RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   Ven 30 Déc - 19:23



Je ne savais pas de quoi le chevalier d'Or parlait en mentionnant ce Scipion, et très franchement, je n'en avais absolument rien à faire. La seule chose que je voyais, c'est que nous perdions du temps en bavardages inutiles. Le saint du Cancer n'avait pas compris à qui il avait à faire. Il ne comprenait pas que je n'étais pas intéressé le moins du monde par sa pitié. Il me sous estimait parce que je n'étais pas un des généraux de l'enfer. Tout, dans sa façon de se mouvoir et de s'exprimer, reflétait un profond mépris, comme si je ne valais même pas la peine de s'arrêter. Mais peu importait : il serait toujours temps de constater la surprise et l'horreur sur son visage stupéfait lorsqu'il comprendrait que sa dernière heure était arrivée.
- Je ne sais pas qui est Scipion, et de toute façon je ne suis pas intéressé par ta clémence, si tant est que les gens de ton espèce soient capables de clémence, ajoutai-je sur un ton haineux en pensant à ma famille et à la façon dont ils avaient été massacrés.

Petit à petit, nos deux cosmos se déployaient jusqu'à doucement s'entrechoquer. Dans peu de temps, un combat féroce à mort aurait lieu à l'entrée des enfers. Je vis soudain un jeune chevalier à l'armure émeraude passer à quelques mètres de nous, mais je ne réagis pas. Je devais m'occuper tout d'abord d'éliminer ce chevalier d'Or. Et si je survivais, alors je pourrais m'intéresser aux autres. Le prédateur ne se soucie que d'une proie à la fois...

Me mettant lentement en garde, je fixai intensément le chevalier d'Or avec mes yeux aussi noirs que les plus profondes des ténèbres avant de lui lancer d'un ton de défi :
- Très bien, chevalier. Voyons si tu es aussi puissant que tu le prétends, ou bien si tu es simplement un grand parleur !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   Ven 30 Déc - 22:08

Manque de chance. Ce spectre n' était pas au courant de ces affaires là, et donc si Urio voulait avoir des réponses à ses questions il devrait anéantir l' ennemi de toujours afin de pouvoir continué sa route et tombait sur un spectre qui soit au courant de ça.

Inferno n' avait pas peur et tout dans ses manières laissait entendre que le chevalier d' or aurait fort à faire mais ça il le savait déjà. Seul les actes comptent car les paroles, en tout cas la majeure partie, ne servent pas à grand chose pour celui qui ne sait pas manier le langage à son avantage.

Très bien Spectre ! Prépare donc toi à combattre....

Son cosmos s' illumina fortement laissant son armure d' or scintillait de toute sa splendeur. Les poings serraient et concentrant son pouvoir dans ses mains, le saint de l' espoir fit appel aux fantômes du passé. Tout ceux ayant trépassé par les mains des chevalier d' or du cancer. De la terre, de la roche brunâtre du décor infernal se dégagea des centaines d' âmes défuntes. Elles se mirent à gémir, à gesticulées mimant les gestes des uns et des autres. Quel spectacle !? Puis, elles sortirent de leur silence en se mettant en route vers Inferno, le spectre du démon. Ses âmes défuntes encerclèrent le spectre céleste de la violence et l' agrippèrent de tous côtés.

Quand au chevalier d' or du cancer, lui, il se réjouissait de ce petit spectacle. Il était un spécialiste de la manipulation des âmes défuntes et était un peu à part dans l' ordre de la chevalerie par ses pouvoirs démesurés. Et alors qu' Inferno était toujours en proie à la danse macabre de ses âmes, Urio lui répondit:

Maintenant, Inferno n' ait pas peur de ce que tu verras de tes propre yeux mais ne te méprend pas sur mon intégrité....Je suis bien un chevalier d' Athéna, un justicier, certes différent de la majeure partie des quatre vingt-huit chevaliers sacrés mais j' oeuvre pour le bon côté.

Son cosmos s' intensifia de plus belle laissant apparaître un peu plus de sa magnificence avant de s' obscurcir légèrement. Que se passait-il donc ? Le ciel obscur des enfers était entrain de se mettre à changer. Des nuages d' un noir si profond naquirent, et le chevalier d' or paressait être en transe quand à ce qu' il était entrain de se produire. Il murmurait légèrement, puis...son cosmos déchira cet endroit des enfers dans un fracas inhabituel et s' était peu dire.

