RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [évolution]Dans la chambre des rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sacha


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 380

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: [évolution]Dans la chambre des rêves   Mar 8 Nov - 14:43

Quand la jeune femme rentra dans son temple, c'était un tout autre décor qui apparut devant elle que l'habituel. En fait, on aurait dit que Kisara rentrait dans un manoir somptueusement décoré, un peu comme les demeure des nobles français de son époque avec des tapis rouge au sol et de magnifique tapisserie aux murs. La succube vit devant elle un homme d'apparence jeune et très beau, voir androgyne. Ce dernier lui montra une direction à prendre avant de disparaitre.

En son fort intérieur, Kisara était certaine de l'avoir déjà vue quelque part, mais où ? Bien qu'elle ne s'en rappelle pas, la beauté aux cheveux rose se dit qu'il avait pourtant une apparence remarquable et difficilement oubliable. Quoi qu'il en soit, son "hôte" l'avait invitée et elle s'enfonça d'avantage dans cette étrange manoir sortit de nul part.

La direction indiquée menait tout droit dans un immense salon ou y brûlait un feu de cheminée. A peine la porte passée, la belle se rendit compte que son surplis avait disparu pour laisser place à une robe de soirée des plus belle qu'elle n'aie jamais vue. L'homme l'y attendait sur le divan, un verre de vin à la main. Comme attirée par cette ambiance, la succube ne pouvait résister et alla s'assoir auprès de lui.


"Tenez, prenez un verre de vin vous aussi."

Lui dit il en versant le précieux liquide provenant d'une carafe. Kisara entendit sa voie et se rappela où elle l'avait entendue : dans la forêt des suicidés. Il était l'homme qui l'avait exhorté à utilisé le septième sens et qui lui était apparut tel une hallucination. Quand il lui tendit le verre, la belle le repoussa en se levant d'un bond.

" - Qu'est ce que cela signifie ? Et vous, qui êtes vous ? Vous m'invitez à cette mascarade sans même vous présenter. J'exige des explication !"

L'homme soupira en voyant la réaction violente de son invitée avant de disparaitre soudainement et de réapparaitre, équipé du surplis qu'il portait lors de leur première rencontre. Sans attendre une seconde, Kisara retira sa robe pour s'équiper elle aussi de sa sombre armure et le regarda en chien de faïence.

"Et moi qui aurait espéré que ça se passe en douceur, mais tu ne me laisse pas d'autre choix, Isabelle."

En entendant cet individu prononcer son prénom qu'elle portait de son vivant, la belle se mit à fulminer devant le regard amusé de l'homme qui lui faisait face. De plus, la succube ne comprenait pas qu'un illustre inconnu connaisse ce détail de son passé alors qu'elle ne l'avait jamais révélé à qui que se soit en enfer

"Je me présente : je me nomme Phantasos, je suis l'un des quatre fils d'Hypnos."

La spectre le regarda d'un air étonné, assimilant que Hypnos était l'un des deux dieux jumeaux avec Thanatos et que Oneiros était donc son frère. Cependant, elle ne comprenait pas ce qu'elle faisait dans ce lieu, ni même pourquoi il lui était apparu devant elle. Comme devinant les questions muettes de la belle, l'homme, enfin, si on pouvait le qualifier ainsi, y répondit avant même qu'elle ne soit prononcées :

"Vois tu, comme mes frères, j'ai besoin d'une enveloppe charnelle pour interagir avec le monde, et tu as ainsi le grand privilège d'avoir été choisie par moi pour être mon corps."

C'est encore plus confuse que Kisara était en ce moment là. Ainsi Phantasos l'avait donc choisie pour devenir l'hôtesse de son âme, le récipient de son esprit et de son pouvoir. Cependant, à cette réponse vint une nouvelle question.

" - Et que vais-je devenir une fois que ton esprit aura envahi mon corps ?"

"Tu n'existeras plus, tout simplement."

La belle écarquilla les yeux en entendant cette réponse de l'entité semi divine qui lui souriait comme cela était un jeu. Le sang ne fit qu'un tour dans la tête de Kisara qui se saisit de son fouet avant de le balancer en direction de Phantasos. L'arme s’agrippa à son cou et la jeune femme tira un coup sec, les lames décapitèrent le demi dieu dont les deux parties séparées tombèrent au sol.

"Inutile de me résister, tout à déjà commencé."

La voix de l'homme vint de derrière la succube qui en se retournant le vit en parfait état. Elle regarda en direction de l'endroit où il se trouvait avant pour se rendre compte qu'il avait bel et bien disparut.

" - Comment est ce possible ?"

"Nous sommes dans un rêve, le tien, mais c'est moi qui le contrôle. Je suis omniscient dans le monde des rêves et toi tu n'es qu'un insecte que je peux écraser à ma guise."

" - Jamais je me laisserai faire, tu peux justement rêver pour avoir mon corps."

Phantasos rigola légèrement par l'ironie de la phrase, mais aussi pour une toute autre raison bien plus sombre et lugubre.

