RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Sombre Voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Sombre Voyage   Mer 2 Nov - 1:10

Arrow Rozan, Battle of the Heroes

Il ne pouvait faire face à la réalité. C’était trop dur. Son saut ne dura pas bien longtemps… L’objectif était juste de s’éloigner, d’être seul. A peine le Lion toucha-t-il le sol qu’il retomba à genoux. Il resta ainsi un long moment. Il ne pouvait plus réfléchir. Il ne savait plus qui il était. Mais ce qu’il était devenu le dégoûtait. Il était autrefois Chevalier... Puis il avait cru vouloir se venger d’Athéna. Mais il n’avait pas pu la frapper… Du moins l’avait-il pensé. Car la vérité avait été bien différente.

Qui que je sois au fond de moi… On ne peut me juger… Que par mes actes.

Cette phrase avait été autrefois l’un des crédos les plus chers de l’homme qui s’appelait Corell. Il avait pensé que cet homme était mort. Mais il ne l’était pas. Il ne l’avait jamais été. Et l’acte qu’il avait fait était impardonnable. Il l’avait tuée. Il avait tué Athéna. Le jeune homme sortit de sa léthargie en levants ses mains. Et bien qu’elles soient justes salies par le combat qui l’avait opposé à Asmita, il y vit le sang de sa Déesse. Le sang d’Athéna était sur ses mains.

L’homme hurla. Il hurla de longues minutes. Un hurlement inhumain, emplit de toute sa rage, de tout son dégoût, de toute sa haine envers ce qu’il était devenu. Un meurtrier. Le tueur de sa propre divinité. Il avait tué celle qu’il devait protéger avant toute autre chose… Et par cet acte, il avait ôté à l’humanité tout espoir de survie. Et il s’était ôté lui-même tout espoir de rédemption. Il avait failli revenir… Mais le destin n’en avait pas finit de le tourmenter. Et les paroles d’Athéna, qui avait juré n’avoir pas tué Jaina, avaient déjà été effacée de l’esprit tourmenté du Lion Noir par sa haine revigorée.

Lorsque sa gorge le brûla tellement qu’il ne put crier davantage, le Chevalier Dechu frappa le sol de son poing. Un coup tellement puissant que la roche fut vaporisée. Corell se retrouva alors seul, sanguinolent, les poings serrés de colère, au fond d’un profond cratère. Seul avec ses démons.

Il n’y aurait plus de retour possible. Il n’y aurait plus de rédemption. Un homme se reflète par ses actes. Il avait trahi. Il avait voulu tuer le Chevalier de la Vierge. Il avait tué Athéna. Le temps de l’aveuglement était terminé.

Il était un Spectre. A part entière.

Lorsqu’il sentit la présence venir à lui, cette présence qu’il apprenait à connaître, cette présence qu’il redoutait, la dernière personne qu’il aurait souhaité voir à cet instant, le Lion avait fait son choix. Et c’est d’une voix rauque, déformée par la haine, les larmes et son hurlement, qu’il s’adressa à elle sans même se retourner, sans même se relever.

« Pars… Laisse-moi. Ou je n’aurai pas le choix… Je devrai te tuer. »

Spoiler:
 


Dernière édition par Corell le Mer 2 Nov - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Mer 2 Nov - 1:24

Le membre 'Corell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Mer 2 Nov - 1:27

Bon bah ça va pas être compliqué de faire mieux xD
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Mer 2 Nov - 1:27

Le membre 'Liana' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Mer 2 Nov - 14:12

~> Rozan, Battle of the Heroes

Two Steps from Hell - Heart of Courage

La Louve allait à vive allure, avec une seule et unique idée en tête, mettre un terme aux sombres agissements du Lion. Elle avait bien conscience de leur différence de pouvoir. Mais après son combat contre Asmita, le Déchu était blessé et n'avait donc pas la pleine puissance de ses moyens. Et la surprise résidait dans le fait qu'elle possédait une force similaire à celle des chevaliers d'or, et ce malgré son armure de bronze.

Un hurlement de pure folie la sortie de ses pensées, lui serrant le coeur, tandis qu'elle ressentait toute la folie qui possédait à présent l'âme de son bien aimé. Elle n'avait pas d'autres choix que de le tuer. C'était à elle que revenait cette tâche, jamais elle n'aurait laissé quelqu'un d'autre l'accomplir. Suivant la direction de ce cri déchirant, la chevalière arriva sur les lieux pour trouver l'homme prostré. Il n'était même plus l'ombre de lui même.

Il l'avait ressenti, elle aurait aimé aller derrière lui, l'envelopper de ses bras pour le rassurer, lui dire que tout irait bien, mais il avait tué Athéna, et cela, elle ne le lui pardonnerait pas.

"- Te laisser? Partir? Et laisser l'acte odieux que tu viens de commettre de côté? Si j'avais su où cela te mènerait, je ne t'aurais pas laissé quitter le Sanctuaire lors de mon arrivée."

Liana revoyait le cri muet d'Athéna, la terreur qui s'était peinte sur son visage lorsqu'elle avait compris que sa dernière heure était venue.

"- LUI AS-TU LAISSE SEULEMENT UNE SEULE CHANCE A ELLE?"

Et au fur et à mesure qu'elle revoyait la scène à laquelle elle avait
assisté, le cosmos de la Louve grandissait, écrasant de par sa
puissance. Le ciel de Rozan s'obscurcissait, prenant des allures apocalyptiques.

"- Jamais je ne pourrais te pardonner, JAMAIS!"

L'air autour des deux combattants était chargé d'électricité, le crépitement de celle-ci était palpable et des éclairs à la teinte bleutée enveloppaient le magnifique corps de la chevalière.

"- Sacred Spirit!"

Des craquements sinistres fendirent le ciel tandis que d'un claquement de doigt de la jeune femme, les éclairs muèrent en loups qui foncèrent en direction du lion. Des crocs acérés vinrent dans le même temps s'enfoncer dans la chair tendre du mollet du chevalier, et lorsque l'attaque frappa, la puissance de celle-ci fut accrue.

"- Symbiosis of Mind."

La meute est suivie de près par la Louve qui sortit ses propres griffes, plongeant celles-ci dans le bras déjà blessé du Lion, avant qu'elle ne lui assène une série de quatre coups: deux dans les côtes, un dans le torse et le dernier frappant le plexus de son adversaire, avant qu'elle ne parte en arrière pour adopter une posture défensive, Shadow revenant se poster aux côtés de la jeune femme.

"- Tu m'as profondément déçue Corell."



HP: 170



EDIT DE CORELL: correction de stats


Dernière édition par Corell le Mer 2 Nov - 17:42, édité 3 fois (Raison : Ajout de la pitite musique)
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Mer 2 Nov - 17:37

Le Lion Noir fut étonné du cosmos de la jeune femme. Son énergie dépassait celle des Chevaliers de Bronze normaux, atteignant un niveau presque semblable à celui des Chevaliers d’Argent. Mais elle était encore bien loin du compte… Le Spectre avait beau être blessé et à bout de force, jamais elle ne pourrait le mettre en péril. Il n’avait pas d’inquiétude quand à l’issue du combat… Mais frapper la jeune femme le rebutait au plus haut point. Il n’aimait pas frapper les femmes. Mais Liana provoquait une réaction étrange en lui… Et il ne parvenait pas à l’expliquer. Bien qu’étant une Sainte, il ne voulait ni la frapper, ni la tuer. Bien au contraire, il avait une irrésistible envie d’épargner son existence.

Mais lorsqu’elle l’attaqua, il n’eut plus le choix. Elle au moins avait eu la possibilité de choisir sa destinée, alors que lui, ne faisait que souffrir des coups du sort. Elle avait eu le choix. Il lui avait donné une chance. Elle avait choisi de l’attaquer… Il était un Spectre. Il n’avait pas d’autre choix que de la tuer. C’est en soupirant que le Lion, toujours agenouillé, se contenta de lever son bras blessé paume tournée vers l’arrière. Son cosmos s’éveilla. Ses éclairs se mélangèrent à ceux de la jeune femme…

« Crois-tu réellement qu’une telle attaque m’inquiète ?... »

Mais le Lion dû bien vite ravaler sa fierté. En temps normal Corell aurait été capable de contrer une telle attaque. Sa maîtrise de la Foudre le lui permettait. Mais la fatigue et le manque cruel d’énergie changèrent la donne. Une bonne partie de son attaque, à peu près la moitié de sa foudre pour être plus précis, fut aspirée par la paume du renégat. Elle disparut, absorbée par le pouvoir du Lion. Mais l’autre partie ne fut pas suffisamment déroutée. Les loups frappèrent l’homme en noir, le forçant à poser son bras valide à terre alors que l’autre continuait à absorber ce qu’il pouvait.

