RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [4°Tournoi] 1° Demi Finale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Moïra


Prêtresse d'Odinde
avatar

Messages : 758
Armure : Haillons

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 1° Demi Finale    Ven 3 Juin - 1:26

    La Mort était une Maitresse impitoyable qui n'aimait guère qu'on lui fasse faux bond. Au moindre rendez-vous manqué, vous pouviez être surs qu'elle n'aurait de cesse de vous poursuivre avant de vous avoir arraché votre dernier soupir. Une véritable garce prête à vous avoir par surprise à la moindre inattention.
    Et pourtant, elle était de celle sans qui la vie perdait toute sa saveur.

    Aukoti connaissait la Mort, la vraie, celle de l'âme. Il avait cherché à s'en échapper, mais elle n'avait dés lors plus fait que le suivre pas à pas. Ce n'était donc peut-être pas par hasard qu'il avait été aujourd'hui placé face à une créature à l'âme vive mais au corps mort et froid. L'un comme l'autre n'appartenaient plus tout à fait à ce monde...
    Et surtout pas à celui de l'autre.

    Les poignards que la Vampire avait lancé dans la direction de l'Ase franchirent l'espace qui les séparaient en une fraction de seconde. Ce fut cependant suffisant pour que, dans un grincement, l'aile de dragon de la GodRobe d'Alpha se déploie et, d'un puissant battement, repousse dans un choc métallique les projectiles meurtriers. Son office fait, elle se replia dans le dos de son propriétaire pour ne pas se prendre de coups plus puissants. C'était la seule aile sortie indemne de son combat avec le Tigre Viking. Il devait en prendre soin...

    Cette rapide attaque semblait être venue à bout des forces de la Spectre. Celle-ci chancela légèrement avant de s'écrouler de nouveau. D'une certaine manière, il était rassurant de voir que même si le corps de ce Vampire était immortel, ses ressources n'étaient pas illimitées pour si peu. Parallèlement, devoir infliger tel châtiment à un être déjà moribond laissait à Aukoti un gout amer dans la bouche.
    Ce fut alors que la vue du jeune homme se troubla, comme si un voile d'ombre était passé devant son regard. Aussitôt disparue, cette sensation étrange poussa le GodWarrior à étendre ses perceptions grâce à son Cosmos et décela une présence d'un Cosmos presque invisible qui s'étendait, à travers le brouillard carmin de l'Arène, entre lui et Lydia. Il ne fallut que peu de temps à l'Alpha pour comprendre que la Spectre ponctionnait grâce à ce stratagème une partie de sa force vitale... Encore une fois, la Vampire le surprenait par l'improbable menace que représentaient ses attaques. Cependant, si elle comptait le vaincre avec un procédé aussi détourné, sa désillusion serait rude.
    Aussi rude que celle du pauvre hère se rendant compte qu'il cherche à vider l'océan avec un verre d'eau.

    Ce fut après ce bref silence que Lydia parla pour la première fois de manière intelligible, ayant visiblement retrouver la force d'articuler ses syllabes avec l'énergie qu'elle lui avait emprunté. Ses mots résonnèrent dans les oreilles d'Aukoti, l'atteignant plus profondément qu'il l'aurait souhaité.
    Humain... Il était rare qu'on parle de lui aussi simplement. D'ordinaire, on le voyait plus comme un montre ou une calamité. Le monde, à travers les yeux de la Vampire, devait décidément être bien différent de ce que les autres voyaient.
    Il ignorait vraiment tout d'elle, et ne voulait rien savoir, mais il commençait à entrevoir quel genre de peine était celle que portait l'âme assoiffée de Lydia.
    Et peut-être au final était-ce lui qui était le plus mort d'eux deux...