"Mais, cela a déjà commencé, et ce bien avant que tu ne deviennes une spectre au service d'Hadès."

Que voulait-il dire là ? Qu'insinuait le fils décadent du dieux du sommeil Hypnos ? Toujours est-il qu'il éclata d'un rire sardonique tandis que la spectre de la succube le regarda d'un air décontenancé, voir même effrayé. Qui aurait cru que se serait un autre serviteur d'Hadès qui rendrait la situation critique pour la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
Sacha


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 380

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [évolution]Dans la chambre des rêves   Mer 9 Nov - 20:43

" - Que veux tu dire par là ? "

La dernière phrase de Phantasos sema le trouble dans l'esprit de la succube qui avait peine de croire de que cet entité semi divine aie put planifiée depuis longtemps la possession future de son corps. Même si elle connaissait les pouvoirs des dieux, cette histoire lui paraissait improbable, folle.

" Je vais te le dire : depuis le début j'ai planifié la possession de ton corps, bien avant que tu devienne spectre, j'ai inséré en toi un fragment de mon esprit en toi, pour cela j'ai du prendre possession de ton père lors de ta conception. "

Puis il marqua une pause pour observer la réaction de Kisara. Cette dernière semblait de plus en plus circonspecte et effrayée par ces révélations. Mais avant de pouvoir réagir, le fils d'Hypnos reprit la parole.

" Ton cosmos vient de moi, ta vie vient de moi. En quelque sorte, je suis ton père, c'est tout à fait normal d'exiger de toi que tu me rende ce petit service, non ? "

En entendant le mot "père" dans la bouche de Phantasos, la spectre eut un léger sourire se transformant en un rire lugubre. Le demi dieu se demanda à l'instant si la succube n'avait pas perdu la raison, mais son esprit était encore vif, il pouvait le sentir que bien au contraire son esprit combatif augmentait.

" - J'ai déjà tué un père, j'en tuerais bien un second."

Fit elle en se jetant sur l'autre spectre en faisant virevolter son fouet en l'air. Le cosmos de la succube apparut tel des flammes violettes autour d'elle avant d'entourer son arme qui s'allongea pour flageller Phantasos. Mais c'était sans compter que ce dernier créa un bouclier qui repoussa l'attaque avant de projeter Kisara loin de lui.

Il concentra alors un globe d'énergie dans ses mains avant de l'envoyer la belle qui se le prit de plein fouet. L'explosion provoquée par cette attaque dégagea beaucoup de poussière en détruisant une partie de la pièce. Mais cela n'empêcha pas la succube de repartir encore et encore à l'attaque, pour toujours être stoppée et subir une contre attaque toujours plus violente l'une que l'autre.

Après plusieurs minutes, le surplis de la belle présentait plusieurs fissure alors que l'armure de son adversaire était toujours intacte. La pièce était totalement détruite, il ne restait plus que le foyer avec le feu qui brûlait dans la cheminée. Phantasos resta un long moment à observer la jeune femme qui se releva péniblement.


" C'est inutile, tu ne peux lutter face à la puissance d'un dieu. "

Mais Kisara ne semblait pas l'écouter et marchait en sa direction en titubant comme un mort vivant. La flamme dans la cheminée vacillait de plus en plus, mais pas assez pour Phantasos qui créa une sphère d'énergie noir avant de l'envoyer vers la spectre. Dans un soubresaut inespéré, elle leva son bras en direction de la projection d'énergie et la para. Le demi dieu fut surpris par cette action avant de remarquer que le cosmos de la belle s'était amplifié à un point qu'il n'aurait put imaginer.

Elle se mit à pousser et son énergie se mélangea à celle de l'attaque qu'elle renvoya à Phantasos qui, surpris, se la prit de plein fouet et s'effondra plusieurs mètres plus loin. l'entité était effrayée tandis que celle qui aurait dut être sa victime était tout sourire. Ce qui venait d'arriver, il craignait que ça arrive encore, car il avait peur qu'elle aie comprit ce qui se passait en réalité.


" - En fait, tu transfères ton pouvoir en moi, mais tu as besoin de détruire mon esprit avant, n'est pas ?"

Phantasos resta silencieux, mais son visage d'ordinaire impassible montrait clairement des signes d’effroi.

" - Ce principe ressemble fortement à l'osmose, ce qui fait qu'à un moment nos puissance allait devenir équivalente. De plus, si tu ne te dépêches de m'éliminer, je risque de devenir plus puissante que toi. "

Une fois de plus, le demi dieu resta interdit. Ce qu'il craignait venait d'arriver, la succube avait comprise l'affaire. Ce qui fait que son orgueil en prit un coup et il succomba à la colère.

Les deux s'affrontèrent en se projetant mutuellement des décharges d'énergies. Les sphères de cosmos volaient dans tous les sens, provocants des explosions multicolores un peu partout. Aucun des deux ne voulait céder un pouce face à l'autre dans un combat qui eut lieu dans plusieurs décors qui défilaient aussi vite l'un que l'autre, comme des peintures venant tout droit de l'esprit de Kisara.

