RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 En attente des ennemis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: En attente des ennemis...    Mer 4 Jan - 16:12

Arrow La Cascade de sang

Le Juge avait quitté le Cascade de sang après les ordres de la Reine Perséphone. Ils étaient d'arrêter le plus rapidement possible et de la façon la plus brutale qu'on le pouvait. Le Juge était bien évidemment tout à fait d'accord avec ceci. Ces impies d'humain méritaient de finir broyés puis jeter au plus profond des Enfers pour leurs crimes impardonnables. les ennemis des Enfers. En effet le Juge senti que plusieurs d’entres eux avaient pénétrés dans les Enfers. Ivictus sentit que la plupart se trouvait près du Fleuve des morts le fleuve Achéron. De plus, certains spectres y étaient déjà ce qui rassura le Juge.

La défense est assurée là bas pour l'instant au moins...

Il avait raison du moins en ce moment, elle l'était mais pour combien de temps. Le Juge avait pensé stratégie en se retirant dans une zone ou personne n'était encore p pour éviter de surcharger le champ de bataille et de se faire gêner par des misérables qu'ils soient dans son camp ou non. C'est pourquoi il s'était rendu dans la Demeure du Jugement, l'un des trois demeures des Juges des Enfers. Ce n'était pas la sienne mais en explorant l'intérieur il put découvrir que le Juge qui devait y habiter ne devait pas s'y ennuyer vu la qualité du lieu. C'est pourquoi le Juge s'installa dans le fauteuil qui était normalement réservé à l'un de ses confrères et profita du confort et de la vue que lui procurait celui-ci. Grâce à ses pouvoirs, il ne quitta pas un instant le champ de bataille qu'il analysait dans les moindres recoins afin de suivre les combats malgré la distance. Il ne quittait pas le combat du ver Raïmi et d'un Saint qu'il surveillait grâce à son esprit il espérait que le Vers ferai quelque chose de bien pour une fois et qu'il ferai honneur à son camp. Ces deux hommes étant à peu près de même niveau les deux avaient leurs chances et il était encore impossible de déterminer qui serai le vainqueur. Le Juge pouvait sentir que un autre combat s'y déroulai mais sans parvenir à en identifier les deux protagonistes à son grand désarroi. Cependant, il espérait que le Spectre dans le combat mettrait en charpies son ennemi afin d'en faire un exemple pour les autres imprudent qui venait défier les Spectres de l'Enfer. Le Spectre qui se battait contre quelqu'un qui était normalement un chevalier d'Or au vu de la puissance qu'il dégageait semblait quelqu'un de plutôt puissant même si il semblait épuisé par une raison qui était encore inconnu pour le Juge vu la distance qui les séparait.

Cet homme a la puissance à revendre il ne manquera pas de m'étonner... s’enthousiasma le Juge.

Le combat commençait à peine et la non plus on ne pouvait déterminer le vainqueur. Quand à lui le Juge attendait avec impatience celui qui serai la première victime.

Ces minables vont bientôt sentir toute ma puissance grommela le Juge.


Edit de Kyro : Que tu connaisse les Armures à deux lieu d'écarts, sans les voir et par la seule force de ton cosmos est déja tèrs limite, mais que tu connaisse même les prénoms de joueurs que tu n'à jamais rencontré et qui de surcroit ne se font pas appeler comme ça est impossible. Édite ton post en conséquence en ne confondant pas ce que tu sais et ce que ton personnage sait.


Dernière édition par Ivictus le Sam 7 Jan - 16:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asmita


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 817

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
210/210  (210/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Jeu 5 Jan - 3:01

==> l'Achéron

    Sous ses pieds s'étalait un arc cristallin dont la voûte aux reflets d'un bleu glacé scintillait comme un diamant dans le noir des Enfers. La souplesse de sa courbe contrastait horriblement avec le paysage infernal où aspérités et laideur étaient le maître mot. Marchant confiant sur le pont créé par le champion de la croix polaire, Asmita ressentait cependant un terrible malaise au fond de lui. Alors qu'il était sur les rives du sinistre fleuve il n'avait que légèrement sentit la souffrance des âmes qui emplissaient l'Achéron mais à présent qu'il était au milieu du gué, ce sentiment avait décuplé en intensité. Peut être était il le seul en sentir le désarroi de ces âmes condamnées mais hélas il n'avait ni le temps ni les pouvoirs de les soulager.

    Chaque pas était une souffrance supplémentaire qui venait s'insinuer dans son esprit. Il percevait les pleurs des hommes et des femmes qui gisaient en dessous, il entendaient leurs complaintes déchirantes, sentait leur peur. Il lui semblait même entendre des prières à son intentions, des appels à l'aide désespérés pour les sauver de l'éternel tourment dans lequel ils étaient plongés.
    Ignorant les voix qui s'élevaient du fleuve dans un écoulement sans fin, le Chevalier de la Vierge laissa son cosmos irradier le chemin de sa douce lueur dorée alors que sa traversée prenait fin.

    L'autre côté du fleuve était semblable en tout point aux rives qu'il avait quitté quelques instants plus tôt à l'exception d'une présence hostile qui émanait du gigantesque temple aux colonnades fissurées par les âges et noircies par le souffre et la poussière. Les vapeurs nauséabondes suintaient de crevasses dans le sol, tel des serpents invisibles qui venaient s'enrouler autours de lui et lécher sa peau de leur souffle froid.
    Il était surprenant de penser qu'au plus profond de ce lieu désolé existait un paradis aux beautés sans pareilles. Un paradis où l'étreinte glacée de la mort n'existait pas, ou les fleurs ne fanaient pas. Un paradis parsemé de forêts verdoyantes et de rivières chantantes. Un paradis couverts de fleurs multicolores et d'herbe fraîche et grasse. Un paradis jalousement réservé aux êtres purs et aux dieux. Un ironie de plus. Ces dieux qui exterminaient des races entières et dont les vices n'avaient d'égal que leur vanité avait libre accès à un endroit si pur et si parfait. L'Empereur des Ténèbres lui même n'y aurait eu sa place si il n'en avait pas été le souverain. Lui qui plus que quiconque avait une âme souillée par la cruauté, l'orgueil et la jalousie. Une âme d'ébène.

    Alors qu'il arrivait sur le seuil du Temple du Jugement, Asmita se remémora quel gardien il aurait du y trouver. Minos aurait du veiller sur ce haut-lieu des Enfers où chaque âme était jugée. La justice remise dans les mains d'un seul. Autrefois il était dit que Minos était un roi sage et juste mais les siècles corrompaient aussi sûrement que le pouvoir. Quelle folie que de s'octroyer le pouvoir de juger les autres. Aucun être n'était assez sage pour décider seul du bien et du mal. Pour cela il fallait avoir quelque chose de plus, quelque chose qui n'était pas accordé aux hommes et rarement atteint par les dieux. Il fallait avoir transcendé tous les paradoxes de l'univers pour s'éveiller à sa compréhension. Pour cela il fallait avoir suivit la voie de l'Illumination.

    C'est le pas léger et gracieux que le Chevalier tout d'Or vêtu gravit les escalier de marbre pour passer le seuil de la maison du jugement. Même dans la pénombre du temple, son armure irradiait d'une douce aura dorée et apaisante, illuminant les fresque murales qui ornaient la salle. S'il avait eu des yeux il aurait pu voir des fresques rendant hommage à la cruauté des juges infernaux. Chaque peinture reprenait les châtiments infligés aux condamnés par un être d'une beauté à couper le souffle et nimbé d'une lumière à la fois divine et inquiétante. Il n'y avait là que vanité et orgueil. Le juge Minos y était dépeint comme un inquisiteur juste, vertueux, impitoyable et céleste alors que les hommes, qui étaient représentés soit prosternés où en train de subir la vindicte du magistrat des ombres, étaient rabaissés à la simple images de pêcheur impurs méritant leurs châtiments. Aucune fresque ne montrait la miséricorde, la compassion. Aucune fresque ne montrait les âmes des hommes justes et bons car aux yeux du Sombre Monarque aucun homme n'était bon. Aucun être vivant sur un royaume qui n'était pas sien ne méritait sa miséricorde.

