RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Un futur incertain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Charlotte de Battice


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 183

Feuille de Personnage :
HP:
130/152  (130/152)
CS:
125/182  (125/182)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Un futur incertain   Mar 19 Avr - 14:53

Arrow La première Sphère

Je n'avais pas vu la fin de cet affrontement titanesque entre le jeune renégat et son futur maître. Le Juge de la Wyvern n'y avait pas été de main morte avec mon protégé et pourtant je n'avais pas su le faire entendre raison à ce dingue de violence. Il s'était acharné sur la carcasse de ce jeune homme pour qui une affection toute particulière était née.

Avant la fin de la bagarre, je m'étais éclipsée en sachant combien espérer la victoire de Shaun était vain. Je m'étais alors accordé le droit de quitter la Première Sphère pour rentrer au Guidecca. Si Shaun était reconnu digne de faire partie de l'Armée de Notre Seigneur, c'est là que j'aurai le plus de chance de le croiser. D'un pas lent mais reconnaissable, je laissais mon cosmos me diriger à travers les méandres des Prisons. Bien vite, j'arrivai à destination et pris le temps de souffler un peu avant de m'attaquer à la montée des marches de ce temple aux dimensions gigantesques.

Arrivée au sommet de mon escalade, je me retournai comme à mon habitude. Je parcourrai les plaines de mon regard et perçus les différents pouvoirs en oeuvre dans le Royaume des Morts. Certains étaient encore à l'ouvrage dans une toute nouvelle zone créée par Notre Roi durant la Guerre Sainte et qu'on appelle le Colysée. Des combats furieux semblaient se dérouler dans la plus parfaite innocence des représentants du Sombre Monarque. Derrière la porte du Guidecca, une ombre connue, une aura reconnaissable entre mille s'activait dans la salle des Surplis. Notre forgeron aurait-il déjà terminé la réparation des armures de chacun.

En observant les lambeaux de la robe de Coré, je me dis que moi aussi, je mériterais un petit passage là-bas. Au mieux, il pourrait renforcer ma défense étant donné que mon mur de soie avait explosé sous les impacts des attaques du Gémeaux. Et puis, je me sentais plus mûre, plus femme que jamais. Il serait temps de disposer d'une tenue plus adaptée à mes propres modifications hormonales. Je pénétrai donc dans le centre de commandement du Royaume des Morts pour prendre un peu de repos, un peu de force et mes ordres de la bouche de Mon Seigneur ou de Sa Reine.


"Coucou, il y a quelqu'un?" dis-je en ouvrant la pièce aux Surplis où seul l'écho parut me répondre à première vue.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Sam 23 Avr - 15:36

Citation :
La réunion de l'état major va se faire ici pour ne pas ouvrir un topic de plus

Arrow La porte des Enfers

Un battement d'aile... Il ne suffit que d'un battement d'aile pour que le juge spectral du Griffon afin de dépasser son confrère du Wyverne... Tel une étoile filante dans la nuit la plus noire, Rochel traversait le Mekkai à une vitesse prodigieuse même pour un juge d'Hadès pensa le Griffon infernal tout en survolant chaque prison des Enfers avant d'atteindre les quatre sphères de l'Enfer sans grand difficulté ni dépense d'énergie conséquente: à croire que son pouvoir était vraiment devenu infinie murmura le spectre au cheveux blanc en repensant à sa vie en tant que jeune étoile de la violence sous l’effigie du Bénou. Déjà quand il était le gardien du Cocyte: il se pensait invincible, sa sauvagerie et son pouvoir le plaçait bien au dessus des autres spectres céléstes; il était l'assassin personnel du sombre monarque pendant des années avant que celui-ci ne lui donne la tâche de former un jeune spectre sans nom avant que celui-ci ne prenne sa succession le jours où il mourut au Sanctuaire d'Athéna pendant la dernière Guerre Sainte afin de renaitre sous la forme de son véritable avatar: en tant que juge du Griffon, en tant que celui qui devint le fléau des chevaliers d'ors.

Rochel sortit subitement de ses pensées à la vision de son point d'arrivé: le siège de l'autorité du sombre monarque sur le Mekkai, la quatrième sphére de l'enfer: Le Giudecca.
C'est sur un pas léger que notre juge infernal posa le pied sur le marbre du lieu alors que son cosmos sombre se transforma en flopée de plume noirs, symbole de son arrivé en ce lieux maléfique. L'endroit n'avait pas changé depuis sa dernière visite sous les traits du spectre de la violence pensa alors qu'il passait les immenses portes du palais noire. Toutes les chandelles se mirent à s'allumer progressivement alors que Rochel traversa le long corridor menant à la salle du trône de sa majesté Hadès tout en fixant celui-ci; il n'était pas seul en ce lieux mais eu un léger sourire en reconnaissant le cosmos qui était en ces lieux.
Dame Pandore était ici, prés de la salle au surplis avant d'être rejoint par le serviteur sombre au cheveux blanc.

"Je suis content de vous revoir Dame Pandore, vous étiez devenu fort rare depuis la fin de la Guerre Sainte."


Dit-il d'un ton calme dés qu'il fut derrière elle alors que son cosmos innondant la piéce ne transforme les bougies en véritable braseros infernaux, montrant que sa puissance dépassait de loin celle de la jeune femme alors que sa voix se fit douce et amical, il ne fallait pas qu'il l'effraye.

"Veuillez me pardonner si je vous ai fais peur, je ne le voulais pas..."

Difficile à dire si c'était la vérité.

"Je devrais remercier personnellement Shaun d'avoir suivi mes ordres et vous avoir ramené ici. De plus votre présence est plus que nécessaire: Notre reine et mon frère Ivictus vont bientôt arriver pour que nous conversion sur l'avenir du Mekkai après cette guerre Sainte et la prochaine marche à suivre."


Le ton était donné.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Un futur incertain   Mar 26 Avr - 22:00

Arrow Porte des Enfers

De la Porte des Enfers au Giudecca, le vol s'était déroulé sans le moindre encombre. La sublime Vampire n'avait pu s'étendre sur ce qui l'entourait. Après tout, cela viendrait bien assez vite. Les Enfers étaient vastes et l'ambiance variait selon la prison s'étalant sous ses longues ailes.

Seule constante, le chant des morts montant jusqu'à elle, effleurant ses sens surnaturels jusqu'à ce qu'elle finisse par les occulter. Ces êtres étaient tous passés devant leurs juges et assumaient en ce monde le poids de leurs actes passés...

Se penchant sur certaines des prisons, la rousse Vampire resongea brièvement à ceux qui l'avaient tant fait souffrir. Eux aussi devaient être là, à subir leur châtiment et pas uniquement pour elle mais aussi pour toutes leurs autres victimes. Nul échappatoire possible, tous devaient y passer tôt ou tard. La véritable justice, bien plus équitable que l'on pouvait l'imaginer...

Le belle ferma un instant les yeux, déployant sa voilure au maximum, planant sur les puissants courants infernaux. Perséphone, ma noble reine... Et les paroles de sa déesse ainsi que son intervention dans le Temple du Scorpion lui revenaient en mémoire. Seuls ses dieux pouvaient la juger et certainement pas un homme de l'accabit du pantin fleuriste. Elle le lui avait même crié au cours de leur combat ne récoltant que silence et mépris... Parler à une carpe aurait sans nul doute été bien plus aisé.

Oui, comment un homme aussi fermé et dépourvu de sentiment pouvait-il se targuer de la juger, elle qui s'était montrée étrangement humaine ? A sa propre surprise. Elle s'était même indignée face à l'attitude des Poissons face au Scorpion. Nulle loyauté envers les siens alors qu'elle tenait la vie de Bardamu entre ses mains. A moins, qu'il ne s'agissait que d'une ruse. Ce dont elle ne pouvait s'empêcher de douter. Sa brève rencontre avec l'Hydre Femelle ayant été plus qu'éloquente.

Et puis, son sang est si infect...

Bien pire que celui des pires assassins...

Et ce fut sur cette dernière réflexion que Lydia sortit de ses pensées. Ses considérations sur le sang des Poissons pouvaient encore attendre. Chaque chose en son temps. Dans l'immédiat, le plus important était la réunion qui se déroulerait d'ici peu au Giudecca. Aussi, lorsque la flamme du Griffon se stabilisa dans l'enceinte de Giudecca, la Vampire accéléra droit vers lui...

Rien de plus simple que de retrouver ce juge. Son cosmos était comme un véritable phare l'attirant dans l'atmosphère si particulière des Enfers. Et la somptueuse vampire souhaitait avant tout ne servir qu'un juge dévoué à sa déesse et celui-là l'attirait. Elle avait apprécié son discours devant la reine des Enfers et cette réunion serait la meilleure occasion pour prendre une décision qui ne serait que définitive...

Quelques battements d'ailes plus tard et elle atteignit les énormes portes qu'elle franchit sans la plus petite héistation avant de se poser à bonne distance sans faire s'élever le moindre son inutile. Face à d'aussi importants personnages que la grande prêtresse et le juge du Griffon, le respect était de mise. Leur déesse n'était pas encore présente mais elle apparaîtrait immanquablement. Sans doute lorsqu'elle jugerait le moment opportun.

Lydia avança ensuite avec lenteur, s'arrêtant à quelques pas des deux premiers arrivants qu'elle salua après s'être agenouillée, casque au poing. Son surplis plus qu'endommagé contrastant avec la délicatesse et le grain parfait de sa peau blanc nacré. Une magnifique jeune femme dont seule maintenant l'armure portait encore les traces de la cruauté des combats qui l'avait opposée successivement aux Saints du Scorpion et des Poissons.

- Mes respects, seigneur du Griffon et Grande Prêtresse. Je n'ai pas encore eu l'occasion de me présenter à vous, je suis Lydia, Spectre de la Vampire.

