RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité



MessageSujet: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Mar 7 Déc - 0:29

[HRP : paroles de Freyja en rouge sombre, pensées en indigo]

Arrow Paix à Ahirès

Ahirès, le soleil avait tourné...

Et cette fois le temps avait réellement repris sa course folle. Du moins, pour elle et Perséphone. Autour d'elles, tout semblait se dérouler au ralenti comme dans un autre monde... Désormais, c'était leur combat à elles et elles seules. Même l'agitation d'Ahirès s'était comme dissipée aux derniers mots de la reine de Enfers...

" Ne te prend pas pour la faucheuse... "Et un sourire énigmatique était apparu sur les lèvres sensuelles de la somptueuse déesse de l'Amour... Non, chère Perséphone, cela reste ton domaine privilégié ainsi que celui de ton sombre époux.

" Je relève ton défi... La fleur des Enfers et la Panthère des Neiges..." Oui, deux anciennes soeurs séparées par la plus étonnante des destinées... Deux soeurs, deux reines, deux déesses...

A présent l'heure est enfin venue... l'Amour et la Mort vont s'affronter sur un tapis de cendres et de neige...


Puis, le regard de jade de la féline se tourna une dernière fois vers la déesse de la Guerre...

Arianna, sage déesse... Après cette ultime surprise, notre destin est de nouveau en marche. Je ne sais laquelle de nous deux l'accomplira en premier mais je garde confiance et te fais la promesse de jeter toutes mes forces dans la bataille qui est sur le point de commencer.

Garde l'espoir, Athéna... Songe à eux qui se battent en ton nom... Au revoir Athéna, maintenant, je dois te laisser...

Elle se détourna ensuite avant d'avancer vers l'ancienne Callan. Et elle ne stoppa son avancée qu'aux frontières d'Ahirès. Son cosmos se déploya alors, immense et chaleureux, baignant l'entièreté du village de sa bonté et sa générosité... Tel était le cadeau qu'offrirait Freyja à ces êtres qu'elle avait décidé d'épargner ou du moins de tenir à l'écart de ce qui allait sous peu éclater.

En effet, la belle nordique avait un autre lieu en tête. Un endroit qui à toutes deux conviendrait... Et sans le moindre doute trouverait un écho dans leurs mémoires communes. Ainsi sans l'ombre d'une hésitation, s'élança-t-elle de toute sa puissance et sa rapidité, dépassant la reine des Enfers.

Et elle accéléra, accéléra encore, entraînant dans son sillage la somptueuse et mortelle fille de Déméter.

Elle était Freyja, la voyageuse, cherchant à travers le monde celui qu'elle aimait... Freyja connaissant les moindres chemins et courants. Puis, enfin, au terme de ce vol si rapide, elle vit se profiler l'imposante silhouette qu'elle recherchait...

Bien sûr, tu ne peux être que là, pareil à mes souvenirs. Puis, sans se retourner, elle plongea et atterrit au beau mileu d'un tas de cendres qui se souleva avant de retomber en une pluie tiède et grisâtre, parsemant sa magnique chevelure de misérables paillettes qui bien vite se consumeraient.

Elle laissa ensuite à sa compagne le temps de se poser. Amour et tendresse étaient toujours avec elle. En effet, jamais ses deux redoutables félins ne la quitteraient.

Et elle attendit que Perséphone apparaîsse enfin face à elle en ce lieu bien précis.... Déesse de l'Amour, elle songea alors un instant à Aphrodite, déesse aussi belle que redoutable... Puissante et souveraine. Sans doute que l'Etna y était aussi pour quelque chose...

Enfin, Perséphone arriva, resplendissante dans sa sombre beauté. Et soudain, le soleil se voila derrière un amoncellement de nuages avant de reparaître dans toute sa splendeur, rehaussant encore l'éclat des armures des deux dames...

Et la voix de Brunissen Freyja s'éleva, calme et détachée.

- Ahirès n'avait pas à subir nos différents, Perséphone... Ainsi ai-je choisi cet autre lieu... Ce lieu que tu connais toi aussi très bien... l'Etna... De cendres et de neiges... Rappelles-toi donc notre passé commun avant d'enfin essuyer ma colère...

A peine ses mots eurent-ils franchi les lèvres de la belle déesse que son cosmos explosa avec la dernière des violences, recouvrant aussitôt les innombrables cendres d'une fine pellicule blanche...

Ainsi, la neige et les cendres s'étaient enfin mêlées. Mais Freyja n'en était encore qu'au tout début...

- Puisque tu sembles avoir besoin d'un rappel... Savoure donc ceci.

Un froid glacial s'abattit aussitôt sur elles. Et sans plus perdre de temps, la féline concentra son cosmos et une forme finit par apparaître entre ses mains jusqu'à se préciser... Ne laissant aucun doute sur sa nature avant qu'elle ne la lève sans la moindre hésitation contre Perséphone.

- Regarde moi bien et subit la colère de la première des Valkyries !!!

Spoiler:
 

- Qu'au travers de cette lance de glace, le froid d'Asgard te blesse au plus profond de toi...

Et le redoutable projectile quitta la main plus que sûre de la déesse guerrière, filant droit vers sa rivale avant de briser sa défense. Et cela ne s'arrêterait pas là car la lance en plus de blesser les chairs libèrerait au moindre impact un froid si intense qu'il aggraverait encore davantage la blessure initiale.

Et Brunissen ne comptait pas en rester là. Ainsi à peine la lance avait-elle heurté l'armure de la déesse ou autre qu'elle bondit toute griffes dehors sur celle qui les avait abandonnés pour rejoindre Hadès...

Ses deux premiers coups de pieds visèrent les jambes avant qu'elle ne s'attaque au flanc gauche. Puis enfin, il restait le cinquième coup qu'elle porta avec une vitesse étourdissante, visant la tempe...

Avant de s'éloigner de trois bonds, se remettant aussi vite en garde.

Citation :


Atout Vigoureuse, Possède 20 HP de plus que les stats de base.

Bruny/Freyja

Hp = 231
Cs = 195 (215 - 20)
Pa = 75 (80 - 5)
Pp = 80

Attaque Portée

Première des Valkyries

5 coups physiques portés


[HRP : Bonne chance Perséphone]


Dernière édition par Freyja le Dim 16 Jan - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Jeu 9 Déc - 11:39


Les pentes de l'Etna...Ainsi donc, c'était là l'aire de combat choisie par Freyja. La déesse était rapide et la fluidité de ses mouvements possédait une grâce toute féline. Comment pourrait-il en être autrement compte tenu du parcourt qui avait été le sien? Perséphone s'était laissée conduire, suivant cependant sans le moindre mal l'Asgardienne, jusqu'à apercevoir les pentes du volcan.

A cette vue, le sourire qui ourlait ses lèvres se fit plus large. Ainsi donc, la Panthère des Neiges, désirait la conduire sur le dernier lieu où elles s'étaient retrouvées ensemble. Oh à l'époque, elle était encore Callan, lorsqu'elle avait disparu avec Poséidon, confiant le Royaume d'Asgard à Brunissen et à Ikaysaro. Tout deux l'avaient tellement bien écouté, qu'ils étaient devenus des Dieux. Mais bon, encore fallait-il penser que Loki agissait pour le bien du royaume. Et seul un fou pouvait penser celà. Perséphone voyait là, l'occasion pour le divin de s'approprier le pouvoir de son frère afin de régner en maître sur les terres des ases.

La belle asgardienne venait de s'arrêter et toutes deux se tenaient face à face, l'Impératrice adoptant une position défensive. Elle rit légèrement aux propos de son ancienne subordonnée.



"-Escompterais-tu, en me menant sur les pentes de l'Etna, faire remonter la mémoire de Callan? Voilà qui est bien tenté, mais c'est ici que le destin s'arrêtera pour l'une d'entre nous."

Elle venait à peine de finir son commentaire, que Freyja lançait sa première attaque sur elle . Elle n'eut guère le temps de réagir que déjà, elle sentit la morsure d'un froid intense transpercer son armure et sa peau, lui arrachant un gémissement de douleur. Baissant les yeux, Perséphone put alors constater qu'une lance de glace venait de se figer dans son épaule. De surprise, elle ne para nullement les coups qui suivirent cette attaque. N'émettant pas le moindre son, au contraire, juste un gémissement sourd lorsque l'un des poings vient à frapper sa tempe, l'étourdissant quelque peu.