    S'arrêtant au milieu du tribunal, face au pupitre du jugement, Asmita intensifia son cosmos qui inonder d'une lumière solaire le palais de Minos. Il sentait une présence agressive en ces murs, une présence malsaine mais terriblement puissante. Le maître des lieu était peut être présent en fin de compte. À moins que cela ne soit l'un des autres juges qui régnaient sur le Royaume Noir.

    Au loin il sentait Corell approcher. Lui aussi avait du traverser le pont de glace à présent. Il ne serait pas de trop car une autre présence malfaisante se rapprochait à toute allure. Les Enfers ne se rendraient pas sans combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Jeu 5 Jan - 15:58

Arrow Fleuve Achéron

Traître. Parjure. Tel était le nom que portait à présent le Chevalier du Lion au Sanctuaire d’Athéna. Rares étaient les Chevaliers à lui avoir pardonné sa récente déchéance. L’avantage était que ces titres lui convenaient également aux Enfers. Il avait juré allégeance à Perséphone. Une allégeance qui relevait bien sûr du banal mensonge d’un homme qui avait tenté de manipuler les Dieux. Mais à présent qu’il revenait, revêtu de l’Armure d’Or, il était également un traître en ces lieux maudits. Mais cela lui conférait un avantage certains sur ses frères d’armes : il connaissait bien les Enfers, vu qu’il s’y était déjà baladé en toute liberté… Surveillée. Ainsi, il avait été simple pour le Chevalier d’Or de devancer la majeure partie de l’Armée de la Lumière pour se porter au front, place qu’il appréciait le plus, en compagnie de son ami de la Vierge.

Aussi, à peine le Sixième Chevalier d’Or pénétra-t-il dans la demeure que le puissant cosmos du Lion se fit ressentir. Le fauve s’approchait des lieux à une vitesse vertigineuse. Au contraire de son ami, il avait fermé son esprit lors de la traversé, créant une solide barrière mentale à toute épreuve qui avait stoppé net les gémissements des morts souffrant dans l’Achéron depuis une éternité. Le Lion était un homme pragmatique. Il savait qu’il ne pourrait sauver ces morts. Qu’il n’en avait ni le pouvoir, ni le droit, ni le devoir. Les Enfers étaient là bien avant sa naissance, et subsisterait bien longtemps après sa mort… Il y serait d’ailleurs reçu en invité de marque un jour ou l’autre. Lors de sa récente visite, il avait observé de loin le Cocyte, où il finirait sûrement tôt ou tard. Mais cette fatalité ne lui faisait pas peur. Il était prêt à donner sa vie pour Athéna. Il tuerait le plus de Spectres possibles avant de finir dans le monde gelé. Car tel était son devoir de Chevalier.

C’est avec l’esprit déterminé que le jeune homme arriva enfin au devant de la gigantesque demeure du Griffon, le Temple du Jugement. Mais l’aura qu’il y ressentait n’appartenait pas au Griffon, mais à un autre Juge des Enfers. Ce Juge qu’il avait côtoyé récemment. Ce Juge qu’il rêvait de tuer depuis si longtemps déjà.

Ce fut d’un simple bond vertigineux que le Saint évita les marches pour mieux atterrir devant les deux lourdes portes du Temple. D’une poussée de cosmos, il prit plaisir à fracasser les battants, ouvrant grandes les portes avec violence et les détruisant à moitié. Il n’avait aucune envie de faire dans la dentelle. Alors qu’il pénétrait dans la somptueuse demeure, son cosmos doré crépitant d’excitation, presque éblouissant de pureté, se calma peu à peu à chaque pas qu’il faisait pour rejoindre le Chevalier de la Vierge et se porter à ses côtés. A force de se connaître, les deux Armures se mirent à luire légèrement, alors que le fauve faisait un sourire en coin à son ami.

« Et bien, tu es plutôt rapide pour un homme de réflexion, cher ami… Si j’étais toi, je garderais les yeux fermés. Il n’y a vraiment rien à voir dans ces lieux maudits. Je te prie de m’excuser, mais j’ai un homme à tuer. »

Le Lion s’avança et, posant un pied sur la première marche de l’escalier menant au bureau du jugement, il en appela à nouveau à son cosmos. A mesure que l’aura des Chevaliers d’Or réapparaissait autour de lui en des milliers de flammes de lumière dorée, il cria sans demander son reste.

« Wyverne !!!! Reconnais-tu ma voix, chien de Perséphone? Inutile de te cacher, je sens ta présence !! La peur te paralyserait-elle ? Montre-toi, ou je détruirai ce bâtiment brique par brique !! »

Comme pour étayer ses menaces, le cosmos du Lion se fit de plus en plus concentré, alors qu’une formidable pression tombait sur les lieux. Déjà, les dalles du sol sous ses pieds commençaient à trembler.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yahtô


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 253
Armure : N/A

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Jeu 5 Jan - 18:56

    Arrow Cascade de Sang

    Je me trouvais juste derrière la Demeure du Jugement, et je pouvais déjà sentir deux puissants cosmos à l'intérieur, sans doute deux Chevaliers d'Or. Je n'aurai pas le choix, il allait falloir que je me batte tout de suite. J'espère pouvoir m'en sortir assez aisément, même si je sais que les Gold Saints sont la plus haute caste chez Athéna. Ils sont connus pour être particulièrement puissants. Le stress montait. Bon, d'accord, je suis déjà mort une fois, mais ça ne veut rien dire... Je m'avançais alors à l'intérieur de la Demeure, par la porte de derrière. Je me situais alors juste derrière le bureau du jugement. Un Spectre était nonchalamment assis sur le fauteuil. Il y avait deux Chevaliers d'Or et il ne bougeait pas.

    - Non mais c'est quoi cette larve ? Eh c'est pas l'heure de pioncer camarade ! Nan mais j'te jure, ya plus de respect là d'dans !


    C'est alors qu'un des Gold Saints pris la parole, et je venais de me rendre compte que j'avais foutu la honte à mon boss... En même temps, j'étais pas prêt de deviner que c'était lui, je l'avais jamais vu avant ! En plus il ne montre pas plus son cosmos que ça, alors ça n'aidait pas ! En tout cas, vu la façon de parler du jeune Chevalier, ce devait être le Lion. Il est dans la Demeure du Jugement et il se permet de parler comme ça lui ?

    - Eh toi là bas ! Tu vas t'calmer direct c'est moi qui te le dit ! Tu es dans la Demeure du Jugement, c'est un lieu Sacré pour tous les morts, alors tu baisses d'un ton et tu causes meilleur ! En plus j'te vois bien démolir le bâtiment brique par brique, vu comment t'es foutu t'en à pour un moment... Est-ce que je me suis bien fait comprendre ?

    J'avais alors le doigt tendu vers lui, et je me mordais la lèvre inférieure. Bon, je venais sûrement signer mon arrêt de mort. Dans la Demeure du Jugement, quoi de mieux ? Mais si l'autre blanc bec s'était un peu secoué avant, j'aurai pu me battre avec la nana aux longs cheveux blond, j'aurai peut-être eu plus de chances...

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Asmita


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 817

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
210/210  (210/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Lun 9 Jan - 18:38


    Aussi destructeur qu'une tornade, aussi brillant qu'un soleil, son ami avait franchit les portes de la demeure du Jugement. Ou plutôt, il avait enfoncé les portes du palais de Minos. Ainsi était le Lion, un animal au sang chaud aussi fier qu'emporté. Sa fougue et son énergie lui avaient d'ailleurs valu plusieurs côtes brisées lors de leur affrontement. Alors que le jeune homme aux yeux d'émeraude avançait vers lui, la démarche altière et conquérante, Asmita ne pu s’empêcher de sourire en sentant sa colère diminuer à son approche.
    Il apprenait. Lentement, mais il apprenait à canaliser ses émotions. Sans doute ne serait il jamais un maître de calme et de patience mais il apprendrait à garder son énergie pour mieux l'utiliser contre ses ennemis. Et puis, Corell ne serait plus Corell sans son caractère de feu.