Puis, elle se tut, attendant une éventuelle réponse de ses supérieurs. A moins que leur reine ou les autres juges n'arrivent entretemps.
Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Jeu 28 Avr - 10:13

Arrow Porte des Enfers

Ivictus avait donc pris la décision de partir et de suivre la Reine au Giudecca pour y établir les plans pour l'avenir futur. Il avait cru comprendre qu'un petit nombre de Spectre allait suivre la Noble Reine. Dans sa pensées les plus intimes, le Juge du Griffon avait dépassé Ivictus et s'était envolé d'un seul coup. Le Juge de la Wyvern reprit ses esprits et décida donc de faire ce à quoi il s'était tenu. Il s'envola lui aussi d'un coup d'aile et prit la direction de ce lieu qui marquera un tournant décisif. Pendant le voyage, il prit le temps d'admirer le Royaume du Sombre monarque qui se représenté par une suite de prison ou de lieu plus différents les uns que les autres. Le voyage ne fut pas long, une petite dizaine de minutes selon le Wyvern quand il se posa devant le lieu qui abriterait les discussions. Il pouvait sentir que la Reine n'était pas encore présente ici peut être avait dû t'elle régler une petite affaire avant de venir ici car sinon elle serait arrivé bien avant tout le monde. Un autre cosmos se démarqué c'était celui de la Vampire une personne qu'Ivictus avait déjà affronté auparavant. Enfin bon, le Juge décida de rentrer car après tout il n'était venu que pour cela. Il poussa les portes toujours avec une sorte de sauvagerie qui était présente dans ces moindres gestes et entra. Il eu donc la confirmation que le Juge Rochel était là mais aussi la Vampire puis, il s'étonna de voir la Prêtresse qu'il n'avait ressenti sur le coup. Il l'avait croisé elle aussi il y a peu lors de son altercation avec le jeune Shaun. Elle avait l'air en bien meilleur mine que la dernière fois. Sans s’attarder plus longtemps le Juge lui adressa un signe de tête en signe de respect et prit la parole :

Bonjour prêtresse, me voici comme je l'avais annoncé. Il est étonnant de voir que la Reine n'est pas encore arrivée annonça Ivictus.

Le Juge restait immobile, attendant la Reine des Enfers. Il adressa un sourire de défi au Juge du Griffon car il était indéniable qu'une certaine rivalité se trouvait entre ses deux hommes. Le Spectre attendait désormais la Reine qui déciderait des décisions à prendre pour l'avenir du Royaume des Enfers. Il se trouvait impatient de voir les résultats du conseil des Dieux de plus il voulait savoir si la Reine avait des nouvelles de sa Sombre Majesté Hadès qui se trouvait en ce moment même dans le conseil à répondre de ses actes.

Mais bon pour le moment nous sommes sur Terre à régler les affaires du monde des mortels se dit Ivictus pour se reconcentrer sur la situation.

Les minutes passèrent toujours rien la Reine se faisait décidément attendre. Le silence régnait sur la salle personne ne prononçait le moindre mot, une silence de morts. Ivictus se put s’empêcher de sourire au vu de sa réflexion. Il retourna sa concentration sur ce qu'il entourait pour voir de nouveau que personne n'arrivait. Le Juge attendait donc patientent que la Reine arrive même si la patience n'était pas une de ces qualités, cependant, une telle personne pouvait se faire attendre autant qu'elle le désirait. Une Reine et même une Déesse pouvait faire tout ceci sans crainte de remontrances...
Revenir en haut Aller en bas
Regen


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 625
Armure : Dessiner, Peindre , Dormir, M'occuper de mes fleurs

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Ven 29 Avr - 11:34

Arrow Champs de Fleurs

Bon, alors, si je me souviens bien c'est la deuxième à gauche... heu... non à droite? Oh! Et mince, je me suis encore perdu je penses... Ah! Non, c'est bon, c'est par là, droit devant! J'ouvris une porte qui se tenait droit devant moi, et par chance, je suis arrivé à destination, contrairement à Ostro on dirait. Il a dû se perdre là-dedans? Enfin pas bien grave, il trouvera la sortie. L'essentiel c'est que je sois devant les portes du Giudecca. Mais, je me demande si la Prêtresse ou Dame Perséphone soit là? En tout cas, je l'espère, sinon, je serais venu pour rien.

*Non, pas possible...?*


A ma grande surprise je vis un vieil ami, Rochel qui était il y a encore peu de temps le Bénou. A présent, il a monté en grade on dirait, le voilà donc juge du Griffon. J'aurais peut être dû l'achever la dernière fois? Non, je plaisantes, je n'aurais pas pu. Mais, comment je dois me comporter envers lui à présent? C'est difficile de le savoir. Mais, bon, je devrais peut être lui parler comme un supérieur maintenant. Bon, alors comment faire mon entrée? J'ai réfléchis un petit moment avant d'entrer enfin et de faire comme d'habitude une entrée remarquée et tous cela malgré moi.

Coucou tout le monde. Regen spectre de l'Alraune pour vous servir. Annonçais-je avec un léger sourire... mais, je penses que ce n'était pas la meilleur manière, je devais vite me rattraper, sinon, je risquais d'avoir deux juges et une prêtresse sur le dos. Je me suis mis un genou à terre et pris parole. Ravis de vous revoir chère Prêtresse, je m'inquiétais de votre sort au cours de la guerre.

Tu parles... cela n'aurait pas était une perte énorme. Chronos, pourquoi ne l'as-tu pas sacrément amochée? Cela m'aurait certainement fait des vacances. Je me suis ensuite tournée du côté des deux juges et repris de nouveau parole.

Ravis de vous voir aussi cher juge du Griffon et juge de la Wyvern. Si je puis me permettre quelle en est la raison de cette réunion?


Je penses que c'était trop directe? Enfin, je penses... me relevant et regardant la dernière personne dans les lieux, une jeune demoiselle à la belle chevelure rousse. Je fis un léger geste de la tête afin de lui passer en quelque sorte le "bonjour". Si on peut dire ainsi.

Dame Pandore... navré de vous interrompre, mais, j'aimerais votre accord pour me rendre à la surface pour régler quelques petites affaires.


Décidément, j'atteins le sommet de la bêtise ou quoi? Est-ce l'influence d'Ostro? Ou le coups qu'il m'a donné sur la tête tout à l'heure? Sans doute les deux. Bon sang! J'ai une de ces migraines.

[désolé pour ce léger textes, mais, c'est juste un petit passage éclair. Du moins, si j'obtiens la permission de Charlotte. Et si je me fais pas tuer par les juges. ]
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte de Battice


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 183

Feuille de Personnage :
HP:
130/152  (130/152)
CS:
125/182  (125/182)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Jeu 5 Mai - 8:54

En l'absence de Notre Reine, je me sentais bien seul. Davantage que le cosmos de Mon Seigneur était si faible en raison de son éloignement. Je regrettais qu'ils ne soient pas là. J'aurais pu me cacher derrière eux et passer sous silence mon incompétence au combat et la faiblesse de mon propre cosmos en rapport avec la rage dont les Juges faisaient usage du leur. Je me résolus toutefois à prendre la parole, pressentant que Notre Souveraine serait absente pour un bon moment encore.

"Fiers Spectres, je vous remercie de vous être tous rassemblés ici. Nos Souverains paraissent absents de ce lieu et pourtant si imprégné de leur présence. Je propose aux Juges de pénétrer ensemble dans la salle du trône attendre l'arrivée de Notre Reine. Pour toi Lydia, je te propose de te joindre à nous. Regen pourra très bien en faire autant mais je sens sa puissante envie de partager un autre destin que le tien. Qu'en dites-vous chers guerriers des ombres?" proposai-je à la fin en adressant un geste de la main invitant à pénétrer dans le foyer de la Giudecca.

De mon côté, je devrais de toute façon revenir vers le forgeron de la maison. Il devait retoucher ma robe. Ensuite, un entraînement intensif ne serait pas pour déroger à la tradition. Je sentais que je devais améliorer mes techniques de combat. Avant tout, il était temps de modifier mes aptitudes à affronter nos futurs adversaires dans une nouvelle Guerre Sainte que je pressentais intimement en voyant la débauche d'énergie dont faisait preuve les Juges. Si cela n'était pas des signes précurseurs du déchainement de leur puissance frénétique, je ne savais pas trop bien dans quel endroit je me trouvais.
Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Jeu 5 Mai - 20:26

Après avoir quitté l'entrée du Royaume des Morts, la maîtresse des lieux, qui venait de s'entretenir avec les gens qui composaient l'armée infernale de son divin époux, absent en ces instants au motif que le Conseil des Dieux, présidé par son frère (et père de la Belle par la même occasion) avait été reformé. Le silence d'Hadès ainsi que cette nouvelle n'auguraient rien de bon pour la suite. Fatiguée, et toujours blessée, la Reine des Enfers avait décidé qu'un peu de repos ne serait pas de refus et ne pourrait pas lui faire de mal. Aussi, avant de rejoindre les Spectres qui l'avaient suivi au Giudecca, se laissa-t-elle aller aux bons soins de ses servantes.

Rien de tel qu'un bon bain pour vous requinquer, Perséphone en convenait. Ses plaies se refermaient petit à petit grâce à ses pouvoirs d'auto-guérison. L'armure aux sombres pétales de roses de l'épouse d'Hadès reposait à terre et avait été troqué par une magnifique robe, tandis que sa longue chevelure était, quant à elle, relevée en un chignon, lequel était parsemé de quelques fleurs. Ainsi parée, la Déité se décida à rejoindre ses troupes, se trouvant meilleure mine.

Parvenue sur les lieux, elle eut le plaisir de constater que nombreux étaient ceux qui l'avaient suivi jusqu'ici. Il y avait là Rochel et Ivictus, les deux juges infernaux, ainsi que sa fidèle et délicate vampire: Lydia. Deux autres personnes se trouvaient là: le Spectre de l'Alraune ainsi que Pandore, la Prêtresse du sombre Monarque. Le Magicien semblait vouloir prendre congés de ses pairs. Nul doute que Perséphone allait le lui accorder, non sans une mise au point au préalable. Aussi prit-elle la parole après la Prêtresse.

"- Tu souhaites nous quitter pour affaire dis-tu? Puis-je savoir qu'elles sont-elles?" Demanda la magnifique Reine tout en s'avançant gracieusement dans la salle. "Comme je l'ai spécifié à d'autres avant toi, si tu quittes les Enfers, il te sera formellement interdit de te rendre dans l es autres camps. Le Conseil des Dieux ayant été reformé et votre Seigneur et Maître n'étant toujours pas revenu, nous ne devons en aucun cas nous faire remarquer. Faisons-nous petits, tapissons nous dans l'Ombre, et lorsque le moment viendra, nous frapperons avec force et fracas!"

Les iris émeraudes de la Reine des Morts se posèrent sur Pandore à laquelle Perséphone adressa un sourire.

