RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Un futur incertain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Jeu 6 Oct - 12:34



Parfois, il arrivait que même la réaction de certains dieux puisse être prévisible. Agito n'avait pas tiré les bons leviers en complimentant Thanatos à ce point, cela m'avait paru être une évidence. Peut être une des mes vies antérieures s'y était elle essayé et en avait elle payé le prix. Toujours était il que le courroux attendu se montra aussi sec, clouant par sa puissance la pauvre harpie au sol durant quelques secondes. Puis, le Dieu de la Mort lui fit une proposition terrifiante, du moins, de mon point de vue. Accepter de remettre son destin entre ses mains. Pure folie. Il ne fallait surtout pas sous estimer des paroles venant de Dieux tels que Thantanos, surtout quand il le suggérait lui même.

Ses propos étaient confus, et pouvaient être interprétés de manières différentes. " Tu pourras rejoindre la cohorte de ceux que j'ai formé au cours des siècles " ? Lui proposait il de but en blanc de devenir un mort vivant parmi des milliers d'autres ? Un zombie dont la volonté aurait été totalement annihilée, un être lobotomisé de plus parmi tant d'autres ? D'abandonner l'armure pour devenir un simple bout de chair putréfiée défendant avidement les enfers sans se rappeler jusqu'à son propre prénom ? Je connaissais ma réponse, mais qu'allait choisir ce jeune idiot prêt à tout pour s'attirer les honneurs de Thanatos ? Tu pouvais être sûr et certain que pour tout ce que le Dieu de la mort t'offrirait tu en paierait le prix fort, Agito. Thanatos avait dü voir en un tel degré de gravité une occasion rêvée.

Soudain, ce dernier m'interpella : enfin, j'allais pouvoir quitter cet endroit. Le manque de jugement de ce jeune spectre me rendait malade. Il était évident qu'il était beaucoup trop jeune pour prendre de telles responsabilités. M'avançant à peine pour que la moitié de mon visage sorte de l'ombre, j'abaissai à nouveau la tête et attendis les ordres en silence. Me mettre aux ordres d'un autre spectre... Décidément, cela commençait mal. Mais, l'idée de voir les saints de l'espoir se noyer dans le styx empoignés par des légions de morts était alléchante, il fallait bien en convenir.
- A vos Ordres... répondis-je simplement avant de me détourner.

Juste avant de sortir de la pièce, j'entendis la réponse on ne peut plus naïve du jeune Agito. Il avait été assez fou pour accepter de s'en remettre à Thanatos. Je préférai ne pas imaginer ce qu'il allait lui réserver pour avoir eu l'impudence de s'en croire digne. Mais, après tout, ce n'était pas mon problème. Il me fallait à présent retourner à l'entrée des enfers où la spectresse du vampire s'occupait des ponts. Ce serait pour moi l'occasion de jauger un autre guerrier de l'armée des enfers pour voir si tous étaient aussi dénués d'intérêt que ce que j'avais vu jusqu'à présent.
Je me recentrai une dernière fois sur la Harpie avant de quitter la pièce : sa vie, son destin ? Il en faisait vraiment trop...
- Idiot... murmurai-je avant de quitter la pièce.


Arrow Plus de ponts et plus de Charon sur le Styx et l'Achéron !!!

Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Dim 9 Oct - 22:28

La réaction tapis dans les ombres n'échappa pas au dieu de la mort. Rien n'échappait au nouveau maître des Enfers, surtout en sa demeure. Pas un seul geste, pas une seul pensée ne lui échappait. Si seulement les spectres savaient que le dieu pouvait lire en eux comme un livre ouvert: n'étaient-ils pas tous en vie par une partie de son pouvoir ? Celui de la mort ? Personne ne peut reprendre vie sans que la mort ne donne son accord. L'Empereur des Enfers avaient un solide allié en la forme de Thanatos. Mais cela ne serait surement pas comparable avec le nouveau Dieu de la mort qu'était l'ancien juge du Griffon... C'est avec un sourire des plus amusé que celui-ci vit disparaître le nouveau spectre du Démon; s’envolant parmi les ombres pour rejoindre son nouveau commandant sous les traits de la spectre du vampire. Rochel la sentait toujours prés de l'Archéron et la porte des Enfers: l'esprit en proie à ses sentiments et son devoir. Mais elle trouva vite un éxutoire en la forme de Charon avec qui elle dépensa son trop plein de question avec violence... Cela devrait mettre un peu de plomb dans la tête de ce passeur ingrat et irrespectueux envers ses dieux.

Enfin passons pensa Rochel alors que son regard d'argent se posa sur le jeune spectre de la harpie quand sa voix s'éleva dans la salle: ainsi donc il prenait le paris risqué de laisser sa vie, son avenir et son âme entre ses mains ? Spectre audacieux pensa Rochel en revoyant en lui tous les spectres qu’Hadès lui avait recommandé il y'a plus de deux siècles: des spectres qui ont revêtu un jours son ancien surplis céleste du Bénou, ceux qui ont porté les couleurs des spectres seulement pour un instant, ceux qui sont emprisonné dans la prison des 108 spectres des Enfers et enfin ceux qui comme Agito et lui il y'a plus de deux siècles s'étaient ressuscité sur Terre sans que leurs âmes immortelles ne se réveillent complètements en eux. Pour un spectre normal: Agito était un spectre comme il en existe et existera pour longtemps. Pour le dieu de la mort: c'était tous simplement un enfant... Un enfant avec le pouvoir d'un spectre de l'armée des Enfers. Agito avait sans le savoir d'autre point commun avec Sven: l'autre disciple du dieu que le fait d'avoir celui qui avait le pouvoir de Thanatos comme maitre.

"Soit Agito de la Harpie, spectre céleste des lamentations... Ton existence est mienne à présent: voyons si je peux en faire quelque chose de grand. Je vais te confier une tache Agito. Tu ne devrais pas avoir trop de mal à en venir à bout: Si tel est le cas tu risques de regretter de m'avoir fait perdre mon temps."

Le dieu se releva de son trône avant de s'approcher d'Agito avec un sourire caché par l'obscurité: les reflets d'argents de sa chevelure tandis que la lumière des bougies augmentèrent brusquement alors que le dieu se stoppa devant le spectre.

"Je veux que tu me prennes ce casque que je porte en ce moment même . Je veux que tu le prennes maintenant"

Dit-il avec amusement en pointant son casque ailé du doigt avant d'approcher sa main du visage du jeune spectre: son pouce touchant son majeur comme s'il voulait les frotter l'un contre l'autre.

"J'ai dit: Maintenant !"

Le dieu claqua des doigts devant le spectre de la harpie avec une puissance inouïe: l'onde de choc produite pulvérisa une bonne partie de son surplis avec le sourire alors que la zone où s'était trouvé le spectre de la harpie semblait avoir été mis en miette par une énorme explosion qui envoya justement le dit spectre à l'autre bout de la salle pour s'écraser contre un pilier.

"J'ai envie de voir tes capacités ainsi que ton potentiel alors tu vas devoir tous donner si tu veux prendre mon casque: je t'avertie je ne me laisserais pas faire mais je n'utiliserais qu'une infime partie de ma puissance."

