RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Temps de paix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Temps de paix   Mer 23 Mar - 17:42

Sortant tout juste de son premier Krusos Sunagein, réunion exceptionnelle réunissant l'élite de la chevalerie d'Athéna, celui qu'on nommait l'Aldébaran depuis l'obtention de son armure d'or du Taureau se devait de s’arrêter quelques instants afin de faire le point sur les évènements qui venaient de s’enchaîner. Fawn venait de laisser son armure libre afin de se consacrer au rôle de prêtre d'Athéna, le nouveau Grand Pope avait d'ailleurs promu Marcus au rang de Général des Armées et confié la mission de renouer contact avec l'Empire Sous Marin.

Une rapide halte à son temple avait été obligatoire afin de réunir les quelques effets personnels qui lui serait nécessaire pour cette mission qui l'obligerait à quitter le sanctuaire quelques jours, mais surtout il pourrait en profiter pour se restaurer, car cela faisait une éternité qu'il ne s'était pas rempli la panse comme il se devait. Les quelques servantes qui étaient assignées au temple du taureau commençaient à bien connaitre son actuel propriétaire et Marcus fut ravi de trouver un petit cochon de lait qui finissait de rôtir dans la partie privé de sa demeure.

-Voila de quoi remplacer celui qui à disparu il y a peu. Pensa le géant à la peau d'ébène.

Arrachant une cuisse du rôti, l'Aldébaran croqua dedans à pleine dent tandis que de sa main libre il attrapa une amphore de vin qu'il débouchonna simplement avec le pouce. Marcus ne savourait pas que son déjeuner, mais également le début de ces temps de paix en espérant ne plus avoir à se battre un jour et consacré sa vie à l’apprentissage afin de transmettre à son tour tout ce qu'il avait lui même reçu.
Revenir en haut Aller en bas
Serafim


Indépendant
avatar

Messages : 322

Feuille de Personnage :
HP:
81/150  (81/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Temps de paix   Lun 28 Mar - 20:32

Arrow Le temple du bélier

Le temple du taureau était beaucoup plus calme et vide que la maison précédent, un soulagement pour Serafim, ce silence était apprécié. Une odeur agréable de viande grillée accueillit le saint dresseur de corbeaux, un fumet qui laissait imaginer qu'un quelqu'un se sustentait ici, mais ou ? A première vu, il n'y avait personne. Comme on pouvait s'y attendre ces flagrances excitèrent l'appétit de ses compagnons à plumes, les corvidés sont avides de chairs putrides, mais ils ne refusent jamais un bon morceau de viande bien rôtie. Serafim eut toutes les peines du monde à calmer ses suivants.

« Silence ou c'est vous qui finirez rôtis. »

Mais comme le dit le proverbe ventre affamé n'a pas d'oreille, inutile d'essayer de raisonner une volée de ventres affamées, a ce propos, il n'y avait pas que les corbeaux qui voulaient gouter du festin, le chevalier d'argent ne serait pas contre manger un petit morceau, depuis le début de la journée il n'avait encore rien avalé.

C'est dans une clameur de croassement que Serafim, s'enfonça dans le temple du taureau. Tout comme dans la demeure de bélier, une impression de puissance émanait des murs. Le chevalier sombre était en admiration devant tant de force.

« Le gardien de cette demeure a l'air d'être quelqu'un de très puissant, tu penses la même chose Corvi ? »

Serafim s'adressait au chef de la nuée qui s'était perché comme à son habitude sur son épaule, la bête se contenta de battre les ailes en guise d'acquiescement avant de prendre son envol pour filer comme un carreau d'arbalète, un peu plus profondément dans le temple.

« Mais ou vas-tu bon sang. »

Voyant son ami s'éloigner de lui, le saint d'argent partit à sa poursuite dans le cœur de la maison du taureau.
Revenir en haut Aller en bas
Kenshiro


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 782

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Mer 30 Mar - 0:01

Arrow Temple du Bélier

"C'est normal que ces escaliers puissent être si long ? J'ai l'impression qu'ils n'en finissent pas"

Voila plusieurs minutes que le chevalier du Dragon courrait à en perdre haleine les marches sans fin menant au temple du Taureau, l'image des deux Saint dorés trottait encore dans son esprit malgré l'ardeur qu'il mettait à monter ses marches. Kenshiro se demandât si le chevalier Aldébaran était comme ses paires ? Sa mère lui avait conté mille histoire au sujet de l'homme le plus fort du Sanctuaire d'Athéna: véritable titan humain à la force incroyable.

C'est l'idée qu'il s'était fait du célèbre chevalier d'or du Taureau, espérant en même temps que celui-ci acceptera de devenir son maître... Sans crier gare; une marche se décolla sous son pied et manqua de peu d’entraîner le jeune bronze dans une chute surement douloureuse. D'un mouvement souple il posa sa main en arrière pour ainsi dire rouler dans les aires, avant de s'élever d'un bond: il vit alors une maison endommagé au loin, surement celle du Taureau.
Une fois revenu au sol, il se remit à courir de plus belle alors qu'une traînée de cosmos marquait son passage avant de le recouvrir complètement.

Le Dragon arriva enfin au temple en à peine quelque seconde, puis il resta ébahi par la vision qui s'offrait à lui: le temple était en ruine. Restant sur ses gardes, il se risqua à l'intérieur de l'immense demeure le bras en protection et le bouclier bien en avant tandis qu'une odeur délicieuse vint lui chatouiller le nez. Toujours sur ses gardes, il sentit qu'il y'avait deux présence en ce lieux: Surement le chevalier qui était partit avant lui, mais l'identité de la seconde personne lui était inconnue.

"Quelqu'un est là ? Je me nomme Kenshiro, Je suis le chevalier de Bronze du Dragon! Quelqu'un m'entend ? Je suis à la recherche du Chevalier Aldébaran !!!"

Cria t-il en espérant une réponse toujours sur ses gardes, mais il trouva le courage de se décrisper et de poser un genoux au sol e attendant le possible maitre des lieux la tête basse.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Jeu 31 Mar - 19:51

Le Chevalier en sa demeure avait commencé à se mettre à l'aise afin de pouvoir apprécier au mieux son repas et par la même occasion ce petit moment de tranquillité après la terrible guerre qui avait secoué le sanctuaire d'Athéna. Ainsi le géant à la peau d'ébène avait prit la peine d'ôter son armure d'or pour enfiler une chemise de lin qu'il n'avait pas prit la peine de lacer, laissant apparaitre la robustesse de ses muscles saillants.

En paix avec lui même, Marcus laissait vagabonder son esprit sur la mission confiée par le nouveau grand prêtre, il lui faudrait allier diplomatie et fermeté pour se faire entendre dans l'antre du Dieu des océans, mais le coeur du chevalier était vaillant et rien ne lui semblait impossible. Tandis que le Saint songeait à sa mission à venir, il senti un cosmos pénétrer son temple, il était donc tout naturel pour son gardien d'aller à la rencontre de l'individu ne serait ce que par politesse, mais le temps que Marcus ne s'essuie les mains et se lève de table, une seconde présence se fit sentir, lui indiquant ainsi que sa présence était plus que requise. Tandis que le premier entré était des plus discret, le second lui ne cacha pas ni sa présence, ni la raison de celle-ci.

-Quelqu'un est là ? Je me nomme Kenshiro, Je suis le chevalier de Bronze du Dragon! Quelqu'un m'entend ? Je suis à la recherche du Chevalier Aldébaran !!!

Appuyé sur son épaule contre le chambrant de la porte qui faisait communiquer le Temple du Taureau et ses appartement privés, Marcus les bras croisés sur son torse et une jambe légérement replié sur celle qui le maintenait debout, interpella les deux chevaliers

-Je suis Aldébaran, Chevalier d'Or du Taureau. Vous tombez à pics Chevaliers, je vais avoir besoin d'un peu d'aide dans une quête et je sollicite votre renfort sinon je ne viendrai jamais à bout de ce cochon de lait. Vous m'expliquerez pour l'un la raison de sa présence et pour l'autre l'objet de sa recherche autour de ma table.

Sur ces mots, le géant se redressa avant de s'en retourner dans ses appartements, invitant les deux hommes à l'y rejoindre. Bien loin du décors riche que certains auraient pu imaginer, le salon de l'Aldébaran était d'une simplicité déconcertante avec en son milieu une table en bois pouvant accueillir généreusement une demie douzaine de grands gaillards entouré de chaque côtés par deux larges bancs, sur le mur de gauche se trouvait un garde-mangé sans aucune fioriture destiné à y entreposer la vaisselle et certaines denrées. Toute la pièce était réchauffée pour une large cheminé trônant dans le mur du fond.

