RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Atlantis] L'enquête de Rahotep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rahotep


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 884

Feuille de Personnage :
HP:
105/150  (105/150)
CS:
105/170  (105/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   Dim 21 Nov - 13:39

(Pour commencer je tiens à signaler que j'ai décidé de changer mon point de vue narratif, pour plus d'implication dans mon personnage.)
Revenir en haut Aller en bas
Rahotep


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 884

Feuille de Personnage :
HP:
105/150  (105/150)
CS:
105/170  (105/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   Dim 21 Nov - 16:49

"La vérité t'éclairera, mais ne fera pas forcément ton bonheur."

Ce fut les derniers mots du survivant d'un de ces violents tsunamis qui ont dévasté toute la côte.Cet individu, était un sage philosophe et nul doute qu'il n'était pas là par hasard. Ma foi envers Poséidon était de plus en plus ébranlée et je me devais de mener ma petite enquête. Je ne pouvais obéir aveuglement à un monstre, mais je me devais de vérifier mes sources avant de briser ma confiance envers mon dieu.

C'est ce Chevalier d'Or du Taureau, Marcus, qui commença à me faire poser des questions. Sa défaite ne lui aura pas que, porté préjudice... Et puis ce père et ce fils, qui m'ont soigné ont quasiment tout perdu, je ne peux accepter cela. Je me suis alors mis en tête de découvrir la vérité de moi-même, explorant chaque centimètre de côte, à la recherche du moindre indice. Mais là où l'eau passe, bien peu de choses restent...

Cinq villages de pêcheurs ont été littéralement rasés sur quelques kilomètres de bords de plage. Et si, le phénomène fut mondial, je n'ose imaginer les dégâts causés.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà désormais une semaine, que j'erre sans réelle piste sérieuse, si ce n'est des victimes chaque jour qui se rajoutent à la liste. Soudain, quelque chose attire mon regard: une algue. Pas n'importe quelle algue, mais une "adrunae", algue très rare que l'on retrouve abondamment au Sanctuaire Sous-Marin. Tout ceci semble corroborer ma théorie. Poséidon est l'auteur de ce désastre!!

Il est temps de prendre les devants et de pousser mon enquête un peu plus loin. Néanmoins, je crois qu'il serait prudent que personne n'en sache davantage.

C'est ainsi que je suis retourné incognito au sanctuaire afin d'observer les moindres faits et gestes de Poséidon. Bien entendu, le fait de camoufler mon cosmos et de connaitre chaque recoin du sanctuaire me furent de précieux atouts.

Maintenant que des doutes étaient apparus, j'étais devenu plus lucide concernant mon jugement sur le Dieu des Mers et il ne me suffit que d'un seul regard pour me rendre compte que je ne le reconnaissais plus. Un costume de garde chipé dans la caserne, il m'avait suffi d'attendre qu'il daigne sortir pour voir au fond de ses yeux la vérité. Même si suite à l'invasion, il ne sortait que très peu, l'opportunité fut saisie lorsqu'à la tombée de la nuit, il essaya de quitter le sanctuaire en douce.

Heureusement, il ne me remarqua pas. De mon côté, je savais pertinemment désormais deux choses: un, il était bien le responsable de tout ce massacre, de deux, ce n'était pas le seigneur que j'avais connu. Des yeux calculateurs et froids rendaient son visage plus sévère que jamais.

Avant que je ne le perde de vue, j'eus tout de même le temps de croiser, ce bon vieux Patrocle. Posant, ma main sur son épaule, je lui dis ces quelques mots:

"Patrocle, c'est moi Rahotep. Suis-moi vite, sans faire de bruit..."

Le garde, n'eut d'autre choix, en raison de la hiérarchie, de se taire et de me suivre.

La poursuite nous mena après trois jours de filature à un lieu des plus inattendus, la véritable cité d'Atlantis! Que faisait-il ici et surtout, pourquoi je ressentais de plus en plus un cosmos agressif?

Arrivés aux portes sous-marines de la ville je persuada le garde d'aller chercher du renfort au Sanctuaire Sous-Marin. Il repartit donc, nageant comme jamais vers notre lieu de départ. Heureusement que tous les sujets de Poséidon avait droit à cette bénédiction qui leur permettait de nager aussi vite que le plus rapide des poissons voiliers et de pouvoir respirer indéfiniment sous l'eau...
Revenir en haut Aller en bas
Wimber


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2117

Feuille de Personnage :
HP:
300/300  (300/300)
CS:
306/306  (306/306)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   Dim 21 Nov - 21:57

Arrow Sanctuaire Terrestre

Bien qu'il n'avait pas emprunté ses chemins secrets depuis des millénaires, Poséidon n'eut aucun mal à retrouver les sentiers d'Atlantis, sa plus ancienne place forte. Auparavant civilisation brillante et auréolée de gloire, désormais cité mythique reléguée au rang des légendes. Mais les mythes ne sont-ils pas l'histoire du monde? Malgré les marées incessantes du temps et les assauts répétés d'Athéna, l'île d'Atlantide n'avait pas été véritablement détruite. A l'insu de tous, et aidé du pouvoir ancien des Néréides, Poséidon avait plongé la cité glorieuse dans les profondeurs de l'Atlantique Nord, assurant sa pérennité en déversant une partie de sa puissance divine dans un artefact peu commun: l'Orichalque. Ainsi, et depuis la nuit des Temps, le cosmos de Poséidon baignait constamment la cité, repoussant ruine et décrépitude, diffusant un puissant champ de force semblable à celui du Sanctuaire sous-marin, capable de maintenir en place le ciel océanique, et de rendre l'atmosphère respirable au plus profond de l'Océan.

