RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Arrivé à destination, enfin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roland


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 162

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Arrivé à destination, enfin.   Mer 30 Mar - 19:45

Fraichement devenu le nouveau Chevalier de Bronze du Burin, Roland fit ses adieux au Maître Radulphe. Il est maintenant temps qu’il se rende en Grèce, au Sanctuaire plus précisément.
Prenant les quelques affaires qu’il avait ainsi que la boite contenant l’Armure, il prit la route du sud du Royaume de France jusqu’à Marseille où il prit un navire en direction de l’Italie, puis de là en direction de la Grèce.
Pendant ce long voyage, il se remémore les indications de Radulphe pour trouver le Sanctuaire, du moins un village, Rodorio.

Quelques jours plus tard, Roland posa le pied en Grèce. Un peu perdu, il demanda son chemin aux autochtones, ne donnant qu’une description sommaire de la région concernée, le secret devant être conservé. Après de longues et éreintantes heures de marche, il arriva au détour d’un col et d’une vallée escarpée au village tant recherché.

« Enfin ! me voici à destination ! »
Mais la joie fut de courte durée, car les lieux étaient dans un sale état. La plupart des maisons composant le village étaient détruite, quelques fumeroles s’échappant encore de quelques-unes tandis que d’autre n’étaient qu’éventrées ou partiellement endommagées.
Roland pensa immédiatement aux résultats d’une bataille à coups de canons et autre objets incendiaires.
Malgré tout cela, il y avait de l’animation, visiblement la population n’avait pas trop souffert du moins il subsistait des survivants.
« qu’Athéna soit louée, il y a des survivants. Mais quelle horreur ce désastre. »
Un lieu attira plus particulièrement son attention du fait de personnes entrantes et sortantes. Une taverne surement pensa t-il. Portant la boite sur son dos toujours cachée par un drap de lin. Il entra dans la taverne.
Là se trouvait des villageois, attablés et au comptoir, parlant de tout et de rien, en somme une tranche de vie classique d’une taverne et ce quelque-soit le pays ou le Royaume.

« Bien le Bonjour ! » dit-il assez fort pour être entendu mais pas trop pour interrompre toutes discussions. Il joint alors à ses paroles un geste de la main droite.

Notre jeune Chevalier aux cheveux de feu se tenait là, s’approchant lentement du comptoir afin de susciter une réaction quelle qu’elle soit.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Arrivé à destination, enfin.   Mer 30 Mar - 21:18

Arrow Temple du Bélier

Les mots de Sérafim ne cessaient de revenir sans cesse en sa mémoire. Beaucoup disaient que les corbeaux étaient des oiseaux de mauvaises augures. A vrai dire, il semblait que les circonstances avaient fait de cet adage une vérité. Sérafim, le Saint d'Argent du Corbeau avait été porteur de nouvelles. Pour n'importe qui, elles auraient été message d'espoir, ...d'encouragements. Pour Henriques, elles avaient un goût amèr!

Athéna devait se présenter devant un conseil des dieux nouvellements formé. Pour y faire quoi? Aparemment pour y être jugée. En soi, c'est cette idée que se refusait de croire le Saint de l'Hydre.

Et après avoir, à son tour, délivré son message à Shion, gardien du Temple du Bélier, obéissant à la dernière volonté d'Athéna, Henriques se rendit à Rodorio, pour y aider les pauvres rescapés à tout reconstruire.

Tout n'était que ruines. Les miraculés se comptaient sur les doigts d'une main.

Il y avait encore une taverne qui semblait n'avoir que peu souffert du cataclysme. Un Cosmos étranger et nouveau s'y faisait sentir. Henriques se décida à y aller.

La mine des habitués n'était guère à l'euphorie, malgré l'alcool. Un étranger semblait vouloir prendre des nouvelles. C'est de lui qu'émanait ce nouveau Cosmos.

Le Saint de l'hydre s'approcha.

"Ce n'est pas le meilleur des endroits, mais je suis ravi de faire ta connaissance ici,...Chevalier!"