Marcus sorti deux assiettes et deux godets de terre cuite qu'il plaça de l'autre côté de la table et vint reprendre sa place d'origine en face, attendant que les deux jeunes gens veuillent bien daigner partager son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Serafim


Indépendant
avatar

Messages : 322

Feuille de Personnage :
HP:
81/150  (81/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Temps de paix   Jeu 31 Mar - 21:56

Ce maudit oiseau n'en avait fait qu'à sa tête une fois de plus, l'oiseau farceur avait fait faux bond à son dresseur. Serafim pestait de rage en partant à sa poursuite, il pensait avoir fait comprendre à ses alliés volants que les douze temples du sanctuaire étaient des lieux sacrés et que le respect devait être de rigueur face à leurs gardiens, jusqu'à maintenant ses consignes étaient suivies à la lettre, mais le fumet d'un bon rôti avait plus d'influence sur ces animaux que les paroles du chevalier sombre.

C'est peu de temps après avoir entamé la poursuite du corbeau fugitif que le saint d'argent ressentit la présence d'un autre chevalier. Il arrivait de la même direction de lui surement un des occupants de la maison du bélier.

*Je pensais que le bélier te retiendrait plus longtemps, tu sembles avoir de la ressource dragon. *

Ses déductions furent confirmées quand le dit chevalier annonça sa présence. On aurait pu faire plus discret comme présentation et moins tapageur. C'était dans la nature du chevalier du corbeau de faire les choses sobrement et subtilement, mais en y repensant l'impulsion cosmique qu'il avait utilisée au temple du bélier pour signaler sa présence était encore plus tapageuse. Un rictus déforma ses lèvres, il se moquait de lui-même.

*C'est vrai qu'on fait des choses stupides quand on veut se faire remarquer. Allons saluer ce cher chevalier du dragon.*

Se mouvant avec la furtivité d'une ombre, il se posta à la hauteur du jeune homme qui attendait genoux au sol, que le maitre de la demeure du taureau se présente à lui.

« Il faudrait être mort pour ne pas t'entendre chevalier »

Ironisa le chevalier d'argent, accompagné des croassements de ses corbeaux, qui semblaient apprécier l'humour macabre de leur maitre.

« Je cherche aussi le détenteur de l'armure d'or du taureau, je...... »

Serafim fut interrompu par le silence soudain des corvidés, un silence brisé par une voix imposante. Le saint d'argent se tourna en direction de la voix et vit le colosse d'airain sur le seuil de la porte d'une pièce du temple, c'était donc lui, l'actuel Aldebaran. Il était sans sa protection dorée et pourtant il émanait de lui une aura de puissance. Serafim avait déjà rencontré deux autres chevalier d'or et pourtant aucun d'eux ne lui avait fait cette impression, il voyait le chevalier du taureau comme un volcan, une montagne calme pouvant se déchainer et répandre la destruction dans le monde des vivants, il en eut des sueurs froides.

L'Aldebaran leur donnait le privilège de partager sa table, un immense honneur pour le nouveau chevalier qu'il était, mais Serafim n'est pas du genre sociable, il comptait décliner poliment l'invitation, mais son corps le contredit. Surement stimulé par le fin bouquet qui s'échappait de la pièce privée du temple, son ventre se mit à gargouiller, lui rappelant que cela faisait pas mal de temps qu'il était vide.

« C'est avec joie que moi Serafim du corbeau, accepte seigneur. »

Il y avait quelque chose qui gênait le chevalier d'argent, il portait son armure et ne pouvait se résoudre à introduire une arme de guerre dans les appartements privés de l'Aldebaran. Il n'en fallait pas plus pour que l'armure se disloque et se reconstitue dans un éclair bleu argent sur le pas de la porte.

« Je vous la confie mes amis. »

Adressa-t-il à ses corbeaux avant de pénétrer dans la demeure du taureau. La pièce était sobre et lui rappelait sa maison avant que le malheur ne frappe sa famille, le crépitement du bois léché par les flammes de l'âtre lui rappelait les doux moments qu'il passait avec sa mère à surveiller avec impatience le repas qui cuisait. Dans cet environnement familier il se sentait bien et inclina du chef humblement en guise de respect avant de s'installer devant une des assiettes posées par le colosse.

Cet homme était vraiment impressionnant, Serafim décida d'exposer en premier les raisons de sa présence dans la maison du taureau.

« Je vous demande d’excuser mon intrusion dans votre temple, je suis à la recherche de tous les saints du sanctuaire afin de transmettre le message qu'Athéna m'a confié avant de partir pour l'Olympe. »

Serafim marqua une pause, après tout les longues tirades n'étaient pas trop sa spécialité et il avait l'impression que le fougueux chevalier du dragon avait des choses à dire au chevalier à la peau couleur d'ébène.
Revenir en haut Aller en bas
Kenshiro


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 782

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Ven 1 Avr - 19:28

Un frisson parcouru l'échine du jeune chevalier de bronze à l'entente d'un faible rictus. Quelqu'un l'épier dans les ombres;toujours le genou au sol, il essaya de déterminer l'identité de la personne cachée dans le noir. Était-ce toujours le chevalier sombre qui avait quitté le temple avant lui ? Un battement d'aile dans l'obscurité lui fit mettre son bouclier dans la direction du son.

« Il faudrait être mort pour ne pas t'entendre chevalier »


Il faillit sursauter à la voix du chevalier à l'armure argenté ; comment avait-il fait pour se rapprocher autant de lui sans qu'il ne le remarque ? Heureusement que ce n'était pas un spectre sinon il ne se serait pas contenté de le surprendre pensa le jeune dragon. Les croassements qui sortirent de son dos fit froid dans celui du Bronze, il n'a jamais été partisan de corbeaux et les trouvaient un tant soit peu désagréable il fallait l'avouer. Enfin le chevalier les représentant était peut-être un corbeau dans sa façon de penser et d'agir pensa le jeune dragon ;malgré son air sombre il avait l'air sympathique.

Une vois forte s'éleva devant lui et lui fit relever instantanément la tête :un personnage à la peau d'ébène les interpella tous deux avant de repartir vers ce qui émettait l'odeur appétissante qui flottait dans le temple.

-Je suis Aldébaran, Chevalier d'Or du Taureau. Vous tombez à pics Chevaliers, je vais avoir besoin d'un peu d'aide dans une quête et je sollicite votre renfort sinon je ne viendrai jamais à bout de ce cochon de lait. Vous m'expliquerez pour l'un la raison de sa présence et pour l'autre l'objet de sa recherche autour de ma table.


-Je... J'en serais plus qu'heureux Seigneur Aldébaran.

C'est avec un large sourire émerveillé qu'il s'inclina légèrement en prenant son casque à deux mains pour suivre le chevalier d'argent devant lui tandis que son armure se décrocha lentement:révélant un habit blanc ressemblant à une tenue chinoise;bien qu'élevé en Grèce il portait toujours des habits de cet acabit comme le faisait sa mère. Le jeune chevalier aux cheveux long fut surpris une fois qu'il eut passa la porte menant vraisemblablement aux appartements du chevalier d'or:il avait souvent pensé que l'intérieur d'une demeure représentait son maitre ;on lui avait tant vanté la puissance du chevalier du Taureau qu'il crut que celui-ci vivait dans une sorte de demeure fait d'or et d'argent. Ici il ne vit qu'un habitat humble et modeste comme celui où il grandit au côtés de sa mère et il en souriait. Le chevalier Aldébaran semblait être quelqu'un de fascinant.

Il s'installa d'un côté de la table en écoutant ce que rapportait le chevalier d'argent avec attention avant que celui-ci ne s'arrête pour faire une pause, lui laissant à présent la parole, sentant qu'il était le centre de toute l'attention, il respira un coup et regarda le chevalier d'or avec détermination;malgré le fumet du cochon qui lui titillait l'appétit.

"Je me nomme Kenshiro ,Kenshiro Hôkuto fils de Toki Hokuto, chevalier d'or du Scorpion et de Sakura Hôkuto. Je suis un très jeune chevalier peu expérimenté;mon ancien maitre m'a dit de vous rencontrer pour parfaire mon apprentissage et devenir un vrai chevalier d'Athéna:je souhaiterais que vous deveniez mon maître, s'il vous plait."


Termina t'il avec la même détermination dans le regard ainsi qu'un soupire de soulagement pour avoir réussi à dire tout ça. Puis il se tourna vers le saint d'argent.

"Veillez m'excusez d'avoir pris de votre temps:votre message est surement beaucoup plus important que la raison de ma venue ici s'il concerne la déesse Athéna."

Il inclina légèrement la tête et recula pour le laisser délivrer son message un peu gêné de son impatience et de son manque de tact.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Lun 4 Avr - 15:06

Les deux chevaliers présent avaient semblé légèrement surpris par l'invitation du chevalier d'or, à croire qu'il était plutôt rare de se montrer amical envers ses camarades sans se soucier d'un quelconque rang, de la couleur de l'armure ou de celle de la peau. Depuis qu'il était entré au service de son maitre, Marcus n'avait eu de cesse d'être éduqué par des préceptes de tolérance, d'ouverture d'esprit et de modestie. Ainsi il vivait et agissait tout naturellement comme il avait été élevé, dans la plus grande simplicité.

