RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Renard averti qui vaut deux pour un Bélier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astre


Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 413

Feuille de Personnage :
HP:
140/150  (140/150)
CS:
174/196  (174/196)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Renard averti qui vaut deux pour un Bélier   Lun 18 Avr - 15:06

[ Arrow Le Sanctuaire Sous-Marin - Pillier de l'Océan Antarctique]

C
’est d’un pas calme qu’il avançait sur les rochers qui bordaient la petite plage où il avait débarqué. Il était sortit de la mer, un peu comme une sirène, sauf qu’il n’avait rien de cette dernière, et surtout aucune goutte d’eau ne semblait l’avoir touché. L’homme prit un petit temps pour remettre quelques mèches en place avant de reprendre sa route. Ses pieds se posaient avec assurance sur les rochers glissants, parfois coupant, comme s’il connaissant l’endroit, alors que personne ne l’avait vu en ces lieux une seule fois. Parce qu’un homme aussi roux et habillé de la sorte, ça ne s’oubliait pas!! Une longue toge bleue claire l’habillait en tombant sur ses pieds, un peu à la manière des anciens prêtres. Ses cheveux et ses yeux ressortaient, le rendant un peu irréel d’un certain côté. Sauf que la réalité le rattrapa bien vite lorsqu’il posa son pied sur un rocher un peu plus glissant que les autres, le faisant durement chuter sur le sable fin de la plage abandonnée.

Astre releva la tête, crachant le sable qu’il avait malencontreusement avalé en voulant crier de surprise. Il tourna légèrement sa tête et incendia du regard le pauvre rocher, ses yeux promettant mille tourments à l’inopportun. C’est avec lenteur qu’il se releva, épousseta ses vêtements et se tourna vers la petite masse rocheuse. Le coup fut fulgurant, et le cri du rocher rendant l’âme put s’entendre quelques mètres à la ronde, c’était entre le craquement sourd et une petite explosion.


-Ça c’est pour avoir osé me faire tomber, rocher à la noix!! retenti une voix chargée de fureur.

Puis se détourna avec humeur, le jeune prêtre de Poséidon reprit sa route en direction du Sanctuaire d’Athéna. Cependant, il s’arrêta lorsqu’il arriva sur un petit sentier pour regarder à gauche, puis à droite. Puis, chose incroyable, Astre se mit à réfléchir!!

-C’est par où ce truc au fait? oO se fit-il comme réflexion à voix haute.

Non parce qu’il avait beau être ce qu’il était, il ne savait strictement rien de la position du Sanctuaire d’Athéna… Après avoir réfléchit pendant –oh miracle!!- une minute environ, Astre finit par prendre une direction au hasard, envoyer les penseurs au diable!! Il verrait bien où ça le mènerait!! Pas bien loin en tout cas, car il arriva rapidement sur une partie de la plage qu’il venait de quitter… Grommelant diverses choses que nous ne pourrions répéter ici, le rouquin fit demi-tour, prenant alors le sentier dans l’autre sens. Ceci lui permit de rencontrer un homme une demi-heure plus tard. Heureux comme tout, le jeune home s’approcha pour lui demander s’il savait où se trouvait le Sanctuaire d’Athéna.

-Oh, mais bien sûr, répondit son interlocuteur. Vous prenez le troisième rocher, puis vous suivez la route des oliviers, avant de bifurquer à la dixième allée en direction de l’Est, expliqua-t-il. De là vous coupez à travers champs pour atteindre des rochers, vous les traverser et vous partez vers le nord. Lors que vous rencontrerez un autre champ d’oliviers, traversez le et tournez à gauche au bout du cinquième sur votre droite. Continuez enfin tous droit et vous devriez y arriver!! finit l’homme avec un sourire.
-Nyé? oO fut la réponse constructive du jeune prêtre.
-Non mais vous me prenez pour un abrutit ou quoi!! lui exposa son interlocuteur avant de repartir et de passer son chemin.


Astre finit par en déduire que l’homme n’en savait probablement rien, puis porta son regard sur le chemin indiquez. Il haussa les épaules avant de finalement se mettre en route, après tout qui ne tente rien n’a rien!! Fut-ce le hasard ou les Dieux, mais il se planta royalement de route et finit par arriver en bordure du Sanctuaire d’Athéna vint minute plus tard. De fait, après une demi-heure encore de crapahutage dans les rochers, il finit par arriver en vue d’un petit village dévasté. Astre regarda les maisons détruites un instants, se demandant s’il s’agissait là l’œuvre des Spectres ou bien de ses Marinas chéris?