Il fut pris de court une fois de plus. La jeune femme et son compagnon se jetèrent sur lui. Liana planta ses griffes dans le bras blessé du Saint Déchu, aggravant énormément sa blessure. Corell poussa à nouveau un cri puissant, mais cette fois ci un cri bien différent du précédent : un cri de douleur extrême, qui le fit se redresser, offrant son torse en pâture à la Chevalière, qui en profita pour le frapper. Mais étonnamment, les coups suivants, bien que puissants, n’eurent pas l’effet escompté… Le Lion encaissa le choc, mais ne tomba pas en arrière, restant encore et toujours à genoux. Lorsque Liana battit en retraite, le Lion laissa retomber son bras blessé, dont le sang coulait de plus en plus rapidement. De toute évidence, ce bras était à présent inutilisable. Même pour la défense. D’entrée, la jeune femme avait fissuré les crocs du Lion. Un exploit. Mais il en faudrait bien plus pour les briser.

Car Corell entra dans une fureur intense. Son cosmos s’éveilla réellement. Une vague de ténèbres assaillit à nouveau Rozan, alors que le ciel s’assombrissait un peu plus et que la foudre s’éveillait, dix fois, cent fois plus puissante que celle générée par la jeune femme. L’air était chargé d’électricité crépitante. Elle avait réveillé le fauve. Et il était en colère.

« LIGHTNING… PLASMA ! »

L’attaque fut fulgurante. Sans même se relever, sans même se retourner, le bras gauche encore valide du Spectre devint lumière. Le monde explosa. Liana fut frappée avec une puissance indéfinissable alors que des milliers de jets obscurs rappelant les griffes d’un lion venaient la frapper de tous les côtés, alliant la vitesse de la lumière avec une précision diabolique, et envoyant la jeune femme voltiger dans les airs telle une poupée de chiffons. Le Lion montrait ses capacités au grand jour.

Mais ce n’était pas tout. Car à peine Liana avait-elle reçu le dernier jet de lumière que le Lion s’était enfin retourné, et la toisait debout, de son regard malsain. Aors qu’elle retombait vers le sol, il leva son bras valide vers elle.

« Je vais te montrer la véritable puissance de la Foudre… »

De sa paume émergea une pluie d’éclairs obscurs qui vinrent frapper la Chevalière, la maintenant dans les airs. Le monde fut éclairé par les arcs électriques qui parcouraient son corps, faisant de temps à autre deviner son squelette sous sa peau, alors qu’une odeur de brûlé s’élevait dans les airs. Corell se catapulta sur la jeune femme et, arrivé à sa hauteur, posa sa main sur son ventre. En cet instant juste avant que l’onde de choc n’émane de sa paume et ne l’envoie percuter le sol avec une force considérable, la Sainte eut le loisir de remarquer en regardant le visage du Lion d’aussi près, que ce dernier pleurait encore. Mais c’étaient à présent des larmes de sang qui coulaient sur ses joues. Des larmes de dégoût.

Une fois son office terminé, le Spectre se réceptionna à terre, son bras droit pendouillant sur son côté. Il se mit très légèrement de profil afin de protéger son côté blessé, tout en ne quittant pas son adversaire du regard.

« Qui es-tu pour me juger ainsi ? Sais-tu seulement ce qui m’est arrivé ? Sais-tu seulement pourquoi j’ai tué ma Déesse ? Vous les Saints, vous pensez tout savoir de moi… Mais ce n’est que de la poudre aux yeux. La vérité est bien plus cruelle. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Mer 2 Nov - 20:49

Bien bien bien voyons voir ce que le sort me réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Mer 2 Nov - 20:49

Le membre 'Liana' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Mer 2 Nov - 22:19

La Louve n'en attendait pas moins du Lion. Même blessé, celui-ci était encore capable de mordre. Elle savait pertinemment que son attaque de foudre n'aurait aucune commune mesure avec celle de l'ancien chevalier d'or du Lion, d'autant plus que si lui ignorait ses techniques, elle les connaissait pour sa part à merveille. Après tout n'avait-elle pas eu pour maître l'ancien détenteur de l'armure d'or du Lion, qui lui aussi maniait l'élément à sa guise et avec une grande dextérité.

Ses griffes avaient endommagé le bras déjà blessé de Corell, rendant celui-ci parfaitement inutilisable, mais elle devrait tout de même se méfier. Elle avait réveillé la colère du Lion, car il ne s'était nullement attendu à ce qu'elle agisse de la sorte. Parfait, la surprise fonctionnait toujours bien. Quant à l’ire du Lion, elle jugeait cela comme une bonne chose car c'était ce qu'elle cherchait.

Elle n'eut nul besoin de lever son regard vers les cieux pour se rendre compte que la foudre déclenchée par le courroux du guerrier auquel elle faisait face, était d'une puissance phénoménale, nullement comparable à son attaque. Et à la noirceur du ciel, céda comme elle s'y attendait une lumière aveuglante.

La demoiselle avait prévu le coup, et derrière le masque, ces yeux s'étaient clos. Des visions d'un lointain passé lui revinrent en mémoire, et en elle la scène changea. Elle se retrouvait face à son maître dans la forêt et il lui lançait cette attaque. Alors comme à l'époque, la Demoiselle se mit en mouvement avec agilité et habilité, slalomant entre les éclairs.

Mais elle ne put tous les éviter, et ce malgré sa bonne volonté, et lorsque l'un d'eux la frappa, le corps de la Louve s'éleva dans les airs, avant de chuter. Mais cette chute vertigineuse fut accompagner par une multitude d'éclairs qui vinrent à nouveau l'assaillir, brûlant ses chairs. Son corps était saisis de spasmes tandis qu'elle émettait un cri de douleur.

Le contact d'une main posée sur son ventre sembla la ramener à la réalité et les iris de la belle rencontrèrent celles de son adversaires. Elle fut surprise de constater ses larmes de sang. Dans un mouvement, elle tendit la main vers ce visage aimé comme pour chasser dans un geste tendre tout ce dégoût. Mais une douleur bien plus douloureuse encore lui vrilla les entrailles, tandis que l'onde de choc l'envoyait percuter avec force le sol, la main restant désespérément tendue en direction du Lion avant de s'affaisser.

Musique:- Code Geass

"- Hé quoi petite c'est tout? Tu comptes abandonner? Aller redresse toi et bat-toi, tu n'as pas révélé toute ta puissance, n'est-ce pas?"

"- Maître?"

"- Lève-toi Jaïna!"

D'autres images du passé. Elle ne pouvait pas se laisser aller, elle devait se relever et faire face. Alors lentement la jeune femme se releva, titubant légèrement avant d'assurer son maintien, tandis que le visage de marbre jusque là baissé se redressait pour fixer le Lion.

"- Je te connais bien mieux que tu ne le crois. Tu as tué Athéna en te basant sur des propos calomnieux. Tu as préféré croire les propos d'un Dieu contre lequel tu te battais plutôt que les paroles de ta propre Déesse! Pauvre fou que tu es! Regarde ce que tu es devenu! Que crois tu que penserais ton aimée si elle te voyait ainsi! Tu l'as déshonorée!"

Le vent sur l'aire de combat jouait avec la chevelure brune de la Demoiselle autour de laquelle le cosmos à la teinte bleutée irradiait. Une nouvelle scène apparue. Rozan était bien lion. Tout autour d'eux se trouvait une magnifique forêt. De la gorge de Liana s'élevait un chant aux intonations gutturales et inconnues du guerrier qui lui faisait face. Au coeur de l'esprit de Corell, des paupières apparurent, s'ouvrant lentement pour révéler leur teinte saphir, si semblables à celles de sa bien aimée, mais la teinte vira bien rapidement à une couleur ambrée, plus sauvage. L'Esprit Loup était là envahissant l'esprit du guerrier, tandis que le chant ne cessait pas, charmant le Lion tout en affaiblissant sa force cosmique. Et les iris devinrent plus incandescentes encore.

Le loup de la demoiselle venait d'allier son esprit à l'attaque de la jeune femme, sapant un peu plus encore le cosmos du guerrier. Et la scène vola en éclat, tandis que tous trois revenaient à la réalité. Une illusion crée de la main de la jeune femme.

"- Moonlight Serenade et Symbiosis of Mind, conjuguées, toutes deux font ravage."



HP: 120

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Dim 6 Nov - 19:37

Lorsque le cosmos de la jeune femme disparut enfin de son esprit, le Renégat tomba en avant, incapable de rester debout dans son état de fatigue. Il parvint néanmoins à ne pas s’étaler face contre terre, stoppant sa chute in extremis avec son bras valide. Il resta ainsi, à quatre pattes, son bras blessé parvenant tout de même à le soutenir. Incapable de bouger, il resta ainsi, le visage tourné vers le sol de l’énorme cratère qu’il avait lui-même creusé, cratère qui faisait à présent office d’arène pour ce combat… Un combat qui serait sûrement son dernier. Le Lion sentait sa fin proche.

Mais ce n’était pas cette sensation qui le laissait ainsi en état de choc. Bien que la technique de Liana y soit pour quelque chose, car cette dernière lui avait retiré une grande partie de son énergie, ce n’était pas tellement cela non plus. Non. Ce qui lui avait fait le plus mal, c’était ses paroles. Des paroles qui transpiraient de vérité. Une fois de plus, le Lion se rappela le vieil adage, celui qu’il avait oublié et qui lui était récemment revenu en mémoire.

Qui que je sois au fond de moi… On ne peut me juger… Que par mes actes.