    « Et bien, tu es plutôt rapide pour un homme de réflexion, cher ami… Si j’étais toi, je garderais les yeux fermés. Il n’y a vraiment rien à voir dans ces lieux maudits. Je te prie de m’excuser, mais j’ai un homme à tuer. »

     « Prendre un instant pour réfléchir permet parfois de réaliser des prouesses, sourit Asmita, Cependant, je crois qu'il n'est nul besoin de réflexion quant à la noirceur de ce lieu. Les Spectres sont prompts à juger les âmes des hommes sans regarder les leurs. Autrefois Le Roi Minos était bon et vertueux. Mais le temps corrompt les cœurs et les esprit mon ami, n'oublies jamais ça. Ne sois pas trop prompt à dispenser mort et jugement. La guerre est destructrice mais nombreux sont les vivants qui méritaient la mort et les morts qui méritaient al vie. Mais peux tu leur rendre cette vie mon ami ? Même les plus sages ne sauraient dire quelle seront les conséquences d'une mort. Ce lieu est nécessaire à l'équilibre. Lorsque tu es confronté aux ténèbres, choisis de les repousser en premier lieu plutôt que de les détruire. Tout comme je l'ai fait avec toi. Mais va mon ami, accomplis ton devoir ! »

    Comme il s'y attendait de la part de son intrépide ami, celui ci provoqua son adversaire invisible en menaçant de réduire le bâtiment en miettes. Les années seraient longues avant que l'astre de la sagesse ne se lève dans son ciel. Mais alors qu'il allait reprendre sa marche vers la prison suivant l'autre présence arriva enfin sur les lieux
    Une présence pour le moins singulière. Asmita le percevait dans le cosmos comme une luciole folle qui semblait vouloir absorber toute la lumière autours d'elle. Encore un agité.
    D'un mouvement de cape il se retourna vers le nouveau serviteur des Ténèbres prêt à lui faire face. Le Lion avait d'ors et déjà choisit son adversaire et visiblement le spectre ne connaissait pas suffisamment Corell pour savoir que lorsque celui ci avait prévu de planter ses crocs dans une cible, il ne la lâchait pas.

     « Il est étrange de réclamer la courtoisie et le silence en faisant soit même preuve d'une grossièreté et d'un bruit offensant, murmura le Chevalier en haussant les sourcils face à l'étrange réaction du Spectre, quoi qu'il en soit jeune spectre, il vous faudra vous contentez de moi si vous cherchez le combat. Je vous offre deux choix, la capitulation ou la défaite. »

    Joignant la menace à la parole, le Chevalier de la Vierge laissa son cosmos recouvrir son corps comme un manteau d'Or piqué d'étoiles scintillantes comme des diamants. Son aura laissait transparaître un sentiment de sérénité et de résolution face à la lutte qui menaçait d'éclater, à l'instar d'un nuage porteur du feu céleste.
    Il n'y avait plus rien entre lui et l'émissaire de la mort. La présence même du Lion et du mystérieux Juge semblait s'être atténuée, comme si quelques brumes opaques les avaient séparés. Il connaissait l’opiniâtreté du Lion et l'animosité qui animaient les serviteur du Sombre Monarque et s'était déjà préparé à une lutte sanglante.


Spoiler:
 

==> Duel contre Agito


Dernière édition par Asmita le Mar 17 Jan - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 10 Jan - 19:20

Ivictus dans son fauteuil contemplait la scène qui s'offrait à lui. En effet quels instants plus tôt étaient arrivés les deux chevaliers d'Or. Les deux s'étaient donc présentés dans le tempe de la demeure du jugement. Le Juge fut très vite surpris par les deux arrivants mais il ne mit pas beaucoup de temps à revoir Corell son viel ami ou ennemi. Les deux hommes ne s'était pas séparés en très bon terme. Corell avait trahi son camp pour les Enfers mais afin de les utiliser à sa propre cause. Ce dernier se croyait au dessus des autres, tellement son ego était développé. Ce dernier n'était pas malheureusement seul, il était accompagné d'un chevalier d'Or dont la sagesse empesté son cosmos. De plus, les paroles qu'il prononça à Corell fut empreinte d'un sens que le Juge ne souhaitait saisir. Cependant Ivictus ne bougeait toujours pas de son fauteuil mais un sourire commença à se dessiner sur ses lèvres, il se réjouissait déjà de la mort qu'il infligerai à ce maudit Lionceau. Un autre Spectre vint faire son apparition sans même connaitre son nom le Juge reconnu son surplis, ce même surplis porté par son ancien apprenti Shaun qui avait aujourd’hui disparu. Cet homme serait donc son nouvel apprenti.

Parfait... le Juge pensa t'il

Le Lion commençait à s'énerver sous l'influence de son caractère impulsif. Il bouillonnait comme un volcan sur le point d'exploser et le Juge se délectait de sa rage car il savait que la sienne commença à monter car il se rappelait des mots que cet homme avait jadis prononcé contre lui. Corell causa quelques dégâts puis prit la parole :

Wyverne !!!! Reconnais-tu ma voix, chien de Perséphone? Inutile de te cacher, je sens ta présence !! La peur te paralyserait-elle ? Montre-toi, ou je détruirai ce bâtiment brique par brique !! »

La tension monta d'un cran entre les deux hommes.

Il n'y a qu'un seul chien et traitre ici et c'est toi Corell. Tu n'est rien de plus qu’un déserteur rien de plus. La peur n'a aucun effet sur moi, tu devrais pourtant le savoir moi qui suis l'élite de l'armée des Enfers. Ton intrusion de toi et de tes petits amis est terminé les Spectres vont régler le problème et toi tu es mort... lança Ivictus sur un ton assez serein.

La colère montait en la personne du Juge et la intrusion était palpable. Le Spectre de la Harpie et l'autre chevalier d'Or était exclu de cette conversation, car aujourd’hui les vielles rancœurs étaient de mises. Le Juge décida de prendre la parole une seconde fois :

Ne nous battons pas ici, nous ne serons pas à l'aise, suis moi et assiste à ta fin Chevalier d'Or du Lion ! Quant à toi Spectre de la Harpie ne laisse pas passer ce misérable même si tu dois en mourir me suis bien fait comprendre ?! sinon même ta mort sera une sentence bien indolore comparé à ce que je te ferai.

Sur ces dernières paroles le Juge sortit par l'entrée tout en passant à coté de Corell. Les deux hommes se frôlèrent au niveau des épaules et Ivictus sortit du bâtiment par les portes encore grandes ouvertes. Une fois sorti à l'aide ses ailes il se propulsa un peu plus bas, à quelques cinquantaine de mètres du bâtiment afin que les deux hommes aient la place pour se livrer bataille, une bataille ou l'un des deux mourra.



Spoiler:
 







Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mer 11 Jan - 1:58

Le Lion n’avait pas compris grand-chose à la tirade d’Asmita. Il appréciait la compagnie de la Vierge, mais avait parfois du mal à le suivre. Tout cela était bien compliqué pour lui. Par contre, il prit plaisir à voir le Juge répondre à son appel. La philosophie et la réflexion n’étaient pas sa tasse de thé. Le combat, lui, était sa spécialité.

Le Juge disparut à travers les deux postes à moitiés détruites du Temple, pour se rendre au devant du bâtiment, là où il y aurait toute latitude pour se battre. Et pour mourir. Le Lion souriait. Il avait obtenu ce qu’il désirait. Il avait tué le Garuda et le Griffon. A présent, il allait compléter son tableau de chasse. Ivictus n’était rien. Il ne tiendrait pas longtemps face à ses Crocs. La Guerre Saint venait à peine de commencer, et déjà, Perséphone allait perdre son favori. Rien qu’à imaginer la Déesse apprenant la terrible nouvelle, la perte de son unique et dernier Juge des Enfers, par lui, le Lion, il éprouvait un plaisir certain.

Sans daigner adresser un regard à l’autre Spectre, un simple insecte à ses yeux, le Cinquième Chevalier du Zodiaque abaissa son cosmos et se contenta de se retourner calmement, faisant virevolter sa longue cape noire, pour suivre le Spectre de la Wyverne. Il paraissait calme. Mais intérieurement, il bouillait de rage et d’excitation. Il avait hâte de voir son ennemi agoniser sous ses éclairs.

Alors qu’il passait aux côtés du Chevalier de la Vierge, il lui fit un clin d’œil complice.

