RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Philadelphie, Colonie anglaise des Amériques] Faut que çà crâme!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: [Philadelphie, Colonie anglaise des Amériques] Faut que çà crâme!!!   Mar 3 Mai - 7:16

Arrow Champ de Fleurs/Royaume des Morts

"Ben? C'est quoi çà? C'est pas Guidecca?"

Ostro, le Spectre du Piétinement de l'Etoile terrestre du Rhinocéros avait pourtant bien emprunté le même passage que Regen de l'Alraune, mais était étonné de ne pas être arrivé à l'endroit désiré. Dans un prmier temps, notre Golgoth national, qui avait quand même compris qu'il n'était pas arrivé à bon port, s'était dit que tous les deux s'étaient trompés de route et arrivés ici.

"Ben? Il est où le maigrichon?"

Il tournait la tête de droite à gauche, le cherchant du regard, mais ne parvenait pas à le voir. En réalité, seul Ostro avait fait fausse route, on se demande encore comment.
Devant lui se dressait un des joyaux du nouveau monde. Une ville en pleine essor tant économiquement que technologiquement: Philadelphie
[aujourd'hui en Pensylvanie].
Spoiler:
 
A cette époque, la ville était encore aux mains des Anglais. Et personne ne pouvait s'imaginer que sous peu viendrait à éclater une guerre d'indépendence. Mais celui qui savait laisser traîner son oreil ou parvenait à entrer dans le cercle intime de la franc-maçonnerie pouvait déjà être au courant.

Des carosses allaient çà et là, des gens, des gens partouts circulaient dans les rues de Philadelphie. Ostro observait et trouvait étrange de voir soit des hommes et des femmes richements vêtus soit quelques va-nu-pied. Il y avait aussi de temps en temps des urluberlus au tein plus nuancé
[tiré vers le rouge même] à moitié nus et portant des plumes en guise de coiffe.

"Quel drôle ville, il y a même des gens qui se prennent pour des dindons"

Mais, au delà de ses bâtisses du début du siècle des lumières, quelque chose marquait encore d'avantages ces colonies britanniques: Les esclaves noirs!
Débarqués à quai et enchaînés en ligne, il représentaient la nouvelle fortune de l'époque: une main d'oeuvre bonne, facile à trouver et peu coûteuse.

Et c'est là que notre histoire devient intéressante! Ostro était un colosse aussi haut que large. Mais sa stature n'était pas ce qui dérangeait le plus, ni même le surplis qu'il portait. Non, ce qui dérangeait le plus et attirait le regard des colons...c'était sa peau GRISE!!! Eh oui! Ostro avait la couleur du granit. Et à cette époque, à part ceux qui connaissait Hadès et la mythologie, personne dirait que c'était un Spectre, mais plutôt un Africain. Et c'est pourquoi très vite, une patrouille anglaise l'interpella:

"Au nom de sa majesté,...toi, là!...Nous te sommons de nous suivre! Tout esclave tentant de s'échapper doit être sévèrement punis"

"Hein? Sa majesté?...Hadès! Il veux que je vous suive. Ok. Où on va?"

La Quintonne ébranla le sol de son pas lourd, faisant trembler les soldats royaux de sa majesté Georges II, prêt à les accompagner.

Arrow A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Philadelphie, Colonie anglaise des Amériques] Faut que çà crâme!!!   Jeu 5 Mai - 20:53

5 hommes, c'était tout ce qu'il y avait, 5 hommes en tout et pour tout, en guise d'escorte. Ses gardes royaux de sa majesté conduisaient leur nouvelle capture vers une sorte de place, ou étaient exposés une dizaine d'autres esclaves.

Depuis quelques temps déjà, le marché aux esclaves commençait à faire polémique. les colons nouvellements installés dans les colonies du nord voyaient d'un très mauvais oeil ces pratiques. Mais de temps à autre, et on ne savait trop comment, on retrouvait quelques malheureux sur cette place, prêt à faire le bonheur de queqlues gras propriétaires. La moitié des esclaves vivraient heureux dans leurs nouvelles "familles", tandis que l'autre moitié, rejoindrait bientôt le rang des indépendentistes.

Ostro alla se poster donc au milieu de la ligne. Il faisait tâche, tant par sa couleur, que par sa taille. Observant à droite et à gauche ses nouveaux compagnons d'infortunes, une lueur d'intelligence lui fit réaliser.

"Mais...mais c'est quoi çà? On cherche à me fourguer comme un légume?"

La prise de conscience est sans appel. Aussitôt, le colosse de granit défait ses liens comme s'il s'agissait de simple bout de ficelle. Aussitôt après, il attrape un des gardes qui avait juste eu le temps de lâcher un:
"What the Hell..."

Ben, justement! Ostro était un Spectre, mon bon soldat. Le Spectre du Rhino, commença à faire des moulinets avec le tunique rouge, frappant deux de ses collègues, puis le lacha sur les deux autres. Je vous passe les détails et les bruits craquelants des os se brisant en mille morceaux à chaque impact. Et encore, Ostro se retenait, là!

Oh, et puis allez, pour le plaisir:
"SPAFFF! SPSCRAOUUUUCH! KRARACCCKKKK! SPLOCHHHH!"

De suite, et sentant un vent de liberté tourné en leur faveur, les autres esclaves s'écrièrent:
"Libre! Nous sommes libres!"

Et Ostro d'ajouter:
"Libre de quoi? Je vais vous la donner, moi, la liberté. Dites bonjour à Hadès de ma part, uhuhu!"