      « Un simple humain? ... Oui. Au bout du compte je ne suis peut-être pas plus que ça... »

    Une sourire s'étala sur le faciès pâle de l'Alpha, porteur d'une tristesse insoupçonnée. Levant son arme au-dessus de lui, on aurait pu s'attendre à un nouvelle assaut, mais cette fois ce fut différent.
    Une à une, les Star Swords se matérialisèrent dans les airs autour de l'Alpha. Son Cosmos se mit à grandir, encore et encore, atteignant une intensité plus importante à chaque seconde, dépassant tout ce qu'il avait pu montrer au cours de ce combat. Dans un tourbillon d'aura, les épées cosmiques convergèrent dans la main de leur propriétaire pour s'unir dans un éclat aveuglant et revêtir une nouvelle forme.

    « Star Sword : Gungnir ! »

    Longue et éclatante, à l'aura destructrice incomparable, la lance sacrée Gungnir venait de se loger dans la main de l'Ase, éclairant toute la sombre caverne de sa lumière astrale. Vibrante d'énergie, elle semblait prête à annihiler tout ce qu'elle touchait, et pourtant sa vue n'inspirait pas que peur mais aussi et surtout un profond respect pour ce symbole de l'autorité d'Asgard.
    Ils passaient à présent au choses sérieuses.

    Dans un souffle, la silhouette de l'Alpha sembla glisser jusqu'à Lydia et, faisant tournoyer son arme, la relever d'un violent coup de manche dans le ventre. Continuant son mouvement martial, Gungnir sembla tourbillonner sur les côtés d'Auukoti, tranchant les deux épaules de la Vampire avant de se planter dans son flanc. S'en retirant aussitôt, Aukoti sauta au dessus la Spectre tel un acrobate pour se retrouver dans son dos et d'un vif mouvement, lui tracé une croix sanglante à la base du dos. Tournant sur lui-même pour éviter une éventuelle contre-attaque, il passa sur le côté de la jeune femme en lui tailladant au passage la cuisse et, continuant la course de son mouvement, la frappant à la joue avec le manche de la lance. La lame de Gungnir alla ensuite directement se loger dans le biceps droit de Lydia pour s'en retirer aussitôt et, alors que l'Alpha se retournait pour le tourner le dos, l'achever d'une tranche horizontale au niveau du ventre.

    Reprenant légèrement sa respiration sans chercher à s'éloigner de la Spectre, le GodWarrior se mit à masser son terrible Cosmos au cœur de Gungnir, augmentant exponentiellement sa puissance en vue du coup de grâce. Alors que l'éclat de la lance divine augmentait, le pâle sourire amer de l'Alpha demeurait toujours sur son visage, et ce fut presque sur un ton enroué qu'il prononça ses paroles.

      « Vous avez donc trouvé quelque chose dont la valeur dépasserait celle de votre vie? ... Si tel est le cas, je vous envis, Spectre. Votre vie doit posséder plus de saveur que celles de bien des vivants. »

    La voix d'Aukoti se perdit comme dans un murmure dans le souffle de l'Etna.
    Il était trop tard pour faire machine arrière.

    Lorsque son sourire disparut, l'Alpha se retourna, le visage dur comme la pierre, et dressa sa lance comme un javelot. Sans pousser le moindre cri, il la projeta droit sur la poitrine de la Vampire, presque à bout portant. Gungnir se mua alors en un rayon de lumière pure se déplaçant à une vitesse faramineuse qui foudroya la silhouette de Lydia et continuer en l'emportant jusqu'au mur opposer de l'arène, et anéantir celui-ci. La puissance massée dans l'arme astrale se libéra alors, provoquant une explosion d'énergie pure qui fit trembler les fondations du volcan.
    Serrant les lèvres, l'Alpha garda les yeux fixé sur le point de chute de son adversaire, laissant finalement s'échapper quelques syllabes.

      « Ne vous... Relevez pas. »

    Un ordre...
    Une demande...
    Une supplication.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 1° Demi Finale    Ven 3 Juin - 16:55



Les mots de la Vampire s'étaient perdus commes ses lames. A quoi bon parler ? Tout était écrit depuis bien longtemps maintenant.

Il ne lui avait même pas dit son nom...

