RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Départ pour Asgard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyro


Ombre du Requin
avatar

Messages : 3187

Feuille de Personnage :
HP:
100/150  (100/150)
CS:
134/190  (134/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Départ pour Asgard   Dim 20 Nov - 14:50

Arrow Abord du Temple de Poseidon

A présent que chacun des Maraudeurs avait reçu sa mission, il ne me restait plus qu'à m'acquitter de la mienne et pour cela il m'avait fallu un minimum de préparation. Un tour rapide par la ville basse m'avait suffit à trouver le nécessaire pour mon expédition, des bottes et une veste en fourrure bien chaude n’accompagnerai à travers les terres gelées d'Asgard.

Comme à mon habitude je ne sortais pas du Sanctuaire Sous Marin par l'entrée principale bien trop fréquenté et lui préférais le chemin de l'ombre. Sans même jeter un dernier regard à ma patrie avant de la quitter pour un long voyage, j'entamais directement ma remonté vers les eaux glaciales du nord. Après tout je ne laissais qu'une seule et unique chose en Atlantide et je m'étais assuré que tout se passerai bien ...

Arrow Entré du Royaume d'Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Astre


Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 413

Feuille de Personnage :
HP:
140/150  (140/150)
CS:
174/196  (174/196)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Lun 21 Nov - 2:29

[Arrow Temple de Poséidon]

C
e fut dans un éclair blanc que les deux jeunes gens apparurent à l’entrée du Sanctuaire Sous-Marin. Le jeune Prêtre tenait toujours la Marina par le bras, mais lorsqu’il réapparut totalement, il la lâcha et fit quelques pas énervés, avant de se mettre à tournée en rond, tentant de se calmer. Il lui manquait quelque chose, une chose de vitale pour respirer, pour vivre… La présence en lui de son frère avait totalement disparut et cela le faisait plonger un peu plus dans la folie à chaque secondes passées, l’amenant doucement mais sûrement au point de non retour.

Soudain, il se laissa choir à genoux sur le sol, se pliant en deux d’une douleur de l’âme, alors qu’un cri inhumain passait la barrière de ses lèvres. Tout autour de lui, son cosmos explosa, faisant voler les roches en éclats, désintégrant les coraux, carbonisant les quelques plantes qui se trouvaient là. Rien ne survécut au cosmos dévastateur qui résonnait d’une douleur violente et dévastatrice. Puis se fut un rire, un rire de fou qui résonna dans les alentours alors que la folie se faisait de plus en plus présente sur son visage et sans ses yeux dont les pupilles étaient dilatées. Il leur ferait payer, oh oui, personne n’échapperais à sa vengeance!! Et le premier qui se mettrait en travers de son chemin en subira les conséquences, soit on était avec lui, soit on était contre lui. Et dans ce dernier cas il ne ferait aucun cadeau, il écraserait ses ennemis comme un enfant cruel le ferait avec des fourmis.

De fines gouttelettes commencèrent à se former aux coins de ses yeux, grossissant au fur et à mesure du temps, jusqu'à former des larmes qui glissèrent lentement le long de ses joues, se multipliant de plus en plus, créant à leur tour un véritable torrent d’eau salée sur sa peau blanche. Un nouveau cri de douleur sortit de sa gorge alors que quelques pleurs épars résonnaient à ses oreilles bourdonnantes. En cet instant il était coupé du monde, seul et perdu dans sa douleur, sans rien ni personne pour le rattraper alors qu’il tombait.

Mais soudain, une main le rattrapa, une main douce et connue, une main chérie qui avait toujours été là pour lui, et qui demain serait encore là pour lui. Et le froid qui avait envahit son âme fut peu à peu chasser par la chaleur de l’amour fraternel. Il avait même l’impression qu’il était là, dans son dos, à se presser contre lui pour lui transmettre toute sa chaleur, à le prendre dans ses bras pour le calmer. Quoiqu’a bien y regarder, on pouvait presque discerner une forme jumelle à la sienne penché sur son dos et l’entourant tendrement de ses bras. Peu à peu ses pleurs se calmèrent, lui permettant d’entendre alors la voix de son âme qui lui chuchotait à l’oreille que même si son corps ne pouvait plus être à ses côtés, son âme elle résiderait à jamais avec lui.

Alors lentement, le rouquin se releva, reprenant toute sa stature imposante, portant son regard au loin, sentant presque la main de son frère se glisser dans la sienne, le soutenant dans cette épreuve. Puis il y eut un léger changement dans son cosmos qui revint à la normal peu à peu. De même, son regard changea, devenant tout à coup plus sombre, plus sérieux, un soupçon calculateur. Ce n’était plus l’ancien Astre qui se tenait maintenant debout, mais bien l’union de deux âmes jumelles réunis et bien décidées à se venger de celle qui osait leur infliger cela. Un sourire sadique se dessina sur ses lèvres, sourire qu’il finit par refouler alors qu’il se tourna vers Tec, leur princesse.

Bien que des larmes continuaient à glisser le long de ses joues, son regard était plus que sérieux. Il planta ses yeux verts droits dans ceux de la Marina du Serpent des Mers, lui parlant alors franchement, lui donnant ses ordres directs, lui confiant plus importante des missions à ses yeux, car là commençait sa vengeance. Avec délicatesse il mettrait tout en place pour arriver à ses fins, et il y arriverait, il en était sûr au fond de lui. Or son instinct ne l’avait jamais trompé jusqu'à présent. Une fois qu’il eut finit de parler, il lui lança un sourire tendre, comme lui seul pouvait en lancer, et séchant ses larmes au vent, il s’avança en direction de la sortie. Une petite pointe d’amertume lui serra un court instant le cœur, car il ne savait quand il pourrait remettre les pieds ici. Mais une chose était sûre, lorsqu’il reviendrait, il serait accompagné de son Dieu…


[Arrow Entrée du Royaume d’Asgard]
Revenir en haut Aller en bas
Teczuhtli


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 74

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Sam 3 Déc - 0:14

Arrow Temple de Poséidon

L'estomac barbouillé par la téléportation, Tec apparut dans un éclair blanc avec Astre la tenant par le bras. Il ne tarda pas à la lâchée pour s'effondrer sur le sol en criant, laissant son cosmos exploser et détruire roches, coraux, coquillages, plantes, tout ce qui se trouvait sur son passage. Teczu s'appuyait contre un corail assez grand, livide, une main sur la bouche. Quand le cosmos d'Astre explosa le corail sur lequel elle était, ce ne fût qu'à grand peine qu'elle ne se retint de vomir, manquant de tombée. Elle déglutit difficilement puis s'assit par terre pour récupérer. Le cosmos d'Astre la frôla, lui faisant prendre conscience de l'ampleur de la détresse du prêtre.

C'était un cri du cœur ou de plus loin encore... Puis le jeune prêtre se mit à rire comme un dément. Tec ne le voyait que de dos mais une douleur lui étreignit le cœur. Elle n'aimait pas le voir dans cet état, lui d'habitude si pétillant et plein de vie... Astre sombrait et sa douleur était presque palpable, cela ramenait de vieux souvenirs dans l'esprit de la jeune Aztèque, la dernière expression de sa mère agonisante, son dernier sourire... La marina papillonna des yeux, chassant vite ses pensées avant de sombrer elle aussi. Un nouveau cri du rouquin se fit entendre. Elle aurait tant voulue faire quelque chose, soulager sa peine, mais elle était tétanisée. Elle n'avait appris qu'à survivre seule, elle ne savait pas comment aider quelqu'un autrement qu'en abrégeant ses souffrances -de gré ou de force-.

Un léger changement dans l'air survint, à peine perceptible. L'aztèque croyait sentir un autre cosmos.
Lune ? Murmura Tec dans un souffle, perplexe.