Préférant éviter la zone, le jeune prêtre parti dans une direction différente, contournant donc le village. Il arriva ainsi une dizaine de minutes plus tard à l’entrée même du Sanctuaire. Il sentait différentes puissances en provenir, des cosmos en nombres éparpillé autour de lui. Mais il ne leva las le sien, il le garda au naturel, dans l’espoir de passer peut être inaperçu, sinon de montrer qu’il n’avait aucun intention hostile. Tout ce qu’il voulait s’était voir un vieil ami, prendre des nouvelles et discuter avec lui.

Après avoir observé un temps le paysage, l’Atlante se mit finalement en route, cherchant les douze maisons du Zodiaques. Si Shion était effectivement ici, il devait alors sûrement être à la première…
Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Renard averti qui vaut deux pour un Bélier   Lun 18 Avr - 22:19

    [ Arrow Pilier de l'Océan Arctique]

    Sortant de la toile marine que le Seigneur Poséidon avait peint pour tous les Atlantes, Caeron faisait ses premiers pas sur le sable chaud de l'ancienne Grèce. Il n'avait jamais senti une telle chaleur et se sentait un peu mal à l'aise. Il ferma alors les yeux pour laisser les effluves cosmiques traverser son corps. Il devait retrouver le Prêtre... Mais, aucun signe, il pouvait ressentir de nombreux cosmos aux alentours, mais aucun avec cette odeur iodée que dégage habituellement les Atlantes. Soudainement, sortant d'un chemin qu'il n'avait pas remarqué, il vit quelques enfants courir vers la plage, d'un geste furtif, il se cacha derrière un rocher recouvert de limons encore frais. Il était inutile de faire peur, l'innocence de leurs visages le calma et il regardait la scène avec une certaine nostalgie... Mais la raison le rappelait à la réalité, ces jeunes enfants allaient devenir un jour des ennemis du Seigneur Poséidon...

    Le temps passait et toujours pas d'Astre. Cette fois-ci, cette absence prolongée l'inquiétait un peu plus. Alors que les enfants remontaient l'escarpement rocheux, il se décida à le chercher. Observant quelques rochers à la fin de la plage, il vit un jeune homme en toge bleue, le sourire béat de la réussite, il regardait avec satisfaction le chemin que les enfants venaient d'emprunter, son cosmos irradiait d'une douceur étrange, d'un bleu profond et pacifique...

    "Quel homme... Murmurais-je en regardant le jeune prêtre. J'ai devant moi le Candide de ce philosophe français... Me dis je intérieurement en m'approchant lentement. "

    Il ne cachait pas du tout sa présence.

    Caeron sortit alors de sa cachette pour se montrer visiblement au Prêtre. Son écaille luisait à la lumière du soleil, il ressentit en elle une douleur contenue. Se concentrant, il lui apporta un peu de réconfort, et lui promettait que cela ne durerait pas longtemps L'âme de l'écaille se calmait un peu. Enfin, il se présentait devant le prêtre, mit un genou à terre devant lui, en signe de respect.

    " Seigneur ! J'ai ressenti votre départ du Pilier de l'Océan Antarctique, je ne crois pas, actuellement, qu'il soit bon de quitter le royaume sous-marin sans une escorte.... Sentant une gêne de surprise dans le regard du prêtre, et une réponse qu'il semblait attendre. En souriant poliment et en retirant son casque. Excusez moi de ne pas m'être présenter à vous, je suis le nouveau Général de l'Océan Arctique, Gardien de l'écaille du Kraken et seigneur d'Eleusis, je me nomme Caeron de Fragrance, je suis à votre service le temps de votre présence en dehors de notre sanctuaire. "

    Alors que le Prêtre allait commencer à rouspéter, Caeron se releva et fit quelques pas en arrière, il exécuta un pas chassé de côté, lui ouvrant le chemin d'un geste de la main. Le Général redevenait mélancolique et froid, il commença à suivre le prêtre dans le plus grand silence, ne répondant pas à ses multiples questions... Caeron abaissait son Cosmos au maximum pour ne pas se faire repérer ou ne brusquer personne...