Perçant la voute aquatique comme un oiseau marin perce la surface de l’onde pour pêcher, Poséidon atterrît doucement devant les portes de son temple. Il passa quelques secondes à contempler la colossale statue qui le représentait, dans la force de l’âge et armé de son trident, dominant toute la cité de son ombre. Il n'avait rien à envier à Athéna et à sa statue sur terre... Mais bientôt, il se dirigea d’un pas assuré vers l’intérieur de son temple le plus sacré, guidé par l’incroyable puissance dégagé par l’Orichalque, qu’il savait entre les mains d’un fou sanguinaire, d’un imposteur qu’il fallait démasquer au plus vite. Alors, dans la salle du trône où ruisselaient mille cascades d’eau de mer, les deux entités se firent fasse ; l’imposteur portant la Scale divine des Océans, le véritable Poséidon simplement revêtu d’un ample tunique blanche, à l’ancienne mode grecque. Prés du cœur du Doppelgänger se trouvait l’Orichalque, étincelant de pouvoir, et dans sa main droite trônait le trident sacré, d’entre toutes arme favorite du Dieu des mers.

La colère de Poséidon était palpable, et l’atmosphère était saturée de son cosmos divin, qui bientôt entra en communion avec l’Orichalque. L’Usurpateur envoya alors un puissant jet d’énergie bleutée à l’aide du trident. Le Dieu ne fit aucun mouvement, et bientôt l’attaque se retourna contre son double éberlué, les yeux écarquillés de peur et de colère. Poséidon, lui, restait impassible. Et lorsque son cosmos submergea son adversaire telle une vague furieuse, Scale, Trident et Orichalque le délaissèrent pour venir assister leur véritable propriétaire.

Alors, Poséidon s’adressa à lui d’une voix non coléreuse, mais implacable et l’intensité de son regard semblait en cet instant pouvoir mettre à nu toutes choses dans l’Univers. Alors l’Usurpateur sentit sur lui la colère de Poséidon, et son âme comme son cœur étaient transpercés de part en part par sa volonté.

oOo Misérable mortel, croyais tu pouvoir te jouer impunément des Dieux ? Croyais tu pouvoir me tromper, moi, Poséidon, l’un des trois grands maîtres de l’Univers ? oOo dit Poséidon, resserrant sa main droite sur le manche de son trident. oOo Il n’existe qu’un seul châtiment pour ceux de ton espèce, car la mort serait une punition bien trop douce pour tes actes sacrilèges !! Sombre à présent dans les tréfonds du Tartare, et subis à jamais ses tourments infinis! oOo

oOo Par l’Abysse des Démons Marins !! oOo rugit Poséidon alors qu’il enfonça avec violence les lames de son trident dans le marbre d’albâtre qui recouvrait le sol.

A ce moment, une immense fissure apparu, rampant vers l’ennemi comme un serpent furieux. Le double bondit pour échapper à la sentence mais il vit avec horreur une horde de mains ténébreuses et gigantesques surgir de la faille pour le happer vers les profondeurs insondables du plancher océanique. Lorsqu’il disparut, hurlant de terreur, la fissure se résorba pour finir par complètement disparaître Poséidon retira son Trident du sol, se retrouvant seul, mais enfin en pleine possession de ses moyens. C’est alors qu’il réalisa qu’il n’était pas si seul que cela…
Revenir en haut Aller en bas
Aly


Nouvel Éveillé


Messages : 4862

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   Mer 24 Nov - 8:45

Arrow Entrée du Sanctuaire d'Athéna

L'hirondelle des mers s'était envolée suivant encore les traces fraîches des restes de particules du cosmos divin. Avec son regard vif et aigu, elle suivit la trace, cependant, elle fit un petit détour par le village situé en bas du sanctuaire. Dans le ciel, on pouvait voir un oiseau faisant un rond, tout n'était que ruines et désolation. Les gravats faisaient des monticules, quelques fumées se dégageaient encore des charpentes calcinées et à chaque coin de rues ou au milieu de celle ci, on pouvait y voir des cadavres. Hommes, femmes, vieillards, enfants. Le spectacle était horrible et je sentais bien mon coeur se soulevait. Puis, je refis de nouveau un cercle de reconnaissance et je vis un homme et une femme se battre. Je reconnu d'office la femme, elle avait été si douce et aimable au Mont Etna. Elle avait changeait, elle n'était plus la prêtresse d'Asgard. Sa kamui était d'une noirceur presque morbide. Je sentais la puissance de son cosmos. J'avais compris et je décida de partir vers la colline.

Arrivée à cet étape, je fis pareille que la première fois. Mon premier signe de reconnaissance, fut de voir les blessés, les hommes et femmes étaient allongés et certains étaient amenés vers une petite église qui devait certainement servir de dispensaire d'urgence. Je voyais, d'autres victimes recouvert d'une couverture. Il n'y avaient plus rien à faire pour eux. De nouveau, je refis un cercle et là, les cosmos étaient plus nombreux. Quatre en tout, un seul était reconnaissable de visu. Le sombre monarque en personne. Deux étaient glacial et l'un avait une aura bienveillante. Il était facile de comprendre qui était qui dans tout se brouhaha cosmique puis je partis. J'en avais assez vu.

