RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
[PNJ] Atlantide


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 93

MessageSujet: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Lun 11 Juil - 23:40

CHAPITRE PREMIER : FORFAITURE DE LA BETE


    Les champs de coraux et d'algues n'étaient plus que ruines. Quatre ombres poursuivirent la grande route menant à un village, ils arrivèrent dans les abords de petites demeures coralliennes, les plafonds avaient été à priori soufflé et les murs étaient enduits d'un musc étrange, d'un parfum nauséabond. Au centre du village, un sillon noir avait creusé la terre et traversait tout le village, donnant l'impression de l'avoir déchiré en deux parties, les lambeaux des maisons aux alentours étaient le signe d'une brutalité sans borne. Des morceaux de toit marquaient le sol comme des grands cailloux blancs et les murs étaient éventrés sans aucune forme de procès. L'horreur de la situation pouvait faire tressaillir les Atlantes les plus solides !

    Des restes de corps d'enfants étaient dévorés par des vers blancs et poisseux, au plus profond de la crevasse, des hommes gisaient dans une pulpe carmine, cette plaie béante donnait aussi l'impression de continuer vers l'ouest, puis elle disparaissait soudainement. Le silence ! Il régnait désormais en maître dans ce petit espace sans vie, les Dieux avaient quitté cette terre pour ne pas la protéger, et personne ne savait ce que cela voulait dire. Quelques soldats Marinas s'étaient regroupés dans un coin de l'ancien forum, aujourd'hui inexistant, mais les morceaux de leurs corps signifiaient que la bataille avait été vaine. La détresse des visages, les angoisses des guerriers montraient un côté pathétique face à une situation sans aucune solution.

    Quelques bruits se firent entendre tout à coup, comme des sifflements furtifs et sans rien de tendre. Le vent glacé de la Mer du Nord se levait et frappait les amphores de terre cuite, des châles de femme dansèrent alors sur le sol en tourbillonnant sur eux-mêmes. La nature était changeante, l'ombre respirait lentement dans une nature ravageuse... Le village reprenait vie dans un monde de morts, elle tentait de résister à cela, de faire disparaître les traces du passage d'un "démon" que tout le monde avait oublié.

    Le chaos était le maître de cérémonie et ouvrait le bal au nouveaux arrivants. Il comptait bien leur jouer un tour à sa façon, car ils devaient marcher dans les eaux troubles du passé de leur Empire.

Revenir en haut Aller en bas
Yoko Nagao


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 16

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Mer 13 Juil - 13:07

Il y a des choses qui ne devraient jamais être, des choses qui appartiennent parfois au futur, au présent lui-même ou tout simplement au passé. Les choses du présent sont les plus difficiles à combattre car il faut alors se dresser contre elles et les affronter sois même afin de s’assurer un avenir dans lequel une créature chimérique plus redoutable que les ténèbres elles mêmes n’auraient ainsi plus aucune place. Il existe des créatures qui viennent d’époques différentes qui à elles seuls peuvent représenter des menaces parfois bien plus grande encore que l’espèce humaine, alors que pourtant elle représente elle-même la menace la plus pesante qui soit, les hommes se laissant corrompre par leurs pêchés et leur orgueil démesuré. Si les créatures du présent sont celles qui sont le plus difficiles à combattre, celles du passé et du futur ne sont pourtant pas aussi simple qu’on pourrait l’espérer, car les démons de l’avenir ne peuvent être combattus qu’en éradiquant les menaces du présent, ou du passé, tandis que les chimères du passé ne sont que des démons affaiblies par le temps mais dont les crocs restent encore assez aiguisés pour réussir à arracher le cœur du plus fort des guerriers. Il est des choses qui ont existés et qui pourtant jamais n’auraient du avoir leur place en ce bas monde, car étant d’une nature trop dangereuse pour se permettre d’avoir le droit d’être touchés par les mains odieuses de l’homme qui aurait tôt fait de s’en servir pour assouvir une cupidité sans nom qui lui est inhérente depuis sa création. Il existe en ce bas monde des légendes, des monstruosités, des créatures qui possèdent un tel potentiel destructeur qu’elles représentent par leur simple existence un risque tel qu’elles ne sont plus qu’une menace à éradiquer de toute urgence. Et de ces menaces, il y en avait une à éliminer d’urgence, la menace était si grande qu’un dieu avait envoyé quatre de ces plus grands guerriers pour résoudre le problème. Une chose est sûr, cette histoire ne se réglerait pas pacifiquement ; d’après les dires du général Kraken, cette créature avait quelque chose de terrifiant, qui dit terrifiant dit la plupart du temps puissant. Avez-vous déjà vu un être puissant renoncer à ne serait-ce qu’un droit ? Non c’est ridicule, il faudrait être prêt à croiser le fer ; ou l’or plutôt dans ce cas.



Ces créatures à elles seules représentaient une menace telle qu’il était intolérable à mes yeux de les laisser en circulation, elles étaient une menace trop évidente si jamais elles décidaient d’attaquer ouvertement, ou chose plus rare mais possible, si jamais elle se faisait contrôler ; mais cette dernière solution n’a que très peu de probabilité d’être réalisé. Aussi lorsque je repris la route avec mes semblables je me positionnais volontairement à droite, légèrement en retrait, pour moi c’est la meilleure position pour avoir du recul, on pouvait absolument tout observer et de plus en cas d’attaque on disposait d’un peu plus de temps pour réagir ; un dixième de seconde pourrait être fatale à ce niveau. Le rythme de marche était assez élevé et en quelque sorte ça me rassurait, à mon idée c’est l’absence de mouvement qui traduit la faiblesse, car c’est la paresse qui attire les vices, rester constamment en mouvement permet donc en quelques sorte de rester pur, et de ne pas laisser place au doute. En effet il faudrait agir sans avoir le moindre doute pour remporter la prochaine bataille. Je fis donc en sorte que Grâce aux précieux renseignements du survivant, corrompus par la peur comme un non corrompus, j’avais pu apprendre qu’on se dirigerait dans les fonds marins ; tant mieux retrouver mon élément me permettrait au moins d’être plus détendu mentalement.



On échangeait donc le souffle du vent pour la tranquillité de l’océan, les chemins bordés de coraux étaient à identique à eux même et rien ne laissait se douter du drame qu’il c’était passé dans le village où nous nous rendions. De part la cadence de déplacement, nous arrivâmes aux portes du village plus vite que je ne l’avais initialement prévu, et ce fut avec une légère surprise que je vis derrières les épais rideaux d’algues cadavres s’affairer bruyamment et avec précipitation à se diriger vers le royaume d’Hadès… La curiosité de savoir le pourquoi du comment d’un tel cataclysme m’intéressai au plus haut point ;, mais je préférais attendre la venue des compagnons avant de m’y intéresser. Ainsi je fus le dernier à entrer dans le village, je me retournais m’assurant qu’il n’y avait personne derrière nous puis m’avançait à mon tour. A peine épuisée d’une telle course, je m’asseyais sur l’un des toits restant intact, observant attentivement les alentours en attendant le moment de la rencontre, passant une main sur ma tête pour remettre en place le casque qui était le symbole de mon rang, celui du Général de l’hippocampe. Mon visage ce crispa, je me relevais et descendit d’un simple saut, cette odeur… c’était infecte tout bonnement insupportable si on devait rester là, il faudrait au moins penser à nettoyer les corps… Mais, il y avait autre chose, sur les murs une substance étrange malodorante, je m’en éloignais donc et m’approchait d’un pas nonchalant vers le sillon au centre du village. Dans tout ce massacre je trouvais le corps d’un jeune homme, plaqué violemment contre le mur, il avait les dents et les poings serré, il était peut-être l’un des seuls à être morts en essayant de combattre. Je retirais ma cape pour le couvrir, en réalité plus qu’un geste de respect, cette cape m’avait horripilé lors de mes déplacements à toujours battre contre mes flancs. Je repris donc en me retournant vers mes camarades.


« Dite ; quelqu’un est capable de savoir quand ils sont mort ? Et donc de savoir quand l’attaque c’est déroulé…. »







Revenir en haut Aller en bas
Storm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 475

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
199/199  (199/199)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Jeu 14 Juil - 16:45



Les généraux des Océans avaient donc quitté l'Ecosse rapidement et Storm pesta pendant quelques temps d'avoir été privé d'un bon repas a la taverne. Mais bientot cette déception se dissipa pour laisser place a un sentiment d'horreur face a une vision d'apocalypse: les marinas atteignirent en effet en peu de temps un village qui venait d'etre soumis a un vent de destruction impitoyable. De part et d'autre des débris jonchaient le sol, cotoyant des cadavres inertes. Un silence pesant reignait dans ce qui était autrefois un havre de vie. Storm resta un instant interdit devant cette scène de cauchemard; aucun cosmos, rien ne laissait penser a la présence récente d'un etre doté d'une puissance telle capable de provoquer ce désastre. Tandis que chacun semblait considérer les lieux et les dégats avec la meme horreur, le général de Scylla se hasarda a rechercher des survvivants, au gré des décombres il scruta la moindre trace de vie....sans succès. Seule la mort habitait là désormais, les anciens vivants n'étaient plus que des cadavres dont certains avaient les traits encore déformés par la frayeur et ceci intrigua Storm et retint son attention: qui avait pu cuaser une telle peur a ces créatures avant le trépas, s'agissait il vraiment de cette créature légendaire issue du chaos? Du coin de l'oiel, agenouillé auprès d'un corps sans vie, Storm jeta a un oeil vers ses compagnons tachant de guetter leur réaction, peut etre l'un d'entre eux serait meilleur detective que lui. Le général de l'hippocampe questionna alors d'une courte question , afin de déterminer quand toutes ces vies furents détruites. N'ayant aucune notion pour répondre a cette interrogation pertinente, le général du pacifique Sud chercha la réponse du regard, attendant qu'un marinas émette une réponde. Quant a lui, chaque pas, chaque regard sur cette scène hideuse, lui donnait un peu plus envie de détruire cette entitée qui avait causée tant de souffrance et tant de destruction. Il ne laissa pas sa cape en guise de linceul, préférant la conserver pour se recouvrir entièrement, comme de coutume, et ce qui se cachait était un visage crispé par la colère et les yeux des profondeurs abyssales de Scylla criaient vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Mer 20 Juil - 23:42

En quittant l'établissement dans lequel les Généraux étaient réunis, Haiken n'avait pu s'empêcher de s'en prendre au Lieutenant de Caeron, et ce dernier ne se fit pas prier pour répondre. Cependant, le Dragon des Mers n'avait aucune envie de de disputer ou d'argumenter quoique ce soit avec le Kraken. Si ce dernier pensait que c'était la meilleure manière de gérer ses effectifs, tant pis pour lui.