« A plus tard, Asmita. Je te laisse t’occuper du menu fretin, on se rejoint plus loin. »

Arrow [Combat GS] Corell vs Ivictus: la Revanche du Lion
Revenir en haut Aller en bas
Damon


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 342

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mer 11 Jan - 14:11

Arrow Fleuve d'Achéron ( Oups. )

L'arc vouté et gêlé crée par l'homme de la croix polaire tenait bon, et c'est d'un pas confiant que le saint d'argent avait continué sa route sans se retourner. Bon nombre de ses camarades étaient restés en arrière, pour combattre tel le général Aldébaran ou encore le fougeux Kenshiro, d'autre pour des raisons de santé, tel qu'Urio ou le saint du Cygne ...
Mais ces hommes le rattraperait bientôt. Il le savait, et il avait foi en eux. L'esprit d'équipe n'était pas son fort, mais ainsi plongé dans une course contre la montre au fin fond des enfers, c'est bien la seule chose à laquelle il pouvait se rattacher afin de se rassurer.

Certains de ses compagnons étaient déjà présent, alors qu'il était encore sur le pont de glace il avait ressenti un cosmos explosant, remplit de colère et de hargne, un halo lumineux doré était apparu, illuminant très brièvement la bâtisse. Il n'y avait pas de soleil en ces lieux maudits, seul un saint d'or pouvait faire apparaître une telle lumière, à défaut des douze constellations qui illuminaient le haut des enfers. L'élite était déjà sur place, et avait probablement reçu un accueil. Le lézard hâta le pas, qu'il n'avait pas voulu particulièrement pressant jusque là.

Arrivant enfin près des lieux, il reconnu cet endroit incontournable des enfers qui étaient mentionnés mainte et mainte fois dans les discours mythologiques, passage obligatoire pour toute âme, un lieu de jugement impitoyable où devait régner silence et paix pour tout jugement. Cet endroit mythique allait pourtant recevoir tout les tumultes et tourments que la vague des saints allaient lui infligés. Les deux saints d'or et maintenant Damon n'étaient rien de plus qu'une avant garde.

Au loin, il apercevait un saint d'or, et un spectre. Non, il ne le connaissait pas, mais le combat était sur le point de s'engager. Il n'avait rien à faire là dedans, tout ce qu'il pouvait c'était avoir l'espoir que son compagnon élimine un ennemi de plus. Il passa alors les grandes porte de la demeure du jugement, et déjà le raisonnement de son armure se faisait entendre. A chaque nouveau lieux découvert, le sentiment d'oppression des enfers se faisait ressentir, cette athmosphère si lourde, emplit de l'empreinte de la mort ... Elle ne se ressentait pas dans l'immédiat, dans l'excitation du moment, mais après quelques instants, l'ont accusait rapidement le coup. C'était une première fois, une découverte pour le saint d'argent. Comme plein d'autre, il avait été envoyé ici pour se battre et ce malgré la non connaissance du terrain ... Un coup de poker assez casse gueule, limité sur douze heure.

Dans ce lieu sacré, il y retrouva le saint d'or de la vierge, déjà rapidement croisé à la porte des enfers. Face à lui se tenait un malfrat, un spectre. C'était le premier qu'il voyait si proche, et qui n'était pas déjà en plein combat avec l'un de ses confrères. Il arrivait certainement comme un cheveux sur la soupe alors que le saint d'or allait en découdre avec l'homme d'ébène. Mais il n'avait pas le choix, il n'allait pas attendre dehors pour autant, le temps leur était compté. Sans porter son attention sur l'ennemi commun, il se détourna vers le supérieur, le saint d'or.

« - Que voulez-vous que je fasse, saint d'or ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mer 11 Jan - 21:05

Arrow Fleuve Achéron

Pfiouuhh!! Eh ben dites donc!! Moi qui croyais que le fait de déployer mes Ailes m’aiderais à garder mon équilibre, c'est raté. J'ai bien failli passer dans le fleuve et je suis tombé un nombre incalculable de fois!! Je sens que la prochaine fois que je partirais sur un territoire, je me préparerais à l'avance et ferais des recherches afin d'éviter des ennuis comme ceux-ci!!

Enfin maintenant je suis à nouveau sur la terre ferme et je vais pouvoir bouger normalement!! Certes Damon est passé devant moi mais je préfère ainsi on ne perds pas de temps!! Déjà qu'il nous est bien compté.
Je lève la tête vers le ciel et aperçois la sorte d'horloge. La première flamme ne semble pas avoir disparue, signe qu'on a encore le temps. Mais aux Enfers il faut s'attendre à tout!!

Bon allez, assez perdu de temps et en avant mon vieux!! C'est alors que je sens un cosmos exploser droit devant et une violente lueur dorée apparaître. Ce cosmos, je me demande à qui il est. Et comme pour répondre à cette question, la partie du Lion de mon armure se met à vibrer. C'est même bizarre vu que c'est la première fois qu'elle me fais ça!! Mais si je veux vraiment des réponses, il faut aller à la Demeure.

Et c'est sans perdre un instant de plus que je cours vers ce grand édifice où j'ai bien faillis faire attraper une migraine à ce cher juge, lorsque je suis mort!!

Poussant les portes, j'entre dans le Tribunal et à mesure que je m'avance je vois un combat. Le Chevalier du Lion est en plein affrontement avec un Spectre et ce qui est sûr c'est que le combat est acharné. Puis j'aperçois trois hommes. Il y a bien sûr Damon mais aussi le Saint de la Vierge et un autre Spectre.

Me mettant aux côtés de Damon, les Ailes du Sagittaire repliées dans mon dos, j'entends les derniers mots de Damon. Me doutant qu'il demande pour la suite, je reste silencieux et attends.
Revenir en haut Aller en bas
Yahtô


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 253
Armure : N/A

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 17 Jan - 14:04

    Mépris. C'est le seul mot qui me vint à l'esprit. Ignoré des deux Gold, seule la Sainte ni Touche n'avait daigné m'adresser la parole, et encore... Je me voyait donc dans l'obligation de combattre ce Gold Saint. Oui, c'était en fait un homme ! Malgré les formes que l'on aurait pu imaginer sous cette armure dorée, c'était plat. En haut du moins. Ce visage d'ange et ces cheveux blond étaient ceux d'un homme. Qui l'eut cru ? En même temps, il est mal foutu son chara-design ! Mais ne nous attardons pas là dessus, un combat m'attendait.

    - Eh bien, je choisi la 3ème solution, chevalier d'Or de machin truc, je choisi la victoire ! Mais t'aurais au moins pu te présenter ! Moi je suis Agito, Spectre de la Harpie de l'Étoile Céleste de la Lamentation ! Mieux vaut que tu connaisses mon nom, car tu t'en souviendra maintenant pour l'éternité !


    L'endroit était mal choisi pour se battre, si jamais je rendais la Demeure du Jugement dans un état pitoyable, j'allais me faire tuer... Encore. Je sautais majestueusement juste à coté de lui, puis lui fis signe de la main de me suivre. Après tous c'est un Saint d'Athéna, il ne tentera rien, les coups bas c'est notre répertoire. Ivictus se battait en bas, et vu les deux loustics, j'aimerais pas me prendre un coup perdu. Je me dirigeais donc vers la sortie qui était en direction de la Vallée des Amoureux. C'était peut-être pas le bon endroit pour ce combat, vu comment à l'air d'être le bonhomme... Le destin me sauva, si je puis dire.

    - Gnnnnn... Raaah, cette porte ne s'ouvreuh.... Paaaaas ! Pourtant je suis bien rentré par là ! Cette Demeure à bien besoin de rénovations c'est moi qui te le dit !


    Je tirais de toutes mes forces sur la poignée, mais rien n'y faisais. Elle était bloquée. Je mis un pied sur le mur pour m'aider à tirer, toujours rien. Les deux pieds -oui, c'est possible- et toujours rien. Impossible, nous étions coincés. Alors, je tentais quelque chose, essoufflé, et à genoux.

    - Pff... Qui sait ? C'est peut-être un coup du destin... Sommes-nous peut-être fait pour nous entraider et pas pour nous battre l'un contre l'autre ? Est-ce si bien de défendre la cause d'Athéna ? Est-ce elle qui est juste ? Je pense que...

    Et BLAM ! Un coup bien placé ! Enfin, j'aurais aimé, mais le chevalier se trouvait un peu trop loin, la portée de mon coup était réduite. Zut, il allait falloir que je fasse autrement. Me relevant dignement, je me mis en garde, et sortais la phrase la plus impressionnant de toute ma vie de Spectre.

