RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezekiel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 107

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Izanami

MessageSujet: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Sam 31 Juil - 21:34

Arrow [- L'éveil de la Lance - Tout désespoir invoque sa larme...]

Il ne fallait que très peu de temps aux Gardiens d’Izanami pour rejoindre le sanctuaire sous marin de Poséidon. L’Atlantide, se dressait devant eux et à l’intérieur les armées du dieu des océans. Premier sur le front, Ezekiel se préparait à l’accueil des guerriers des mers. En signe de déclaration de guerre, Ezekiel intensifiait son cosmos afin de porter un message à tout ceux qui peuplait la cité sous marine, ceux craignant pour leurs vies pouvaient déposé les armes et fuir, les autres devaient être prêt au combat ! L’Astre du dragon divin leur laissait cette alternative, la colère d’Izanami avait pour cible Poséidon et lui seul, les guerriers qui souhaitaient combattre pour défendre le tyran en assumeraient les conséquences. En temps de guerre il n’y aurait pas de place pour la pitié à l’égard des ennemis de la déesse Izanami. Après cette unique mise en garde, les guerriers de Poséidon devaient se préparer à une lutte violente, telle était la voie de ceux combattants au nom des dieux.

Puis son attention fut pour ses camarades qui le rejoignaient. Communiquant par télépathie, il les informait de la situation :

oO La voie semble libre, que chacun se prépare à mené l’assaut contre les piliers, il nous faudra les abattre pour accéder au temple de Poséidon. J’ai foi en vous et en notre mission, marchez dans la lumière, et que la déesse vous garde. Oo

Il n’allait pas attendre le comité d’accueil indéfiniment, une fois ses compagnons sur place il s’élancerait en direction du premier pilier. Son gardien serait son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Azrael


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 312

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Izanami

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Dim 1 Aoû - 14:14

    Plutôt que de se déplacer jusque la en volant ou en usant d'autre artifice, Azrael utilisa ses compétences en matière de maitrise de l'espace temps afin de se dématérialisé du temple d'Izanami pour directement se reformer a celui de Poséidon, l'Atlantide. Face a eux s'offrait la vision des piliers porteur de la cité qu'il faudrait détruire afin de châtier ses infidèles qui avait osé défier sa loi divine. La silhouette de l'Elfe était pour l'instant toujours dissimulée derrière son épaisse cape d'ébène et seul ses lèvres ressortaient de celle-ci, c'était bien assez a son goût. Bien évidement, Poséidon avait décidé d'épargner son temple, ici les eaux étaient calme, il devait probablement penser que seul les créatures marines avaient le droit de vivre, mais pour qui se prenait-il cet hérétique pathétique pour décider du droit de vie et de mort d'autre créature ? Il n'avait rien crée, il n'avait donc aucune responsabilité la dedans et ses actes de destructions devaient être châtier. Ainsi la demoiselle éternelle dénoua le lien qui maintenait sa cape sur ses épaules et envoya celle ci voler au gré des courant marins, laissant apparaître son physique svelte et élancée moulé dans une armure de cuir et de métal d'un noir de jais ainsi que les décorations en forme de crâne elfique rappelait son statut d'ange de la mort.

    « Ils sont pitoyable...Nous chantions déjà les mélodies de lamentation alors que leurs ancêtres rampaient encore au fond des océans, comment osent-ils défier notre volonté ? »

    Pour l'Elfe, c'était une évidence, elle qui avait assistée a la chute du règne des grand prédateurs des temps préhistorique et la construction de la race humaine qu'elle avait assistée du mieux qu'elle avait put afin d'obéir aux ordres de la déesse, elle ne parvenait pas a comprendre pourquoi les pitoyables créatures de Poséidon osaient défier leurs maitresse absolue. Les bras croisés, elle observa son confrère augmenter son Cosmos afin de bien signaler qu'il était présent. Ce n'était pas un problème en soit, peut-être qu'ils seraient prêt a venir, a moins qu'ils soient passé immédiatement en formation défensive...Quoi qu'il en soit, elle tenterait sa chance et abattrait au moins l'un de ses piliers. Leurs puissances n'étaient plus ce qu'elle fut jadis, mais elle restait assez conséquente pour frapper a mort l'un de ses mortels définitivement. Il fallait frapper fort afin d'ancrer dans l'esprit de ses mortels que la grande déesse était de retour et que désormais, tous devraient se plier a sa divine volonté ou subir sa juste colère...
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 107

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Izanami

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Dim 1 Aoû - 20:54

Azrael avait suivit le gardien de Mercure jusqu’aux portes du royaume de Poséidon. Elle qui montrait le plus de culpabilité concernant le destin de l’humanité semblait particulièrement pressée de déverser sa hargne contre leurs ennemis. Ezekiel la comprenait facilement, le destin de si nombreuses vies étaient entre leurs mains à présent. Poséidon n’avait pas attendu pour frapper cruellement la race humaine et chaque minute passée à attendre augmentait le nombre de ses victimes. Mais ils devaient faire preuve de sang froid, et frappé juste plutôt que frapper fort. Les gardiens des piliers étaient les seules cibles du Dragon Céleste, et tout païens qu’ils puissent être, il préférait faire le moins de victime possible, même parmi les fidèles du dieu des mers. Il n’était pas annonciateur de mort et de destruction, mais symbole de la libération de l’humanité du joug des dieux.

" Je comprend ton sentiment Azrael, mais souvient toi que nous ne venons pas ici par vengeance. Si tel était le cas, nous nous ravalerions aux rangs des séides barbares que nous venons châtier. Mais ta colère, elle, est juste ma sœur. "

Puis marchant en avant, il mit son poing contre sa poitrine et récita un verset d’une voix grave mais juste :

" Ezekiel 25:17, La marche du vertueux est semée d'obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l'oeuvre du Malin. Bénit soit-il l'homme de bonne volonté qui au nom de la charité se fait le berger des faibles qu'il guide dans la vallée d'ombre de la mort et des larmes car il est le gardien et la providence des enfants qui se sont égarés. J'abattrai alors le bras d'une terrible colère, d'une vengeance furieuse et effrayante sur les impies qui pourchassent et anéantissent les brebis de Dieu, et tu saura pourquoi mon nom est l'Eternel quand s'abattra sur toi la vengeance du Tout Puissant..."

Puis il dirigea de nouveau son regard par dessus son épaule afin de croiser celui de l’Elfe. Peu être pour y surprendre sa perplexité. Noctis avait dissimulé son cosmos, comme à son habitude il préférait agir dans l’ombre. Ezekiel eut une pensé pour son frère d’arme, après tout ils se dressaient maintenant sur le champ de bataille et il n’était pas question de reculé. La résistance serait sans doute féroce, après tout ils luttaient chez eux contre un envahisseur inconnu, ainsi le gardien de mercure prierait pour le salue de leurs âmes et la victoire de ses compagnons, lui-même avait un adversaire qu’il devait lui-même mettre en déroute.

Parmi les généraux des mers, il en était un dont la réputation était bien souvent revenu aux oreilles d’Ezekiel, et il préférait être celui qui le combattrait, car après tout, il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour ses frères et sœurs. Il irait donc défié sans plus attendre le gardien du pilier de l’Atlantique Nord, le général du Dragon des Mers. Ezekiel pouvait sentir de nombreux cosmos, mais pas distinguer clairement où était le général. Il devait donc se rendre directement au pilier en espérant qu’il daigne défendre sa demeure.

Sans un mot de plus, le dragon céleste s'apprêtait à prendre son envol vers le pilier.