Les Marinas partirent donc vers le Nord, en direction du village qui avait été attaqué par ce mystérieux monstre. Haiken espérait pouvoir évaluer la puissance de leur cible selon la destruction qu'ils trouveraient. Et il n'allait pas être déçu.

C'était un paysage dévasté qui s'offraient à leurs yeux. L'odeur de la mort y était étouffante, le silence régnait en maître sur ces lieux, n'étant interrompu de temps à autre que par le vent lorsque ce dernier soufflait avec plus de force, faisant s'envoler quelques objets insignifiant tout autour des cadavres qui s'entassait dans une crevasse probablement créée par la force de la bête.

- Dite ; quelqu’un est capable de savoir quand ils sont mort ? Et donc de savoir quand l’attaque c’est déroulé….

Le silence morbide fut interrompu par le Général de l’Hippocampe. Il n'était pas difficile d'établir le moment où l'attaque s'était probablement déroulé, mais ce qui préoccupait plus Haiken c'était la violence avec laquelle l'attaque avait été exécuté. Il pouvait évaluer la puissance de leur adversaire et ce dernier semblait être assez puissant pour leur donner du fil à retordre.

- Ce que l'on peut retenir pour le moment et c'est ce qui me semble le plus important, c'est que nous avons un adversaire puissant et dangereux. Il ne fait pas la différence entre homme ou femme, entre adulte et enfant. Et il me semble que ces Marinas là-bas n'est pas eu la moindre chance, ne serait-ce de se mesurer à lui.

Haiken montrait du doigt les dépouilles de plusieurs Marinas, tous réunis, probablement dans l'espoir de vaincre leur assaillant mais qui n'avait pas réussi à survivre.

- Cherchons des indices pour savoir où ce monstre s'est dirigé, après, nous devrons donner une sépulture digne à des gens, c'est le moins que nous puissions faire après le cauchemar qu'ils ont vécu. Ils méritent de reposer en paix...

C'était assez inattendu venant d'un homme qui semblait si éloigné de tout et de tous. Mais Haiken savait mieux que personne ce qu'était la souffrance et il savait que la mort était tragique mais fatidique. On lui avait enseigné autrefois que lorsqu'un homme mourrait il devait avoir une sépulture, afin que son âme puisse reposer en paix, la vie étant déjà assez douloureuse. Souffrir pour l'éternité était un fardeaux bien trop lourd à porter pour qui que ce soit et ayant passé deux années dans le Triangle des Bermudes, le Dragon des Mers avait eu un petit aperçu de ce que signifiait "souffrir pour l'éternité".
Revenir en haut Aller en bas
Ichiru


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 197
Armure : me changer en flotte pour tremper les autres xD

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Jeu 21 Juil - 15:11

Arrow Entrée du Sanctuaire sous Marin

Voilà déjà un petit moment que je parcours la route et d'après les indications que je me suis procuré auprès des soldats au Sanctuaire sous Marin, je devais me rendre dans un village près de la Mer du Nord. Après, bon, ils m'ont dit que je saurais la raison de la mission une fois arrivé à destination. Ce que je hais les surprise comme celle-ci. Enfin, bon, ce n'est pas bien grave, je verrais bien ce qui se passe.

En arrivant aux portes du village, ma surprise ne fut que plus grande. Les lieux étaient en ruines, plusieurs nuages de fumée noir émanèrent de quelques bâtiment réduit en cendre. Mais, le plus horrible dans tous ça, c'était certainement, des cadavres qui trainaient dans les rues. Pendant un moment, j'ai pensé que j'étais arrivé trop tard et que tous les Marinas y étaient passés quand je vis les cadavres de soldats de Poséidon.

Une horrible odeur morbide accompagné ce paysage d'horreur, j'ignore si c'était l'odeur des habitants morts ou cette étrange matière sur les murs encore debout. Qui ou quoi a pu provoquer un tel chaos? Quoi que se soit, cette créature doit être extrêmement puissante.

En tendant l'oreille, je pu entendre quelques voix émanant d'un peu plus loin, me concentrant afin de discerner leur nombre et aussi leur puissance, je me retrouve rapidement soulagé en découvrant la présence de trois puissants généraux.

*Si il y a trois Généraux ici, c'est que le responsable de ce désastre est sans doute puissant, comme je le pensais.*
Me suis-je demandé en me rendant à leurs côtés.

Je ne les connaissais pas encore, mais, c'était l'occasion de rencontrer mes supérieurs, et aussi d'être en sécurité, mais, bon, ça c'est secondaire. En m'approchant, je pris l'initiative de regarder leurs écailles afin de pouvoir identifier peut être les Généraux. Malheureusement, je n'ai reconnu que l'actuel porteur de l'Hippocampe, vu le nombre de fois que j'ai pu le voir au cours de mes entraînements avec l'ancien gardien du Pacifique, c'est un peu normal.

Ravis de vous rencontrer, même si il n'y a vraiment de pas quoi l'être.
Je suis navré pour mon retard, je me présente: Ichiru, lieutenant de l'Elémental d'Eau.

Je ne me sentais pas vraiment à l'aise en leur compagnie et avec l'odeur des environs, ainsi que la vue de tous ces cadavres en décomposition, je n'avais qu'une envie: me tirer de là ou vomir dans un coin.
Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Jeu 21 Juil - 15:48


    Spoiler:
     


    Les ténèbres enveloppèrent encore un peu plus le coeur de Caeron, il regardait hagard les corps des Atlantes, la putréfaction naissante dans le sillon de la Bête. La mort avait laissé sa place et il ne savait plus quoi dire, il entendit d'une oreille distraite les dernières paroles de Général de l'Atlantique Nord. Il opinait de la tête pour lui signifier qu'il était d'accord avec lui, concentrant son cosmos, une rafale de vent creusa de multiples trouées dans le sol. Le temps était venu de les entourer dignement. Pendant ce temps, une douleur l'étreignit lentement...

    ** Tout se résumait à une seule pièce, une chambre où un homme, le dos tourné à un escalier, observait la perspective du village par une lucarne aux verres bleutés. D'un regard, Caeron embrassait les lieux. Il vit un lit défait, un écritoire avec son lot de plumes dispersées dans des encriers de couleurs différentes, des redingotes jetées sur un fauteuil tapissé de velours. Sur une petite table vernis, un jeu d'échec en ivoire blanc démontrait l'existence d'une partie âprement disputée. L'homme ou plutôt l'enfant, se retourna. Il devait avoir quatorze ou quinze ans et dans son visage brillaient de grands yeux gris, deux perles de pluie où étincelait le regard de l'innocence... **

    Quittant sa rêverie, Caeron levait le corps de l'un des enfants morts, pour le mettre dans son nouvel asile. Prenant un peu de terre moite dans la paume de sa main, il le jeta sur le petit corps sans vie en faisant une petite prière. Puis, il concentra son cosmos pour protéger le corps d'un filet de givre éternelle. Combattre un ennemi, élaborer des stratégies et des tactiques de guerre, c'était là la mission des Généraux, pas enterrer les leurs ! Pour la première fois, un sentiment diffus de haine à l'état brut se dégageait du cosmos du Kraken, on ne touchait pas aux enfants Atlantes sans le payer sévèrement. Désormais, il voulait que cet affront soit lavé...

    Le vent glacial de l'Arctique allait bientôt recouvrir le village, emportant les maigres indices. Caeron fit alors quelques pas dans le sillon de la catastrophe, son cosmos irradiant froidement, les vers blancs gelèrent en quelques secondes dans des soubresauts. Il vit devant lui quelques traces de la Créature, elle indiquait manifestement l'ouest, elle avait laissé des traces de son forfait avec les quelques cadavres qui étaient disséminés en dehors du village.

    " Compagnons ! Je crois qu'elle est partie vers l'Atlantique nord ! " Releva le Général d'un ton monocorde.

    Lentement, un souffle chaud se levait, un souffle venant du grand courant marin qui traversait les terres du Général du Dragon des Mers ! Caeron bondissait sur le toit pour ressentir cette effluve peu coutumière dans les terres glaciales dont il avait la garde. Il laissait son esprit vagabonder pendant de longues secondes...

