RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [4°Tournoi] 2° Demi Finale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyro


Ombre du Requin
avatar

Messages : 3187

Feuille de Personnage :
HP:
100/150  (100/150)
CS:
134/190  (134/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Lun 23 Mai - 13:15

Vous qui avez su allier puissance et maîtrise, vous êtes fait remarquer par le Dieu des Forges. Pourtant cela n'est pas encore suffisant pour faire de vous le combattant le plus puissant de la surface de la Terre. Il n'y aura qu'un seul élu et seul le meilleur aura les faveurs et les trésors réservés aux Dieux.

Corell vs Chronos
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Lun 23 Mai - 13:22

Homme d’Honneur: Le chevalier du Lion a un égo de taille, et est un homme d’honneur. Il ne frappera jamais un ennemi le premier, quel qu’il soit. Ainsi, le Chevalier du Lion ne veut jamais commencer un combat. (handicap Lâche adapté)

Chronos, je te laisse commencer (A moins que tu aies le mêmes handicap, auquel cas nous lancerons les dés) Wink

Bonne chance à toi!!!! On va voir qui des Gémeaux et du Lion va être le plus fort... Une belle affiche que voilà!! Je vais pouvoir me mesurer à l'un des plus puissants Chevaliers de Saint Seiya!!

Souvent quand je demande aux femmes quel Chevalier d'Or est le plus mignon, elles hésitent entre Saga et Aiolia... Et prennent souvent Saga. L'heure de la vengeance a sonné Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Mar 24 Mai - 17:36

[hrp: Dans ce cas, je commences mon post^^]

Je n'ai pas tellement compris qui était cette personne lors de mon combat face à Triton, mais, j'ai l'impression que c'est sans doute grâce à son intervention que je peux me présenter encore. J'étais fatigué, n'ayant quasiment plus de force, et surtout, n'ayant sans doute plus de chance face à une Divinité. Pourtant, j'ai triomphé?

*L'heure n'est pas au questionnement Chronos*


Il a raison, je suis resté pas mal de minutes inconscient, et à mon réveille on m'annonce ma victoire, cela surprend un peu sur le coup. Mais, quand j'ai appris le futur nom de mon adversaire, mon enthousiasme s'est très vite évaporé.

*Corell, chevalier d'or du Lion. Sans doute le plus fort parmi nous... j'ai la chance et l'honneur de l'affronter. Cela va être un magnifique combat!*


Je ne suis pas tellement du genre à combattre pour le plaisir. Par contre, dans ce genre de cas où l'adversaire est plus ou moins une légende, là c'est différent!

Comme dans tous les autres combats, tous les deux, Corell et moi, sommes entrés dans une des arènes en feu. Je veux bien combattre dans ce genre d'endroit, mais, le décor ne change jamais, c'est lassant au bout d'un moment. Je penses que je vais certainement y remédier.

Entrant dans l'arène et me tournant du côté de Corell, je lui fais un geste de la tête avant de prendre la parole.

Avant tout, je voulais te féliciter, tu ne manque pas à ta réputation. Je suis vraiment ravis de pouvoir t'affronter Corell. Que le meilleur de nous deux gagne, bonne chance.


Une cloche venait de retentir, symbolisant le début du combat. Je suis navré pour ce qui s'attendait à voir le combat, mais, n'appréciant guère les lieux, je vais certainement planter mon propre décor. En me concentrant psychiquement, j'ai pu nous transporter dans une tout autre dimension où le temps n'a pour maître que moi. Nous voilà à présent, dans ma fameuse chambre.

Welcome to The Room of Time! J'espère que la nouvelle décoration te plais? Je pensais que se serait sans doute plus préférable de combattre ici.


Le voyant rester sur place sans rien faire je me suis décider d'attaquer le premier. C'est tout de même étrange qu'il n'ait pas attaqué. Enfin, peu importe. Je me suis retrouvé devant lui en moins de quelques secondes, même pour lui, je penses qu'il n'a pas dû me voir venir. J'ai donc profité de l'effet de surprise pour lui décocher un coup de poing sur l'estomac, continuant la salve de coup en monta de plus en plus vers le visage et terminant avec un saut périlleux arrière.

*Est-ce terminé?*


Non! Pas encore Elias! Le plus gros reste à venir, j'avais juste besoin d'un peu d'espace entre nous deux pour pouvoir lancer mon attaque sans risque. Je me suis mis à intensifier mon cosmos, l'élevant à un niveau assez léger afin de préparer mon assaut. Un univers remplit d'étoile commença à se former autour de nous, un spectacle à la fois féerique et aussi stupéfiante.

Prend ça! Fallen Stars!



Une pluie d'étoiles s'abattirent sur le chevalier du Lion qui devait certainement lui aussi récupérer de son combat précédent. Sa défense se verra affaiblit pour un moment. Cependant, il n'y a rien de grave sur le coup, du moins, si il ne se prend pas l'attaque de plein fouet.

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Mer 25 Mai - 19:15



Le Lion marchait, soucieux et silencieux. Il suivait trainées de cosmos du Dieu Hephaistos qui traversaient le théâtre à présent désolé d’un mont Etna fort éprouvé par les combats, dont le sol avait été passablement détruit par les cosmos s’entrechoquant. Ce n’était plus une montagne, mais une vision de désolation, où le noir basalte régnait seul entre les flammes sortant tout droit du centre de la terre. Corell savait que le cosmos du Dieu des Forges lui indiquait le chemin de la prochaine arène… Mais il n’y faisait pas plus attention que cela. Son esprit était partagé entre le remords et la colère. Il ne pouvait oublier la vision qu’il avait eue de Samiel avant de partir. Le cosmos du courageux Guerrier Divin n’avait pas pu contenir une technique de la puissance du Lightning Photon. Le jeune homme était-il mort, ou seulement inconscient ?

A quoi t’attendais-tu en lançant cette attaque ? Qu’il recule subitement face au danger ? Ce n’est pas dans sa nature. Il a choisi de faire face, et il a perdu. Personne ne peut résister face à cette technique…

Ce qui était faux. Le Griffon avait réussit. Et c’est pour cette raison que Corell ne baissait pas les bras, pour devenir plus fort, accomplir sa vengeance. Son âme n’aurait de repos que lorsque ses crocs briseraient le Juge une bonne fois pour toutes. Pour Athéna… Et pour lui-même.

Sentant un nouveau cosmos, le Saint releva les yeux et aperçut le Chevalier d’Or des Gémeaux qui l’attendait. Le cosmos du Dieu s’arrêtait là… Cela ne signifiait qu’une chose : Corell avait devant lui son nouvel adversaire. Il avait vaincu Shion du Bélier… Et voilà qu’à présent il devrait vaincre Chronos des Gémeaux. L’enjeu était de taille. Le Chevalier était un mystère… Hormis que son pouvoir était immense. Là où le Chevalier du Lion maniait la Foudre et savait utiliser la vitesse de la lumière à la perfection, le Chevalier des Gémeaux lui maniait les illusions, le temps, et les dimensions… Ajouté à cela une maîtrise parfaite de son énergie interne, cela en faisait de lui le Chevalier d’Or le plus puissant… De l’avis de Corell.

Mais le Lion n’était pas homme à reculer. Mieux que cela, affronter un tel homme, si proche des Dieux, était une véritable aubaine. Ses doutes disparurent immédiatement, ne laissant place qu’à une profonde excitation. Son cosmos s’éveilla, passif, mais grondant de plaisir face au spectacle qui allait se dérouler. Et alors qu’il allait répondre à Chronos, ce dernier ne lui en laissa pas le temps. Le monde s’effondra sans bruit autour du Lion d’Or, alors que l’Etna disparaissait au profit d’une salle gigantesque remplie de couloirs et d’étagères de manuscrits. Illusion ? Autre dimension ? Corell était incapable de le dire, tant il était inexpérimenté dans ses domaines.

Le Chevalier d’Or ferma les yeux et approcha ses mains l’une contre l’autre, les laissant à quelques centimètres de distance. Une boule de lumière dorée apparut entre ses paumes, grossissant à vue d’œil, crépitant d’éclairs.

« Chronos des Gémeaux, tu as d’ores et déjà mon respect, et mon admiration. Ta réputation elle aussi te précède, elle vante tes dons extraordinaires, dont que je ne peux que rêver d’obtenir un jour. Moi qui ne vis que pour combattre, sache que je ne pouvais espérer meilleure affiche. Pourtant, il semble que tu n’aies pas compris quelque chose.

A partir du moment où je suis entré dans cette arène, je suis devenu ton ennemi. Ce tournoi est mien, Chevalier. Et même l’un des plus puissants Chevalier d’Or ne m’arrêtera pas. »


Chronos n’eut pas le temps de répondre. L’instant n’était plus aux frivolités. Alors que le Chevalier des Gémeaux se ruait sur le Lion, le cosmos contenu entre ses mains explosa, générant une formidable onde de choc dorée qui balaya tout sur son passage, faisant trembler les fondations de la sale. Chronos fut immédiatement repoussé, disparaissant dans la puissante lueur dorée. Murs, étagères et livres furent proprement annihilés, réduits en poussière par cette puissance brute, indomptable, qui frappa sur des dizaines de mètres autour du Cinquième Membre d’Or. Le cataclysme ne dura qu’une seconde, laissant bien rapidement à Corell le loisir d’observer l’étendue des dégâts… Et de constater qu’il n’était pas revenu sur le Mont Etna. Il reporta son regard sur Chronos, qui n’avait pas failli.

Ainsi mes doutes étaient fondés. Si c’était une illusion, mon cosmos l’aurait d’ores et déjà détruite. Je me trouve bel et bien dans une dimension parallèle… Donc la seule manière de me sortir de là, c’est de l’éliminer, lui.


Une lueur apparut dans les cieux, attirant l’attention du Chevalier. Corell eut tout juste le temps de reculer d’un saut périlleux arrière alors que des comètes d’énergie pure pleuvaient sur lui, détruisant le sol à l’endroit où le Lion se tenait une seconde auparavant. La douleur qu’il ressentit lui indiqua qu’il n’avait pas complètement évité l’attaque. Il l’absorba, se concentrant sur sa riposte. Il était temps de montrer à son adversaire de quel bois il se chauffait. Le cosmos furieux du Saint se déversa sur les lieux. La Chambre du Temps fut alors immédiatement baignée par la Foudre, centaines d’éclairs dorés qui crépitaient un peu partout autour des deux hommes, allant du léger éclair disparaissant immédiatement dans l’air au plus imposants frappant le sol de leurs kilojoules d’énergies. L’épicentre du phénomène était le Lion. Quantité d’éclairs partaient de ses poings et de ses jambes, s’en allant lécher le sol autour de lui, créant de profondes crevasses.