[HRP : désolé mais comme il y a pas marquer de gardien pour l'entré je pensais que l'on pouvait directement venir vous passer le bonjour. Quand à l'ordre des pilier je ne pensais pas non plus qu'il était obligatoire d'en respecté un, puisque chacun est théoriquement indépendant. Si je me trompe merci de me corrigé. J'attends donc avant de partir.]


Dernière édition par Ezekiel le Dim 1 Aoû - 21:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ondine


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 620

Feuille de Personnage :
HP:
105/156  (105/156)
CS:
45/170  (45/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Dim 1 Aoû - 21:02

    MAIS FERMEZ LA ! Petits effrontés ! ♦

    A peine quelques pas avisés effectués sur le devant de la scène dans le seul but de rejoindre le palais de Poséidon, que déjà la jeune femme à la crinière n’avait pas eu d’autre choix que de faire demi-tour, curieuse plus que tout au monde de découvrir qui s’était permis de venir faire trembler les terres sous-marines. Pour une fois, Ondine avait la chance de pouvoir prendre un tout petit peu de bon temps dans cette époque qui n’était pas la sienne, en ayant trouvé une sorte d’ancêtre de la sucette en bifurquant au travers d’une étendue de sable couverte de plantes folles et luxuriantes, presque comparables aux horribles et froids coraux du général Superman. Le déclenchement de se tous ici appelés le cosmos avait fait vibrer le sol et sans que la générale malgré elle ne s’y attende, sa sucrerie s’était retrouvée rouler dans le sable, impossible de l’ingurgiter de nouveau. Sans chercher à créer un quelconque effet de surprise, et bien qu’elle était consciente que la maîtrise de cette puissance qui erré en elle n’était pas encore à l’ordre du jour, il n’en demeurait pas moi qu’elle était prête à faire manger goulument tout le sable de son pilier à ceux qui venaient de faire les marioles avec leur cosmos.

    C’était pour cela, qu’à l’instant où elle avait fait son apparition, à seulement quelques centimètres de l’étrange homme endimanché pour aller au bal, la rouquine en avait profitait pour réaliser, d’un simple glissement de jambe, un écran de poussière sableux, obligeant le nouvel arrivant à reculer de quelques pas à moins de vouloir subir le terrible châtiment de l’eau dans l’œil pour rincer ses pauvres misères. Et toujours avec le même tact que celui qu’elle avait pu faire preuve en enfers, la belle au tempérament de feu lança sur un ton violent :

    ♦ Bon L’ananas, t’es gentil, t’es mignon et tu m’as l’air bien bête mais dis moi… ♦

    Marquant une pause, effaçant tout signe d’humanité de son visage, elle reprit de plus belle :

    ♦ Qui t’as permis de te pointer ici, de faire le mariole et surtout… DE FAIRE TOMBER MA SUCETTE !

    Sans chercher à se contrôler, car ce n’était pas là son attention, la générale des illusions put sans comprendre comment sentir une incommensurable force l’envahir, contrôlant son corps bien plus que son propre esprit. Et dans un fulgurant coup de poing n’ayant pour cible que le vide, elle parvint à trancher non pas l’air, mais bien le son. En effet, en un seul coup, une violente détonation sonique se fit entendre, brisant les tympans de tous les opposants, et comme avec un retard prononcé, un énorme courant d’air s’envola en direction des nouveaux participants au jeu de la mort, leur projetant en pleine face un nuage de sable. Se darkvioletressant délicatement après avoir lancé ce coup qui pour elle restait inexpliqué mais qui ne la choqué plus vraiment, Ondine conserva son regard et ses traits de visages serrées. Calmant quelque peu le ton, elle poursuivit :

    ♦ Alors déjà que tu nous fais chier avec tes psaumes bibliques, mais en plus tu prives une jolie jeune femme comme moi, des plaisirs simples de la vie ! Mais tu n’as pas honte ? ♦

    Les mains posées sur les hanches, la gardienne de la Lyumnades fronça les sourcils en signe de répréhension pour enfin se pencher sur le côté gauche de l’ahuri. Relâchant alors la posture, Ondine décida de placer son postérieur en arrière alors qu’elle s’abaissait de tel sorte à pouvoir voir dans l’intégral l’autre personne qui accompagnait l’Ananas pourri. Faisant alors la moue avec ses lèvres, elle posa une main devant sa bouche pour lâcher un dernier sarcasme :

    ♦ Oh My God ! Mais comment est-ce possible d’être aussi laide et repoussante à la fois ! Dites mademoiselle, je ne pense pas vraiment que la chirurgie esthétique se pratique ici… ♦


    ♠C’est vrai, cela n’existe pas encore à cette époque, la pauvre♠


    ♠ … Enfin, ici on est des guerriers pas des magiciens, mais je suis confiante dans le fait qu’un ravalement de façade pourrait ne vous faire que tu bien vous savez !? ♠

    Pourquoi réagissait-elle ainsi ? Simplement parce qu’elle venait pour la première fois de trouver une concurrente avec un corps presque aussi sublime que le sien, une poitrine aussi généreuse que la sienne, des hanches fines pouvant se calquer avec perfection sur celle d’Ondine. Ce que la générale n’avait rien a envier à l’inconnue c’était sans aucune doute :

    ♦ Vos Oreilles dites moi, elles sont vraies ? Non parce qu’on a prévu une fête pour votre futur départ et si on doit veiller au coin du feu en dansant sur vos cadavres, je voudrai bien avoir votre déguisement ! ♦

    Jugeant qu’elle en avait assez dit de méchancetés à la seconde, Ondine sourit comme si de rien n’était, mais déjà elle sentait qu’au loin arrivé le général Superman, ce qui la fit souffler de désespoir :

    ♦ Hooo non pas lui… Yen a vraiment marre, c’est limite de l’obsession ♦



Dernière édition par Ondine le Lun 2 Aoû - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wimber


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2117

Feuille de Personnage :
HP:
300/300  (300/300)
CS:
306/306  (306/306)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Dim 1 Aoû - 21:04

Au fur et à mesure qu’il se rapprochait de l’immensité de l’océan, Unity sentait son esprit se libérer des entraves que lui imposait le royaume infernal et ses ténèbres dénuées de joie. Bientôt son esprit entra en contact avec les légions innombrables des habitants des profondeurs. Il se connecta directement aux géants comme la baleine bleue et autres mammifères marins, mais eut plus de mal pour aborder l’étrange volonté d’autres créatures telles les colonies coralliennes, composées d’une quantité si grande d’individus singuliers que leur nombre lui donnait des vertiges.

Car le Dragon des Mers était bien le roi des créatures marines, et toutes occupaient une place dans son esprit. Il décida de rejoindre le Royaume sous-marin par le chemin le plus rapide qui soit, la voie des eaux. Il nageait bientôt au cœur de la méditerranée, savourant avec délices le contact de l’eau purificatrice sur son corps, se laissant bercer par les innombrables courants marins, s’enfonçant dans les profondeurs pour rejoindre le domaine de Poséidon.


Il nageait parmi les créatures marines avec lesquelles il était directement relié lorsqu’il se rendit compte qu’il était autant à l’aise dans le milieu aquatique qu’à la surface. Mais bientôt, d’étranges et inquiétants chants embrumèrent son esprit. Des licornes de mer émergèrent soudain et l’alarmèrent d’un danger imminent avant de repartir vers les ténèbres. Apparemment, des individus hostiles avaient pénétrés dans le Royaume Sous-marin. Se dirigeant vers l’entrée du Sanctuaire, il aperçu les deux étrangers en question. Il s’approcha d’eux, précédant de quelques secondes Ondine qu’il venait de quitter, et entendit l’un des deux envahisseurs citer un passage de la bible. Des applaudissements, ironiques au possible, clôturaient la petite tirade ridicule du nouvel arrivant.

oOo Et ainsi j'habille ma vilenie toute nue avec de vieux santons dérobés aux livres sacrés, et j'ai l'air d'un saint, quand je fais au mieux le diable. oOo conclut Unity à l’intention d’Ezekiel.

oOo Tu as le don pour te fourrer dans des situations délicates, ma chère Ondine. oOo dit-il par télépathie à la mystérieuse jeune fille venue du futur.