Quelque peu sonnée par ce dernier coup, Perséphone finit par s'ébrouer. Fort bien, si Freyja voulait jouer, elles allaient jouer. D'un geste sec et décidé, l'épouse d'Hadès retira la lance et la jeta à terre, tandis que du sang s'écoulait de sa blessure. Mais Freyja put bien vite constater que la dite plaie commençait à ce cicatriser bien plus vite que la normale. Inclinant la tête d'un côté puis de l'autre, Perséphone ança alors à son adversaire, tandis qu'une plante se mettait à pousser aux pieds de la Belle des Enfers, et qu'elle se penchait pour en ramasser quelques fruits.

"- Et bien, quelle vivacité Brunissen! Mais tu ne m'y prendras plus. Saches également que je n'ai nul besoin de...piqûre de rappel, mes souvenirs sont intacts, tout comme ceux de Callan. Nous ne formons qu'une. Tu dois certaine comprendre ce que je veux dire. Quant à mes actes...ce n'est pas à toi de les juger. Permets moi de te faire goûter au Sortilège des Enfers!"


Les mains broyaient à présent le fruit qui avait été récolté, tandis qu'elle se retrouvait devant Freyja, à la face de laquelle elle soufflait les graines empoisonnées.



Spoiler:
 

Puis les mouvements furent rapides et fluides. En quelques saltos arrière , Perséphone avait regagné sa position d'origine, tandis que de son index, tendu en direction de l'Asgardienne, sortirent cinq épines qui vinrent à se figer dans le corps de la Belle: une à l'épaule, deux dans les flancs et deux autres dans les cuisses.


Perséphone
Attaque Reçues: La première Walkyrie(-20HP)/ 5 Attaques Physiques (-5 HP)
Atouts: Méga métabolisme (+4 Hp et 4CS/Tr)

Handicap: Impuissant (attaque cosmique -5 de dégats)

HP: 279 (300-20-5+4)
CS: 284 (300-20+4)

PA: 95 (100-5)

PP: 104


Freyja:

Coups reçus: Spell of Hell (-20HP) + 5 Attaques Physiques (-5 HP)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Sam 11 Déc - 12:27

[HRP : Persé dans ton décompte, n'oublie pas d'ajouter l'effet de ton attaque poison, ce sera plus simple pour la suite et la durée des effets... Wink ]

Spoiler:
 

Et bien Persé j'espère que tu apprécies autant que moi la coïncidence...
ça n'en rendra le combat que plus intéressant. Les deux handicaps se compensent l'un l'autre.

L'Etna s'était comme un instant illuminé de blanc. Le choc avait en effet été d'une rare violence, se faisaint entendre des kilomètres à la ronde, et maintenant la pluie retombait, fine blanche et grise, ajoutant encore à l'ambiance si particulière de cet authentique drame.

Le sol lui-même était encore si blanc... Quoique par endroit de très subtiles nuances de rouge et de rose était apparues tandis que Freyja se tenait toujours immobile à quelques pas de sa rivale blessée.

C'était donc le sang de la divine Perséphone qui venait de s'écouler en quelques gouttes légères et rares. Si précieuses si délicates avant d'aussitôt se figer en délicates larmes écarlates.

Le sang d'une réincarnation divine... Si rare si précieux et dire que c'est moi, la déesse de l'Amour qui l'ai fait couler. Songea la déesse Vane

Déesse dont le magnifique regard de jade ne lâchait pas un instant l'ancienne prêtresse d'Odin. Et elle se tenait, debout, immobile, observant sa rivale. Et elle ne pouvait que se montrer perplexe. En effet, sa toute première offensive avait porté, bien au-delà de ses désirs et espérances. Il lui suffisait de voir comment Perséphone avait grimacé en arrachant la lance de glace de son épaule avant d'encaissé sans réagir la série de coups furieux de la blanche féline.

Et dire que ce n'était que le début. Et c'était cela qui rendait la belle nordique encore plus méfiante. Au final, cela ne pouvait aussi être qu'une sorte de test, histoire d'évaluer la force et la rapidité de son adversaire.

Ainsi, la "Panthère d'Asgard" se tint encore un instant immobile son regard brillant tandis que ses traits demeuraient impassibles. Rien ne transparaissait du trouble qui l'agitait. Ce lieu était connu des deux déesses et avait une signification particulière pour elles. Et comme le songeait Brunissen, Callan était toujours là bien présente dans les pensées de Perséphone.

Et une question s'était faite jour en elle, depuis quand la déesse des Enfers était-elle éveillée... ?

Mais cela viendrait en son temps. Freyja devrait d'abord lutter et vaincre son ennemie même si cela lui fairait inévitablement franchir les portes de la mort.

Puis, soudain elle sourcilla. Perséphone venait de remuer. L'attaque de Freyja l'avait juste sonnée, égratignant à peine la tempe de l'épouse d'Hadès. Freyja la vit alors jouer avec des fruits et un sourire lumineux se dessina sur les lèvres de la belle.

Flore contre flore...

- Ressens donc en ton corps et ton âme, la puissance de la déesse de la fertilité.

Spoiler:
 


Et après avoir bloqué l'attaque de la belle épouse du roi des Enfers, Freyja écarta les bras avant de les abaisser vers le sol et son cosmos se déploya puissant et chaleureux caressant avec tout la douceur dont était capable la féline d'asgard le terre nourricière. Ainsi de plantes se mirent à leur tour à pousser, changeant une nouvelle fois les pentes de l'Etna en lui offrant une couverture verdoyante...

Et ces plantes étaient tout aussi toxiques voire même plus que celle dont Perséphone venait d'user.

- Poison contre Poison...

Voyons laquelle de nos deux attaques végétales sera la plus redoutable, Callan.


Et dans la foulée, elle fit éclater certains fruits, broyant certaines écorces et feuilles. Et ajoutant au final son propre cosmos, elle lança son attaque, faisant plonger Perséphone dans un monde de chimères tout en blessant son corps...

Ainsi toutes les plantes ployèrent toutes sous la puissance de Freyja qui bien sûr ne s'arrêta pas une nouvelle fois là. elle avait bien vu les dérisoires attaques de Perséphone lancées contre elle et les bloqua toutes.

Spoiler:
 

- Une fleur entre les pattes de la panthère d'Asgard trop méfiante pour se relacher un instant.

Si mes griffes peuvent trancher les feuilles, je sais aussi que les lianes peuvent m'étouffer, sois donc enfin, sérieuse Perséphone !!!


Et sur ces derniers mots, elle lui bondit dessus, visant cette fois le ventre qu'elle frappa avec violence à trois reprises avant de viser une nouvelle fois le magnifique visage.

L'attaque physique avait été rapide, violente et sans la plus petite hésitation. Aussi cruelle que l'attaque cosmique était douce et pratiquement indolore..

Douceur immense et brutalité dans le même être...

Oui, toutes deux se retrouvaient en Freyja qui aussitôt se remis en position de combat.

Bruny/Freyja

Hp = 216 (231 - 10 (Spell of Hell bloquée) - 5 (Poison))
Cs = 165 (195 - 30)
Pa = 70 (75 - 5)
Pp = 65 (80 - 10 - 5)

Attaque Portée

Déesse de la fertilité et de la nature, effet Poison (1/3)
5 coups physiques portés

Attaques et effets en cours contre Freyja

Spell of Hell(1/2)
Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Jeu 16 Déc - 11:40

[ HRP: Ca me fait rire de voir des choses similaires entre nos deux Kits Freyja! Je poste ce soir sans faute j'te promets je suis un peu débordée en ce moment avec les fêtes. J'te demande pardon pour l'attente silent ]
L'Asgardienne ne la ménageait pas, Perséphone n'en attendait pas moins d'elle. Elle ne fut guère surprise de constater que la féline possédait elle aussi une attaque empoisonnée. Elle avait ressenti les premières prémices de celles-ci. Le monde autour d'elle lui semblait soudain plus beau, oubliées les pentes cendrées de l'Etna. Et même si elle n'esquivait pas l'attaque, elle pouvait au moins contrer les effets secondaires de celle-ci. Elle partit dans un petit rire sous les violentes attaques physiques que lui assénait son adversaire. Et les lèvres de la Rose infernale n'émirent qu'un faible murmure que même la déité des neiges ne put entendre:

- Vent de guérison.

Une bise légère vient alors à traverser le champ de bataille, disperçant dans son sillon les effluves empoisonnées. Le visage relevé de la Rose des Enfers esquissait un sourire quelque peu narquois.

