RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Signun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1023

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Mer 29 Fév - 18:55

Auréolé de lumière dans les ténèbres tel un ange doré débarquant dans les limbes infernales du monde des morts, telle est la vision qu'on a de Signun du sagittaire quand il sortit du vortex. Bien entendu, les faits qu'il soit blessé et son armure abimée réduisirent légèrement sa superbe, mais la vision d'un guerrier ailé tout paré d'or ne pouvait que être impressionnante pour les petites gens.

Le saint ne savait pas comment appréhender son arrivé dans ce monde, tout n'était que désolation autour de lui. Cette impression fut accentuée par le fait que plusieurs combats avaient lieu tout autour de lui et ceux qui s'étaient déjà déroulés. Partout il entendait l'échos d'explosion de cosmos toute plus impressionnante que les autres et le protecteur de la neuvième maison se demandait s'il allait pouvoir être à la hauteur de telles évènements.

Non, il ne pouvait pas penser à cela, il devait se concentrer, ne pas prendre peur même au cœur même des enfers. C'est ainsi qu'il étendit sa perception des cosmos pour ressentir ceux qui étaient déjà là. Le premier cosmos qu'il reconnu fut celui de Haiken, son précédent adversaire. Il était en train de combattre le chevalier d'or du verseau.


" - Haïken, pourquoi es-tu ici ? Tu étais la dernière personne que j'aurais voulus voir en Enfer."

Certainement que le marina du dragon de mer n'avait pas eut le choix, la divinité qui dirigeait les chevalier des océans devaient plus que certainement être aussi cruelle que Poséidon en personne. Ce n'était pas aujourd'hui que le sanctuaire et le sanctuaire sous marin allaient pouvoir fumer le calumet de la paix.

Ensuite, se trouvaient les cosmos de Corell, Asmita et Shion, il y avait Ishiro qui était en train de combattre. En plus des cinq auras qu'il perçu, il en ressenti trois autres dont une était vraiment démentielle. Le sagittaire avait du mal à discerner à qui pouvait combattre un tel ennemi, comme s'ils combattaient dans une autre dimension.

En fait, les combattants qu'il voulait trouver étaient leurs alliés les ases ainsi que Serafim. Le saint du corbeau était tellement loin que Signun n'arrivait pas à le localiser exactement. Il faut dire qu'il y avait tant de combat et qu'il devait avoir tant d'avance. Le sagittaire espérait juste que son jeune pupille n'était pas dans un salle était ou pire. Samiel et Ysselda avaient un cosmos identifiable facilement pour lui par le fait qu'il les avaient côtoyer un bon moment. Il parvint à dire que les deux ases étaient tout les deux loin de sa position sans jamais pouvoir évaluer leur distance exacte.


" - Samiel, Ysselda, vous êtes parti juste devant moi et pourtant vous êtes déjà si loin."

Tel était le constat du saint ailé, il était à la traine par rapport à ses compagnons d'arme et ses alliés. Maintenant, il n'avait plus le choix et n'avait plus le droit de revenir en arrière, il devait avancer et ce peu importe les difficultés qui se dresseront sur sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Celsius


Indépendant
avatar

Messages : 653

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Ven 2 Mar - 11:57

:: Highway to Hell :.
L'apparition de Signun dans son dos le fit frémir. Il n'était pas encore habitué à sentir une cosmo-énergie de même ampleur que la sienne. Une habitude qu'il prendrait sans tarder, s'il en croyait le nombre d'auras d'égale envergure qu'il dénombrait dans les parages. Il ne laissa rien paraître de ce trouble cependant, préférant l'écarter sans mot dire. La nervosité, il lui fallait coûte que coûte l'ignorer. Ce n'était assurément pas le moment de laisser transparaître sa faiblesse. Se montrer sous un jour vulnérable l'aurait automatiquement fait entrer dans la ligne de mire des forces ennemies. Or, il était dorénavant de son devoir d'être un guide, une lumière pour ceux combattant sous ses ordres. Si le roi ne bouge pas, ses sujets ne voudront pas le suivre, disait souvent son maître lorsqu'ils se livraient religieusement à leurs sempiternelles parties d'échecs. Combien en avaient-ils disputé, il ne saurait le dire, mais bien assez pour se voir inculquer les rudiments de la stratégie militaire. Sous des airs de jeu innocent se cachait un redoutable enseignement qu'il entendait garder à l'esprit.

À sentir le Sagittaire sur ses talons, Celsius l'avisa du coin de l'oeil.

Tournant à peine la tête pour l'apercevoir, il mémorisa rapidement son apparence afin de pouvoir le reconnaître au premier regard, même sans son armure. De plusieurs années son ainé, à l'évidence, et par voie d'extension bien plus expérimenté. S'il en avait eu la possibilité, il aurait eu beaucoup à apprendre de lui, il en était persuadé. Ce qui attira l'attention du Gold Saint des Poissons fut la couleur chatoyante de sa chevelure, qui lui rappelait l'automne. À présent, ils se battraient sous une seule et même bannière. C'était là l'un de ses frères d'armes, et à fortiori l'un de ceux qui à son instar portaient fièrement la couleur de l'or. La plus haute distinction qui soit pour un chevalier d'Athéna. À n'en pas douter, ce Signun devait être redoutable. Il n'avait entendu son nom qu'une seule fois, quand il l'avait donné aux autres divinités, mais il saurait également s'en souvenir.

Ce n'était pas parce qu'il ne pouvait pas approcher ses compagnons de trop près que cela voulait nécessairement dire n'avoir pour eux aucune once de considération. Or, malgré tout le crédit qu'il pouvait lui donner, l'homme aux ailes d'or n'en menait pas large. À la vérité, il s'en serait fallu de peu que Celsius vienne à penser qu'il était encore moins rassuré de lui vis-à-vis du sort qui les attendait au bout du parcours. Fort d'un élan de compassion, il voulut lui assurer son soutien en guise de réconfort, mais ses bonnes intentions moururent dans sa gorge.Trouver les mots pour adresser la parole à quelqu'un d'autre est d'une banalité affligeante pour le commun des mortels, mais ce n'était pas son cas. De par sa nature, avoir le contact facile lui était interdit : aussi serait-il toujours moins froid qu'il n'y paraissait, renforçant jusque dans ses traits son apparente froideur. Son ton, laconique, était à son image.
Ne t'en fais pas. Tout ira bien.
Le Chevalier des Fleurs se focalisa ensuite sur le relief tourmenté des Enfers. L'endroit portait bien son nom, tout n'était que mort et désolation à perte de vue. En dépit de sa jeunesse, il aurait pu jurer que toute une vie n'aurait pas suffi à voir un décor aussi lugubre. Cette ambiance macabre était chose de mort, et rien d'autre ne peut procurer pareille allure sinistre. Loin de s'en étonner, il reprit sa progression. Ce n'était pas si éloigné de l'idée qu'il s'en était faite avant même d'y mettre les pieds. De plus, ils n'avaient encore rien vu. Si la moindre anomalie devait le perturber, autant rendre les armes avant d'avoir à croiser le fer. Arrivé non loin du fleuve où selon la légende les morts viennent se jeter, il marqua une courte pause, bien qu'ayant déjà repéré la route de glace qui devait leur permettre de parvenir de l'autre côté.

Pensivement, Celsius se mira dans les eaux troubles de l'Achéron, sans y discerner les âmes torturées des nombreuses victimes du royaume des morts. Si ternes en soient les couleurs, les flots lui renvoyaient son reflet, qui nonobstant son aspect androgyne ne criait lui-même qu'une vérité : si jeune ! Et pourtant déjà engagé dans un combat à mort au nom de la déesse de la sagesse. Était-il vraiment prêt à affronter une si terrible épreuve ? Tout maître des épines qu'il soit, cela ne faisait pas de lui l'homme de la situation dans celle qui, de même que ses roses, se révélaient épineuses. Mais y voir l'éclat de son armure malgré les teintes délavées de son image lui donna la force de chasser ces noires pensées et d'aller de l'avant. Le regard empli d'une détermination nouvelle et d'une loyauté renouvelée, il se mit en route vers la rive où ils pourraient traverser en toute sécurité.
→ Fleuve Achéron.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t5314-celsius-chevalier-d-or-de
Moïra


Prêtresse d'Odinde
avatar

Messages : 758
Armure : Haillons

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Sam 3 Mar - 2:52

Entrée d'Asgard Arrow

    Difficile de dire à travers quoi les Ases passèrent lors de leur voyage dimensionnel en direction des Enfers. Aukoti avait usé d'une quantité non-négligeable de son Cosmos pour ouvrir cette voie qui, au final, allait débouché sur un lieu complètement inconnu. Auparavant, il aurait craint que cette énergie ne perde son équilibre et se retourne contre lui et ses alliés, mais aujourd'hui c'était différent. Il était parvenu à mater et maitriser son Cosmos de destruction. Même si ce n'était que temporaire, il savait que cette-fois-ci, il n'échouerait pas. Il savait que cette fois-ci, il pourrait faire quelque chose.

    Le silence de l'entre-dimension était effrayant. L'Alpha avait déjà l'impression de chuter depuis des heures dans ce gouffre sans fin dont les parois semblaient n'avoir de cesse de s'écarter jusqu'à devenir invisible. Pour accélérer sa chute, le Dragon s'était orienté tête vers le bas et bras rabattus le long du corps. Le vent s'écrasait contre son visage sans l'accepter, lui apportant de plus en plus une odeur de mort lui donnant une impression malsaine. Finalement, lorsque le Guerrier Divin vit une lumière à l'horizon, il était prêt.

    Au dernier moment, Aukoti réunit son Cosmos dans les ailes de son armure qui se déployèrent. D'un battement puissant et vif, elle lui permirent d'amortir sa chute. Il posa genoux à terre, puis se releva, ce petit voyage n'ayant été qu'une simple formalité malgré l'angoisse sourde qui l'avait à moment donné saisit à la gorge. Levant les yeux au-dessus de lui, Fafnir constata que son large portail s'était ouvert dans le ciel au-dessus d'eux, sous la forme d'un large vortex nuageux.
    Malgré l'urgence qui poussait les Ases à s'aventurer dans des lieux aussi obscurs, l'Alpha resta sur place, tout d'abord pour s'assurer que ses compagnons puissent le rejoindre sans mal, mais aussi pour constater ce que leur réservaient les Enfers. Pourraient-ils survivre très longtemps dans un tel lieu? C'est ce qu'ils allaient vite voir.

    Une terre vide, aride et désolée, des montagnes sombres aux formes menaçantes, et une atmosphère que l'on sentait provenir littéralement d'outre-tombe... Au moins Aukoti était-il sur d'être arrivé à destination. Pourtant, le GodWarrior s'était attendu à plus de difficulté en arrivant, voir simplement pour arriver jusqu'ici. Dans le ciel de sang des Enfers, Des signes brillaient d'une lumière dorée sur un fond de ciel nocturne éclairé de milles étoiles. Le Zodiaque. Athéna et ses Chevaliers devaient y être pour quelque chose. Les Saints étaient décidément plein de surprises. Il était bon d'avoir des alliés en ce monde hostile. D'ailleurs, en parlant d'alliés...

      « Signun? »

    Non loin de l'immense arche qui s'élevait devant eux, seul bâtiment des alentours, se trouvait un chevalier dont l'armure doré lui était familière. Ces ailes... Un Seul Chevalier d'Or parmi les douze pouvait les posséder. Une chance de tomber si vite sur une connaissance... Aukoti n'aurait pas besoin de perdre de temps en présentations.
    S'avançant vers le Sagittaire, l'Alpha leva les yeux vers l'Arche, parvenant à lire l'inscription qui s'y trouvait en avertissement à ceux qui s'aventuraient sur les terres d'Hadès. Plus qu'une menace, Fafnir y vit un défi. Un défi qui l'invitait à avancer pour répandre sur ces terres de mort la lumière purificatrice dont il était porteur. Les Saints prouveraient bien assez tôt qu'ils étaient porteurs de l'espoir. Lui, ce qu'il apporterait, ce serait la salvation pour ces lieux maudits.

    S'immobilisant devant le Chevalier d'Or, l'Alpha lui adressa un rapide salut en inclinant la tête. Leur dernière rencontre remontait à présent... Lorsque le Chevalier était partis affronter l'envahisseur Marina sur leurs terres. Depuis cette rencontre, le Gold Saint avait de tout évidence subis les affres des combats, comme en témoignaient les dégâts infligés à son armure et les blessures qu'il portait. Tout autour d'eux, les combats s'intensifiaient. il devait bien y avoir de demi-dizaine d'affrontements autour de la porte des Enfers, mais hors de sa vision. Même si pour l'instant les Chevaliers d'Athéna semblaient en bonne posture, ils étaient en territoire ennemi. Il fallait se méfier des mouvements des Spectres...
    Aukoti considéra Signun quelques secondes, puis regarda les prisons qui s'étendaient devant eux, avec en contrebas le fleur du Styx. Où Perséphone pouvait-elle tenir Zeus prisonnier? ... C'était maintenant que les choses sérieuses commençaient.