Les deux étrangers leur faisaient face désormais, et le Dragon des Mers eut l’étrange impression qu’Ondine et lui même se trouvaient devant un étrange miroir, comme si les deux personnes qui leurs faisaient face étaient leurs équivalents au sein d’un autre royaume, ou d’un autre monde. Il laissa Ondine les accueillir à sa manière bien particulière, et afficha un sourire carnassier lorsqu’elle s’adressa à l’insipide créature qui semblait se croire si supérieure à eux.

Autour du Dragon des Mers, d’étranges coraux de feu semblaient s’animer d’une volonté hostile à l’égard des envahisseurs, convergeant doucement vers l’assemblée réunie. Les colonies coralliennes étaient directement branchées aux synapses du Général, réagissant directement à ses réactions et ses émotions.

oOo Vous n’avez rien à faire en ces lieux sacrés, étrangers. Votre seule présence est un blasphème et un affront aux yeux de Poséidon ! Retournez du bourbier infect d’où vous êtes sortis où nous… danserons avec plaisir sur vos cadaves ! oOo conclut-il en reprenant les métaphores colorées d’Ondine.
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 107

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Izanami

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Lun 2 Aoû - 13:43

Finalement Ezekiel n’avait pas besoin de se déplacer, deux généraux était venus à leur rencontre. Il n’eu pas a réagir devant les moqueries du premier général, les bouffonneries dont elle pouvait faire preuve ne l’atteignaient pas, et il ne s’abaisserait pas au niveau d’une séide du dieu des mers de bas étage. Mais le Dragon des mers lui était bien là, et il était le seul qui intéressait réellement l’Astre de Mercure. Déjà les coraux imprégnés du cosmos d’Unity s’animaient tout autour, alors qu’il proférait lui aussi ses menaces. Tout semblait dit du coté des gardiens de Poséidon, tel était le niveau de barbarie des hordes impies de l’Atlantide. Le dragon céleste n’avait plus aucune raison de ce montré conciliant, la guerre et le bain de sang qui en découlerait étaient à présent inévitables. L’animosité de l’Elfe a l’égard de la femme général semblait presque palpable, après tout, elle avait le plus subit les quolibets et n’était pas connu pour sa patience. Il lui laissait le soin de montrer l’étendu de ses pouvoirs à cette dernière, lui en revanche, devait mettre hors d’état de nuire celui qui avait la réputation d’être le plus puissant protecteur de Poséidon. Alors qu’il intensifiait son cosmos et qu’un halo lumineux l’entourait, l’Eclat du Dragon Céleste s’emblait se matérialisé de lui-même autour du Gardien de Mercure. L’Astre d’Izanami, gardien de la lumière sacré, apparaissait à présent aux yeux de ses adversaires dans toute sa splendeur. Il s’avançait en direction du Dragon des Mer, ignorant complètement sa ridicule compagne.

« Bien, ainsi soit il. Voyons maintenant si vous serez capable de mettre ces menaces à exécution. »

Faisant face au général et aux coraux, Ezekiel se dressait, défiant le guerrier de l’Atlantide. Fièrement, il se préparait à mettre à mal le serviteur du malin.

« Je suis Ezekiel, Astre de la déesse stellaire Izanami et porteur de l’Eclat du Dragon Céleste, je te met au défis, Dragon des Mer. Tu peux tout de même fuir si tu tien à la vie, dans le cas contraire j’apporterais moi-même ton cadavre à ton dieu. »

Maintenant tout était dit. La guerre pouvait commencer dans les règles de cet art sordide et bestial, un combat entre deux combattants qui étaient prêt à mourir pour leurs convictions aux noms de leurs dieux respectifs. Ezekiel avait la foi comme glaive et bouclier, il terrasserait ses ennemis afin d’offrir à l’Humanité la paix et l’harmonie. Même s’il devait taché ses mains de sang et combattre les dieux belliqueux lui-même, même ci cela, devait lui coûté sa propre vie, il ferait se sacrifice comme un autre homme avant lui, pour lavé le monde de la corruption. Il attendait la réponse du général, allait il fuir la queux entre les jambes comme un chien, ou montré sa détermination à servir son idole ?
Revenir en haut Aller en bas
Azrael


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 312

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Izanami

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Lun 2 Aoû - 16:25

    Encore la bible...Cette nouvelle passion du dragon céleste était curieuse, mais il avait raison sur un point : se lancer corps perdu dans la bataille n'aurait aucune utilité. De plus, ce n'était pas dans son style, même si sa main condamnatrice s'était levée aux travers les âges afin de pourfendre ceux qui osaient défier l'ordre naturel des choses, elle n'était pas de ceux qui voulait a tout prix la destruction absolue, il fallait laisser ce genre de pensée néfaste a leurs adversaires. La première n'allait d'ailleurs pas manquée de faire remarquée son entrée en criant bruyamment, prouvant un manque de manière des plus désespérants. Classée d'office dans la catégorie de ceux qui brasse plus de vent qu'autre chose, Ondine n'allait recevoir aucune complaisance de la part de l'astre de Venus, malgré sa beauté somme toute appréciable. Azrael était au delà de toutes pulsions charnelles, son enveloppe corporelle a la jeunesse éternelle ne s'étant jamais offert a la caresse de qui que ce soit, bien que nombreux furent ceux qui le convoitèrent a travers les époques. Elle voulu envoyer du sable dans le regard de son collègue, mais d'un vulgaire geste de la main, Azrael fit appel a son contrôle psychique pour faire retomber au sol les particules de sable avant qu'elle n'atteigne le regard de son co-équipier.

    Celle-ci se plaignait donc que les deux Astres l'avaient privée de sa sucette, mais savoir quel type de sucette il s'agissait était une question plus importante, car vu son accoutrement et ses manières dignes des plus bas étages de la société, il n'était pas totalement interdit de penser que Poséidon soit partie rechercher cette femme parmi les nombreuses catins peuplant ce monde aux abois. Il était tout de même bien ironique de constater que cette divinité détestant tant l'humanité fasse appel a d'autre humain afin de combattre les autres hérétique qui voulait prendre le contrôle de la seule planète autorisant la vie dans cette galaxie. Elle trancha le vide de son poing afin de crée une puissante onde de choc dans le son visant a briser le sens de l'ouïe de ses deux adversaires, mais une fois encore, l'Elfe se contenta de lever le bras afin d'en atténuer les effets et d'empêcher une fois de plus la poussière de venir jusqu'à eux. Cette femme ne semblait même pas capable de contrôler ses pouvoirs, c'était pitoyable, elle avait beau faire partie de cette élite que l'on nommais les généraux, elle n'était encore qu'une simple débutante, un véritable affront a leurs capacités de combat, mais soit, cela n'en serait que plus facile.