« La fête est finie, Chevalier. Mes Crocs te terrasseront. »

LIGHTNING FANG


Sans aucun signe avant-coureur, le sol explosa autour du Chevalier des Gémeaux. Des dizaines de colonnes d’énergie sortirent du centre de la terre sur plusieurs mètres de rayon autour de Chronos, toutes dirigées sur le pauvre Chevalier. Leur point de sortie et leur angle d’attaque étaient totalement imprévisibles. Elles frappèrent le Saint de tous côtés, l’emportant petit à petit vers les cieux telle une poupée de chiffon, leur énergie incapable de passer au travers de l’Armure d’Or des Gémeaux, mais leur impact suffisamment puissant pour briser les os du jeune homme. Chaque colonne d’énergie crépitait d’éclairs, déversant l’électricité dans le corps de leur victime.

Lorsque tout fut terminé, Chronos commença à retomber à terre. D’un bout, le fauve était sur lui. La main dorée du Saint se posa sur le ventre de Gemini… Et immédiatement, les éclairs crépitant sur le corps de Corell eurent libre champ pour se déverser dans le corps de son adversaire, brûlant ses entrailles. Le Lion généra alors une onde de choc au creux de sa paume, catapultant Chronos en arrière et l’envoyant rejoindre les restes de ses ouvrages.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Jeu 26 Mai - 17:38

Impressionnant! Je suis forcé de l'admettre, les rumeurs à son égard sont bien valide, j'ignorais qu'une onde de choc pouvait avoir un tel effet. Non seulement, mes attaques n'avaient pas portées leurs fruits, mais, en plus de cela, je me suis pris cette attaque de plein fouet. Pour ce qui est des dégâts occasionnés à la salle du temps, celle-ci ne tarderont pas à disparaître dans le néant, comme si elles n'avaient guère eut lieu. Pourtant, une chose en moi me dit que l'onde de choc qu'il venait de produire n'était pas seulement pour contrer mon attaque et me renvoyer à l'arrière. Maintenant que j'y penses, il a dit avoir entendu parlé de mes dons, peut être pensait-il que ma chambre n'était rien de plus qu'une illusion? Il y a bien des chances.

*Chronos, faites attention au sol, le chevalier du Lion ne va pas tarder à attaquer.*

*Le sol dis-tu?*


Corell passait à présent à l'assaut, la salle commençait à être chargée par plusieurs éclairs. Par contre, je ne voyais pas pourquoi je devais me méfier du sol? Ce n'est que lorsque mon adversaire frappa de son poing le sol que je venais de comprendre où voulait en venir Elias. Par réflexe, je me suis jetais sur un étagère non loin, j'ai pu éviter le plus gros de l'attaque, mais, je n'avais pas prévu le fait que les attaques continueraient après cela, en plus, leur trajectoires ne semblaient guère définit.

Je me pensais en sécurité perché en hauteur sur l'étagère, seulement là, un de ses jets de lumière traversa l'étagère de haut en bas, la réduisant en poussière et m'envoyant valser dans les airs, suivit de plusieurs autres qui m'envoyaient toujours de plus en plus haut.

*Bon sang! Je n'ai rien vu venir. Ses attaques sont vraiment d'une rapidité incroyable. *


Arrivant à une certainement hauteur, les éclairs commençait à disparaître, à présent, il ne me restait plus qu'une chose: éviter de finir aplatit au sol! J'ai pu me remettre en ordre, comme ça, même si je fais un atterrissage douloureux, elle serra moindre ainsi que sur la tête. Or, en m'approchant de la terre ferme, le lion se tenait près de l'endroit où j'allais m'écraser le poing serré prêt à
m'envoyer sur le décor.

C'est pas bon tout ça...

Et en effet, c'était ce que j'avais prévu, Corell me frappa en plein sur l'estomac et m'expulsa sur mes livres. Avec une telle puissance, je venais de traverser au moins deux ou trois piliers d'ouvrages. J'étais allongé au sol, tenant mon estomac,pensant que cela pouvait peut être diminuer la douleur, avec un petit filet de sang qui coulait de ma bouche. En me relevant, je repensais à ce que l'on disait sur le chevalier du lion. Et à mon avis, ces ouïe-dire s'avèrent toutes juste.

Je me relevé et me suis mis à rire en me rendant compte que Corell est bel et bien un véritable génie. C'est bien rare ce genre de personne de nos jours. Je suis vraiment ravis de pouvoir l'affronter, un combat de cette ampleur devrait être réservé pour une finale, mais, malheureusement, Héphaïstos n'en a pas décidé ainsi. Bien, comme il s'y met à fond. Je vais sans doute m'y mettre aussi. Et donc, pour cela, je dois puiser sur ma puissance cachée.

Dark!



Mon cosmos grandissait de plus en plus, atteignant une puissance presque effrayante. Mon corps mutait petit à petit, mes cheveux, mes yeux prenaient une teinte noir, mes canines s'allongèrent brusquement et mes muscles prenaient un peu plus d'ampleur. Voilà! Je suis prêt à montrer l'étendu de ma force!

En moins de quelques secondes, après quelques pas agiles d'étagères en étagères, qui avaient eu le temps de se reconstruit grâce au pouvoir de la chambre, je me tiens derrière le chevalier d'or, le regardant avec un léger sourire avant de lui décocher un coups de poings qui, tout comme le sien, l'envoya dans le décor.

Il devait certainement être surpris, à moins qu'il ait utilisé une capacité pour réduire les dommages, il risque d'en ressortir avec une côte brisée. Par contre, le meilleur était à venir pour ce cher chevalier du Lion. Je me suis mis à accroître mon cosmos et une fois celui-ci ayant atteint une puissance suffisante, j'ai pu user de mes pouvoir pour nous plonger, Corell et moi, dans les
souvenirs de celui-ci.

Tu as bien raison. La fête est terminé! Prépare toi à ce qui t'attend! Cycle Of The Life!



J'ignore si cette attaque aura de l'effet sur la force psychique de Corell. Mais, elle pourrait sans doute l'effleurait un minimum mentalement, ce n'est pas tout les jours que l'on peut voir son passé, son présent, et son futur surgir d'un coup.



Edit de Corell: Chro, j'ai utilisé mon LM pour recharger mon cosmos, tu n'as donc pas -5HP
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Sam 28 Mai - 2:39

Lorsque les cheveux de Chronos passèrent du blanc éclatant au noir le plus sombre, et que parallèlement son cosmos de mua, prenant une teinte malsaine et agressive, le Lion sut que cela ne valait rien de bon. Ainsi, le Saint ne quitta pas des yeux son adversaire, observant ses mouvements dans les moindres détails, notant que son adversaire semblait subitement plus rapide, plus sûr de lui. Ses mouvements avaient atteint une fluidité étonnante, pour une efficacité maximale.

Ainsi les rumeurs sont vraies... Cet homme est comme moi: fidèle à son Signe. Mais d'une manière bien différente. Serait-ce là la face cachée des Gémeaux?

Mais le mystérieux Troisième Gold Saint avait beau être rapide, le Lion l'était lui aussi. et sa relative jeunesse n'empêchait en rien son incontestable maitrise du Cosmos dans sa forme la plus pure. Ainsi, lorsque Chronos frappa, Corell de contenta de tendre le doigt. Le Poing des Gémeaux s'arrêta net, incapable de faire un centimètre de plus. Le Lion avait stoppé l'attaque d'un seul doigt! Le bout de celui-ci était légèrement illuminé, témoignant de l'effroyable concentration d'énergie qu'il renfermait. Le cosmos de Corell et le poing de Chronos se repoussaient mutuellement, telles deux forces égales s'annulant. Le Lion se permit un fin sourire carnassier.

"Hummm... Je m'attendais à mieux, Chevalier..."

Une repartie aussi facile que cinglante, qui n'avait qu'un objectif: énerver l'adversaire. Ce dernier choisit justement cet instant pour lancer une nouvelle technique de combat secrète. Corell fut un pas en arrière lorsqu'il sentit soudain une pression sur son cerveau, créé par le cosmos de son ennemi. Ses yeux s'agrandirent de stupeur... Puis se fermèrent l'instant d'après. Les images de souvenirs du Saint commencèrent à se former autour de lui, puis s'effondrèrent aussitôt, comme si la technique s'était terminée avant même de commencer. Corell fit un soupir, puis ouvrit les yeux, plongeant des prunelles vertes dans ceux de Chronos. Des gerbes d'éclairs quittèrent alors ses doigts pour aller se figer dans le corps de Gemini, calcinant sa chair.

"Une technique intéressante... Mais inefficace contre moi. Mes éclairs me permettent de contrôler efficacement les influx nerveux dans mon cerveau. L'électricité qu'ils génèrent est comme un bouclier protecteur pour mes neurones, ce qui me protège des attaques psychiques comme celle-ci. Dommage."

Alors que Chronos souffrait des éclairs du Lion traversant son corps, le Saint passa sous sa garde. Il posa alors une main contre son ventre et l'autre contre sa colonne vertébrale. Il déclencha alors une boule d'énergie dans chacune de ses paumes, d'une puissance équivalente. Chronos, prit entre les deux forces, ne bougea pas. Mais son ventre, pris dans un étau d'énergie brute, fut broyé. Le cosmos du Lion le traversa de part en part, causant d'importants dommages corporels à son ennemi.

Lorsque Corell décida que la morsure du Lion était suffisante, il retira la main posée sur le dos de son adversaire. L'une des deux forces disparaissant tout a coup, Gemini fut catapulté en arrière par la technique.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Dim 29 Mai - 15:09

Bon sang! Il a su concentrer une puissance équivalente à mon poing dans un seul doigt? C'est pas si mal pour un petit jeune, je dois donc réfléchir un peu plus sur un autre moyen d'en venir à bout. Si la puissance brute ne fonctionne pas, je vais sans doute devoir être plus malin. Mais, cela risque d'être bien difficile, surtout que je l'impression qu'il joue avec moi.

Enfin, peu importe, même si mon attaque physique n'a pas eu d'effet sur lui, mon attaque cosmique a certainement dû avoir de l'effet.

*J'en ai pas l'impression...*

Oh!? Corell arrive aussi à éviter les attaques psychique? Et bien, plus je le combat, plus je le trouves doué ce garçon. Finalement, la relève n'est pas si mauvaise. Ce jeune lion est comme ses prédécesseurs, un génie du combat, contrairement à moi. Par contre, il ne se contenta pas seulement de contrer, il profita de l'effet de surprise pour me lancer des gerbes d'éclairs que je pris de plein fouet. Certes, elles n'étaient pas d'une grande puissance, mais, c'est tout de même douloureux de s'électrocuter.

Corell prit parole et m'expliqua en quelque sorte le phénomène qu'il venait de produire. Ainsi donc, grâce à sa maîtrise de la foudre, il peut contrôler ses influx nerveux et donc, empêcher son cerveau d'être victime d'attaque psychique venant de son adversaire.

Je fis un léger sourire en l'entendant parler de sa capacité, c'est une erreur assez grave de révéler ses pouvoirs à son adversaire, cela pourrait lui coûter cher sur un champ de bataille, comment a t-il pu faire une faute aussi grossière?

