mystères qui tournaient autour de moi et que j’aurais tant aimé bannir au plus profond de moi.

Enfin redressé, je pouvais voir de nouveaux ces deux serviteurs de Poséidon, tout fier d’être parvenu jusqu’ici, heureux ou presque d’avoir atteint le domaine sacré et secret de celui qui disait seul maître des morts : Hadès. La vue moins trouble je pu enfin voir ce qui ressemblait à l’entrée des enfers. Et soudain, sans prévenir, un violent pic atteint mon cœur comme un pieu ensanglanté de poison me transperçant la poitrine avec une certaine joie dans la douleur. Mais qu’elle était cette profonde sensation qui me fascinait autant qu’elle me dérangeait ? Je ne pouvais néanmoins pas vivre avec. Posant définitivement mon attention sur l’au-delà de l’ouverture, marquée par l’imposante porte marbrée aux allures décrépies, ce ne fut qu’horreur et désarroi qui parvinrent jusqu’à mon esprit. Sans l’expliquer réellement, je savais que si nous franchissions cette entrée, le retour nous serez impossible jusqu’aux terres de Poséidon. Et j’avais ce cri terrible, désireux de s’enfuir de ma gorge, de briser mes lèvres pour crier à ces pauvres innocents qu’allait plus loin serait synonyme de non retour. Mais je ne pouvais pas, non je ne pouvais pas appartenir leur monde. Il m’en était impossible. Je devais penser à me sauver moi avant tout. Dans ce monde comme dans celui d’où je venais, chacun devait vivre pour soi et non pas pour le reste du monde.

Sans pour autant laisser mon corps parler, je tentais difficilement de cacher mes rides de méfiance face à royaume qui s’offrait à nous. Et dans un simple murmure, qui apparaissait comme un cri à l’écho dans ce silence de mort :

♦ Et bien, quant à moi, je vais vous laisser ici bande d’inconscient… Et dire que vous avez pensé que je serais sous les ordres de cet… Cet… ♦

Ma bouche ne voulait pas articuler une seule insulte envers ce Poséidon et mon cerveau lui-même ne trouvait aucun trait négatif à cet être particulier. Pourtant, sans attendre, je filai déjà à travers le vent souple, sachant que le dieu des images ne me retiendrait pas, alors que le braillard et la pimbêche ne se gêneraient pas pour me laisser filer. En remontant à la surface, j’étais sûr de pouvoir m’enfuir. La liberté était aux bouts de mes doigts.

[HRP: j'espère que l'un d'entre vous va rattraper Ondine Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Phantasos002


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 514
Armure : As cool as you 8D

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Déferlante sur les Enfers   Dim 20 Juin - 18:27

Les Enfers, parlons en. Havre de souffrance pour les "pêcheurs", cet endroit regroupe tout ce qui se fait de mieux en matière de torture. Bains de goudron bouillant, tombes profanées, vents mauvais, supplice à la Sisyphe... Un véritable paradis pour les sadiques en tout genre, de quoi rendre fou le plus solide des suppliciés, pour le plus grand bonheur des 108 bourreaux parcourant les terres souterraines en quête de damnés à harceler. Tous ne sont pas comme ça, mais il faut respecter les coutumes de l'endroit où on vit, après tout. C'est ce qu'il font, pour la plupart. Il vaut mieux pour eux, de toute manière. Ici, il y a les morts et les vivants. Les vivants pourrissent la mort des morts. Si jamais il ne le font pas, ils se retrouveront à la place de ceux qu'ils sont censés "titiller". Pour annoncer la couleur, la porte d'entrée d'érèbe affiche un slogan quelque peu désespérant. "Vous qui entrez ici, laissez toute espérance". A glacer le sang, pas vrai? C'est donc dans ce cadre empestant la joie et la bonne humeur qu'apparut la silhouette diffuse d'une divinité que vous connaissez désormais bien, accompagnée d'un petite troupe de deux félins aux yeux pénétrants. Le trio infernal croisa d'ailleurs une des trois marinas de Poséidon, qui semblait absolument enchantée à l'idée de faire une fugue et de fausser compagnie à ses compagnons et à celui qu'elle devait raccompagner. Manque de pot, elle se fit intercepter par Songe et Mélodrame, qui lui firent redescendre la pente par la force. Une fois que tout le monde fut en bas, la distorsion du réel ordonna a ses deux félidés de surveiller étroitement la fuyarde.