    Puis se penchant d'une manière obscène, peut-être dans l'objectif d'offrir une vue apte a déconcentrer Ezekiel sur son décolletée, entreprise vouée a l'échec a l'avantage, elle décida de singer l'Elfe en affirmant qu'elle était laide. Azrael se contenta d'arquer un sourcil, les bras croisée, trouvant cela bien ironique. Certes, question silhouette, cette humaine n'avait rien a envier a l'Elfe, mais alors que celle-ci disposerait de la jeunesse éternelle, l'humaine allait vieillir et devenir laide, quoi qu'elle n'en aurait pas le temps, la mort empêcherait son corps de succomber a la morsure impitoyable du temps. La chirurgie esthétique ? Cet art n'était pas sensé apparaître avant au moins deux siècles, cela signifiait que cette femme devait faire partie du futur. Avait-elle voyagé volontairement d'un plan spirituelle a un autre ? Azrael en doutait, son incapacité a maitriser le Cosmos en était selon son esprit une preuve irréfutable, mais lorsqu'elle parla de magie, un fin sourire se dessina sur les lèvres d'Azrael, elle n'était pas au bout de ses surprises.

    Jalouse, l'humaine tenta alors de singer sur ses oreilles...Comme si elle serait capable de l'abattre ! Confiante sur la suite des évènements, l'elfe retrouva son expression de visage neutre, elle avait totalement ignorée les avertissements et les provocations de la belle rousse qui lui faisait face, préférant encore la méprise a l'infamie. Un autre général fit son apparition, Ondine semblait désespérée de le voir, alors qu'il clôtura la phrase biblique de son confrère avec un air ironique. Cette fois, Azrael posa une main sur sa hanche, quelque peu lasse, la tête penchée sur le coté, car son confrère avait fait une erreur : ce Jesus Christ n'était après tout qu'un hérétique comme un autre et son dieu n'existait pas. Ce général était trop sûr de lui, il osa parler de blasphème et d'affront pour son seigneur pitoyable. Il allait bientôt comprendre a qui il avait affaire...


    « Pitoyables mortels... »

    Une série de signe ésotériques firent leurs apparitions autour de l'Elfe qui s'éleva quelque peu dans les airs, faisant usage de son Cosmos comme d'un pouvoir magique. Elle n'était pas humaine, son utilisation du Cosmos était bien différente de celle d'un mortel et elle en faisait preuve a l'instant. Elle allait tout de même leur offrir une chance d'abandonner afin de prouver qu'elle était de bonne fois. Les insultes d'Ondine n'était rien de plus qu'un tumulte des énergies psychique, une petite bourrasque au milieu de la tornade a venir. Elle n'atteignait pas l'Elfe dans sa fierté ni même son estime de son propre corps. L'ange de la mort ferma les yeux, ses grand sourcil dépassant même son visage voletant a cause de l'énergie psychique qu'elle faisait résonner au plus profond de son âme.

    « Vos espoirs se stoppent ici...Par la volonté d'Izanami, moi, Azrael de l'astre de Vénus et de l'éclat de l'Elfe, mettrait fin a votre misérable existence si vous ne déposez pas immédiatement les armes. Peut-être notre déesse, dans sa grande mansuétude, acceptera de vous pardonnez l'affront de servir un être aussi niais que Poséidon... »
Revenir en haut Aller en bas
Storm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 475

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
199/199  (199/199)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Mar 3 Aoû - 12:56

Une bourrasque de vent vint balayer soudain les environs: un vent fort et persistant susceptible de faire vaciller les appuis les plus solides. Un court instant, le vent persiste,puis une silhouette semble se dessinée derrière Ondine et Unity. Petit a petit cette silhouette devient plus distincte et Storm apparait: les ailes de ses écailles déployées. Le vent cesse brusquement tandis que le marina considère les alentours
Ses yeux sont maqués par son casque, mais une lueur inquiétante se pose soudain sur les intrus tandis que le griffon des mers se tient droit face a eux bien qu'en retrait, derrière les autres marinas.
Le griffon s'avança bientôt vers les dragon des mers, tout en maintenant son attention sur les nouveaux arrivants.
Arrivé a sa hauteur il fit un signe de la tête pour saluer le général puis il esquissa un bref sourire complice vers Ondine avant de se tenir de nouveau face aux Astres car c'est ainsi qu'ils s'étaient présentés ou tout du moins c 'est ce que le marina avait cru percevoir a son arrivée.
Storm sentait l'hostilité ambiante, cependant il ne prit pas la parole et attendit la suite des évènements tout en se tenant aux aguets, conscient qu 'une étincelle pouvait faire tout exploser a tout moment
Revenir en haut Aller en bas
Wimber


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2117

Feuille de Personnage :
HP:
300/300  (300/300)
CS:
306/306  (306/306)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Mar 3 Aoû - 16:43

Loin au dessus de la tête de la petite troupe rugit une créature marine fantastique qui d’un vol gracieux transperça la voute aquatique qui faisait office de ciel avant de repartir dans les profondeurs insondables de l’Océan. L’apparition fut brève et quelques secondes plus tard, une pluie d’eau de mer tombait alentour, faisant briller de mille feux les écailles d’or qu’arboraient les Généraux. Car nul autre élément que l’eau, pas même l’air, convenait mieux aux protections des serviteurs de l’Ebranleur de Terre. Un sourire sur les lèvres, le Général laissa son cosmos s’unir aux coraux et à toute la vie des profondeurs qui résidait ici et il sembla aux deux astres que ses yeux s’apparentèrent en cet instant à deux lances de lumière implacable, givrées d’un bleu glacé.

oOo Vos faibles talents ne sont rien face à la puissance qui réside en ces lieux millénaires. Vous qui servez cette déesse pathétique serez bientôt balayés par la fureur des Océans pour la gloire de Poséidon, le Dieu grand de force !! oOo


L'océan gronda furieusement.


oOo Je suis Unity, Général du Dragon des Mers et gardien des mystères l’Atlantique Nord ! Je vous laisse une dernière chance, agenouillez vous devant nous et peut-être serons nous cléments et ne prendrons nous pas vos vies dérisoires !! oOo


Le nouveau venu du nom d’Ezekiel semblait avoir entendu parler d’Unity, ce qui n’était pas étonnant. Toutefois, lui n’avait jamais entendu parler de l’Astre du Dragon, Voilà une raison de plus de se méfier de ces inconnus. Alors qu’Ondine et lui leurs faisaient face, un nouveau Marina fit son apparition accompagné d’un vent chargé d’embrunts et d’écume de mer. Il s’agissait du Capitaine du Griffon des Mers. Unity plongea son regard d’acier dans le sien et s’adressa à lui sans détours, usant de la télépathie.

oOo Griffon des Mers, tu tombes à point nommé. Quitte notre Royaume Béni et averti les Marinas que tu pourras trouver de par le monde qu’une menace semble peser sur nous. Ondine et moi nous chargeons de ces visiteurs inopportuns. Pars sans plus attendre et ne te retourne pas, au nom de Poséidon ! oOo


L’ancien Blue Warrior allait donc devoir se charger de ce Ezekiel, mais il ne pouvait pas laisser Ondine, si exaspérante soit elle, face à cette Azrael sortie d’il ne savait quel cirque, alors que la Général ne maîtrisait pas encore parfaitement son cosmos. Sans prévenir, Unity projeta quelques fragments de son esprit dans un brun de corail qui émit une excroissance en direction de la fille aux cheveux flamboyants.

oOo Fais moi confiance, Ondine, fait moi confiance… oOo pouvait entendre le Général des Lyumnades dans sa tête comme le ressac de l’océan.

Se glissant dans son dos, le corail organique pénétra les chairs d’Ondine au niveau de sa nuque et s’enroula doucement autour de sa colonne vertébrale tout en se connectant à ses synapses et à l’ensemble de son système nerveux. Par cet intermédiaire Unity pénétra son esprit et fut tout d’abord surpris par le vide qu’il renfermait.