    - Tu vas mourir chevalier !


J'accepte ce défi !


Arrow Combat contre Asmita

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Asmita


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 817

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
210/210  (210/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 17 Jan - 18:53


    La bataille entre le Lion et le Serpent ailé faisait déjà rage tant leurs cosmos respectifs bouillonnaient d'hostilité. Le violent duel verbal n'était qu'un prélude à la joute qui suivrait bientôt. Les poings seraient bientôt les arguments de la lutte séculaire qui opposait les Chevalier d'Athéna aux Spectres d'Hadès. La raison n'avait plus sa place dès lors que les instincts prenaient le dessus. Son ami du Lion n'était déjà plus avec lui alors qu'il lui adressait une prière d'encouragement. Le tumulte embrasé du combat tourbillonnait déjà dans son esprit. C'est avec un petit soupir désespéré qu'il laissa le Lion marcher vers son destin. La sagesse ne viendrait probablement jamais en fin de compte.

    Alors qu'il s’apprêtait à réitérer son avertissement au serviteur du Sombre Monarque, deux autres présences illuminèrent ce palais de désespoir. Deux nouveau Chevaliers d'Athéna venaient de franchir le seuil de la maison du jugement. Si le seigneur du lieu avait vu son domaine ainsi souillé par les mortels, nul doute que son courroux aurait fait trembler tout le royaume Infernal. Celui qui était jadis un bon roi était désormais un serviteur cruel et méprisant. Il n'accordait pas plus de valeur aux vivants qu'aux morts. Un ironie alors qu'il n'était lui même qu'un mélange des deux, comme tous les serviteurs d'Hadès en fin de compte. Des âmes défuntes placées dans des corps de mortels.
    Le jeune chevalier d'Argent qu'il avait croisé plus tôt auprès d'Urio se tenait à ses côtés, le dos droit et le regard fier. Asmita sentait qu'il jaugeait son ennemi du regard avec un mépris presque palpable dans le cosmos avant de s'en détourner brusquement, comme on se désintéresse d'un insecte.

    « Que voulez-vous que je fasse, saint d'or ? »

     « Fais ce que tu as à faire Chevalier, répondit simplement Asmita alors que le deuxième chevalier arrivait à leur hauteur, vous êtes tous deux libres de rester ici où de continuer plus en avant sur ces terres noires. Cependant, laissez moi vous mettre en garde si vous décidez d'avancer. Je ressens des énergie négatives de l'autre côté de ces portes. Faites attention, vous allez marcher sur un pont surplombant un gouffre noir d'où souffle des bourrasques terribles. L'ennemi n'hésitera pas à faire preuve de félonie, soyez prudents. »

    Il reporta toute son attention sur l'ennemi qui lui faisait face, transformant son visage en un masque de flegme. Avec une frivolité à la limite de l’indécence, le Spectre se lança dans un spectacle navrant tenant plus de la tragi-comédie que du burlesque pur. Certes son attitude était digne des bouffons de foire mais quelque chose dans son interprétation faisait presque pitié tant la performance était déplorable. S'il avait assisté à une pièce de théâtre, Asmita aurait eu de la compassion pour le pauvre comédien mais là, la scène était toute autre et faisait office de préambule à une bataille sanglante qui se jouait sur le théâtre de la guerre. Car au spectacle de la lutte des hommes il n'y avait nulle place pour l'échec et le Spectre devrait faire mieux pour assurer son salut.

    Alors que le cabotin se relevait péniblement après sa lourde chute sur le sol, le Chevalier de la Vierge n'esquissa aucun geste. D'autres que lui auraient profité de l'occasion pour achever un ennemi qui avait fait preuve de suffisamment de bêtise pour s'exposer autant. Mais il avait des principes et une morale. Certains auraient considérés qu'à la guerre la morale est une entrave à la victoire cependant Asmita considérait que les plus forts avaient le devoir de faire preuve de noblesse car ils en avaient le pouvoir.
    Dans un mouvement de cape, il tourna les talons pour franchir à nouveau l'ouverture béante aux portes brisées. S'il avait été le seul à emprunter la voie vers le Guidecca il aurait livré bataille en ce lieu symbolique pour le réduire à néant mais ses compagnons auraient besoin d'une route pour poursuivre leur chemin.

     «Ton nom m'importe peu Spectre, aujourd'hui il est celui que tu as prononcé, demain il sera autre chose. Allons nous affronter ailleurs, la route doit être libre pour mes camarades. »

    L'acte premier de leur pièce allait débuter sur le sol noir et poussiéreux des Enfers. Leur lutte allait rougir la cendre et les os dans un fracas cathartique de cri et de sueur. Les armures voleraient en éclat, le chair se disloqueraient sous les coups des lances de leurs volontés. Cette journée était celle de l'épée et du bouclier. Une journée rouge où les cœurs vaillants se couvriraient de gloire au combat.


==>[Combat GS]Agito VS Asmita 
Revenir en haut Aller en bas
Damon


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 342

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 17 Jan - 21:02

La réponse du saint d'or avait été particulièrement floue. Pourquoi ne s'était-il pas voulu clair et concis pour lui donner un simple ordre ? Non, il avait fallut qu'il épilogue. Décidément, les personnalités étaient bizarres et variées. Rester ici ou avancer ? La question ne se posait même pas. Il fallait avancer au cœur des enfers en douze heure, pas le temps de rester ici et de regarder ses confrères livrer bataille. La mise en garde de la vierge ne le rassurait pas tellement ; maintenant placé sur la ligne de front, il n'aurait guère d'autre choix que de combattre à son tour. Il regarda derrière lui, en direction du pont gelé. Les autres arriveraient bientôt, nul doute qu'ils le rejoindrait. Comme Kenshiro … Espérant que celui-ci s'en tire vivant, il devait maintenant faire face à son propre destin qui allait sûrement bientôt être mis à rude épreuve. Assistant au spectacle digne des plus grandes comédie du spectre, il se rassura ; si ils étaient tous comme ça, il n'aurait aucun problème lui, saint d'élite, pour venir à bouts de quelques vermines. Le saint d'argent tourna le regard vers son comparse à l'armure non reconnue. Il jugea celui qui allait probablement lui tenir compagnie durant un petit moment en enfers. Il aurait préféré une connaissance ou son maître, mais il fallait faire avec ce que l'on avait, pourvu qu'il soit utile, c'est alors tout ce qui pouvait importer.

« - Je crois que nous n'avons plus de temps à perdre ici, Mattheus. »

Puis il tourna le dos au saint, sans le moindre égard. Il ne pouvait pas faire dans les sentiments éparpillés et nombreux, et ce même en période de guerre, il n'arrivait pas à se souder à ses confrères. Sauf exception, tel le dragon d'émeraude. Cela dit, il avait vécu la tragédie de Boston avec lui, alors ça pourra encore aller. Il commença à faire quelques pas vers la sortie avant de s'arrêter brusquement, sans toutefois se retourner. Il leva sa main gauche et replia ses doigts, hormis l'index et le majeur. Puis il lui fit signe de se presser. Ils allaient continuer la route ensemble.

Derrière lui, il laissait une dizaine de saints, qu'ils soient de bronze ou d'Or. Tous avaient l'impératif de récupérer cette urne sous douze heures, tous avaient l'espoir en ce lieux maudit. Tous se retrouveraient au fin fond des enfers ; il en avait la certitude. Sans doute s'étaient ils tous fait cette promesse muette, sans même le savoir, promesse alors symbolisée par les constellations du zodiaque illuminant le plus haut point des enfers.
Il fallait aller au bout, peu importante les souffrances qu'ils allaient endurer.

Arrow Vallée des amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mer 18 Jan - 19:09

La réponse de la Vierge ne se fait pas attendre. Et tout ce que l'on peut dire c'est qu'il n'y va pas avec le dos de la cuillère pour choisir ces termes. Ce qui n'enchante guère Damon qui apparemment aurait préféré une autre réponse.

Certes nous sommes libre de décider ce que nous allons faire mais en fin de compte c'est le même but que nous poursuivons. Sauver la Terre!! Je n'ai aucune envie de venir en aide à un dieu en qui je n'ai aucune confiance mais si cela permet à cette planète d'être sauvée, alors je le ferais. Je mettrais ma haine de côté!!