~~ Je vous rend votre sac en crocodile.

~~ Mais quelle peste.

~ Je m'en lèche les babines.
Revenir en haut Aller en bas
Wimber


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2117

Feuille de Personnage :
HP:
300/300  (300/300)
CS:
306/306  (306/306)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Déferlante sur les Enfers   Dim 20 Juin - 20:19

Les minutes semblaient s’écouler au monde des Morts plus lentement que n’importe où ailleurs. Etrangement, le jeune sibérien se demanda quelle heure il pouvait bien être et devina que cette luminosité terne et blafarde était invariable en ces lieux, baignant le domaine d’un éternel et triste crépuscule.

Que veulent dire ses instructions tout là haut ???

oOo Ce ne sont guère des paroles de bienvenue, il s’agit plutôt d’une mise en garde… L’espoir doit quitter le cœur des imprudents qui osent pénétrer le royaume du Sombre Monarque. oOo répondit il à Marine sans détacher ses yeux de l’arche maudite.

Puis bientôt arrivèrent Ondine et Phantasos. Les deux faisait la paire, il fallait bien l’avouer. Le Général des nymphes aquatiques semblait détester au plus haut point cet endroit, et Unity ne pouvait que la comprendre. Il n’était pas ici de gaité de cœur mais ils avaient tous trois une mission sacrée à accomplir : trouver un représentant d’Hadès semblait la première étape logique à accomplir. Cette divinité des rêves semblait bien trop fantasque pour aborder un tel sujet, et il ne devrait pas être trop difficile de mettre la main sur un haut gradé des Enfers à la porte même de ce royaume. Du moins c’était ce que le Dragon des Mers espérait secrètement. La simple perspective de s’attarder ici loin de l’immensité infinie de l’Océan lui était insupportable.

♦ Et bien, quant à moi, je vais vous laisser ici bande d’inconscient… Et dire que vous avez pensé que je serais sous les ordres de cet… Cet… ♦


Contrairement à toutes attentes, ce fut bien de l’intérieur de la petite troupe que vinrent les problèmes. Ondine avait tout simplement décidé de se faire la malle et d’abandonner ses deux partenaires au cœur des Ombres alors que Phantasos essayait de l’en empêcher grâce à ses deux félins spectraux. Mais les deux chats semblaient bien en peine à tenter de canaliser la protectrice de l’Antarctique. L’espace de quelques secondes, Unity hésita. Il ne portait certes pas la jeune femme dans son cœur et son attitude lui était clairement antipathique, mais d’un autre côté, il ne pouvait pas laisser l’un des 7 généraux marins fuir de la sorte ses responsabilités.

oOo Cette petite grue suffisante commence à me les hacher menu ! oOo
pensa le Général pour lui même alors qu’il prit la direction par laquelle Ondine tentait de s’échapper.

Il prit rapidement sa décision. Il ne pouvait pas assister à sa fuite sans au moins lui demander des comptes, au nom de Poséidon, leur dieu à tous trois.


Tendant une main vers celle qui déshonorait son dieu, Unity ne déploya aucune once de cosmos, ne sachant pas si cela serait prit pour une agression par les spectres, mais déploya ses étranges coraux organiques aux couleurs flamboyantes tout autour de la Général. C’était comme si la vie des profondeurs investissait le Royaume des Ombres, apportant un peu de son éclat à ce monde qui en était si dépourvu. Les coraux enserrèrent ses membres avec une vigueur et une délicatesse qu’elle n’aurait pas cru possible, l’empêchant ainsi de s’enfuir sans s’être au moins expliquée.

oOo Ondine, nous avons une mission sacrée, l’as tu oublié ? Poséidon, l’un des trois grands maîtres de l’Univers compte sur nous pour la mener à bien ! L’Ecaille que tu revêts ne représente-elle rien à tes yeux ? oOo demanda Unity à Ondine de sa voix belle et grave, alors qu’il se plaçait devant elle, les bras croisés. Son regard brûlait d'un feu glacial et dans la pénombre ambiante, ses yeux étaient semblables à deux lances de lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Aly


Nouvel Éveillé


Messages : 4862

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Déferlante sur les Enfers   Dim 20 Juin - 22:01

Naturellement, Unity me répondit. Ca faisait froid dans le dos! L'espoir, mais justement, c'était ça qui me faisait vivre. L'espoir d'un monde meilleur...