L’esprit humain était bien complexe et s’y aventurer était parfois dangereux, mais il n’avait jamais appréhendé de psychisme aussi creux. Il y avait bien quelques souvenirs directement issu du futur (ce qu’il vit, il ne put d’ailleurs pas l’expliquer et préféra ne pas s’y attarder) mais il n’y avait aucun ciment qui maintenant le tout en place. Il décida d’explorer plus profondément cet esprit mystérieux, s’aventurant vers des ténèbres qu’aucune lumière n’avait encore dissipées.

• A l’intérieur de l’esprit d’Ondine •
- Ce qui se passe dans le monde des esprits prend le temps d'un battement de cil dans la réalité -


Unity s’approcha à pas de loup et observa avec intérêt la scène qui s’offrit à ses yeux, à demi camouflé par une vieille souche moussue reposant au bord de l’onde. Une étrange jeune fille à la peau écailleuse et bleutée se prélassait dans les eaux stagnantes d’un lac qui semblait au premier abord peu profond. Les courbes de son corps, sa grâce et l’apparente douceur qui se dégageait de cette mystérieuse apparition ne laissait que peu de doute au Général, il s’agissait d’une nymphe appartenant au monde des eaux. Il s’agissait d’une créature mythologique qui disait on était immortelle de par la volonté des Dieux et qui était censée protéger une source ou un point d’eau. Mais il était une chose qu’Unity redoutait, et qui lui donnait la chair de poule. Les yeux de la nymphe étincelaient d’un brasier sauvage et bestial, en totale opposition avec les merveilles de volupté que décrivait son corps.

Bientôt, la créature à la beauté fracassante et digne d’adoration se rendit compte qu’elle était épiée, et s’avança vers l’infortuné jeune homme qui avait osé pénétrer dans son domaine. Durant quelques secondes, Unity ne put faire un seul geste, hypnotisé par le regard sanguinaire de la belle. Au fur et à mesure qu’elle se rapprochait, il put distinguer nettement les traits d’Ondine sur le visage de la créature mythologique. Mais si la Général était agaçante, on pouvait deviner en elle un fond de bonté. La jeune fille qui s’approchait de Prince de Blue Graad était un monstre, cela ne faisait aucun doute. Au prix d’un effort mental considérable, il parvient à s’arracher de cette vision terrifiante et prit ses jambes à son cou dans une direction choisit au petit bonheur la chance. La nymphe était à ses trousses.

oOo S’il s’agit bel et bien d’une Lyumnade comme je le pense, je dois me méfier d’elle. D’après la mythologie, ces nymphes ont la réputation de lire le cœur des hommes et de les dévorer, alors dans l’esprit chaotique d’Ondine… je n’ose pas imaginer ce qu’elle pourrait me faire! oOo se dit il pour lui même en tentant de trouver une échappatoire.

Sans qu’il ne s’en rende compte, le décor avait considérablement changé autour de lui. Il courait à présent comme un forcené, sentant derrière lui la monstrueuse présence qui l’avait pris en chasse dans ce qui semblait être un marécage sinistre et désolé. D’infectes marres boueuses, une végétation tantôt dense, tantôt en putréfaction, des myriades d’insectes vrombissant ; voilà dans quoi il était plongé. L’espace d’un instant, il prit la peine de se retourner et crut apercevoir un démon des eaux ressemblant à une gigantesque salamandre à la mâchoire carnassière se frayer un chemin vers lui. La vision était horrible et il redoubla d’effort pour tenter de semer la bête. Il fut attiré par un éclat doré, qui illuminait la pénombre loin devant lui. Il n’avait rien à perdre, il tenta alors la chance de ce côté.


Il déboucha quelques minutes plus tard dans une petite clairière au sol tourbeux à moitié envahie par les eaux et les herbes folles. En son centre reposait une Pandora Box aussi éclatante que l’or qui diffusait une douce lumière diaphane dans cet océan de noirceur verdâtre. L’atroce créature reptilienne émergea bientôt des ombres dans un rugissement bestial, se rapprochant d’Unity si près qu’il pouvait à loisir admirer deux belles rangées de dents aussi tranchantes que des rasoirs. Puis la créature posa ses yeux sur le Box dorée, et son esprit fut désormais entièrement braqué vers l’artefact. Sous ses yeux ébahis, la salamandre redevint la Nymphe à la beauté envoutante et au regard si inhumain. La douce s’avança doucement, et effleura l’objet irisé d’or alors qu’un incroyable flash de lumière engloutit toutes choses alentours et expulsa notre héros du monde des rêves.

• Retour du monde de l'Esprit•
[Hrp: merci aux Astres pressés comme des citrons de laisser le temps à Ondine de répondre]
Revenir en haut Aller en bas
Ondine


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 620

Feuille de Personnage :
HP:
105/156  (105/156)
CS:
45/170  (45/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Mer 4 Aoû - 0:23

    Toujours cette présence qui vous gène, chaque fois ce regard inquisiteur comme votre pire malheur, pourtant très peu pour vous, voilà ce que pouvait ressentir la démente humanoïde à l’égard du général superman. Il avançait, le ciel s’arrêtait, il parlait, les eaux s’agitaient, il décidait, et Ondine s’enflammait. Il n’était rien pour elle comme elle ne représentait qu’un infime grain de sable dans l’abîme de la fierté d’Unity. Elle l’écoutait, évasive et rêveuse à l’idée de fracasser par la suite la figure du Dragon des mers contre l’un des piliers, après avoir arraché la vie du Dragon céleste, écailles par écailles, dents par dents, ne lui laissant que ses yeux pour pleurer sa défaite. Il était vrai, que rien ne l’avait jamais retenu en ces lieux, pas plus qu’une sucette échouée dans le sable, narguant les plus gourmands désireux de souffler sur le goût acidulé de cette tentation, dans le seul but de satisfaire leur inconscient désir de meurtre.

    Et lorsque le général Superman insista pour que Barbie et Ken s’agenouille devant lui, tel un chef de secte près à faire découvrir à ses sujets la pénétration autre que par l’esprit de sa conception du monde, Ondine se redressa, abandonnant sa posture aguicheuse qui lui avait valut à franc succès auprès de Raïmi, Ondine se retrouva interloqué devant l’annonciation de Unity, posant une nouvelle fois sa main sur hanche, s’empressant de lui répondre sur un ton affolé :

    ♦ Mais Unity, tu ne peux pas annoncer pareil choses ! Tu ne vois pas qu’ils sont trop étriqués d’esprit pour comprendre ! Mais vraiment où as-tu la tête, tu sais très bien qu’avec ce genre de personne, on ne peut que parler avec des gestes, déjà je ne sais pas comment le Elephantman a réussi à réciter la Bible, sans doute Clarabelle qui l’a fait répéter mais rien n’est bien sûr… ♦

    Affichant alors un sourire carnassier en se retournant vers les individus fraichement arrivés, toutes ses paroles étaient une nouvelle fois amplis de malices et de pics diverses et variés, parfait pour broyer le calme et projeter la haine en plein sur le mur de la véhémence. Mais rapidement, son visage reprit cette couleur sombre, ces traits figés et son allure monotone. Elle savait que le combat aller être déclaré sous peu, mais pour elle, la course allait s’arrêter là, sans cosmos que faire ? Elle n’était pas magicienne et encore moins maître dans l’art du combat au corps à corps tout en évitant de mourir. Son armure, même épaisse ne lui servirait à rien, comme un poids lourd plutôt comme un avantage, ce n’était qu’un gros bout d’écailles doré, faisant plus d’étincelles que de ravages. Serrant le poing, Ondine s’apprêta à balancer un nouveau pamphlet lorsque la voix de Unity résona dans sa tête comme avec Poséidon. Laissant échapper un petit rire synonyme d’inconscience, elle entrouvrit la bouche :

    ♦ Pour qui tu me pr… ♦

    Et soudain la douleur, la peur, la frayeur d’un monde qui en un seul instant se figeait pour provoquer sa fin. Dans son dos, une violente douleur, un poison s’enivrant de son corps, filtré par le sang de ses veines, enflé par le désir d’envahir l’innocence même, ce fut de terribles souvenirs qui revinrent à l’esprit d’Ondine. Comme ces tuyaux la nourrissant pendant sa période de test, enfermé dans ce cercueil de verre, submergé par ce liquide trouble, flottante, paisible dans son bain d’incompréhension, rêvant de grands espace et de liberté, elle restait là, passive comme une idiote attendant le bon moment. Se sentant alors tomber, ce n’était pas son corps mais son esprit qui s’échappait lentement.