Rendant son regard à Damon, je le laisse me juger et approuve ces mots d'un signe de la tête.
N'ayant pas fais attention à ce spectre qui, selon moi, a plus sa place dans un cirque en clown, je suis Damon et laisse le Saint de la Vierge combattre ce spectre.

Affichant un sourire en pensant à la manière dont il m'a dit de me presser, je me dit que peux-être pourrons nous faire plus ample durant ce voyage ou en revenant au Sanctuaire si Dieu le veut.


Arrow Vallée des Amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Ven 20 Jan - 16:29

Arrow L'Achéron

Je continuais ma route tout en regardant l'horloge du zodiaque. Nous avons encore le temps, mais, dans les enfers ce n'est pas vraiment de temps que nous avons le plus besoin. Je me suis arrêté un petit moment afin de regarder à l'arrière si Kyros me suivait. Il n'était pas derrière moi, mais, je pouvais tout de même ressentir son énergie un peu plus loin près du pont de glace qu'il avait formé. En tout cas, grâce à lui nous pouvons traverser le fleuve de l'Achéron plus facilement et ainsi nous rendre devant la demeure du jugement.

*Pas d'ennemi? C'est plus qu'inquiétant...*
*Peut-être qu'ils sont effrayés par notre puissance?*
*Ou par notre folie?*


Bon, mieux vaut arrêter là car ce genre de discutions me procure un de ces maux de crâne atroce. Je me suis donc dirigé vers ce qui ressemblait à un temple qui devait probablement être la demeure du jugement. Mais, demeure du jugement ou non, des personnes s'affrontent à l'intérieur étant donné les puissantes forces qui s'entrechoquent. En tout cas, parmi le lot de combattant j'ai pu reconnaître le chevalier du lion à l'intérieur et le chevalier de la vierge un peu plus loin à l'extérieur, quant à leurs adversaires, j'en avais aucune idée. La porte du temple était ouverte à moitié détruite, sans doute que l'un des nôtres ait prit l'initiative d'ouvrir celle-ci d'une manière on ne peut plus classique.

*Que faisons-nous?*

J'aimerais attendre encore un peu afin de voir si le chevalier du cygne va se manifester. A deux, nous serons encore plus efficace. Par contre, une chose me dérange à présent, même en me concentrant intensément je n'arrivais plus à sentir la présence de Damon. Certes je ne le connaissais pas très bien, mais, perdre un compagnon d'arme est toujours très dur, et en plus de cela, Mattheus se retrouve seul face à deux personnes dans le lieu suivant.

*Regen... *

J'espère que Mattheus pourra tenir jusqu'à ce que j'arrive jusqu'à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 24 Jan - 23:54

L'Achéron Arrow

Le fleuve Achéron était long. J'étais étonné par la puissance que j'avais réussi à accumuler pour former un pont sur une distance aussi grande. De l'étonnement mais aussi de la satisfaction pour avoir réussi une telle prouesse. Mais je ne pouvais pas me reposer sur mes lauriers. Nous avions une guerre à mener et nous n'étions qu'au début.

Il nous restait à présent moins de onze heures pour arriver à nos fins. Le pire était encore à venir. Je terminais finalement ma traversée, tentant de rejoindre le Chevalier des Gémeaux qui était parti devant. Je pouvais enfin l'apercevoir, devant une façade, représentant un temple quelconque. Sans doute la première Demeure des Juges des Enfers.

- Bien Chevalier! Que faisons-nous maintenant?


Je pouvais sentir des combats se dérouler non loin de nous. Je fermais les yeux afin de mieux me concentrer et parvenait à sentir clairement les Cosmos des Chevaliers Asmita et Corell. Ces deux combats m’intéressaient, j'espérais qu'ils puissent s'en sortir indemnes, même si je devais admettre que je n'avais pas vraiment de soucis à me faire. Ils m'avaient octroyé une partie de leurs Cosmos, j'étais donc plus à même de sentir l'étendue de leurs pouvoirs.

Je me tournais vers le Chevalier Chronos. Visiblement notre présence en ces lieux n'était pas nécessaire, autant continuer notre chemin.

- Je pense que nous devrions continuer. Asmita de la Vierge et Corell du Lion sont des combattants possédant un énorme pouvoir. Ils devraient pouvoir vaincre leurs adversaires.

J'attendais une réponse de la part de Chronos, mais en regardant l'expression de son visage, je pouvais comprendre que lui aussi pensait la même chose. Il était temps de poursuivre notre route.
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 31 Jan - 15:14

Les combats continuaient de faire rage, devenant de plus en plus violente alors que cela faisait à peine une heure que nous étions dans les Enfers. Beaucoup de chevaliers et de spectres s'entretuaient pendant que j'étais là en train de patienter et de réfléchir à tous ça. Je sentais un cosmos dont la puissance était vraiment effrayante, cela ne pouvait être que l'aura d'une divinité, j'ignore que cela peut-il être, mais, je sais une juste, son ou ses adversaires devront faire très attention car le moindre erreur pourrait leur coûter la vie.

*Chronos, voilà le jeune Kyros.*

La voix grave de Dark me fit aussitôt revenir à moi. Le chevalier du cygne a pu récupérer un peu d'énergie et venir jusque là finalement. Je suis bien content de ne plus me retrouver seul, même si je ne le suis pas tout à fait. En tout cas, nous devrions continuer notre route et voir ce qui nous attend dans la première prison des Enfers. Je m'apprêtais à prendre la parole afin de propose à Kyros de continuer notre périple tout les deux, mais, le chevalier du cygne fut bien plus rapide que moi et m'annonça ce que je comptais exactement lui dire.

J'allais justement te le proposer.
Lui dis-je en lui adressant un léger sourire avant de prendre l'initiative. Bien allons y, et surtout fait bien attention.

On ne sait jamais tout peut arriver dans cette endroit lugubre. De plus, nous allons bientôt nous rendre dans l'une des prisons des Enfers et ce ne sont pas des lieux fort sympathique j'en suis sûr. En continuant vers notre prochaine destination je ne pouvais pas m'empêcher de repenser à ces constellations illuminant le ciel des Enfers. Je sais que si elles s'éteignent toutes cela signifiera notre défaite et notre mort, mais, je ne peux m'empêcher de penser à comment cela se passerait juste.

*Non! Cessons de penser à une probable défaite! Nous ne pouvons nous le permettre!*
*Bien parlé!*


Et aussitôt, j'ai retrouvé mon ardeur et la motivation pour continuer et de croire en notre victoire.


Arrow 1ère prison: La vallée des Amoureux
Revenir en haut Aller en bas
Aiakos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 214

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 31 Jan - 18:34

Arrow La Cascade de Sang

À peine eut-il tourné le dos à sa reine sur une énième révérence, que Sylphide déploya ses majestueuses ailes situées sur sa surplis et s'envola sans plus tarder. S'élevant dans les cieux des enfers, son premier objectif était de trouver un adversaire digne de lui, ou du moins de lui donner les sensations qu'il éprouva jadis...

Fermant les yeux pour faire le vide dans son esprit, afin de ressentir les émanations de cosmos un peu partout, l'une d'entre elles attira particulièrement son attention. En effet, ce cosmos avait quelque chose qui était facilement reconnaissable et qui malheureusement pour le jeune spectre du Basilic, ne présageait rien de bon... Un cosmos qui par sa force et sa pureté était extrêmement influent...

Bien que ses compagnons étaient en ce moment-même aux prises avec de nombreux chevaliers d'Athéna, il semblait que la personne dotée de ce cosmos surnaturel se dirigeait à présent dans sa direction ou du moins envisageait de le faire, accompagné d'un autre chevalier... Qu'à cela ne tienne, même si ce chevalier détenait un plus grand pouvoir que lui, c'est avec la ferme intention d'en découdre, qu'il se décida d'aller à sa rencontre...

Augmentant sa vitesse de croisière afin d'arriver au plus vite et ainsi le stopper, il ne lui fallut que quelques minutes pour combler les kilomètres qui les séparaient. Se posant délicatement au sommet de la demeure du jugement, Sylphide observa alors la scène en contre-bas. Comme il l'avait pressenti, ce chevalier se trouvait bien ici, son armure scintillant et illuminant ce monde ténébreux...