Là au dessus de nos deux combattants sorti quelque chose. Oui et à y regardait de bien plus prêt cela s' agissait d' une âme torturée. Elle était toute puissante, si noir...mais tout cela faisait parti du jeu du cancer. Elle dansait tout autour du chevalier d' Athéna si étrangement comme si elle cherchait à communiquer avec lui. Quand à la légère mise en transe du saint de l' espoir elle paressait s' être calmait peu à peu mais ne disparaissant pas pour autant.



Désireux d' en finir au plus vite, Urio pointa de son index le spectre d' Hadès prêt à le tuer d' un coup. Une aura sorti peu à peu de sa paume de main, et elle vint se concentrée sur son index. Les fameuses vagues d' Hadès allait donc rentré en action en frappant violemment Inferno.



Que les vagues d' Hadès t' emportent pour le néant...

S' était partit. L' aura bleutée s' élança de sa position virevoltant dans l' air. Elle s' approchait quand tout à coup Urio regarda au dessus de sa tête. Il regarda brièvement cette âme noir quant tout à coup cette dernière vint s' accouplé aux terrifiantes vagues d' Hadès. Avait-il compris à qui il s' était interposé maintenant ? L' aura bleutée et cet âme spéciale attaquèrent le corps du spectre sans relâche, pénétrant dans sa chair et en y ressortant autant que cela leur étaient possible.












Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   Ven 30 Déc - 23:04



Le chevalier d'Or du Cancer ne se fit pas prier, et il accepta mon invitation à entamer la danse avec une joie non dissimulée. Cependant, à l'inverse de ses frères d'armes, il semblait nettement moins enclin à cacher son véritable visage. Et lorsque son cosmos se déploya, de toute sa puissance, on put aussitôt distinguer le mal l'habitant. Ce n'est d'ailleurs pas par hasard que le saint se sentit obligé de se justifier sur l'origine de son cosmos quelques secondes plus tard, mais je n'écoutais déjà plus.
- Tiens, tiens. Un saint qui dévoile son véritable visage. Voilà quelque chose de rare ! hurlai-je sur un ton de défi.

Je m'attendais à une puissante vague, je ne fus pas déçu. La puissance du chevalier du cancer était clairement celle d'un chevalier d'Or, aucun doute là dessus. Des invocations fantomatiques m'aveuglèrent jusqu'à ce que je ne discerne plus rien d'autre que ces formes éthérées qui me traversaient littéralement en me provoquant des douleurs impressionnantes. Balayé par une telle puissance, j'allais m'écraser contre un rocher. Tandis que mon épaulière gauche volait en éclats, et en poussant un hurlement, je croisai les bras devant mon visage pour me protéger des restes de l'attaque. Lorsque celle ci se dissipa finalement, mon épaule saignait déjà abondamment, et je posai un genou à terre pour reprendre mon souffle une seconde.
- Entendu, lui dis-je le souffle court, tu es puissant, c'est une réalité que je ne contredirai plus... Mais ne sois pas trop sûr de toi. Le combat est loin d'être terminé.

Me redressant tout à fait, je fis aussitôt appel à ma vitesse surprenante : sautant de ci et de là, je décochai des coups portés avec une vitesse et une précision meurtrière à divers endroits du corps du saint du Cancer. Puis, dans un tourbillonnement aérien, j'atterris face à l'ennemi et mes mains pénétrèrent sa chair pour se repaître de son sang et ainsi récupérer un brin après l'attaque spectaculaire que j'avais dû encaisser. A mi chemin entre homme et démon, les cheveux commençant quelque peu à blanchir et mes yeux à rougir, ma voix s'éleva soudain dans le canyon où nous nous battions, déformée par le mélange entre ma propre voix et celle de mon hôte démoniaque :
- DAEMON'S BITE !!