Le premier effet de surprise passé, les deux saints avaient suivi l'Aldébaran et c'étaient installés devant les assiettes préparées par celui-ci expliquant chacun leur tour les raisons de leur présence comme Marcus les avait invités à le faire. Le chevalier du Corbeau avait été le premier à prendre place et avait semble t'il un message de la part de la Déesse Athéna à transmettre à l'ensemble de sa chevalerie. L'Aldébaran avait bien une petite idée du dit message, mais le Saint d'argent devait sans doute ignorer que la déesse avait adressé son message à tous les chevaliers d'or grâce à son cosmos empreint de douceur et de paix, malgré cela il permettrait au Corbeau d'adresser son message et de le décharger de cette tâche sans fin.

Le second chevalier semblait encore plus intimidé et alliait une légère naïveté qui fit sourire le colosse, lui rappelant sa propre jeunesse et sa première rencontre avec l'élite de l'armée sainte. Sa demande quant à elle eut le mérite de surprendre Marcus à son tour, le chevalier du Dragon souhaitait entrer à son service et ce par le conseil de son ancien maître qui semblait être l'ancien Chevalier d'or du Scorpion. Marcus ne le connaissait pas, mais un souvenir lui revint en mémoire, un souvenir très ancien datant de quelques jours à peine après sa première rencontre avec son propre tuteur. Celui-ci lui avait confié être à la recherche d'un nourrisson, fils de son meilleur ami qui avait perdu la vie, les souvenirs étaient encore un peu flou, mais ceux-ci permirent à l'actuel Aldébaran d'en comprendre la majeure partie des tenants et aboutissants de la requête du jeune saint.

-L'Aldébaran que tu cherche et qui fut l'ami de Toki du Scorpion n'est plus, j'en suis d'autant plus navré qu'il était mon maître et aujourd'hui c'est à travers moi que vit son enseignement et ses valeurs.

Marcus qui avait déjà fait son deuil savait ce que représentait ce genre d'annonce et il décida donc de laisser le temps au Dragon de digérer la nouvelle. Ce dernier cherchait une personne qui lui aurait montré la voie à suivre, mais aussi une personne qui pourrai le rapprocher du souvenir de son père et cette personne n'était plus. Peu être l'Aldébaran pourrait tout de même s'occuper de son apprentissage, mais avant cela il faudrait laisser Kenshiro y réfléchir et le laisser arriver à cette conclusion tout seul, comme une sorte de première leçon. Laissant le Dragon à ses pensées, Marcus se tourna vers le chevalier d'argent.

-Etant un Saint moi même je pense remplir les conditions pour que me transmette ton message non ?

Marcus avait affiché un petit sourire en coin pour Serafim, l'invitant ainsi à se détendre malgré l'atmosphère un peu dure qui venait de s'installer, puis voyant qu'aucun de ses deux invités n'avaient osé se servir, l'Aldébaran coupa deux beaux morceaux du cochon de lait qui trônait au milieu de la table et en plaça une pièce dans chacune des assiettes vides en attendant les réactions de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Serafim


Indépendant
avatar

Messages : 322

Feuille de Personnage :
HP:
81/150  (81/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Temps de paix   Lun 4 Avr - 21:20

Avec des oreilles intéressées, Serafim écouta les motifs de la présence du chevalier de bronze dans ces murs. C'est avec une réelle surprise qu'il apprit que Kenshiro était le descendant d'un chevalier d'or. Ce Toki du scorpion, il ne le connaissait pas, mais un frisson parcourut son échine, quand le chevalier du taureau expliqua que le précédent Aldebaran était mort. La vie d'un saint semble courte, trop courte, est-ce que l'ancien porteur de l'armure d'or du taureau serait tombé au champ d'honneur ? Une mort que certains qualifieront de digne, mais pour le corbeau, mourir signifie qu'il avait été assez faible pour se faire battre. Un mort ne mérite aucun autre égard que de repaitre les charognards, c'est cela que la vie lui avait enseigné, c'est pour cela que son but était d'obtenir le plus de puissance.

Une multitude d'interrogations envahirent son esprit, sa curiosité était excitée par le flot d'information qu'il venait de recevoir, mais la voix ferme de l'Aldebaran l'interpella. Ah oui le message, ce divin fardeau qui le gênait plus qu'autre chose, le forçant à entamer le dialogue avec ses semblables humains, chose qu'il préférait éviter.

« J'étais présent quand Apollon est venu convoquer Hadès et Athéna pour l'Olympe, avant de quitter le sanctuaire, elle m'a demandé d'aller querir l'aide de tous les protecteurs afin de reconstruire Rodorio et de conduire les blessés à Ahires. »

En prononçant cette phrase, Serafim, revit l'homme que lui et Signun essayait de secourir des décombres, mais aussi le châtiment que le dieu solaire avait infligé à la victime. L'image du tas de cendres de ce qui fut jadis un homme revint hanter son esprit, du coup le morceau de viande que lui avait servi le chevalier d'or paraissait moins appétissant.

« J'ai déjà rencontré Signun du sagittaire, Shion du bélier, Henriques de l'Hydre, un étrange chevalier dont j'ignore l'identité, toi, Kenshiro et vous seigneur Aldebaran. J'espère que je n'aurais pas besoin de rencontrer tous les chevaliers d'or pour accomplir cette mission. »

Serafim espérait qu'il pouvait mettre à sa mission, que les chevaliers d'or qu'il venait de rencontrer iraient rapporter cette nouvelle au grand pope et qu'il pourrait reprendre son train de vie habituel.

« Cela a beau être une requête de la déesse Athéna, je la trouve un peu barbante. »

C'était dit avec légèreté, mais comme à son habitude le dresseur de corbeaux disait ce qu'il pensait sans arrière-pensée. Le gardien du temple du taureau lui avait fait l'honneur de lui servir un beau morceau de cochon, il fallait donc lui faire honneur, bien que son appétit ait été subitement coupé, il empoigna le morceau de viande et en arracha une bonne bouchée. Son visage s'illumina quand il goutta la viande rôtie à point, un vrai régal que voulait goutter à son tour un autre participant qui n'était pas invité. Corvi, le corbeau fit son apparition et se posta sur la chevelure sombre du sombre, nul besoin d'être doué comme Serafim, pour comprendre le sens des cris rauques de l'animal, il réclamait sa part de pitance.

Serafim était gêné, mort de honte, face à l'impolitesse de son compagnon, aussi il essaya de trouver un autre sujet afin d'attirer l'attention ailleurs que sur l'oiseau sombre.

« Seigneur, vous avez dû la sentir aussi cette immense explosion de cosmos qui venait des appartements du grand pope, qu'était-ce donc ? »

Le maitre des corbeaux faisait allusion à cette forte déflagration de cosmos qui l'avait perturbé alors qu'il était en compagnie de Signun et du dieu Apollon à Rodorio. Signun avait dû partir suite à ce signal, mais le saint d'argent ignorait ce qui avait motivé cet appel.

« Et toi dragon l’as-tu ressentit aussi ? »


[hrp] voici le lien de mon passage a Rodorio
http://www.saints-of-thepast.com/t4129-apres-la-bataille-la-reconstruction-libre[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Kenshiro


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 782

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Sam 9 Avr - 1:09

Un bruit de vitre cassée se répercutât dans tout l'être du jeune dragon aux cheveux noir tel un écho macabre qui venait de souffler sur ses espoirs et ses rêves... Kenshiro avait porté toute son attention sur le chevalier du Taureau à la première syllabe, au premier son provenant de sa bouche comme un papillon de nuit pouvait être attaché à la lumière. Seulement pour lui comme pour le papillon : à trop s'accrocher à la lumière des mots du géant du Taureau ;il venait de se bruler les ailes quand il entendit que celui qu'il cherchait n'était plus de ce monde.

C'est avec un air blême que le jeune homme se figea à la fin de la phrase de l'Aldébaran; il venait de comprendre que l'un des derniers liens menant à son père venait de se déchirer net comme tranché par un couteau tombant du ciel par la bouche du géant couleur nuit. Le pauvre garçon semblait complètement absent du reste de la conversation entre les deux protagonistes présent à cette table. Perdu dans ses pensées ;le dragon aux yeux bleue essaya de trouver quelque chose pour à quoi ce raccrocher pour ne pas sombrer dans le désespoir d'une quête avant aboutire à quelque chose qui venait de briser ses espoirs.

"..."

Même l'odeur du cochon dans son assiette ne pu faire sortir le jeune homme aux cheveux long perdu dans ses pensées, se demandant que faire à présent. Seulement si la magnifique pièce de viande ne l'avait pas plus atteint que ça, ce ne fut pas le cas du corbeau affamé du saint à l'armure argenté: le seul croassement du volatil réclamant une part de l'appétissant morceaux que tenez Séraphim en main. Kenshiro eut un frisson en regardant l'oiseau sombre qui semblait l'avoir tiré de sa torpeur; preuve que ce genre d'oiseau ne le laissait pas indifférent.

