RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Le retour de l'ami d'entraînement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Mar 25 Jan - 0:42

Le juge du Griffon attendait la réaction des occupants du temple mais il n'avais pas imaginé que celle-ci soit aussi agressive à son encontre; il n'avait jamais était un grand orateur ni quelqu'un qui essayé d'apaiser du temps où il était le Bénou; enfin essayé de passer à travers les temples zodiacaux à la fin d'une guerre alors qu'on était du camps attaquant et l'un des plus grand fléau que le sanctuaire de la déesse de la victoire avait connu depuis la dernière guerre sainte: le juge du Griffon devait paraitre comme un véritable monstre que tous devaient ralentir s'il ne pouvaient vaincre ce juge infernal; à cet instant précis le sourire de Rochel s'agrandit à la vision des saints lui barrant la route: ils étaient soit morts ou mourant; ils leurs étaient surement impossible de l'arrêter et pourtant ils lui faisait face, sans peur, sans trembler bien que certain semblaient plus motivé par le combat que le devoir envers leurs déesse; justement l'un d'entre eux était connue du juge.

- Tu te prends pour qui ? Seule Athéna à le droit de me donner des ordres.

Rochel fut assez étonné de voir ce chevalier encore debout: Oneiros n'avait pas réussis à le défaire au vue de l'asiatique en armure d'or: on dirait qu'il ne comptait pas le laisser passer sous aucun prétexte; le juge du Griffon savait qu'il aurait à se battre en venant chercher Iroh alors que ce soit un saint blessé qui avait la prétention de l'arrêter ou qu'un autre: il ne s'arrêterait pas même s'il devait marcher sur le corps sans vie du Capricorne... Soudain le chevalier à l'armure sombre en face de lui commençait à faire bruler son cosmos avec une lueur de folie dans l'œil: il avait l'air d'être perdu et chercher un sens à son existence; il ne trouva rien d'autre que de défier le juge du Griffon en criant se moquer des ordres du dieu des dieux; son poing se serra alors que les paroles du roi des dieux lui revint en esprit"Chevaliers, spectres et autres combattants de la terre. Moi, Zeus, le dieu des dieux, je vous ordonne de cesser de combattre tout de suite. Cette guerre sainte est d' or et déjà fini...Obéissez sur le champ sinon la sanction sera à la hauteur de cette guerre !.. " Rochel avait beau être comme ses frères juges, des descendants du monarque du tonnerre: ils n'en restaient pas loin sous son autorité... Il ne pouvait affronter le saint sans risque d'apporter la honte et la disgrâce sur l'armée de son dieux ou perdre la vie que sa reine lui avait offerte inutilement alors que si la bataille pour le sanctuaire était fini; la vraie guerre l'était-elle aussi ?

Son cosmos ténébreux se mit à s'enflammer avec fureur au même stade que celui du chevalier en face; sa fureur semblait l'avoir rendu plus fort mais pas assez pour inquiéter le juge du Griffon dont le regard s'assombrit: Zeus ou pas ce dément barrait sa route jusqu'à son disciple et cela commençait à entamer grandement la patience du juge alors que sa meurtrière s'interposa entre eux ejn essayant de calmer le juge ainsi que ses assaillants dont celui nommé l'hydre semblait bien vouloir en découdre avec qui que ce soit; puis elle essaya de leurs faire remettre en cause le pourquoi il voulait se battre: ses yeux plongèrent dans ceux de la heimdall alors que les siens essayaient de trouver quelque chose dans son regard; le juge essaya de comprendre ce quelle était avant de restreindre doucement le flux de son cosmos avant de sentir une nouvelle aura glacé dans son dos: un nouveau venu venant des terres d'Asgard.


Rochel fit un pas de coté en sentant le nouvel arrivant: un jeune homme ne portant pas de marque de combat sur son armure mais dont le cosmos était assez intrigant: le juge y décelé une ancienne appartenance à la déesse de la guerre ainsi que celle du dieu du grand nord; il devait surement venir pour chercher la Heimdall avec les bras en barrage en face de lui en essayant de calmer le saint qui avait tout bonnement perdu la raison... Le juge commença à en avoir assez et de long fils de cosmos s'enroulèrent autour des membre de la Heimdall qui commença à s'écarter contre sa volonté avant de rejoindre le nouvel arrivant; complétement sous l'emprise du Cosmic Marrionnetation du juge alors que les larges ailes noirs du Griffon se refermait sur le temple quand son Cosmos ne se mit à flamboyer avec violence en recouvrant la demeure.

"Tu portes beaucoup de sagesse et tu te fais la voix de la raison, jeune guerrier. C'est admirable toute fois il me semble que ce chevalier de Bronze s'est adressé à moi; je n'ai nullement besoin de ton aide si ce n'est que je ne veux pas la voir en travers de ma route."

Christa fut libéré de la technique du juge au cotés du jeune homme alors que le Griffon avança vers celui qui l'avait défié en révélant son cosmos titanesque tel un tsunamie de puissance englobant celui des saints en face de lui alors que le sol du lieux semblait ne pas pouvoir supporter une tel intensité.