Ce changement eu des effets spectaculaires sur Astre qui reprit le contrôle de lui-même. Il se redressa lentement avant de s'adresser à la marina. Des larmes coulaient encore sur son visage, mais une volonté d'airain se lisait dans ses yeux. Il lui donna des ordres précis et avec un sérieux qui surprenait Teczu. Elle sentait l'importance pour lui de la mission qui lui était confié. Solennellement, elle écoutait, lui demandant parfois d'éclaircir certains points. Puis le rouquin lui adressa un de ses sourires comme il savait si bien le faire pour la déstabiliser. Astre est de retour et ça va faire mal songea-t-elle, profondément satisfaite de le voir reprendre de l'écaille du poisson.

Arrow Entrée du sanctuaire d'Athéna


Dernière édition par Teczuhtli le Jeu 8 Déc - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Lun 5 Déc - 20:53

Pilier de l'Atlantique Nord Arrow

Haiken arrivait à l'Entrée du Sanctuaire Sous-Marin, pensant y retrouver le prêtre en pleins préparatifs, mais ce dernier était déjà parti. Difficile de protéger quelqu'un si l'intéressé n'attendait pas. Enfin, il était bien probable qu'il ne sache même pas que le Dragon des Mers était chargé de sa protection et en voudrait-il?

Haiken sentait les complications à plein nez, et il détestait cela. Non seulement il ne pourrait pas se battre contre qui il voudrait, comme en plus il devait se coltiner ce prêtre qui non seulement était assez bête pour se mettre deux divinités sur le dos, comme en plus il entrainait tout un camp dans une guerre.

Ce n'était pas vraiment que le Général n'ait pas envie de se battre, mais contrairement à ce que l'on pourrait croire, il aimait savoir pourquoi il se battait et pour le moment, loin était de constater qu'il n'en avait pas la moindre idée. Est-ce que les Ases étaient directement liés à l'emprisonnement du Dieu des Océans? Probable, mais rien qu'en assistant au débat qui avait fait rage dans le Temple de Poséidon, cela était loin d'être assuré.

Toujours est-il qu'une mission lui incombait et il devrait la mener à bien s'il désirait être libre. Voilà sa raison de combattre. En y réfléchissant bien, il n'avait pas besoin de raisons supplémentaires, celui lui suffisait amplement pour savoir qu'il devrait écraser ses adversaires et protéger coûte que coûte la vie d'un homme qu'il jugeait être un imbécile. Peut-être était-il injuste avec Astre, après tout l'homme pouvait se vanter d'avoir tenu tête à une Déesse, mais est-ce qu'un homme, guidé par la colère, pouvait-il faire les bons choix? Haiken ne donnait pas vraiment beaucoup de valeur à sa vie, mais tant qu'il n'était pas mort, il espérait continuer le plus loin possible du Royaume d'Hadès, et accompagner Astre en ce moment même, était plus ressemblant à une mission suicidaire qu'autre chose, mais qu'importe, il n'avait qu'à survivre. Facile à dire!


Arrow Entrée du Royaume d'Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Jeu 8 Déc - 17:53

    Arrow Entrée des Enfers


    Les flots grondèrent le vent qui chatouillait l'écume de la mer. Une brise s'intensifiait alors pour devenir un ouragan, en quelques instants, un magnifique Dauphin suivi de deux perles argentées en sortirent pour se rapprocher du monde sous-marin. Ce Dauphin prit soudainement la forme d'un nymphe aux cheveux noirs de jais, ses prunelles améthystes se posèrent sur les environs et elle semblait enfin heureuse de retourner chez elle. Elle fixait l'horizon avec une certaine appréhension, le cosmos de son fils ne donnait plus signe de vie, ses sens la portèrent alors vers le coeur du pouvoir des Marinas, tout son cosmos rappelait dorénavant son retour sur ses terres.

    Elle fixait quelque chose d'invisible pour le commun des Atlantes, mais là, devant elle, le Trident de son époux était planté devant le pilier central. Qu'est ce qui avait pu se passer pendant sa brève absence ? Le regard lourd, elle porta son attention sur les autres cosmos qu'elle ressentait dans le monde, les Ecailles des Marinas l'informèrent que leurs porteurs se portaient bien. L'écaille du requin avait aussi un gout métallique et cela fit sourire la souveraine des Océans, le temps de la reconquête était venue, enfin !

    Mais une appréhension ne la quittait pas. Pourquoi ? Elle ne comprenait pas, ses sens semblaient comme bloqués par une autre puissance dans le monde marin. Elle fit alors signe au capitaine qui l'accompagnait de s'approcher, elle murmura quelques mots seulement audibles entre les deux personnes. Le capitaine fit alors une révérence et partit très rapidement en direction de l'ouest.

      " Lieutenant Ichiru ! Soyez sur vos gardes ! "

    Le ton était froid, sans inquiétude particulière mais une reine ne devait pas faiblir devant ses sujets. Une enveloppe cosmique se libéra alors du corps de la Déesse, tout son cosmos était parti séant pour aller vers le pilier central. Son esprit traversait à très grande vitesse l'empire marin, mais ce doute l'assaillait de plus en plus. Elle s'approcha alors du pilier central, aucun membre de la garde impérial était présent, cela devenait de plus en plus surprenant.


    Le Trident doré de Poséidon était là. Seul à trôner pour garder la clé de voûte du dôme des mers. Interloquée, le cosmos de la Déesse vérifiait les abords mais il n'y avait aucun garde. Etrange sentiment de crainte, d'amour maternel qui se répandait dans son âme, son cosmos effleura alors le trident pour tenter de comprendre. Leurs deux Cosmos divins se mirent à résonner partout, et tout l'univers de l'Empire passait à travers le cosmos d'Amphitrite.

    Puis, le Trident disparut. Il était reparti vers sa nouvelle maîtresse, près de con corps mortel. Le cosmos de la souveraine des Océans disparaissait à son tour pour retourner vers son corps, se réveillant lentement, elle voyait devant elle un seul trident, union des deux tridents marins, à la fois aurifère et argenté. Elle se releva alors et prit le trident, son cosmos reprit une vitalité nouvelle et une armure sacrée l'entourait, celle de Poséidon apparaissait sur ses épaules, sous une nouvelle forme plus féminine.

      " Marinas, Peuple Atlante,

      Par la volonté de Poséidon, nous remplacerons notre fils sur le trône des Sept mers. De durs combats nous attendent, vous devrez vous battre avec courage et ténacité, en attendant, tous les Spectres hormis l'ambassadeur Raimi ; Tous les chevaliers d'Athéna hormis le Chevalier d'or du Bélier ; Tout Ase ; devront être arrêter et détruit sans sommation, la guerre pour la reconquête de la terre des Glaces est donc déclarée officiellement.

      Nous mandons aussi que la garde impériale se mette en position tout autour des palais principaux pour veiller à leur sécurité, l'état de guerre est prononcé et toute personne s'opposant à notre autorité sera enfermée à la prison des Bermudes.

      C'est dit ! "

    La Déesse se retourna alors vers le lieutenant qui l'accompagnait, elle lui ordonna de prendre en main la milice d'ordre impérial, il avait désormais le rang de ministre pendant la guerre. Son rôle allait être de surveiller de près les intrusions dans l'empire, de toute façon, il fut en même temps ordonné de mettre en place un campement militaire à l'entre du sanctuaire sous-marin. Ce camp devenait de facto le coeur des stratégies à venir.

    Enfin, elle pointa son trident dans l'écume. Faisant cela, elle laissait un message traversé l'hyperdimension, il fallait qu'elle prenne contact avec cette personne. Elle lui communiquait sa volonté de le rencontrer au plus vite pour mettre en place une tactique militaire et il en allait de la survie de ses serviteurs. Son message était une invitation, elle croyait que le gout de cette personne pour le sang et la mort l'attirerait sous peu...


Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Mer 14 Déc - 0:18

Arrow Les Enfers

L'écume se mit soudainement à bouillir sous la présence titanesque d'un cosmos aussi sombre qu'ardent. La dimension devant l'immense portail de corail et de pierre se mirent à vibrer, sa face se tordait douloureusement comme si quelqu'un essayait d’ouvrir de force une fenêtre donnant d'une sombre réalité à celle qui accueillait le peuple des mers. Soudainement une fissure apparut devant la déesse des même semblable à une balafre dans le tissus même de la réalité: celle-ci commençait à s'étendre sur plusieurs mètres de longueurs avant de se stopper tel un portail sur le point dans se brisé dans l’horizon des choses. Un bruit de verre brisé retentit alors que la réalité se brisa en plusieurs milliers d'éclats avant de se faire absorber par l'immensité qui se dévoila aussitôt: révélant un vide ténébreux se déroulant sur des milliers et des milliers de lieux pour quelqu'un n'étant pas capables de voir que le passage s'étendait lui à des milliers d'années lumières; jusqu'au dimension lointaine ou même jusqu’à d'autres plans d'existences.

Une lueur naquit doucement de l'obscurité dans l'immensité de l'hyperdimension: une lumière furieuse s'approchait à toutes vitesse de la fenêtre qui s'était ouverte face au Sanctuaire sous marin de Poséidon jusqu'à ce qu'on puisse apercevoir un pentacle lumineux apparaitre sur le portail de l'hyperdimension sous la forme d'une étoile à cinq branche; signature reconnaissable de l'un des personnages les plus puissants du Panthéon auquel appartenait la Reine des Flots.

Sa forme se détacha lentement de la dimension par laquel il voyagea jusqu'ici. Son immense stature sorti vêtue de jais et d'airain avec des reflets d'argents. Un pentacle à cinq branches apparu sur le front du casque ailé du jeune dieu posant un pied sur le sol de corail de la cité. Le dieu de la mort venait d'arriver au Sanctuaire du maitre des Océans...
Portant un regard dur sur la personne qui l'avait "invité". Thanatos prit la parole d'un ton tout aussi dur que son regard mais sans trace d'une quelconque agressivité ou signe menaçant.

"Je répond à votre appel, Reine des Mers et je vous salue... Je suis ici car les royaumes que nous protégeons demande à ce que nous nous rencontrions... Vous avez dés à présent toutes mon attention, Reine des Océanides."


Le dieu ne retira pas pour autant son heaume ailé. Les marinas étaient peut être leurs alliés mais il n'avait pas le droit à la moindre erreurs .
Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Jeu 15 Déc - 0:20

    Ainsi donc, le message avait atteint son but. Cependant, le ton et la distance contenaient un aspect menaçant, mais cela était naturel au premier semblant. La Souveraine des océans esquissa un sourire à l'arrivée du jeune Dieu des morts, il serait le seul à fouler ce territoire et encore pour très peu de temps. Elle s'approcha de son invité de dernière minute pour préciser rapidement le fin fonds de sa pensée.

      " Seigneur Thanatos ! Nous ne pouvons vous autoriser à aller plus loin. Cependant, suite à notre discussion avec votre Déité, nous avons oublié dans notre emportement une information capitale. Le Prêtre de Poséidon va aller éliminer la prêtresse d'Asgard et nous ne pouvons rien faire pour l'en empêcher, il ne tient son autorité que de Poséidon. Suite à cela, nous vous en informons et vous laisse libre d'agir pour aider notre Prêtre, si la Prêtresse est morte, nous pourrons alors gagner un ascendant psychologique de grande importance. Enfin, vous devrez prendre garde aux alliés des Ases, Athéna risque d'intervenir pour éviter la chute de l'une des chefs des Ases. En clair, votre action pourrait donné un violent coup à nos ennemis avec la chute de quelques saints... "

    Elle avait parlé distinctement en insistant sur chaque mot avec soin. La Déesse avait un plan en tête bien précis, elle voulait porter un coup mortel aux ases pour donner plus de souffle dans les batailles qui allaient se déclencher aux Enfers. La "jarre" de Perséphone était un moteur suffisant pour que les saints plongent dans le piège de sa cousine, mais la Déesse des Ecumes était à l'image des marins italiens qui voguaient sur les Sept Mers. Son seul intérêt était de gagner cette guerre et elle s'en moquait de savoir comment les Enfers allaient terminés. Si un "Cavalier" pouvait être envoyé sur le front de la bataille, il serait celui-ci !

    Après avoir réfléchi un instant, la Déesse fit signe à un garde d'approcher. Elle lui remettait alors un courrier pour son fils si ce dernier devait revenir sur le devant de la scène. Méthodiquement, la Reine des Mers mettait en place l'échiquier de "sa" guerre et elle ferait tout pour y parvenir, quitte à utiliser les serviteurs de son allié. Dans un geste assez mystérieux, Amphitrite faisait apparaître une étrange galaxie représentant les courants d'eau du monde marin, elle se concentrait pour ressentir toutes les écailles. Un tourbillon noir apparaissait aux côtés du courant du Cap Sounion, elle dévisagea soudainement le dieu de la mort...

      " Vous devez faire vite ! Les Saints ont envoyés des Chevaliers d'or par le Cap Sounion. Nous allons les arrêter avec les Marinas qui protègent Atlantis, mais si les Ases et les Saints se rejoignent sur les monts glacés d'Asgard, nous n'irons pas loin ! Nous vous faisons confiance pour porter un coup fatal aux Ases et aux Saints qui pourraient s'y trouver... "

    Le ton était grave et solennel. Cette fois-ci, la Guerre était à la porte de son Monde. Ses talents de comédienne atteignaient leur paroxysme en cette journée de beau temps marin.



Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Ven 16 Déc - 23:47

Ce fut sans un mot que le dieu de la mort écouta attentivement les paroles de la déesse Reine des mers avec un masque impassible sur son visage aux trait argentés caché par son heaume d'argentés aux ailes déployé. Restant de marbre il essaya de découvrir quelconque subterfuge ou demi vérité entre les mots de la femme du maitre des Océans qui aux yeux du dieu de la mort voulait essayer de se servir de lui a ses fins... Le message qu'elle essaya de lui faire passer était plus que clair: Si l'un des protecteurs d'Asgard venait à tomber; cela aura pour conséquence l'attention de la déesse protectrice de la Terre ou du moins cela pourrait la retarder sur ce plan. En vue du traité des Ases et des Saints: les chances de voir la déesse se déplacer elle même étaient bien minces malgré l'alliance mais, si c'était par la présence d'un dieu des Enfers il était de son devoir de l’empêcher d'agir réfléchit alors Rochel tout en gardant son regard sombre en direction de celle qui l'a invité.

Soudain son regard se fit bien plus noir que le fin fond des abysses quand il entendit l'évocation de la prêtresse d'Asgard: une personne qu'il connaissait bien en tant que mortel et qu'il voulait retrouver pour d'obscur raison... Entendre que le prêtre de Poséidon en avait après sa vie créa une fissure sur son masque d'impassibilité, laissant traverser un flot de souvenir en lui ainsi qu'une douleur vive au niveau de son cœur, à l'endroit exacte où celle qui était devenu la prêtresse du dieu du Nord l'avait marqué en lui donnant sa première mort. Jamais il ne pourrait l'oublier...

L'épouse de Poseidon fit alors apparaitre un image composé de lumiere et de cosmos face au jeune dieu de la mort, lui indiquant alors les menaces qui se rapprochaient de son empire, lui indiquant alors quel dangers les menaçaient; seulement c'était sans compter sur la prescience du dieu de la mort: Rochel lui; décida de tourner les talons avant d'ouvrir une brèche dans le réel comme celle qui l'avait amené ici au Sanctuaire sous marin il y'a quelque instant à peine. Sa voix s'éleva sans qu'il ne se retourne pour autant.

"Si je deviens la cible de ceux qui vivent et que cela permet à vos marinas de rester en vie; pourrais-je compter sur vous afin d'honorer votre alliance avec les Enfers ? Si je viens me poser sur le grand échiquier du monde en tant que pièce maitresse; promettrez vous que ma reine et les spectres sous son commandement pourront vraiment vous compter comme allié ? Si vous le faites... Je relâcherais les âmes des marinas tombé depuis la dernière grande Guerre et je prendrais la tête d'Athéna..."

