RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albafika


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 717

Feuille de Personnage :
HP:
166/166  (166/166)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Jeu 7 Avr - 0:47

Albafika suite à ce Krusos Sunagein venait de rentrer dans son Temple. Il commença à fermer le passage de rose démoniaques pour qu'en l'absence du Grand Pope, personne ne puisse atteindre sa demeure. Une fois cela fait, il avança jusqu'au devant de son Temple et contempla les ruines du Sanctuaire. Certes son Temple, avait été épargné par la guerre mais les tout premiers non. Tout devait se reconstruire grâce à l'aide des Hommes du Sanctuaire.

Il pouvait ressentir plusieurs cosmos familier revenir en ces lieux sacrés. Surtout un qu'il ne pensait ne plus sentir ici. Mais voilà que le porteur de l'armure avait survécu à cette Guerre Sainte et était de retour ici. Alabfika suiva son parcours jusqu'à Rodorio, où il fit exploser son cosmos afin de faire revenir la nature dans ce village en ruine!


Tiens tiens tiens, comme c'est intéressant.

D'un geste, il claquait de ses doigts et fit revenir ses deux hommes de main qui avaient échoués face à Bardamu.

J'ai une autre mission à vous confier. Je pense que celle-ci est plus de votre niveau. Un cosmos puissant d'un Chevalier de Bronze vient de se développer à Rodorio: Henriques de l'hydre femelle. Je le veux ici dans les plus bref délais donc hâtez vous!
Je l'aurai bien fait moi même mais je ne peux quitter si facilement mon Temple.

Il exprima on souhaite de ramener la personne qu'il venait de percevoir, ici au Temple des Poissons. C'est ainsi qu'une 12aine d'homme partirent pour Rodorio et trouver Henriques pour le ramener devant Albafika, Vif ou Mort. Ces hommes de mains étaient tous ce qu'il restait à Albafika. La majorité des Chevaliers d'Argent étant mort, il ne possédait plus d'élève. Car Albafika ne prenait que des niveau argent comme apprenti car seul eux était digne de recevoir son enseignement. Cependant il n'avait guère oublier l'affront de Henriques, bientôt une explication allait avoir lieu entre les deux hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Mar 19 Avr - 7:40

Arrow Rodorio

Etant donné que le jeune portugais n'avait offert aucune résistance, les 12 hommes du Chevalier d'or n'eurent pas besoin de le molester. Une certaine crainte et une apréhension avaient dû les gagner, il faut dire qu'il leur fallait ramener le Saint de l'Hydre, et ses exploits pendants la guerre Sainte étaient déjà devenue légendes auprès des habitants du Sanctuaire et de ses environs. Même si souvent, les légendes sont amplifiées ou embellies.

Calmement et sereinement, le chevalier de Bronze de l'Hydre pénétra dans le Temple des Poissons. Son regard restait sombre, tandis qu'il gardait son calme. Les deux hommes s'étaient déjà rencontrés par le passé. L'un manquant de respect et désobéissant éffrontément à son supérieur. Sans doute le Saint Doré voulait réparer cet affront.

Une fois Henriques de l'Hydre dans le Temple, les hommes d'Albafika crurent bon le laisser là et s'éclipser. Le Chevalier d'Or ne verrait peut être pas celà du même oeil.

Le Portugais se tenait là debout, prêt à cette rencontre tant attendue des deux hommes. Entre temps, il ne savait pas encore que l'un des 12 Chevaliers d'Or avait été choisi par ses pairs pour devenir le nouveau Grand Pope. Il sentait bien quelque chose de changé dans le cosmos, surtout maintenant qu'il avait atteint la dernière maisson.

"Eh bien! Je suis là! Tu as demandé à me voir Seigneur Albafika? Il se trouve que moi aussi, je désires ardemment cette rencontre"

Les mots qui sortirent de la bouche de l'Hydre furent plutôt glaciales.

En lui, l'Hydra ne pouvait s'empêcher de penser, repenser...ressasser tout ce qui avait put l'amener ici!

(Je me souviens: Une délégation s'en est allée en Asgard pour demander des comptes concernant un massacre. 3 hommes l'a composaient, le Grand pope en faisait partie!
A son retour la Guerre fut déclarée contre Asgard! Mais cette décision, il ne l'a prise seul!
A qui celà profitait-il sinon à quelqu'un qui cherchait à trouver la véritable Athéna qui séjournait en ce Royaume sous l'Avatar d'Arianna pour s'en débarrasser.
Et puis il y a eu encore une réunion, cette fois à l'Etna. Le Grand Pope en faisait aussi partie!
Sa mort provoqua la Guerre contre Spectres et Marinas, mais elle effaçait les traces de celui qui tapis dans l'ombre avait tout orchestré.
Qui avait reçu la régence du Sanctuaire en son absence?
Et qui depuis le début me tourmente et me harcèle et chercha aussi à me détruire parceque je suis un des plus dévoué chevalier de notre déesse? Qui, sinon lui!

Albafika des Poissons, est le point commun de toutes ces machinations. Il ne pourra le nier, ou bien il mourra!)


Henriques, sur ses dernières pensées serra poings et dents. De son poing gauche s'enflamma une gerbe de Cosmos dorée.

"Je sais que tu es là!"
Revenir en haut Aller en bas
Albafika


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 717

Feuille de Personnage :
HP:
166/166  (166/166)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Mar 19 Avr - 21:51

Albafika sentait le cosmos d'Henriques approché avec celui des gardes qui l'escortèrent. Lorsqu'ils pénétrèrent dans le Temple, les gardes repartirent aussitôt pour laisser le Gold des Poissons régler cette histoire. Le chevalier du signe des Poissons attendait en haut de son balcon interne baignant dans une certaine obscurité.

Puis soudainement pendant que le Chevalier de Bronze était perdu dans ses pensées, Albafika enjamba la rambarde et sauta pour atterrir devant Henriques. Ils étaient face à face, l'Or contre le Bronze, la puissance contre la faiblesse


Alors de retour parmi nous, Chevalier de Bronze! Comme quoi même toi à pu survivre à l'épreuve de la Guerre Sainte et celle de la rudesse du froid. Mais qu'importe tout fait durant cette GS, tu es ici pour être jugé sur tes actions antérieurs.

En effet, tu as volontairement désobéi à mes ordres, non seulement en tant que Chevalier d'Or mais aussi en tant du Grand Pope intérimaire. Donc pour cela, tu es ici pour répondre à tout tes crimes. Sans oublier, celui où tu as osé lever la main sur moi.

Albafika fit une pause mais tout en souriant et en respirant le parfum de sa rose rouge, il continua:

Depuis le temps que je suis ici au Sanctuaire, jamais je n'ai vu une personne aussi immature et aussi peu concerné par l'organisation au sein du Sanctuaire. Même lors de ma gestion du Sanctuaire avec Bardamu du Scorpion, tous obéissait aveuglement. Mais toi.... toi, tu es le déshonneur de la chevalerie!