*Attention Chronos!*

Le chevalier du Lion venait de passer sous ma garde, sans que je n'ai pu remarquer ses déplacements, une telle vitesse est vraiment surhumaine. Je penses que même moi, je ne peux pas en faire autant. Il profita du fait que je sois sans défense et blessé par ses éclairs pour placer une de ses mains sur mon ventre, et l'autre sur mon dos le long de la colonne vertébrale. Je n'avais pas compris le but de cette action, jusqu'à ce que je subisse des douleurs internes entre ses deux paumes.

Arghhh! Tu vas voir!

Au moment où je m'apprêtais à lui décocher un coup, il relâcha sa main posé dans mon dos, ce qui a eut pour effet de me catapulter dans le décor encore une fois. Je me suis retrouvé sous une montagne de livre, le sang coulant à flot de ma bouche et me tordant de douleur. Grâce au pouvoir de la chambre, les livres commencèrent à se retirer petit à petit, se rangeant à leur place d'origine et me laissant apparaître allonger au sol.

*Je n'ai pas le choix, je vais utiliser la technique des Gémeaux, en espérant qu'elle fasse effet sur lui.*

Je me relève et fixe Corell qui se tenait non loin de là. Le sourire aux lèvres et les yeux fixaient sur les siennes, je prends parole...

Bravo mon cher. Ta force et ta maîtrise du cosmos sont épatantes, je dois bien l'admettre. Pour te féliciter je vais te montrer la puissance des Gémeaux. Es-tu prêt!?

Les yeux fermés, les bras levés en avant, je me suis mis à accroître mon cosmos, l'augmentant à une telle puissance, que le sol se mit à trembler et à se relever. La galaxie commença a nous entouré tout les deux, plusieurs planètes surgirent de mes mains et se lancèrent sur mon adversaire. J'ai ainsi profité du fait que Corell soit occupé par ces planètes pour lancer des boules de cosmos qui prirent la forme de plusieurs dizaines d'étoiles.

Fait donc face à ceci! Galaxian Explosion!


Les planètes explosèrent une par une. On dit que la Galaxian Explosion pourrait détruire une galaxie, dans ce cas voyons si elle est déjà capable de vaincre un chevalier d'or? Les explosions cessèrent, laissant apparaître plusieurs nuages de poussières qui nous empêchaient de nous voir l'un l'autre.

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Lun 30 Mai - 21:13



Lorsque Chronos croisa les mains tout en déployant son cosmos à un tout autre niveau que ce qu’il avait laissé voir jusqu’à maintenant, Corell commença à ressentir des frissons d’excitation… Sa joie se confirma lorsque l’univers parallèle créé par le Chevalier d’Or laissa place à l’infinie splendeur de l’espace. Mais la vision était bien différente de celle qu’invoquait le Lion. Car bien que les deux hommes soient illuminés par les étoiles et les galaxies, ils ne se trouvaient pas dans l’espace intersidéral… Ils étaient entourés de dizaines de planètes telluriques. Les corps célestes étaient de toute beauté, certains regorgeant de lave en fusion, d’autres reflétant le bleu de leurs océans, et certains recouverts d’épaisses couches nuageuses prenant des couleurs plus inattendues les unes que les autres : du vert, du beige, du violet. Le spectacle était saisissant de beauté… Et son reflet devenait cristallin dans les yeux du Lion, tellement le Chevalier était heureux de ce qui se passait autour de lui.

« C’est ça, Chevalier !!! Montre-moi la toute puissance des Gémeaux !!! Offre-moi cet honneur !!! »

Pour un homme tel que Corell, cet instant était unique. Il avait réussi son objectif : pousser Chronos dans ses retranchements, le forcer à déployer son vrai cosmos. Il avait devant lui les prémices de l’Explosion Galactique, l’arcane la plus terrible du Chevalier d’Or des Gémeaux, celle qui faisait de lui l’un des plus puissants Chevaliers d’Athéna... Et l’un des plus connus. Cette attaque était réputée comme imparable tellement sa puissance était démesurée. Nul ne pouvait y survivre… Mêmes les Dieux ne pouvaient y résister. Elle faisait de Chronos ce qu’il était : un homme à craindre et à respecter, car son courroux pouvait détruire des galaxies entières.

C’était le challenge du Lion.

Le cosmos de Corell s’éveilla lui aussi, déversant sa sauvage énergie sur le champ de bataille. Un vent terrible se leva, faisant claquer les capes des deux hommes, soulevant leur chevelure. Les éclairs du Chevalier d’Or frappèrent, sa foudre se déversant un peu partout entre les astres avec de violents bruits de tonnerre. Les yeux du Lion prirent une teinte dorée lumineuse, à mesure que l’homme concentrait son cosmos à un niveau extrême. Une concentration telle qu’il parvenait à peine à la maîtriser. Cela requérait toute son attention. Il fut ainsi incapable de parer ou d’éviter le préambule de Chronos. Les planètes de cosmos qui sortirent de ses mains vinrent frapper le Lion. Mais Corell accepta cette douleur, plutôt que de perdre sa concentration. Son corps ploya sous les impacts… Mais le Saint ne fit même pas un pas en arrière. Il était soutenu par sa propre énergie.

« Allez, Viens Chevalier !! Je t’attends !! C’est le moment de vérité !!! »

Chronos exauça son vœu. Les planètes explosèrent devant le Chevalier du Lion, créant des dizaines d’onde de choc phénoménales qui se dirigèrent droit vers Corell. Serrant les poings, le Saint ancra solidement ses pieds dans le sol, leva son bras pour se protéger.

LIGHTNING SHIELD


Une seconde avant l’impact, des millions d’éclairs sortirent de son bras et se propagèrent autour de lui, créant une protection de lumière ardente. Les éclairs étaient si nombreux qu’ils formaient une toile d’araignée lumineuse et infranchissable. Les ondes de choc de Chronos vinrent s’y briser comme les flots se brisent sur les rochers. La violence du choc était incroyable. Jamais Corell n’avait ressenti pareille énergie, capable de tout détruire. Le Saint se sentit repoussé en arrière, incapable de maintenir sa position face à une technique si gigantesque et si puissante. Pourtant, il se permit un large sourire. Son bouclier tenait bon !!! Aussi incroyable que cela puisse sembler, les deux énergies étaient équivalentes… Et le Lion n’avait pas dit son dernier mot. Augmentant son débit de cosmos, il renforça ses éclairs, et changea sa stratégie. Plutôt que de seulement dissiper les ondes de choc en écartant l’énergie sur les côtés, il poussa sur elles à l’aide de son bouclier. La dépense en cosmos était phénoménale, mais le jeu en valait la chandelle. Au grand dam de Chronos, lorsqu’il constata que son attaque était repoussée et que les ondes de choc se retournaient contre lui, le balayant avec fureur.

Le Chevalier des Gémeaux stoppa immédiatement son attaque, faisant réapparaître la Chambre du Temps. Mais il était déjà trop tard. Le mal avait été fait. La fin du Galaxian Explosion se termina… Mais le Lion n’en avait pas terminé. Concentrant son cosmos, il tendit la main et frappa devant lui dans les airs, créant un arc de cercle d’énergie dorée crépitante qui alla frapper Chronos en plein thorax. Corell souriait de toutes ses dents, fier d’avoir réussi à repousser l’attaque des Gémeaux contre lui. Pourtant le Saint haletait, exténué par la quantité de cosmos qu’il avait du dépenser pour arriver à se résultat.

« Moi, Corell du Lion, ait réussit à contrer l’Explosion Galactique du Chevalier des Gémeaux. Cet instant est historique. Quoi qu’il advienne de ce combat, Chronos, en cet instant, je t’ai surpassé !! »

Le contentement de Corell transpirait dans le cosmos qu’il déployait. Le Saint était réellement comblé d’avoir réussi cet exploit, d’avoir ainsi pu repousser la principale arcane d’un des deux hommes les plus proches des Dieux qu’étaient les Chevaliers de la Vierge et des Gémeaux. Pourtant, il savait que Chronos était loin d’être vaincu… Gemini n’allait sûrement pas être content.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Mer 1 Juin - 19:24

Corell avait l'air bien sûr de lui face à mon attaque au moment où je venais de le lancer, je me demande bien pourquoi? Compte t-il faire de même que lorsque j'ai lancé mon Cycle Of The Life? Contrer une telle attaque? Cela s'avère assez difficile, mais, pas impossible pour un chevalier comme lui. L'attaque des Gémeaux est connu pour être d'une puissance tellement dévastatrice que même les Dieux pouvaient avoir du mal à parer. Malheureusement, ou bien heureusement pour Corell, mon attaque de la Galaxian Explosion est imparfaite et n'a pas le même niveau que celui du précédent détenteur de l'armure.

Montre moi si tu es capable de contrer cette attaque!


Le chevalier du Lion éveilla son cosmos et très vite la zone fut décoré de plusieurs centaines, voir des milliers, d'éclairs. Mais, ce qui me paraissait étrange c'est la forme que venaient de prendre ses éclairs. Il matérialisa la foudre en filet dorée, donnant l'impression d'une toile d'araignée. Il compte donc stopper l'attaque avec son bouclier d'éclair? C'est bien pensé, mais, est-ce assez?

J'ai eu très vite la réponse à ma question. Plus je continuais plus son bouclier me semblait indestructible. Je pensais que cela ne valais pas le coût d'user de mon cosmos pour faire durer l'assaut. Je commençais donc à cesser les explosions quand tout à coups, Corell intensifia un peu plus son cosmos et me renvoya une bonne partie des ondes de choc en plein nez. Ce coup a eu du résultat, car, je me suis retrouvé balayer par ma propre attaque et une de ses attaque éclair en plein thorax.

*Saleté...*

J'étais vraiment amoché sur ce coup. Il venait de marquer un point on dirait. Je me tenais là, crachant du sang et à genou , à quelques mètres de lui, qui s'extasie d'avoir pu contrer la fameuse attaque des Gémeaux. Tout en l'écoutant, je me relevé petit à petit riant au éclat, avant de prendre parole pour lui expliquer la raison de ce soudain ricanement.

Bravo Corell, malheureusement, en bloquant cette attaque cela ne signifie pas que tu m'as surpassé. Figure toi que j'ai une attaque dix fois... non! Cent fois plus puissante que la Galaxian Explosion.


Oui, j'ai bien plus puissant en réserve. La même technique qui a réduit en poussière Triton, d'après ce que l'on m'a dit à mon réveil. Mais, je vais la garder en réserve, car, elle me demande beaucoup trop de cosmos. Je suis vraiment navré de lui ruiner un moment historique, comme il le dit. Bien, dans ce cas, si il a réussis à arrêter une fois, voyons si il va réussir une deuxième fois?

Mais, avant cela, je devais mettre toute ma puissance pour réussir mon assaut. J'ai intensifié mon cosmos à un niveau suffisamment puissant afin de me permettre de me transformer. On pouvait nettement voir les modifications qui s'opérer sur mon corps. Mes cheveux et mes yeux prenaient une couleur sombre, aussi sombre que l'atmosphère dans mon temple. Mes muscles commencèrent à se développer de plus en plus, et mes canines étaient de plus en plus visible.