Henriques s'était montré courtois. Il voulait en savoir plus, avant de s'imposer en juge inquisiteur.
Revenir en haut Aller en bas
Roland


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 162

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Arrivé à destination, enfin.   Mer 30 Mar - 22:39

Au moment où Roland allait arriver au comptoir, un jeune homme vient à sa rencontre. De ce dernier émanait une aura, un cosmos semblable à celui du jeune rouquin.

"Ce n'est pas le meilleur des endroits, mais je suis ravi de faire ta connaissance ici,...Chevalier!"

"Moi de même, frère Chevalier il me semble. Mais que s'est-il passé ici ? Il y a eu une guerre ? Que puis-je faire pour vous aider ?"
Il marqua une petite pause avant de rajouter :
" Et en plus je manque de politesse en t'assaillant de questions.
Je me nomme Roland, nouvellement Chevalier de Bronze du Burin, je viens du Royaume de France. Je suis venu en Grèce, pour me rendre au Sanctuaire afin de faire mon allégeance à la Déesse Athéna et à son représentant le Grand Pope.
Mais en voyant ce qui s'est passé ici, j'ai peur pour le reste. S'il y a quoi que ce soit que je puisse faire pour aider les villageois, je suis volontaire. J'ai quelques notions de maçonnerie."


Roland semblait affecté par le sort des gens de Rodorio, lui qui avait connu la misère voulait rendre un peu de dignité aux gens qu'il croisait, là était aussi un des enseignements de Radulphe au sein de l'Ecole de Tailleur de Pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Arrivé à destination, enfin.   Jeu 31 Mar - 7:25

L'homme aux cheveux roux se présenta. Il venait de France et tout indiquait qu'il portait son armure depuis peu.

(Un novice, donc! Surement pas associé au traître qui se cache en nos murs)

Henriques l'écouta attentivement, après quoi, il lui fourni les quelques réponses qu'il souhaitait. Le ton était maintenant plus sévère, marqué par la mélancolie du Saint de l'Hydre.

"Nous sortons effectivement d'une Guerre. Athéna doit se présenter devant les dieux pour je ne sais quel sort...et...ce décor de ruines n'êst autre que le résultat de l'alliance maudite des Spectres et des Marinas. Tout est à reconstruire, c'est le souhait d'Athéna! Tes talents nous serons donc très utile"

"Viens, suis-moi!"


Henriques sortit de la Taverne. Il se tint immobile là au beau milieu d'un semblant de place. Il y avait là une femme qui pleurait, son enfant dans les bras. Plus loin, des braves gens afférés à quelques réparations. Leurs visages affichaient une tristesse profonde.

Au vu de tout celà, Henriques ne put retenir ses larmes. Il tomba genoux au sol attrapant la poussière dans ses poings.

(Que puis-je faire? Je ne suis rien! Athéna, je t'en supplie, aide-moi!)


Revenir en haut Aller en bas
Roland


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 162

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Arrivé à destination, enfin.   Sam 2 Avr - 12:19

Après que Roland lui ai posé tant de question, le Chevalier lui répondit qu'ils sortaient effectivement d'une guerre et que la Déesse Athéna a été convoquée par les puissances supérieurs. Le carnage dans le village est du à l'association des Spectres et des Marinas.

Il invita Roland à sortir. Roland le suivit. Une fois dehors, Roland pu voir son frère d'armes immobile au milieu de la place, puis tomba à genoux et on voyait même des larmes coulaient le long de ses joues.

" La guerre a été bien plus terrible que les vestiges qui restent ici, tant de vies prises, tant de tristesse sur son visage, il a du souffrir de ne pouvoir tous les sauver semblerait-il "
pensa t-il.
Roland s'avança et se mit en face de lui, la main tendue pour le relever.