    Après avoir monter le petit chemin, Astre se taisait devant le spectacle de désolation du village de Rodorio. Il n'y avait que gravas et des hommes semblaient se démener pour reconstruire rapidement. Caeron observa le prêtre perdu dans ses pensées ; il se concentrait alors et ressentit de nombreux Cosmos irradiant d'une chaleur intense. Il comprit qu'il avait face à lui, pour la première fois de sa vie, les Cosmos des terribles adversaires du Seigneur Poséidon... Tout à coup, le prêtre sortit de ses pensées et se mit en mouvement. Il indiqua, au grand étonnement du Marinas, que la première Maison ne devait plus être très loin. Caeron le suivit en maugréant silencieusement. Comme une méduse protégeant ses petits, il était sur ses gardes, les haines étaient ici encore fumantes depuis la dernière Guerre.

    Cependant, la bonne humeur singulière du jeune Astre lui levait quelques tourments, il semblait si heureux, que le jeune Caeron eut un sourire intérieur.



Dernière édition par Caeron le Ven 29 Avr - 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Astre


Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 413

Feuille de Personnage :
HP:
140/150  (140/150)
CS:
174/196  (174/196)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Renard averti qui vaut deux pour un Bélier   Mer 20 Avr - 20:14

L
e fait était que maintenant il était accompagné, il ne savait le comment du pourquoi, mais il se retrouvait avec une escorte…qu’il n’avait pas demandé!! Aussi présenta-t-il d’abord un regard furieux sur le jeune marina qui venait de se présenter à lui, ayant pour seule excuse le fait qu’il ne valait mieux pas se balader tout seul. Non mais il était assez grand merci!! Après quelques secondes, son regard devint curieux, il ne se rappelait pas avoir déjà croisé cette homme auparavant. Cependant, l’écaille qu’il portait lui indiqua qu’il s’agissait là d’un Général, le Kraken plus exactement. Le Général devança sa question en se présentant immédiatement, puis il lui libéra la place. Astre soupira avant de reprendre son chemin, son garde du corps derrière lui.

Aucune parole n’avaient été échangé, Astre étant concentré sur son but: le Bélier d’Or, donc peu enclin à démarrer une conversation, il réfléchissait plutôt à comment aborder les questions qui le taraudait. Aussi arrivèrent-ils assez rapidement au sanctuaire, Astre ne s’attardant que peu sur le désolant spectacle qu’offraient quelques chevaliers à reconstruire un village dévasté. Il prit rapidement le chemin de la première maison zodiacale, espérant fortement y trouver Shion. Mais s’il se référait à ce qu’il ressentait, c’était bien le cosmos de son ami qu’il ressentait, quoique légèrement changé avec le temps. Un sourire vint fleurir sur ses lèvres, alors qu’il se remémorait des souvenirs d’enfance passée à Jamir.

Soudain, Astre se rappela la présence du Marina prés de lui et se tourna subitement vers lui pour l’observer. Il prit son temps pour mémoriser chacun de ses traits, lorsqu’une question vint le tarauder. Il lui sourit gentiment, afin de le rassurer, puis reprit sereinement sa route, d’un pas plus tranquille.


-Au fait, comment as-tu obtenu ton écaille Caeron? s’éleva sa voix, douce comme une brise marine qui vient vous rafraichir en plein été.

Il voulait en savoir plus sur cet homme qui s’était déplacé, il l’espérait, par soucis de le savoir hors de danger. Et comme pour tous autre Marina, il sentit monter un lui cet élan de tendresse, qui lui donner envie de le protéger également. Même s’il savait que le Général du Kraken pouvait être un redoutable adversaire, il ne pouvait empêcher cet élan de protection de naître au fond de son cœur. Il écouta donc avec attention les moindres paroles de son Marina, remontant même à sa hauteur pour mieux l’entendre. Parce qu’il se foutait bien du protocole, de savoir qu’il était un rang au-dessus de lui, le jeune Prêtre considérait les Marinas comme des frères. Parce qu’ils étaient tous prêts à donner leur vie pour leur Dieu, on pouvait bien effacer ces stupides délimitation de rang, non?

Cependant, il eut beau ralentir le pas autant que possible, ils arrivèrent bientôt en vu de la maison du Bélier. A ce moment-là, le jeune Atlante n’eut plus aucun doute, c’était Shion qui était à l’intérieur de cette maison, qui était le premier gardien du chemin vers Athéna. Un immense sourire vint étirer ses lèvres, le genre de sourire qui respire la bonne humeur et la joie de vivre. Il se tourna alors vers Caeron, avec toujours ce grand sourire enfantin collé au visage.