Sans un mot de plus ni réponse d'aucune sorte: le dieu de la mort s'engouffra dans l'hyperdimension en direction des monts enneigés d'Asgard

Arrow Entrée d'Asgard

Revenir en haut Aller en bas
Ichiru


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 197
Armure : me changer en flotte pour tremper les autres xD

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Lun 19 Déc - 10:02

Arrow Entrée des Enfers

Nous étions enfin de retour chez nous. L'atmosphère de mort et pesante des Enfers commençait à me répugner. Je ne remettrais sans doute pas les pieds là-bas d'ici ma fin bien sûr. En plus, sans la bague offerte par ma Déesse, je ne sais même pas si je serais encore vivant actuellement. Mais pour l'heure oublions les Enfers. Nous étions donc arrivé à l'entrée du Royaume Sous-Marin qui semblait curieusement vide de vie. Enfin, hormis la présence de notre Reine du marina en notre compagnie et la mienne, aucune personnes ne se trouvent dans les environs.

*Qu'est-ce que ça signifie?*

A ce moment là, Dame Amphitrite fit signe à Dasyatis de s'approcher et elle lui murmura quelques choses à l'oreille. J'ignore ce qu'elle a pu lui dire, mais, celui-ci s'en alla aussi tôt après une révérence. Ma Reine reprit juste ensuite en m'annonçant de faire bien attention.

Oui ma Reine.

Brusquement, son enveloppe cosmique quitta son corps mortel. Je me suis dépêché de la rattraper avant qu'elle ne s'écroule à terre. Son esprit se répandait alors sur tout le territoire du Royaume Sous-Marin. Il devait y avoir une bonne raison pour qu'elle fasse cela, et je ne vois pas d'autre raison mise à part celle de chercher des soldats se trouvant ici. J'ai donc déposé doucement son corps inerte et je suis resté auprès d'elle en attendant tranquillement son retour. Mais son état de sommeil ne dura pas longtemps, elle se releva dès que son cosmos et son corps ne firent plus qu'un de nouveau. L'armure divine et le trident du Seigneur Poséidon en sa possession elle reprit en annonçant à tous les soldats et atlantes que la guerre contre les Ases était déclarée.

*Je vais devoir me rendre auprès des autres pour mener la bataille. *


Me dis-je. Mais, Dame Amphitrite semblait avoir un autre projet pour moi. Elle souhaitait que je me charge de la milice impérial, en clair, je devais rester au Sanctuaire Sous-Marin et veiller sur la défense de celle-ci. Aucun intrus ne devait dépasser l'entrée du Royaume, sauf celles que ma Déesse avait citées auparavant. Voilà que je suis passé du rang de Lieutenant à celui de Ministre de la Guerre. Hélas, suis-je capable d'assumer un tel rang?

Je vous remercie de votre confiance Dame Amphitrite et je veillerais à ce qu'il soit fait comme bon vous semble.

Je pris donc congé en faisant une révérence et je me suis dirigé non loin afin de faire part des ordres de notre Reine. Il faut préparer une défense à la hauteur de la gloire de notre Royaume.

Un puissant cosmos sombre apparut brusquement de nul part et se tenait face à notre Reine. Une telle puissance ne pouvait être que celle d'une divinité et cette obscure aura tout autour ne pouvait appartenir qu'à un spectre. Cependant, ce cosmos n'est pas celle de la Reine des Enfers et Hadès est sous la même emprise que le Seigneur Poséidon. Alors, cette personne en la compagnie de Dame Amphitrite ne pouvait être que l'un des Dieux jumeaux. Je serais bien intervenu en demandant au soldat de se préparer également à la bataille. Pourtant, je ne sens pas le moindre agressivité dans ce cosmos; je pouvais donc conclure qu'ils étaient sans doute en pleine discutions militaire et stratégique.

Soldats ne perdez pas le rythme! Allez chercher le plus d'hommes possible pour défendre l'entrée du Sanctuaire.


Les quelques gardes se trouvant ici s'en allèrent pour prévenir les autres. Cette fois je compte bien participer à la victoire de mon camp pour cette guerre là.
Revenir en haut Aller en bas
Storm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 475

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
199/199  (199/199)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Dim 1 Jan - 23:00

Arrow Sanctuaire terrestre (entrée du sanctuaire)



Il ne fallut pas longtemps a Storm pour rejoindre le sanctuaire sous marin: Appolon en le téléportant lui avait finalement rendu service en raccourcissant son trajet retour. Il ne lui fallut guère plus de temps pour ressentir de fortes éffluves d'énergie non loin de l'entrée du sanctuaire. Son ombre se faufila bientot parmi les coraux et les plantes sous marines tandis que le général se dirigea vers l'origine de cette énergie si puissante. Bientot, vétu tel un fantome drapé de bleu glissant sur les ondes, le général apperçut un marinas ainsi que l'épouse de Posséidon qui se tenaient dans une alcove naturelle ou une entrevue devait avoir lieu. Après une brève pause d'observation, toujours tel une ombre, Scylla se glissa vers le lieu de l'entretien sans se manifester outre mesure; il s'arreta a quelques pas, seule sa silhouette se découpait dans la faible lumière de cette alcove sous marine

Majesté; je suis navré de cette attente, mais me voici au rapport après mon ambassade au sanctuaire terrestre


Ses yeux luisants sous sa capuche se posèrent alors sur l'autre marinas présent puis il reprit la parole d'une voix calme et grave

Sa majesté souhaite peut etre m'entendre en particulier ou puis je parler sereinement ici?


Storm ne souhaitait pas se hater de développer le contenue de sa visite comme un banal messager, il souhaitait que ses propos soient entendus comme il se doit: aussi attendit il , immobile dans l'ombre, la réponse de la souveraine des océans
Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Lun 2 Jan - 21:37


    Les flots étaient calmes. La guerre contre Asgard était une nécessité malheureuse pour restaurer l'harmonie de ce monde et elle le déplorait au plus profond d'elle même, mais elle n'avait plus le choix, Zeus avait dicté sa conduite en lui faisant prendre le chemin de la guerre. Elle sentait le cosmos de ses guerriers en train d'avoir froid, de se battre aux avant-postes. Cependant, elle ne pouvait encore agir car elle voulait laisser une chance au destin que le grand Pontos lui avait insufflé étant encore une simple Néréide dans le concert des Océans. Elle fit signe au jeune Ichiru de la suivre dans une grotte naturelle protégée par le chant des coraux. Puis, dans une effluve à peine imperceptible pour le commun des mortels, un cosmos fendit l'espace pour s'approcher lentement de la grotte. Il était enfin de retour.

    Ses prunelles améthystes s'abaissèrent sur l'ombre qui se tenait devant elle. La voix était grave et douce en même temps, elle écouta sans l'interrompre mais il attendait juste un signe de sa Maîtresse pour donner son rapport. Contrariée, elle était fatiguée de jouer sa partition devant tous les Marinas mais cela était peut-être le prix à payer pour restaurer cet équilibre que les Titans avaient érigés bien avant les Olympiens ; même au temps du grand partage, Zeus, Hadès et Poséidon avaient promis de respecter cet équilibre si subtil et si vital pour l'existence de ce Monde. Elle entendait les pleurs de la douce Gaïa contre les actes des Hommes mais aussi des Dieux, qui aurait pu la blâmer ? Certainement pas elle. Son regard se fit brusquement plus dur quand elle se rendit compte qu'elle n'était plus seul, cette évasion de quelques instants la rendait nostalgique d'un Monde si paisible.

      " Général de Scylla, parlez sans ambage ! Et soyez précis dans votre rapport, votre écaille semble brûler par endroit.... Apollon ? Oui, le Dieu des Arts est donc intervenu n'est-ce pas ? Nous vous écoutons. "

    Alors qu'elle terminait ses mots, son cosmos se propagea autour des lieux pour résorber les brûlures de l'écaille. Elle était là comme une mère envers ses enfants. Puis, l'Impératrice des Océans créa une orbe entre ses doigts, elle enfermait quelque chose ressemblant à un éclat d'Orichalque. Par la pression de son cosmos, l'éclat prit de plus en plus vie pour chasser les ombres de la caverne. Se relevant, elle fit signe au jeune Ichiru de bien vouloir se rapprocher et tendit l'orbe, elle le laissa la prendre avec délicatesse. Puis, elle attendait d'entendre le rapport de son Général.