    ♠ A l’intérieur de l’Inconscient d’Ondine ♠


    [Différent de l’Esprit d’Ondine]


    Spoiler:
     

    Loin derrière, les horreurs, les erreurs, les aigreurs du monde imparfait autour duquel gravissait Ondine. Là, au milieu de rien, extérieur à cet univers qui l’empalait de part en part, point par point pour chaque mot qu’elle annonçait en signe de protection, la houleuse voyageuse du temps restait paisible, là, au milieu de ce grand lac, à la couleur transparente, pouvant apercevoir ses pieds mais pas le fond alors qu’elle le touchait. Tranquille, isolé de tout au centre de lac sans fond et sans horizon, le soleil se couchait paisiblement, laissant clair les derniers éclats de son reflet sur son miroir favori. Comme pensive bien qu’aucune idée ne lui parcourait l’esprit, Ondine, sage et angélique laissait sa crinière de feu flotter à la surface de l’eau comme une pieuvre majestueuse. Mais très vite, l’eau se refroidit après plusieurs minutes à nager avec aisance. L’eau si claire auparavant se teinta de noire alors que le soleil fut caché par la lune. Le vent froid se leva, glaçant aussi tôt les os de la jeune femme toute apeurée. Elle ne pouvait fuir nulle part car aucune berge ne se présentait à proximité.

    Spoiler:
     

    Agitant la tête de droite à gauche, des voix se firent entendre, les mêmes voix que ce qui avaient récités plus tôt la Bible. Des voix inquiétantes et peu rassurantes, des silhouettes se dessinant lentement sur les reflets marbrés du lac, des oreilles fourchues, ces grandes oreilles horribles semblaient la poursuivre. Le mal l’envahissait, le mal à ses portes frappait d’une main salit par le sang, mais elle ne voulait pas ouvrir, non, son cœur et son esprit étaient sien. Et soudain, comme semblant crever le ciel, écartant ces nuages morcelés d’un revers de la main, telle une main divine venant à son secours, un visage, puis un tout un corps s’échappa de ce trou noir, pour se rapprocher d’Ondine, la tête braquée vers ce nouveau phénomène. Se rendant compte alors que la distance séparant ce nouveau venu n’était que fictive, elle tendit la main, leur doigt se touchant fébrilement, leur énergie s’alliant avec perfection, une puissance inconnue et dévastatrice pour les ombres, fit reculer soudainement les astres maléfiques. Lui agrippant alors la main, le tirant par le poignet, Ondine incitait Unity à le rejoindre, car c’était bien lui sous son veston bleu neigeux. Et là, elle comprit, elle comprit une chose essentielle qui lui parut dés lors comme une évidence…

    Spoiler:
     

    ♠ A l’extérieur de l’Inconscient d’Ondine ♠

    Personne n’avait parut troublé par ce qui venait de se passer puisque tout s’était déroulé le temps d’un coup de cil. S’étant quelque peu avachi sur elle-même, Ondine se darkvioletressa, le regard vitreux et flou. Comme encore projeté dans un ailleurs qui ne la retenait plus, elle se débâtit avec ses épaules pour chasser les coraux de son dos. De nouveau libre, elle battit plusieurs des paupières pour retrouver sa conscience. Sans pouvoir expliquer pourquoi, son regard tout comme son ambition venait de changer. Enonçant alors d’une voix claire et cassante à tous les présents, remarquant à peine la présence du commandant fraichement arrivé, du à son temps de latence infime et pourtant si accaparent :

    ♦ Pour avoir posé le pied sur les Terres de Poséidon, je n’en ferais rien… Pour avoir violenté le nom de ce Royaume, je n’en répondrais rien… ♦

    Et soudain, sans prévenir, son cosmos explosa dans un jet de flamme cosmique aussi rouge que le rubis. Comme ne réponse à la première provocation cosmique de l’âtre, le vent s’éleva violemment battant avec force les étrangers, Ondine termina sa phrase :

    Spoiler:
     

    ♦ Mais pour avoir menacé la vie de ceux qui m’ont accueillis, ce qui m’ont appris et ce qui m’ont compris, de vous il ne restera rien ! ♦

    Et dans un geste de bras tranchant le vide face à elle, le froid mordant et infranchissable de l’Antarctique se fit ressentir. Obligeant les Astres à poser leur bras devant leur visage pour éviter les morsures, ce fut un blizzard sans précédent qui s’éleva. Epoustouflant tous les combattants présents, Ondine savait parfaitement ce quel faisait cette-fois. Elle venait d’accéder grâce à Unity à un nouveau stade de conscience. Elle était en parfaite symbiose avec le monde, avec le tout, et ne faisant qu’un avec son armure, son corps, son énergie. Rien ne semblait pouvoir la franchir ni même l’ébranler. Pourtant, même si sa puissance était tout à fait équivalente à un général, elle savait pertinemment, que sa réussite ne serait parfaite que si elle s’alliait à Unity pour combattre les parasites. Son inconscient lui avait fait prendre conscient de l’importante de la solidarité.

    S’avançant alors d’un pas bien décidé, dans le seul but de faire reculer Ezekiel, Ondine frappa violemment le sol de son talon, dispersant une vague de cosmos rougeoyante, qui se désagrégea en petite perle de la même couleur. Chacun savait que les plantes absorbées l’air, et le cosmos beaucoup plus léger que l’air ne faisait pas exception. C'était un moyen imparable de combiner son cosmos à celui du général. Comme si l'entende cordiale se faisait d'elle-même, les deux énergies se mélèrent sans problèmes, les coraux résistant au froid s'abreuvèrent avec délicatesse de ce cosmos de sang. Ne prenant pas le temps de se retourner vers Unity, elle l’interpella par ses paroles :

    ♦ Je crois bien que sur ce coup Superman, nous n’auront pas le choix de frapper ensemble pour vaincre ! L’échec n’est pas permis, leur mort sera notre seule récompense pour notre victoire ! ♦

    Ressentant quelque peu l’influence du dragon des mers dans ses paroles, elle était bien décidée cette fois-ci à oublier sa querelle envers le général pour prouver sa force et défendre une terre qu’elle voulait revoir un jour. Sentant les coraux à ses côtés, un frisson de puissante la parcouru, elle se sentait capable de tout, puissante et sans limites, les deux généraux étaient prêt pour le carnage. Leur cosmos maintenant liés, le vent glacial ne se tempérait plus, et tenté par tous les moyens de repousser les astres alors que le givre léger leur rongeait déjà les pattes. La combinaison des deux cosmos était impressionnante, et bien sûr, seul un cosmos de même envergure pourrait combattre ce froid et tenter de le maintenir au loin.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Storm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 475