Et ses actes avaient été terribles. Les Chevaliers d’Or n’étaient pas des êtres suprêmes. Ils étaient de simples hommes avant tout. Et la nature humaine était faible. Corruptible. Mais jamais dans l’histoire de la Chevalerie, un Chevalier d’Or n’avait tué sa Déesse. Il était le premier. Le pire de tous. Son regard se porta sur ces mains. Ses mains recouvertes de cette armure noire. Cette armure qui était le symbole même de la laideur de son âme. Oui, Liana avait raison. Il avait déshonoré Jaina. Il avait trahi ce pourquoi il c’était toujours battu, toutes ces années. Il avait même trahi le plus grand sacrifice de toute sa vie : l’avoir abandonnée, il y a tant d’années, lorsqu’il était devenu Chevalier d’Or du Lion. Il avait sacrifié leur amour sur l’autel de la Chevalerie, pour mieux la protéger des forces du mal, mais aussi pour mieux la protéger face à cet amour sans avenir. Tout ce qu’il souhaitait, c’était son bonheur. Et aimer un Chevalier d’Or, qui pouvait mourir à tout instant, ne pourrait pas apporter le bonheur. Alors il l’avait sacrifiée, pour son bien. Il l’avait trahie.

Il serra les dents sous la douleur qui lui enserrait le cœur. Une douleur bien plus grande que tout ce qu’il avait connu jusqu’à présent. Plus grande même que lorsqu’il avait cru qu’elle était morte. Athéna avait dit la vérité. Il l’avait senti. Asmita lui avait dit la vérité. Liana lui disait la vérité. Jaina n’était pas morte… Mais cela n’avait plus d’importance à présent. Car c’était lui, Corell, qui était bel et bien mort. Il serra les poings dans la terre meuble, alors que des larmes tombaient entre ses cheveux dissimulant son visage.

Jamais il n’avait pleuré. Jamais il ne pleurerait devant une femme. Résigné, il en appela à ce qui restait de son cosmos, qui vint englober son corps comme autant de flammes d’obscurité, vaporisant en une seconde les larmes qui coulaient sur ses joues. Corell venait de prendre une importante décision. Une décision qui lui déchirait le cœur. Mais il n’y avait plus d’autre alternative. Il se releva, et fit face à la Chevalière du Loup.

« Cela n’a plus d’importance. Je suis un Spectre d’Hadès à présent. Et je vais te tuer, ici et maintenant. »

Le Lion tendit son bras valide vers les cieux, paume ouverte. Comme répondant à son appel, la Foudre frappa. Un gigantesque éclair quitta les nuages noirs pour venir frapper la paume du Spectre. Mais à l’inverse des autres éclairs qui apparaissaient et disparaissaient immédiatement, celui-ci resta en place, maintenu par le cosmos du Lion, créant tel un pont de lumière blanche entre la terre et les cieux. Son énergie blanche commença alors à se propager le long du bras de Corell et prenait peu à peu une teinte noire à mesure que Corell absorbait l’énergie brute et la transformait en cosmos. Au bout de longues secondes aveuglantes de lumière, l’éclair disparut. Alors, Corell fit un geste de la main. Dans l’instant, une dizaine de jets de lumière noire vinrent frapper Liana de tous les côtés, emplis d’un cosmos revigoré et plus agressif que jamais. Leur faible quantité fut compensée par leur imprévisibilité et leur haute précision. Ils frappèrent la jeune femme depuis partout et nulle part, guidés par l’esprit du Chevalier Déchu. Pas un seul coup ne manqua sa cible. Et lorsque Corell sentit que son adversaire n’était plus à même de se défendre correctement, il déchaîna à nouveau les enfers.

« Je ne sais pas comment tu as pu éviter une partie de mon précédent Lightning Plasma. Mais sois sûre que je ne referai pas la même erreur deux fois. »

La dizaine de jets devinrent en une seconde des milliers puis des millions de jets plus coupants les uns que les autres qui vinrent frapper la jeune femme comme les griffes meurtrières du Lion. La précision fut perdue au profit de la quantité, alors que le monde ne devenait plus qu’obscurité pour Liana, alors que Rozan était dissipée par une immensité de noirceur, où les jets obscurs du Lion étaient presque invisibles à l’œil nu.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Dim 6 Nov - 20:07

-En appel à la grâce d'Athéna pour qu'elle lui donne beaucoup, beaucoup de chance.-
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Dim 6 Nov - 20:07

Le membre 'Liana' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Lun 7 Nov - 11:57

Two Steps from Hell - Love and Loss

Il venait de s'écrouler, elle ne pouvait le comprendre on ne peut mieux, après tout ne venait-elle pas de s'attaquer à son cosmos, le vidant de ce fait de sa force brute. Elle fut peinée de le voir ainsi à terre, sachant ce qu'il représentait pour elle, mais après l'attaque qu'il lui avait porté, elle avait été tout aussi sonné par la force de celle-ci. Il semblerait que ses paroles aient fait mouche. Touchant le cœur même du guerrier, le blessant tout aussi profondément que si elle lui avait porté une nouvelle attaque.

Elle le vit tête baissée, ses doigts se crispant sur le sol. Se pouvait-il que celui qu'elle adulait soit entrain de pleurer? La dernière fois qu'elle l'avait vu verser des larmes ils n'étaient encore tout deux que des enfants.

"- Serait-ce des larmes que je devine Chevalier? Regretterais-tu ton geste de pur folie? Car ce n'est nullement la première fois que tu prends la vie d'une personne qui t'est chère n'est-ce pas? N'as-tu pas pris celle de ton Maître également? Quant à ta bien aimée, étant un homme tu ne peux comprendre se qu'elle a pu ressentir à cet instant."

Elle le vit alors se redresser, leur regard se croisant, tandis qu'à nouveau la chevalière se mettait en garde, tandis que le Déchu tendait son bras vers les cieux, la Foudre venant frapper sa paume mais pour lui communiquer son énergie, avant de disparaître dans une lumière aveuglante. Derrière le masque, le visage de la Louve resta de marbre et impassible, tandis qu'elle sentait à nouveau la morsure du Lightning Plasma, mais cette fois-ci elle ne para pas la première partie de l'attaque, mais plutôt la seconde, courant à une allure si vive et si rapide qu'elle parvenait à éviter le retour de la terrible.

Mais malgré cela, elle ne put les éviter bien longtemps d'autres vinrent, plus nombreux et plus puissants, électrisant le corps le frêle de la jeune femme. Elle sentait ses chairs brûler, sa propre armure s'effriter. Et lorsque l'attaque finit, la Louve se tenait à quatre pattes à terre, le souffle court et saccadé. D'autres qu'elle auraient abandonné, prit la fuite face à la colère du Lion, mais le courroux de la Louve était tout aussi grand, tandis qu'elle murmurait.

"Le Cosmos, c’est la vie. C’est la nature. Il est indivisible. L’obscurité réside dans le cœur des élus qui l’utilisent : ce sont tes actes qui définissent qui tu es, et non
l’inverse."


Telles étaient la paroles que tenaient son Maître à l'époque, et celui-ci avait on ne peut plus raison. Elle prenait pleinement conscience de ses propos à présent qu'elle y était confrontée. Lentement Liana se redressait, chancelant légèrement, tandis qu'elle redressait fièrement la tête, reprenant son souffle qui était jusque là coupé.

"- Me tuer?"

Elle partit alors d'un éclat de rire moqueur.

"- Non c'est moi qui vais mettre un terme à ton existence et te libérer de ce poids qu'est ta douleur et ta rancœur. Vois et comprends."

A nouveau, ce chant, si mélodieux et harmonieux, parvint aux oreilles du guerrier, tandis que lentement elle s'avançait vers lui. A nouveau, les iris saphirs firent leur apparition avant de virer à l'ambré. Mais au lieu du changement de décor qui avait eut lieu précédemment, des images vinrent s'offrir à Corell.

L'ombre d'une jeune femme qu'il ne connaissait que trop bien qui enserrait dans ses bras le corps d'un homme qu'il connaissait tout aussi bien, la demoiselle basculant d'avant en arrière le visage noyé par les larmes. Oui, La vision qu'elle lui offrait était celle de Jaina, découvrant le cadavre de l'homme qu'elle avait aimé comme un Père. Elle pleurait sur la mort du maître, ainsi que sur l'hypocrisie de l'homme qu'elle avait aimé et qui lui avait promis monts et merveilles avant de la quitter.

Un nouvel arrivant venait de faire son entrée, le visage ressemblait en tout point à celui de la jeune femme, et lentement il la détacha du corps sans vie, tandis que les larmes de la belle semblait ne pouvoir se tarir. Une autre vision, celle des jumeaux se recueillant sur la tombe de l'ancien Lion une dernière fois avant de quitter l'hâvre de paix dans lequel ils avaient grandi, pour regagner le Népal et à nouveau la déchirure de la demoiselle suite à la séparation avec son frère. les sentiments à cet instants de Jaïna n'étaient plus que solitude, peine et un immense chagrin. Les iris pétillantes de joie d'autrefois étaient à présent ternes, vide de tout sentiments.

