RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 L'entraînement du Bronze du Cygne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Haka


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1494

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: L'entraînement du Bronze du Cygne   Mer 20 Déc - 3:28

Le parcours de la chambre du Pope jusqu'au Temple des Gémeaux n'avait pas été très long. Bien au contraire. Rapidement, les deux Chevaliers arrivèrent à l'entrée du Temple, complètement vide depuis qu'Haka était aller rejoindre Anar à l'entrée du Sanctuaire.

Sans attendre une seconde de plus, Haka rentra, suivit d'Anar. Ils arrivèrent jusqu'au milieu du sombre temple. C'était ici même que le reste de l'entraînement du Bronze Saint du Cygne allait se dérouler.


- Je suis désolé Anar... Que ta visite à notre Déesse se soit passée ainsi... Je savais que ce Chevalier de Pégase était impoli et avait très peu de respect, ou même aucun, pour les autres Chevaliers, mais je n'aurai jamais put imaginer qu'il oserait frapper Athèna. Bref, ta réaction m'a montré que tu pensais avant d'agir... Ceci est très bon, mais lors de la guerre, tu ne pourras avoir aucune pitié envers tes adversaires... C'est vivre ou mourrir et tu ne pourras épargner la vie d'aucun.

Haka respira un peu après ces paroles.

- Tu m'a l'air en très bon état physique... -lui dit-il, le regardant de haut en bas.

- Plus besoin de perdre notre temps avec des paroles... Tu sais très bien, tout comme moi, que la guerre se rapproche...

Il y eu un temps de silence qui paraissait immense dans l'obscurité de ce temple. Haka regardait toujours Anar. Intimidation? Non... Peut-être pas, mais le Gold des Gémeaux voulait peut-être créer une réaction chez ce chevalier. Il était toujours très calme et son comportement laissait croire qu'il était assez froid, moins envers Athèna bien sûr. Ce chevalier cachait plus qu'il ne le montrait à première vue... Haka n'avait même pas encore testé sa force et il sentait déjà qu'il avait un grand potenciel.

- Attaque-moi...

Ce furent les paroles, calmes et posés, de Haka envers son disciple. Il se tenait droit et attendait la réaction du jeune Bronze.
Revenir en haut Aller en bas
Anar


Invité



MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Ven 22 Déc - 16:54

Traversant à pas de courses les divers temples qui se situaient entre la chambre du Pope et le temple des Gémeaux, Anar repensait aux évènements qu'il venait de se produire entre Athéna, ce chevalier de pégase et lui ainsi que le chevalier d'or, sans oublier l'intervention de cet archange. Anar avait le coeur en peine de voir que, lors des prémisses d'une guerre sainte, l'ordre sacré était mis en péril par l'attitude d'un élu parfois rénégat et d'autres chevaliers exaspéré par l'attitude de cet élu. Mais, la réalité était bien là. Un désaccord profond, une guerre à mené, le combat ne serait pas facile si aucune trêve n'était prête à être réaliser entre tous les chevaliers d'Athéna. Cessons de nous battre l'un contre l'autre et vainquons l'ennemi ensemble... Anar espérait de tout coeur voir cela sur le chemin du champ de bataille... Mais qui pouvait dire si cela était une utopie ou une réalité paraissant difficile à croire?...

Arrivé dans le temple du troisième signe du zodiaque, le gardien de ces lieux prit alors la parole, s'excusant auprés d'Anar d'avoir assisté à un tel spectacle. Cependant, le chevalier du cygne, lui, n'avait aucun regret, bien loin de là. Ainsi, par ce pris au dépourvu, il avait pu constater quelle était la situation au sanctuaire. Image ne lui plaisant guère mais, c'était comme ça et, avec le temps, il faudrait trouver un moyen d'arranger cela.
Mais, fort heureusement, Hake décida de ne plus perdre un temps précieux pour revenir sur ce sujet. Le comprenant également, Anar se contenta simplement d'acquiescer de la tête en fixant son maître d'une lueur dans les yeux semblant signifier 'ce n'est pas grave, ne vous en faites pas'.

Un long silence s'instaura alors... Un long silence où Anar reste droit, les bras le long du corps et les poings serrés. Il savait ce que son nouveau maître attendait de lui. Il voulait tester ce chevalier de bronze et l'aider à se préparer pour la guerre. Ne disant rien, ne laissant rien transparaître, Anar semblait en pleine concentration, commençant tout doucement à éveiller le cosmos glacial qui sommeillait en lui.
Petit à petit, l'on pouvait d'ailleurs remarquer qu'une fine buée grandissante sortait de la bouche de notre jeune blondinet au fur et à mesure qu'il respirait. Accompagné à cela, une fine aura blanche l'enveloppait tout doucement, semblant respecter une certaine dose de propagation qui ne devait pas venir troubler le corps de son porteur en venant l'entouré.

Le cosmos des glaces, le cosmos du cygne... Un cosmos à la fois doux et dangereux. Certes, cette énergie développé pouvait s'avérer impressionante pour le commun des mortels mais, face à un chevalier d'or, ce cosmos semblait plus que futile. Et pourtant, Anar était spécial sans le savoir. Dans son être, dans son âme, jusque dans les profondeurs de son cosmos, se trouvait l'âme d'un ancètre qu'il ne connaissait pas. Un ancêtre qui n'était autre qu'un ancien chevalier d'or... Celui du Verseau. Cependant, n'ayant aucunement connaissance de cela, le cosmos du jeune Anar ne pouvait exploser et atteindre les limites du 7ème sens que maîtrisait les puissants Golds. Cependant, ce n'était pas encore peine perdue... En effet, dans la chambre du Pope, quelques instants plutôt, une infîme partie de la réelle puissance dont était capable Anar s'était réveillé sous l'impulsion d'un sentiment fort qu'il avait alors ressenti. Ainsi donc, cela serait sous l'emprise d'émotion forte que les capacités du jeune garçon pouvaient se réveiller?...

Son maître brisa alors le silence pour lancer le début du combat. Anar n'attendait que cette phrase. Il s'y était préparé. Il était prêt à agir bien que, il y a quelques années d'ici, il ne pouvait se résoudre à combattre l'un de ses maîtres, l'un de ses frères d'armes
.

-- Flash Back --

Il y a 4ans, sur les plaines gelées de Sibérie...
Le soleil se reflétait dans une glace majestueuse, semblant même indestructible. Glace sur laquelle se trouvait deux êtres humains, étant la seule trace de vie à perte de vue dans ce paysage glaciaire. En effet, qui aurait pu survivre dans un pareil endroit, si ce n'est les habitants originaires de cette région ou bien alors, lorsque la chance souriait à la justice, deux chevaliers au service d'Athéna, maîtrisant le froid que tant de personnes redoutaient...


"Anar, attaque moi maintenant!"

Ordonna alors un homme qui se trouvait face à un jeune petit blondinet qui semblait seulement entré dans l'adolescence. Le maître de jeune garçon était un être grand et d'apprence robuste mais, également, par l'expression de son regard, faisant preuve d'une grande froideur et semblant dénué de tout sentiment que se soit.

"Mais... Maître, je veux pas... Vous me battrez, à quoi cela pourrait il servir?"

Répondit alors le jeune garçon qui, par une excuse bateau, voulait caché cette faiblesse qui était celle d'un jeune apprenti aimant trop son maître pour venir le frapper, même si ce n'était que pour un entraînement. Dés tout petit, il réagissait de la sorte, ne voulant en aucun cas blessé l'un de ses compagnons, sauf si l'un de ces derniers était alors devenu un ennemi. Un grand altruisme qui, malheureusement, pouvait se jouer de lui à certains moments.

"Anar, je sais comment tu me perçois, comme un être généreux qui veille sur toi jour et nuit comme si tu étais mon propre fils... Je t'avoue que je possède également beaucoup d'affection pour toi mais, tu n'arriveras jamais à apprendre à te battre tel un chevalier si tu ne m'obéit pas."

Déclara alors le maître d'une voix calme et pourtant autoritaire. Mais, Anar aussi avait son caractère malgré son jeune âge et, en tournant alors la tête accompagné d'un croisement de bras, il répondit tout aussitôt.

"Dans ce cas, je deviendrai pas chevalier, c'est tout."

Le maître soupira alors, comprenant à la fois l'attitude de cet enfant encore trop jeune pour comprendre et, d'un autre côté, ayant l'impression que ce qu'il enseignait n'était pas plus consistant qu'un simple mouvement du vent qui s'évanouissait dans le temps et l'espace comme si il n'avait jamais existé.

"Anar, il faut que tu saches une chose. Si nous, chevaliers, nous nous entraînons en nous affrontant, c'est pour nous aider, pour apprendre et, justement, parceque nous nous aimons en tant que frère..."

Anar n'était pas totalement convaincu mais, hésitant, il préféra alors accorder sa confiance à son maître, cet homme qu'il avait toujours idéalisé et adoré. Certes, il devrait faire un effort pour réussir ce que lui demanderait son maître mais, d'un autre côté, si cela pouvait faire honneur à tout ce qu'il inculquait à ce jeune garçon, autant ne pas hésiter...

-- Fin Flash Back --

Alors qu'il était encore immobile, ces images du passé d'Anar restait gravé dans son esprit comme bons nombres d'autres choses partager avec son maître.
A chaque hésitation, c'est d'ailleurs vers lui qu'il se tournait, cet homme qui avait toujours élever son apprenti pour que ce dernier arrive à gagner et, surtout, à mériter la place qu'était devenue la sienne. Un chevalier n'est jamais seul et, grâce à son entraînement, Anar l'avait compris.

Mais le moment était venu où, par ce combat, le chevalier du cygne devait prouver sa valeur de chevalier, non plus à son maître, mais à Haka, son nouveau maître en quelque sorte.
Anar examinait alors son adversaire sous toutes les coutures, essayant de penser comment ce dernier pourrait parer une quelconque action du bronze. Bien que cela pouvait s'avérer inutile, puisqu'Anar lui même conaissait le fossé qui le séparait du gold, il fallait garder espoir et envisager toutes solutions possibles car, justement, rien n'était impossible pour un chevalier d'Athéna.

Subîtement, il décida alors de s'élancer vers le chevalier d'or. Allait il commencé directement avec l'une de ses techniques? Bien évidemment non. Encore un autre apprentissage de son ancien maître...
'Anar, quoiqu'il arrive, ne dévoile jamais tes points forts en premier lors d'un combat. Fait preuve de stratégie et utilise tes techniques à bon escient.'
Fati que maintenant, le chevalier des glaces, respectait par dessus tout.

Sa vitesse de déplacement n'était que celle du son, une vitesse sans doute dérisoire pour Haka mais, après tout, les directives étaient bien clairs. 'Frappe moi!' et non pas 'Bats moi!'.
Suivant alors la demande de cet être dorée, Anar élanca alors son poing, imbibé, comme le reste de son corps, de son cosmos glacial, vers le visage du chevalier des Gémeaux. A travers ce coup, s'élancait alors une vague de divers sentiments qu'Anar gardait en lui. Il y avait tout d'abord la violence qui sommeillait au fond de lui qui se laissait exprimer légèrement. Mais, mêler à cela, une profonde tristesse par rapport aux précédents faits qu'il avait vu dans la chambre du Grand Pope. Mais le plus paradoxal dans tout ça, était la présence d'un calme et d'une sérénité qui semblait témoigné d'une grande maîtrise de ses faits et gestes

Toutefois, en ce qui concernait le chevalier des Gémeaux, le toucherait il? Sans doute pas. Lui ferait il mal? Aucune chance... Lui prouverait il sa valeur? Cela restait alors à voir... Quoiqu'il en soit, le fait que ce simple coup était mélangé à plusieurs émotions diverses pouvait conforter Anar que ce coup de poing serait plus puissant qu'un simple coup donné dans le vent, sans faire preuve de concentration, ni d'une quelconque sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
Haka


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1494

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Ven 22 Déc - 22:29

[hrp= eh mon élève, tu me fais refais un post comme ça et j'te redouble lol. je dec. très très bon post. j'ai kifé^^ =fin hrp]

Anar n'attendit pas une seconde de plus. Il se lança vers Haka avec rapidité... Mais insufisante pour le Gold des Gémeaux, bien que ce dernier fut un peu surpris par la décision rapide de son disciple.

- Dédoublement! -cria le Chevalier des Gémeaux. Immédiatement plusieurs images d'Haka apparurent et formèrent un cercle autour d'Anar. Puis, chaque 'chevaliers d'or' se mîrent à tourner autour du Bronze Saint.

Le coup du Chevalier Anar était puissant, mais Haka l'évita avec beaucoup de déxtérité, même si le poing de son disciple lui passa juste à côté.

Rapidement, il se plaça derrière le Cygne, et le pris par les bras.


- Concentre-toi uniquement sur le Cosmo de ton adversaire. Tes yeux peuvent te tromper... -lui dit-il calmement.

Puis, augmentant quelque peu son cosmo, il donna un coup de genou en plein dans le dos de son adversaire et le poussa violemment contre un des piliers.


- Relève-toi Anar! -lui ordonna-t-il.

Haka se sentait un peu mal. Il était obligé d'être agressif à ce point mais ne voulait pas. Cependant, son disciple devait être le mieux préparé pour la Guerre. D'ailleurs Haka la sentait de plus en plus proche.

Il re-croisa les bras et attendit la réaction du Chevalier de Bronze du Cygne.
Revenir en haut Aller en bas
Anar


Invité



MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Ven 22 Déc - 23:23

Ce qui devait arriver, fatalement, arriva. Le cygne était concentré, pleins de bonnes intentions et de sérieux pour l'entraînement qu'il se devait de mener en si peu de temps avant la grande guerre. Toutefois, cela ne lui permit pas de réussir à toucher le chevalier des Gémeaux. En réalité, il n'avait pas tenté de ressentir le cosmos de son adversaire, c'est vrai. Il ne pu d'ailleurs se rendre compte qu'il venait de frôler ce dernier.
Toucher Haka du premier aurait été miraculeux mais, le frôler, était déjà un grand pas pour le chevalier de bronze. Si il s'appliquait, si il écoutait attentivement les conseils de son nouveau maître, alors là, peut être réussirait il. Les conseils... Haka n'alla pas s'en priver pour voir ce jeune garnement à l'incroyable potentiel, révéler une partie de ce dernier. Certes, ses talents ne valaient sans doute pas ceux de Jonas mais, peut être étaient ils plus près que l'on pouvait le penser.

