RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Le retour de l'ami d'entraînement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Shion


Grand Pope
Grand Pope
avatar

Messages : 1105

Feuille de Personnage :
HP:
107/150  (107/150)
CS:
135/170  (135/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 19 Déc - 17:14

Phoebus était immobile, pensif, observant les différents acteurs présents au sein de la Maison du Taureau et essayant de deviner la réponse à la question qu'il s'était posé lui même. En dépit de toute sa concentration, il ne parvenait pas à trouver et cette réponse ne semblait pas vouloir venir à lui. Pas de Spectre en vue, pas de Saint en vue, seuls ces infinis combats s'offraient à ses yeux.

Pourtant, il ne s'attendait pas à ce que sa prochaine rencontre ne corresponde à aucun des Cosmos qu'il avait ressentis. Sa garde était elle baissée ou peut-être n'avait il pas l'habitude de se trouver entouré de tant de Chevaliers différents, de tant de puissance. Ce qui était sûr, c'est qu'un des Cosmos lui avait échappé et si c'était le cas pour un, peut-être que d'autres l'avaient fait aussi.

Comment avait il pu rater un tel Cosmos? Et ce n'est que lorsqu'il entendit cette voix :

" Par tout les kamis-protecteurs, combien de temps suis-je resté inconscient ?"

Qu'il se rendit compte qu'un autre Chevalier se trouvait non loin de lui. Un Cosmos qu'il n'aurait jamais du rater... Un Cosmos puissant, aussi puissant que le sien probablement.
Son premier réflexe fut de se tourner vers la voix qu'il avait entendue et de reculer d'un pas. S'il s'agissait d'un ennemi, il ne voulait pas être attaqué par surprise. Toutes les présences ici ne lui voulaient assurément pas de bien. Mais lorsqu'il aperçut l'origine des paroles, sa tension s'apaisa.

Un Chevalier d'origine Japonaise se tenait devant lui. Il portait une Armure d'Or... Un Saint visiblement, et probablement un Chevalier d'Or, un Gardien des Temples qu'il traversait en ce moment. Celui-ci portait d'ailleurs des cornes sur son Armure, peut-être s'agissait il du Gardien du Temple dans lequel il se trouvait, le Chevalier du Taureau. Après tout, difficile de reconnaitre toutes ces bêtes à corne sur une armure. Cette armure semblait d'ailleurs abimée, tout comme le Chevalier qui la portait; il sortait probablement d'un combat contre un de ceux qui envahissait les lieux.

Phoebus observait, fixait le Chevalier, détaillant les moindres détails de l'homme qui se trouvait en face de lui. Après tout, il n'avait pas rencontré grand monde depuis qu'il était arrivé au Sanctuaire d'Izanami puis venu à celui d'Athéna. A croire que son Destin voulait qu'il ne se batte pas. Et cela lui convenait plutôt bien. En outre, il s'agissait de la première fois qu'il rencontrait un Saint. Etaient ils de puissants guerriers? Probablement puisqu'ils soutenaient la Déesse de la Guerre. Perdu dans ses pensées, Phoebus se remit à se poser diverses questions, et à s'interroger sur la réaction qu'aurait ce Chevalier face à lui. La réponse lui parvint bien vite et le sortit de ses pensées.

" Qui êtes vous guerrier et que voulez vous faire dans ce sanctuaire ? "

Un instant silencieux, Phoebus pesa chaque mot de cette phrase et de la posture du Chevalier d'Or avant de répondre. En période de guerre, rien ne devait être pris à la légère. D'autant que ce Chevalier d'Or ne semblait pas savoir s'il était face à un allié ou ennemi.

Je suis Phoebus, Gardien de Saturne de l'Eclat de Golgotha, un des Astres d'Izanami. Et vous devez être un des Protecteurs de ces lieux, un Chevalier d'Or, voire même le Protecteur de cette maison, le Chevalier du Taureau peut-être au vu de vos cornes?


Ne laissant qu'un court silence pour éviter de vexer son interlocuteur s'il s'était trompé, Phoebus reprit :

Je comprends votre réaction car je suis un intrus dans ces lieux. Mais ne vous méprenez pas, je ne suis pas votre ennemi. Pas aujourd'hui en tout cas. Si je foule le sol de votre Sanctuaire, si je traverse vos maisons, vos Temples, c'est pour obéir aux ordre de la Grande Déesse Izanami. Dans sa recherche de la Paix, elle nous a envoyés ici, nous, ses Astres, afin de vous apporter notre aide dans cette Guerre qui vous oppose aux Serviteurs d'Hadès et à ceux de Poséidon. Même si Athéna est la déesse de la Guerre, je n'oublie pas qu'elle est aussi reconnue pour être celle de la Sagesse. Et je suppose qu'elle doit aussi contribuer à l'avènement de la Paix.
Quoi qu'il en soit, sur les Ordres de la Déesse Izanami, moi, Phoebus, je suis là pour vous aider.


Laissant un silence plus long cette fois, Phoebus attendit la réaction du Chevalier d'Or.
Revenir en haut Aller en bas
Ondine


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 620

Feuille de Personnage :
HP:
105/156  (105/156)
CS:
45/170  (45/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Lun 20 Déc - 18:30

Arrow Temple du Bélier

    Elle le sentait, elle le savait, que là haut, au sommet de ces marches empilées sous une forme infinie, laissant présager l’éternité grotesque du monde, le mal l’attendait. Quand elle se voyait, sans ces mains, sans ces doigts, pour la protéger et lui montrer le chemin, elle se durcissait sans broncher, marbrant son visage de mauvais sentiments, elle s’apprêtait une nouvelle fois à tout détruire, la raison, qu’elle écrivait sans arrêt dans les recoins de son esprit pour le pas oublier qu’elle la seule limite entre l’humanité et l’animosité, semblait lui faire défaut une fois de plus. Elle était bien plus sécheresse que pécheresse, et quitte à perdre la vie, elle se ferait non pas pour lui, elle ne ferait pas non plus pour eux, elle le ferait pour elle. Son égoïsme, seule marque sans doute de sa féminité exacerbée par ses actions, l’avait préservé jusqu’ici, mais serait-il encore suffisant après mille combats ?

    Franchit sans réalisé son avancement, sa chevelure brulante avait virevoltait avec plaisance dans ce vide absolu, camouflé par cette rocaille impétueuse, alors que l’escalier de pierre l’avait senti passer. A chaque pas, elle avait expirait, et à chaque expiration elle avait rejeté son cosmos, ce cosmos qui sur son passage avait rougit la pierre avant que cette même force ne glace la moindre particule solide, grisonnante par le temps, elle était ici pour défigurer le faux visage de la justice. Tout détruire pour tout recommencer, telle semblait être sa vision manichéenne des choses à cet instant. A chaque centimètre entamé, cette odeur putride identique aux autres astres précédemment rencontrée se faisait si forte que la nausée guetter la chevalière des glaces, qui se retenait terriblement mal de vomir des gerbes de flammes pour tenter de percuter le démon d’autre chose. Mais la colère prenait trop rapidement le dessus pour lui permettre d’atteindre ses volontés.

    C’est ainsi qu’arrivée au sommet de ce parcours, Ondine finit son ascension par un saut prodigieux, les bras écartés donnant l’impression de voir voler un cerf-volant flamboyant. Retombant avec grâce sur le sol entre les deux hommes, une jambe tendu avec le pied frôlant le sol alors que l’autre se retrouvait en position d’accroupissement, la guerrière du froid de ses deux poings clos aux allures agressives expulsèrent chacun une quantité infernale de cosmos, d’un côté le froid couvrant le chevalier à l’armure dorée alors qu’à son parfait opposé, les flammes étaient déjà désireuses de dévorer celui empestait l’Astre à cent lieu à la ronde. Dans le seul but de les faire reculer si les réflexes étaient de mise, elle se redressa aussi vite, quelque peu en retrait, une main devant elle le bras à moitié retroussé, comme montrant ses ongles à une assemblée invisible alors que sa jumelle se cachait paisiblement dans son dos. Elle armait déjà une position d’attaque et de défense. Jetant tour à tour un regard enflammé à chacun des deux protagonistes, elle laissa passer sa langue sur ses lèvres pulpeuses avant d’annoncer :

    ♦ Alors, de qui serai-je le bourreau cette fois-ci ? Le choix ne sera ma fois pas des plus difficile, puisque vous êtes tous deux esclaves d’une déesse qui aime tant travailler là-bas au coin du temple, tard le soir lorsque les constellations vicieuses la surveillent. Aller fainéant, on se bouge le cul, je n’ai pas que ça à faire ! ♦

Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 793

Feuille de Personnage :
HP:
39/150  (39/150)
CS:
74/180  (74/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Lun 20 Déc - 20:12

L'homme n'était pas là en tant qu'ennemi, mais était même un allié. A bien y regarder, c'était un combattant de choix, la force qu'il possédait forçait le respect. Enfin, si la situation fut moins critique où qu'il serait dans un moins piteux état, Tsurugi aurait bien affronter cet homme pour mesurer leur force respective. Oui, tel était son état d'esprit.