" Ne sombre pas, mon ami. Ce qui s'est passé est une tragédie, les Spectres d'Hadès et les Marinas de Poséidon en paieront le prix un jour ou l'autre, mais pour l'instant, nous pouvons faire quelques chose pour ces villageois. Nous pouvons leur redonner de l'espoir et même de la joie de vivre. La Joie et l'Espoir de croire en une vie sans nouvelles tueries et massacres d'innocents.
Tu sais, j'ai connu la misère, la tristesse, le froid, la faim, la nuit, mais une âme bonne m'a secouru et m'a redonné de l'espoir en la vie.
C'est ce que nous pouvons faire pour eux.
Viens mon ami, allons poser la première pierre de la renaissance de l'espoir. "


Le visage de Roland affichait un sourire amical et l'espoir pouvait se lire dans ses yeux. L'heure était à la reconstruction et à l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Arrivé à destination, enfin.   Mer 6 Avr - 6:02

Attristé et se sentant impuissant, Henriques resta ainsi, genoux au sol, jusqu'à ce que le Saint du Burin ne s'approche de lui. Il lui tendit une main pour le relever tout en essayant de le consoler. Il jura la perte des Spectres et des Marinas puis parvint à trouver les mots pour redonner vie au Saint de l'Hydre: L'espoir!

Les Chevaliers d'Athéna étaient les Saints de l'Espoir! Les Chevaliers d'Athéna vivants, il y aurait toujours des hommes pour lutter contre les forces du mal.

Henriques sourit à Roland. Il lui pris la main, se releva, et secha ses joues. Il replaça ses cheveux en arrière et les noua à l'aide d'un noeud qu'il sortit de l'une de ses poches.

"Tu as raison, Roland! Tes paroles sont pleines de vérité. Je regrettes qu'un homme comme toi n'ait combattu à mes côtés...et en même temps...je t'envie presque d'avoir été épargné par cette Guerre!"

Henriques eut déposée une main sur l'épaule du jeune français. Quand il l'eut retiré, il se rappela les évènements auxquels il avait participé: Le Combat contre Samiel; Le retour de Freyja; L'allégeance d'Henriques pour Asgard; la nouvelle alliance entre Athéna et Freyja; Le combat contre Perséphone.
En se rappelant son nom, Henriques pensa:

(Perséphone!...Il s'est passé bien des choses durant ce combat! La félonne semblait agir sur la nature, et moi...moi, à plusieurs reprises j'ais put voir se régénérer le sol que je foulais grâce à mon pouvoir régénérateur.
Se pourait-il que je sois capable grâce à mon Cosmos de redonner la vie à ce vilage?...)


A n'en pas douter, le jeune portugais voulait tenter l'expérience, sans vraiment être certain que çà marcherait. Une dague était perdue un peu plus loin au sol.

"Il me vient une idée, ami Roland. J'ais quelques dons qui pourraient être profitable aux habitants de Rodorio."

Il alla chercher la dague. La tenant dans sa main gauche, il brûla tout son Cosmos, fermant les yeux et cherchant à atteindre le 7ème sens. [LienMusical] Quelques villageois, afférés à diverses réparations, devant ce spectacle s'arrêtèrent, certains même se rapprochèrent. Des quatres coins de chaque ruelles des voluptes mauve et rose vinrent jusqu'à trouver le Saint de l'Hydre. La concentration du jeune homme à la longue chevelure soyeuse était si intense, que son armure brilla de mille feux. Elle semblait même avoir changer de couleur pour revêtir une parrure dorée. Une fois déjà, le phénomène s'était produit. C'était contre Samiel, lorsque tout le corps de l'Hydre s'était régénéré.

La quintescence de son Cosmos ayant été élevé au paroxysme, Henriques fit une entaille dans la paume de sa main droite à l'aide de la dague. Un filet de sang rouge clair et étincellant coula le long du bras, de la hanche et d'une jambe, entrant en contact avec plusieurs partie de l'armure de l'hydre.
Lorsque le précieux fluide atteignit le sol, tout devint lumineux! Une spirale commença à se dessiner depuis Henriques! A chaque nouveau sillon réapparaissait verdure et fleures. La vague de Cosmos régénérante redonna ainsi la vie à ce hammeau petit à petit et tant que le Portugais en payait le prix.

Les arbres reverdirent, les oiseaux revinrent y nicher, apportant leurs chants et la gaieté printannère. Rue et ruelles furent recouvertes d'un doux manteau de verdure fraîche et agréable à fouler. Des centaines de fleures aux milles parfums et milles couleurs arpentèrent chaque chemins.

La cendre s'était effacée, le sang séché des âmes innocentes ayant disparues lui aussi.