      " Lieutenant, cette orbe contient une grande partie de notre essence, remettez là à notre Prêtre. Si le destin le souhaite, nous viendrons combattre à notre tour. Dites lui que son frère est en sécurité mais un puissant cosmos m'interdit de la libérer, il comprendra chacun des mots que cela sous entends... Allez y ! Storm de Scylla vous rejoindra après son rapport. "

    Tout en l'écoutant, le chant des Néréides se répandit dans le ciel marin. Signe de la détresse des Océans face aux blessures des écailles dans le monde des Glaces. Une partie des pensées de la Déesse ressentait chaque douleur, comme un signe de l'âpreté des combats. Cependant, elle ne pouvait intervenir sans créer ce déséquilibre qu'elle détestait de toute son âme. Puis, elle savait que si Pontos le voulait, elle irait. Elle le ressentait quelque part endormi dans les fonds marins. Si les Humains étaient resté humbles ? Que cela aurait été plus facile pour elle. Elle ne les détestait pas après tout, mais là, en laissant Athéna...

Revenir en haut Aller en bas
Storm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 475

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
199/199  (199/199)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Lun 2 Jan - 22:37


La voix de l'épouse de Posséidon sollicitait un rapport des plus précis de la part du général de Scylla. Ce dernier fut en outre surpris d'apprendre que son écaille portait les marques enflammées de la téléportation du Dieu solaire. Storm ne regarda pas son écaille pour vérifier ce fait: il se contenta d'augmenter son cosmos un bref instant afon de supprimer toute marque de flamme infligée a l'écaille de Scylla. Toujours tapi dans l'ombre il narra alors son périple au sanctuaire

Majesté je fus reçu de façon fort courtoise par Shion, chevalier du bélier au seuil de sa demeure; mais l'attente fut longue avant d'atteindre le stratege des saints qui s'avère etre le chevalier du Taureau. Ce dernier m'informa que les Saints se tiendrait a l'accord de paix convenu avec notre pretre. Cependant la fièvre montait déja lors de mon arrivée: j'ai senti la présence de la déesse Athéna dans les maisons basses du zodiaque. Tout les chevaliers là bas semblaient pret a en découdre animés par une ferveur unanime. Soudain Appolon apparu et me téléporta a mon lieu d'arrivée au sanctuaire sans autre forme de procès, précisant seulement que les miens n'étaient dorénavant pas les bienvenue au sanctuaire. Voilà majesté: les Saints sont sur le sentier de la guerre, soutenu en cela par Appolon visiblement mais aussi d'autre membre de la famille divine je pense. Un autre élément m'a interpelé: la présence d'un lieutenant marinas qui est arrivé durant mon ambassade: je n'ai pas eu le temps et l'opportunité d'en savoir plus mais il ne s'agit pas d'un de mes lieutenants.


Storm se tut: son récit était terminé; il ne pouvait guère en dire plus. Il jetait des regards vers l'autre marinas présent, s'attendant a une intervention de sa part. Le général de Scylla n'était pas de bonne humeur depuis ce départ et la marque de feu solaire sur son écaille ne faisait que renforcer la colère sauvage pour l'heure contenue de la nymphe vengeresse
Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Lun 9 Jan - 1:05


    Elle se leva alors en entendant les paroles de son Général, son cosmos irradiant les portes sacrées du sanctuaire de Poséidon. Un voile de colère passait sur ses yeux quand elle entendit la fin du rapport. Qui a osé ? Qui a osé s'opposer à son autorité ? Les Ecailles chantaient la peur de leur maîtresse, rarement elle ne s'était senti trahi de la sorte. L'obscurité ne laissait dévoiler que deux pupilles violacées brillant à travers un cosmos azuréen de toute splendeur. A ce moment là, le trident doré vibra de toute sa puissance avec les champs de coraux.

    Avançant lentement vers le Général, elle le dépassa alors pour se diriger vers les flux marins qui se concentraient à l'entrée d'Atlantis. Elle sentait toutes les écailles mais quelque chose s'opposait à sa vision divine, un autre Dieu ou Déesse était donc à la manoeuvre pour défier son autorité sur les Marinas en l'absence de son impérial époux. D'un geste, elle tendit son trident vers le ciel aqueux qui laissait exploser une multitude de tridents d'eau en direction du royaume d'Asgard. Ce n'était qu'un simple rappel à l'ordre pour ses troupes et chaque trident allait frapper les Ecailles pour les faire vibrer à l'unisson dans un nouveau chant de corail. Elle frappa sur le sol pour faire trembler la terre à trois reprises, chaque coup faisait danser les vagues et les écumes. Son cosmos se répandit dans les mers glacées pour faire exploser les glaciers, des pans d'iceberg se disloquèrent sous la pression des coups.

    Dans un fracas dignes des grandes tempêtes, les dernières écailles d'orichalque se posèrent aux endroits stratégiques pour protéger le sanctuaire de poséidon. Elles formèrent un triangle de grande puissance pour sceller les courants marins les plus proches. Espérant réveiller les derniers Généraux de la garde personnelle de l'Empereur des Sept mers, Amphitrite commença à chanter dans le firmament. Chaque onde était porté vers les siens comme une prière de victoire. Un message subliminale se repércutait dans l'esprit des Marinas à ce moment là.

      " Marinas, de cette guerre dépends l'avenir des quatre aspects primordiaux de notre Monde. Les Saints sont sur le sentier de la guerre malgré notre Bonté, le pacte est toutefois maintenu dans le fracas de la vanité des hommes. Un des nôtres a été vu auprès des Saints sans notre autorisation, nous laissons notre Prêtre accomplir la justice de Poséidon. "

    D'un geste, elle fit apparaître deux beaux parchemins ornés d'une bague de corail chacun. Le message était clair pour les deux Marinas, ils allaient devoir protéger le prêtre et guerroyer à leur tour si les ennemis du monde sous-marin bougeaient, ce monde qui veillait à cet équilibre naturel qui se fragilisait à cause des Hommes dont Athéna avait la garde au nom de Zeus. Dans un sifflement marin, des soldats s'approchèrent pour s'agenouiller devant leur souveraine et attendaient de suivre le jeune Général et un des lieutenants du Kraken. Rarement les mauvais choix du souverain de l'Olympe n'avaient été aussi ridicules, déclaré une guerre pour le plaisir de maintenir l'aspect unique de Gaïa était de son ressort et elle ferait tout pour y parvenir. Alors qu'elle se rapprochait des deux guerriers, une chouette de lumière se posait devant elle et s'exprima dans on esprit avec limpidité.

      " Marinas, Athéna semble nous attendre, nous y allons ! "


    Arrow Asgard




Revenir en haut Aller en bas
Storm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 475

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
199/199  (199/199)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Mar 10 Jan - 11:53



Il semblait évident que le rapport du général de Scylla eut un effet décisif sur la déesse des océans; en effet cette dernère lança bientot un message solennel au peuple des mers, incitant les marinas a s'engager sur le sentier de la guerre. Presqu'aussitot des soldats se regroupèrent a l'entrée du sanctuaire sous marin, une légion impressionnante de guerrier se tenaient là; pret a obéir, a se battre. Quant a Storm, toujours tapi dans l'ombre il jeta une regard vers Ichiru, tachant de vois comment se dernier allait réagir face a ce message. Pour le général de Scylla, depuis son voyage au sanctuaire, cette guerre semblait déjà ineluctable et il lui fallait lui aussi partir en guerre. Cette perspective ne l'ennuyait guère au contaire; depuis un certain temps il se languissait de participer enfin aux combats.
Storm attenfit un instant, guettant un instant les évenements a venir, Amphitrite se tenait toujours non loin de lui, l'air sombre, le front haut, semblant se projeter dans la perspective des combats a venir: elle aussi n'avait pas semblée surprise par le rapport de Scylla et n'avait pas tarder a ameuter les troupes. Puis le général du Pacifique sud, voyant que sa présence n'était guère utile ici, se décida a partir en direction des terres du nord: il avait comprit que tout se jouait là bas et il lui fallait lui aussi se joindre a la troupe; aussi, il s'enveloppa dans sa longue cape bleue nuit dans un mouvement vif, rajusta la capuche recouvrant presque entièrement son visage, puis, après un dernier regard vers Amphitrite puis Ichiru, il disparut dans l'ombre ou il s'était matérialisé comme un fantome, ne laissant de sa présence que son cosmsos bruissant des plaintes inquiétantes du loup, du sifflement de l'anaconda, et du grognement menaçant du grizzly: Scylla se préparait a semer la terreur!