Qu'as-tu à dire pour ta défense avant que ta sentence soit exécutée pour désobéissance envers Athéna?


Le Chevalier des Poissons s'écarta d'Henriques, sa rose à la main il se tenait prêt à lancer sa plus terrible attaque. Le Chevalier de l'Hydre ne s'imaginait pas ce qui pouvait l'attendre en affrontant l'un des plus terribles Saint d'Athéna!
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Jeu 28 Avr - 6:38

Citation :
HRP: entre () Pensées; entre "" Dialogues; entre ** Thélépathie
>>
La Rencontre

Théâtrale fut le mot. Le Chevalier d'Or des Poissons et Seigneurs du domaine dans lequel se trouvait maintenant le jeune Saint, se tenait sur son balcon, reclue dans une semi-obscurité. Quand ses hommes partirent, il n'en fit aucun cas. Une seule et unique chose l'intéresserait désormais: Henriques.
Aussi, tout en grâce et dans un geste parfaitement milimétré, il enjamba la rambarde pour sauter et venir rejoindre le Chevalier de Bronze de l'Hydre.

Bien qu'un différend entre les deux éxistait déjà, Albafika reconnut dans un compliment détourné que l'Hydra avait survécu aux terribles combat de cette dernière Guerre.
Henriques, qui maintenant pouvait tenir à bout de bras le Gold Saint avait le sang qui bouillonnait. Il se retenait de dire au Seigneur des lieux ses 4 vérités, mais ne pourrait se contenir longtemps. A chacune de ces phrases, le Portugais pensait à la réponse qu'il pourrait donné.

(Oui, j'ai survécu. Mais moi, j'étais sur le front, affrontant Guerrier Divin au Royaume d'Asgard, et la déesse Perséphone pour protéger Athéna d'un triste sort. Tandis que toi!...TOI, tu vivais reclu dans ton Temple...bien à l'abris.)

Albafika pris soin de rappeler les affronts faits par le jeune Henriques, mais aussi qu'il eut, lui, la régence du Sanctuaire en l'absence du Pope. Ce qui dérangeait le Saint des Poissons, c'était surtout que le Portugais ne respecte pas le code hierarchique établi.

(Insinuerait-il que je suis moi-même traître à ma cause? Celà ne se peut! Athéna est ma vie! C'est lui qui a tout manigancé, tout orchestré, tapis dans l'ombre...comme tout à l'heure. Quand on aime l'obscurité, on ne peut prétendre avoir un coeur pur.)

Albafika tenait une de ses roses rouges dans la main. En arrivant au Temple avec les gardes, Henriques avait pu voir d'ailleurs le légendaire parterre de fleurs, dernier rempart de la Maison. Ces roses étaient une arme redoutable, disait-on. Et sans doute celle tenue près de son nez était destiné au jeune Portugais. Pour ne pas froisser le Saint Doré, l'Hydre devait choisir soigneusement ses mots et peser ses paroles. Y parviendrait-il, alors qu'il clamait haut et fort qu'il était le bras armé d'Athéna, et qu'il voyait dans le Gold Saint le traître qu'il recherchait?

Henriques ne put se retenir. Tel un fouet qui claque, ses mots furent secs et rudes:
"Un simulacre de procès, donc! Félicitation chevalier. Même en cet instant précis tu cherches à me manipuler comme tu as sû en manipuler tant d'autres.
J'accepterais volontiers ton "jugement" seulement si tu parviens à prouver ton innocence dans le complot qui visa d'abords le Grand Pope, puis Athéna.
Tu es, c'est vrai un Chevalier d'or. Et tu as, c'est vrai aussi porté sur les épaules la charge du Sanctuaire. Mais moi...Moi, je suis le bras vengeur d'Athéna: Juge et Inquisiteur, missionné depuis longtemps par un autre Chevalier d'Or pour trouver un traître en ces murs.

Réponds à mes questions et alors je répondrais aux tiennes!"

Henriques avait bien changé depuis la dernière fois où les deux hommes s'étaient rencontrés. Lui si lumineux, était devenu terne sombre et taciturne. Par moment le doute et la mélancolie le submergeait. Mais bien trop souvent depuis peu...depuis Asgard, la haine et la colère l'emportait.
Il ne fallait pas grand chose pour que la poudre éclate dans le Temple des Poissons. Et tandis que ces deux hommes plongeaient leurs regards l'un dans l'autre, les autres chevaliers, afférés à leurs affaires, ne se doutaient même pas du conflit qui allait éclater.
Revenir en haut Aller en bas
Albafika


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 717

Feuille de Personnage :
HP:
166/166  (166/166)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Jeu 28 Avr - 13:27

ALbafika toujours face à Henriques pouvait ressentir dans ses yeux comme une forme de haine ou de colère. Mais il voyait bien que le Chevalier était pensif puisqu'il mit du temps à répondre au Gold Saints.
Et soudainement Henriques dit ce qu'il avait à dire sur un ton que n'appréciait guère le Seigneur Albafika. Il souria doucement face aux accusations et paroles d'Henriques. Il prit bien le temps de répondre sur un ton calme et serein. En tant que Chevalier, il savait garder son Self Contrôle et ne montrer que très peu d'émotions.


Simulacre ou pas, dans ce procès tu es l'accusé et moi le juge, procureur et ton avocat. Et par les pouvoirs qui m'ont été octroyés par Athéna, je te désigne coupable de tout les Chefs d'accusations.

Il fit une légère pause et reprit tout en respirant le parfum envoûtant de sa rose.

Un complot? Intéressante cette idée bien que farfelue. Mais bon venant d'un Chevalier inférieur cela n'a rien de très étonnant. Vous n'avez jamais vraiment eut les pieds sur terre vous les Chevaliers de Bronze. Crois ce que tu veux cela m'ait bien égale. Sache que ma fidélité ira toujours envers Athéna qui m'a accordé sa confiance en me remettant elle même mon Armure d'Or, ici au Sanctuaire.
Toi.. Toi quoi Toi? Un peu égocentrique, ne crois-tu pas? Le monde ne tourne pas autour de toi, tu n'es pas seul ici.

Tu n'es pas plus juge et inquisiteur que tu es le bras armé d'Athéna. Ceci est notre Rôle à nous Chevaliers d'Ors. Si traître, il devait y avoir nous le trouverions et nous le punirions nous même. Ce genre de mission comme découvrir l'identité de ce supposé traître ne te concerne pas.

Et pour en terminer avec cette discusion et ces accusations idiotes, je n'ai aucun compter à te rendre, ni d'obligation de répondre à tes questions. Cela n'est pas ton cas, Chevalier de BRONZE!


Ces derniers mots étaient prononcés plus fort et plus intensément. Le but étant qu'Henriques prenne conscience de son grade et à qui il s'adresse.

Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Sam 30 Avr - 20:14

Albafika, malgré la véhémence et les propos acerbes d'Henriques, restait serein. Il l'annonça d'ailleurs. Lui aussi avait été choisi par la déesse pour porter son armure et défendre le sanctuaire. Et à l'écouter, il semblait prendre son rôle très au sérieux. Il y avait aussi autre chose dans ce Chevalier d'or des Poissons hors-normes. Il affichait une prestance et une assurance que seule égalait son charisme, sa beauté et...son arrogance. L'espace d'un instant, les mots choisis par le Gold Saint firent douter l'Hydre.

(Incroyable! Soit il est le plus grand fourbe que je n'ais jamais rencontré, soit ma voix a encore été tronquée par ce véritable adversaire qui me mène de fausses pistes en fausses pistes.)

L'ambiance restait tendue. Les deux hommes prononçaient chacun de leurs côtés leurs jugements. Le Saint des Poissons ne se garda pas de rappeler que le rôle des Chevaliers d'or était avant tout de protéger et juger. Et il semblait sous-entendre que le Rang de Bronze ne pouvait se voir confier une mission de cette importance. Voulant rebondir sur ce ton plus qu'appuyé en fin de phrase, Henriques répondit:

"Là est donc le problème. Vous souffrez de voir un chevalier de Bronze être plus honoré que vous sur le terrain. Et je le conçois. Qui a été envoyé en mission et reçu par Hadès en personne, sinon moi? Qui a retrouvée la réincarnation d'Athéna en Asgard et permit une nouvelle alliance avec les Ases, sinon moi?

Il ralentit le rythme, et devint plus calme
Qui a placé son corps devant celui de la déesse pour la protéger de dame Perséphone qui voulait attenté à sa vie?

...Sinon moi?

Et il ajouta plus mélancoliquement:
"Mais qui a été choisi pour défendre une des 12 demeures de ce Sanctuaire? Qui représente l'ultime rempart avant la chambre du Pope?

Vous êtes douzes à portés ces armures dorées. Elles ont été préparées pour vous bien avant votre naissance, mais...

A nouveau le ton devint plus sévers, et le regard plus sombre.

"...S'il existe des armures d'Argent et de Bronze, c'est que notre déesse bien-aimée de tous savait que tôt ou tard elle devrait faire face à la félonnie, et qu'elle devrait mener plusieurs fronts en même temps!

Vous êtes les gardiens et derniers remparts du Sanctuaire et de la déesse, tandis que nous...Chevaliers de Bronzes et d'Argents, sommes les garants de la paix et l'espoir sur toute la terre! Souviens-t'en, Albafika."

Henriques insista bien sur le prénom, montrant que le saint des Poissons devait se montrer digne du respect qu'il lui était dû.
Revenir en haut Aller en bas
Albafika


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 717

Feuille de Personnage :
HP:
166/166  (166/166)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Jeu 5 Mai - 0:47

Le saint de l'hydre ne pouvait retenir sa langue, il dû se vanter de ses "exploits" de la Guerre Sainte, cependant Albafika était sceptique où était les combats? Que de simple blabla en période de Guerre, rien de passionnant ou d'utile à ses yeux. Soudainement il s'agenouilla devant Henriques, tête baissée vers le sol, son visage était cachée par sa longue chevelure turquoise. Henriques ne pouvait voir le large sourire d'Albafika qui se releva tout aussi soudainement en passant la main dans ses cheveux pour montrer son visage.

Tu vois j'ai rendu hommage à tes prétendus exploits. Tu veux quoi de plus une médaille??? Pendant que nous combattions ici toi tu discutais avec Hadès. Cela à dû être très productif puisqu'il n'arrêta pas de nous envoyer des hordes de spectres. Tant de tes frères d'armes sont morts pendant que tu faisais causette.

Et sinon, dois-je te féliciter d'avoir servi de bouclier humain? Navré mais cela est belle et bien ton rôle de Chevalier.

Puis il donna son avis sur les différentes armures du Sanctuaire notamment. Puis il continua sur sa Théorie du complot contre Athéna.

Cette théorie loufoque commence à m'énerver. Tu te mêles de chose qui ne te concerne pas, si justice doit être rendu cela ne sera pas par ta main. Je ne te laisserai pas lever la main sur un autre Chevalier d'Or quel qu’il soit.
Puis il tutoya Albafika, un acte que le Chevalier D'or ne laisserai pas impuni. D'un geste brusque, il le gifla du revers de sa main droite et dit:

Pour toi c'est Seigneur Albafika. Les bonnes manières ne sont vraiment pas ton fort, ton éducation serai à refaire intégralement.


Puis il ajouta sur un ton sec:

Vous les Chevaliers de Bronze n'êtes au final que peu de chose aussi. Mais les véritables garants de la paix sur Terre, c'est nous la garde protectrice d'Athéna. Bien autres chose à ajouter? Tu es assez fatiguant là!


Le Saint des Poissons se demandait ce qu'il allait bien pouvoir faire de lui. L'achever ici serait sans doute un acte plus humain que de le laisser souffrir face à un spectre. Il n'avait aucun doute devant la faiblesse de son cosmos et de son inaptitude au combat. Après tout, qu'un chevalier de bronze vive ou meurt cela ne changera pas grand chose. D'autres viendront pour le remplacer sans hésiter, se demandait Albafika.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Sam 7 Mai - 7:03

[quote]HRP:Dialogues ""; Pensées(); En noir:Henriques psycopathe; En vert: Henriques raisonnable
petit rappel. C'est plus pour les nouveaux qui n'ont pas suivi l'évolution
[/quote]

En guise de réponse à ses exploits, le Chevalier d'Or des Poissons se prosterna devant Henriques. Un geste moqueur qui s'accompagna ensuite de sarcasme malveillant. Le Portugais rageait intérieurement de plus belle. Sa patience était mise à rude épreuve, et il lui coûtait de ne réagir et de se contenir. Albafika, avec une mauvaise foi non dissimulée, donna sa version des faits quant aux durs combats livrés à l'extérieur comme à l'intérieur du Sanctuaire.

Mais quand finalement, l'Hydre commença à exposer les faits sur la traîtrise et les manigances révélées du Saint doré, celui-ci quitta sa quiétude.

Cette théorie loufoque commence à m'énerver. Tu te mêles de chose qui ne te concerne pas, si justice doit être rendu cela ne sera pas par ta main. Je ne te laisserai pas lever la main sur un autre Chevalier d'Or quel qu’il soit.

(Donc, il ne nie pas! Pire encore il avoue)

Henriques avait été au-delà de ce qui lui était permis face à un Chevalier d'Or. Insulté, Albafika gifla le Bronze. Il rabâcha la condition méprisante qu'il voulait donner aux chevaliers de Bronze, et finit par poser une question à son tour.

(Si j'ais d'autres choses à ajouter? Je n'ais même plus envie de te parler. Tu es une honte pour ton ordre.)


Henriques se retourna et commença à avancer lentement vers la porte d'entrée.