À la simple vue de cette armure, Sylphide aurait dût rebrousser chemin et déguerpir au plus vite... Mais voilà, dans cette manière de tenir tête aux plus grands combattants, c'était une façon pour lui de redorer son honneur, expier ses erreurs passées et montrer à tous qu'il n'était pas un combattant raté... Avait-il réellement conscience de ce qu'il s'apprêtait à faire, à vrai dire, lui seul connaissait la réponse, mais peu importe, il le ferait avec toute sa détermination!

Puis sans broncher pour autant, il intensifia son cosmos afin que son ennemi du jour sache que son bourreau, se tenait là et l'observait depuis le haut de son perchoir. Le fixant ardemment, il n'avait à présent qu'une seule envie, se battre et redécouvrir les sensations éprouvées lors d'un combat... Les ailes déployées de toute part, semblable à un rapace à l'affut de sa proie, il s'adressa enfin à lui, ignorant par la même occasion son compagnon:

« On dirait que je suis arrivé à temps! Quelques secondes de plus et tu m'échappais! » Dit-il tout en sautant pour atterrir face à lui, avant de poursuivre « Je me nomme Sylphide, spectre de l'étoile céleste de la victoire! En général, avant d'entamer un combat j'aime connaitre le nom de mes adversaires, quel est le tien? »

Attentif aux moindres paroles que ce chevalier allait prononcer, Sylphide se mit en position de combat, afin de l'inviter à faire de même... Comme à son habitude, il resta cloitré sans broncher, attendant que son homologue porte le premier coup et ne signe par cet acte, le début des hostilités...

« Allons chevalier qu'attends-tu? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chronos


Chevalier d'Argent
Chevalier d'Argent
avatar

Messages : 1949
Armure : Cloth de l'horloge

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Ven 3 Fév - 19:32

Nous étions prêt à nous rendre dans la première prison des Enfers. Mais, un cosmos retint mon attention, certes celui-ci n'avait pas autant de puissance que celle des juges ou des chevaliers d'or. Par contre, elle apparut brusquement sur le toit du temple du jugement. Je fis signe à Kyros de s'arrêter et j'ai immédiatement détourné mon regard vers le spectre qui venait de nous rejoindre par la voie des airs. Il se mit face à moi, ignorant complètement la présence de mon compagnon, tant mieux d'ailleurs, cela signifie que Kyros pourra continuer tranquillement et que je devrais sans doute l'affronter pour en être sûr. On continuait à s'échanger des regards jusqu'à ce qu'il prenne la parole et qu'il se présente. J'ai pu me rendre compte que j'étais tombé sur un spectre ayant de la politesse envers son ennemi, ce qui me surprit dans un premier temps et je me devais de me présenter à mon tour pour témoigner également un minimum de respect.

Si je devais me présenter entièrement cela s'avérerait plutôt long mon cher Sylphide. Mais pour faire simple je me nomme Chronos, chevalier d'or des Gémeaux, mais, vous verrez probablement par la suite que je ne suis pas seul. Lui annonçais en faisant référence à Elias et Dark qui font quand même parti de moi-même.

J'ai légèrement tourné la tête du côté de Kyros, sans perdre de vue le spectre de la victoire car on ne sait jamais, et je fis signe au chevalier de bronze de continuer sans moi si il le désirait. Je ne penses pas pouvoir continuer la route en sa compagnie pour le moment, du moins, tant que Sylphide me fera barrage. La voix du spectre m'attira à nouveau, me demandant ce que j'attendais pour débuter les hostilités. Peut-être était-il fou de vouloir précipité sa fin, ou bien il était extrêmement sûr de ses compétences? Enfin, dans les deux cas, il n'oubliera pas la leçon qu'il va avoir.

Quand vous voulez!


Spoiler:
 
Arrow Avec Sylphide
Revenir en haut Aller en bas
Aiakos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 214

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Ven 3 Fév - 21:08

En quelques minutes tout au plus, le jeune spectre du Basilic venait de combler son retard vis-à-vis de ses compagnons d'armes et se trouvait à présent sur le point d'entamer un combat avec un chevalier d'Athéna. Sa condition de chevalier des enfers, lui imposait de rester froid avec ses adversaires, néanmoins, rien ne l'empêchait de se montrer respectueux envers son adversaire.

Une certaine éthique et surtout un sens prononcé du combat, l'obligeaient à se montrer de la sorte... De ce fait, il était un peu différent des autres, unique, ce qui était tout à son honneur, d'autant que son adversaire n'était pas n'importe qui, son armure était là pour en témoigner... Toutefois, il ne fallait pas confondre respect et crainte, c'était mal le connaitre, surtout qu'il n'en était pas à sa première rencontre avec un chevalier d'or...

Bien que son précédent combat avec un adversaire d'un tel rang s'était soldé par sa défaite, ou du moins par la fuite de son homologue, durant leur affrontement il avait fait quasiment jeu égal sinon plus... La défaite avait été le comble du déshonneur pour lui, mais à travers cet énième revers, il avait très vite compris que se faire battre n'était pas un fin en soi, mais plutôt une manière d'apprendre de ses erreurs!

Ce chevalier d'or n'était en d'autres termes, qu'un objet qui lui servirait à jauger une fois de plus son potentiel... Si ses précédents combats n'avaient été qu'un ramassis d'échec et de déboire, celui-ci marquerait son renouveau et gommerait par conséquent tous ses pêchés... Le combat avait donc débuté avec les présentations de chacun des protagonistes!

Ainsi donc, il était le chevalier d'or des gémeaux! À vrai dire sa constellation importait peu, seul comptait qu'il détienne la puissance qui lui avait valu ce rang. Son nom lui, était beaucoup plus intéressant, car le jeune Sylphide y apportait beaucoup de considération, voulant connaitre le nom de ses victimes désignées, ce qui pour le moment n'avait pas été très fructueux faut-il l'avouer...

Bien qu'il avait invité à porter le premier coup, Chronos c'était son nom, préféra porter son attention à son compagnon. Chevalier pour lequel Sylphide, l'avait volontairement ignoré il y a quelques instants pour se consacrer entièrement au chevalier des gémeaux. Il semblait lui indiquer de passer afin de poursuivre son chemin. Que cela tienne, Sylphide n'était pas venu pour lui, par conséquent qu'il passe ou non, ce n'était pas son problème, d'autant qu'au final, qu'il le terrasse lui ou l'un de ses compères, cela revenait au même...

Mais à force de tergiverser, le combat ne voyait pas le bout et surtout n'avait toujours pas débuté. À la longue Sylphide trépigna d'impatience et ne put s'empêcher de le faire savoir à son ennemi... Déployant son cosmos avec une telle ardeur et une telle intensité, les pierres commencèrent à léviter, tandis que le sol trembla à cause de la formation d'une onde de choc... Les yeux dans les yeux il s'adressa pour une énième fois à Chronos, dans l'espoir qu'il comprenne enfin:

« Bon maintenant ça suffit! Je te laisse encore une chance de m'attaquer! Si tu refuses je me verrai dans l'obligation de le faire en premier! » Lui dit-il tout en faisant un signe de la main afin qu'il s'approche...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Ven 3 Fév - 22:25

Chronos et moi étions prêts à poursuivre notre chemin vers la première prison des Enfers, lorsque soudain, un Spectre, venu de nulle part, nous barra la route. D'un air menaçant et sans laisser transmettre le moindre signe d'hésitation, le nouveau venu, qui se présenta sous le nom de Sylphide, spectre de l'étoile céleste de la victoire, défiait le Chevalier d'Or des Gémeaux.

Notre élan avait été coupé net. Néanmoins, j'avais toujours la possibilité de passer. Si Chronos occupait suffisamment son adversaire, une opportunité s'ouvrirait à coup sûr.

Je pouvais profiter également du fait que le Spectre semblait totalement ignorer ma présence. Peut-être ne représentais-je pas un danger pour lui! Il serait surpris s'il m'affrontait. Mais il préférait se battre contre plus fort que lui, on ne pouvait le blâmer!