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
199/199  (199/199)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Mer 4 Aoû - 15:38

Le général du Dragon des mers venait de donner des directives au griffon. Ce dernier hocha la tête sans un mot.
Son attention était toujours cependant portée vers les nouveaux arrivants qui semblaient avides de violence et de combat, leur hostilités se ressentait dans des regards, des cosmos belliqueux.
Un sourire se dessina sur le visage du marina, il sentait en effet que ses frères d'armes étaient prêts a en découdre et il se plaisait a songer aux tourments que ces fous allaient subir de vouloir ainsi s'en prendre au Dieu des océans. Strom jeta un dernier coup d'oeil vers Ondine dont l'attitude laissait présager des maux atroces pour ses adversaires, quant a Unity il semblait confiant, pret lui aussi a déployer ses pouvoirs face aux assaillants.
Storm recula lentement et disparut dans un nuage d'écume, le même sourire en coin narquois sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Azrael


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 312

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Izanami

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Mer 4 Aoû - 15:47

    Les fiertés étaient trop forte, il était impossible de faire entendre la raison a qui que ce soit dans les deux camps, a partir du moment même ou la rencontre s'était faite, le combat était totalement inévitable. Unity fit arroser ses armures après avoir tenter une pitoyable manœuvre d'intimidation en faisant passer un monstre marin au dessus de la tête des astres, sans que l'Elfe ne se montre plus impressionnée que depuis le début de la discussion. Elle avait fait face a de gigantesque tyrannosaure, elle n'allait pas trembler devant des créatures plus petites et plus faible que cette ancien empereur du règne animal. Il n'avait fait cette manœuvre que pour faire briller son armure et tenter de se montrer supérieur par cet intermédiaire, mais le petit pouvoir que lui avait confier Poséidon ne pouvait pas effrayer Azrael qui en avait vue d'autre. Elle avait conscience que son sommeil l'avait affaiblie, qu'elle n'était plus aussi toute puissante qu'elle ne le fut jadis, mais ce n'était pourtant pas cela qui allait la faire renoncer pour autant. L'Elfe aurait voulu que cette phase de blabla se termine plus vite, mais apparemment, cela n'était pas possible. S'agenouiller devant eux ? Et puis quoi encore ? Comme si l'oiselle avait terrorisé pendant des années des nations entières pour s'agenouiller devant deux représentants d'une divinité qui ne devait sa place que par la volonté d'Izanami de prendre du repos.

    Ondine poursuivit sur le ton de la provocation, ce qui était inutile, Azrael ne comptait pas répondre a l'une de ses piques. Qu'importe l'image qu'elle reflétait auprès des autres, elle n'avait pas l'intention de s'en soucier, seul ses performances sur le champs de bataille et accomplir la volonté d'Izanami avait de l'importance a ses yeux. La jeune femme générale pourrait toujours la provoquer, sortir les pires insultes de son époque, l'elfe n'aurait aucune réaction, même pas un air ennuyée. Un autre Marina fit son apparition en faisant étalage de son Cosmos, c'était décidément une manie. Unity communiqua avec lui par télépathie, mais une fois de plus, Azrael ignora la communication, qu'il reste ou qu'il parte rechercher des renforts, cela ne ferait au final que plus de cadavre sur le sol de ce temple impie. La psychiste n'avait donc aucun scrupule a le laisser partir, d'autant plus qu'il était plus faible que les deux généraux et donc l'aplatir n'aurait aucun intérêt, elle n'était pas barbare, s'il était assez lucide pour sauver sa vie en abandonnant le combat, elle ne serait pas du genre a le poursuivre.

    Unity fit usage des affinités avec son cosmos afin de planter un corail dans le système nerveux de sa compère, probablement pour établir une liaison psychique. Tout ceci ne dura qu'une seconde, mais en tant que maitresse des esprits, Azrael avait bien vite comprit pourquoi il faisait cela. Ondine ne maitriser pas son cosmos, elle ne pourrait donc réellement s'opposer a l'astre de Vénus dans ses conditions et son écaille ne serait rien de plus qu'un vulgaire poids mort inutile. Toutefois, lorsque la manœuvre fut terminée, elle laissa éclater son cosmos en énonçant sa volonté de protéger ceux qui lui avait tendu la main et accueillit sans poser de question en échange. Comme c'était bien étrange, elle ne combattait donc que par fidélité envers eux et non la divinité elle-même ? Le regard de l'astre prit un air interrogatif alors que les vagues d'énergie se contentèrent de frapper son onde psychique sans même toucher son corps. Que de dépense d'énergie pour pas grand chose, mais de cette manière, il était possible d'estimer son niveau, il était vrai qu'elle n'avait maintenant plus l'air d'une débutante, Unity avait libéré le monstre qui sommeillait en elle, parfait, Azrael n'aurait donc plus aucun scrupule a s'en prendre a elle.


    « Intéressant...Tu veut protéger les tiens alors même que ton seigneur massacre a l'instant la population de la planète a cause de sa haine pour le genre humain...La haine de ce que tu est. Ainsi soit-il, nous vous avions prévenue du cout de vos actes... »

    L'Elfe s'éleva encore un peu plus au dessus du sol, échappant a l'onde de choc crée par Ondine, sa puissance psychique la tenant encore et toujours a l'écart des petites démonstrations de ses adversaires. Toutefois, pour preuve qu'elle était maintenant devenue sérieuse, son regard avait prit une teinte verte très vive, ce qui montrait qu'elle allait faire usage de son pouvoir aux maximums de ses capacités. Ezekiel en ferait autant, elle n'en doutait pas, mais contrairement a la jeune femme qui faisait appel a des valeurs collective, l'astre de Venus avait toujours agit en marge, être solitaire et incompréhensible qui avait influencée certain pan entier de l'histoire du monde afin de permettre a sa déesse de réaliser son rêve, celui de la création d'un Eden parfait. Qu'importe toutes les provocations de ses adversaires, elles n'auraient jamais le mordant nécessaire pour faire trembler Azrael dans sa fierté et son arrogance, de ce coté la, les quatre combattants semblaient se tenir dans un mouchoir de poche et comme l'ampleur des Cosmos semblaient également se tenir, au final c'est la stratégie et les capacités de chacun qui déciderait du sort de ce conflit.

    « Maintenant, il est temps d'en payer le prix de votre sang ! »

    Son énergie a son maximum, l'Elfe retrouva le sol et fixa la jeune Ondine avec une détermination inflexible. Même si la femme qui lui faisant face était animée d'un Cosmos ardent, elle ne pouvait pas lui causer la peur, pas un pas en arrière...L'esprit d'Azrael n'était maintenant plus fixé que sur une seule chose, faire chuter a tout prix ce temple afin de prouver a Poseïdon qu'il avait prit la mauvaise décision et qu'il était temps qu'il revoit ses futiles prétentions a la baisse. Un écho puissant raisonnait dans son âme, ne lui renvoyant qu'une seule idée qui motiverait l'astre pendant les batailles a venir jusqu'à la fin de la guerre...MORT AU FAUX EMPEREUR !

    Déclaration de défi : Azrael VS Ondine
Revenir en haut Aller en bas
Ezekiel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 107

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Izanami

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Jeu 5 Aoû - 20:15


Après une dernière et ridicule séries de provocations, les guerriers de Poséidon semblaient enfin enclin à combattre. Un choix regrettable, mais nécessaire au maintient de l’équilibre du monde, la mort des généraux serait le premier pas vers l’harmonie universelle. Azrael avait choisi son adversaire, ce combat était peu être prédestiné tant les deux combattantes semblaient en opposition. Le Dragon céleste avait confiance en l’Elfe, après tout, elle était elle aussi une guerrière de premier ordre, son attention se portait donc toute entière sur le général du dragon des mers. Ce dernier avait jusque là fait preuve d’une arrogance qui semblait sans limite, mais il semblait aussi prévenant envers sa compagne, aussi ironique que cela puisse paraître, les deux dragons avaient quelques points commun eux aussi, le destin leur jouait à tous une bien triste farce.

