RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Appartements d'Amphitrite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Appartements d'Amphitrite   Mar 11 Oct - 1:01

    Arrow Aux abords du temple de Poséidon

    De grosses racines, couleur d'Onyx, couraient sur les murs et les plafonds des appartements. Des coraux sculptés sous la forme d'Ondine tenaient des orbes de lumières orangées pour éclairer le coeur des appartements de la reine des Mers. Les murs étaient recouverts de vastes pans d'un très grande bibliothèque, où des milliers d'ouvrages, de tablettes et de parchemins avaient été disposés avec soin et dans un ordre bien précis. Quatre immenses colonnades en fleur de lotus retenaient le plafond de l'atrium où se trouvait désormais Amphitrite.

    Elle ne disait rien, ici, dans ce petit bout de son royaume, les racines qui étaient nées au commencement des temps avaient la particularité de cacher tout cosmos. Personne ne pouvait pénétrer ces lieux sans le consentement de la Dame des Flots. D'un geste, cette dernière s'approcha du bassin central, une vaste étendue d'eau dans un linteau de marbre sculptée d'ondins et de sirènes. Faisant briller son cosmos un bref instant, elle vit ce qu'il se tramait dans les abords du sanctuaire de son époux, un spectre qu'elle recherchait depuis quelques temps avait eut l'excellente idée de venir jusqu'à elle. Décidément, Pontos, Titan de la destinée et des rivières du temps, se montrait encore une fois à ses côtés. Sa voix se fit alors entendre dans les méandres de la pièce.

    " Toi, Rejeton des Enfers, que le flot abyssal t'emporte dans le firmament pour te faire traverser les rivières du temps et de l'espace, nous en appelons aux forces des Titans, nous en appelons aux forces oubliées qui ont créé le couloir divin, que par notre volonté, ce spectre nous soit donné et que son protecteur l'accompagne... "

    Une lumière bleue sombre se répandait alors dans le bassin, traversant les courants marins et elle s'abattit sur deux cosmos qui étaient à l'entrée du monde marin. Leurs corps furent noyés dans un typhon qui les firent sombrer dans les eaux noires qui cachaient les secrets des bas fonds des Océans. En même temps, une voix résonnait dans la tête du jeune capitaine de la Raie :

    " Capitaine de la Raie, par notre commandement sur les Océans, nous, Amphitrite, vous ordonnons d'aller vers les abords du temple du souverain des Océans et maître des tremblements de la Terre, Ceci est dit ! "

    L'onde marine ramena en quelques instants le lieutenant de l'Elemental des eaux et son obscur "obligé des enfers" au coeur du pluvinium de l'Atrium. Ils étaient là devant la Déesse des Océans, tenant son trident de vif-argent à la main, son cosmos rayonnait avec puissance et son regard semblait désormais froid et serein. Sa cape de velours noir tremblait légèrement avec les vagues d'énergie qui se dissipaient lentement autour des invités de la Dame des Flots.

    Spoiler:
     



Revenir en haut Aller en bas
Ichiru


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 197
Armure : me changer en flotte pour tremper les autres xD

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Appartements d'Amphitrite   Ven 14 Oct - 19:44

Arrow Entrée du Sanctuaire

Les abysses profond, malgré le fait que je puisse respirer sous l'eau, cela n'empêchait pas le fait que je puisse ressentir le froid glacial des profondeurs. Enfin, bon, je dois certainement m'en sortir beaucoup mieux que mon compagnon le spectre. Les eaux devenaient de plus en plus clairs, une lumière un peu plus haut attira mon attention un petit moment avant de voir une étrange chose un peu plus loin. Cette chose n'était rien de plus que ce cher spectre du ver qui semblait en difficulté dans l'eau, en le voyant ainsi je n'ai pas pu m'empêcher de rire et bien sûr sous l'eau on ne pouvait pas vraiment m'entendre.