L'homme se présenta son le nom de Phoebus, un astre d'Izanami. Là, le japonais percuta sur un point : Izanami était une déesse du panthéon japonais, mais son maitre ne lui avait jamais parlé du fait qu'elle disposait de ses propres chevaliers. C'est ainsi surpris qu'il demanda tout simplement.


" Izanami possède sa propre chevalerie ?"


Mais l'astre ne semblait pas l'avoir entendu, ou peut être voulait-il simplement terminer sa tirade avant de répondre. Toujours est il qu'à la fin, Phoebus se trompa en désignant le japonais comme étant chevalier du taureau. Tsurugi ne s'en fâcha pas, après tout, ils ont tout les deux un casque à corne et il était facile de faire l'amalgame.

" Pour information, je suis le chevalier d'or du capricorne. Le chevalier du taureau est plus par là ."


Dit-il en désignant Marcus de l'index. Le chevalier du taureau était plus en profondeur du temple, toujours à récupérer de son combat pourtant expéditif contre l'autre cinglée aux cheveux rouge.

Phoebus continua à parler, disant que sa déesse était une déesse prônant la paix et donc qu'il était là pour les aider à repousser cette invasion de spectres et de marinas. Les saints de l'espoir étaient donc bien soutenu, ce qui était clairement une bonne nouvelle pour la suite de cette guerre.


" Bien, à moi de me présenter maintenant. Je me nomme Tsurugi, chevalier d'or du capricorne. Je sert donc Athéna, la déesse de la guerre et de la sagesse comme tu l'as fait remarquer, mais aussi d'espoir pour l'humanité qui doit faire face aux envies meurtrières de plusieurs dieux maléfiques dont Hadès et Poséidon."

Puis c'est alors qu'un femme fit son intrusion dans leur dialogue. C'était une rousse incendiaire qui ne semblait n'avoir rien d'une guerrière hormis l'armure. Elle lança une pique à leur attention, mais Tsurugi étant un peu simple ne comprit pas tout les aboutissant de cette dernière. Est ce qu'elle parlait de bouffe elle aussi ?

Soit, il comprit qu'elle les défiait Phoebus et lui, mais le saint d'Athéna se décida de totalement ignorer la jeune femme. Après tout, lui non plus n'avait pas que ça à faire. De plus, si elle voulait les défier sérieusement, elle ferait au moins l'effort de se présenter à ceux qu'elle veut affronter.

Puis Tsurugi regarda l'astre afin de lui poser une question sur la déesse qu'il servait.


" Dis moi Phoebus, voudras tu me parler un peux plus de Izanami ? Enfin, si tu penses avoir le temps de le faire. "
Revenir en haut Aller en bas
Shion


Grand Pope
Grand Pope
avatar

Messages : 1105

Feuille de Personnage :
HP:
107/150  (107/150)
CS:
135/170  (135/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Mar 21 Déc - 20:03

Ses propos semblaient avoir rassuré le Chevalier d'Or sur ses intentions, sur les raisons qui l'avaient poussé à venir en ces lieux, au sein du Sanctuaire d'Athéna. Le Chevalier semblait plutôt réceptif à ses paroles, et même enclin à entamer la discussion. Au vu de la Guerre qui frappait les lieux, il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'il accueille un nouvel allié avec sympathie, et même plus qu'un simple allié, tout un clan allié.

Quand le Chevalier posa sa question sur sa déesse, Izanami, Phoebus afficha une surprise certaine, mais une agréable surprise en se rendant compte que son interlocuteur connaissait la Déesse. On lui avait dit que la Déesse était plutôt peu connue, oubliée des Grands de ce monde, comme un secret que l'on a trop longtemps laissé trainer dans un coin. Mais après tout, il n'était pas devant n'importe qui, mais devant un des plus hauts serviteurs d'Athéna. Elle connaissait assurément la Déesse Izanami et avait probablement transmis sa connaissance à ses Chevaliers.

La suite déclencha une légère grimace sur le visage de Phoebus quand il entendit que celui qu'il avait appelé Chevalier d'or du Taureau était en fait le Chevalier du Capricorne. Et quand ce dernier lui désigna dans le Temple le véritable Chevalier du Taureau, son erreur ne lui parut que plus absurde. S'il n'était pas capable de reconnaitre deux Chevaliers d'Or, il partait déjà sur de mauvaises bases...Enfin, au moins, le Chevalier du Capricorne ne semblait pas s'en offusquer ce qui témoignait déjà de sa sagesse.

Alors que Phoebus écoutait les paroles de Tsurugi - le nom sous lequel le Chevalier s'était présenté - avec attention, une autre personne fit son apparition. Une femme aux cheveux rouges, à la beauté incontestable et visiblement amoureuse des entrées fracassantes. Alors qu'il aurait plus vu une telle femme entrer dans ces lieux doucement, délicatement, voire même mystérieusement, celle-ci venait de se propulser près d'eux, d'un bond, et, outre sa posture sans nulle doute agressive, leur crachait directement son agressivité, son animosité à leur visage. Ce comportement l'aida à se rappeler qu'il ne devait pas voir la femme devant elle mais plutôt le Chevalier, qui, au vu de son Cosmos, était probablement aux ordres de Poséidon, un des dieux que Tsurugi venait de qualifier de maléfique.

Partagé entre diverses réactions, Phoebus ne s'attendait nullement à celle qu'afficha Tsurugi. Alors qu'il aurait cru que ce dernier allait reculer devant l'intrus, l'ennemi qui venait de faire irruption sans prévenir, il se contenta de l'ignorer et de poursuivre leur conversation au sujet de la Déesse Izanami.

Te parler de ma Déesse, Izanami? Hé bien, que dire sachant qu'aucun mot n'est suffisant pour la représenter... Elle est la Maîtresse du Soleil, celle qui était là bien avant toute chose même si la plupart des Esprits l'ont oubliée... Mais pas le tien à ce que je vois, et j'en suis ravi.

Marquant une courte pause

Sa puissance n'a d'égal que sa beauté et la Noblesse de la cause qu'elle défend, que nous défendons. C'est elle qui a créé les Planètes, origine de toute chose, et c'est elle qui se bat pour rappeler au Monde ses origines, ce qu'il a oublié, rappeler au Monde qui croit que la Guerre est une finalité, que la Guerre est un moyen indispensable pour imposer ses idées alors que le Monde savait, dans un temps lointain, que la Guerre n'est qu'un fléau...

Recentrant ses esprits sur la situation actuelle, Phoebus jeta un regard en direction de la femme avant d'ajouter pour Tsurugi

Je m'emporte dans l'élan de mes convictions mais je crains que le moment soit plutôt mal choisi pour m'étendre.
Revenir en haut Aller en bas
Ondine


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 620

Feuille de Personnage :
HP:
105/156  (105/156)
CS:
45/170  (45/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Mer 22 Déc - 11:52

    Se tenant toujours aussi droite qu’à la seconde précédente, Ondine avait changé quelque sa posture, en cela car sa tête commençait à tomber vers l’avant alors que d’énormes ronflements se faisaient entendre à des kilomètres à la ronde. Bientôt sans doute la bave dégoulinerait disgracieusement le long de sa lèvre pour peigner invisiblement le parterre de pierre si fraichement abattu pour les vas et viens incessant des ennemis comme des alliés de cette déesse tout droit sortie du moulin rouge. Et comme pour accentuer un peu plus son profond ennui, Ondine mâcha comme un ruminant sans retenue, pour enfin redresser le crâne, ne relâchant pas sa posture, elle étira comme elle put ses membres. Elle semblait vraiment être parvenue à réaliser une micro sieste le temps que l’Astre parlait :

    ♦ Bon mon gars, lorsque tu auras finis déblatérer des conneries plus grosses que ton pé**s, tu te décideras peut être à te bouger, parce que si c’est pour jouer au chaperon rouge, moi j’ai d’autres immobiliers à visiter ! ♦

    Soufflant en signe de lassitude, la guerrière des flammes glaciales recula de quelques pas pour ne plus se trouver entre les deux mâles qui se prétendaient chacun allié, alors qu’à l’instant même où l’une des deux déesses agiterait le drapeau de guerre, les deux prétendus chevaliers bafoueraient le code d’honneur des puceaux en armures pour combattre comme des possédés. Rabaissant sa garde, reprenant une position un peu plus féminine, réajustant même sa poitrine qui semblait de plus en plus à l’étroite dans cette armure qui ne se moulait pas parfaitement à son armure, la Lyumnade prit une forte décision qui bouleverserait sans doute le monde :

    ♦ Je vais…. ♦

    Penchant sa tête en arrière, passant une main sur sa nuque, elle sembla réfléchir en levant les yeux au ciel avant de laisser paraître un sourire carnassier :