"Quand à toi chevalier de l'Hydre; il semblerait que tu es perdu l'esprit pour aller au devant de ta mort... Ma reine t'as laissé la vie sauve alors je ne te la prendrais pas: je ne m'abaisserais pas à ton niveau pitoyable fou... Je ne veux pas traverser ce temple, je veux récupérer le spectre qui se trouve en ce lieux alors ne reste pas sur ma route! Si tu ne sais pas quoi faire de ta vie; il serait stupide de la perdre au lieux de la prendre toi même en main."


Son cosmos s'intensifia encore comme s'il n'avait aucune limite alors que ses yeux se posa sur l'asiatique.

"Je n'ai aucune raison d'écouter des menaces qui n'ont pas lieu d'être; tu n'es pas en ton temple alors tu n'y as aucune autorité, Chevalier du Capricorne. Tu n'es qu'un obstacle devant moi comme ton camarade: alors sachez que chaque obstacle qui se sont dresser sur mon chemin se sont fait balayer!"

Une explosion de cosmos pur fit trembler le temple tout entier dans un fracas explosif dont le chevalier de l'Hydre et du Capricorne se sont retrouvé propulsé sur les cotés de l'entrée du lieu sacrée alors que le juge avait continue la route qui le menait à son disciple sans se retourner; à quoi bon ?


Citation :
Si vous avez quelque chose à me dire: ma boite à mp est ouverte.

Hrp: Aucune attaque ou technique n'avaient pour but de blesser et compte comme du rp pur pas comme du combat.
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 793

Feuille de Personnage :
HP:
39/150  (39/150)
CS:
74/180  (74/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Mar 25 Jan - 16:14

Alors qu'il défia du regard le spectre à la puissance démeusurée, ce fut un autre saint qui intervint sans crier gare. Il n'était pas plus qu'un chevalier de bronze, blessé de surcroit, et pourtant il faisait face au juge qui menaçait les chevaliers présents de pouvoir tous les anéantir.

Cependant, ce que Tsurugi prit pour du courage se montra être en fait de la témérité, voir même de la folie. Pour une raison quelconque, le saint de l'hydre était hors de lui et semblait bien vouloir combattre pour en finir avec sa vie. Le japonais voulut le chopper par l'épaule et le jeter au sol derrière lui, mais une nouvelle fois quelqu'un intervint dans cette joyeuse discutions.

C'était la guerrière d'Asgard, celle qui avait vaincu le spectre en question quelques heures plus tôt. Elle adressa un sermon à tout le monde présent, sauf l'autre petit spectre qui avait éliminé Phoebus. Les mots de l'ases furent bien perçu par le Chevalier du Capricorne, mais il n'avait cure de la partie où elle remettait en question sa nature de chevalier.

Après tout, le japonais avait d'abord apprit à être un guerrier, un meurtrier, avant d'apprendre à être chevalier. Le combat et les adversaires puissants avaient exalté ses envies martiales et il ne le cachait pas. Tel que disait son crédo, la voie des samouraïs, le Bushido, tout ennemi devait mourir et la défaite ne pouvait que se solder par la mort.

Par contre, ce qu'il ne permit pas, c'était qu'elle critique sa manière de protéger la maison du chevalier du taureau. Et ça, il lui fit comprendre :


- Le chevalier du taureau n'est justement pas là. De toute manière, Zeus ou pas, il n'aurait pas tolérer qu'un ennemi se promène impunément dans son temple en sa présence.

alors qu'il prononça ces paroles, un autre guerrier dont l'aura glaciale lui indiquait sa provenance nordique fit irruption. Mais enfin, qu'est ce qu'ils avaient tous à vouloir l'interrompre comme ça ?

Lui aussi leur fit un sermon en menaçant ceux qui s'en prendrait à la femme. Comme si Tsurugi était du genre à frapper les alliés sans raison valable. Bien sur qu'il pouvait arrivé de s'emporter parfois, mais pas de cette manière.


- C'est quoi cette insulte, tu insinues que je suis un fourbe ? Mes ennemis, je les affronte face à face. Mais alliés n'ont pas à craindre que je les frappe. Sauf s'ils me lancent la première attaque. De plus, sur un champ de bataille, il n'y a ni femme, ni homme, juste des guerriers.

Il se retourna vers Christa qui se trouvait toujours entre le juge e les deux saints.

- D'ailleurs, je respecte celle là pour ses combats, mais ses sermons, elle peut se les garder.


C'était clair, franc, net. On pouvait dire qu'il tranchait dans le vif. La subtilité n'avait jamais été son fort de toute manière.

Puis c'est alors que le juge attrapa la femme avant même que quiconque ne puisse faire quoi que se soit et prit aussi la parole pour agrémenter cette "pièce de théâtre".

Il relâcha la fille pour commencer à avancer en provoquant les saints de lui tenir tête, ce qui fut chose faite pour Tsurugi qui fit éclater son cosmos afin de résister à l'aura de violence du juge. Mais peine perdue : le spectre semblait en pleine forme par rapport au Capricorne qui fut projeter en arrière. Il put cependant d'un geste acrobatique reprendre appuie sur ses jambes et retomber ainsi sur ses pieds.