Spoiler:
 


"- Oh mais je suis on ne peut plus sérieuse Brunissen, je ne te permets pas d'en douter. En voici la preuve."

Un claquement de doigts et des ronces sortent du sol aux pieds de Freyja et viennent maintenir le corps de la panthère Asgardienne, tandis que d'autres surgissent de terre afin de la frapper à cinq reprises, le dernier coup, visant la tempe avec force. [5 Attaques Physiques]

Pendant ce laps de temps, le cosmos divin de l'épouse d'Hadès se fait plus fort, et dégage davantage de violence, signe qu'elle ménerait un combat acharné et qu'elle jeterait toutes ses forces dans la bataille, tandis qu'une multitude de ronces émergent aux pieds de la Belle semblant répondre à son appel. C'est d'une mains douces qu'elle effleure le végétal. Sa voix, lorsqu'elle prit la parole, traduisait un calme certain qui couvait un farouche courroux.

"- Des lianes...Vois combien je suis magnanime, je ne fais que répondre à ton envie Brunissen, tu sembles si désireuse de tater de celles-ci. Subit la colère de mes Lianes Démoniaques!"

D'un mouvement vif de la main en direction de la belle nordique, les plantes acérées suivent l'ordre de leur maîtresse frappant de plein fouet celle-ci, lacérant son corps sans la moindre retenue avant de disparaître, aussi vivement qu'elles n'avaient surgit. Bref instant de répit pour la féline, car à peine disparues, les ronces réapparaissent dans son dos pour labourer celui-ci.


Spoiler:
 


Une fois les plantes disparues, l'Impératrice se mettra en position défensive, ses iris ne quittant pas celles de sa vis à vis, tandis qu'elle lançait à cette dernière:

- Suis-je assez sérieuse à ton goût à Freyja?


Perséphone
Attaques Reçues: Déesse de la Fertilité et de la Nature(-30HP)/ 5 Attaques Physiques (-5 HP)
Atouts: Méga métabolisme (+4 Hp et 4CS/Tr)

Handicap: Impuissant (attaque cosmique -5 de dégats)
Capacité: Guérison (1/2) Annule effet Poison

HP: 248 (379-30-5+4)
CS: 258 (284-30+4)

PA: 90 (95-5)

PP: 104


Freyja:

Coups reçus: Demoniac's Brambles (-30HP) + Effet Boomerang (-15HP) + 5 Attaques Physiques (-5 HP)


Effet en Cours: Spell of Hell (2/2)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Sam 18 Déc - 19:14

C'était étrange ce que les deux déesses pouvaient d'une certaine façon se ressembler. Elles étaient toutes deux, du moins leurs réincarnations, filles du grand nord, ayant foulé à de nombreuses reprises les terres sacrées d'Asgard, mais il existait bien plus encore entre elles que cette origine commune.

Une amitié sincère les avait même unies avant que le destin, dans sa froide cruauté, ne les dresse l'une contre l'autre. Déesse vane de l'Amour contre déesse grecque des Enfers

A la fois si proches et si différentes... Oui, leur combat ne pouvait donner lieu à un spectacle vraiment unique.

D'ailleurs, il suffisait de voir l'Etna pour s'en faire une idée.

De gris et morne, il était passé à blanc avant de se couvrir d'une végétation plus qu'abondante, fleurs et fruits côtoyant les ultimes plaques de glace.

Perséphone avait commencé et Brunissen Freyja avait poursuivi dans la même voie. C'était donc bien un authentique duel floral qui se déroulait en ce moment même sur les pentes de l'Etna, les faisant glisser dans un monde de féériques et enivrantes illusions jusqu'à ce que la déesse des saisons ne s'en échappe, balayant la douceur à grands coups de ronces. Ronces qui se précipitèrent comme autant de lassos sur la belle nordique avant de l'emprisonner et de la frapper.

Quoique cela était loin, très loin d'être assez fort pour pouvoir en serait-ce que sonner la déesse Vane. Elle ne put d'ailleurs s'empêcher de rire en resongeant à son propre attaque.

Je vois, ce coup à la tempe, une réponse à mon dernier coup...

Provoquer l'hilarité de son adversaire n'avait sans doute pas été le but premier de la déesse des Enfers mais c'était plus une sorte d'estime et d'ancienne complicité qu'une véritable injure. Non, la belle féline était toujours aussi concentrée sur son combat et ne laisserait aucun de ses sentiments reprendre le dessus.

Non, pas tant qu'elle n'aurait pas mis à mal la somptueuse Perséphone. Ou du moins, l'aurait sérieusement blessée.

Quoique cela s'annonçait plus que délicat. Comme elle avait déjà pu le constater l'effet de son poison avait cessé et la déesse revenait à la charge plus décidée que jamais. Et face à cela, Freyja se tenait prête...

Une première gerbe de lumière et la première phase de l'attaque de Callan se heurta à son armure. Puis, ce fut la suite. Brunissen était plus que méfiante et c'est cela qui la sauva.

Ainsi bondit-elle pour se préserver du second coup.

Spoiler:
 

- Une attaque Boomerang. Bravo, Perséphone, je te félicite !! C'est très fin mais il t'en faudra plus bien plus pour venir à bout de moi !!

Et maintenant, admire !!!

Joignant le geste à la parole, la belle asgardienne enflamma son cosmos, illuminant la totalité des pentes avant de reparaître face à la déesse des Enfers précédée de ses deux félins qui semblaient tirer une espèce de char d'énergie derrière lequel se tenait justement Freyja.

- Après la douceur de la nature et des fleurs, voici le char de guerre qui brise et écrase tout sur son passage...

Voyons si tu pourras l'éviter !


Par Le Char Céleste (Attaque 7è sens)

Spoiler:
 

Un choc effroyable suivit cet assaut aussi barbare que le précédent avait été doux. Freyja n'était pas uniquement la déesse de l'Amour, elle était aussi la déesse guerrière parcourant les champs de bataille, prête à aller jusqu'au bout de ses forces...

Et loin d'en avoir fini avec l'épouse d'Hadès, elle bondit dès que celle-ci fut fauchée par le char Céleste, retombant droit sur elle, la frappant de ses deux pieds en plein estomac avant de revenir à la charge, lui assénant au total cinq coups physiques.

Puis, enfin, elle s'éloigna d'un bond, contemplant l'autre déesse avant de se remettre en garde.

- Et bien, c'est parfait, Perséphone, comme tu peux le voir, moi aussi, je suis sérieuse.

Bruny/Freyja

Hp = 191 (216 - 15 - 5 (Poison) - 5)
Cs = 115 (165 - 10(expertise de combat) - 40 (char Céleste))
Pa = 65 (70- 5)
Pp = 50 (65 - 15)

Attaque Portée

Char Céleste
5 coups physiques portés

Attaques et effets en cours contre Freyja

Spell of Hell(2/2)

Capacités de Freyja

Expertise de Combat
Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Sam 1 Jan - 19:09

La déité des Enfers se tenait là, immobile observant les effets de son attaque sur son adversaire. Son minois affichait une mine de déception lorsqu'elle remarqua que la Vane avait contré son attaque Boomerang comme un rien. Ce qui mit, autant le dire, quelque peu Perséphone en colère. Mais bon, elle ne s'attendait pas non plus à ce que son combat contre son ancienne guerrière soit une partie de plaisir. Freyja avait apprit à maîtriser son Art et elle venait de le lui prouver. Mais l'épouse d'Hadès était loin d'avoir dit son dernier mot.

La Belle n'eut guère de temps à répondre à son ancienne amie qu'elle vit cette dernière foncer sur elle, suivie de près par ses deux chats. Une attaque 7ème sens. Fort bien, puisque c'était ainsi. Les deux félins percutèrent de plein fouet l'Olympienne, l'envoyant valser à terre, alors que le char conduit par Freyja venait sur elle. Perséphone eut juste le temps de se rouler en boule afin de limiter les dégâts avant de se redresser, faisant fit de la douleur qui parcourait son corps pour esquiver les attaques physiques de l'Ase.
Un salto arrière pour éviter les deux pieds qui
visaient son estomac avant de lever les mains pour parer les attaques
qu'elle voulait lui asséner, tandis qu'elle même lui portait cinq coups
physiques avant de reculer.


