RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Vague de marinas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Azulon


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 55
Armure : Brûler des choses

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Izanami

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Mer 15 Déc - 11:29

    Je devais faire vite, pas de temps à perdre, plus tôt je serais devant Izanami plus vite j’aurais une chance de retourner combattre, autour de moi, la furie des combats semblait devenir de plus en plus énorme, apparemment c’était maintenant au tour des premiers temples de subir des combats violents mais je ne devais pas perdre de temps à admirer la virtuosité autour de moi.
    En analysant rapidement la situation, il fallait avouer que tout était en équilibre ici, personne ne semblait vouloir rendre l’âme et surtout apporter la nouvelle d’une défaite à son Dieu ou sa Déesse, franchement, l’harmonie que ma Déesse aimait par-dessus tout était bafouée par tout le monde, faire alliance ne représentait en définitif pas grand-chose pour nous car tôt ou tard, Athéna ou Odin agiraient d’une façon qui déplairait à Izanami, la seule chose digne d’intérêt était de savoir quand cela allait se produire.

    Je ne fis pas grand cas des nouveau combattant dans cette zone, je fis juste un petit clin d’œil à ce qui semblait être un môme, à ce même moment, je fis exploser ma cosmo énergie, je sentit les flammes nimber mes bras et j’effectuais un bond prodigieux. Dans les airs, je pouvais voir l’espace d’une fraction de seconde les combattants autour de moi et je permis alors un sourire, je levais mon pied le plus haut possible et il s’enflamma de façon spectaculaire avant que je ne le rabatte violemment, une langue de feu énorme jaillit et laboura le sol, ouvrant une brèche et je disparus dedans alors qu’un geyser de magma sortit du trou béant, oui, j’aimais les sorties avec style.

    Arrow Sanctuaire d'Izanami

    HRP : Désolé du post très court mais manque de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Eren


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 3474
Armure : GodRobe de Zeta Prime.

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Sam 18 Déc - 17:09

Son pressentiment cosmique avait vraisemblablement tapé dans le mille. En tout cas c'était ce que lui laissait penser la scène dépeinte sous ses yeux. Au milieu des souillures écarlates maculant le sol et l'imbibant de sa rougeur morbide et des éclats d'armure irréguliers se trouvaient les silhouettes de deux êtres qui, d'après leur état d'épuisement, n'étaient guère plus vaillants. Sans doute ceux qu'il avait perçu malgré ses difficultés à capter avec exactitude chaque variation dans l'aura. Mais pourtant, même s'il ne parvenait pas à entrainer ses facultés de perception, celles-ci avaient tout l'air de s'affiner au fil des jours. Preuve en était de la rapidité avec laquelle il avait rejoint ces individus après les avoir remarqués. Sans même les voir, en se fiant uniquement à ses sens, il s'était déplacé dans la foule. Estropiant au passage tous les ennemis baissant leur garde alors qu'il zigzaguait entre eux, il n'avait pas mis plus d'une dizaine de minutes à arriver à leur hauteur, traçant dans le sol entaché de sang une profonde tranchée à l'aide de son arme massive. Cette marque dans son sillage était idéale pour le suivre à la trace et ainsi, sa sœur pourrait le retrouver sans mal si elle voulait le rejoindre après en avoir fini.

Il doutait rester en place indéfiniment mais ne savait pas pour combien de temps il aurait s'il voulait terrasser le survivant du terrible duel qui avait fait rage ici avant qu'il n'arrive. Il regrettait de ne s'être pas pressé davantage, être là avant qu'ils n'en finissent aurait été profitable car il aurait pu observer à sa guise les techniques de combat des protagonistes. Même si ce n'était que partiel, savoir à quoi s'attendre lui aurait donné matière à réfléchir et donc à élaborer une tactique à adopter une fois qu'il ferait à son tour face au Spectre, seul rescapé de cette effroyable lutte dont il sortait tout juste. Car même si ses aptitudes cérébrales étaient limitées au profit de ses muscles ou de son physique plus généralement, élaborer un plan à suivre était pour lui simple comme bonjour. Mais il lui faudrait apparemment l'improviser sur le vif puisqu'il avait manqué le spectacle, probablement magistral, qui avait pris place à cet endroit. L'état déplorable des environs ne pouvait que le laisser présumer. Il était purement incapable de mesurer la force que pouvait avoir le survivant mais aurait tôt fait de s'en faire une idée dès qu'ils commenceraient à croiser le fer.

« Eh ! Toi là, avec le casque en forme de porte-manteau ! »

Se faire remarquer était indispensable avant toute autre chose puisqu'il était arrivé dans le dos du destinataire de cette remarque d'une rare pertinence. Il fallait avouer que le heaume de la Wyvern et ses trois cornes avait tout pour rappeler l'objet susnommé à l'aide de ses excroissances parfaitement futiles, si ce n'est à but décoratif. Mais le mauvais goût était tel que même pareille utilisation était difficilement imaginable. Afin de se faire entendre plus clairement au cas où son appel serait passé inaperçu, ou si son vis à vis n'avait pas compris en être la cible, il leva la main de quelques dizaines de centimètres avant de relâcher tout à coup le poids titanesque de l'instrument de boucher qu'elle maintenait à cette hauteur. L'arme s'écrasa au sol avec pertes et fracas, y créant au passage une faille d'importance alors qu'elle s'y enfonçait sans mal jusqu'à près de la moitié de sa surface. Quiconque l'aurait reçue lâchée de la sorte sans s'y attendre aurait été écrasé s'il n'avait pas été doté de la puissance musculaire suffisante pour la rattraper avant d'être touché.

Combien de corps n'avaient pas été éparpillés par ces « crocs » à la férocité n'ayant rien à envier à celle de l'animal totémique de son armure. Ce faisant, il jeta son casque de côté de sa main libre, s'en débarrassant sans vergogne. Celui-ci ne lui était d'aucune utilité : même s'il était à sa taille, il gênait sa visibilité et jamais personne n'avait réussi à approcher dangereusement son visage de près ou de loin. N'ayant rien à craindre, le porter devenait dès lors obsolète, aussi se contenterait-il de la partie de la cuirasse couvrant l'essentiel de son corps. Le gris de son regard dardait d'une étincelle lourde de sens, semblable à celle qu'on peut détailler dans celui de chaque fauve une fois qu'il a sa proie désignée en visuel et ne démord plus de la perspective d'en faire son repas. Aucun doute sur le fait que Sköll fasse honneur au véloce smilodon dont il était le représentant, dès lors qu'il avait accepté le port de cet apparat couleur aile de corbeau. Découvrant ses canines d'un sourire féroce, il avisa tour à tour le vaincu et le vainqueur.

« Crois pas que je connais ce gars ou que je veuille le venger : j'en ai rien à foutre. Tout ce que je veux, c'est séparer ta tête du reste de ton corps. J'espère que t'y verras pas d'inconvénient parce que je te laisse pas vraiment le choix... »

Citation :
→ Sköll défie Ivictus !
Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Sam 18 Déc - 17:17

Le Juge s'était remis de ses blessures du moins la plupart. Il se releva donc et admira non sans un certain plaisir les dégâts infligés dans la zone ou ils se sont battus. Il se mit à détecter soudain beaucoup de cosmos étrangers mais aussi celui de spectre se trouvant à l'entrée du Sanctuaire. Mais un seul retenu son attention, c'était un cosmos à la fois si froid et si déterminé. Un cosmos en sommeil prêt à s'émanciper, un cosmos prêt à se déchainer. Ce cosmos appartenait surement à l'un de ces chiens d'Asgard. Un sourire se mit à apparaitre sur les lèvres du Juge car il savait que cet homme serait le prochain à tomber.

Ivictus arriva quelques minutes plus tard où il avait ressenti pour la dernière fois le cosmos de son prochain ennemi. Il s'était bien dissimulé dans un coin où depuis quelques secondes il observait attentivement. Son ennemi était là juste à quelques mètres de lui. Il discutait avec une personne, surement un autre Ase. Le Juge s'aperçut que l'homme venait juste d'arriver et qu'il n'était pas du tout blessé ce qui sera un gros désavantage pour la Wyvern.

Je suis un Juge des Enfers pas n'importe qui j'écraserai cet Ase comme un moucheron.

Le Juge sauta de son point d'observation pour pour arriver près de son futur ennemi. Il plana pendant quelques secondes avant d'atteindre la terre ferme ou il frappa le sol avec violence. Son arrivée avait creusait un trou dans le sol tel sa puissance et l'impact avait été grand et de la surprise pouvait se lire dans les yeux des deux Ases.

Tiens voila les chiens d'Asgard ! plaisanta t'il.
Je suis venu prendre ta vie Ase désigna t'il l'Ase vers qui le cosmos était si particulier.


L'ase désigné ne ressentit aucune peur que Ivictus pouvait lire dans ces yeux mais plutôt comme si c'était exactement ce qu'il attendait. Ivictus resta immobile analysant la situation et il attendait la réaction des deux autres personnes. Le Spectre regarda les alentours et en en conclu que l'espace était assez grand pour se battre aisément. Le Juge n'avait encore jamais combattu d'Ase donc leur techniques de combat lui était encore inconnu mais par chance il apprenait vite. Il espérait pouvoir déceler les failles dans leur style de combat avant de trépasser sinon la mission qu'on lui avait confié serait un échec totale.