*Qu'est-ce que?*

Les courants marins nous projetèrent vers la lumière. Et en ressortant de l'eau, je fus envoyer à plusieurs mètres de hauteurs dans une étrange salle. Mon regard se porta sur les murs de la salle, ou plutôt, ce qui semblait être la chambre de Dame Amphitrite. Plusieurs racines recouverts les murs de la chambre ainsi que des sculptures de corail qui tenaient des orbes oranges qui servait de lumière. Et le moins important pour moi, une grande bibliothèque un peu plus loin.

Flop!

Ça, c'était le bruit que j'ai fais en atterrissant au sol. Heureusement j'avais pris l'initiative d'user de mon cosmos tout à l'heure comme me rendre liquide. Du coup, je me suis certes fait mal en tombant plus ou moins trois mètres de haut sur des dalles de pierre. Mais, au moins, je suis encore en vie. La forme liquide bleu qui était éparpillée un peu partout dans la salle se regroupèrent en un seul point et mon corps se reformât aussitôt devant la femme du Seigneur des Mers.

Dame Amphitrite. Dis-je en mettant un genou à terre. Que puis-je pour votre service?

Avec tout cela j'avais complètement oublié la personne qui m'avait accompagné dans cet impressionnant phénomène. Est-ce qu'il était toujours vivant au moins?
Revenir en haut Aller en bas
Raïmi


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 6235
Armure : mater des c*ls. :P

Feuille de Personnage :
HP:
50/156  (50/156)
CS:
74/160  (74/160)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Appartements d'Amphitrite   Sam 15 Oct - 9:29

Entrée de l'Atlantide =>


Le voyage suivait son cours. Raïmi, toujours emporté par les flots, n'en finissait plus d'être ballotté de gauche à droite sur le trajet. Paradoxalement, la balade fut brève mais les différents accrochages semblaient, eux, sans limite. À un moment donné, même ses propres tentacules avaient osé le fouetter contre sa volonté. Après ce chahut monumental, le Spectre vit enfin la lumière, le bout du tunnel. Ichiru, quant à lui, avait apparemment disparu l'espace d'une seconde, et tant qu'à faire, ce n'était pas plus mal. Faire la route en calinant de force un autre mâle, disons que ce n'était pas trop son trip.

Bref, telle la hyène qu'il était capable d'imiter parfois, le bossu criard débarqua alors par effraction dans une drôle de pièce qui respirait la classe. Il tournoya dans le vide sur quelques vrilles acrobatiques râtées, et s'aplatit finalement dans le sol, seul panneau stop de fortune.

Une fois à genou et face au plancher, il s'apprêta à bougonner son mécontentement, mais ses tentacules déjà en alerte lui figèrent l'esprit, tandis qu'elles balançaient leur scoop. Hein ? Seul avec une nana resplendissante, lui disaient-elles ! Raïmi releva le nez en l'air pour découvrir effectivement une magnifique créature, comme il en existait tant en Atlantide. Mais bien vite, il fallait se rendre à l'évidence. Celle-ci n'avait rien à envier à toutes les autres, bien au contraire. Alors si en plus, on vous avez annoncé qu'elle était l'enveloppe charnelle d'une divinité !

Le pervers des Enfers décida quand même par se redresser de tout son long... euh, courbé, bien entendu. Déjà en position de révérence ou de matage gratos... là, c'était encore à prouver.

_ Bien le bonjour, charmante Dame des Océans, susurra-t-il aussitôt. Nul besoin de s'attarder plus en introduction, je reconnaitrais cette splendeur et cette puissance entre mille.

En effet, la belle femelle dégageait un cosmos inégalé, tout comme la Déesse Perséphone. Du bon gros divin, quoi. Et en prime, elle détenait un trident, le symbole-même de ces lieux sacrés et de l'Empereur Poséidon.

_ Je me nomme Raïmi, Spectre du Ver de l'étoile terrestre de la Soumission, reprit-il d'une pointe vicelarde imperceptible (quoique ?). Merci de me recevoir si vite en ces temps troubles.