Il pris une courte inspiration avant de lorgner le morceau de cochon dans son assiette: morceau savoureux, du moins au regard pensa Kenshiro avant de joindre ses deux mains ensemble.

"Itadakimasu!"

Dit-il à l'attention de l'Aldébaran avant de croquer dans son morceaux à pleine dent. Ses yeux se remplirent de lumière alors qu'il réussit à retenir un "hum" des plus significatifs à la douce saveur du cochon qu'il mangeait. Après avoir monté les deux premiers temple du Sanctuaire et avoir écouté les révélations du chevalier du Taureau: ce repas était plus que bienvenue pensa t'il avec le sourire alors que la discussion entre les deux autres chevaliers continuaient. Quant à lui, il se dit qu'il arrivera plus à réfléchir le ventre plein et surtout en profiter pour essayer de cerner le chevalier d'or durant ce repas; comprendre ce qu'il pourrait faire à présent.

Pour la question du chevalier au corbeau : on ne répond pas la bouche pleine quand on est poli.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Lun 18 Avr - 19:33

Comme il s'y attendait, le Chevalier du Dragon avait été bouleversé par son annonce et Marcus avait délibérément choisi de le laisser faire le point seul avec lui même tout en continuant de l'observer du coin de l'oeil, ainsi il pourrait savoir si ce jeune chevalier de bronze avait les capacités requises à un éventuel apprentissage. Pendant ce temps le géant à la peau d'ébène porta son attention sur le second convive qui s'avéra être d'un naturel assez déconcertant ce qui lui donnait un air des plus sympathique.

Ainsi il commença par parler de sa mission divine qui lui paraissait des plus barbantes et devant le naturel dont il avait fait preuve, Marcus ne put s'empêcher d'afficher un léger sourire qui se transforma en un éclat de rire devant la mine gênée du Chevalier du Corbeau lorsque son animal totem vint rejoindre le groupe en se posant sur son épaule.

-Mouahaha, heureusement que je n'ai pas un taureau qui s'invite également à table !!!

Fier de sa propre blague, l'Aldébaran en rit pendant quelques instants avant de finir par reprendre un semblant de sérieux et de répondre aux multiples interrogations de son camarade.

-Le cosmos que tu as senti était un appel à une réunion exceptionnelle de tous les Chevaliers d'Or dont je viens tout juste de sortir, il est donc normal que tu n'en aies pas compris la raison. Au cours de cette assemblée notre Déesse en a profité pour nous transmettre le message que tu détiens et des mesures ont déjà été prises pour cela, tu peux donc considérer ta mission comme accomplie Chevalier, le Sanctuaire t'en remercie.

Le Chevalier du Taureau avait fait d'une pierre deux coups en répondant aux attentes de Serafim, laissant ainsi le temps au Dragon de se remettre de ses émotions et même s'il faudrait encore un peu de temps à ce dernier pour faire complètement le tour des dizaines de questions qui devaient le hanter, Marcus lui n'avait pas vraiment tout le loisir de profiter ad vitam eternam des plaisirs de la table car s'il voulait remplir sa propre mission il lui faudrait s'activer légèrement.

La présence de ces deux chevaliers arrangeait bien les plans de l'Aldébaran qui était justement à la recherche d'une escorte afin de rendre son périple jusqu'au Sanctuaire Sous Marin plus conventionnel.

-Chevaliers c'est à mon tour de vous faire part d'une requête. Je me suis vu confier la lourde tâche de renouer des liens diplomatiques avec l'Empire de Poseidon et je suis à la recherche de compagnons d'armes afin d'officialiser ma mission et d'éviter ainsi de lui donner un caractère personnel, souhaiteriez vous vous joindre à moi ?

Marcus avait parlé humblement en faisant abstraction d'une quelconque hiérarchie, considérant simplement ses deux invités comme des frères d'armes, serviteurs d'Athéna tout comme lui. Puis après un léger moment de silence, le Chevalier d'or reprit la parole jugeant bon de préciser.

-Il va sans dire que le départ sera imminent.

Le géant avait à présent terminé son assiette et repus il avait croisé les bras comme le faisait son maître lorsqu'il avait bien mangé. Il ne restait plus qu'à connaitre la réponse des deux intéressés avant de lever le camp.
Revenir en haut Aller en bas
Serafim


Indépendant
avatar

Messages : 322

Feuille de Personnage :
HP:
81/150  (81/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Temps de paix   Lun 18 Avr - 22:39

Quel était donc ce silence de la part du jeune dragon qui était, il y à peine quelques minutes si bruyant. Etait-ce parce qu'il n'avait pas ressenti le déferlement de cosmos dont faisait allusion le saint d'argent où était-ce la nouvelle de la disparation du précédent Aldébaran qui faisait encore écho dans son âme. Le chevalier aux corbeaux regardait curieusement le jeune homme, se demandant pourquoi l'annonce du décès d'un homme qu'il connaissait à peine lui faisait tant de peine, tans pis, de toutes les façons, Serafim ne connaitra jamais ce genre de sentiment, lui qui a définitivement fermé son cœur, du moins c'est cela qu'il pense.

Le chevalier d'argent fut soulagé de voir que le maitre de la maison du taureau, n'avait pas pris comme une offense l'intrusion de son ami à plume dans ses appartements. Serafim sourit discrètement en réponse à la plaisanterie de l'imposant homme, tout en glissant un morceau de viande rôti à son compagnon. Mais ce qui fut le plus plaisir au chevalier fut l'autre déclaration du saint dorée, une réunion extraordinaire entre les douze plus grands guerriers du sanctuaire et plus important qu'il était déchargé de sa mission.

Il sentit son cœur battre tel un oiseau en cage qui voulait s'envoler quand le saint du taureau lui exposa ses projets. Une visite au sanctuaire sous-marin, évidement qu'il voulait y être, de sa jeune existence de chevalier, il n'avait jamais eu l'occasion de voir d'autres guerriers que ceux du sanctuaire.

« C'est un soulagement que ces mesures ont été prises, la dernière fois que je suis passé à Rodorio, il ne régnait que désolations et ruines. »

Puis en ramassant une des plumes sombres que Corvi avait laissé tomber sur la table il ajouta.

« C'est aussi une chance pour moi de vous avoir croisé, je n'ai jamais vu de Marinas et j'avoue que ce sera un honneur pour moi d'être votre escorte pour cette mission diplomatique. »

Cependant, l'expression de joie réelle et non feinté du chevalier laissa place à un air plus grave et sérieux. Machinalement le maitre des corbeaux avait commencé à faire vriller la plume noire, en faisant rouler le Calamus de celle-ci entre son pouce et son index.

« Mais ne devriez-vous pas plutôt demander à d'autres chevaliers d'or de vous accompagner dans cette mission. »

Serafim pensait que les grands voyages attirent souvent de grands dangers, si comme il le pensait, L'Aldébaran avait été officiellement chargé par le représentant d'Athéna d'établir ce lien diplomatique avec le peuple sous-marin, alors nuls doutes que les ennemis du sanctuaire tenteraient de l'abattre. Serafim était un novice et le jeune Kenshiro avait l'air de l'être aussi.

Justement le jeune dragon était bien silencieux, il avait peut-être son mot à dire. Serafim tourna sa tête en sa direction afin de bien capter son regard quand il répondra au Taureau.
Revenir en haut Aller en bas
Kenshiro


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 782

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Mer 20 Avr - 22:47

La parole était maintenant donné: le géant d'ébène venait de répondre à la question de son homologue du corbeau après avoir ri à gorge déployé quand le corbeau de Seraphim venait de se joindre à la table des trois saints. La déferlante de cosmos dont parlait le chevalier d'argent était en faite un appel pour chaque chevalier d'or présent au Sanctuaire sacré avant que la déesse de la sagesse ne leur apparaisse pour transmettre le même message que le chevalier aux plumes noirs. Quoi que songea le chevalier de Bronze, il avait eu une drôle de sensation ce matin à Rodorio. Le jeune homme s'occupait des malades quand quelque chose attira son attention et le fit se retourner dans la direction du Sanctuaire sacré d'Athéna comme appelé par une présence invisible, néanmoins ses capacités à détecter le cosmos ne purent lui indiqué que l'étrange sentiment qu'il ressentait était en fait un cosmos puissant. Maintenant qu'il savait ça, il comprid à l'instant qu'il avait encore énormément de choses à apprendre pour devenir un vrai chevalier d'Athéna... Et un seul homme pouvait l'aider à le devenir.

C'est alors que le grand chevalier de jais posa une requête aux deux jeune hommes, Séraphim accepta sans sourciller alors que le chevalier du dragon se mit à réfléchir un instant: Il n'avait jamais imaginé qu'il était possible à de proposer à de jeunes Bronzes de faire parti de l'escorte d'un chevalier d'or , et quelle escorte ? On lui avait conté que la puissance des chevaliers d'or pouvaient briser le ciel et fendre les montagnes. Du moins, la perspective de voir de ses propres yeux le royaume légendaire caché sous l'océan est une perspective des plus intéressante. Mais ce fut une autre pensée qui détermina le choix du Jeune saint ainsi que son regard quand il s'adressa avec force et détermination au chevalier du Taureau.