Il l'avait juste attaquée d'entrée dans le dos avant de lui enlever toute défense. Lydia avait vite compris que cet Ase voulait sa mort sans lui accorder la moindre chance de lutter ou de souffler. Il l'avait frappée en plein coeur avant de la paralyser et de tout faire pour la réduire à néant.

Elle avait bien eu un sursaut mais cela n'avait fait qu'entamer le cuir du jeune homme. Qu'en penser maintenant à condition d'avoir seulement encore suffisament de lucidité pour cela ?

Restait juste une incompréhension énorme. Elle n'était pas une véritable menace pour lui et pourtant il agissait comme le dernier des lâches avec elle. Une telle puissance... Il aurait plutôt du avoir confiance en lui au lieu d'agir de cette façon. L'écraser et l'humilier en la martellant sans répit. La spectre avait bien tenté de se relever et de contre attaquer mais il la surpassait en tout dans tous les domaines. Une sensation étrange menaçait de s'emparer d'elle et de la submerger. Celle qui lui ferait le plus de mal si elle prenait le pas sur le reste. La résignation...

La résignation qu'elle repoussa de toutes ses forces. Ne pas abandonner malgré son corps mis au supllice. Elle s'était promise de lutter jusqu'au bout et se racheter aux yeux des son juge et de sa reine...

Un rai de lumière traversa le brouillard, son étoile déclinait. Seul le juge aurait eu une chance contre lui mais elle ne pouvait se retourner vers le passé, seul l'avenir comptait et son combat qui se poursuivait.

Les yeux de la Vampire se brouillèrent de nouveau lorsque l'épée d'Alpha la blessa cruellement. Elle avait bien bloqué les trois premiers coups mais les autres l'avaient entaillée ouvrant de nouvelle brèches dans son corps. Aussi, Lydia n'y voyait-elle déjà plus lorsque l'attaque cosmique la toucha de plein plein. Son dernier geste fut de lancer ses lames. Du moins, ce fut ce qu'elle crut. Celles-ci heurtèrent quelque chose. Etaient-elles tombées ou l'avaient-elles enfin atteint ? Elle ne le saurait sans doute jamais tant ses perceptions étaient éprouveés.

La poitrine transpercée de part en part avec en plus les roches qui lui étaient retombées dessus, elle n'était plus prête de se relever. La spectre gisait ensevelie sous cette amas de roches qui s'il l'immobilisait avait au moins le mérite de la soustraire aux rayons du soleil et aux yeux de son ennemi. Quoique ce n'était encore qu'une illusion, Lydia sachant parfaitement que son cosmos la trahirait.

Cosmos qui s'embrasait alors que la Vampire était totalement perdue. Cette attaque serait sans doute sa dernière au vu des dégâts qu'avait subis son corps mais elle y mettrait toutes ses forces et son courage. Elle ne pouvait plus bouger mais ses compagnes le feraient pour elle avant que l'autre ne revienne la frapper à l'intérieur même de sa tombe. Au vu de ses précédentes actions, ce ne serait qu'un coup de plus.

Le brouillard était toujours présent même s'il en pouvait remplir son rôle. Il resterait jusqu'à ce qu'elle s'éteigne. Son coeur avait été atteint à de trop nombreuses reprises. C'était d'ailleurs incroyable qu'elle était encore en vie. Pourquoi ne mourrait-elle pas enfin ? Cette divinité n'était pas la sienne et pourtant il l'obligeait à combattre pour son propre plaisir.

La leçon qu'elle recevait en ce moment était dévastatrice en bien des points et Lydia ne savait combien de temps il lui faudrait ne serait-ce que pour stopper les hémorragies qui finiraient par la vider de son sang ?

Sa chevelure avait d'ailleurs perdu son éclat roux devenant aussi blanche que la pleine lune. Ce phénomène était rare mais pouvait arriver. Sauf que Lydia ne pouvait le voir, tout son esprit s'était maintenant tourné vers le cosmos de son ennemi. Placée comme elle l'était, elle ne pourrait les diriger au mieux mais rester sans rien faire serait encore pire... Peut-être serait-ce son dernier coup mais au moins il serait lui aussi dévastateur.