La petite hirondelle que j'étais pris alors le nord rattrapant les particules de cosmos, il n'y avait pas de temps à perdre. En cours de route, je vis la tempête se calmait mais pas tant que ça. Il y avait beaucoup de ras de marrée, beaucoup d'ouragan aussi cependant grâce à mon cosmos, ma vitesse s'accéléra et je voyais que la trace devenait de plus en plus consistante.
Après quelques temps de vole, je piquais une tête directe vers l'océan Atlantique. Et enfin, j'arrivais à destination toujours sous l'image de cet oiseau marin. C'est là que je repris ma véritable apparence, enfin celle de Marina pas celle de Thétis. J'avançais dans alors dans l'allée centrale. Tout était encore comme dans mes souvenirs quand Unity m'avait implanté ses coraux afin de me montrer ce qu'il protégeait depuis des lustres. J'étais bel et bien dans la cité et Atlantis en était le sommet. Le coeur vivant même de l'empereur. Tout cela ne m'étonnais pas. Unity voulait vraiment y revenir pour une raison bien secrète. Je n'ai jamais pu en savoir plus puisque mon réveil se fit à ce moment là.

Je pris alors la direction de temple magistrale. Je ressentais deux présences. L'une divine et l'autre était simplement marins. Après quelques temps de marche, je me voyais devant une immense porte. Tout était complexe ici, rien à voir avec le sanctuaire sous marin. Les couloirs bifurquaient un peu partout. Cependant, les traces allaient dans une direction et quelques minutes plus tard, j'étais là. Juste derrière son dos, un peu dans l'ombre. J'étais en mode méfiance. Trop de chose s'était passée et c'est là que je vis, sur le marbre même : L'anneau.

Le silence de la pièce entendit mes pas raisonnés sur le marbre froid, quoi dire? quoi faire? Je ne suis pas du genre à m'incliner. Respecter oui, m'incliner non! Entre Thétis et Marina, il y avait symbiose parfaite. Parfois j'étais les deux, parfois, j'étais l'une et parfois j'étais l'autre. Il n'y avait aucun conflit et souvent j'étais bien plus moi même. Les stygmates de la souffrance était encore là. Alors, je pris une grande inspiration et d'un ton neutre, le son de mes mots sortit.

- En ses temps troubles, j'aimerai savoir, si j'ai affaire à la vrai réincarnation de mon beau frère ou bien à l'ursurpateur qui a fait silence en revenant de chez Izanami?

Question totalement débile, je savais bien qui me tourner le dos. Mais bon avec toute les questions que je me posais, le doute qui s'emparait de moi, le fait que j'étais ici, en ces lieux emblème même d'un peuple disparut il y a très très longtemps et dont notre refuge se trouvait maintenant dans la méditérannée. Tout ça me rendait très perplexe. Je me rappellais de ces larmes que j'avais versé le jour ou Unity m'avait donné l'image de cet ancien sanctuaire qui n'avait jamais perdu de son potentiel grâce à l'orichalque et l'essence de Poséidon. J'attendis alors un mot, je me demandais si dans Poséidon, Unity était toujours là, bien vivant. Que son sacrifice n'avait pas été vain et comment avait il fait pour ramener l'urne sacrée.
Revenir en haut Aller en bas
Wimber


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2117

Feuille de Personnage :
HP:
300/300  (300/300)
CS:
306/306  (306/306)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   Ven 26 Nov - 22:56

Poséidon était de nouveau maître de ses moyens, en pleine possession de ses pouvoirs. Certes, l'usurpateur avait rejoint les abysses du Tartare, mais il restait encore tant à faire. Il se tourna en silence vers l'un des murs de la grande salle du trône, pour poser ses yeux sur une immense fresque représentant ses noces avec Amphitrite. Etaient également représentées les cinquante néréides, soeurs de la promise, les cheveux entrelacés de perles et de corail, chevauchant des dauphins et des chevaux aux crins d'azur, affluant de toutes parts pour apporter présent et bénédiction aux jeunes mariés. D'autres divinités, marine et lacustre, étaient également représentées parmi les flots, chantant et dansant dans l'onde ensoleillée. Ces temps lui paraissaient bien loin, et même s'il avait commis quelques infidélités au cours des siècles, jamais Amphitrite n'avait quitté ses pensées. Mais l'éternité pousse parfois à l'irrationnel...

Sentant une aura qui lui semblait familière, Poséidon crut d'abord que sa femme en personne, l'Impératrice des mers, accourait à ses côtés. Peut être avait elle trouvé refuge en ce lieu secret d'entre tous, pour y attendre le retour de son époux. Mais la voix qui retentit n'était pas celle à laquelle il s'attendait. Même si ses souvenirs étaient encore embrumés, il aurait reconnu cette voix entre mille, d'entre toutes la plus vindicative, mais chaleureuse à la fois.

oOo Cela fait bien longtemps que nous ne nous somme vus, Thétis aux pieds d’argent. A ta question, j’imagine que tu as côtoyé ce misérable mortel qui a osé se faire passer pour moi ? oOo demanda le Dieu, serrant l’orichalque flamboyante dans sa main. oOo Izanami… cette déesse oubliée des dieux et des hommes ? Elle aussi serait donc réincarnée. Tout ceci ne me dit rien qui vaille, trop de pouvoirs ont droit de citer, trop d’anciennes rancunes ressurgissent du passé oOo poursuivit le dieu tout en effleurant du doigt la gigantesque fresque murale. oOo Mais dis moi, quelles nouvelles m’apportes tu du monde extérieur ? Amphitrite et les autres néréides sont elles éveillées ? Le Sanctuaire sous-marin a-t-il ressurgi des profondeurs ? oOo