-Dépêche-toi Caeron, on y est!! lança-t-il à l’intention du Général.

Puis il se mit à courir en direction de la première maison.


[ Arrow Temple du Bélier]
Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Renard averti qui vaut deux pour un Bélier   Mer 20 Avr - 22:23

    Caeron marchait silencieusement derrière le Prêtre...

    Ne cessant d'observer un monde qui lui semblait rocailleux et monochrome, la monotonie du paysage n’avait d’équivalent que son aspect dévasté. Se faisant une idée plus précise des batailles qui avaient eut lieues à l'entrée de ce Sanctuaire, il conserva un visage calme et totalement inexpressif, le regard perdu dans le vague. Il ressentait de plus en plus les cosmos des Chevaliers qui étaient dans le Sanctuaire, cette sensation l'amena à réfléchir à plusieurs cas de figure, on ne sait jamais, une discussion trop "émotive" de la part de son compagnon et cela serait un vrai cauchemar. Soudain, ce dernier se mit à l'observer et à sourire gentiment, il reprit sa route avec un sourire malicieux, d’un pas plus tranquille. Caeron avait la fâcheuse impression d'être un de ses animaux exotiques que l'on amène dans les grandes Cours d'Europe. Souriant placidement à cette pensée, il leva les yeux vers lui.

    -Au fait, comment as-tu obtenu ton écaille Caeron? s’éleva la voix curieuse du Prêtre.

    Une fois sa question posée, Astre se mit à sa droite, comme un de ses égaux. Réfléchissant froidement à cette situation soudainement inconfortable, il regardait l'Atlante lui sourire... Quelques secondes passèrent encore, Astre attendait une réponse en accélérant le pas.

    - Monseigneur, C'est la volonté de notre Empereur ! Je suis en quelque sorte l'héritier de l'une des grandes familles atlantes ; Cette famille avait autrefois reçu la charge de protéger le pilier Arctique... Caeron reprit son souffle avec calme, tentant d'exprimer un propos clair, il n'avait pas l'habitude d'étaler ainsi sa vie. Cette famille porte encore le nom d'Eleusis. c'était le nom de l'un de nos anciens sanctuaires terrestres qui fût, je crois, sous la protection de la déesse Amphitrite. Je suis en quelque sorte son descendant aujourd'hui... Après m'être dévoué pendant des années dans le grand nord de notre Empire, notre Empereur m'a honoré de sa bénédiction, en m'autorisant à porter l'Ecaille de ma Famille. Cependant... Caeron se tût tout à coup...

    Son regard redevint froid et ombrageux. Décidément, parler en public n'avait jamais été son fort. Il tourna la tête vers le prêtre, qui l'écoutait d'une façon fraternelle. Les yeux du prêtre exprimaient quelque chose d'indéfinissable, ils rayonnaient d'une excitation à peine contrôlée. Pendant un bref instant, Caeron se résigna à laisser un sourire s'échapper de ses lèvres... Il commençait à éprouver de l'estime pour ce jeune prêtre, assez fougueux pour aller se promener tout seul au coeur d'un sanctuaire dévasté.

    Les pas des deux hommes les avaient conduits devant un temple en mauvais état. Un cosmos irradiant s'échappait de ce temple, il était impressionnant et réveilla en Caeron ses instincts les plus froids. Il se concentra pour ressentir toutes les effluves cosmiques aux alentours, histoire de connaître les possibles ennemis de son petit protégé. Son Ecaille vibrait à l'unisson avec cette excitation soudaine, elle le comprenait mieux que quiconque...

    Alors qu'il contenait son cosmos, il vit Astre commencer à courir devant lui... Ce dernier se retourna fugacement vers lui, avec un sourire de satisfaction et une expression enfantine sur tout son visage.

    -Dépêche-toi Caeron, on y est!! lança-t-il, en courant à toutes jambes vers le temple.

    "Je sens qu'avec lui, j'ai pas fini d'en baver..." Maugréa Caeron entre ses dents. Il s'élança à la poursuite du prêtre, en espérant que tout se passe bien...