Le dieu de la mort observa son nouvel éléve avec un sourire amusé: voyant voir s'il peut en tirer quelque chose. D'un geste sonore il claqua à nouveau des doigts dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Yahtô


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 253
Armure : N/A

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Mar 11 Oct - 11:55

    Nous n'étions plus que tous les deux, Thanatos et moi. L'autre Spectre venait de partir, et le Dieu reprit la parole. Il me lança alors un défi assez incongru. Il fallait que je lui dérobe son casque. Mais... Comment faire ? Il claqua des doigts, et toute une partie mon Surplis fut pulvérisé. Il ne me restait que l'épaulette droite, les jambières, et fort heureusement les ailes. Je fus également expulsé à l'autre bout de la salle, le pilier qui se trouvait dans le coin me servant d'amortisseur.

    Il voulait voir mes capacités, tiens donc ! Oh mais bien sûr ! Pas de problèmes, se battre contre un Demi-Dieu, je fais ça tous les matins au p'tit dej' ! Mais comment voulait-il que je m'empare de ce foutu casque ? Il claqua à nouveau des doigts dans ma direction. Cette attaque ne marcherait pas deux fois. Je m'envolais, afin d'éviter l'échec. Je reculais afin de me mettre dans l'ombre. Il fallait que je réfléchisse à une stratégie.

    Je ne l'aurai pas en claquant des doigts - c'est le cas de le dire -. Il faudra que je la joue subtil si je devais prendre son casque. J'avais donc deux obtion : La jouer bourrin, ou en finesse. Me connaissant, la solution était vite choisie. Toujours dans ma cachette, j'envoyais deux Harpies sur Thanatos, dans le but de l'immobiliser.

    - Vous croyez vraiment m'avoir comme ça ? J'ai de la ressource vous savez ! Je n'espère pas vraiment vous battre, mais pourquoi pas obtenir ce magnifique casque ? Ce défi me paraît vraiment impossible à réaliser, mais sachez que je ferai de mon mieux pour réussir, si c'est la mission que vous m'avez confié !

    Je sortis alors de l'ombre, et leva les bras au ciel. Une énorme boule cosmique violette et rouge se créa entre mes mains. Si jamais il voulait l'esquiver, c'était maintenant. Mais alors que je m’apprêtais à lancer cette ultime attaque, je me transformais en... Harpie. Oui, j'étais en vérité toujours caché dans l'ombre, et j'avais fais le tour de la pièce pour me glisser derrière Thanatos, la Harpie prenant mon apparence pour faire diversion.

    Elle lança l'attaque en l'air, au lieu de l'envoyer dans la direction du Dieu. La boule cosmique rayonna alors intensément, devenant très blanche, éblouissant Thanatos. Je m'étais suffisamment approché de lui, et je tendais les bras pour attraper le casque, je le touchais du bout des doigts. Avais-je réussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Mer 12 Oct - 14:23

Dire qu'il pouvait briser un surplis en claquant des doigts... Enfin le fameux claquement de doigt avait eu pour effet de créer une onde de choc de la taille d'un mur projeté à la vitesse de la lumiere. Sans même bouger ne serait-ce d'un nanomètre le nouveau dieu de la mort venait de franchir la vitesse de la lumiere. Seul ceux qui atteignent le septième sens peuvent déplacer leurs corps et leurs coups à la vitesse de la lumière... Quand aux dieux; ceux-ci baignent complétement dans cette force auquel il faudrait mille et une blessure pour l'atteindre. Rochel avait hâte de tester ses pouvoirs contre un adversaire des plus puissants, un autre dieu peut être ? Bien que l'âme de Thanatos enfermé dans la sienne lui donné une parfaite maitrise de ses innombrables dons. Le nouveau dieu de la mort avait irrésistible envie de voir jusqu’où se trouvait les limites de son pouvoir divin.

Pourvue qu'il ne tue pas son nouvel apprenti en essayant de découvrir les siennes de limite... Enfin il était solide, sinon sa cage thoracique serait partie avec une bonne partie de son surplis quand l'onde de choc qu'il avait créer le toucha à bout portant avant de la catapulter au loin. Sa réception fut correct et il profita de son nouvel appuie sous s'esquiver alors que les ondes de choc du dieu firent voler son pilier en mille morceau. Agito se cacha dans l'ombre pour disparaitre à sa vue mais cela n'est pas suffisant contre n'importe quel chevalier qui sait fermer ses sens pour se focaliser sur le cosmos.

"Je ne te demande pas de faire de ton mieux, Agito. Je t'ordonne de prendre mon casque !"

Deux formes filèrent vers lui, cependant Rochel ne s’interrogea pas de leurs attention: ce fut l'affaire de deux claquement de doigts qui les expédia à l'autre bout de la pièce. Cependant malgré cette courte incartade avec ces choses: le dieu de la mort sentait le cosmos du jeune spectre se déplacer dans sa direction alors que le dieu put voir avec amusement qu'un autre spectre de la harpie se tenait devant lui avec une grosse concentration de cosmos dans les mains. Amusant se dit-il en souriant, se demandant s'il aurait le cran de lancer cette attaque sur lui... Cependant cela l’étonnerait: le spectre céleste était juste derrière lui. L'autre se révéla être une harpie qui avait prit son apparence pour le berner avant d'essayer de l'aveugler pour laisser son maitre l'attaquer.

D'un mouvement vif le dieu se retourna pour attraper l'un des poignet du spectre avant de faire plusieurs tours sur lui même à très grande vitesse pour finir en l'envoyant contre le plafond tel une fusée.

"Aveugler ton adversaire n'est pas une très bonne idée: surtout si celui-ci est expérimenté. Si tu perds l'un de tes cinq sens tel la vue: tu aiguises les autres et tu aiguises ton cosmos jusqu’à le sentir autour de toi. Je peux rester les yeux fermés ou regarder dans le noir: je sens ton cosmos... C'est à la portée de tous."

Le dieu leva son bras et claqua à plusieurs reprise dans le plafond où il avait jeté Agito: créant une nouvelle série d'explosion avant de reprendre la parole de sa voix forte et dur.

"Le cosmos est la clé d'un combat: il augmente ta force, ton endurance, ta vitesse, permet au chevalier de briser le ciel et éventrer la terre de leurs mains. Le cosmos décide de l’issue d'un combat. "

Rochel s'approcha de lui, observant ce qui restait de son surplis et de son corps couvert de sang avec un certain amusement. Maintenant il allait voir s'il avait le potentiel que Rochel recherchait.

"Agito: sais tu ce qu'est le septième sens ? Tu vas devoir le trouver si tu veux vivre ..."

Le dieu de la mort fit lentement gonfler une gigantesque boule de cosmos sous la forme d'un soleil noir au dessus de sa main: son aura violette était parcouru de centaine de crane volant et hurlant d'agonie, menaçant de prendre la vie du spectre.
Revenir en haut Aller en bas
Yahtô


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 253
Armure : N/A

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Mer 19 Oct - 12:54

    J'étais proche de mon but, mais quelque chose me chiffonnais... C'était trop facile. D'ailleurs, j'avais raison car le Dieu se retourna vivement, m'attrapa par les poignets et après plusieurs tours d'avion m'envoya contre le plafond. Autant le dire, je souffrais. Mais ce n'étais rien comparé à ce qui m'attendait. Thanatos claqua encore des doigts, plusieurs fois d'affilé, en continuant de me parler d'une voix monocorde. Voilà qu'il me faisait la leçon.

    Bon, cela peut peut-être être utile, mais avait-il vraiment le besoin de me martyriser ? A moins que selon lui, cela m'aide à retenir plus facilement. Bizarrement, je pense que oui. Celle-là, je suis pas prêt de l'oublier. Alors c'était donc cela. Il me fallait apprendre à ne pas voir avec mes yeux. Il me fallait sentir le cosmos de mon adversaire. C'était la clé d'un combat. Sinon, comment savoir si c'est vraiment mon adversaire qui était en face de moi ? Comme il l'avait si bien dit, le cosmos est la clé du combat. Il me faut savoir m'en servir.