Le miracle accomplit, Henriques s'écroula au sol. Complètement épuisé. Son armure s'éffrita de toute part et se ternit. Il restait au jeune saint encore un faible souffle. Heureux, il dit à Roland avant de sombrer de fatigue:
"J'ai...j'ai fais...ma part! J'ai accompli ma part...du voeu d'Athénaaa..."

Henriques ferma les yeux pour mieux se reposer. Un sourire et un soulagement se dessinèrent sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Roland


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 162

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Arrivé à destination, enfin.   Sam 9 Avr - 23:32




Le Saint de L’hydre écouta les paroles de Roland, il sécha ses larmes et se releva. Après un petit moment de silence il eut une idée qu’il partagea avec Roland. Il prit alors une dague et s’entailla la paume de la main et c’est alors qu’un miracle s’accompli ! Grâce au sang de L’Hydre, la nature reprit vie. Fleurs, herbes, plantes, mousses, commencèrent à recouvrir le sol souillés par les incendies, le chaos et la destruction.
Roland voyait de ses propres yeux l’étendu que pouvait avoir la cosmo-énergie sur les choses. Il foula de sa main l’herbe verte qui se tenait sous ses pieds. Tant d’efforts pour faire renaître la nature a un prix, les forces d’Henriques l’abandonnèrent. Avant de sombre dans un sommeil réparateur, il confia à Roland :
« J'ai...j'ai fais...ma part! J'ai accompli ma part...du voeu d'Athénaaa...»
« Repose toi mon ami ! Tu as redonner de l’espoir, de la vie aux habitants de Rodorio. Maintenant, c’est à moi de continuer ce que tu as commencé. »

Il posa au sol la boite renfermant son armure, il tira la poignée et dans une lumière aveuglante le coffre s’ouvrit laissant apparaître l’Armure de Bronze du Burin. Celle-ci se sépara en plusieurs parties qui viennent se greffer sur le corps de Roland.
Ainsi Roland revêt pour la première fois sur le sol sacré du Sanctuaire son armure. Les villageois déjà moins tristes avec le miracle d’Henriques, scruta le jeune français et son armure qu’ils ne semblaient point connaître. Il alla vers l’un d’eux qui s’affairait avec plusieurs compagnons à rebâtir un mur écroulé.

Roland se saisi alors d’un morceau de pierre gisant au sol et le posa sans difficulté sur le mur. Intensifiant son cosmos, la pierre se souda alors aux voisines donnant sa solidité à l’édifice.
Roland se mit alors au centre de la place. Les yeux fermés, tenant dans ses mains ses outils dorés. L’armure commença à briller, puis au tour des outils, une aura l’entourait et se diffusa alors tout autour de lui, grossissant, comme un dôme de lumière qui s’étendait de façon illimité allant jusqu’à englober tout le village.
Les stigmates du chaos commencèrent à disparaitre des murs, parois et autres édifices en pierre, comme si des dizaines de mains, d’outils refaçonnaient la pierre pour lui redonner l’aspect et la solidité d’antant.
Les habitants n’en crurent pas leurs yeux devant le pouvoir de ce Chevalier nouvellement venu, l’étonnement général contrastait avec ce que semblait ressentir Roland, en effet, ce nouveau miracle pour Rodorio avait pour conséquence littéralement brûler les mains de Saint du Burin comme si c’était lui et lui seul qui taillait, taillait sans relâche les blocs de pierre faisant ainsi le travail de dizaines d’ouvriers en quelques minutes, la douleur pouvait se lire sur le visage de Roland qui conservait les yeux fermés. Bientôt des gouttes de sangs rouge foncé apparurent au sol à la vertical de ses mains.
Soudain le cosmos perdit de son intensité, violemment. Roland lâcha instantanément son marteau et son burin et tomba lourdement face contre terre légèrement amortie par le tapis d’herbes d’Henriques.
Tous purent voir les traces de brûlures assez conséquentes sur les mains du jeune français, l’armure elle-même avait souffert à cet endroit, mais pour une courte durée. En effet grâce au sang de Roland qui continuait à couler, les gantelets de l’armure reprirent leur forme d’avant, comme si l’armure n’avait connu aucun dégât.