Citation :

J'accepte ton défi Sköll !
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Sam 18 Déc - 22:01

~> Asgard
Les empruntes de pas qui marquaient le sol enneigé des landes d'Asgard m'avaient conduite jusqu'à l'extrémité de notre Royaume. Parvenue à ses limites, je m'étaient arrêtée. Il fallait que je parvienne à savoir où se trouvait ma fratrie. Fermant les yeux, j'avais sondé le monde, jusqu'à percevoir un attroupement impressionnant de cosmos à cet endroit ci:

« - Ainsi donc, je dois me rendre en Grèce, au Sanctuaire d'Athéna. Qu'il en soit donc ainsi. »

Abandonnant mon immobilité, je m'étais donc empressée de gagner le dit Sanctuaire, aussi vite que mes pieds et mes ailes pouvaient me porter. Il est bien pratique d'avoir une armure ailée vous savez? Mais bon je m'égare.

J'étais donc parvenue au repère d'Athéna et de ses chevaliers, sur lequel régnait un soleil de plomb. Mon visage s'était tourné pour observer les ruines d'un village en contrebas, victime des affres de la guerre. Les hommes empathissaient toujours des guerres divines et ce bourg ne faisait pas exception à la règle. Dommage, celui-ci avait du être bien joli. Je fus surprise de voir qu'une végétation florissante commençait à remplir ce lieu ce qui le rendit bien plus beau encore.

La vitesse à laquelle la végétation devait être d'oeuvre divine m'indiquait mes sens. Et ils se trompaient rarement. Un peu plus loin que le village, je pouvais ressentir de puissants cosmos de nature suprême. J'avais beau sonder, je n'y décelais pas l'aura divine de mon Seigneur et Maître. Oh l'une d'elle s'en rapprochait, mais elle était bien loin de l'égaler, et quelque chose de pernicieux émanait d'elle. Il faudrait se méfier. Mais le soucis qui était à l'ordre du jour n'était pas celui-ci.

Mes iris ambrées venaient de se porter vers les douze maisons zodiacales. Je portait une main devant mes yeux afin de les protéger de l'éblouissement de l'astre solaire. Des cosmos de toutes sortes émergeaient. Des Saints, des Ases, des Marinas, des Spectres et encore une autre faction dont je ne reconnaissais guère l'énergie. Mais je saurais bien assez tôt qui étaient ces nouveaux intriguants. Certains cosmos étaient resplendissants, d'autres s'affaiblissaient. Je cherchais les miens, évaluais leurs forces. Je ne devais pas perdre un instant de plus. Personne n'approchant, je me décidais à partir en direction de la première maison, celle du Bélier.





~> Maison du Bélier
Revenir en haut Aller en bas
Aly


Nouvel Éveillé


Messages : 4862

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Lun 20 Déc - 9:58

Arrow Atlantide.

A peine partie de l'ancienne cité atlante que je partis pour la mer Egée afin d'y cacher l'artefact maudit dans un coquillage qu'une des sirènes m'avaient offert il y a bien des siècles. La grotte argentée n'avait pas changé à part les algues qui avaient poussé et effacé l'ouverture du repaire familiale. Beaucoup de souvenirs étaient revenus au passage, ces temps où l'innocence et la fierté d'un père sur ses filles nous réchauffaient. Les chants faisaient nos lots quotidiens. Mais tout dégénéra quand Zeus, Poséidon et Hadès décidèrent qui avait le droit à quoi ici même. Père maria Amphitrite au nouveau suzerain et moi ma vie était ailleurs. Cependant, je regardai avec un autre œil ce qu'il se passait. Tout ça était si loin...

L'artefact maintenant en lieu sur, je fis chemin inverse et tel au départ je repris la forme d'une hirondelle de mer. Le sanctuaire n'était plus très loin et je sentis de nouveau les cosmos. Deux divinités n'étaient plus là, les déités absentes étaient certainement parties sur un autre site afin de combattre car sur la colline manquait l'épouse du sombre monarque et celle qui projetait amour et bonté.

Les mariners se battaient ou continuais leur ascension, cependant les mots de Poséidon avait été dit. Paix! C'est alors que je me posai et me matérialisa cette fois ci en ce que j'étais. La tiare garnissait ma chevelure et ma robe scintillait de milles éclats grâce aux multiples perles. Branche de corail en main, je gonflai mon cosmos afin de faire ressentir mon retour auprès des miens. Un halo rose flamboya autour de moi remplit de sagesse, de générosité et d'amour.


J'étais ici en tant qu'éclaireuse cependant le fait est que je devais prouvais aussi à tout le monde dans le sanctuaire sous marin que ce n'était ni les saints ni les ases qui étaient visés. Mais bel et bien les astres qui nous avaient envahis. Tout avait été balayé par l'imposture, la guerre contre Athéna pour ma part était vraiment un complot et tout le monde pensait que nous étions derrière tout ça. Seulement, même si nous avions été bernés obéissant à un monstre assoiffé de pouvoir et qui se faisait passer pour mon cousin. Les dieux tout puissants, y avaient crus eux aussi mais rien ne pardonner cet invasion chez nous.

Je sentais les cosmos des astres, d'autres étaient venus depuis mon départ. Je levais mon regard vers un temple et je sentais un cavalier seul, plus bas un autre était là prêt à en découdre. Un autre fuyant aussi, ce qui énerva largement Ondine. C'était Ondine... Je sentis aussi une descente qui venait vers l'endroit où j'étais. Puis regardant autour de moi, les combats s'intensifiaient. Je reconnu un chevalier d'or se battant contre un puissant spectre. Un saint se battait contre le jeune spectre que j'avais rencontré et un autre spectre puissant se battait contre un ase. C'est là que je vis qu'un Astre était captif.

Batailles, sang, prisonniers, s'en était trop. Chaque camp se battait pour leurs divinités, pour ceux qu'ils croyaient. Une larme coula sur ma joue et tomba sur le sol. Je n'ai jamais aimé les guerres et tout remontait en surface comme il y a plus de deux mille ans. Lors des batailles sur Troie et où mon fils est tombé.


- Achille, Héra et Athéna devait te protégeait. Mais rien n'y fit. Tu es parti jeune laissant femme et fils. Tu as rejoins ton ami. Cette guerre avec Athéna doit s'arrêtait maintenant. Laisser la rancœur de mon cœur et de mon âme passait. Poséidon veux stopper ce carnage.

Le piège où nous sommes tous tombés doit s'arrêter. Les marinas doivent cesser de se battre contre les saints et accessoirement contre les ases. Le soleil brille de nouveau, les tempêtes et les tremblements de terre ont cessé. L'imposteur a fait trop trop de dégâts, nous sommes coupables d'avoir suivis un fou! Nous sommes coupables d'avoir semé la mort chez des innocents. Mais nous ne sommes pas coupables de cette invasion. Izanami a jugé trop facilement et a condamné trop facilement aussi. Pourquoi ne descend t'elle pas de son sanctuaire? Ne voit elle pas qu'il y a eu des désertions dans son propre camps? Que petit à petit ses forces diminuent? Ne voit elle pas que les marinas sont motivés à venger son soit disant autorité de déité stellaire?


Soupirant alors après mon long monologue, j'avançais sereinement vers les marches de la première maison. Cependant, je ressentis dès mon pied posé sur la première marche un cosmos étranger ressemblant bel et bien à celui de ses guerriers inconnu avant le début de cette guerre. Elle était arrivée, rien n'était hostile en elle. Bien au contraire. Je fis demi tour et posa mon regard sur...
Revenir en haut Aller en bas
Izanami [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 39

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Mer 22 Déc - 16:28

L'harmonie et la lumière s'étaient comme dissipées tout autour d'elle alors que son puissant et bienveillant cosmos avait gagné en puissance, étincellant dans toute sa splendeur...

Et lorsqu'elle rouvrit les yeux, une terre brûlée par le soleil, gorgée de sang et de souffrance s'était substituée au doux sol tiède de son temple de la Paix.

Voir les choses était une chose, les ressentir d'aussi près une autre...

Ainsi se tenait-elle sur le sol sacré de Grèce. Plus précisément à l'Entrée du Sanctuaire de la déesse Athéna. Et de tous côtés, les éléments lui parlaient, des vies s'éteignaient, d'autres s'étiolaient dans un flot de sang et de souffrances. Rodorio elle même hurlait sa douleur... Celle des habitants, celle de la terre et des innombrables êtres. Ainsi en étaient-ils des victimes de Rodorio et ainsi en était-il de toutes les autres victimes de la folie de ces divinités indignes du présent que leur avait offert Izanami...

Elle s'autorisa juste un dernier instant pour accorder sa tenue à la chaleur écrasante de Grèce, à ce soleil qui lui-même criait sa désapprobation, avant de se présenter enfin aux portes du Sanctuaire.