Puis enfin Ondine arriva et là volte face! Je m'attendais à une réaction de sa part mais ça! NON pas du tout. Une chose était sur elle partait, elle filait et dans un sens heureusement que Phantasos était là avec... C'est quoi ça??? Bref, c'était pas beau et ils voulaient la manger on aurait dit... Combien m'y fasse, avec Miss antipathique... L'indigestion était à coup sûr, même pour des créatures de l'enfer!


"Sac de crocodile?? Peste"... Ok pour peste, mais pas sac de croco, qui voudrait vendre sa peau? Pas moi en tout cas!

Puis Unity intervint, il tendit sa main et d'étranges coraux revinrent de nouveaux. Ses coraux que j'avais vu avant, ses coraux qui m'appellaient en tant que néréide. Sauf que ma colère était suffisante. Mon aura multicoloré s'étendirent de nouveau comme auparavant. Sauf que j'étais consciente cette fois ci. Je fis quelques bonds et j'arrivai vers le général emprisonné. De là Unity lui dit c'est quatre vérités!

oOo Ondine, nous avons une mission sacrée, l’as tu oublié ? Poséidon, l’un des trois grands maîtres de l’Univers compte sur nous pour la mener à bien ! L’Ecaille que tu revêts ne représente-elle rien à tes yeux ? oOo

Ca c'est clair que rien ne représentait à ses yeux! Elle ne voyait que sa petite personne. Sauf que moi, ma colère était tel que je ne pouvais pas la canaliser comme Unity le faisait si bien. Non, elle explosait directement par une belle giffle. Elle claqua tellement fort que je me fis mal à ma propre main. Dieu que ça faisait mal!

Ma voix si douce en général, ne l'était pas cette fois ci. Mon regard était froid et hautain.


- Ondine! Je me fous de ton grade! Je ne vois qu'une chose! TON EGOISME! Tu crois que tu es la seule à ne rien comprendre? Figure toi que non! Moi même je ne comprends rien pourtant notre déesse Amphitrite est venu à moi! Et là, je ne vois qu'une chose! Tu t'enfuis et ça ce n'est pas supportable! Tu ne penses pas à Poséidon et donc tu ne penses pas à son épouse! Ce n'est pas pardonnable! Tout ce qui atteint le couple impériale m'atteint!

Puis sans que je le souhaite, mon cosmos s'intensifia pour donner une boule lumineuse se dirigeant vers ma poitrine et de là sortit une magnifique épée. La douleur fut insupportable, elle me cassa littéralement les jambes. Dans le même court instant où je l'extirpais, j'entendis cette voix. Mes yeux étaient de nouveau dans le vide, voilaient de nouveau.

*Ô Roses du noble château,
Ô puissance de Dios qui sommeille en moi,
Entend ton maître et réveille-toi.*

A peine sortit, elle disparut, tout comme mon cosmos s'éteignit. Ruisselante de sueur, je me demandais ce qui m'était encore arrivée. Avec peine, je me remis debout et tourna les talons et alla vers l'arche. Maintenant j'attendais qu'Ondine se calme et aussi écoutais ce qu'elle allait répondre à Unity.

Pour mon compte perso, j'avais besoin d'être à l'écart, j'avais besoin de m'en remettre aussi sans l'aide de qui que se soit!
Revenir en haut Aller en bas
Ondine


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 620

Feuille de Personnage :
HP:
105/156  (105/156)
CS:
45/170  (45/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Déferlante sur les Enfers   Lun 21 Juin - 16:04