    Après qu'il eut fini de claquer des doigts, la pesanteur me fit revenir à la juste place qu'elle avait choisi pour toute chose. Le sol. Dur et froid. Je sentais mon sang s'écouler sur le magnifique sol blanc et étincelant. Le Dieu s'approcha de moi, calmement. Comme si il en rigolait. Il me fit alors une autre leçon. Qu'était-ce le 7ème sens ? Un pouvoir surpassant le cosmos ? La volonté implacable d'un chevalier à atteindre un objectif, lui permettant de passer un autre seuil de puissance. Le 7ème sens, le Graal recherché par tous les chevaliers de bronze et d'argent. En effet, il est dit que les chevaliers d'or - à l'instar des Juges ou encore des Généraux - étaient capables d'accéder à ce sens quand ils en avaient l'envie. Était-ce vrai ?

    Bref, quelque chose de plus important encore m'attendait. La mort (oui, encore une fois je sais...). Thanatos se tenait là, face à moi, avec cette boule de cosmos extraordinaire. Selon lui, il me fallait trouver le 7ème sens. Mais comment on fait ? Je fais quoi là ? Je vais encore mourir ? Il va se passer quoi si je meurs encore ? Olala, il faut vite trouver une solution. Malheureusement, rien ne me vint. Le Dieu de la Mort abaissa alors la main, la boule se rapprochant alors de moi. Tout à coup, la scène se passa comme au ralenti. Je me remémorais tout ce que j'avais vécu.

    Le meurtre de mes parents, l'incendie de mon village, les corps empilés les uns sur les autres, la vrai boucherie que ces assassins avaient fait dans mon village. Mais pourquoi diable cela s'était-il produit ? C'était vraiment nécessaire ? ... Attends une seconde. C'est Thanatos, le Dieu de la Mort. Et apparemment, plusieurs personnes étaient au courant de mon "talant". Les harpies les premières, car l'une d'elle est carrément venue me sauver au moment même où j'allais mourir. On aurait presque dit que c'était... écrit. Alors... Se pourrait-il que ce soit Thanatos qui ait envoyé des Spectres pour annihiler mon village et voir si j'allais pouvoir m'en sortir seul, et exploiter un cosmos incroyable ? Voulait-il me tester, comme il est en train de le faire ?

    J'étais juste une future recrue à qui on faisait passer un test... La colère montait alors en moi, je voyais les lèvres de Thanatos prononcer son dernier mot : vivre. Vivre ? En regardant bien l'état dans lequel j'étais, il voulait que je me batte pour vivre ? Mais ce n'est pas mon but, je me bat pour Hadès, pour les idées qu'il défends, pour l'Enfer ! Je suis mort, pourquoi me battre pour une chose aussi futile que ma vie ?! Mon cosmos explosa et j’acquérais une force monstrueuse, dont je ne soupçonnais même pas l'existence. Ce n'était pas le cosmos de Valentine, c'était le mien !

    Le sceau se libéra alors, la fleur de Lotus perdant ses couleurs, et l'âme de Valentine s'évapora en poussant un cri d'outre-tombe, avant de disparaître. J'étais à présent libre, et Thanatos voulant après ma mort face à moi. Tout cela ne s'était passé qu'en deux secondes. Ma colère était à son paroxysme. On ne pouvait que voir le blanc de mes yeux en me regardant en face. Le souffle d'énergie était très puissant autour de moi. C'est alors que je parlais au Dieu, une chose que je ne me serais jamais cru capable de faire.

    - TU VAS LA FERMER TA GRANDE GUEUUUUULE !!!

    J'atteignais la vitesse de la lumière, et pris la tête de Thanatos dans ma main, puis l'écrasa d'une force phénoménale sur le sol. Je le savais, je le sentais, ce n'était pas lui que j'avais atteint. A genoux au dessus de ce faux corps qui était à terre, je levais les bras au ciel créant une boule de cosmos rose à l'aura violette. Elle émettait une sorte de cri, très strident, comme le pousserait une Harpie. Je ne savais pas vraiment où se planquait le Dieu, mais j'allais le trouver.

    - VA, ET TROUVE LE CHEMIN !


    La boule de cosmos traversa alors la tête de mon adversaire, et disparu soudainement, comme si elle venait se traverser une autre dimension. Une demi-seconde se passa, et je vis alors tomber du ciel l'objet de mon combat, le casque du Dieu qui m'avait permis de trouver la voie du 7ème sens, celui à qui j'avais confié ma vie, et à qui j'obéirais jusqu'à ce qu'on pourrait appeler la fin de mes jours. Le but qu'il m'avait confié était atteint. Maintenant, quelle sera la mission qu'il me confiera ?


HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Jeu 20 Oct - 20:56

Le dieu de la mort tenait sa prochaine victime en joue d'une immense concentration de cosmos divin pour ne pas dire "mortel" au dessus de sa main droite. Observant le jeune spectre à ses pieds, s'amusant de ses pensées et rajoutant même quelque brides de pensée pour l'aider à atteindre ce potentiel qu'il recherchait tant; atteindre le septième sens n'est pas chose aisé et encore moins inné si ce n'est pour les dieux cependant: atteindre le septième sens pour un mortel le place directement sur le chemin de la puissance divine, de ce que l'on pourrait appeler l'Hypersens pensa Rochel avant de baisser son bras en direction de son future Ex-apprenti. L'immense concentration vibrante de cosmos s'abattit alors sur lui avec lenteur mais assurance tel une catastrophe inéluctable: la fin du spectre des lamentations de la main du dieu de la mort. Ne lui avait-il pas confié sa vie ? Maintenant il était trop tard pensa Rochel alors que sa sphére n'engloutisse le jeune né... Le dieu se retourna alors que son apprenti se faisait dévorer sous la déferlante de puissance de son attaque quand soudain: une sensation d’ébullition fit se stopper le dieu de la mort dans un sourire noir. Cette effusion de pouvoir primal... On dirait qu'il pouvait faire quelque chose de ce spectre en fin de compte.

"Alors tu as réussi ? Tu viens de trouver un peu de valeur à mes yeux..."

Eu t-il a peine le temps de prononcer qu'un flash de lumiere ne pose une main rapide sur son visage, écarquillant alors les yeux avant que son regard ne tombe sur le sol ouvragé et glacial du Giudecca de beaucoup trop prés même vue que la moitié de sa tête était incrusté dans le marbre de l'antique demeure infernal. Pourtant au grand amusement du dieu avec le visage dans le sol: Agito ne semblait pas vraiment satisfait de ce qu'il venait de faire à l'écoute de ses cris. C'est alors qu'il lança une sphére de cosmos dans une direction pour le moins aléatoire jusqu’à ce qu'elle rencontre le casque du commandeur de la mort; pulvérisant la sphére sur le coup sans faire la moindre éraflure sur le haut de la kamui divine qui tomba entre les mains d'Agito.

Lentement la réalité se discorda pour laisser apparaitre un homme au cheveux d'argent a travers les mailles de la dimension. Le dieu s'approcha alors du jeune spectre avec un sourire des plus ravi sur le visage tandis que la déchirure qui l'amena jusqu'ici se propagea alors sur tous ce qui les entouraient: tel une épluchure qu'on arrache la réalité se détacha du décors autour d'eux pour montrer un palais en très bonnes état, des piliers sans fissures et même le surplis de la Harpie ne portait aucun stigmate du combat. Le dieu observa la réaction de son disciple et leva l'une de ses mains vers lui pour rappeler son casque ailé.