Il fit un pas en arrière pour récupérer une vue d'ensemble du panorama, bien que son dispositif de caméras à la Secret Story faisait ça très bien. Mais bon, on aurait qu'à dire que c'était pour la forme... euh oups, pour une question de respect et d'espace vital, bien sûr. Ah tiens ! En reculant, le popotin du Ver frôla le front du Marina incliné. D'où sortait-il, celui-là ? D'une oeillade rapide, Raïmi s'étonna de découvrir que c'était le Lieutenant de tout à l'heure.

Le Spectre sursauta légèrement sur le côté, afin de ne pas s'asseoir dessus, et revint dans les... comment dire ? Voilà ! Les yeux de d'Amphitrite.


/hrp: rha prout ! J'avais déjà préparé mon post, en fait. Mais pas eu le temps de l'envoyer tout de suite. Bon enfin ça va, c'est l'intro. Donc ya rien qui cloche. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t2548-raimi-spectre-du-ver-etoi
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Appartements d'Amphitrite   Sam 15 Oct - 19:05

    Une forme aqueuse sortit du continuum espace temps, suivie de près par une masse sombre et tentaculaire. Comme des gouttes d'eau se regroupant pour former une masse solide, la première forme prenait lentement l'apparence d'un de ses Marinas, elle reconnaissait bien là l'esprit de l'une de ses oeuvres. Silencieusement, elle écouta la présentation du jeune guerrier pendant que ses prunelles se tournèrent vers l'autre personne qui l'avait suivi de près. Baragouinant dans sa langue maternelle, il n'avait pas vu immédiatement que ses étranges tentacules mécaniques s'étaient figées en se rendant compte de sa présence.

    Relevant lentement la tête, ses yeux noirs s'écarquillèrent pour voir la nymphe des eaux qui se tenait devant lui, à la fois diaphane et drapée dans un grand manteau cosmique que seuls les Dieux pouvaient portés selon les circonstances. Les prunelles améthyste de la Souveraine des Océans observèrent un moment ses deux invités avec une certaine intensité. Froidement, elle se tourna vers le lieutenant et le remercia de sa présence, puis dans un grand sourire, elle se retourna vers le spectre qui regardait le lieutenant du coin de l'oeil, elle souria en regardant le hochet de surprise de ce dernier en s'apercevant de la présence de son "protecteur".

    " Soyez le bienvenu dans notre Atrium, Lieutenant de l'élémental de la vie, nous sommes heureuse de vous voir séant pour discuter des points qui vont suivre, mais... Nous vous demanderons juste de laisser la primeure à l'ambassadeur de notre cousine et belle soeur. Se concentrant désormais sur le spectre de l'étoile de la soumission. Excellence, ambassadeur des Enfers, si vous voulez bien nous suivre dans notre salle d'étude, nous y serions plus tranquille pour deviser des intrigues futures et de la disparition de l'une des mes filles, la belle Tsing, nous espérons connaître rapidement votre réponse sur sa disparition aux Enfers ! "

    Le ton avait gagné en intensité au fur et à mesure des mots, il devenait clair que l'invitation était double, d'une part, la Déesse souhaitait savoir la raison de l'arrivée d'une telle personnalité dans les murs du sanctuaire sous-marin, mais d'autre part, elle avait aussi dans l'idée d'éclaircir certains mystères qui ne lui plaisaient que moyennement. L'invitation au sein de la salle d'étude ne souffrait pas d'objections dans sa voix et elle invita le spectre à l'accompagner.

    "Excellence, c'est avec joie que nous pouvons enfin nous entretenir, nous avons appris la triste nouvelle pour votre maître et nous souhaitons savoir comment a réagi son épouse ? En outre, pendant votre présence, nous vous donnons lettre patente pour aller et venir sur notre territoire en signe d'amitié... et seulement pendant votre ambassade !

    Brillant intensément sur la poitrine du spectre, le symbole d'un trident argenté apparût en quelques secondes, désormais, le bougre pouvait aller et venir sur le territoire atlante comme s'il était un ami personnel de la Déesse. Mais tout cadeau avait l'envers du décor, elle laissait le spectre s'en rendre compte en cas de mauvaise conduite dans les jours à venir. Marchant tranquillement, les trois personnalités pénétrèrent dans une belle pièce, de nombreux livres y étaient entreposés et une belle table était encore marqué par les traces de l'encre, les odeurs de parchemins chatouillaient le nez des gens en général...