Revenez parmi nous mes compagnes et détruisez cet homme

Vous les filles de la Lune Sanglante...


De l'attaque, elle ne put rien voir juste ressentir les mouvements de cosmos liés aux chauves-souris qui tournoyèrent à deux reprises avant de disparaître à nouveau.

Puis ce fut de nouveau le silence avant une nouvelle tempête.


Revenir en haut Aller en bas
Moïra


Prêtresse d'Odinde
avatar

Messages : 758
Armure : Haillons

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 1° Demi Finale    Dim 5 Juin - 14:56

    Lancé de dés de dernière minute!

    Edit : Et pr00t!


Dernière édition par Aukoti le Dim 5 Juin - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 1° Demi Finale    Dim 5 Juin - 14:56

Le membre 'Aukoti' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Moïra


Prêtresse d'Odinde
avatar

Messages : 758
Armure : Haillons

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 1° Demi Finale    Dim 5 Juin - 20:11

    Beaucoup de choses auraient méritées d'être dites avant que cette lutte touche à son dénouement. Des questions... Des réponses... Des excuses... Mais le temps filait et aucun des deux protagoniste n'avait de prise sur lui. A présent que leur séparation approchait, plus aucun n'avait la force de prendre leurs responsabilités et regarder la vérité en face.
    L'un comme l'autre avait de tout manière fait son choix. Il n'était plus l'heure des regrets...

    Lentement, la main d'Aukoti monta jusqu'à son torse pour effleurer la poignée des couteaux qui s'y étaient fichés. Ils avaient surgis de nulle part, au moment même où il lançait Gungnir, pour frapper aux jointures de son armure, là où sa défense était la plus faible. A présent, le moindre de ses mouvement remuait les lames dans ses chairs et lui arrachait une grimace douloureuse. Mais plus qu'une souffrance physique, c'était une douleur d'une toute autre nature que ces armes lui infligeaient...
    Elles étaient lames de tristesse et de désespoir, les crocs d'un animal acculé et mortellement blessé... Dirigés contre lui, la source de tous les maux.
    Ce combat avait perdus de sa substance pour revêtir le lourd manteau de la tragédie.

    Depuis les décombres sous lesquels avait disparue Lydia, le sombre Cosmos de la Vampire se fit sentir, indiquant à la fois sa miraculeuse survie ainsi qu'une prochaine contre-offensive. Bien que trop affaiblie par les vagues d'assaut qu'elle avait subie pour s'extirper de sa prison de roche, la Spectre réunit assez de forces pour invoquer de nouveau les nuées de chauve-souris qui l'avaient déjà mis à mal un peu plus tôt. En un instant, de véritables essaims s'abattirent sur l'Ase pour une nouvelle fois le lacérer de toutes parts...
    Ou du moins essayer.
    Mystérieusement, à l'inverse de leur précédent assaut parfaitement coordonné et ciblé, les mammifères volants se mirent à se disperser juste avant d'atteindre leur cible. Elles se mirent à voler de manière affolée, en tous sens, se heurtant aux murs de la caverne et à leurs congénères. Demeuré parfaitement immobile, Aukoti ne fut touché que par quelques unes d'entre elles qui l'atteignirent miraculeusement, parvenant à le mordre à divers endroits sans qu'il esquisse la moindre esquive. Loin d'être alarmé, il semblait parfaitement serein, restant les yeux fermés droit au milieu de ce chaos.
    Alors que les chauves-souris se dispersèrent, les yeux dorés de l'Alpha se rouvrirent et sa voix puissante et assurée résonna dans l'Arène, donnant quelques explications à son adversaire.