"Que dire de plus? Tes crimes sont avoués, et c'est plus qu'il n'en faut pour moi. Magnanime, je veux bien te laisser une chance de te repentir. Mais retiens-moi, et je te tue! Sur ma vie j'en fais le serment!"

(Arrogant et prétentieux comme il est, il ne va pas me laisser partir. Je gage qu'il va me frapper dans le dos...après tout, c'est un traître. Il va surement utiliser sa rose, fleur qu'il affectionne tant. Qu'il essaie, et je me chargerais de l'étouffer avec)

Le Chevalier de Bronze de l'Hydre n'était plus que l'ombre de lui-même. Dépassé par les évènements de cette Guerre Sainte, il s'était forgé une âme troublée, en proie à la folie. Tiraillé de remords, il s'était autoproclamé Juge et Inquisiteur d'Athéna. Il était prêt à affronter n'importe quel de ses frères d'armes, pour un peu qu'il le jugeait traître à Athéna. Seule sa dévotion et son attachement à la déesse n’avaient pas failli. C'était d'ailleurs pour l'Hydra, peut-être le seul moyen de retrouver la raison. Çà, et la mort!...
Revenir en haut Aller en bas
Albafika


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 717

Feuille de Personnage :
HP:
166/166  (166/166)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Lun 9 Mai - 22:48

Henriques continua d'accuser Albafika ce qui l'énervait vraiment. Il était même prêt à pardonner à Albafika. Mais pardonner quoi? Le Chevalier des Poissons n'en avait aucune idée!. Il allait même jusqu'à menacer le Gold Saint de le tuer, ce qui doucement sourire Albafika.

Tu me menaces, mais c'est qu'en plus tu ne manques pas de culot, dit-il tout en respirant le parfum de sa rose rouge.

Puis il ajouta: Il est temps qu'on te donne une petite leçon.


Soudainement un parfum sucré et envoutant de rose se fit sentir dans le Temple. De multiples roses se mirent à flotter dans les airs, Albafika s'évanouit sous les yeux du Chevalier de Bronze. Il venait de se rendre invisible aux yeux d'Henriques et son cosmos était camouflé par celui du nuage de rose. Le Chevalier des Poissons devenait indétectable et se préparait à contre-attaquer.

Bien, il est temps!


Tout en étant invisible, il lança de sa paume des décharges de cosmos en direction du Chevalier de Bronze. La puissance de cette attaque surprise le projeta contre l'une des colonnes du Temple. On pouvait entendre les os se brisé sous la violence de l'attaque. Profitant de son étourdissement il sortit de sa cachette et prit sa rose rouge. Il l'envoya en direction du Chevalier de Bronze, celle-ci se décomposa en des centaines de roses qui foncèrent droit sur le Chevalier de Bronze.

Royal Démon Rose


Ces roses affaiblissaient tant le physique de l'adverse que son cosmos et ses sens. Cette attaque est souvent fatale à ses adversaires qui préfèrent se laisser glisser vers la mort plutôt que de résister aux poisons des roses. Puis Albafika se repositionna en face du corps d'Henriques regardant son attaque se dirigeant vers sa pauvre victime. Il allait être puni pour son arrogance! Le Chevalier des Poissons allait se délecter du spectacle de la mort lente et douloureuse du Chevalier de L'hydre. Bien sûr, il allait devoir expliquer son geste au Grand Pope mais il comprendra surement.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Dim 15 Mai - 10:33

Comme l'avait si bien pensé Henriques, l'ego démesuré du Chevalier d'Or des Poissons, l'empêcha de laisser partir le Portugais. Sans que l'Hydre ne se doute de rien, Albafika se déroba à la vue de tous dans un nuage de roses habilement créées. Après quoi, il lança sans vergogne plusieurs rafales cosmiques qui vinrent clouer le corps brisé de l'Hydre contre une colonne du temple.

"Je m'en doutais! Tu scelles ainsi nos deux destins. Aujourd'hui une armure sacrée va perdre son porteur. Maudit sois-tu, traître!"

Henriques n'eut le temps d'ajouter rien d'autre. Albafika lança une de ses plus puissantes attaques à l'aide de la rose qu'il tenait en sa main depuis le début de la rencontre. Celle-ci, se divisant en plusieurs projectiles de pétales empoisonnés, vint frapper comme un seul le Saint de l'Hydre.

"Hahahaha! Du poison? Tu me fais rire, Albafika. Ton ignorance des chevaliers de Bronzes sera ta perte. Saches que le chevalier de Bronze de l'Hydre maîtrise parfaitement le poison. Et autre chose, ouvre bien tes yeux, où que tu sois. Tu ne verras pas cela beaucoup de fois dans ta vie."

Et effectivement, Le Saint de l'Hydre gonfla son Cosmos rosâtre qui vint l'entouré comme un voile protecteur. Lentement, le poison fut résorbé, et les blessures léchées pour n'en laisser aucunes traces. Henriques venait d'user de son redoutable pouvoir régénérateur.

"Très bien! Puisque c'est là ce que tu souhaites, nous allons nous battre! Athéna veillera à ce que son véritable protecteur survive. Je ne te souhaite pas bonne chance, car il ne s'agit pas là d'une rixe amicale, mais seulement: Bonjour à Hadès de ma part!"

Une nouvelle fois son Cosmos explosa, dissipant le nuage de roses qui dissimulait le Chevalier d'Or à ses yeux!
Qu'allait-il donc se passer ensuite? Comment ces deux hommes, tout deux fervents admirateurs et loyaux serviteurs d'Athéna en étaient-ils venus à se haïr? Le combat irait-il à son terme? Henriques retrouverait-il enfin la raison, et l'amour qui l'animait quand il rencontra Athéna pour la première fois? La suite nous le dirait bientôt.


Citation :
HRP: Donc on part sur un vrai combat, avec les Sanctions qu'il peut y avoir (surement pour moi^^)
Si tu es contre cette idée, fais le moi savoir.
Sinon, je t’invite à ouvrir un Topic Combat dans le Temple des Poissons.
Et bonne chance (ben oui, c'est Henriques qui t'en veux à mort, pas moi
Revenir en haut Aller en bas
Mashia


Indépendant
avatar

Messages : 1338

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Dim 15 Mai - 11:15

    Un vent doux mais capricieux l'accueillit quand elle s'arrêta aux pieds des escaliers menant au dernier des temples du sanctuaire.
    Sa robe légère de gaze blanche dansait selon le désir de la brise qui se voulait glacée. Une telle froideur ne pouvait que signifier une chose...
    Un combat venait de commencer et ce dernier, elle le sentait, était futile et vain. Cette force employée, la jeune lotus immaculée reconnaissait en elle, celle incommensurable du Chevalier d'or des Poissons.
    Alliée à celle d'un parfait inconnu.
    Le rumeurs sur ce Chevalier d'Or allaient bon train. On le présentait comme étant un homme froid, distant et impitoyable avec ses ennemis.
    On disait de lui qu'il rivalisait en beauté avec le Dieu Apollon lui même. Jamais encore elle n'eut la chance d'apercevoir un tel Saint et Mashia en vint à se demander avec qui il pouvait bien se battre?
    Car non, comme ses sens lui avaient indiqué ce n'était certainement pas l'un des pantins du Dieu des Morts. Alors qui? Qui croisait le fer avec le grand Albafika?
    La réverbération de la lumière du soleil vint illuminer son masque de fer et ses cheveux aussi rouge que le sang.
    Une main se dressa vers l'Astre solaire, puis une deuxième, pour exécuter la salutation.
    Cette sensation de réchauffement succéda à celle de l'enfermement quand vint à apparaître devant ses yeux, l'armure du lotus.
    Rejetant la tête en arrière, elle se laissa glisser dans un état second.