    ** Soyez le Bienvenu ! Caeron de Fragrance. Dit-il d'une voix douce. **

    Brusquement, un nouveau cosmos fit son apparition. Poséidon envoyait donc du renfort, le Kraken se demandait si cela était de bonne augure ou non. Il dévisagea le nouveau venu et lui répondit par un simple sourire. Observateur, il vit que le jeune Marinas avait regardé un bref instant le Général de l'Hippocampe, ce simple regard signifiait ainsi d'où il venait. En effet, la grande armée des Océans était divisée en sept grandes cohortes et il existait autant d'officiers et de sous-officiers, celui là était inconnu de l'Arctique mais une aide de plus n'allait pas être de trop ! Faisant signe à l'Hippocampe, Caeron le laissait s'enquérir du Marinas de l'Elemental.



Revenir en haut Aller en bas
[PNJ] Atlantide


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 93

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Jeu 21 Juil - 16:01

" Notre siècle, j'en conviens encore avec Votre Majesté, ne vaut pas le siècle de Louis XIV pour le génie et pour le goût; mais il me semble qu'il l'emporte pour les lumières, pour l'horreur de la superstition et du fanatisme. "

Lettre du Roi de Prusse au Roi Louis XV

Précision sur le lancement de dé :

  • Sur 1/2 : Découverte de petits indices et arrivée des pirates
  • Sur 3/4/5 : Indices plus importants
  • Sur 6 : Danger imminent sur le groupe, aucun indice




Dernière édition par [PNJ] Atlantide le Jeu 21 Juil - 16:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Jeu 21 Juil - 16:01

Le membre '[PNJ] Atlantide' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
[PNJ] Atlantide


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 93

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Jeu 21 Juil - 16:20

    Après quelques recherches, le Général de l'Atlantique pouvait enfin reconnaître des coraux particuliers pour cette terre glaciale, ces derniers venaient clairement du golfe de la Floride. Surpris, les autres Généraux le virent regarder ce morceau de corail en se demandant ce qui l'intéressait comme cela. Un grand silence pesait sur ce groupe, le coeur n'était pas à la fête et ils commencèrent à enterrer les cadavres pour les uns, les autres cherchant des indices sur les lieux... Alors que Storm marchait lentement, il vit une petite main se lever, un enfant était là, son corps était prisonnier des autres gardes. Ainsi les gardes avaient sacrifiés leurs vies pour sauver un enfant, le seul héritier de leur peuple. Cette main continuait à s'agiter faiblement, pourtant, personne ne semblait vouloir lui porter une main secourable depuis de nombreuses heures.

    La fosse avait été réalisé de l'occident vers l'orient ! Les traînées de sang sur le sol permettaient de se faire une idée de la fureur de la bataille, mais aussi d'où était parti le massacre proprement dit ! Le silence continuait de répondre aux questions des Généraux, la vie n'avait plus lieue d'être ici, sauf que... la mort amène toujours son lot de charognards.

    ********

    Des heures à rechercher quelques bricoles, ils arrivèrent en vue d'un petit village dévasté. Ils entreprirent de fouiller les premières maisons consciencieusement, quand un sifflement les avertissait d'une danger ! L'un d'entre eux leva la tête et vit une autre bande arrivée. Le chef se jura alors de ne pas se laisser voler son "trésor", il ordonna par quelques gestes à ses lieutenants d'attaquer les autres voleurs. Faisant silencieusement le tour, il y avait quatre lieutenants avec une dizaine d'hommes ! En effet, ces derniers étaient activement par la cohorte de l'Arctique mais leur chef, un ancien Marinas, était parvenu à éviter les pièges des Guerriers atlantes. Il rigolait souvent en disant que le danger était d'aller vers Atlantide, sinon, aux confins de l'empire, il n'y avait rien à craindre des Généraux et des officiers Atlantes.

    Alors que l'un des lieutenants était parvenu à se rapprocher de l'un des autres voleurs, il déglutissait brusquement. En effet, ces "voleurs" avaient une tenue étrange, ils portaient tous des Ecailles et pas n'importe lesquelles, des Ecailles dorées !

Revenir en haut Aller en bas
Yoko Nagao


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 16

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Ven 22 Juil - 11:23

RP fait très très rapidement =)
Les choses restaient parfaitement inexpliqué; d'autant plus que tout semblait avoir été fait par un seul homme; ou plutôt par un seul être vivant, je demeurais perplexe, qui pouvait avoir l'audasse de s'infiltrer jusqu'au royaume sous-marin, était-ce réellement aussi facile d'atteindre notre monde ? Peu à peu, tandis que je m'habituais à cette odeur je tentais d'éliminer Nous croyons n'avoir plus à éclaircir dans la zone du village,l'idée de faire une sépulture me "refroidissait" un peu dans cette océan glacé, ils étaient déjà mort; leurs âmes n'étant plus, il n'y a aucune raison de ce fatiguer pour leurs enveloppes charnel, tellement impure... En montrant que ce n'est point, comme on l'a tant répété, un fantôme créé pour nous déguiser à nous-mêmes notre ignorance, ni une idée relative à l'état variable et toujours imparfait de nos connaissances, mais bien au contraire la notion d'un fait vrai en lui-même, et dont la vérité peut être dans certains cas établie par le raisonnement, ou plus ordinairement constatée par l'observation, comme celle de tout autre fait naturel. Le fait naturel ainsi établi ou constaté consiste dans l'indépendance mutuelle de plusieurs séries de causes et d'effets qui concourent accidentellement à produire tel phénomène, à amener telle rencontre, à déterminer tel événement, lequel pour cette raison est qualifié de fortuit ; et cette indépendance entre des chaînons particuliers n'exclut nullement l'idée d'une suspension commune de tous les chaînons à un même anneau primordial, par-delà les limites, ou même en deçà des limites où nos raisonnements et nos observations peuvent atteindre. De ce que la Nature agite sans cesse et partout le cornet du hasard, et de ce que le croisement continuel des chaînes de conditions et de causes secondes, indépendantes les unes des autres, donne perpétuellement lieu à ce que nous nommons des chances ou des combinaisons fortuites, il ne s'ensuit pas que Dieu ne tienne point dans sa main les unes et les autres, et qu'il n'ait pu les faire sortir toutes d'un même décret initial. On ne manque pas plus de respect à Dieu en étudiant les lois du hasard ,car le hasard même a ses lois que met en évidence la multiplicité des épreuves. La raison même nous impose l'idée du hasard, et le tort imputable à notre ignorance consiste, non à nous forger cette idée, mais à la mal appliquer, ce dont il n'y a que trop d'exemples, même chez les plus habiles. Elle est le principe de toute espèce de critique, soit qu'il s'agisse des plus hautes spéculations de la philosophie, ou des recherches de l'érudition, ou de la pratique la plus ordinaire de la vie. Elle est la clef de la statistique et donne un sens incontestable à ce que l'on a appelé la philosophie de l'histoire à ce que nous aimerions mieux appeler l'étiologie historique, en entendant par là l'analyse et la discussion des causes ou des enchaînements de causes qui ont concouru à amener les événements dont l'histoire offre le tableau ; causes qu'il s'agit surtout d'étudier au point de vue de leur indépendance ou de leur solidarité. En bref, beaucoup d'heure de fatigue et toujours pas d'indice valable depuis l'intervention du général du Kraken. Durant nos recherche un homme nous avait rejoints, aperçus de loin, je le reconnaissais, je crois, il me semble avoir déjà ressentis son cosmos parfois devant mon pilier. Un homme supplémentaire ? A ce rythme les carpes seraient bientôt appelé aussi; bien tâchons d'être aimable.

"Oui c'est cela bienvenue, tâche de pas mourir"

Relevant la tête je m'aperçus que nous nous tous investis dans les travaux de recherche dans le village, je ne fus pas spécialement dépaysé, je me retournais tellement fréquemment qu'on aurait cru que c'était un tic; mais enfin comme on dit il vaut mieux prévenir que guérir, l'un des général remotiva les troupes et l'on recommença les recherches; fouillant minutieusement chaque maison, je me surpris entrain de mettre un genou à terre pour mieux observer une blessure. Non ces gens avaient vraiment une mauvaise influence sur moi. L'un des général trouva ensuite un survivant enfin! D'autres forme de vie arrivait;Retournant la tête une nouvelle fois je vis des hommes approchés; sérieusement la sécurité national n'était pas au top.... Ces hommes étaient réellement imbus d'eux même; il me ressemblait un peu trop à mon gout...