Son cosmos éclata alors dans toute sa puissance et sa lumière... Un cosmos divin, celui de la déesse Stellaire dont l'éclat, tel celui du soleil, submergea la totalité de l'Entrée avant de retomber avec douceur, révélant aux yeux de tous les témoins et de la divinité déjà présente, une magnifique jeune femme blonde, au corps parfait et au visage encore empreint de douceur...

Un de ses Astres l'avait accompagnée et l'escortait, prêt à combattre à ses côtés...

Izanami posa alors son regard sur cette déesse qui semblait encore perdue dans ses pensées. Il le fallait sans doute pour ne pas encore l'avoir remarquée.

" - Azulon... Toi et tes frères savez où est votre devoir et quels sont mes ordres... Requiem ne doit pas demeurer entre les griffes des Spectres ou des Ases...

L'issue de cette guerre est encore incertaine tout comme son origine... "


Ces derniers mots la firent alors se tourner vers la fille de la Mer, du vieux roi de la mer Nérée.

"- Mon visage ne te dit sans doute rien, déesse de la mer... Aussi apprend que je suis la déesse Stellaire Izanami... La déesse mère, la déesse oubliée des hommes et même des dieux...

Je lis la surprise dans ton regard, sans doute Poséidon pensait-il en rester là, du moins, celui qui s'est présenté comme l'Ebranleur de la Terre...

Et maintenant que le cosmos du véritable maître des Flots a inondé le sol de cette terre dévastée, qu'en est-il déesse... ?"


Le regard d'Izanami plongea dans celui de la néréide sans pour autant être agressif. Ainsi la déesse s'était présentée à la première divinité marine ayant eu le cran de revenir au beau milieu des combats. Ceux qui avaient déclenché cette guerre à l'issue encore incertaine.
Revenir en haut Aller en bas
Caedus


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 271
Armure : Flèche

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Jeu 23 Déc - 9:26

Le fauve guettait, se mêlant aux ombres, ses yeux ardents ne ratant rien du spectacle qui de déroulait devant lui.  Il concentrait une attention toute particulière au combat titanesque qui de passait à quelques encablures. Toute une partie du domaine des Chevaliers d'Argent et de Bronze avait été détruit. L'entrée du Sanctuaire Sacré de la Déesse Athena n'était plus que cendre, roches malmenées, bâtiments en ruine. De sombres nuages noirs s'amoncelaient au-dessus d'eux, crachant ça et là de puissants éclairs doré. Ses yeux ne rataient rien. D'un bleu exquis, ils voyaient tout. Chaque mouvement, chaque parole, chaque technique. Assister à un tel échange était extrêmement excitant. Des cosmos d'une intensité et d'une puissance incroyable s'échangeaient. Un Chevalier d'Or faisait face à un Juge des Enfers, dans un maelström d'énergie brute et indomptée. Les deux hommes semblaient disposer du même pouvoir, et se repoussaient mutuellement. Le suspense était à son comble. Le Tigre Blanc n'avait jamais vu un combat tel celui-ci. Il dépassait son imagination. 

Son attention fut troublé par l'arrivée de deux jeunes femmes... Mais à la vue de leur cosmos, il ne faisait aucun doute qu'elles étaient des divinités. L'une était lumineuse de bonté, mais possédait un regard dur, largement éclipsé par un visage et un corps parfaits. La seconde, plus discrète, semblait rongée par le remords. Le Tigre invoqua son cosmos, améliorant ainsi ses capacités auditives. Il entendit ce que les deux jeunes femmes de disaient à une centaine de mètres de la... Et son intérêt fut piqué à vif. L'occasion était parfaite pour glaner quelques informations utiles... 

Il distingua un Chevalier aux cotés de la Déesse Izanami. Redoublant de vigilance, il profita des ombres des Vestiges du Sanctuaire, et des détonations du combat tout proche, pour s'approcher sans éveiller leur attention...
Revenir en haut Aller en bas
Aly


Nouvel Éveillé


Messages : 4862

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Ven 24 Déc - 9:26

"- Mon visage ne te dit sans doute rien, déesse de la mer... Aussi apprend que je suis la déesse Stellaire Izanami... La déesse mère, la déesse oubliée des hommes et même des dieux...

Je lis la surprise dans ton regard, sans doute Poséidon pensait-il en rester là, du moins, celui qui s'est présenté comme l'Ebranleur de la Terre...

Et maintenant que le cosmos du véritable maître des Flots a inondé le sol de cette terre dévastée, qu'en est-il déesse... ?"


- J'avais cru comprendre... Dis-je d'un ton totalement neutre, je repris toujours dans le même sens.Cependant, je ne suis pas surprise, un jour où l'autre, votre venue ici même devait arriver. J'ai ressenti votre cosmos.

Saluant la divinité par une révérence, je me présentai à mon tour.

- Je me nomme Thétis, fille du dieu marin Nérée et de l'océanide Doris.

Regardant dans les yeux celle qui avait décidé d'envahir le territoire sous marin, mon visage ne marquait aucune hostilité envers elle. Je mis un certain silence entre deux paroles. Ressentant ce qui se passait autour de moi, mon cœur était lourd, les néréides n'aimaient pas la guerre et se mettaient rarement en colère. La dernière colère remontait très très loin. Puis après ce laps de temps, je repris.

- Qu'en est-il? Je pense que vous avez senti de votre tour d'ivoire que nous avions été manipulés par un fou qui se prenait pour l'empereur. Votre attaque était donc maladroite et inapproprié. Vous auriez du le ressentir dès votre réveil. Moi même, je n'étais pas présente quand tout a commencé et mon éveil en tant que Thétis s'est fait après que l'un de vos missionnaires ait pris la fuite face à la future réincarnation de Poséidon. Qu'en pensez-vous?

Cherchant mes mots, je repensais aux mots de Poséidon.

- Je vous cite ce que mon cousin m'a laissé entendre quand je l'ai quitté dans sa cité.

oOo Paix, Thétis. L’heure n’est pas à ressasser le passé et à évoquer nos archaïques ancêtres. Soit, pars en éclaireur, hirondelle des mers, et que ton vol apporte cette nouvelle sur le monde, Poséidon s’est éveillé ! Nous nous retrouverons en Grèce, berceau de notre peuple, sous peu de temps. oOo

Cependant, j'ignore complètement ce qu'il peut réserver à votre caste et à vous même. S'il désire arrêter cette guerre contre Athéna, je le suivrai, car c'est l'imposteur qui a décidé de mettre à feu et à sang avec l'aide de ses complices la terre des hommes. La vérité doit être rétablie.

Pacifique que j'étais, j'étais prête à toute concession voir même à tout sacrifice, mon cœur et mon âme ne doutaient plus depuis que Poséidon avait arrêté les catastrophes naturels. J'étais capable de gravir les marches une à une m'arrêtant à chaque temple afin d'arrêter tout combat entre les mariners et leurs adversaires même si je n'avais aucune autorité sur les mariners. Les mots de Rahotep avait fait mouche lors de sa tentative de règlement de compte. Ses intentions étaient certes bonnes car moi même, j'étais en plein doute. La confrontation a été écourtée dès que le message était passé. C'est à ce moment là que je décidai d'en finir avec cet échange de politesse. Les gestes étaient mieux que les paroles, les preuves de bonne fois devait se faire vite.

- Izanami, n'avez vous pas remarqué quelque chose de différent?

A ce moment, mon regard se porta vers une personne en particulier, mon ton resta toujours neutre.

- Qu'en penses-tu jeune asgardien? Certes tu es discret, néanmoins j'entends le battement de ton cœur.

Mes yeux revinrent sur la déité stellaire et un sourire presqu'innocent s'afficha. Je ne lui voulais aucun mal. Au contraire, ce guerrier pourrait m'être utile. Pardonnant au passage leur trahison, les faits, je ne pensais qu'aux faits...
Revenir en haut Aller en bas
Iroh


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 381

Feuille de Personnage :
HP:
152/152  (152/152)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Ven 24 Déc - 15:09

    Je fonçais toujours en direction du Sanctuaire. J'avais appris à voler à une vitesse assez soutenue le temps d'arriver en Grèce. J'étais toujours dans les airs, le vent soufflant contre mon visage...Un vent assez chaud d'ailleurs, pourtant vu l'époque, il ne devrait pas faire si chaud que ça... Si ? Enfin bref, j'apercevais au loin le Sanctuaire d'Athéna. De là où j'étais je pouvais aisément voir toute la scène, vue du ciel. Des combats et encore des combats. Le chevalier qui a tué Rochel devait encore être ici.

    * Maître, je suis vraiment désolé. J'aurais du travailler plus, je vous aurais rejoint plus rapidement et vous ne seriez sans doute pas... Raaah ! *

    Cette fois, j'utilisais toute ma vitesse pour arriver directement à l'entrée du Sanctuaire. En effet je ressentais là plusieurs Cosmos d'une puissance extraordinaire. Je décidais alors de me poser là. Je ne fis pas attention aux personnes présentes. En effet, juste un peu plus loin de moi se déroulait un combat... Opposant un chevalier d'Or à Minos du Griffon ! Eh mais... Quelque chose cloche. C'est bien le surplis du Griffon, les longs cheveux blancs de Minos, mais ce cosmos... Il me rappelle celui de maître Rochel. En y regardant bien, je m'apercevais que c'était effectivement mon maître.