"- Je suis heureuse de constater que vous vous portez bien Pandore et que vous vous remettez de vos blessures. Je vous remercie d'avoir veillé sur mon époux en mon absence. A présent que nous pourrions être tout deux réunis, c'est lui qui manque à l'appel. Je prends donc le commandement de l'ensemble de l'armée des Enfers. Si d'ici quelques temps, nous n'avons toujours aucune nouvelle de mon Aimé, je me rendrai personnellement en Olympe pour savoir ce qu'il advient. Et dans le cas où quelque chose serait arrivé à votre Seigneur, croyez bien que mon courroux sera impitoyable!"

Ainsi parla Perséphone, Reine des Morts, dont le regard se fit plus intense et incisif.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Ven 6 Mai - 12:05

Le Giudecca semblait désert depuis qu'il venait de se poser, pensa le spectre aux longs cheveux blanc en se retournant lentement aux cotés de la prêtresse infernal avant de sentir un cosmos arriver derrière lui; recourbant ses immenses ailes de métal pour ne pas effrayer celle qui venait d'arriver; oui c'était elle se mit à sourire le Griffon des Enfers quand il vit une ombre se détacher de la noirceur du ciel du Mekkai avant de poser d'un pas silencieux sur le sol marbré du Giudecca. Le juge observa la vampire aux cheveux roux s'incliner dans le plus grand respect devant ses supérieurs infernaux avant de les présenter au juge Rochel et à Dame Pandore le casque à la main; Rochel observa avec la plus grande attention son surplis des plus abimés: les adversaires qu'elle avait dû affronter devaient être doté d'une puissance impressionnante, elle n'avait pas à s’agenouiller de la sorte pensa Rochel avant de lui parler directement dans son esprit.

*Lydia de la vampire, spectre de l'étoile Céleste des Ténèbres... Sois la bienvenue au Giudecca. Relève toi à présent; tu peux garder la tête haute en notre présence sans rougir de tes blessures: je peux aisément deviner que ce fut un combat effroyable qui te les infligea et si notre Reine t'as fait le don d'une nouvelle vie comme ce fut mon cas: tu fais la fierté des troupes de la Reine des Enfers. J'aimerais que tu me rejoignes quand nous en auront fini ici. Je dois entretenir avec toi...*


Le seigneur Griffon avait des projets pour elle et le fait qu'elle fut ramenée à la vie comme lui la était par leurs déesse Perséphone, est la plus grande preuve de sa valeurs. Le juge la désirait à son service: non par égoïsme mais pour la déesse qui devrait bientôt les rejoindre, pour elle il veut ce qu'il y'avait de mieux.
Le regard de Rochel se détacha de la spectresse à l'instant où il sentit qu'un cosmos des plus familié venait dans leurs directions: Ivictus venait enfin d'arriver soupira intérieurement le spectre de l'étoile céleste de la Noblesse; ce manque de ponctualité était vraiment honteux pour un spectre de sa trempe; cependant le regard animé d'une étincelle de défi envers l'ancien spectre du Bénou semblait ravir celui-ci, était-il au courant de la différence entre leurs deux puissances ? Ivictus a beau être un juge des plus puissants, Rochel touchait le domaine du divin et prendre un temps pour lui montrer l'immense fossé qu'il les oppose ne le générait pas du tout, bien au contraire.
Maintenant que l'état major des Enfers était présent; il manquait toujours quelqu'un et pas n'importe qui: leurs Reine Perséphone en personne.

Cependant, un autre cosmos des plus familié fit son apparition: Regen de l'Alraune, un ancien rival qui l'avait défet à l'époque où il était un jeune Bénou impulsif et violent qui cherchait à se faire une place en Enfer; il ne possédait pas encore le moindre contrôle sur la puissance qui était la sienne mais le niveau de celle-ci avoisinait déjà celui des juges de l'Enfer alors qu'il n'était qu'un simple spectre céleste. Bien que l'idée de prendre une revanche vielle de plusieurs années était tentante: au vue de leurs écarts de puissance il ne lui était pas possible d'affronter à nouveau Regen; il ne pouvait plus affronter maintenant qu'il était plus faible que lui et même par vengeance: il était beaucoup trop noble pour ça .

"Heureux de voir que tu es toujours en vie Regen, mais n'étais tu pas accompagné ? Qu'est devenu le balourd que j'ai vue en ta compagnie prés de la deuxieme prison ? Est-il au courant des directives de sa majesté Perséphone ?"

Beaucoup de question mais très peu de réponse malheureusement; Rochel tourna donc les talons en direction du trône du Giudecca avant de se stopper net: un vent chaud vint lever ses cheveux argenté tandis qu'un sourire vint orner son visage; leurs Reine venait d'arriver. Le juge prit son casque à deux mains avant de le placer sous son bras en posant un genoux et un poing au sol alors que la déité infernal avança avec grâce vers la prêtresse d'Hadés avant de tenir un long discours que tous surement, écoutèrent avec la plus grand intention. Suite à ça le spectre du Griffon se leva avant de s'adresser directement à sa Reine sans toutefois affronter son regard.

"Ma Reine, je ne veux pas contester vos décisions mais nous avons subit de trop lourde perte: Aiakos, Phantasos et Morphé ont périt lors de cette Guerre Sainte, Oneiros a disparu ainsi que plusieurs autre spectres. L'Enfer ne peut se permettre qu'il vous arrive quoi que ce soit; sans vous l'Enfer et toutes les âmes y résidant sont perdu: Nous ne pouvons nos opposer à l'Olympe dans les conditions actuels. Je vous en prie d'être patiente ma Reine... Nous ne pouvons permettre qu'ils vous arrivent le même sort qu'a notre Seigneur votre époux."

Il se tut à ses mots attendant la réaction de la Reine des Enfers pour avoir osé prendre la parole avec zèle par crainte pour sa Reine, il ne voulait pas qu'il arrive malheur à celle qu'il avait juré obédience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Un futur incertain   Sam 7 Mai - 15:16

L'attente de Lydia fut de bien courte de durée. Ainsi, tandis qu'une certaine quiétude régnait sur Giudecca, la voix du juge Rochel résonna directement dans son esprit. Au fond d'elle-même, la belle Vampire s'en émut. Elle se sentait déjà proche du juge ou plus exactement tous deux semblaient animés de la même dévotion envers leur bien-aimée déesse.

Et sans réfléchir, la belle se releva sans un bruit si ce n'était celui le léger cliquetis de son surplis dont certaines parties avaient tant souffert qu'elles grinçaient ou menaçaient tout simplement de se détacher au fil de ses pas. Lydia baissa de nouveau la tête. Il lui faudrait réparer cela au plus tôt mais pour l'instant, c'était impossible. Et dire qu'elle était l'une des spectres les plus discrètes.

La voix du juge poursuivit. Ses paroles, loin de l'accabler, l'encourageaient. Et une fois qu'il eut fini, elle lui répondit de la même façon.

" Merci, Juge Rochel, je suis heureuse de m'être montrée digne de notre merveilleuse reine et de son armée... Venant de vous, je ne pouvais recevoir meilleures paroles... Oui, je vous rejoindrais dès que tout sera fini ici... "

Puis, elle inclina la tête en signe d'assentiment alors qu'un autre cosmos approchait à grande vitesse avant que son propriétaire ne fasse une entrée relativement brutale.

Ivictus de la Wyvern.

Elle l'avait reconnu bien avant qu'il ne rejoigne son pair. Passant près d'elle, il daigna juste lui accorder un regard. La Vampire quant à elle, le suivit attentivement, étudiant chacun de ses gestes. Son attitude envers Rochel ne lui échappa nullement. La rivalité qui existait entre les deux hommes ne ferait que grandir et nul doute que ces deux-là en viendraient un jour aux mains. Belle façon d'en apprendre davantage sur l'autre mais, là, les Enfers avaient besoin de leurs juges pour se réorganiser. Mieux valait qu'ils laissent leurs orgueils de côté mais ce n'était pas à elle, simple Céleste, de leur dicter leurs conduites...

Puis, ce fut un autre Céleste qui fit son entrée. Une entrée plutôt décontractée comparée à celle plus solennelle ou rude des deux juges. La splendide rousse observa le manège du jeune homme qui sembla soudain réaliser qui se trouvaient face à lui.

Bien sûr, elle ne parlait pas d'elle, sa soeur d'armes, mais de leurs supérieurs, les deux juges et Pandore. Elle le vit alors s'agenouiller avant de se présenter comme étant Regen de l'Alraune. Alraune qui, contrairement à elle, semblait connaître tout ce petit monde. Eveillé avant elle, son aîné en quelque sorte... "Frère" qui semblait d'ailleurs pressé de quitter les lieux en plus d'être assez perturbé.

Lydia lui sourit lorsqu'il lui fit un léger signe de tête. " Lydia de la Vampire, enchantée Regen... " Lui répondit-elle directement par la pensée. Après tout, il lui avait dit son nom et la moindre des politesses était de lui répondre en évitant de se répéter sans cesse devant les juges. Etrangement, ce spectre lui semblait plus sympathique que certains autres alors que la Vampire était de nature plutôt méfiante.

Quelques mots de la prêtresse suivirent avant qu'un puissant cosmos ne se fasse ressentir. Aussitôt, Lydia se repositionna en retrait des deux juges, à la hauteur de l'Alraune. Et leur sublime reine apparut juste après, véritable ravissement pour le regard. La déesse ne tarda point à prendre la parole et plus les mots s'enchaînaient plus la rousse Vampire éprouvait des difficultés à dissimuler son inquiétude. Déjà que leur sombre monarque avait disparu. Et si, maintenant, leur déesse prenait d'énormes risques à s'exposer aussi vite au danger alors qu'elle était encore convalescente, le pire pouvait être à craindre.

La précipitation n'était jamais bonne conseillère. Lydia repensa à sa propre expérience sur la route des douze temples. Fraîchement éveillée, elle n'avait reçu qu'une seule consigne avant d'être purement et simplement expédiée au front. Et le résulat fut que sa victoire n'avait pu être exploitée au mieux. La belle avait bien tenu la place de toutes ses forces jusqu'à ce que le saint des Poissons ne se transporte directement dans l'Oikos du Scorpion. Et le résultat fut que trop affaiblie, elle n'avait pu lui tenir tête comme elle l'avait fait face au Scorpion...