Le juge se déplaçait sans prêter outre mesure aux chevaliers d'Athéna, ce qui eut pour effet d'agacer au plus haut point le japonais dont l'envie de massacrer cet arrogant être. Ce spectre croit pouvoir le battre ? Là Tsurugi ne voyait qu'un homme qui se défilait pour mieux s'enfuir rejoindre son camarade.


- Si t'as rien d'autre à faire, casse toi d'ici avant que je ne me décide de vraiment te botter le derrière.

Dit-il finalement dans un ultime défit, comme pour avoir le dernier mot. Après tout, il ne pouvait se permettre de perdre sur aucun front, y comprit pour la joute verbale.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Jeu 27 Jan - 19:49

La Tension dans le Temple du Taureau était à son comble. Et quel autre Temple aurait put mieux faire l'affaire? Aucuns, sans doute! Henriques avait affiché clairement ses objectifs. Celui qui se nommait Tsurugi et défenseur du Capricorne avait quant à lui affiché son tempérament de guerrier.

Tandis que l'Hydra s'était dressé sans crainte aucune, devant le juge des enfers, l'Ase intervint pour se positionner entre les deux saints et le Spectres.

(Mais que?...)

Henriques n'appréciait que moyennement cette interruption. Quelques secondes plus tard, un autre guerrier du grand nord, celui qu'Henriques avait rencontré brièvement à l'entrée du Sanctuaire, fit son apparition. Et quelle entrée en scène? Il s'interposa clairement, mais usant d'une autre méthode. Ce guerrier voulait protéger son compagnon.

Ni Tsurugi, ni Henriques n'avait pourtant l'intention de se laisser faire. Pourtant, les mots employés par la Guerrière qui s'était placé devant le bras inquisiteur de l'Hydre, ne restaient pas sans réponses.

(Mais que fais t’elle?...Pourquoi me barrer la route quand je peux en finir avec celui-là!...)

Un doute surgit dans l'esprit du jeune portugais.

(Et si elle avait raison! Ce combat est bien finie....OUI, MAIS NON! IL N'EN FINIRA JAMAIS!)

Une lueur d'espoir avait animé l'espace d'un instant son regard. Mais aussitôt ce dernier repris la couleur de la nuit.

C'est le juge qui cette fois intervint, exposant à son tour son objectif: Récupérer l'un des siens. Afin de montrer sa supériorité, et après avoir manipuler comme une marionnette celle qu'on nommait Christa, il fit exploser son Cosmos. La violence du choc fut telle que les deux Saints furent projetés. L'asiatique, quant à lui parvint grâce à ses prouesses acrobatiques à amoindrir le choc. Il n'en fut pas de même pour le chevalier de bronze, qui finit sa course sur le reste d'une colonne.

Ses os craquèrent à l'impacte, et du sang jaillit de sa bouche et de ses nombreuses blessures. Mort? N'importe qui aurait put le penser. Mais ce Saint là, était unique! Il l'avait pourtant dit au Juge des Enfers! Le Chevalier de Bronze de l'Hydre se voulait immortel!

Tandis qu'il gisait mort au sol, quelques secondes suffirent pour que son corps reprenne vie et que son pouvoir auto régénérateur lèche ses nouvelles blessures.

Toussotant quelque peu, Henriques se releva. Son Cosmos s'anima de nouveau. Et il rejoint à nouveau le devant de la scène.

"Que croyais-tu? ...Arriver à réaliser ce que même tes dieux ne peuvent faire?..."
Puis se tournant vers chacun des membres de cette assemblée peu ordinaire, il montra un tout autre visage.

"Que me faut-il d'autre? Guerriers d'Asgards, votre bravoure et votre loyauté n'est plus à prouver, en ce qui me concerne."

Se tournant cette fois vers le Capricorne.

"Chevalier! Ton obstination et ton zèle me réjouisse, car je sais maintenant qu'en toi, je ne trouverais pas le ou les félons que je cherche."

En revanche, il se dirigea de nouveau vers Rochel, le défiant à nouveau du regard, et se rapprochant tellement qu'il n'y avait plus d'espace entre tout deux.

"Que croyais-tu? Pouvoir monter plus haut? Les victimes de ta main n'ont jamais en rien égalé les forces ici présentes! ...Et quoi encore? Penses-tu réellement que je me soumet à une autre volonté d'un dieu olympien, en dehors d'Athéna?...Ais-je peur de la mort? Moi, Henriques chevalier de bronze de l'Hydre femelle? Retournes donc d'où tu viens! Et ramasse ta raclure de compagnon que tu es venus cherché ici!...Pourtant sache ceci: Nous nous retrouverons, j'en fais le serment!"

Tandis qu'il se tenait ferme debout devant son vis-à-vis, et sans que personne ne s'y attende, les larmes commencèrent à couler à flots sur les joues du Portugais. Le jeune homme, ayant l'esprit éclairé quant à l'avenir, ne pouvait se contenir, même devant ses ennemis.

"...Athéna! En ce moment même, ma déesse bien-aimée va suivre sa sombre destinée! Sois sûr que je viendrais moi-même cherchez son âme en Enfer s'il le faut."