      « Vos chauves-souris se dirigent grâce à leur sonar, et vous les guidez en émettant des ultrasons avec votre Cosmos... Cependant, si j'utilise le mien pour brouiller vos ondes et les leurs, elles en deviennent aveugles et complètement inoffensives. Elles ne vous seront plus d'aucun secours. »

    Avec force et détermination, les mains de l'Alpha se refermèrent sur les manches des poignards, les retirant un à un en faisant couler un peu plus de sang à chaque fois. Le Cosmos d'Aukoti augmenta petit à petit, à chaque fois qu'une des armes de jet heurtait le sol dans un tintement métallique et atteint son apogée lorsqu'il réprima une grimace de douleur en retirant la dernière d'entre elles de son épaule.
    Son Cosmos avait beau être démesuré, cette joute l'avait plus que jamais vidé de ses forces, en particulier de son sang. S'ils continuaient ainsi, ils finiraient sans doutes par s'entretuer...

    Il était temps d'en finir.

    Le cœur serré, Aukoti tendit son bras devant lui et matérialisa quatre de ses Star Swords dans les airs : Ruby, Sapphire, Emerald et Alexandrite. D'une mouvement parfaitement synchronisé, elle pointèrent vers le tas de débris sous lesquels la Vampire était ensevelie et fondirent sur leur cible d'un commun mouvement. Explosant à leur contact, les armes astrales éparpillèrent les roches et renvoyèrent le corps plus mort que vif de la jeune femme sur le sol brulant de l'arène.

    Cependant, et la Spectre ne tarderait pas à le remarquer, il y avait quelque chose de différent dans son environnement... Et il ne s'agissait pas d'un menu détail.
    Le monde autour d'elle avait perdu toute couleur et semblait figé dans le temps.
    La lave était devenue blanche et avait cessé de couler. La roche n'était plus que matière noire indéfinissable et même son corps n'était plus qu'une image monochrome, comme sur une vieille photographie. Les pas lourds du Godwarrior s'approchèrent d'elle alors qu'elle était incapable de bouger, et lorsqu'il entra dans son angle de vue ce ne fut que pour lui offre la vision d'horreur d'une sombre silhouette uniformément composée de chauves-souris. Les créatures qu'elle se plaisait temps à fréquenter s'envolèrent et formèrent une véritable nuée qui, comme dans sa propre attaque, vint la heurter, griffer, et mordre dans une tempête de cris et de coups. La Vampire fut repoussée de plus en plus loin, avec de plus en plus d'acharnement par les mammifères volants qui semblaient sortir sans fin de la silhouette de l'Alpha. Et fatalement, lorsqu'elle se retrouva dos au vide avec en contrebas le lac de lave en fusion...
    L'illusion cessa.

    Monochrome. Une technique véritablement cruelle qui plongeait l'adversaire dans une illusion temporelle soumise à la volonté d'Aukoti, où il pouvait faire endurer mille tourments à sa cible. La réalité suivait pendant ce temps là toujours son cours, de sorte que Lydia se retrouvait à présent acculée au bord du précipice... Vulnérable à son adversaire qui s'avançait d'un pas lourd et menaçant.
    L'Alpha avait décidé de mettre un terme à cette mascarade en utilisant tous les moyens à sa disposition, même si cela signifiait déployer une énergie qu'il aurait préféré conserver pour l'affrontement final avec Héphaïstos, le grand marionnettiste de ce numéro. Pour briser l'illusion dans laquelle était piégée cette Spectre et mettre un terme à ses tourments, ce sacrifice était nécessaire...
    Aussi douloureux soit-il.

      « Vous vous forcez à porter un douloureux fardeau... Même dans la mort, cette souffrance ne disparaitra pas. Je ne peux qu'espérer que vous trouviez la force de le porter... Dans une autre vie. »

    Six Star Swords jaillirent du néant pour venir empaler Lydia de part en part au niveau de ses mains et de ses jambes, ainsi que son ventre et son cœur. Loin de la faire tomber dans la lave cependant, les lames cosmiques la soutinrent haut au-dessus de magma en fusion, à la hauteur du promontoire où se tenait à présent l'Alpha.
    Un halo de lumière éclatante s'était formée autour des mains du Guerrier Divin alors que son Cosmos augmentant de manière semblait-il infinie, faisant trembler les fondations de l'Etna de sa présence. Aukoti croisa ses avant-bras devant lui, réunissant ses forces jusqu'à atteindre un seuil critique et, juste avant de relâcher son ire, parla avec un calme étonnant, les yeux plongés dans ceux de Lydia.