Le Dieu alla s’asseoir sur le trône, inoccupé depuis des millénaires, alors que de son trident, il fit apparaître un élémental marin, bouillonnant d’écume telle une vague sans cesse déferlante. La créature planaire quitta la pièce prestement, répondant à un ordre mental du maître des lieux. Poséidon savait que la Guerre faisait rage au sein du Sanctuaire terrestre, mais celui des eaux était-il en sureté ? Avait il subit des assauts pendant cette longue période de dormance ? Ici, en Atlantide, rien ne semblait avoir changé, hormis l’intrusion de ce fou inconscient. Aucun Atlante n’avait vécu dans ces lieux depuis des centaines d’années, et il pouvait sentir en son esprit que la cité était désormais aux mains des coraux, des troupeaux de lions des mers et des hordes de léopards marins.
Revenir en haut Aller en bas
Aly


Nouvel Éveillé


Messages : 4862

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   Dim 5 Déc - 7:10

J'avais maintenant confirmation. Prenant alors plus d'assurance, je m’avançai alors sortant totalement de l'ombre. Poséidon, s'était assis sur son trône et comme par magie, un nouveau souffle envahit la mystérieuse cité atlante. La pénombre devint lumière et la vie réapparaissait.
Sentant alors le phénomène me prenant littéralement le cœur et l'âme, je lui répondis chaleureusement tout en regardant la fresque du mariage de ma sœur.


- Ce temps est si loin et pourtant, ce souvenir... Le regard de ma sœur et de son amour sans borne envers toi…

Me retournant alors, je préférais être direct concernant l'affreux personnage, mon ton n'était plus si chaleureux, la colère m'animait de nouveau.

- En effet. Je n'étais pas encore éveillée et je suppose qu'il avait aussi des complices dans sa conspiration.

Je pensais à cette personne qui c'était fait passer pour Amphitrite et sa soit disant prêtresse. Mon hôte s'était fait avoir par ses propos sauf que j'avais vu le réveil d'Amphitrite. Et avec elle, j'avais accomplis le miracle de remettre le sanctuaire sous marin sous les eaux. Je prie une aspiration regardant le trident.

- Ton artefact a tué. Il a assassiné le Grand-Pope sous mes yeux alors que l'imposteur s'était invité tout seul au Mont Etna. Je ne comprenais pas son comportement et la sournoiserie de ses propos. Je n'étais qu'à l'époque qu’un simple lieutenant dans la garde personnel d'Amphitrite. Tu me connais, je veille au bien de ma petite sœur. Et donc, je pense aussi à toi.

Seulement, toutes ses aventures que nous avions vécut avait eu des conséquences. Peu avant mon départ, je n’avais plus ressentie sa présence. S’était-elle de nouveau endormie car son propre hôte était il bien trop faible pour elle ? Est-ce que le fait que nous avions replongé le sanctuaire sous marin l’avait il plus amoindrit que moi ?

- Ton impériale épouse était présente, elle s'était éveillée de nouveau. Ce qui est assez marrant, c'est qu'elle fut un saint avant de revenir parmi nous. Cependant, elle se languissait de toi et sa naïveté restait toujours la même. Je me demande ce qu'elle te trouve.

Un sourire enjôleur s'afficha sur mon visage. L'amour et ses revers, il n'y avait rien à comprendre et franchement depuis sa disparition, fallait bien que je le taquine. Il était temps maintenant de parler. Je m'assis alors sur les marches du temple et le regarda droit dans les yeux. L'air grave bien évidemment, je m'inquiétais sur tout et surtout nos soldats les plus fidèles.

- En fait, une déesse sous le nom d'Izanami est apparue et a attaqué notre sanctuaire qui avait été remonté à la surface, paraît-il que nous tuons trop, que la nature ne sert pas à ça, bref, la folie des grandeurs. Deux astres ont perdus, le général qui te sert d'hôte a combattu fièrement, et un autre venant du futur est sortie victorieuse. Soit fière de tes fidèles généraux.

Mettant ma main à mon cœur, je pensais fortement à Unity, j'attendais un signe qu'il était encore là. Puis je repris.

-Par la suite, divers contingents ont été envoyés en Asgard pour respecter un pacte, mission réussi. Le capitaine du requin a défendu l'honneur de notre patrie en défendant notre accord. Cependant, ils ont retourné leur veste et Patrocle m'a informé. Par la suite un autre contingent est monté pour le sanctuaire d'Athéna afin de respecter la parole d'alliance entre ton frère et toi. Sauf, que je suppose qu'il retournera sa veste lui aussi. Il n'a pas la même conception d'utopie que nous.

C'est à ce moment là que je mis mon index dans ma bouche tout en tirant la langue. Pas très glamour, je l'avoue. Notre but principal était déjà d'éradiquer les astres, nous n'avions pas supporté que le sanctuaire sous marin soir envahie par une soit disant déesse oubliée.
Je soufflais un peu. Prenant un grand moment de silence, je me relevais dignement et le regarda droit dans les yeux.


- Que comptes-tu faire ? Hadès et sa femme sont sur une petite colline, devant se tient Athéna et deux divinités nordique ? Avant de te rejoindre, j’ai fait un petit tour pour savoir au juste ce qui se tramait. J’ai vu le corps d’un saint allongé sur le sol et le petit village avant le sanctuaire était recouvert de ronces noires. Je ne peux pas rester indéfiniment ici alors que nos marinas se battent peut être pour rien du tout. Mon cœur et mon âme doute Poséidon.