      « Chevalier du Sagittaire... C'est une bonne surprise que de te retrouver ici. Tu nous as été d'une grande aide lorsque nous avons eu besoin de toi, face aux Marinas. Permet-nous donc de vous retourner la pareille, à toi et ta Déesse. »

    Se forçant légèrement à sourire pour paraitre décontracté, bien plus qu'il ne l'était en vérité, le Chef de Guerre s'avança de quelques pas, tenta de projeter son Cosmos pour sonder les alentours, et les retours qui lui parvinrent ne firent que le troubler d'avantage. Quel lieu étrange... Quelles énergies effrayantes... Aukoti espérait que ses Ases soient suffisamment préparés pour faire face à un tel danger. Autrement... Non. Il les ramènerait tous sains et saufs à Asgard. C'était la décision qu'il avait prise. Ils frapperaient, vite et fort, pour accomplir leur tâche sans bavure avant de s'en retourner dans leur contrée. Il n'y avait pas de doute à avoir... Juste des questions à poser.
    Se retournant à demi vers Signun, Aukoti demanda d'une voix inquisitrice :

      « Quelle est la situation, ici? »


Dernière édition par Aukoti le Dim 4 Mar - 4:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eilaine


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 282

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Sam 3 Mar - 13:23

    [ Post de transition, puisqu'il le faut bien]

    => Le Sidh?

    Des guerriers. Eux aussi avaient répondu à l'Appel. Outre la présence de son supérieur qu'elle avait tantôt précédé, un autre chevalier en armure d'or semblait surveiller l'entrée des Enfers. Si Aurora ne leur prêta que peu d'attention, c'était parce qu'elle n'avait d'yeux que pour son unique objectif. Retrouver celui qui l'avait sauver des griffes du Requin.
    Le souvenir de ce monstre assoiffé de sang la révulsa, mais, très vite, elle balaya ce dernier de son esprit.

    Avancer. Évoluer dans ce paysage dévasté où tout connotait la désolation n'était pas chose aisé pour une gardienne de la nature. Car évidemment, rien ne pouvait pousser sur ce sol aride et poussiéreux. Devant elle, son maître se retourna pour l'intimer à forcer l'allure. Le rouquin semblait lui aussi perplexe. Que se passait-il? Lui qui d'ordinaire se montrait d'un stoïcisme à tout épreuve? Là, il montrait des signes d'impatience, presque... de nervosité?

    Le hurlement des âmes déchirait ses tympans à mesure que ses pieds foulait le sol : Antiukus lui, paraissait glisser sur ce dernier, tant ses mouvements étaient aériens, graciles. Tandis que elle... elle se sentait si... alourdie.
    Une nouvelle fois, le piaillement roque de Morrigan lui rappela le temps qui ne cessait de filer, leur échappant. Alors, la druidesse, mue par un soudain courage, évinçant toutes ses craintes, se mit à courir.

    Tout contre elle, la jeune femme conservait cette plume noire qu'elle avait trouvé fichée dans la roche. Elle se prit à penser qu'il s'agissait peut-être là d'un signe? Non, il ne se peut. Comment le chevalier des Corbeaux aurait-il put pressentir son arrivée? Les disciples des corbeaux n'avait pas le don de prescience... mais le doute s'insinuait en elle tandis qu'elle accélérait son allure.

    Passée, les portes, le paysage changea quelque peu : la lumière déjà, était presque inexistante ici, dans ce long couloir ténébreux, des formes projetées sur les murs lui donnait le frisson. Prête à cueillir des ennemis encore invisibles, la jeune femme fit appel à son cosmos, note de clarté, dans le noir. Avancer encore.
    Aucunes paroles échangées entre l'élève et son maître. Juste s'élevant par intermittence, l'écho du bruit de leurs pas.

    Quelle serait leur prochaine découverte?

      ~Ici, Dagda ne pourra rien pour nous...~


    => Fleuve Achéron. (dans 24h si personne ne m'arrête)
Revenir en haut Aller en bas
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1646
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Dim 4 Mar - 0:19

Arrow Entrée d'Asgard

Ils étaient arrivés à bon port. D'un large regard circulaire, Christa contempla cette terre maudite d'où se levaient les âmes ayant fait serment d'allégeance à Hades. Le lieu dont Callan, désormais appelée Perséphone, était la souveraine. Le domaine du seigneur que Rochel avait choisi de servir. Elle fut frappée par la différence d'avec Asgard. Cette terre était si noire, quant Agsard illuminait le ciel de sa parure neigeuse. Son froid était si pernicieux, si insidieux. La qualité de son silence elle-même avait de quoi mettre mal à l'aise.

Elle se demanda comment on pouvait choisir cela. Fallait-il être la proie du désespoir, touché par la voix d'Hades, ou aimer la noirceur au point de s'y perdre … Le monument qui s'élevait au-dessus d'eux portait une inscription grecque que l'asyne n'aurait pû déchiffrer par elle-même. Pourtant, elle pouvait ressentir qu'il ne s'agissait de rien d'amical.

Eta reconnut Signun du Sagittaire. Elle eut la présence d'esprit de ne pas se révèler en lui montrant qu'elle le connaissait. La harpiste se contenta de se placer aux côtés de Fafnir qui parlait en leur nom et d'écouter la conversation des deux guerriers.

Cependant, elle ne pouvait s'empêcher de penser à lui … Elle ressentit la présence de Rochel, quelque part, au-delà de cette sinistre porte. Le maître de Thanatos se battait sur le front, comme à l'accoutumée. Elle formula le vœu qu'il ne lui arrive rien. Avant qu'il ne tombe, elle voulait tout savoir, et faire alors tout ce qui était en son pouvoir pour l'arracher aux griffes de la mort.

* Pourvu que nous n'ayions pas à nous battre l'un contre l'autre … *
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Lun 5 Mar - 11:47


Arrow Le Sidh ( Entrée des Enfers )

En quelques secondes, l'arche de triomphe marquant l'entrée du Royaume souterrain apparut à ma vue. M'arrêtant aussitôt, je pus constater avec plaisir que les renforts étaient déjà arrivés : trois chevaliers que je ne connaissais pas. Deux Ases et un Saint. Je ne pus poser de nom ni sur les visages ni sur les armures des Ases mais le Saint, bien que je ne l'aie jamais rencontré ne laissait que peu de doutes sur son identité. Haiken m'avait dit avoir combattu et vaincu Signun du Sagittaire. Or, cette armure était bel et bien l'armure d'Or du Sagittaire. J'avais conscience que l'étiquette aurait voulu que j'aille les saluer, mais le temps pressait. Je pris la décision de tourner les talons sans retourner à l'entrée pour me diriger immédiatement vers le Fleuve Achéron qui semblait le théatre d'un combat des plus féroces.

Tout en courant en direction d'Achéron, je vis de part et d'autre de la route des tas de cadavres qui avaient dû être balayés par mes frères d'armes pour se frayer un chemin à travers le Royaume des Morts. J'avais donc vu juste : Perséphone utilisait les morts à son avantage. Il ne nous restait plus que neuf heures pour atteindre le Giudecca et le gros de nos troupes semblait bloqué au fleuve. Si nous ne débloquions pas rapidement la situation, nous allions finir pris par le temps. J'interrompis ma course en approchant des lieux : le cosmos d'Aldébaran était très affaibli, et je reconnus celui de Shion qui s'était apparemment jeté dans la mêlée. Décidément, personne n'était épargné.

Serrant les dents et les poings, une pointe de colère m'envahit soudain et un sentiment de ras le bol envers les spectres. Plus vite cette guerre sainte serait terminée, plus vite on pourrait passer à autre chose. L'épuisement creusait mes traits. Et pourtant, ma détermination me poussait à repartir au combat pour en finir avec cette guerre.
- Il est temps de s'y remettre... Le temps presse... pensai-je à voix haute avant de foncer en direction d'Achéron.


Arrow L' invasion continue ! Passez le fleuve Achéron !!


Dernière édition par Kappa le Mar 6 Mar - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Signun


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1023

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Lun 5 Mar - 22:45

[On est 5 assaillants dans la partie, mais ils sont déjà 4 au fleuve (enfin, Marcus et Shion sont dans un autre topic) On fait quoi pour débouchonner ?]

Quelques instants après son arrivée, Celsius s'en alla. Le chevalier du sagittaire voulu le suivre quand un cosmos familier se fit sentir dans son dos, tellement connu qu'il entendit l'un des nouveaux arrivés l'appeler. Signun se retourna pour voir que son interlocuteur n'était autre que Aukoti de l'alpha.

Ce dernier le remercia d'avoir combattu pour Asgard comme s'il aurait été l'un de ses défenseurs habituels. Le saint Acquièça finalement de la tête, presque gêné de ne pas avoir réussit à vaincre son adversaire.


" - Il était normal pour moi de combattre, en tant qu'allier je ne pouvais pas rester passif alors que nos ordres de chevalerie sont comme frères."

Le chevalier par son regard vif remarqua le sourire forcé sur le visage de l'ase qui forma comme une grimace. Il ne devait pas être à l'aise, d'ailleurs lui même ne l'était pas, mais contrairement à son interlocuteur, il afficha une mine sérieuse et fort peu réjouie.

Alors qu'il parlait, il vit arriver deux autres Aurora qu'il avait déjà croisé furtivement aux côtés de Serafim et une femme à l'armure écarlate. Son visage lui était familier, mais étrangement il ne la voyait pas avec un tel habit, mais il la connaissait, il en était certain. Enfin soit, il ne pouvait pas s'attarder d'avantage sur elle, d'autant plus qu'il pourra toujours lui demander son identité quand il en aurait le temps.

Aukoti demanda alors la situation dans ce sinistre lieu. Le sagittaire ne savait quoi répondre, il venait juste d'arriver et tout ce qu'il pouvait dire était son ressenti de la situation. Soit, le chevalier de l'alpha pouvait très bien le savoir sauf des cosmos d'il y a quelques minutes avant son arrivée.


" - Et bien, je ne suis pas là depuis fort longtemps, tout ce que je peux vraiment dire est qu'un terrible combat à eut lieu à quelques lieux d'ici et que l'étincelle de cosmos d'un chevalier s'est éteinte."

C'était vraiment tout ce qu'il pouvait dire et son visage devint plus fermé mais emplit de tristesse en même temps quand il parla de son frère d'arme défunt. Signun ne pouvait qu'être inquiet du fait de son triste état de santé d'autant plus que le saint tué était un chevalier d'or tout comme lui.

Le chevalier reste un moment en observant encore cette femme guerrière qui lui rappela quelqu'un avant de fixer droit dans els yeux le chef de l'armée ase en attendant une réponse de se part. Puis finalement il fit volte face et se dirigea vers les profondeurs de l'enfer. Finalement, il allait continuer et tant pis s'il devait trouver la mort contre un ennemi en meilleur forme que lui, se serait son destin. Le soucis serait qu'il reste là, sur place et donc ne mettant rien en œuvre pour aider ses compagnons à remporter cette guerre.


Arrow Le fleuve de l'archéron
Revenir en haut Aller en bas
Mashia


Indépendant
avatar

Messages : 1338

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Lun 19 Mar - 23:31


    => Colisée

    Il n'y avait là plus d'autres alternatives. Athéna se devait d'entrer en scène. Les échos des combat, leurs rumeurs pressantes, avaient fini de convaincre la Déesse de la Guerre et de la Sagesse. Chronos se jouait d'elle, et semblait de plus en plus la narguer à mesure que les constellations zodiacales s'effaçaient dans le ciel d'encre. La jeune femme à la rousse chevelure avait pénétré dans le portail régit par les pouvoir des Jumeaux. Ils veilleraient jusqu'au bout à ce que le passage soit maintenu. Elle pensait son Sanctuaire sous bonne garde, préservée, or, Athéna se trompait lourdement. Son jugement, hâtif, avait finit par avoir raison de ses prémonitions, de ce sentiment oppressant entravant comme un étau, son cœur. Quelques secondes avant de pénétrer dans le passage gardé aussi par un olivier géant, la déité sentit l'arrivée de son plus grand rival. Arès venait d'entrer dans son territoire, faisant exploser son cosmos, prélude à un cataclysme sans précédent. L'envie de faire demi-tour était grande, mais maintenant, elle ne pouvait plus reculer, ses chevaliers avaient besoin d'un guide. D'un épaule sur laquelle s'accrocher. Mais le fait de savoir cet être abject qui se faisait maintenant appelé «Roi des Dieux» la révulsait. Pire, une rage telle la gagna, que l'éclat de ses yeux pers s'intensifia, tel un brasier ravageant une forêt de pins.