"Comme vous l'avez surement compris je suis un jeune chevalier et à ce titre j'ai encore besoin d'apprendre pour être digne d'être un chevalier d'Athéna comme l'était mon père. Mais en venant à vous je viens de comprendre pourquoi j'étaie venu: Je veux être un chevalier d'Athéna moi aussi pour ce qui s'est passé à Rodorio ne se reproduise plus, je ne sais que guérir les gens: je peux soulager leurs douleurs et calmer leurs maux mais je ne sais pas comment les défendre... Je veux pouvoir faire plus! Je veux venir avec vous"

C'est un chevalier différent de celui qui venait de pénétrer dans la maison pour prendre connaissance sur ses origines; c'était maintenant un jeune homme déterminé par les visions de Rodorio et de sa propre ignorance qui parlait: il ne voulait plus seulement suivre la voie de son pére; il voulait trouver sa place maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Dim 24 Avr - 1:47

La chaise en bois sur laquelle avait laissé entendre son craquement caractéristique lorsque Marcus était venu s'appuyer de tout son poids sur son dossier, les bras croisés sur son torse le géant attendait patiemment la réponse de chacun de ses invités. Ce fût le chevalier du Corbeau qui le premier donna une réponse positive à son ainé non sans une légère inquiétude que Marcus choisit d'apaiser en temps voulut. Cet homme semblait à la fois aussi sombre que les plumes de son animal de compagnie et aussi avide d'apprendre qu'un enfant plein de vie. Marcus lui devinait un lourd passé, à croire que la vie d'un Saint d'Athéna était synonyme de pertes cruelles ou était ce parce qu'ils avaient connu les pires tragédies qu'ils étaient les plus à même de respecter et défendre la vie.

Le chevalier du Dragon quant à lui semblait avoir réussi à faire le point, attitude que Marcus apprécia. Savoir allez de l'avant était primordial pour un chevalier sacré, car le passé ne servait qu'à éviter de reproduire les mêmes erreurs afin de rendre le futur meilleur et c'était ce que Kenshiro semblait avoir fait en acceptant l'invitation de l'Aldébaran. Les deux convives ayant donc choisi d'accompagner, l'heure était venue de lever le camp, ainsi Marcus se leva de sa chaise et fit le tour de la table et posa une main sur l'épaule de chacun de ses frères d'armes en commençant par regarder Serafim.

-Ce n'est qu'une mission diplomatique des plus classiques, nous sortons d'une guerre terrible et chaque camp se doit de panser ses plaies plutôt que d'en ouvrir d'autres. Les mots seront notre arme principale aujourd'hui. Quant à toi dit Marcus en se tournant vers Kenshiro, je ferai en sorte de t'apprendre ce que je sais pour que tu puisse défendre au mieux tes idéaux.

Ne souhaitant pas s'étendre plus sur le sujet pour le moment, l'Aldébaran se redressa et lâcha ses deux invités avant de se rendre dans le coin de la pièce où siégeait la seule preuve du statut hiérarchique de son propriétaire, brillante comme l'or le plus pur, la Pandora Box de l'armure sacrée émettait un léger rayonnement cosmique qui était à la mesure exacte du cosmos du Saint. Marcus en saisit l'une des lanières de cuir et lança la boite sur son dos en la maintenant que d'une main, puis se dirigeant vers la porte qui menait à son temple à proprement parler il se retourna vers les deux chevaliers.

-Chevaliers, le Sanctuaire Sous-Marin nous attend...

L'Aldébaran accompagna ses paroles d'un petit mouvement de tête indiquant qu'il était temps de se mettre de se mettre en route.

Arrow Temple du Bélier
Revenir en haut Aller en bas
Serafim


Indépendant
avatar

Messages : 322

Feuille de Personnage :
HP:
81/150  (81/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Temps de paix   Lun 25 Avr - 12:16

L'enthousiasme et la détermination de Kenshiro du dragon étaient contagieuses, Serafim observa le saint de bronze avec un petit air amusé. Il n'y avait rien de condescendant à son attitude, c'est juste que ce jeune homme avait quelque chose d'intéressant, le saint au corbeau le sentait comme une prémonition, ce jeune saint fera peut-être parler de lui plus tard, mais il ne savait si ce sera en bien ou en mal.

Le taureau avait trouvé des mots qui étaient censés rassurer le maitre des corbeaux, mais ce fut tout le contraire. Deux camps blessés ? C'étaient bien le problème, l'odeur du sang flottait encore sur le sanctuaire et comme il le savait très bien, il n'y a pas de meilleur appât pour attirer les charognards. Oui dans cette situation le sanctuaire était comme un lion blessé, il avait beau avoir de puissantes griffes et de crocs acérés, que pourra-t-il faire contre l'attaque surprise d'un ennemi inconnu ?

Le sombre chevalier pensait bien que la situation était tendue, il comptait en faire part au colosse, mais la main puissante de celui-ci s'était posée sur son épaule. Serafim ressenti de la sécurité au contact du chevalier d'or. Cette sensation ne dura qu'une fraction de seconde, mais après, le saint d'argent fut convaincu que cette mission ne pouvait que se passer bien.

« Très bien noble Aldébaran, espérons juste que nos ennemis guérissent moins vite que nous. »

Sur ce trait d'humour noir, le jeune chevalier se leva et inclina la tête respectueusement en direction du chevalier du taureau.

« Merci, pour ce repas et pour l'honneur que vous m'accordez en me conviant à cette mission »

Il fallait maintenant se préparer, Aldébaran semblait vraiment croire qu'il n'userait que de ses mots, il n'endossa pas son armure et la laissa dans son coffre. Dommage, Serafim espérait tant voir l'armure de celui qu'on considérait comme le plus puissant des douze saints d'or.

*Tant pis, espérons aussi qu'il n'ait pas à le revêtir*

Pensa-t-il secrètement alors qu'il endossait sa protection d'argent. Les corbeaux tel un aréopage, s'étaient rassemblés autour de lui, l'observant avec curiosité. L'instinct de ses animaux devait leur indiquer que leur maitre se préparait pour mission différente que celle que leur avait confiée la déesse Athéna. Serafim s'agenouilla au milieu de ses amis au plumage noir et leur expliqua la situation.

« Mes amis, les ordres ont changé, nous n'avons plus besoin de retrouver les autres saints, rappeler vos frères, nous partons en voyage, un tres long voyage. »

La nuée sombre s'envola immédiatement et s'éparpilla aux quatre coins du sanctuaire, quant à Serafim il emboita le pas du colossale chevalier d'or, direction la maison du bélier.


Arrow Maison du belier
Revenir en haut Aller en bas
Kenshiro


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 782

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Mer 27 Avr - 15:27

Les bras de Kenshiro se mettait à trembler comme des feuilles tandis que l'imposant géant d’ébène faisait geindre sa table en s'appuyant dessus de ses énormes bras musclés, bien que la mission pour laquelle le jeune dragon venait de se porter volontaire; n'était que purement diplomatique: il était très excité à l'idée de rencontrer le peuple des profondeurs ainsi que de suivre celui qui voulait lui apprendre de quoi défendre ses idéaux; une occasion qu'il ne pouvait manquer sous aucun prétexte s'il voulait devenir un chevalier d'Athéna; un défenseur de la justice et cela le chevalier du Taureau devait surement le sentir a travers la main qu'il venait de poser sur son épaule avec un large sourire.

Souriant, il se leva de sa chaise en s'inclinant tout en remerciant son hote pour ce délicieux repas et en essayant d'imaginer à quoi pouvait ressembler les soldats du dieu Océanique alors que l'Aldébaran partit du coté de son impressionnante armure dorée. Une armure digne de son possesseur remarqua le chevalier du Dragon avant d'imaginer son propriétaire au combat: voir le puissant chevalier d'or en action devait être un spectacle des plus fantastique; enfin espérons qu'ils n'auront pas à allez jusque là pensa le jeune bronze qui remettait son armure couleur jade.

"Merci pour tout Sir Aldébaran..."

Fit le jeune bronze avec un large sourire en posant une de ses mains sur son bouclier avant de prendre lui aussi la sortie de la seconde maison du Zodiaque tout en posant son regard sur son bouclier reflettant le soleil.

*Papa, maman... Je vais devenir un chevalier d'Athéna! Je vais pouvoir défendre ceux qui sont dans le besoin comme vous l'auriez fait. Veillez sur moi ...*

Kenshiro ferma les yeux un instant avant de regarder le soleil; un sourire naquit sur son visage tandis qu'une larme invisible se formait au coin de l'un de ses yeux: Il avait l'impression de voir son père, et il souriait .
Néanmoins notre jeune Bronze eut un petit retour à la réalité quand il vit des dizaines de corbeaux s’envoler aux quatre coins du Sanctuaire tandis que les deux autres chevaliers étaient déjà aux bas des escaliers.