C’est à ce moment que tout en moi changea de nouveau, révélant alors au général tapis dans l’ombre que le simple lieutenant n’était autre qu’une petite déesse au cœur pure. La tiare revint et la belle robe blanche incrusté de perles rare brilla. Mon cosmos s’intensifia de nouveau, je ne pensais qu’aux marinas à ce moment et l’envie de les rejoindre était plus forte minute par minute.
Revenir en haut Aller en bas
Rahotep


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 884

Feuille de Personnage :
HP:
105/150  (105/150)
CS:
105/170  (105/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   Dim 5 Déc - 22:18

Un cosmos puissant était présent, un autre venait de s'éteindre. Mon infiltration avait réussi jusque là, personne n'avait remarqué ma présence. Il fallait que cela continue, je devais en savoir plus. Je prie donc la décision de rejoindre la pièce d'où émanait cette énergie colossale.

Les colonnes du bâtiment principal semblaient monter jusqu'à n'en plus finir. Cette cité était ce qui m'avait été donné de plus beau à voir. Seule l'œuvre d'un Dieu pouvait atteindre un tel niveau de perfection et qui d'autre que Poséidon pouvait être idéalement placé pour siéger ici.

Ma lance vibrait à l'idée de trouver le fin mot de cette histoire. J'avais beau être un Général de Poséidon, mes convictions les plus personnelles venaient d'être atteintes. J'ai vu des innocents être massacré et balayés tels des fétus de paille par ces vagues meurtrières. Non, le responsable aura à craindre mon courroux. Je le dois à ce père et son fils qui m'ont sauvé et qui ont perdu la seule femme qui comptait à leurs yeux.

Mon pas était de plus en plus implacable et ma discrétion de moins en moins évidente. Si bien qu'alors que dans mon esprit, seule la vengeance comptait, je ne camouflais plus mon cosmos. Je ressentais maintenant deux cosmos distincts, très puissants l'un comme l'autre.

Le temps de se cacher était fini, l'heure de la vérité venait de sonner!

J'entrai alors en trombe dans la pièce, regardant à gauche et à droite, les forces en présence. Au sol, une énorme fissure parcourait la salle tout en long. Face à moi, les deux cosmos effrayants. Un homme et une femme... L'espace d'un instant je crus voir le visage du Général du Dragon de Mers. Néanmoins je ne me laissai pas distraire et clamai:

"Poséidon! L'heure est venue où tu vas devoir répondre de ton crime! Moi, Rahotep, Général de Chrysaor, suis prêt à me sacrifier afin de venger tous ces morts, innocents!!!"

Je venais de surprendre les deux protagonistes en face de moi, mais il m'en fallait plus pour me déstabiliser. J'attendis leur réponse, dardant ma lance successivement vers les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Aly


Nouvel Éveillé


Messages : 4862

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   Jeu 9 Déc - 15:18

Le général n'avait même pas un fait un pas que mon regard avait changé. Il était devenu totalement bleu royal et mes intentions devant le général. Mon corps servait d’office de bouclier vivant. Mes bras tendus montraient la protection que je faisais envers le dieu des océans et des mers, mais il n'y avait pas que mon beau frère, il y avait aussi Unity. L'un sans l'autre n'existait pas. Les néréides étaient aussi là pour ça et mon devoir s'appliqua.

Un halo de lumière se matérialisa à ce moment aveuglant le général et j'avançais sans crainte. Un mortel ne pouvait pas tuer le mari de ma soeur. La lance invisible se méprenait et c'était mon rôle de le calmer.


- CELA SUFFIT GENERAL! J'AI DIT!

Prenant un ton autoritaire, mon regard croisa le sien, mon bras et ma main se tendit vers lui et un jet de pure énergie fonça sur son corps. Sa course se stoppa net le paralysant au même passage. J'avais déjà utilisé ce stratagème pour Ondine et ça avait été payant. Cependant, je connaissais la réputation du général de Chrysaor, les néréides m'avaient comté son histoire. Patrocle aussi m'en avais appris et donc son comportement était compréhensive pour ma part, ne l'était peut être pas pour Poséidon dont ses colères étaient titanesques.

L’air serein maintenant, je hochai mes épaules et ferma les yeux. Je me disais en moi-même, qu’ils étaient pires que des gosses qui se battaient pour quelques billes en bois. Enfin, j’ouvris mes yeux, mon regard devint celui de Marina.


- Rahotep! Tu blasphèmes, mais je pardonne ton manque d'informations. Tu as vu l'imposteur tout comme moi. Unity venait d'arriver et l'imposteur donnait ses ordres. Crois tu qu'Unity réincarnation de Poséidon aurait trahis notre patrie? Il était avec moi en enfer je te le rappelle pendant que toi tu étais partis en Asgard pour le pacte de non agression. Cesse tes enfantillages!
J’aimerai aussi comprendre pourquoi un petit enfant a pu voir ton squale te revêtir!!


Laissant libre mouvements maintenant à la lance invisible, je laissais intervenir Poséidon. Je n’avais pas oublié ma vision. C’était bien après le combat d’Unity contre Ezekiel. Je m’inquiétais de sa disparition mais à croire que le général s’en moquait complètement. Nul non éveillé ne devait connaitre notre présence. Cependant, l’enfant dans la tempête pleurait, il était aussi surpris. Son regard, je ne pouvais pas l’oublier tout comme les larmes du petit Sven. Reprenant alors mon statut de déité mineure. Je laissais place à l’empereur.

- Je te le laisse. Je suis fatiguée de voir des généraux qui croient tous savoir ou bien font des caprices pour retrouver un semblant de mémoire ou de leur existence...