    ♦ …Vous tuer bien sûr ! ♦

    En réalité, rien n’était différent de d’habitude, pourtant, cette fois-ci elle ne visait aucunement l’Astre mais bien le Saint d’Athéna. Pourquoi lui ? Pourquoi pas l’autre ? Simplement parce qu’elle ne connaissait pas encore l’odeur du sang que pouvait dégager un homme perdu dans les croyances de justice, préférant combattre sous prétexte de l’égalité alors que la justice sans force n’était que sujette à contradiction. Mais tout comme la force sans justice est perversion, ils avaient simplement cachés leurs vices machiavéliques derrière le nom de la justice pour prétendre à une paix. Mais quelle paix ? Au fond, Ondine s’en moquait tout autant que de sa dernière culotte qu’elle avait tâché à cause de ses menstruations. C’est alors que sans attendre, ne prenant même pas le temps d’expulser son cosmos hors de son corps pour se lancer à l’attaque, la tigresse des flammes cracha du bout de ses poings une vague de flamme en apparence incontrôlable, ampli de d’orgueil et de furie, elle était prête à tout bruler sur son passage. Cherchant à toucher les deux adversaires, elle ne savait pas lequel des deux idiots riposteraient mais elle espérait que l’un des deux l’attaque. Et sous le reflet des flammes bleuâtres, elle annonça au dessus du crépitement envahissant :

    ♦ Aller bande de loques, venaient au lieu de pleurer sur le sort de vos pauvres déesse sans pouvoir et sans destin. Si le temps est inutile, autant le dépenser de manière ludique. ♦


Revenir en haut Aller en bas
Kurt Notten


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 964

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Jeu 23 Déc - 15:54

Ma vision était floue pendant un instant, puis elle redevint normale, je voyais un chevalier à l'entrée du temple, au vue de son armure c'est un marina j'en mettrais ma main à couper, trop faible pour parler, je ne fis qu'attendre le moment où il passerait les yeux sur moi, mais ça ne fut pas le cas, quelques secondes après son arrivée, un autre chevalier fit son apparition, celui-ci était une femme, elle s'adressa directement au chevalier de façon étrange, à la fois polie et... Comment dire ? Agressive :

« Un instant, mariner. Je suis Christa de l'étoile de Tau, heimdall au service de son altesse Odin et des dieux d'Asgard. Je te demanderai de renoncer à cette invasion et de faire demi-tour. Sache que si tu persistes à vouloir commettre le déicide et les destructions que toi et tes amis spectres avez en tête, il faudra passer ma garde. »

« Enchanté Christa, je suis Storm, capitaine du griffon des mers. Comme le destin est joueur décidément: voyez vous il y a peu je me trouvais sur vos terres, je fus accueilli avec courtoisie par une walkyrie et, si je ne m'abuse, et ce qui me laisse quelque peu perplexe je le concède: a ce moment là nous étions, enfin nous semblions, alliés ou tout du moins en bon terme....et vous voici, charmante dame d'Asgard, qui me barre le passage en tachant de masquer par une voix douce votre évident désir d'en découdre..... »

Quoi ?! Alors comme ça nous étions alliés avec les asgardiens mais ceux-ci nous ont apparemment tourné le dos pour rejoindre les chevaliers d'Athéna. Quels enfoi*** je devrais tous les tuer ! Mais je m'occuperais d'eux plus tard, pour l'instant je suis faible, il faut que je trouve un moyen de sortir sans attirer leurs attentions. Mais par un coup de chance la discutions de ces deux chevaliers était terminée et j'avais le champs libre, malheureusement ce ne fut que de courte durée, un autre chevalier venait de rentrer dans les lieux.

« Alors, lequel d'entre vous vais je rencontrer en premier. Un allié ou un ennemi? Il me tarde de le savoir. »

J'avais bien sûr le pouvoir de marcher et d'affronter ce type, mais rien ne vaut une petite sieste à l'ombre vous ne croyez pas ? J'attendis donc dans mon coin l'arrivée d'un nouveau chevalier pour affronter celui-ci comme ça je pourrais enfin partir d'ici. Malheureusement, ce ne fut pas un ennemi de ce chevalier qui apparut, c'était tout bêtement le chevalier d'or du capricorne que j'avais combattu, il disait être resté inconscient pendant de longues minutes... C'est bien le moment que mes attaques fassent leurs effets, ah je vous jures... Ces deux chevaliers firent comme les deux précédents, ils perdirent leurs temps dans des paroles alors que des ennemis les attendais sûrement plus bas, mais quelques minutes plus tard, un autre marina fit enfin son apparitions et s'éminça dans leur conversation, une chance pour moi, pendant que ces trois là parlaient je n'avais plus qu'à redescendre tranquillement...

Arrow Temple du Bélier
Revenir en haut Aller en bas
Shion


Grand Pope
Grand Pope
avatar

Messages : 1105

Feuille de Personnage :
HP:
107/150  (107/150)
CS:
135/170  (135/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Jeu 23 Déc - 21:53

Phoebus avait déjà remarqué que la nouvelle arrivée était plutôt directe, voire brute et la suite ne fit que confirmer sa première impression. Alors qu'il s'efforçait de tenter d'expliquer au Chevalier d'Or les raisons de sa dévotion auprès de la Déesse Izanami, le but que celle-ci s'était fixé, et l'importance de celui-ci, la femme ne semblait n'en avoir cure. Pire encore, elle démontrait clairement que ses explications l'ennuyaient, l'endormaient. Après tout, tout le monde ne pouvait pas comprendre ce qu'il expliquait, et surtout pas un Chevalier au service de Poséidon.

Phoebus s'apprêtait à ignorer la femme, quand celle-ci reprit la parole, aussi douce qu'auparavant. Elle ne se contenta pas cette fois de faire preuve de désintérêt à l'égard de ses propos mais les insulta ouvertement. Ses idéaux, ses objectifs n'étaient pour elle que des "conneries". Elle ne comprenait rien visiblement. Elle qui n'avait probablement aucun objectif, qui n'était là que pour répandre la Haine et le Chaos.

La colère montait en Phoebus même si celui-ci tentait de la cacher. Et alors qu'il réfléchissait à la manière de réagir face à cette femme, non ce Chevalier sans aucune manière, la Marinas fit part de sa volonté d'éliminer le Saint. Pourquoi lui? Parce qu'il était visiblement blessé et que le combat lui serait facilité? Non, cela ne pouvait être cela. Elle devait cacher autre chose, un motif qu'il ne connaissait pas. Mais à vrai dire, quelles que soient ses raisons, elles lui importaient peu. Il ne la laisserait pas tuer le Saint devant lui, aucune chance. Et même si cette femme semblait puissante, et qu'il n'éprouvait aucune envie de se battre, il n'avait pas vraiment le choix.

Reculant d'un pas sous les flammes lancées par la femme, Phoebus fit retentir la Foudre au dessus d'eux.

Une grande gueule assurément. Rien d'étonnant pour un tempérament de feu comme celui-ci. Malheureusement, les feux les plus vifs sont généralement les plus prompts à s'éteindre. Des feux de paille. Et je vais m'assurer que ce soit bien le cas pour le bien de ce Sanctuaire et pour la Paix. Préparez vous à connaitre la colère de Phoebus, le Gardien de Saturne de l'Eclat de Golgotha.
Citation :

Phoebus défie Ondine
Revenir en haut Aller en bas
Ondine


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 620

Feuille de Personnage :
HP:
105/156  (105/156)
CS:
45/170  (45/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Mer 29 Déc - 13:38

    Soufflant non pas de façon à exprimer son ennuie mais comme pour éteindre une flamme, les brasiers se turent et disparurent aussi vite qu'ils étaient arrivés. Voilà ce qu'elle attendait depuis le début, un défi, un combat, un massacre. Et sans un mot, sans un battement de cil, Ondine s'immobilisa un instant, scrutant le fond de l'oeil de Phoebus et sans prévenir, elle finit par avancer vers le temple, dont seul ses bruits de pas se faisaient entendre au loin encore au dessus de ce silence pesant qui s'était installé.


Citation :
Ondine accepte le défi de Phoebus.
Revenir en haut Aller en bas
Shaun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 652

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 2 Jan - 15:28

Arrow Temple du Bélier

Shaun se tenait enfin à quelques enjambés du temple du taureau. Bien qu’il aurait du savoir ou il se trouvait, il ne chercha pas particulièrement à s’en souvenir. Il n’était là que pour obéir à un ordre primaire, chose qu’il comptait bien faire de son mieux. Pendant la montée des marches, il s’était perdu dans ses pensées et avait prit quelques secondes d’avance sur Iroh, mais ce dernier n’était surement pas loin, et Shaun ne doutait pas qu’il l’aurait rattrapé avant le début des hostilités. Cela étant, il avait envie de se battre, de se défouler.

- Bon, ou sont-ils…

Il avait cru ressentir deux quelques énergies cosmiques durant l’ascension, mais il n’avait pas le talent de pouvoir repérer la moindre fourmi grâce à son cosmos, et il se demandait si l’une de ces énergies avait été plus importante, ou si l’un des personnages présent n’était pas mort. Allez savoir.

Il s’avança jusqu’à l’entrée du temple, tranquillement. Il remarqua une sorte d’éclair provenant de l’intérieur, et plus rien. Un combat avait-il lieu ? Dans ce cas pourquoi ne ressentait-il plus le moindre cosmos agressif. Le combat ne s’était tout de même pas terminé d’un coup d’un seul… mais la réflexion se prolongea et il se souvint alors de l’état du prétendu dieu.