*Tout ce qui n'est pas allié est ennemi*

Me tournant vers ces nouveaux arrivants qui nous prenais pour des voleurs; je fus perplexe; J'étais prêt à attaquer, cependant, je n'aimais généralement pas engagé le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Storm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 475

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
199/199  (199/199)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Sam 30 Juil - 16:15



Une légère brise balayait a présent ce qui restait du village, faisant voleter ça et là quelques morceaux de tissus et la poussière. Storm considéra ses acolytes qui semblaient tous quelque peu perdus dans leurs pensées tout en scrutant quelque peu d'un oeil agard les restes du carnage. Caeron surtout semblait entièrement perdu dans ses pensées: le regard vide il errait sur un petit perimètre sans but, la tete basse.
Le général de Scylla quant a lui avait entrpris de fouiller plus avant les quelques décombres et autres amas qui jonchaient les chemins. ainsi soulevait il des planches de bois, découvrant d'autres cadavres et agrandisssant par là l'étendue du désastre ainsi que sa frustration de ne pouvoir corriger sans délai le responsable. Le dragon des mers cherchait lui aussi activement mais dans des efforts contenus, sans trop de hater.
Brusquement Storm , accroupi, se figea, se yeux brillèrent comme deuc brasiers incandescents tandis qu'il percevait une présence, plusieurs présences. Nul ne put voir le soourire en coin qui anima son visage jusqu'alors impassible et frois. Se concentrant il ne put détecter de cosmos particulier, ni de présence de force d'allégeance divine....qui pouvaient etre ses créatures qui approchaient des ruines; des etres que Storm ressentait comme vils et agressifs. Scylla se décida alors a adopter sa tactique de camouflage de la nymphe vengeresse: usant de son pouvoir d'illusion, le général créa des éclats d'argent et d'or ça et là parmi les ruines, des éclats qui visuellement ne manqueraient pas d'attirer l'attention de toute créature vivante. Quant a lui, il se cacha dans les ruines d'un édifice, profitant ainsi d'une obscurité propice, proche de celle de la grotte de Scylla ou cette dernière attendait de dévorer ses victimes.
Le général du pacifique sud se pré occupait de la réaction des ses comparses qui ne manqueraient pas de réagir face a ces intrus. Il attendit donc, scrutant, guettant la suite des évenements; il ne cachait guère son avis d'en découdre et de massacrer quiconque aurait le malheur de lui laisser exorciser sa frustration.
Revenir en haut Aller en bas
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Lun 1 Aoû - 22:33

Haiken n'était pas le seul à vouloir enterrer dignement toutes ces personnes sauvagement assassinés. Caeron, qui pourtant semblait représenter l'exact opposé du Général du Dragon des Mers, acquiesça de la tête, consentant avec son compagnon.

Le Kraken ouvrit plusieurs trous à l'aide de son Cosmos, qui servirait de sépultures au gens du village anéanti par cette force mystérieuse qui intriguait fortement le gardien du Pilier de l'Atlantique Nord.

Haiken prit dans ses mains le corps d'un enfant, le posant délicatement dans une des sépultures, puis le corps d'une femme, d'un homme. Caeron passait en arrière, recouvrant les morts d'un filet de givre, les recouvrants de terre par la suite, leur permettant d'atteindre le repos éternel, du moins, ainsi l'espérait le Dragon des Mers.

Alors qu'il continuait dans ce sinistre rituel, quelque chose capta l'attention de Haiken. Des coraux recouvrait une bonne partie de la surface, mais ces coraux ne ressemblaient pourtant pas à ceux que l'on trouvait dans les mers environnantes.

Haiken se pencha et les observa plus attentivement. Quelque chose n'allait pas, ces éléments ne pouvaient se trouver ici. Après quelques minutes d'observation et de réflexions, Haiken parvint finalement à émettre une conclusion. L’attaque avait été exécuté dans de l'Ouest vers l'Est, ce qui corroborait encore plus l'hypotèse du Dragon des Mers. Ces coraux venaient de Floride, une terre située dans le nouveau monde, de l'autre côté du Triangle des Bermudes. Mais pourquoi cette créature viendrait-elle d'aussi loin pour attaquer les habitants de Grande-Bretagne? C'était la réponse qu'il manquait à Haiken pour y voir plus claire dans toute cette histoire.

Alors qu'il était prêt à communiquer sa découverte à ses compagnons, des bruits se firent entendre, se dirigeant vers le village. Rapidement, plusieurs hommes se montrèrent devant les Marinas. Ils étaient fort bien armé pour des simples villageois et semblaient suivre une sorte de codes militaires, si on observaient bien leur démarche. Qui qu'ils soient, leurs intentions n'étaient pas pacifiques, Haiken pouvait le sentir. Son sixième Sens ne l'avait jamais trompé, il savait reconnaitre les lâches et les brigands au premier coup d'oeil.

"On dirait qu'on a de la compagnie! Ça tombe bien..."
- pensait Haiken

Le Général fit craquer ses doigts en signe d'échauffement. Une bonne baston s'annonçait à point nommer pour qu'il puisse libérer toute sa colère. Ces hommes n'avaient qu'à faire le premier pas, le second serait en direction du Royaume des Enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Ichiru


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 197
Armure : me changer en flotte pour tremper les autres xD

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Jeu 4 Aoû - 10:37

J'ai pu très vite rejoindre leur troupe, même si ils m'ont tout juste zieuté vite fait, je pouvais tout de même voir que je pourrais être utile dans la mission. Ils restèrent tous bien silencieux un moment, sans doute dû au choc de cet affreux spectacle, enfaite, le seul qui prit parole parmi eux n'était autre que le général de l'hippocampe, mais, ce qu'il me dit n'était pas vraiment rassurant.

*Tâche de ne pas mourir?*

Personnellement j'en avais pas tellement l'intention. Je penses avoir beaucoup à accomplir encore avant de rejoindre le pays d'Hadès. Pendant que moi j'étais perdu dans mes pensées en regardant le désastre qu'avait fait l'étrange créature, les Généraux se mirent au travail afin de trouver des indices, des possibles survivants et à creuser une sépulture pour les morts. Je n'ai pas tardé à faire de même, cependant, n'ayant pas d'esprit déductif j'ai laissé la recherche d'indices aux autres et me suis occupé des tombes pour les victimes.

Prenant les corps environnants un par un et les déposants chacune dans une tombe, je commençais à entendre un drôle de bruit qui venait en direction de notre position. M'arrêtant pour observer la situation, je remarque plusieurs hommes armées jusqu'aux dents se lancer sur nous. J'ignore qui sont ces gens, mais, ils ne semblent pas vraiment nous vouloir du bien.

Bon, j'ai l'impression que l'on va devoir parler avec les poings pour ces types. Me dis-je en soupirant profondément.

En même temps une telle mission n'aurait pas été aussi simple, il aurait bien fallut un moment ou un autre devoir se battre. J'ai donc déposé le corps que j'avais dans les bras dans le trou qui allait lui servir de tombe, et exécute une petite prière avant de commencer les hostilités. Je ne suis pas vraiment du genre à vouloir me battre, mais, je sais que dans certaine situation on ne peut résonner les gens que par la force.
Revenir en haut Aller en bas
[PNJ] Atlantide


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 93

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Ven 5 Aoû - 0:53


    Alors que les Généraux concentraient leur cosmos sur les voleurs, une ombre fit un pas chassé à travers les murs détruits pour s'approcher de l'un d'entre eux. Le Général du Pacifique Nord observait les brigands s'approcher de lui, il n'eut pas le temps de voir cette ombre se faufiler derrière lui. Se retournant pour faire face à cet adversaire, Yoko Nagao sentit quelque chose de chaud et intense le frapper de plein fouet. Une main venait de transpercer son torse de part en part. Une autre main serrait la gorge du jeune japonais pour lui interdire tout cri. Devant lui, le chef des brigands était venu pour se débarrasser d'un ennemi potentiel... Il ordonna alors à ses lieutenants de bloquer les autres en sifflant entre ses doigts. Ces derniers sautèrent sur les Généraux, en lançant quelques sphères cosmiques assez simples et mortelles pour le commun des Atlantes. En attendant, dans son dernier souffle de vie, le Général de l'Hippocampe pouvait voir devant lui un homme aux cheveux noirs de jet, deux pupilles sombres l'observaient à travers un masque vénitien de bel apparat.

    Le corps du général tomba lourdement sur le toit de corail qui lui avait servi de promontoire. Une rigole se remplit rapidement d'un liquide chaud à l'odeur ferreuse. Tout soldat pouvait reconnaître cette odeur particulière, symbole de mort finale pour la plupart des guerriers. L'homme au masque vénitien concentra alors une partie de son cosmos pour se projeter dans les airs. Tournoyant rapidement, il balança sur le Général du Dragon des Mers une violente déferlante d'énergie semblable à une tornade. Un tourbillon d'une rare violence propulsa alors ce dernier dans les airs, mais une main prit la sienne pour l'extraire de ce danger immédiat, le Général Du Kraken concentrait désormais tout son cosmos pour paralyser le tourbillon d'énergie. Quand ce dernier explosa tout à coup, Caeron de Fragrance s'écrasait sur des monticules de pierres, inconscient et le corps recouvert de traces de lames sanguinolentes... Haiken avait atterri entretemps dans l'une des fosses mortuaires, il fût un bref instant déconcentrer par le froid polaire du givre !

    Au moment où le Kraken et l'Hippocampe étaient dans un sale état, plusieurs lieutenants projetèrent de nouvelles sphères d'énergie sur les autres Généraux. L'homme à l'étrange masque disparut alors en saluant étrangement le Général du Dragon des Mers qui se relevait à peine de sa fosse, se connaissaient-ils ? Celui-ci pouvait se poser la question... La seule remarque potentielle fût suivi d'une explosion des Vers blancs autour d'eux dans des jets d'acide qui n'étaient plus heureusement mortels, les actions des Atlantes leur avaient certainement sauvé la vie ! Cependant, cette petite rixe se termina par une débandade générale vers l'ouest des pillards... L'heure de la conclusion de cette attaque allait sonné !

