RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Entraînement : Sibérie, Kappa] Une Vieille Connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [Entraînement : Sibérie, Kappa] Une Vieille Connaissance   Dim 23 Oct - 23:06




Arrow [Boston] Attaque des griffons noirs

Mon retour au sanctuaire fut de courte durée. J'avais décidé de m'organiser une petite retraite au chalet d'entraînement. C'est donc près de trois jours plus tard que je quittai le temple du Verseau et Rodorio pour la Sibérie.

J'étais finalement pratiquement arrivé. Je m'immobilisai quelques secondes pour prendre une profonde inspiration, reconnaissant avec bonheur les odeurs de la région qui avait été comme un second "chez moi" pendant près de quatre ans. La mission de Boston et les évènements imprévus qui s'y étaient déroulés m'avaient particulièrement affecté, si bien que j'avais décidé de me retirer dans le lieu qui avait fait de moi celui que j'étais aujourd'hui pour y retrouver un peu la paix et me recentrer sur moi même. Des tas de souvenirs me revinrent en mémoire tandis que je laissai vagabonder mon regard autour de la cabane. C'était ici que je m'étais éveillé au septième sens, ici que j'avais appris à maitriser le zéro absolu, et encore ici que je m'étais forgé un corps capable de résister à de puissantes attaques et d'utiliser la glace comme moyen d'attaque aussi bien que comme moyen de défense. Enfin, c'était ici que j'avais réussi à refouler ma colère et à la maitriser. Je finis par apercevoir les formes familières du chalet qui m'abritait chaque fois que je venais ici. Les habitants du village étaient de fervents disciples d'Athéna, et ils réservaient cet endroit à l'entrainement des chevaliers qui le désiraient. Ils nous fournissaient de quoi vivre, et en échange les chevaliers s'engageaient à les aider de temps en temps pour certaines tâches ardues. Un accord profitant ainsi à tout le monde.

Comme d'habitude, le même jeune homme m'attendait avec les clés. En revanche cette fois, il ne me fit aucune recommandation, sachant que je connaissais par cœur le chalet. Il se contenta de prendre de mes nouvelles en me souriant, puis après un rapide brin de causette, me tendit les clés et s'en alla en courant. Le chalet était composé d'une vaste salle à manger avec cheminée, la pièce principale donc, et deux chambres. Je me dirigeai vers les chambres, et profitai que j'étais seul pour m'installer dans la plus confortable, habituellement occupée par mon père adoptif. Je m'assis sur le lit après avoir posé mes affaires, et quelques minutes plus tard, je m'étais endormi, épuisé par le voyage.

Je me réveillai le lendemain matin relativement tôt, et après avoir rapidement déjeuné, me dirigeai dehors pour débuter mon entraînement lorsque mon regard croisa un miroir me renvoyant mon propre reflet, me clouant sur place. Qu'est ce qui avait bien pu se passer cette nuit là, à Boston ? Pourquoi avaient ils changé de couleur de cette manière ? Et pourquoi avais-je l'impression d'être si différent depuis ? Naios était persuadé qu'il s'agissait de mon potentiel qui s'était montré, que le chevalier du Verseau dormant en moi s'était finalement éveillé. Mais qu'en était il vraiment ? Aucune des explications que l'on m'avait proposé ne me convenait jusqu'à présent. Mon regard resta ainsi perdu dans le reflet du miroir, tandis que je vagabondai dans mes pensées en caressant doucement une mèche de mes cheveux.

Je m'extirpai soudain violemment de mes pensées, décidant qu'il était temps de me mettre au travail. La guerre approchait. Une terrible menace planait sur le sanctuaire, ce qui s'était produit à Boston en était la preuve. Il me fallait récupérer toutes mes capacités si je voulais pouvoir faire face à ce qui nous attendait tous. Sur ces dernière pensées, je sortis sur le perron du chalet : l'air y était froid, glacial même, et vivifiant. Exactement comme je l'aimais. Une petite brise fraiche venait griffer quelque peu le visage, ce qui aurait gêné la plupart des gens. Mais pas moi. J'avais toujours eu un feeling particulier avec le froid, et c'est en manches courtes et pantalon léger que je me dirigeai tranquillement vers le lac pour débuter mon entrainement.



Dernière édition par Kappa le Ven 28 Oct - 21:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Entraînement : Sibérie, Kappa] Une Vieille Connaissance   Dim 23 Oct - 23:07



Au centre du lac Macalania se tenait une petite île sur laquelle je me rendais chaque fois que je m'entrainais. En effet, par un curieux phénomène, l'air et la température étaient beaucoup plus froids que dans le reste de la région, où ces derniers étaient pourtant déjà extrêmement froids. Ici, même quelqu'un comme moi ne craignant pas la glace devait se battre pour résister au froid.