Dark! Maintenant, on va s'amuser.


Je n'avais pas encore finit sur l'accroissement de mon cosmos. Je n'étais pas à un niveau suffisamment considérable. Par contre, en intensifiant de plus en plus mon énergie, la salle en souffrait de plus en plus. Le sol s'élevait, les étagères et les livres s'écrasèrent et je suis sûr que même Corell devait avoir du mal à rester debout malgré l'énorme tension que je venais de provoquer. Cette fois, elle sera certainement plus puissante que la précédente.

Voyons si tu vas réussir de nouveau! Galaxian Explosion!


La salle s'en alla très vite et laissa place à la même galaxie que j'avais crée il y a quelques minutes. Toujours dans la même position, les planètes et les étoiles défilèrent dans la zone. Les planètes s'approchèrent de plus en plus de mon adversaire, tentant plus de l'encercler que te le toucher sur le champs, quant au étoiles, celles-ci se jetèrent sur lui afin de le retenir un moment. [étoiles comptes comme PA]

Good Night my friend!


De part ma volonté, les planètes, toutes aussi magnifique les unes que les autres, explosèrent, l'une après l'autre, mais, cette fois, les ondes de chocs étaient d'une force bien supérieur. Même si il réussit à parer cela, il ne s'en sortira pas indemne.



Edit de Corell: tu a oublié mes 5coups physiques Wink
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Ven 3 Juin - 2:37

Corell n’en revint pas lorsque Chronos, à peine relevé et de plus en plus éreinté alors que lui ne montrait encore aucun signe de faiblesse, en appela à nouveau à la toute-puissance du cosmos des Gémeaux. Ses cheveux, qui avaient perdu leur couleur obscure il y a quelques instants, tournèrent à nouveau au noir alors que ses yeux prenaient une couleur de sang. Gemini leva les bras en croix, ne cachant en rien ce qu’il comptait effectuer, alors qu’une fois de plus la Chambre du Temps se voyait aspirée par les dimensions, laissant place à la froideur de l’espace, et au ballet de couleur des planètes toutes plus colossales les unes que les autres. Mais Corell n’eut pas le loisir d’apprécier la beauté du moment. Le Saint d’Or n’en menait pas large.

Aucun doute. Cet homme est bien l’un des plus puissants Chevaliers d’Or de cette ère. S’il est capable d’envoyer deux fois de suite une technique comme la Galaxian Explosion, je ne donne pas cher de mon sort. Et ce ne serait pas sa plus puissante arcane…

Corell avait été grisé quelques instants pour avoir pu ainsi contrer les attaques de Chronos sans difficultés… Moyennant une importante dépense d’énergie. Mais il fallait revenir à la réalité. Les Gémeaux méritaient leur statut de Chevalier proche des Dieux. Et Corell, épuisé, fut incapable de dresser une seconde fois son bouclier d’éclairs. Les étoiles des Gémeaux explosèrent en une incroyable vision apocalyptique, balayant le Cinquième Chevalier d’Or comme une poupée de chiffons. Pourtant même si Corell était en cet instant précis incapable de contenir la puissance destructrice générée par son adversaire, il fit de son mieux pour éviter les plus grosses ondes de choc, louvoyant entre les astres et utilisant sa vitesse pour non pas contenir mais éviter le plus gros de l’attaque. Ainsi, lorsque la dimension parallèle de Chronos réapparut, ce ne fut un Chevalier du Lion brisé mais encore dressé et fier, bien que légèrement chancelant, qui se tenait face au démon des Gémeaux.

« Tu l’auras voulu, Chevalier. Je ne peux contenir plus longtemps ma puissance. Je sens mon armure vibrer d’envie de te faire connaître la vraie souffrance. Il est temps pour toi de découvrir les vraies capacités du Chevalier du Lion. »

Le cosmos de Corell explosa. Le simple éveil de sa véritable énergie créa une onde de choc qui balaya les étagères de la Chambre qui souffrait de plus en plus. Une pression gigantesque tomba sur l’univers parallèle des Gémeaux, faisant trembler ses fondations. Le sol de brisa, créant de gigantesques failles où s’engouffrèrent les gigantesques éclairs émanant du corps du Lion d’Or. Un profond grondement rauque apparut alors qu’un gigantesque Lion apparut derrière le Saint, toisant Chronos de ses yeux de lumière comme s’il voulait déchirer son corps, dévorer son âme. Le poing droit du Saint de mit à émettre une puissance lumière dorée alors que le Saint le fléchissait contre son corps en prenant une posture de combat. Ses cheveux se mirent à bouger follement, tirés vers le haut par l’énergie qui l’entourait en des cercles de lumière qui quittaient le sol à ses pieds pour se perdre dans les cieux. De même, des centaines de fragments de sol autour des deux hommes se mirent à se détacher et à se diriger vers le haut sous l’effet du cosmos déchaîné du Lion.

« Tu as goûté aux Crocs du Lion… Il est maintenant temps que ses Griffes te déchirent. »

L’attaque fut immédiate, sans aucun signe avant-coureur. Corell ne bougea pas. Rien ne changea… Hormis la demi-douzaine de jets de lumière qui sortirent du néant autour des Gémeaux et vinrent le frapper à la vitesse de la lumière.

« On dit que je suis le Chevalier d’Or qui maîtrise le mieux la vitesse de la lumière, et qui porte les attaques les plus rapides… Il est temps pour toi de constater si je mérite cette réputation. Pardonne-moi, Chevalier. »

LIGHTNING PLASMA


Le monde explosa autour de Chronos. Ce ne furent pas quelques jets, mais des milliers, des millions de jets de jets de cosmos acérés qui vinrent frapper Gemini de toutes parts, torturant le Chevalier comme autant de Griffes impitoyables. Chaque jet était généré par le cosmos du Lion, provenant de toutes les directions autour de Chronos et frappant avec une précision méticuleuse. Bien vite, tout devint trouble pour le Chevalier Gemini. Le monde ne devint que lumière et obscurité, à mesure que les Griffes meurtrières du Lion le frappaient tous côtés avec une férocité sans bornes.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Ven 3 Juin - 22:29

Qu'a t-il donc? Est-ce le fait de me voir exécuter l'une des techniques les plus dévastatrices de suite qui lui fait cet effet? Il est vrai que c'est assez éprouvant et dangereux de l'utiliser une fois, que se soit pour l'adversaire ou son utilisateur, alors, une deuxième fois. Je risquerais de me détruire moi-même, mais, Corell le vaut bien.

*Il a encore de la ressource le jeune lion.*

Elias avait bien raison, ma Galaxian explosion ne l'a pas tellement éraflé, grâce à sa vitesse et son agilité il a pu éviter le plus gros des ondes de chocs. Par contre, il s'est tout de même prit des coups, c'est toujours cela. Il fait l'air de dire qu'il n'a rien suite à mon attaque, mais, il est dans un bien pire état que moi. Si il oppose tant de résistance, c'est en partie grâce à ses capacités et à la résistance de l'armure d'or, en revanche, moi, je n'ai pas son agilité, ni sa vivacité et encore moins sa vitesse. Mais, j'ai d'autres atouts en main, où plutôt dans la tête.

*En effet Chronos, et d'ailleurs, vous devriez faire attention.*

Me retournant et écoutant Corell, je ne peux m'empêcher de faire un sourire suite à ses paroles. Mon sourire voulait tout dire, je n'attendais que cela mon cher Corell, que tu cesses de te défendre derrière ton mur défensive et que tu
te prépares à l'attaque.

Voyons donc, ces fameuses capacités mon lionceau.

Oui, c'était de la provocation. Je me demandes si avec cela il va me montrer si ce que l'on raconte sur lui s'avère justifiés. Et je penses que je vais en avoir la preuve dans très peu de temps.

Corell s'éveilla et explosa son cosmos, rien que cela a eut d'énorme répercutions sur la chambre. Le sol se mit à trembler avant de se briser et de se changer gigantesques failles. Les lieux étaient baignés de lumières électriques et dorée, prenant formes et sortant du sol. Ces attaques fut bien trop rapide pour que je puisse les arrêter toutes une par une, je les ai donc toutes encaissés de plein fouet... qu'est-ce que ça peut être affreusement douloureux de se prendre des éclairs.

*Ce ne sont que les crocs.*

Merci de me le rappeler Elias, de toute façon, je m'en doutais bien que ce n'était que les crocs et que le pire était à venir. Corell était là, il ne bougeait pas, du moins pas encore, il resta face à moi, préparant son prochain assaut. En voyant la position qu'il venait d'adopter, plusieurs souvenirs me revinrent en mémoire de l'époque où j'ai affronté le chevalier d'or du Lion, il y a de cela plus de deux cents ans. Il n'y a pas de doute, il compte utiliser l'une des arcanes du lion!

En voyant une demi-douzaine de jets de lumière s'approcher de moi, je mis mes bras en avant par simple réflexe afin de limiter les dégâts qu'il risquait de me causer. Et petit à petit, les demi-douzaine devinrent des milliers et voir même des millions. Je n'ai pas pu me défendre contre tous ces éclairs. Cependant, une grande partie fut repoussés par mes poings, tandis que pour d'autres, l'armure des Gémeaux a pu amortir les dégâts. L'armure n'avait pas encore récupérée de son précédent combat, si je me prend encore une attaque de ce genre, elle risque de se réduire en miette, et cela je ne peux me le permettre.

Alors, est-ce tout ce que...?

Je n'ai pas eu le temps de finir ma phrase que je me pris plusieurs coups sur les côtés et le dos. Une technique qui attaque une deuxième fois? C'est bien pensé de sa part, il a donc pu modifier l'arcane de ses ancêtres? Et nettement plus puissante. Son attaque surprise m'a plaqué contre les murs de la salle qui se reconstruisait petit à petit.

Tu fais honneur à tes prédécesseurs mon cher Corell, tu les as même surpassé. Tu es très doué, je penses que tu es sans doute plus fort que moi. Mais... il te manque une chose: l'expérience du combat. Et crois moi, rien ne vaut deux siècles d'entrainement pour être, comme disent les autres chevaliers de moi, proche des Dieux. Lui annonçais en me relevant lentement.

J'étais complètement en sang des pieds à la tête, couvert de blessures dans toutes les zones non protégées par l'armure des Gémeaux. J'ai bien de la chance d'avoir l'armure de mon père, sans elle, je serais sans doute mort à l'heure qu'il est. Si cela continue, je serais sous le plâtre après le tournoi, si ce n'est dans la tombe.

Je commence à fatiguer, et je penses que c'est la même chose pour toi, n'est-ce pas? Alors, finissons en le plus vite possible, que je puisse me reposer un peu avant la finale.

Dès que je venais de finir mon petit discours, la salle prit une nouvelle forme, de nouveau une galaxie venait de se former, où plus exactement, un ciel étoilé sur lequel se reflète la constellation des Gémeaux. Les étoiles se mirent à briller de plus en plus fort, elles commencèrent à se déplacer à la même vitesse que les éclairs de Corell et se lancèrent à l'assaut du Lion d'or.