Anar ayant terminer son coup, sentit alors la main d'Haka venir se poser sur son bras. Une main ferme et déterminé, prête à n'offrir aucun cadeau au porteur du bras qu'elle saisissait de la sorte.
La voix d'Haka accompagnait alors cette action, indiquant la première erreur, assez importante d'ailleurs, du chevalier du cygne. Une règle d'or que son maître lui avait pourtant appris également.
'Ne te fie pas à tes yeux, seulement au cosmos de ton ennemi et là, si tu en as le pouvoir, tu pourras le toucher sans problème.'
Mais non, dans sa rapidité d'action, Anar l'avait oublié de manière impardonnable. Dans un véritable combat, cela aurait pu d'ailleurs le tué. Encore heureux que, dans le cas présent, ceci n'était qu'un entraînement.

Toutefois, comme pour simuler ce combat au maximum, Haka n'hésita pas à passer à l'offensive en projettant, par un puissant coup de genoux, Anar dans le pilier qui était face à lui. Sans comprendre ce qu'il se passait, ce dernier semblait partir à la vitesse de la lumière, n'augmentant que la douleur du choc avec cet obstacle.
Un bruit de pierre brisé soudaînement résonna alors en ces lieux. Le bronze venait d'être sonné et pas qu'un peu. Son corps retomba d'ailleurs sur le sol sans aucun signe de mouvement, comme si il était inconscient.
Voilà où se situait donc une infîme partie de la puissance des chevaliers d'or... C'était effrayant. Un coup reçut par cette caste de la chevalerie vous donnerait m'envie d'abandonner le combat sur le champ et de devenir allié, non ennemi...


*Hum... Il m'a à peine effleuré et j'ai pourtant si mal... Je ne peux pas rester sur le sol, il faut que je m'accroche mais c'est trop dur...*

-- Dialogue psychique --

"Est ce donc comme ça que tu as retenu tout l'enseignement que je t'ai inculqué Anar?"

"Maître, je ne peux plus continuer, j'ai l'impression qu'un choc de ce genre me brisera en milles morceaux."

"Hum, et pour ca, tu abandonnerais?..."

"..."

"Je te trouve bien mal placé pour venir juger tes confrères avec tes grands discours et en faisant de belles phrases à Athéna alors que tu baisses déjà les bras."

"Mais maître..."

"Il n'y a pas de mais... Soit tu te relèves en tant que vrai chevalier, ou bien, tout l'enseignement que je t'aurai transmis, ma sagesse, mes dons, tout cela n'aura servi à rien."

"Maître..."

-- Fin du dialogue psychique --

Anar siégeait toujours au sol, le corps restant sans bouger. Son maître avait il réussi à le faire réfléchir? Et bien, cela n'en n'avait pas l'air, cependant, il ne fallait pas pleurer la défaite pour autant. Bien qu'il ne bougeait pas encore, son cosmos lui, commençait à se réveiller à nouveau.
Bien entendu, une fois de plus, cela n'était guère équivalent à sa réelle puissance, cependant, il y avait un petit truc en plus, une énergie supplémentaire qui s'était allié à la puissance de la cosmo-énergie originale.


"Hum... Joli coup maître..."

Déclara alors faiblement la voix d'Anar qui, tout doucement, commençait à bouger de nouveau. Ses membres étaient endoloris, comme si des centaines de rouleau compresseur lui était passé dessus. Mais, son ancien maître avait raison, un chevalier d'Athéna, digne de ce nom et du devoir dont il était acquis, ne pouvait renoncer aussi facilement. Même mort, un chevalier devait continuer le combat.

Ses membres étaient un peu plus sur d'eux, ses bras se tendirent et le dos d'Anar sembla alors se redresser. Il semblait en état plus que douteux mais, au moins, il se relevait. Imaginer la déception auprès de ses frères si, aux portes d'une guerre sainte, Anar n'avait montré aucun signe de volonté. Quelle honte n'est ce pas? Mais fort heureusement, il se battrait, encore, encore et encore. Pour triompher des géants, il devait avant tout 'triompher' de son maître, même si cela n'était guère chose facile, voir presqu'impossible. Cependant, tout ce qui était soit disant irréalisable était la spécialité des saint d'Athéna.


"La puissance, même infîme, des chevaliers d'or est remarquable mais, je ne peux pas déjà abandonner... Je vais continuer maître..."

De nouveau debout, se tenant droit, quelques peu amochés, il souriait à son maître avec un regard plus déterminé qu'il n'y a quelques instants. Un regard pendant lequel il laissa plâner un grand silence, fermant même les yeux. Sa concentration reprit à nouveau. Son cosmos continuait d'augementer légèrement. Anar, cette fois ci, le ressentait. Son corps endolori, semblant être réveillé par une chaleur dont la source avait pris naissance au plus profond de son âme. Même si cela était de manière insignifiante, il grandissait, il évoluait. C'est ainsi que, petit à petit, il pourrait devenir de plus en plus fort chaque jour et au fil des combats. Après tout, un enfant n'apprenait pas à marcher en une journée, tel devait être également la nature du cosmos qui reposait en chaque chevalier.

Les yeux fermés, il commenca alors à ressentir chaque parcelle de cet endroit mystique et très étrange qu'était la demeure des Gémeaux. Ce n'est qu'en se concentrant de cette sorte qu'Anar pu ressentir le lourd poid qui pesait dans ce lieu. La lutte perpétuel entre le bien et le mal. Cela faisait drôle, bizarre... C'est comme si la propre âme du chevalier de bronze allait basculer dans ce combat inéluctable qui régissait notre monde depuis la nuit des temps...

Mais, ce n'est pas l'unique chose qu'il ressentit, loin de là. Petit à petit, il ressentait alors la présence d'Haka quelques mètres devant lui. L'image était un peu floue et, alors qu'il tenta de se concentrer encore plus pour mieux cerner l'armure d'or, ses poings se refermèrent à nouveau, le chevalier du cygne allait bientôt repasser à l'attaque. Sa détermination se renforcait, les scrupules d'attaquer l'un de ses frères semblaient alors bien loin maintenant. C'était un côté, à la fois positif mais, également dangereux de la personnalité d'Anar. Une fois au combat, plus rien ne pouvait compter si ce n'est que la victoire. Fort heureusement, cette rage était souvent contenue, de manière inconsciente, par le chevalier.

Ca y est! Anar voyait enfin nettement Haka, tout en gardant les yeux toujours fermés. Le chevalier des Gémeaux avait attendu patiemment, fixant le jeune garçon tout en gardant les bras croisés. Anar pouvait donc maintenant passer à l'action. Certes, cela serait peut être aussi chaotique que la première fois mais, il se devait d'essayer. Toutefois, il y avait un avantage dans son apprentissage. C'est que, par le temps qu'il utilisait pour se concentrer et ressentir la présence de son adversaire, il avait partiellement le temps de digérer la douleur de ses premières blessures.

Mais, cette longue attente devait avoir une fin et, c'est ce qu'il passa lorsqu'Anar, maintenant sûr de lui, ouvrit les yeux. A cet instant, d'une manière plus rapide, il se jetta littéralement sur le chevalier d'or. Mais, sa technique d'attaque, bien que semblable en apparence, avait changé.
Evidemment, comme tout chevalier, il avait appris que le même type d'attaque ne fonctionne jamais deux fois sur un chevalier. Certes, l'on disait cela surtout pour les techniques ancestrales et preuve de la supériorité des chevaliers sur les humains mais Anar, lui, appliquait cela même aux techniques physiques.

La différence apparente était que son cosmos, maintenant, semblait omniprésent dans chacune des extrémités de son corps, que cela soit aussi bien la tête que les mains ou encore les pieds.
Son poing droit en avant, il fonçait toujours sur Haka, déterminé à le toucher. Cependant, bien que le mouvement soit identique, Anar y apporta une variation qui, espérait il, étonnerait le chevalier des Gémeaux. Quitte à ne pas le toucher, autant le surprendre, c'est vrai.
Et pour être imprévisible, Anar était pratiquement au corps à corps lorsqu'il commenca à lancer son poing vers le visage d'Haka pour, finalement, lever son genoux au niveau de la taille du chevalier d'or et le déstabiliser pour que son poing vienne sévèrement cogner la zone stomacale du corps d'Haka...

Allait il réussir cette fois? Il y avait plus d'espoir que la fois précédente et, pourtant, toujours autant de doutes...
Revenir en haut Aller en bas
Haka


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1494

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Sam 23 Déc - 1:23

Anar resta longtemps au sol... Très longtemps. Haka regardait son disciple, à terre contre le pilier sur lequel il avait été envoyé. Il ne bougeait pas. Allait-il abandonner? Haka avait frapper avec trop de force? Bien, il est vrai que les Chevaliers d'Or ont une très grande puissance, mais Haka savait qu'il n'avait pas frappé avec toute sa force. Bien au contraire. Ceci n'était qu'une infime partie de la puissance du Gold Saint.

Mais, voyant qu'Anar ne se relevait toujours pas, Haka eu une légère inquiétude. Avait-il été trop violent? Après tout, même si il arrivait à sentir un gros potenciel en lui, il était très probable que ce cosmo caché ne s'était pas encore réveillé.

En tout cas, une chose était sûre: si le Bronze du Cygne n'arrivait pas à se relever après ce coup de genou, le Sanctuaire pouvait très bien le dispenser de cette Guerre, car il était loin d'être prêt à combattre.

Mais quelques temps après, Haka, qui se tenait toujours les bras croisés, vit enfin son disciple se lever. Avec beaucoup de difficultés, certes, mais son expression de volonté et de determination laissaient croire qu'il était décidé à continuer ce combat jusqu'à la fin. Le Gold des Gémeaux laissa échapper un sourire. Un simple sourire. Mélangé entre le soulagement de voir qu'Anar s'était relevé et entre son excitation de pouvoir se battre, après beaucoup de temps sans un seul combat, bien que celui-ci était un entraînement.


* Tu t'es relevé Anar... C'est très bien. Maintenant je sais que tu vas continuer le combat jusqu'à la fin, coûte que coûte * , pensa Haka, alors que son disciple se tenait maintenant les yeux fermés.

Pendant un très long temps de silence, Haka arrivait enfin à sentir le cosmo de son élève... Un puissant cosmo, bien que encore très peu élevé pour le moment, un force impressionante, un grand potenciel. Il n'y avait aucun doute que ce Chevalier pourrait devenir l'un des meilleurs.


- "La puissance, même infîme, des chevaliers d'or est remarquable mais, je ne peux pas déjà abandonner... Je vais continuer maître..."

* Maintenant je peux me battre plus sérieusement... * Ce furent les premières pensées du Gold Saint. Il ne répondit pas à Anar. Il attendait sa prochaine attaque.

D'ailleurs celle-ci commença juste après. Il ouvrit les yeux et fonça contre son maître avec encore plus de détérmination. Sa vitesse était bien supérieur, mais l'attaque était exactement la même... Exactement? Pas tout à fait. Haka savait qu'Anar n'allait pas tombé dans la tentation de faire la même attaque. Il voulait surprendre son maître.

Le Bronze du Cygne n'était plus qu'à quelques centimètres d'Haka et leva son poing vers la face de celui-ci. Le Chevalier des Gémeaux laissa échapper un sourire et vit le genou du Chevalier se diriger vers son estomac.


- Maintenant! -cria Haka avant de faire augmenter son cosmo. Toute une aura dorée l'entourait et, en quelques millièmes de secondes, son cosmo avait augmenté prodigieusement!

Il fonça contre Anar et lui donna un violent coup de poing en pleine poitrine, tout en évitant son attaque. Quel violent coup il lui avait infligé, envoyant le bronze contre l'un des murs du Temple!

Puis, après cette attaque, il baissa son cosmo... Cette force qui avait durer pendant une seconde avait cessé. Il était toujours aussi calme et attendait que Anar se releve. Car il allait se relever. Avec plus ou moins de difficultés, ça il ne le savait pas, mais, au contraire, il savait très bien que la determination de son élève allait lui faire continuer le combat.


- Ton attaque était rusée Anar. -dit-il. -Mais 'je me suis placé dans tes pensées'... J'ai deviné ce que tu allais faire. Essaye d'anticiper ton adversaire. Surprend-le dans sa surprise. Surprend-le quand il essayera de te surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Anar


Invité



MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Sam 23 Déc - 15:35

Une tactique bien réalisé, un sang froid comme il devait y en avoir mais un manque de jugement suffit pour que l'action entreprise par le chevalier de bronze devienne, à nouveau, un échec qui se ferait sentir lourdement. Le gold saint, sans difficultés, avait éviter le double coup tenté par Anar qui voulait le déstabiliser au mieux. Cependant, c'est lui même qui fut déstabiliser par la voix tonitruante d'Haka qui fut accompagné d'une énorme poussé de cosmos. Cet éclair d'énergie était bien plus puissant qu'il n'y a quelques instants. Même avant de recevoir la contre-attaque des Gémeaux, Anar le ressentait. Un cosmos puissant et agressif qui semblait jusqu'à venir empoigner l'âme de cygnus pour que ce dernier soit totalement à sa merci, paralyser par le pouvoir et la peur. La puissance du chevalier d'or commençait alors à se révéler un peu plus, creusant encore plus le fossé qui séparait ces deux chevaliers.

*Quelle puissance... Mâitre Haka...*

Se mit il à penser alors qu'il sentit une énorme douleur naître dans sa poitrine. Une douleur incommensurable, comme si tout l'univers, entier, même infini, venait s'abattre en un poing concentré sur le haut du torse du bronze saint. Anar fermit les yeux sous la douleur, n'ayant même pas la force de crier, sentant son souffle couper par le choc.
Et, à cet instant, les images défilèrent à nouveau de manière trés rapide, Haka semblait séloigner sans bouger, les colones du temple des Gémeaux défilèrent sous les yeux d'Anar et, ce voyage fut brutalement arrêté par le mur sur lequel le dos d'Anar sembla se briser.

Un grand cri de douleur retentit alors dans ce temple silencieux, un cri tel qu'il aurait pu résonner dans tout le sanctuaire. Servir Athéna, protéger le sanctuaire et vaincre ces géants venant menacer la paix et la justice... Comment y parvenir en étant, d'une certaine manière, si fragile fasse à un simple coup.


"Maître... Athéna..."

Il prononca très faiblement ces deux noms, son corps encore collé contre le mur dans la position du christ cloué sur le croix. Il semblait presqu'avoir été sacrifié pour la cause noble qu'était la notion du bien fondamental qui régissait ce monde pour le faire vivre heureux ains que juste. Une sorte d'appel à l'aide inespéré pour qu'il puisse égalé la puissance d'un chevalier qui lui était bien plus supérieur. Si sa puissance pouvait, ne fusse, qu'effleurer celle de se prénomé Jonas qui arrivait à faire trembler les chevaliers d'or, pourquoi n'arrivait il pas à la réveiller.