Et pendant que la Louve sapait la force cosmique du Lion, l'homme sous le charme sentit à peine la morsure des crocs qui vinrent s'enfoncer dans son bras valide, aspirant sa force physique, tandis que les propres forces de la chevalière semblaient se restituer. Alors la vision prit fin. La jeune femme se tenait face au Lion, ses griffes revenant labourer le bras qui venait d'être mordu, tandis qu'un poing s'abattait sur le bras inerte, avant qu'elle ne disparaisse de la vue de Corell pour apparaître derrière lui, lui assenant trois coups de poings dans les reins, tandis qu'elle susurrait à l'oreille de son adversaire.

"- Voila ce qu'elle a ressenti, même si elle n'est pas morte tu l'as tué en l'abandonnant à son triste sort et en agissant que par pur égoïsme."

Ces paroles prononcées, la Louve battit en retraite.




HP: 67

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Lun 7 Nov - 18:08

Un demi-sourire, qui ne dura à peine qu’un dixième de secondes avant que sa nature implacable de reprenne le dessus. Mais le Lion avait sourit, c’était indéniable… Il avait choisi l’instant ou son adversaire était trop concentré pour le remarquer. L’instant précis où elle avait réussi à éviter une majeure partie de son Lightning Plasma, chose presque impossible pour un Chevalier de Bronze, mais qu’elle parvenait à faire deux fois de suite, ce qui confortait le Lion dans son idée et qui confirmait la décision qu’il avait prise avant de déclencher son attaque pour la seconde fois.

Mais il n’eut pas le temps de s’appesantir sur le sujet, car la jeune femme se reprit en un rien de temps, et répliqua une fois de plus. Étonnamment cette fois-ci, sa technique n’eut pas le même effet que la précédente. Le Lion réussi à rester debout… Mais ce n’était que la surface des choses. Corell parvenait à faire face à la réalité, fier et droit comme son signe, mais son état intérieur était tout autre. Il n’en laissa pas passer la moindre onde dans le cosmos. Il renferma toute sa peine et toute sa tristesse face à ces images accablantes et tellement vraies au fond de son cœur, là où la jeune femme ne pourrait la déceler.

Il devait être fort. Il l’avait toujours été. Il le serait encore, parce qu’il le fallait.

Mais cela faisait mal. Il sentait que ces images étaient la pure réalité, une vue directe sur le passé. Et même si son esprit lui cirait que ce ne pouvait être qu’une illusion générée par la Louve, revoir ainsi Jaina pleurer à chaudes larmes lui brisait le cœur. Mais à travers la tristesse qu’il ressenti, une acceptation mélancolique prit le dessus : il ne pouvait changer le passé. Il ne pouvait changer ses erreurs. Que ce soit le sacrifice de sa vie, ou son acte impardonnable : avoir tué sa Déesse. Dans l’état où il était, accablé de remords, rien ne pouvait plus l’ébranler, car il avait accepté sa fatalité. Il avait pris une décision. Il n’y reviendrait pas.

Aussi c’est avec surprise que Liana, lorsqu’elle sauta sur le Saint pour le frapper, se retrouva soudain suspendue dans les airs comme maintenue par une force invisible. Le Lion avait levé la main en direction de la jeune femme, utilisant ses capacités télékinétiques pour la stopper dans son élan.

« Tu es surprenante, Liana. Arriver à générer ainsi une illusion à partir de mes souvenirs est remarquable… Surtout vu notre différence de puissance. Mais tu es bien loin du compte… »

Comme pour étayer ses paroles, le Lion exerça une pression invisible au niveau de la trachée de la jeune femme, empêchant celle-ci de respirer. Celle-ci commença à se débattre, cherchant vainement un moyen de sortir de cet étau glacé. Mais la douleur brisait sa concentration… Et elle n’avait que de l’air à brasser.

« Tu es bien informée… J’ai tué mon Maître car il le fallait. Car il le voulait. Il ne peut y avoir qu’un seul Lion. Ainsi vont les choses… J’ai fini par l’accepter. Quand à la femme que j’aimais, je ne regrette pas le geste que j’ai eu à l’époque. La sacrifier a été l’épreuve la plus dure de mon existence. Mais mon Maître avait raison. En tant que Chevalier, j’aurais pu attirer les foudres de mes ennemis sur elle. En tant que Chevalier, je pouvais mourir du jour au lendemain. Je l’ai laissée pour mieux la laisser vivre une vie sans guerre, une vie heureuse, où elle pourrait recommencer de zéro et retrouver un nouvel amour. Traites moi d’égoïste si tu le souhaites… Mais mon acte était désintéressé, et n’était voué qu’à un seul objectif : la protéger. Jouer ainsi avec mes sentiments est une faiblesse. Si demain tu rencontres un adversaire inconnu, comment pourras-tu t'en sortir? »

D’un geste, il attira la jeune femme vers lui. Il la frappa au ventre, de bas en haut, la catapultant vers les cieux tout en déversant sa foudre en elle. Liana partit vers le ciel, où elle fut presque immédiatement frappée à plusieurs reprises par des jets de lumière obscurs. Et alors qu’elle commençait à peine à retomber, le Lion frappa, déversant sur elle une gigantesque colonne d’énergie obscure parsemée d’éclairs qui oblitéra complètement la Chevalière, avant de finir sa course dans les noirs nuages qui couvraient le soleil de la Chine. Lorsque la jeune femme tomba au sol, Corell s’approcha d’elle d’un pas lent et mesuré. Il était tel un démon, sa rage noire courant autour de lui en une aura agressive… Mais étonnamment dépourvue de haine et de colère. Uniquement une grande, une immense amertume. Encore plus étrange, cette aura allait à l’encontre de son expression, où on ne pouvait lire que de la pitié et de la déception.

« Tes visions de Jaina étaient une bonne idée… Mais elles ne me toucheront pas. Il n’y a rien à faire. Tu dis que tu vas me tuer, mais pour l’instant je ne vois rien de probant. Est-ce tout ce que tu es capable de faire ? »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Mar 8 Nov - 16:07

Avec stupeur, la Louve se vit stoppée dans son élan avant de se retrouver suspendue en l'air, maintenue par une main invisible. Tout comme son totem, la Demoiselle émit un grognement quasi animal, tandis qu'elle écoutait les paroles du Sombre. Elle le surprenait, mais cela en soit, n'avait rien d'étonnant, elle avait toujours était pleine de surprise pour lui, et au moment où il découvrirait la vérité sur son identité, elle était certaine qu'elle le surprendrait encore.

♪ Two Steps from Hell - Atlantis ♪

Mais, soudain, elle ressentit la pression de cet étau invisible contre sa gorge, serrant celle-ci comme pour la broyer. L'air se raréfiait. Mue par l'instinct de survie, les mains de la jeune femme se portèrent à sa gorge, comme pour retirer celles qui l'étranglaient. Ses yeux se voilèrent sous l'absence d'oxygène et son corps se cabrait. Telle une furie la Louve se débattait, en vain.

Et puis sans qu'elle ne puisse s'extraire de l'assassine étreinte, elle se vit amenée face au Lion. Derrière le masque, les iris saphirs de la Demoiselle s'ancrèrent à celle du Lion, comme pour le défier. Elle ne put anticiper le geste de celui-ci, et lorsque le poing de Corell frappa avec force son ventre, elle en eut le souffle coupé, tandis que son corps se retrouvait propulsé en direction des cieux, dont la colère se déchaina une nouvelle fois sur elle, tandis qu'une foule d'éclairs s'acharnait sur son corps qui tombait en chute libre en direction du sol, sur lequel il s'écrasa.

"- LIANA!!" Hurla une voix dans sa tête.

Shadow s'était élancé vers elle, se penchant sur le corps inerte et brisé de la chevalière, sa longue chevelure auréolant son visage. Elle se sentait brisée, jamais de sa vie elle n'avait ressenti pareille douleur, son souffle se faisait rauque, tandis que le loup penchait sa tête pour venir laper la main blessée de la belle. Les yeux clos, elle l'entendait approcher à pas lent de sa victime.

"- Te souviens-tu?" murmurait la voix dans l'esprit de la Louve. " Te souviens-tu de ce que je t'ai dis ce jour là lorsque tu es venue à moi?"

"- Nous sommes un et défendre la meute au prix de ma vie."

"- C'est cela même."

Elle devait se redresser, mais elle ne s'en sentait pas la force.

"- Atout ou handicap, Liana?"

Tandis que résonnait en elle tout ce que Shion avait pu lui enseigner.

"- Si votre duo doit être une de vos forces, alors tu dois apprendre à maitriser tes sentiments Liana. Laisser ta colère te guider, ou tout autre sentiment d'ailleurs, ne te mènera qu'à la précipitation et à la défaite. Mais je ne doute pas que Shadow t'a déjà fait ce genre de remarques. Mon instinct me dit qu'il est le plus sage des deux!"

Elle avait promis à Shion de ne pas foncer tête baissée et elle avait fait tout l'inverse de ce qu'il lui avait enseigné.

"- Relève-toi, aller, ce n'est pas encore fini."

Rouvrant les yeux, les doigts fins de la chevalière se crispèrent sur le sol. Son armure était quasiment en miettes, mais elle n'abandonnerait, elle avait encore une chose à faire.