    * Alors il ne serait pas mort. Le surplis du Griffon l'a reconnu comme son nouveau porteur... C'est comme moi avec le Bénou. Cela me rassure. Maître Rochel n'aurait pas pu mourir si rapidement. *

    Je ne m'occupais alors que du combat, je ne regardais même pas les autres personnes présentes. Seul ce combat retenait mon attention. D'ailleurs, le Griffon avait nettement l'avantage. Le combat était même terminé selon moi. Mon maître avait gagné d'avance, et vu l'état du Lion d'Or, il est clair que ce dernier ne gagnerait pas. Ah, il me tardait aussi de vaincre mon premier adversaire. Un chevalier d'Or peut-être, allez savoir. Je savais que tout le monde me dévisageait. J'étais arrivé sans prononcer un mot, puis je regardais le combat se dérouler. Sûrement qu'on allait me poser des questions, peut-être même certains allaient me défier. Mais je n'étais pas là pour cela. J'agissais selon les souhaites du maître et surtout de ceux de l'Empereur Hadès. Je voulais vraiment qu'ils soient fiers de moi. Cependant, je faisais semblant de ne rien remarquer.

    * Alors, lequel de vous m'adressera la parole le premier ? Se sera pour me défier ? Me demander qui je suis, ce que je fais là ? Ou alors peut-être allez vous simplement m'ignorer... *
Revenir en haut Aller en bas
Caedus


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 271
Armure : Flèche

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Dim 26 Déc - 14:41

Le Tigre Blanc sorti de sa cachette, marchant calmement vers les deux Déités tout en regardant le combat qui se déroulait à quelques encablures de là. Son regard triste fut accompagné d’un sourire étrange, comme si les mots de la jeune Néréide avaient eut un écho dans ses souvenirs.

« Ce que j’en pense, Néréide ? J’en pense qu’il est grand temps que Poséidon et ses sbires assument leurs conséquences. Vous avez été dupés, manipulés. J’observe cette guerre depuis un bon moment déjà, ne ratant rien du Spectacle depuis les ombres du Sanctuaire. Et je dois dire que les méfaits de vos guerriers doivent être payés. En ce moment même, l’un de mes amis les plus chers est en train de mourir, à cause de l’un de vos Généraux. Et cela, je ne vous le permettrai pas. »

C’est à cet instant qu’un Spectre fit une arrivée complètement inutile, observant le combat opposant le Lion au Griffon avec des yeux déments. Au même instant, une gigantesque explosion retentit. L’air devint surchauffé. Le sol trembla comme jamais. Une tornade venait d’apparaître à l’endroit où les deux guerriers combattaient, emportant tout sur leur passage, roches, bâtiments, forêts… La vie d’un homme disparut. Dans l’esprit du Guerrier Divin, la présence brûlante du Chevalier du Lion disparut.

Une larme coula sur la joue du Guerrier Divin. De la neige se mit à tomber, remplissant les échos de la tempête combat par le calme tranquille des flocons. L’éclat du soleil les faisait briller de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, les transformant en des milliers de diamants flottant doucement au vent. Le Guerrier Divin observa le Spectre et le sentiment de triomphe qui émergea de l’homme.

« Cesse de t’émerveiller devant la mort d’un héros. Le Chevalier d’Or était déjà gravement blessé au début de son combat. Sa mort est toute à son honneur. »
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Dim 26 Déc - 23:20

Le Sanctuaire. J'y arrivais finalement. Après plusieurs jours de voyage me voilà finalement aux portes du domaine que je devais à partir de maintenant protéger.

Le climat était très différent en Grèce, beaucoup plus chaud par rapport à celui auquel j'étais habitué. Cependant, la Grèce me rappelait vaguement l'Italie, ce qui me rendit nostalgique pendant quelques minutes.

"Mais qu'est-ce que je fais là, on est en guerre, je n'ai pas de temps à perdre!"

Je sortait de mon rêve éveillé, me rappelant que j'avais une mission très importante. Le Sanctuaire était en guerre, tous les renforts étaient précieux et Kyros du Cygne ne pouvait faillir à sa mission de Chevalier. Je n'était pourtant pas très sûr de moi, je ne suis devenu un Saint que très récemment et je n'avais pas encore eu l'occasion de faire un combat à mort, contre de puissants ennemis. Même sachant cela je ne pouvais pas reculer, ce serait insulté la mémoire de mon Maître, tombé au combat.

"Il est temps d'y aller! Maître, veillez sur moi et prêtez moi un peu de votre force et de votre courage!"

Le Cygne allait entrer en scène.

Alors que je montais les marches, je sentis plusieurs Cosmos. Ne connaissant personne, je me trouvais dans l'impossibilité de reconnaître le moindre Cosmos, je ne savais pas s'il s'agissait d'ennemis ou d'alliés. Le mieux serait de masquer ma présence afin de ne pas être repéré et analyser la situation.

J'avais appris une technique pour masquer au maximum ma présence. À l'aide de mon contrôle sur le froid, je pouvais baisser la température de mon corps jusqu'à la limite que le corps humain pouvait supporter. Je commençais alors à marcher lentement, afin de ne pas dépenser d'énergie, ce qui pourrait me faire repérer par un être doué pour sentir le Cosmos. J'arrivais finalement à l'Entrée du Sanctuaire. Plusieurs silhouettes se présentaient devant moi. Je me cache derrière un rocher, puis je commençais à m'approcher en me dissimulant derrière d'autre pierres énormes ce qui me permettait de ne pas me mettre à découvert.

La tension était lourde. Plusieurs combats se déroulaient non loin de là et la pression que les Cosmos à leur paroxysme, provoquaient, n'était pas facile à supporter. Je regardais alors de plus près pour voir si je voyais un Chevalier. Je n'en vis aucun, du moins je ne reconnu aucune armure.

Plusieurs guerriers étaient présents, mais ce qui retint mon attention, c'était le Cosmos de deux femmes qui discutaient au centre. Elles possédaient un Cosmos d'une puissance inimaginable, jamais je n'avais ressenti une chose pareille. De plus, leur puissance n'avait d'égal que leur beauté, elles avaient je ne sais quoi de divins.

"Deux Déesses, ici? Si je dois combattre des Dieux je n'aurais aucune chance!"

Je restais immobile, profitant de ma cachette pour observer ce qu'il se passait. J'observais les escaliers qui me mèneraient jusqu'au Temple du Bélier et j'essayais de trouver une solution pour les atteindre. Cela me paraissait assez difficile et me retrouvant au milieu de gens qui ne faisaient pas partis de la Chevalerie ne me plaisait pas. Il me fallait trouver une solution.

"Utilise tes méninges Kyros! Rester ici n'est pas une option. Que faire!"

Je décidais de me déplacer, continuant à me dissimuler derrière les rochers, masquant toujours mon Cosmos et ma température corporelle au maximum.

Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Lun 27 Déc - 16:08

http://www.saints-of-thepast.com/t3552p15-rp-de-recuperation#94781


Une ombre ailé traversa ce qui restait de l'entrée du sanctuaire complètement dévasté après son combat contre le chevalier d'or du lion; le Griffon essaya de de localiser les spectres sur ce champ de bataille mais le chaos cosmique environnant l'obligea à se poser afin de pouvoir mieux sentir les cosmos avoisinant; il posa un pied au sol avec grâce alors qu'il sentit quelque chose de froid sur un de ses doigts: un flocon de neige...
L'air qui venait de devenir froid; fit comprendre au juge sombre que des guerriers d'Asgard étaient présent sur ce champ de ruine... Il se stoppa et fermât les yeux afin de se concentrer sur ses perceptions cosmiques du champ de bataille: Il commença à localiser plusieurs foyer de cosmos familier dont l'un était un train de se battre; c'était le petit garçon qui était en train de regarder le début du combat entre lui et le Lion, qui se battait avec un saint à présent... Puis son attention fut capté par deux autre cosmos d'une puissance phénoménal: deux cosmos aussi puissant que celui de son seigneur; des dieux...

Puis son attention se reposa sur un autre cosmos de plus connue: ainsi son apprentie avait revêtue un surplis et avait rejoins cette guerre; grande fut sa surprise qu'en prenant son envol: il vit son disciple revêtue de son ancien surplis: une petite larme coula sur sa joue à la vision de son élève combattant avec ses anciennes couleurs; il lui envoya un message.

*Iroh, je suis fier de te voir ici, fier de te voir revêtir le surplis du Bénou; ainsi l'étoile de la violence t'as choisie alors que la mienne se révélait... Mais l'heure n'est pas au combat pour l'instant: un chevalier d'or approche d'ici! Je vais te couvrir pour que tu puisses rejoindre les autre en haut; maintenant va Iroh et montre leurs ce que je t'ai appris*

Sur cette dernière pensé; le juge du Griffon prit une accélération en direction de l'éclat dorée qui venait dans sa direction: combien de chevalier d'or devait-il terrasser aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Iroh


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 381

Feuille de Personnage :
HP:
152/152  (152/152)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Lun 27 Déc - 16:46

    J'avais alors raison. Le Maître ne mit guère de temps à finir son adversaire. La neige commençait à tomber sur tout le Sanctuaire. Magnifique image cela dit, mais je n'avais pas le temps de m'émerveiller devant des idioties pareilles. Je devais continuer mon chemin. Hadès et le Maître comptaient sur moi. Il restait plusieurs Gold Saint je pense, sans compter les Ases qui doivent se cacher un peu partout. Les Silver et Bronze Saints devaient déjà être finis, la Guerre Sainte touchait presque à sa fin. Le soleil se couchait. Cela faisait plusieurs jours que tout ça avait commencé. Un guerrier - je ne saurais dire de quel camp il était - me conseilla de ne pas m'émerveiller devant la mort du chevalier d'Or du Lion.