Son corps glissa alors, attiré inévitablement par l'apesanteur qui gouvernait ce monde. A la fois rapide et lente, sa chute semblait à nouveau marquer une défaite, un abandon certain, mais il ne pouvait en être ainsi. Anar ne pouvait renoncer, il n'abandonnerait pas. Il souffrait, il avait mal et ne savais plus quoi faire... Mais tous les hommes, malgré leur douleur, qu'ils soient chevaliers ou non, se battaient pour vaincre la force qui les terrorisait, le mal qui les frappait. Alors lui élu, ne fusse qu'au nom de tous ces simples humains qui n'ont reçu la bénédiction d'aucun Dieu, il devait continuer.


"Je... Je ne peux pas abandonner... Je..."

Son visage au sol, il releva toutefois sa tête pour apercevoir le Gold Saint qui, à nouveau, se tenait devant lui.

"Je ne dois pas... Abandoner..."

Le cosmos de son maître semblait s'être rendormi. L'ambiance était quelque peu plus calme dans ce temple. Toutefois, Anar venait de comprendre que la cosmo-énergie de chaque chevalier d'or, était doué d'une force que lui même n'avait pas encore trouvé. Le pouvoir de contenir toute la puissance qu'ils possédaient chacun et de la réveiller à son gré, modelant même la force qu'ils dégageaient.
Bien évidemment, Anar savait comment utilisé son cosmos mais, quelque chose était différent avec les chevaliers d'or et, pour cause... Ces derniers manipulaient à volonté ce qu'on appelait 7ème sens.


*Mais oui, ce serait donc ce fameux sens dont m'a déjà parler mon maître...*

-- Flash Back --

Sur les plaînes de Sibérie, aux bords des montagnes éternels, une sorte de lieu saint pour chaqsue pélerin vivant en ces lieux et, surtout, pour chaque chevalier sacré de la glace qui avait subi leur entraînement dans ces contrées.

"Anar, tu connais maintenant la nature du 6ème sens et je remarque que tu as fait beaucoup de progrès quand à son utilisation... Je voulais que tu saches que je suis très fier de toi."

Anar était un peu plus grand maintenant, il devait être âgé de douze ans. Son entraînement commençait à toucher à sa fin et, sur son visage, l'on pouvait remarquer aisément les épreuves qu'il avait du endurer.

"Merci maître mais, tous les hommes maîtrisant entièrement le 6ème sens sont les êtres les plus puissants de l'univers alors?"

Avait il demandé d'un air interrogateur à son maître qui, pour première réaction, ferma les yeux et croisa les bras.

"Tu me déçois par cette question mon jeune élève... Je t'ai pourtant appris que nul n'était immortel ni invincible, encore moins un chevalier d'Athéna..."

"Mais maître..."

Déclara Anar, interrompant sans maître suite à la nature des propos de ce dernier qui avait troublé le jeune apprenti.

"Ne m'interromps pas!"

Répondit alors séchement le maître d'Anar qui ouvrit, sur ce dernier, un regard sévère.
Anar acquiesca alors d'un air désolé avant que son maître ne reprenne la parole.


"Tu dois savoir que le 6ème sens est loin d'être la puissance ultime d'un chevalier... Pour atteindre la force ultime, il faut pouvoir, non pas effleurer mais, maîtriser, ce que l'on appelle le 7ème sens..."

"Le 7ème sens maître?"

Il acquiesca alors avant de continuer.

"Oui, le 7ème sens, celui de l'ultime cosmos. A ce jour, l'on dit que ce sens n'est maîtrisé que par les chevaliers d'or. Grâce à cette maîtrise, ils peuvent atteindre le cosmos ultime, le manipuler à leur volonté..."

-- Fin du Flash Back --

Anar se releva en revoyant à nouveau une partie de son enseignement partagé avec son maître il y a longtemps. Il venait ainsi de réaliser la nature de la séparation de force qu'il y avait alors entre un chevalier de bronze et un chevalier d'or. Il comprit d'ailleurs, plus exactement, la nature du combat qu'Haka était en train de lui faire subir. Haka lui expliqua alors, une fois de plus, la raison de son échec. Anar ne put s'empêcher de sourire tout en se relevant difficilement.

"Maître..."

Déclara Anar en reprenant la parole, se remettant droit sur ses jambes même si, paradoxalement, son corps lui même ne semblait plus avoir la force de se tenir droit.

"Vous me surpasser... Ce n'est pas une surprise... Cependant, à travers l'expérience que vous tentez de m'offrir au cours de ce combat n'est pas la seule raison de votre entraînement. Je resens l'enseignement que vous voulez me transmettre et, je vous en remercie..."

Il se remit alors en position de combat, son cosmos reprenant de la vigueur et brûlant à nouveau avec la même intensité lors de son attaque précédente. Aucune amélioration, aucune évolution apparente. Mais, ce n'est pas pour ça que le cygne allait rester sans rien faire, bien loin de là, il continuerait tant qu'il le faudra, tant qu'il ne sera pas prêt à affronter les géants.

Il fixait toujours Haka, réfléchissant à l'approche qu'il allait pouvoir tenter. Il ne voulait toujours pas sortir l'une de ses techniques. Cela n'aurait été qu'un gaspillage de cosmos inutile qui ne l'aurait, en aucun cas, aidé à devenir plus fort. Non, pour ressortir plus puissant de cet entraînement, il devait compter sur sa seule force et celle de son cosmos qui, tant qu'une once de vie resterait en lui, brûlera toujours.


*Bien, je réussirai cette fois, le chevalier des Gémeaux se fera toucher par un de mes coups...*

A nouveau, Anar se lançait à l'attaque, sa posture offensive avait changé. Maintenant, ses deux poings se tenait chacun de leur côté au niveau de la ceinture de l'armure de bronze. Le regard d'Anar était déterminé, pas en colère, pas frustré, ni en pleine ébullition mais, rien ne l'arrèterait!
Il arrivait au corps à corps et c'était là, à ce moment précis, que tout allait se jouer.

Dans un mouvement rapide, et à la fois gracieux, il élanca son pied droit au niveau de la hanche du chevalier d'or. Bien que ce coup semblait identique au précédent, le cosmos d'Anar se réveilla à ce moment là. Alors qu'il n'avait pourtant montré aucune augmentation apparente, la cosmo-énergie du chevalier de bronze s'était renforcé et Anar libérait une partie de cette évolution dans ce coup. Mais, ce n'était pas tout, accompagné de celà, ses deux poings s'élancèrent en plein dans la taille du gold saint et, si ces coups venaient de toucher, alors que son pied droit se reposaient sur le sol, il lanca le gauche au niveau du visage. Le plus incroyable n'était guère la rapidité ou la violence de ces coups, non. Bien au contraire, le plus étonnant était le cosmos qui se libérait toujours un peu plus fort, de chacune de ses attaques.

Une tentative qui, étrangement, n'était pas réellement à l'image du cygne, si ce n'est que pour la grâce des mouvements exécutés. En effet, guidé par une fureur sommeillant dans son cosmos, Anar avait agit avec une violence qui ne lui ressemblait pas mais, peut être était ce là la surprise qui pouvait déstabiliser Haka...
Revenir en haut Aller en bas
Haka


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1494

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Sam 23 Déc - 17:45

Encore une longue attente... Le coup de poing qu'Haka avait donné à Anar avait été bien plus puissant que l'autre. Le Bronze du Cygne était à terre et tentait, bien que mal de se relever... Il avait poussé un puissant cri de douleur quand son dos s'écroula contre le mur. C'était dure et Haka le savait très bien. L'entraînement devait être fait ainsi... Pas autrement. Si aucune Guerre ne menaçait le Sanctuaire pour le moment, l'entraînement du jeune Bronze aurait put être beaucoup plus long, mais la proximité de cette terrible Guerre obligeait Haka à être plus dure pour que le cosmo de son disciple s'éveille le plus rapidement possible. Il y avait des risques... Bien sûr qu'il y en avait. Anar pouvait très bien ne plus se relever, ou pire, rester en un état trop pitoyable pour pouvoir lutter contre les ennemis... Mais si son puissant cosmo était réveillé à temps, alors le risque aura bel et bien valu le coup. Il serait ainsi préparé aux combats dangereux et mortels contre des adversaires sans pitié. C'est tuer ou mourir...

Quelques instants après, Anar se releva enfin. Tant bien que mal, il se tenait sur ses deux jambes, mais Haka comprenait très bien par son expression que son corps le faisait souffrir. Les douleurs des coups du Gold des Gémeaux étaient encore bien présentes.


- "Maître...", déclara Anar qui se tenait toujours debout, "vous me surpasser... Ce n'est pas une surprise... Cependant, à travers l'expérience que vous tentez de m'offrir au cours de ce combat n'est pas la seule raison de votre entraînement. Je resens l'enseignement que vous voulez me transmettre et, je vous en remercie..."

Parce qu'un geste vaut plus que mil mots, Haka fit un simple sourire pour répondre aux paroles de son élève. Un sourire qui lui disait qu'il éspérait plus de lui mais qu'il se comportait très bien pour le moment. Pas la peine d'en montrer plus... Anar allait bientôt re-attaquer et Haka était inquiet... Le Bronze du Cygne était une personne très gentille et calme, mais il ne voyait pour le moment aucun signe de violence, de rage... Il fallait faire mal et Haka sentait que le Cygne s'en retenait un peu...

* Je sens ton cosmo se dévoiller peu à peu Anar * , pensait Haka, *mais je n'arrive pas à sentir de la violence... Tu dois me faire mal... * , continuait-il à penser.

Il pouvait tout simplement lui dire... Mais non! Anar devait frapper avec violence par sa propre volonté. Il devait le sentir comme une nécéssité... Une nécéssité pour survivre dans un combat. Ce n'était pas sa nature, ça Haka le savait très bien, mais tout en lui devait être modelé par le devoir et la volonté de la Déesse Athèna. Hors elle voulait des Chevaliers prêts à la défendre et surtout, à défendre le Sanctuaire et la Terre quand il le fallait et Anar devait être entraîné selon ces objectifs...

Le Bronze Saint fixait Haka, puis il se lança une nouvelle fois à l'attaque... De la même manière que les deux autres fois d'avant. Mais le Gold Saint savait très bien qu'il allait modifier quelque chose... Au moment où il serait tout proche de son maître, il allait essayer de le surprendre et Haka tenait ça en compte.

Anar était maintenant à quelques centimètres de son maître. Ce dernier fut surpris par le cosmo qu'il arrivait à dégager. Une chaleur à la fois douce et aride, calme et rude, simple et compliquée... Impossible de décrire ce cosmo, mais une chose était claire: Anar était en train de dévoiller son potenciel...

Son pied droit se leva vers le Gold qui leva son genou gauche pour contrer le coup du Bronze. Puis ses deux poings se lançaient contre Haka qui était maintenant surpris par la violence du coup. Enfin avait-il compris?

Haka, d'un geste rapide, plaça son bras devant le poing gauche de son disciple qui se dirigeait en plein dans son visage, mais la main droite d'Anar percutta le corps du Gold qui fut brutallement repoussé en arrière! Ça y'est! Anar avait réussi! Il avait enfin touché Haka qui retomba en arrière!

Le coup, qui pouvait être puissant aux yeux d'Anar, ne l'était pas pour Haka, mais le plus difficil avait été fait: atteindre le Gold des Gémeaux. Maintenant Anar pouvait dévoiller son cosmo... Il lui fallait juste mettre plus de force et puissance dans ses coups.


- Bien... Très bien... -comença Haka, qui se relevait avec un léger sourire aux lèvres. -Tu m'a surpris... Mais l'entraînement ne s'arrête pas ici... Il ne te manque plus qu'appliquer plus de force dans tes coups... Mais maintenant, je vais te tester dans un vrai combat corps à corps...

Sur ce il se tue et sauta vers Anar, avec une vitesse et agilité qui le lui étaient bien connus.

- Défends-toi! -cria-t-il, alors que son poing droit se dirigeait vers le visage de son disciple. Une aura de cosmo se fit alors sentir venant du Gold, mais celui du Bronze était toujours aussi présent dans le Temple et augmentait peu à peu.
Revenir en haut Aller en bas
Anar


Invité



MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Lun 25 Déc - 9:06

Anar venait de réussir, ce que l'on pouvait appeler, l'impossible. En rassemblant son intellect à sa force naissante plus une libération légère de rage et de colère, il avait enfin pu toucher le Gold Saint des Gémeaux. Cependant, bien que c'était ce que son maître lui avait demandé, il ne pouvait s'empêcher de se dire que dans un combat extrême contre un ennemi à la même puissance que son maître, le résultat aurait été différent. Anar n'était pas aveugle, Haka restait impertial et, pourtant, cela n'était qu'un entraînement, une simple simulation d'un combat réel. Il n'oubliait pas non plus toute la puissance que le chevalier d'or gardait en réserve pour être au milieu de sa forme face à la menace des Géants.

Mais maintenant, certes il l'avait touché, mais ce n'en n'était pas fini pour autant, loin de là. Après la première épreuve venait, tout naturellement, la deuxième épreuve. Une épreuve plus délicate. En effet, cette fois ci, c'était Anar la cible et, il ne devait même pas éviter les coups de son maître, il devait les parer. Là était toute la difficulté. C'est vrai, fuir était une solution fort simple mais très lâche aussi. Se défendre en encaissant la puissance des coups de son adversaire pour lui renvoyer sa propre attaque, la était une chose noble et, pourtant, presque irréalisable pour le chevalier de bronze. Mais il ferait de son mieux et donnerait tout ce qu'il avait en lui pour réussir. De toutes manières, si on lui avait dit ce matin qu'il réussirait à toucher, même ne fusse qu'effleurer, un chevalier d'or en 'combat', il n'y aurait pas cru et pourtant...


*S'il passe à l'offensive, je devrai déployer encore plus d'énergie pour parer ses coups et le contrer... Je dois réussir absolument, je dois bien avouer que je ne sais pas si je réussirai à supporter le choc d'une troisième attaque... Et même si cela est le cas, je crains que mon armure, elle, finisse par se briser... Juste avant l'arrivée des titans, voilà qui comprometterait mes chances de défendre Athéna et le sanctuaire comme il se doit...*

Anar commença à douter alors, allait il réussir ou bien, échouerait il et ne participerait il pas à cette guerre? Bons nombres de questions, trop de questions même, vinrent troubler l'esprit du jeune cygne alors qu'Hake, lui, commençait déjà son offensive.

*Ne t'inquiéte pas Anar, je m'occupe de tout...*

Le trouble du bronze pu se lire jusqu'à son visage maintenant. Une voix inconnue, semblant surgir des tréfonds de son âme, venait de faire surface dans son esprit. Mais, le plus troublant était que cette voix semblait appartenir à une âme propre sommeillant elle-même au creux de celle d'Anar...