"- Protéger." Murmura-t-elle, tandis qu'elle se redressait non sans mal, tel un pantin désarticulé. Elle savait ce qu'elle risquait, mais elle n'avait pas le choix. Le cosmos de la Louve explosa, creusant davantage encore le cratère qu'était l'aire de combat, réduisant en poussière les blocs de pierre, tandis que les blessures qui recouvraient son corps semblaient s'aggraver, des gouttes vermeil venant teinter la terre de Rozan.

"- Protéger." Dit-elle avec plus hargne et de force, alors que Shadow derrière elle rejetait la tête en arrière et se mit à hurler à la lune, comme s'il venait de pousser par là un cri de guerre. Alors du puissant cosmos de la guerrière naquit une meute de loups, tous venant prendre place aux côtés de la Belle, dardant leur yeux sur le Déchu. Etait-ce l'imagination du guerrier? Mais En lieu et place de Liana se tenait un loup au pelage blanc comme neige qui montrait les crocs. Tandis que la meute s'élançait tel un seul homme sur le chevalier du Lion, mené par la Louve. Les crocs enserraient les chairs, immobilisant l'ennemi sur place.

A nouveau Liana faisait bel et bien place au Lion, souffrant de ses propres blessures, mais tenant bon, tandis qu'elle parlait d'une voix rauque suite à la strangulation.

"- Ce n'était nullement tes visions, mais celle de ta bien aimée en personne. Et crois bien que je donnerais tout ce que j'ai."



Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Sam 12 Nov - 18:25

Le cosmos de Liana explosait en une tempête d’énergie furieuse et déterminée, prête à frapper de Lion de toute la force de sa conviction. Elle connaissait les enjeux. Elle savait ce qui devait être fait. Et lui aussi. Dès qu’il vit le cosmos flamboyant de la jeune femme, il comprit. Il avait enfin réussi. Il l’avait poussée jusqu’à ses plus extrêmes limites, tant physiques que mentales. Il l’avait forcée à ne faire qu’un avec son cosmos. Et elle ne l’avait pas déçu. Elle avait atteint le Septième Sens.

Le renégat stoppa son avancée et la regarda avec pitié, un fin sourire suffisant trônant sur ses lèvres. Alors il ramena son poing valide vers l’arrière, prêt à déchaîner ses foudres, alors que son cosmos s’éveillait lui aussi, équivalent à celui de la jeune femme.

« Qui crois-tu berner ? Tu n’as aucun moyen de me vaincre !!! Si tu m’attaques, je te tuerai. Abandonne et je te laisserai fuir. »

Mais contre toute attente, la Louve convertit son énergie en une meute de loups de lumière dont elle prit la tête, se jetant sur le Lion avec une rage meurtrière sans précédent, comme si la jeune femme avait perdu toute humanité. Mais cela ne faisait pas d’elle un être maléfique. Car à travers cette féroce détermination se tenait la foi envers la Justice, la foi envers Athéna. Cette foi qui enflammait les cœurs, et qui offrait un courage et une énergie éternelle à celui qui y croyait de toute son âme. Liana y croyait. Corell y avait cru autrefois. Il avait remplacé cette foi par la colère. Une colère qui avait galvanisé son cosmos. Une colère qui alimentait maintenant ses éclairs, même après tant de combats épiques. Une colère qui pouvait avoir raison de son adversaire. Son cosmos était à son maximum. Son poing était prêt à déchirer une vie. Sa proie se jetait sur lui, inconscient du danger des Griffes du Lion.

Il ne frappa jamais.

Un millième de secondes avant que Liana ne soit sur lui, à l’instant même où il aurait du déchainer les enfers, le cosmos du Lion chuta. Plus aucune énergie ne l’entourait. Il écarta les bras, oubliant ainsi toute posture défensive. La colère et la folie qui brillaient dans ses yeux disparurent, ne laissant perler que de la tristesse, alors qu’un sourire se dessina sur son visage avant que les Loups ne se ruent sur lui.

« Adieu. »

Il ne laissa pas échapper un seul gémissent. Il encaissa les mortelles morsures des loups qui lui arrachèrent sa vie et son énergie, leurs crocs de lumière passant à travers son armure pour venir le dévorer à la source, ne laissant derrière eux que la douleur et la mort. Le Lion, acculé par la meute, qui savait que son heure était venue, ferma les yeux. Il laissa l’obscurité l’envahir, accueillant le froid de la mort comme une vieille amie. Il avait obtenu ce qu’il avait tant désiré. L’heure n’était plus à la rédemption. Tout avenir n’était que cendres. La haine avait tout brûlé : son sacrifice, son amour, sa loyauté, sa dévotion. Le passé ne pouvait plus être modifié. Et au final, il ne lui était resté qu’une seule alternative. Le seul choix qui s’offrait à lui. Un choix qui lui garantirait de ne plus faire souffrir les autres, et qui l’empêcherait de briser à jamais tout espoir de victoire pour l’Humanité. Il avait choisit sa destinée. Et il avait choisi la mort.

Lorsque Liana prononça ses dernières paroles, l’homme tomba à genoux alors que les loups le dévoraient de toutes parts. Il resta ainsi, voûté en avant, son visage dissimulé par sa chevelure. Son cosmos disparut, ne laissant derrière lui qu’un immense vide. Un profond silence vint remplacer les puissantes détonations du combat. Pas un éclair n’osa briser cet instant de quiétude, alors qu’aucun des deux ennemis ne bougeaient. Et au bout de secondes qui parurent interminables, un murmure vint briser le silence.

« Pourquoi… Pourquoi as-tu retenu ton coup ? Pourquoi ne m'as-tu pas tué? »

Le Chevalier, toujours immobilisé par les loups, releva la tête. Ses cheveux vinrent se plaquer sur son visage buriné et sale, marqué par la souffrance, tant morale que physique. Les derniers mots de Liana revinrent à l’esprit du Lion. Des mots qui signifiaient bien des choses… Mais qu’il était bien incapable de comprendre. Il sentait que la vérité était là, juste devant lui, mais il ne parvenait pas à l’atteindre.

« Mais qui es-tu donc ?... »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Mar 15 Nov - 12:39

♪ Bleach-B13 ♪

Les crocs des loups nés du cosmos de Liana, déchiraient, broyaient, sans la moindre pitié, le corps du Lion que l'ensemble de la meute avait acculé tandis qu'elle même était devenue animale, faisant fit de ses propres plaies des quelles ne cessait de s'échapper du sang. Son cosmos semblait tout aussi sauvage qu'elle, si ce n'était davantage encore, comme s'il désirait briser son adversaire, l'écraser de toute la quintessence de son pouvoir.

Mais au dernier moment, la chevalière retint ses coups. Pour quelles raisons? Elle même ne le savait pas encore. Etait-ce parce qu'il représentait tant et tant de choses pour elle? Etait-ce l'attitude que celui-ci avait adopté? Oui, lorsque les loups s'étaient jetés sur lui, il semblait avoir été ravi, écartant les bras pour les embrasser, ne faisant pas le moindre geste pour les éviter, s'écarter, tandis qu'un sourire las était venu orné ses lippes, comme s'il avait été fier de se voir débarrassé d'un fardeau trop lourd à porter. Et puis ce simple mot. Adieu avait-il dit.

Et seul et simple petit mot, qui pourtant prenait toute son ampleur dans le cœur de la Demoiselle. Elle venait de comprendre où il cherchait à en venir. Il voulait mourir. Mourir parce que lui même se dégoûtait d'avoir tourné le dos à ses frères d'arme, de s'être laissé envahir et rongé par la colère.

Le silence demeurait sur l'aire de combat, tandis que les loups quittaient le corps du Lion pour revenir se poster aux côtés de la jeune femme, en cercle, alors que Corell, à genoux terre, les yeux fixés au sol, lui posait une simple question, avant de relever son faciès vers elle.

Par Athéna, elle pouvait lire tant de douleur dans ce regard! Et puis soudain quelque chose capta son attention. Etait-ce possible? Mais comment? Oui, elle ne rêvait pas. Ce qu'elle venait de ressentir à l'instant n'était-ce pas le cosmos de la divinité qu'elle croyait morte? Abattue par le coup que lui avait porté le Déchu?

Le visage masqué se tourna en direction du Renégat qui la toisait avec une certaine curiosité. Elle savait à présent qu'il ne serait pas nécessaire de le tuer, juste faire le nécessaire pour le ramener à la raison et si elle n'y parvenait pas, le faire tomber dans l'inconscience.

Mais pour se faire, elle aurait besoin d'énergie. Comme s'ils comprenaient les attention de la Louve, les canidés qui l'entouraient rejetèrent la tête en arrière en hurlant à la lune. Ce son, Liana l'appréciait, l'aimait, le respectait. Elle sentait qu'il trouvait écho au plus profond de son être, et fermant les yeux, la jeune femme laissa les hurlements l'envelopper, la galvaniser, alors qu'elle se sentait transcendée.

Rouvrant, les yeux, elle porta son regard sur Corell. Il était trop tôt pour lui révéler la vérité. Encore un peu de patience et ce moment viendrait. Pour l'heure elle se contenta de dire.