"Bravo Agito, spectre de la Harpie de l'étoile céleste des lamentations. Tu t'es hissé au même niveau que les juges et les chevaliers d'or d'Athéna. Tu peux être fier de toi Agito. Tu viens de prouver que tu étais digne de me suivre et tu viens d'apprendre tes deux premières leçon: Le secret de la perception et l’Ultime cosmos. Tu dois t'entrainer d'avantage jusqu’à ce que ce 7eme sens sois omniprésent en toi, qu'il englobe pour toujours tes autres sens..."

Le dieu le dépassa et vient s'installer confortablement sur le trône du souverain des Enfers et reposa son regard lourd sur son apprenti avec toujours ce sourire ravi, preuve qu'il était "content" des prouesses de celui-ci.

"Je vais dés à présent te confier une tache Agito. Cependant tu ne seras pas seul à la faire... Arrives tu à sentir les cosmos en approche mon garçon ?"

Demanda le dieu de la mort tandis que son regard se porta alors sur les nouveau arrivant: ils vont avoir une surprise de le voir avec la Kamui du dieu de la mort sur le trône du maitre des Enfers.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sacha


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 380

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Jeu 20 Oct - 22:15

Arrow La cathédrale d'Hadès

Que se soit par la voie des airs où celle d'un passage secret, Kisara de la succube arriva légèrement en avance par rapport à son camarade de surplis, Regen. La succube elle avait utilisé ses ailes pour se rendre jusqu'au Giudecca, là ou les dieux de l'Enfer communiquaient leurs ordres aux spectres, une parodie sinistre du sanctuaire d'Athéna. La belles aux yeux de félin s'y était rendu il y a peu de temps, mais pour elle sa semblait une éternité au vu de la mission ennuyeuse qu'on lui avait confié. Cette fois ci, elle espérait qu'on lui donne quelque chose à sa hauteur.

Se posant à une petite vingtaine de mètres du trône, la succube se rendit compte que deux personnes s'y trouvaient déjà. L'un semblait être un spectre, au vu de son surplis on aurait dit un spectre placé sous une étoile céleste comme elle. Mais l'autre avait quelque chose de différent, son surplis semblait nettement plus divin.

De plus, à son arrivée, Kisara avait ressentie des résidus de cosmos dans l'air. Pas comme si c'était l'aura ambiant indiquant la présence d'une ou plusieurs personnes, mais comme si un combat venait d'avoir lieux. La belle regarda les deux hommes qui s'observaient de manière particulière qu'elle ne put définir ainsi du premier coup d’œil.


" - Mince, je crois que j'interrompe quelque chose."

Fit-elle en s'imaginant le pire des scénarios yaoï le plus tordu possible entre les deux beaux garçons qui se trouvaient là. S'imaginant l'un dominant l'autre, puis qui s'échangent leur place. La perversion incarnée se les imaginait parfaitement l'un ou l'autre travesti. Mais elle aurait tout aussi les imaginer dans son lit à elle.

Puis elle observa un peu mieux celui qui dégageait le plus de cosmos. Il paraissait évident que ce n'était pas un surplis qu'elle portait, mais une kamui. Soit, c'était un dieu, mais le truc qu'elle trouva étrange était que son visage correspondait parfaitement à celui de Rochel du griffon. Serait-il possible qu'en fait le jeune juge fut investit d'un pouvoir dépassant tout spectre de très loin ? La vision de cette homme ne pouvait que confirmer cette idée.

Peut importe qui il était et ce qu'il avait fait à l'autre, ou même encore se qu'ils se sont fait mutuellement, la spectre placée sous l'étoile de la sensualité s'avança de quelques pas sans pour autant laisser paraitre une certaine appréhension de se trouver en présence d'une divinité qu'elle ne connaissait pas, mais elle doutait sur l'un des deux dieux jumeaux à en juger par son armure.


" - Je pense qu'il est inutile que je me présente devant vous, mais par politesse et respect envers votre statut, je le fais quand même. Je suis Kisara, spectre de la succube placé sous l'étoile céleste de la sensualité."

Elle s'arrêta avant de regarder brièvement en arrière où Regen semblait doucement arriver. Puis elle se retourna en direction de ce dieu au visage de Rochel et de s'accroupir devant lui

" - Moi et mon compagnon somment venu pour chercher une affectation de votre part."

C'était simple, concis, cela voulait dire ce qu'il y avait à dire. Bien entendu, elle évitait de faire de sous entendu pervers pour éviter que le dieu ne la châtie sur place dans la seconde qui suivait. Et oui, la succube avait apprit à bien parler en présence de ses supérieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Aiakos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 214

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Sam 22 Oct - 1:18

Arrow La porte des enfers

Après avoir traversé la gigantesque porte qui constituait l'entrée du monde des enfers, Sylphide avança d'un pas pressé. Il avait assez perdu de temps au cours de son périple et la nouvelle qu'il allait annoncer, constituait à cet instant une information de première importance, ou capitale comme vous voulez. Néanmoins, il faut le souligner, pour la première fois depuis pas mal de temps, le spectre redoutait le courroux du seigneur en l'absence du souverain des enfers, en l'occurrence sa compagne qui n'était pas ce qu'elle voulait laisser paraitre...

C'est donc les mains crispées et le corps engourdi, qu'il arriva devant l'un des nombreux endroits où étaient accosté en général l'une des barques d'un spectre. Spectre qui se laissait corrompre de rejoindre l'autre rive par n'importe qui, qu'il s'agisse d'un spectre ou d'un chevalier, pour peu qu'il reçoive en échange, un bijoux, des anneaux ou bien encore d'autres objets que l'on employait pour ce genre de transaction.

Charon de son nom, un être misérable et aussi méprisable que les saints d'Athèna, tenta tant bien que mal de soudoyer le nouveau venu, en lui proposant un deal pour lui permettre de passer ce fleuve d'âmes en peine. Persuadé d'avoir trouvé en la personne de Sylphide le parfait pigeon pour obtenir un bien et ce malgré les interdits du spectre du vampire, il lui proposa son aide, ce que refusa très poliment le jeune Basilic, si seulement le mot poliment appartenait à son vocabulaire.

« Ne me prends pas pour ce que je ne suis pas Charon! Ou sinon tu risquerais de le regretter... » Lui dit-il tout en le regardant d'un air mauvais et avant de poursuivre « Je ne sais pas ce qui ce trame ici, mais si le pont a été détruit c'est qu'il y a une raison, je vais donc par conséquent, me passer de tes services...»

Avant même que le passeur n'ait pu s'adresser à son homologue, ce dernier venait déjà de prendre son envol à l'aide d'une paire d'ailes situées dans son dos. Ce mode de locomotion était d'autant plus sûr qu'à cette hauteur aucune âme ne serait tentée de vous faire tomber de la barque, ce afin de vous emporter on ne sait où. Et il permettait en l'occurrence à Sylphide de se mouvoir de manière beaucoup plus rapide, ce qui l'arrangeait étant donné qu'une information devait être délivrée au plus vite.

Ne prenant pas la peine d'atterrir après la rive, il poursuivit son périple en direction du Giudecca -un lieu où les hauts dignitaires des enfers se réunissaient pour prendre des décisions- à vol d'oiseau. Après quelques bonnes minutes de vol, il put enfin apercevoir au loin le lieu tant attendu, ce qui raviva son anxiété concernant son échec lors de la mission. Poursuivant son chemin la boule au ventre si on peut dire ça comme ça, il se posa tout un tas de questions avant qu'une étrange sensation à son arrivée accapare de nouveau son attention.