Fallen Star!

Une fois les étoiles de la constellations lançaient sur Corell, je profitais du moment de répit pour préparer d'autres boules de cosmos et les lancer sur mon adversaire. La fatigue me dominait de plus en plus et cela se voyait bien, j'inspirais et expirais de plus en plus et de plus en plus vite. Au même moment, je reprenais ma forme original... la puissance de Dark venait de s'éteindre.

*Laisse moi resurgir Chronos! Tu es sur le point de perdre, ta seule chance est de me laisser combattre! *

*Silence Dark! Tu vas empirer les choses!*

Je suis certes fatigué, mais pas au point de le laisser prendre possession de mon corps.

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Dim 5 Juin - 17:35

Alors que les étoiles filantes des Gémeaux se formaient une fois de plus dans les cieux, le Lion se tourna vers son adversaire, un sourire de prédateur aux lèvres.

« Le combat est loin d’être fini, Chronos. Tu n’es pas prêt de me vaincre… Et la réciproque est vraie ! Mais je te le dis Chevalier… Moi seul irai en finale ! Pour Athéna… Et pour moi-même ! »

Des paroles étonnantes pour un Chevalier comme Corell, qui depuis qu’il avait obtenu son armure dévouait ses actes corps et âme à Athéna et elle seule. Le fait de se battre pour lui-même, et de le dire au grand jour devant l’un de ses frères d’armes, dénotait un changement important dans sa façon d’être Chevalier. Mais l’heure n’était pas aux tergiversations. Le combat méritait une pleine concentration, car l’échange entre ces deux forces de la nature était indéniablement serré. Chacun à leur manière, les deux Saints avaient une maîtrise du cosmos phénoménale, et l’issue de ce combat était totalement incertaine.

Mais Corell semblait confiant… Voire suffisant. Lorsque les astres des Gémeaux le frappèrent, il se contenta de faire une moue dédaigneuse tout en levant un bras, créant un bouclier de cosmos doré devant lui. Les étoiles filantes s’y brisèrent l’une après l’autre dans un superbe éclat de lumière s’entrechoquant.

Après deux Galaxian Explosion, une attaque aussi faible n’a aucune chance face à moi. Attendons patiemment la fin de l’orage pour lui montrer de quel bois je me chauffe.

Mais à peine avait-il terminé sa pensée qu’il sentit une vive douleur à l’abdomen. Il baissa les yeux, observant une légère marque sur son armure. L’étonnement qui se lisait sur son visage laissa bien vite place à un rictus de douleur lorsque la souffrance localisée se répercuta un peu partout sur son corps, prouvant qu’il avait sous-estimé l’attaque du Chevalier des Gémeaux. Une partie des étoiles filantes de Chronos passaient au travers de son bouclier d’énergie !!! Non… Je n’ai pas sous estimé l’attaque, pensa-t-il tout en suffocant de douleur et en essayant tant bien que mal à maintenir son bouclier en place. Comme il l’a dit, je commence à être au bout de mes forces !!

Il le savait, mais n’avait pu se l’avouer. Bien qu’il ait pu contenir la puissance des Gémeaux, il l’avait fait au détriment d’une grande quantité de Cosmos. Il était à bout, pas tellement physiquement, mais surtout psychiquement. Et malgré sa concentration, son bouclier céda, laissant passer les raies de lumière de Chronos. Heureusement pour lui, l’attaque du Chevalier d’Or était terminée, aussi il parvint à rester debout… Jusqu’au moment où Chronos lui administra plusieurs boules d’énergie qui vinrent le percuter à plusieurs reprises, l’envoyant à terre.

Pour la première fois lors de ce combat, le Lion chut.

Mais l’homme avait le sang chaud, et être à terre n’était clairement pas dans ses habitudes. Crachant du sang, il se releva, faisant face à son adversaire avec un regard de colère dans les yeux.

« Tu veux en finir le plus vite possible ? Soit ! Je ne retiendrai pas mes coups ! Tu as beau être un Chevalier d’Athéna respecté, la victoire sera mienne, à tout prix !!! »

Le Lion se jeta sur Chronos à une vitesse folle, comme un fauve sortant des hautes herbes et accélérant en un instant pour attraper sa proie. Ses gestes étaient précis. Sa vélocité, maximale. Son poing droit était devenu lumière lorsqu’il frappa de toute la force de son cosmos le plexus solaire de Chronos. Il administra immédiatement un sauvage coup de poing gauche dans la mâchoire de Gémini. Et alors que son visage partait sur le côté par la force du coup, un jet lumineux tranchant le frappa de l’autre côté de la mâchoire, renvoyant sa tête dans l’autre sens. Le Lion ne se battait pas qu’avec ses bras et ses jambes au corps à corps, mais également avec son cosmos, ne laissant aucuns répits à sa victoire, frappant peu mais faisant mal. Et ainsi, à bout portant, le poing droit du Cinquième Membre d’Or éclata une fois de plus.

LIGHTNING… PLASMA !!!!


Chronos fut catapulté en arrière alors que le Lion lançait sa puissante arcane à bout portant. Une fois de plus le monde explosa alors que les Griffes du Lion, si rapides et imprévisibles qu’elles paraissaient irréelles, frappaient le Saint sans discontinuer. Corell était devenu un véritable fauve, impitoyable, et offrait un ballet de mort à son adversaire. Pour vaincre un allié, qui plus est un homme de la trempe du Chevalier d’Or des Gémeaux, il fallait éliminer toute conscience, toute humanité. Le Lion devenait bête, pour la victoire… Pour lui-même.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Mar 7 Juin - 15:29

Le combat est sur le point de terminer, une erreur de la part de l'un d'entre-nous causerait la victoire de l'autre, que se soit moi ou Corell, tout les deux sommes à bout, et cela a pu se voir lorsqu'il a tenté de stopper les étoiles que je venais de lancer. Malgré sa force et la résistance de son bouclier cosmique, une grande partie de mon attaque a pu passer son mur et le projeter à terre. C'était bien la première fois au cours de ce combat que je l'ai vu chuter. Et apparemment, lui même n'en revient pas. Cette simple chute a provoqué en lui une soudaine montée de colère.

*Cela ne présage rien de bon...*

Elias a toujours eu raison dans ces prédictions, ce qui signifie que je risques de prendre extrêmement cher sur le coup. Et en effet, une fois que Corell avait finit de parler, il se jeta sur moi, tel un animal sauvage. Sa vitesse était plus impressionnante que tout à l'heure, j'ignore par quel moyen il a pu se rendre plus puissant d'un seul coup, mais, cela a bien fonctionné.

Les coups pleuvaient à tel point que je commençais à voir des étoiles défiler un peu partout dans la salle. Il donnait à chacun de ses coups énormément de rage, comme si il me haïssait depuis toujours. Ce n'était plus le même Corell, lui aussi souffrirait-il de dédoublement de personnalité? Non, lui c'est différent, là, c'est comme si il se révélait au grande jour.

*Tout comme sa constellation Corell est un animal d'une grande férocité.*


Il donna tout ce qu'il pouvait dans cet assaut, il utilisa ses poings, ses jambes et même son cosmos pour m'attaquer physiquement pendant un petit moment. Puis brusquement, pendant un petit moment il s'arrêta, pas bien longtemps certes, mais, en sentant son cosmos se concentrer et augment ainsi, j'avais compris qu'il compter lancer la même attaque. Au moment où Corell frappa de son poing droit pour lancer son Lightning plasma, j'ai pu placer mes bras devant en croix. Son attaque m'emporta loin en arrière, les protections de mes avants bras se brisèrent entièrement, il n'en resta rien, du moins, quasiment rien, quant au plastron, plusieurs fissures apparurent et celle qui étaient déjà présentes n'ont fait qu'empirer.

*Ce n'est plus un homme ma parole...*

*Laisse moi l'affronter, j'ai envie de l'achever les adversaires de sa trempe son tellement rare. Je t'en pris, laisse moi le tuer.*


*Silence là-dedans un peu!*

Je ne sais plus où donner de la tête moi à force. Une rivière de sang coulait le long de mes lèvres et de mes bras, bon, je sais que c'est assez exagéré, mais, c'est limite. Je n'ai plus beaucoup de force, je dois donc, veiller à ne pas faire d'erreur et lui permettre de me vaincre. Cependant, à ce train là, ce n'est plus une simple victoire, mais, plutôt un duel à mort. Je dois donc, faire attention à mes réserves... donc, voyons ce que je pourrais bien faire?

*Laisse moi le tuer! C'est simple non?*


*Je t'ai dis de te taire!*


Bon sang! Ce qu'il peut être agaçant celui-là. Oh!? Mais, oui, je sais! Je sais ce que je dois faire pour vaincre Corell. J'espère juste que cela va fonctionner. Comme tout à l'heure, la salle laissa entièrement place à un ciel étoilé qui se forma tout autour de nous. Ces fameuses étoiles commencèrent à former la constellation des Gémeaux et brillèrent de mille éclats avant de se lancer sur le lion enragé.

La fin est proche pour l'un de nous deux Corell. Et ce ne sera pas moi, navré mon cher ami, mais, je dois tenir une promesse et veiller sur l'humanité auprès de notre Déesse. Prend ça! Fallen Star!


Profitant de ce trouble avec mon attaque, je lance à la poursuite de mon adversaire plusieurs boules cosmiques qui prirent la forme d'étoile filante.

*J'ignore si cela va le retenir suffisamment, j'ai encore besoin de temps pour mon stratagème.*


Je commençais à succomber à la fatigue, je ne tenais presque plus sur mes jambes, ce n'est plus physiquement, mais, d'une manière psychique que je peux encore rester debout dans cette situation. Mes protections d'avant-bras détruit, je risques d'avoir du mal à bloquer la prochaine attaque du Lion d'or.

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Mer 8 Juin - 19:31

Citation :
HRP: Désolé Chronos mais j'aurai pas le temps de poster demain.

Le combat s’accélérait. Il devenait de plus en plus brutal et impitoyable. Bien que le respect mutuel reste présent, la rage de vaincre se faisait de plus en plus ressentir chez les deux hommes. C’était en cet instant que la véritable bataille pour la finale commençait vraiment, là où celui qui serait le plus persévérant et le plus déterminé l’emporterait sur l’autre. C’est là que tout allait se jouer.

Et Corell ne devait pas perdre. Il mettrait tout son cœur à éliminer son ami des Gémeaux, quitte à en oublier toute humanité.

Mais le Lion d’Or, tout comme son adversaire, commençait à manquer cruellement d’énergie… Et bien qu’il maîtrisât le cosmos à la perfection, il ne disposait pas de l’expérience de Chronos en ce domaine. La fin du combat promettait d’être rude. Corell le comprit lorsqu’il vit une fois de plus les étoiles de Chronos fuser vers lui à une vitesse folle, et qu’il savait pertinemment qu’il n’aurait pas la force, ni le cosmos, pour les éviter.