"- Qui suis-je? Ne te l'ai-je pas déjà lors de notre présentation au Sanctuaire? Je suis la Louve. Solitaire mais en même temps vouée à protéger ceux qui me sont chers, car tout comme les loups, je suis sans pitié lorsque l'on s'en prend à ma meute. N'as-tu rien ressenti chevalier?"




[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Mer 16 Nov - 21:13



Comment aurait-il pu le ressentir dans l’état où il se trouvait ? Il n’avait presque plus d’énergie. Il était hanté par ses actes. Son jugement était erroné. Non, Corell resta fermé à la vérité. Il ne ressentit pas le moins du monde la renaissance de sa Déesse… Et à la place, tenta de décrypter les étranges paroles de la Louve. Celle-ci restait étonnamment mystérieuse. Elle n’avait en rien répondu à la question. Il baissa la tête, dissimulant ses trais derrière sa chevelure.

« Tu dis vouloir protéger ceux qui te sont chers… »

Le Renégat se releva lentement, prenant garde à garder son visage dans l’ombre, alors que ses muscles recommençaient enfin à répondre à ses ordres. Elle n’avait pas réussi à le tuer… Mais cela ne voulait pas dire qu’elle ne le pouvait pas. Corell souhaitait mourir. Et tant qu’elle ne s’en rendrait pas compte, il ferait tout pour parvenir à ce but.

« Tu dis que tu feras tout pour me tuer… »

Il serra les poings. Son cosmos noir s’éveilla. Il monta rapidement en puissance, projetant une ombre tentaculaire autour de lui alors qu’une pression gigantesque tombait sur le lieu du combat. Les éclairs crépitèrent à nouveau, tant dans les cieux que dans les poings du fauve.

« Puis tu retiens tes coups alors que j’étais à ta portée… »

L’homme releva la tête, révélant une grimace de colère pure. Ses yeux jaunes étincelaient d’intensité guerrière. Cette colère là n’était pas feinte. Il en voulait réellement à la jeune femme. Il laissait la colère le galvaniser pour mieux augmenter son cosmos. Le Côté Obscur offrait réellement une puissance incroyable… Et il devait tout faire pour inciter la jeune femme à le frapper de toutes ses forces. Il se laissa aller à la colère afin de mieux arriver à son but. Car après tout, au point om il en était, il n’y avait plus de question à se poser sur ce qui était bien ou mal. Car qui veut la fin veut les moyens.

« Tu fais honte à la Chevalerie. »

L’attaque fut aussi subite que féroce. La jeune femme fut frappée à plusieurs reprises par les jets obscurs du Lion qui vinrent déchirer son corps de tous les côtés. L’homme se catapulta sur elle tel un fauve sur sa proie, ne lui laissant aucune échappatoire. La pitié n’existait pas dans l’esprit du renégat. Il la frappa à plusieurs reprises, chaque coup étant plus violent que le précédent. A chaque fois que son poing touchant le corps de Liana, sa foudre transitait dans son corps, lui brûlant les entrailles. Lorsque sa défense fut suffisamment brisée, il se porta contre elle, passant son bras derrière sa nuque pour la bloquer. Il lui susurra à l’oreille, alors que la longue chevelure de la jeune femme venait glisser sur son visage déformé par la colère.

« Je suis un Chevalier d’Or déchu. J’ai tué Athéna. J’ai sombré dans l’obscurité. L’homme que tu as rencontré au Sanctuaire n’existe plus. Tues moi, ou c’est moi qui te tuerai. »

Ses derniers mots furent accompagnés par une marée d’obscurité qui partit du ventre de Liana avant de l’englober complètement. Puis la douleur vint.

« Lightning Bolt. »

Le Lion déploya le poing qu’il avait posé sur le ventre de la Chevalière lorsqu’il l’avait étreinte. Il déchaîna les enfers, ne lui laissant aucune possibilité de contre, alors que la jeune femme disparut immédiatement de sa vue tellement l’attaque était rapide et puissante. Une véritable colonne d’énergie obscure parsemée d’éclairs, qui ne fit qu’une bouchée de la Louve. Lorsqu’elle tomba à terre, le Lion s’approchait déjà d’elle, la haine vrillant ses pupilles. Ses larmes de sang étaient réapparues. Il la forcerait à le tuer. Il n’avait pas le choix. Même s’il fallait pour cela laisser l’obscurité reprendre possession de son âme, lui offrant suffisamment de puissance pour la forcer à le frapper une bonne fois pour toutes. Déjà son poing se serrait, crépitant de colère, prêt à briser tout sur son passage…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Mer 16 Nov - 23:23

♪ Two Steps from Hell - Undying Love ♪

La colère. Voilà tout ce qui transpirait des pores de Corell du Lion. La colère d'être toujours debout et vivant, une colère indicible envers la chevalière d'avoir échoué à le mettre à mort. Oui le Déchu enrageait comme jamais. Cela se voyait au regard qu'il portait sur elle, plein de courroux. Cette même colère était aussi terrible qu'une ablation des sens.

Elle vous rendez aveugle et sourd à tout ce qui pouvait se produire autour de vous. Et comme la Louve l'avait pensé, il n'était pas parvenu à ressentir ce qu'elle avait perçu. Finalement, son entraînement avec Shion avait porté ses fruits, car il avait été au plus près de la vérité, et elle comprenait à présent tout ce que le Chevalier d'Or lui avait enseigné.

« Tu fais honte à la Chevalerie. »

Fermant les yeux, elle inspira profondément suite à ces paroles. Elle savait ce qu'il lui restait à faire à présent pour le ramener à lui, lui rendre ses esprits. Son cosmos bleuté l'enveloppait, menaçant. D'un geste de la main, elle intima l'ordre à Shadow de rester où il se tenait.

* N'aies crainte.*

Alors, lentement, le corps de la chevalière se mit en marche, sereinement, en direction du Lion. Elle comprenait mieux à présent ce qui avait poussé son Maître à faire don de sa vie pour permettre à son élève de donner le meilleur de lui. En cet instant précis, Liana marchait sur les pas de son père adoptif, prête à se sacrifier pour le ramener à lui. Ainsi pensait la Louve alors que le Lion se jetait sur elle pour la frapper encore et encore. Les éclairs lui vrillaient les entrailles, lui causant de terribles douleurs, son corps se tordait mais aucun cri de franchissait la barrière des lèvres de la chevalière.

Ses blessures s'aggravaient mais elle n'en avait cure. Seul comptait son objectif. Elle aurait mis un genou à terrer si son Aimé n'était venu derrière d'elle pour l'enserrer dans une étreinte de fer. Un bourrasque choisit cet instant pour soulever la magnifique et sombre chevelure de la Demoiselle, amenant aux narines du Ténébreux une odeur du passé, enfouie au plus profond de ses souvenirs et qu'il ne connaissait on ne peut mieux, pour l'avoir sentie à maintes et maintes reprises lorsqu'il noyait son visage dans une cascade de cheveux argentés.

La main du Lion reposait sur son ventre. Déjà, les ténèbres commençaient à l'englober. Elle savait ce qui allait suivre, aussi devait-elle parler dès à présent, avant qu'il ne soit trop tard. Oubliant la douleur, reprenant son souffle, la Belle dit alors.

"- Elle vit. Athéna est en vie, tu ne l'as pas tué. Oublies ta colère et ressens. Reviens je t'en prie...Jacen."

Le prénom surgit du passé avait à peine été murmuré, l'avait-il seulement entendu? Etait-ce l'imagination du guerrier qui lui jouait un tour? Mais déjà l'obscurité enveloppait la Demoiselle qui se vit frappée d'une multitude d'éclairs. Les lèvres de Liana était restées entrouvertes sur un cri de douleur qui ne pouvait sortir tant celle-ci était puissante et terrible.

Lors qu’enfin l'attaque cessa, la jeune femme chuta lourdement à terre, rebondissant. Son armure était brisée, tout comme son corps. Sa poitrine se soulevait au rythme d'une respiration on ne peut plus saccadée, tandis que son sang s'écoulait de ses blessures. Elle n'était même plus capable de se lever. Le visage de la Belle était tourné vers le ciel de Rozan. En elle même, il lui semblait revivre à toute allure les moments marquants de sa vie, de leurs souvenirs communs. Leur rencontre, elle les épiant, lui et son frère pendant que le Maître leur enseignait son savoir. Ou encore la première fois qu'elle s'était aperçue qu'elle l'aimait, leur premier baiser, leur première étreinte.

Oui toute sa vie défilait devant elle, et elle allait mourir ici, des mains de son Aimé, mais elle ne pouvait rêver meilleur moment pour que la Faucheuse ne s'empare d'elle. Elle avait dit qu'elle voulait protéger, et c'était vrai. Elle voulait LE protéger. Lentement, son faciès roula sur le côté, pour le regarder avancer vers elle le poing serré. C'est donc ainsi qu'elle allait mourir, soit. Car après tout, mourir pour protéger quelqu'un n'était-ce pas là une belle mort?