Une fois sur l'île, je m'installai au centre, en position du Lotus. Il était temps de passer aux choses sérieuses. Les premières minutes furent relativement faciles, mais lentement, mon corps s'engourdit petit à petit alors que je me concentrais pour intensifier mon cosmos et le maintenir à un niveau élevé. Cela eut pour conséquence d'abaisser encore et toujours les températures : l'air devint irrespirable, il aurait gelé les poumons de tout être humain normalement constitué. Mais mon cosmos me réchauffait et me protégeait, et le froid ne semblait pas agir de manière agressive sur moi. C'était ce que mon père appelait la symbiose du froid et du Verseau. Cette capacité à s'entourer d'un élément pouvant se montrer aussi hostile vis à vis de son entourage, et d'en faire son allié le plus précieux malgré la difficulté.

La neige se mit à tomber tout autour de moi, mais pas n'importe quelle neige. La neige que les habitants du village local appelaient la poussière de Diamant, car si sa brillance en rappelait l'éclat du diamant, ses cristaux, eux, en rappelaient le tranchant. C'est ainsi qu'elle fut surnommée la mort blanche. En effet, pour ces autochtones, lorsque ce type de neige tombait dans la région, ils pouvaient rapidement se perdre et se retrouver blessés à cause des éclats de neiges acérés et dangereux tombant du ciel. Plusieurs personnes mouraient régulièrement à cause de ce phénomène, et c'est ainsi qu'était né le surnom de Mort Blanche. En hommage aux villageois, j'avais décidé de faire de la poussière de diamant l'une de mes attaques, et c'était à présent contre une de ces terribles attaques que je m'attelais à résister.

Mon cosmos formait une sorte de bouclier invisible de chaleur, faisant fondre les cristaux de glace pour ne laisser passer que des flocons ordinaires, ne représentant absolument aucun danger pour le commun des mortels. Cependant, cet exercice était épuisant, car il demandait d'établir une connexion et une symbiose parfaites avec l'environnement. La matinée fut constituée de cet entrainement, mélange d'endurance et de méditation me permettant de réfléchir un peu sur l'origine de ce phénomène étant apparu à Boston. Puis, lorsqu'arriva l'heure du déjeuner, je décidai de stopper un moment afin de me nourrir et me reposer. C'est d'un pas plutôt trainant et fatigué que je rejoignis le Chalet, bien content de mon entrainement de ce matin. Me retrouver enfin seul me faisait du bien, et m'aiderait à me ressourcer, j'en étais certain. Soudain, je vis le jeune homme qui m'avait remis les clés au loin, qui m'attendait sur le perron du chalet d'un air inquiet. Pressant le pas, je m'approchai rapidement de lui avant de lui demander :

- Nikolaï ? Qu'est ce qui t'amène ici ? Quelque chose ne va pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Entraînement : Sibérie, Kappa] Une Vieille Connaissance   Dim 23 Oct - 23:16



Le jeune homme, blond et immense, semblait soulagé de me voir enfin arriver. Quelque chose avait du arriver, quelque chose de suffisamment important pour qu'il ose venir troubler mon entrainement, dont les villageois étaient extrêmement respectueux.

- Le village a été attaqué, finit il par me dire après avoir plongé ses yeux bleus très clairs dans les miens.
- Attaqué ?! Mais qui a osé ? Il est pourtant de notoriété que le village est sous le protectorat d'Athéna ! Qui était ce ? ajoutai-je en posant ma main sur son épaule pour le presser à parler.
- C'est encore Dimitri et ses hommes... ils ont pillé les réserves de nourriture et d'armes de chasse... Nous ne pourrons jamais tenir l'hiver si tu ne les rattrapes pas...
- Dimitri... Je l'avais pourtant déjà prévenu celui là...

Dimitri et moi avions déjà été confrontés par le passé, et après l'avoir blessé, je l'avais laissé en vie en lui donnant une autre chance. Il avait mal tourné après avoir échoué dans l'obtention de l'armure du Cygne et semait la terreur dans la région avec quelques minables depuis lors. Malheureusement pour lui, il avait décidé de ne pas saisir cette deuxième chance que je lui offrais. Il n'en aurait pas de troisième...