En entrant dans le Giudecca sa sensation se fit plus persistante, si bien qu'il comprit qu'un combat était en train de se dérouler au moment même ou une émanation de cosmos lui sauta aux yeux. Accélérant le pas, il arriva dans une gigantesque pièce où un trône prônait au centre. Comparable à ce qu'aurait pu être le palais du grand Pôpe, deux hommes se combattaient avec une grande détermination. L'un d'eux semblait tout de même plus fort, une aura bien plus impressionnante venant de lui, se répandait dans toute la pièce, alors que celle de son adversaire était du même accabit que celle du Basilic.

Hormis ces deux hommes, un autre spectre, en l'occurrence une femme quelque peu plus âgé que lui, se tenait à leurs côtés agenouillée face à l'homme aux plus grands pouvoirs. Sylphide comprit alors très rapidement qu'il s'agissait du maitre à bord et qu'il devait donc rendre des comptes à cet homme, étant donné que contrairement à ce qu'il s'attendait la Déesse Perséphone n'était pas présente. Il ne s'agissait ni plus ni moins que de Rochel, Dieu de la Mort et chef des armées en l'absence des deux autorités compétentes. Le spectre se rendit alors à son tour auprès du Dieu tout en ôtant son heaume en guise de politesse, avant de s'agenouiller comme l'avait fait l'autre spectre.

« Je suis Sylphide, spectre du Basilic placé sous l'étoile céleste de la victoire! Navré de vous déranger Seigneur, mais j'ai une information de la plus haute importance à vous faire part »

Il hésita avant de poursuivre, craignant ce qu'il pouvait advenir de lui dès qu'il mentionnerait le fait qu'il avait échoué lamentablement, dans une mission aussi cruciale. Regardant le sol avant de nouveau contempler ce Dieu, Sylphide se pencha sur les mots à employer, pour expliquer sa bévue. Après quelques secondes sans le moindre bruit, conscient de faire attendre son interlocuteur, il se décida à prendre la parole:

« J'ai été envoyé par sa majesté Perséphone afin de porter mon aide aux spectres, aux cinq pics de Rozan dans le but de délivrer nos "compagnons"... Toutefois, lors de mon arrivée, j'ai été confronté à l'un des chevaliers d'Athéna qui semblait au courant pour notre plan de libération et a réussi à me battre...» Il marqua une pause de nouveau hésitant « J'ai réussi toutefois à m'en sortir et je viens donc ici pour vous faire part qu'une équipe de chevaliers a été mise en place pour protéger la tour Infernale, limitant par conséquent notre champ d'action... Je ne sais pas ce qui se passe maintenant, mais la seule chose que je peux vous dire, c'est que le Chevalier du Lion est en ce moment même aux prises avec l'un d'entre eux... » Finit-il par dire en baissant la tête pour montrer sa honte, tendu intérieurement, attendant la décision du Dieu de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Regen


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 625
Armure : Dessiner, Peindre , Dormir, M'occuper de mes fleurs

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Mar 25 Oct - 9:41

Arrow La cathédrale d'Hadès

En ressortant du vortex je m'attendais à arriver quelques parts où l'atterrissage serait plus agréable. Mais, je ne sais pas pourquoi, à croire que j'ai une de ces malchances, quand je rentre dans un vortex ou portail, je m'écrase toujours sur un arbre ou un rocher.

*Aie... bon, c'est la dernière fois que j'emprunte ce genre de transport!*


En me relevant, j'ai pu immédiatement identifier la salle dans laquelle Kisara et moi nous venons d'arriver. Ayant quitté cette endroit il y a tout juste quelques heures pour l'oublier il faudrait que j'ai pris un grand coup à la tête. Et pendant que je me dépoussiérais, Kisara s'était déjà rendu auprès des deux cosmos qui émanait des lieux. Je me suis donc dirigé également auprès d'elle et pris parole.

Ravis de voir que vous vous portez plutôt bien seigneur Rochel.
Lui annonçais en marquant une pause pendant laquelle Kisara avait prit la parole. Je repris juste après elle. Regen de l'Alraune, étoile céleste de la Magie prêt pour une affectation également.

Peu de temps avant, un autre spectre avait fait son apparition, j'ai raté ses présentation, mais, ce qui suivit juste après je n'en avais pas loupé une seule miette. La situation n'est pas vraiment en notre avantage aux cinq pics de Rozan si j'ai bien compris. Des chevaliers d'Athéna sont actuellement en ces lieux et le seul spectre, plus ou moins, encore présent là-bas est le chevalier renégat du Lion. Mais, je ne sais pas pourquoi, il y a des chances qu'il change de camp et qu'il retourne chez les saints après.

*Qu'allons-nous faire dans ce cas?*


Selon mes déductions, je crains que Rochel nous envois aux cinq pics en renfort. Certes, ce n'est pas du cent pour cent sûr, mais, il y a de grande chance que mes prédictions soient juste.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Jeu 27 Oct - 18:30

D'un regard en direction de l'entrée surplombé des Dragons du Giudecca, le dieu de la mort esquissa un sourire invisible à l'ombre de son casque en voyant qu'il ne s'était pas trompé sur les nouveau arrivant. L'entrainement d'Agito venait de prendre une certaine "pause" pour l'instant; son jeune apprenti pourra donc souffler un peu en attendant sa prochaine leçon qui, d’après la déité mortelle risque d'être assez repousser dans le future si le pressentiment qu'il ressentait s'avérait juste. Le regard lourd du dieu se posa un instant sur le spectre des Lamentations, se demandant si celui-ci avait compris ce qui venait de se passer sur son corps et l'endroit même où il se tenait bien que le dieu de la mort ravagea les deux quelques instants à peine avant que le premier cosmos se dirigeant vers le château d’Hadès ne prend son envol vers eux. Illusion ? Ou autre mirage provenant de son pouvoir divin ?

*Tous n'est que perception... Le cosmos est capable d'engloutir tous les 5 sens et te donne une vision de ce que tu n'es pas capable de voir ou même de sentir...*

Pensa le dieu de la mort en direction du spectre de la Harpie avant d'effacer le semblant de sourire mesquin de son visage pour reprendre son masque de dureté et son regard noble tandis qu'il leva alors son regard impériale sur la forme qui pénétra dans le Giudecca; celle-ci fit vibrer les flammes des chandeliers de la salle du trône en se posant grâce à ses ailes des jais dans un ballet des plus souples. Nul besoin de présentation pour ce guerrier, ce spectre porteur d'une étoile céleste que l'ancien juge du Griffon ne connaissait que trop bien par ses précédentes conditions: Kisara de la succube. Le dieu pouvait agréablement lire la surprise sur son visage et son esprit alors qu'elle faisait le rapprochement entre le juge qu'il était et le dieu qu'il est à présent. Une révérence plus tard le dieu observa la succube avec silence mais toujours avec cette fermeté qui était sienne malgré ce qu'il voyait dans son esprit: être un dieu Omniconscient en Enfer par le domaine qu'il contrôler pouvait apporter quelque désagrément comme voir les pensées et fantasme de la spectre de la succube... La mort est son pouvoir et chaque spectre sans le savoir est lié à son pouvoir. Une âme même immortel n'échappe pas au dieu qu'était Thanatos ; bien mal avisé serait le spectre qui le contrarierait et pourtant ce qu'il voyait en elle le contrarier... Seulement le contexte des Enfers ne lui permettait pas de punir cette succube pour ses pensées.
Pas tant que les spectres retenu aux 5 pics de Rozan n'étaient pas libérées...
D'une voix forte et autoritaire il s’adressa à la spectresse; la foudroyant presque du regard alors qu'elle lui demandait une affectation. Savait-elle seulement ce qui était en jeu ?