- C’est vrai qu’il faut être incroyablement puissant pour ainsi ridiculiser un dieu…

Toujours à l’extérieur du temple, il parlait normalement, n’ayant ni peur d’être surprit, ni d’être attaqué dans cet intervalle. Il continuait d’avancer en réfléchissant à des bêtises. Quel serait son prochain adversaire, serait-il fort, Shaun allait-il échouer…

- Iroh, tu fais quoi là ? Tu admires le paysage ?

Il ne se souvenait pas d’avoir largué son compagnon. Mais perdu dans ses pensées, il restait envisageable qu’ Iroh soit en réalité arrivé le premier. L’idée traversa Shaun qui, se pensant en retard, accéléra le pas jusqu’à l’intérieur du temple. Il y était à peine parvenu qu’il remarqua la présence de deux hommes. Un guerrier d’or, et un blond solidement bâti à la drôle d’armure…

Il savait que le chevalier d’or était un fidèle d’ Athéna, mais il ignorait totalement d’où pouvait venir l second combattant. Aussi fusse vers l’hybride ours homme qu’il se dirigea pour prendre la parole.

- Salutations. Je suis Shaun Ab’In, chevalier de la Licorne comme le montre mon armure. Ne prends pas garde à mon casque, je l’ai prit à un Spectre.

A ces mots il avait affiché un sourire qui pouvait embrouiller Phoebus, mais qui pouvait aussi trahir ses intentions. Sauf si on le prenait pour un fou de combats.
Revenir en haut Aller en bas
Shion


Grand Pope
Grand Pope
avatar

Messages : 1105

Feuille de Personnage :
HP:
107/150  (107/150)
CS:
135/170  (135/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 2 Jan - 21:36

Phoebus se releva, après être resté assis dans le Temple du Taureau un moment. Son combat contre Ondine s'était fini si rapidement alors qu'il s'attendait à un adversaire titanesque, un adversaire qui aurait pu le vaincre voire même le tuer. La Marina les avait conspués, lui et Tsurugi, le Chevalier du Capricorne. Pleine de venin, de hargne, elle les avait menacés, leur avait montré ses pouvoirs et avait fini par forcer Phoebus à la défier. Et tout cela s'était terminé en une attaque, une seule offensive de sa part.

Et voilà, la Marina n'était plus là. Disparue, sans aucune trace de son Cosmos. S'il l'avait tuée, difficile à dire. L'idée ne lui plaisait pas mais il ne pouvait rien regretter. Il avait fait son devoir et celui-ci n'était pas terminé. Il y avait d'autres assaillants dans ces lieux, d'autres adversaires à affronter, malheureusement. Mais il le ferait pour sa Déesse, Izanami, car tel était son destin.

Reprenant doucement ses esprits, Phoebus jeta un oeil autour de lui pour repérer l'emplacement de Tsurugi, Chevalier du Capricorne. Leur discussion avait été interrompue par la Marina et il pouvait maintenant la reprendre. Continuer son explication au sujet de la Déesse Izanami, et répondre à toutes les questions qu'il souhaitait lui poser. Enfin, c'est la suite qu'il espérait. Pourtant, les choses ne semblaient pas vraiment se passer comme on pouvait le souhaiter en ces lieux. Et alors qu'il se releva pour prendre la direction de Tsurugi, ce fut le Cosmos de deux nouveaux Chevaliers qu'il ressentit. Des Saints? Non...Assurément pas. Leur Cosmos ne ressemblait pas vraiment à celui de Tsurugi, encore que l'un d'eux...Non, impossible.

Les deux hommes étaient probablement au service d'Hadès, tant leur Cosmos se révélait noir. Pourtant, plusieurs éléments paraissaient flous dans sa tête, plusieurs éléments semblaient troubler sa perception des choses. L'un des deux Chevaliers s'avança dans sa direction et lui adressa la parole. Chevalier de la Licorne, c'est ainsi qu'il se présenta. Phoebus l'observa un instant, hésitant. Le doute pouvait se lire dans ses yeux. Il ne comprenait pas vraiment l'homme qu'il voyait. S'agissait il d'un Saint? Ou d'un Sbire d'Hadès?

Phoebus tourna son regard vers Tsurugi, en quête de réponses, puis se remit face au Chevalier:

Accepte mon salut Shaun, Chevalier de la Licorne. Je suis Phoebus, Gardien de Saturne de l'Eclat de Golgotha, fidèle Astre de la Déesse Izanami. Je suis présent en ces lieux pour aider...


Sa phrase s'arrêta d'un seul coup quand il aperçut le second Chevalier. Azulon...Non, cela ne pouvait pas être lui. Le Chevalier qui lui faisait face dégageait un Cosmos noir, plus encore que celui du Chevalier qui lui avait parlé. Aucun point commun avec Azulon, l'Astre qu'il avait enfin rencontré en arrivant à l'entrée du Sanctuaire d'Athéna, son camarade. Mais comment était ce possible? Quel stratagème pouvait bien être à l'oeuvre ici?

Phoebus, si habitué à rechercher, à créer des stratégies sembla un instant perdu, plongé dans la confusion de tout ce qu'il voyait et ressentait en ces lieux. S'il ne devait faire confiance qu'à une chose, cela ne pouvait pas être sa vue, cela devait être ses sensations, ce que son Cosmos ressentait. Il ne pouvait pas se tromper. Reculant d'un pas pour se rapprocher de Tsurugi, Phoebus reprit la parole:

Qui êtes vous tous les deux? Qui es tu Chevalier de la Licorne? Et toi, tu n'es pas Azulon! Quel est donc ce pouvoir?
Revenir en haut Aller en bas
Iroh


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 381

Feuille de Personnage :
HP:
152/152  (152/152)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 2 Jan - 22:02

    Alors que Shaun prenait de l'avance par rapport à moi, je décidais de m'envoler. S'il croyait qu'il pouvait arriver avant moi, il se mettait le doigt dans l'oeil ! Je m'adossais à l'un des piliers du Temple du Taureau. Shaun, arrivé presque en haut des marches, se retourna et me dit indirectement que je n'étais pas assez rapide. Il ne m'avait peut-être pas vu... Enfin bref, il entra dans le temple sans faire attention à moi. Il entama la discussion avec quelqu'un. Il se présenta comme le Saint de la Licorne. Malin, le p'tit. L'homme à qui il parlait le cru et se présenta à son tour. Décidément, les "Chevaliers de l'Espoir" étaient pas bien perspicaces... Le chevalier disait qu'il était un Astres d'Izanami. Jamais entendu parler de ces guerriers... Je décidais alors sortir de ma cachette.

    L'Astre Phoebus paru choqué, il me parla de pouvoir et d'un certain Azulon. Je ne comprenais vraiment pas de quoi il parlait. Pourquoi me prenait-il pour un autre ? Personne ne peux me ressembler mieux que moi-m... Mon jumeau ! Oui, il devait connaître mon frère ! Peut-être était-il aussi un Astre... Intéressant. C'était peut-être de famille d'avoir un potentiel hors du commun. Je l'affronterais un jour. Nous verrons bien lequel de nous deux sera le plus fort. Il me tardait de le rencontrer.

    - Toi là ! Ouais le mec avec le gros marteau ! Je comprends vraiment rien à ce que tu dis ! Tu me parles de pouvoir... C'est vrai que des guerriers avec une puissance pareille, ça se trouve pas à tous les coins de rue. Toujours est-il que si tu me confond avec quelqu'un c'est avec mon frère jumeau. Je suis à sa recherche. Je ne sais pas encore ce que je lui ferais... Il m'a volé une vie qui aurait pu être la mienne, mais lui à été sans doute préféré et on lui a laissé la vie ! Que d'injustice ! M'enfin bref, trêve de bavardage. Je ne sais pas qui est ta Déesse, Astre, et je t'avoue que je m'en contrefiche. Sache juste que tu vas mourir ici-même !

    J
    e m'élançais alors avec une vitesse incroyable envers mon futur adversaire. Quels pouvoirs possédait-il ? Était-il assez fort pour rivaliser avec moi ? Son cosmos n'avait pas l'air bien agressif, c'était peut-être un pacifiste qui sait ? Toujours est-il que si je l'attaque, il devra bien se défendre, pacifiste ou pas !


Citation :
Je défie officiellement Phoebus.
Revenir en haut Aller en bas
Shion


Grand Pope
Grand Pope
avatar

Messages : 1105

Feuille de Personnage :
HP:
107/150  (107/150)
CS:
135/170  (135/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 2 Jan - 22:43

[HRP] Je me permets de répondre tout de suite car ce combat est un arrangement avec Iroh. Si cela pose problème à quelqu'un, je suis joignable par MP et on peut s'arranger![/hrp]


Phoebus soupira à l'annonce de l'homme, qui - cela semblait être une sale habitude chez les Chevaliers - ne s'était pas présenté. Tout ce qu'il venait d'apprendre, c'est qu'il s'agissait probablement du frère jumeau d'Azulon. En même temps, il n'avait pas vraiment eu beaucoup de temps pour discuter avec lui la dernière fois qu'ils s'étaient rencontrés. Donc pas vraiment le temps de savoir qu'il avait une famille, et surtout pas une famille chez les Spectres. Bah, ça ferait un sujet de discussion intéressant pour la prochaine fois.