- Très bien, je m'en occupe immédiatement, répondis-je aussitôt en pensant que ce serait un bon entraînement. Par où sont ils partis ?
- Vers le Nord, près de Sacred Cove. On dit que c'est là qu'il a installé son campement.
- Très bien, attends moi au village, je vais régler leur compte de manière définitive...

Bondissant rapidement, courant à toute vitesse vers Sacred Cove, c'est en quelques minutes que je finis par arriver sur place. Le comportement de Dimitri m'agaçait quelque peu, et je décidai donc d'attaquer de front, sans ruse aucune. C'était un moucheron qui n'avait que trop vécu, et que j'écraserais vite et bien. Me redressant de toute ma taille devant l'entrée de la grotte, ma voix puissante s'éleva soudain en se répercutant en écho dans la vallée, d'ordinaire si calme, tel un cri de guerre durant une bataille.

- Dimitri !!!! Sors de là ! Je sais que tu te caches ici, comme le rat que tu es !!

Quelques secondes plus tard, celui ci sortit avec une douzaine d'hommes aux allures patibulaire et dangereuse.
- Tiens, s'écria t'il soudain en apercevant celui qui avait osé lui parler de la sorte, c'est toi. Je me demandais qui pouvait bien être assez fou pour me parler ainsi. Mais j'aurais dû me douter qu'il s'agissait de toi, Kappa...
- Tu sais pourquoi je suis là, alors faisons ça vite. Je t'avais laissé une seconde chance que tu n'as pas saisie... Aujourd'hui, tu vas mourir...
- Que tu crois... rétorqua soudain ce dernier avec un regard de vainqueur.
- DARK DIAMOND DUST !!!!

Une vague de froid me frappa le dos de plein fouet m'envoyant m'écraser plusieurs mètres plus loin contre une paroi rocheuse, déclenchant un ricanement général chez les hommes de Dimitri. Après m'être rapidement relevé, mon regard se posa sur mon mystérieux agresseur et s'agrandit : de longs cheveux de jais, des yeux aussi noirs que la profondeur de la nuit, un homme en armure du Cygne se tenait debout, les bras posés sur les hanches, un sourire goguenard dessiné sur le visage. Non, pas en armure du Cygne, mais plutôt du Cygne Noir. C'était un chevalier Noir.

- Ne vous avais-je pas dit que cela marcherait ? reprit Dimitri en se tournant vers ses hommes.
- De quoi tu parles ? rétorquai-je en me sentant soudain pris au piège.

Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Entraînement : Sibérie, Kappa] Une Vieille Connaissance   Dim 23 Oct - 23:27



Le Chef des bandits se tourna vers moi d'un regard mauvais avant d'expliquer :
- C'est très simple. Tu es tombé dans un piège.
- Comment ?! intervins-je aussitôt.
- J'ai appris que tu revenais au village pour quelques jours. Je suis donc aller trouver le Cygne Noir, et l'ai payé pour qu'il t'élimine, et c'est ce qu'il s'apprête à faire. Tu n'as pas ton armure, autrement dit, tu n'as aucune chance.
- Tu es à moi, conclut le Cygne Noir d'un air de délectation.

Je pris quelques secondes pour observer la scène, avant d'éclater de rire face à un Dimitri soudain déconfis. Lorsque mon rire se calma, je lui dis :

- Tu penses vraiment que je vais me faire tuer par ce minable parce que je n'ai pas mon armure ? demandai-je en pointant mon doigt sur le Cygne Noir qui serra les poings et les dents, visiblement en colère. Je comprends mieux pourquoi tu n'as pas obtenu l'armure du Cygne. Tu oublies que l'armure ne donne un vrai pouvoir au chevalier que lorsque ce dernier s'en montre digne. Le chevalier fait l'armure, et en retour, l'armure fait le chevalier, c'est un tout.
- J'en ai assez entendu, tues le ! ordonna Dimitri visiblement agacé.

Le Cygne Noir, trop content de pouvoir me faire payer mes paroles insolentes, s'exécuta immédiatement. En un éclair, il lança à nouveau son attaque de glace, mais en vain :
d'un geste rapide et précis, je fis apparaître ma plus puissante barrière protectrice :
- Par le Miroir de Glace !

Instantanément, les cristaux de glace repartirent vers le Cygne Noir qui fut percuté de plein fouet par sa propre attaque avant de s'écraser contre un arbre quelques mètres plus loin. Profitant de la confusion, les hommes de Dimitri tentèrent de m'attaquer par derrière. Mais leurs gestes étaient beaucoup trop lents et prévisibles, et ils étaient trop loin : croisant les bras de manière élégante, je fis apparaître une série de pics de glace dans chacune de mes mains, et dans un double geste circulaire les projetai sur mes ennemis qui s'effondrèrent tous dans la neige, à l'exception de Dimitri qui n'avait pas bougé.