    L'armure d'argent du lotus se mouvait selon son bon vouloir, s'accrochant aux différentes parties du corps de la jeune Mashia.
    Un sourire étira ses lèvres écarlates quand elle senti la dernière pièce de son armure se placer sur ses épaules.
    Pour compléter sa mise, elle ressortie la fleur de glace qu'elle avait conservé dans son sac. Comme l'ouvrage entamait sa fonte, elle le plaça dans sa paume et recouvrit avec la seconde le tout.
    Quand la jeune femme dévoila le contenu de ses mains, ce fut pour dévoiler une véritable fleur de lotus qu'elle accrocha dans ses cheveux agités par le vent.
    L'armure d'argent du lotus faisait sa fierté.
    Pour cause, elle représentait idéalement cette fleur pure aux multiples et délicats pétales d'un blanc opalin.
    Les épaulettes prenaient la forme de nénuphars, son plastron, lui épousait les courbes de son buste.
    Le bas formait grâce à un ensemble de pièces métalliques, une jupe de pétales de lotus. Sur ses cuissardes, des motifs gravés s'entremêlaient.

    Mashia se hâta d'escalader les dernières marches la séparant du temple.
    Ses pas résonnaient en échos avec le fracas de cet intense combat. Ce bruit résonna désagréablement à ses oreilles, et c'est stupéfaite, que la jeune femme se stoppa net.
    Un combat se déroulait devant ses yeux écarquillés par l'horreur que lui inspirait un tel spectacle.
    Ayant pour seul juge le soleil régnant sur le nues, celui-ci semblait vouloir donner un caractère plus épique qu'il n'était déjà, à ce combat.
    Le deux armures des hommes rutilaient tant et si bien qu'on aurait pu croire qu'elles même voulaient rivaliser entre elles à l'instar de leur porteur.
    Elle eut un mouvement de recul quand enfin Mashia pu identifier l'adversaire du Poisson.
    Un chevalier de Bronze?!
    L'une de ses mains vint se placer d'elle même devant la bouche du masque, geste démontrant sa surprise.
    Non, elle ne comprenait pas!
    Car il ne s'agissait nullement d'un match amical!
    Les beaux traits fins d'Albafika trahissaient l"inverse : Crispés dans une expression d'intense colère, son visage ne perdait pourtant en rien de sa beauté légendaire dont on ne cessait de louer.
    Défaillante, la jeune femme sentit son cœur faire un bond dans sa poitrine quand elle constata que le chevalier d'or lança une attaque des plus meurtrière vers le Bronze. Ce dernier para l'attaque avant même qu'elle n'ait eu le temps de réagir. Le ton assassin qu'employait le Bronze décida la jeune femme à agir.
    Une odeur musquée flotta à ses narines quand ses jambes, comme si elle ne lui obéissait plus, s'élancèrent vers le deux hommes.
    Non plus consciente de ses gestes, ce fut comme un éclair rouge, que Mashia se plaça entre les deux adversaires.
    Faisant rempart avec son corps, Mashia écarta les bras en croix.
    Puis confuse, elle s'agenouilla en tenant sa tête entre ses mains.
    Son regard se tourna vivement vers Albafika.

    -"Monseigneur Albafika-sama! Que se passe t-il dont pour que tant de haine déborde de vos yeux clairs?
    Je ne sais pas ce qu'à bien pu faire cet homme mais je vous en prie! Calmez votre courroux!"


    s'écria t-elle d'une voix douce où se teintait une pointe de tristesse et de honte du fait de son intervention.
    Mais n'était-il pas un peu extrême de diriger tant de colère sur un homme qui, manifestement n'avait en son sein, que de bonnes intentions? Elle reconnaissait entre mille cette soif de justice! Un tel sentiment ne pouvait selon elle être condamné.
    Précautionneusement ses doigts se refermèrent sur l'une des roses noires du Chevalier d'or. En une simple pression, elle fit virer cette couleur obscure en une qu'elle jugeait de circonstance : Un blanc éclatant, teinte symbolisant la paix. Toujours à genoux, Mashia baissa la tête jusqu'à ce que sa longue chevelure se déploie, laissant sa nuque d'une blancheur diaphane, apparente.
    Signe de soumission extrême, la jeune femme avait voulut appuyer ses propos par cet acte déraisonné. Irréfléchi et pourtant spontané, il se voulait pourtant empreint d'un immense respect admiratif et sincère.

    -"Ne laissez pas vos deux coeurs se remplir de ce poison perfide qu'est la haine. Pensez que la parole vaut parfois mieux que des actes que l'on regrettent par la suite. Je me présente à vous en tant que porte-parole de la sagesse... Ne vous laissez pas aveugler!"
Revenir en haut Aller en bas
Albafika


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 717

Feuille de Personnage :
HP:
166/166  (166/166)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Jeu 19 Mai - 14:01

Suite à son attaque cosmique, le Chevalier de l'Hydre qui se retrouvait plaqué contre le mur, menaçait encore Albafika. Il souria légèrement après que celui-ci le traita de Traître. Mais ne prêta pas plus d'attention et lorsqu'il eût lancer son attaque des Roses Démoniaques! Puis à la surprise d'Albafika son cosmos lui permit de se soigner des blessures ouvertes et de soigner le poison pensait-il.

Fier comme un coq mais je te prévient, ta maîtrise du Poison est bien sommaire par rapport à moi. Ton corps a absorbé une partie du Poison et même si sur toi il est plus lent à agir, tu en subira les conséquences. Mon poison est bien trop toxique pour que puisses le détruire si facilement.


Plus il devint de plus en plus menaçant envers le Chevalier d'Or. Et a l'aide de son cosmos, il détruisit le voile de Rose qui cachait Albafika. Le Chevalier d'Or n'était pas du tout inquiéter par si peu. Que pouvait-il bien lui faire?
Mais soudainement une tierce personne pénètra dans le Temple. Il s'agissait d'un Chevalier d'Argent, une femme. Elle traversa rapidement la salle puis s'agenouilla en signe de respect envers Albafika tout en s'interposant. Elle suppliait Albafika de se calmer et d'épargner sa vie. Puis elle parla spontanément avec sagesse en demandant de cesser les hostilités.
Albafika était très à l'écoute de la jeune femme qui ne manquait pas de bravoure pour s'interposer. Et cela força le respect du Chevalier d'Or.Mais d'un coup un garde pénètra dans le Temple avec bien triste nouvelle.