Le Lion était là, debout, à observer les lumières de son regard de braise lorsque celles-ci l’attinrent. La puissance du choc fit trembler la Chambre, créant une onde de cosmos qui fracassa tout ce qui se trouvait à dix mètres autour du Chevalier d’Or. Lui-même disparut dans l’explosion, sa cape noire immédiatement soufflée par le déchaînement cosmique. Il n’y eut pas de nuage de poussière, car celle-ci n’existait pas en ces lieux, aussi le Saint réapparut bien vite. L’homme était à genoux, courbé en avant avec les mains au sol, et respirait avec force. Des gouttes de sang perlaient à rythme régulier, quittant ses yeux, ses oreilles et ses narines. Mais c’étaient les seules séquelles apparentes. L’Armure du Lion était, elle, toujours en bon état.

« Il en faudra… Plus… Pour me vaincre… Chevalier… »

Sa voix était forte, mais en intermittence à cause de son souffle. Le Lion n’avait pas relevé la tête, son visage caché derrière ses cheveux tombant. Il releva la main, serra le poing, et frappa au sol créant de légères fissures. Puis plus rien. Etait-ce tout ? Alors, l’homme releva la tête, et Chronos put admirer ses yeux luisants de cosmos doré. Des jets de lumière acérés apparurent alors dans un rayon d’un mètre tout autour de Chronos, frappant le Chevalier Gemini à la vitesse de la lumière comme autant de Griffes meurtrières qui accentuèrent le piteux état de son armure. A peine le dernier rayon disparut, que le sol explosa autour du Saint. Le coup de poing du Lion n’était pas anodin… Et derrière cet acte qui semblait simplement dû à la rage existait une technique de combat. Des dizaines de colonnes de cosmos doré émergèrent de la terre, frappant Chronos coup sur coup, l’envoyant valser dans les airs dans un ballet d’énergie surnaturel. Alors, le plus calmement possible, comme s’il avait plaisir à observer sa proie subissant la douleur de ses Crocs, le Lion se releva.

« Lightning Fang. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Jeu 9 Juin - 17:39

Il semblerait que tout suit selon mes plans. Il venait de prendre mon attaque de plein fouet, sans doute dû à la fatigue, car il l'aurait aisément bloqué si il était encore en pleine forme. Pourtant, même après avoir reçu mes étoiles de plein fouet, seul lui était en «miette». Son armure d'or ne semblait n'avoir rien prit, il était en sang des pieds à la tête.

*Le combat ne durera pas longtemps, et encore moins en ta faveur mon vieux. Je te l'ai dis non? Laisse moi surgir!*
*Je te l'ai dis aussi, non? Ferme là!*

Irrécupérable! Si seulement je pouvais m'en débarrasser tout en gardant ses réserves de cosmos. Pendant que j'étais perdu dans mes pensées avec Dark, Corell prit parole, à l'entendre on pouvait clairement voir qu'il était lui aussi, presque autant que moi à bout.

Pas la peine de parler si fort... tu vas te fatiguer. Lui dis-je avec un large sourire.

Corell leva la main, je m'attendais à une attaque, mais, rien? Il se contenta de tendre le poing dans ma direction, puis, il releva sa tête dans ma direction. Mon regard était plongé dans ses yeux, je me sentais assez... bizarre, son regard et cette étrange lueur doré, tous cela ne sent pas bon.

Et en effet, j'avais bien raison, tout autour de moi, plusieurs jets de lumières jaillirent du sol. Il venait de nouveau de lancer sa fameuse attaque de lumière qui émanent du sol. Et dans mon état, je n'ai rien pu faire pour contrer une telle attaque. Est-ce moi ou bien son attaque me semble plus puissante et sanglante que la dernière fois?

*Chronos reprenez-vous.*
*Je t'avais prévenu mon vieux, voilà ce que ça fait de ne pas m'écouter.*
*Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans ferme là Dark!?*

Comme si recevoir plusieurs coups d'éclairs n'étaient pas assez, alors les entendre, ça suffit! J'étais étendu, encore, au sol, tremblant légèrement de douleur et fixant le chevalier du Lion qui se tenait, avec du mal, non loin.

Corell, tu es un puissant adversaire, tu es doué pour ton jeune âge et j'en regretterais presque de devoir t'infliger cela. Lui annonçais-je tout en me relevant. Je vais te montrer l'arcane la plus puissante, celle qui m'a permit de tenir deux siècles encore en vie. Temporal Dimension!



Mon cosmos venait d'atteindre une puissance quasiment proche d'une divinité, peut être pas celui d'une divinité tel qu'Hadès, Poséidon ou Athéna, mais, suffisamment puissant pour avoir vaincu une demi-divinité. La salle était encore en activité, mais, elle commençait à disparaître petit à petit, laissant place à une énorme fissure dimensionnelle derrière mon adversaire. Celui-ci se retrouvera plongé dans les failles du temps, et, à moins qu'il ne soit extrêmement chanceux, il n'en ressortira sans doute jamais. Enfin, sauf si les caprices du temps décide de le renvoyer ici quelques minutes plus tard. Par contre, pour accélérer son absorption, j'ai lancer des boules de cosmos sur lui.

Si jamais tu me croises dans le futur ou dans le passé, passe moi le bonjour.

Une fois Corell plonger dans la faille, je me sis écroulé au sol. Je n'avais plus la moindre énergie, j'étais complètement vide. Donc, n'ayant plus de réserve de cosmos, je ne pouvais plus maintenir la chambre. Ce qui signifie que l'on va retourner dans cette arène volcanique... ce n'est pas bien grave, le combat est terminé.

Pardonne moi Corell...


Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Ven 10 Juin - 17:40

Mont Etna. Le vent se leva et les geysers de lave doublèrent d’intensité lorsque la faille temporelle de Chronos se déchaîna à nouveau. La première fois, les deux Chevaliers y étaient entrés. La seconde, seul le Chevalier des Gémeaux en émergea et put à nouveau admirer les étendues désolées du volcan malmené par les combats de titans tout juste terminés. Le Lion n’était plus là, happé corps et âme par la dernière technique de Gemini, qui l’avait envoyé errer dans le Labyrinthe du Temps. Le combat était terminé.

En théorie.

C’est à cet instant que Chronos put remarquer la légère auréole de cosmos doré qui flottait dans les airs sans bruit. L’énergie pulsait de vitalité, et émettait de petits éclairs électriques par intermittence. Les ondes qui en émanaient ne laissaient aucun doute quant à son porteur : lorsque Chronos l’avaient envoyé dans la Chambre du Temps, le Lion avait laissé une infime partie de son cosmos sur l’Etna, à l’endroit exact où avait débuté le combat. Dans quel but ?

Chronos le comprit bien vite. Une ouverture temporelle apparut dans son dos, comme une déchirure dans l’espace-temps similaire à celle qu’il avait lui-même créée pour se rendre de la Chambre au volcan. De l’ouverture émanait des gerbes d’éclairs dorés qui semblaient faire le pont entre cette époque et celle qui se trouvait de l’autre côté de la faille. Une lumière émana de la faille, de plus en plus puissante, à mesure que celle-ci grossissait, passant rapidement de quelques centimètres de hauteur à plusieurs mètres. Alors la déchirure s’élargit, laissant passer une ombre à peine visible à cause de la lueur irréelle. On pouvait distinguer un homme en armure qui marchait à pas mesurés à travers les éclairs sans en subir le moindre dommage. La déchirure se dissipa derrière lui, laissant au Chevalier des Gémeaux confirmer son identité… Bien qu’il la soupçonne déjà. Une brève lueur apparut. Une fois de plus, Chronos fut frappé à plusieurs reprises par de la lumière pure, plus rapidement que n’importe quel autre Chevalier d’Or, et plus acéré que n’importe quelle arme existant en ce monde.

Alors que Chronos subissait son courroux, le Lion d’Or leva calmement la main, paume vers le ciel. La bille de cosmos se dirigea vers elle, flotta encore quelques instant au dessus de sa paume. Sa lueur se reflétant dans les iris du Chevalier qui souriait à son adversaire, puis disparut dans sa main, happée par le Saint.

« Je te l’ai déjà dit, Chronos. Tu ne peux pas me vaincre. Je ne peux le permettre. »

Tout était clair. Le Lion connaissait les facultés incroyables de son adversaire, et ce depuis le début du combat. Il savait qu’il ne pourrait résister aux failles temporelles de Chronos, ni à ses mondes parallèle, car il n’en possédait définitivement pas le pouvoir. Mais Corell était un fin stratège, et savait à quoi s’en tenir. Aussi, il avait pris un coup d’avance. Lorsque Chronos l’avait emmené dans la Chambre du Temps, il avait laissé derrière lui une partie de son cosmos sur l’Etna… Cosmos qu’il avait utilisé comme une balise afin de pouvoir retrouver son chemin dans le Labyrinthe du Temps où l’avait envoyé son puissant adversaire.

Chronos avait dépensé toute son énergie dans cette attaque. Il était à présent tel une gazelle dans l’Antre du Lion.

« Je ne sens plus aucune énergie en toi, Chevalier… Tu n’aurais pas dû me sous estimer. A présent, il est temps que tu subisses mes Crocs dans leur forme la plus pure. »

Le Lion ferma les yeux. Son cosmos s’éveilla, crépitant d’éclairs d’une grande pureté. L’énergie augmenta de manière exponentielle, faisant trembler la terre et créant des vents violents alors qu’une gigantesque pression tombait sur l’Etna, immobilisant Chronos. Un gigantesque Lion apparut derrière Corell, dont les yeux observaient le Chevalier des Gémeaux avec une fureur toute bestiale, comme si son désir le plus féroce était de briser cet homme.

Athéna… Mon amour… Je t’en prie… Donne-moi ta force…


La main du Lion se porta inconsciemment jusqu’à son cœur, alors que son cosmos changeait, gagnant en puissance et en pureté. La seule image de la déesse dans l’esprit du Lion décuplait sa volonté et sa puissance, par la simple force de ses sentiments. Une forme gigantesque apparut alors derrière le Lion. C’était l’image de la Statue d’Athéna, portant Niké dans sa main droite et son Bouclier dans la gauche. Le cosmos du Lion augmenta encore, atteignant des sommets incroyables... Puis tomba tout d’un coup. Toute l’énergie disparut, comme partie dans le néant. Seuls restaient les deux Chevaliers. Le Lion ouvrit les yeux, et fin un fin sourire en orientant son regard vers les cieux. Ils n’étaient pas seuls. Des centaines de lumières les entouraient. Similaires à la bille de cosmos dont s’était servi le Lion juste avant, elles étaient comme des centaines d’étoiles minuscules flottant dans les airs, émettant une douce lueur dorée sur le lieu du combat qui se reflétait sur leurs armures.