J'allais m'asseoir sur les marches du trône. L'heure de l'explication devait venir. Cependant, je n'interviendrai pas la prochaine et aux limbes les acquis de bonnes consciences. J'avais plus de préoccupation en ce moment comme le fait que presque tout nos effectif se battaient à mort en ce moment même…
Revenir en haut Aller en bas
Wimber


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2117

Feuille de Personnage :
HP:
300/300  (300/300)
CS:
306/306  (306/306)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   Ven 10 Déc - 10:32

Poséidon écoutait attentivement les propos de la Néréide, ne perdant pas une once de la myriade d’informations que sa belle sœur pouvait lui apprendre. Il était vrai que depuis les temps anciens, Thétis avait toujours œuvré au bien de sa sœur, ce qui la mettait, il fallait le reconnaître, dans une relation assez spéciale vis-à-vis du dieu aux nombreux excès. Mais jamais elle n’avait portez atteinte au Royaume sous-marin, au contraire, elle le chérissait tout autant que Poséidon lui même. Et c’est cet amour commun pour l’empire marin qui les unissait, siècles après siècles. Assez de menaces dardaient de l’extérieur.. Les Astres d’Izanami ! Ils avaient osé porter atteinte au sanctuaire méditerranéen et défier deux Généraux ! Froidement, il commençait à dresser mentalement une liste de ses ennemis ; Izanami qui n’appartenait pas au Panthéon Olympien, nouvelle expérience pour les Mariners.

oOo Je n’ai pourtant ressenti la présence d’Amphitrite en aucun lieu de la Terre, et bien peu des tiennes semblent régner en Méditerranée, comme dans les temps anciens. Je tâcherai de faire lumière sur sa disparition, et ne m’inquiète pas outre mesure pour mon épouse, elle a toujours était farouche et indépendante. La nouvelle qui m’interpelle le plus est l’assassinat du Grand Pope, terrassé par mon propre trident. Il n’en reste pas moins un de mes ennemis mortels à la solde de ma vieille ennemie Athéna, mais il ne me plait guère que des meurtres me soient imputés alors que je n’y suis pour rien… oOo dit il en faisant référence au Grand Pope mais également à des milliers d’êtres humains dont les corps reposaient à présent au sein de son royaume. Toutefois, nulle trace ne restait bien longtemps visible, et la mer savait mieux que quiconque faire disparaître corps et empruntes.

La situation devait être redresser, les actes de l’imposteur effacés. C’est à cet instant que surgit dans la salle du trône l’un des sept Généraux marins, et entrée en matière plutôt inattendue, il menaçait ouvertement les deux divinités à qui il faisait face. Poséidon reconnu l’inébranlable Chrysaor à la lance d’or, protecteur du vaste océan Indien. A l’instant où le Mariner pointait sa lance d’or vers le Dieu, Rahotep ressentit un malaise, comme si sa Scale répugnait à menacer son propre créateur. Poséidon, lui, tenait toujours entre ses mains son trident, et ce dernier s’embrasa alors d’une aura bleutée, en dégageant un cosmos étrange, comme si l’artéfact divin irradiait de sa propre volonté. A cet instant Thétis prit les devants et s’interposa, autant pour protéger l’ancien Blue Warrior que le Dieu nouvellement incarné. Lorsque celle ci s’apaisa, le Dieu plongea son regard, fenêtre de l’infini, dans celui de Rahotep, brandissant vers la voûte aquatique son trident embrasé de lumière bleue.


oOo Calme tes ardeurs, Général, et ouvre les yeux sur la vérité ! Moi Poséidon, ton Dieu, je te l’ordonne !! oOo tonna l’Ebranleur des Terres alors que le cosmos véritable du Dieu des mers investissait tout l’Atlantide. Contrairement à celui de l’usurpateur, il était implacable mais pas agressif, titanesque mais pas maléfique. oOo L’usurpateur a déchainé mes pouvoirs à la surface de ce monde. Moi, le véritable Empereur des Océans, j’ordonne aux courants océaniques et aux tempêtes marines de s’apaiser, aux vagues meurtrières de cesser leur assaut implacable contre les mortels ! Car telle est ma volonté ! oOo conclu-t-il alors que de part le monde, les nuages laissaient filtrer quelques rayons de soleil. Les vents marins avaient cessé de souffler et bientôt, le calme régnait de nouveau sur l’onde. Les littoraux étaient pourtant dévastés, littéralement bombardés par des milliers de tonnes d’eau en furie, mais la tempête était passée, un nouveau trait de côte redessiné. Il en était ainsi depuis la nuit des temps. Le monde façonné par Ouranos et Gaïa ne cessait de se transformer sous la domination des dieux.

C'est alors que Poséidon remarqua sur le sol d'albâtre un anneau étrange et richement ouvragé, qui semblait l'attirer inexorablement mais pour lequel il avait une certaine répulsion.
Revenir en haut Aller en bas
Rahotep


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 884

Feuille de Personnage :
HP:
105/150  (105/150)
CS:
105/170  (105/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   Lun 13 Déc - 17:16

Je faisais face aux deux cosmos débordants de puissance. Je reconnus Thétis qui se mit devant l'autre personne, faisant barrage de son corps. Puis elle commença à me sermonner, en me faisant comprendre que mon attitude était indigne. Je ne pus m'empêcher de lui lâcher:

"Mon comportement est peut-être intolérable à vos yeux, mais j'ai ma conscience tranquille. Et si j'avais pu ouvrir les yeux plus tôt, je me serais rendu compte qu'on était en présence d'un traître. Moi au moins je reconnais mes erreurs..."

Puis je m'avançai vers Poséidon, lentement, la lance tenue dans ma main droite, le long de mon corps.

"En ce qui concerne cette histoire d'enfant, je ne vois pas de quoi tu veux parler..."