Du dos de la main, l'épouse d'Hadès essuie le sang qui coule le long de son menton en dardant ses prunelles dans celles de son ennemie. Petit à petit, le cosmos de l'Impératrice grandit et s'enflamme, tandis qu'un vent violent se déchaine sur le mont Etna. De sombres nuages viennent à obscurcir le ciel et voilà que des éclairs pourfendent les cieux, les déchirant de toute part. Les mains de la Déesse se lèvent en direction du ciel apocalyptique est un éclair vient à se matérialiser dans l'une d'elle, alors que le vent vient prendre place dans l'autre.


Un petit sourire en coin, la Déesse prend alors la parole.

"-Je suis fille de Zeus et de Demeter Freyja. A ce titre, je suis capable de maîtriser les éléments de la Nature. Que s'abatte sur toi le Courroux des Cieux! "

Eclairs et vent sont alors lancés en direction de la déesse Vane, l'élément caractéristique de Zeus venant la frapper de plein fouet tandis que les lames de vent lacèrent le corps de Freyja.


Spoiler:
 


Perséphone
Attaques Reçues: Le Char Céleste (-40HP)/ 5 Attaques Physiques (-5 HP) (Bloquée)
Atouts: Méga métabolisme (+4 Hp et 4CS/Tr)

Handicap: Maladroit (utilise 3 PP au lieu de 2)


HP: 212 (208+4)
CS: 222 (258-40+4)

PA: 85 (90-5)

PP: 89 (104-15)


Freyja:

Coups reçus: Wrath oh Heaven (-40 HP) + 5 Attaques Physiques (-5 HP)
Effet Attaque: -3HP (1/4)

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Dim 16 Jan - 13:22

[HRP : désolée pour le retard, Persé]

Après la caresse des vents glaciaux d'Asgard, la floraison miraculeuse de la fin d'un printemps triomphant, les pentes de l'Etna allaient maintenant être le théatre d'un nouveau déchaînement des éléments. Déjà le ciel se couvrait, se chargeait de nuages sombres, de nuages lourds prêts à déverser leurs charges sur la tête des rares insensés à être encore au dehors, non seulement sur l'Etna mais aussi des centaines de mètres à la ronde du lieu de l'affrontement.

Déjà un terrifiant choc avait fait trembler les pentes lorsque le char céleste de Freyja avait frappé de plein fouet avec une violence inouïe Perséphone, son attaque blessant cruellement le corps splendide de la divine épouse d'Hadès. Femme qui à son grand plaisir ne s'en laissa pas abattre pour autant comme le prouvèrent les coups physiques qu'elle lui porta aussitôt.

Un sourire passa même sur les lèvres rougies de la déesse de l'Amour tandis qu'elle bloquait avec une facilité déconcertante les cinq coups physiques de la déesse des Mystères.

Une telle vaillance, oui, il doit subsister en toi des résidus de l'âme combattive des asgardiens, de leur force et de leur vaillance. Toutes deux étions filles d'Asgard, Callan, même si mon incarnation a été éloignée dès sa naissance avant de revenir en ces terres de glace. Nous étions soeurs avant de devenir ennemies mais cela ne change rien à nos valeurs de combattantes. Hadès a au moins eu l'intelligence d'envoyer son épouse là où elle recevrait la meilleure de toutes les instructions guerrières.

Aucune femme d'Asgard ne se laissera jamais abattre quelle que soit sa condition ou son âge. Toutes nous avons une âme vaillante à notre façon. La mienne protège le royaume en lui apportant chaleur, amour et abondance tout en soutenant les Braves au combat...

Je suis la déesse de l'Amour sous toutes ses formes et la déesse guerrière recueillant les Braves tombés au combat.

Toutes deux sommes aussi déterminées l'une que l'autre et cela ne peut que me réjouir...


Les premiers éclairs transpercèrent l'obscurité qui s'était soudain abattue sur les deux femmes. Signes annonciateurs de ce que Perséphone avait cette fois décidé de lui infliger. Après une telle charge, Freyja s'attendait à une réplique toute aussi violente. Elle en avait l'intime conviction...

D'ici peu l'Etna gémirait encore sous les coups du combat des deux déesses.

Ses magnifiques yeux de jade s'ouvrirent tout grand lorsque Perséphone lui rappela son ascendance. Bien sûr qu'elle savait cela. Une voyageuse comme elle ne pouvait l'ignorer. Aussi, prenant un air de défi, elle commença à commença à reconcentrer son cosmos tandis que Perséphone laissait éclater le sien. La lance se forma juste avant que la foudre ne s'abatte sur la déesse vane.

Une douleur incommensurable transperça son corps tandis que de nombreuses plaies s'ouvrirent, saignant abondamment, mais Freyja tint bon. Oui, elle ne tomba pas.

Et profitant de la proximité de l'ancienne Callan, elle lança à son tour son attaque, prenant emprise sur elle et sa douleur.

Première des Valkyries (attaque moyenne, 20Cs)

Spoiler:
 

La lance fila droit vers la déesse des Enfers et dès que le son de l'impact lui parvint, elle enchaîna, de toute sa vitesse et de toute son agilité. Elle était la féline, la panthère, la tigresse d'Asgard aux yeux étincelants et cela, elle veillerait à ce que Perséphone ne l'oublie jamais.

Ainsi bondit-elle avant de s'abattre sur le déesse qu'elle frappa à cinq reprises de ses griffes, visant directement le visage.


Bruny/Freyja

Hp = 148 (191 - 40 - 3)
Cs = 95 (115 - 20)
Pa = 60 (65 - 5)
Pp = 45 (50 - 5)

Spoiler:
 

Attaque Portée

Première des Valkyries (attaque destructrice)
5 coups physiques portés

Attaques et effets en cours contre Freyja

Wrath of Heaven (1/4)

Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Dim 23 Jan - 16:25

Un petit sourire de ravissement ourla les lèvres de la Déité Infernale lorsqu'elle s'aperçut du regard que lui lança Freyja au moment où celle-ci comprit qu'elle venait de mettre la belle Perséphone dans une profonde colère. Connaissant la Vane, la Reine savait que cette dernière s'attendait à subir une attaque d'un choc aussi violent que celle qu'elle même venait de recevoir. Et en celà, elle ne pensait pas l'avoir déçue.

Mais la surprise pour l'Asgardienne ne s'arrêterait pas là. L'épouse d'Hadès sentait, au plus profond d'elle-même que celle qui avait été autrefois son amie se reléverait rapidement de l'attaque qu'elle venait delui asséner, et qu'elle en profiterait pour l'attaquer aussi tôt, comme le prouvait l'afflux de cosmos qui enveloppait le corps grâcieux de son ennemie. Elle avait eut le temps d'apercevoir la lance. Un froncement de sourcils, et la jeune femme songea en elle-même.

"- Encore cette attaque? Tu ne m'auras pas deux fois mon amie."

Son propre cosmos continuait à l'envelopper. Et voilà qu'après la foudre et le vent, le sol au pied de l'Etna se mit à trembler puis à se craqueler. Ce que cherchait à faire la Rose des Enfers? Ni plus ni moins qu'à se protéger. Surgissant devant elle, un immense mur de terre venait la protéger de l'attaque de son adversaire, au moment même où la lance s'apprêtait à entrer en contact avec son corps.

Mais ce n'était pas le moment de se reposer sur ses lauriers, car comme elle le pensait, Freyja n'eut aucun mal à passer le bouclier de terre. La Vane fonçait sur Perséphone pour lui asséner une série de coups visant le magnifique visage de la Belle. Elle en esquiva trois, mais elle sentit la cruelle morsure des griffures qui ravageaient sa joue d'albâtre, sans laisser échapper la moindre plainte.

Un craquement sinistre se fit entendre derrière les deux combattantes. Le bouclier de terre s'effritait sous la puissance d'impact de la lance, et voilà qu'il venait de s'effondrer, laissant celle-ci poursuivre sa route. Toutefois, il avait joué son rôle car la lance de glace venait de se figer dans le dos de celle qui en avait été l'instigatrice.

"- Goûtes à la punition des Enfers car je suis la déesse de la Mort, qui fauche les âmes des défunts pour les mener auprès de mon époux. Je combats pour lui et en son nom, défendant cette cause qui est notre. Et sache que je ne laisserai jamais personne se mettre en travers de notre route."

Spoiler:
 

Et, profitant de l'état de faiblesse de Freyja, Perséphone s'empresse d'assener à cette dernière cinq coups physiques. Les deux premiers visent le ventre de l'Asgardienne, tandis que les trois autres viennent à frapper à trois reprises le charmant faciès de celle qui fut autrefois son amie.