Rodorio venait de retrouver un visage paisible, bien loin des tourmentes de la guerre et des tragédies. Henriques et Roland avaient fait tout leur possible pour redonner de l’espoir et de la joie de vivre aux habitants. Ces derniers s’étaient rassemblés autour des deux Chevaliers. Henriques se remettant de son épuisement tandis que Roland lui était inconscient et blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Arrivé à destination, enfin.   Sam 16 Avr - 8:00

Citation :
HRP: Joli Post et joli musique

Henriques rouvrit les yeux. Le ciel était bleu, et les oiseaux chantaient. Il apperçut tout autour de lui des villageois rassemblés et formant un cercle. Ils souriaient. Certains pleuraient, mais tous étaient joyeux. Faiblement, Henriques commença par relever son buste, puis tournant la tête c'est là qu'il apperçut Roland, gisant à côté de lui en armure, son marteau et son burin près de lui.
Les habitants de Rodorio commencèrent à applaudir les deux chevaliers qui avaient réalisé cet exploit, ce miracle: Reconstruire et redonner vie à Rodorio!

Henriques ne comprenait pas encore ce qu'avait réalisé son frère d'arme. Mais se doutant de quelques chose, il se releva et put voir de ses yeux le travail accomplis. Tout semblait être comme avant, comme dans les souvenirs du portugais.

"Déesse! Quel prodige!"
(Ce Chevalier est arrivé en ces terres au bon moment! Pas le simple fruit du hasard. Athéna doit y être pour quelque chose)

Il se retourna vers le Français et très vite posa un genou à ses côtés, lui soulevant la tête.

"Vite! Apportez-moi quelques bandages et de l'eau chaude!"

"Voilà seigneur!"


Une belle jeune femme tendait déjà ce qu'Henriques avait quémander. Plein de reconnaissance cette personne avait anticipé les besoins. Puis elle ajouta:
"Mais...s'il vous plait, laissez-moi faire. J'ais l'habitude!"

Henriques aquiesça d'un hochement de tête. La jeune femme aux longues boucles d'or se pencha à son tour sur le chevalier du burin. Puis lui ayant ôté délicatement les gantelets, elle pansa les plaies des mains après avoir épanché le sang. Henriques lui sourit! il put voir dans les gestes et les yeux bleu azur de cette femme l'espoir renaître. L'Hydre utilisa son Cosmos pour l'aider à cautériser les plaies.

Le chevalier de bronze de l'Hydre restait donc amplement satisfait. A eux deux, lui et Roland, ils avaient put éxaucer le voeu d'Athéna de redonner l'espoir à Rodorio.

Le Bronze de l'Hydre était si joyeux qu'il en avait oublié le mal et la souffrance qui rongeait son âme. Aidant la jeune femme à relever le Saint du Burin encore inconscient, le portugais lui dit:
"S'il vous plait, trouver lui une chambre dans une auberge pour qu'il puisse retrouver ses forces. Dites lui aussi que je suis fier de servir Athéna à ses côtés, et qu'il me retrouvera au Sanctuaire. Notre devoir est accomplis, il pourra m'y rejoindre à son tour...et merci encore!"

Deux hommes robustes aidèrent la jeune femme à amener le jeune Français vers le lieu-dit de repos, tandis qu'Henriques, après avoir humé ce nouveau parfum raffraichissant de l'air ambiant de Rodorio, commença à se diriger d'un pas calme et léger vers le Sanctuaire.

Sur le chemin, une petite fille aux nattes brunes, marcha à ses côtés. Elle avait une petite fleur fraichement ceuillie entre les mains: une rose!

Timidement, elle l'a tendit à Henriques.
"tenez...Monsieur! C'est pour vous!"

Le Saint pris la fleur. La petite fille toute gênée rougit puis se sauva en courant un petit rire joyeux l'accompagnant. La rose dans la main, le portugais eu comme une révélation.

"Albafika!!! Comment n'y ais-je pas pensé avant?"