    - Je sais que ce n'est pas un réjouissement pour les membres de son camp, mais pour le notre, c'est une grande satisfaction. Pourtant, je suis d'accord avec toi sur le fait que la mort n'a rien d'euphorique. Peut-être aurons-nous l'occasion de nous revoir, guerrier.

    Je m'envolais alors en direction du temple du Bélier, et je reçu un message télépathique de mon Maître. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas entendu sa voix. Je me remémorais mes innombrables entraînements avec lui. Je n'en retire bizarrement que de la joie.

    * Iroh, je suis fier de te voir ici, fier de te voir revêtir le surplis du Bénou; ainsi l'étoile de la violence t'as choisie alors que la mienne se révélait... Mais l'heure n'est pas au combat pour l'instant: un chevalier d'or approche d'ici! Je vais te couvrir pour que tu puisses rejoindre les autre en haut; maintenant va Iroh et montre leurs ce que je t'ai appris *


    Je ne pouvais malheureusement pas lui répondre, je n'étais pas doué de cette capacité. Mais, moi aussi, j'étais fier de mon Maître et fier de porter son ancienne armure. Je prenais sa relève, et j'espère que j'en serais digne. Je me dirigeais en direction du temple du Bélier, plusieurs personnes y étaient présentes. J'espère y croiser des alliés, car faire la montée des douze temples seuls, ça risque d'être coton. Nous verrons bien.


Arrow Temple du Bélier.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Mar 28 Déc - 0:35



Arrow post de récup



Alors que le chevalier d' or du cancer venait de commencer la montée des saintes marches. Urio fut stoppé net par de puissantes vibrations cosmiques qu' il venait de ressentir plus loin. Athéna et bien d' autres personnes, eux aussi aux cosmos démesuré, y étaient, mais surtout le sombre monarque. Oui. Hadès, le terrifiant dieu des enfers, allait certainement affronté la seule personne en ce monde. La seule qui pouvait, ou qui osait lui tenir tête. Sa nièce, la douce et tendre, Athéna.

Cela l' énerva puissamment, mais au vu de son état physique. Le pauvre saint ne pouvait guère l' aidé, hormis peut-être lui servir de bouclier humain l' espace d' un instant. Maintenant, la nuit commençait à laisser sa place pour l' aube. Est-ce que cela laisserait présagé un futur meilleur ? Peut-être, ou pas...


Le gardien du quatrième temple se mit à lever les yeux vers ce ciel d' habitude si tranquille et si paisible. Puis là, juste sous ses yeux, une lumière assez forte le fit réagir...

*** Mais qu' est-ce que cela ?.....Athéna....*** pensa le saint d' or.

Ne comprenant pas plus que cela ce curieux présage, Urio descendit quatre à quatre les quelques marches qu' il avait monté. Puis, désormais, il ressentit au moins deux autres saints mourirent durant cette satané boucherie. L' invasion commençait à gagner du terrain. Alors, il avança vers l' entrée du front, mais sachant aussi pertinemment que des brèches avaient eu lieu et que des spectres étaient bien haut dans les derniers temples zodiacal.

Tout en avançant, le saint à l' armure dorée ressentit de nombreux cosmos non loin de lui. Qui étaient-ils ? Ennemi ou ami ? Impossible de le savoir dans l' état actuel des choses. Donc, il avança encore et encore, pour finalement finir par se pointer devant d' autres personnes. Son aura dorée se matérialisa autour de lui, laissant par la même occasion quelques feux follets apparaître et illuminés l' endroit.

Son regard bleu azur se concentra tout d' abord sur les deux femmes, celles dont le cosmos était bien puissant. Bien plus puissant que le siens.

- Mesdames.....Soyez les bienvenues au sanctuaire... lâcha Urio sur un ton légèrement charmeur.

Puis, son visuel changea instinctivement. Durcissant son regard vers les mâles avoisinant, mais ne lâchant guère un mot de plus. Petit à petit le cosmos d' Urio reprit vie comme si cela signifié que sa fin était toute proche.
Revenir en haut Aller en bas
Azulon


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 55
Armure : Brûler des choses

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Izanami

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Mar 28 Déc - 15:44

    Arrow Sanctuaire d'Izanami

    Et merde tiens ! J’avais du louper la sortie astrale et voilà que j’arrivais après plusieurs minutes par rapport à Izanami… j’étais vraiment pas doué, bon bref, me voilà tout de même foulant de nouveau le sol de ce sanctuaire et mon regard chercha aussitôt celui de ma Déesse et joie, elle ne semblait pas importunée mais en pleine conversation avec une femme aussi charmante qu’elle mais je n’avais pas vraiment le temps pour ça, plusieurs cosmos étaient présent ici même, certains semblaient affaiblis, d’autres en pleines capacités à combattre… Parfait ! Mais alors que je m’apprêtais à foncer dans le tas, l’un des chevaliers passablement mort je dirais vu l’état de son armure et aussi son cosmos affaiblit vint prêt des deux Déesses, son ton était charmeur et je devais avouer que cela ne me fit pas vraiment plaisir, bon, je n’étais pas du genre à avoir ma langue dans ma poche mais tout de même ! Je marchais avec une détermination sans faille, regardant l’homme qui s’intéressait désormais aux autres chevaliers me permettant de me glisser entre lui et ma Déesse, mon regard rubis dardait en direction de ce qui semblait être un des guerrier d’élite d’Athéna.

    Je ne dis rien, restant non loin d’Izanami, rien dans mon attitude semblait trahir l’extrême tension qu’il y avait en moi, le moindre mot de travers, le moindre geste dédaigneux ou hostile à l’égard de celle que j’avais juré de protéger au péril de ma vie pouvait me faire bondir vers celui qui aurait le malheur de faire ça, mon cosmos n’était qu’une étincelle pour le moment, je ne me permis pas de parler à ma Déesse sauf lorsqu’elle et son homologue se turent un instant.

    « Ma Déesse, je suis prêt à aller au combat si tel est votre souhait, je me ferais un plaisir de réduire à l’état de cendres nos ennemis… »


    Un petit sourire naquis sur mon visage et je croisais les bras, regardant les différentes cibles possibles, il y avait d’après ce que je pouvais sentir, un saint d’Athéna plus celui d’un cosmos aussi froid que la neige. Il y avait un cosmos plus sombre qui partait vers le premier temple mais je ne fis pas plus attention que ça, un autre, bien plus puissant était dans les environs mais il ne semblait pas être une menace directe pour celle que je protégeais. Bon ben, j’allais surement être envoyé au front vu que par ici c’était calme, je tapais légèrement mon pied ferré sur le sol, ne faisant pas attention à l’emprunte que je laissais, celle de griffes terribles. Un petit soupir de ma pars, j’tais vraiment trop impatient de sentir l’ivresse du combat, je calculais mentalement mes chances de sortir vainqueur d’un combat face à tout ceux présent ici, même chez les athéniens, même s’ils étaient des alliés, oui, bon je ne savais pas quoi faire non plus donc c’était pas si méchant… tant que je ne passais pas à l’acte. Je sentais aussi quelque chose, comme une présence quelque part non loin, je restais aux aguets mais c’était comme si quelqu’un essayait de se dissimuler, un lâche ? Il préférait sans doute attendre pour frapper, bha peut importe, j’étais aux aguets et prêt à frapper moi aussi, s’il voulait m’attaquer ainsi, il aurait surement une surprise, et s’il voulait se faire discret pour pas combattre et bien il avait trouvé le bon filon. Je regardais le saint d’or avec un air totalement désinvolte.

    « Ben dit donc, t’es pas mal amoché toi… J’espère que tes copains sont pas tous comme ça sinon votre Sanctuaire va tomber… »


    J
    ’étais franc, surement un défaut mais je m’en fichais, s’il le prenait mal, il risquait d’y avoir de la casse même avec un allié, je n’étais pas du genre à vraiment faire attention quand j’étais prêt à frapper.
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Mer 29 Déc - 20:50

À force de réfléchir, on perd du temps et en perdant du temps, on perd l'opportunité d'intervenir. Appelez ça hésitation ou manque d'expérience, mais la vérité est que j'ai vu le Spectre commencer à monter les marches menant au Temple du Bélier, protéger par un autre de ses compagnons qui venait de vaincre un Chevalier d'Or.

Il me suffisait de bondir, personne n'avait détecté ma présence, mais j'ai hésité, et cette courte hésitation avait permis au Spectre de passer. Je me résignais à affronter le Griffon, mais une lueur dorée apparut derrière lui. Je compris immédiatement que son adversaire ne serait pas moi mais un autre.