Le mauvais jumeau ne lui laissa pas le temps de faire ou dire quoi que ce soit et déjà il fonçait dans sa direction pour l'attaquer. Il aurait au moins pu le laisser lui demander son nom ou lui dire qui était sa Déesse, la sage Izanami. Car manquer de manière, il commençait à s'y habituer grâce à Ondine, mais manquer de connaissance sur les Astres et ne pas souhaiter combler cette lacune, c'était autre chose.

Phoebus se mit en position, prêt à recevoir le Spectre qui se dirigeait vers lui. Il n'avait pas plus envie de se battre que contre Ondine mais à nouveau, le choix n'était pas vraiment sien.
Citation :

Phoebus accepte le défi d'Iroh
Revenir en haut Aller en bas
Shaun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 652

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Lun 3 Jan - 13:36

Spoiler:
 


Par un artifice dont il ne savait rien, Iroh avait devancé Shaun et cela s’ avérait finalement parfait puisque le renégat n’eut pas besoin de trop se forcer pour simuler la surprise à la vue du Spectre.

- Que fais-tu ici Spectre ! Je croyais m’être débarrassé de toi en venant !
Shaun avait été autrefois un aimable garçon, mais aujourd’hui ses réflexes le surprenaient presque et l’attiraient dans une spirale de mensonge et de trahison. Mais après tout c’était bien ce qu’il était devenu, un traître, alors se voir traiter de fourbe ne le dérangeait pas plus. Il continua de jouer son rôle, et lorsque que le Spectre du bénou s’élança, alors Shaun n’hésita pas une seconde et s’élança à son tour.

- Prends Garde Phoebus !
Citation :
Shaun s’interpose
Et se rua pour s’interposé il reçu le coup d’Iroh de plein fouet. Evidemment, il aurait pu tenter de parer le coup, mais il préféra s’envoler dans un choc fracassant. Le Spectre était réellement fort, un coup de théâtre et il l’avait comprit. Et une fois encore, il n’eut pas besoin de forcer son nouveau talent d’acteur pour être sonné, écrasé sur un pilier du temple.

Citation :
Shaun s’interpose plus
Bien sur, il espérait ainsi tromper la vigilance du second chevalier qui se trouvait en ce lieu. Celui-ci portait son armure d’or, et Shaun n’était pas encore assez fou pour penser pouvoir le battre à la loyale. Décidemment ce petit roux devenait de plus en lâche, n’hésitant à rien pour obtenir une victoire. L’étoile du même nom planait peut-être au dessus de sa tête, mais allez savoir. Rien ne l’empêcherait d’accomplir son devoir, car qu’est-ce que la manière face au résultat…

Bien qu’il fût véritablement sonné, il gardait un œil sur le chevalier du capricorne. Celui-ci ne semblait pas prendre part aux évènements et il ne paraissait pas encore réagir. Bien, dans le pire des cas Shaun pourrait faire une petite sieste.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Mer 5 Jan - 12:00

Durant son combat contre le fils d'Hypnos, le Chevalier du Taureau c'était retrouvé en retrait et relativement isolé du reste de sa demeure, il avait ressenti différents cosmos qu'il ne connaissait pas, mais il en était un qui venait de s'éteindre et qu'il connaissait mieux que tout. Son ami d'enfance avait rendu l’âme, celui avec qui il avait partagé les lancés de colonnes de son Maître et les séries de pompes avec des rochers sur le dos était tombé au combat. Profondément touché par la perte de son ami, Marcus savait pourtant que c'était leur destin à tous de donner leur vie pour repousser les armées démoniaques, ils avaient tout deux décidés de se battre en première ligne et savaient quel serait le prix à payer.

-Repose en paix Darius. Tu es le premier à rejoindre notre Maître, mais mon tour viendra également tôt où tard et en attendant je protégerai la demeure du Taureau pour nous deux mon ami.

Après une dernière prière pour ses morts, l'Aldébaran se redressa de toute sa hauteur révélant ainsi son imposante présence et décida de se rendre dans la partie mouvementé de son Temple en se plaçant entre les protagoniste et la sortie. Sur place un chevalier inconnu et un spectre venait d'engager un duel tandis qu'un chevalier roux, visiblement de la licorne mais avec un casque différent se relevait péniblement d'une colonne dans laquelle il avait été visiblement imbriqué.

Tout en faisant rayonner son puissant cosmos doré, l'Aldébaran prit la parole.

-Vous qui souillez impunément le sol sacré du Sanctuaire d'Athéna, identifiez-vous immédiatement où subissez le courroux du Chevalier d'Or du Taureau.

Marcus avait parlé de sa voix puissante et sur un ton qui ne laissez pas vraiment d'alternative à son interlocuteur.

Revenir en haut Aller en bas
Shaun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 652

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Lun 10 Jan - 12:36

Iroh et Phoebus de Satune avaient déjà commencé leurs valse meurtrière, et alors que ne voyant pas le Chevalier du Capricorne agir, il s’apprêtait à quitter le temple pour poursuivre sa mission, il fut bien obligé de réviser ses plans lorsque le colosse doré qui se présenta comme le chevalier du Taureau fit son apparition. Que faire maintenant. La solution n’était plus aussi simple. Déjà que le cosmos écrasant du Taureau laissait aisément présager d’une force à toute épreuve, Shaun, s’il venait se battre ferait rapidement face à deux adversaire, autrement plus puissant que lui. Mais le petit renégat ne pouvait pas encore se permettre de connaître de nouvelles défaites. Il devait remporter la victoire, et ce, à n’importe quel prix.

- Évitons les batailles perdues d’avances, pensa-t-il. Mais ses mots avaient dépassé sa pensée et il fut bien obligé de continuer sa phrase pour ne pas paraître suspect. Je ne peux vaincre un Spectre aussi puissant que celui-ci. Et pourtant je pensais que c’était le cas.

Il s’était relevé lentement feignant de grosses blessures. Évidemment, tout couvert de sang séché qu’il était, il n’était pas bien difficile de se faire passer pour faible. Le casque d’ Iroh était toujours sur sa tête, et il lui fallait trouver un mensonge suffisamment crédible. Et bien que ce ne fut pas sa spécialité, il eut une idée claire. S’approchant lentement de Marcus dont il ne connaissait alors pas le nom véritable, il s’adressa à lui d’une manière très audible, comme s’il voulait que tout le monde dans le temple l’entende. Y comprit Iroh.

- Je suis Shaun, de la licorne. Je suis venu prêter main forte aux chevaliers d’ Athéna. C’est Yaku, mon maître, qui m’ envoi.

Il pensait trouver là une solution pour que les chevaliers voient en lui un chevalier véritable. Yaku, l’ancien chevalier de la licorne lui avait enseigné la forme passive de son contrôle du Cosmos et il était du niveau d’un Chevalier d’argent. En y repensant, peut-être qu’aujourd’hui Shaun serait en mesure de le vaincre… Cette pensée le fit sourire d’un air songeur, comme s’il aurait voulu revenir en arrière regrettant toute la suite de sa vie. Mais il lui fallait revenir à l’instant présent.

- Je pensais avoir vaincu le Spectre ici présent. Mais il a du feindre ou simplement être surprit par mon coup. J’avais ramassé son casque en trophée, mais je vois que je me suis inutilement précipité. Chevalier du Taureau, je sais d’information sure, que la Grande prêtresse d’ Hadès se trouve dans le temple qui surplombe le votre, ainsi que de nombreux spectres. Permettez moi de prendre de nouveau part à cette guerre et remplir ma mission qui est de donner ma vie pour protéger mes alliés, et vaincre mes ennemis.

Sur ces derniers mots, il avait longuement fixé Iroh, comme s’il avait eut envie de le tuer. Mais le spectre avait sans doute comprit que Shaun n’était pas le genre à prendre le taureau par les cornes, et qu’il préférait la sournoiserie efficace à un courage inutile…
Revenir en haut Aller en bas
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Mar 11 Jan - 18:00

L’Aldébaran se tenait toujours fièrement devant celui qui se prétendait Chevalier de Bronze de la Licorne, car il savait qu'en tant que Chevalier d'Or il se devait d'être un exemple pour les autres tout comme son maître l'avait été pour lui et Darius. A présent seul légataire de son enseignement il ferait tout pour le faire perdurer et vivre à travers lui. Le jeune Saint semblait clairement nerveux, mais tout chevalier qu'il était une première expérience était toujours éprouvante autant physiquement que psychologiquement.

- Je pensais avoir vaincu le Spectre ici présent. Mais il a du feindre ou simplement être surprit par mon coup. J’avais ramassé son casque en trophée, mais je vois que je me suis inutilement précipité. Chevalier du Taureau, je sais d’information sure, que la Grande prêtresse d’ Hadès se trouve dans le temple qui surplombe le votre, ainsi que de nombreux spectres. Permettez moi de prendre de nouveau part à cette guerre et remplir ma mission qui est de donner ma vie pour protéger mes alliés, et vaincre mes ennemis.