Arrivé à la hauteur du maître des océans, je posai un genou au sol et déposai ma lance à ses pieds:

"Seigneur, veuillez pardonner mon impertinence pour tout à l'heure. Mais je tenais à rester sur mes gardes afin d'attraper la personne qui avait commis ces atrocités. Je dois avouer que je suis relativement perdu, car j'ai failli en ma foi. J'ai douté de vous. Je remets mon destin entre vos mains."

Je lançai toutefois un regard glacial à Thétis, elle avait beau être une déesse de la même famille que mon seigneur, elle n'avait aucune autorité sur moi. Sa façon de parler avec tant de dédain était bien la chose qui m'horripilait le plus chez ces divinités. Mon maître était bien différent et même si l'usurpateur avait bien caché son jeu, il avait eu le mérite d'être respectueux envers nous, son armée, ses soldats!

Néanmoins c'est avec un grand soulagement que je pris la nouvelle de la traîtrise. Avec soulagement, car cela voulait que mes idéaux n'étaient pas bafoués, que ma morale ne s'opposeraient pas à ma volonté d'obéir. Car je dois bien l'avouer, si les deux se confrontaient, je ne sais comment je réagirais.

Tout cela me fit repenser à ce qui m'avait poussé à découvrir le pot-aux roses, ce Chevalier d'or, Marcus du Taureau. Je l'avais vaincu, mais s'il était en vie, je le remercierais de m'avoir ouvert les yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Aly


Nouvel Éveillé


Messages : 4862

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   Mer 15 Déc - 9:17

Assisse sur les marches, Poséidon parla et agit directement. Son cosmos déjà constant sur l'atlantide, raisonna de plus belle dans le saint sanctuaire millénaire. Je sentais l'apaisement des tempêtes, des tremblements de terre. Et c'est à ce même moment que je ressentis encore une fois cet appel venant directement de Grèce. Mes sourcils se foncèrent, Eo tout comme Storm se battaient en ce moment et c'était "chaud". Mes yeux devinrent totalement bleu et une nouvelle vision apparu. Il fallait que je fasse quelque chose, je ne pouvais pas rester ainsi entre parler à un aveugle, sourd et muet et qui encore moins ne me respectait pas.

Il avait certainement mal comprendre mes propos et ne devait certainement pas connaître la mère d'Achille. Il est vrai que depuis des temps anciens, les néréides régnaient sur les mers et les océans. Défendaient leur habitat et peut être mieux que Poséidon lui même dès que l'être humain se faisait maître du monde. combien de navire couler? Combien de tempêtes ou de tsunami? La vie marine ne les comptait plus, la protection de la planète par des être impures n'était pas de notre rayon.

Je me réveilla enfin de cette transe qui était devenu pour moi normal maintenant. Ne la rejetant même plus et je me leva.


- Mon cousin, il faut que...

Fixant mes yeux alors sur son regard, ils voyagèrent vers l'objet. Objet malfaisant qui me faisait horreur et qui tentait Poséidon tout comme moi. Serrant mes poings, fermant mes yeux, je combattis l'envie de le saisir et de le mettre. Une goûte coula sur ma tempe, signe d'une frayeur et d'une panique qui faisait battre mon coeur. Ce moment dura quelques secondes mais parût beaucoup plus long.

- Dios, vient à moi!

Mon cosmos irradiant, une boule de lumière envahit l'endroit aveuglant au passage tout le monde. Puis la pénombre revint, la néréide que j'étais se tenais, épée en main. Tiare et robe étincelante avaient disparu. Remplaçant par des vêtement plus "humains" cependant mon cosmos était toujours celui d'une divinité mineure.

J'avançais vers le dit Objet et de la pointe de ma lame, l'anneau s'engagea et glissa jusqu'à temps qu'elle soit bloquée. Il était hors de question que Poséidon ne s'en empare et encore moins qu'il l'en dispose. Je trouverai bien quelque chose...

Me rappelant alors d'une cache ici même où divers objets totalement innocent s'y trouvaient, je décidais de m'y rendre.


- Mon cousin, je m'occupe de cet objet de malheur et je repars pour le sanctuaire d'Athéna. Veux tu que je passe un message aux mariners qui se battent en ce moment?

Ma voix n'était pas tout à fait calme devant cet objet cependant, j'avais fois envers nos troupes. De plus, ma vision m'avait montré autre chose et s'il fallait que je rentre en campagne contre l'envahisseur, je le ferai. J'avais moi aussi ma part à faire et s'il fallait que je le prouve à ce général qui demandait des comptes (C'est le monde à l'envers), le pas était franchis dès lors que mon regard croisa celui de Poséidon avec une nouvelle intention. Têtue que j'étais, plus rien n'allait me faire changer d'avis. J'avais décidé de me mettre dans la campagne anti-astre.

- Je suis la dernière néréide, ma soeur est de nouveau repartie et en tant que petite fille de Pontos, j'ai mes obligations.

Je pris le chemin inverse et me dirigea vers la sortie. M'arrêtant quelques secondes, je tournais mon visage vers Rahotep et d'un ton plein de douceur je lui parlais une dernière fois.

- Sache Rahotep que les néréides ont les dons de leur père. Elles se métamorphosent et elles voient l'avenir de petite à grande échelle, tout dépend. Nous communiquons avec le monde marin car nous sommes des Créatures Marines qui descendent de Gaïa et de son fils Pontos. Poséidon est descendant d'Ouranos et de Gaïa.