Seulement, si toute cette histoire était aussi simple, je m'en sortirais bien. Il y avait encore bon nombre de guerriers présents, et je ne savais pas de quel côté ils seraient. Certains possédaient un Cosmos glacial, semblable au mien. Un autre fit son apparition, émanant un Cosmos complètement différent des autres. Je me creusais la tête pour savoir si je prenais le risque de me mettre à découvert et fonçais en direction au premier Temple pour tenter d'intercepter le Spectre ou si je prenais le risque d'aller voir les guerriers présents pour savoir s'ils étaient alliés ou ennemis. De toute façon, l'une ou l'autre était risqué et dans les deux cas le combat semblait inévitable.

C'est alors que ma décision devint soudainement simple à prendre. Un Chevalier d'Or fit son apparition auprès des deux Déesses. Il approcha les autres guerriers et ne firent aucuns gestes menaçants envers lui.

"Peut-être que finalement ce sont des alliés? Mais je ne peux en être sûrs. De toute façon, s'ils l'attaquent je ne pourrais pas rester sans rien faire que diable!"

Je me décidais à apparaître, laissant mon Cosmos glacial faire surface, augmentant ma température corporel et sortant de ma cachette. Je me déplaçais rapidement auprès du Chevalier d'Or et me présenta, comme mon Maître me l'avait enseigné. Je me courbais légèrement, même si cela ne me plaisait pas, et je dis mon nom.

- Chevalier! Je suis Kyros, Chevalier de Bronze du Cygne. Je viens d'arriver au Sanctuaire et suis prêt à vous aider dans cette Guerre.

J'attendais une réponse de la part du Chevalier d'Or, puis je regardais les autres guerriers non loin de nous. Ils ne m'avaient pas l'air hostiles, même si je pouvais sentir la forte envie de combattre de l'un d'entre eux. Après un léger instant d'hésitation, je repris mon discours.

- Chevalier, un Spectre s'est introduit et se dirige vers le Temple du Bélier, je vous demande l'autorisation d'aller à sa poursuite à travers les Demeures du Zodiaque.

J'attendais, prêt à combattre dès que cela me serait accordé.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Mer 29 Déc - 21:14

Un lumiere dorée s'envola d'une des maisons du Zodiaque alors que le Griffon s'éleva avec majesté au dessus de tous afin de voir celui qui descendait vers eux: un oiseau d'or venait de prendre son envol alors qu'un jet de flamme d'une puissance égale à la sienne venait d'apparaitre mais le juge n'arrivais pas à savoir s'il était ami ou ennemie. Rochel profita de son point de vue inégalable pour inspecter une dernière fois ce champ de ruine qu'était le lieux de vie des bronzes et de silver d'Athéna ainsi que les autres chevaliers de second zone: la mort avait frappé ce lieux comme une tempête engendré par la fureur du Lion et du Griffon et pourtant; il était encore plein de vie dans un certain sen, le juge infernal pu facilement voir et reconnaitre plusieurs personne: le chevalier du Cancer était là mais sérieusement blessé et affaibli en vue de son état, un chevalier venant d'Asgard vue son cosmos glaciale ainsi qu'un autre bien moins puissant qui était en train de se faufiler dans les décombres en essayant de passer inaperçu puis l'attention du sombre juge se fit attirer par deux personnes: deux femmes étaient en train de se disputer une joute verbale sur la guerre à tout les coups et fort heureusement sinon bonjours les dégâts( enfin ça peut pas être pire); il garderais ça pour lui mais elle sont toutes les deux plus puissantes que lui qui n'avais pas encore la force de rivaliser avec des divinités... Le regard du juge se posa sur l'homme prés d'une des déesses et écarquilla les yeux à la vue de son visage.

-Iroh ? Non ce n'est pas Iroh... c'est un chien à la solde de la même déesse qu'Apei...

Murmura le juge avec dédain alors que le chevalier au plus faible cosmos; sortir de sa cachette en recouvrant son cosmos pour se montrer au divinité et au chevalier d'or; au vue de leurs réactions non hostile envers celui qui était le chevalier du cygne par son armure laissait présager au juge du Griffon que quelque chose n'allait pas: s'il ne l'agresse pas c'est qu'ils sont peut être allié. Tant pis pour le juge du Wyvern qu'il avait repéré un peu plus tôt mais il faut qu'il aille avec les autres spectres plus haut sinon; Hadès lui seul pourra leurs venir en aide.

C'est sur cette dernière pensée que le juge du Griffon survola les escalier en directions de la premiers maison du Zodiaque et des ses confrères ainsi que son apprentie en laissant un motà ceux qui se battaient encore.

* A tous les spectres présent en ce lieux: Je suis Rochel, Juge du Griffon de l'étoile céleste de la noblesse. Cette guerre n'est pas encore gagner et vous êtes fatigué mais je dois vous demandez de continuer à vous battre malgré la douleur et la faiblesse car nous ne sommes plus seul à présent: notre seigneur est ici; nous pouvons gagner cette Guerre Sainte!
Continuez à vous battre pour la gloire d'Hadès, Guerrier: Vous pouvez encore vaincre et si vous devez retourner au Mekkai; assurez vous que vous avez accomplie votre devoir envers votre maitre et sa reine; je pars rejoindre les autres à la maison du Bélier... Soyez fort pour l'empereur des Ténèbres et nous vaincrons !!!*


Arrow Maison du Bélier
Citation :

Hrp: Petit discours Télépathique pour les spectres présent.
Revenir en haut Aller en bas
Caedus


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 271
Armure : Flèche

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Jeu 30 Déc - 0:20

Alors que les Chevaliers d’Athéna se rassemblaient pour faire face à la meute de loups qu’étaient les Spectres d’Hadès sous le regard divin des deux jeunes femmes qui n’osaient prendre part à la situation, le Tigre Blanc recula discrètement. Il n’aimait pas ce genre de rassemblements… Et n’avait pas l’esprit à se battre, du moins pour le moment. Certes son cœur criait vengeance depuis que le Juge du Griffon avait posé sa sale patte sur le sol, mais il était loin d’être stupide.

Si un homme tel que lui a perdu contre ce Spectre, alors je n’ai aucune chance…

Le Tigre connaissait les limites de son pouvoir. Il n’était pas un Guerrier Divin. Il ne disposait pas de la puissance des Chevaliers d’Or. Corell avait été vaincu… Et si Caedus ne pouvait pas le venger, il pouvait au moins l’aider, afin que le Lion assouvisse lui-même ses désirs de représailles. Il connaissait son ami. Il ne pouvait laisser défaite sans revanche.

Le Tigre Blanc avait prit ses distances, et s’approchait lentement de l’homme qu’il considérait comme son frère. Le Lion gisait, perdant du sang, allongé dans la poussière. Le corps de l’homme semblait réellement brisé. A l’extérieur comme à l’intérieur. Toute vie semblait l’avoir quitté… Il avait tout l’air d’un cadavre de Chevalier.

Et pourtant… Caedus sentait la vie en lui. Un soupçon d’existence avait survécu. L’Ase mit un genou à terre, regardant le visage buriné de son frère d’armes dont les yeux étaient fermés, les traits relâchés. Toute douleur semblait l’avoir quitté. Il baissa alors les yeux sur son armure, et vit ce que le Spectre n’avait pas vu. Quelque chose que même le Juge des Enfers, Rochel du Griffon, dans son infinie maîtrise du cosmos, n’avait pu détecter.

Des cristaux de glace.

L’Armure d’Or du Lion scintillait très légèrement. Elle était en partie gelée. Les cristaux étaient un effet secondaire de la technique du Tigre Blanc, qui avait, à distance, dressé un mur de glace au dernier instant. Le Chevalier du Lion aurait dû mourir… Mais il ne l’était pas. La Glace du Tigre avait absorbé une partie… Une infime partie de la technique dévastatrice du Griffon. Mais une partie suffisante pour que les ressources du Lion ne soient pas totalement éteintes. Le Cinquième Chevalier d’Or était puissant. Il disposait de ressources incroyables. Déjà, son cosmos renaissait lentement, tel un nourrisson, s’attelant à panser ses blessures. Mais il lui fallait un coup de pouce.

« Tiens, mon ami… Utilises la à bon escient… »

Le Tigre Blanc posa sa main sur le torse du Chevalier d’Or. Une aura blanche engloba le Guerrier, et alla s’infiltrer dans le corps de Corell. L’Ase offrait son énergie à son allié, une énergie dont ce dernier avait cruellement besoin. Une énergie qu’il ne pouvait pas utiliser durant son combat, car cela lui aurait valu une mort immédiate. Le Lion étant profondément évanoui, il ne pouvait se plonger dans une transe curative de lui-même. Le Tigre l’âme du Chevalier à entrer dans les abîmes du cosmos.

Lorsque ce fut fini, des milliers de cristaux de glace se développèrent sous le corps du Chevalier du Lion. Le Walkyrie n’était pas capable de faire léviter des objets, mais il avait une maîtrise parfaite de la glace. Par la puissance de son esprit, il souleva les cristaux, emmenant avec eux le corps du Saint d’Or dans les airs. Il flotta alors lentement, s’en allant sans un bruit vers le Temple du Lion, son Antre, le lieu où il pourrait retrouver sa force d’antan.