*Qu... Quoi?... Mais... Mais, mais... Qui êtes vous?*

*Ne t'en fais pas, fais moi confiance...*

Une réponse plus qu'ambigue, un mystère planant, comme si l'âme étrangère avait elle-même décrétée qu'Anar devait rester dans l'ignorance. Non pas par pur plaisir mais, par soucis de temps. En effet, vu les conditions, ce n'était guère le lieu ni le moment de commencer à faire une longue introspection qui pourrait amener sur une éventuelle réponse plausible.

Mais Hak était pratiquement sur Anar, ce dernier venait complétement d'oublier l'offensive du chevalier des Gémeaux sur sa personne. Il savait alors qu'il n'avait plus le temps de se défendre, qu'il se ferait propulser par l'attaque de son maître et que lui, tout comme son armure, risquait alors de mourrir sous l'impact de ce puissant coup... C'était fini... Le chevalier du cygne, élu par la constellation polaire de cet animal gracieux, n'avait pas été à la hauteur...


SCHRRRIIIINNNKKKK!!!!

Un bruit de métal s'entrechoquant alors se fit entendre. Une grande lumière blanche semblait alors entouré les deux chevaliers qui, l'un comme l'autre, ne semblait pas comprendre ce qu'il se passait.
Avec une explosion de cosmo-énergie incroyable, Anar venait de réussir à parer l'attaque de son maître, ayant saisit le poing, qui s'abattait sur son visage, d'une main.

Anar avait changé, il n'était plus le même sous bien des aspects. Tout d'abord, sa posture et son attitude. Droit comme un piquet, rien ne pouvait sembler venir le faire fléchir, ne fusse que d'un millimètre. Allié à cela, il faisait preuve d'un très grand calme, comme si son esprit était pleinement apaisé et que chaque chose présente, se déroulant en ce lieu, était sous son contrôle. Mais, il y avait également ce regard... Les yeux d'Anar brillait d'un bleu très pur, comme si le gel sortait lui même de ses pupilles. Il semblait comme possédé...

Toutefois, ce n'était pas encore le plus troublant des éléments qui avaient menés à cette configuration de combat. Le plus extraordinaire était l'évolution instantané et, pour ainsi dire, immense, de la cosmo-énergie du chevalier de bronze. Ce cosmos reflétait un grand froid qui se matérialisa sous la forme d'une brûme glaciale venant envahir le coeur du temple des Gémeaux. La chaleur se transformant en froid, ce cosmos qui s'était élevé si brutalement, égalait celui du chevalier d'or présent face à ce jeune garçon qui n'était plus du tout le même...


"Ton coup est trop lent mon ami..."

Et cette voix. Comment cela était il possible. Il y avait une intonation plus grave, voir presque sévère, qui ne ressemblait en aucun cas à la voix d'Anar. Mais, en réalité, était ce encore Anar?...

"Voyons voir ce que tu es capable de faire dans cette position..."

Tenant toujours fermemant le poing d'Haka dans sa main, le corps d'Anar, puisque visiblement, ce n'était plus son esprit qui était présent, leva son autre main alors que chaque parcelle dudit corps était entouré d'une forte aura blanche et presque plus glaciale que la brume présente.

"Poussière de diamant!"

D'un mouvement sec et rapide, la main libre d'Anar se serra en forme de poing, de la glace semblant venir se former autour de celui ci, avant de créer une sorte de rayon glaciaire constitué de cristaux de glace qui vinrent frapper de plein fouet le torse d'Haka...

La puissance qui sommeillait dans le corps d'Anar venait de se réveiller. L'on pouvait entrevoir la nature du cosmos que renfermait ce chevalier de bronze qui était accompagné de l'âme d'un ancien chevalier d'or... Le chevalier du Verseau qui avait périt lors de la précédente guerre sainte... L'aiëul d'Anar... Ainsi, ce dernier, suite à ce qu'il venait de se produire et suite à la poussée de cosmos qu'avait déjà eu Anar lors de sa visite chez Athéna, l'âme de cet ancien guerrier des glaces se réveillait lorsque le chevalier du cygne ressentait une forte émotion ou bien, lorsqu'il semblait en danger de mort...

Mais, une question pouvait quand même subsister... Si Anar ne maîtrisait pas cette partie de lui même, comment arriverait il à utiliser toute la force et le potentiel qui sont en lui?...
Revenir en haut Aller en bas
Haka


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1494

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Mar 26 Déc - 3:16

Haka s'était lancé contre Anar, prêt à lui donner un puissant coup de poing. Il fallait que le Chevalier du Cygne se défende et ce fut ce qu'il fit. Mais, au moment où le Gold des Gémeaux s'aprétait à frapper son disciple, une chose très étrange se passa. Une puissante lumière blanche apparu et entoura les deux chevaliers. Surpris par cet évènement, Haka sentit le cosmo du Cygne exploser en ce moment même. Et il fut encore plus surpris quand son élève lui attrapa firmement le bras qu'il allait recevoir si il ne se défendait pas. Son cosmo se faisait maintenant sentir dans tout le temple. Le Gold sentait qu'il était temps d'augmenter à son tour son cosmo, mais il fut une nouvelle fois surpris par la vitesse de l'attaque suivante d'Anar, ainsi que par ses paroles et sa propre voix:

- "Ton coup est trop lent mon ami..."

* Qu... Quoi?! *

Comment la voix de ce Chevalier avait-elle changé ainsi subitemment?! Et sa propre expression montrait qu'il y avait quelque chose différent en lui. Haka ne savait pas vraiment quoi, ni exactement ce qu'il se passait, mais Anar semblait avoir complètement changé. Comme si un être violent s'était reveillé en lui. Mais la surprise n'était pas encore finie. Anar avait riposté tout en faisant encore plus augmenter son cosmo! Une aura blanche l'entourait complètement.

- "Voyons voir ce que tu es capable de faire dans cette position..."

- "Poussière de diamant!"


D'un geste sec et rapide, Anar ferma son poing et un rayon de glace vint frapper Haka qui, en remarquant qu'Anar était sur le point de l'envoyer contre le mur, fit augmenter brusquement son cosmo. Ainsi, deux lumières entouraient les deux combattants. D'un côté le blanc et de l'autre le dorée. En tout cas, ceci n'était plus un combat entre maître et élève. Même si cela ne fut que pendant une très courte durée, Anar avait réussi à atteindre la force d'Haka qui, malgré avoir mit ses deux bras devant son torse pour contrer l'attaque cosmique du Bronze, fut envoyé avec violence contre le mur de son propre temple!

Pendant ces quelques instants, Anar semblait s'être transformé en quelqu'un de violent... Très violent, et Haka savait très bien que ce n'était pas du tout sa nature.

Alors qu'il était envoyé avec puissance contre le mur, le Gold des Gémeaux ne put s'empêcher de penser à l'étrange réaction de son disciple qui, d'un certain mode, avait réussi à dévoiler encore plus son cosmo, mais avait aussi développé en lui un être complètement différent. Ses pensées furent interrompus par le mur, quand son dos s'écroula contre l'une des parrois du temple, retombant après lourdement au sol.

Les secondes qui se suivirent furent de douleur pour le Gold. Même si ce coup ne suffisait pas pour le mettre knock-out, loin de là, il ressentait une grande douleur entre le torse et le dos. Le rayon d'Anar, allié au choc violent contre le mur avaient blessé Haka. Néanmoins, la douleur passait peu à peu et d'ici quelques secondes Haka pourrait se relever tranquilement. Mais il ne pouvait cesser de penser à l'attitude de son disciple ainsi qu'à l'agressivité qu'il venait de montrer. Ceci pouvait très bien être un atou majeur pour la Guerre. Si Anar se comportait ainsi lors de tous ses combats il pourrait lutter contre les pires adversaires.

Ça y'est, les douleurs d'Haka avaient presque disparus. Inutile de se relever trop tôt et de faire encore plus d'efforts. Il allait avoir besoin de toute sa force pour la Guerre. Mais la douleur n'éxistait presque plus, à part une légère difficulté dans la respiration, mais rien de très inquiétant. Haka décida donc qu'il était temps de se relever. L'armure était remplie de poussière.

Il s'avança vers son disciple tranquilement. L'entraînement était maintenant fini. Anar avait réussi à envoyer son maître contre le mur. Et peu importe si son comportement avait complètement changé. Il était sans doute prêt, car si il arriverait à développer ce cosmo tout au long des combats il irai sans doute causer beaucoup de difficultés à ses adversaires. Et, inutile de gaspiller encore plus de cosmo. Anar s'était emporté et avait utilisé une attaque cosmique assez puissante, ce qui aurait bien pu lui causer de sérieux dégâts. Même si Haka avait tout de même prévenu pour ne pas utiliser trop de cosmo, il est vrai qu'Anar devait utiliser une puissante attaque pour pouvoir repousser son maître. Et le principal objectif avait été réussi: développer son cosmo.


- Très bien Anar... Tu as repoussé mon attaque et tu as, en plus de ça, réussi à me projecter contre le mur. Ton entraînement est désormais terminé... Nous n'avons pas le...

Haka s'arrêta net. Il arreta de parler et arreta de marcher. Il l'avait sentit... Une force... Non, plusieurs forces. Il sentait celle de Shion du Bélier... Quelque chose se passait dans le Sanctuaire! Mais ce qui l'inquiétait le plus était le fait de sentir d'autres forces. Des forces très puissantes et maléfiques. Des ennemis. Ça il n'y en avait aucun doute.

- Ils... Ils sont là. -dit Haka à voix basse. -La Guerre va... commencer.

Il se retourna vers Anar et lui demanda à son tour:

- Tu as aussi sentit les forces qui se trouvent dans le Sanctuaire?
Revenir en haut Aller en bas
Anar


Invité



MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Mar 26 Déc - 16:04

Au moment même où l'attaque projeta Haka contre un mur, malgré que ce dernier avait pris la peine de se protéger, Anar, lui, semblait se vider de tout le cosmos qui était en train de le baigner. Ses yeux se refermèrent délicatement tandis que ses poings se désserèrent. Il était en train de redevenir un simple chevalier de bronze et non plus une macine de violence à la puissance décuplée. Tout ce qui s'était passé à l'instant même, le réveil du cosmos de cygnus, les propos qu'il avait tenu et l'attaque qu'il venait d'effectuer, sous l'image d'Anar s'évanouissant tout cela semblait s'évanouir dans un simple et tendre rêve éphémère...

*Merci Anar... C'est ainsi que nous vaincrons...*

Ses paroles résonnèrent dans la tête du chevalier alors que ce dernier ne semblait même plus être conscient de ce qu'il y avait autour de lui. Ce n'était guère les évènements récents qui s'évanouissaient mais, bel et bien, Anar lui même.
Toutefois, toute trace de conscience et de réalité n'avait pas tellement disparu car, presque de manière instinctive en se sentant appelé par le sol, le chevalier du cygne tomba sur ses genoux et posa ses mains à terre, rouvrant légèrement les yeux, le corps tremblant et l'âme emplie de doute.

La puissance qu'"il" venait de libérer avait été très violente pour son corps et tous ses membres étaient maintenant endoloris. Il voulait savoir ce qui s'était passé pendant cette absence, pendant le trou noir qui restait graver dans son esprit.
Il voyait très nettement, encore, le poing d'Haka se diriger vers lui avec force et violence et, maintenant, le chevalier d'or des Gémeaux était plaqué contre un mur, en train de se défaire de ce trou dans lequel il avait été propulsé.


"M... Maître?"

Ne put il s'empêcher de prononcer. Si c'était lui-même qui avait causé cela à son maître, comment avait il accompli ce miracle...

*Mais comment?...*

Anar posa directement la question à son coeur, à son âme. Au moment de l'attaque d'Haka, il avait reçu une sorte d'aide, une sorte de réponse par les tréfonds de son être. Le chevalier de bronze espérait qu'il en serait de même maintenant, l'heure était aux réèlles questions maintenant.

*Je te l'ai dis Anar, je n'ai pas le temps de te l'expliquer maintenant... La guerre sainte est là... Je te révèlerai tout après...*

Et voilà, la véritable réponse qui allait faire progresser notre chevalier... Enfin, ironiquement bien sûr. Mais, d'un autre côté, cela donnait une raison de plus de survivre à cette guerre. En dehors de protéger la justice et, surtout, Athéna, Anar pourrait également avoir les réponses des changements qu'il y avait en lui. C'était une raison suffisante pour se battre, surtout quand on attache de l'importance à la force et la raison de son être comme le cygne le faisait.

*Bien... Je pense, cependant, que ton aide me sera précieuse dans la lutte contre les géants...*

Admit alors, presque tristement, Anar à la facette de personnalité enfouie en lui. Cette dernière répondit avec une intonation qui aurait pu laisser deviner un sourire presque salace sur une sorte de visage très étrange, voir effryant.

*Ne t'en fais donc pas pour ca...*

Mais, les pas résonnants sur le sol de l'armure d'or et les paroles d'Haka finirent par ramener l'esprit d'Anar à la réalité des choses qui retrouva, en même temps, la conscience de son cosmos qui était emmelé dans le doute, la douleur, la violence et la tristesse. Cela était il encore du à sa 'transformation'? Non, loin de là. Ce qui résonnait maintenant dans toutes les parties de son être était le son de cloche de la lutte contre les géants. Oui, la guerre avait déjà commencé dans le sanctuaire et, plus précisemment, dans la maison du Bélier.

Anar se releva alors, le corps tremblant encore mais semblant supporter le choc qu'il venait tout de même de subir. Cependant, en y réfléchissant, c'est à se demander si il n'aurait pas préférer recevoir le coup d'Haka puis, par la force des choses et ls obligations de son devoir, tenter de se relever comme il l'aurait pu.


"Maitre?"

Reprit alors Anar après qu'Haka s'était lui même interromput dans ses propos. Il semblait ailleurs mais, cela n'étonnait guère notre jeune garçon qui ressentait les mêmes choses, voir un peu moins, que pouvait percevoir le Gold Saint.

"Oui maître, je l'ai également ressenti..."

Anar avait écouter les nouvelles paroles de son maître et avait répondu calmement, ses poings se resserant à nouveau. Ce simple geste commençait enfin à prendre de la signification dans l'attitude d'Anar. Ce n'était plus spécialement pour indiquer l'envie de se battre mais, au contraire, le fait qu'il comprenait que la justice était maintenant mise en danger et qu'il faudrait tout faire pour réussir à la protéger.

"Maître, je pense que vous ne serez pas d'accord avec ma décision, cependant, je souhaite apporter mon aide a temple du Bélier. Je suis persuadé qu'il sera assez puissant pour détruire les premiers ennemis et, sans nul doute, affaiblir la deuxième vague d'assaut mais, je pense que mon appui pourrait permettre aux chevaliers d'or présent de repousser au moins deux vagues entières..."