    *****

    Spoiler:
     

Revenir en haut Aller en bas
Storm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 475

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
199/199  (199/199)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Dim 7 Aoû - 18:27



Tapi dans l'ombre d'un bâtiment épargné par la destruction, Storm sentait les intrus approcher, mais il demeurait perplexe quant a cette approche manquant cruellement de discrétion. Soudain, un vif éclair, tel un spasme nerveux fit tressaillir le général de Scylla: un être plus puissant venait de porter un coup ultime, tel un assassin, a un des généraux présent. Storm dans un premier temps ne bougea pas tandis que des explosions se firent bientôt entendre: les hostilités commençaient. Une mince goutte de sueur perla sur le front du général du pacifique sud: il constatait avec effroi que cette attaque vive et terrifiante se révélait désastreuse pour les généraux dont les cosmos tel la flamme fragile d'une bougie tendait a tressaillir et a disparaitre en partie: ils étaient en bien mauvaise posture. Serrant les poings, Storm, les yeux luisants de colère contenait difficilement sa rage. Brusquement, tel le serpent qui attaque, le général se jeta hors de sa cachette. Arrivé au dehors, il lui fallut quelques secondes pour constater les dégâts et que les assaillants tentaient a présent de s'échapper; quant a l'assassin, son cosmos avait mystérieusement disparu, et ce dernier inquiétait fort le général de Scylla sans que ce dernier ne puisse déterminer vraiment pourquoi, sinon que ce cosmos ressemblait a s'y méprendre a un cosmos de marina ! mais il n'était pas temps de réfléchir, ni même de regretter la mort de l'hippocampe qui gisait sans vie non loin de là. La tempête se leva tandis que Storm se précipita avec l'agilité d'un félin vers les enemis qui ne le virent pas arriver. couvert de sa cape, il semblait tel un fantome; un spectre vengeur qui frappait avec violence ses enemis sans se détourner ni essuyer le moindre coup. Caeron et Haiken se relevait péniblement et ne serait pas des alliés efficaces dans les minutes a venir : il fallait que Scylla frappe vite et juste ; aussi, fléchissant sur ses jambes, il tendit une main ouverte vers les assaillants dont certains avaient déjà pris des coups de poings et de pieds et chancelaient en tentant de reculer. Le cosmos de la nymphe vengeresse se matérialisa alors ; les environs semblerent soumis alors a une chaleur mouatte et lourde. Storm dont les yeux luisaient tels ceux d’un prédateur, tapi dans l’ombre de sa cape. Soudain un sifflement se fit entendre, ou plutôt plusieurs sifflements ; des vagues d’énergie se materialisaient sur le sol fondant a grande vitesse sur les pirates sans que ceux-ci ne puissent anticiper la moindre action de Scylla. Ce dernier s’écria dans un cri terrifiant et menacant

A présent que vous portez vos mains sur les généraux des mers, subissez la colère serpentaire de Scylla ….ANACONDA GRIP !!!!


Aussitôt ; les vagues d’énergie oscillants sur le sol devinrent de long anacondas terrifiants qui s’emparèrent implacablement des enemis alentour. Les traits de ces derniers se crispèrent, se déformèrent en proie a une peur affreuse, soumis a la vision de ces reptiles puissants qui les emprisonnait dans une étreinte douloureuse. Certains poussaient des cris de terreur tandis qu’ils voyaient la gueule de l’anaconda les enserrant posé le regard impitoyable du prédateur prêt a dévorer sa proie, prêt a étouffer sa victime. La colère de Scylla renforcait l’étreinte et la violence de l’attaque et quelques victimes manquèrent rapidement de souffle. Storm fixait lui aussi ses victimes tandis que les anacondas se mirent a balloter leur victime respective de droite et de gauche dans le but évident de les détruire un peu plus, d’accentuer la douleur. Le général posa un regard rapide sur ses acolytes qui revenaient a eux et ne tarderaient pas a frapper a leur tour. Puis, jetant un regard alentour,il chercha la présence cosmique de l’assassin mystérieux ; les anacondas continuant de torturer les pirates sans ménagement. Ne parvenant pas a le voir, il parvint malgré tout a déterminer sa présence s’éloignant a grande vitesse. Une lueur illumina la nymphe en proie a la colère. Usant son autre main, il tendit le doigt vers la cible pourtant lointaine. Un sourire en coin anima son visage tandis qu’il prononça a voix basse
Tu peux courir traitre ; le dard de la reine te frappera tot ou tard et lorsque je te retrouverai, tu porteras le sceau de ta condamnation a mort de Scylla !
Un bourdonnement sourd se fit entendre au milieu des sifflements furieux des serpents qui étouffaient consciencieusement leurs proies et un mince rayon de lumière orangé parti du doigt de Storm se dirigea vers l’assassin du général de l’hippocampe ; bientôt une vive douleur viendrait l’arrêter net dans sa fuite et lui causerait une douleur lancinante et sourde ; et s’il était un marina comme Storm le soupçonnait, il ne manquerait pas de percevoir le dard de la reine des abeilles, l’ambassadrice des douleurs du général du pacifique Sud !
Storm croisa les bras devant le spectacle de ces pantins désarticulés qui étaient ainsi malmenés devant lui. Sans regardes ses acolytes il leur lança

Messieurs je vous laisse le soin de faire ce que bon vous semble de ces misérables


Le général était grave malgré son humour coutumier ; il songeait a cet être mystérieux qui venait de s’échapper après avoir semé ainsi la mort : décidément, le danger se précisait davantage et se faisait véritablement pesant.














Revenir en haut Aller en bas
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Lun 8 Aoû - 23:21

Des pirates, des voleurs, des pilleurs, ils pouvaient porter différents noms, mais ceux-là étaient particuliers, ils connaissaient les secrets du Cosmos. Leurs pouvoirs étaient découverts au grand jour et leurs intentions étaient tout sauf amicales. Il était grand temps d'entrer en scène, Haiken frémissait, mais ce n'était qu'une partie de l'illusion dans laquelle les Généraux de Poséidon étaient prisonniers.

Dans un silence presque étouffant, Le Général de l’Hippocampe succombait au coup d'un ennemi jusqu'à alors dissimuler, silencieux, invisible. Et pourtant, sa puissance était loin d'être négligeable. La venue des pirates de cette manière aussi alarmante avait permis à cet individu de prendre la vie d'un Marina en un rien de temps.

Haiken se tournait vers Yoko lorsqu'il entendit le bruit de son corps retomber lourdement sur le toit de corail qui était prêt à le recueillir, mais il ne fallut même pas un centième de seconde pour que son assaillant s'attaque au Dragon des Mers, créant une tornade puissante, tourbillonnant en direction du Général prit au dépourvu.

Le corps de Haiken fut alors propulser dans les airs, sans défense possible, le rendant vulnérable. Il devrait supporter l'attaque et se relever aussitôt, chose dont il avait l'habitude puisque la défense était loin d'être l'un de ses points forts. Cependant, Haiken avait oublier un détail, il ne se battait plus seul. Une main attrapa la sienne, le libérant de la tornade. Mais cette attaque continuait de se diriger vers eux, ne perdant en vitesse ni même en puissance. Grâce à son Cosmos glacial, Caeron tenta de geler le tourbillon. Haiken, se rendit compte, bien trop tard, ce que cette attaque leur réservait en vérité.

- Dégage de là imbec...

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase, il n'eut pas le temps d'alerter Caeron. Une explosion projeta alors les deux Généraux. Protégé par le corps de son compagnon, Haiken retomba dans un des fossé funéraire crée pour les villageois, Caeron lui retomba inanimé quelques mètres plus loin. Ouvrant les yeux à nouveau, sonné par l'attaque et par le froid qui se faisait sentir à cet endroit précis, Haiken se releva lentement. Il avait perdu son casque, laissant sa chevelure sombre virevolter à la saveur du vent. Il regarda dans les airs et put voir leur assaillant. Il le salua d'un geste de la main puis s'envola ailleurs, les laissant, perplexes et blessés.

"Qu'est-ce que ça veut dire? Pourquoi me salue-t-il? Et pourquoi fuit-il de la sorte? Je ne vais pas te laisser te sauver comme ça!"

Haiken fit un bon et sortit du fossé ou il avait été projeté. Seulement, trois pirates l'attendaient de pied ferme. Ils avaient poursuivis leurs attaques. Storm et Ichiru combattaient de leur côté. Les trois ennemis qui se dressaient devant le Dragon des Mers étaient prêts à bondir, Haiken, lui, était fou de rage. Ces trois là allaient connaitre de la pire des façons ce qu’il en coutait de l'affronter.

- Les combats se font à un contre un et toujours de front! Vous allez payer bande de lâches!

Haiken fit exploser son Cosmos, provoquant un rafale de vent qui déstabilisa ses adversaires. Cependant, le Dragon des Mers n'attaqua pas. Il attendait patiemment que l'un de ses adversaires passe à l'assaut.

- Allez-y! Attaquez, j’attends de voir ce que vous valez!


Cette provocation fonctionna parfaitement avec l'un des pirates qui concentra son Cosmos et projeta sa force en forme de sphère sur le Général. Haiken ne bougea pas d'un millimètre et reçu l’attaque de lein fouet. Quand la fumée se dissipa, le sourire fixé sur le visage du Marina laissait comprendre que cela n'avait pas eu le moindre effet.

- Vous êtes vraiment trop faibles, mais beaucoup trop lâches pour que je vous laisse la vie sauve!

Il écarta son bras et une lueur vint s'illuminer autour de main jusqu'à prendre la forme d'une épée. Celle-ci était de la couleur des coraux et sa lame ondulait légèrement d'un côté puis de l'autre. La garde était une représentation de l'Orichalque.

- Coral Sword!

Haiken se lança sur le pirate qui l'avait attaqué. D'un seul geste, il transperça le malheureux qui n'eut pas le temps d'esquiver. Un des autres pirates lança une boule cosmique sur Haiken, par derrière. Le Général du Dragon des Mers pivota sur lui-même, interposant le corps de son adversaire afin de le protéger de l'attaque.