« A moi de prendre la relève, Chevalier… Il est temps d’éliminer tous les intrus qui pullulent dans ce lieu sacré. »

Le Tigre Blanc allait entrer en scène. Il le sentait. Son instinct ne l'avait jamais trompé. Cette guerre touchait à son terme. Tout allait se précipiter, et lui, le Tigre Blanc, serait aux première loges pour assister à la fin des temps.

Revenir en haut Aller en bas
Kurt Notten


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 963

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Jeu 30 Déc - 14:50

J'arrivais finalement là où la guerre avait commencé, je vis un nombre important de chevalier ici, des combats éclatait, d'autre se poursuivait et les derniers se finissait. Dans tout ce monde je n'avais jamais été plus en danger que dans tout les autres temples, qui l'aurait cru ? Moi qui avait émis l'hypothèse que tout les chevaliers étaient mort, et bien j'étais servis. Je sentais de plus en plus ma mort approcher, tout les chevaliers ici allait peut être se ruer sur moi, mais si je dois mourir autant emporter un saint avec moi. Je regardais tout le monde mais surtout leur état de santé, je ne pourrais emmener un saint avec moi s'il est en pleine forme et ce, même si c'est un rang bronze.

Un type en armure blanche, celui là avait l'air de celui qui n'avait pas combattu jusqu'à présent vu l'état de son armure. Celui à côté avait l'air mal en point par contre... Mais son ami risquerait de venir s'en mêler, rooh ce que j'aime pas être dans cet état là, on dirait que tout pourrait vous écraser d'une pichenette mis à part les mêmes insectes que vous. Mon regard parcourrait encore le paysage dévasté par les combats et je vis enfin celui qui pourrait être mon adversaire.

*Hum, voilà celui qu'il me faut.*

Son état de santé ainsi que celle de son armure était quasi-identique au mien. Il était tranquillement en train d'admirer la vue des temples endommagé au fil des combats... Je m'approchais de lui à pas lents, j'intensifiai légèrement mon cosmos en le regardant attentivement pour qu'il comprenne ce que je voulais avant même ma demande puis lui dit :

« Tu as envie d'en découdre avec ta souffrance ? Alors vient te battre contre moi, si tu n'as pas peur bien sûr, toi et moi avons la même gravité de blessure, tu ne vas pas te défiler au moins ? »

Je le regardais d'un regard noir attendant sa réponse ou sa sensation de frisson qui pourrait parcourir son corps au son de ma voix et de ma demande de combat contre lui. Je pouvais déjà voir ses yeux s'écarquiller en ressentant ma puissance divine. Bien qu'elle est été réduite à néant par un simple chevalier d'or...

Citation :
Arrow Oneiros défie Urio
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Dim 2 Jan - 16:45

Alors que je venais de rejoindre le Chevalier d'Or du Cancer, une ombre sombre, venant du premier Temple du Zodiaque, s'approcha de nous. Je ne le sentis que très tardivement et ce dernier se tenait déjà devant le Chevalier, le défiant pour un combat.

Le Chevalier d'Or était dans un sale état, il avait déjà livré un combat acharné de toute évidence. Même si le Spectre n'était pas en meilleur état, il m'était impossible de rester là, impassible, sans rien faire. Défier un homme blessé n'était pas correct, et je ne pouvais être témoin d'un tel acte de lâcheté sans intervenir à mon tour.

Sans attendre la moindre directive de la part du Gold Saint, je m'interposais entre les deux et posait mes mains sur le torse du Spectre, le poussant en arrière. Il tituba un peu et reprit l'équilibre, pendant que je prenais une position de combat, prêt à bondir sur lui au moindre geste de sa part.

- Il n'est pas question que tu t'attaques à lui alors qu'il est dans cet état, moi Kyros du Cygne ne te laissera pas l'approcher. Si vraiment tu veux te battre contre lui, tu devras d'abord te débarrasser de moi!


Je regardais mon adversaire. Je constatai qu'il n'était vraiment pas en meilleur état que le Chevalier d'Or. Je me voyais mal l'attaquer, ce serait également un acte de lâcheté de ma part. Je décidais alors de lui donner le choix entre mourir de mes mains ou quitter les lieux.

- Cependant, et étant donné ton état, je te laisse quitter le Sanctuaire. Réfléchis bien Spectre, je n'ai pas l'intention d'attaquer un adversaire qui est déjà au bord de la mort, mais je ne te laisserai pas non plus t'attaquer au Chevalier d'Or. Si tu t'entêtes, sache que je serai sans merci!


Le silence s’installa à nouveau, le temps s'écoulait lentement, observant à présent la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Caedus


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 271
Armure : Flèche

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Dim 2 Jan - 20:48

"Tu as bien trop d'humanité, Chevalier de Bronze... C'est une qualité qu'il te faut occulter lors d'une Guerre Sainte."

Le Guerrier du Tigre Blanc s'approcha, sa cape noir s'enroulant avec légèreté autour de lui, contrastant avec la couleur argentée de son armure. A chaque pas qu'il faisait, le froid augmentait sur les lieux. La neige avait cessé de tomber, pourtant l'homme ne pouvait s'empêcher de générer un léger vent glacé. Lui même ne semblait pas s'en rendre compte.

"Un ennemi reste un ennemi. Cet homme est peut être blessé, mais il n'en reste pas moins un Spectre maléfique. En l'éliminant, tu protégeras ses futures victimes. Je m'occuperais bien de son cas, mais il serait une proie bien trop facile..." dit-il avec un sourire en coin.

Il se tourna alors vers le Chevaliers d'Or qui tenait à peine debout. Son armure avait été brisée en de multiples endroits, mais on pouvait pourtant facilement supposer de soin signe. Bien qu'affaibli, il disposait d'un regard empreint d'une volonté inébranlable, et le Guerrier sentait son puissant cosmos, passif pour le moment.

"Tu dois être le Chevalier d'Or du Signe du Cancer. Je m'inquiète de la montée des Spectres. Je ressens leur présence dans la Maison du Taureau. Ils avancent vite, et je doute qu'un Chevalier d'Athéna puisse les retenir.

J'aimerais éviter qu'ils atteignent le Temple du Lion. Son protecteur est affaibli. As-tu le pouvoir de me téléporter dans ton Temple, Chevalier?"
Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1761
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Mer 5 Jan - 9:33

Un cosmos, un cosmos agressif et puissant se propagea en onde à l'entrée du sanctuaire. Ses ondes, orangées, traversaient les protagonistes qui se trouvaient en ces lieux. Les flammes du Phœnix s'élevèrent pour former un oiseau de feu s'envolant au ciel. Au milieu on pouvait y a voir une ombre avancer normalement. Ishiro était arrivé au sanctuaire d'Athéna. Il regarda les douze maisons du zodiaque se superposer et enfin le temple du pope au dessus. C'est la première fois qu'il voyait l'endroit que son maître lui avait parlé. Ishiro regarda ce fabuleux paysage sans une once d'expression sur son visage.


"Alors, c'est ici..."


Dit il d'une voix calme et neutre mais assez forte pour que les autres l'entendent. Les flammes du Phœnix réchauffèrent l'endroit bizarrement froid pour la saison et regarda un à un les quatre personnes qui se trouvaient devant lui à le regarder. L'un portait une armure blanche avec un oiseau sur son heaume, il lui faisait penser au Cygne noir mais en était tout le contraire. Son cosmos n'avait rien d'hostile, Ishiro sait qu'il ne doit pas le tuer. L'autre homme ne dégageait pas de cosmos hostile mais il n'avait jamais vu ce genre d'armure. Il possédait une cape noire et une armure de couleur argent. Peut être un silver saint pensa-t-il... Un autre avait une allure étrange plus dans son coin et impatient possédant une étrange cape. Enfin le dernier possédait une armure étincelante quoique abîmée, elle était de couleur dorée. Ishiro se rappela alors des leçons de son professeur et reconnut un chevalier d'or, en piteux état certes mais bien l'un des plus puissant chevalier de l'ordre d'Athéna. Le chevalier du Phœnix ressentit alors beaucoup de cosmos dans les environs mais eux étaient déjà plus maléfiques, il ressentait un immense cosmos pas loin qui dépassait tous les autres même celui des gold saints. Un Dieu? Ishiro n'en avait cure, il voulait voir Athéna et celui qui dégageait ce puissant cosmos ne ressemblait en rien à l'aura chaleureuse de la déesse.

"Que faites-vous ici et que se passe -t-il? Je suis Ishiro, chevalier de bronze du Phœnix. Ne sentez-vous pas tous ses cosmos maléfiques, nous devons aider Athéna et détruire nos ennemis"


Le chevalier de bronze s'avança un peu plus vers les trois individus et les regardait toujours de ses yeux vitreux mais près à bouillonner face à l'ennemi...