Son regard redevint plus sombres, et l'Hydre s'apprêta à prendre la direction du Temple des Poissons lorsque, comme une coïncidence fortuite, devant lui apparurent une douzaines d'hommes en armes. Des gardes du temple des Poissons envoyés justement à la demande du Chevalier d'Or. Ils avaient une mission simple: ramener henriques.

"Chevalier de Bronze de l'Hydre!...veuillez nous accompagner jusqu'à la demeure de notre seigneur Albafika, Chevalier d'Or des poissons! N'offrez aucune résistance, sans quoi nous serions obligez d'user de la force!"

"La force sera inutile. je vous suis. Je crois qu'effectivement lui et moi avons beaucoup de choses à nous dire!"

La chance n'y était pour rien dans cette rencontre. C'était le destin d'Henriques qui se dessinait lentement.

Arrow Temple des Poissons

Citation :
HRP: Voilà! t'as plus qu'à te réveiller et allez au Sanctuaire si t'en as envie
Merci encore pour le Rp
Revenir en haut Aller en bas
Roland


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 162

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Arrivé à destination, enfin.   Lun 18 Avr - 22:53

Un petit bruit résonna, puis les volutes d’une senteur printanière, enfin l’obscurité faisait place à la lumière. Roland revint à lui. La première chose qu’il vit, était une fenêtre d’où les rayons du soleil venaient chauffer l’air ambiant. Il était allongé dans un lit, son armure dans son écrin à côté de celui-ci. Il se souvint ! Il remarqua les bandages sur ses mains, stigmates du sacrifice pour redonner vie et espoir à Rodorio. C’était la première fois qu’il utilisait son pouvoir, son émotion l’avait submergée, peut-être est-cela qui l’avait conduit proche du sommeil éternel. Il ne savait pas comment faisait les autres Chevalier, mais lui, il était intimement convaincu que le facteur émotionnel jouait un rôle dans son pouvoir, tout comme l’émotion est primordiale dans l’art et Roland, tailleur de pierre de formation était aussi le Chevalier du Burin.
Il tira le drap et s’assied au bord du lit. Visiblement il avait retrouvé ses forces. Alors la porte de la chambre s’ouvrit. Là une jeune femme aux cheveux d’or.

« Oh Pardon Messire Chevalier, je ne savais pas que vous étiez réveillé »
dit-elle en détournant le regard, le visage rougit devant la vue du jeune français torse-nu.

« Ce n’est pas grave Mademoiselle, vous ne pouviez le savoir » dit-il tout aussi gêné tout en remettant sa chemise.

« Je vois que vous allez mieux. Les onguents ont fait leur travail, je suis contente »
en souriant.

Tout en se levant et en s’habillant Roland continua la conversation.
« Merci à vous pour les soins. Je sentais que je partais mais je ne pouvais interrompre la reconstruction, je le devais. »

« Louée soit Athéna et merci à vous et au seigneur Henriques pour nous avoir redonné espoir et reconstruit le village, nous vous en serons éternellement reconnaissant. »

« Je n’ai fait que mon devoir Demoiselle. D’ailleurs en parlant d’Henriques, pouvez vous me dire où il se trouve ? »

« Le seigneur Henriques m’a demandé de vous dire cela : Dites lui aussi que je suis fier de servir Athéna à ses côtés, et qu'il me retrouvera au Sanctuaire. Notre devoir est accomplis, il pourra m'y rejoindre à son tour...et merci encore!" »

« Hé bien, allons le rejoindre. »


Avant de prendre sa pandora box, il prit la main de la jeune femme blonde et lui déposa un baiser sur le dos de la main.
« Merci encore pour tout ce que vous avez fait pour moi. Je vous promets de revenir le plus souvent possible à Rodorio, j’ai encore tant de chose à faire ici, ainsi que de vous aider »

La jeune femme rougit au geste du baiser, puis accompagna Roland à la sortie de l’auberge. Roland marcha quelque mètres et vit alors ce qu’Henriques et lui avaient accomplis. Rodorio était plus beau que jamais, verdures, fleurs, plantes et pierres, bois cohabitaient en parfaite harmonie.
Roland se dirigea alors vers le Sanctuaire proprement dit.

Arrow L'entrée du Sanctuaire

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Arrivé à destination, enfin.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivé à destination, enfin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Rodorio-