Se retournant, comme pour cacher sa tristesse, que pourtant il n'avait su contenir jusque là, le Saint de Bronze ajouta:
"Va-t'en! Toi et ton compagnon, allez-vous-en!...Mais...prévenez bien Hadès, que bientôt, je m'en vais le retrouver!"

Trop peiné et encore bouleversé par les derniers évènements, Henriques s'éclipsa ensuite dans une autre pièce du Temple. Où alors en était-il sortit pour ailleurs?
Revenir en haut Aller en bas
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1650
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Sam 29 Jan - 0:39

« Tu as raison, frère d'Asgard. Le sanctuaire ne craindra bientôt plus rien, les saints d'Athena ont le contrôle de la situation. Notre mission est terminée en ces lieux. »

Christa venait de glisser ces paroles au jeune guerrier qui était venu à son secours. La fleur des neiges ne l'aurait jamais admis dans son instinct solitaire, mais la présence d'Omicron était une source de réconfort dans cette désillusion : le chevalier choisi par Athena et Freyja avait succombé à son angoisse de perdre sa déesse. Elle ne pouvait qu'entretenir le faible espoir qu'il reprenne le dessus, qu'il se résolve à organiser ses compagnons pour forcer le repli méthodique des ennemis, qu'il péserve sa vie afin de se mettre en quête de la vérité sur cette guerre. Car l'ase estimait quant à elle que si les racines du mal n'étaient pas mises au jour, l'humanité serait toujours en danger, quelles que soient les décisions du Maître du ciel. Elle dit alors, peut-être pour Yaku ou seulement pour elle-même :

« Combattre un dieu est une véritable malédiction. Un mortel qui lève la main sur ceux qui contrôlent les forces de vie et de mort régissant le monde porte la souffrance invisible du crime qu'il commet contre l'équilibre cosmique, que sa lutte soit juste ou non ... A moins d'un miracle, celui qui a de l'ichor sur les mains ne pourra jamais plus connaître la paix. »

La rose des glaces était persuadée que le combat contre la reine des Enfers avait affecté le chevalier de l'Hydre. La mort n'avait pas voulu de lui ... Sûrement rester en vie après avoir combattu un dieu était un sort plus cruel que la mort, car un tel combat ronge les ressources de l'espérance. La conscience de l'Ase était douloureuse à cette pensée, mais rien ne parut sur son visage marmoréen. Les membres encore engourdis de la technique de marionnettisme cosmique de Rochel, Christa s'approcha du chevalier du Capricorne. Elle s'apprêtait à prendre congé. Ils étaient deux saints à vouloir à tout prix protéger le temple du taureau. Voilà qui était plus que suffisant. Elle, de son côté, avait une autre mission à remplir. D'une voix calme et solennelle la Heimdall s'adressa à lui, avant qu'il ne poursuivre le spectre qu'il ne pouvait se résoudre à croire :

« Le moment est venu pour nous de vous laisser pour continuer à servir Asgard. Adieu, Chevalier du Capricorne, puisses-tu toujours remplir ton devoir avec honneur. »

La jeune femme salua le chevalier d'or en s'inclinant respectueusement, mains jointes. Puis, elle se détourna, interrogeant d'un regard Yaku sur ses intentions. Après avoir surveillé furtivement de ses yeux bleu glace les agissements de Rochel, elle se dirigea en direction de la sortie du temple qui laissait apercevoir la nuit zèbrée d'orages. Et la guerrière d'Asgard entamma la descente des marches du sanctuaire, ses jupes blanches et pervenche dansant au rythme de ses pas.

Arrow Temple du Bélier
Revenir en haut Aller en bas
Yaku


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 93

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 30 Jan - 14:21

Le puissant spectre manipula la Heimdall afin de la déplacer dans ma direction, c'était donc ça son pouvoir... J'en connais déjà un peu plus sur ce spectre, je ne pourrai que me montrer plus prudent si nos chemins devaient à nouveau se croiser. Celui-ci me répondit qu'il ne s'adressait pas à moi et qu'il n'avait nullement besoin de mon aide contre le chevalier de l'hydre, je lui répliqua ces paroles qui me semblent beaucoup plus appropriées :

« Ne te méprends pas spectre. Je ne fais pas ça pour te protéger mais pour le protéger lui, il ne sais pas ce qu'il l'attends en te défiant. Pour ce qui est de me mettre en travers de ta route... J'y réfléchirais sérieusement. »

Après de longues paroles dites simplement pour énerver l'adversaire et le faire passer pour un fou ou un faible, ce fut au chevalier d'or de me parler. Ces paroles me paraissaient aussi stupides qu'inutiles, je sais bien qui sont les chevaliers d'Athéna. Ceux qui font régner l'ordre et la justice... A leur manière.

« Comment oses-tu prétendre que je m'adressais en partie à toi, je m'adressais seulement à celui qui est avide de sang ainsi qu'à celui qui ne se contrôle plus. Je vois bien que tu a toute ta tête et que tu es plus puissant que le chevalier de l'hydre. Seulement ce dernier est une de mes connaissances et je vois bien qu'il n'est plus lui même, je me devais donc de le protéger de ce spectre de n'importe quelles manières.