Hrp: je ne sais pas si je pouvais poster, si blême MP et je l'enlèverai Wink




Dernière édition par Ishiro le Mer 5 Jan - 9:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Azulon


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 55
Armure : Brûler des choses

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Izanami

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Mer 5 Jan - 9:51

    Qu’est ce que je m’ennuyais… Izanami était en pleine conversation et moi j’étais ici pour la protéger d’attaques mais… Il fallait se rendre à l’évidence, personne n’allait la déranger et donc j’attendais comme un idiot. Si au moins elle pouvait me donner un ordre, même tout simple. J’étais tellement attentiste dans cette guerre que je commençais à regarder les différents alliés à ma Déesse avec un œil torve voir même hostile, je sentais mes veines charrier un sang bouillonnant et la température de mon corps augmenta. C’est à ce même moment qu’un drôle d’oiseau arriva, il semblait être un allié, décidément je n’avais pas de chance. Il semblait habité par les flammes et il fallait bien avouer que je le regardais avec l’envie de le frapper afin de voir ce qu’il avait dans le ventre. Je m’approchais du petit groupe, l’air de rien, ma cape en peau de salamandre noire claquait au vent et puis je m’immobilisais.

    « Bon c’est pas tout les drôles mais au lieu de parler si vous vous bougiez un peut nan ? Vous restez là à savoir ce qui se passe et j’en passe alors que votre sanctuaire est en proie à vos ennemis… Franchement j’aurais été au Sanctuaire d’Izanami, je n’aurais pas taillé la discussion… »


    Je me mis à soupirer et je croisais mes bras, j’en avais vraiment marre d’attendre, aussi, je dépassais le petit groupe, tant pis pour ma Déesse, elle était grande et pouvait se débrouiller seule. Je posais mon regard vers le seul ennemi passablement amoché, ils étaient autour de lui comme des vautours autour d’une charogne, ce n’était vraiment pas la classe, s’ils étaient tous ainsi, pas étonnant que ce sanctuaire soit aussi dangereusement pris d’assaut par des forces adverses. Alors que je passais à côté du petit nouveau, j’embrasais moi-même mon cosmos, histoire de voir sa réaction, je dois avouer que à ce moment même, si l’un de mes alliés m’asticotait, je n’hésiterais pas à le combattre, au diable qu’il soit saint, ase ou quoi que ce soit d’autre, je ne considérais pas vraiment notre sanctuaire allié aux autres, ils étaient tous capable d’enfreindre l’harmonie de la nature et donc ils étaient tous ennemis d’Izanami.
    Je devais monter plus haut afin de voir ce qui m’attendais là bas, un combat, en tout cas se serait mieux qu’ici, entouré de frileux qui n’osent pas monter les marches. C’était peut être méchant mais c’est ce que je pensais. Par contre, monter les marches… Pfiou c’était galère…


    Arrow Temple du Bélier sauf si quelqu'un veut me répondre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Mer 5 Jan - 13:57

Urio attendait patiemment que ces dames le prennent en considération. Malheureusement pour lui cela n' en fût pas le cas. Ses paroles restèrent sans réponses de leurs parts. Là, son attention fut détourné par l' ouverture un passage interdimensionnel et il vit un homme en ressortir. Il s' approcha des deux dames et parla à l' une d' elle avant de finalement se retourner vers le chevalier d' or. Son franc parlé fit sourire le saint de l' espoir l' espace d' un instant, puis Urio lui rendit la réplique.

- Ha..ha..ha... elles est bien bonne celle-là ! dit Urio en rigolant grandement. Le sanctuaire ne tombera jamais au mains de ses chiens de spectres. Jamais ! M' as-tu bien comprit ? Nos vies ne comptent pas, mais le sanctuaire, lui ,vivra et continuera de se sublimer dans le futur et gardera son statut légitime de paix et de justice...Suis-je assez clair monsieur ?

Le ton avait était courtois et en rien méprisant envers l' allié. Cependant, le fait qu' il parle qu' un chevalier d' or, même très amoché, ne serve plus à grand chose. La pas d' accord ! passant d' une surprise à une autre, Urio ressentit un autre cosmos. Il se retourna dans la direction de ce nouveau venu et là ce jeune garçon se présenta comme étant être Kyros, le nouveau chevalier de bronze du cygne.

Celui-ci paraissait être fougueux, voir même inconscient. A la jeunesse, décidément !...Urio posa un regard bienveillant sur ce nouveau serviteur d' Athéna et lui répondit.

- Bonjour kyros. moi, je suis Urio, le chevalier d' or du cancer et gardien de la quatrième maison du sanctuaire. Pour le moment tu ne feras aucun pas supplémentaire vers les hauteurs du premier temple zodiacal....Quoi ? qu' est ?...

urio se tu et remarqua la puissance d' un cosmos très froid et légèrement plus puissant que celui du jeune cygne blanc. Lequel des hommes présent faisait cela ? Des petits flocons apparurent, puis des centaines d' autres, encore et encore. Que pouvait bien signifié cela ?! Le cosmos en question prit la direction du temple du lion doré et l' instant d' après il disparu...


Urio n' eut le temps de demander se qu' il se passait qu' un sombre cosmos approcha d' eux. Et il n' eut guère à attendre longtemps qu'' un spectre se pointa devant eux. Celui-ci osa défié le représentant d' Athéna et Urio lui rendit ce regard noir lui signifiant au passage qu' il n' avait guère peur de ses pantins. Le jeune bronze s' interposa et poussa l' envahisseur. Tout de suite, le cancer reprit le valeureux cygne.

- Arrête toi Kyros ! Il est à moi et m' a lancé un défi que je ne refuserai pas...

Une autre surprise et de taille celle-là se présenta. L' arrivée du nouveau phoenix et son cosmos sombre et agressif ne laissa pas de marbre le cancer.

- Bonjour à toi ishiro. Ainsi, tu es le nouveau phoenix...

Il s' arrêta l' espace d' un instant et regarda les hommes qui l' entouraient.

- Kyros, Ishiro, emmenez ceux qui veulent aller se battre pour que la paix revienne.... Moi j' ai à faire !

Dés lors cette phrase finit, le cosmos du cancer explosa de toute part. Son armure se mit à scintillé de milles éclats et son regard bleu azur mélangé à la noirceur du moment le rendit incroyablement sexy...lol...il posa de nouveau son regard sur le chien qui osa le défier et accepta le défi officiellement.

- Très bien allons-y !! Je te ramène chez moi, dans l' antre du cancer.....


Défi accepté !

Arrow temple du cancer





Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Vague de marinas   Mer 5 Jan - 23:11

Je me tenais encore devant le Spectre qui n'avait pas encore ouvert la bouche depuis que je m'étais interposé entre lui et le Chevalier du Cancer. J'attendais une réaction de sa part mais ce n'est pas sa voix qu'il m'avait été donné d'entendre. Un guerrier s'approchait de nous. Il portait une armure blanche, représentant un tigre. Il se déplaçait avec élégance et montrait beaucoup de sûreté dans sa voix.

- Tu as bien trop d'humanité, Chevalier de Bronze... C'est une qualité qu'il te faut occulter lors d'une Guerre Sainte.

Je levais les yeux sur cet individu, fronçant les sourcils. Je n'avais pas apprécié qu'on me fasse la morale parce qu'il refusait de s'attaquer volontairement à un adversaire au bord de la mort, même si au fond, le Guerrier Divin avait parfaitement raison. Cependant, il m'était difficile de l'admettre.

Je ne répondis pas, et fut interrompu par Urio, qui n'avait pas l'intention de me laisser combattre pour lui.

- Arrête toi Kyros ! Il est à moi et m' a lancé un défi que je ne refuserai pas...

Je me retournai vers lui, demandant, sans ouvrir la bouche de reconsidérer. Mais ce dernier avait vraiment l'air décidé à se battre contre le Spectre, je ne me voyais pas l'en empêcher. Je baissais la tête, et m'éloignait.

- Très bien!

C'est alors qu'un nouveau Chevalier fit son apparition. Il portait l'Armure du Phœnix et répondait au nom de Ishiro. Si mon Cosmos était glaciale, le sien était brûlant. C'est alors qu'Urio nous donna un ordre. Il m'était enfin possible monter les marches pour rattraper les Spectres.

- Kyros, Ishiro, emmenez ceux qui veulent aller se battre pour que la paix revienne.... Moi j' ai à faire !

Urio et le Spectre disparaissaient sous nos yeux. Le Gold Saint du Cancer ne voulait pas que quiconque intervienne dans son combat. Soit! Je me devais de respecter sa décision. J'avais une tâche à accomplir à présent. Je me tournais vers le Guerrier Divin afin de savoir s'il comptait nous accompagner.

- Guerrier Divin! Mon nom est Kyros, voulez-vous nous accompagner? Nous allons rejoindre les Temples et rattraper les Spectres qui s'y sont introduis.

Je me tournais vers Ishiro, le premier compagnon avec qui j'allais partager ma route.

- Ishiro? C'est bien ça? Allons-y, plusieurs Spectres sont déjà entrés dans le Sanctuaire, il faut nous dépêcher.

J'entamais le pas en direction du premier Temple du Zodiaque, la Demeure du Bélier.


Arrow Temple du Bélier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Vague de marinas   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vague de marinas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Entrée du Sanctuaire-