Et cela, la splendide rousse l'avait bien retenu. Mieux exploités et mis au service d'un véritable stratège, ses talents auraient pu être plus que précieux.

Puis, le flot de ses pensées furent interrompues par la voix du Griffon. Le juge Rochel était lui aussi inquiet pour leur déesse. La servir était visiblement ce qui importait le plus pour lui. Sa loyauté à l'égard des seigneurs des Enfers ne faisait aucun doute et depuis son éveil, Lydia s'était jurée de ne se mettre qu'au service d'un tel chef.

Elle releva alors la tête, faisant glisser sa longue chevelure rousse telle une longue cape aux éclats de feu mais contrairement au juge du griffon, pas un mot ne franchit ses lèvres closes. Elle se savait inférieure au juge Ivictus et à Pandore. Aussi prendre la parole avant eux auraient été une marque d'impolitesse ou d'insolence. Chose que la jeune femme voulait à tout prix éviter...

Perséphone, leur déesse, pouvait lire dans les âmes. Et celle de Lydia lui était toute ouverte. Ses longs yeux de rubis pouvaient à eux seuls faire passer le message pour qui avait la sensibilité requise. Ainsi soutint-elle les paroles de Rochel, marquant son accord sans un mot avant d'incliner lentement la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Lun 9 Mai - 9:39

Le Giudecca fut placé aux centres des attentions pendant ce temps. Tout les personnalités les plus importantes des Enfers fut rassemblé en ce point et en ce temps. Il était arrivé parmi les premiers juste après Pandore elle même déosmais ce lieu était empli de personnes plus ou moins nécessaire à l'avenir du Royaume d'Hadès. Le spectre Regen avait fait son entrée. L'Alrune était arrivé avec un comportement assez décontracté mais n'oublia pas de saluer ses autorités supérieures tout comme cette chère Vampire. Malgré le peu d'attention ou de respect que le Juge accordait aux autres Spectres y compris le Juge Rochel, il savait bien que la Vampire nommé Lydia avait prouvé sa valeur dans le petit entrainement qu'ils avaient dû malheuresement écourté. Pour ce qui concerne le jeune Regen, il ne connait que trés peu pourtant un général doit connaître sur les bout des doigts les points forts et faibles de ses troupes, il regretta de ne le connaître plus. Rochel lui, réagit au regard du la Wyvern par un autre tout aussi empli de défi mais aussi de méprisance ou d'un air supérieur ce qui déplut énormement Ivictus qui en d'autres circonstances n'aurait pas hésiter à lancer un affrontement peu importe qu'il perde ou non.

Bref, cette rivalité fut brisé par une entrée du moins remarquable et chaleureuse, la Reine Perséphone était là. Elle iradiait les autres Spectres de sa précence autant par son cosmos que par sa beauté. Le Juge baissa les yeux lors de cette entrée plus que majestueuse en signe de respect pour sa glorieuse Reine. En ce qui concerne les Divinités règnent sur ce monde donc dans le cas présent Hadès et Perséphone, le Juge leur vouait une vénération sans limite, il était prêt à exaucer le moindre de leurs ordres. Le Juge du Griffon fixait Lydia avec un regard insistant, Ivictus en détourna les yeux rapidement il devait désormais s'occuper de chose bien plus importantes. La Déesse était là donc le conseil des Enfers pouvait commençer quoique qu'une chose vint triquer l'esprit du Juge il avait ressenti un cosmos ancien et puissant, il était quasiment sûr que c'était le dernier Juge, ou du moins sa réincarnation. Il devait donc être attendu à moins que la Reine autrement. Il décida de mettre un terme à ses réflexions et après le conseil militaire de Rochel, il prit la parole :

Excusez de vous interrompre Seigneur du Griffon mais il me semble que nous avons oublier quelqu'un dans notre précipitation. Jesuppose que vous avez dû déjà ressentir l'avenement du dernier Juge cependant je ne connais pas encore son identité mais je pense que ce serait trés important de l'y convié non ?

Le Juge avait mis le doigt sur une chose important l'avis du 3eme Juge ne serait absolument pas surperflu. C'est pour cela qu'il avait demandé de retardé un peu le conseil pour pemerttre à celui-ci d'arriver et dès lors ce conseil sera au complet et pourra commençer.

Revenir en haut Aller en bas
Regen


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 625
Armure : Dessiner, Peindre , Dormir, M'occuper de mes fleurs

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Mar 10 Mai - 15:54

C'est bien dommage de devoir les quitter ainsi, surtout que parmi eux se trouve être une bien ravissante créature. Oui, je parlais de Lydia, la jeune Vampire, je dois bien avouer, j'ai toujours eu une attirance pour les Vampires, et je ne suis pas le seul, mon frère aussi. Mais, bref, l'heure n'est pas au petit plaisir, je dois vite me rendre à Londres afin de faire mes petites affaire quotidienne, et puis, je sens depuis peu qu'Ostro fait des siennes dans la belle ville de Londres.

Rochel prit alors la parole, pour me "montrer" sa joie de me voir. Bon, d'accord, il n'avait pas tellement l'air joyeux, mais, il semblait franc en disant qu'il était heureux de me voir. Il continua en me demandant où était celui qui m'accompagner, de qui parle t-il? Ah! Mais, oui, où est passé Ostro? Bon, sang, ne me dites pas qu'il s'est trompé de route et s'est rendu à la surface? En me concentrant un peu, j'ai pu sentir sa présence à... Londres! Oh! Non, pas ça, et en plus il n'est au courant de rien!

Cher seigneur du Griffon, il semblerait que mon camarade s'est perdu sur le chemin et s'est rendu à la surface... et... le connaissant, il risque surement de produire des catastrophes. De plus, il n'est pas au courant des directive de Dame Perséphone. Navré, mais, je dois me rendre auprès de ce balourd comme vous dites.

En même temps, une nouvelle présence, sans doute bien attendu par les autres, mais, pas par moi. Notre grandiose Reine, Dame Perséphone fit son apparition. A se moment là, je fis signe de politesse bien évidemment, j'exécute une révérence en reprend ma position initiale au moment ou notre Reine me demande les raisons pour vouloir me rendre à la surface. Je vais lui répondre sincèrement, mais, je ne sais pas si cela va lui faire plaisir de savoir cela.

Et bien ma Reine, comme je l'ai expliqué à votre cher juge du Griffon. Je dois me rendre à Londres pour me procurer certaines choses afin de réparer les dégâts causé par des notre dans le champ de fleur, et en profiter pour aller le chercher là-bas, afin d'éviter qu'il fasse de grosses erreurs. Je suis sincèrement désolé, mais, je dois me dépêcher ma Reine.

Voilà, j'avais plus ou moins tout dit à présent, cela pouvait paraître assez impoli de quitter de cette manière, mais, le temps presse et Ostro est capable de causer une nouvelle guerre si je n'interviens pas. De plus, le Seigneur Hadès est encore en conseil des Dieux, se n'est donc pas le moment de déclencher une Guerre Sainte! Ostro, ne fait pas d'idiotie!

Arrow Monde: Angleterre
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte de Battice


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 183

Feuille de Personnage :
HP:
130/152  (130/152)
CS:
125/182  (125/182)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Mer 11 Mai - 11:22

Perséphone endossait la responsabilité de mener notre grande nation à la victoire finale. Cela me soulageait même si la confirmation de l'absence de Mon Seigneur et Maître me causait une peine énorme. Ma Reine se félicitait de me revoir en vie. Moi aussi, j'étais heureuse de ne pas avoir trépassé dans ce combat difficile. Sans prêter attention, je savais qu'elle avait mis le doigt une fois de plus sur ma faiblesse. Les Prêtresses et Pope n'étaient pas faits pour ce genre d'activité. Malgré notre légère supériorité en terme de cosmos, je ne pouvais pas rivaliser avec la constitution plus solide des guerriers de chaque camp. J'assumai une fois de plus la douleur de la défaite.

Le Juge du Griffon et la Spectre de la Vampire échangèrent des oeillades qui ne trompèrent personne. Ils semblaient partager une sorte de complicité qui ne se traduirait pas dans l'immédiat. Curieuse et coquine comme j'étais, cette histoire m'intéressait bien plus que de savoir qui nous allions envoyer dans les Enfers lors de la prochaine Guerre Sainte car il était clair pour moi que je n'y prendrai pas un rôle combattif important. Il serait plus sage pour moi de me montrer plus raisonnable dans le choix de mes adversaires.

Ivictus nous prévint de l'avènement d'un nouveau Juge, le troisième et dernier en droit de se réincarner. Sa présence ne devrait pas poser de problème, fallait-il encore qu'il nous rejoigne rapidement maintenant. Le Conseil ne saurait perdre de temps pour le moment. D'autant plus que Regen nous souligna la présence d'une autre étoile terrestre sur la Terre. Elle devait se trouver à Londres et au profil de la voix de l'Alraune, il désespérait de ne pas arriver à temps pour l'empêcher d'anéantir la capitale de cette nation rebelle. Mes origines françaises ressurgirent quand il montra une certaine affection pour ces gens. Pour moi, ils ne méritaient que la mort même si la France se montrait plutôt docile avec ce grand voisin devenu une importante puissance maritime. Mon père étant intendant royal aux possessions d'outre-mer, je haïssais les navires anglais car leur travail de sape causait beaucoup de tords à notre marine...

Mais je mis ses anciens souvenirs de côté pour me concentrer sur le présent. Ce dernier imposait à chacun d'entre nous de ne pas précipiter une nouvelle Guerre Sainte et Regen était sans doute notre seul chance qu'Ostro ne la déclenche pas. Il s'excusa poliment mais succinctement. Je ne lui en tiendrai pas rigueur même si je percevais dans cette attitude un manque de respect évident envers ma personne et celle de Notre Reine. Davantage envers moi en fait...

J'attendis ensuite dans un silence la suite des évènements. Lydia, les deux Juges, Notre Souveraine et moi-même devions nous réunir pour organiser ensemble un complot menant à causer la perte d'un de nos ennemis. J'avais déjà ma petite idée mais je préférais l'insinuer après les autres. Je rongeai donc mon frein...
Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Jeu 12 Mai - 22:36

Tous se tenaient là, attentifs aux paroles prononcées par l'Impératrice Infernale. Des mots emprunts de gravité qui dénonçaient les sombres intentions de Perséphone. Pour autant, bien que tous semblaient d'accord avec elle, la Déité avait perçu dans les quelques regards échangés entre ses fidèles, qu'ils craignaient qu'elle ne mette ses menaces à exécution dès à présent. Aussi ne fut-elle guère surprise de voir Rochel du Griffon, qui avait échangé une œillade avec Lydia, prendre la parole. Les iris émeraudes de la Sombre Reine étaient dardées sur le Juge, tandis qu'au fur et à mesure de ses paroles, ses lèvres s'étiraient en un sourire.