Ainsi avait il parlé. Il semblait très différent de son état habituel lorsque l'heure de la guerre avait sonné. Sa lueur de douceur et de réflexion présente dans son regard faisait maintenant place à une détermination sans faille et, pourtant, il n'était pas sous l'emprise de l'autre entité qu'il renfermait en lui. Mais, c'était comme ca, si Haka dirait non, Anar s'y plierait certainement mais, cela n'empêchait pas le fait que sa décision était prise...

[HRP: Si la réponse d'Haka est affirmative, acceptes tu d'indiquer simplement le départ d'Anar?]
Revenir en haut Aller en bas
Haka


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1494

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Mer 27 Déc - 19:10

Tout comme son maître, Anar avait lui aussi sentit les forces qui étaient dans le sanctuaire. Dans le temple du Bélier plus précisemment. Du moins les plusieurs cosmo ressentis avaient l'air de venir de la maison du Chevalier Shion. Haka fermait les yeux, essayant de se concentrer au maximum pour s'appercevoir des personnes qui y étaient présentes. Il sentait des grandes puissances, des TRÈS grandes puissances, tant du côté des Chevaliers d'Athéna que de celui des ennemis. La Guerre allait donc être terrible, ce n'étaient pas des adversaires quelconques.

Perdu dans ses pensées, Haka fut interrompu par son disciple, qui lui demanda la permission d'aller jusqu'au Temple du Bélier.


- "Maître, je pense que vous ne serez pas d'accord avec ma décision, cependant, je souhaite apporter mon aide a temple du Bélier. Je suis persuadé qu'il sera assez puissant pour détruire les premiers ennemis et, sans nul doute, affaiblir la deuxième vague d'assaut mais, je pense que mon appui pourrait permettre aux chevaliers d'or présent de repousser au moins deux vagues entières..."

Calmement Haka qui se maintenait toujours les yeux fermés répondit à son élève:

- Tu as raison Anar... Je ne suis pas d'accord. Les cosmo de Shion et Maximus sont présents... Ainsi que celui d'un autre Chevalier dont je ne reconnais pas l'aura qu'il dégage...

Haka ne pouvait laisser Anar sortir de son temple et aller affronter ainsi ses ennemis. Il se sentait responsable et voulait veiller sur son disciple, ainsi il pourrait empêcher que quelque chose de mauvais lui arrive. Bien sûr ils étaient em guerre. Haka n'allait pas pouvoir suivre tous les mouvements du Bronze du Cygne... Mais il se devait de le guider le mieux possible au long de toute cette Guerre.

- Mais ne t'inquiète pas Anar... Tu iras te battre... Et peut-être nous irons jusqu'au Temple du Bélier plus tard... Mais là nous les génerons plus qu'autre chose. Sois patient et repose toi de ton entraînement, tu auras besoin de toutes tes forces. -continua le Chevalier d'Or qui expliquait pourquoi il ne pouvait pas rejoindre Shion et Maximus, en lui donnant en même temps l'ordre de rester ici. Il devait rester... Si les adversaires arriveraient au Temple des Gémeaux il ne pourrait les battre seul. Même si Anar n'était pas encore totalement préparé pour cette guerre, la puissance qui était caché en lui serait bien util.

Haka avait toujours les yeux fermés... Il ne sentait pas nécéssaire de les ouvrir. Essayant de concentrer tout son cosmo pour pouvoir l'utiliser après, il arriverait en plus à mieux sentir les plusieurs forces présentes dans le Sanctuaire.

D'ailleurs il sentit deux autres cosmo s'approchant de son temple, mais provenant de celui du Cancer et non du Taureau. C'était plutot une bonne nouvelle puisque aucun ennemi ne se trouvait derrière eux. Du moins Haka pensait ainsi. Troublé dans sa concentration par les puissants cosmo qui s'approchaient, il n'ouvrit toujours pas les yeux et ne se retourna même pas pour savoir à qui appartenaient ces deux forces. Puis, quand il entendit des pas, il comprit que les deux personnes venaient de rentrer dans son temple.


- Qui êtes-vous? Présentez-vous! -demanda et ordonna le Chevalier qui était nettement plus agréssif depuis qu'il avait sentit le cosmo de puissants ennemis dans le temple du Bélier.
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Mer 27 Déc - 19:39

Kyros et Akou venait de traverser le Temple du Cancer et se dirigeaient le plus vite possible vers la première Demeure Zodiaquale. Ils avaient décidé de quitter le Temple des Poissons et de passer à l'action. Le Temple du Bélier était surchargé par les Cosmos négatifs des Géants. Ils étaient plusieurs, Kyros en avait senti au moins trois.

Le Gold du Sagittaire se doutait bien que Shion avait dû utiliser le Crystal Wall et retenait ainsi les Géants dans sa Demeure, mais tiendrait-il le coup très longtemp? Le Bélier et le Taureau étaient pourtant des Chevaliers trés puissants, mais la puissance des fils de Gaïa dépassaient tout ce que Kyros avait déjà pu imaginer.

Les deux Chevaliers étaient d'accord qu'ils seraient plus utile dans le première de défense, plutôt que d'attendre sagement dans le dernier Temple du Sanctuaire. Il fallait affaiblir au maximum les Géants dans les Temples pour faciliter la tâche aux gardiens des Temples suivants. Pour maintenir Athéna en toute sécurité, les Géants ne devraient pas passer le Temple du Cancer. Tâche bien difficile d'accomplir mais de loin impossible.

Akou et Kyros arrivaient finalement au Temple des Gémeaux. Deux Cosmos se faisaient sentir. Celui d'Haka était très propre du Chevalier des Gémeaux, un côté doux et généreux, mais de l'autre, un cosmo sombre comme la mort. Mais une chose était sûr, ce Chevalier était des plus puissants de la Chevalerie d'Athéna et semblait contrôler parfaitement la double face de sa constellation protectrice, du moins jusqu'a maintenant.

L'autre Cosmo, Kyros ne le connaissait pas. Il l'avait déjà ressenti, mais ne connaissait pas le Chevalier en question. Ils iraient faire connaissance dans quelques instants.

Les deux Chevaliers pénétrèrent finalement dans le troisième Temple du Sanctuaire. Leur présence se fit sentir. Haka avait repéré leur approche et se montra très autoritaire et surtout menaçant.


- Qui êtes-vous? Présentez-vous!

Ne sachant pas qui ils étaient et sachant que les Géants étaient déjà présents en ce lieu saint, son attitude était parfaitement légitime. Aussi Kyros le rassura tout de suite, se montrant et lui adressant amicalement la parole.

- Du calme Haka, nous ne te voulons aucun mal. C'est moi Kyros. Je te présente le Chevalier des Poissons, Akou.

Il s'écarta afin de présenter le Chevalier arrivé depuis peu au Sanctuaire. Ils s'observèrent pendant un court instant, puis Kyros reprit la parole.

- Nous sommes venus du temple des Poissons pour porter de l'aide à Shion et à Maximus en cas de besoin. Nous ne faisons que passer.

Le Sagittaire se tourna vers l'autre Chevalier présent. Il portait l'armure de Bronze du Cygne. Quelque chose de captivant, mais surtout de trés mystérieux émanait du Cosmo de ce jeune garçon. POurtant, son visage étaitr celui d'un gamin parfaitement innocent, mais les apparences sont souvent trompeuses et kyros se trompait rarement sur ses premières impressions. Ce jeune Chevalier était bien plus dur et plus coriace que son aspect laissait entendre. Un atout pour lui si un adversaire décidait de le sous-estimer. Il s'adressa finalement au Bronze.

- Comment t'appelles-tu Chevalier? Tu vas te battre toi aussi? Te sens-tu prêt?

Le combat dans le Temple du Bélier continuait à faire rage. Kyros attendait la réponse du Bronze Saint à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Akou


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 73
Armure : ????

Feuille de Personnage :
HP:
110/110  (110/110)
CS:
110/110  (110/110)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Sam 30 Déc - 19:40

Akou avait parcourue les différents temples, qui précédé les siens, avec Kyros. Il n'avait pas mit longtemps à arriver au temple des Gémeaux ou ils décidèrent de faire escale en attendant de partir au temple du bélier. Le combat entre les gold dans le temple du bélier et les géantes faisaient toujours rage et au fur et à mesure qu'ils arrivèrent au temple des Gémeaux, la puissance s'intensifié.

Ils arrivèrent enfin au temple des Gémeaux. A l'intérieure se trouvé deux chevaliers dont un était le chevalier d'or des gémeaux. Akou avait des soupçons sur la nature du deuxième chevalier. Son cosmos s'emblé indiqué que c'était un chevalier de bronze. Lorsqu'ils arrivèrent dans la pièce ou se trouvé les deux chevaliers, ses soupçons furent confirmés. C'était le chevalier de bronze du cygne. Il était sur ment en pleine entraînement vu la chaleur, la blessure et leur position offensive. Le chevalier d'or fut surprit par notre présence car il ne nous avait pas encore identifié et il dit :

- Qui êtes-vous? Présentez-vous!

Kyros prit la paroles pour expliquer la situation. Par cette question assez brusque et ferme on pouvait ressentir crainte que pouvait avoir le chevalier d'or des Gémeaux. Mais Kyros rétablie un air plus calme en répondant à la question du chevalier :

- Du calme Hakka, nous ne te voulons aucun mal. C'est moi Kyros. Je te présente le Chevalier des Poissons, Akou.

- Bonjour à toi Hakka.

Puis il rajouta :

-Nous sommes venus du temple des Poissons pour porter de l'aide à Shion et à Maximus en cas de besoin. Nous ne faisons que passer.

Puis il dirigea son regard vers le nouveau venu et lui demanda son nom et s’il allait se battre. Ce jeune chevalier avait du potentiel mais il était bien trop faible pour combattre seule.

La puissance était vraiment intense dans le temple du bélier. Les coups qui fusés dans le temple se ressentaient jusqu'ici. Le temple des Gémeaux et le plus proche après le temple du Taureau dont le gardien et en ce moment en traîne de se battre. Il n'allait pas tardé à terminé leur premier combat . Il allait être temps pour Akou et Kyros de rentré en scène et défendre Athéna ainsi que le sanctuaire.
Revenir en haut Aller en bas
Anar


Invité



MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Lun 1 Jan - 4:55

Et voilà, malgré le coeur empli de chaleur et de vaillance, il était hors de question qu'Anar quitte le temple des Gémeaux pour aller aider les deux chevaliers d'or au combat. Les paroles du gold saint étaient claires et emplies de sagesse, cependant, cygnus se sentait en contradiction par rapport à elle. Etait ce l'envie de se battre? Même pas. Et non, en réalité, il était plus du genre à vouloir éviter le combat au maximum, mais, si cela était l'unique solution possible, alors soit. Non, ce qui lui faisait ressentir une sorte de désaccord, était un sentiment omniprésent de danger qu'il ressentait vis à vis du chevalier d'or du Bélier et du Taureau. Cela pouvait d'ailleurs trahir l'un des points faibles d'Anar qui, en son fort intérieur, aimerait ne voir tomber aucun chevalier au combat, que cela soit en guerre sainte ou non.

Mais, malgré cet altruisme, Anar décida de se résoudre. C'est vrai, malgré tout, son maître ne lui avait rien n'indiquer de faux jusqu'à présent et, la facette maléfique connue des Gémeaux ne s'était pas, à quelque moment que se soit, réveiller chez Haka. Au contraire, l'on aurait pu comparer sa sagesse et sa réflexion à celle d'un Dieu. L'apprenti acquiesca alors, préférant se résigner pour l'instant. C'est vrai, il n'y a pas si longtemps de cela, il avait tenu un propos au cours duquel il déclarait qu'il ne fallait pas se perdre en désaccord vu la gravité de la situation. Bien que ce discours lui avait causé un coup de Jonas, il préférait s'y tenir. Et puis, il savait qu'il ne pourrait en vouloir à son maître pour cette décision.


"Très bien maître... Je comprends. Mon manque de sagesse traduit sûrement cette attitude et, sans doute également, le fait que j'aimerais que personne ne tombe."

Il baissa légèrement la tête en souriant légèrement.

"C'est peut être une vision un peu trop altruiste et bon enfant mais, après tout, ce sentiment dors dans le coeur de chaque chevalier, qu'importe que nous soyons de bronze, d'argent ou d'or."

Puis, il finit par relever la tête d'un air confiant et termina sur ces paroles pleine d'espoir.

"De toutes façons, ils ne mourront pas..."

Haka sembait presque hermétique à ces propos, étant entré dans une sorte d'état de méditation, donnant l'impression que, bien que son corps soit, son esprit, lui,ne l'était pas. Anar l'avait évidemment remarqué mais, tel un soulagement divin, il se devait d'exprimer ce qu'il avait sur le coeur. Les impressions du moment et la franchise était loi d'or chez l'apprenti. Pour lui, cela allié à une diplomatie minimale nécessaire, était l'une des solutions pour éviter les petites querelles, souvent inutile, qui pouvait pourrir les relations entre frères d'armes.

Mais, ces pensées furent stoppé au moment même où, ne les ayant perçut plutôt, deux cosmos digne de chevaliers d'ors apparurent dans la troisième maison du zodiaque et furent également ressenties par Anar. Allié à une certaine concentration, il aurait pu aisément les ressentir avant leur entrée mais, il y avait un détail qui jouait... Le changement d'état récent qu'il avait connu et qui avait troublé son corps et son cosmos l'avait fortement affaibli temporairement. Certes, son énergie était toujours présente mais, de manière plus faible que la normal. Certes, l'intensité revenait mais, vraiment petit à petit. Espérons toutefois que l'âme cachée d'Anar se réveille si les Géants débarquait maintenant. Toutefois, même si cela serait providentiel, Anar ne comptait pas cela dans son optique de combat. Il se devrait de tout donner, il le savait, et il le ferait, que cette âme s'éveille ou non. La seule chose qu'il espérait, c'était de revoir Athéna...

Les chevaliers d'ors se présentèrent alors qu'Haka s'était montré assez sur la défensive. Comment lui en vouloir après tout, nous étions en temps de guerre. Allié ou ennemi, toute présence devait être adopté de manière défensive tant qu'elle n'avait pas été clairement identifié. Et puis, cela fit de la peine à Anar d'admettre cela mais, il fallait bien se dire que, même dans le clan de la justice, il pourrait y avoir de traîtres.

Tour à tour ils se présentèrent. Apparement, cette guerre avait au moins un point positif. Faire pouvoir se rencontrer les chevaiers d'ors entre eux puisque, sans nul doute, il ne se connaissait pas tous. Mais la personne d'Haka ne les interpellèrent pas, du moins, de manière général. Ce que tous deux, et plus particulièrement Kyros, les intéressait plus, était la personne du chevalier de bronze, a ce cosmos faible et déliquat, dont le chevalier du sagittaire avait pourtant su déceler la nature. Doux, calme, et pourtant empli d'une grande détermination et d'une certaine violence qu'Anar maitrisait, peut être inconsciement.