Revenir en haut Aller en bas
Ichiru


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 197
Armure : me changer en flotte pour tremper les autres xD

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Appartements d'Amphitrite   Mar 18 Oct - 17:28

Ce maudit ver est d'une telle impolitesse. Même moi qui ne suit pas tellement un modèle de courtoisie je sais comment me tenir devant une divinité. Du moins, devant la mienne, les autres m'importe peu, jusqu'à maintenant, seul les divinités des Marinas mériteraient le respect de tous. L'étoile terrestre de la soumission recula légèrement, me frôlant légèrement, mais, heureusement il m'avait remarqué avant qu'il ne soit trop tard. Au pire, je me serais pris cet idiot dans la figure et l'aurais éclaboussé en me rendant liquide, voir même plus, enfin, si ma reine n'était pas en notre présence.

*J'aurais deux mots à lui dire plus tard si il m'est possible d'ailleurs.*

Étant un spectre, il doit forcément connaître Aiakos, le juge du Garuda. Je dois avoir des nouvelles de lui, je tiens toujours à obtenir ma victoire sur cet oiseau de mauvais augure. Mais, pour le moment, comme vient de le dire la reine Amphitrite, l'heure est malheureusement à la discutions politique avec l'ambassadeur envoyé par la femme d'Hadès. Si lui est un ambassadeur, j'aimerais bien voir la tête des autres, enfin, peut être que je le sous-estime un peu trop et ce n'est pas bon. Je me suis juste contenté d'un hochement de tête envers ma reine afin d'affirmer ses dires.

Je me suis relevé et continuais ma marche en leur compagnie sans vraiment prêter attention à leur conversation. Après tout, Dame Amphitrite souhaitait discuter avec lui et non moi. Je les entendais, mais ne les écoutais pas, j'étais bien trop occupé à penser à ma première et dernière bataille avec le juge du Garuda. Si nous avions continué j'aurais été certain de l'emporter, même si j'en serais ressortis dans un sale état. Mais, au moins, j'aurais prouvé qu'un simple guerrier d'un faible niveau, soit disant, est plus puissant que les fameux juges des Enfers.

Nous étions à présent dans une curieuse salle pleine de livres et une légère odeur de parchemin assez agréable. Et même si j'en avais pas l'air, je suis un amoureux de la lecture, enfin, en ce qui concerne la mythologie, les créatures aquatiques et l'anatomie humaine. Enfin, bref...

Je me tenais, pas très loin, face à ma chère Reine et à quelques pas sur la droite de l'ambassadeur spectrale, attendant patiemment ce que souhaite me faire part Dame Amphitrite.

/hrp: Bon là, je me contente juste de vous suivre sans parler histoire si jamais Raïmi tente quoi que se soit.
Razz
Revenir en haut Aller en bas
Raïmi


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 6235
Armure : mater des c*ls. :P

Feuille de Personnage :
HP:
50/156  (50/156)
CS:
74/160  (74/160)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Appartements d'Amphitrite   Mer 19 Oct - 9:01

Après la première bourde du Spectre, la Déesse du Royaume Sous-marin n'y alla pas par quatre chemins non plus. Elle avait ouvert la porte de ses quartiers privés, et proposa ensuite d'aller dans une autre pièce encore un peu plus tranquille que la précédente. La salle d'étude, comme elle appelait ça. Une grande pièce tapissée d'étagères et de bouquins, dont seuls les érudits devaient comprendre ce qui était inscrit dedans. Ou alors, ceux qui savent lire, tout simplement.

Mais à peine Raïmi voulut avancer un pied devant l'autre, que Amphitrite insistait déjà sur deux trois petites choses à régler d'abord. La disparition d'une Marina, la Tortue-lyre. Le bossu déglutit discrètement tout en cherchant une rapide explication plausible au fin fond de sa mémoire, tandis qu'un Trident d'argent ne tarda pas à pointer non loin. Mais en vain. Comment lui dire de façon crédible et convaincante, qu'à un moment, Tsing était là, et ensuite, bah... elle n'était plus là ? Par chance, la divinité rebondit sur un autre sujet assez vite. Une fois bien installé dans la bibliothèque, Raïmi trouva alors de quoi répliquer.