Arrow Entrée Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Ichiru


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 197
Armure : me changer en flotte pour tremper les autres xD

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Mer 11 Jan - 16:27

Les soldats faisaient de leur mieux pour veiller sur la défense de l'entrée du sanctuaire sous-marin. Et je devais bien avouer que j'étais impressionné par leur rapidité. La défense était presque terminée, il ne restait plus qu'à patienter encore un peu et ensuite les ennemis peuvent toujours venir, nous les attendrons. Mais, j'ignore pourquoi quelque chose en moi me disait que je ne risque pas d'être ici pour assister à une probable invasion. Et là, Dame Amphitrite me fit signe de la suivre dans une grotte à l'abri, j'ai donc obéis sans la moindre hésitation et je les suivis. La divinité de la mort était déjà partie et celui-ci laissa place à une autre personne, mais, cette personne n'était autre qu'un de nos généraux qui revenait certainement d'une mission d'une mission.

J'ai pu comprendre qu' Apollon se tenait à l'endroit d'où revenait le général. Et très vite le sujet m'intéressa. Moi qui d'ordinaire ne me préoccupe pas tellement de ce genre de chose, là, ce n'était pas pareil. Hélas, très vite mon intention se porta vers ce que notre reine venait de me tendre. Je pris le curieuse objet qu'elle me proposa avec grand soin. Elle m'expliqua ce que cette orbe avait de si précis et elle me dit également de le donner en main propre au prêtre, c'est à dire Astre, et lui dire je ne sais plus quoi, je n'ai pas bien compris là fin, mais, je devrais pouvoir lui répéter tout cela. Vint alors le rapport du général. Et ce qu'il nous fit par n'avait rien de bon, enfin, à part le fait que nous savions qui était leur stratège, mais, le reste n'était pas de bonne nouvelle. Dame Amphitrite semblait également d'accord avec cela, elle fit part de sa colère, elle qui d'ordinaire était plutôt calme, mais, fallait bien avouer que n'importe qui serait dans un tel état.

*Je vais devoir me rendre à Asgard... je serais à la hauteur!*


Pendant que je pensais à ce qui pouvait bien m'attendre, Dame Amphitrite était sortit et usa de son cosmos pour que le Sanctuaire soit sous protection durant son absence. Il faut espérer que les lieux ne seront pas en proie à une attaque durant notre absence. Aussitôt, un parchemin, ainsi qu'une bague de corail devant moi, et un autre devant le général ici présent. Dessus était écrit notre ordre de mission, et cet anneau devait sans doute nous servir de protection. Il ne nous reste plus qu'à nous rendre sur le champ de bataille et de mener notre camp à la victoire!

Arrow entrée d'Asgard
Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Mar 14 Fév - 20:27

    Arrow Asgard

    Harmonie un peu troublée par un léger parfum qui se répandait dans les embruns de la marée, un Dauphin aqueux se matérialisait dans l'espace pour danser entre les champs de Coraux. Puis, dans un cri strident, il reprit la forme divine de la Déesse des Océans. Son trident argenté à la main, elle levait les yeux vers les étranges nervures noires qui parsemaient le dôme marin. Quelque chose de sombre se répandait et des petites gouttes tombant du ciel n'était pas bon signe.

    Un sourcil se fronçait en voyant une plume noire se poser sur sa paume. Quelque chose avait brisé l'harmonie de ce monde au point où les abysses prenaient lentement de l'assurance face à la lumière d'Apollon. Un cosmos se fit sentir dans la pénombre, un marinas était encore là malgré les cosmos agressifs qu'elle ressentait au loin. D'un sourire, elle savait que son devoir allait la pousser à agir au plus vite.

      " Approches jeune fille ! Nous allons te donner une mission sacrée dans les heures à venir, bien des tiens sont parties vers les terres infernales, tu devras leur remettre ces anneaux de corail qui ont une partie de notre essence. "

    Alors que des anneaux se créaient dans l'air, elle concentra son cosmos vers le pilier central. Ses soeurs lui répondirent à l'unisson dans une mélopée douce et envoûtante, un dôme bleutée commençait à se filer comme une toile protectrice au-dessus du temple de Poséidon. Une larme argentée tombait soudainement sur sa joue. Ses doigta se refermèrent sur elle pour l'éclater en une multitude de perles de la même teinte.

      " Mes Soeurs ! Nous allons veiller sur ce qu'il reste de notre Empire. Que ces perles renfermant ma tristesse donnent aux protectrices de nos guerriers une nouvelle puissance. Que chaque écaille retourne sur la terre de leur naissance, qu'elle dorme en attendant le temps de la reconquête. "

    Se retournant vers le jeune lieutenant de l'Arctique, elle fit vibrer son cosmos avec puissance pour lui ouvrir un portail vers la terre infernale. Cette dernière allait être la dernière messagère de l'Empire marin qui s'effondrait pendant ces heures sombres..... Un énorme tonnerre se fit entendre dans les terres du Pacifique Nord, il était temps que la jeune femme pose ses questions et prennent le chemin qui était le sien.



Revenir en haut Aller en bas
Aurore


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 285

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Jeu 16 Fév - 15:00

    Ainsi Mélisandre était arrivée. Elle ne saurait dire comment mais la voila face a un immense champ de corail sombre. La route était cahoteuse et elle n’arrêtait pas de trébucher c’est pourquoi elle avait abandonnée ses chaussures a talon ainsi que sa robe pour revêtir l’armure. Au moins, ses pieds était protégés par de nombreuses écailles même si elle se sentait nue. Levant les yeux au « ciel » elle vit que tout était d’eau. Plus de nuages ni de soleil. Mélisandre reconnu très vite l’architecture grecque grâce à ses colonnades doubles aux alentours pour la plupart en ruines. Lorsqu’elle vit le temple au loin, elle cru que tout courage allait la quitter. Se motivant un peu elle continua sa route.

    Entendant un bruit étrange, Mélisandre alla se refugier derrière un des nombreux piliers en ruine. C’est ainsi qu’elle observa un dauphin entièrement composé d’eau arriver sur la route et qui fini par se transformer en femme…

      " Mio Dio… "

    La femme aux cheveux de jais l’avait vue. Mélisandre ne savait que faire.

      " Approches jeune fille ! Nous allons te donner une mission sacrée dans les heures à venir, bien des tiens sont parties vers les terres infernales, tu devras leur remettre ces anneaux de corail qui ont une partie de notre essence. "

    Mélisandre reconnu le parlé grec, un grec plutôt ancien d’ailleurs. Comprenant vaguement ce que la femme disait elle commença à s’approcher, doucement. Tout ceci était vraiment étrange, une femme dauphin qui parlait grec, des anneaux apparaissant de nulle part… La magie n’existait pas, elle le savait, elle n’était plus enfant. Pendant qu’elle avançait vers l’inconnue, un chant très doux vint rompre le calme du temple. La femme se mit à pleurer puis transforma sa larme en perles.