    [Arrow Temple du Bélier]


Dernière édition par Caeron le Ven 29 Avr - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roland


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 162

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Renard averti qui vaut deux pour un Bélier   Mer 20 Avr - 22:36

Le jeune français avait quitté le village de Rodorio pour se rendre au Sanctuaire. Au fil des minutes de marche, Roland découvrit peu à peu les ravages des derniers combats. Cà et là des colonnades couchées, brisées, meurtries donnaient un côté antique de ruines avec toute la beauté de la luminosité ambiante rehaussé par la végétation, cadeau sublime d’Henriques pour la nature.
Roland prit le temps d’admirer le paysage et la vue. Il s’arrêta et jeta un œil en contre bas sur le village de Rodorio.


« Comme promis habitants de Rodorio, je reviendrai prochainement. »

Puis, réajustant le portée de sa boite, il se remit en route, tout impatient de rencontrer d’autres chevaliers et de se faire reconnaitre.

« Décidemment, c’est magnifique ici, si on me laisse du temps, je attellerai à redonner vie à ces colonnades et autres statues jalonnant le chemin en y incorporant ma touche personnelle. »



Il s’attarda sur une colonne, il passa sa main droite le long de la pierre comme pour la sentir vivre, pour qu’elle lui parle, des années, des siècles qu’elle a traversée, des batailles, des personnes foulant le sol proche. Perdu dans ses pensées, Roland se laissait envahir par la nostalgie de l’Antiquité.
Il fut sorti de sa torpeur par une étrange sensation. En effet il ressentait une aura étrangère, non plutôt deux.

« Etrange cette sensation, elle n’est pas la même que celle que j’ai ressenti de la part d’Henriques. Ces deux cosmos-énergies sont de même nature mais différente de celle de l’Hydre ou de la mienne. J’espère que ce ne sont pas des ennemis du Sanctuaire, auquel cas, je devrais me dépêcher. »


La joie sur le visage de Roland laissait place à de l’inquiétude. Tout en étant sur ses gardes il pressa le pas pour rejoindre le Premier Temple, la Maison du Chevalier d’Or du signe du Bélier.


Arrow Temple du Bélier
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Renard averti qui vaut deux pour un Bélier   Mar 26 Avr - 16:52

Arrow Mont Etna (entrainement avec Urio)

Quelques jours après son entrainement assez intensif avec Urio, le jeune musicien du sanctuaire ou du moins son corps se trouvait à l'entrée de ce dernier. Il n'avait plus son armure sacrée, non, cette dernière n'avait pas été détruite mais elle se trouvait à ses côtés baignant dans le soleil semblant veillé sur son porteur. Des heures plus tard, l'âme du chevalier réintégra son corps et ce fut un grand choc pour lui de revenir dans le monde physique. Lorsqu'il se releva, il vacilla sur ses jambes mais la vu du temple du bélier sembla alors lui redonner des forces, il ne sentait plus son bras gauche mais il s'en fichait un peu. Il avait assez de force malgré ses habits déchirés, son bras cassé et les multiple blessures de son corps pour intensifié le peu de cosmos qu'il avait sans son armure afin de refermé les plaies de son bras et ressouder l'os cassé de son bras. Il s'approcha tout de même à pas chancelant près de son armure qui avait reprit sa forme de Lyre et posa sa paume sur elle. L'armure explosa dans une intense lumière bleuté pour venir s'installer sur le corps d'Andonios qui brillait maintenant sous les rayons du soleil. Il resta quelques instants à l'entrée du temple le temps qu'il se réhabitue à la puissance de l'armure et son poids puis, il leva les yeux observant la statue d'Athéna.

*Où est-elle depuis tout ce temps ?*

Sans plus attendre, il décida alors d'aller voir un chevalier qu'il tenait en estime mais il ne sentait pas son cosmos dans le sanctuaire. Il voulait aller voir Chronos des Gémeaux, faire connaissance avec les chevaliers du bélier et du taureau par la même occasion. Il décida alors de se diriger vers le premier des douze temples du zodiaque et s'apprêtait à faire la connaissance du célèbre chevalier du bélier maîtrisant parfaitement la téléportation et dont les attaques étaient dévastatrices.

Arrow Temple du bélier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Renard averti qui vaut deux pour un Bélier   

Revenir en haut Aller en bas
 

Renard averti qui vaut deux pour un Bélier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Entrée du Sanctuaire-