    Quand ses pieds effleurèrent le sol Infernal, un terrible tremblement suivit. Ce dernier ébranla l'entrée des Enfers, et bien au delà. Seulement, la manifestation de sa colère ne s'arrêtait pas là. D'habitude si mesurée, la Déesse de la Guerre paraissait devant cette assemblée sans ce masque impassible qu'elle arborait d'ordinaire. Brandissant son sceptre d'or, ce fut dans un cri rageur, qu'elle finit d'évincer la porte des enfers. Si Dante, autrefois l'avait décrite avec tant de précisions et avec force de détails sombres et mortuaires, à présent, il n'en restait rien, juste un amas de pierres noires. La poussière soulevée créa un nuage opaque, qu'elle traversa d'un pas assuré, altier, qui démontrait que même sous le coup de la fureur, Athéna ne perdait en rien de sa prestance. D'une voix puissante, qui résonna encore et toujours, la déité s'arrêta avant de crier aussi fort que le jour de sa naissance.

      «Perséphone! Me voici dans ton royaume très chère Dame des Saisons! Continues donc à te terrer aux fins fonds des Enfers! Je finirais par te débusquer et te traîner hors de ton trou! Couarde que tu es! Éris est-elle là elle aussi à se féliciter? Pour avoir évincer Zeus notre père? Ou est-elle ailleurs, à tirer sur tes ficelles? Car oui, tu n'es sans doute après tout, qu'une marionnette à ses yeux!»


    La Discorde avait habilement joué sur ce coup, elle ne pouvait le nier! Aussi, la réplique serait de taille, Athéna se le promettait. Cette chienne serait sienne! Et elle n'aurait aucun remords à lui rendre la pareille, après tout, elle était aussi celle qui l'avait empoisonné.

    Celle sans doute qui avait soufflé l'idée au Dieu de la Guerre de ravager son Sanctuaire après son départ. Elle entrevoyait les horreurs qu'il avait bien put entreprendre : quand elle foulerait à nouveau son territoire, sans doute constaterait-elle toute sa virulence, encore une fois. Ce Dieu n'était que brutalité. Beaucoup de muscles, mais de cervelle point. Pourtant, quantité de sang avait dut être versé déjà, maculant les dalles blanches des Temples, de vermeil. À cette pensée, sa colère redoubla, et ce fut d'une simple projection de cosmos pur, que la Déesse s'acharna, dévastant tout sur son passage. Ses cheveux rouges soulevés dans ce tumulte, la Vierge Guerrière resserra sa main autour de son sceptre avant de frapper trois fois le sol des Enfers.

    Ainsi, son armure divine parut, recouvrant son corps de ces pièces étincelantes, mélange d'or, d'argent et d'airain. Se saisissant de son bouclier, et replaçant sceptre par lance, la voici dans toute sa splendeur guerrière, prête à annihiler quiconque se dressera sur sa route.

    Une once de calme revint après quelques instants d'immobilité. Là, elle se tourna vers les guerriers présents et leur adressa un signe de tête en guise de salut. Fulminant, Athéna réfléchissait sur la façon la plus efficace d'évoluer dans le Pandémonium. Puis, elle remarqua enfin la présence du Dragon noir. Un vague sourire à son adresse, et la jeune femme s'approcha de lui, sans rien ajouter de plus à ses précédentes paroles. Si il désirait s'adresser à elle, qu'il le fasse derechef, ou la déité rejoindrait immédiatement le champ de bataille. Car le Dieu de la Mort planait encore, véritable menace, si ce n'était la plus dangereuse....

    Ces volutes de fumée qu'elle avait excité, retomba finalement en particules d'or. Songeuse, la Déesse jeta un dernier coup d'œil là où elle était apparue...

    Arès. Il ne manquait rien pour attendre... Les Rivaux, de nouveau s'affronteront dans un duel épique. Et comme toujours, Athéna remporterait la victoire.

    Silence.

    => Fleuve Achéron [si personne ne m'arrête]
Revenir en haut Aller en bas
Eren


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 3474
Armure : GodRobe de Zeta Prime.

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Mar 20 Mar - 6:04

Le Repos du Guerrier
Solo

→ Stockholm.

Cette impression persistante d'être dévoré par l'océan l'obséda de longues minutes durant. Il ne comprenait strictement rien à ce qui était en train de se passer et ne pouvait que subir. Tenter de percer les secrets de cet anneau était sans nul doute l'une des plus mauvaises idées qu'il ait pu avoir ce jour, et ce n'était pas faute d'avoir fait des prouesses en la matière au cours des dernières vingt-quatre heures. La surprise fut telle qu'il faillit bien lâchée sa hache, empruntée sur le corps encore chaud du chef des minotaures. Fort heureusement, l'instinct d'un guerrier est plus fort que tout et le sien l'en dissuada en raffermissant sa prise sur le manche de bois d'ébène. Il avait été englouti par les flots sans espoir de retour et errait à présent entre deux mondes, entre la vie et la mort. Du moins était-ce ce qu'il ressentait de ce voyage aux limites de l'esprit et du monde, pour ne pas dire au-delà du réel. Il ignorait encore que c'était en partie dû au fait que cela soit vraiment en train de son produire, puisque son corps charnel voyageait à une vitesse excédant celle de la lumière et ce à destination du monde souterrain. Porter cet anneau lui donnait libre accès à la demeure du Dieu des Enfers et il ne se priverait guère de cette visite, si inopinée soit-elle. Zeta n'eut à aucun moment conscience de déchirer le continuum espace-temps, de franchir les dimensions si vite que son corps aurait dû voler en éclats et d'enfin poser le pied sur le sol de l'autre monde.

L'odeur de souffre qui l'agressa de plein fouet dès son arrivée lui confirma qu'il était arrivé à bon port, bien que son air hagard soit éloquent au sujet de ce qu'il avait pensé du voyage. Aussi solide qu'à son habitude, il ne vacilla à aucun moment, mais ce n'était pas l'envie qui lui manquait. S'il n'avait pas eu une réputation à tenir, sans doute se serait-il appuyé sur le pan de mur le plus proche pour s'aider à conserver un semblant d'équilibre. Mais encore aurait-il fallu qu'il y en ait un, et un rapide tour d'horizon lui fit savoir que ce n'était point le cas. En revanche, il pouvait ressentir des cosmos à foison, et nombre d'entre eux n'étaient pas à prendre à la légère. L'espace d'un instant, le colosse se demanda si la bague ne l'avait pas tué sur place et envoyé directement au paradis, en dépit de l'allure peu engageante de cet endroit. Néanmoins, si cela avait été le cas, sans doute n'aurait-il pas été toujours aussi défraichi qu'au moment dee sa mort. Or, le sang de l'Arishok et celui de la dernière défunte en date maculaient son long manteau noir, et son armure n'avait elle non plus pas échappé à quelques fêlures. Rien de bien grave cependant, et puis elle pouvait bien se rompre : tant qu'il était en parfaite santé, il n'y avait aucune raison pour que son corps ne tienne pas le choc. Aussi, la GodRobe n'avait-elle que peu d'importance.

Pour la porter depuis des mois à présent, il s'y était attaché, lui vouant une sympathie qu'il ne pouvait accorder aux hommes. Néanmoins, sa partielle destruction ne le fit pas ciller : ce n'était après tout qu'une épaulette et que d'une partie du plastron, il n'y avait pas de quoi en faire un drame. Tant que sa propre consistance était là pour prendre la relève, voir sa protection être endommagée ne le dérangeait nullement. Ce qui ne voulait pas non plus dire qu'il épargnerait la vie de celui qui aurait le malheur d'y porter atteinte, avec ou sans raison légitime de le faire. Pourtant, à peine eut-il le pied sûr qu'un tremblement de terre secoua l'ensemble de la région, manquant de le déstabiliser - mais il n'en fut rien, bien évidemment. Mais comme à son habitude, il demeura hermétique au message divin qui se cachait derrière ce geste de colère, se contentant de se questionner sur les raisons de sa présence en ces lieux. Visiblement, il n'avait fait que quitter un champ de bataille pour en gagner un second. Un résumé minimaliste mais qui seyait à la perfection au géant des glaces. Néanmoins, il serait probablement utile de se renseigner sur les circonstances exactes dans lesquelles ce conflit avait éclaté. Il serait malheureux qu'il s'en prenne par mégarde à l'un de leurs alliés et rompe ainsi quelque traité de paix dont il n'aurait pas eu connaissance.

Même si au bout du compte, il se contenterait très certainement de s'attaquer à ceux qu'il pensait le mériter, et ce sans grande distinction. Où qu'il se trouve exactement, le sang était en train d'y couler, et la bête de bataille ne demandait pas mieux. Même accompagné de la défunte jouvencelle, le combat qui avait mené à la libération de Stockholm n'avait pas suffi à assouvir ses penchants destructeurs. La cage aux fauves venait d'être ouverte et la bête en était sortie, puissante et majestueuse, prête à commettre des ravages sans précédents. Les Enfers n'avaient qu'à bien se tenir, car à présent le champion des terres gelées avait investi leur bastion et n'était pas prêt de le quitter. Ses iris métallisés coururent sur les aspérités du décor sans s'y arrêter, ne reconnaissant rien - rien qui aurait pu l'aider à s'y repérer en tout cas. Au prix d'un effort de concentration, exécuté à contrecoeur, Sköll put ressentir une partie de ces cosmo-énergie et mettre un nom sur plusieurs d'entre elles. Un détail le fit d'ailleurs sortir de la léthargie dans laquelle il semblait être plongé depuis son arrivée, vu d'un oeil extérieur. Relevant la tête, il se déplaça à la vitesse de l'éclair pour rejoindre la source la plus proche. Quand il lui fallait se rappeler de quelqu'un, il ne faisait le plus souvent preuve que d'une mémoire réduite, voire atrophiée.

Pourtant, il se souvenait distinctement de la signature spirituelle de cet énergumène, pour être celui qui sur le chemin du retour après le siège du Sanctuaire l'avait fait atterrir sur la tête du Sagittaire. Un individu méprisant et méprisable auquel il n'avait alors pas pu coller son poing dans la figure, une grave erreur qu'il réparerait coûte que coûte. Agacé d'en sentir la présence, il fusa dans sa direction sans plus tarder, fort d'une vélocité dont on ne l'aurait plus cru capable encore une heure auparavant. Et puis, même si l'instabilité du phénomène avait failli causer leur perte la dernière fois, les vortex ouverts par l'Alpha étaient d'une nature similaire au passage qu'il venait d'emprunter. Peut-être pourrait-il lui donner plus de détails concernant la manière dont il était arrivé jusqu'ici, en oubliant même de se demander quelle était au juste sa localisation. Il ne fallut à Sköll qu'une poignée de secondes pour rejoindre Aukoti, en comptant les nombreux égarements que son sens de l'orientation avait pris un malin plaisir à lui infliger. À l'atterrissage, le sol se brisa sous ses pieds, formant un modeste cratère. La colère flambait dans son regard quand il vit se dessiner devant lui le visage du Dragon Noir, et, s'y superposant, les airs suffisants qu'il s'était donné lors de leur dernière rencontre. Curieusement, le toiser de haut - stature oblige - lui donnait le sentiment que cela ne faisait pas si longtemps qu'ils ne s'étaient point vu. Sans doute son esprit lui jouait-il des tours, aussi n'en tint-il nul compte.

- Tu as intérêt à m'expliquer ce que tu es venu foutre ici.
Revenir en haut Aller en bas
Ezio


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 70
Armure : Boxe

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Mar 20 Mar - 11:02

=> Colisée

*Alors voilà à quoi ressemblent les enfers, une image magnifique mais il faut lui donner vie sinon personne ne pourra regarder mes peintures.*

Me voici enfin dans les enfers, un royaume froid, sombre, dépourvue de toute vie et de toute âme plusieurs personnes sont présentes. Je ne les connais pas … et puis je sens que le cosmos de notre déesse n’est pas loin, elle a dû passer par là il y a très peu de temps, je ne vais pas m’attarder à parler à tous ce beau monde !

Yavin n’est pas arrivé, je vais donc devoir suivre Athéna seul ! Est bien soit je suis également un chevalier mon devoir est de la protéger, je me serai pourtant bien arrêté pour peindre une ou deux toiles pour les ajouter à ma collection mais bon je n’ai pas le temps de le faire aujourd’hui,

Moi qui suis horreur de me battre, je sens que je vais devoir utiliser tous mon talents pour venir à bout de cette ennemie si puissant, j’espère que les chevaliers d’ors sont en forme que je ne vais pas tout faire tous seuls !