Je chéris la vie marine bien avant ta naissance et je l'ai toujours protégé. J'ai fait certes des choses horribles cependant ma conscience a toujours été tranquille à part pour mon cher Achille. J'ai veillé longtemps sur son fils et il est mort vieux avec sa famille. Ensuite, je suis partis car j'en avais assez des dieux, de ces guerres inutilles. Si je me suis réincarnée en Marina, c'est que sa famille est mon hôte depuis des générations et des générations. ce nom a aussi son potentiel marin mais elle était trop jeune et elle a tout oublié grâce à mon père, jusqu'au jour où Unity sans le vouloir l'a réveillé. Comment aurait il pu savoir qui j'étais tout comme toi, pourtant plus d'une fois, je me suis manifestée en elle, mais elle est restée sourde et aveugle.

Tu dis que nous sommes des criminels! Dans toute guerre, il faut des dommages collatéraux, s'en est ainsi. La guerre est moche, la guerre tue des innocents, c'est comme ça que va le monde depuis les temps anciens. Et personnellement, je soutiens l'Utopie de Poséidon.


Mon monologue finis, je soupirai, mes yeux brillant de larmes, je pensais à tout les hommes du sanctuaire sous marin. Comment pouvait il comprendre que je chérissais le monde marin quitte à me sacrifier pour l'empire. Je n'étais qu'une inconnue pour lui.
Je repris alors mes pas et quittais la salle de l'empereur en direction de la cache et par la suite, je partis de nouveau vers le sanctuaire de la nièce de Poséidon.

Arrow Entrée du sanctuaire terrestre
Revenir en haut Aller en bas
Wimber


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2117

Feuille de Personnage :
HP:
300/300  (300/300)
CS:
306/306  (306/306)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   Dim 19 Déc - 14:46

Le Général semblait avoir calmé ses ardeurs, et la farouche néréide était prête à en découdre… on pouvait le sentir dans son cosmos, et bien qu’elle soit présente en ces lieux, son esprit était tourné vers le Sanctuaire, vers les mariners qui affrontaient Saints et Astres dans des combats acharnés. Poséidon se devait de rejoindre ses troupes, d’annoncer la nouvelle de son retour aux mortels et aux dieux, afin que tous sachent que l’Empereur des mers avait à nouveau droit de citer sur les eaux. Toutefois, il sentait clairement, à présent, que son emprise sur le monde s’était amoindrie, son pouvoir sur les terres n’était plus qu’un murmure lointain. Nombre de sources, de ruisseaux et de rivières étaient taris ou pollués et peu à peu, sous le règne et la domination des mortels, son pouvoir s’était retiré du monde. Les choses allaient changer !

oOo Paix, Thétis. L’heure n’est pas à ressasser le passé et à évoquer nos archaïques ancêtres. Soit, pars en éclaireur, hirondelle des mers, et que ton vol apporte cette nouvelle sur le monde, Poséidon s’est éveillé ! Nous nous retrouverons en Grèce, berceau de notre peuple, sous peu de temps. oOo dit Poséidon de sa voix profonde.

Puis la belle fit apparaître une épée que l’œil expert de Poséidon reconnu derechef. Elle était faite d’orichalque finement ouvragé et semblait posséder quelques facultés particulières. Grace à son arme, elle prit possession de l’anneau maudit, et lorsqu’elle fut partie, emportant avec elle l’artéfact, le trouble qui avait envahi l’esprit du Dieu se dissipa et ses pensées se firent plus claires. Il devait s’agir d’un objet ancien doté d’une gigantesque magie, enchanté, le pensait-il, par le peuple souterrain, qui par dessus tout chérissait les trésors, et les protégeait par leurs sortilèges maléfiques. Et bien que Poséidon soit à présent redevenu lui même, le potentiel d’un tel objet était si gigantesque qu’il pouvait faire de son possesseur le maître du monde. Il se tourna vers le général, puis s’adressa à lui en ces termes.

oOo Rahotep, toi qui porte les écailles de mon divin fils à la lance d'or, tu n'es pas à blâmer, car même les illustres Dieux furent bernés par les manigances de l'imposteur. Mais le mal est désormais réparé, et le traitre promptement châtié. Ce qui est fait est fait, tournons nous maintenant vers l’avenir. oOo poursuivit Poséidon alors qu’il s’avançait vers le jeune homme.


Il fallait dire que Poséidon, revêtu de son écaille divine et brandissant son trident avait fière allure, et son cosmos augmentait encore le charisme qui irradiait de sa personne. Il émanait de lui comme la lumière émane du soleil, et une vie florissante s'épanouissait à son contact, particulièrement en ces lieux sacrés, perdu dans les vastes plaines océaniques de l'Atlantique Nord. Il lui tardait de revoir son ancien sanctuaire de Méditerranée, de poser ses yeux sur les piliers imposants qui soutenaient les océans du globe et de s'entourer de ses fidèles guerriers. Mais il y avait encore beaucoup à faire, et l'heure n'était pas à la rêvasserie.

oOo Général, une petite visite à ma nièce Athéna me semble de rigueur, et de nombreux mariners attendent notre venue au sein du Sanctuaire terrestre. Peut-être as-tu toi même quelques comptes à régler sur terre… Hâtons nous, car de grands bouleversements approchent, et le temps joue contre nous. oOo


Alors, des milliers de gouttelettes d'argent s'échappèrent des sources innombrables qui jaillissaient au sein du temple, et vinrent envelopper Rahotep et Poséidon d'une brume dense et tourbillonnante, qui leurs permit de franchir sans encombre le puissant Kekkaï qui entourait dorénavant l'Atlantide, et les mena directement à destination.

Arrow Sanctuaire d’Athéna
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Atlantis] L'enquête de Rahotep   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Atlantis] L'enquête de Rahotep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Le Monde :: Europe-