HP: 1

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Jeu 17 Nov - 1:20



Il marchait vers elle, et son regard embrasé de folie ne quittait pas son corps des yeux. Elle allait se relever. Pleine de fureur, de détermination, un cosmos enflammé de vie et de devoir. Elle allait le tuer, et il emporterait avec lui sa honte et son désespoir. Ce serait une fin bien triste, mais nécessaire. Il avait accompli tous ces actes… Il en paierait les conséquences. Mais à chaque pas qu’il faisait, sa fureur se changeait en inquiétude. Car Liana ne se relevait pas. Elle ne bougeait plus. Il se demanda alors s’il n’avait pas été trop agressif durant sa dernière attaque. Il se remémora les secondes qui avaient précédées… Et s’arrêta net. Alors il se souvint. Il se souvint de ses paroles. Il se souvint du mot qu’elle avait prononcé.

Jacen.

Ce nom semblait comme sortir d’outre-tombe. Il résonna dans la tête du jeune homme. Il fallu de longues secondes pour qu’il se rappelle que c’était son nom. Son véritable nom. Le nom qu’il portait autrefois. Instinctivement, il porta sa main auprès de son nez, sentant les restes de la douce fragrance qui parfumait encore ses doigts. Une odeur unique. Une senteur qu’il se souviendrait toute sa vie. Un parfum qui éveillait en lui ses plus profonds souvenirs. Il avança d’une démarche groggy, puis posa le regard sur la femme qui reposait à ses pieds.

Alors tout devint clair. Enfin.

Sans pouvoir dire un seul mot, le jeune homme tomba à genoux devant la Louve. Ereinté, c’est tout juste s’il parvint à prendre la jeune femme dans ses bras. Toute énergie semblait l’avoir quitté. Liana ne bougeait pas. C’est d’une main fébrile mais qui ne tremblait pas qu’il caressa les cheveux de la jeune femme, s’imprégnant du parfum qui en émanait. Puis, lentement, presque avec peur de ce qu’il pourrait découvrir, de toutes les conséquences que cela pourrait avoir s’il l’avait tuée, il retira le masque de Liana.

La surprise laissa bien vite la place au soulagement. Un sentiment bien étrange lui vrilla les entrailles. Un sentiment qu’il avait bien connu autrefois, mais qu’il avait dû délaisser il y a tant d’années, le même jour où il avait tué son maître. Son cœur s’enflamma à la seule vue de son visage. Elle le regardait de ses magnifiques yeux bleus azur. Ces yeux dont il avait si souvent rêvé. Ces yeux qu’il n’avait jamais oubliés.

Il n’avait fallu qu’un seul regard. Les yeux de la jeune femme consumèrent toute la haine, toute la colère, toute l’amertume du cœur du Lion en à peine une seconde. Les sombres nuages s’envolèrent en fumée, laissant les rayons du soleil venir les couver de leur douce chaleur. Les ténèbres qui obscurcissaient l’âme de Corell furent dissipées en un instant. Les flammes de cosmos obscur qui couraient sur le corps du Lion changèrent, reprenant peu à peu leur teinte dorée si caractéristique des Chevaliers d’Or. Cette teinte lumineuse et chaude qui symbolisait l’espoir revint englober le Chevalier du Lion. La couleur jaune de ses yeux disparut alors qu’ils reprenaient leur teinte originelle, d’un agréable vert émeraude.

Telle était la toute puissance de l’amour. Le plus beau des sentiments. L’émotion qui enflammait le cœur des hommes, qui les rendaient si vaillants, si courageux, si honorables. La seule force au monde capable d’éradiquer les ténèbres sans la moindre difficulté, avec une efficacité si remarquable.

La vérité éclata dans l’esprit du Lion d’Or, telle une brise fraiche et agréable qui vint balayer tous les doutes, toutes les hésitations, toute la honte qu’il ressentait. Presque immédiatement, il fut capable de ressentir le cosmos d’Athéna. Il ne l’avait pas tuée. Il ne l’expliquait pas. Mais il avait failli le faire. Comme il avait failli tuer Asmita. Comme il avait faillit la tuer, elle, la femme qu’il aimait, celle qu’il tenait à présent dans ses bras et qu’il regardait avec tout l’amour qu’il était prêt à lui offrir. Alors tout perdit de son importance. Au diable s’il serait damné pour ses actes. Rien n’avait plus d’importance que cet instant. Car il l’avait retrouvée. Il la savait sauve. D’une main, il lui caressa la joue, priant de toute son âme qu’elle lui pardonnerait ses actes.

Il se rendit compte alors à quel point elle lui avait laissé des indices. Mais il n’avait rien vu. Elle n’était pas la honte de la Chevalerie, bien au contraire. Elle était une Sainte remarquable. C’était lui, qu’elle avait tenté de protéger tout ce temps.

« Oh, Jaina… Mon amour… Je t’en supplie… Pardonne-moi… »

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Jeu 17 Nov - 1:22

VICTOIRE DE CORELL
Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Jeu 17 Nov - 12:12

♪ Thomas Bergersen - Remember Me ♪

Le souffle court, la douleur grandissante, la Demoiselle avait la tête tournée vers le Lion qui approchait d'elle. D'ici quelques secondes, tout serait fini, elle rejoindrait Maître et frère. Son frère...Oui toute à son combat, elle en avait presque oublié la perte de son jumeau. Au fond d'elle-même elle sentait que ce lien qui unissait les jumeaux avait été brisé, rompu et que cela ne pouvait signifier qu'une chose.

Les iris jaunes que le Lion dardait sur elle semblaient soudainement quelque peu inquiètes. Elle le vit se stopper, porter sa main à son nez, en sentir les effluves. Le temps semblait s'être arrêté avant qu'il ne reprenne sa marche, se laissant tomber à genoux à ses côtés.

Ca y est s'était la toute fin, il allait la tuer ici et maintenant, mettre un terme à toute cette souffrance qui s'emparait du corps de la Louve. Mais contre toute attente, elle sentit la chaleur de bras qui vinrent tendrement l'enlacer, la caresse d'une main venant se perdre dans sa longue et douce chevelure. Liana avait fermé les yeux dans l'attente du coup final, mais en sentant que celui-ci de venait pas, les paupières s'étaient à nouveau entrouvertes.

Lorsque les doigts de Corell vinrent se placer sur le masque, la jeune femme comprit son attention. Elle ne fit pas le moindre geste pour l'empêcher de le lui ôter. Gardant ses iris saphirs grandes ouvertes. La caresse de l'air sur son visage lui fit le plus grand bien, mais elle s'en rendait à peine compte, tandis que les regards enfin se croisaient, se mêlaient.

Nul besoin de mot, tout s'échangeait par le simple fait de s'observer. Alors l'impensable se produisit. Les sombres nuages qui surplombaient Rozan s'éparpillèrent pour laisser place au soleil qui venait baigner de la chaleur de ses rayons les deux Amants, le cosmos noir du Lion disparaissant pour laisser place à celui doré des chevaliers d'or. Puis vint le changement de couleur des iris du Lion, qui passèrent du jaune à l'émeraude.

Elle avait réussi, oui elle était parvenue à le ramener à la raison, Corell, Chevalier d'or du lion était de retour. Les lèvres de la jeune femme s'étirèrent en un tendre sourire quand la main du jeune homme vint se perdre sur la douceur satinée de sa joue au teint de porcelaine. Il l'observait attendant un mot d'elle, guettant son pardon.

Inspirant profondément, la jeune femme serra les dents sous l'effet de la douleur lorsqu'elle tendit sa main blessée pour venir à son tour effleurer, dans une caresse aussi légère que celle du vent, la joue de son Aimé, avant de murmurer.

"- Sais-tu ce que l'expression "juste à temps" signifie?"

Les yeux de la jeune femme pétillaient de malice et d'espièglerie. Oui il était vraiment revenu à lui au bon moment. Avoir utilisé son prénom était la meilleure chose qu'elle ait faite.

"- Toi, l'un des plus grands chevaliers d'or, tu n'as pas retenu la première leçon qui est donnée aux apprentis: ne jamais laisser la colère obscurcir nos sens. Mais je te pardonne, tout comme Athéna t'a pardonné."


La Demoiselle ressentit une présence à ses côtés. Tournant la tête, son regard rencontra celui de Shadow qui venait de les rejoindre, elle porta sa main libre sur le sommet du crâne de son loup pour le caresser.

* Je t'avais bien dis de ne pas avoir peur.*

* C'était limite, mais tu as réussi.*

Lui répondit-il tout en fixant ses prunelles ambrées sur le chevalier du Lion, avant de venir lécher la main de la jeune femme.

* Je vais faire quelque chose pour toi.*

Elle sentit l'esprit Loup l'investir, se faufiler en elle, tandis qu'elle ressentait de moins en moins la douleur. La Belle comprit que son compagnon à quatre pattes lui transmettait de sa force vitale. Lorsqu'elle eut assez récupéré selon celui-ci, il attendit qu'elle se soit mise assise pour s'étendre et poser sa tête sur sa cuisse, épuisé.

"- Merci."

Elle le caressait derrière les oreilles tout en reportant son attention sur Corell.

"- Je suis heureuse de te retrouver enfin."