Aussitôt, je sentis le sang affluer et me régénérer quelque peu, avant de reculer d'un bond en attendant la réaction de mon adversaire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   Sam 31 Déc - 0:45

Le spectre du démon en avait prit pour son grade suite aux assauts surpuissants du fuyard du colisée et de ses techniques iréelles pour la plupart des mortels. Son surplis, lui aussi, en avait fait les frais et cela n' était que le début d' un déluge post-apocalyptique. Il l' avait demandé, souhaité et il serait dans ses hommes qui porteraient les coups de grâce.

Mais inferno était un vaillant soldat au service de sa majesté Hadès. il le prouvait en se relevant et promettant un combat dur et acharné. Urio acquiesça d' un signe de la tête en approbant ses dires puis il lui dit.

Très bien, Inferno. Nous allons voir qui de toi ou de moi sera encore debut lors de la fin des festivités.

Les petites provocations finies, Inferno, rapide comme l' éclair se redressa et aussi agile qu' était son étoile maléfique se déchaîna à son tour sur le saint de l' espoir. Bondissant comme un félin chassant sa proie mais le saint du cancer n' était pas une proie comme les autres. Non. D' ailleurs à chaque coups portaient avec fureur et puissance, Urio souriait de ses yeux devenu aussi noir que l'âme sombre qui se trouvait au dessus de lui. Délectation devait en être le bon mot.

Bien, petit. Vas-y déchaîne toi qu' à mon tour je puisse t' en redonner !

Des lors que le spectre du démon pénétra avec ses mains dans le corps d' Urio, son cosmos s' intensifia de plus belle, son armure émit un son mélodieux à ceux qui savent écouté ces douces mélodies et suite à cela une légère explosion lumineuse eut lieu.




Puis se fut tout ! Un peu déçu sur le coup de ce court moment d' extase, le chevalier du cancer eut comme une douleur au niveau de sa cicatrice causée par l' épée de ce satané Rochel. Ce maudit spectre du Bénou devenu la réincarnation du demi-dieu Thanatos. Il ne pourrait l' oublier, jamais. Mais un jour viendra l' heure d' un nouvel affrontement et là la donne pourrait changer car Urio devenait de plus en plus puissant à chaque évènement important de sa vie de chevalier.

Regardant son ennemi dans les yeux en tentant une pure intimidation, Urio développa son cosmos encore et encore. Ce dernier était un mélange de lumière et de ténèbre. Son cosmos et cet âme ténébreuse se mélangeant, se rejettant par moment avant de finalement s' unir inlassablement. Mais qui était réellement Urio ? Le savait-il lui même ? Quel était réellement sa destinée ?


Es tu seulement prêt ?.... dit-il à voix basse.

Se fut la seule chose qu' il dit avant de décider de se remettre en route. Préférant restait à distance sur le coup, il se concentra pour envoyait de nouveau un régiment d' âmes torturées. Et de nouveau, une partie d' entre elles s' élevèrent de terre pour avançait vers leur cible tandis qu' une autre partie sorti là ou se trouvait pile poil Inferno. Il fut prit à parti radicalement de nouveau. Avait-il seulement peur de ce que pouvait réellement être capable ce chevalier d' or ?

La puissance de son cosmos unifié à cette âme maléfique firent grimpé la température déjà bien élevé sur le lieu. Des explosions de tout bord dû à de la colère s' élevèrent par delà le saint de l' espoir et des feux follets apparurent tout partout. Ils étaient assez agressifs et crépités comme les bûches que l' on pouvaient mettre dans un feu de cheminée. D' un seul geste, sûr et précis, ils s'en allèrent vers ce qui leur servirait de comburant.






Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   Sam 31 Déc - 2:59



Une expression malsaine s'afficha sur le visage du chevalier d'Or lorsque mes doigts pénétrèrent sa chair pour endommager son corps. Ce type avait un lien malsain avec le combat. C'était comme s'il ne se battait pas parce qu'il le devait, mais plutôt parce qu'il le voulait. Cet homme reflétait à coup sûr ce que je détestais le plus au monde. Et il l'affichait fièrement, comme s'il y avait de quoi fanfaronner. Une telle attitude me donna la nausée, et cela se manifesta par un crachat de sang sur le sol. Cet individu se faisant appeler chevalier me répugnait, et je ne le laisserais pas s'en sortir aussi facilement.