- A nous deux, à présent, lui dis-je en m'avançant vers lui d'un pas lent et calculé afin de sentir la peur monter en lui.
- Mais, qui es tu, tu n'es pas Kappa ! lança t'il de plus en plus affolé par ma démonstration de force.
- En trois ans, on en fait des progrès, Dimitri...
- Une seconde ! intervint le Cygne Noir en revenant vers nous d'un pas claudiquant, le front ensanglanté. Je ne suis pas encore vaincu. Tu vas subir ma plus puissante attaque !
Et sur ces mots, il prit la position de l'Aurora Thunder Attack.
- Tu n'en as donc pas assez ? Très bien, je vais en finir avec toi, Cygne Noir.

Et je pris exactement la même position. Le Cygne Noir ricana et me dit soudain :
- Cette attaque est ma spécialité, et tu n'as pas ton armure, tu es condamné.
Pour toute réponse, un sourire mauvais s'afficha sur mon visage tandis que mes yeux perçants fixaient intensément le chevalier Noir. Plusieurs secondes s'écoulèrent pendant lesquelles nous demeurâmes dans la même position, comme le reflet de l'autre dans un miroir. Puis, soudain, nos bras s'abattirent en même temps dans un cri de rage qui secoua la vallée si tranquille :
- AURORA THUNDER ATTACK !!!

Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Entraînement : Sibérie, Kappa] Une Vieille Connaissance   Dim 23 Oct - 23:30



Les deux attaques se percutèrent avec une violence inouïe, et une pression s'installa brusquement le long de mes bras. Une tension extrême me traversait alors qu'une connexion était née entre nos deux attaques : celui qui ne tiendrait pas le coup, mourrait...

Nos deux cosmos s'intensifiaient de plus en plus à mesure que le temps passait, mais soudain, alors que les tensions devenaient de plus en plus insupportables, le lien se brisa dans une explosion de glace à l'endroit où les attaques s'étaient frappées la première fois. Puis, lorsque la brume glacée se dispersa, elle révéla un cratère séparant les deux chevaliers totalement immobiles que nous étions. Finalement, dans un dernier souffle, le Cygne Noir me regarda alors que sa mine glacée laissait entrevoir quelques larmes, et me murmura :

- C'est toi le meilleur, tu es bel et bien le chevalier du Verseau...
Puis il s'effondra dans la neige, sans vie.

Je fis ensuite volte face vers Dimitri qui était bouche bée devant ce spectacle.
- A cause de toi, des gens sont encore morts aujourd'hui... Cette fois, je n'aurai aucune pitié...
- Tu oublies que je possède un cosmos, je ne me laisserai pas vaincre sans rien faire ! lança t'il avant de me foncer dessus.

D'un bond particulièrement bien calculé, j'atterris juste devant lui, Fraternité à la main. La suite alla très vite. Il voulut me percer le coeur avec son poing, une esquive, la lame fendit l'air, et la seconde d'après le chef des brigands s'effondra à son tour dans la neige, la gorge tranchée. Cette fois, c'en était fini de lui...

Après m'être emparé des ressources volées au village, je me rendis rapidement là où Nikolaï m'attendait. Lorsqu'il me vit revenir avec ce qu'il m'avait demandé, il me sourit doucement. Lorsque j'eus posé les ressources, il me demanda :
- Alors ? Qu'en est il de Dimitri ?
Mon regard sérieux se posa sur lui plusieurs secondes avant de répondre d'un ton froid :
- Il ne sera plus jamais un problème, je peux te l'assurer... A présent, si ca ne te dérange pas, je vais retourner m'entrainer...

Sur ces mots, je me dirigeai à nouveau vers le chalet. Il était temps de manger un morceau, et de reprendre l'entrainement. Après tout, je n'étais là que pour un petit weekend....


Arrow Temple du Verseau


Dernière édition par Kappa le Sam 29 Oct - 9:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Entraînement : Sibérie, Kappa] Une Vieille Connaissance   Lun 24 Oct - 1:52

Entraînement validé, n'oublies de demander tes points sur le topic approprié Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Entraînement : Sibérie, Kappa] Une Vieille Connaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Entraînement : Sibérie, Kappa] Une Vieille Connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Le Monde :: Europe-