« Photon Invoke »

Le monde changea alors autour d’eux. Le sol, les airs, la lave, tout disparut en quelques secondes happés par une distorsion dans le cosmos. Une nouvelle faille s’ouvrit et engloba les deux hommes. Ceux-ci se trouvèrent alors en plein milieu de l’espace intersidéral, étoiles et galaxies dispensant leur belle lumière. Les photons étaient également présents, leur lueur se mélangeant aux étoiles. Mais ceux-ci commencèrent à grossir, gagnant en taille et en puissance, comme s’ils s’émancipaient de manière autonome, utilisant leur propre énergie pour grandir et ainsi produire plus d’énergie. Ils devinrent bien vite comme de minuscules soleils, dont la concentration en cosmos était gigantesque. L’énergie était tellement polarisée que, tout comme les éruptions solaires, parfois des langues d’énergie en sortait pour y rentrer par la suite. Le spectacle était tout simplement saisissante de beauté et de pureté, avec en son centre Corell, dont le cosmos faisait écho avec les photons dans un ballet de lumière étonnant.

« Cosmos Open »

Le Lion leva alors le bras, paume tournée vers le ciel. Les photons stoppèrent alors simultanément leurs mouvements erratiques pour se diriger comme une seule entité vers le bras du Saint, tout en accélérant rapidement. En atteignant le bras, ils restaient tout autour de lui, tournoyant autour comme des satellites en orbite extrêmement rapides, devenant bien vite des raies de lumière concentriques entourant l’armure du Lion.

« Photon Drive »

Corell petit alors une position d’attaque, repliant son bras chargé de photons contre son corps. Il resta alors un instant ainsi, regardant Chronos droit dans les yeux, prêt à lâcher les enfers sur son frère d’arme. Dans ses yeux se mêlaient la tristesse et la résignation à l’idée d’utiliser une technique aussi puissante, mais également une acceptation de la situation, et une détermination sans faille. Il fallait le faire. Il n’y avait pas d’autres alternatives.

« Puisses-tu survivre, Chevalier. Lightning Photon. »

Il frappa.

Son bras partit vers l’avant, générant une colonne de cosmos colossale, de plus d’une dizaine de mètres de diamètre, qui alla frapper Chronos, sa lumière oblitérant immédiatement le Chevalier d’Or. Alors, les photons orbitant autour de son bras se déversèrent dans la lumière. En les concentrant tous en un seul point, par exemple le cœur, Corell aurait très bien put tuer le Saint sur le coup car la particularité de ses photons étaient qu’ils pouvaient traverser toute matière… Y compris l’Armure d’Or des Gémeaux. Mais il n’en fit rien. Il ne pouvait tuer à coup sûr cet homme. Quand bien même, la puissance de l’attaque était d’un niveau prodigieux. Chronos fut frappé par des centaines de photons, raies de lumière le traversant de part en part dans la moindre difficulté.

Lorsque le dernier photon quitta son bras, Corell, épuisé, tomba à genoux, respirant bruyamment à cause de ses blessures. Dans le même temps, l’ouverture cosmique disparut, laissant réapparaître le Mont Etna… Et ce qui restait du Chevalier des Gémeaux.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Dim 12 Juin - 13:10

Est-ce donc ainsi que tous cela se termine? Non, Corell n'en a pas encore terminé, mon attaque a certes portée ses fruits, mais, il est encore loin d'avoir abandonné ce duel. J'avais bien remarqué dès le début du combat que Corell laissait légèrement de son cosmos en Etna, au départ, j'ignorais pourquoi. Mais, à présent, je le sais.

*Le combat n'est pas encore terminé...*

J'avais du mal à tenir sur mes jambes, ma réserve de cosmos était vide, mes forces m'abandonnes peu à peu et même si je suis encore en état pour continuer le combat, je ne sais pas si je vais pouvoir résister bien longtemps. Corell revenait parmi nous dans le décor embrassé de l'arène à l'intérieur du Mont Etna dans un déluge d'éclair. Il se tenait là, comme si mon n'attaque n'avait guère fait la moindre dégâts sur son être. En plus d'être d'une grande puissance et d'une résistance physique et psychique à toute épreuve, le chevalier du Lion était aussi un bon stratège. Mais, je penses qu'il n'aurait certainement pas pensé à laisser une partie de son cosmos en Etna en tant que balise pour se retrouver dans mon labyrinthe Temporel sans les rumeurs qui courait sur moi et mes capacités. C'est fort dommage, je sens que ma défaite est proche... enfin, au moins, je terminerais ce combat en beauté.

J'attends donc tes Crocs sous leurs formes de pureté absolue... qu'est-ce que?

Est-ce une illusion? Est-ce l'effet de la fatigue ou est-ce Corell qui fait ceci? Un gigantesque lion venait d'apparaître, un peu comme tout à l'heure, mais, celui-ci avait une taille nettement plus impressionnante. Mais, ce qui me surprit encore plus, c'était de voir l'image de notre Déesse, Athéna, se formait derrière celui-ci, portant Niké sur sa main droite et son bouclier de justice dans l'autre. Je me suis frottais les yeux un moment afin de vérifier si ce n'était pas un problème de vue. Pourtant, l'illusion était toujours présente, du moins jusqu'à ce que toutes énergies disparaissent étrangement.

*Qu'est-ce qui s'est passé?*
*Plutôt qu'est-ce qui va se passer?*

En effet, Elias avait encore une fois raison, quand Corell avait ouvert les yeux, portant un regard vers le ciel et esquissant un fin sourire. Je ne tardais pas à faire de même en regardant moi aussi vers le haut. Plusieurs centaines de lumières nous entourèrent, je ne pouvais rien faire, la moindre geste et je me faisais attaquer par ces lueurs dorées.

L'arène embrassée disparaissait petit à petit, laissant place à un univers étoilée, un peu comme quand je lançais mes attaques de Fallen Star ou de Galaxian Explosion, sauf que cette fois, les nombreuses étoiles présentes n'étaient rien de plus que ses Photons. Chacune d'elles prenaient de plus en plus d'ampleur, tant bien en taille qu'en puissance. Le spectacle était certes de toutes beautés, mais, une beauté effrayante, comment un homme ayant quasiment atteint ses limites peut avoir tant de cosmos?

Mais, la surprise n'était pas encore à son apogée. Corell stoppa les photons et les replient sur son bras droit. Voir autant de puissance mérité non seulement le respect, mais, la peur envers lui. J'ignore si c'est le fait d'avoir assisté à cette démonstration de pouvoir qui m'empêche de bouger, ou bien est-ce la fatigue qui m'empêche de bouger mes membres telle que je le souhaite.

Ne t'en fais pas pour moi mon cher Corell. Attaque, ne retient pas ton coups!

Lorsqu'il frappa finalement, une colonnes de cosmos d'une taille impressionnante et une énergie si effrayante et énorme qu'il lui aurait été possible de me tuer sur le coup. J'ai pris l'attaque de plein fouet, son assaut m'a complètement envoyé sur l'un des piliers brulant du volcan. J'étais étendu inerte sur le sol chauffé de l'arène, j'étais resté un bon moment sans faire le moindre mouvement, ni signe de vie, on ne sentait plus mon cosmos. Alors, c'est bien la fin?

Ne baisses pas les bras...


Qui est-ce? Cette voix, cette présence, c'est la même personne qui était la pendant mon duel face à Triton. Mais qui cela peut-il bien être, et pourquoi m'encourage t-il? Enfin, la réponse peut bien attendre, grâce à lui, j'ai pu me ressaisir. Mon cosmos se faisait de nouveau ressentir augmentant de plus en plus. Je me relevé difficilement, il me fallut un petit moment pour me relever et tenir sur mes jambes.

Et bien, après cela, je penses que le titre que l'on m'a donné sans mon avis te mériterais sans doutes plus. Tu es plus proches des Dieux que je le suis, pour preuve, Athéna est à tes côtés et veille sur toi. Cependant, je ne cèderais pas! Du moins, pas tout de suite...

Mon cosmos ne cessait de s'intensifier, mes réserves qui était proche de zéro remontèrent aussi vite que je l'avais vidé avec mon Temporal Dimension. J'ignore si je survivrais à ce qui risques de m'attendre, mais, qui ne tentes rien n'a rien, n'est-ce pas?

Prend ça!

Dans un dernier retranchement, j'ai lancé des boules de cosmos sur mon adversaire afin de lui causer quelques blessures et afin de le ralentir, même si cela risque d'être vain.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Lun 13 Juin - 16:52

Le Lion y avait cru… Mais Chronos n’était pas un Chevalier comme les autres. L’homme était un survivant. Il avait combattu durant la Guerre Sainte deux-cents ans auparavant. Sa maîtrise du cosmos et des arts du combat étaient incroyables. Corell avait réellement cru pouvoir en finir avec lui grâce à une technique aussi puissante que le Lightning Photon… Une technique réputée tueuse de Divinités. Mais rien à faire. Le Chevalier des Gémeaux était d’un tout autre niveau, et bien qu’il soit clairement à bout, le combat n’était pas encore fini. Pourtant, le Lion avait encore confiance, et gardait l’espoir. Chronos était dans un état bien plus grave que lui.

« Tu fais erreur, Chevalier… C’est le cœur qui enflamme le cosmos… Je ne considère pas qu’Athéna soit plus auprès de moi, que toi. C’est juste que… Mes Crocs n’existent… Que pour elle. »

Bien que le combat tournât en sa faveur, Corell considérait toujours le Chevalier des Gémeaux comme un homme qui avait transcendé le cosmos, pour parvenir à un niveau de maîtrise plus proche des Dieux que n’importe quel autre Chevalier d’Or. Mais il devait avouer que les compliments du Saint lui venaient droit au cœur. Il aurait aimé s’exprimer lui aussi, dire qu’il tenait le Chevalier pour grande estime… Mais il ne le pouvait pas. Le Lion n’était pas un bavard, et toute l’estime qu’il avait pour Chronos passait au second plan, car ce dernier était son ennemi. Il espérait seulement que Chronos ressentirait son respect dans la manière se de battre du Lion, qui utilisait toutes ses arcanes, toutes ses capacités, dans le seul objectif de le surpasser.

Mais Corell était clairement à bout de force. Toujours à genoux, il ne put éviter l’attaque de Gemini. Il fut même étonné que ce dernier puisse relancer si rapidement une de ces techniques, bien que celle-ci soit minime, après tout ce qu’il avait enduré. Pourtant, il en tomba au sol, soufflé par le cosmos des Gémeaux. Mais il ne devait pas perdre l’avantage… Il le savait. La victoire était à sa portée, il le sentait au fond de ses tripes. D’une pensée, il en appela à ses éclairs. Incapable de se relever pour le moment, il se contenta de posa sa main à plat sur le sol. Ses éclairs partirent de ses doigts, courant sur la pierre noire pour aller frapper Chronos. Le corps du Saint d’Or fut parcourut d’électricité, les éclairs du Lion sortant de sa bouche et de ses yeux, alors qu’on devinait par intermittence le dessin de ses os sous sa peau.