Perséphone
Attaques Reçues:
Première des Walkyrie (-20 HP) / 5 Attaques Physiques (-5 HP) ( 3 Bloquées+ renvoi d'attaque)
Atouts: Méga métabolisme (+4 Hp et 4CS/Tr)

Handicap: Maladroit (utilise 3 PP au lieu de 2)
Capacité: Renvoi d'Attaque


HP: 214 (212-2+4)
CS: 201 (222-25+4)

PA: 80 (85-5)

PP: 80 (89-9)


Freyja:

Coups reçus: Première des Walkyrie (-10 HP) + 5 Attaques Physiques (-5 HP)
Effet Attaque: -3HP (2/4)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Ven 28 Jan - 18:04

Ainsi le tonnerre se fit de nouveau entendre, faisant trembler la terre de Sicile. Encore plus puissant qu'avant. Seulement, cette fois, aucun éclair n'avait déchiré le ciel devenu si sombre alors que Freyja avait enflammé son cosmos de glace. Et cela ne faisait qu'empirer. Les grondements de la terre montaient crescendo alors que les éléments en furie ne cessaient de s'acharner sur les pentes de l'Etna.

Cendres et poussières mêlées de glace se soulevaient dans le sillage de la féline d'Asgard avant de retomber en une nappe glissante et grise au travers laquelle surgissaient encore ça et là, les plus magnifiques de toutes les fleurs, changeant les pentes en un véritable parcours d'obtacle par dessus lequel la tigresse aux yeux de jade bondit, lance au poing.

Et un autre grondement se fit entendre, suivant à quelques minutes près l'attaque de foudre de la fille de Déméter. Ainsi à la foudre qui s'était déjà abattue sur les pentes de l'Etna, le terre elle-même allait répliquer. Et ce fut ainsi, que dressa face à Freyja un véritable mur de terre mouvante, tantôt aussi souple que la boue tantôt aussi dur que la roche....

Quoiqu'il en fallait bien plus pour décourager la Vane qui, en un ultime bond, s'élança vers le ciel, franchissant le dernier obstacle et la lance quitta sa poigne, filant droit vers son ancienne amie.

Jet de lumière et de terre, tout alla si vite qu'à peine la pointe de la lance ayant heurté sa cible, la déesse de l'Amour fondait sur celle des Enfers. Ses griffes labourant par deux fois le splendide visage de l'épouse d'Hadès. Nul doute qu'au crépuscule le dieu serait ravi de découvrir l'empreinte de ses griffes lorsqu'il rejoindrait sa chère et tendre.

Pourtant pas une plainte ne franchit les lèvres délicatement ourlées de l'ancienne Callan. De quoi une nouvelle fois réjouir Brunissen lorsqu'elle croisa le regard de son ennemie avant qu'un craquement sinistre ne se fasse entendre et que le sol se dérobe sous leurs pas. La colère des éléments allait de nouveau en s'amplifiant tandis que le bouclier de la somptueuse Perséphone s'effrondrait réservant à la Vane une ultime surprise avant de se fondre à nouveau dans le sol...

Quoi !!!

Aucun cri ne put franchir ses lèvres tant la douleur qu'elle ressentit fut intense, la clouant littéralement sur place, yeux grands ouverts. Ainsi la lance, loin de toucher Perséphone s'était retournée contre elle, la frappant dans le dos au moment même où elle venait d'achever ses attaques physiques.

Un froid mortel se répandit alors en elle, lui faisant goûter à la puissance de sa propre attaque.

Et la féline resta ainsi, un instant immobile, bouche bée tandis que sa rivale fonçait de nouveau vers elle prête à la frapper à son tour de toute sa force et de toute sa hargne. Et sans doute y serait-elle arrivée si Amour dans un sursaut n'avait pas mordu à sang la jeune femme, se suspendant littéralement à la chair de la douce Freyja, la tirant de son état de stupeur.

Ainsi, le bras en sang para-t-elle les cinq coups de Callan Perséphone. Ainsi, le sang des déesses abreuva-t-il de nouveau les terres volcaniques alors que la voix de Freyja s'élevait au-dessus du vacarme ambiant. Indomptable et prête à aller jusqu'au bout de ses forces.

- Bien sûr, quel besoin de me le répêter, nous sommes de la même trempe, toi et moi, sombre Perséphone. Et si ton idéal est de lutter pour les Enfers, le mien est de protéger et bénir le sol d'Asgard. Déesse de l'Amour et de la Fertilité, offrant la douceur et l'abondance au peuple d'Asgard ainis qu'à ses alliés, je n'en demeure pas moins la déesse guerrière parcourant le monde et les champs de bataille... Apprend donc que je n'aurais pas plus pitié que toi... !

Oui, nous sommes pareilles, Perséphone, filles des terres du Nord, n'oublie jamais la grandeur et la force du peuple d'Asgard !!!


Et aussitôt, elle se recula alors que des vagues de cosmos brûlantes encerclaient son corps faisant se soulever par vagues sa longue chevelure devenue presque roussee. Jamais Freyja n'avait été aussi belle et jamais, elle n'avait eu telle adversaire face à elle.

La Mort et l'Amour se faisaient toujours face alors que d'autres cris transpercèrent le silence soudain. Des feulements et des cris aigus.

Un instant de flottement avant qu'enfin leur origines ne se fassent plus précises. Amour et Tendresse venaient de prendre part au combat, couchant leurs longues oreilles contre leurs nuques, hérissant leurs épiasses fourrures, semblant soudainement augmenter de volume tandis que leurs griffes labouraient déjà le sol.

Et Freyja se recula se positionnant juste entre les deux félins dont l'attitude se faisait de plus en plus menaçante, reprenant la posture typique des chats prêts à frapper. Elle baissa alors la tête avant de tendre les bras vers les deux fauves qui bondirent aussitôt, visant directement le visage de Callan avant de s'en prendre à son corps.

- Attaque des Chats Célestes (attaque moyenne, 20Cs)

Spoiler:
 

Une avalanche de cris plus tard, les deux chats s'écartèrent tandis que Freyja avait de nouveau bondi sur Callan. Une attaque digne de la détente du tigre qu'elle était autrefois. La tigresse d'Asgard n'avait rien perdu de sa force et cela, Callan pourrait de nouveau l'apprécier lorsque Brunissen décocha un coup de pied d'une violence inouie, visant le flanc de son ancienne amie avant de balancer quatre autre coups de pieds tout aussi violents.

Puis, elle se replia d'une série de salto arrière avant de se reprendre uen posture de défense escortée de ses deux inséparables félins.

Bruny/Freyja

Hp = 135 (148 -10 - 3)
Cs = 75 (95 - 20)
Pa = 55 (60 - 5)
Pp = 45 (50 - 5)

Spoiler:
Agile : Esquive les coups physiques pour seulement 1 PP au lieu de 2.


Attaque Portée

Attaque des chats célestes (1/3)
5 coups physiques portés

Attaques et effets en cours contre Freyja

Wrath of Heaven (2/4)
Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Lun 7 Fév - 17:34

Bien que nul cri s'échappa des lèvres de la Vane lorsqu'elle vit sa propre attaque se retourner contre elle, il n'en demeurait pas moins, que Perséphone devina la douleur que celle-ci ressentit à sentir son corps ainsi malmené au moment où la lance de glace la perfora. La Reine des Enfers avait déjà gouté l'attaque de l'Asgardienne, et elle se rappelait encore la morsure du froid lorsque la lance de glace avait pénétré son propre corps.

Elle avait réussi à surprendre la Tigresse, et elle était assez fière d'elle pour ce coup. Mais Freyja était encore pleine de ressources. Une immense douleur envahit son bras, vers lequel le regard émeraude glissa. Elle fut surprise de constater que l'un des chats de la déesse était venu à la rescousse de cette dernière. Les crocs lacéraient la chair tendre de la Rose des Ténèbres, lui arrachant un gémissement de douleur, avant que l'animal ne lâche prise pour se poster aux côtés de sa Maîtresse et du second félin.

Celà ne présageait rien de bon. Un fin sourire ourla les lèvres de Perséphone, tandis que le regard de Freyja était toujours plein de hargne. Oui, elle méritait bien son titre. D'aussi loin que remonte ses souvenirs, Perséphone pouvait se rappeler combien celle qui lui faisait face, avait été une redoutable guerrière en Asgard, respectée de tous et de l'ensemble de ses confrères. Il ne faisait aucun doute que le Royaume d'Odin était entre de bonnes mains.

