RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Exhortons les prisonniers !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sacha


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 380

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Exhortons les prisonniers !   Lun 31 Oct - 17:07

=> Le Giudecca


Après une rencontre houleuse avec Thanatos, la succube ne perdit pas de temps et retourna dans son fief, le désert des pervers. Selon ses estimations, c'est là que devrait arriver le juge de la wyverne, Ivictus.

Mais voilà, quand elle arriva non loin de sa bâtisse, point d'autre présence que celle de ses larbins et des prisonnier qui souffrait de leur pénitence éternelle au soleil aride du désert. Elle se posa devant le bâtiment qui était un peu comme son temple, un lieu dédié à la luxure et la débauche la plus absolu que l'humanité avait enfanté, même les plus inavouable. C'est à peu près à ce moment là qu'elle remarqua un homme en armure, un soldat de la classe squelette qui ressemblait plus à une caricature d'humain.


- Oh dame Kisara, j'attendais plutôt l'un des trois ju...

Il ne termina pas sa phrase que la spectre placée sous l'étoile de la sensualité le fouetta sans sommation au visage. Le pauvre se roula au sol en se tenant à l'endroit du coup, une plaie sanglante y était apparue.

" - Silence Larve, je ne t'ai pas donné l'autorisation de m'adresser la parole."

- Mais Ma Dame... Ouaïeuh !

Fit il après un second coup cinglant sur le sommet de son crâne. On pouvait voir qu'elle était énervée, certainement le fait d'avoir était ainsi malmenée par le dieu de la mort sans raison apparente. Quoi qu'il soit, elle se défoulait sur un être qui ne lui avait rien fait, juste parce qu'il était au mauvais endroit et au mauvais moment.

" - Tu voulais me parler d'un juge, où est Sire Ivictus ?"

L'individu resta prostré sur lui même gémissant péniblement en frottant les deux plaies sanglantes en espérant faire disparaitre la douleur. Puis il leva les yeux vers la belle avant de se cacher le visage sous ses mains. En fait, c'est comme s'il n'osait pas répondre de peur de prendre un nouveau coup sans raison autre que d'avoir prit la parole.

Kisara poussa un soupire d'agacement avant de reprendre toujours avec un ton de colère dans la voie.


" - Tu as l'autorisation de me répondre, larve, mais pas de t'exprimer de ta propre initiative."

L'homme leva les yeux vers la succube avant de se relever le visage en sang figé sur une expression d’effroi. Il voulut parler, mais les mots sortirent difficilement de sa bouche.

- J'ai entendu que Ivictus devait venir ici pour exhorter les prisonniers afin qu'il nous servent à protéger les enfers en cas d'attaque.

" - Et où est-il ?"

- Je, je l'ignore totalement, il aurait du déjà être là."

Sa voie était tremblante et hésitante, combinée à un bégaiement, cela rendait son explication insupportable à écouter. La belle le regarda avec mépris avant de lui porter un troisième coup de fouet dans les parties molles. Le spectre tomba au sol dans un gémissement étouffé.

" - Très bien, tu peux disposer."

Il parti en rampant sans dire un mot et en se trainant péniblement tandis que Kisara se retourna vers Regen de l'alraune qui l'avait suivi. On pouvait voir sur son visage une expression plus décontractée et soulagée du poids de s'être fait réprimander de la sorte par Thanatos quelques minutes plus tôt.

" - Je m'occupe de cette prison, toi occupe toi de la forêt des suicidés. On se trouvera aux lac des violents. C'est d'accord ?"

Lui dit elle en lui montrant un sourire taquin, presque coquin. D'ailleurs, elle n'ordonnait pas à son camarade spectre, mais lui demandait poliment pour savoir si lui l'acceptait.
Revenir en haut Aller en bas
Regen


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 625
Armure : Dessiner, Peindre , Dormir, M'occuper de mes fleurs

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Exhortons les prisonniers !   Ven 4 Nov - 8:31

Arrow Le Giudecca

En suivant Kisara nous étions arrivés dans une zone qui pour un être normal s'apparenterait à d'ignoble torture, enfin, les Enfers sont fait un peu pour cela en même temps. Nous nous trouvions à présent dans la zone que l'on appelle le désert des pervers, lieu où, sans aucun doute, s'occupe Kisara. Une sorte de temple se tenait non loin de notre position, j'ignore ce qui pourrait y avoir dedans, même si je pouvais légèrement le deviner.