Presque instantanément, le dernier pirate, brandissant une épée se lança sur le Marina, s'écrasant sur ce dernier avec violence, mais il avait été trop lent. Haiken avait eu le temps de se dévier de la trajectoire de l'assaut. D'un coup de Coral Sword, il frappa son adversaire, qui allait percuter son compagnon. Ayant réuni les deux au même endroit, Haiken décida d'en terminer pour de bon, utilisant une attaque qui les annihilerait en même temps.

- Bon voyage en Enfers vauriens!

Dragon Explosion!!!


Une pluie d'étoiles représentant des dragons se lançaient sur les pirates, les frappant à plusieurs reprises à une vitesse incroyable. Ils n'avaient pas eu la moindre chance et tombèrent tous les deux, sans vie, sans le fossé derrière eux.

Haiken porta alors un regard dans les airs, mais celui qu'il cherchait avait déjà disparu. Il se tourna alors vers ses compagnons. Storm torturait quelques pirates qui étaient déjà à sa merci. Ichiru quant à lui s'en sortait plutôt bien de ce premier combat. Caeron continuait toujours inconscient. Haiken s'approcha alors de lui et le porta sur son épaule. Après tout, le Kraken lui avait sauvé la mise, sans lui il aurait n'aurait pas pu faire face aux pirates.

Le Dragon des Mers s'approcha alors du Général de l'Hippocampe. Ce dernier était déjà mort, il n'y avait plus rien à faire pour lui. Il serait enterré avec toutes ces personnes qui ont eu également une fin tragique.

Haiken rejoignit finalement Scylla qui tenait toujours prisonniers quelques pirates. Le Dragon des Mers posa délicatement le corps de Caeron sur le sol, lui transmettant un peu de son énergie afin que ce dernier puisse récupérer plus vite de ses blessures. Storm s'adressa finalement à lui.

- Messieurs je vous laisse le soin de faire ce que bon vous semble de ces misérables.

Haiken se releva puis lui répondit calmement.

- Ce n'est pas vraiment mon genre de tuer quelqu'un qui n'ait même plus capable de se défendre, néanmoins, tortures-les encore un peu, nous devons savoir qui ils sont et d'où ils viennent et s'ils savent ce qui se cache derrière cette histoire. C'est la seule véritable piste que nous pouvons avoir.


Storm ne les avait pas tuer ce qui était une bonne chose, Haiken aurait aimé avoir assez de calme pour avoir fait de même, mais son tempérament l'en empêchait, il n'arrivait jamais à prendre le temps de réfléchir et fonçait toujours dans le tas. Le résultat n'était pas vraiment calculé à l'avance, mais il se terminait la plupart du temps dans un bain de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Ichiru


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 197
Armure : me changer en flotte pour tremper les autres xD

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Mar 9 Aoû - 16:19

Ce que je pensais n'être que des simples pirates s'avère être enfaite tout autre chose. Je pensais que l'on n'avait affaire avec de simple bandit des mers sans le moindre puissance, mais, j'ai fais une énorme erreur. En sous-estimant ces êtres abjecte, je ne m'attendais pas à ce qu'il puisse maîtriser le cosmos, preuve de quoi, ces hommes pourraient être bien plus dangereux qu'il n'y paraît. Et le Général de l'hippocampe en avait fait les frais. L'un des assaillant porta un coup couteau en plein cœur d'une extrême discrétion sur le Général qui tomba aussitôt sur le toit de corail.

*Ce n'est pas possible...*

Et c'est lui qui me disait de ne pas mourir... je suis profondément atteint par sa mort même si cela n'en avait pas l'air. Mais, j'avais tout de même du mal à croire ce qui s'était passé. En une fraction de seconde, son assassin était apparut et il disparut juste après avoir lancé une attaque cosmique sur deux autres Généraux, dont l'un perdit connaissance.

*Pourquoi est-ce qu'il a fallut que je tombes sur ce genre de mission pour mon premier combat...*

Je restais debout sur place, regardant les explosions de cosmos entre les pirates et les Généraux, plusieurs bâtiments déjà en ruines s'écroulèrent une par une. Je n'étais pas encore entrée dans le combat, mais, cela n'a pas tardé. J'étais tellement distrait par le spectacle qu'ils m'offraient que je n'avais pas vraiment fait attention au pilleur qui se tenait derrière moi.

A ce moment là, je sentis quelque chose me traverser ma poitrine à travers mon dos. Ce que je venais de sentir n'était autre qu'une lame, heureusement pour moi que j'ai une constitution assez spéciale. L'homme qui pensait me tuer de cette manière devait être bien surpris quand il ne vit aucune effusion de sang mais seulement de l'eau. Le pirate relâcha son sabre, par peur, il tomba au sol et recula aussitôt, en me retournant je pris la peine de retirer l'épée, encore coincé au milieu de mon thorax, avant de prendre parole.

Dommage pour toi, tu t'es attaqué à la mauvaise personne mon gars. Tu n'as vraiment pas de chance, si tu n'avais rien tenté contre moi je t'aurais certainement laissé sauf. Lui annonçais en faisant un sourire sadique, pendant que le trou dans ma poitrine se refermait.

L'homme s'évanouit juste après... ces hommes sont d'un ridicule, et cela se prétendait pirate et sans peur? Ce ne sont rien de plus qu'une bande de lâche plutôt. Enfin, ce n'est pas bien grave... je tente de garder mon calme et à chaque fois que j'y arrive il y en a toujours un pour me déranger dans ce que je fais.

Et en effet, ce n'était pas encore terminé, plusieurs petites boules cosmiques me traversèrent le corps par derrière. C'était encore d'autres des acolytes au trouillard que je venais d'envoyer auprès de Morphée. D'ordinaire je ne me serais pas battu, mais, ces personnes ont tués un des Généraux et peut être même des habitants de ce village, je ne peux donc pas pardonner leurs fautes.

Ama no Murakumo no Tsurugi!

Le plastron de mon écaille se liquéfia, à la suite de ma phrase, et prenant une nouvelle forme, celui-ci se changea en une épée courte et droite à double tranchant et un bouclier d'une grande solidité. Même si en exécutant cette technique le haut de mon corps se retrouve sans protection je ne crains pas leurs attaques.

Allez vous repentir auprès d'Hadès misérables!

Je me suis lancé à toute vitesse sur mes assaillants, les attaquant avec ma lame, blessant mortellement certains chances parmi ces bandits. Par contre, ce qui n'ont pas eu autant de chance, se sont retrouvés soit tranchés, soit décapités, mais, je n'avais aucune envie de voir ce spectacle là. Mes armes se changèrent en eau et reprirent la forme de mon plastron en cours de route.

J'ai donc continué droit devant sans me retourner auprès des mes victimes, et me suis dirigé vers les Généraux qui avaient également finit leurs parts de travail.

Les Généraux semblaient discutés aux sujets des prisonniers que le Général de Scylla avait fait à l'aide de ses serpents. Le Général du Kraken était dans les pommes, on ne pouvait donc pas compter sur lui pour le moment, pour moi, je m'en fichais pas mal de leur sort et quant au Général du Dragon des Mers, lui proposait une séance de torture pour tirer des informations à leur sujet.

Je suis d'accord avec le Général du Dragon des Mers, mort ils n'ont seront d'aucunes utilités, autant qu'ils nous crache le morceau avant de les envoyer rejoindre leurs camarades. Leur annonçais-je très sérieusement pour une fois. Sinon, il y en a un autre là-bas qui semble plus intelligent que les autres entrain de piquer un somme. Il sait peut être quelque chose.

Que voulez-vous? Garder son sérieux c'est bien trop difficile pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
[PNJ] Atlantide


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 93

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Lun 15 Aoû - 18:12

Le sol tremblait des secousses cosmiques qui se répandaient dans les zéphyrs marins. Telles de violentes ondes serpentines, les courants marins se frayèrent un chemin dans l'Océan pour attaquer les voleurs, le cosmos de Scylla perturbait chaque méandre des courants pour broyer les côtes des brigands tout à coup en mauvaise posture. A quelques lieux de ces évènements, l'atmosphère rougissait d'une brume sanglante après qu'une pluie d'étoiles frappa d'autres brigands... Une ombre se faufilait dans les travées des ruelles pour quitter le village en direction de l'ouest, il vit un jeune officier de l'armée océanique en train de se battre contre des brigands à l'aide d'une épée étrange, il observa dans le recoin d'un mur, puis il sauta sur le toit en concentrant dans sa main une sphère de cosmos brute. Arrivé dans le dos du jeune guerrier asiatique, il frappa dans son dos en lui murmurant :

" Gardes bien ce souvenir de ton Général ! "

La trace d'une paume de sang apparaissait dorénavant dans le dos d'Ichiru et il fut balayé en direction de son Général gisant dans son sang. L'homme siffla alors entre ses doigts la fin de la récréation et ordonna à ses hommes de quitter le camp, les principaux lieutenants le rejoignirent et ils partirent rapidement en direction de l'ouest. Il savait que quelques hommes étaient entre les mains de ses ennemis mais qu'importe, il fallait accélérer le mouvement.