Pourtant, ce fut lui qui frappa à le premier, et la contre attaque fut violente. A nouveau, le Cancer invoqua des âmes torturées comme s'il s'agissait de simples jouets, et des feux follets apparurent, avant de me prendre directement pour cible. L'attaque fut telle qu'elle me balaya à nouveau jusqu'à ce que mon front heurte un rocher et que mon sang ne se mette à couler le long de mon front. Les feux follets m'assaillirent de toutes parts, et mon armure vola en éclats dans une explosion cosmique impressionnante. Tandis que les pièces restantes du surplis du Démon retombaient autour de moi, mes cheveux se teintèrent totalement de blanc, et mes yeux devinrent aussi rouges que le sang, affichant un regard de haine inhumain. Quant à ma voix, elle n'avait plus rien à voir avec celle que j'arborais d'ordinaire. Elle était démoniaque.

Le goût du sang avait envahi ma bouche, et mon visage, déployant un peu plus la rage démoniaque qui venait de se déployer d'un seul coup sans crier gare. Personne n'aurait pu penser qu'un spectre aussi svelte et petit que moi pouvait posséder une telle énergie cosmique enfouie quelque part. A coup sûr, le Cancer devait avoir eu une sacrée surprise.
Fonçant sur l'adversaire sans même répliquer, je l'assaillis de coups tous plus violents les uns que les autres, avant que mon cosmos n'atteigne son pic. Dans une nouvelle explosion, une énergie cosmique impressionnante se dirigea sur le chevalier d'Athéna, balayant tout sur son passage.
- DAEMON'S FURY !! hurla une voix démoniaque qui n'était pas mienne.
Et pourtant, elle venait bien de ma propre gorge. Sans que je m'en rende compte, mon hôte avait pris la direction des opérations...




Dernière édition par Inferno le Sam 31 Déc - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   Sam 31 Déc - 11:46

Inferno était fini, désormais. Sans son surplis le combat était devenu totalement inutile mais le chevalier d' or avait reçu un ordre direct d' Aldébaran, son général sous autorité Olympienne. Il ne devait y avoir aucuns survivants, aucuns prisonniers, donc c' est comme cela qu'il allait agir en éradiquant dans un second temps son adversaire du moment.

La colère était palpable tout autour de nos deux combattants. Le spectre du Démon changea de couleur de cheveux, sa voix devint démoniaque et c' était comme ci une autre personne habitée le spectre céleste. Dans une furie pas possible, il se déchaîna radicalement et le chevalier d' or fit ce qu'il put pour se prémunir d' un éventuel mauvais coup très mal placé avant de se faire littéralement submergé à son tour.

Sur l' espace d' attaque le plus dangereux, Urio eut la chance d' être un chevalier d' or car son armure et cet âme torturée encore présente absorbèrent une bonne partie des dégâts de l' attaque car sans cela il y aurait eu fort à parié qu' il aurait trépasser une fois encore,puis , il retomba lourdement dans le canyon de roche en perdant son masque sur l' atterrissage forcé. L' amure d' or, quand à elle, commençait à souffrir un peu mais il réussit à se mettre en appuis sur un genoux et regarda Inferno dans les yeux.

Tu n' es donc plus le même homme quand tu fais appel à ton septième sens....bien, alors grâce à ça je vais voir si je peux te porter une ultime attaque et t' anéantir pour de bon. Celle-là est la plus puissante de mes attaques. Prépare toi, Inferno, spectre du Démon !!

De là, il se releva entièrement en essuyant la poussière qu' il avait sur le visage et il laissa libre court à son imagination. En pointant l' ennemi de ses doigts, il fit des gestes précis comme si il était devenu un marionnettiste et de par cette exécution l' âme sombre se laissa guidé et elle entama sa danse macabre. Elle virevoltée tout autour du chevalier d' or tournoyant autour de son corps avant de fusionner une nouvelle fois avec le cosmos doré. Urio, une nouvelle fois, fit sortir des âmes damnées et attrapèrent le spectre avant de pointer de son index ce spectre et de lui réenvoyait les terrifiantes vagues d' Hadès.











Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   Sam 31 Déc - 14:22


Des tensions traversaient l'intégralité de mon corps et le faisaient beaucoup souffrir. Faire appel à l'énergie d'un Démon avait certes ses avantages, mais c'était visiblement extrêmement dangereux. J'avais cependant à présent dépassé le point de non retour. Nous étions impliqués ici dans un duel à mort. Et si, pour l'emporter, je devais donner la main à mon hôte indésirable pour quelques minutes, si c'était là le prix à payer, alors... c'est sans hésiter que je l'accepterais.

La phrase du Cancer glissa sur moi sans me faire le moindre effet. J'étais à un stade de concentration où je ne l'écoutais même plus. La seule concentration nécessaire pour contenir l'énergie cosmique qui m'avait envahi me coupait pratiquement du reste du monde. A chaque nouvelle seconde, mon corps me faisait atrocement souffrir. C'était pourtant là ma seule chance de vaincre, dépasser mes limites et frapper avec une puissance démesurée. A nouveau, le Cancer lança son attaque la plus puissante, mais cette fois ci, je parvins à la prévoir, puisque je l'avais déjà vue à l'oeuvre pour l'avoir encaissée de plein fouet.

Les âmes torturées vinrent rapidement m'encercler pour me frapper à nouveau de toute leur puissance, mais soudain, un voile ténébreux s'éleva tout autour de moi. Un voile qui n'était pas dû au déploiement de mon cosmos cette fois. Aussitôt, je disparus pour réapparaître juste devant le chevalier d'Or. Etant donné l'état de mon corps, il s'agissait davantage de rage, de ténacité et détermination, que d'autre chose. Tous mes membres me faisaient atrocement souffrir. Mon visage était déformé par la douleur, et mes muscles subissaient une pression affolante. Mais je ne tomberais pas avant de lancer une ultime attaque.

A nouveau, une vague cosmique d'une puissance impressionnante se dirigea droit sur le Cancer, balayant ce qui ne l'avait pas déjà été. La puissance démoniaque vint heurter de plein fouet l'armure dorée, et un nuage de poussière se forma entre les deux combattants. Epuisé, blessé, je posai un genou à terre pour reprendre mon souffle. Tant que ce nuage ne se dissiperait pas, je ne pourrais pas savoir si cette ultime attaque avait été efficace...



Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   Dim 1 Jan - 15:46

Impensable ! Irréel....Alors que le chevalier d' or du cancer pensait tenir le bon bout, il resta scotché face au contre rudement mené de son adversaire. Son armure commençait à rudement souffrir mais tant qu'une once de vie serait palpable elle protégerait encore son porteur.

Décidément...moi et mes emmerdes c' est l' amour fou ! lâcha Urio

Le spectre du démon était vraiment redoutable tant par sa force de frappe que par sa ténacité et sa foie à croire en sa victoire. Son éveil au septième sens était devenu irréaliste car toute cette puissance qu' il emmagasiné le ramener peu à peu vers le néant...peut-être ? Quoi qu' il en soit un étrange nuage fit son apparition et ce n' était pas dû au chevalier du sanctuaire et se propagea lentement. Impossible d' y voir quoi que se soit mais son cosmos doré était encore en alerte maximum.

Inferno se trouvait d' ors et déjà devant Urio et il s' apprêtait à frapper très fort...vraiment très fort. Son allure d' être démoniaque n' avait pas disparu, et un puissant arc d' énergie se retrouva entre les deux hommes comme ci l' un ou l' autre tenterait de franchir cette frontière disparaîtrait à tout jamais. Le cosmos du cancer trembla de fureur et des vagues cosmiques prirent formes.

Tu crois que je n' ais pas saisis ou tu voulais en venir, Inferno....


Urio faisait face fièrement et ne faillirait pas à la mission qu' on lui avait assignée. Il éliminerait spectre par spectre quitte à devoir y passer pour toujours. L' arc d' énergie combiné aux puissances de ces cosmos qui s' était formé entre les deux hommes ne cessait de croître et devait se faire ressentir dans tous les enfers. Il absorba la majeure partie de l' attaque d' Inferno mais en contre partie il blessa le saint durement. Le point de non retour était atteint et l' arc d' énergie devenait instable pendant plusieurs minutes avant de littéralement explosé et d' envoyé nos deux hommes au tapis séparé par une longue distance.