      " Mes Soeurs ! Nous allons veiller sur ce qu'il reste de notre Empire. Que ces perles renfermant ma tristesse donnent aux protectrices de nos guerriers une nouvelle puissance. Que chaque écaille retourne sur la terre de leur naissance, qu'elle dorme en attendant le temps de la reconquête. "

    La femme se retourna et regarda Mélisandre de ses yeux améthyste et fini par faire apparaitre un portail près d’elle. Mélisandre ne savait que faire, voir toutes ces choses étrange la perturbait et cette femme qui voulait l’envoyer on ne sait ou pour y porter des anneaux a des gens qu’elle ne connaissait même pas ! Non s’en était trop pour elle… Et elle explosa.

      " Mais qui êtes vous ? Qui êtes vous bon sang pour me donner des ordres, je n’ai pas d’ordre a recevoir ! En plus, ou sommes nous là ? Je ne sais même pas ce que j’y fais ! Et puis qu’est ce que tout ces artifices, toute cette « magie » ? La magie n’existe que pour les enfants ! Fichtre et foutre, vous allez m’expliquer ? Je suis venu parce qu’on m’a dit de venir, parce que j’aurais des réponses et aujourd’hui j’ai encore plus de questions que de réponses ! Il n’y a même pas trois jours j’étais dans mon manoir, tranquillement a vaquer a mes occupations et …. RAAAAAH vous m’énervez, en plus je suis sur que vous ne comprenez rien a ce que je dis parce que vous parlez grec, donc vous ne parlez pas italien ou je me trompe ? J’en ai marre marre marre ! Je veux partir d’ici ! Et je ne suis pas une jeune fille !"

    Et comme toute italienne de pure souche, elle accompagnait les gestes a la parole avec un débit des plus important. Quand elle eu fini sa tirade, Mélisandre s‘arrêta haletante et les larmes aux yeux puis observa la femme face a elle, intriguée…
Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Jeu 23 Fév - 19:10

    La déesse des Flots écoutait avec attention chaque mot, chaque intonation de cette femme à l'accent italien. Avec calme, elle se retournait lentement vers elle pour la juger, pour juger de la sentence qu'impliquait chaque terme. Un sourire en coin, un léger frisson parcourait l'esprit de la Néréide, il approchait et il fallait faire vite. Cependant, elle n'allait pas laisser cette impudente lui parler ainsi, elle ne pouvait admettre un tel manque de courtoisie et même si on était inconscient de ce que l'on était dans ce Monde. Il fallait parfois faire preuve de vertu et de patience quand on posait des questions, aucune réponse ne s'arrachait, elle se susurrait dans le creux de l'oreille.

      " Jeune fille, pauvre fille même ! Votre ton obséquieux n'a pas de place en notre présence, nous allons tout de même répondre à votre question. Vous êtes sur la terre du Grand Poséidon, le seigneurs des Océans et des eaux de ce Monde décadent où vous avez vécu jusqu'ici. Vous parlez Italien ! Bien, vous comprendrez alors mieux que quiconque que chaque péché implique de l'absoudre dans la miséricorde de son Seigneur, et malheureusement pour vous, ce Seigneur est devant vous en l'absence de Notre Epoux ! Nous sommes Amphitrite, Déesse des flots et des mystères des Ecumes, créatrice de l'Ecaille que vous portez sur vos épaules ! Et vous n'êtes rien dans ce Monde sinon un valet dans le creux de la main des Dieux "

    Son cosmos gagnait en intensité, écrasant celui de ce Papillon comme un chat brise les ailes d'un insecte. Les anneaux de corail virevoltaient dans tous les sens dans une frénésie incroyable et les yeux améthystes de la Déesse brillait d'un éclat de plus en plus malsain. Cependant, comme venu de nulle part, un autre cosmos se fit ressentir au loin, il approchait donc et le temps devenait de plus en plus court pour agir. Le dôme des Néréides avait pris la forme adéquate pour préserver le coeur du Domaine de Poséidon, il fallait encore préserver ce qui pouvait l'être et son regard se portait cette fois-ci vers le lointain. Créant une sphère d'eau entre ses mains, elle pulvérisa les rochers aux alentours pour les projeter vers ce lointaine de plus en plus dangereux.

      " Cruelle ironie ! Il approche, le Masque a donc gagné une nouvelle puissance malgré nos actions. Vous ! Nous vous donnons mission d'aller vers les terres infernales mais avant, il vous faudra aller en Sudède pour enquêter sur les évènements étranges qui ont balayé cette Terre. Une fois que vous serez arrivé face à la Déesse des Enfers, notre Cousine, vous lui remettrez mon anneau. Un Message s'y trouve ! Allez ! "

    Le sourire était narquois. D'un geste, un mur d'eau entoura la jeune Marinas pour l'emporter dans les Ecumes, elle allait faire un long voyage dans les puissants courants marins qu'elle contrôlait de plus en plus difficilement, le chant des Néréides commençait à limiter les pouvoirs de la Déesse. Elle devait faire au plus vite...

    Citation :
    HRP : Mélisande est téléportée à Stockholm. Tu devras faire un postd e départ ici même et un post d'arrivée à Stockholm partie Monde Smile


Revenir en haut Aller en bas
Aurore


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 285

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Ven 24 Fév - 19:25

    La belle courtisane en armure d’écailles observait la femme face à elle. Son élan de colère avait disparu et les fondations qui protégeaient son esprit se brisèrent en million d’éclat. La dame au cheveux de jais avait gardé tout son calme et n’avait même pas sourcillé face à son énervement. Non, elle avait d’ailleurs l’air plutôt en colère que gênée. C’est a ce moment précis, lorsque la déesse pris parole que Mélisandre compris que ça vie avait pris une tournure qu’elle n’aurait jamais imaginée.

    Pendant le discours d’amphitrite, Mélisandre se remémora tout ce qui l’avait amené ici. Cette fameuse armure d’écaille, ce tatouage en forme de fleur, la mort de son maitre, Damon… des larmes commencèrent à couler sur la joue de la courtisane. Face a elle se trouvait une déesse… Comment était-ce possible ? Les dieux existeraient ? Elle avait lu énormément de livre sur la mythologie grecque que son maitre l’avait forcé. Elle n’y avait jamais fait vraiment attention en pensant que c’était une lubie de ce dernier. Amphitrite, dame de Poséidon était donc réel. Et c’est elle qui avait créée l’armure qu’elle portait. Se sentant coupable des paroles qu’elle avait prononcées juste avant, elle se tut et n’eut jamais le courage de prononcer quelques paroles.

    Lorsqu’Amphitrite eut fini de parler, Mélisandre tomba a genoux, comme ci tout le poids du monde venait de s’écraser sur ses épaules. Essayant de se relever en poussant sur ses bras, rien n’y faisait et elle savait très bien que si elle lâchait, elle serait écrasée au sol… Une douce humiliation qu’elle ne pouvait se résoudre à endurer. Un voile rouge sang commencé a se former devant ses yeux. La douleur devenait plus intense et elle ne savait si elle résisterait. Puis la tension chuta, la force qui l’écrasait avait disparue. Relevant les yeux elle vit qu’Amphitrite avait le regard ailleurs. Le voile de sang était parti et elle commença à ressentir un cosmos dans la direction ou la déesse regardait. Réussissant à se relever elle regarda de nouveau la néréide qui avait le regard plein d’angoisse désormais. La personne au loin devait être quelqu’un de très puissant… Amphitrite fit voler en éclat des roches pour les envoyer dans la direction du cosmos ennemi puis se retourna de nouveau vers Mélisandre.

    Durant les paroles de la Déesse, Mélisandre n’eut qu’un sentiment de honte de ne pas avoir toujours cru son maitre et un désir de pardon. Ont lui demandé aujourd’hui d’apporter des anneaux en terre infernal… Les terres infernales ? Ne serait-ce… Les enfers ? Aujourd’hui Mélisandre acceptée toute les nouveautés, donc que les enfers existe, pourquoi pas ? Ensuite elle parla de l’envoyer en suède pour enquêter. Un job qu’elle connaissait bien, même si sa façon d’enquêter pouvait paraitre très étrange pour une personne qui n’était pas de ce monde. A ce moment, un mur d’eau entoura Mélisandre qui eu le temps de voir le sourire narquois sur le visage de la déesse.