_ Eh bien, Son Altesse des Mers a visé juste, répondit-il tristement. L'épouse du Sombre Monarque n'a pas accueilli la nouvelle de bon coeur. Et ses troupes non plus, à vrai dire. Pour cause, moi-même, je n'ai pas pu m'approcher de sa personne... en personne. D'où la raison de ma présence ici, sur vos terres.

En fait, il n'en savait rien ou presque, au vu de ses dernières escapades à l'extérieur de son territoire. Et le Dieu de la Mort n'avait rien voulu expliquer davantage à ce propos. Il ne pouvait compter que sur les on-dit des commères infernales. Soit, les gardes stoïques disséminés un peu partout aux Enfers.

_ Je suis venu pour connaître votre position sur toute cette affaire, car le crime de Zeus ne peut rester impuni !

En supposant qu'à l'avenir, ne plus pouvoir se retrouver sous la couette avec son mari serait un sacrilège, le sang d'Amphitrite avait sans doute dû faire qu'un tour lorsqu'elle avait, elle aussi, appris que Poséidon avait été scellé avec son frangin.

Puis, Raïmi resta pensif un instant, les bras croisés, à regarder les pieds de la Souveraine de l'Atlantide. Ça ne l'aida pas particulièrement à trouver les mots justes en ce qui concernait la disparition de Tsing, bien au contraire, mais tant pis. On fait avec ce qu'on a, comme dirait l'autre.

_ Hein ? Ah oui, la belle Tsing... se réveilla-t-il au beau milieu d'une pensée lubrique de fétichiste. Et bah euh... je vous avouerai que tout s'est passé si vite. On traversait l'Achéron et il lui a pris la lubie de vouloir s'éclipser, tout à coup. Je n'en sais pas plus. Peut-être que les âmes damnées l'ont trop répugné...

Heureusement, la musicienne était muette. Raison de plus pour ne rien piger de ce qu'elle avait bien pu avoir en tête, à cette époque. Raïmi tira d'ailleurs une sale grimace. Vous savez ? Celle où on fait les yeux ronds, tout en gonflant ses joues, et qu'il ne reste plus qu'à souffler pour produire une sorte de pet, avec la bouche fermée. Bah voilà. Ce genre de soupir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t2548-raimi-spectre-du-ver-etoi
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Appartements d'Amphitrite   Sam 22 Oct - 23:15

    Ecoutant les paroles de son "invité" avec attention, la Déesse lisait chaque mimique du visage du bossu pour y voir des mensonges et des vérités. Silencieuse, il écouta le rapport sur les derniers moments de la regrettée Tsing, il était clair qu'elle n'était plus de ce monde et que son Ecaille devait avoir disparu dans les bas fonds de ce fleuve maudit qu'était l'Achéron. Cependant, le bougre avait détourné en préambule le reste de la conversation par la situation politique actuelle, il ne perdait pas le nord et cela plaisait à la Souveraine des Océans.

    Ses prunelles se retournèrent vers le lieutenant qui s'était posé sagement dans un coin, elles brillaient d'une idée qu'elle avait mûri depuis quelques minutes, la disparition de son époux et la colère de sa belle-soeur étaient un bon compromis pour une alliance à venir. De plus, elle connaissait le caractère flamboyant de la Déesse des Saisons et il était clair qu'elle n'allait pas faire de cadeau, leurs deux tempéraments, feu et glace, pouvaient former un "couple" redoutable dans les mois à venir.