Peu de temps après, un soldat des Enfers se présenta. Mais, sans lui laisser le temps de terminer sa phrase Kisara lui fouetta le visage, celui-ci roula au sol en tortillant de douleur. La jeune Succube prit la parole afin, d'expliquer en quelque sorte pourquoi elle avait agit ainsi. Le soldat tenta de nouveau de prendre la parole sans l'accord de Kisara, ce qui lui valut un autre coup de fouet sur son crâne.

*Elle y va peut-être un peu fort?*

Le passage avec le Dieu de la mort n'était pas encore passé, elle devait évacuer toute colère, et manque de chance, c'est sur ce pauvre soldat que c'est tombé. Kisara reprit en lui demandant où se trouvait le juge de la wyvern, celui-ci ne répondit pas sous peur de se prendre un nouveau coup de fouet de la part de la succube. Elle lui autorisa à répondre mais pas prendre la parole de son plein gré, il répondit enfin, malgré le fait que les mots avaient du mal à sortir de sa bouche.

Malheureusement, ce qu'il nous dit ne nous fit pas plus avancer. Elle lui donna un dernier coup dans une partie assez sensible, le pauvre soldat était couché au sol se tordant de douleur avant de commencer à partir en rampant, suite à l'autorisation de s'en aller de Kisara.

Kisara se retourna de mon côté, pour voir si j'étais encore là et si je ne m'étais pas perdu dans le désert. Elle m'annonça qu'elle s'occuperait de cette prison et que moi, je pouvais me charger de la forêt des suicidés et que l'on se retrouve au lac des violent.

Très bien. A plus tard. Lui dis-je en me retournant et en fixant du regard le soldat encore au sol. Attend soldat!

Il s'arrêta net, et se retourna tout en tremblant légèrement de peur. Il me regarda sans dire le moindre mot, sans doute parce qu'il s'attendait à ce que je réagisse comme la succube. Je sortis un flacon contenant un liquide vert de ma sacoche et la lui lança.

Bois le. Cela te guérira et fera disparaitre les plaies.

Il secoua la tête afin de me remercier et en bu une gorgée, très vite, ses parties molles et le sommet de son crâne ne lui faisaient plus un mal de chien et il pu se relever aussitôt. Il s'inclina plusieurs fois devant moi afin de me remercier encore de lui avoir donner cette potion de soin. J'étais assez gênée au départ puis je lui ai demandé de se relever et de reprendre son poste, ce qu'il fit immédiatement. Je me suis retourné une dernière fois du côté de Kisara qui se tenait encore là, tout en regardant la scène.

Oh! Avant que j'oublie. Je sortis un autre flacon de ma sacoche, mais cette fois, le liquide était de couleur écarlate. Kisara, c'est pour toi! Je ne l'ai encore jamais utilisé, mais, je penses que tu sauras quoi en faire. Lui dis-je après lui avoir lancé la fiole.

Je pris enfin route pour la forêt des suicidés. Mais, je me dis que j'aurais sans doute dû prévenir Kisara pour les effets que fait cette boisson? Oh! Et puis après tout, elle verra bien une fois l'avoir bu. Je n'ai tout de même pas pu empêcher de laisser s'échapper un léger sourire en pensant a la potion.

*Si elle le boit la nuit, ou la journée même risque d'être agitée.*

Arrow Forêt des suicidés

/hrp: petit cadeau de ma part, on ne sait jamais cela pourrait-être utile.
Revenir en haut Aller en bas
Sacha


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 380

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Exhortons les prisonniers !   Ven 4 Nov - 20:59

Voyant son compagnon prodiguer des soins à sa pauvre victime, Kisara ressentit quelque chose dans son cœur. En fait, c'était comme si elle venait de prendre conscience de ses actes contre ce "pauvre" garde et en ressentit presque de la compassion. Presque, car après tout, passer à tabac cette parodie de spectre l'avait soulagée de sa colère. Néanmoins, elle ressenti quelque chose dans sa poitrine, un sentiment indescriptible.

" - Regen de l'alraune, tu es décidément trop gentil pour être un spectre."