"- Fais moi confiance Freyja, jamais je n'oublierai la grandeur d'Asgard, de ses guerriers, de son peuple. Un jour peut-être, comprendras-tu les motifs qui m'animent...ma sœur."


Les bras de Perséphone, se tendirent vers Freyja qui lançait son assaut. Il sembla alors que l'Impératrice embrassa l'attaque qui lui était portée. Elle prit celle-ci de plein fouet, yeux clos, laissant à peine échapper quelques râles de douleur sous les morsures et griffures dont la gratifièrent Amour et Tendresse.

Lorsque les deux félins s'écartèrent, elle ouvrit juste les yeux au moment où un coup de pied sur le côté droit l'envoya valser à terre, tandis que Freyja s'acharnait à quatre autres reprises encore sur l'épouse d'Hadès. La sombre armure s'effritait, tandis que Perséphone se relevait du sol volcanique, essuyant sa joue recouverte de cendres.

Son aura violette semblait de plus en plus meurtrière. Plus Freyja s'acharnait contre la Belle, plus elle répondait avec ferveur à ses attaques. Le vent s'élevait à nouveau, les éclairs zébrèrent le ciel, frappant le sol à divers endroit, le fracas des impacts raisonnant dans le lointain.

"- Je t'ai toujours admiré, toi, ta force. Je rêvais de t'égaler au combat et regarde nous sommes là, à nous mesurer. Tu as raison, Hadès a bien fait de choisir une épouse à l'âme guerrière. Que s'abatte sur toi le Courroux des Cieux!"

Froudre et vent vinrent à nouveau percuter la déesse Vane de plein fouet et avec force, tandis que Perséphone s'élançait vers elle pour frapper le visage de sa rivale à cinq reprises, avant de s'éloigner de cette dernière.


Spoiler:
 

Perséphone

Attaques Reçues:
Char Céleste(-20 HP) / 5 Attaques Physiques (-5 HP)
Atouts: Méga métabolisme (+4 Hp et 4CS/Tr)

Handicap: Maladroit (utilise 3 PP au lieu de 2)

HP: 190 (214-20-5-3+4)
CS: 165 (201-40+4)

PA: 75 (80-5)

PP: 80 (89-9)

Effet Attaque: -3HP (1/3)

Freyja:

Coups reçus: Wrath of Heaven (-40 HP) + 5 Attaques Physiques (-5 HP)
Effet Attaque: -3HP (3/4)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Dim 13 Fév - 15:08

Le ciel s'obscurcissait de nouveau, redoublant d'ombre et de tourmente tandis que Freyja se dressait toujours face à Perséphone. A cet instant précis, la déesse vane pouvait reconnaître la vaillance de Callan au travers de l'épouse du sombre monarque.

Et la déesse des Enfers semblait, elle aussi, comme entraînée dans cette étrange sensation. Un lien plus que puissant avait autrefois uni les deux jeunes femmes avant leur brusque séparation sur les pentes de ce même volcan. Un lien qui malgré tout subsitait encore dans le coeur et le cosmos des deux belligérantes.

Le splendide visage de la féline s'était même illuminé d'un magnifique sourire lorsque la reine l'avait appelée soeur. Ainsi, elle me considère encore un peu comme sa soeur malgré l'immense fossé qui nous sépare désormais, un abîme de glace, de cendres et mort s'étend entre nous et pourtant le passé est encore si vivace en nos mémoires.

Le passé se mêlait au présent, liant les deux femmes tandis que, sous leurs pieds, l'Etna gémissait de plus belle, répercutant en autant de secousses et de tremblement les chocs répétés de la bataille. Les coups d'une violence inouies s'acharnant sur ses pentes déja tant malmenées.

Déjà de légères failles s'ouvraient en un appel témoignant de sa fureur croissante.

Pourtant, toutes deux restaient encore sourdes aux grondements du volcan, uniquement concentrées sur celle qui lui faisait face.

Et cette fois encore Freyja atteignit la sombre Perséphone avant que celle-ci ne réplique avec encore plus de fureur et de rapidité qu'auparavant.

L'épouse d'Hadès au coeur combattif forgé dans les glaces immortelles d'Asgard s'avérait encore plus redoutable qu'on ne pouvait le penser à première vue. Ainsi déchaîna-t-elle une nouvelle fois la foudre atteignant de plein fouet la déesse Vane qui sous ce second choc se retrouva comme paralysée un bref instant avant que le sol ne s'effondre sous la violence de l'impact, créant un immense cratère au sein de pentes foudroyées qui ne demandaient plus qu'à s'effondrer de nouveau.

Et Freyja encore choquée ne put que bloquer le dernier coup de Perséphone avant d'embraser avec fureur son cosmos.

L'attaque survint ensuite, encore plus effroyable que la précédente, la déesse de l'Amour toujours immobile dirigeant d'une poigne de fer les crocs et les griffes de ses deux félins droit sur la chair tendre et parfumée de la fille de Zeus. Une peau surlaquelle tous deux s'acharnèrent avant qu'Amour ne revienne auprès de la déesse de la Fertilité et que Tendresse ne disparaisse de la vue de tous.

- Attaque des Chats Célestes

Spoiler:
 

Et enfin, Freiya put se redresser avant de mettre enfin un terme au ravage de l'attaque de foudre sur son corps martyrisé mais toujours près à se relever comme le témoignaient les splendides yeux de jade de la belle... Deux splendides yeux tout aussi capable de lancer les pires éclairs sur sa rivale.

- Comme tu le vois, malgré toute ta puissance et l'héritage de ton père, je suis encore debout face à toi. Mon âme est aussi ardente que la tienne et côtoie autant la mort que toi. Oui, nous sommes comme des soeurs sans doute bien plus proches encore que les autres ne l'imaginent.

Mais jamais, je n'abandonnerai pour autant cette lutte, en garde, Perséphone !


== > Entrée du Sanctuaire pour Tendresse

Bruny/Freyja

Hp = 91 (135 - 40 - 4)
Cs = 45 (75 - 20 - 10)
Pa = 55
Pp = 44 (45 - 1)

Spoiler:
Agile : Esquive les coups physiques pour seulement 1 PP au lieu de 2.

Attaque Portée

Attaque des chats célestes (1/3) + départ de Tendresse
Aucun coup physique

Capacité utilisée

Déesse guerrière - Expertise de combat

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Lun 14 Fév - 16:43

Tout était dit, ni l’une ni l’autre des déesses n’abandonnerait son combat et ses convictions, et ce malgré la tendresse et l’amitié qui avaient autrefois unies les deux femmes. Pourtant c’était bel et bien un sourire qui venait d’éclairer le visage de la vane, lorsque la reine des Morts l’avait appelé « ma sœur ». D’ailleurs, il fallait avouer qu’à cet instant, le regard de Perséphone s’était fait moins sévère, mais il n’en demeurait pas moins qu’elle n’oubliait pas les motifs qui la poussait à se battre contre Freyja. Peut-être qu’en un autre temps, en un autre lieu, elles auraient pu être sœurs, mais pas à présent, pas aujourd’hui.

Un battement de cils plus tard, et le regard de la Rose des Enfers avait repris toute sa gravité, toute l’intensité due au combat qu’elle menait. Son attaque avait été d’une force peu commune, au point qu’elle était parvenue à sonner Freyja, et elle avait poussé son avantage jusqu’à parvenir à frapper cette dernière à quatre reprises. Ce qui n’était pas mal, compte-tenu du fait que jusque-là, elle n’avait quasiment pas réussi à
porter la main sur la Féline.

Sous les pieds des deux déesses, la terre grondait, écho du combat qui faisait rage à la surface. Des effluves de fumée volcanique sortaient ici et là des crevasses, rendant l’atmosphère encore plus oppressante qu’elle ne l’était déjà. Les fissures devenaient plus larges. Il semblait que la Terre souffrait des attaques de ses deux filles et paraissait vouloir stopper ces dernières dans leur folie meurtrière. Il ne pouvait en autrement dans cette lutte fratricide. Et il fallait dire que la fureur que Perséphone décelait dans le cosmos de Freyja n’allait pas arranger les choses.

L’épouse d’Hadès s’apprêtait à subir à nouveau le courroux divin de l’Asgardienne . Après tout, vu la façon dont elle avait malmené cette dernière, cela était plus que légitime.