      « Je vais mettre fin... A votre mauvais rêve. »

    « Alephist's Sentence ! »

    Décroisant vivement les bras, un grondement terrible se fit entendre à la surface. Dans le cratère au-dessus de Lydia, une lumière aveuglante apparue en hauteur, illuminant tout sur son passage. Tel un châtiment divin, un immense pilier de lumière s'était abattu du ciel sur la terre, s'engouffrant dans le cratère du volcan pour tomber droit sur la Spectre qui se fit engloutir par cette retombée d'énergie pure à la force destructrice incommensurable.

    Une lumière née de sa détermination, à l'intensité telle qu'elle pouvait bannir tout ombre du corps et de l'âme de ceux qu'elle brisait en morceaux.
    C'était sa dernière carte. Celle après laquelle n'existait que le chaos...

    Une marque apparue sur le plastron de la GodRobe d'Alpha, luisant faiblement du Cosmos qu'il avait prélevé à la Spectre lors de l'attaque. L'effleurant du bout des doigts, il pu sentir toute la détresse et la rancœur dont ce fragment de la Vampire était porteuse... Toutes deux s'ajouteraient au fardeau qu'Aukoti devait porter jusqu'au terme de son parcours. Il continueraient à avancer en endossant la responsabilité de cette vie détruite, et si d'aventure ils venaient à se recroiser... Il saurait se souvenir de ce nom. Lydia.
    Se détournant alors que la lumière de la Sentence d'Alephist s'effaçait, l'Alpha solitaire s'engagea sur la voix qui le mènerait au lieu de la confrontation finale...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 1° Demi Finale    Mar 7 Juin - 0:24

Bien qu'affaiblie et meurtrie au plus profond d'elle-même, Lydia n'avait pas encore suffisament perdu le contact avec la réalité pour ignorer les mots qu'avait laissé s'échapper son ennemi.

Les égarer ? Il les as égarées...

Une immense déception l'avait alors envahie. Elle avait mis toute ses forces dans cette attaque. Tout ce qu'il lui restait et cela avait échoué. Malgré tous ses efforts, bien peu de ses compagnes avaient atteint la chair du dragon d'Alpha. Cela allait sans doute sonner le glas pour la jeune femme prisonnière de son amas de roches. Déjà, la nouvelle attaque se profilait. Elle la sentait, elle ne s'était pas trompée. Cet homme ne lui laisserait jamais aucune chance et la massacrerait sans l'ombre d'une hésitation.

Un flot de sang coulait le long de ses lèvres ouvertes. Elle n'avait plus grand chose à voir avec ce qu'elle était vraiment. Même privée de son surplis, presque dénudée face au Taureau, elle ne s'était pas sentie aussi humiliée et rabaissée à l'état de loque. Une telle humiliation...

Le précieux liquide continuait de la quitter. A chaque minute qui passait, elle se vidait inexorablement. Elle qui était une Vampire avait toutes les chances de mourir exsangue. L'attente se faisait longue alors que cela n'était jamais que quelques dixièmes de secondes. Le temps s'étirait encore et encore...

Si long et si court, elle se tenait sur ses gardes malgré son désavantage. Elle se refuserait toujours à n'être qu'une simple brebis prête à être sacrifiée. Non, elle n'était pas une agnelle malgré sa pureté mais un spectre aussi mortel que ses semblables. Sa fierté de combattante des Enfers n'avait été que trop bafouée depuis le début et maintenant la révolte grondait. Tel l'animal acculé n'ayant plus rien à perdre, elle ferait tout pour mettre son tortionnaire en échec encore et encore jusqu'à ce qu'elle se libère de ce piège.