"Attendez, partez pas sans moi !!!"

Termina le jeune Bronze en courant à tout vitesse pour les rejoindre.

Arrow Temple du Bélier
Revenir en haut Aller en bas
Albafika


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 717

Feuille de Personnage :
HP:
166/166  (166/166)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Sam 5 Nov - 16:49

Albafika avait quitté la Chambre du Grand Pope à vive allure, pour pouvoir rallier le Temple du Taureau le plus vite possible. Il gardait bien ce qu'il savait pour lui, sans rien dire aux autres Chevaliers ou gardes qu'ils croisaient sur la route. Lorsqu'il arriva en vue du Temple du Taureau, il pouvait ressentir la présence du Chevalier d'or ainsi que d'un simple Chevalier de Bronze. Le voici coincé, il devait faire quitter le Temple à Aldébaran en toute discrétion sans que l'autre soit au courant de quelquechose. Au pire, Albafika aurait les moyens de le faire terre à jamais, s'il devenait trop curieux. En effet, si la panique gagnait le Sanctuaire, les ennemis d'Athéna auraient un ascendant psychologique sur les Saints. Et tant s'il doit en sacrifier un pour la bonne cause. Le Chevalier des Poissons arriva devant la sortie du Temple du Taureau. Il y pénétra en même temps qu'un fort courant d'air qui transportait les pétales de la roses rouges qu'Albafika tenait entre les mains. Il s'adressa dans le vide à Aldébaran:

Chevalier du Taureau, montres-toi ici immédiatement. Je dois t'emmener de toute urgence dans la Chambre du Grand Pope.


Il espérait bien que le Chevalier d'or se bougerait un peu pour être devant lui le plus vite possible. Sa mission ne méritait d'être retardé sous aucun prétexte, il attendait donc que le Saint d'Or du Taureau se manifeste. Pendant ce temps, il pensait au sort qu'il ferait bien subir à Corell, pour son acte inqualifiable et impardonable. La mort était pour lui un châtiment trop doux. Le Saint des Poissons le torturerai jusqu'à ce que mort s'en suive. Un spectacle qui serait aux yeux d'Albafika très délectable
Revenir en haut Aller en bas
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Sam 12 Nov - 11:53

Arrow Entrée du Sanctuaire

Accompagné de Kenshiro, le Chevalier d'Or du Taureau arrivait enfin en son temple ou il aurait tout le loisir de prendre un peu de repos et un bon bain bien mérité. En effet si la partie logement du second Temple du Sanctuaire était un lieu très simple et humble, la demeure de Marcus cachait une autre pièce bien plus grande que la première. A quelques pas de ses appartements privés, l'Aldébaran possédait de magnifiques bains d'où s'échappait en permanence une vapeur des plus réconfortante. Les bains de la Maisons du Taureau étaient assez spacieux pour que ce dernier invite sans crainte la moitié de la chevalerie d'Athéna, mais rare étaient les autres Saints à en profiter.

-Kenshiro, la nature et les éléments naturels sont une source intarissable de cosmos et tout comme la Terre nous donne sa force, l'Eau elle nous purifie et nous renforce. Prépare toi, tes blessures se refermeront plus vite une fois immerger.

Déposant sa Pandora Box à l'entrée du bain, commença à défaire sa chemise en pensant d'avance aux bienfaits relaxant de sa méditation dans l'eau lorsqu'il perçut le cosmos et la voix d'un chevalier d'or qui l'invitait à se rendre en urgence au temple du Grand Pope. Passant la tête par dessus la balustrade, le géant d'ébène salua celui qu'il reconnu comme être le Chevalier des Poissons.

-Je suis là Chevalier, qu'en est il de cette urgence ? Je rentre à l'instant de Boston et je suis, comme tu peux le voir couvert de boue et de sang, ne puis-je pas d'abord me laver ?!

Marcus se doutait bien que jamais un Chevalier d'élite ne viendrait le déranger pour rien, mais l'appel de la vapeur avait été si fort que l'Aldébaran n'avait put s’empêcher de tenter sa chance.


Dernière édition par Marcus le Dim 13 Nov - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kenshiro


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 782

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Sam 12 Nov - 16:03

Accompagnant le chevalier d'or du Taureau, Kenshiro escalada une à une les marches menant au temple du Taureau; passant par une sorte de passage secret en guise de raccourcit pour éviter de passer par le temple du Bélier. Astucieux pensa le jeune bronze en ressortant par une porte cachée derrière une parois de pierre; ce dispositif pourrait permettre à traverser l'immense domaine d'Athéna sans devoir déranger chaque gardien de temple qu'il faudrait traverser mais aussi de permettre une quelconque fuite ou intrusion... Le chevalier d'or lui faisait-il suffisamment confiance pour lui montrer un secret aussi bien gardé dont personne hormis les vrais chevaliers ne sont au courant de son existence ? Si c'était une marque de confiance: le jeune dragon de jade retrouva le morale qu'il avait perdu à Boston et pressa le pas derrière l'Aldébaran avec le sourire. Une fois qu'il pénétra la seconde maison du zodiaque avec le gigantesque chevalier d'or: il s'étonna de découvrir que le temple du Taureau pouvait posséder un bain aussi grand qu'on pourrait le comparer aux thermes.

Alors qu'il déposa sa Pandora Box prés de celle du chevalier d'or avant d’ouvrir son habit taché de sang; il écouta son aîné lui parler des vertus de l'eau, de la terre et du cosmos. Ces paroles ne lui étaient pas inconnu: sa mère lui en avait déjà parlé alors qu'elle le formait pour avant qu'il ne porte l'armure du Dragon.
Il est vraie que l'eau porté à bonne température avait le pouvoir de soigner les blessures, les désinfecter et soulager la douleur des muscles en les détendant; enfin c'est ce que l'oeil du médecin qu'était Kenshiro pouvait penser à la vue de ce bain. Cependant au diable les raisonnements réfléchi: poussé par la volonté du chevalier d'or et sa fatigue le jeune bronze se contenta d'un simple linge autour de la taille avant de plonger de pénétrer en premier dans l'eau chaude: gardant un minimum de pudeur tout de même.

Soupirant d'aise à l'intérieur de cette chaude douceur, le chevalier de bronze interpella le chevalier d'or.

" Ahhhh...Vous aviez mille fois raisons... Je sens déjà mes blessures se refermer, ma fatigue s’effacer et le mauvais souvenir de Boston s'occulter. Ce bain est la plus belle chose que j'ai connu depuis mon arrivé au Sanctuaire ..."

Cependant il dut se stopper à la vision de l'Aldébaran tournant la tête vers une personne apportant avec lui des pétales de rose en plus d'un message que le jeune bronze ne put entendre. Pourtant il n'y prêta guère plus d’attention alors qu'une aura colossale se forma autour de la maison en dessous de celle du Taureau: même un novice comme Kenshiro sentit ce cosmos titanesque naître dans la maison du bélier et c'est avec stupeur qu'il demanda à l'Aldébaran.

"Quel peut bien être ce cosmos ? Il est gigantesque !"
Revenir en haut Aller en bas
Albafika


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 717

Feuille de Personnage :
HP:
166/166  (166/166)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Lun 21 Nov - 18:46

A peine venait-il de parler, qu'un cosmos se dégageait de l'une des anti-chambres du Temple. Un nuage de vapeur s'en échappait, signe que le Chevalier d'Or du Taureau devait être dans son bain. Il parla à Albafika du haut de son balcon d'où provenait la vapeur, celui-ci pensait sans doute qu'Albafika venait faire une visite de courtoisie.


Allons cesse de discuter, enfile un drap et rejoins moi. Ton apparence physique importe peu devant l'urgence de la situation.

Il n'avait que trop attendu en espèrant qu'Aldébaran se dépèche. Il se devait de faire au plus vite. Quand soudainement un cosmos gigantesque apparut dans la Maison du Bélier. Ce cosmos à la fois si familier et inconnu, couvrait tout les autres présent dans la Maison inférieur. Ses yeux grandit, sa bouche s'ouvrit lorsqu'il comprit de qui il s'agissait. Il ne laissa s'échapper qu'un mot unique avec la bouche grande ouverte :

Athéna ..... dit-il en regardant l'entrée du Temple du Taureau.

Il ne comprenait pas, il avait senti son cosmos s'éteindre. Même Artémis et Apollon l'ont ressenti, c'est donc qu'elle était morte. Mais là son cosmos est plus radieux que jamais, paralysé de surprise, il ne pouvait rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Mar 22 Nov - 23:27

A peine Kenshiro avait il vu les bains qu'il s'y était précipité laissant ainsi à son coté enfant de ressortir. Lorsque l'on suivait la voie du cosmos toute notre enfance et y était dévoué et les plaisirs simples y ont encore plus d'importance, aussi Marcus laissa le jeune Saint à son bonheur pour se concentrer sur son homologue des Poissons.