« - Fort bien, voyons voir ce qu’elle me réserve cette fois ci. »

A la vue des deux chats qui bondissaient en sa direction, Perséphone comprit directement ce qui l’attendait.

« -Encore cette attaque… Soit, si c’est ce que tu désires. »

Lorsque les crocs acérés des deux
félins vinrent à gouter la douceur et la tendresse de sa chair, la Rose des Enfers se mordit les lèvres pour ne pas laisser échapper le cri de douleur qu’elle sentait monter en elle. Les yeux clos, elle songeait à d’autres images, d’autres lieux, se détachant de son corps pour ne plus ressentir ses blessures … Sa rencontre avec Brunissen alors qu’elle venait de défaire le chevalier Pégase, leur voyage commun jusqu’à l’Etna, puis leur dernier entretien alors qu’elle disparaissait au bras de Poséidon en direction du Sanctuaire d’Izanami. Et puis le réveil, le plaisir de retrouver l’être cher et aimé et cette promesse mutuelle.

La promesse… Elle ne faillirait pas, non elle ne le permettrait pas. Amour et Tendresse venaient de la lâcher, l’un des deux fauves avait quitté les lieux, et lentement, regard fixé au sol, Perséphone se redressait, tandis que son cosmos faisait écho à la fureur qui se dégageait de la déité nordique.

« - Et bien, dis-toi que tout comme toi, je n’abandonnerai pas non plus. Toi et moi sommes de la même trempe Freyja. Que les ronces démoniaques te lacèrent !»

Les paumes de la jeune femme étaient tournées en direction du sol, et à présent de la lave jaillissait par endroit, tandis qu’à d’autres se sont des ronces qui s’étendaient face à la déesse, et d’un mouvement de main expert, elle dirigea ces lianes épinées en direction de Freyja. Les épines malmenèrent le corps délicat de la déesse, avant de revenir frapper le corps de cette dernière par derrière.


Spoiler:
 


Perséphone

Attaques Reçues:
Chats Célestes (-20 HP)
Atouts: Méga métabolisme (+4 Hp et 4CS/Tr)

Handicap: Maladroit (utilise 3 PP au lieu de 2)

HP: 171 (190-20-3+4)
CS: 139 (165-30+4)

PA: 75 (80-5)

PP: 80 (89-9)

Effet Attaque: -3HP (2/3)

Freyja:

Coups reçus: Demonic's Brambles (-30 HP) + Effet Boomerang (-15 HP)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Mar 15 Fév - 18:44

Le soir tombait, s'ajoutant à la lourde chape orageuse. Et pourtant cela ne gênait point la déesse vane. Non, la féline aux yeux de jade n'avait aucune difficulté à suivre les mouvements de Tendresse dans la pénombre. Tendresse qui avait filé dès que Freyja lui en avait donné l'ordre alors qu'Amour resterait auprès d'elle jusqu'au bout.

Quoique Brunissen savait n'avoir rien à craindre pour eux. Blesser les deux Chats Célestes qui la suivaient où qu'elle aille aurait été une grave erreur. Et Perséphone ne l'avait d'ailleurs pas commise. Après tout, la nature sauvage était son alliée tout comme celle de Freyja. Quoique la reine des morts était surtout liée à la végétation alors que Freyja incarnait non seulement l'Amour sous toutes ses formes mais aussi la Fertilité dont l'action bénéfique profitait autant à la faune qu'à la flore, bénissant ainsi les terres gelées d'Asgard leur apportant chaleur, amour et abondance.

A la fois, proches et si différentes telles étaient les deux déesses autrefois soeurs, tout autant liées à la nature qu'à la mort et aux mystères. Et cela ne faisait que rendre cette lutte encore plus acharnée que toutes celles qui avaient précédées du moins pour la Tigresse des Neiges.

Féline qui se redressa, se libérant enfin de sa paralysie tandis que tout autour d'elle la terre grondait, tremblait et finalement s'ouvrait de plus en plus, faisant ressentir aux deux femmes la chaleur impitoyable des cendres surchauffées à grands coups de cosmos divins.

Glace, vent, foudre, bouclier de terre et végétation triomphante, autant de forces qui avaient déferlé à une vitesse hallucinante sur les lieux du combat. Bien plus que le manteau rocheux de l'Etna ne pourrait en supporter. Si peu. Il leur restait si peu de temps à présent avant que celui-ci ne craque pour de bon.

Et Freyja se tenait toujours debout, droite et fière au milieu des nuages cendres et de poussière mêlées de pétales et de fleurs, soulevés et éparpillés au rythme des deux forces en présence.

Freyja qui jamais ne s'avouerait vaincue pas même maintenant que son cosmos s'épuisait, prêt à s'éteindre...

Tout n'était plus qu'une question de temps mais nul ne savait encore qui aurait le dernier mot. Et parlant de mot, Perséphone lança soudain son attaque.

Ainsi donc, tu choisis de te tourner de nouveau vers la force végétale. Toi comme toi, je ne ferais pas surprendre une deuxième fois alors que la première avait déjà en partie échouée

- Si tu penses m'avoir ainsi, je te réserve une belle surprise. Je ne suis pas qu'une féline mais aussi une chasseresse des airs. Aussi admire les ailes de la première des Valkyries.

- Par les ailes du Faucon (Capacité)

Spoiler:
 

Le cosmos de Brunissen s'embrasa alors de plus belle, laissant la déesse apparaître comme munie d'une paire d'ailes de rapace. Ailes qui se mirent aussitôt à battre, faisant se lever un vent d'une violence inouie qui en plus de stopper l'attaque de Perséphone la lui renvoya avec une extrême violence.

Et Brunissen n'en avait pas encore fini avec elle puisque fidèle à sa réputation de tigresse blanche, elle avait d'office enchaîné, fondant littéralement sur la reine de morts, toutes griffes dehors avant de tenter de lui labourer le visage ou le cou à cinq reprises.

Puis, le vent retomba alors que la déesse aux yeux de jade ne s'éloigne d'une série de bonds sur un sol de plus en plus incertin avant de se remettre en garde.

Oui, Perséphone, j'irai jusqu'au bout, dussé-je brûler le peu qu'il me reste d'énergie. Mais ce n'est pas à toi que je dois l'apprendre puisque toi et moi, nous sommes pareilles. Perséphone... Ma rivale... Ma soeur

Bruny/Freyja

Hp = 91
Cs = 10 (45 - 35)
Pa = 50 (55 - 5)
Pp = 44

Attaque reçue - aucune

Agile : Esquive les coups physiques pour seulement 1 PP au lieu de 2.

Capacité utilisée - Ailes du Faucon

Perséphone

Attaques portée = aucune
coups physiques portés = 5

Effet en cours contre Persé

Chats célestes (2/3)
Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Ven 18 Fév - 11:15

La vane était parvenue à repousser son attaque et à la le lui renvoyer! Ses traits s'étaient figés à la vue de la magnifique paire d'ailes apparaître dans le dos de Freyja, la rendant semblable à un ange vengeur. Ainsi, la Rose des Enfers avait vu sa propre attaque lui être renvoyé. Le retour de bâton était certes moins puissant, et n'avait que très peu ébranlé la belle, mais il n'en demeurait as moins qu'elle n'avait guère goûté à la petite capacité de son adversaire.

Le silence fut soudain rompu lorsque Perséphone partie dans un petit rire sardonique, dû certainement au comique de la situation. Car après tout, s'il y avait bien un constat à faire, se serait certainement le suivant: Freyja et elle-même possédaient des techniques similaires! Et tandis que sa capacité d'autoguérison faisait son effet en refermant les plaies causées par les ronces démoniaques, Perséphone, galvanisée par les blessures qui lui ont été affligé, esquiva sans la moindre peine les coups que tentait vainement de lui asséner l'Asgardienne, rient au nez et à la barbe de celle-ci.

Pendant ce laps de temps, les pentes de l'Etna se dissipaient peu à peu. Aux fumées nocives, succédèrent un doux parfum fleuri, des animaux allant par ci, par là, tandis que le décor chaotique se transformait en un magnifique paradis, l'Eden rendu vivant sur Terre. L'astre diurne avait fait son apparition et dominait toute cette verdoyante et enchanteresse vision. Ses doux rayons nimbaient d'une teinte mystique ce lieu, et le croissant de lune se reflétait à la surface d'une immense étendue d'eau.