"- Que je vous rassure, je n'ai nullement l'intention de mener ce combat maintenant. Je suis on ne peut mieux placer pour savoir que nos troupes sont affaiblies, non seulement par cette Guerre Sainte qui me laisse un arrière goût d'amertume, mais également par l'absence de votre Monarque. Le projet que j'ai en tête devra être mûrement réfléchi et peaufiné."

Le regard de jade de la jeune femme dériva sur la spectre de la Vampire, qui se tenait en retrait, n'osant prendre la parole.

"- Lydia, tu es libre de dire ce que tu as sur le cœur, je ne jugerai pas cela comme un manque de respect. Tu as gagné le droit, de par tes prouesses et ta sagesse, de m'adresser tes conseils ma chère Vampire."

La voix de Perséphone était douce et calme, et lorsqu'elle eut fini son intervention, Ivictus prit à son tour la parole, informant les différents protagonistes de l'arrivée, qu'elle avait ressentie, du troisième et dernier juge: le Garuda. Il est vrai qu'elle apprécierait de connaître le spectre, mais cela devrait encore attendre un peu, car il semblerait que celui-ci, bien qu'éveillé ne soit pas encore parmis eux. Elle espérait juste qu'il n'arriverait pas après la prochaine guerre. Ce qui serait d'un irrespect le plus total.

En parlant d'irrespect, Regen de l'Alraune venait de faire savoir qu'il quittait les lieux pour rejoindre Londres afin d'arrêter l'un de ses frères d'arme qui semblait visiblement n'en faire qu'à sa tête. Tout un chacun en ce bas monde, savait qu'un Dieu était omniscient. Aussi, la Reine des Morts avait-elle bien eu conscience d'une recrudescence de décès, en provenance de ce continent prénommé Amérique.

Un point qui l'agaçait. N'avait-elle pas pourtant été claire? Fallait-il être un imbécile pour faire fit des ordres de son supérieur? Bien que l'ayant saluée, Regen était parti sans attendre que la jeune femme ne lui donne des ordres précis.

Les poings de la Belle se serrèrent, tandis que son cosmos l'enveloppait petit à petit, devenant de plus en plus imposant et écrasant de sa volonté l'ensemble des Enfers.

"- Ostro Spectre du Rhinocéros! Combattant sans cervelle! Comment ose-t-il outre passer mes ordres!"

Et l'éclatant regard chargé de colère se posa sur Pandore...Une Prêtresse qui semblait davantage perdue dans ses pensées et qui n'avait même pas jugé bon de s'incliner en signe de respect face à elle lorsqu'elle était entrée dans la salle. S'en était de trop pour la Déesse, qui, pour réveiller sa subordonnée de sa rêverie, fit exploser quelques dalles aux côtés de cette dernière à l'aide de son divin cosmos.

"- Pas étonnant que les Spectres ne fassent que ce qui leur plaisent, s'ils prennent exemple sur vous ma chère." Le dernier mot avait été prononcé sur un ton ironique et incisif. "Les mots respect et autorité vous parlent-ils? Si non, je me ferai une joie de vous les enseigner croyez moi. Même Freyja m'a davantage respecté que vous sur le champ de bataille alors que nous étions ennemies!"

La Déité était on ne peut plus sérieuse et tout dans son attitude indiquait la colère qui la saisissait. Sans quitter la Prêtresse de son divin courroux, la Rose des Enfers s'adressa au Griffon:

"- Seigneur Rochel, faites moi le plaisir de me ramener ce Spectre et l'ensemble de ceux qui sont avec lui. Qu'un seul d'entre eux se plaigne et je l'expédie dans le Tartare. Me suis-je bien fait comprendre?"
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Ven 13 Mai - 0:17

Sans peur ni crainte, l’impérial juge du Griffon avait prit la parole face à sa Reine et lui exposa son désespoir aux paroles de celle-ci: son devoir avait prit le pas sur son allégeance et l'avait poussé à exprimer son inquiétude pour la seul qui avait jurée de protéger à l'instant où l'étincelle de vie dans sa poitrine se transforma en brasier furieux par la divine providence de la Reine des Enfers. Son visage exprimait sa détresse à la fin de ses mots tandis qu'à sa grande surprise, le visage de Perséphone s'illuminait d'un sourire: Sa Reine était en train de sourire.Le visage du juge exprima une légère rougeur à la vue du délicat sourire de sa Reine avant de ressentir une joie certaine quand celle-ci expliqua au premier des trois juge que son projet d'enquête et de vengeance ne débutera tant qu'il n'avait pas était murement réfléchit, Rochel souffla intérieurement du revirement de sa Reine et murmura au fond de son être qu'il souhaiterait de toute son âme porter conseille et assistance à sa reine afin qu'elle puisse mener à bien ses desseins, aussi noirs soit-il mais cela: seul elle pouvait le lire dans le tréfonds de son âme.

" Je vous remercie d'avoir daigné écouter mes paroles Ôh Majesté des Enfers."


Fit le Griffon dans un large sourire avant de reposer un genoux au sol, attendant qu'elle lui donne cette fois-ci la parole, écoutant les louanges de Lydia prononcé par Perséphone avec le sourire: cette étoile céleste venait de recevoir un honneur certain que de pouvoir s'adresser à la déité infernal ainsi son désir de l'avoir à ses cotés pour sa majesté Perséphone augmenta subitement: il voulait ce qu'il y'avait de mieux pour elle et cette Lydia semblait avoir fait ses preuves pour elle.
Puis la voix de son "frère" se leva lentement derrière lui afin de faire remarquer à Rochel que: contrairement à ce qu'il avait dit; Eaque venait de renaitre. Bien que cette petite pique l'incommodait légèrement, il ne laissa rien paraitre de son agacement et ne répondit rien avant de prendre un livre à la reliure noir qu'il ouvrit lentement: le livre des morts.

*Ivictus ne se trompe pas... Eaque est bien réapparu en ce monde... Mais que ???*

Une multitude de noms apparurent sur les pages de son codex noire; des lettres de sang se gravaient lentement entre les pages du livre en qui était gravé leurs histoires: leurs vies et leurs morts, seulement les textes étaient incomplet car il manquait ce qui attendaient ses âmes après leurs morts: leurs jugements.

"Ma Reine..."

Eut-il la force de dire avant que celle-ci n'entre dans une colère noire: laissant son cosmos écrasant se développer autour d'elle. Seulement le cosmos du juge du Griffon se déploya à l'instant sur lui et sur Lydia: sa puissance touchait le domaine du Divin mais ce n'était vraiment pas assez pour contenir la formidable puissance de Perséphone; le cosmos ravageur de Rochel semblait néanmoins pouvoir protéger les deux spectres de la simple pression du cosmos divin de leurs Reine: Il avait besoin de Lydia pour le bien de sa Reine, il ne pouvait pas qu'il lui arrive quelque chose.
Puis la colère de la déité se porta alors la prêtresse de leur Seigneur et maitre: elle semblait penser que toute la responsabilité des actions des Spectres étaient de la faute de celle-ci. Rochel n'osa prononcer un mot sur cela et baissa les yeux quand elle se tourna vers lui toujours porté par la colère.

"Oui ma Reine... Il en sera fait selon votre désir, votre verbe est mon Ordre: je ramènerais Ostro du Rhinocéros ainsi que les spectres présent en Angleterre. Je ne faillirais pas à la tache que vous m'aviez confié."

Refermant le live qui lui avait indiqué la position du dit Rhinocéros grâce au dernières victime de celui-ci: il ferma les yeux en prenant son casque à deux mains avant de le reposer lentement sur sa tête. Ceci fait il tourna les talons, bien décidé à accomplir sa mission; il passa à coté de Lydia en enflammant son cosmos ardent: lui murmurant quelque chose le court instant où il la dépassa.

"Je te pris de m'attendre dans ma demeure une fois tout cela fini... La Tolomea t'ouvrira ses portes, ils savent que tu es dorénavant mon invité en ma demeure... Nous aurons beaucoup à nous dire une fois que j'aurais livré le spectre du piétinement à son jugement."

Puis il déploya lentement ses ailes avant de bondir en faisant exploser son cosmos sous la forme d'un immense oiseau de feu et de fureur partant en direction du monde des vivants: Rochel était maintenant en route pour l’Angleterre.


Arrow Angleterre, Londre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Un futur incertain   Sam 14 Mai - 16:30

A mesure que le temps s'écoulait, l'ambiance se faisait de plus en plus lourde. Lydia avait senti les regards des autres spectres se focaliser sur elle et le juge Rochel ainsi que leurs interrogations à leurs sujets. Choses qui n'étonnaient guère la rousse Vampire. Restait juste à savoir comment ils interpréteraient cela...

D'autres paroles s'enchaînèrent ensuite avant que la voix de leur merveilleuse reine ne s'élève à nouveau. La divine Coré répondit d'abord au Griffon, le rassurant sur ses projets futurs. A ces mots, la Vampire s'apaisa avant que la déesse ne s'intéresse de nouveau à elle. Lydia se sentit rougir à chacune de ses louanges. Mais la plus belle des récompenses fut de recevoir de la bouche même de sa reine la permission de parler librement. Un cadeau inestimable à ses yeux de jeune spectre. Spectre qui se redressa quelque peu sans faire le moindre bruit, cette fois. Puis, ce fut sa voix qui s'éleva, mélodieuse.

- Merci, ma reine, c'est un immense honneur que vous m'avez accordé. Je vous servirai fidèlement de toutes mes forces et de tout mon talent. Quoique vous me demandiez, je vous obéirai.

Puis, elle se tut. Elle n'avait rien de plus à ajouter aux dires du seigneur Rochel maintenant que Coré lui avait répondu. Et si elle devait reprendre la parole, ce ne serait pas en vain...