      " Excellence, Raimi de l'Etoile maudite de la Soumission, Ambassadeur du Seigneur des Enfers, sachez que nous sommes des plus favorables à une entente entre nos deux forces, celle de la Terre et celle des Océans. Notre fils, dirigeant actuel de notre Empire en l'absence de notre époux, se portera garant, nous en sommes sûr, de cette alliance. C'est pourquoi, en compagnie de ce lieutenant de l'Elemental des eaux, nous allons vous accompagner au sein de votre Royaume pour finaliser cette alliance comme il se doit... "


    La paume de sa main se posa doucement sur la joue de l'ambassadeur quand elle termina son propos. Souriante, rayonnante de grâce, ses yeux pénétraient les pupilles noires de l'ambassadeur et attendait sa réponse avec un certain plaisir. Sa paume chaude et protectrice effleurait les traits de cette bouille sûrement surprise par cette attention divine, si différente de la colérique Perséphone. Il était manifeste qu'Amphitrite était la douceur même comme la légende ne cessait de la répéter sur les frontons des temples marins.

    Pendant ce moment intense, une Néréide apparut aux côtés d'Ichiru. Elle portait entre ses mains un bel écrin de bois laqué, elle l'ouvrit et laissa apparaître un anneau assez simple et de couleur argentée. A côté de l'anneau, il y avait un petit parchemin assez simple.

    Citation :
    Lieutenant,

    En l'an de grâce 1745, par la présente, nous, Amphitrite, Souveraine des Océans, vous confions l'anneau de vie des Sirènes, il vous protégera le long de votre voyage en notre compagnie dans le monde infernal.

    Votre Souveraine.

    La néréide posa sur la paume du jeune Atlante l'écrin et fit une révérence avant de se retirer. Un parfum iodé se répandait dans toute la pièce, en effet, le cosmos divin de la Déesse était en train de lentement monter en puissance en attendant cette réponse qu'elle attendait désormais avec impatience.

    Arrow Entrée des enfers




Dernière édition par Amphitrite le Mer 26 Oct - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ichiru


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 197
Armure : me changer en flotte pour tremper les autres xD

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Appartements d'Amphitrite   Mar 25 Oct - 12:12

Je penses avoir manqué pas mal de truc dans la conversation à mon avis. Je n'ai pas pu entendre tout de leur conversation vu que j'étais pris dans mes pensées et j'étais aussi submergé par la beauté de la salle d'étude. Même si je ne prêtais pas une oreille attentive à leur discutions, j'ai tout de même pu entendre deux ou trois trucs important. La première est que Zeus a enfermé Seigneur Poséidon et Hadès, ce qui explique le fait que se soit le seigneur Triton qui soit au commande du Sanctuaire Sous-Marin avec Dame Amphitrite. La deuxième nouvelle que j'ai plus ou moins compris, c'est que l'une des nôtres à subitement disparut dans les Enfers... une raison de plus pour se méfier de ces êtres. Mais, je n'ai pas mon mot à dire la-dessus, si notre Souveraine Amphitrite souhaite une alliance avec eux, qu'il en soit ainsi. Et enfin, si je ne suis pas sourd, Dame Amphitrite et moi-même en compagnie du ver, nous allons nous rendre dans les Enfers?

*Cela ne me plait guère cette histoire.*

Dame Amphitrite s'approcha de l'ambassadeur infernal et posa sa main sur son visage, on pouvait discerner une douce chaleur émaner de son cosmos. Elle est bien comme on le dit, une Déesse incarnant parfaitement la douceur et pouvant apaiser surement n'importe qui.

D'un coup, une jeune femme apparut à mes côtés. Je fus d'abord surpris, mais, très vite, j'avais compris qu'elle était en bien et non en mal. Elle tenait dans ses mains une petite boite en bois et l'ouvrit, à l'intérieur se trouvait un anneau argenté et un parchemin. Je me suis mis à lire le contenu du parchemin et j'ai appris que l'anneau était un cadeau de ma reine pour me protéger de notre voyage au Meikai. Elle me donna la boite et s'en alla en faisant une révérence, je fis de même et la remercia par un geste de la tête.