"- Je sais très bien que tu te battras jusqu'à ton dernier souffle, et ce, même si tes réserves d'énergie sont bien moins importantes que les miennes. A présent, laisse moi te montrer l'image de la terre tel qu'elle serait si elle n'était pas polluée par la présence toxique de l'Homme. Voilà ce à quoi elle ressemblerait. N'est-ce pas l'image même du Paradis?"

Tout en parlant, Perséphone s'avançait en direction de l'étendue aqueuse. Un pied venait de se poser sur la surface, puis un autre. Non Freyja n'était pas entrain de rêver, la reine des Enfers marchait bel et bien sur l'eau. Parvenue au milieu du lac, la Belle s'immobilisait alors qu'une sphère de l'élément vital venait à l'entourer. fermant les yeux, la jeune femme adoptait une position fœtale, et de ses lèvres carmines, s'échappait un murmure:

"- Sphère de vie."

A peine ces trois mots furent-il chuchotés, que l'eau commença à s'agiter. Du simple clapotis, celle-ci se mua rapidement en quelque chose de plus terrible. Les gouttelettes devinrent aussi tranchantes qu'une lame de rasoir et foncèrent droit en direction de la vane pour la lacérer de part en part, sans le moindre ménagement.

Spoiler:
 

Lorsque l'onirique vision disparue, Perséphone se tenait là, immobile, en bien meilleur état. Oui l'eau avait des vertus curatives, et cela venait d'être prouvé. Un sourire en coin, et voilà la Déesse qui s'élance, bien plus rapide qu'avant, afin de porter cinq coups à Freyja, avant d'effectuer des saltos arrière pour se mettre hors de portée.

"- Nous devrions en rester là. Tu devrais songer à Asgard. Que crois-tu qu'il va se passer à présent que vous avez trahi les Marinas et les Spectres? Sans compter que maintenant, tu vas avoir Loki sur le dos? Il serait temps que tu penses plus que sérieusement la protection du Royaume. Morte, tu ne serviras plus à rien."


Perséphone

Attaques Reçues:
Renvoi d'attaque Demonic's brambles (-15 HP)
Atouts: Méga métabolisme (+4 Hp et 4CS/Tr)

Handicap: Maladroit (utilise 3 PP au lieu de 2)

HP: 167 (171-15-3+10+4)
CS: 123 (139-20+4)

PA: 70 (75-5)

PP: 65 (80-15)

Effet Attaque: -3HP (3/3)

Freyja:

Coups reçus: Sphere of life (-20 HP) + 5 attaques physiques (-5 HP)
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Ven 18 Fév - 22:56

Sur les pentes de l'Etna, Freyja avait vu sa dernière suite de coups bloquée intégralement par Perséphone. Son rire ne lui avait d'ailleurs pas échappé. Chose qui loin d'énerver la belle l'avait plutôt ramenée à la réalité et à l'importance vitale de rester concentrée.

Celle-ci ferma alors ses longs yeux de jade, étouffant le rire qu'elle aussi aurait pu avoir. Leurs techniques étaient si semblables si proches. Après tout, cela ne faisait encore que rappeler l'ancien lien existant autrefois entre elles.

Quelques instants s'écoulèrent ainsi, la tigresse reprenant son calme, rassemblant ce qu'il lui restait de forces. le combat touchait à sa fin mais comme l'avait si bien souligné Perséphone, jamais, elle ne plierait.

Une nouvelle douceur apparut soudain, enveloppant son corps meurtri de tant de coups. Puis, ce fut un chant caractéristique qui vint charmer ses ouies toujours aussi fines. La mélodie de l'eau jaillissant des sources originelles avant d'arroser de sa pureté les terres encore vierges de toute humanité. La somptueuse féline rouvrit alors les yeux, prêtant une attention toute particulière aux paroles de la divine Coré.

Visiblement, sa précédente réussite l'avait galvanisé... Au point de me sous-estimer ? Non, Freyja préférait ne pas songer à cela. Un doux sourire s'était même dessiné sur ses lèvres tandis que l'attaque filait vers elle et que non seulement, elle la contrait mais aussi, en plus, en annulait les effets.

- Ne pense pas pouvoir t'en tirer aussi simplement. Surtout avec ce genre d'attaque. L'eau ne pourra te régénérer. Du moins, pas pour cette fois, tendre Coré.

Admire donc le savoir de la Déesse Guerrière

Spoiler:
 

Ainsi l'eau s'évapora-t-elle avant d'avoir pu accomplir son oeuvre salvatrice avant que Callan ne s'élance droit sur elle, sûre de l'atteindre de nouveau.

Non pas cette fois, chère Callan. S'écria la déesse en bloquant chaque coup avec une facilité déconcertante, faisant la démonstration de toute sa souplesse et son talent.

Puis, ce fut à elle d'attaquer avec autant de fougue et de rapidité, féline jusqu'aux bout des griffes sous le regard de jade d'Amour. Cinq coups rapides et imprévisibles Freyja variant le rythme et la direction à une allure vertigineuse jusqu'à ce qu'elle s'immobilise soudain avant de reprendre ses distances avec Perséphone.

Sa vision commençait en effet à se brouiller tandis que la voix de son ennemie se faisait lointaine. Son aura elle-même vacillait. D'ici peu, ce serait son cosmos qui s'éteindrait telle une flamme de glace soufflée par le vent de la mort... Mais, malgré tout, elle avait encore sa fierté. Aussi rassembla-t-elle ce qu'il lui restait de force elle pour façonner un dernier objet. Une lance de glace aux reflets ambrés mais qui loin de se dresser l'accompagnerait dans sa défaite...

Un dernier vent froid balaya alors l'Etna, l'ultime manifestation cosmique de la déesse vane.

Et Freyja leva l'arme avant de la planter d'un seul geste dans le sol. Aussitôt sa forme et son sommet se modifièrent, prenant au final la forme d'un frêne stylisé... D'un frêne cosmique. Une allusion qui ne pourrait en aucun cas échapper à Callan... Voire même à Coré.

Plus aucune parole ne fut échangée... Etait-elle seulement encore utile alors que le cosmos de Freyja s'effaçait sur ce denrier geste.

Asgard...

Bien sûr que je songe à Asgard, Callan...

Comment peux-tu seulement en douter... Et toi peux-tu m'assurer que les marinas ont toujours lutté selon le désir de leur véritable roi ? Ou que l'épouse d'Hadès n'ait pas détourné les paroles du seigneur Odin au profit du roi du monde d'en bas...

Que sais-tu réellement, Callan... Que sais-tu de ce qu'il s'est passé depuis que tu as abandonné Asgard... Du sang versé sur les terres du grand nord ou au Sanctuaire... Cette guerre a vu le retour de Loki et la disparition d'Odin. Cette terre que je protègerai et bénirai jusqu'au bout...


Une larme d'ambre brilla un instant au coin de ses paupières avant qu'enfin, elle ne réalise.

Le silence... L'immense silence qui s'était comme abattu sur la terre sacrée de Grèce. Les mouvements de cosmos des Ases se dirigeant vers le grand nord et ceux des spectres regagnant leur Royaume... Les marinas eux-mêmes semblaient quittaient les lieux...

Que signifie ? La guerre serait achevée ? Et Loki lui-même semble avoir déserté le domaine de la déesse...

- Perséphone... Ecoute donc ce silence... Le silence qui vient de s'abattre sur le sanctuaire de la déesse... Que t'inspire-t-il, chère Perséphone ?


Sa voix s'étouffa sur ces quelques mots avant qu'elle s'effondre tout contre le frêne de glace.

Bruny/Freyja

Hp = 81 (91 - 10)
Cs = 0 (10 - 10)
Pa = 50 (55 - 5)
Pp = 29 (44 - 10 - 5)

Attaque reçue - aucune

Agile : Esquive les coups physiques pour seulement 1 PP au lieu de 2.

Capacité utilisée - Déesse Guerrière

Perséphone

Attaques portée = aucune
coups physiques portés = 5

Effet en cours contre Persé

Chats célestes (3/3)



[HRP, Freyja étant totalement à cours d'énergie, le combat s'arrête là

Merci, Persé pour ce magnifique duel]
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   Sam 19 Fév - 7:06

Victoire donc de Persy!
Citation :

Zeus (urio^^) n'étant pas intervenu dans ce Post (puisque juste dans le sanctuaire, vous pouvez réclamer vos récompenses.
Le résultat du combat ne compte plus pour les récompenses de Gs.
Vous obtenez vos gains malgré tout, vu que le combat a débuté pendant la Gs.

Voilà! Direction Post de Récup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Le Monde :: Europe-