Mais que... ? s'empêcha-t-elle soudain de gémir alors qu'une sensation d'étouffement venait de la prendre. C'était comme si une véritable chape de plomb l'enserrait, pesant sur ses épaules en grande partie dénudées. Nul besoin de chercher longtemps la raison de son brusque malaise puisqu'il était lié au cosmos et à la colère grandissante de leur déesse suite aux agissements d'un dénommé Ostro mais, pourtant, ce fut bien le départ précipité de l'Alraune, histoire de régler le problème, qui fut le geste de trop même si cela partait d'une bonne intention. Sauf que dans sa précipitation, le jeune homme avait négligé d'attendre la réponse de sa déesse. Un tel manque de respect était tout simplement incroyable aux yeux de la Vampire.

Que leur arrivait-il donc à tous ces spectres ? Perséphone était leur reine vénérée. Une déesse tout aussi terrible que leur sombre monarque. Fallait-il donc leur rappeler que la sublime Coré gouvernait les Enfers au même titre que son divin époux. Que c'était un couple qui dirigeait les Enfers même s'il était trop souvent séparé. L'immense peine de Perséphone avait touché le coeur de la Vampire. Son côté tendre sans doute. Et à cette douleur se mêlait la colère. Colère qui avait menacé jusqu'ici avant de finalement éclater, faisant s'enflammer le cosmos de la rose des Enfers. Une force si grande qu'elle aurait littéralement pu écraser la rousse Vampire sans l'intervention du Griffon. Geste qui toucha Lydia avant qu'elle ne le remercie de ces quelques mots...

" Seigneur Rochel, merci pour notre reine. Blessée, je serais moins efficace... "

Puis, elle sentit l'orage se détourner vers une autre personne. La grande prêtresse dont l'attitude lointaine était une injure tout aussi grave aux yeux de la fille de Zeus.

Lydia respirait un peu mieux maintenant que le cosmos s'était éloigné. Les reproches de Perséphone claquaient comme un véritable fouet. La Vampire ne savait pas grand chose des actes de Pandore qu'elle ne faisait que découvrir. Et c'était bien là ce qui clochait. Elle était sensée les diriger au nom de leur seigneur et là, il fallait bien reconnaître que depuis leur retour, c'étaient surtout les juges qui commandaient et avaient réagi en premier alors que tous revenaient du champ de bataille.

La Vampire espérait juste qu'il ne soit pas déjà trop tard maintenant que l'un d'entre-eux venait de massacrer à tour de bras et de corne plusieurs centaines d'humains. Les intérêts de leurs maîtres passaient avant le reste. Diriger contre eux les foudres de Zeus était vraiment la dernière des choses à faire même si c'était à leurs corps défendants.

Puis, ce fut de nouveau vers le Griffon que la déesse se tourna, lui ordonnant de mettre un terme au massacre et de ramener le coupable. Tache que le juge accepta aussitôt avant de se relever et de quitter la pièce. Elle l'entendit murmurer lorsqu'il passa près d'elle et lui répondit de la même façon.

- J'y serai, seigneur Rochel, sans faute...

La jeune femme sentit alors l'immense cosmos du juge s'enflammer brutalement avant qu'il file aussi sec vers l'Entrée. Elle le suivit jusqu'à ce qu'elle le sente quitter les Enfers. Puis, enfin, elle abaissa à nouveau la tête. Bien des choses allaient se passer sous peu mais la Vampire ne bougerait pas tant que sa reine ne lui en donnait l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte de Battice


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 183

Feuille de Personnage :
HP:
130/152  (130/152)
CS:
125/182  (125/182)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Ven 20 Mai - 10:28

Je ne fis pas attention aux changements de ton de la voix de Perséphone. L'augmentation de la tension cosmique dans la pièce ne me gêna absolument pas, habituée de la présence de Mon Seigneur à mes côtés. Toutefois, la décharge avait été brusque et brutale. Elle avait eu le mérite de me ressaisir et de me permettre de ranger mes idées dans l'ordre normal des choses. Je posai un genou au sol et baissai la tête en signe de pardon. D'une voix craintive et presque inaudible pour les autres, je présentai mes excuses à Ma Souveraine. Mes pensées impures avaient certainement dû lui déplaire. Je me promis de ne plus en avoir en présence de Nos Maîtres. Je me devais de montrer une meilleure figure devant eux sinon je serais renvoyée vers l'une de ces prisons infâmes que je ne voudrais fréquenter pour rien au monde.

Le Juge du Griffon s'en alla de suite après. Son cosmos rugit dans toute la salle pour s'évaporer en direction de l'Angleterre. Les perturbations du Rhinocéros étaient palpables jusqu'ici et l'ordre devait être remis. Regen semblait ne pas suffire. Qu'ils reviennent bien vite tous en notre Royaume, le soleil n'est vraiment pas bon pour des êtres de l'Ombre tels que nous.

Ensuite, Lydia fut invitée à parler librement. Ses exploits lors de la dernière Guerre Sainte lui valait le droit de s'exprimer même en présence de Notre Souveraine. J'aurais pu en prendre ombrage après l'outrage, mérité, que je venais de prendre. Mais je me dis que Nos Souverains méritaient des protecteurs de sa trempe. Je me rendis compte de nombreuses de mes erreurs en auscultant le Surplis de la Vampire dévissé en divers endroits. Son combat dut être terrifiant. Et pourtant, elle montrait une dignité à toute épreuve. Je compris que mon seul but sur cette terre aride et oubliée des Dieux du monde supérieur était de servir de dernier rempart à tous les agresseurs de Nos Maîtres. Je suivrai son exemple et sacrifierai mon corps pour Leur survie.

Enfin, Ivictus paraissait se désintéresser de la conversation. Il semblait perdu dans ses pensées toujours fixées sur le Juge du Griffon. Il est vrai qu'on attendait avec une certaine impatience l'arrivée du dernier des trois Juges mais cela valait-il le coup de risquer une nouvelle crise de colère de la part de Notre Reine? Je m'abstins de lui en faire la remarque, je m'étais suffisamment mise en évidence pour aujourd'hui.

Pour ce faire, je cessai mes oeillades à gauche et à droite et ne fixai bientôt plus que le sol, détaillant les moindres grains de poussière jonchant les dalles de la Giudecca. J'attendis la suite des évènements dans le même silence religieux que tout à l'heure, mes pensées tournées cette fois vers la Déité à qui je dois respect et obéissance à tout instant.
Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Ven 27 Mai - 20:35

Le courroux de la Déesse des Enfers était terrible, et si elle ne s'était guère retenue, aurait pu tout dévaster sur son passage. L'ensemble des Spectres présents sur les lieux en avaient tremblé, même Rochel, qui était le plus puissant d'entre eux n'avait bronché. Il s'était tout simplement contenté de développer son cosmos autour de Lydia et lui afin de les protéger de la fureur de Perséphone. Elle espérait que ses deux protégés ne lui tiendraient pas rigueur de cette sortie qui ne la caractérisait absolument pas.

Quant à Charlotte, la Prêtresse était rapidement sortie de ses rêveries. Il n'aurait pu en être autrement compte-tenu du fait que la Rose des Enfers n'aurait pu supporter davantage son attitude, tandis que parvenait aux oreilles de l'Olympienne un murmure d'excuses. Elle se contenterait de cela pour le moment. Aussi, était-ce pour cette raison qu'elle relâcha son cosmos, l'atmosphère redevenant paisible...si toutefois on pouvait qualifier le Royaume d'Hadès de paisible. Voilà une idée qui la fit sourire intérieurement.

Perséphone eut la satisfaction de voir disparaître le Griffon après que celui-ci ait échangé quelques mots en aparté avec la belle Vampire. Conformément à ses désirs, Rochel s'en allait cueillir les Spectres disparus à Londres et surtout ramener cet imbécile d'Ostro. Un lourd silence s'abattit sur la salle. Plus personne n'osait prendre la parole. Et s'était aussi bien ainsi, car cela permettrait à la Déesse de suivre les fluctuations de cosmos à Londres. Ainsi, eut-elle suivre les faits et gestes de chacun des siens mais également ceux des Saints.

Le visage de la Déité se rembrunit lorsqu'elle capta l'arrivée d'un chevalier d'or. Ses poings se serrèrent lorsqu'elle perçue la disparition de Sven, ainsi qu'Ostro, qui non content d'avoir semé la zizanie, profitait de la débandade générale pour battre en retraite.

A nouveau l'aura meurtrière de Perséphone se fit ressentir, et la jeune femme se calma rapidement, avant d'aller prendre place sur le Trône. Elle ressentait différentes auras qui venaient de pénétrer dans la Cathédrale menant à l'entrée de l'infernale repère des Spectres. Un sourire, né de l'idée de ce qui allait suivre, ourla les lippes de l'Impératrice.

"- Je vais me charger moi-même de cet idiot."

Sans plus attendre, le cosmos de la fille de Zeus auréola le corps de cette dernière tandis qu'elle fermait les yeux.


[HRP: Je vais créer un avatar dans la Cathédrale d'Hadès afin de punir Ostro personnellement avant que ce diable ne s'échappe à nouveau.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Un futur incertain   Mar 31 Mai - 0:27

L'orage avait été violent très violent et, maintenant que Rochel était parti régler le problème, la Vampire reprenait doucement son souffle. Résister au courroux divin de la rose des Enfers n'était guère chose aisée. Surtout lorsque son surplis tombaient littéralement en morceaux. D'ailleurs, d'autres pièces ne tardèrent pas se détacher avant de tomber en tintant sur l'épais sol de marbre. A ce triste son, Lydia baissa la tête, se sentant de nouveau honteuse de l'état dans lequel l'avait mise le Gold Saint des Poissons avant de la tuer. A croire qu'il avait vraiment voulu l'humilier au maximum en martelant son surplis à coups de roses piranhas.

Elle trembla légèrement sous la tension, se retenant de bouger pour éviter de nouveaux problèmes. Mais si les choses continuaient de la sorte, elle finirait par se retrouver en tenue de combat déchirée au beau milieu de ce qui fut autrefois son armure. Quelle honte pour elle, même si au fond, elle n'avait pas à en rougir mais en même temps, aussi étrange que cela pouvait paraître, il avait gardé une certaine pudeur en plus de sa fierté et l'idée de se retrouver dans ce genre de tenue devant sa reine lui déplaisait encore plus même si les autres spectres ne s'en plaindraient sans doute pas.