Le Lion profita du temps gagné pour se relever lentement, tout en récupérant son énergie le plus vite qu’il le pouvait. Un Chevalier sans cosmos ne servait à rien… Et il devait en finir avec ce combat, coûte que coûte.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Mar 14 Juin - 8:24

La défaite est proche pour l'un d'entre-nous, si ce n'est la mort. En tout cas, quoi qu'il se passe, ce combat me restera sans doute gravé à jamais dans la mémoire. Je n'avais encore jamais vue une telle puissance et rage de vaincre depuis un moment. Les jeunes de ce siècles m'impressionne de plus en plus, je commences à être dépasser par tous cela, peut être que je devrais prendre ma retraite. Je me suis mis à sourire en repensant à cette idée. Non! Mon temps n'est pas encore résolu, j'ai toujours des choses à accomplir.

Corell prit ensuite parole, disant que c'est le cœur qui enflamme le cosmos et que ses crocs son celle d'Athéna. Je vois, il est dévoué corps et âme à notre Déesse, j'aimerais en faire autant, mais, les risques pourraient être grands.

Le cœur... cela fait si longtemps que je n'avais pas entendu une telle chose. J'ai perdu beaucoup d'être cher à cause des raisons du cœur et me suis laissé emporter par la colère.
Je me suis arrêté un moment perdu dans des souvenirs assez douloureux. Oh! Navré, je me suis égaré. Donc, si je comprends bien, tes Crocs sont pour Athéna? Dans ce cas, je vais devoir demander son pardon pour avoir brisé ses Crocs.

J'ignore si j'avais mes chances encore, vu mon état et le sien, il aurait plus de chance de victoire que moi. Mais, je n'ai pas dis mon dernier mot, même si je dois mourir, je n'errais pas longtemps dans la froideur des Enfers.

Corell venait de se prendre mes étoiles de pleins fouet, ce qui prouvait bien sa fatigue. Par contre, ce genre d'attaque n'est pas suffisamment puissante pour en venir à bout.

Il avait beau être au sol, ses éclairs surgirent de ses doigts et s'en allèrent le long des roches sombre de l'Etna pour se jeter sur moi, et pour cause de fatigue, je n'ai pu rien faire hormis me prendre les éclairs de plein fouet. Le souffle et le choc de son attaque me fit basculé en arrière et causa ainsi ma chute sur le sol. Ma respiration était de plus en plus rapide et courte, si cela continue, je vais mourir, non pas par la main de Corell, mais, de fatigue.

Corell... promettons d'accorder une revanche... un jour où l'autre lorsque nous serrons... au Sanctuaire.
Lui dis-je tout en me relevant difficilement. Alors, quelle est ta réponse?

J'étais plus que sérieux, je ne me suis pas las de ce duel, moi qui d'ordinaire n'aime pas tellement avoir recours à la violence. Après avoir posé ma question, j'ai de nouveau intensifiais mon cosmos afin de récupérer plus de force. Je n'avais pas assez de puissance pour le vaincre sur le coup. Le sol en pierre noir s'élevait en présence de mon cosmos, la lave commençait elle-même à réagir à ma puissance à telle point que la matière en fusion explosa tout autour de nous. La prochaine attaque sera peut être la dernière.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Mer 15 Juin - 14:22

Alors que le Chevalier des Gémeaux se relevait difficilement, le Lion fit de même. Bien que moins atteint, il n’en était pas moins vidé, toute son énergie l’ayant quitté… Ou presque. Il sentait son adversaire recharger son énergie. Bien que le Lion soit un génie dans on domaine, il était clair que Chronos possédait une connaissance, et une maîtrise de son cosmos bien supérieure à la sienne. L’énergie du Troisième Saint d’Or augmentait bien plus vite que celle du Lion… Décidément, ce combat opposait réellement deux forces de la nature complètement différentes, l’une axée sur la maîtrise de la profondeur du cosmos, l’autre sur son utilisation à l’état brut, dans sa forme la plus brutale. Mais malgré cette différence et les souffrances engrangées lors des différents échanges, la confiance et le respect mutuel étaient restés constants. Il n’y aurait qu’un seul vainqueur… Et dans tous les cas, cette victoire se réaliserait sur le fil du rasoir, tant les deux hommes étaient de puissance égale. Le Lion prit une bonne goulée d’air afin de pouvoir former une phrase intelligible afin de répondre dignement à la preuve d’estime de son adversaire du moment.

« Aujourd’hui ennemis, demain frères d’armes… Néanmoins, j’accepte ta proposition avec plaisir, Chronos. Tu le sais bien, je ne vis que pour le challenge… Et rares sont les Chevaliers à égaler ta puissance.

Mais le futur reste le futur. Il nous faut terminer ce que nous avons commencé. Pour le meilleur ou pour le pire. »


Le cosmos du Lion brilla une dernière fois. Le Saint y mettrait toute son énergie, tout ce qui lui restait de puissance et de détermination. La lueur dorée propre aux Douze Chevaliers les plus puissants de la Terre courut sur son armure en des milliers d’étincelles à l’agréable rayonnement. Des gerbes d’éclairs quittèrent le corps du Chevalier, alors que son regard brillant de concentration et d’intensité toisait Chronos, tel un fauve observant sa proie.

« Quand à mes Crocs… Ils ne sont pas brisés. Pas encore. Je te salue Chevalier. Pour Athéna !!!!! »

LIGHTNING… PLASMA


Le Saint frappa. De son poing partit une étincelle lumineuse, qui devint bien vite des centaines, des milliers, des millions de raies de lumière qui s’en allèrent faucher le Chevalier des Gémeaux. Bien que Chronos ait pu l’observer plusieurs fois depuis le début du combat, cette fois-ci l’attaque était portée à sa plus extrême intensité, sa plus extrême violence. Corell mettait tout dans ces derniers crocs de fureur, à un point tel qu’il en grondait de fatigue, de douleur… Et de plaisir ? Sûrement un savant mélange des trois sensations, qui lui donnait la force de générer de nouveaux jets de cosmos, encore et encore, en une technique qui en devenait infiniment longue et sanglante.

Tout s’arrêta d’un coup, lorsque Corell dépensa toute son énergie. Complètement vidé, le Saint tituba et alla rapidement poser une main sur un roc de taille humaine proche de lui, afin de garder son équilibre. Il respirait avec force, ses jambes presque incapables de le soutenir, transpirant abondamment. Au prix d’un énorme effort, il releva la tête en direction de Chronos, espérant en avoir fini avec lui… Car il doutait pouvoir continuer le combat plus longtemps.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Jeu 16 Juin - 14:16

Bien, déjà une chose de faite, nous aurons droit à un autre spectacle comme celui-ci à notre retours au Sanctuaire. Enfin, on aura le droit à une revanche si nous restons encore en vie d'ici là, bien évidemment, ce que je ne crains pas pour moi. Je tiens à rester encore vivant pour le moment, je ne mourrais pas avant d'avoir accomplit ce pourquoi je suis ici. Et comme la dit Corell, il faut terminer ce que nous avons commencé, pour le meilleur et pour le pire.

*Que compte tu faire à présent? Tu es foutus! Tu n'as pas voulus m'écouter.*

*Silence!*

*Chronos restez concentré.*

Le cosmos de Corell commençait à briller de plus en plus, il y mettait tout ce qui lui restait de force et de détermination sur ce qu'il pense être sa dernière attaque. La lueur qu'il dégageait me paraissais agréable, même en sachant qu'elle risquait de m'être fatale. La concentration était d'une telle intensité que plusieurs gerbes d'éclairs surgissaient de son corps tout entier. Corell prit parole afin de me répondre au sujet de ses crocs et afin de me saluer... cela signifie que je risque certainement de me prendre un énorme coups. En voyant sa position j'avais compris ce qu'il comptait faire, il s'apprêtait à lancer la fameuse attaque du chevalier d'or du Lion.

*Le Lightning Plasma!*

Il lança donc sa deuxième arcane la plus terrible. Je n'avais pas la force de la bloquer avec mes bras, et l'armure ne pourrait pas supporter une telle puissance, je n'ai donc pas le choix, je vais devoir user de mon don. Je vais certainement être dans un état de fatigue proche du coma dans le pire des cas. Mais, je serais encore debout... Les milliers de raies de lumière, crée par Corell, s'approchèrent de plus en plus de moi. C'était le moment!

Corell, regarde bien tes petites lucioles disparaître! Kairos Aiôn.



Une grande partie des éclairs s'en allèrent dans le néant avant de m'avoir atteint, seule une petit partie de son attaque m'avait atteint. Par contre, utiliser cette technique m'a coûter énormément d'énergie. Que se soit physiquement ou psychologiquement, j'étais presque à bout. J'ignore ce qui me permettait de tenir encore debout. Est-ce l'espoir, la volonté ou la force? J'en sais pas plus.

J'étais encore debout avec encore un peu d'énergie, mais pas assez pour vaincre mon adversaire et je ne peux pas recharger mon cosmos. En clair, nous avons le résultat du combat.

Corell se tenait pas bien loin de ma position, tenant avec difficulté sur ses jambes et incapable de se défendre d'une possible attaque. Il était complètement vide de cosmos, si on peut le dire ainsi. Il leva la tête dans ma direction, il pensait sans doute que c'était terminé, et bien, non, navré mon petit lion.

Alors? Corell... qu'as-tu? Déjà fatigué? Dans ce cas, tu ne vas pas pouvoir empêcher cela. Lui annonçais avec un large sourire. It's the end!

Je me suis lancé le plus vite possible dans sa direction, en étant à l'article de la mort, c'est pas facile et une fois assez proche de lui, j'ai prétexté donner un coup. Mais, je ne m'apprêtais pas à l'attaquer. Non! J'ai posé ma main sur son épaule et le regarde, le visage en sang, droit dans les yeux et prend parole.

Tu as gagné Corell... j'abandonne. J'ignore si cela te va comme victoire, mais, je suis à bout. Je te laisse la suite, bonne chance. Lui dis-je avec un sourire amical. Bien, si cela ne te gênes pas, je vais faire un petit somme... Good Night...

Je me suis écroulé en arrière, tombant sur le sol chauffé du volcan, fermant les yeux petit à petit. Après tant d'effort, j'avais bien mérité une pause. Mes yeux se fermèrent complètement, mon esprit commençait à rejoindre Morphée et le pays des rêves. C'est ainsi que ce clôt cette demi-finale, un combat digne de grands guerriers dirait-on. Bonne chance pour la finale Corell.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    Jeu 16 Juin - 14:32

Victoire de Corell

:youpie:

Chronos je te remercie pour ce combat! je m'en sors pas trop trop mal au final, mais heureusement que tu n'as pas vu venir mon Athéna's True Love, il m'a sauvé! Sinon je n'aurais pas donné cher de moi. C'était un véritable plaisir! Smile

Attention, comme je te l'ai dit sur la CB, les métabolismes entrent en jeu dans la phase d'attaque (confère règles, point 7.3.2), tu ne survis donc pas à mon LP. Néanmoins, cela ne change pas grand chose, je tiens juste à le signaler pour plus tard, que tu ne te fasses pas avoir!

Encore merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [4°Tournoi] 2° Demi Finale    

Revenir en haut Aller en bas
 

[4°Tournoi] 2° Demi Finale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Duels & Tournois :: Tournois :: Archives des Tournois :: Quatrième Tournoi-