Allongeait sur le sol, le chevalier d' or eu du mal à revenir à lui et ses premières pensées furent pour les siens, et sa déesse, Athéna. Lui qui avait eu un parcourt des plus atypique. Il serra les poings en repensant à Shion, Marcus et Athéna qui ne l' avaient pas jugé plus suite à son exaction sur le sol des enfers. Difficilement, il se releva en voyant Inferno encore allongeait devant lui. Il semblait ne plus bouger, ou était-ce là un petit moment de faiblesse ?

Quoi qu' il en était ? Urio se savait chanceux d' être encore debout face à un être tel que celui-là. Bien que d' apparence si frêle, ce spectre avait une énorme puissance cachée au fond de lui. Il n' avait pas besoin de s' économiser au vu du spectacle offert par l' ennemi. A son tour, il lui montrerait donc là son ultime attaque. Au bout de ses forces, le cancer ferma les yeux un instant et fit instauré le silence. Plus un bruit, plus un son ne se laissa entendre. Au bout de quelques secondes il rentra en transe et cette âme torturé qui l' accompagnée depuis le début du combat lui rentra dedans. De là son cosmos fit déchiré les entrailles des enfers et sa toute puissance se montra au spectre.

Je ne vais pas y aller modérément, Inferno car se serait peu juste au vu de tout ce que tu m' as montré. Alors, à mon tour de te montrer la plus puissante attaque du chevalier d' or du cancer.


Désormais, les entrailles des enfers ouverte par la puissance du saint de l' espoir laissèrent ressortir une horde de furie. Des milliers... Toutes ses âmes torturées, vengeresses, agressives n' avait qu' une seule envie qu' un seul but. Ce spectre ! Inferno se fit entouré de toute part et cette monstrueuse masse l' enveloppa ne le laissant plus à la vue du cancer. Alors, d' un cri de fureur intense, Urio, grâce à son index, envoya un puissant rayon enflammé sur cette masse damnée et l' explosion qui s' en suivi fut cauchemardesque et vraiment dévastatrice. Les flammes de l' enfer ne devait rien être comparé à cela.



Le canyon ou se trouvait nos deux hommes allait être rayait de la carte des enfers et Urio toujours vivant au moment de l' attaque se fit avalé par la folie dévorante de son attaque alors que son armure s' était faite lumineuse comme jamais. Que lui était-il arrivé ?

Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   Dim 1 Jan - 16:25

La phase défensive étant prioritaire à la phase offensive. Je déclare Inferno Vainqueur du combat.

Il devra aller faire son post de récupération dans le topic concerné.

Sinon, pour Urio, il est inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   Dim 1 Jan - 16:48

Maintenant que le combat est fini et vue qu'Urio n'est pas mort: Inferno a le droit de faire un jet pour voir s'il capture son adversaire ou pas
Citation :

7.8 - Prisonniers
La possibilité de faire un prisonnier ne se déroule que lorsque votre adversaire vaincu termine le combat avec ses HP entre -1 et -10. Bien sur ce n’est pas obligatoire. A ce moment la, vous devez lancer les dés :


Si vous faites un chiffre impair (1, 3 ou 5) : vous êtes trop affaiblis et donc dans l'incapacité d'enlever votre adversaire.
Si vous faites un chiffre pair (2, 4 ou 6) : vous pouvez enlever votre adversaire.

Quand vous faites quelqu’un prisonnier, vous l’emporter avec vous ou bien le laisser à quelqu’un d’autre. Vous pouvez continuer à RP avec lui mais il ne pourra jamais vous attaquer. Cependant, si vous faites un prisonnier et que vous vous battez contre un de ses compagnons venu pour le délivrer, et que vous perdez, le prisonnier sera alors liberé.

Les prisonniers peuvent vous servir à négocier avec vos adversaires, pendant la GS où à la fin de celle-ci, ou même les utiliser comme « bouclier » lors de vos combats.
Revenir en haut Aller en bas
Eclair Noir


Ombre de la Foudre
avatar

Messages : 508
Armure : Ombre de la Foudre

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   Dim 1 Jan - 16:56

Bon ben voyons ca ^^
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2974

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   Dim 1 Jan - 16:56

Le membre 'Inferno' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Porte des Enfers-