Enfin, il lui faudrait trouver une solution. A croire que son surplis souffrait des mêmes tares qu'elle. Enfin, la belle s'apaisa lorsque le cosmos de Rochel avait reparu juste à la surface du territoire infernal accompagné de celui d'autres spectres. Enfin, le problème serait bientôt résolu et tout rentrerait dans l'ordre.

Elle put même voir apparaître un sourire sur le visage de la sublime fille de Déméter jusqu'à ce qu'un autre cosmos se fasse ressentir.

Les poings de la Vampire se ressèrent avant qu'elle ne voit la reine reprendre sa place sur son trône. La voix divine ne tarda d'ailleurs pas à s'élever et elle annonça qu'elle allait se charger elle-même du spectre du Rhinocéros avant de fermer les yeux et de se concentrer.

La rousse Vampire restée silencieuse pendant tout ce temps n'avait plus vraiment de raison de rester en ce lieu alors qu'un saint s'était clairement aventuré aux portes de l'Enfer et que le cosmos du Griffon accompagné de celui d'un spectre Céleste volait vers lui. Nul doute que cet homme allait finir jeté dans l'une des prisons voire pire...

Entrer aux enfers alors que les spectres s'y massaient relevait du pur suicide.

Enfin, cela lui avait fait relever la tête et reprendre une nouvelle fois conscience de sa tenue actuelle et de sa vulnérabilité tant que son surplis serait dans cet état. Aussi, prit-elle enfin sa décision. Perséphone ne risquait rien au coeur de Giudecca et elle ne lui était plus d'aucune utilité en cet instant. La reine venait de montrer à tous qu'elle était largement de taille à se faire respecter. L'Etoile des Ténèbres inspira longuement avant de demander d'une voix aussi mystérieuse qu'envoûtante.

- Ma reine, un saint est à nos portes. J'ai une totale confiance en la force de nos armées mais cela m'a rappelé un fait essentiel. Nous, les spectres, sommes les guerriers des Enfers, vous servant ainsi que votre divin époux. Et pour accomplir cette tache, nous devons toujours être au meilleur de notre force. Ce qui à ma grande honte n'est plus mon cas. Du moins, tant que mon surplis ne sera encore qu'un ramassis de métal s'accrochant encore par miracle à mon corps. Sans sa protection, mon corps de vampire est vulnérable à bien des éléments. Pour être de nouveau digne de vous, je vais devoir vous laisser mais soyez assurée que lorsque je me représenterai devant, je serai revenue au top de ma forme pour mieux servir et vous protéger...

Lydia scruta un instant le visage de sa reine avant de sourire et se relever.

- Merci, ma reine...

Etre capable de reconnaître sa propre faiblesse n'en était justement pas une mais plutôt une qualité. Après tout mieux valait rester lucide et ne pas se leurrer ou s'abuser soi-même...

Arrow Tolomea
Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Ven 3 Juin - 10:03

Arrow Porte des Enfers

Le conseil devenait calme le Juge Rochel partit il ne restait plus beaucoup de monde. Le Juge venait tout juste de comprendre que la Reine ne bougeait plus car elle était concentré sur l'avatar qu'elle venait de créer. Le conseil était silencieux et Ivictus commençait vraiment à s’ennuyer. De plus, sans le Juge du Griffon qui était un excellent stratège ce conseil ne rimait à rien. De ce fait, le Juge décida de quitter cette pièce lorsqu'au loin une scène attira son attention. Des énergies puissantes qui se faisait face à la domination d'un combat. Il était pour lui impensable qu'il rate ce spectacle donc sa décision était prise il y allait...
Revenir en haut Aller en bas
Shaun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 652

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Mer 15 Juin - 15:37

Cathédrale d' Hadès Arrow

Grâce à ses ailes, Shaun avait rapidement traversé les enfers en tenant ce balourd dans ses bras. La masse musculaire d’ Ostro était loin d’être ridicule, et Shaun pensait que cette brute devait probablement avoir une force de frappe conséquente. Il arrivèrent enfin à Destination et pour une fois, Shaun atterrit en douceur posant le spectre du Piétinement sur ses jambes avant de poser pied lui-même. En contournant la grande masse, il se rendit compte que non seulement Sa majesté Pandore était présente, mais sa Reine était elle aussi ici. Rien de bien étonnant que sa toute puissance lui permette de se déplacer aussi vite, mais Shaun, amusé, se sentait un peu jaloux aux vues du temps remarquablement court qu’il avait mit pour venir jusqu’ici.
Il éprouvait un plaisir tout particulier à se trouver en compagnie de Charlotte, mais il ne pouvait rien dire, rien faire. Il se sentait de nouveau seul, mais il inspira et s’adressa à la prêtresse d’ Hadès.

- Majesté, ce Spectre m’a été remit par la Reine Perséphone en personne. J’avais pour consigne de le laisser aux mains de maître Ivictus ou de vous le confier si ne pouvais le trouver. Mais notre Reine vous en a-t-elle peut-être déjà informé.

Se tournant vers Perséphone, Shaun lui adressa un signe de la tête tout en se tenant droit, dans une sorte de garde à vous. Ses yeux rivèrent en direction de Charlotte. Il hésita un instant, puis posant de nouveau un genoux à terre, il demanda.

- Y-a-t-il quelque chose que je puis accomplir pour mes Dames ?

Il laissa Ostro hébété à quelques pas de lui, il attendait de nouvelles directives, après tout il ignorait comment se déroulait la vie en enfer en dehors d’une guerre. Avait-il des affectations particulières comme le Juge Rochel qui s’occupait du tribunal Infernal. Il ne pouvait qu’attendre que ne lui ordonne d’agir. Bien qu’il se sentait bien entre la chaleur de ces deux cosmos divins, une petite voix en lui hurlait au mensonge….
Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Ven 24 Juin - 19:20

Arrow La Caïna

Ivictus était parti de la Caina il avait cela quelques minutes. Il utilisa le moyen de transport le plus rapide et le plus commode : le vol. Ivictus s'était élancée sur le peu de chemin qui séparait la Caïna du Giudecca et l'immense battisse lui apparu très vite au loin. Il se posa dans donc dans un fracas comme à son habitude et vit devant deux spectres qu'il avait repéré plus tôt, Myst et Kisara. il se releva très vite et parla à ses compères :

Ne restez pas planter là entrer donc...
s'exclama le Juge

Puis il se retourna et poussa les portes qui se refermèrent derrière lui laissant les deux spectres retombé dans l’ombre la plus totale. Le Juge se retrouva donc de nouveau face aux spectres auquel il avait l'habitude. Son disciple était là comme il l'avait prédit. La Déesse aussi mais elle ne répondait pas. Il s'agenouilla devant la Reine par respect même si elle ne le verrait jamais. Puis il glissa quelques mots à l'attention de son disciple :

Tu as accompli les missions qui t'avait été confiées avec brio je te félicites...
dit Ivictus silencieusement.

Le Wyvern vint se placer près de son disciple qui avait non loin de lui l'immense corps du Spectre Ostro. Le Spectre de la Harpie l'avait surement trainé depuis Londres. Il devait attendre que la Reine sorte de sa transe pour discuter de l'avenir donc le Juge prit son mal en patience. Cela risquait d'être compliqué car un nouvel ennemi était aux portes des Enfers. Le chevalier du Lion plus précisément Corell du lion venait venger son ami Urio du Cancer.

C'est comme les insectes ces Saints quand on en tue un d'autres arrivent...
pensa Ivictus intérieurement.

Il ne pouvait rester calme face à cette intrusion mais Rochel était actuellement le Juge le plus près du Lion donc ce serait lui qui l’attaquerait. Enfin après un combat contre le Cancer le Juge ne pourrait tenir face à un autre chevalier d'or ou alors il serai d'un endurance incroyable. Sans plus attendre le Juge tentait de déterminer la position exacte du Saint. Après quelques secondes il devait surement se trouver dans la Cathédrale donc il sera bientôt en Enfer et il est déjà attendu...
Un autre événement attira la curiosité du Juge des Enfers un cosmos tout nouveau et d'une nature maléfique se dirigeait vers le Giudecca lui même. Un esprit ancien et puissant un esprit quasi divin. Cependant le Juge ne pouvait en déterminer la nature exacte mais ce qu'il savait c'est que cette âme se rapprochait. Cette inconnu ne le serait plus pour longtemps. Put importe ce dieu ou demi dieu comme il semblait être il serai un atout supplémentaire dans la prochaine guerre qui se prépare car le Juge savait que cette soi distante paix ne durerait pas longtemps.

Elle se brisera et la guerre recommencera comme cela se passe depuis des millénaires... dit Ivictus en affichant un sourire machiavélique.
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Ven 24 Juin - 20:09

Arrow La porte des Enfers

Oneiros avait disparut de la vue des autres, il se dirigeait à vive allure vers la quatrième sphère, la Giudecca. Pourquoi ? Il ne le savait même pas, il sentait juste qu'il devait absolument se rendre là-bas. Survolant toutes les prisons du monde des Morts, il sourit avec ironie en voyant toutes ces âmes souffrir. Il ne s'éternisa cependant pas ici et atteint la Giudecca très rapidement. Il s'y posa lentement et avec grâce. Le grand bâtiment semblait inoffensif aux étrangers mais quelques cosmos dont un qui attira l'attention du dieu des rêves y étaient présents.

*Eh bien, eh bien. Il semblerai que quelque chose se passe dans mon dos.

Il avait ressenti le cosmos agressif d'un combattant qui venait de faire irruption dans la cathédrale d'Hadès sur Terre. Encore un fou, pensa Oneiros à haute voix. L'armée d'Hadès est là pour s'en occuper et, ce dernier va s'en mordre les doigts s'il croit pouvoir faire face à l'un des trois juges. Ne perdant plus la moindre seconde avec ce chevalier fou, le dieu, vêtu de son surplis brillant, commença alors à grimper les marches qui le mènerait directement à l'entrée de la sphère.

Une fois en haut des marches qu'il avait gravit lentement malgré son ardeur d'entrer là-dedans, il observa encore une fois ce qui l'entourait. Aucun garde aux portes pour la surveiller, même pas une infâme créature des Enfers pour demander audience ou autre chose.