Comme ses adversaires, Ezekiel intensifia son cosmos pour répondre au défi, son aura de lumière plus étincelante que jamais réfléchissait fidèlement la mentalité de l’Astre, il était le guerrier de la lumière, le Gardien de l’Astre le plus proche d’Izanami et sa volonté ne saurait tremblé devant un adversaire, quel qu’il soit. Sa parfaite résolution l’avait mené ici, dans l’antre du mal, afin de déchoir le tyran Poséidon, sa mission était de mettre à mal un dieu, la peur lui était à présent inconnue. Mais le lieu semblait mal choisi pour l’affrontement des dragons, ne souhaitant pas impliquer Azrael dans son duel, ni intervenir dans son combat, il s’adressa au général :

« Laissons là nos compagnons respectifs et trouvons un endroit pour livrer notre combat Dragon des Mers. Je te laisse décidé du lieu. »

Il n’avait pas peur d’affronter son adversaire sur son territoire, après tout, ils étaient en Atlantide et où qu’il soit le terrain lui serait inconnu. Mais cela n’avait pas d’importance car dans le duel qui viendrait nul ne serait avantagé par la disposition des lieux, le combat allait être violant, et destructeur, Ezekiel espérait simplement que le général aurait la noblesse d’esprit de choisir un lieu à l’écart des habitations des civils, le but de cette attaque n’était pas d’exterminé le peuple de Poséidon, lui seul pouvait avoir recourt a tant de bassesse, ils venaient ici pour combattre le dieu et ses guerriers, accroître le nombre de victime n’était pas son souhait, ni la volonté d’Izanami. La déesse souffrait déjà bien assez, suite au déluge provoquer par l’empereur des mers, le gardien de mercure n’allait pas lui imposé le fardeau d’une purge total de l’Atlantide. Cette croisade devait être rapide et sans bavure, il en allait de l’honneur des combattants de la déesse stellaire.

Il attendait à présent la réponse de son adversaire, prêt au combat, il n’y avait point de doute en son esprit, juste la ferme résolution du paladin en mission. S’il devait usé de violence pour apporté la paix sur Terre, alors il combattrait jusqu'à se que ses poings ensanglantés ne puissent plus jamais être brandis. Il salirait ses mains de sang afin que sa déesse reste immaculée, telle était son devoir en tant que gardien.

Arrow [a la suite d'Unity]


Dernière édition par Ezekiel le Ven 6 Aoû - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wimber


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2117

Feuille de Personnage :
HP:
300/300  (300/300)
CS:
306/306  (306/306)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Ven 6 Aoû - 17:24

Les choses sérieuses allaient commencer... Une nouvelle bataille pour Unity, et une épreuve initiatique pour Ondine. En son coeur, le dragon des mers avait pleinement confiance en les capacités de la nouvelle générale des Lymnades. Il s'était frotté à la force qui sommeillait en elle et en vint presque à plaindre l'astre de l'Elfe pour devoir combattre ce monstre à la beauté fracassante et à la sauvagerie terrifiante. Il hocha la tête en direction d'Azrael ; elle disait vrai, le sang allait couler. Mais si elle pensait que seul le sang des Généraux Marins couleraient sur ces sols abyssaux, elle se trompait lourdement et ploierait bientôt sous les assauts psychiques du Démon des Eaux.

Leur chemin allait maintenant se séparer alors que cette épreuve les avait rapproché de manière inattendue.

oOo Ondine, retrouvons nous au pilier central pour y déposer leurs coeurs encore palpitants. Quelle ironie, les Astres qui voulaient réduire à néant l'Empire des Ondes ne parviendront qu'à le rendre encore plus puissant !! oOo


De toutes parts, les étranges coraux à l'aspect organique du Général s'agitaient dans une danse frénétique, réagissant aux puissants cosmos dégagés par les quatre protagonistes, se réjouissant à l'avance du festin d'énergie cosmique qui se profilait à l'horizon. Déjà quelques colonies gorgées de l'aura d'Ondine avaient pris des teintes de feu. Se tournant vers son futur adversaire, le prince de Blue Graad l'observa quelques secondes et tourna le dos à son ennemi. Aprés tout, il n'avait pas à faire à un spectre d'Hadès et, Généraux comme Astres avaient la réputation de combattants loyaux au combat, exception faite du porteur de l'Ecaille des nymphe lacustres, évidemment.

oOo Le domaine abritant le pilier de l'Atlantique Nord conviendra parfaitement ! oOo conclu le Général, s'éloignant de l'entrée du Sanctuaire Sous-marin pour rejoindre son pilier.

Déclaration de combat : Unity Vs Ezekiel

Direction Arrow Pilier de l'Atlantique Nord
Revenir en haut Aller en bas
Ondine


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 620

Feuille de Personnage :
HP:
105/156  (105/156)
CS:
45/170  (45/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   Ven 6 Aoû - 22:12

    Le ciel, les échos, les envies, le sang, bientôt, tout ces détails qui brillaient à la surface du monde seraient comblés dans un furieux mélange de haine et de passion, armées jusqu’au fond du cœur, en compagnie de la volonté toute bardée de fer ainsi que de la fierté propre à sa personne, Ondine savait que dans peu de temps, elle mettrait un pied dans la tombe de son adversaire simplement pour planter un peu plus sa tête dans la terre sableuse, fraichement retournée pour son bon plaisir. Ce qui restait sûr, était le fait que la générale ne ménagerait pas ses forces, elle était jeune, elle était en pleine possession de ses moyens et plus encore : elle n’était pas humaine, un point su lequel semblait se rejoindre les deux femmes amplis de haine l’une vers l’autre. Il était même assez difficile d’expliquer pourquoi elles se détestaient au premier regard, outres les attaques verbales enfantines de la rousse survoltée. Peut être par arrogance, ou plutôt pas simple désir de montrer que chacune d’entre elle n’était pas n’importe qui. Il était dit que la femme était le pire ennemi du monde, et dans peu de temps, ce dicton serait de nouveau attesté.

    Ne vacillant aucunement sur le déploiement obscur du cosmos d’Azrael, Ondine esquissa un petit sourire en coin en signe de satisfaction, se comblant dans son idée que jamais elle ne pourrait perdre face à pareille adversaire. Sautant avec un petit mètre dans les airs, Ondine tendit son bras face à elle et tout en le ramenant sèchement vers sa personne, le vent précédemment déployé en direction des deux ennemis rebroussa chemin et s’engouffra dans le sens de la détentrice de l’écaille de la Lyumnade. Comme emportée par un vent puissant elle annonça clairement à sa nouvelle adversaire :

    « Suis-moi Azrael ! Que ton sang nourrisse les terres que le vent désignera ! Trèves d’arrogance, vient prouver ta valeur, fille de rien ! »

    S’éloignant au large des piliers qui s’annonçaient comme de fier défenseurs de pierres, résistant à toute épreuve, Ondine décidait déjà de la tombe de son adversaire.


Arrow Pilier de l'Antarctique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[La rébellion de la planète, arrivé des Astres au Sanctuaire Sous Marin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Empire Sous-Marin :: Piliers de Poséidon :: Champs de Coraux-