Athéna ma déesse vous disparaissez, je ne vous aperçois que très peu déjà dans ces ténèbres si prononcer, je viens d’arriver et plus je marche moins je distingue les choses de la vie, je ne sens plus une lueur de soleil parvenir jusqu’à moi pourtant il fait si jour est si chaud ici, ce monde est vraiment étrange et dépourvu de la plus belle chose du monde l’art…

Bon trêve de bavardage, il faut que je me dépêche beaucoup de chevaliers sont déjà dans les combats, je peux sentir leur cosmos d’ici, ils ne me pardonneront pas de laisser Athéna avancer seuls !

Yavin je ne t’attends pas … mais Athéna est plus importante que toi ! Je suis sur que tu pourras te débrouiller seul …

Je vais peindre en même temps que j’avance ce paysage plein de sang de douleur et de terreur et en même temps repoussant mais aussi tellement magnifique que je ne peux m’empêcher de l’immortaliser !


=> Fleuve Achéron [dans 24h si personne ne me stop]
Revenir en haut Aller en bas
Moïra


Prêtresse d'Odinde
avatar

Messages : 758
Armure : Haillons

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Jeu 22 Mar - 2:31

    La réponse fut nette et claire, à défaut d'être utile. Le Chevalier du Sagittaire, après avoir quitté Asgard, n'avait pas eu le temps de se mêler aux combats. Au moins, ils savaient que les Chevaliers d'Athéna étaient déjà bien engagés dans cette campagne, au point de voir certains des leurs tomber sur les premières lignes. Pourtant, ils avançaient, sans craindre la mort ou le désespoir. Parce qu'ils devaient le faire, parce qu'ils le voulaient, le pouvaient... Alors que le Gold Saint prenait son envol, s'enfonçant dans les ténèbres d'un monde dé désolation, Aukoti resta sur place, la mine fermée, à observer au loin les éclats des batailles qui secouaient les poussières des morts.
    Il était encore trop tôt. Aussi légitimes que soient les combats de cette guerre, aussi valeureux que soient les guerriers qui les menaient, perdre de vue un objectif ne se pourrait qu'au final se révéler contre-productif. Pour ne pas que les batailles soient vaines, il fallait parfois prendre le temps de ne pas s'en mêler... Levant la main, l'Alpha fit signe à Eta de ne pas suivre l'exemple du Chevalier en fonçant tête baissé. Se tournant vers son collègue Godwarrior, le jeune stratège justifia son choix.

      « Si nous avançons sans savoir où nous allons, nous nous retrouverons simplement mêlés à des combats qui ne feraient que nous ralentir... Aide-moi en surveillant les environs, Eta. Je vais tâcher de trouver ce que nous sommes venus chercher... Il se peut que je sois vulnérable pendant quelques instants. Je compte sur toi pour ne laisser personne approcher. »

    Le manque de loquacité du Guerrier à l'armure écarlate n'excluait pas son droit à avoir des explications, aussi Fafnir estima qu'il aurait dû, à un moment ou à un autre, lui expliquer ce qu'il attendait de lui. Lui demander de jouer un rôle d'escorte n'était peut-être pas valorisant et sous-exploitait ses capacités, mais dans l'immédiat la situation était trop opaque pour se risquer à agir aveuglément. Ils ne se connaissaient que depuis quelques instants, mais Aukoti mettait dors et déjà sa vie entre ses mains. Avec Aurora partie en ignorant ses consignes, Eta était la seule personne à qui Aukoti pouvait se remettre. L'Alpha espérait cependant sincèrement que son compagnon n'ait pas à intervenir pour le couvrir...

    S'approchant de la route qui serpentait vers les rives de l'Achéron, le Dragon Noir posa genoux à terre, et finit par s'assoir en tailleur à même le sol. Fermant les yeux pour entrer dans une sorte de médiation, le Cosmos d'Aukoti se mit à s'élever, lourd et menaçant, jusqu'à saturer les environs immédiats du jeune homme. Les ondes astrales qu'il se mit alors à émettre, imperceptibles, se mirent à se répandre et ses répercuter au travers des Enfers. Bientôt, l'Alpha perdit tous contact avec ses environs immédiats pour se concentrer sur ses sensations extra-sensorielles. Il effleura les âmes des guerriers en train de s'affronter, celles de leurs compagnons, inquiets, qui continuaient leurs progressions, celles des morts, innombrables et vidées de leur essence, celles des monstruosités qui hantaient cette terre infernale... La situation commençait à s'arranger pour les Saints, qui se défaisaient de leurs adversaires les uns après les autres, mais les dangers demeuraient... Les Spectres se réunissaient au loin, et sur les rives du Styx l'énergie obscure qu'il avait sentit en Asgard était de nouveau présente. Un Dieu? ... Mais les énergies les plus intrigantes émanaient de deux poins bien plus lointains. Deux anomalies, des singularités qui attiraient son attention. Au Cocyte, il sentait une terreur et un sommeil qui émergait. Plus loin encore, au niveau des Sphères Infernales, il sentait comme un grondement, une malice, une colère lointaine et sourde, réduite au silence...

    Combien de temps Aukoti resta-t-il assis sans bouger? Seul son compagnon GodWarrior à qui il avait confié la garde pouvait y répondre avec exactitude. Toujours est-il que l'Alpha fut tiré de sa méditation brutalement, par une secousse violente et l'apparition d'un Cosmos immense qui sembla surgir juste à côté de lui, occultant immédiatement toute sa vision. Lorsque le jeune homme rouvrit les yeux, ce fut pour voir la haute porte des Enfers voler en éclats sous la force d'une énergie dorée à la lumière aveuglante, immédiatement suivie d'un cri qui lui vrilla les tympans et l'esprit, signe d'une colère divine que nul ne pourrait arrêter.
    L'Alpha dissimula mal son sourire emprunt d'ironie. Athéna était donc arrivée, et son entrée ne manquerait pas, il n'en doutait point, d'attirer sur eux le regard de leurs ennemis. Ce n'était sans doute pas plus mal : ses Saints ne feraient que redoubler d'ardeur, et eux-même pourraient en tirer profit pour avancer sans craindre des représailles... Se relevant, Aukoti se tourna vers la Déesse de la Sagesse, vêtue de son armure divine qui s'avançait vers eux dans l'intention de rejoindre le champ de bataille. Le Dragon Noir avait certes été interrompu dans son entreprise, mais il avait désormais une idée précise de la situation et de l'endroit où il leur fallait chercher l'âme de Zeus. Inclinant légèrement le torse en signe de salutation envers l'Olympienne, Fafnir parla avec une voix assurée et courtoise, mais teinte d'un semblant de sarcasme.

      « Je dois dire que je n'en attendais pas moins de l'entrée en matière de la Divinité Guerrière de l'Olympe... Déesse Athéna, c'est un plaisir de vous rencontrer enfin. Je suis Aukoti de Fafnir, Guerrier Divin d'Alpha et actuel Chef de Guerre des Ases d'Odin. Je souhaiterais vous remercier comme il se doit d'avoir répondu à notre appel lorsqu'Asgard était sous la menace de Poséidon, mais je crains fort que le temps ne nous soit compté. »

    Aukoti se tourna, en lâchant ses mots, vers l'interminable dédale des prisons infernales qui s'étendait devant eux. Le chemin serait long jusqu'à leur destination, mais à aucun moment l'Alpha ne doutait de la possibilité de ses Guerriers de venir à bout des difficultés qu'ils allaient rencontrer. En parlant de force... En voici qu'une autre était en train de se rapprocher de leur position. Reconnaissable entre milles, cette présence sauvage et indomptable arracha un large sourire au Guerrier Divin, l'un de ceux que l'on dévoilant en voyant au loin le visage d'un camarade se dessiner.

    Fafnir ne flancha pas lorsque Sköll vint se planter devant lui, ignorant tout sens commun pour venir lui poser une question aussi ridicule que sa taille gigantesque. Avec un sourire narquois se voulant volontairement insupportable, Aukoti détailla la haute stature de Sköll, sa GodRob fendue et ébréchée, ses blessures qui, si elles ne semblaient graves, n'étaient pas refermées pour autant, et enfin son air de bête sauvage complètement perdue dès qu'il s'agissait d'agir et de réfléchir comme un être humain. Oui, l'Alpha était mesquin avec son compère. Après ce qu'ils s'étaient mutuellement fait subir dans cette autre dimension dont le Fauve ne gardait certainement plus souvenir, il estimait avoir le droit de s'exprimer avec familiarité à cette anomalie de la nature qu'était Sköll de Zeta. Croisant les bras, Aukoti laissa quelques secondes le géant mijoter dans son silence ignorant, puis lui répondant, les yeux brillant d'un éclat moqueur.

      « Ce que je fais ici? Je pourrais te retourner la question, si j'avais la certitude que tu saches toi-même comment tu as atterris ici. Ce dont je doute, vu ton air de chien perdu... Pendant que tu étais à Stockholm, le désordre s'est installé dans le monde suite à la chute du Roi des Dieux de l'Olympe. Les Dieux ont repris leurs affrontements, et leurs guerriers en font ici les frais. Asgard a été attaqué par les troupes de Poséidon, et avant que cela n'empire nous sommes venus ici, aux Enfers, pour libérer Zeus de sa fille Perséphone et rétablir un semblant d'équilibre. ... Mais je vais te simplifier les choses pour que tu puisses comprendre : tout ce qui, sur cette terre, n'es ni un Ase, ni un Saint, est forcément hostile. En forme pour une petite balade, Sköll? ... Ah, et aussi... Ne me prend pas ainsi de haut alors que tu as perdu face à moi. Je vais te rafraichir la mémoire! »

    Alors que son poing se fermait, Aukoti se déplaça à une vitesse stupéfiante, usant de son Cosmos pour atteindre et dépasser celle de la lumière. Dans un éclair et sembla traverser Sköll de part en part, lui portant au passage un coup, un seul, qui prit la forme d'un mince trait lumineux lui traversant le crâne au niveau du front. Avec un sourire satisfait, l'Alpha se tourna à demi vers son compère pour regarder le Géant alors que lui revenaient en mémoire tous les souvenirs de leur combat dans la dimension d'Héphaïstos, ainsi que de ceux qui l'avaient précédé. A cela, par pur amusement, le Godwarrior avait ajouté une certaine dose de douleur, donnant l'impression que des vis s'enfonçaient dans le crâne de Zeta. De toute manière, le gaillard était résistant. Pour lui, ce ne serait qu'une migraine. Rien de plus. Il s'agissait là de sa revanche pour le désagréable voyage qu'il leur avait offert lors de leur première rencontre, en Grèce.

    Ce bref interlude provoqué par l'arrivée de Sköll résolu, l'Alpha se détourna de Zeta. Il lui faudrait quelques secondes avant de récupérer ses esprits et, immanquablement, chercher à lui faire regretter son geste. En lui tournant le dos, prenant de l'avance sur lui, Aukoti incitait cet électron libre qu'était le Fauve à le poursuivre jusqu'aux profondeurs du Tartare. il ne doutait pas que cette perspective conviendrait parfaitement à l'animal humain qu'était son collègue. Les choses étaient plus simples de cette manière de toute manière.
    Orientant son visage vers Eta et Athéna, souriant avec gratitude au premier et inclinant la tête avec respect à la seconde, le Dragon Noir s'avança dans la direction du Fleuve Achéron. Alors que sa main vint serrer le manche de l'épée d'Héphaïstos, rangée dans son fourreau pendant à sa ceinture, l'Alpha fit de nouveau éclater son Cosmos, cette fois-ci de manière bien plus agressive. Il était temps de passer à l'action! Avant de s'élancer vers le fleuve des morts, Aukoti lâcha ses derniers mots à l'attention des quelques personnes présentes.

      « Je pense que Perséphone a enfermé Zeus au niveau des Sphères. Les combats se déroulant actuellement nous serviront de diversion pour l'atteindre. Au besoin, nous ménagerons nous-même une ouverture dans les défenses des Spectres pour que d'autres s'y engouffrent. Déesse Athéna, il se peut que je réquisitionne certains de vos hommes pour cette opération. J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur... Guerriers d'Odin! En avant! »

Arrow Fleuve Achéron (sous 24h)
Revenir en haut Aller en bas
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1646
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Jeu 22 Mar - 19:14

L'aura familière de Rochel s'était rallumée et formait désormais un barrage d'une puissance incommensurable du côté du fleuve qui s'étendait au-delà des Enfers. Christa dut se retenir pour ne pas céder à la tentation d'accourir vers le dieu de la mort. La raison l'emporta à grand peine sur le cœur. La jeune femme avait conscience qu'elle serait aussi démunie devant lui que sur les marches d'Asgard, où il s'était tenu aux côtés de l'armée des marinas. Elle n'avait pas le choix : vaincre ceux qui tenaient ses chaînes était la seule solution pour l'arracher aux griffes de l'enfer.