Seigneur Albafika, navré de vous déranger mais j'ai un message urgent de Marcus. Les spectres sont en mouvement, ils ont débarqués en Afrique puis ils ont attaqués la ville de Londres. Des Chevaliers sont déjà sur place mais ils ont besoin de renfort. Et Maître Marcus veut que vous vous chargiez de cette affaire et de ses renégats.


Le Chevalier des Poissons réfléchit un instant et prit une décision.

Chevalier d'Argent, tu tombes bien, prend ce jeune traitre avec toi et partez pour l'Afrique. N'engagez pas de combat mais regardez ce qui s'est passé et surveiller leur agissement. Moi je pars de suite pour Londres! Et toi Henriques qui veut découvrir l'origine de tout ça, je te conseille de la suivre tu verras, ainsi l'oeuvre des véritables ennemis d'Athéna!


Il attendit leur réponse un instant avant de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Henriques


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 8726
Armure : Ophiuchus

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Sam 21 Mai - 10:51

Les deux hommes se tenaient face à face, grisant l'air ambiant de leurs deux puissant Cosmos. Celui d'Albafika, Chevalier d'Or des Poissons et Maître en ces lieux étant évidemment bien plus grand que celui de l'Hydre.

Le jeune portugais, ivre de haine, se prépara à sa prochaine attaque. Discrètement, il avait sû sortir les crochets de ses deux gantelets. Arme redoutable connue de tout le Sanctuaire. Un filet opaque suintait de ces appendices. Il s'agissait là du Mellow Poison. Très vite, le Saint Doré pourrait apprécier à son tour la torture infligée d'un poison dans ses propres veines.

Pourtant un évènement inatendu retarda l'offensive de l'Hydra. Une jeune femme masqué, entra dans le temple. Elle portait une armure d'Argent, celle du Lotus, semblait-il. Etonnée, choquée d'assister à l'affrontement de deux Saints, elle alla se placée entre les deux opposants, usant de son corps comme d'une barrière. Cette jeune femme transpirait la paix et la l'amour, les mêmes attributs que la déesse Athéna elle-même. Henriques ne pouvait rester insensible à celà. Il porta donc son regard vers elle.

(Qu'est-ce donc? ne vois-t'elle donc pas, le mal tapis en ces murs?...
Pourtant, quelque chose en elle me tend à l'écoute. Oserais-je manquer à ma foi et à ma mission?...
Mais...mais, si cette intervention n'était pas le simple fruit du hasard, mais bel et bien une manifestation d'Athéna?)

Henriques, en proie au doute, estima qu'il valait mieux retarder l'échéance et voir la suite des évènements. A son grand étonnement, Albafika des poissons, offrit une tournure totalement impromptue, lorsqu'un garde porteur de sombres nouvelles pénétra dans l'enceinte. Revenant à un rôle plus digne de lui, il offrit la possibilité aux Chevaliers d'Argent et de Bronze d'aller enquêter et faire cesser les agissements de l'armée des ombres en Afrique.

Le Saint de l'Hydre abaissa la tête fermant les yeux. Ses crochets étant rentrés comme ils étaient sortis de ses gantelets. Il pensait...analysait la situation.

(Serait-ce un signe?...Plus que tout au monde, ma haine des Spectres est plus forte que mon désir de révéler au grand jour Ce traître. ...Il y a autre chose...
Ces dernières paroles proférées par Albafika...me serais-je trompé de cible? J'étais pourtant si sûre de moi! Que faire alors?)

Retrouvant le calme et la raison qui l'eut tant caractérisé toutes ces années, Henriques releva la tête, puis s'avançant vers le Saint du Lotus, il prit à son tour la parole:
"Un sursis donc!
Soit.
C'est peut-être pour moi aussi, une mise à l'épreuve. Seigneur Albafika, j'irais avec le Saint d'Argent s'il veux bien de moi. Je chercherais la réponse que j'attends. Je peux néanmoins dores et déjà vous garantir d'une chose...
Moi vivant, je ne laisserais aucun répis à ces marchands de la mort. Ces maudits Spectres!
...
J'eusse souhaité un meilleur moment pour faire ta connaissance Chevalier. Mais il est temps. Partons, veux-tu?"

Etant revenu à de plus humbles sentiments, Henriques inclina respectueusement la tête pour saluer le Saint des Poissons. La hache de guerre était-elle réellement enterrée? L'histoire amènerait ces deux hommes à se rencontrer à nouveau, l'un jouant peut-être le jeu de l'autre...ou pas.

Arrow Afrique
Revenir en haut Aller en bas
Mashia


Indépendant
avatar

Messages : 1338

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Mar 24 Mai - 2:20

    L'exaltation du moment, l'instant irréfléchi s'était mué, en un éclair, en une once de doute mêlé à de l'effroi.
    S'exposer ainsi relevait de l'inconscience. Si son père adoptif et mentor la voyait ainsi, elle aurait eu le droit à l'un de ses fameux sermons. Pire, à un châtiment bien plus douloureux que son corps n'oublierait sans doute jamais.
    Cette pensée la fit frémir.

    Le silence, pesant, ne faisait qu'accroître l'appréhension de la jeune femme aux cheveux écarlate.
    C'était comme si une épée de Damoclès s'apprêtait à s'abattre sur son cou pour le trancher net. Mais rien de ces spéculations ne s'avéreront être vraies. Bien au contraire, tout s'enchaîna très vite comme si, l'engrenage d'une puissante machine venait de se mettre en branle.
    Oh terribles démiurges que sont les Dieux! Oh terribles desseins, implacable destin!

    Car oui, un garde venait de faire son entrée, et ce fut très prestement qu'il délivra un bien triste message. Les exhortant à se rendre en Afrique, le Chevalier d'Or des Poissons s'en fut après s'être adressé au Chevalier de Bronze.
    Sans doute était-ce grave pour que le Saint ne délaisse son temple...

    Enfin, la jeune Mashia du Lotus se redressa lentement, conservant son regard rivé vers le sol en guise de salutation pour Albafika.
    Puis, sa tête se tourna vers Henriques. Ce Chevalier inspirait la sympathie, et sa première impression lui indiqua que ce qualificatif de "traître" ne lui saillait pas du tout et semblait même exagéré.
    Des questions demeureraient sans réponses sans doute... Surtout, elle n'eut pas le temps de les poser tout court car voilà que cet homme commençait à partir.
    Alors, n'écoutant que son instinct, elle se laissa guider par son compagnon de fortune.

    Au dessus d'eux, la voûte céleste s'assombrissait déjà alors qu'ils prenaient la direction de l'Afrique.
    Cette enquête paraissait être le prélude à des horreurs sans précédentes si l'on se réfère à la férocité dont sont capables les spectres. Ils allaient très certainement constater la monstruosité de ces derniers.
    L'avenir, incertain, et pourtant d'avance tracé, filait... se mêlait à divers fils d'or tissés par les trois Parques...