"Dois-je deviner que tu flânais avec ton "partenaire" alors que les Enfers se préparent à une invasion ? Dois-je comprendre que tu prenais du bon temps avec Regen de l'Alraune alors que plusieurs spectres se démènent pour préparer nos troupes en vue de la prochaine Guerre Sainte ? Répond moi , Kisara de la succube ? Que faisais tu sur Terre avec ton "partenaire" ? J’espère pour toi que ce fut des plus agréables car à présent aucun spectres ne connaitra de répit s'il n'est pas inapte à servir notre Reine ! Si tel est le cas il iras se reposer dans le Cocyte !"

Malgré le ton qui se faisait aussi sanglant de fureur à chaque respiration: un sourire des plus mauvais se dessinait sur son visage. Comme s'il imaginait une punition des plus cruelles à chacun de ses mots pour ces spectres paresseux et comment il pourrait faire pour que cela ne se transforme pas en une perte de temps des plus inutiles... Son attention se posa soudain sur un cosmos pénétrant les Enfers à toutes vitesses tandis que le pressentiment qu'il ressentait depuis la fin de l'entrainement d'Agito se faisait plus présent jusqu'à ce qu'un nouveau spectre entre sur la scène du Giudecca: un jeune spectre au surplis brisé venait de se poser à l'entrée de la salle du trône où se tenait déjà deux spectres célestes en plus du dieu assis sur le trône du maître des Enfers.
Le nouveau venu se prénomma Sylphide et se présenta à lui comme le spectre du Basilic de l'étoile céleste de la victoire: encore un nouveau née pensa Rochel en posant son regard lourd sur le blessé, se demandant ce qui avait pu le mettre dans cet état des plus lamentables et surtout pourquoi ce spectre ne lui disait rien ? Seul trois dieux peuvent créer des spectres. Hadés étant emprisonné et sachant que ce n'était pas lui: il ne restait plus que leur Reine...
Espérant que ce que les informations que voulait lui communiquer ce spectre sont bonnes, le dieu de la mort le pressa.

"Alors parle , Sylphide de l'étoile céleste de la victoire ! Parle !"

La peur mélangé à ses paroles firent flamboyer le regard du dieu de la mort avec violence sous le récit qu'il écouta attentivement, essayant de percevoir le chevalier déchu à la surface, cependant sans espoir: tant qu'il était en Enfer il ne pouvait voir ce qu'il se passait à la surface tant qu'il ne se trouvait pas en Elysion. Ses doigts se crispèrent lentement sur le trône d’Hadès alors que son cosmos de mort se déploya avec fureur autour de lui: emplissant le Giudecca de cris et d'énergie sombre.

"Ainsi donc; Athéna à déjà déjoué les plans de notre Reine... Elle a du ressentir la présence de l'ancien chevalier du Lion et a agit en conséquence. Maintenant il est aisé de deviner qu'elle va renforcer le sceau de la prison de Rozan et protéger les 5 pics avec ses chevaliers... C'est une nouvelle des plus graves que tu m'annonces Sylphide. C'est un sérieux revers... Nous ne pouvons compter sur les renforts des âmes restantes sans risquer d'affaiblir les Enfers. Dante et Icare ont dû périrent... Je ne sens pas leurs âmes... Je les est envoyé à la mort dans les griffes d'Athéna...Je ne peux me permettre de perdre d'autre guerriers avant que la guerre ne commence... "


Le dieu se leva lentement de son siège en calmant son immense cosmos furieux tandis qu'une pointe de contrariété traversa sa voix à la mention des deux autres spectres qui auraient dû revenir avec le nouveau né qu'était Sylphide. Rochel les avaient envoyé à leurs fins murmurât-il en son être avant de regarder plus en détail le spectre agenouillé face à lui avant de détourner une nouvelle fois le regard dans la direction d'un vortex se formant au milieux de la salle avant de recracher un spectre que Rochel connaissait que trop bien et ce n'était pas pour le ravir et cela il allait lui faire comprendre à l'éclat de sa voix quand celui-ci eu le malheur de prononcer son premier nom.

"C'est "Seigneur Thanatos", Regen de l'Alraune ! Je ne te permet pas de prononcer ce qui me rattache à ma première existence. Un spectre qui s'étend au soleil à peine eut-il finit sa mission n'a pas le droit de prononcer ce nom ! Tu mériterais que je t'enferme au Giudecca pour t'apprendre à prendre le temps de profiter du Soleil alors qu’Hadès a été emprisonné par le conseil des Dieux ainsi que Poseidon et Zeus par leurs pairs: les dieux de l'Olympe. Notre Reine nous a ordonné de préparer les Enfers à l’imminence de la Guerre Sainte avant de se rendre elle même au royaume des dieux pour avoir des réponses !"

Ce petit débordement de colère faisait que le nouveau dieu de la mort se sentit bien mieux à présent pourtant, se tournant vers l'entrée du Giudecca; son regard se posa sur la 6eme prison des Enfers où un cosmos des plus familiers semblait se diriger en ce moment même. Les deux spectres qui étaient venu chercher une occupation allaient en trouver une de taille.

"Kisara de la succube ! Regen de l'Alraune ! J'ai une mission pour vous deux: sachant que nous ne pourrons compter sur les renforts des âmes encore prisonnières de Rozan vous allez devoir assister le juge Ivictus dans sa tâche colossale: vous allez devoir aller dans chacune des prisons du Mekkai qu'Ivictus vous indiquera pour une mission que je lui ai confié. Vue le manque évident de guerrier en Enfer vôtres tache sera d'en trouver dans chacune des prisons, chaque homme, femme ou enfant capable de tenir une lame et désirant se battre sous la bannière de notre Reine devra être armé et préparé en vue d'une bataille qui; à la clé pourra leurs donner la rédemption ! Nourrissez les de faux espoirs... Ce sort est bien plus enviable qu'une éternité de souffrance: il nous faut une armée ! Rejoignez Ivictus à la 6eme prison des Enfers: les 3 vallées !Votre mission commence maintenant... A présent hors de ma vue!!!"

Son courroux épanché et les deux spectres cité partie. Rochel posa son regard une nouvelle fois sur Sylphide et son surplis brisé avant de soupirer en tendant le bras vers Agito et lui intimer de venir d'un mouvement de la main alors que sa voix s'éleva de manière bien plus douce qu'avec les deux autres spectres.

"Tu as bien fait de revenir pour m'apporter ses informations, spectre du Basilic. A présent tu dois aller te restaurer pour pouvoir faire face à ce qui nous approche à grand pas... Agito je me vois obliger de te confier ton frère d'arme afin que tu puisses l'amener aux Apothicaire se trouvant dans le Colysée des Enfers après la 6eme prison afin qu'il puisse recevoir les soins appropriés. Quand a toi Sylphide je veux que tu me donnes les noms et armures des chevaliers d'Athéna que tu rencontras aux 5 pics de Rozan..."