Eta considéra attentivement Aukoti qui était en train de prendre ses marques. Le stratège de Freyja n'avait visiblement pas l'intention de se lancer tête baissée dans la mêlée comme tant d'autres avant eux. Il lui expliqua ce qu'il avait derrière tête, et son interlocuteur sans visage l'approuva d'un signe de tête discipliné, tandis que ses mains se tenaient prêtes sur l'instrument qui ferait toute leur protection.

Le guerrier d'Alpha se plongea dans une transe méditative, juste aux côtés de Christa. Alors même qu'il se projetait dans l'espace lointain, les sens de son compagnon masqué surprirent un mouvement dans les ténèbres allentours. Ils arrivaient, car ils avaient senti que l'un des visiteurs avait baissé sa garde. Profondément hostiles, ils encerclèrent leurs proies, afin de ne pas leur laisser une seule chance. Les doigts d'Eta glissèrent doucement sur les cordes de la harpe antique, ne laissant sourdre qu'une musique douce et ténue, bien inoffensive.

Au bout d'un moment, les créatures perdirent patience et se jetèrent sur leur proie. Ni Aukoti ni Christa ne bougèrent d'un pouce. Pourtant l'armée des ombres ne parvint pas seulement à toucher un seul de leurs cheveux. Par une ironie allant à l'encontre de toutes les lois de la physique, les coups frappaient dans le vide. Quelques cris de douleur s'élevèrent : certains guerriers d'Hades avaient même été blessés par leur propres compagnons. Ils étaient bien loin d'imaginer que c'étaient leurs sens qui les trompaient. Car Eta les avait pris sous son influence.

Et comme les squelettes, animés par la seule hargne s'acharnaient sur le duo de godwarriors, l'étoile de Benetnash entreprit de les éliminer un à un avec dégoût, par le déchaînement des cordes de sa harpe, chargées d'énergie cosmique et libérées de leur cadre. Celles-ci fouettaient l'air en sifflant légèrement, comme autant de mortels câbles d'acier. Les morts ne cessèrent de les harceler ainsi pendant tout le temps qu'Aukoti médita. Ils se relevaient sans cesse dans une clameurdésespérée, forcés d'obéir à la volonté de leurs maîtres.

Cette lutte prit brutalement fin lorsqu'un cosmos doré inonda les lieux. Les morts reculèrent devant la colère d'une déesse que tous pouvaient identifier entre mille. Athena était sur le chemin de la guerre. Eta considéra la déesse du Sud avec un salut respectueux, et constata que son aura ne cèdait rien en grâce et en puissance à Freyja. L'odeur du jeune saint qui l'escortait ne payait pas de mine à côté de la présence charismatique de sa déesse, mais Christa avait conscience de ce que chacun pouvait apporter, quelque soit son expérience ou son armure.

Une autre arrivée à peine moins spectaculaire eut lieu : le poids d'un colosse fit vibrer le sol des Enfers et sa voix farouche s'éleva à l'encontre d'Aukoti, d'une cordiale inimitié. Les deux godwarriors échangèrent quelques mots, et elle entendit le nom du nouvel arrivant. Sköll de Niffleheim, hobereau désargenté qui bénéficiait d'une réputation aussi épouvantable que celle de sa sœur Hati, mais dont la puissance n'était plus à prouver.

Les retrouvailles furent ainsi fêtées autant que possible à la hauteur de l'évènement avant que l'Alpha ordonne le départ de leur vague d'assaut en territoire ennemi. Eta hocha de la tête pour signifier son obéissance et partit devant, bondissant par-dessus les débris du monument que la Déesse de la Justice avait mis à bas en défi aux divinités infernales.

Arrow Fleuve Acheron
Revenir en haut Aller en bas
Eren


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 3474
Armure : GodRobe de Zeta Prime.

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Ven 23 Mar - 17:52

Début des Hostilités
Guerre Sainte

- Les chats ne font pas des chiens, et jusqu'à preuve du contraire mon armure fait de moi un très gros chat. Mais je vais être magnanime et accepter la comparaison pour une seule raison. Que je vais te mordre à mort...

La hache s'éleva dans les airs dans un sifflement funeste, ne demandant qu'à retomber sur le crâne du chef de guerre. Les familiarités étaient quelque chose que Sköll abhorrait pour peu qu'il n'y ait pas explicitement donné son accord. De plus, le manque de respect était bien assez évident pour qu'il soit puni de mort selon son propre code du guerrier. Néanmoins, l'arme ne retomberait que plusieurs minutes plus tard, car son geste s'était figé pour rester suspendu dans les airs, dans l'expectative d'un résultat sans doute fort éloigné de celui prévu à l'origine. Ceci car trait de lumière lui avait perforé le crâne de part en part sans qu'il ne puisse rien y faire. Être pris de vitesse n'était guère fréquent pour lui qui incarnait la rapidité, la sienne étant légendaire en hommage à l'antique félin dont il portait les couleurs. Mais rien n'aurait pu le préparer à ce que celle d'Aukoti n'ait rien à lui envier. Rien, vraiment ? Cette interrogation déversa une chape de brume sur les méandres de sa raison et il parut un instant hagard, en dépit de la vive douleur mentale qu'avait suscité cet assaut frontal.

Une voix résonna au plus profond de son esprit, éthérée. Pas plus masculine que féminine, elle lui était aussi étrangère que familière, et lui procurait à la fois un étrange sentiment de déjà vu et la peur de l'inconnu. Un immense vertige le saisit et lui donna l'impression que le monde était en train de basculer et qu'il chuterait bientôt dans l'immensité d'un cosmos vide et froid, à l'instar de celui dont il avait la maîtrise. « Souviens-toi », disait-elle, et dans une série de flashs lumineux les images apparurent devant ses yeux. La sensation d'être tout à coup couvert de blessures et celle d'être au sommet de sa puissance le déchirèrent de l'intérieur alors que cette douloureuse réminiscence faisait son oeuvre. Le manque de délicatesse du reptile tricéphale avait de plus lourdes conséquences qu'il n'aurait pu l'imaginer, et alors qu'il semblait s'être évanoui debout un court instant, une quantité effroyable de cosmo-énergie émana du corps du Fauve d'Ébène. Certes pas autant que lors de ce duel qui les avait déchirés au cours de ces quarts de finale dont il avait tout oublié jusqu'à il y a encore un instant, mais assez pour faire trembler tout ennemi qui aurait eu la sotte idée de le défier. Une quantité telle que c'en était presque inhumain...

Son âme s'était désincarnée, et puis... Le flou artistique. Ce grand tournoi lui paraissait si réel, mais ne pouvait être qu'un rêve. À aucun moment dans son existence il ne s'était tant éloigné d'Asgard, il s'en souviendrait. Et à moins d'avoir envoûté le monde entier pour que nul ne s'en souvienne et que la vie reprenne son cours, il était peu probable que tous aient fait abstraction d'une si longue absence. À moins que ce n'ait été qu'une projection de son esprit, non pas un songe mais plutôt une sorte de long cauchemar éveillé. Un état de transe dont il avait eu le plus grand mal à se défaire pour ne finalement en sortir que quand il avait « péri ». Étrange sensation que de se dire que nul adversaire ne lui arrivait à la cheville en ce monde et qu'il avait fallu un événement paranormal pour le pousser dans ses derniers retranchements. Comme escompté par le Guerrier d'Alpha, une violente migraine l'attendait à son réveil. Le retour à la réalité avait été aussi brusque que cette descente aux enfers, et une nausée le prit aux tripes. Zeta retint son souffle jusqu'à être entièrement revenu à lui, cette expérience aux frontières du réel lui ayant donné des sueurs.

Le Dragon Noir avait atteint son objectif, car à présent, tout était très clair. Ses sentiments à son égard, partagés entre mépris et inimitiés, eurent à faire de la place à une forme abstraite de respect... Mais aussi et surtout à une soudaine envie de violence qu'il ne pourrait assouvir que d'une seule manière. Était-ce vraiment le bon moment pour lui faire prendre conscience de ce qui s'était passé lors de leur « véritable » dernière rencontre. Le géant des glaces ne vivait que pour le combat, lui rappeler une défaite était le meilleur moyen d'appeler à une revanche. Et si l'héritier de Siegfried pensait avoir tout prévu à ce propos, c'était sans compter avec le manque de discernement de son homologue. Ils étaient au beau milieu d'un combat dont dépendrait le sort du monde, au coeur du Pandémonium, aux prises avec le sombre monarque... Et lui ne songeait plus qu'à lui faire la peau afin de mettre les compteurs à zéro. L'étincelle d'orgueil qui avait pris place dans son regard ne présageait rien de bon, et tout être sain d'esprit aurait pris la fuite comme Aukoti venait de le faire, quoique avec moins d'aplomb et plus de cris apeurés.

- Si tu crois t'en tirer comme ça...

Sköll ne vit qu'une solution à ce problème : lui donner la chasse sans plus tarder. C'est ainsi que le colosse se lança à sa poursuite avec la ferme intention de lui allonger un crochet au menton dont il se souviendrait. Sans doute aurait-il dû mieux réfléchir à la manière dont utiliser le pouvoir que lui avait confié Héphaïstos.

→ Fleuve Achéron.
Revenir en haut Aller en bas
Kyro


Ombre du Requin
avatar

Messages : 3187

Feuille de Personnage :
HP:
100/150  (100/150)
CS:
134/190  (134/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Sam 24 Mar - 12:56

Arrow Entrée du Royaume d'Asgard

J'avais pénétré le vortex créer par les Ases pour ce rendre en Enfers sans me soucier des états d'âme de la servante, toutefois j'avais le sentiment d'avoir raté un petit quelque chose au sujet de notre rencontre sans savoir exactement quoi. Aussi afin d'être sur qu'elle ne me poursuive pas, j'avais habilement lâché un gros pet lors de mon transfert, ainsi si l'envie lui prenait de me suivre elle se le prendrait forcément en pleine poire !

Je vous passe le laïus habituel sur mon arrivée en Enfers et poursuis plutôt sur les odeurs repérés. Plusieurs personnes venaient tout juste de passer par là dont une qui ne m'étais pas inconnue, loin de là. Jamais ne n'oublie l'odeur d'un mec dont j'ai goûté le sang et le sien je l'avais carrément goûté. Même si je me rappelais plus son nom, je savais que je suivais la piste de l'autre taré avec son épée géante. Le seul homme à m'avoir tué, comme quoi il m'en fallu plus que ça pour en finir avec moi...

Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Sam 24 Mar - 16:38

~ Arrow Entrée du Royaume d’Asgard


Les enfers, ténèbres et ombres mouvantes, âmes en peines criant leurs désolations aux cieux crépusculaires sourd à leur désespérant appel. Elles étaient là, murmure de châtiment et d’errance au goût d’éternité, souffrant milles sévices pour les crimes causés dans un passé lointain et évanescent. Les teintes crépusculaires couvraient le monde souterrain tel un linceul semblant figé dans le temps, ignorant le jour, se riant de la nuit, les terres infernales demeuraient dans un entre deux déstabilisant. A jamais l’aiguille du temps stoppée dans sa course folle, plongeant le monde dans une éternité pesante.

La chevelure opaline de la guerrière s’agitait au rythme d’un vent aussi froid qu’inconfortable. Comme il était loin l’enfer chrétien ronflant des flammes démoniaque de l’ange déchu ennemi de Dieu ! Même si la terre était défoncée, rythmé par un temps figé et inexistant, celle-ci demeurait bien plus accueillante pour la sorcière que l’océan de feu qu’elle aurait pensée voir. De féline allure, elle s’était éloignée du portail ténébreux, ignorant les hommes aux alentours pour se concentrer uniquement sur ce qui se découvrait à ses yeux d’émeraude. Dans les ténèbres insondables, la lumière des cosmos semblaient vibrer tel des étoiles dans un ciel d’encre, semblant plus éblouissante qu’elle ne l’aurait été originellement. Au macabre marasme répondait aussi des échos puissants, brûlant plus vivement que le soleil. La Déesse qui c’était aventurée en Asgard était présente, si proche qu’elle pouvait encore ressentir sa présence en ses lieux. Une autre divinité était présente, macabre, son aura se déployait tel un voile ténébreux désireux d’anéantir ses ennemis…

Aukoti était tout aussi proche, s'étant avancé dans l'antre d'hadès. La présence de Skoll, qui était devenu guerrier divin, l’étonna un instant avant qu’elle n’hausse les épaules d’indifférence. Elle, elle avancerait seule pour l’instant. Sa fureur c’était tapie, mais elle n’était que dissimulée à ses propres yeux, et l’étincelle qui l’embraserait pouvait être n’importe quoi. La solitude lui semblait plus agréable à cet instant que ces vives lumières rémanentes, et puis, elle n'était pas tout à fait seule...