Un brigand sortit de son inconscience après avoir ressenti ses os broyés par la force de Scylla. Il balbutia quelques mots en regardant ses "hôtes" et il répondit à ce qu'il savait sans demander son reste :

" Mon maître, celui que mes camarades appellent le Masque, est intéressé par la chose qui a fait le malheur de ce village... Il nous a appris à utiliser l'art du cosmos en échange d'une soumission totale à son autorité... Vous ne devez pas interfé... Seigneur Storm ! Dame Thétys m'avait dit que... L'ouest... "

Au moment où le jeune Brigand Atlante allait donner de plus amples explications, un orvet translucide et aqueux sortit abruptement de son coeur pour le transpercer de part en part. Les autres prisonniers reçurent le même sort dans un râle d'agonie. Leurs visages se marquèrent d'une douleur intense et rapide, puis, dans un grand silence, ils se turent pour attendre la bénédiction des Océans. Les Généraux n'avaient eut que des informations parcellaires : Thétys ? le village ? Haiken ? La créature ? Bien des questions se posaient dans cette terre désormais maudite. Caeron se relevait lentement, l'éclat de son regard indiquant un profond dégoût pour la situation...

Un cosmos bleuté se répandit dans tout le village, l'Ecaille du Pacifique Nord se retira de son ancien gardien pour s'envoler dans les embruns du dôme marin... Les marinas allaient devoir réfléchir quelques instants avant de reprendre leur route vers l'ouest ou de retourner vers la capitale pour faire une enquête sur cet homme étrange nommé le "Masque"...

******

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Lun 22 Aoû - 0:31

    Du dégoût, oui, du dégoût... Caeron en avait assez de courir après une chimère sans intérêt pour lui. Son ancien maître ne cessait de lui rappeler ce qu'il était autrefois, un simple enfant dans une maison à jouer aux échecs. Aujourd'hui, il faisait quoi ? Il se battait pour des illusions, et non pas contre les ennemis séculaires de son Empire ! Hurlant soudainement de douleur, ses doigts déchirèrent certaines parties de son visage dans un râle d'une rage pure, il en avait assez et il était temps d'agir. Son cosmos se déployait désormais dans les alentours comme des tentacules brûlant de froid tout ce qu'il y avait sur le chemin. Se retournant le visage ensanglanté vers ses camarades, il ne disait rien, ses prunelles étant recouvertes d'une toile blanche. Sans attendre le moindre mot, il bondissait sur un toit de coraux et s'engouffrait à travers les champs d'algues.

    Son âme était parsemé de troubles qui le rendaient fou, combien de fois son maître lui avait dit de ne jamais sombrer dans cet hubris dévastateur pour les guerriers. Sa vitesse augmentait exponentiellement et il veillait à ne pas être suivi en créant des ombres glacées derrière lui...

    « Maître, vous m'aviez juré que je vous vengerai...

    - Non ! Intimait une voix intérieure. Tu ne dois pas, Poséidon, tes frères d'armes ne le veulent pas !

    - Qu'importe ! Que faisons-nous ? Tandis que nos ennemis profitent de la paix, nous sommes encore obligés de négocier la paix, obligés de baisser la tête, encore et encore... »

    La porte qui s'était ouverte à l'enfant, jouant aux échecs, se refermait cette fois-ci. Et tout l'esprit de Caeron s'envolait en même temps. A travers les strates sous-marines, le Général sautait de pan en pan de pierres. Il courrait droit vers le nord, le chemin d'Asgard n'était pas loin et il allait sauver le prestige d'hommes comme l'était son mentor... Il vit alors un puissant tourbillon qui partait des abysses en direction de l'une des Sept sorties du Monde de Poséidon, il créa autour de lui une sphère glacée et fut balayé dans les vents marins qui le propulsaient vers les nuages glacés d'Asgard. Il connaissait le chemin secret pour aller là-bas, son mentor lui avait tellement appris à éviter les pièges des pauvres humains qui vivaient là, il se concentra et ressentit de puissants cosmos aux abords d'Ivadoll, le village qui ouvrait la voie à Asgard !


Arrow Entrée du Royaume d'Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Storm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 475

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
199/199  (199/199)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Jeu 25 Aoû - 22:36



Une goutte de sueur perla sur le front du général de Scylla, ce dernier venait de voir ses proies, enserrés par les anacondas des profondeurs, disparaitre dans une scène d'apocalypse. Mais peu importait le destin de ces misérables; les propos d'un de ces vers de terre, résonnait encore dans l'esprit du général marinas: "Dame Thétis m'avait dit..."; quand sa mère avait elle pu s'adresser a ces marauds. Storm songeait a toutes ces questions qui se bousculaient, ces réponses attendues qui n'arrivaient pas et au contraire...l'énigme devenait chaque instant plus délicate, plus périlleuse meme puisqu'un général avait déja succombé en un instant.
Le général de Scylla sans poser son regard sur son frère d'arme du dragon des mers, s'adressa a lui d'une voix grave


Dragon des mers! ce dernier incident m'amene a penser que tu possèdes des éléments que tu ne connaissons guère: cet étranger masqué qui s'est adressé a toi et qui menait cet assaut: qui est il? qu'est il venu faire ici?


Storm, comme a son habitude lorsqu'il s'agissait de sa mère, ne pouvait pas se contenir, et son cosmos laissait transparaitre son était d'esprit morose et en proie a la colère. Il continua a parler, les yeux fixés vers l'horizon

Nous devrions sans délai débusquer ces traitres, cette créature qui reste notre objectif principal....mais je souhaiterais avant cela une réponse de ta part; général!


Déjà la nymphe vengeresse attendait de se manifester de nouveau et de semer a son tour la destruction. Une fois encore; Storm considéra les dégats et le corps inerte des victimes a commencer par le général des mers de l'hippocampe.
Revenir en haut Aller en bas
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Dim 28 Aoû - 23:15

Souriant légèrement à l'idée de torturer ses proies, le Général de Scylla commença à serrer de plus en plus fort les tentacules qui retenaient prisonniers les pirates. Ces derniers ne tardèrent pas à parler, sachant pertinemment que toute résistance à l'heure actuelle leur était tout à fait inutile.

- Mon maître, celui que mes camarades appellent le Masque, est intéressé par la chose qui a fait le malheur de ce village... Il nous a appris à utiliser l'art du cosmos en échange d'une soumission totale à son autorité... Vous ne devez pas interfé... Seigneur Storm ! Dame Thétys m'avait dit que... L'ouest...

Les informations étaient plutôt intéressante, du moins, l'étrange guerrier qui avait attaqué Haiken avait un nom, ou du moins un surnom. Qui était-il? Il possédait assez de connaissance sur le Cosmos pour en enseigner la maîtrise à des vauriens.

Alors que les pirates continuaient de donner des informations, citant notamment le nom de Thétys, Divinité servant Poséidon, une un orvet translucide s'échappa de leur cœur, perforant alors leurs corps, les emmenant à leur mort, sans qu'il puisse fournir d'informations supplémentaires.

Haiken laissa échapper une grimace devant ce spectacle. Il y avait encore beaucoup de choses qu'ils ignoraient, trop de choses même. Ce manque d'informations leurs avait déjà coûté la vie d'un Général. Mais le lot de désagréables surprises n'étaient pas encore plein.

Caeron, qui était resté très silencieux depuis son réveil, commençait à hurler comme un fou, comme possédé par la rage, se griffant le visage par la même occasion. Son Cosmos était anormalement agressif, lui qui semblait si froid. Les évènements qui se produisaient étaient de plus en plus étranges, inexplicables. Le Kraken me faisait face à présent et je n'arrivais pas à prévoir son prochain mouvement.

"Mais qu'est-ce qui lui arrive à celui-là maintenant? Est-ce que j'engage le combat? Ou j'attends? C'est trop dangereux de rester sans rien faire maintenant? Il est complètement fou!"


Sans vraiment savoir ce qu'il devait faire, Haiken vit finalement son compagnon sauter sur un toit de coraux et disparaitre de leur vue. Le Général du Dragon des Mers n'en revenait pas. Il ne parvenait pas à trouver la moindre explication logique ou plausible pour expliquer ce qui venait de se produire, de même pour toute cette histoire de monstre et du Masque et tout ce que cela entrainerait. Il ne savait qu'un chose, il fallait choisir maintenant le prochain pas. Les preuves qu'il possédait en disait long sur leur prochaine étape. Même s'il était désireux de savoir ce qui se passait avec Caeron, ce dernier devrait se débrouiller tout seul pour l'instant. Il y avait un danger bien plus important à combattre pour le moment.

Storm s'adressa finalement à Haiken, voulant connaitre son avis sur leur prochain pas. Que devait-il faire?

- Dragon des mers! ce dernier incident m'amene a penser que tu possèdes des éléments que tu ne connaissons guère: cet étranger masqué qui s'est adressé a toi et qui menait cet assaut: qui est il? qu'est il venu faire ici?

"Ce que j'en sais! - pensait Haiken.

- Je n'ai pas la moindre idée de qui il est ni de ce qui se passe en ce moment. La seule chose que je sais, c'est que si nous n'agissons pas, les choses deviendront bientôt incontrôlable et très dangereuses pour nous.

- Nous devrions sans délai débusquer ces traitres, cette créature qui reste notre objectif principal....mais je souhaiterais avant cela une réponse de ta part; général! - reprit le Général de Scylla.

Haiken montra les coraux qu'il avait dans une de ses mains puis s’exclama à nouveau.

- Ces coraux viennent de Floride, sur le nouveau continent. Le fait que les pirates est signalé l'Ouest me permet d’affirmer que nous trouverons d'autres indices là-bas. Savoir qui est ce "Masque" et arrêter ce monstre sont nos priorités absolues pour le moment. Je suis d'avis de partir pour la Floride immédiatement.