Sans un mot, Marcus déploya ses bras qu'il gardaient habituellement croisé et attrapa la tête de Shaun de sa main démesuré. S'il l'avait voulut le Chevalier du Taureau aurait put lui briser le crane d'une simple pression, mais celui ci se contenta de saisir le casque du Spectre du Bénou et de l’ôter de la tête du jeune chevalier.

-Les trophées ne servent qu'à glorifier le vainqueur, nous autre Chevaliers de la Justice n'avons pas le droit d'être récompensé pour la sauvegarde de l'humanité. N'oublie jamais que tu ne te bat pas pour toi et qu'en prêtant serment à la Déesse Athéna tu accepte l'abnégation de ton devoir.

Le sermon avait certes été un peu dur, mes les yeux de Marcus emplis de compassion avait pour but de mettre Shaun en confiance afin de lui faire comprendre l'importance et la profondeur de sa vocation.

-Allons ne traînons pas, si tes informations sont exactes nous ne seront pas trop de deux pour renvoyer cette armée infernale d'où elle vient ! Je t'accompagne.

Tournant les talons en faisant passer le jeune chevalier devant lui, les deux Saint se pressèrent afin de faire régner la justice.

Arrow Temple du Gémeaux avec Shaun
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Mar 11 Jan - 22:25

Ishiro et moi n'avions pas traîné au Temple du Bélier. Après tout, il me fallait rattraper le Spectre qui s'était introduit dans le Sanctuaire et que j'avais laissé passé. Il me fallait corriger cette faute.

Finalement, l'Entrée de la Demeure du Taureau nous apparaissait devant nos yeux. Et encore une fois, nous pouvions sentir des Cosmos s'entrechoquer violemment. Les combats se succédaient dans les Temples, la Guerre faisait rage.

J'entrais dans le Temple et pu apercevoir les deux combattants. Le Spectre que je poursuivais était déjà entrain de se battre, contre un type que je ne connaissais pas et qui avait une forte corpulence. Je regardais autour de moi et je ne voyais personne d'autre. Je ne parvenais pas à sentir le moindre Cosmos. Le Chevalier du Taureau n'était pas présent? Pourquoi?

J'avançais lentement, restant sur mes gardes. Mais seul le combat entre les deux Guerriers semblait animait le décor. Je me tournais vers Ishiro, et lui dit de me suivre.

- Ne perdons pas plus de temps ici, il n'y a personne.

Je continuais mon chemin vers la troisième Demeure Zodiacale, le Temple des Gémeaux.



[Hrp: J'ai pris en compte le fait que Shaun et Marcus sont déjà parti pour le Temple des Gémeaux, je poste juste maintenant parce que je ne pourrais pas avant le week-end. Donc Shaun, pas la peine de considérer mon post si tu veux poster une dernière fois]
Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1761
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Ven 14 Jan - 12:43

A chaque temple son combat, le sanctuaire d'Athéna ne ressemblait plus qu'à un tas de gravats et de ruines. Les combats faisaient rage sur terre comme dans les airs. Ishiro ressentait de nombreux cosmos partout. Il sourit alors en coin, motivé à se battre contre le prochain adversaire. Il avait été déçu par les black saints et sentaient que les spectres étaient d'un autre niveau. Le Cygne tout comme moi voyait qu'il n'y avait personne à part le combat en cours.

"En effet... Avançons donc."


Le Phœnix emboîta le pas sur le cygne, continuant son chemin vers la maison des gémeaux...


Citation :
HRP: désolé pas d'inspi...

Arrow maison des gémeaux


Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 23 Jan - 9:29

Arrow Entrée du Sanctuaire

Henriques parvint jusqu'au Temple du Taureau. Il savait avant de quitter le Sanctuaire que cette maison se devait d'être bien gardée. Mais il allait au devant de bien des surprises. Les colonnes du Temple souffraient des combats déjà portés en ce lieu. Henriques put sentir plusieur Cosmos. L'un d'eux, un Cosmos plutôt étranger au Saint, venait tout juste de s'éteindre.

Mais c'est le mal qui prédominait en ce lieu. L'Hydre le sentait bien. Henriques aurait souhaité discuter avec le Gardien de ce Temple ou même tout autre Saint, mais il allait devoir retarder sa mission.

Les Spectres encore présents en ces lieux pourraient évidemment lui causer des soucis. Ils ne verraient surement pas d'un bon oeil qu'un autre Saint de l'espoir vienne empêcher leur monté des marches du Sanctuaire.

"Je suis Henriques, Chevalier de Bronze de l'Hydre! J'ais accompagné Athéna jusqu'à Ahirès où elle affronte en ce moment même celui qui gouverne les Enfers. Je représente le bras de la justice et suis en ce Temple pour châtier tout ce qui est corrompu, qu'il soit Marina, Spectre ou même...un Saint!"

Le message était clair. Henriques ne faisait plus dans le détail. Pour affirmer sa détermination il enflamma son Cosmos. Une aura Mauve mêlée de Rose l'entoura aussitôt. Par moment quelques effluves noirâtres apparaissaient pour redisparaître aussitôt. Elles étaient le reflet de son coeur meurtri et trahi.

La mort n'avait toujours pas voulu du Saint. Sa confiance était donc très grande. Il avait déjà défié une déesse: Perséphone, qui n'avais put mettre fin à sa vie. Qui pourrait donc se croire meilleur qu'elle?
Revenir en haut Aller en bas
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1650
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 23 Jan - 11:36

Arrow Topic de récupération

Il était là. Christa avait ressenti son cosmos, plus dévastateur que jamais. Un souffle d'air fit flotter la chevelure blonde de la heimdall. L'ase avait regagné l'entrée du temple du taureau et observait la silhouette sombre se débarasser d'un ange d'or avant de se préparer à continuer son avancée, ralenti dans son inexorable progression par le cosmos de la déesse des lieux. C'est alors qu'elle remarqua une ombre passer dans le portique. L'ase fila l'intrus, jusqu'à ce que le personnage daigne se montrer. C'était Henriques.

« Tu es vivant. »

C'était l'évidence même, un simple constat, mais la rose des glaces n'était pas du genre à manifester de la joie lors de retrouvailles, même lorsqu'il s'agissait d'un allié dont elle avait entendu la prière, préparé qu'il était à se faire tuer dans son dernier combat désespéré. On pouvait néanmoins déceler comme une nuance de familiarité dans la voix de la heimdall. Christa ne considérait plus le chevalier de l'hydre comme un étranger. Ils servaient les mêmes déesses.

« Henriques. Qu'est-il en train d'arriver à Freyja ? Elle n'est pas ici, mais je peux sentir qu'elle est en danger. »

Sans le paraître extérieurement, Christa était inquiète, et cela d'autant plus qu'elle se sentait redevable à la déesse de lui avoir sauvé la vie un peu plus tôt ... S'il fallait voler à son secours, elle le ferait sans hésiter, elle redescendrait et traverserait le sanctuaire, quand bien même il lui faudrait traverser toutes les lignes ennemies. Elle se tourna vers l'entrée du temple qui surplombait les marches menant au temple du Bélier et désigna Rochel.

« On ne peut pas les vaincre. Celui-là, je l'ai tué il y a quelques heures de cela. Il est revenu des Enfers, plus fort qu'avant. »

Cette fois-ci, elle ne parviendrait pas à arrêter Rochel. Il serait vain d'essayer, tant leurs forces étaient disproportionnées. L'ase lança un regard lourd de significations à celui qu'elle considérait comme un camarade. Elle n'avait pas la solution. Selon elle, les affrontements avec les spectres était autant de combats perdus. La seule chose que les défenseurs pouvaient faire était de repousser et de contenir l'assaut comme ils le pouvaient.

« Tu ne dois pas risquer ta vie inutilement, Henriques. Tu es le gardien de l'alliance entre Asgard et le Sanctuaire. Continue ta route ... »

A ce point des choses, seule une intervention des dieux leur serait salutaire. Un jour ou l'autre, la falaise recule et tombe en ruines sous les vagues de la mer. Et c'est alors qu'elle pensait cela que les cieux furent déchirés par des éclairs. Les yeux de la heimdall se plissèrent sous la violence de leurs lumières. Comme tous les autres combattants, elle ressentit de la crainte et du respect pour la voix tonnante qui leur sommait à tous de cesser le combat. Christa lança un regard vers Henriques, et baissa la tête pour se recueillir, paupières closes. La guerre était finie. *

* cf Annonce de la fin de la GS
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 23 Jan - 12:50

Arrow Temple du Bélier

Une ombre aux large ailes sombre avança lentement en direction du temple du Taureau: bien décidé à récupérer son disciple et à accomplir la mission qu'il lui avait confié ainsi qu'au renégat de la licorne; sauver la prêtresse Pandore, ils avaient déjà perdu un juge alors pas question de perdre la représentation terrestre de sa majesté Hadès maintenant la guerre finie; enfin c'est que voulait se persuader le juge alors qu'il serais plutôt intéressé pour juste récupérer son élève dont la cosmos-énergie était toujours la bien qu'affaiblie, le juge soupira intérieurement à la pensé que son disciple avait survécut à sa confrontation avec un adversaire quel qu'il fut.