Silencieuse comme une ombre, la jeune femme s’avança sur la terre désolée sans un bruit, parée de son armure aussi sombre que la nuit. Brièvement, elle déploya une partie de son cosmos d’argent avant de l’effacer tout aussi vite, simple rayon de lune illuminant le ciel crépusculaire qui n’en avait jamais vu la teinte. Quelle tristesse. La lune était si belle pourtant ! Illuminant les ténèbres de la nuit de sa pâle douceur, avivant un monde perdu dans l'oubli du sommeil!

Un sourire. La sorcière s’avançait sans hésitation accompagnée dans sa nouvelle danse d’ombres rampantes cheminant dans son sillage. Aucune peur. Aucun dégoût. Les enfers n'étaient que sévices mais elle n'en avait nullement crainte.

Ce monde était son nouveau terrain de jeu et la donneuse de mort le trouvait à son goût.

~ Le Fleuve Achéron Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Galdwin


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 31

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Mar 3 Avr - 22:19

Entré d'Asgard =>

Plusieurs minutes passèrent, puis finalement des heures, le temps paraissait devenir une éternité pour le jeune lancier qui ne semblait savoir faire que marcher en ligne droite dans cet étrange tunnel d'énergie cosmique. L'intérieur de cette anomalie était à la fois froid, sans compter qu'on y ressentait des cosmos fort peu agréable. A croire que les serviteur de la mort dégageaient la même odeur putride que le lieu qu'ils défendaient

Puis finalement, le bout du tunnel arriva, le chaleur des lieux et l'odeur infectieuse contrasta fortement avec le froid et la pureté de l'air Asgardien. A bien y réfléchir, sa première impression fut que l'air était comme confiné de la même manière qu'une pièce dans laquelle on aurait continué à vivre sans l'aérer durant des jours.

De plus, Galdwin sentait que ce lieu était malsain, la haine des âmes en peine par rapport à leurs bourreaux, la haine des spectre vis à vis des vivants, et la haine des vivant vis à vis de l'armée de l'enfer. En fait, toute personne présente dans ce lieu avait une bonne raison de haïr l'autre, ce qui ne plaisait pas à l'ase pour qui un combat devait se faire dans les règles de l'art et ce dans le plus grand respect de son adversaire.

    " - Respect et règles, je pense pas que je trouverait beaucoup d'ennemis qui accepteront de telles conditions. "


Il parla pour lui même, sans vraiment faire attention aux personnes présente autour de lui, En fait, il se passait tellement de chose dans ce lieu qu'il ne savait même pas s'il y avait quelqu'un près de lui. C'est pourquoi il étendit son champ de perception en diffusant son aura partout où il pouvait l'étendre. Il ressenti les combats qui faisait rage près de lui, puis plus loin.

Soudain, le guerrier sacré de Gungnir ressenti quelques cosmos famillier devant lui, donc celui de Lenne. Comment cela était-ce possible ? Quand il l'avait quitté, la jeune femme était derrière lui, à peut-être retenir le chevalier inconnu qui s'était montré si peu convenable avec la jeune dame ni avec lui d'ailleurs. Soit, si elle était là, l'autre aussi, et le lancier aurait certainement devoir le combattre. Si tel est le cas, ainsi soit-il, il le combattra pour la gloire d'Odin.

    " - Bon, je me dois de rattraper mon retard, sinon jamais je ne pourrais revoir mes aïeux dans les yeux. "


Le lancier regarda autour de lui s'il n'y avait personne avec qui causer, mais finalement il était seul à l'entrée de ce lieu maudit. N'ayant rien d'autre à faire, Galdwin Vivelance, guerrier sacré d’Asgard se mit en marcha pour affronter sa destiner ainsi que les ennemis de sa divinité.

Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Dim 8 Avr - 22:57

==> Un lieu hors du temps

Un vent porteur de mort aux relents de sang et de désespoir, avec ce parfum propre à la décrépitude accueillit les trois faucons tandis que les ténèbres avaient succédé à l'éternelle beauté de Vanaheim. A ce premier contact, Freyja songea à Helheim...

Pourtant, c'étaient bien dans les Enfers des divinités grecques que la blonde déesse venait d'entrer, entraînant dans son sillage les deux Ases.

Puis, ce fut la porte monumentale qui émergea des brumes avant de se dresser sur leur route. Grise morne et sans la moindre élégance comme tout ce qui l'entourait. Un seuil brut et déprimant comme devait l'être le seigneur Hadès. Au fond, quoi de plus normal quand on connaissait Hel, on ne pouvait s'empêcher de comparer les différents êtres associés aux mondes d'en bas. Et puis, quand on voyait les déesses de l'Olympe, trois éternelles vierges dont une folle furieuse, une obsédée et une mégère avec heureusement une Déméter pour apporter un peu de douceur, on comprenait parfaitement qu'il pouvait y avoir de quoi déprimer. La plus grande preuve à ses yeux était sans le moindre doute le fait que Perséphone ait choisi Callan, une femme d'Asgard, comme vaisseau et non une des guerrières masquées qui entouraient la déesse de la guerre.

Callan... Ma tendre prêtresse... Mon amie...

Ainsi, nos retrouvailles auront lieu en ton territoire plutôt que dans celui de ta grande soeur. Athéna est déjà céans. Son cosmos est comme un souffle d'espoir et de force en ces lieux destinés à recevoir la lie la plus vile.

Un long glissé et le splendide faucon franchit les portes suivi de deux semblables.

Un dernier mouvement et les trois oiseaux cédèrent la place à trois sihouettes, deux femmes et un beau jeune homme sans la moindre armure.

Face à eux se tenait un autre vaillant guerrier des terres du Nord et Freyja prit la parole, tout en gardant à l'oeil le cosmos du Général du Requin qui se trouvait aussi dans les parages. En fait, il était même tout près d'elle mais seul un fou oserait défier la déesse de l'Amour et se mettre entre elle et ceux qui l'attendaient.

Sa voix s'éleva ainsi douce et chaude, la magnificence du printemps commençant à se déployer autour d'elle.

- Merci à toi guerrier de Gungnir de t'être joint aux combattants à peine éveillé. Je reconnais en toi la vaillance des guerriers du grand Nord. Viens, joins-toi à moi et à tes deux compagnons Ceridwen de Scatha et Eldir Alfeson...

Tous deux viennent de passer d'un monde à l'autre pour soutenir leurs frères et faire plier ceux qui osent menacer Asgard et le monde.

Quel la fureur des Vanes et des Ases éclatent en ces lieux et rappellent à tous qu'Odin n'a pas oublié les siens.


Sur ces paroles son cosmos s'embrasa, signalant à tous la venue de la déesse du Grand Nord.

" Guerriers d'Asgard, vos dieux ne vous ont pas oubliés, de par ma voix, c'est le grand Odin qui vient parmi vous...

Continuez et gardez espoir, rien ne m'empêchera de vous rejoindre,

Sköll de Zeta, Aukoti d'Alpha, Leene d'Hrimfaxi, Grand Barde d'Eta, Ysselda de Mjolnir

Et toi, Samiel d'Epsilon, mon vieil ami, peut-être le seul à te souvenir de celle que j'ai du sacrifier pour venir vers vous. "


Le message de Freyja se propagea aussi long que son cosmos portait avant qu'elle ne ressente l'appel de la guerrière de Mjolnir. Un appel vers Odin.

" Odin t'a entendue guerrière et qu'à travers moi, se transmette sa bénédiction...

Garde l'espoir et fracasse le crâne de ton adversaire. "


Puis ressentant les immenses cosmos divins.

Me voici Athéna, je viens te rejoindre, comme à Ahirès...
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Lun 9 Avr - 11:52

~> Un lieu hors du temps

Tout avait été si vite. A peine les clés furent-elles placés, que les cieux, jusque là cléments du Royaume de Freyja, prirent une teinte apocalyptique, avant que la foudre ne s'abatte avec fracas sur la tour, la réduisant à néant. Des milliers de blocs de pierre volèrent en éclat. Instantanément, les blanches ailes de la jeune s'étaient étendues pour protéger Tendresse et elle-même, tandis qu'à cet instant, elle songeait à Eldir, sans protection.

Mais le chat s'échappa,et le miaulement qu'elle connaissait devint rugissement. Jetant son regard d'ambre sur le divin chat de sa Déesse, elle constata que celui-ci s'était transformé en tigre, dont les griffes acérées taillaient la pierre, la transformant en rocaille. Et lorsqu'enfin l'orage prit fin, se fut au tour des Walkyries d'approcher.