Et... Ta façon de traiter les guerriers... On dirais que pour toi ils sont tous comme des pions. Je t'avouerais que j'ai moi même pensé cela un jour, et ça m'a coûté la vie et mon armure. A présent je sers un autre dieu et sous une autre armure. Ne fais pas la même chose que moi, un guerrier que ce soit un homme ou une femme, un enfant ou un adulte, il y a toujours plus faible que soit, et mon devoir personnel est de les protéger. Maintenant que cette discutions est terminée, j'espère ne plus être la victime d'un quiproquo. »


Le spectre fit ensuite exploser son cosmos, projetant le chevalier d'or et le chevalier de l'hydre un peu plus loin dans le temple. Le gold saint, grâce à une acrobatie resta sans égratignures, par contre, le chevalier de bronze fini sa course dans un pilier. Aussitôt mon cosmos s'intensifia.

« Spectre ! Arrêtes là ! Va rejoindre ton compagnon si tu le souhaite mais épargne ce bronze tu l'as dit toi même, il a perdu la tête. »

Le spectre sans écouter une de mes paroles s'en retourna vers le prochain temple pour récupérer son... Quoi ? Un doute m'intrigua... Depuis quand un spectre sacrifierais sa vie pour aller sauver un de ses compagnons ? Celui là n'est pas normal... Je me retourna vers le bronze de l'hydre, le regardant partir, en me disant à moi même à voix haute :

« Tes paroles m'inquiète... Tu es si sûr de toi simplement parce que tu as survécu à une attaque d'un dieu... J'espère que nous nous reverrons dans un endroit plus calme et que nous pourrions en discuter... »

L'ase précédemment " sauvée " par moi même me parla, mais je ne trouva aucunes paroles pour lui répondre, elle avait l'air si... Etrange, elle se retourna vers le chevalier d'or du capricorne pour simplement le saluer puis commença à redescendre vers la sortie en m'adressant à un regard interrogatif. Moi même je me demandais pourquoi, à mon tour je regarda le chevalier d'or mais ne dis rien, j'affichais seulement un sourire puis repartis à mon tour vers la sortie. Mais j'y pense ! Peut être pourrions nous récupérer l'asgardienne que j'avais croisé au temple du bélier !

Arrow Temple du bélier
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Ven 4 Fév - 19:07

Seul, dans ce qui fut pour certains la fin d'un rêve, Henriques sombrait dans sa peine. Pourtant, malgré la douleur et ses sentiments troublés, le chevalier de bronze de l'Hydre n'en demeurait pas moins un valeureux chevalier.
Fidèle à son rôle de protecteur, il avait sût défier la déesse Perséphone pour protéger Freyja. Il fit de même pour défendre Athéna. Mais cette fois, une force bien supérieure à la sienne et à toutes celles du Sanctuaire réuni l’avaient empêché de se sacrifier pour Athéna.

Puisqu'il ne pourrait pas la sauver d'un sort qu'il ne connaissait pas encore, Henriques était bien décidé à prendre les devants. Le mal de la terre se trouvait, et il en était convaincu, dans les profondeurs de la terre: En enfer!

Il y avait déjà été, et connaissais le moyen de s'y rendre, bien que son Cosmos ne soit pas encore celui d'un chevalier d'Or.

Aussi, Henriques, décidé et sûr de lui franchis le pas de la porte du Temple, sans même faire attention au dénouement de la scène qui y avait lieu.

(Je sais bien que je ne peux changer la destinée de celle pour qui j'ai donné et donnerais ma vie! Puisqu'il en est ainsi, je m'en vais allez tordre le cou au sort!)

(...C'est en enfer que j'irais! Oh! Bien sûr, je sais bien que c'est Poséidon qui a mis fin aux jours du Pope et initié cette guerre sainte...mais je sais aussi qui est assez fourbes pour tirer profit de la défaite de sa nièce!)

Effectivement, le maintenant très obscur chevalier de l'Hydra, pouvait bien trouver dans le fameux lieu maudit quelque chose, un réceptacle peut-être, qui lui permettrait de renverser le destin de sa déesse. Ou tout du moins peut-être déjà empêcher les rêves de gloires et d'ambitions sur la terre de son oncle: Hadès!

Brûlant son cosmos, serrant les dents et les poings, Henriques s'écria avant de disparaître en un éclair:
"MONDE DES MORTS...ME REVOILA!!!!"
Arrow La Porte des Enfers!
Revenir en haut Aller en bas
Iroh


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 381

Feuille de Personnage :
HP:
152/152  (152/152)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Dim 6 Fév - 20:45

Arrow Post de récupération.

    - Et le Bénou renaitra de ses cendres...