    => Afrique avec Henriques

    [Je suis navrée, j'avais complètement oublié de poster ce post ci avant ><]
Revenir en haut Aller en bas
Albafika


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 717

Feuille de Personnage :
HP:
166/166  (166/166)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Ven 1 Juil - 12:54

Arrow Londres

Albafika venait de rentrer de son voyage de Londres. Celui n'avait pas été un franc succès, le prisonnier s'était échappé et Urio fonça tête baissé dans un piège tendu par le juge. Il contempla l'horizon et en fixant les sommets des Montagnes par l'entrée de son Temple, il dit à haute voix:

Urio, pauvre inconscient, ton erreur de jugement et ton manque d'expérience te coûtera la vie. Tu n'as pas réfléchi, tu viens d'agir tel un Chevalier de bronze et non pas comme le Chevalier d'Or que tu voulais faire croire que tu étais.

Puis il repenssa à la venue d'Hermès qui remit de l'ordres à Londres et qui ne comprenait le désintéressement d'Albafika envers sa Déesse. Mais celui n'avait pas compris que si les Chevaliers d'Or en l'absence du Grand Pope et d'Athéna commençaient à montrer leurs inquiétude, la panique gagneraiut le Sanctuaire. Il ne voulait pas devant les autres montrer le moindre signe de faiblesse.
Dans son Temple rien n'avait changer, tout était resté comme il l'avait laissé en partant c'est donc que personne ne s'était approché de son Temple. Cependant la Guerre Sainte allait arrivée, Albafika pouvait sentir les cosmos maléfiques se déployés un peu partout. De nombreux visiteurs ou ennemis étaient encore présent dans le Sanctuaire pour des raisons inexpliquées. Le Chevalier des Poissons se tenait prêt à intervenir à la moindre menace. On devait limiter nos pertes, le temps que les formations s'achèvent et que les armures soient distribuées.

Mais c'est à ce moment qu'un cosmos s'approchait à vive allure du Temple d'Albafika, un cosmos familier mais il ne pouvait encore l'identifier. Il se tenait donc prêt à acceuillir son visiteur.
Revenir en haut Aller en bas
Damon


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 342

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Ven 1 Juil - 13:30

Arrow Entrée du Sanctuaire

Voilà, il y était. L’entrée du dernier rempart d’Athéna, le fameux Temple des Poissons. Le fait d’être le gardien de cette demeure amenait tant de responsabilité. Si passer les onze première demeure n’implique pas d’avoir Athéna en première ligne, le fait de passer celle-ci amenait justement ce cas de figure. Il était donc primordiale pour les Saints d’avoir un homme bon, juste et fort. Ce que représentait à merveille son supérieur et Maître, le seigneur Albafika. Le fait d’avoir cet homme comme dernier rempart ne laissait aucun doute dans l’esprit de Damon : personne, absolument personne, même si ils sont arrivés aussi haut, ne pourra terrasser le chevalier d’or. Il avança sereinement, le sourire aux lèvres, heureux de retrouver ce formidable homme.

Les lieux étaient comme à leur habitude, baigné des dangereuses fleurs du chevalier d’Or, dont l’efficacité n’était même plus à prouver. Arrivé à l’entrée du Temple il vit son maître à son centre, toujours aussi majestueux vêtu ainsi, c’était vraiment quelque chose de magique. Une prestance et une aura sans égale émanait de lui, aveuglant même le sobre Damon, emplit d’ivresse rien qu’en le voyant. Ces instants avec lui étaient si précieux pour l’orphelin, il avait l’impression d’avoir une famille. Et quelle famille ! Il posa finalement un genou à terre et baissa la tête, montrant là toute l’étendue du respect qu’il éprouvait pour ce grand homme.

« - Me voilà, maître. »

Après sa brève salutation il ne brisa pas sa position, montrant bien qu’il respectait son mentor à un point inimaginable, mettant un point d’honneur à faire tout ce qu’il lui demandait. En quelque sorte on pouvait même dire qu’il appartenait à Albafika et il en était fier. Brisant finalement sa pose, il se releva et fixa son maître intensément. Damon refusait de le montrer, mais en lui brûlait l’envie de sauter de joie à ces retrouvailles. Mais il savait rester humble et sobre, comme on lui a toujours appris. Cacher ses sentiments. Même si là il s’agissait d’une classique retrouvaille avec son maître qu’il n’a plus vu depuis l’obtention de son armure. Un bout de temps. Mais le chevalier d’argent ne put s’empêcher de sourire, un sourire franc, amical et sincère envers le saint d’or. Peut-être une marque d’irrespect, mais il ne pouvait pas tout contenir.

« - Comment allez-vous maître ? Je ne vous ai pas vu depuis si longtemps. »

Puis il reprit un air sérieux. Heureux de revoir son maître, il n’était pas là pour une formalité, il était là car son cœur brûlait de désir. Le désir de servir son maître et Athéna avant tout. Depuis quelque temps il n’avait été affecté qu’à des missions anodine et sans importance, à un point tel qu’il commençait à croire qu’on se fichait éperdument de lui et de ses talents, et pourtant il en avait Il avait de l’assurance à revendre et savait qu’il était extrêmement puissant. Plus que de simple bronze en tout cas. Et rester persuadé de pouvoir battre des ennemis aussi puissants que les Chevalier d’ Or. Pour lui, la seule entité humaine qui pourrait le vaincre facilement se tenait devant lui : son maître, Albafika des poissons.

« - Voulez-vous que je m’occupe de quelque chose en particulier ? »


Pour dire vrai, il brûlait d’envie que la réponse soit positive et que celui-ci l’affecte à quelque chose, même si le calme apparent de ces derniers temps ne lui laissait guère d’espoir. Cette phrase était au final plus là pour respecter son code de servitude et allégeance au chevalier d’or qu’une réelle possibilité de missions, occupation et même autre.
Revenir en haut Aller en bas
Albafika


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 717

Feuille de Personnage :
HP:
166/166  (166/166)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Ven 1 Juil - 13:48

Un jeune Chevalier d'Argent entra chez Albafika. Il s'agissait de Damon, le Chevalier du lézard. Il était l'un des apprentis d'Albafika avec d'autres qui sont devenus Chevalier d'Argent. Albafika ne formait que les futurs Chevaliers d'Argent. Il arriva et pénétra dans le Temple des Poissons avec une joie difficile à dissimuler devant son Maître. Damon s'agenouilla en le saluant avec respect et le jeune homme laissa s'échapper un sourire. Le Chevalier des Poissons ne pouvait qu'être ravi de voir l'un de ses anciens apprentis arrivés à son Temple.

Je te le souhaite le Bonjour Damon et bienvenue dans ce Temple que tu connais déjà assez. Mais relèves-toi voyons, cela ne sert à rien de rester dans cette position, tu n'es pas une statue.