Déjà Ceridwen s'était redressée, enflammant son cosmos, prête à en découdre, se plaçant au côté du félin. Mais l'affrontation n'eut guère lieu, l'intervention de Freyja empêchant toute confrontation. Aussi, les vierges guerrières s'en furent-elles après avoir reçu ce qui semblait être un ordre, qu'elle ne comprit pas, de la Vane. Elle avait mené à bien sa mission, et il était temps pour eux de gagner les combats au coeur des Enfers. Mais avant cela, la déesse de l'Amour leur confia, à Eldir et elle-même, une fibule, qui leur permettrait de rester en vie une fois dans le royaume infernal. Oui il était temps, aussi tous trois s'élevèrent dans les cieux sous leur forme de faucons pour gagner l'antre d'Hadès.

~~~~

Les lieux qu'elle apercevait en contrebas étaient des plus noirs, bien loin de la blancheur des neiges d'Asgard. Comment, celle qui fut leur prêtresse, pouvait-elle aimer vivre dans ces ténèbres? Le faucon Ceridwen se posa à terre, face à ce nouveau guerrier qu'elle ne connaissait pas. Reprenant forme humaine, la Dragonne étendit ses blanches ailes avant qu'elle ne se replit en son dos.

Non loin de là, elle ressentait la présence d'une autre personne, et instantanément, les iris ambrées de la jeune femme irradièrent de colère. Elle venait de reconnaître l'empreinte cosmique de celui qui avait commi un véritable massacre auprès du peuple asgardien: un marina. Instantanément le cosmos de la Guerrière Sacrée s'enflamma, l'enveloppant d'une douce aura à la teinte des neiges. Puis, elle finit par se touorner vers Freyja, qui venait de les présenter à celui qui est le guerrier de Gungnir, la lance sacrée d'Odin en personne.

La jeune femme inclina respectueusement la tête en sa direction en guise de salut:


"- C'est un plaisir que de vous rencontrer et de voir que nos rangs se renforcent en ces temps bien sombres. Ma Dame, si vous permettez je passerai devant vous. Ainsi, si un ennemi se présente, je serai lapremière qu'il combattra, ce qui vous permettra de suivre votre propre route pour aller jusqu'à Perséphone."

Se disant, la jeune femme se mit alors en route.


~> Le Fleuve Achéron
Revenir en haut Aller en bas
Asash


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 526
Armure : Traîneau

Feuille de Personnage :
HP:
155/155  (155/155)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Lun 9 Avr - 17:40

[Arrow Post de récup]

Assit en hauteur sur un rocher, le jeune Démon observait les aller et venus sans arriver à se décider, ainsi n’avait-il pas lever le petit doigt lorsque la Déesse de la Sagesse était arrivé sur leur sol. A ses côtés, les deux loups jouaient ensemble, raffermissant les liens qui les unissaient, jetant parfois des coups d’œil à leur maître qui semblait pensif. De temps en temps ils s’approchaient, venant le soutenir, voir s’il avait décidé quelque chose, en profitant pour faire une courte pause et reprendre leur souffle. Puis après un sourire et quelques caresses, ils repartaient jouer, comprenant qu’ils ne bougeraient pas maintenant. Il fallut attendre encore un long moment avant que le Balrog ne se décide à bouger, il savait enfin ce qu’il allait faire!

Voyant leur jeune maître bouger, Fenrir et Eryn revinrent près de lui, tandis qu’il se déplaçait rapidement en direction des profondeurs des Enfers. Il allait d’abord rendre visite à son Grand-frère, voir comment il se portait, puis il s’enfoncerait plus profondément dans les Enfers. C’est alors qu’il sentit un incroyable cosmos arriver à l’entrée. S’arrêtant sur le coup de la surprise, il tourna son regard vairon en direction de l’entrée, ne reconnaissant nullement se cosmos. Il chercha au fond de la mémoire de son Etoile, voir si elle l’avait déjà rencontré ou entendu parler. Ainsi put-il conclure qu’il avait à faire à une Déesse du panthéon Nordique.

Haussant simplement les épaules, le Spectre reprit sa marche en direction de l’Achéron. Ceci ne le concernait pas –plus– et il n’avait que faire des combattants du Nord. Son seul but pour le moment était d’aller retrouver son frère avant de continuer son chemin. Qui sait peut être pourrait-il faire une rencontre appréciable qui lui changerait les idées?

Intensifiant à peine son cosmos, pas de quoi inquiéter qui que se soit en somme, un voile noir vint entourer son corps ainsi que ses deux loups. Peu de temps après un œil rouge incandescent s’illumina, suivit immédiatement d’un œil aux reflets aussi purs que l’or. Deux longues ailes se déployèrent en même temps qu’un bec crochu apparaissait et s’ouvrait pour lâcher un cri strident qui résonna sur la plaine rocheuse. Bientôt, ceux qui rentraient en Enfer purent voir un immense aigle noir prendre son envol dans le ciel sans étoile, se fondant finalement dans la nuit obscure qui régnait en tout temps dans les Enfers.


[Arrow Fleuve Achéron]

[Qu’on ne se leurre pas, je reviens uniquement dans le rp, en aucun cas dans la GS. Mon but n’est donc pas de combattre mais uniquement de rp; de fait pas la peine de chercher à me défier, puisque je refuserais systématiquement chaque combat. Merci d’avance de votre compréhension.]
Revenir en haut Aller en bas
http://x-choupi.deviantart.com
Sylphe


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 502

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Mar 10 Avr - 1:10

    Arrow Monde divin de Freyja - à la recherche du Foudre

    ¤¤ Enterrement de la jeunesse ¤¤


    Dans un nuage de plumes brunâtres, un jeune homme se libérait de sa prison animale. Sa longue chevelure blonde aux reflets turquoises lui donnaient un côté intemporel que peu de personnes avaient, ses prunelles opalines fixaient calmement la pénombre de ce lieu si détestable. Son cosmos rappela à lui ses huit danseurs et il les fit monter sur ses épaules pendant que d'autres faisaient déjà naître quelques plantes qui mourraient immédiatement à leur grande surprise. En effet, ce monde repoussait toute forme de vie et le fait d'avoir fait fait pousser quelque chose ici bas était déjà en soi un miracle, ou peut-être pas ! Un soleil étrange brûlait dans le ciel sous la forme de douze constellations du zodiaque et ses lèvres dessinèrent de contentement en se disant que les Dieux de l'Olympe avaient fait les choses en grand.

    Cependant, son cosmos s'irradiait encore plus à la sensation d'une autre cosmos très lointain. Il était là, vivant et frais comme un gardon. Un peu surpris mais très rasséréné par la nouvelle, Eldir soupira d'aise à la simple évocation que son frère était toujours bien vivant. Pourtant, il n'avait pas rêvé quelques minutes auparavant, il ne comprenait pas ce qu'il s'était passé mais le résultat lui suffisait. Il s'était trompé et cela lui suffisait d'un certain côté. Quelques secondes plus tard, il vit un homme s'approcher d'eux. Il le salua et comprit qu'il était de la maison selon les propos de sa Déité. Un allié de plus dans les circonstances actuelles ne serait pas superflus.

      " Enchanté aussi de te connaître, Guerrier de Gungnir. Je me nomme Eldir Alfeson, et ne t'inquiètes pas pour mon armure, elle est.... comment te le dire ? Autre part. Alors quelles sont les nouvelles ? Je sens bien des explosions cosmiques dans toute cette terre ingrate. "

    Il était vrai qu'il ne portait désormais qu'une belle tunique matelassée et annelée. Son armure l'avait abandonné pour des raisons encore inconnues pour lui mais Dame Freyja lui avait assuré de la normalité de tout cela, donc bon, il montrait donc bon visage. La Cape de Freyja était toujours aussi belle et avait pris la couleur d'un blanc laiteux. Nonchalamment, il porta la main à sa fibule pour vérifier qu'elle était toujours là et il écouta attentivement les paroles de la divinité s'adressant aux siens dans un moment solennel.

    Alors que son mentor partait déjà aux avant-postes, il ne la rejoignit pas et s'inquiétait des ombres qui entouraient la petite communauté. Un parfum iodé se cachait dans les travées crépusculaires et le fait de se sentir épier comme une proie le rendait attentif à la moindre réaction inhospitalière. Dans un geste, il fit signe à sa Dame d'avancer pour ne pas poser de problèmes et se porta un peu en arrière pour observer les environs.

      " Guerrier de Gungnir, je suggère que tu veilles sur notre Majesté. Tu portes une armure et je sens que les coups fourrés seront légion sur cette terre aussi noire que Hellheim. Allez de l'avant et je m'assurerai que personne ne vous attaque par derrière, par Odin, je ne laisserai pas un ennemi nous tendre une embuscade. Avancez et n'ayez crainte pour moi Madame, libérer le Roi des Dieux Grecs et sauver Dame Callan est notre priorité et Odin voudrait que ses meilleurs soldats s'assurent de votre réussite. "

    A la fin de sa phrase, il observait un Spectre marchant tranquillement vers le fleuve Achéron. Il fallait donc se garder de la précipitation dans les circonstances actuelles. Soudain, un craquement dans le ciel révéla plusieurs comètes se rassemblant dans un cosmos d'une grande puissance.... C'est comme si tous les guerriers d'Athéna s'unissaient pour vaincre un ennemi d'une puissance incalculable. Fermant les yeux, il laissait son cosmos se répandre à son tour et l'anneau d'améthyste d'Odr chauffa pour le remercier de son état d'esprit. Unis, ils seraient plus forts pour restaurer la paix tant désirée.

    Citation :
    HRP : A partir de ce post, Eldir est considéré comme hors GS. Il va quitter le territoire des enfers sous peu.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7341-sylphe-chevalier-d-or-du-
Invité


Invité



MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Mar 10 Avr - 23:15

[HRP : Les Valkyries escortant les Ases morts au combat ne sont visibles que de Freyja qui a un lien avec les trépassés.]

Eldir et Cerdidwen n'avait pas tardé à reprendre leur formes humaines et accueillir dignement leur nouveau frère d'armes. C'était une telle joie pour la déesse de l'Amour de sentir de nouveau cette fraternité immense existant entre les Ases.

Le peuple du grand nord était fier et vigoureux. C'était aussi ces liens uniques qui leur permettaient de venir à bout de toutes les épreuves que leur imposaient les contrées du Septentrion. Le vrai courage ainsi que l'hospitalité se trouvaient à Asgard entre le fer et l'hydromel. Odin écrasait sous son poing les ennemis et Freyja répandait l'amour et l'abondance.

De nouveau cette présence malsaine et assoifée de sang, à la limite de la démence attira son attention. Et le regard de Freyja se retourna sur le Requin. Un instant, une lueur de haine à l'état pur traversa les merveilleux yeux de jade. Des voix, des hurlement et des pleurs se mêlaient à des cris d'agonie tandis qu'elle scrutait cet homme, ce borgne encore pire que dans ses souvenirs. Tant de villageois et surtout de villageoises avaient encore souffert en leur chair de la cruauté du marina. Juste après son départ et elle resserra les poings sur le manche de Balmung.

Si elle n'avait pas d'autres objectifs plus urgents comme venait si bien de le rappeler Eldir, elle aurait volontiers réglé elle-même le sort de ce général. Il aurait reçu un châtiment à la mesure de ses crimes. Mille morts avant qu'elle ne le laisse enfin expiré sans nouvelle prospérité. Il n'y aurait aucune descendance parmi le peuple du grand nord. la déesse était garante de la fertilité mais jamais elle ne forcerait les femmes à porter les fruits de ce monstre.

Elle avait envoyé ses femmes et ses prêtresses. Toutes les victimes pourraient être secourues avant même que de nouvelles vies n'éclosent. Mieux que quiconque la déesse connaissait le secret de la vie et n'imposerait rien aux femmes qui l'imploraient depuis les terres lointaines. Aucune victime ne serait délaissée...

Freyja y veillerait.

Elle le contempla encore un long moment alors qu'il ne semblait pas vouloir en découdre avec elle ou les autres Ases présents. Mais cela ne resterait jamais que partie remise et ce monstre ne remettrait plus aussi facilement les pieds sur ses terres.

La déesse allait donner le signal du départ lorsqu'un effroyable cri lui parvint.

- Une des Ases vient de s'éteindre...

Et comme pour confirmer les dires de Vanadis Freyja, une Valkyrie ne tarda pas à se présenter à la déesse, forme évanescente et méconnaissable pour tout autre. Elle et ses soeurs ne cessaient de suivre les guerriers où ils allaient tout en demeurant invisibles exceptés aux yeux des divinités accueillant des combattants défunts en leur Royaume et Freyja était l'une d'elles.

Et sans que personne d'autre qu'elle ne saisisse ce langage remontant aux temps oubliés.

- Ô grande Freyja...

Comme vous l'avez ressenti, la vaillante Ysselda de Mjolnir vient de succomber sous les coups de son ennemie, la Marina du Papillon des Ombres.

Face à cela, l'esprit du grand Thor implore le seigneur Odin de la laisser poursuivre la lutte...

En son absence, c'est à vous de décider si vous la laissez ou non aller dans l'autre monde.


Face à cette terrible nouvelle, la belle nordique sentait son regard se charger de larmes. Freyja était émotive mais aussi vaillante que sensible. Chose que bien des êtres ne comprenaient que trop tard. La force de Freyja était son Amour capable de tout balayer sur son passage.

- Thor lui-même est venu implorer son retour. Il doit vraiment tenir à cette vierge guerrière. Et bien que sa volonté et celle du grand Odin soit accomplie. Le temps du repos n'est pas encore venu Ysselda...

Spoiler:
 

Puis ce fut une autre absence qui attira son attention.

- Dis-moi Valkyrie, et la tendre Aurora ? Où est-elle ? Je ne cesse de la chercher. Son cosmos ne brille plus en ces lieux et je sens la tristesse d'Irminsul. A-t-elle elle aussi succombé ?

Le regard de la terrible escorte se fit triste puis furieux.

- Non, ma dame, c'est encore pire que cela !
- Que dis-tu, valkyrie, qu'est-ce qui pourrait être pire ? Seule la mort de nos vaillants guerriers est pire de tout.
- Ma dame, je...

Elle hésitait tant cela semblait irréel pour des Ases débordants de fierté. Voir la réaction de désespoir d'Eldir lorsque son armure l'avait quitté avait conforté Freyja dans cette vision.

- Elle a déserté, ma dame, elle a renié les dieux qui l'avaient accueillie. Et pire encore, elle a entraîné avec elle un chevalier d'Athéna. Celui-là même en qui vous et notre seigneur Odin aviez accordé votre confiance. C'est la pire de toutes les trahisons, dame Freyja, lâcheté et désertion...

Un brusque éclair de glace avant que le regard de Freyja ne devienne sombre.

- Lâcheté et désertion, est-ce bien cela que tu me portes, Valkyrie !!!

Les larmes d'or coulaient le long des joues de Freyja, le coeur de la déesse saignait. Alors que les Ases et les chevaliers luttaient, d'autres fuyaient...