Il sentit cependant un cosmos bien famillié ainsi qu'un autre très affaiblie à l'entrée du temple: il reconnut facilement son assassin mais le second ne lui disait rien, vraiment rien mais il devait-être un chevalier d'Athéna... Il arriva à leurs hauteur alors que son cosmos engloba le leurs sans grande difficulté; bien que la guerre était "fini" s'ils avaient la mauvaise idée de barrer sa route: ils les enverraient tout deux au Mekkai. Rochel regarda Christa qui l'avait surement reconnu avec un sourire assez ambigüe.

" Je suis agréablement surpris de te voir toujours en vie Christa de l'étoile de Tau... Tu as réussi à protéger ce temple on dirait mais je ne viens pas pour toi..."

Le ton était neutre bien qu'on y descellé une certaine noblesse caractéristique du juge du Griffon bien décidé à récupérer son disciple.

"Je vous demande de me laisser passer sans quoi je passerez par la force; je ne crois pas que vous ayez la force de me vaincre..."
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 793

Feuille de Personnage :
HP:
39/150  (39/150)
CS:
74/180  (74/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 23 Jan - 17:08

Alors que le saint japonais regardait le combat entre Phoebus et le spectre, Tsurugi dut bien admettre qu'il y avait de meilleurs combattant qu'il l'aurait crut dans un premier temps. Certainement que l'être pitoyable, la caricature d'humain qu'il eut affronté en Chine devait certainement être la honte de l'armée de Hadès.

Le guerrier en armure sombre tenait bon face aux assauts de l'astre, si bien qu'il finit par renverser la tendance et même vaincre son puissant adversaire. Et quelle victoire, Phoebus était bel et bien mort.

Tsurugi regarda Iroh avec envie, un grand sourire sur les lèvres : le spectre du bénou serait son prochain adversaire.

Le chevalier du Capricorne se mit en position de garde face au guerrier sombre, augmentant son cosmos dans une attitude de défi.


- Je suis Tsurugi du Capricorne, et je suis là pour t'aff...

C'est alors qu'une pluie d'éclairs l'interrompirent. Un homme d'une présence et d'une puissance défiant l'imagination du jeune japonais apparut au sommet du Sanctuaire sacré. Le cosmos démesuré de cet être transcendant même celui de Hadès et d'Athéna ne laissait pas l'ombre d'un doute : cet homme était un dieu d'un niveau bien supérieur à ceux présent sur terre.

Il se disait être Zeus, ce qui n'étonna pas Tsurugi, et il ordona à tout les combattant de cesser immédiatement cette guerre. Tout ceux qui iront contre sa volonté subiraient une sanction qui ne devait être qu'un châtiment divin. Soit, il valait mieux lui obéir, même si cela ennuyait profondément l'asiatique.

Le saint du Capricorne s'exécuta même s'il ne laisserai jamais Iroh passer pour le moins du monde.

Puis vient un autre guerrier en armure sombre, ce dernier parla avec la femme, enfin, lui adressa la parole. Puis Tsurugi eut un flash, une vision. L'homme qui venait d'arriver avait été tué par la guerrière de nord, et il portait l'armure de Iroh. Il leur ordonna de le laisser passer sans en donner la raison.


- Tu te prends pour qui ? Seule Athéna à le droit de me donner des ordres.

Son ton était particulièrement agressif. Il avait aucune envie de laisser passer un soldat de l'armée de Hadès. Quitte à en subir les conséquences.


- Et c'est pas parce que je suis affaibli que tu peux prétendre passer.

Il se plaça face au juge. Il savait sue en cas d'affrontement, il n'aurait aucune chance de l'emporter. Soit, Tsurugi ne vivait que pour le combat, et cet individu l'ayant offensé, celà lui en donnait une bonne raison pour la bagarre.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 23 Jan - 18:53

Henriques se tenait là debout comme une légende vivante. Certains le connaissaient dans le Sanctuaire, d'autres non, bien malheureusement pour lui. Pourtant la fidèlité à Athéna d'Henriques restait sans égale. Nul homme [ou femme] ne pourrait la vaincre. En revanche, l'Hydra était en proie au doute...tout du moins, tout lui parraissait clair, mais sa vision et sa conception des choses étaient étrangement troublées. Il cherchait dans les murs du sanctuaire un ou plusieurs quelconques Traitres. Il se voulait le bras de la justice et ramener la paix en ces lieux sacrés.

Seulement voilà : Avant de purifier le Sanctuaire de toute trace de rébellion, il fallait d'abords effacer toutes souillures provoquées par l'avancé inéxorable de l'armée des morts du sombre Seigneur Hadès.

Et là, dans ce Temple, naguère si majestueux se dressait quelques engences qui offensaient la pureté des lieux. C'en était trop pour le bronze de l'Hydre. Il lui fallait remedier à tout celà, sans attendre.

Parmi les divers Cosmos présent, celui de l'Heimdall de la Rose des Glaces de Tau ne passa pas innaperçut. Cette dernière reconnaissant le Chevalier qui se refusait en vain à mourir lui adressa quelques paroles encourageantes.

« Tu es vivant. »
« Henriques. Qu'est-il en train d'arriver à Freyja ? Elle n'est pas ici, mais je peux sentir qu'elle est en danger. »
« On ne peut pas les vaincre. Celui-là, je l'ai tué il y a quelques heures de cela. Il est revenu des Enfers, plus fort qu'avant. »
« Tu ne dois pas risquer ta vie inutilement, Henriques. Tu es le gardien de l'alliance entre Asgard et le Sanctuaire. Continue ta route ... »

Henriques sentant la présence d'un Spectre puissant, riva ses yeux sombres sur celui-ci, comme s'il en faisait une cible innéluctable. Se dirigeant à pas pesé vers le juge qu'on nommait Rochel, il prononça ces quelques mots:

"Oui-da! Je suis bel et bien vivant! La mort ne veux pas de moi. Même Perséphone n'a pu m'ôtée la vie."
"Combattre aux côtés des gardiens d'Asgard aura été pour moi un honneur unique."
"Freyja, combat en ce moment même Perséphone. Je me suis interposé, juste avant leur duel, ne voulant pas de ce combat. A mon réveil, je n'ais pu intervenir à nouveau. J'ais voulu ensuite m'interposer devant Hadès qui défiai Athéna, mais...Mais cette fois..."

A ce moment, une ombre, celle d'un aigle foudroyant fendait le ciel au dessus du Sanctuaire. Une Cosmos unique, et vraissemblablement plus puissante que n'importe qu'elle autre fendit le ciel.

Henriques avait déjà sentit ce Cosmos, lors de son retour à Ahirès.

"Non! Non, pas maintenant! Tout ne peux finir ainsi!"

Il parlait dans le vide, comme adressant une réponse au phénomène incroyable qui venait d'avoir lieu.

Chevaliers, spectres et autres combattants de la terre. Moi, Zeus, le dieu des dieux, je vous ordonne de cesser de combattre tout de suite. Cette guerre sainte est d' or et déjà fini...Obéissez sur le champ sinon la sanction sera à la hauteur de cette guerre !...

Ses yeux s'assombrirent d'avantages, son coeur et ses poings se serrèrent encore plus, et grinçant des dents, il hurla à voix haute, défiant l'autorité divine ultime pour un olympien:

"Moi vivant, il n'en sera pas ainsi! Je Continuerais encore et encore ce combat!"

Puis rageant une nouvelle fois, il poursuivit:
"Vous m'avez demandé de laissé Athéna suivre sa destiné, soit! Alors, laissez-moi suivre la mienne! J'expierais de ce Sanctuaire toute trace de souillure, quite à y laisser ma vie! La mort ne veux pas de moi, Athéna me rejettes, qu'ais-je à faire de ma vie?"

Et hurlant, il répéta cette dernière phrase:
"...QU'AIS-JE A FAIRE DE MA VIE?"

Son Cosmos explosa comme jamais auparavant. Son armure étincellait de mille feux. Elle brillait de son mauve mêlé de rose habituel. Henriques, la larme à l'oeil s'avança vers la sombre créature qui obscurcissait ces lieux.

Un autre chevalier semblait vouloir en découdre autant qu'Henriques. Ce dernier revêtait une armure d'or. Cependant, tout deux ne partageait pas la même motivation.
Comme pour lui répondre, le Saint de l'Hydre lui dit:

"Chevalier, ta bravoure et ton courage sont tout à ton honneur, mais sache que si tu t'interpose entre moi et cette infâme créature, je te considèrerais comme traître à Athéna, et tu pourrais bien me retrouver sur ta route!"

S'adressant au juge des Enfers, alors qu'il n'était plus que le pâle reflet du vaillant guerrier qu'il eut été, Henriques lança:

"Toi, vil créature qui offense ici-même les dalles sacrées de ce Temple, je te défie! Entre toi et moi, il n'y aura aucun survivant. Je n'ais que faire de l'avertissement de Zeus, je chasserais l'impie quoiqu'il en coûte!"