      « J’ai une dette envers vous, mais des qu’elle sera acquittée, je reviendrais vous voir. »

    Puis elle disparu parmi les flots en direction de la mer baltique



Arrow Stockholm
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Dim 26 Fév - 15:32

    Arrow Pilier de l'atlantique Sud

    Alors que les flots emportaient la belle naïade, un homme s'approchait un sourire aux lèvres. Narquois, il dévisagea la déesse aux yeux améthystes. S'avouant que sa beauté n'avait rien à envier à Aphrodite, il réajusta sa cape matelassée d'hermines. Il fit signe à ses lieutenants de se tenir prêt au cas ou contre la Déesse des flots.

    Depuis des années, il avait oeuvré pou ce but, l'Hubris ? Il ne le savait pas. Orgueil ? Sûrement. Il avait été un si fidèle serviteur et il allait devenir le nouveau maître, Poséidon n'était plus qu'une Amphore sur pattes et la seule personne qui pouvait s'opposer à sa volonté se trouvait devant lui. Il l'avait laissé faire alors que son lieutenant disparaissait dans la nature, il ne s'y était pas opposé pour la simple et bonne raison qu'il s'en foutait totalement de ce genre de piétailles sans intérêts. Regardant bêtement en arrière, il vit se tisser un dôme au-dessus de la demeure de Poséidon et du pilier central. Elle avait donc prise ses dispositions pour protéger cet endroit, il ne fit rien pour l'en empêcher, la conquête n'en serait que plus belle finalement.

      " Salutations Votre Majesté ! C'est avec plaisir que je me présente devant vous. Cet image de mon esprit suffit pour l'instant et il est inutile de nous mettre en danger en se faisant face réellement. Toujours est-il que les cinq piliers encore debout sont sous notre juridiction ! Je vous demande de baisser les armes dans la cité d'Atlantis, le sang a trop coulé ! Votre Général de Scylla s'est opposé à cela et j'ai été au regret d'apprendre sa mort de la main de l'un de mes généraux des ombres. "

    Il portait sur le côté une lance. Simple rémanence de son cosmos pour ainsi dire, mais cette lance avait appartenues aux anciennes créatures marines appelés Fomores. Bien des crimes avaient été la cause de la recherche de cette arme ancestrale et un simple village avait apporté bien des réponses. C'est d'ailleurs à cette époque qu'il avait tué le jeune général de l'Hippocampe qui avait commencé une enquête sur les mêmes recherches que lui. Passé ce bef moment, ses prunelles opalines s'abaissèrent dans le silence sur la Déesse. Il l'aimait ou la haissait, il n'en savait rien mais il connaissait déjà la réponse de la Déesse des Océans. Il ne transigerait pas mais il avait tout de même proposé une reddition amicale. On ne pourrait pas dire qu'il avait manqué d'élégance.

    D'un signe de la main, une dizaine de renégats apparaissaient dans l'obscurité. L'immense de champ de corail que la Déesse était en train de créer avait une aura si mençanate qu'il comprit que ce lieu devait être surveillé en permanence par ses hommes. Elle venait de les enfermer à sa manière dans leur propre Empire. Haussant les épaules, il laissait ses hommes mourir face à elle avant de retourner pour donner des ordres pour finir la conquête de cet Empire marin. Sans donner plus d'information ou de secret, il laissait la destinée choisir le chemin qu'il venait de prendre...

    Citation :
    HRP : à partir de maintenant, le SSM est interdit pour tous les joueurs, il sera bloqué d'ici peu.


Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   Ven 2 Mar - 22:48

    Chaque parole de cet homme, de ce parvenu, était cruelle aux oreilles de la Déité. Mais l'heure n'était pas aux sarcasmes, elle était plutôt à l'action. Elle ne répondit rien aux sarcasmes de l'impétrant. Ce dernier n'avait donc pas changé avec le temps et son amertume l'avait peu à peu ravagé l'esprit au point de se considérer comme l'égal des Dieux des Océans. Une blessure traversa le coeur de la Déesse quand elle sentit les abysses lui échapper, c'était donc cela qu'il cherchait. L'impression de glisser vers le fonds, d'être perdu dans des ténèbres la prenait de nouveau comme lors de l'assaut contre les Ases. Cette émotion étrange qui la faisait tressaillir de crainte et de joie en même temps, ce poison l'avait poussé autrefois à refuser de prêter sa main à Poséidon. Cependant, ses pulsions - ce fléau ? - lui faisaient perdre la raison, tout cela devenait une évidence et se supplice devait cesser.

    S'engouffrant dans les courants marins, elle ne mit que quelques instants pour se rendre de la situation. De violentes batailles détruisaient lentement la Terre des Atlantes, son Peuple, le Peuple de Poséidon était emporté dans une guerre civile qui en avait trop le nom. Quoi dire d'autres ? Elle baissa les yeux un instant. Puis un chant sortit de ces lèvres pour se répandre auprès de tous les atlantes et soldats de l'Empire Marin. Simple mélopée envoûtante, elle se répandit d'écaille en écaille pour faire passer la dernière volonté de la déesse des Océans.

      " Atlantes, l'heure de la bataille commence, par notre volonté, nous fermons le sanctuaire sacré à tous nos ennemis et aussi à nos guerriers pour qu'ils viennent un jour nous libérer du Joug de celui qui se fait appeler le Masque. Oui ! Toi ! Entends aussi notre Voix, ta folie a été perçue à jour, et nous allons libérer la prison que tu as construit sur notre âme ! le Peuple des Mers ne baissera jamais les bras ! Oh Guerriers de Poséidon, Oh mon aimé.... Nous vous laissons sous la protection d'Astre, nouveau gardien des territoires sacrés de nos Sanctuaires en dehors du Monde marin.... Lisez Astre nos commandements et que chaque parcelle de notre cosmos vous guide dans ces terres abritées. Nous ordonnons à tous les Marinas de suivre son commandement et il recevra en cela le Trident, symbole de son autorité d'Athéna en personne ! "

    Dans une langueur, la Déesse éteignit sa voix comme de minuscules vaguelettes suivant le tsunami. Elle regarda autour d'elle et vit les corps des gardes envoyés par le Masque pour al contraindre, pure folie, cela avait été bien inutile. Elle prit entre ses doigts le collier qu'elle portait habituellement, c'était son trésor le plus important. L'arrachant d'un coup sec, elle ouvrit le pendentif pour laisser une écaille s'en libérer. De Vif argent, à l'éclat magnifique, elle prit forme peu à peu pour prendre la forme d'un Dauphin. Elle l'embrassa alors sur le front et l'Ecaille s'envola en direction du nord de la cité d'Atlantis... Il était le futur Hérault de la Déesse des Ecumes, la personne qui allait recevoir le rôle de la reconquête. Telle cette "jeanne" que les peuples humains vénéraient comme une sainte. Oui, elle avait foi en son Peuple et allait tout faire pour le préserver avec ses soeurs, car tel était son devoir. Elle laissait les guerriers se battre en Enfer pour les préserver d'une folie trop rapide, elle devait les protéger en se sacrifiant, c'était le prix à payer.

    D'un autre geste de la main, elle créa un papillon aqueux qui partait pour les Enfers. Un message y était délivré pour son cousin Thanatos, elle savait qu'il comprendrait l'elliptique de ce message que seul les Dieux de leur rang pouvaient appréhender. Une fois ses actison accomplies, elle s'envola vers le territoire que ses soeurs préservaient, désormais, elle était seule et son devoir passait avant tout.

    Citation :
    HRP : Il est considéré désormais qu'Amphitrite se trouve quelque part dans le temple de Poséidon. Nul ne sait ce qu'il s'y passe, à part un nouveau Dôme aqueux qui protège le coeur de l'empire des Sept Mers.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Départ pour Asgard   

Revenir en haut Aller en bas
 

Départ pour Asgard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Empire Sous-Marin :: Piliers de Poséidon :: Champs de Coraux-