Puis Damon demanda à Albafika si tout allait bien avant de proposer son aide pour d'éventuelles missions.

Pour ma part, je vais bien Damon. Merci de t'en soucier. Mais comme tu le sais la Guerre Sainte est sur le point de débuter et nos forces sont loin d'être au complet pour le moment. Athéna est partit sur le Mont Olympe et le Grand Pope a quitté le Sanctuaire pour une destination inconnue.
Disons que la seule mission actuelle est de rester au Sanctuaire et de surveiller nos "invités" ainsi que les différentes régions du Monde.


Albafika, vêtu de son armure d'Or prit un air inquiet en regardant de nouveau l'horizon.


Ah tu dois également savoir que certain Chevalier de Bronze dans le Sanctuaire se rebelle contre mon autorité de Chevaliers d'or! Les auteurs de cette trahison seront punis le moment venus si la Guerre Sainte ne les achève pas avant bien sûr!
D'ailleurs j'ai envoyé l'un d'eux en Afrique réalisé une mission plus que suicidaire à la rencontre des spectres d'Hadès, avec de la chance, il n'en reviendra pas!


Albafika fit une pause afin d'entendre les réactions de son élève.
Revenir en haut Aller en bas
Damon


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 342

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Ven 1 Juil - 14:32

Les saintes paroles de son mentor ne tardèrent pas à se faire entendre. Il but chaque mot avec une attention exceptionnelle comme si il allait lui révéler quelque chose de grandiose alors que bien évidemment, ce n’est qu’une discussion anodine. Quoique. Le chevalier d’or lui révéla le lieu où se trouvait leur déesse bien aimée – la seule à laquelle il accordait autant d’importance que son maître - et ainsi que la disparition du Grand Pope en un lieu inconnu. Quel affront et quel manque de responsabilité, bien que cela soit une action du Grand Pope ! De toute manière, l’aveuglement de Damon l’obligeait à penser que seul son maître pouvait prétendre au titre permanant de Grand Pope avec un succès flagrant. Mais soit, peut-être que les autres étaient trop idiot pour s’en rendre compte ?

Damon ne répondit pas à la première tirade de son maître, après que celui-ci lui ai expliqué sa mission, enfin « leur » mission commune il enchaîna, regardant à l’horizon. Que lui arrivait-il ? Quelque chose tracassait le maître ? Quoi que ce soit il le détruira de sa main. Puis, il ne tarda pas vraiment à en connaître la raison, le chevalier d’or lui expliqua en détail la méprise d’un chevalier de bronze et le sort qui lui a été réservé. Damon afficha un sourire malsain lorsque son maître eu enfin fini de parler. Il était si diabolique lorsqu’il s’agissait d’inculquer des valeurs à ces bronzes sans retenue, sans classe, et incapable d’humilité. Un bronze qui osait manquer de respect au grand maître Albafika ? Damon l’aurait éliminé sur le champ s’il avait eu la chance d’être là. Cependant le choix de son maître s’avérait une punition tout à fait violente en plus d’être stratégique : le donner en pâture à des spectres. On ne se salit pas les mains, et en plus il affaiblit l’ennemi en mourant. Il faut dire que son maître avec un sens stratégique implacable, un qualité indéniable qui le rendait comme le plus brillant chevalier aux yeux du saint du lézard.

« - Très bien. Permettez-moi de protéger le sanctuaire à vos côtés. Après tout, n’est-ce pas notre raison d’être ? Ce sanctuaire. Si il tombait à l’ennemi, nous serions … perdu, sans repère. Je ne suis pas un déserteur qui vadrouille à droite à gauche pour combattre, j’ai l’honneur d’être votre disciple et d’être un chevalier d’Argent pour Athéna. Je ne le gâcherais pas. Je protégerais le sanctuaire tout en restant vigilant. Si par malheur nous somme attaqué, soyez assurer que ma puissance vous laissera même la joie de ne pas vous salir les mains. »

Il reprit son inspiration et se rapprocha de quelques pas de son maître. Après quelques minutes de discussion il était inutile de se tenir aussi loin l’un de l’autre, peu importe ce que la bienséance exigeait dans ces cas-là. Et puis le mentor ne semblait pas hostile au fait que le chevalier d’argent se montre un peu moins formel.

« - Quant à cette histoire de chevalier de bronze … Ils ne savent pas se tenir à leur place ! Si j’avais été là … Mais ! Votre idée est excellente. J’espère qu’il souffrira et qu’à travers la mort se repentira de ses pêcher à votre égard. Même si il ne mérite pas rédemption ! Quant aux autres qui se rebellent à votre autorité et qui en reste impuni … Je resterais sur mes gardes ! Bien que je me sente souillé en les côtoyant, si quelqu’un remet en doute votre autorité, je l’enverrais au front, de la même manière que vous l’avez fait. Personne n’a le droit de mettre votre autorité en doute, maître. Et je condamne cela. »

Il baissa à nouveau la tête, totalement dévoué à son maître il ne pardonnait pas qu’on le remette en cause, qu’on le touche ou même que l’on dise une parole mauvaise à son encontre. Cela attirait les foudres du chevalier d’argent. Et en tant que disciple de chevalier d’or et étant chevalier d’argent, il ne valait peut-être mieux pas l’avoir sur le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Albafika


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 717

Feuille de Personnage :
HP:
166/166  (166/166)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   Mar 6 Sep - 17:14

En plein coeur de son combat contre Damon, Albafika était déranger par un puissant cosmos se trouvant près de la chambre du Grand Pope. Il s'arrêta net pendant son entraînement, tandis qu'il disparaissait dans la pénombre, Damon attendit patiemment son maître qui ne revint pas. En effet, il avait profité de sa position aérienne dans le Temple pour sortir et se positionner sur le toit. De là, il observait le Temple du Pope et contemplait le puissant cosmos qui venait prendre possession des lieux. Ce cosmos était si proche de celui d'Athéna mais n'était pas tout à faire similaire, une autre divinité venait de prendre le contrôle des lieux. Albafika regardait ce Temple en étant songeur, il vit Damon quitter le Temple pour aller accomplir d'autres missions. Tout en le regardant quitter son Temple, il dit:

Damon, courage pour la suite. Accroches-toi et enflamme ton cosmos et tout te sera possible. Tu quittes ce Temple plus fort et plus sage et tu t'en rendras vite compte. Un jour, nous combattrons ensemble.


Puis il se retourna vers le Temple du Pope. Il savait que sa mission était d'aller voir qui venait d'arriver là haut. Le Chevalier des Poissons sauta du haut de son toit puis se dirigea vers la sortie de son Temple. Grâce à son cosmos, il ouvrit un passage à travers son champs de de Roses Démoniaques. Il gravit une à une les marches, d'un pas déterminé et confiant. Au fur et à mesure des pas, il pouvait voir le Temple se rapprocher.

Arrow Temple du Grand Pope
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Temple des Poissons, dernier rempart avant Athéna!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple des Poissons-