*Décevant...*

Il décida donc d'entrer lui-même, poussant les grandes portes et pénétrant dans la pénombre qu'offrait gracieusement cet endroit. À peine était-il entrer qu'il ressentit le cosmos puissant d'un juge des Enfers bien qu'il ne pouvait le voir. Non loin de ce dernier, semblaient se trouver deux autres spectres qui ne semblaient pas vraiment menaçants. Le dieu des rêves ne s'inquiétait pas vraiment, ils avaient surement déjà vu en lui un allié et ne l'attaqueraient pas dans la pénombre. Il claqua alors des doigts et une bougie s'alluma, illuminant toute la pièce. Oneiros avait effectué ce geste comme s'il avait toujours vécu ici. Son regard croisa celui du juge des enfers qui portait l'armure de la Wyvern.

-Bien le bonjour. Je suis Oneiros, fils d'Hypnos et dieu des rêves. Et vous êtes ?

Son armure brillait encore de plus belle grâce à la bougie. Ce surplis qu'il portait, différent de celui des spectres mais assez semblable à celui des juges faisait de lui une personne qui semblait importante. Le regard vide, n'affichant aucune émotion sur son visage, bien qu'il était assez content d'être ici, il attendit patiemment la réponse du juge qui se trouvait face à lui et alla s'installer sur un fauteuil de pierre semblait-il.

Cependant, il se releva instinctivement comme si quelque chose l'avait piquer. Ce n'était pas le cas. Ici, dans cette sphère au fin fond des Enfers, un cosmos proche mais à la fois très éloigné du sien se fit ressentir dans son esprit.

*Impossible, elle serait là et non lui. Quel idiot, comment n'ai-je pas remarquer plus tôt sa présence !*

Il porta alors son regard sur le juge.

-Dame Perséphone est-elle ici ? Je ressens son cosmos mais je ne peux la voir.
Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Dim 26 Juin - 15:22

~> La Cathédrale

La Sombre Lame fit son apparition à Giudecca, filant à une vitesse folle en direction de la Reine des Enfers. Perséphone sortit de sa transe et tendit le bras pour réceptionner la lame avec adresse, sans la moindre égratignure. Elle qui jusque là était assise se releva, portant ses prunelles sur les quatre Spectres présents. Ivictus, fidèle au poste et respectueusement incliné, Shaun, se trouvait dans la même position que son supérieur.

Comme convenu celui-ci avait bien ramené Ostro. La simple vu du Spectre du Piétinement mis les nerfs de Perséphone à rude épreuve, mais elle garda son calme, et ignora celui-ci pour porter son dévolu sur ce tout nouvel arrivant. Serait-ce? Mais oui c'était bien lui. Elle esquissa un sourire.

"- Oui Dame Perséphone est bien là Oneiros, fils d'Hypnos. Je suis enchantée de te revoir parmis nous, surtout aux vues des heures sombres qui commencent à se profiler."

Elle pointa alors l'épée en direction d'Ivictus.

"- Vous avez dû ressentir le puissant cosmos d'un chevalier d'or qui vient d'arriver à la Cathédrale. Il semble désireux d'affronter Rochel, et celui-ci vient de lui souhaiter la bienvenue aux Enfers. Si le Saint parvient à défaire Rochel, Je veux que vous me le rapportiez ici-même, afin que je m'entretienne avec lui. Mais avant cela, conduisait Ostro en prison, quelques temps aux arrêts devrait le faire réfléchir."


Son regard se tourna ensuite en direction de Shaun:

"- Je sens en toi le profond désir de te rendre à la surface Shaun. Tu es libre de t'y rendre, et puisque les Saints ne font rien pour nous ménager, ne les ménageons pas non plus."

Le message était on ne peut plus clair. Elle attendit que les deux subalternes s'en aillent avant de revenir à son plan. Bien puisqu'une Marina avait aidé à ce que l'épée d'Hadès revienne ici, il serait bon qu'elle fasse un geste à l'encontre du Sanctuaire Sous Marin. Et justement, elle avait exactement ce qui lui fallait ici. La mort de Kyro, Général de l'Ombre du Requin était tombée à point nommé. En ressuscitant le guerrier de son oncle, elle prouverait ainsi sa bonne foi. Ainsi le Prédateur échapperait au jugement du Conseild es Dieux, et Zeus ne pourrait rien faire contre cela, car son pouvoir en Enfers était nul.

Oui décidément ce plan était excellent, et fit sourire la Souveraine sous cape. Elle finit par embraser son cosmos, tandis qu'elle amenait à elle l'âme du défunt. Les iris émeraudes scrutèrent cette dernière, lisant au plus profond d'elle même, tandis qu'à ses pieds, elle faisait renaître le corps du Requin, tel qu'il était de son vivant. Levant une main devant ses lèvres, la fille de Déméter souffla doucement en direction de l'âme qui réintégra le corps, tandis que quelque part sur le Mont Olympe, le corps qui avait été apporté au Dieu des Dieux, redevenait poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Shaun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 652

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Dim 26 Juin - 16:15

Sa majesté Perséphone revint finalement à elle. Dans ses mains vint se déposer l’arme que Shaun avait vu quelques heures plus tôt dans les mains de Raïmi. L’épée de son maître Hadès. Et tandis qu’il écoutait les dires de sa reine, il ne réalisait pas que la prêtresse qui s’était trouvé devant lui quelques instants plus tôt venait de disparaitre. Mais s’il s’en était aperçu, il n’en disait rien. Il écouta donc sagement les mots de sa reine.
Le Juge de la Wyler à ses côtés, ainsi que le Fils d’ Hypnos dont l’étrange cosmos l’intrigua sans qu’il sache pour quelle raison. Ce dernier leurs avait adressé la parole, et Shaun fut plus que surpris que le fils du Dieu des rêves ne puisse reconnaître le Surplis d’ Ivictus, à défaut de reconnaître celui de la Harpie. Mais pensant qu’il s’agissait d’une sorte de moquerie, Shaun resta immobile, attendant que sa reine revienne, ce qui n’avait pas été long au final.

Enfin, sa reine lui adressa quelques mots. La permission de remonter à la surface et l’autorisation officieuse de s’en prendre aux Saints. Quelle cible allait-il choisir. Cet Idiot de Tenma ? Cet insupportable Mattheus, ou bien encore ce peureux d’ Andonios ? L’idée d’aller défier Albafika des poissons ne lui était pas étrangère, mais au fond de lui-même, a peine les mots de Perséphone avaient-ils franchit la frontière de son ouïe qu’il visualisa sa victime. Ce ne pouvait être personne d’autre. Cette personne dont son cœur et son corps tout entier voulaient la perte. Faire disparaitre cette assurance, cette arrogance. Son sourire s’étira tandis que ses yeux s’écarquillaient lentement.

Il passa sa main sur son visage, pour cacher cette expression meurtrière à sa Reine, et fit glisser ses yeux et ses paupières pour redonner à son visage le calme qui le caractérisait habituellement. A la fin de cette sorte de Briefing, il se leva lentement avant de prendre la parole.

- Je doute qu’un chevalier d’or, aussi puissant soit-il, soit en mesure de vaincre deux de nos juges coup sur coup. Si mon maître Ivictus se déplace, nul doute que la capture du lion d’or sera un succès ma Reine. Quand à moi, soyez certaine que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour vous rendre fière ma reine.

Il s’inclina une dernière fois, et sans savoir s’il serait suivit ou pas, il prit la direction de l’entrée des enfers. Car pendant qu’il répondait à sa reine, un plan avait déjà émergé dans son esprit retord. Il savait parfaitement qu’attaquer cette personne de front signifierait s’exposer à tout le sanctuaire. Et s’il était fou, il n’était pas stupide pour autant. Il lui fallait donc se rendre discrètement en un certain lieu, et pour cela, il n’existait qu’une seule et unique personne véritablement fiable. Bien que paradoxalement, elle était probablement la personne la moins fiable des enfers.

Un petit sourire en coin qu’il ne parvenait à effacer, il se délectait à l’avance de sa nouvelle rencontre avec ce chevalier. Mais cette fois, tout serait parfaitement minuté.


Arrow La Cathédrale d' Hadès
Revenir en haut Aller en bas
Sacha


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 380

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Lun 27 Juin - 14:10

Arrow venant d'à côté ^^.

Appelée par l'invitation du juge et lassées du silence du bénou, Kisara de la succube s'approcha donc un peu plus de sa déesse, la grand Perséphone. Elle y croisa le spectre de la harpie, Shaun, qui lui repartait. L'endroit était un vrai moulin aux spectre rentraient et sortaient à leur guise pensa la belle. Mais certainement leur maitresse à tous lui avait donné des ordres clairs et bien précis qu'il se devait d'accomplir pour qu'il se presse ainsi.

Alors qu'elle s'approchait, elle se rendit compte de la présence d'une entité dont le cosmos oppressant rivalisait de puissance avec celui des juges, mais dont l'aura était différente, comme presque divine. Le surplis qu'il portait ne lui disait rien, pourtant, magnifiquement ouvragé comme il était, une telle armure ne pouvait que convenir à une personne de haut rang. En fait, l'armure était presque aussi belle qu'une kamui, l'armure des dieux.

Face à Perséphone, la succube posa un genoux à terre et fit la révérence.


" - Je suis Kisara de la succube, entièrement à vos ordres ma reine."

Elle se présenta non pas pour la reine des enfers, mais bien pour le nouveau qu'elle ne connaissait pas. D'ailleurs, elle lui fit un sourire en coin discret disant bien qu'elle désirait faire plus ample connaissance avec ce beau jeune homme dans une grand lit palanquin. Elle espérait bien entendu que ce signe serait bien perçu par son destinataire et que ce dernier ne s'y montrerait pas insensible, ce qui malheureusement était l’apanage de presque tout les spectre. Si ça continuait, Kisara devrait se remettre entre les main experte du spectre du ver, ce dégoutant personnage tout bossu mais avec un certain potentiel pervers.

" - Quoi que vous m’ordonnerez, j’effectuerais la tâche que vous me donnerez."

Étrangement, quand on connaissait la succube qui passait le plus claire de son temps à festoyer et forniquer à la moindre occasion, les mots de la belle semblaient légèrement menteurs. Peut-être avaient elle décidé qu'il était temps d'arrêter de s'amuser et de rentrer "dans les ordres" infernaux pour enfin ne plus être la risée spectrale. Ou pas. Quoi qu'il en soit, Kisara attendait effectivement des ordres de la reine Perséphone, et ce relativement impatiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un futur incertain   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un futur incertain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Giudecca-