Pourquoi... Pourquoi... ? Lydia n'avait cessé de se poser cette question tout comme elle refusait de se résigner à mourir sans avoir tout tenté. Pour le seul plaisir du dieu forgeron, elle avait commis l'un des pires sacrilèges en portant la main sur le juge du Griffon avant de tuer. Le juge ? Etait-ce le sang de Rochel qui la maintenait, celui de Caedus, d'Aldébaran ? Ce fluide vital qu'elle avait pris à ces trois précédents adversaires ?

En tout cas, cela ne pouvait être celui du guerrier d'Alpha. Non, cela était impossible. Mais plus les choses avançaient, plus la spectre sentait la révolte tout comme la fureur gronder. Se faire ainsi laminer réveillait la Bête en elle, la poussant dans ses ultimes retranchements alors qu'elle luttait encore pour conserver un minimum de lucidité. Sa souffrance risquait à présent de la faire remonter au point de la submerger.

Non, je n'ai pas à endurer cela pour une autre divinité. Je n'appartiens qu'à ma reine et au sombre monarque. Les spectres ne sont pas des pions que l'on manoeuvre à sa guise.

Si elle avait eu la force d'articuler, sa voix aurait trahi le changement qui s'opérait en elle. Une nouvelle fois, la pâle vampire risquait de basculer dans un état second d'où bien peu d'êtres pourraient ensuite la tirer.

Le bruit d'une détonation suivi de celui des quatre lames qui en plus des roches se heurtèrent au reste du surplis. Puis ce fut le soleil qui la brûla cruellement avant qu'elle n'y voit de nouveau clairement, enfin ce fut ce qu'elle crut.

Où est-il ?

Au prix d'un effort qui lui arracha des gémissements, elle réussit à rouler sur le côté. Son regard encore trouble localisa enfin une silhouette mais quelque chose clochait...

Ses sens lui montraient une image en noir et blanc qui n'avait plus rien de commun avec tout ce qu'elle avait pu voir juste avant d'être littéralement enterrée sous un linceul de pierres et ce fut l'assaut.

Qu'est-ce...!?

Elle n'eut guère le temps de se protéger. Des nuées de chauves-souris lui avaient fondu dessus pour la meurtrir et la mettre en pièce. Un piège d'une rare cruauté connaissant le lien existant entre Lydia et ses compagnes. Ce que ça lui faisait du mal de subir cela. Si mal. C'étaient elles qui l'avaient toujours aidée dans les pires instants, elles qui l'avaient inspirée pour trouver le courage de frapper Rochel malgré sa répugnance à porter la main sur un supérieur. Subir leurs assauts étaient vraiment le pire qu'il pouvait trouver. Et cela, jamais la Vampire ne le pardonnerait, Jamais...

Les pensées se bousculaient dans sa tête alors qu'elle tentait de se libérer. Vous n'êtes pas mes compagnes. Non, aucune d'entre vous n'a de point commun avec elles. Il y a bien un moyen de vérifier.

La vampire émit juste un brouillard plus dense qui rapidement se répandit sur l'ensemble des animaux avant de lancer ses lames droit vers la source, enfin, ce qu'elle ressentait comme une source.

Oui, vous n'êtes pas mes compagnes. Ce n'est qu'une illusion...

Des larmes de sang s'écoulaient maintenant le long de ses joues blêmes avant de finir par glisser sur son cou et atteindre certaines de ses longues mèches devenues blanches. Lydia ne pardonnerait sans doute jamais ce qu'elle considérait comme un sacrilège à son égard. Elle les abreuvait de son propre sang et cela personne ne pourrait l'imiter. Avoir du sang de vampire dans les veines et en particulier celui de la spectre du Vampire était si unique que rien ne pouvait la tromper. La colère grondait de plus en plus en elle tout comme la souffrance qui la ramena à la réalité. Une ire salvatrice qui lui permit de bloquer une lame, une seule sur les six, elle qui piquait droit sur son coeur. Malheureusement, les autres la transpercèrent avant de la suspendre au-dessus de la lave. La chaleur du volcan et la lumière impitoyable du soleil, quoi de pire pour elle. Sinon l'Ase qui lui faisait toujours face. Cet homme n'avait pas hésité à la frapper de la pire manière auquel un autre visage se superposa.