Que lui importait le sort du Corbeau, cela ne concernait qu'Athéna et ses frères d'armes. Mais Aurora, cela était une toute autre histoire. Cela la blessait tellement tandis que la voix de la Vierge Guerrière répondait enfin.

- Oui, ma dame...

Aurora comme as-tu pu poignarder le peuple qui t'a tout donné. Je n'ai pas de temps à perdre avec toi mais sache que les Vanes et les Ases te maudissent, toi qui n'était plus qu'une loque ensanglantée, une enfant brisée avant d'être sauvée par le grand Odin et amenée sous notre protection avec la chance de regagner ta vie...

Tu oses nous trahir et nous renier.

Que les larmes que tu tiens près de toi prennent la teinte du sang, ce sera le premier signe de la malédiction qui commence dès maintenant. On ne blesse pas impunément le coeur de l'Amour. Tu apprendras cela à tes dépends, pas à pas, lentement comme chacune des gouttes de sang que tu verras se teinter de noir. Et face à cela nulle autre divinité ne te délivrera.


Freyja créa alors une boule d'énergie avant de la tendre à celle qui serait sa messagère.

- Pars, Valkyrie, porte ceci à cette traîtresse où qu'elle soit. Cette sphère renferme le seul moyen de se racheter. Qu'elle sache qu'on ne se sert pas impunément des dieux à leurs dépends. Nul manipulateur en nos terres.

Et la femme prit la sphère avant de partir. La malédiction divine s'était déjà abattue sur la déserteuse et si jamais elle ne comprenait pas le message, elle arriverait à son terme.

Freyja venait de recevoir un véritable coup de poignard et se montrerait moins clémente que la déesse Athéna. De tous les guerriers les Ases étaient les plus courageux et les plus brutaux mais connaissaient aussi l'hospitalité et Freyja avait ouvert son coeur à cette femme avant de lui accorder l'honneur suprême et elle venait de tout piétiner autant ses frères et soeurs d'armes qui lui avient offert leur confiance que les divinités qui l'avaient acceptée.

Puis se tournant vers les autres Ases qui ne purent que voir les larmes de la déesse.

- Bien Ceridwen... Allons-y...

La voix de Freyja était brisée par le chagrin mais elle savait que cela s'apaiserait.

==> Fleuve Achéron.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sylphe


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 502

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Mer 11 Avr - 20:12

    ¤¤ Enterrement de la jeunesse ¤¤


    Sentant un vent chaud danser dans ses sa chevelure, il leva les yeux vers les douze constellations du zodiaque. Il ne savait pas pourquoi mais il savait que c'était la dernière fois qu'il verrait ce prodige, il le gravait ainsi dans son esprit pour l'éternité. Puis, voyant sa Déesse et son Mentor marcher vers leur destin, il se retournait pour accomplir le sien. Ses paupières lourdes, son corps se nimba d'un cosmos immaculé et il prit quelques grammes de poussières pour les envoyer à sa Déesse...

      " Dame Freyja, il est l'heure, je dois quitter le sentier de la Guerre. Que ces poussières infernales vous dévoilent mon sentiment, je veillerai sur Asgard le temps de votre absence. Prenez garde à vous et délivrez à ma douce amie toute mon estime... "

    La poussière devint alors filante et se propagea dans les interstices infernaux pour se diriger vers le fleuve Achéron. Chaque grain prit lentement une lueur améthyste et éclatait de petites étincelles éparses liées au Monde de la Nature la plus sauvage. Eldir posa ensuite sa paume sur le sol pour créer un champ de muguet qui se nourrirait de la lumière du cadran solaire, il ne serait alors pas aisé de suivre les Ases sans ressentir la colère des forces de l'esprit. Le chorégraphe n'avait rien perdu de ses compétences magiques et il fit lever un bref moment un grand mur de branches mortes pour bloquer quelques accès vers les limbes infernales. Ce n'était pas grand chose, c'était même futile, mais il avait éprouvé le besoin de servir encore son peuple alors qu'il n'avait plus d'armure et plus de droit sur ce Monde, seule cette fibule le maintenait en vie et fort heureusement pour lui. Il garderait cet objet comme un trésor précieux de ce voyage trop court, il avait aidé à la récupération du Foudre, son oeuvre s'arrêtait ici et d'un volte face, ses prunelles opalines fixèrent les ombres des ennemis d'Asgard.

      " Marinas, je sais que vous êtes là ! Nous nous retrouverons un autre jour, je vous conseille de passer ce champ de muguets et alors il vous sera peut-être possible de rejoindre les nôtres. Votre couardise est décidément pas un vain mot... "

    Retirant une des trois améthystes de son anneau, il le brisa sur sol. Un Cosmos doré et froid s'en échappa pour faire pousser quelques épis qui prirent la forme d'un grand cercle végétale. Il allait donc quitter cette terre et le temps pressait, une constellation venait de s'éteindre dans un chant funeste. Il pria pour que tout se passe au mieux et il sautait dans le cercle de blé pour quitter ce Monde.... Sa tâche ici bas était accomplie.

    Citation :
    HRP : Les muguets renforcent toute vie. Mais ils prennent en échange de votre énergie, c'est purement RP ^^

    Arrow Entrée d'Asgard
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7341-sylphe-chevalier-d-or-du-
Aurore


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 285

Feuille de Personnage :
HP:
130/130  (130/130)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Mer 2 Mai - 18:37

→ 2° prison


L’entrée des enfers se faisait proche et son périple dans le monde des morts prenait fin. Enfin une bonne nouvelle qui remonta le moral de Mélisandre. Voyant cette fin arrivée, elle essaya de penser a ce qu’elle devrait faire désormais, surement aller voir Amphitrite pour lui faire un rapport de ce qu’elle avait accompli jusqu’ici. Mais après ? Rentrerez-t-elle chez elle comme ci de rien ? Non. Tout avait changé dans sa vie a cause de cette armure et elle devait retrouver les tueurs de son maitre. Espérant pouvoir trouver des réponses auprès du peuple marin, elle se décida qu’elle l’aiderait en échange de sa vengeance.

Enfin elle arriva a une porte, surement l’entrée ! Il était d’ailleurs marqué quelques mots sur cette entrée qui firent rire la courtisane. L’espoir… Il est vrai qu’elle l’avait quelque peu perdu mais maintenant que la sortie se faisait si proche elle le retrouvait. Etant au niveau du porche, elle s’arrêta pour se retourner et contempler les enfers. Ici avait lieu une guerre qu’elle avait fuie et qu’elle ne rejoindrait pas pour rien au monde. C’est ici qu’elle avait fait sa première victime et qu’elle avait connue la plupart des peuples combattant du monde. Elle n’avait pas l’âme d’une guerrière comme on pourrait se l’imaginer mais elle comprenait touts les secrets de la guerre, tout ce qui ne se disait pas devant mais ce qui se passait derrière les batailles. Trouver des réponses était son métier et ici elle en avait trouvé beaucoup en plein dans la bataille. Mais ici tout était différents, chef de clan et armée se mêlait dans une seule et même bataille, les guerres politique était mêlée au guerre physiques… Un monde étrange mais si elle comptait se mêler a ces gens, elle devrait se préparer a se battre physiquement tout autant que moralement.

Le lit ne serait surement plus ou beaucoup moins le champ de bataille de la courtisane. Glaner des informations lors d’une étreinte avec l’un de ses nombreux « amants » était du passé qu’elle ne pourrait oublier. Ces hommes qui l’avaient malmenée pour leurs plaisirs… Mais aussi pour son plaisir. Elle n’avait jamais gardé une cicatrice, son dos avait toujours été soigné par des onguents spéciaux qui ne laissaient jamais de trace. Une personne qui la rencontrait pour la première fois n’aurait pu dire qu’elle connaissait la souffrance mieux que quiconque. La douleur était sa compagne, son amie, sa bienfaitrice… Etrange pour une personne qui n’y connaissait pas grand-chose mais la douleur apportait beaucoup quand on l’écoutait.

Poussant un long soupir, elle se retourna vers la sortie et avança, laissant la mort derrière elle. S’observant quelques peu, elle se décida de passer par l’Italie avant d’aller auprès de la déesse des sept mers. Elle pourrait enfin avoir une tenue convenable ! Et elle pourrait enfin se laver ! Enfin, elle avait quelques petites choses à régler à sa nouvelle maison, les gens la peuplant devaient se demander ou elle était puisqu’elle était partie sans rien dire. La tête haute, elle avança. Direction l’Italie !



→ Le monde - Europe
Revenir en haut Aller en bas
Dormin


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 237
Armure : Jardinage, natation, cuisine, peinture, se faire des relations dans chaque camp, passer du temps en famille.

Feuille de Personnage :
HP:
120/150  (120/150)
CS:
160/170  (160/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Sam 12 Mai - 22:16

    Arrow Arène du Sanctuaire.


Depuis combien de temps n'avait-il pas foulé le sol de cette terre si sacrée? Cela semblait si lointain. Irréel même. Etait-il un simple rêve parmi le commun des mortels, aussi éphémère que la nuit et le sommeil humain? Portant il sentait le sol sous ses pieds, l'air qu'il dégageait en se déplaçant. Il était tout ce qu'il y avait de plus réel. Alors étaient-ce ses souvenirs qui étaient altérés? Non... rien à voir. Sa réalité n'était plus et il avait aujourd'hui un tout nouveau monde à protéger et il serait le sien si on voulait de lui.

Passant le portail ouvert par la déesse, le Capricorne bondit pour atterrir face à une gigantesque porte donnant sur le territoire d'Hadès. Ces hommes avaient la folie des grandeurs et cette porte semblait aussi vieille que le temps. Tout comme sa maison elle accusait le coût des âges et des batailles qu'il n'avait pas vues. Ces mêmes portes que Narcisse avait franchies. Peu à peu, l'élève rattrapait la maître, marchant sur ses traces et bien déterminé à briller à son tour. Il le faisait pour la terre, il le faisait pour Athéna et pour lui même. Pour le futur!

Etait-ce bien le ciel qui le dominait? Empli d'épais nuages pourpres et violacés. Encore une fois la réalité semblait altérée pour le plonger dans un décor cauchemardesque. Il comprit pourquoi Artémis l'avait enveloppé de son aura protectrice. Le Gold saint se serait certainement vu écrasé sous la pression, comme si la pesanteur l'avait cloué au sol et privé de ses précieux atouts. Il n'aurait alors été qu'un homme ordinaire face à des colosses insensibles à ses coups.

    "Nous y sommes..."


Le chevalier d'or fit une brève halte aux pieds du monument, fermant les yeux et intensifiant son cosmos. Devant lui brûlaient de nombreux cosmos. Il n'aurait pas pu les reconnaitre tous même s'il l'avait voulu. Il y en avait trop et n'en connaissait aucun de toute manière. Tournant son regard vers le Loup argenté, le chevalier d'or s'inclina en signe de respect pour l'animal.

    "Merci d'avoir fait un bout de chemin en ma compagnie, noble loup. Retournez auprès de votre maitresse, je me charge de la suite."


Dormin observa l'animal divin tourner les talons jusqu'à ce que dernier quitte son champ de vision. Il fit volte face et inspira à fond avant de s'élancer à nouveau au grand galop pour passer les portes, ne rencontrant aucune résistance mais notant les nombreux cadavres portant parfois la patte familière des siens.

    Arrow Fleuve Acheron.


Edit Raïmi:
j'me permets de virer ton déplacement, vu qu'on t'a intercepté. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   Lun 14 Mai - 2:33

Arrow Post de Récupération

L'immense concentration de Dunamis arriva a dessus de l'arche porteur de la malédiction faisant perdre espoir à tous ceux osant s'aventurer en Enfers et se stoppa lentement au dessus d'un portail tissé de lumiére et d'un cosmos divin semblable a celui qui animait chaque parcelle de la conscience de Thanatos sous la forme d'un orage grondant. Celui-ci se rétracta sur lui même jusqu’à former des appendices ressemblant à des bras, des jambes et des ailes entre les nuages sombres du Mekkai dont l'énergie ainsi que la substance était assimilé par la concentration de pouvoir se changeant alors en matière solide: des os suivi de tendons, de veines, de muscles jusqu'à lentement former un corps humain décharné et sans peau le temps que les organes vitaux ne se forme. Le reste vint de lui même et le corps nue se vit orné d'une cicatrice sur la poitrine alors que les yeux et les cheveux de l'individu se formèrent d'une couleur d'argent. Le corps fut alors foudroyé par un éclair de Dunamis et s'anima alors sous l'apparition d'un pentacle a cinq branche sur son front avant que son corps ne soit recouvert par l'imposant surplis du Commandeur de la mort pleinement investit de son rôle et ses pouvoirs.


"Ce fut bien plus long que je croyais... Néanmoins cette nouvelle enveloppe charnel identique a l'ancienne me permettra de garder une interaction physique avec le monde qui m'entoure... "

Fit Thanatos en serrant son poing devant lui: bien qu'il était devenue pleinement l'incarnation d'une des plus puissantes vérités de l'Univers, le dieu était nostalgique des sensations et de l'effet que pouvait procurer un corps fait de chaire et de sang... Mais tréves de pensées inutile fit le sombre dieu en posant son regard sur le portail au loin: quand sa conscience s'est dispersé il pu pleinement ressentir et deviné qui était fautif de l'invasion des Enfers ainsi que de la protection des Saints d'Athéna. Pourtant ce n'était pas la seule chose qu'il ressentait à travers les Enfers.


"Ma Reine... Et toi qui te tapie en mon double: je vais essayer de vous faire gagnez du temps... Spectre ! Protégez Perséphone jusqu'à votre dernier souffle ! Quelque soit l'adversaire et quelque soit sa force vous devez vous battre pour le royaume du Sombre Monarque !!! Battez vous en son nom ou mourrez de la mienne si vous faillissiez a votre devoir!"

Sa voix de tonnerre résonna dans tous les Enfers alors que son Dunamis l'entoura jusqu'a faire briller sa forme d'une puissance écrasante avant qu'il ne fonce a travers le portail afin d'accomplir ses dernières paroles, laissant alors le sort de la Guerre aux protecteurs du Mekkai.

"Battez vous encore... En tant que Spectre... JUSQU'A LA PROCHAINE GUERRE SAINTE !!!"


Thanatos traversa le portail en direction du Sanctuaire et de ses prochains adversaires.

Arrow Sanctuaire d'Athéna
Citation :
Hrp: ceci fait partie du Scénario de la GS donc le déplacement a été validé par le staff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!   

Revenir en haut Aller en bas
 

L' invasion commence ! Première ligne en avant toute !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Porte des Enfers-