"Je vous salue chevaliers d'ors."

Anar s'inclina alors respectueusement une fois que Kyros s'était enquit de son identité et des projets du jeune bronze saint vis à vis de cette guerre.

"Je me présente, Anar, jeune chevalier du cygne. Le fait que vous demandiez si je me sens prêt et si je compte me battre est légitime. Toutefois, sachez que ma présence ici réponds positivement à vos questions."

Il s'était redressé, se déclarant de manière délicate et respectueuse mais, cependant, en ne cachant pas une foi sans faille.

"Certes, j'ai encore beaucoup à apprendre. Je vous avoue que, d'une certaine manière, je me sens prêt comme je pense ne pas l'être. En effet, l'être serait, pour moi, une forme de sous-estiment de mon adversaire ce qui, à mon stade, me conduirait vers une défaite mortelle."

Il baissa son regard sur le côté, sa voix prenant une teinte plus douce voir mélancolique.

"Mais, tout comme vous, j'ai juré serment à la justice elle-même. J'ai promis à Athéna de sortir de cette guerre pour la revoir et, surtout, j'ai également promis à mon maître de me montrer digne de ses enseignements et, pour cela, quelque soit mes forces, je les livrerai toutes au cours du combat pour triompher comme je le pourrai de nos assaillants, que ceux ci soit géant, spectres, marinas, ou envoyé de Dieu."

Paroles presque utopique mais imprégné de sincérité et de détermination. Cependant, utopie... Si l'on veut mais, il faut l'admettre, les chevaliers d'Athéna était ceux de l'espoir et ceux dont l'on disait qu'ils pouvaient réaliser des miracles digne des bénédictions divines.
Revenir en haut Aller en bas
Haka


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1494

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Mar 2 Jan - 22:06

Anar aquiesça devant la réponse de son maître. Sans doutes ce n'était pas la réponse qu'il voulait entendre, mais Haka sentait que c'était la décision la plus sage. Les intentions du Bronze du Cygne étaient louables, mais en allant rejoindre Shion et Maximus il laisserait le Temple des Gémeaux à la merci des ennemis et Haka voulait combattre aux côtés de son disciple. Il se sentait responsable pour lui et lors des combats de cette guerre il aurait sûrement besoin de quelqu'un qu'il connait très bien auprès de lui. Quelqu'un sur qui il confie. Bien sûr Haka n'était pas sûr que son disciple lui fasse entièrement confiance, mais du moins il était sans doute le chevalier avec qui il avait passé le plus de temps.

Quand il sentit les cosmo s'approcher de son temple et entendit des pas, il ordonna immédiatement aux nouveaux présents de donner leur nom. Kyros, Chevalier d'Or du Sagittaire fut le premier à répondre, essayant de réconforter le Gold des Gémeaux:


- Du calme Haka, nous ne te voulons aucun mal. C'est moi Kyros. Je te présente le Chevalier des Poissons, Akou.

Haka ne se retourna pas une seule fois pour voir les deux Chevaliers d'Athèna. Sur ce, le Gold qui avait parlé expliqua la raison de sa venue:

- Nous sommes venus du temple des Poissons pour porter de l'aide à Shion et à Maximus en cas de besoin. Nous ne faisons que passer.

Puis il s'adressa à Anar, d'un ton toujours aussi calme:

- Comment t'appelles-tu Chevalier? Tu vas te battre toi aussi? Te sens-tu prêt?

Anar répondit avec prudence et modéstie. Il avait très bien compris que ces combats allaient être dures. Il affirma néanmoins qu'il allait tout faire pour éliminer ses ennemis, ce qui plût à Haka évidemment, même si ce dernier doutait nullement de la volonté et loyauté de son disciple.

Puis, il se décida enfin à prendre la parole. Il se retourna vers Kyros et Akou, Chevalier d'Or du Poisson et leur parla:

- Vous voulez passer? Je pense que vous allez géner plus qu'autre chose. Mais qui suis-je pour vous en empêcher... Après tout nous voullons tous éliminer ces ennemis et notre coeur ira souvent, lors des combats, parler plus fort que notre raison. L'envie de servir Athèna passera au dessus de tout... Mais n'oubliez pas que, pour aider notre Déesse, nous devons rester avant tout en vie.

Il s'arreta un peu et se retourna vers Anar, puis regarda à nouveau les deux Golds Saints et leur dirigeat à nouveau la parole:

- Il est prêt... Il cache en lui un cosmo très puissant... Il faut juste qu'il le dégage en entier.
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Mer 3 Jan - 20:16

Les paroles du Chevalier de Bronze étaient pures et pleines de sagesse pour un garçon de son âge. Il devait avoir plus de sagesse que bon nombre de Chevaliers d'Or. Sa force était encore très faible certe, mais Kyros pouvait percevoir chez ce Chevalier une fidélité sans bornes envers Athéna et un esprit de sacrifice que le Gold du Sagittaire estimait comme étant très importants pour un Saint protecteur de la Déesse de la Justice.

Kyros se dirigea vers Anar pour lui adresser quelques paroles. Il avait aimé entendre la réponse du Cygne, mais il était évident que ce dernier ne savait pas ce qui l'attendait.

- Je suis heureux de constater qu'Athéna possède dans ses troupes un Chevalier aussi dédiqué que toi, cependant ne te méprends pas, seul la volonté de vaincre ne suffira pas, il te faudra trouver le moyen de développer ton Cosmo, mais je suis sûr que Haka t'aidera à faire cela - dit-il en se retournant vers le Saint des Gémeaux.

Haka prit ensuite la parole, se dirigeant vers les deux nouveaux venus:

- Vous voulez passer? Je pense que vous allez géner plus qu'autre chose. Mais qui suis-je pour vous en empêcher... Après tout nous voullons tous éliminer ces ennemis et notre coeur ira souvent, lors des combats, parler plus fort que notre raison. L'envie de servir Athèna passera au dessus de tout... Mais n'oubliez pas que, pour aider notre Déesse, nous devons rester avant tout en vie.

Kyros répondit à son compagnon de manière calme et sereine. Il était de toutes évidences qu'il ne savait pas ce qui se passait dans le Temple du Bélier.

- J'ai ressenti un Cosmo terrifiant provenant du Temple du Bélier, ça ne peut être qu'un Géant. Mais aucun Géant ne viendrait ici se battre seul contre les Chevalier d'Athéna, il doit y en avoir plusieurs. Shion a dû enclencher son Crystal Wall, raison pour laquelle aucun d'entre eux n'est encore venu te visiter. Si Shion et Maximus gagnent leur combat, il ne tiendront pas longtemps contre les autres, c'est pourquoi Akou et moi irons au Temple du Bélier quand le combat sera terminer.

Il regardait Haka, espérant que celui-ci comprenne que leur intention n'était pas d'entrer tête baissé dans la bataille et frapper sur tout ce qui bouge, mais empêcher leurs ennemis de s'approcher de trop près du Temple de la Déesse. Kyros continua:

- Si nous allons au Temple du Bélier il est fort possbile que les autres puissent passer et venir jusqu'ici! Vous devrez alors vous battre contre un des Géants.

En disant cela il se retourna vers le Bronze Saint, se demandant s'il serait capable de tenir bien longtemps face à un Géant. En croisant le regard d'Haka, celui ci lui dit:

- Il est prêt... Il cache en lui un cosmo très puissant... Il faut juste qu'il le dégage en entier.

Kyros accorda d'un signe de la tête. Haka avait passé beaucoup de temps avec lui, il savait sûrement quel était le réel potentiel du Chevalier de Bronze.
Revenir en haut Aller en bas
Hyunkel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1091

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Jeu 4 Jan - 18:09

Hyunkel arriva depuis la maison du taureau qui avait était deserté
Il arriva devant le temple des gémaux
Il sentit des cosmos présents dans le temple
il n'y avait pas de combat ce qui signifié que l'enemis n'avait pas encore réussi a passé la 1er maison, celle du signe du belier...
Hyunkel decida de vite traversé ce temple

**plus tôt je le ferai mieu ce sera... il n'y a pas a hesité**

Hyunkel se mit a marcher tranquillement dans la demeure du chevalier des gémaux il vit deux chevalier d'or et un autre chevalier, sans doute un chevalier de bronze.

Hyunkel arriva a leur hauteur et s'adressa au chevalier d'or des gémaux

"Bonjours je vous prie de m'escuser de vous déranger en pleinne discussion mais je suis venu au sanctuaire pour prétez allégance a la Déesse Athéna, moi Hyunkel chevalier de bronze du phoenix"

il regarda autour de lui avant de reprendre

"je vous prierez de me laissé passé afin d'aller juré fidélité a la déesse Athéna"


Dernière édition par le Jeu 4 Jan - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://saint-anthologie.actifforum.com/forum.htm
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Jeu 4 Jan - 21:39

Alors que les présents discutaient calmement sur la meilleur stratégie à utiliser contre les Géants, un énorme Cosmo se fit sentir dans le Temple du Bélier. Le Cosmo de Maximus, Chevalier d'Or du Taureau était à son paroxysme. Une incroyable puissance envahit le Sanctuaire.

Cela ne dura que quelques secondes, mais si ce n'était pas suffisant pour battre un Géant alors les Chevaliers avaient trè peu de chance de sortir vainqueur. Cependant suite à cette preuve de force et de puissance, le Cosmo du Taureau disparut. Kyros ne parvenait plus à percevoir la présence de Maximus à l'intérieur de la première Demeure Zodiaquale. Il était fort possible qu'il est utilisé toutes ses ressources, mais le Sagittaire ne pouvait s'empêcher de penser que quelque chose de plus grave est pû arriver.

Ne sachant ce qui se passait, il était néanmoins fort possible que Shion se retrouve seul face à ses adversaires. Il ne tiendrait pas longtemps seul. Kyros se retourna vers Akou. Celui-ci se maintenait calme malgré tout. Il regarda son compagnon et fit un signe de la tête. Il était temps pour eux d'intervenir. Shion avait besoin d'aide. Kyros se retourna vers Haka et lui dit:


- Nous allons au Temple du Bélier. Il est peut-être préférable que vous restiez ici au cas où Akou et moi échouerions.

Haka accorda d'un signe de la tête et le Chevalier du Sagittaire sortit du Temple en compagnie du Chevalier des Poissons.

Alors qu'ils sortaient, un nouveau Chevalier se présentait à l'entrée du Temple des Gémeaux. Par son armure, Kyros pû voir qu'il s'agissait du Chevalier du Phoenix. Mais sans avoir le temps pour le saluer, Akou et Kyros passèrent à ses côtés sans rien dire, lui jetant simplement un regard voulant lui donner la bienvenue.

Ils disparurent très vite dans la pénombre. Leur combat allait beintôt commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Haka


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1494

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Ven 5 Jan - 1:36

La discussion entre les plusieurs Chevaliers dans le Temple des Gémeaux touchait à sa fin. Il n'y avait plus grand chose à dire... Mais le peu qu'il restait à parler fut interrompu par une puissance. Une force impressionante qui se fit sentir dans tout le Sanctuaire. Enfin... Du moins jusqu'au Temple des Gémeaux. Mais dans ce lieu, les quatres Chevaliers qui y étaient présents sentirent clairement cette puissante force. C'était Maximus, le Chevalier d'Or du Taureau. Haka n'en avait aucun doute, et ses collègues devaient sûrement penser exactement comme lui. Le cosmo de ce valeureux Chevalier ne s'arrêtait pas. Il était très fort, ça il n'y en avait aucun doute.

Mais Haka avait comprit... Comment un Chevalier pouvait-il dévoiler une force si puissante? Car ce n'était une énérgie quelconque qui s'était fait sentir dans le Temple des Gémeaux... Elle était bien supérieur à celle normalement utilisée par les Chevaliers d'Or.

Puis quelques secondes après, ce que Haka craignait arriva... La force cessa d'exister petit à petit. Le Gold du Taureau avait sans doute utilisé une de ses dernières attaques pour contrer les ennemis et ses forces le laissaient peu à peu. Les adversaires étaient très forts... Haka le ressentait très bien. C'est pourquoi il respira lourdement. Il sentait que les Géants allaient bientôt apparaître dans ce temple... Dans SON temple, qu'il adorait et respectait plus que tous. Et la il devrait enfin se battre, contre des adversaires surpuissants. Il n'avait pas peur, bien au contraire. Il était un Chevalier d'Athèna et n'avait peur d'aucun ennemi... Il était plutôt anxieux. Il sentait que son combat était proche et son coeur commençait à battre de plus en plus vite. Après tout, même si il avait déjà fait beaucoup de combats auparavant, cette Guerre était bien différente.

Il était plongé dans ses pensées quand il fut interrompu par Kyros, le Chevalier du Sagittaire.


- Nous allons au Temple du Bélier. Il est peut-être préférable que vous restiez ici au cas où Akou et moi échouerions. -dit-il.

Haka accorda d'un signe de la tête et répondit:

- Bien sûr que nous restons. Plus nous sommes plus nous gênons... Je sens que nos camarades donnent maintenant le tout pour le tout. Ils n'auront bientôt plus assez de forces pour contrer les ennemis dans le Temple du Bélier.

Sur ces mots il se tue... Quelques secondes d'un silence froid et lourd se fit sentir en ces lieux. Puis le Gold des Gémeaux reprit la parole:

- Si Shion et Maximus vont échouer, cela veut dire que nos adversaires sont plus redoutables que nous l'imaginons... Bonne chance Chevalier Akou et Chevalier Kyros. Ne faîtes pas d'erreurs stupides qui vous ferait perdre la vie... Nous sommes ici pour les contrer et d'autres Chevaliers attendent tout comme nous.

Il se retourna ensuite et fit quelques pas. Calmement, il marchait tête baissée tout en pensant. Quant aux Golds du Poisson et du Sagittaire, ils étaient déjà partis courageusement vers le Temple du Bélier, pour prêter secours aux deux valeureux chevaliers qui empêchaient bravement la continuation de l'invasion ennemie. Les forces qui luttaient contre Athèna étaient vraiment puissantes... La Guerre allait être terrible.

Haka pensait maintenant à son disciple Anar. Beaucoup de questions apparurent dans ses pensées. Comment allait-il se battre? Quelle sera sa réaction? Beaucoup d'autres questions... Elles ne s'arrêtaient pas. Haka n'arrivait pas à les faire stopper. Mais quelqu'un y arriva. Le Gold du Gémeaux sentit un cosmo s'approcher de son Temple à toute vitesse. Il se retourna doucement vers l'entrée pour voir de qui il s'agissait. Quelques secondes plus tard il eut sa réponse, quand il vit débarquer un jeune Chevalier qui, timidement, interrompu le Haka et se présenta.