Puis finalement ils retournèrent dans le salon en ruine, tout aussi épuisé l'un que l'autre. Ils se jetèrent l'un sur l'autre en se donnant des coups de poings sans tenter de bloquer l'autre. Phantasos n'était pas habitué à aller au corps à corps, mais la succube non plus. L'un après l'autre, ils se frappaient jusqu'à ce que finalement Kisara tombe au sol. Car en effet, la belle avait plus subit que son adversaire, d'ailleurs ce dernier en profita pour se jeter sur la jeune femme et commencer à l'étrangler. En quelques secondes, tout était fini.


" Enfin, la victoire est mienne !"

Hurla t-il épuisé par cet affrontement éreintant. Il observa la cheminée pour se rendre compte que la flamme y était bel et bien éteinte. Les buches n'était plus que braises, ce qui le fit éclater de rire.

" Ton âme est enfin éteinte, Kisara de la succube, ton corps est mien. "

Puis il se mit à imaginer ce qu'il pourrait faire dans ce corps de femme, rien de bien catholique. Après tout, il était de notoriété publique de Phantasos avait des tendances échangistes ainsi qu'une propension à se travestir. Il pensa à ce cher Regen que Kisara avait commencée à draguer. Vu qu'il serait son supérieur, le demi dieu n'hésiterait pas à abuser se son statut pour y mettre le grappin sur le jeune spectre.

Puis, voyant le temps passer, le spectre trouva long le temps qu'il lui fallait à prendre possession du corps de la jeune femme. En fait, cela devrait faire un long moment qu'il aurait du déjà s'éveiller dans sa nouvelle enveloppe charnelle aux formes avantageuses. C'est alors qu'il vit apparaitre Kisara, mais une version géante d'elle.


" - Pauvre Phantasos, tu m'as sous estimé. "

Le demi dieux resta silencieux, il commençait à comprendre sa défaite des mains d'une personnes qu'il avait sous estimé.

" - J'ai attendue que ton pouvoir soit majoritairement en moi pour contrôler ce rêve et t'y enfermer. Tu n'y voies pas d'inconvénient que je prenne ta place dans mon propre corps. Après tout, c'est légitime de ma part de prendre ce qu'on m'offre."

Elle ponctua se phrase d'un rire démoniaque en observant l'être semi divin enfermer dans un globe de cristal. Phantasos comprenait alors que la jeune femme avait utilisée sa propre omniscience sur les rèves pour lui faire croire à sa victoire. Ainsi il se calma, conscient de son erreur même si sa fierté en eut prit plus qu'un coup.

" Et quand bien même tu prendras ma place, tu ne pourras pas cacher ta véritable identité aux yeux de mon oncle ou même Perséphone. "

" - Et à ton avis, qui vont-il choisir ? Toi, un demi dieu incapable de posséder une mortelle, ou moi, une simple spectre qui a réussie à subtiliser tes pouvoirs ?"

Sur ce, Kisara avait bel et bien raison, ils choisiraient la personne qui aurait bel et bien le mérite de posséder ce corps. Mais la spectre n'eut pas finie sa phrase, ainsi elle reprit :

" - De plus, j'ai accès à tes connaissances, ce qui me permettra de mieux me faire passer pour toi."

" Quelle folie, j'ai des connaissances qui ne doivent pas tomber entre les mains des mortels !"

" - Tu ne peux t'en prendre qu'à toi même. Sur ce, je te dis bonne nuit et te laisse à te lamenter de ton sort avec des créatures de rêve sortie de notre imaginations collective. Ne suis-je pas généreuse ?"

Dit-elle alors que des hommes et des femmes faiblement vêtus apparurent autour du demi dieu qui n'avait aucune emprise sur ce qui se passait et qui fulminait en son fort intérieur tandi que sa compagnie se fit fort lascive. Enfin, Kisara sorti de ce rêve pour réintégrer son enveloppe charnelle.

C'est ainsi qu'elle se rendit compte qu'en fait elle était toujours sur le toit du temple de la perversion. Bien entendu, elle n'avait aucune marque de combat, mais son surplis se détacha de son corps nus tandis que l'armure de Phantasos apparut au loin. Cette armure finement ciselée presque aussi belle qu'une kamui vint se vêtir sur Kisara qui se retrouvait désormais investie de pouvoirs et de connaissance quasi divine.


" - Bien, il est temps pour moi de me présenter à nouveau."

Un vortex apparut autour de l'ancienne spectre de la succube qui se dirigea vers le lieu de son rendez-vous avec le juge et le spectre de l'alraune. Ce n'est pas parce qu'elle a gagnée en grade que Kisara allait déroger à ses responsabilités.

Arrow Le lac des violents
Revenir en haut Aller en bas
 

[évolution]Dans la chambre des rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Trois Vallées :: Désert des Pervers-