Puis elle observa un moment le présent du spectre qui s'en allait, une fiole contenant un liquide écarlate. Qu'était-ce ? Du sang ? Non, le rouge était trop vif pour ça, de plus, ayant vu la puissance de ses potions, cela devait en être une.

" - Serait-ce un filtre d'amour, ou bien de l’aphrodisiaque ? Petit coquin va, tu n'as nul besoin de cela avec moi."

Dit-elle en rangeant la fiole là où elle le put, c'est à dire entre ses seins. Car il faut bien dire, le fait qu'elle soit relativement dévêtue sous son surplis ne lui donnait guère de poche. Il faudrait peut être un jour qu'elle change de manière, ou pas. Après tout, vu le nombre de personne qui la déshabille du regard, autant leur donner une bonne raison de le faire et surtout de leur faciliter la tâche.

Soit, sa venue ici n'était nullement pour débattre intérieurement de sa tenue vestimentaire, mais bien pour une mission confiée par le seigneur Thanatos. De plus, le message télépathique du juge qu'elle devait assister la sortit littéralement de ses pensées afin de se focaliser uniquement sur son objectif : lever une armée de macchabée.

Bon, dit comme ça, ce n'était pas très glamour, ça faisait presque théâtre d'horreur. Mais situation extrême faisait la nécessité. Bien que ne maitrisant que très mal son cosmos, Kisara n'était pas idiote et ressentait parfaitement que le nombre de spectres incarnés diminuaient sans jamais augmenter. A croire que le sombre monarque Hadès était indispensable pour attirer les étoiles maléfiques.

Sans perdre plus de temps qu'il n'en faut pour le dire, la belle aux yeux de braise s’envola pour se poser sur le toit de son temple. Il y faisait atrocement chaud, mais étrangement, cela ne l'indisposait pas. Certainement son sang chaud comme un volcan lui permettait de ne pas en subir les conséquences, à moins tout simplement que ce ne soit le fait qu'elle soit spectre. Peut importe les raisons, la succube ne craignait pas la chaleur de ce lieu.

La spectre placée sous l'étoile céleste de la sensualité prit son inspiration, avant de commencer à parler avec une voie amplifiée cosmiquement afin que tout les prisonniers de la vallées l'entendent.


" - Très chers locataires écoutez moi. L'enfer connait des moment difficile, une guerre se prépare et le seigneurs Thanatos, dans sa grande mansuétude vous propose de vous battre sous notre bannière. Ceux qui accepterons auront, pour les meilleurs d'entre vous, le droit de devenir des soldats de l'armée d'Hadès à part entière, et pour la plupart, une place dans le temple de la perversion, l'antre de la succube. Il est vrai que vous pouvez légitimement vous demander pourquoi vous devriez nous aider. La raison est simple : ce ne sont pas nos assaillants qui se soucieront de votre sort, pour eux vous êtes juste mort. Mais pour nous, vous êtes bien plus. C'est pourquoi je vous demande de combattre à nos côtés, pour que les prisonniers de hier deviennent les spectres de demain. "

Puis elle se tut. Bien entendu, c'était là l'un des plus gros mensonge qu'elle n'eut jamais fait auparavant, mais comme le disait le juge de la wyverne, ces gens sont désespérés et prêt à tout pour échapper à leur torture éternelle. C'est ainsi que les réaction ne firent pas attendre. Certains hurlait leur envie de sortir de ce cauchemar, d'autre levait les bras en l'air en honneur de la succube. Quoi qu'il en soit, sa mission était couronnée de succès et Kisara vit des gardes distribuer arme et armure aux volontaires qui affluaient par dizaines.

" Kisara, vient donc par ici."

Cette voie, bien que désincarnée, semblait venir de l'intérieur du temple. Elle qui s’apprêtait à partir, la succube fut coupée dans son élan par cet étrange appel. Ne voulant pas arriver en retard auprès de Ivictus, cet ordre venu de nul part semblait avoir sur elle comme une emprise surnaturelle dont elle ne put s'en défaire. C'est ainsi que lentement mais surement Kisara de la succube se dirigea vers l'intérieur de la bâtisse maudit du désert des pervers.

Arrow Même lieu, mais dans un autre topic.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Exhortons les prisonniers !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Exhortons les prisonniers !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Trois Vallées :: Désert des Pervers-