    Les flammes disparurent peu à peu. Plus beaucoup de monde dans ce temple. Rochel était encore là. Un misérable chevalier de Bronze voulait continuer la Guerre en Enfer, et y partit sur le champ. Celui-là, je le retrouverais un jour afin de lui régler son compte.
    Les deux Asgardiens se dirigeaient vers la sortie. Seul Tsurugi restait. Il n'avait pas l'air de vouloir laisser passez quelqu'un. De toute façon, ce n'était pas mon objectif. Pour l'instant, je savais très bien ce qu'il fallait que je fasse. Asgard nous avait trahit, une petite discussion s'imposait. Je n'allais pas laisser passer cela. Si le maître Hadès donne sa confiance, ils vont savoir ce qu'il arrive lorsqu'on la trahit. Il est vrai que j'ai toujours reçu mes ordres d'Hadès... Mais si mon dernier adversaire, Phoebus, m'a bien appris quelque chose, c'est que je ne doit pas faire confiance à n'importe qui. Voilà pourquoi je vais faire un tour en Asgard.

    S'ils sont si meugnons que ça, ils chercheront d'abord le dialogue. Mais s'ils sont de vrais traître avides de sang, cela prouvera bien que la haine est partout. Que personne n'est aimable au fond, et que tout le monde agit pour une raison ou pour une autre, et certainement pas pour la Justice et la Paix. Mon voyage sera peut-être semé d'embuche, mais je compte bien régler le problème avec les Divinités Nordiques et avoir des réponses. Je n'ai pas contacté mes pairs concernant cette mission. Non, car je la ferai seul. C'est par intérêt purement personnel que je me rendrais dans les terres gelées, et personne ne m'en empêchera. Je sais que Maître Rochel va s'inquiéter, mais je ne l'abandonne pas. J'ai vraiment foi en lui. D'ailleurs, lui aussi doit vouloir des réponses, mais son statut auprès d'Hadès fait qu'il ne peut pas entreprendre le même voyage que moi. Alors, je le ferai aussi pour lui.

    Il me fallait vraiment partir. J'ai besoin de ces réponses pour me forger ma propre opinion du monde. Après tout, je n'ai vécu qu'en Enfer, je ne suis au courant que des "on dit" qui circulent. Je n'ai aucune expérience réelle de la vie. Je ne sais pas qui croire. Mais je pense pouvoir vraiment faire confiance à Rochel. Peut-être Hadès est-il aussi un des ces Dieux qui manipulent simplement ses chevaliers et s'en débarrassera une fois le travail accompli, mais je ne l'espère vraiment pas. Je ne pense pas que mon destin soit simplement de tuer au nom d'Hadès... Non, moi aussi je veux accomplir quelque chose. La vie comme la mort est quelque chose de fascinant. C'est la seule réalité dont je suis sur. Un seul Dieu l'a compris. Il me faudra le rencontrer un jour, c'est certain. Lui aussi doit avoir pas mal de réponses à me fournir... Mon voyage ne se fera pas uniquement en Asgard. Je pense visiter tous les camps. Il me faudra voir les Marinas afin de voir quel est aussi leur façon de voir le monde... Ma quête de connaissance, ne fait que commencer.

    - Maître Rochel, ne m'en voulez pas, mais je ne retourne pas tout de suite en Enfer. J'ai un petit détour à faire. Je ne veux que surtout personne ne m'empêche d'agir. J'ai quelques affaires à régler avec certaines personnes. Si tout se passe bien, les Enfers n'ont rien à craindre. Si au contraire ça se passe mal... Eh bien, on verra. Mais ne vous inquiétez pas, je serai bientôt de retour. Bon courage pour la suite, pour la Gloire d'Hadès !


    A
    ller, c'est le moment, on y va. Je concentrais fortement mon cosmos, j'allais disparaître d'une seconde à l'autre. J'avoue avoir un peu peur, après tout, c'est la première fois que je vais vraiment voyager dans mon propre but. On verra si le monde et les gens sont vraiment si pourris que l'Enfer le pense. Juste avant de disparaître dans un souffle de vent, laissant quelques plumes noires derrière moi, je murmurai.

    - À bientôt, Rochel...


Arrow Royaume d'Asgard.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Lun 7 Fév - 0:34

Le juge ne se retourna pas une seul fois depuis son passage en force des deux saints; ceux-ci ne purent résister à l'incommensurable pouvoir qui était le sien depuis sa réincarnation: le chevalier d'or se réceptionna habillement sur ses deux jambes alors que le second percuta une colonne de pierre avant de tacher de son sang le sol déjà souillé de ce temple; bien que cette démonstration de force se voulait impressionnante et dévastatrice: le groupe des Ases ne fut aucunement touché par la puissance du juge aux ailes noirs; peut être ne voulait-il pas leurs faire de mal à celui qui voulait protéger le saint fou ou à celle qui avait rendu possible sa réincarnation ? Si elle avait su qu'en tuant Rochel du Bénou; elle avait réveillé un mal aussi puissant qu'ancien: le dernier juge du Mekkai; la réincarnation de Minos.