L'Hydra, brandissait un doigt inquisiteur vers celui qui se faisait appelé Rochel dans l'armée des ombres.

Edit: Défi retiré. Je m'en tiens juste au Rp.


Dernière édition par Henriques le Lun 24 Jan - 4:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1650
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 23 Jan - 22:01

Le nouveau Rochel avait l'intention de passer. Christa soutint son regard avec froideur, détaillant le nouveau surplis qu'il portait, plus sinistre que tous ceux qu'elle avait eu l'occasion d'observer. Sa puissance avait terriblement grandi, ainsi que son arrogance. Le sourire ambigü qu'il lança à la rose des glaces la laissa de marbre. En apparence, seulement. Le spectre avait l'intention de passer. Pourquoi ? Il n'en donna pas les raisons. Toujours est-il que les saints présents dans le temple ne l'entendaient pas de cette oreille.

Le chevalier d'or du Capricorne était piqué au vif dans son orgueil de combattant. Le chevalier de l'Hydre, quant à lui, était hors de lui. Sa colère lui faisait prononcer des mots, insensés aux oreilles de Christa. En réalité, il ne semblait plus être lui-même. La Heimdall pouvait concevoir qu'ils soient en colère, tout comme elle avait été irritée de voir le territoire d'Asgard souillé par les pas de profanes. Mais elle ne pouvait pas les laisser faire sans rien dire. D'un bond de gazelle, elle dépassa Henriques et s'interposa entre les deux hommes, barrant le passage de ses bras. Elle s'adressa à leur ennemi d'abord, car elle savait que même s'il ne voulait pas entendre raison, il commencerait d'abord par l'écouter. Elle le savait, car ils s'étaient affrontés.

« Rochel. Tu es devenu bien puissant, au point d'avoir l'arrogance de défier des chevaliers et de t'élever ainsi contre Zeus. Toi qui connais les lois du royaume des morts, pourquoi t'obstines-tu à traverser ces temples, sachant pertinement que cette agression est impie, digne du Cocyte ? As-tu seulement la certitude de poursuivre la volonté de ton dieu ? »

Puis elle s'adressa à ses alliés, qui se trouvaient derrière elle. Tout autre guerrier divin de son faible rang aurait été impressionné par les exploits du Chevalier de l'Hydre et aurait réfléchi plus d'une fois avant de tenir tête à l'extraordinaire puissance du chevalier du Capricorne. Mais Christa avait de bonnes raisons d'agir comme elle le faisait.

« Et toi, Chevalier d'or ... Tu n'es pas le Chevalier du Taureau. Je l'ai vu. Son cosmos n'était que sagesse, quand le tien n'est que fierté guerrière. Nul doute qu'il protègerait sa maison d'un manière différente de la tienne. L'ordre d'Athena n'est-il pas de protéger ta maison, et non celle de ton compagnon ? Peux-tu, en ton âme et conscience, usurper son rôle ? »

« Et enfin, toi, Henriques, Chevalier de l'Hydre. Je tiens à te dire que mes frères et mes soeurs ont honoré notre alliance. Certains se sont battus jusqu'aux limites de leurs forces, d'autres ont disparu dans cette bataille. Pour qu'Athena fasse justice à notre pays qui a été attaqué par des chevaliers de votre ordre ! Cet homme ne s'est éveillé en tant que spectre que bien après le début des combats. Vas-tu en faire le bouc émissaire de cette guerre ? Dis-moi chevalier est-ce vraiment l'enseignement de sagesse et de justice de la grande Athena qui te guide aujourd'hui ? Ou la vengeance, furieuse et aveugle ? »


La jeune femme n'avait pas haussé le ton. Elle n'avait pas augmenté son cosmos. Elle se tenait simplement là, entre des combattants de force et de volonté colossales, dont la rage n'avait pas retombé. Au moindre de leurs mouvements, la Heimdall se ferait emporter par la puissance de leur attaques. Elle ne pouvait pas les dissuader de "prendre leur destin en main", de laver l'insulte fait à l'armée du Sombre Monarque, ou de s'affronter par simple goût du combat. Mais tous, s'ils étaient chevaliers, réfléchiraient un instant avant de frapper une femme qui ne se défendait pas. C'était tout ce qu'elle pouvait leur offrir : le choix, la liberté, tandis que les liens étouffants du ressentiment se relâcheraient.

Pourtant, elle sentait qu'elle n'était pas en sécurité. Une ombre puissante planait au-dessus des temples, et semblait protéger le chevalier de l'hydre. Cette ombre était menaçante. Henriques était beaucoup plus fort qu'elle ne pouvait l'imaginer, bien plus que lorsqu'il avait été vaincu par Samiel. Et il avait décidé de tuer toute personne se mettant en travers de son chemin. La première qu'il y trouverait. Seulement, Christa ne pouvait accepter que cette personne soit le spectre du Griffon. Elle connaissait l'hôte de l'étoile céleste de la noblesse, elle savait qu'il était innocent. Peut-être n'y avait-il aucune chance qu'il ait survécu à sa métamorphose. Mais Christa cherchait encore dans ses yeux l'âme de Rochel avec espoir, prête à y laisser sa vie. Elle se tenait là, les bras ouverts, sur le chemin de l'inquisiteur, frêle rempart entre les colères grandissantes des guerriers.
Revenir en haut Aller en bas
Yaku


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 93

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Lun 24 Jan - 0:17

Le sens de cette guerre ? Je le recherchais toujours, mais la meilleure conclusion à laquelle j'avais aboutie était bel et bien le combat pour le salut de leur dieu ou déesse. Plus je me rapprochais du temple du Taureau, plus je reconnaissais le cosmos du spectre vu dans le temple du bélier, je ne sais pas comment mais il faudrait le détruire celui là, quelqu'un aillant le pouvoir de l'annihiler, quelqu'un autre qu'un dieu. Car celui-ci pouvait certainement battre un demi-dieu, de mon point de vue du moins...

Mon sang, ma chair et ma peau se glaçaient à l'idée d'être en face d'un tel monstre dégageant une telle énergie. Et mes poils se hérissaient rien qu'à la pensée d'un combat contre un ennemi d'une telle envergure, loin de moi l'idée de le défier maintenant, je suis bien trop faible et je ne pourrais résister à son pouvoir que très peu de temps. Mais à l'avenir, je m'entrainerais et deviendrais plus fort au moins aussi fort que lui, ainsi j'aurais le courage de l'affronter et peut être la puissance nécessaire pour le tuer. Bien sûr les spectres reviendrons toujours, mais qui c'est, peut être les dieux créerons un objet capable de les faire disparaitre une bonne fois pour toutes...

Arrivé au temple du Taureau, je vis le chevalier de l'hydre enragé face à une femme qui avait derrière elle le spectre tant redouté. L'identité de cette femme ne pouvait être plus clair qu'une asgardienne, son cosmos froid ne me trompais pas, mais celle-ci courrait un grave danger en s'interposant de la sorte entre deux chevaliers avides de sang. Je ne connaissais pas vraiment le l'hydre, mais tout de même en le voyant comme ça je n'avais surtout pas envie de me retrouver en face de lui, mais le risque fait partie de la mission d'un chevalier...

« Chevaliers... N'avez-vous pas entendus Zeus ? Tout combats doit maintenant se finir, et osez tuer ou même frapper cette femme et vous le regretterez toute votre vie, j'y veillerais. Toi, chevalier de l'hydre, qu'est ce qui te pousse à agir ainsi, je te croyais plus intelligent que ça mais tu as le cran de t'opposer à la volonté d'un dieu. »

Terminant ma phrase j'augmentais par la même occasion ma cosmos énergie. Je m'approchais un peu d'eux et le sol se congelait sous mes pas, j'affichais un regard sérieux et continua à essayer de raisonner les chevaliers :

« Si tu te lance dans une telle rage, tu ne vaux pas mieux qu'un spectre. Je ne sais pas ce que tu essaye de prouver mais c'est stupide, cette guerre est finie. J'ai dit que je voulais tuer tous les spectres présents au sanctuaire ? Soit mais ma parole ne vaut pas celle d'un dieu, et surtout pas celle de Zeus. J'ai aussi dit que j'étais toujours aussi attaché au sanctuaire, et c'est vrai, c'est donc pour ça que si tu nuis à celui-ci je te tuerais sans hésitations.

Me tournant ensuite vers l'asgardienne je poursuivis :

« S'ils veulent s'entretuer c'est leur souhait et j'aurais fais tout ce que j'ai pus pour les dissuader, maintenant cela ne te concerne plus non plus. Je ne veux pas que tu meurt pour eux, qui que tu sois. Mais ne te sacrifie pas pour rien... Si des mots ne peuvent les raisonner, alors même frapper une femme leurs sera indifférents, leur excuse sera que tu n'avais pas à t'interposer ou que tu n'avais pas à devenir chevalier... Viens maintenant ou je repartirais seul, mais avec la sensation d'avoir laissé une femme à l'abatoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le retour de l'ami d'entraînement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple du Taureau-