Le gardien du dernier Temple accentua encore une fois l'urgence de la situation résignant alors l'Aldébaran à reboutonner sa chemise, cependant ce dernier n'eut pas le temps de faire le moindre geste qu'un gigantesque cosmos empli de lumière et d'amour fit son apparition au Sanctuaire. Estomaqué par ce cosmos qu'il reconnaîtrait entre mille, Marcus n'assimila la demande de Kenshiro qu'après quelques secondes.

-Sèche toi et remet ton armure Kenshiro, ce cosmos qui se dirige vers nous est celui d'Athéna et nous devons lui faire honneur.

La situation avait complètement changé en un instant et Marcus ne prêtait plus aucune attention à son confrère qui était de toute façon également concentré sur le cosmos divin. En une seconde l'Aldébaran avait plongé dans la pièce pleine de vapeur et s'y était débarbouillé avant de repasser dans sa chambre. Jetant sa chemise et son pantalon taché dans un coin de la pièce, il sortit d'une commode un pantalon et une tunique propre, enfila des bottes en cuir et regagna le centre de son temple.

Répondant à l'appel de son maître, la pandora box du géant s'ouvrit et laissa l'armure se défragmenter pour recouvrir le corps parfait du Chevalier d'Or du Taureau. Ce dernier enleva son casque qu'il prit sous son bras et s'adressa à son frère d'arme.

-La situation à radicalement changé Chevalier, je t'invite à attendre ici notre déesse...
Revenir en haut Aller en bas
Kenshiro


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 782

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Mer 23 Nov - 17:54

Plusieurs instant passèrent avant que l'esprit du jeune homme en train de savourer un répit durement mérité dans la grande piscine chauffé du Taureau; pour comprendre l'information provenant des deux chevaliers d'ors avec lui. Athéna était ici... La déesse de la guerre venait de les rejoindre au Sanctuaire et voila maintenant qu'elle se trouvait à une maison de celle du Taureau. Nul doute qu'elle viendra ici pensa Kenshiro en devenant aussi rouge qu'une tomate à l'idée que la déesse protectrice de la Terre le trouve en train de se prélasser dans un bain alors que l'heure devait être grave pour expliquer sa venue. Le jeune chevalier du Dragon fila à la vitesse du son hors de la chaleur de l'eau parfumé avec le rouge aux joues de gène ou de honte à l'idée que la divine Athéna puisse le trouver comme cela. Cette gène maladive le fit agir aussi vite que s'il devait disputer un combat à mort: une vraie tornade de jais traversa le temple du Taureau; prenant la direction de sa Pandora Box le chevalier à la chevelure sombre l’appela immédiatement en reprenant ses habits taché de sang; faute d'en avoir d'autre sous la main.

Dans un flash de lumière verdâtre: l'armure du Dragon quitta sa forme totémique en éclatant en plusieurs morceau, recouvrant le corps blessé de Kenshiro qui reprit alors l'avatar du chevalier du Dragon; guerrier au bouclier indestructible.

"Va t'elle venir ici ? Je-je je veux dire: la déesse Athéna va t'elle nous honorer de sa présence ? Je n'aurais jamais imaginé avoir la chance de l'apercevoir..."
*

Le casque en forme de dragon sous le bras et son armure cachant ses blessures; le jeune Kenshiro baffouilla un peu à la simple pensée de pouvoir voir la déesse pour la première fois. D'un pas silencieux il se rapprocha de l'Aldébaran pour atteindre la déesse de la justice.

Revenir en haut Aller en bas
Mashia


Indépendant
avatar

Messages : 1338

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Ven 25 Nov - 1:11

=> Temple du Bélier


    Athéna, à mesure qu'elle gravissait les dernières marches la séparant du Temple du Taureau, se constituait un parfait masque insaisissabilité. Elle était prête à tout entendre, se préparait à toutes les éventualités. Seulement, la Déité de la tactique guerrière avait beau tourner et retourner ses souvenirs en tous sens, chercher en vain ce qui avait bien put déclencher la détresse de ses frères et sœurs, rien ne lui paraissait plausible.
    Rien ne lui venait à l'esprit, ou si, tellement de chose que dans son esprit, cela s'était mué en un tourbillon chaotique! Rien, et beaucoup d'intuitions à la fois. Cette appréhension qui grandissait en son sein commençait à faire son office, à avoir une emprise sur elle alors qu'elle sentait l'énergie d'Artémis si proche et si lointaine à la fois. L'heure des réponses approchait.

    Lui faisant échos, les pas rapides du chevalier d'argent du Lézard la précédait dans un concert vif, rythmé par des bruits souples et secs. La Déesse marqua une pause en haut des escaliers, offrant à  son visage, une ultime et douce caresse du capricieux Zéphyr. Là encore, elle s'aperçut que le croissant de lune, symbole éternel de la très chaste chasseresse, était recouvert d'un voile ténébreux. Un bien sombre présage. Ses inquiétudes, la jeune femme les balaya d'un geste de la main, pour refouler le plus possible, ce sentiment obsédant. Ses pensées se tournèrent vers le Verseau. Ce regard, cette rage qu'elle avait put lire très brièvement dans son regard... et si quelque part il n'avait pas tord?
    Encore et encore, Athéna songea à ce qu'il s'était passé en les terres de Rozan. Puis, soudainement, une vive clarté s'insurgea contre la noirceur charbonneuse des nuages. Les transperçant d'une vitesse folle, Athéna eut le temps de reconnaître l'armure du chevalier de la Vierge prendre la direction du temple de Shion. Elle capta aussi le message d'Asmita à l'intention du Bélier. Un léger sourire fendit ses lèvres vermeilles, galvanisée par ce spectacle, la Déesse finit par entrer d'un pas décidé dans le temple de l'Aldébaran.

    D'une démarche mesurée, élégante, la Sagesse fit son apparition aux côtés du Saint du Lézard. Ses yeux clairs étudièrent la deuxième maison du Sanctuaire avec intérêt, jusqu'à même se perdre dans la contemplation des hautes colonnes sculptées avec adresse. Un bien bel ouvrage, dont la finesse n'avait nul autre pareil: c'était là un savant mélange d'un savoir faire ancestral allié à un goût très prononcé pour l'exubérance des formes.
    Enfin, elle les vit. Tous rassemblés à l'attendre patiemment. En les voyant ainsi, une note de joie s'alluma dans ses prunelles. Heureuse de voir tant de visages souriants, qu'ils lui soient connus ou inconnus.
    Des trois silhouettes présentes, celle du chevalier d'or du Taureau se détachait des deux autres d'une saisissante façon, presque comique tant la physionomie du gardien des lieux était différente de celle du chevalier des Poissons ainsi que celle d'un chevalier de Bronze qu'elle ne connaissait pas, mais qu'elle put identifier comme étant le Saint du Dragon.

    "Bonsoir Chevaliers, me voici de retour au Sanctuaire. Tant de choses se sont déroulées ici comme en Chine, aussi, je vous en prie, que se passe t-il? Connaissez-vous les raisons du transport de mes frères et sœurs?" déclara t-elle d'une voix sans timbre, assez détachée pour ne pas montrer toute son angoisse, mais suffisamment douce pour ne pas les inquiéter outre mesure. Quelque part la question était inutile, car sa sœur serait bientôt là pour l'éclairer, mais l'espoir de l'apprendre de la bouche d'un de ses chevaliers serait une épreuve moins rude, qui sait?
    Son attention se porta sur le chevalier de Bronze, elle lui offrit un petit sourire avant de lui demander : "Je ne crois pas avoir eu l'occasion de te rencontrer auparavant chevalier, quel est ton nom?" Elle avait bien sûr remarqué le vermillon entachant ses vêtements, mais ne fit pas de commentaire, s'en amusant intérieurement. En voilà, de bien valeureux guerriers.

    Artémis n'était toujours pas là , et cette volute de vapeur d'eau chaude qui dansait devant ses yeux eut un effet hypnotisant sur elle, lui rappelant que le corps de son nouvel hôte avait subit de multiple blessures. Couverte de poussière et de sang séché, Athéna ne pouvait se permettre de se présenter ainsi devant sa sœur, même en sa qualité de Déesse guerrière. Elle savait sa sœur très pointilleuse sur le sujet et se rappelait de ses différentes péripéties autour de ses bains nocturnes, le plus souvent interrompus par un quelconque gêneur. Et on ne dérangeait sous aucuns prétexte la Déesse de la Chasse car sa vengeance était terrible! Un vrai véritable fléau!

    "Artémis sera bientôt parmi nous, aussi, je vous abandonne l'espace d'un instant, Aldébaran? Je me permets d'emprunter un moment tes thermes, je ne voudrais pas paraître ainsi devant la Déesse de la chasteté!" Sur ces mots elle s'éclipsa pour aller chercher la quiétude, les bienfaits de l'eau sur son corps fatigué.