Rochel posa son regard emplie de noblesse mais froid sur son disciple gisant au sol au cotés des restes d'un chevalier quelconque dont le corps ou du moins ce qu'il en restait partait avec le vent en cendre; cette personne devait être puissante pour avoir mit Iroh dans un tel état pensa le juge en posant un genoux au sol pour essayer de réveiller celui qui fut autrefois son disciple en passant sa main dans ses cheveux: il avait surement perdu son casque dans la bataille pensa t'il alors qu'il entendit les paroles de l'asiatique doré ainsi que celle du chevalier de l'hydre coulé dans un venin qui s'attaquait lentement à la patience du spectre aux ailes sombres,bien que son regard n'était que porté sur son élève inconscient: il sentit le cosmos froid des guerriers d'Asgard descendre en direction de la maison du Bélier d'où un cosmos fort se fit ressentir ainsi que celui de quelqu'un des connaissances du juge: On dirait que Regen est toujours en murmura t-il dans un sourire alors qu'il sentait le chevalier fou dans son dos et y prêta autant d'attention qu'à une mouche volant autour de lui; cependant mouche ou pas, le juge obscurcit son regard avant de se retourner pour lui faire face à sa dernière phrase.

"Va-t'en! Toi et ton compagnon, allez vous-en! ...Mais... prévenez bien Hadès, que bientôt, je m'en vais le retrouver!

Puis le fou alla se terrer dans un coin sombre alors que la patience du Griffon arrivait à son terme; Zeus ou pas, il ne laisserait personne manquer de respect à son dieu... Heureusement pour l'Hydre, l'honneur et la noblesse du spectre l'empêchait de l'anéantir sur le champ et il se contenta de se retourner avec dédain alors que son disciple semblait soudainement s'éveiller alors que le fou partit en direction de sa mort.

"Iroh ? Tu vas bien ?"

Un sourire se dessina sur son visage au fur et à mesure qu'Iroh se réveillait mais celui-ci commença à s'effacer quand le jeune Bénou devant lui lui dit qu'il ne retournerai pas en Enfer avec lui et qu'il devait trouver des réponses; son combat lui avait ouvert des perspectives et des questions qu'il ne possédait pas ? Le juge vit celui qui était son élève rassemblait son cosmos avant de lentement s'élever majestueusement; il revit un instant le jeune garçon sans nom ni avenir que lui avait confié son sombre monarque pour que celui-ci en fasse quelque chose d'utile: voila qu'il était devenue quelqu'un...
- À bientôt, Rochel...
Plusieurs plumes noirs descendaient vers lui avec lenteur: il tendit une main vers l'une d'entre elle avant de la recuillir dans la paume de sa main; elle était chaude et douce à la fois, le juge repris le sourire en direction du ciel.

"Tu as trouvé tes propres ailes Iroh... Tu ne parcoure plus les cieux avec celle que je t'ai donné... A bientôt je l'espère..."

Une légère larme perla au coin de son œil droit alors qu'une bourrasque de vent emporta la plume noir vers le nuage alors qu'un murmure l'accompagna.

"Vole"

Le juge se retourna après avoir contemplé une dernière fois les cieux du sanctuaire détruit avant de regarder le chevalier du capricorne avec un air narquois qui tranchait avec l'humanité qu'il avait pu montrer avec son disciple partit.

"Me botter le train dis-tu ? Tu me fais bien rire, chevalier. Crois tu vraiment que j'affronterais un chevalier aussi faible que toi ? Ma parole; tu es bête à manger du foin, Capricorne; je n'ai que faire d'un adversaire qui ne comprend pas sa faiblesse et qui se cache derrière des grands airs afin de masquer son incompétence. Si ton esprit n'es pas si émoussé que ton bras; tu comprendras que c'est la mort que tu cherches en me défiant de la sorte. Cependant tu ne mérites même pas que j'essuie mon pied sur ce qui te sert de tête... Si tu recherches tant que ça à mourir; tu me trouveras au bout de ta route, chevalier."

Les ailes du Griffon se déployèrent alors que son cosmos infernal se concentra à tel point que le temple se mit à trembler devant cette concentration de pouvoir alors qu'un grondement de tonnerre se fit entendre quand la réalité même se déchira devant le juge recouvert d'une aura de tempête.

"Si tu cherches à me revoir;sache que l'édit de Zeus ne concerne pas les Enfers, maintenant panse tes blessures et pleure les morts: ils sont les plus chanceux car sache que les cohortes d'Hadès reviendront... Je reviendrais..."

Et le spectre disparu dans un hurlement bestial alors que tout redevint comme avant si ce n'est que le temple portait encore la trace de son passage... Le griffon reparti en son temple.

Arrow Temple du jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Lancelot du Lac


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 793

Feuille de Personnage :
HP:
39/150  (39/150)
CS:
74/180  (74/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Sam 12 Fév - 12:21

Tsurugi regarda avec détachement le plus total la scène entre les deux spectres, ces "charmantes retrouvailles". Tout cela lui donnais la nausée la plus totale. Bien sur, il comprenait l'attitude "maitre-élève", mais entre serviteur du dieu des morts, cela ressemblait plus à une mauvaise parodie de sentiment que seuls les vivants pouvaient comprendre.

Puis une fois de plus, Rochel du griffon fit une fois de plus montre de son talent d'éloquence. Certainement l'une de ses plus grande qualité, le japonais le reconnaissait, mais c'était emplit d'arrogance qui caractérisait parfaitement un juge des Enfer : sur-dimensionné. Cet homme bafoué l'honneur de ceux qui l'entouraient sous prétexte qu'il était le plus fort. Non, définitivement, Tsurugi ne pouvait pas blairer un tel comportement.