Le dieu de la mort se stoppa soudain en sentant quelque chose qui fit renaître son sourire: Perséphone était de retour . Il devait la rejoindre à présent pour savoir ce qu'il s'était passé en Olympe et se préparer à de possibles péripéties découlant de son voyage là haut. Cependant le dieu se stoppa net quand une image se forma dans son esprit: une étoile dorée venait de traverser la porte des Enfers et filait tel un éclair à travers le Mekkai. Fermant les yeux un instant Rochel essaya de découvrir la vraie nature de cette intrusion avant d'ouvrir les yeux en commençant à libérer son cosmos: c'était l'armure d'or du Cancer. Cela ne pouvait signifier qu'une seul chose et ses sens divins l’affirmèrent: ils se passaient quelque chose dans le Colysée où le chevalier d'or du Cancer qu'il avait tué se trouvait en ce moment même.

Un sourire mauvais réapparu subitement sur son visage alors que la vision d'Urio s'enfuyant avec un ancien chevalier


"Agito de la Harpie. Sylphide du Basilic. Un chevalier d'or vient de s'échapper du Colisée avec l'aide d'autre chevalier en direction de la cascade de sang! Suivez moi si vous voulez vous amuser mais si vous voyez un homme avec l'armure du Cancer: il est à moi !!!"

Rugit le dieu de la mort avec un ton enjoué à l'idée de briser à nouveau cette armure d'or avant d’ouvrir un immense portail à travers la réalité et s'y engouffrer avec un rire amusé. Enfin il allait tester pleinement sa puissance.



Arrow La Cascade de Sang
Citation :

C'est a Agito de poster après moi
Revenir en haut Aller en bas
Sacha


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 380

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Ven 28 Oct - 12:30

Rochel a écrit:
"Dois-je deviner que tu flânais avec ton "partenaire" alors que les Enfers se préparent à une invasion ? Dois-je comprendre que tu prenais du bon temps avec Regen de l'Alraune alors que plusieurs spectres se démènent pour préparer nos troupes en vue de la prochaine Guerre Sainte ? Répond moi , Kisara de la succube ? Que faisais tu sur Terre avec ton "partenaire" ? J’espère pour toi que ce fut des plus agréables car à présent aucun spectres ne connaitra de répit s'il n'est pas inapte à servir notre Reine ! Si tel est le cas il iras se reposer dans le Cocyte !"

Chacun de ces mots résonnait dans la tête de Kisara comme un coup de canon tiré à bout portant. Ce type osait juger la succube alors qu'il ignorait totalement ce qu'elle avait fait avant. Elle s'était quand même entrainer aux côtés de Oneiros, même si ce dernier semblait avoir complètement disparu. De plus, même si elle avait fait la cour à Regen, le temps qu'elle était restée hors des enfers était vraiment infime par rapport à ces suppositions calomnieuse.

De plus, il parlait d'une guerre sainte qui approchait, mais comment aurait-elle put le savoir ? Bien sur elle ressentait des choses assez floue et vague, mais ce n'était pas comme si elle avait été informée de quoi que se soit. Bien du contraire, dés le début, elle avait été isolée par Perséphone en lui demandant de garder l'entrée. Bien sur elle avait ressentie des auras de saints dans la cathédrale, mais d'autre spectres s'était permis de la devancée et de s'en occuper. Soit, elle n'aurait rien put savoir quoi que se soit de la situation.

Ce qui faisait qu'elle se trouvait dans un sentiment d'injustice par rapport à elle. C'était comme si le dieu de la mort reprochait à Kisara d'avoir prit son temps tout en supposant qu'elle était au courant de "l'explosivité" de la situation. le fait qu'il aie l'air de le prendre ainsi agaçait fortement la spectre qui était sur le point d'exploser sa colère à la face de ce faux Rochel qui à se faire pulvérisée après. Mais le dieu ne lui laissa pas le temps de cogiter à quoi répondre qu'il lui donna ainsi qu'à Regen la mission d'assister le juge Ivictus de la Wyvern dans la sienne. Alors la belle s'était tue, uniquement parce que la différence de puissance était trop grande entre les deux.

Puis il s'en alla, laissant là les spectres à leur sort après avoir donné ses ordres. Le dieu allait s'amuser lui, il allait traquer des fuyards, tandis que Kisara ignorait de quoi sa mission serait faite. Alors elle se leva et se dirigea vers Regen qui en avait aussi prit pour son grade. Elle lui adressa un sourire compatissant avant de montrer un visage remplit de colère.


" - Allons accomplir sa maudite mission. Quoi que nous disons pour nous défendre, il le retournerait contre nous."

Puis elle se retourna en déployant les ailes de son surplis. Elle étendit ses sens pour ressentir le cosmos du juge infernal qu'elle devrait servir dans peu de temps. Ce dernier se dirigeait vers les trois vallées, lieu où elle s'y trouvait il y a peu. Décidément, le destin avait le don de la faire tourner en rond, ce qui n'était pas pour lui plaire.

" - Il est temps de redorer notre blason de spectre."

Elle voulut rajouter qu'elle ferait payer amèrement de l'avoir ainsi traiter comme la pire espèce de roturiers, mais la succube craignait que les murs aient des oreilles et que l'écho de ses paroles ne parviennent jusqu'aux oreilles de Rochel. C'est ainsi frustrée par cet entrevue qu'elle prit son envol en direction d'Ivictus.

Arrow La où Ivictus postera


Dernière édition par Kisara le Ven 28 Oct - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aiakos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 214

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Ven 28 Oct - 16:47

Comme on pouvait s'y attendre, à la fin du récit le Dieu des enfers visiblement mécontent des propos du nouveau venu, se crispa peu à peu laissant son immense cosmos déferler dans toute la pièce. Cette énergie lugubre qui venait de se déverser, laissa tout d'abord le jeune spectre pantois, tétanisé par cette puissance qui ne présageait rien de bon le concernant.

Mais contrairement à ce qu'il s'était imaginé, le maitre de la mort n'en fit rien et se contenta de reprendre les faits énoncés et d'y ajouter quelques éléments supplémentaires. Sylphide souffla alors un ouf de soulagement, toutefois à ne pas s'y méprendre, il ne devait son salut qu'à la clémence du Seigneur Thanatos et à la perte de deux compagnons lors de cette campagne...

Si bien que lorsqu'il les mentionna on put ressentir une certaine contrariété dans ses propos, allant même jusqu'à le faire bondir du trône dans lequel il était assis et atténuer son cosmos démoniaque. Sylphide qui s'était permis de le fixer dans ses moments de troubles, fut soulagé de constater que lui aussi pouvait éprouver des sentiments, traduisant une part d'humanité et pas seulement cet aspect divin à vous glacer le sang. Néanmoins, ce moment d'égarement fut rapidement comblé par l'arrivée d'un nouveau spectre à l'aide d'un vortex.

Dès lors et ce pour l'énième fois, il laissa sa rage le gagner quand ce dernier se permit de l'appeler par son nom de Mortel au lieu de celui de la divinité qu'il était devenu. En effet, ce spectre venait vraisemblablement d'évoquer un élément que le Dieu de la mort avait décidé de cacher et d'oublier par la même occasion d'où ce soudain débordement de colère. Malheureusement, cette insolence fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase, à tel point que les deux spectres qui s'étaient permis de s'adresser de manière un peu trop familière à son égard, furent rapidement envoyés en mission, les laissant à présent tous les trois...

Chose tout à fait déconcertante, alors qu'il ne restait plus qu'eux trois, Thanatos changea alors du tout au tout. En effet, à l'instar de ce qu'il avait été auparavant en présence des deux autres spectres, il devint beaucoup plus posé et complaisant. Ordonnant à Agito d'un geste de la main de se rapprocher de son compagnon, pendant qu'il s'adressait à Sylphide, le jeune nouveau resta longtemps bouche bée par cette aussi soudaine évolution de comportement.