Haiken se tourna vers Ichiru, le nouveau venu devait être assez dépassé par les évènements actuellement. Le Dragon des Mers, lui-même, l'était plus qu'il ne l'aurait imaginé.

- Tu nous suis Marina, ou tu préfères rentrer au Sanctuaire? Sache que ce qui nous attend est cent fois pire que ce que nous venons de vivre.


Dès que le Marina ce serait prononcé, il serait temps de partir. Haiken et Storm seraient de la partie, il ne manquait plus que la réponse du Marina. À deux, cela risquerait d'être difficile, l'aide d'une troisième personne ne serait pas de trop. L'idéal serait sans doute d'avoir un quatrième Marina avec eux, l'absence de Caeron serait sans doute cruciale pour savoir si cette mission serait un succès ou un échec.
Revenir en haut Aller en bas
Ichiru


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 197
Armure : me changer en flotte pour tremper les autres xD

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Lun 5 Sep - 10:33

D'ordinaire je n'aimais pas tellement les scènes de torture, mais, là, ces pirates le méritait bien. Rien que pour ce qu'il avait fait au village, et également au Général de l'Hippocampe. D'un côté je me dis qu'il avait trop sous-estimé ses adversaires, ce qui a surement été la cause de sa mort, il a fait une énorme erreur de débutant qui ne pardonne pas, c'est donc de sa faute. Pourtant, je me dis que si j'étais à sa place, je n'aurais sans doute pas fait mieux. D'ailleurs, je me suis également prit un coup par l'un de ses pillards en baissant ma garde, résultat, je me suis pris une sorte de sphère cosmique dans le dos et cela me brûle légèrement encore.

*J'aurais pu y rester aussi... mais, celui qui m'a fait ça n'a pas voulut me tuer sur le coup, pourquoi?*


Pendant que je me posais la question, les deux Généraux encore conscient avaient déjà commencés leurs interrogatoires, j'ai pu entendre quelques mots, j'avais pu entendre parlé de l'homme qui se fait appeler "le Masque" qui serait si j'ai bien compris leurs chef, ensuite, j'ai compris "la chose" qui avait surement détruit le village et l' ouest. Hélas, avant qu'il n'ait pu en dire plus, un étrange petit reptile aqueux sortit de sa poitrine le tuant par la même et se fut la même chose pour les autres prisonniers.

Qu'est-ce que...?


Ils mourraient tous les uns après les autres. Ce "Masque" éliminait ses hommes sans difficulté, et pourtant, il n'y a aucune présence alentour, alors, comment a t-il fait cela?

Les surprises n'étaient pas encore finit, Caeron, qui jusqu'à présent se tenait tranquillement inconscient se mit à hurler comme si il était possédé par un démon. Son cosmos était de plus en plus agressif, ce qui montrait bien déjà que quelque chose n'allait vraiment pas en lui. Et dans un tel état, il n'en faudrait pas beaucoup pour qu'il s'attaque à l'un d'entre-nous. Cependant, il préféra sauter au-dessus d'un toit de corail et s'en aller à une vitesse vraiment impressionnante. Je ne sais pas ce qu'il avait, mais, il aurait peut être mieux fallut que l'un d'entre-nous le suit pour tenter de le calmer.

Je me suis tourné du côté des deux autres Généraux et en ne les voyant pas réagir à ce qui s'était passé je pris parole.

Heu... On ne va pas le chercher... ?


Aucun ne prit la peine de répondre à ma question. Je pouvais donc conclure qu'il ne valait mieux pas le suivre vu son état. En tout cas, cette histoire est de plus en plus étrange, nous avons déjà un Général mort, et un autre qui est devenu complétement maboule. Espérons pour lui qu'il retrouvera ses esprits et qu'il s'en sortira indemne.

J'étais perdu dans mes pensées depuis déjà un moment, et je n'avais pas vraiment fait attention à ce que disait le Général du Dragon des Mers et de Scylla au sujet de nos assaillants et de la créature qui a transformé ce village en champ de ruine. Ce n'est que lorsque le Dragon des Mers s'est tourné vers moi et m'adressa la parole que j'ai repris mes esprits.

Cent fois pire, hein? Dans ce cas, je serais cent fois plus vigilant.
Lui annonçais-je en affichant un sourire et en poussant un léger rire. Je viens avec vous!

A présent, nous pouvons nous diriger vers l'ouest, par contre, où exactement, je ne sais pas. J'aurais peut être dû écouter tout à l'heure... enfin, ça fera la surprise après tout.
Revenir en haut Aller en bas
[PNJ] Atlantide


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 93

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Jeu 8 Sep - 18:00

Message de Triton à tous les marinas (ce message ayant lieue sous la mer, lieu de la quête marinas (bas fond de la mer du nord), il est clair que les membres de la quête entendent aussi cet appel) :


Citation :
Marina ! Moi, Triton, fils du Grand Poséidon est de retour ! Tous les guerriers se trouvant tout près du Temple de mon père, doit impérativement, me rejoindre dans les plus brefs délais. J'ai de nombreuses informations à vous donner. Donnant plus de voix à son discours. Vous qui m'entendez, jurez de ne jamais douter de moi, de ne jamais me contredire ! Je ne tolérai aucune erreur ! Vous devrez vous soumettre entièrement à mes ordres ! Rabattant son trident sur le sol, laissant l'écho se propager une nouvelle fois dans le Fanum. Évidemment, les ordres d'Amphitrite qui sont aussi revenus sont une chose absolue, vous voilà prévenu. Comme vous pouvez l'entendre, j'ai en ma possession, le trident de l'Empereur des mers entre les mains, je vous expliquerais, la suite, très prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Lun 19 Sep - 23:48

La décision avait été prise par les trois guerriers restants. L'un d'entre eux avait péri sous les coups de l'ennemi et un autre avait disparu après une soudaine attaque de folie. Storm, Ichiru et Haiken allaient poursuivre l'aventure et la chasse au monstre, tout en tentant d'en découvrir un peu plus sur ce "Masque" qui semblait être au centre de toute cette histoire.

Alors que les Marinas s'apprêtaient à partir pour rejoindre la Floride, un puissant Cosmos apparut, laissant surgir une voix grave et sévère, immobilisant les trois guerriers, obligés malgré eux d'entendre ce discours aussi soudain qu'innantendu.

Un message de la part de Triton, fils du Dieu Poséidon. Il était en possession du Trident Sacré de son père et ordonnait aux Marinas de lui obéir. Sa première exigence fut d'ailleurs le retour de tous les Guerriers au Sanctuaire Sous-Marin. Cela voulait dire que Haiken et les autres devraient abandonner leur chasse pour retourner au bercail pour recevoir de nouvelles informations. Mais quel était donc cette histoire? Que s'était-il passé pour qu'un tel ordre soit à ce moment proféré?

L'urgence dans ce message était parfaitement perceptible. C'est ce qui emmena Haiken à douter pendant quelques secondes sur ce qu'il devait faire. D'un côté, son envie était tout simplement d'ignorer cet ordre et de poursuivre sa première mission. Il avait envie d'en savoir plus sur cette histoire, de savoir qui réellement était ce "Masque". Mais d'un autre, il ne pouvait oublier que sa présence en ce monde dépendait aussi de son obéissance à Poséidon, et si Triton était en mesure de donner des ordres cela pouvait signifier plusieurs, soit il avait été autorisé par le Dieu des Océans à prendre en charge les Marinas ou bien que qu'il était arrivé quelque chose à son divin père.

Haiken se tourna vers ses compagnons, l'air grave et le visage serré. La décision était simple, mais ne lui plaisait guère.

- J'ai l'impression que le "Masque" et ce monstre devront attendre. Si on prend la peine de nous envoyer ce message d'aussi loin, c'est que quelque chose d'important s'est produit. Ça ne me plait pas le moins du monde, mais je crois qu'il vaut mieux retourner au Sanctuaire Sous-Marin. Faites ce que vous voulez je ne vous oblige pas, mais je préfère savoir ce qu'il se passe et si ce n'est rien d'important, alors je partirais pour la Floride comme convenu.

C'est après ces paroles que le Général du Dragon des Mers partit en direction du Sanctuaire Sous-Marin de Poséidon.


Arrow Sanctuaire Sous-Marin
Revenir en haut Aller en bas
Storm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 475

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
199/199  (199/199)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   Mer 21 Sep - 23:41

Haiken s'était décidé a suivre son propre chemin, et en effet Storm ressentait que le Sanctuaire sous marin était la destination a atteindre pour l'heure. Une onde d'énergie traversa brusquement l'esprit du général de Scylla: quelqu'un le sollicitait avec force, cette onde seuls les etres au cosmos surpuissant étaient capable de les émettre avec une telle intensité; cependant Storm ne souhaitait pas meme imaginer que cet appel fugace puisse venir de sa mère....Malgré tout, et faisant fi de ce qui se passait alentour, il se précipita a son tour en direction du sanctuaire sous marin et plus particulièrement du coeur du sanctuaire, là ou une forte présence se manifestait visiblement et semblait émettre cet appel qui ne souffrait aucun délai de réponse. Le général ne quittait pas l'idée néanmoins de cette créature menacante et de ce village ainsi pillé, sans oublier cette attaque aussi étrange que sournoise et cruelle



Arrow Sanctuaire sous marin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête marina: PV Marina - 1er chapitre (Mer du Nord)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Le Monde :: Europe-