- Peuh, pense ce que tu veux, mais tu est loin d'être imbattable.

Il ne dit rien, mais il ne se serait pas privé d'attaquer le juge aux ailles déployée dans le dos si son code d'honneur, le Bushido, ne l'en empêchait pas. En même temps, il y avait Zeus qui avait interdit tout combat dans le sanctuaire, le dieu des dieux, le plus puissant de tous. Hors, en plus de son sens de l'honneur, son respect pour la puissance l'empêchait d'outrepasser cet ordre. Ceci dit, Tsurugi avait un certain respect pour la puissance de Rochel, mais c'était différent : contrairement aux dieux, le juge était un adversaire accessible pour lui : le chevalier d'or voyait en cet homme une proie qu'il faudrait abattre la prochaine fois afin de prouver sa valeur.

Enfin, avant de partir, Rochel parla que l'interdiction de Zeus ne concernait pas les Enfers. Dans les oreille du saint du capricorne, cela sonnait comme une invitation de défi. Mais quelque chose fit tilter l'asiatique :
"et pleure les morts: ils sont les plus chanceux car sache que les cohortes d'Hadès reviendront... Je reviendrais..."

Non, ça jamais. Tsurugi n'était pas du genre à pleurer les morts, lui qui n'a jamais cesser de la côtoyer depuis sa plus tendre enfance. Mais un sourire se dessina sur son visage, il savait qu'il aurait à revoir cet adversaire. Cela sonnait comme un rendez vous ou le chevalier pourrait enfin reclaper le bec de ce prétentieux merle.

Puis Rochel partit, le temple du taureau était désormais vide à part la présence de Tsurugi. Même les deux ases étaient parti depuis bien longtemps. Bien sur, il était fort tentant pour le chevalier d'or de se lancer à la poursuite du juge afin de l'affronter en enfer, mais la raison lui dicta de d'abord aider les siens.

Alors qu'il ne savait que faire, un puissant cosmos se fit ressentir au sommet du sanctuaire, dans la maison du Grand Pope. Il ressenti que c'était un chevalier d'or, mais l'énergie n'avait pas été intensifiée dans un combat, mais elle résonnait plutôt comme un appel.Tsurugi regarda le temple en ruine de la maison du taureau, se sentant un peu coupable de l'état dans laquelle elle se trouvait, puis il s'en alla sans un mot.


Arrow Maison du Grand Pope.
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Ven 4 Mar - 16:58

Arrow Temple du Bélier

N’attendant pas la réponse du chevalier qu’il avait rencontré à la sortie du temple du bélier, Andonios se pressa avec ses amis Henriques et Mattheus en direction du temple du taureau. Temple désert, rien ne semblait les surveiller dans ce temple. Ayant arrêté de courir en entrant dans le temple, Andonios repensa alors aux paroles de Mattheus.

* Une déesse avec une pomme, çà ne me dit rien. Mais si elle veut traiter avec Hadès, elle pourrait très bien être notre ennemie. *

Ne voulant pas porté de préjugés sur une déesse qu’il ne connaissait d’ailleurs pas, il décida d’attendre d’entendre la version d’Henriques qu’il présentera devant tous les chevaliers du sanctuaire. Ou du moins, ceux qui seront présent lorsqu’il le dira. Voyant que Mattheus le suivait toujours, il se dépêcha, se remettant à courir dans le temple du taureau. Ses pas, dans son armure se faisaient entendre assez fortement dans ce temple. Lorsqu’ils arrivèrent enfin à la sortie, le temple le plus redouté d’Andonios leur faisait face, en haut d’un nombre de marches important. Le temple des gémeaux dont le gardien était surement lui aussi occupé dans la chambre du Pope !

* J’ai hâte de savoir qui est le nouveau Pope du sanctuaire ! *

Arrow Temple des Gémeaux
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   Lun 7 Mar - 14:23

Courant toujours dans les escaliers, je vois la façade du temple du Taureau se dessiner de plus en plus distinctement mais comme celui du Bélier, il est vide. Signe qu'ils sont bien dans le Palais du Grand Pope.

Le voyant s'arrêter, je freine ma course tandis qu'il réfléchit. Et je le comprends. On vient à peine de sortir d'une guerre qu'une autre semble profiler et il y a une grande chance qu'on ait encore à combattre Hadès et ses spectres!!

Voyant Andonios se remettre à courir, je le suis quand une présence manquante me stoppe dans mon élan. Regardant derrière moi, je ne peux que constater l'absence d'Henriques mais, après m'être concentré, un soulagement né en moi quand je ressens sa présence dans le temple du Bélier. Et il n'est pas seul.

Sachant qu'il va nous rejoindre, je suis Andonios à la sortie du temple quand je le vois regarder d'un air peu rassuré le temple des Gémeaux.


Ne t'inquiètes pas, je peux t'assurer que tu ne crains rien dans le temple des Gémeaux!!

Puis, après lui avoir adressé un sourire, je le suis dans ce temple où je me sens comme chez moi.


Arrow Temple des Gémeaux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le retour de l'ami d'entraînement...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le retour de l'ami d'entraînement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple du Taureau-