*Cet anneau semble tout à fait simple comme ça... mais, en se concentrant un peu, il dégage cosmos vraiment apaisant.*

J'ai placé l'anneau sur mon annulaire gauche et aussitôt, mon nom, mon prénom et d'autres écritures apparurent. Je me suis ensuite tourné du côté de Dame Amphitrite et de notre invité et fis un mouvement de tête afin de la remercier du présent avant tout et de lui dire que j'étais prêt.

Arrow Entrée des Enfers


Dernière édition par Ichiru le Jeu 27 Oct - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raïmi


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 6235
Armure : mater des c*ls. :P

Feuille de Personnage :
HP:
50/156  (50/156)
CS:
74/160  (74/160)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Appartements d'Amphitrite   Mer 26 Oct - 12:49

Donc, la Capitaine de la Tortue Lyre ne s'était pas échappée des Enfers pour venir retrouver les siens ? Étrange. Oh et puis, comme disait l'autre, cela ne nous regarde pas. La Déesse des lieux n'aurait qu'à pousser ses investigations plus loin plus tard, si le coeur lui en disait. Pour l'heure, place à... une baffe ? Raïmi serra les poings et plissa les yeux, l'espace d'une seconde, lorsque la main d'Amphitrite se rapprocha de son visage de fouine. Peut-être voulait-elle le corriger à cause de sa réponse limitée sur la Marina musicienne, se disait le Ver ? Mais finalement, ce ne fut qu'une tendre caresse sur la joue. Ouf !

_ Je suis sûr que la Reine du Royaume des Morts sera ravie de connaître votre réponse, répondit-il, tout en retenant.

Ne sors pas la langue ! Ne bavouille dans sa paume ! La pauvre petite étoile terrestre devait sérieusement agir sur sa conscience, s'il voulait s'interdire l'interdit. D'autant plus que la belle Dame de l'Atlantide était en train d'annoncer qu'elle souhaitait s'entretenir avec la Reine des Enfers. Une pulsion de travers et les tentacules se seraient élancées à préparer le terrain. Raïmi finit par sourire, après avoir réussi à garder son sang-froid. Dans son dos, le Lieutenant d'escorte tenait toujours là. Il valait mieux ne pas imaginer son degré de colère. Une vague, pouf ! Et au revoir les nombreux anciens écrits.

Mais apparemment, la divinité avait dû ressentir une certaine jalousie chez son soldat. Beh oui ! Lui, tout seul, dans son coin, sans personne pour lui donner de l'affection. C'est alors qu'une soudaine coquine des mers apparut d'ailleurs. Le bossu avait tenté de tourner de l'oeil vers la nouvelle convive, mais la chaude main de l'épouse de Poséidon eut vite fait de lui occuper toutes ses pensées. Pendant ce temps, Ichiru recevait un drôle de cadeau. Une bague qu'il s'empressa d'enfiler au doigt. Le peuple atlante pouvait avoir des coutumes bizarres, pensa Raïmi sur le coup. Aussitôt exécuté, la néréide repartit par où elle était venue.

Le Spectre se détacha ensuite des filets de la Déesse, mais garda sa main entre les siennes, à bout de bras tendus, car il s'abaisser comme un fidèle le fait pour embrasser le pape, agenouillé.

_ Bon, eh bien, je suis prêt à vous emmener à destination, lorsque Votre Grandeur l'aura décidé, conclut-il sur un ton solennel.

Puis, s*laud comme pas deux, et surtout contortionniste à ses heures perdues, sa tête partit ensuite à la renverse, à l'attention du Lieutenant de l'Élémental d'eau...

_ Chouette, ton anneau ! Lui glissa-t-il sournoisement.

Raïmi reposa son regard sur les jambes divines devant lui, après un craquement de vertèbres, et attendit le signal. La rencontre entre deux femmes fatales approchait à grands pas.


/hrp: je sais pas si vous voulez rajouter encore qqch, sinon on part sur-le champ, je suppose.
et donc...


=> Enfers.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t2548-raimi-spectre-du-ver-etoi
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Appartements d'Amphitrite   

Revenir en haut Aller en bas
 

Appartements d'Amphitrite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Empire Sous-Marin :: Piliers de Poséidon :: Temple de Poseidon-