Perdu dans ses pensées, il fut rapidement ramené à la réalité quand ce dernier lui demanda de donner les noms des chevaliers qu'il avait rencontré aux cinq pics. Hormis Mashia Mokushi saint du lotus et son maitre Asmita chevalier de la vierge, il n'avait rencontré personne, ce qu'il s'empressa de vouloir dire, mais quelque chose l'en empêcha retenant subitement son attention. En effet, Une intense activité de cosmos se propagea tout à coup dans l'enceinte du Giudecca accaparant toute son attention. De plus, elle lui semblait familière, en tout point identique à celle du chevalier de la vierge. Ce que Thanatos ne manqua pas de confirmer:

« Agito de la Harpie, Sylphide du Basilic. Un chevalier d'or vient de s'échapper du Colisée avec l'aide d'autre chevalier en direction de la cascade de sang! Suivez moi si vous voulez vous amuser mais si vous voyez un homme avec l'armure du Cancer: il est à moi !!! » Dit-il avant de disparaître à travers un vortex...

Sylphide se releva et s'adressa alors à son compagnon de mission « Agito! Laisserons nous le Seigneur Thanatos livrer son combat en solitaire? » Prononça-t-il avant de s'en aller en direction de la porte, persuadé de connaitre la réponse de son partenaire.

Arrow La cascade de sang


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Regen


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 625
Armure : Dessiner, Peindre , Dormir, M'occuper de mes fleurs

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Lun 31 Oct - 8:45

Kisira, mais également moi-même, sommes les victimes de la colère de Rochel, non Thanatos. Il est vrai que nous avons pris une petite pause, mais, nous n'avons pas pris du bon temps ensemble. Et puis, pourquoi dit-il que je suis son "partenaire"? Je me plains certes, mais, à mon avis c'est Kisara qui a due en prendre le plus, moi, j'ai l'habitude et donc, ce genre de parole ne me font d'ordinaire ni chaud ni froid.

*Du moins pas autant pour laisser exploser ma colère. Pour cela il n'y a que deux moyens: c'est de s'en prendre à un être qui m'est cher ou de s'en prendre à mon visage*


Rochel, enfin Thanatos, venait piquer une sacrée colère envers moi, était-ce vraiment à cause du fait que je l'ai appelé de son nom ou bien est-ce un peu à cause de la mauvaise nouvelle de la part de l'autre spectre ici présent? En tout cas, peu importe la raison, il savait ce que j'étais entrain de faire avant la venue de Kisara et que j'aurais due être enfermé. Mais, après tout n'ai-je pas mérité de me reposer ne serait-ce qu'un tout petit peu? Depuis la fin de la Guerre Sainte précédente, je n'ai pu me reposer qu'un quart d'heure à cause d'un idiot qui a incendié mon magnifique parterre de fleur. De plus, je lui ai quand même concocter deux ou trois fiole de soin en me vidant un peu de mon sang et en prime j'ai ramené Oneiros aux Enfers et également le général de Poséidon jusqu'à la cathédrale.

*Enfin quoi que je dises ou penses je serais fautif de toute façon.*


Juste après son fabuleux discours, la divinité de la mort décida de nous envoyer auprès du juge de la Wyvern pour une mission. Pourtant, la mission en question ne me plaisais pas tellement... évidemment c'est pour avoir des guerriers qui défendent les Enfers que l'on va faire cela. Mais, nourrir ces pauvres âmes de faux espoir... je ne peux pas.

Son discours terminait, il s'en alla en compagnie du troisième spectre céleste présent au Giudecca avec nous. Kisara vint à mes côtés et malgré ce sourire, nous pouvions voir un visage plein de la colère.

Ce qu'elle disait n'était pas faux, nous ne pouvons pas contredire une divinité, surtout si celle-ci est un puissant allié de notre maître.

Je voulais m'excuser pour ce qui venait de se passer. Tu n'aurais pas due être réprimandée. Après tout, c'est moi qui étais dehors à profiter un peu du soleil.


J'ignore si elle m'a entendu, ou alors, elle préfère ne pas en parler sans doute. En tout cas, elle déploya les ailes de son surplis et se concentra sur le cosmos du juge, je fis également de même juste après. Le juge de la Wyvern se rendait dans un endroit que je ne connaissais pas encore très bien des Enfers, les trois vallées. Kisara devait avoir elle aussi ressentit sa présence et la direction qu'il avait pris.

Oui...


Sans plus attendre nous nous sommes dirigé dans la direction du juge Ivictus. Je n'étais pas tout à fait enthousiaste pour cette mission, mais, je n'avais pas tellement le choix.

Arrow En compagnie de Kisara, là où postera Ivictus.
Revenir en haut Aller en bas
Yahtô


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 253
Armure : N/A

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Un futur incertain   Mer 16 Nov - 15:13

    Ce combat contre Thanatos m'avait plus qu'épuisé. Du monde arrivait. Beaucoup de monde. Mon cosmos était brutalement descendu à la normal, me provoquant une grande fatigue physique et mentale. Tout le monde parlait, j'entendais même crier. Mais tout cela n'avait aucun sens pour moi. Je ne distinguait plus les mots, les sons. Ce brouhaha dans ma tête ne cessait plus, j'avais une sorte de vertige. Ma tête vacillait et j'avais l'impression que mon corps faisait de même. Des petites étoiles apparaissaient face à moi tandis que tout s'assombrit petit à petit. Je ne me sentais même par tomber en arrière, ni heurter le sol froid avant de perdre totalement connaissance. Une seule phrase résonnait dans ma tête.

    - Agito! Laisserons nous le Seigneur Thanatos livrer son combat en solitaire?

    Il y avait donc un combat qui allait être mené. Et moi, je ne pourrais même pas y participer. Malgré que ce sois en partie la faute de mon Maître que je suis dans cet état, le fait de ne pas l'aider dans son combat me vaudra sûrement une punition. Je me demande ce qu'il me réservera. En attendant, je n'ai plus qu'à me reposer. De toute façon, je n'ai même plus le contrôle de mon corps, je suis complètement paralysé. Le sommeil, les rêves, me feront sûrement le plus grand bien. D'ailleurs, en m'endormant, une seule image vint frapper mon esprit. Un homme en toge noire. Toutes les coutures de son vêtement étaient des fils dorés. Il devait sûrement avoir de l'argent pour se faire faire un habit pareil. Il avait les cheveux aussi blond que les dorures bordant sa toge, des lunettes, et un signe distinctif sur le front. Une sorte d'étoile. Qui cela pouvait-il bien être ?

    - Lève-toi...

    Je me réveillait alors. Cette image m'était apparu une fraction de seconde, pourtant j'avais l'impression de l'avoir regardé pendant des heures entières. Je me relevait difficilement. Le sol du Giudecca n'était pas très confortable pour faire un petit somme. Malgré avoir assez mal dormi et avoir en résultante quelques courbatures, j'étais en pleine forme. Comme si j'avais fait un sommeil de plusieurs heures. Mais alors que je songeais déjà à ma punition, je vis une sorte de fissure dimensionnelle face à moi. Il se refermait petit à petit. Mais alors. Si le portail est toujours ouvert, ça veut dire que je dors depuis seulement deux ou trois minutes ?! Comment ai-je pu récupérer aussi vite ? Enfin bref, pas de temps à perdre, j'ai un combat à gagner !

Arrow La cascade de Sang
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un futur incertain   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un futur incertain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Giudecca-