"Bonjours je vous prie de m'escuser de vous déranger en pleinne discussion mais je suis venu au sanctuaire pour prétez allégance a la Déesse Athéna, moi Hyunkel chevalier de bronze du phoenix". -dit-il poliement et timidement.

Puis il continua:

"je vous prierez de me laissé passé afin d'aller juré fidélité a la déesse Athéna".

Haka regarda longuement le nouveau Chevalier du Phoenix.

* Il a du courage le petit. Il arrive en pleine Guerre en plus... * , pensait le Gold des Gémeaux, tandis qu'il regardait toujours de son air froid et calculiste celui qu'il avait en face.

- Tu n'as pas mis ton genou à terre Chevalier... -répondit-il après un long temps d'attente. -C'est ainsi que tu te présentes devant un Chevalier d'Or? -demanda-t-il.

Il se retourna et marcha un peu... Il marchait beaucoup depuis quelque temps... Peut-être pour essayer de dissimuler son impatience. Puis il se retourna à nouveau vers le Bronze du Phoenix.

- Mais comme tu le sais, nous sommes en Guerre. De redoutables adversaires attaquent en ce moment même le Sanctuaire. J'ai le sens des priorités et je vais te laisser passer. Toute force en plus est la bienvenue et il me semble que la tienne pourrait devenir utile... Qui sait.

Il se dévia vers son côté gauche pour laisser passer le nouveau Chevalier. Il le regardait toujours et lui dit encore quelques mots avant que ce dernier ne joigne le prochain Temple.

- Dépêche-toi Chevalier Hyunkel... Les autres Temples aussi sont remplis de protécteurs d'Athèna. Certains pourraient très bien ne pas te laisser passer de cette manière... Bonne chance. -conclua-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Hyunkel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1091

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
200/200  (200/200)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Ven 5 Jan - 10:13

Hyunkel avait apperçut a l'entré 2 chevaliers d'or
le chevalier du poisson et celui du signe du sagittaire...
le chevalier d'or du sagitairre lui fit un signe comme pour lui souhaiter la bienvenue, hyunkel le fixa également...

une fois entré dans le troisième temple il s'adressa au chevalier des gémaux qui lui répondit...

-Tu n'as pas mis ton genou à terre Chevalier...
C'est ainsi que tu te présentes devant un Chevalier d'Or?-


Hyunkel se mit a pensé

**Comment et puis quoi encore m'agenouiller devant un autre chevalier, meme s'il est un chevalier d'or il ne peut me demander cela!!!**

le chevalier des gémaux continua

- Mais comme tu le sais, nous sommes en Guerre. De redoutables adversaires attaquent en ce moment même le Sanctuaire. J'ai le sens des priorités et je vais te laisser passer. Toute force en plus est la bienvenue et il me semble que la tienne pourrait devenir utile... Qui sait.-

**Hmm... il se croit réellement tout puissant...
je pourrait etre utile?... il ne sais pas de quoi le phoenix est capable on dirait...**


Hyunkel regarda le chevalier des gémaux

- Dépêche-toi Chevalier Hyunkel... Les autres Temples aussi sont remplis de protécteurs d'Athèna. Certains pourraient très bien ne pas te laisser passer de cette manière... Bonne chance.-

**Hmm... m'empecher de passé on verra bien...**

Le phoenix répondu au chevalier d'or

"Merci et bonne chance"

Hyunkel avait sentit le cosmos du taureau diminuer rapidement
cela signifié que la puissance de leurs adversaire était immense et que le chevalier des gémaux allé bientot reçevoir ces enemis...
le phoenix ouvrit ces ailes et s'envola vers la prochaine maison, celle du signe du cancer...
Revenir en haut Aller en bas
http://saint-anthologie.actifforum.com/forum.htm
Anar


Invité



MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Ven 5 Jan - 22:40

Durant tous ces évènements, Anar était resté calme et silencieux, ne prononcant aucun mot que se soit. Les adversaires allaient sans nul doute approcher et, pour celà, il fallait qu'il soit au maximum de ses capacités. Et oui, contrer l'attaque d'un chevalier d'or et le placer dans une situation assez embarassante ne suffisait guère à vaincre des géants, bien loin de là. Ces créatures pouvaient être considérés comme un attroupement de deux, voir trois chevaliers d'or réunis dans le même corps, en tout cas, voilà comment cela se présentait dans l'esprit du jeune chevalier du cygne.

*Mon cosmos... Toi cette source d'énergie qui brûle en moi depuis toujours et dont j'ai pris la connaissance... Je commence à être perdu... Je ne sais plus comment t'élever pour que tu atteignes ta véritable puissance... Pour que tu germe et implose telle une étoile se mourrant dans l'univers et qui se laisse briser en de milliers de particules à la force immense...*

Et oui, pendant que de la diplomatie avait pris place dans le temple des Gémeaux, Anar avait fermé les yeux et se mettait à penser, atteignant un état de méditation. Il se devait de se concentrer sur ses sentiments, sur son cosmos quelque peu bouleversé sinon, il ne serait pas à la hauteur. Et oui, il avait promis de mettre tout son coeur dans cette guerre, ainsi que tout son courage. Il le ferait sans hésiter dés que l'ennemi se montrera mais, d'un autre côté, sans toutes ses capacités, il ne serait qu'un insecte ridicule face à ces géants qui venaient défier Athéna et la justice.

*En perdant tout ca, je perds même mon âme, mon titre de chevalier, mon enseignement... Maître, c'est comme si je venais à vous déshonorer... Je...*

Bien que stoic physiquement, l'âme du bronze était triste, bouleversé. Il n'aimait pas montré ses émotions mais, dans le cas contraire, c'est un jeune homme au visage désolé et aux larmes innombrables qui se tiendrait à genoux, sur le sol de ce temple. Un temple qui, en quelque sorte, devait également recueillir d'autres larmes... Celle des Gémeaux. Car, selon la mythologie, le casque du Gémeaux est garnis par la particularité d'avoir deux facettes. Celle du mal et celle de la Justice. Selon certains, le masque de la Justice se mettrait d'ailleurs à verser ses larmes lorsque la souffrance de ce monde s'élevait à son paroxysme, ou bien que l'espoir de la justice soit destiné à être réduit en néant...

Quoiqu'il en soit, c'est le coeur blessé qu'une voix retentit alors dans la tête du jeune chevalier. Une voix douce et délicate, féminine de surcroit. Une voix qui faisait fondre le coeur de glace de chevalier du froid... Celle de Sylvia, son amie d'enfance, avec qu'il avait grandi en dehors de ses longs entraînements. L'une des trois personnes les plus importantes aux yeux d'Anar... Et, c'est en ce moment de doute que sa voix se distingue dans les pensées d'Anar comme pour venir à l'aide de son ami d'enfance, de son 'frère'...


--- Dialogue télépathique ---


*Tu ne vas tout de même pas me dire que tu es encore en train de baisser les bras tout de même?*

*Hein? Sylvia? C'est toi?*

*Mais oui idiot, qui veux tu que se soit...*

*Ca me fait tellement du bien d'entendre ta voix... Même si c'est pour m'engueuler...*

*Qui as dit que je t'engueulais?*

*Ben, ca en avait tout l'air... Enfin...*

*Oui, enfin comme tu dis... Qu'est ce qu'il se passe? Tu abandonnes encore?*

*Comment ca encore? Voudrais tu insinuer que...*

*Qu'il faut toujours que je sois la comme une grande soeur pour te booster un bon coup! Rahlala... Et ca se veut chevalier d'Athéna...*

*Mais Sylvia... Ce n'est pas pareil... Je sais pas ce qu'il m'arrive... C'est comme si nous étions deux dans le même corps...*

*Oui, et alors? Ca change quoi? Quand tu t'entrainais, tu revenais souvent en disant que c'était trop dur, trop douloureux et que tu n'étais pas prêt. Il faudrait que tu acceptes de regarder les choses en face et arrêter de fuir.*

*Arrêter de fuir?... Mais...*

*Il n'y a pas de mais! J'ai confiance en toi. Tu renfermes beaucoup de potentiel, je le sais mais, au lieu de rester en retrait, de toujours réfléchir, agit plus et affronte tes peurs au lieu de succomber à leur pouvoir. Elles ne peuvent rien contre ton courage, crois moi...*

*Sylvia...*

*Ne me remercie pas, les amis sont là pour ça et puis, c'est pas pour rien que je te considére comme mon petit frère hein...*

--- Fin du dialogue télépathique ---


Anar fut alors brusquement ramené à la réalité par un cosmos énorme, empli d'une intensité presque effrayante. Elle émanait de la maison du bélier et, avant de percevoir quel chevalier d'or exercait un tel pouvoir, Anar sentit cette énergie disparaître soudainement alors que, face à lui, se tenait un nouveau chevalier de bronze...

Combien de temps avait il fermé les yeux? Combien de temps s'était il coupé de la réalité? Et, qu'était ce que cette discussion?... Cela ne ressemblait pas à un souvenir et, pourtant, ca semblait si réel. On aurait dit telle une vision, une vision du coeur d'Anar qui savait où il pourrait trouver le réconfort dont il avait besoin pour se ressaisir... D'ailleurs, il ressentait moins de doute sur lui même, sur cette 'âme' qui sommeillait en lui et qui, semblait vouloir le protéger mais, également, sortir de ce corps pour retrouver une liberté enlever, perdue...


"Maître pardonnez moi..."

Ses mots s'échappèrent de la bouche d'Anar qui semblait avoir repris ses esprits, se sentant à nouveau comme un chevalier de bronze à part entière et se trouvant dans le temple des Gémeaux et, cela, bien que ses yeux soient tourné vers le plafond de ce lieu, ses pensées allant alors vers sa 'soeur', son maître et, également, Athéna.

"Je me suis égaré dans mes pensées l'espace de quelques instants. Mon coeur emproie au doute, je devais purifier mon âme qui tremblait alors que l'ennemi est là. Sachez maintenant que je resterai à vos côtés..."

Il rabaissa alors la tête en croisant les bras et, également, en fermant les yeux. Il se concentrait maintenant entièrement sur le sanctuaire lui même. Bien que ne déployant pas une extraordinaire cosmos, son coeur se laissait imprégner du moindre souffle qui régnait sur le domaine sacré de la déesse des arts et de la guerre. Il ne voulait plus faire qu'un avec cette immense lieu que lui, et les chevaliers d'or, protégeraient au péril de leur vie et, même au delà de la mort.

"J'espère que Sion s'en sortira... Quand à Maximus, mon coeur l'accompagne et le remercie car, si vous me permettez, je sens que, maintenant, son coeur est avec nous, en chacun d'entre nous et que grâce à cette présence, nous serons plus fort face à l'ennemi..."

Ses bras revinrent le long de son corps alors qu'Anar marchait vers l'entrée du temple, sans avoir l'attention de partir. Il avait besoin de prendre une bouffée d'air frais, de ressentir ce qu'il avait râté durant son 'absence'. Quoiqu'il en coute, c'est dans pareil instant que l'on pouvait voir la réelle maturité d'Anar se manifesté.

"Et c'est comme ca que nous triompherons de cette guerre. Chacun de nos frères qui sera amené à tomber reviendra dans nos coeurs nous offrant une partie de la puissance qu'était la sienne. A ce moment là, que se soit le dernier d'entre nous ou non, nous aurons acquis suffisament de puissance pour repousser ces criminels et leur faire payer durement leurs crîmes..."

Bien que n'aimant pas se montrer émotif, alors qu'il était au sommet des marches qui s'arrétaient devant l'entrée du troisième temple, des larmes se mirent à couler légèrement lorsqu'il aperçut la maison du chevalier du Taureau. Il ne le connaissait pas personellement mais, la perte d'une chevalier d'or était comme la perte d'un maître, sans compter que les gold étaient les plus respecté et les plus sages de tous les chevaliers de l'ordre.

"Ainsi Maximus, ton âme a du s'envoler mais, je t'assure que, en mon nom, et en celui de tout tes frères, ton sacrifice n'aura pas été vain..."

Ses larmes continuèrent délicatement de couler alors qu'Anar resta toujours droit, fixe et imperturbable dans son recueillement, se doutant qu'Haka comprenne le choc que le chevalier du cygne pouvait ressentir après le choc des personalités qu'il y avait eu en lui et, également, la disparition d'un chevalier d'or...
Revenir en haut Aller en bas
Haka


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1494

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Dim 21 Jan - 18:29

La perte de Maximus avait été très dure pour Anar qui, depuis pas mal de temps était resté à l'écart de tout et de tous. Par concentration, par distraction? Haka nul ne le savait. Mais ce qu'il craignait était que le bronze du cygne ne tienne pas le coup de cette guerre. Peut-être pas physiquement, car il avait compris que le jeune Chevalier était fort et avait en lui un grand potenciel... Mais surtout psychologiquement. Il était jeune et inexpérimenté, ça il ne pouvait pas le changer en un rien de temps, mais sa gentillesse et naïveté naturelle inquietaient le Gold des Gémeaux. Il ne voulait pas le transformer en une machine à tuer, mais il lui fallait beaucoup de sang-froid. Il allait sûrement devoir prendre beaucoup de decisions très importantes au cours des batailles et le fait de devoir penser rapidement et bien inquietait Haka. Il savait que demander à Anar de lutter dans une guerre comme celle-ci qui se déroulait en ce moment au Sanctuaire était très dure pour le jeune chevalier. Cependant il ne pouvait lui demander moins, car cette Guerre pouvait bel et bien signifier la fin de la paix sur la terre. Bien... Ceci pouvait sembler un peu trop... fort. Mais il fallait penser ainsi et surtout, ne pas sous-estimer l'adversaire, bien au contraire puisque les géants representaient la force de deux Chevaliers d'Or d'Athèna. C'est l'information qu'Haka avait eu sur ces redoutables adversaires.

Alors qu'il se concentrait, il entendit la voix de son disciple Anar à plusieurs reprises... Ce dernier était bel et bien triste par la perte d'un Gold, tout comme Haka, mais il fallait rester concentrer et ne pas se laisser perdre par les sentiments. Il fallait rester froid sur tout ce qu'il se passait.


- Ne t'inquiètes pas Anar... Maximus n'est pas mort. Il est encore présent entre nous et il nous aidera rien qu'avec son esprit. Il a tout donné pour battre un des géants. Lui et Shion. Laissons-les se reposer et préparons-nous à nous battre. Je... Je sens que les Géants sont très proches de ce temple. Concentrons-nous avant l'arrivée de nos ennemis. Ils sont puissants... Mais nous le sommes aussi, jeune Chevalier. -dit-il, laissant échaper un léger dernier sourire pour son disciple, essayant de le rassurer.