Héphaistos. Jamais je n'aurais cru haïr un autre dieu que la déesse Athéna. Je ne suis pas un simple pantin qu'on manipule... Non, pas un simple jouet pour votre propre plaisir...

« Je vais mettre fin... A votre mauvais rêve. » Entendit-elle alors.

- Mon rêve !!! C'est vous et vous seul qui êtes à l'origine de ce cauchemar, divin boîteux ! Finissez-en si tel est votre désir ! N'en avez-vous donc pas eu assez ?

En réponse, une douleur indicible la vrilla aussitôt. Lydia n'avait même plus la force de crier. Une lumière plus que brillante l'innondait, la brûlait mais il y avait aussi autre chose qui fit bondir la Bête assoiffée en elle, l'amenant à la surface : une tentative de puiser dans sa vie.

- Non !!! Hors de question !

Mémoires de sang, donne-moi la force de repousser cet assaut ! Je refuse, je ne suis pas un jouet. Jamais plus, je ne serai la proie de qui que ce soit !


Le visage de son ancien tuteur, " son maître ", cette brute qui s'était introduite dans sa vie, en faisant un véritable calvaire avant qu'elle ne le tue s'imposa à son tour. Tout se bousculait dans la tête de la Vampire. Ceux qui lui faisaient ou lui avaient fait du mal se confondaient. Son maître, le guerrier divin d'Alpha et enfin Héphaïstos...

Un éclair de lucidité alors qu'elle était toujours suspendue au-dessus de la lave et l'odeur du sang l'aimanta droit vers l'origine de toutes ses souffrances. Cela serait son ultime coup mais elle aurait au moins cette satisfaction. Le sang. Ce sang aussi était unique.

Mes chauves-souris ne sont pas que ma seule force. N'oublie jamais cela, je suis et reste la Vampire couronnée.

Que le Baiser du vampire ne te le fasse plus oublier...


Elle ne pouvait que se fier aux flux de sang ainsi qu'à la douleur irridiant depuis ses bras et ses jambes. Puis, soudain, les lames perdirent de leur efficacité et elle se sentit tomber droit vers la lave. Mais jusqu'au bout, elle lutterait et d'un puissant embrasement de cosmos, elle dévia légèrement la trajectoire de sa chute. Si peu mais tellement. De quoi lui sauver la vie ou plus exactement lui accorder un sursis, un ultime sursis.

L'une des chauves-souris était revenue comme jaillissant de nulle part. Lydia la reconnut aussitôt, c'était sa première compagne. Le magnifique chiroptère se blottit alors tout contre elle, étalant en une dérisoire protection son aile sur la poitrine transpercée de Lydia. L'appel de détresse de la Vampire l'avait poussée à la rejoindre même si cela était désormais inutile, elles resteraient ensemble.

Le regard de Lydia plongea alors dans celui du guerrier divin, le confondait-elle encore avec Héphaïstos ? Seuls ses mots apportèrent enfin la réponse.

Si tu veux me tuer, guerrier divin... Fais-le mais proprement...

Revenir en haut Aller en bas
Moïra


Prêtresse d'Odinde
avatar

Messages : 758
Armure : Haillons

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 1° Demi Finale    Mar 7 Juin - 15:36

    Eeeeet le verdict...
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 1° Demi Finale    Mar 7 Juin - 15:36

Le membre 'Aukoti' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Moïra


Prêtresse d'Odinde
avatar

Messages : 758
Armure : Haillons

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 1° Demi Finale    Mar 7 Juin - 23:50