Et re:
"SPAFFF! SPSCRAOUUUUCH! KRARACCCKKKK! SPLOCHHHH!"

Je tiens à signaler aux parents, que ces scènes de violence gratuite sont interdites aux mineurs de 32 ans
[ben oui, à cette époque, les jeunes étaient sages].

Devant ce carnage
[ben oui, déjà 15 morts], la foule horrifiée qui passait ou lorgnait par là, commença à entré dans une panique semblable à celle de Rodorio, lorsqu'Ostro accompagné de son compère Raïmi avaient décidé de mettre à sac le village.

De courir en long et en large ne faisait qu'exciter le Bulldozer du Mekkaï, qui commença...malheureusement pour tout ces humains, à glousser comme il en avait la fâcheuse habitude, avant de s'offrir un bain de sang.

"Ohohohoh! C'est rigolo!"

Arrow A suivre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Ostro


Spectre Terrestre
Spectre Terrestre
avatar

Messages : 1463
Armure : Spectre du Rhinocéros, Etoile Terrestre du Piétinement

Feuille de Personnage :
HP:
75/150  (75/150)
CS:
84/130  (84/130)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Philadelphie, Colonie anglaise des Amériques] Faut que çà crâme!!!   Sam 7 Mai - 8:16

"Bataillonnnnn!...En ligne sur deux rangs!"
"...En joue!..."

"FEU!"
Spoiler:
 

A cette époque, observer les manœuvres des soldats de la Garde Royale était un vrai régal. Il fallait l'avouer, les tuniques rouges étaient ce qu'on faisait de mieux dans l'armée. Et Ostro, le Spectre du Piétinement de l'Etoile terrestre du Rhinocéros, était ce qu'il y avait de mieux dans l'armée d'Hadès.

Tout en même temps qu'il essuyait les salves de tir à répétitions, les balles ricochant sur le surplis, Ostro chargeait.

"SPHPATATRACK"

Les soldats armés de mousquet valdinguèrent à droite et à gauche, tandis qu'Ostro poursuivait sa course créant à chaque foulée dantesque un microséisme. Au moment de l'impact, il lui prit de beugler quelque chose d'insensé, un avant goût de ce qui passionnerait des longues soirées entre amis:
"STRICK!"

Quand enfin le Bulldozer du Mekkaï réalisa qu'il avait depuis belle lurette dépassé le peloton, il freina tant bien que mal, puis revint sur les hommes encore groggy au sol. Ensuite...ensuite, disons qu'Ostro s'adonna à un nouvel art pictural. Il fit une sorte d'œuvre gigantesque montée sur baillonette. Tout le peloton y était. Le problème, c'est que les membres étaient anormalement associés.

Evidemment, le carnage, les marres sanguinolentes au sol et l'abondance de mouche ne faisaient qu'aggraver cette vision d'horreur. A un peloton, en suivait un autre. Tous connaissaient le même résultat. Les pauvres habitants de Philadelphie étaient en prise à la panique. On se hâtait de charger des calèches pour partir avec des "sauve qui peut". Certains se barricadaient désespérément dans leurs demeures, persuadés qu'elles leurs seraient d'une quelconque protection.

C'est entre deux tueries qu'Ostro se souvint de l'entrainement réalisé avec Regen de l'Alraune. Le Spectre élémentaliste lui avait appris, tant bien que mal, à se servir des éléments. Ostro étant même parvenu à créer des geysers de magma, ravageant au passage ce qui était le champ de fleurs du Mekkaï.

"Je sais ce que je vais faire: je vais brûler votre pitoyable ville, misérable humains!"


C'est alors qu'il commença à frapper le sol du pied, répétant avec insistance son geste. Toute la ville commença à trembler. Les maisons les moins solides commencèrent à s'effondrer. Des failles commencèrent à se dessiner depuis la source des violentes secousses, chacune d'elle s'ouvrant de plus en plus. Quand soudain, d'un peu partout, de ces brèches terrestres géantes jaillirent des flots de magma. Les pauvres malheureux qui furent touchés par la lave en fusion finirent calcinés avant même de réaliser le désastre. Une marée rougeoyante commença à se répandre dans toute la ville consumant tout dans son passage. Et pendant ce temps, Ostro gloussait.


"Ohohohoh! C'est rigolo!

...Ohhh! La belle rouge, uhuhu!"


Mort, violence, carnage. Une ville si prospère et en pleine croissance économique en proie aux flammes.
Petite anecdote en passant, il y avait un splendide bâtiment presque fini et qui plus tard serait classé monument historique, qui finit comme le reste: En cendres!
Spoiler:
 

Le maintenant "no-man's land" de Philadelphie n'offrant plus aucun jeux maintenant au Rhino, celui-ci se décida à quitter son œuvre.

"Pfff! Et même pas un Saint pour applaudir mon travail. Bon, ben...j'ais plus qu'à me trouver une autre jolie petite ville à ravager. Et pis d'abords, les chevaliers d'Athéna y s'avaient qu'à être là pour m'empêcher, uhuhuh!"

Quelle autre brillante ville connaitrait aussi le triste sort que lui réservait Ostro?

Arrow Vers un autre carnage
Revenir en haut Aller en bas
http://www.Prout.lb
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Philadelphie, Colonie anglaise des Amériques] Faut que çà crâme!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Philadelphie, Colonie anglaise des Amériques] Faut que çà crâme!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Le Monde :: Amérique-