Puis il baissa la tête et ferma les yeux, se dirigeant vers un coin du Temple des Gémeaux... Il voulait se préparer pour l'arrivée des ennemis. Tout comme Anar devait faire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Anar


Invité



MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Dim 11 Fév - 22:36

Bien qu'Haka observa le bronze saint avec un certain détachement, Anar, en se détournant vers son maître, pouvait tout de même comprendre la tristesse qui pouvait toucher ce dernier. Après tout, ne pas se montrer émotif ne signifiait pas ne pas l'être pour autant. Et, ce fut sans aucun doute possible que le chevalier du cygne pensa ses paroles vis à vis de son maître... Dire que dans la logique des choses, il n'aurait pas du être amener à le rencontrer. La formation du nouvel arrivant aurait du être réalisée par le chevalier d'or du Verseau qui, étrangement, était absent en plein milieu de cette guerre sainte. Avait il déserté? Etait il mort? Plusieurs hypothèses pouvaient alors être faites mais sans pour autant avoir une quelconque réponse. Puis, celà aurait été une perte de temps en ce moment où le danger faisait preuve d'une omniscience totale...

Le temps... En ce moment présent, il faisait preuve d'une importance immense et, pourtant, même lorsque la guerre n'est pas déclaré, il semble s'enfuir, se dévoiler sous nos pas à une vitesse incommensurable sans que l'on puisse y changer quoique ce soit. Le temps était précieux à cet instant... Ou, mais pas uniquement. Alors qu'Haka avoua partagé la tristesse du cygne tout en lui rappelant que l'ennemi était à nos portes, Anar ne se rendit compte de cet écoulement temporel. Il se mit à repenser à sa rencontre avec le maître qui lui avait appris tout ce qu'il savait. Dire qu'il pouvait revoir quelques années en une fraction de secondes, celà était affolant. Mais, il se décida à faire 'disparaître' ces pensées phylosophique pour en revenir au coeur même de la situation présente...

Haka, en faisant preuve d'une grande philosophie, déclara alors que Maximus n'était pas vraiment mort. Que celà n'était qu'un repos mérité, tout comme Shion qui avait survécu mais devait passer le relai. Là régnait une grande force de la sagesse des chevaliers. Pouvoir s'écarter du combat en passant le relais à ses frères. C'est vrai, Anar pensait celà depuis certains évènements au cours de son entraînement. Un homme exténué qui n'est pas le dernier espoir d'une guerre presque perdue d'avance et qui se sacrifie juste pour que l'on se souvienne de lui, qu'il passe pour un martyr, celà n'était nullement un héros... Ni un chevalier.
Le sacrifice d'un des guerriers de la justice ne dépendait pas de sa fatigue, de son état physique ou moral. Tout dépendait de pourquoi il se sacrifiait et, comme les raisons inutiles, les prémisses d'une véritable sagesse peuvent trouver un nombre incalculable d'un sacrifice effectué avec discernement...

Maintenant, Maximus avait disparu mais n'était pas vraiment mort... Celà, le bronze saint ne le reniait absolument pas. La vie et le cosmos ne faisait qu'un, cependant, si l'un des deux venait à disparaître, nous étions toujours là... C'est ce que lui avait appris son maître quelques années auparavant...


--- Début Flash Back ---


La nuit venait de tomber sur les plaînes gelées de Sibérie. Le village, près duquel Anar et son maître vivait, venait d'être attaqué par des bandits de grands chemins qui étaient arrivés on ne sait comment dans ce lieu glacial et pas très accueillant pour tout touriste n'étant pas un ami du froid.
Quoiqu'il en soit, les deux hommes, le chevalier et son apprenti, s'était rendu sur place pour secourir les villageois et, bien que le sauvetage s'était bien passé, l'un des amis d'Anar, Aaron, avait perdu la vie face à l'assaut de ses hommes...

Le coeur en peine, c'est avec compassion et réconfort paternel que le maître d'Anar finit par les reconduire tous deux dans la petite maisonette au coeur de laquelle il vivait...


"Maitre, c'est trop injuste... Pourquoi est il mort?!"

Anar pleurait, fort attristé, les coudes posés sur la table et le regard empli de larmes, alors qu'il fixait son maître avec un regard très incompréhensif.

"Anar, calme toi... Aaron t'auras rendu service car, grâce à lui, je peux t'enseigner une chose que je n'aurais jamais pu expliquer sans se tragique évènement..."

"Hein?"

Répondit le jeune garçon avec une pointe de colère dans sa voix.

"Vous voulez me faire croire que sa mort est un enseignement?"

Le maître s'adossa à un mur de la maisonnette et ferma les yeux tout en acquiescant du visage avant de répondre toujours très calmement à son apprenti.

"Oui Anar, exactement. Sais tu ce quels sont les élèments qui permettent à une âme d'existée?"

"Ben, euh... la vie et, euh... le cosmos?"

Le maître sourit légèrement en rouvrant ses yeux dont le regard, semblant empli d'une connaissance sans faille, venait se redéposer sur le petit garçon.

"C'est exact Anar. Tout être âme vivante existe grâce au souffle de la vie ainsi que par le cosmos qui sommeille en lui. C'est lui qui permet à notre organisme d'existé."

Anar sécha ses dernières larmes en regardant son maître interloqué.

"Comment ça maître?"

"Et bien, te souviens tu que je t'ai appris que notre corps était composé d'atôme?"

Le petit garçon posa sa tête entre ses mains et acquiesca en souriant. Il aimait beaucoup quand son maître lui expliquait tout ce qui touchait le cosmos.

"Le cosmos permet d'influer sur les atômes. C'est également ce que je t'ai appris mais, en étalant toutes tes connaissances, tu pourras un jour te rendre compte par toi-même que le cosmos est également le souffle vital qui permet à la vie de nous rendre plus vivant que jamais..."

"Maître... C'est magnifique mais... J'ai rien compris..."

"Ne t'en fais pas Anar, avec le temps et la pratique tu comprendras, tu comprendras..."

--- Fin Flash Back ---


En revoyant ses images, Anar, qui était resté face au chevalier des Gémeaux mais, la tête baissé, il ne pu s'empêcher de répéter à voix haute les dernières phrases que son maître lui avait prononcé lors de cette discussion...

"Avec le temps et la pratique tu comprendras..."

Ses propos auraient certainement pu éveiller la curiosité du gold saint qui pouvait se poser la question de savoir ce qu'il se passait encore dans la tête du jeune garçon. Ce dernier savait qu'il devait se concentrer et être prêt pour le danger qui était maintenant aux portes du temple. Plus le temps de jouer, ni de discuter. Il fallait se tenir prêt à tout instant. Mais, paradoxalement, Anar avait besoin de passer le cap de cette tristesse. Les émotions avaient une place importante à ses yeux, dans le sens où chacune d'entre elles influait sa détermination, sa concentration et ainsi que la puissance de son cosmos. Après tout, ce n'est que grâce aux émotions, ou à l'absence de ces dernières que certains chevaliers, comme les douze gardiens du sanctuaire, pouvaient s'éveiller au septième sens. Toutefois, là n'était pas l'importance pour Anar. Ce qui comptait réellement pour lui, c'est que ses émotions soient absentes afin que l'adversaire ne puisse voir tous les tourments qui rongeait son âme...

"Maître... Je m'excuse de m'être laisser aller de la sorte. L'âme de votre frère d'or sera toujours là pour nous, je le sens et puis, j'ai foi en votre enseignement. Et puis, grâce à celui de mon maître, vous arrivez à me rappeler certaines brides de savoir que j'ai malheureusement oublier il semblerait..."

Le chevalier du Cygne vint prés de son maître et, alors que la tristesse semblait encore se faire ressentir de manière beaucoup plus légère, son regard faisait preuve d'une nouvelle détermination, plus grande que la précédente.

"Je ressens également l'arrivé de ce nouvel ennemi mais, je sais que grâce à votre sagesse et votre savoir, je pourrai vous aider à en venir à bout maître."

Il baissa légèrement la tête, comme un signe de respect envers son maître des Gémeaux et serra ses poings, commençant alors à éveiller la puissance, quelque peu maigre face à celle d'un chevalier d'or, que son rang de bronze lui conférait. Bien évidemment, Anar savait que sa seule cosmo-énergie était très insuffisante pour terraser un géant à lui tout seul, il le savait pertinnement et gardait les pieds sur terre. Cependant, il n'oubliait pas non plus que les chevaliers d'Athéna étaient ceux que l'on appelait chevaliers de l'espoir et que, si ils y croyaient vraiment, chacun d'entre eux étai capable de miracle... Et, peut être serait ce son cas...
Revenir en haut Aller en bas
Persée


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 67

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Lun 12 Fév - 22:52

Persée arriva dans la maison des Gémaux,cette fois il vit 2 chevaliers,dont un de bronze.Il s'en approcha,ils avaient l'air assez préocupé...Il prit alors la parole.

Chevaliers,je suis Persée chevalier de bronze de Pégase,Shion du Bélier m'a demandé de traversé les 12 maisons et de me rendre auprés d'Athéna,acceptait vous de me laissait passé?

Il marqua un silence puis reprit.

Aussi je vous informe qu'il reste 2 géants,ses 2 géants se trouve dans la maison du Taureau,j'ai apperçu deux chevaliers d'or se battre contre l'un d'entre eux,le deuxiéme je l'ai apperçu non loin de votre temple,il semblait se battre contre deux chevalier de bronze,ils étaient trop distraient et ne m'avaient pas vu,j'ai donc profité de l'occasion pour passé...
Revenir en haut Aller en bas
Haka


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1494

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   Jeu 15 Fév - 0:20

L'ambiance dans le temple devenait maintenant de plus en plus lourd... Le fait de savoir que les ennemis s'approchaient de ce lieu laissait Haka quelque peu nerveux. Il ne pouvait le renier. Mais cependant il devait le cacher. Si il montrait à son disciple qu'il était anxieux en ce moment, ceci pourrait s'averer très mauvais pour le Cygne qui, ainsi, pourrait sans doutes se sentir encore moins confiant de ses capacités, en remarquant que son propre maître se sentait assez nerveux par l'approche du combat. Le Gold des Gémeaux se tenait tranquilement debout, dans le long couloir qui menait de la porte d'entrée à celle de la sortie du temple. Il avait pensé à aller se concentrer et méditer un peu dans un coin, mais il avait rapidement comprit que ce n'était peut-être pas la meilleure idée. Ainsi il préférait rester auprès de son disciple, à attendre que les géants fassent leur apparition.

Quand à Anar, il s'était approché d'Haka et se mit en face. Il était une nouvelle fois plongé dans ses pensées et laissa échapper une phrase.


"Avec le temps et la pratique tu comprendras..." -dit-il, tête baissée.

Haka le regarda pendant quelques secondes et se retourna après, refermant les yeux et continuant à se concentrer. Le Bronze du Cygne était plongé dans ses pensées et sans doutes était-ce la meilleure façon pour lui de se concentrer et de se préparer. Puis, quelques instants après, Anar s'approcha à nouveau du Gold des Gémeaux et prit la parole.


"Maître... Je m'excuse de m'être laisser aller de la sorte. L'âme de votre frère d'or sera toujours là pour nous, je le sens et puis, j'ai foi en votre enseignement. Et puis, grâce à celui de mon maître, vous arrivez à me rappeler certaines brides de savoir que j'ai malheureusement oublier il semblerait..." -dit-il calmement et d'une voix qui semblait plutôt triste. Mais il reparla après un léger silence, cette fois-ci avec beaucoup plus de détérmination. Sa voix avait changé et cette phrase montrait bien qu'il était près à tout pour défendre les siens.

"Je ressens également l'arrivé de ce nouvel ennemi mais, je sais que grâce à votre sagesse et votre savoir, je pourrai vous aider à en venir à bout maître."

- Ne t'inquiètes pas Anar... Tu m'aideras, ça je n'en ai aucun doute. Simplement je te demanderai de n'avoir aucune pitié envers ton adversaire. Il doit mourir. Il ne peut pas quitter ce temple sans avoir été tué. Comprends-tu cela? -demanda-t-il, essayant de montrer les évidences au Chevalier du Cygne.

Puis, juste après, une nouvelle personne fit son apparition dans le temple des gémeaux. Haka remarqua l'armure qu'il portait et il n'y avait aucun doute. C'était bel et bien l'armure de Pégase. Ainsi quelque chose était arrivé à Jonas. Haka ne savait vraiment pas ce qu'il s'était passé. Puis, ce nouveau chevalier se présenta, atténuant ainsi les doutes qu'ils restaient au Gold Saint des Gémeaux.


- Chevaliers,je suis Persée chevalier de bronze de Pégase,Shion du Bélier m'a demandé de traversé les 12 maisons et de me rendre auprés d'Athéna,acceptait vous de me laissait passé? -dit-il respectueusement, s'adressant aux deux présents, sans, néanmoins mettre son genou à terre. Haka pouvait sembler assez sévère sur ce point là, mais pour lui poser son genou au sol pour se présenter était une des choses qui montraient immense respect. Cependant il n'allait rien dire à Persée. Après tout il avait déjà montré avoir beaucoup de respect dans ses propos. Puis il ajouta une information fort utile.

- Aussi je vous informe qu'il reste 2 géants,ses 2 géants se trouve dans la maison du Taureau,j'ai apperçu deux chevaliers d'or se battre contre l'un d'entre eux,le deuxiéme je l'ai apperçu non loin de votre temple,il semblait se battre contre deux chevalier de bronze,ils étaient trop distraient et ne m'avaient pas vu,j'ai donc profité de l'occasion pour passé...

Haka aquiesça d'un geste de la tête puis prit la parole.

- Tu as bien fait, Chevalier Persée. Les ennemis sont très puissants et il faudra faire très attention quand nous serons appelés au combat. -dit-il calmement. Puis il continua. - Tu peux passer, Chevalier... Tu dois aller prêter allégeance à Athéna au plus vite. Bonne chance à toi. -conclua-t-il.

Puis il referma les yeux et se reconcentra. Cependant il fut plongé dans ses pensées, se souvenant de Persée lui avoir dit qu'en ce même moment, deux bronzes se battaient contre un géant. Voila bien qui semblait des plus risqués. Haka ne s'attendait pas à ce qu'ils l'empêche de passer. Mais après tout, les Chevaliers d'Athéna avaient déjà prouvé plus d'une fois que leur volonté et détermination étaient les qualités suffisantes pour vaincre des ennemis bien plus forts, remportant ainsi des combats qui semblaient perdus à l'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'entraînement du Bronze du Cygne   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'entraînement du Bronze du Cygne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Sanctuaire Sacré d'Athéna :: Maisons du Zodiaque :: Temple des Gémeaux-