    Derrière un paravent, Athéna laissa les servantes en charge de la deuxième maison, la parer d'une robe longue et blanche, épousant ses formes harmonieuse, coiffer sa longue chevelure écarlate , l'orner d'un bijou d'or prenant la forme d'un lys. Signe de pureté.
    Quand elle reparut devant ses chevaliers, la taille ceint d'une pièce d'armure, ce n'était plus la femme fragile qu'elle était tantôt qui leur offrit un sourire radieux, non. Ils avaient devant les yeux la représentation même de la Divinité de la Sagesse et de la Guerre. Proche d'Albafika, la Déesse posa une main qui se voulait rassurante sur son plastron. Dans l'espoir d'apaiser les dernières craintes du chevalier d'or des Poissons. "Soit rassuré chevalier, je vais bien. Je vais t'expliquer les raisons de ma brusque disparition devant ma sœur, ainsi tu comprendras et tes interrogations s'envoleront."

    Athéna rappela à elle dans un faisceau de lumière,Niké à l'aile blanche. Celle-ci alla se poser sur son épaule. Toutes deux attentives, elles attendaient l'arrivée d'Artémis.
Revenir en haut Aller en bas
Léonidas


Black Saint
avatar

Messages : 29
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Temps de paix   Sam 26 Nov - 18:27

Arrow Temple du Pope

La probabilité que deux Déesses de l’Olympe se retrouvent dans un bâtiment construit pour les hommes était pratiquement nulle. Même si ce bâtiment était une Maison du Zodiaque, un des rares lieux saints sur Terre qui méritait l’attention des Dieux, cet événement prouvait à quel point l’humanité était en danger, et à quel point le futur était incertain.

Les deux femmes étaient très semblables : leurs longues robes blanches intimaient la pureté et le respect, tout en laissant deviner les divines courbures de leurs corps parfaits. Et si la robe d’Athéna se distinguait avec des ornements dorés aux courbes volatiles et recherchées, celle d’Artémis était agrémentée de parures bleutées agréables. La Déesse de la Lune se contenta de sourire à sa sœur avant de s’avancer pour venir poser sa main sur son épaule, dans un regard attendrit.

« Oh Athéna, Apollon et moi-même avons bien cru te perdre. Je suis heureuse de voir que tu as pu trouver un nouvel hôte… J’ai ordonné au Chevalier du Capricorne de tuer le renégat du Lion. Un Chevalier tuant son propre Dieu… Jamais nous n’avions vu ça. Ce traître paiera cet affront de sa vie. »

La Déesse se tourna alors vers les différents Saints qui se trouvaient dans la pièce : elle connaissait d’ores et déjà le superbe Chevalier des Poissons, Albafika. Elle put deviner que le second Chevalier d’Or était le Taureau : Aldébaran, Général des Armées du Sanctuaire. Le troisième Saint lui était inconnu, mais la vue de son armure si caractéristique lui indiqua qu’il était le Chevalier du Dragon. La Déesse ne connaissait pas son nom pour autant. Après tout, ils n’étaient pas ses Chevaliers. Mais avec ce qui s’était passé en Olympe, elle avait foi en eux. Eux seuls pouvaient rapporter à la Terre un soupçon d’espoir. Et pour cela, elle les respectait.

« Chevalier des Poissons, je te remercie d’avoir cherché le Taureau, mais avec le retour d’Athéna j’ai préféré venir auprès d’elle afin de m’assurer de son état. Mais l’heure n’est pas aux réjouissances. Chevalier du Taureau, ma chère sœur, l’heure est grave. Même moi, je redoute notre futur. Il est arrivé quelque chose que jamais nous, Divins Olympiens, n’aurions imaginé possible.

Hermès nous a apporté de terribles nouvelles. Après que notre noble père Zeus ait enfermé Poséidon et Hadès dans le Tartare, des félons se sont retournés contre lui et ont profité de sa faiblesse passagère pour l’attaquer en traître. Arès, Eris et Triton ont réussi à vaincre le Dieu des Dieux, le scellant dans une statue. La Déesse Freyja semble s’être échappée à temps en Asgard, mais nous doutons qu’elle s’en soit sortie indemne. Perséphone a ajoutée sa félonie à l’édifice en emportant la statue de notre père en Enfer. »


La Déesse se tourna avec vers Athéna, son regard décidé ne laissant aucun doute sur ce qu’elle comptait faire.

« Ma sœur, j’ai allumé les flammes du Zodiaque afin que l’armée du Sanctuaire soit réunie dans les plus brefs délais. Perséphone, Arès, Eris et Triton doivent être punis au plus vite, avant que leurs pouvoirs n’aient raison de nous. Il nous faut libérer Zeus, quoi qu’il nous en coûte. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Marcus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 790

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Jeu 1 Déc - 10:07

Le léger courant d'air qui traversait le Temple du Taureau faisait flotter légèrement la cape blanche dont s'était paré l'Aldébaran, appuyant encore un peu plus son imposante carrure. Pourtant en rien il n'aurait put égaler la classe et le charisme de sa déesse lors qu'elle posa le pied à l'intérieur de sa demeure, son cosmos gorgé d'amour et de bienveillance envahi instantanément l'espace et à son contact Marcus n'eut pour seule réaction que celle de poser un genou à terre en gage de respect pour sa Déesse.

Le géant d'ébène répondit évidement favorablement à la requête de sa Déesse et fit prévenir les servantes qui allèrent immédiatement quérir un change pour Athéna. Cette dernière ressortie des bains encore plus rayonnante et resplendissante, un seul geste de sa part suffisait à effacer les stigmates des précédentes batailles et les doutes concernant les prochaines.

Aussi lorsqu'Artémis pénétra à son tour dans le second temple du zodiaque, Marcus était des plus serein malgré les tristes nouvelles qui l'attendait. Tristes était un euphémisme pour les révélations dont fit part la Déesse de la Chasse, Zeus avait été enfermé et se retrouvait à présent séquestré au fin fond des Enfers signifiant par là même une nouvelle déclaration de guerre. Fort de son pragmatisme de vétéran, le Général des Armées du Sanctuaire comprit instantanément ce qui l'attendait. Il lui faudrait prendre la tête de l'intégralité de l'armée pour allez libérer le Chronide.

Sachant qu'il s'adressait à des Déesses, Marcus pesa ses mots, mais il lui fallait tout de même faire son devoir et prendre des décisions concrètes car il était en charge de la gestion militaire.

-Nous n'avons donc pas de temps à prendre. Je dois lancer nos troupes à l'assaut du Sombre Royaume le plus tôt possible.

le Chef des Armées avait parlement calmement et fermement, il assumait à présent pleinement son rôle et dirigea son regard vers Athéna pour avoir son consentement et pour lui soumettre une requête.

-Athéna, j'aurais besoin de parler à l'ensemble de la Chevalerie et puisque seul votre cosmos nous relie tous les uns aux autres, j'implore votre aide.


Dernière édition par Marcus le Dim 1 Jan - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kenshiro


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 782

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Temps de paix   Ven 2 Déc - 1:19

Le temps passa soudainement au ralentit pour le jeune chevalier de bronze du Dragon à l'armure émeraude. Lentement, une forme se parant de lumière et de chaleur pénétra l’immense entrée du temple du Taureau d'un pas silencieux. C'est avec des yeux ébahi que le tout jeune saint de l'espoir voyait la forme de la grande déesse Athéna apparaître à son regard. Un souffle frais souleva ses longs cheveux de jais en même temps que la cape du colosse d'or à ses cotés.

''In...Croyable..."

Complètement subjugué par la vision de la déesse apparaissant devant lui; le chevalier de Bronze ne fit pas attention à l'horloge du Zodiaque s'allumant au loin, ni au cosmos écrasant s'approchant d'eux et encore moins les deux chevaliers d'ors autour de lui en train de se plier devant leurs dame. Le pauvre saint était tous simplement hypnotisé par cette apparition divine, cette vision magique le coupa de tout à cet instant précis... Kenshiro ne s’agenouilla pas comme ses paires et resta figé quelque seconde avant qu'elle n'ouvre la bouche pour s'adresser au saint présent.

Rouge de confusion il se précipita pour mettre un genoux au sol avec son casque pour ne pas être plus haut que la déesse; rouvrant un peu au passage l'une de ses blessures dans une plainte étouffé. Essayant de ne pas montrer sa grimace il releva doucement la tête alors que la voix de la déesse de la Guerre s'adressa à lui: prenant son courage à deux mains il lui répondit.

"Kenshiro Du Dragon, Fils de Toki Hokuto pour vous servir, Grande Déesse..."

Une fois cela dit il rebaissa instantanément le visage pour ne pas croiser son regard par gêné ou pas peur de se trouver avec celle qui avait le devoir de défendre leur monde. Silencieusement il écouta les paroles autour de lui; appréhendant alors ce qui aller se passer. Il ne le savais pas encore mais le fils de l'ancien chevalier d'or du scorpion mort il y'a 20 ans était maintenant un vraie serviteur d'Athéna:un vraie chevalier de l’espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Temps de paix   

Revenir en haut Aller en bas
 

Temps de paix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple du Taureau-