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Lun 21 Nov - 14:13

Le Chevalier Déchu sourit en regardant le loup, Shadow, si sa mémoire était bonne, puis reporta son attention sur Jaina. Même blessée, épuisée, elle était d’une beauté saisissante. Même dans ses souvenirs, il ne l’avait jamais vue aussi belle… Ou bien était-ce à cause du fait qu’il venait de la retrouver enfin ? Oui, cela devait grandement influencer son jugement… Mais quand bien même, elle était magnifique. Il ne parvenait pas à ôter son regard de cette peau si douce et si belle, bien que salie par le combat. Et ses yeux, ce sourire, avaient un tel effet sur lui… Il parvenait à grand peine à se contrôler.

« Tu m’as tellement manquée… Pas un jour ne s’est passé sans que je n’aie pensé à toi. Je t’ai cru morte… »

Il n’en pouvait plus. Il était tellement heureux, tellement joyeux de la revoir juste devant lui, souriante avec ses yeux pétillants de malice et de bonté. Il s’approcha d’elle et la pris dans ses bras, la serrant contre lui malgré leurs armures. Il ressentit la chaleur de son corps, l’odeur de ses cheveux, la douceur de sa peau contre son visage. Son souffle sur sa nuque lui rappela leurs instants de bonheur et de plaisir. Alors il se laissa aller, il se laissa transporter par la musique envoutante de son cœur qui battait à tout rompre, un cœur qui avait enfin retrouvé son âme sœur. Un cœur en véritable renaissance, après avoir été rempli de tellement de haine, et qui maintenant brûlait d’un amour éternel et indescriptible. Il ne pouvait expliquer ce qu’il ressentait. Il l’aimait. Sans raisons. Il l’aimait juste. Car elle était Jaina. Chaque parcelle de son être le faisait fondre. Lui, le Lion d’Or, toujours imperturbable, droit et fier, se laissa aller, retirant cette carapace de devoir et de responsabilités pour ne redevenir que lui, Jacen, un jeune homme transit d’amour, rien qu’un instant.

Et c’est avec surprise qu’il se découvrit en train de l’embrasser, allongé sur elle, alors que leurs mains se mélangeaient. Transporté de bonheur, il avait sans le vouloir laissé son corps libre de ses envies. Et alors qu’il se laissait aller, elle sentit qu’elle résistait quelque peu, sûrement désarçonnée par son audace. Une audace que lui-même ne se savait pas capable. Mais bien vite elle céda à son étreinte, et lui renvoya son baiser avec la même force, la même fougue, la même passion. Il lâcha alors totalement prise, offrant tout son être à la jeune femme. Leurs cosmos se mélangèrent, créant un nid d’amour et de chaleur, alors que leurs âmes fusionnaient à nouveau à travers cette énergie si puissante. Une véritable communion à travers le cosmos, où chacun pouvait lire en l’autre comme dans un livre ouvert, offrant un plaisir sans bornes.
Spoiler:
 

Ce fut uniquement lorsqu’ils furent tous deux à bout de souffle que leurs lèvres se séparèrent. Il la regarda au plus près, se laissant émerveiller par la profondeur de ses yeux, puis sourit. Il était tellement bien, en plein milieu de cet océan de désolation créé par leur combat, tout contre la femme de sa vie. Il ria de bon cœur.

« Regarde-toi ! Chevalière du Loup… Tu es magnifique ! Jamais je n’aurais imaginé que tu deviennes une protectrice d’Athéna. Mais tout est clair maintenant. Le Maître m’avait caché bien des choses, au final. Si je l’avais su, les choses se seraient sûrement passées autrement… » Avoua-t-il, détournant le regard.

Ses yeux se voilèrent légèrement alors qu’il se remémorait ce jour funeste où il avait tué son maître. Mais bien qu’à présent il ait des remords à avoir abandonné Jaina, il ne regrettait pas son acte. L’ancien Chevalier du Lion n’avait jamais rien fait au hasard. Il avait toujours eut raison, sur toute la ligne. Après toutes ces années, le Lion avait eut le temps d’y réfléchir : il n’avait jamais vaincu son maître. Son maître s’était sacrifié, lui aussi, sur l’autel d’Athéna, afin de permettre à son apprenti de reprendre le flambeau. Et plutôt que de s’en vouloir de l’avoir tué, Corell préférait vénérer sa mémoire. Il se dit qu’il devrait en parler à Jaina.

Néanmoins, la sensation d’un cosmos proche l’en empêcha. Ce cosmos, il le connaissait… Et il n’avait nul doute de la raison pour laquelle et homme attendait. Fidèle à son signe, il était là pour trancher, et décider si le Saint Déchu devait être éliminé ou non.

« Jaina, j’aimerais que nous ayons plus de temps… Mais je crois que le devoir nous appelle. Athéna m’a peut être pardonné, ce dont je doute quelque peu… Mais il y a d’autres personnes qui méritent mes excuses, et mon repenti. »

Se relevant, il aida la jeune femme à faire de même. Lui posant un dernier baiser sur les lèvres, il lui sourit.

« Mais j’ai confiance en l’avenir, et en l’amour de notre déesse. Nous y allons ? »



Arrow Battle of the Heroes


Dernière édition par Corell le Lun 28 Nov - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Sombre Voyage   Jeu 24 Nov - 12:21

La Louve fut profondément touchée par l'aveu qui venait de lui être fait non pas par Corell, Chevalier du Lion, mais par le jeune homme qu'elle avait connu qu'elle avait connu et aimé il y a des années de cela: Jacen. Ni lui, ni elle n'avaient pu oublier l'autre, même s'il l'avait abandonné, elle était à jamais restée dans son cœur. Quelle blessure terrible cela avait-il dû être pour lui que de la croire morte. Au moment où elle tendait la main vers lui pour venir caresser son visage et le bercer de paroles réconfortantes, elle se retrouva, sans comprendre, étendue à terre.

Shadow s'était reculé juste à temps, avant que le corps du Lion ne vienne couvrir le corps fin de la Demoiselle, et dans un baiser des plus ardent, vint sceller ses lippes. Tout d'abord surprise, il ne fallut pas longtemps à la jeune femme pour s'abandonner à l'étreinte passionnée de son Aimé, y répondant avec chaleur, et avec toute la force de son amour. Leurs doigts s'étaient entremêlés.

Elle l'avait cru perdu, oui très sincèrement, Liana avait pensé ne jamais le retrouver, ne pas être capable de le ramener à la raison. Pour lui, la chevalière aurait été capable de sacrifier sa propre vie, car telle était la force de leur amour. Aussi la Belle éprouvait-elle le besoin de le sentir vivant. Son cœur, contre sa poitrine, battait la chamade, elle aurait aimé que jamais, cet instant ne s'arrête. Et lorsque le baiser fut rompu, les laissant tout deux à bout de souffle, les joues de la Louve étaient colorées d'une délicieuse rougeur, tandis que ses prunelles étincelaient, sans qu'elle ne le quitte du regard.

Il souriait, cela lui allait si bien, et il fallait le reconnaître, elle aurait été prête à se damner, pour revoir ce sourire ne serait qu'une fois encore. Comme elle s'y attendait, elle l'avait une fois de plus surprise. Protectrice d'Athéna, voila bien la dernière chose à laquelle il se serait attendu. A cette remarque, elle ne put s'empêcher de sourire à son tour, mais lorsqu'elle le vit détourner la tête en parlant de leur Maître, elle ne put réprimer son élan vers lui. De ses bras, elle vint l'enlacer, nichant son visage au creux de son cou, voulant voir s'effacer cette vieille douleur.

Et puis,la magie du moment fut rompu, lorsqu'il la ramena à la réalité en lui disant qu'ils étaient attendus. Elle le savait, elle avait ressenti ce cosmos. Lorsqu'il lui tendit la main pour l'aider à se relever, elle ne se fit pas prier pour y déposer la sienne, et une fois debout, Liana fut à nouveau accueillie par la douceur d'un baiser.

"- Pour ce qui est de mon armure, je t'expliquerai tout lorsque nous aurons davantage de temps. Pour le Maître, j'ai compris avec le temps qu'ils 'était sacrifié pour te permettre d'obtenir l'armure. Quant à Athéna, je suis certaine qu'elle te pardonnera, mais pour ce qui est des Chevaliers je ne saurais le dire. Enfin, j'ai accompli ma mission, Shion m'a demandé de te ramener."

Lentement, la jeune femme s'inclina pour récupérer son masque, avant de refaire face à l'Elu de son cœur, auquel elle adressa un sourire confiant. S'approchant de lui, elle viendra lui faire face, glissant une main dans l'une des siennes.

"- Jacen, je serai là pour te soutenir, tu ne vivras pas cette épreuve seul, je te le promets."

Se hissant sur la pointe des pieds, elle vint l'embrasser à nouveau, comme pour lui transmettre de sa force, puis elle recula d'un pas, replaçant le masque sur son faciès.

"- Allons-y."

Une main vint se glisser dans celle du Lion, avant qu'elle ne les entraine en direction du chevalier d'or qui les attendait plus loin.

~> Battle of the Heroes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Sombre Voyage   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sombre Voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Autres Lieux :: Cinq Pics de Rozan-