Alors que les deux hommes échangeaient encore quelques mots, l'opportunité se présenta. Cependant, un léger frisson traversa mon corps. Quelque chose n'allait pas. Je me retournais, inquiet, fermant les yeux, me concentrant. Un Cosmos d'une puissance et d'une violence effroyable se faisait sentir au Fleuve Achéron. Ayant un lien unique avec la glace, je pouvais sentir le pont que j'avais eu tant de mal à créer, à céder sous le choc cosmique de ce pouvoir divin.

"Même si je continue, les autres pourront ne pas parvenir à passer! Il faut que j'augmente la solidité de la glace avec mon Cosmos!"

J'en avais les moyen, je le savais. J'étais parvenu à créer un passage, avec l'aide du Chevalier de la Vierge, il ne tenait qu'à moi de maintenir le passage bien vivant! Reculant, non pour fuir, mais pour permettre à notre armée de continuer à avancer, je retournais en arrière, pour maintenir le passage qui nous permettrait d'atteindre la victoire!


Arrow Fleuve Achéron
Revenir en haut Aller en bas
Urio


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 10764
Armure : Cancer

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Sam 4 Fév - 15:24

Arrow Rp de récupération (fleuve Achéron)

Le chevalier d' or d' Athéna s' en était aller vers un nouveau lieu des enfers. Il était en route pour la demeure du jugement, un endroit qu' il connaissait pour y avoir comparut mort suite à son combat contre Rochel, l' ancien spectre du bénou. Cet endroit jugeait les âmes défuntes et leur choisissaient un endroit ou elles iraient croupir pour leur seconde vie. Leurs morts après avoir vécu la vie leur serait bien pire ici bas, et elles s' en apercevraient bien assez vite.

En continuant son chemin, le chevalier d' or du cancer ressentit l' amplitude du combat opposant Aldébaran et Tsurugi face au dieu de la mort, Thanatos. Ce combat était titanesque au vu de l' énergie ressentit jusqu' ici. C' était impensable avant que les cosmos se mirent à disparaître. Ou étaient-ils tous passer ? Plus rien. Plus un cosmos sinon une déflagration avant leur disparition.

C' est dingue ça ! Pensa t' il.

Il approchait du troisième lieu des enfers. Le tribunal infernal tenu, normalement, par le juge du Balrog. Ce juge qui, un jour, il avait défier par l' intermédiaire du sombre monarque, Hadès. Philéas, spectre du balrog est à l' heure d' aujourd' hui entrain d' erré dans les limbes infernales car Urio l' avait anéanti, lui et son âme, à tout jamais. Qui avait reprit la reprise du flambeau de ce triste travail ?

Toujours est-il qu' il ressentit une efferscence de cosmos en s' approchant. Le jeune cygne. Les chevaliers d' or du lion ,de la vierge et des gémeaux. Rien que ça, et aussi Ivictus, l' un de ceux ayant commit cet acte odieux sur le sanctuaire et ce petit spectre du basilic à qui il avait déjà eu à faire lors de sa fuite du colisée infernal. En arrivant devant les portes du tribunal infernal, il n' eut de cesse de se concentrait sur le combat que menait le fougueux lion. Cet homme était une force de la nature, un peu comme le taureau, mais avait, aussi, beaucoup plus de défaut que ce dernier, mais autant qu' Urio. Mis à part que l' un était, peut-être, un peu moins enclin à se croire inutile que l' autre.

Les différents combats qui opposaient les chevaliers d' or aux spectres d' Hadès étaient intense et féroce. Les cosmos s' entrechoquaient violemment en faisant résonner ces terres maudites.

Je n' ai rien à faire ici, alors autant continuer ma route...

En continuant son chemin, il ressentit le lion se surpassait et anéantir son ennemi sous une ultime attaque, ainsi qu' Asmita qui avait vaincu leurs adversaires. Désormais, il ne restait plus que le chevalier d' or des gémeaux à combattre par ici.

Arrow 1 ére prison.








Dernière édition par Urio le Mar 7 Fév - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Dim 5 Fév - 17:15

Spoiler:
 

Arrow Récupération

La bâtisse autrefois si grandiose n’était plus que ruines à présent. Dévorée de l’intérieur comme de l’extérieur, par les combats titanesques qui s’y étaient déroulés. Et dans les deux cas, la mort avait emporté avec elle les deux suppôts du Mal. Les deux Chevaliers d’Or étaient encore en vie, prêts à se battre à tout instant, pour Athéna.

Le Lion était homme à respecter les protocoles… Du moins au sein du Domain d’Athéna. En ces lieux maudits, il fit une fois de plus fi des convenances et préféra entrer dans le bâtiment par le gigantesque trou qui était autrefois l’aile est de la Demeure, et qui n’était à présent qu’une gigantesque fenêtre de décombres d’où les constellations pointaient le bout de leur nez. En deux sauts, il traversa la montagne de roches et de marbres. D’un simple regard, il en appela à la télékinésie pour envoyer valser les derniers fragments de roches qui le séparaient de son ami de la Vierge. Asmita semblait en forme. Tous deux n’avaient pas trop souffert de leur combat. Et c’était aussi bien, après ce qu’avait perçut le Chevalier du Lion…

Nulles félicitations n’étaient à prononcer. Tuer des Spectres, qui étaient avant tout des hommes, n’apportait pas la moindre gloire. Ce n’était pas un plaisir, mais une nécessité. Tuer pour protéger les innocents, telle était la devise des Chevaliers de l’Espoir. Une devise qu’ils auraient préféré éviter. Tout aurait été plus simple dans un monde de paix. Mais la paix n’était pas dans la nature humaine… Ni dans la nature divine. Aussi, un simple signe de tête du Lion à son ami et un demi-sourire suffirent à exprimer son contentement de le revoir en vie, et victorieux.

Son attention fut attirée par les soubresauts d’un combat proche : le Chevalier des Gémeaux, que Corell connaissait bien, combattait un Spectre inconnu… Mais le suppôt d’Hadès semblait être fort. La qualité de la protection de sa Surplis, ainsi que sa maîtrise du cosmos, en étaient les preuves évidentes. Pourtant, Corell ne doutait pas de la réussite du troisième Chevalier d’Or. Personne ne pouvait survivre au génie des Gémeaux, manipulant le temps et les dimensions comme nul autre.

Le Lion aurait aimé apporter une aide quelconque à son ami, mais le temps pressait. Il se tourna vers Asmita. Si lui l’avait senti, il n’y avait aucun doute pour que le Chevalier de la Vierge, l’homme le plus proche des Dieux, l’ait sentit également.

« Tu l’as senti également n’est-ce pas… Il est de retour. L’homme que nous attendions. »
Revenir en haut Aller en bas
Asmita


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 817

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
210/210  (210/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 7 Fév - 18:46

==>Récupération

    Des flashs de lumières éclataient comme des supernovas. Le souffle des explosions venait agiter la surface glauque des eaux de l'Achéron de violents remous tandis que la terre tremblait comme si elle menaçait de se rompre totalement. Loin du front où se déroulait un combat titanesque opposant deux Chevaliers d'Or face à l'Ombre, Asmita ressentait sous ses pieds de légères secousses. Le fracas des cosmos résonnait jusqu'au temple déchiré de Minos. Puis, brusquement, plus rien. Plus aucun son, plus aucune énergie, plus aucun soubresaut. Les trois présences avaient tout simplement disparues en un battement de cil. Comme si elles n'avaient jamais été là.

    Les sourcils légèrement froncés par cette étrange disparition, le sage Chevalier de la Vierge se mit en position de méditation, flottant doucement au dessus du sol de marbre tandis qu'une fine aura dorée venait l'envelopper. Les mains jointes, l'esprit concentré, Asmita recherchait une trace de ses camarades, pistant, scrutant la moindre trace de cosmo-énergie. L'atmosphère était saturée en énergies qui crépitaient encore, venant gêner sa perception des flux vitaux.
    Il ne restait que les stigmates des précédentes attaques des belligérants ainsi que quelques résidus partiels de leur présence. Asmita ne percevait pas la sensation caractéristique d'un cosmos proche de la mort. Ses compagnons n'étaient donc pas morts, du moins pas au moment de leur disparition.

    Intensifiant sa concentration, l'aveugle projeta une partie de sa conscience sur le lieu de l'affrontement. Il n'était qu'une petite flamme ballottée parmi les tourbillon d'énergies qui soufflaient encore sur les fragments fumants de roche et de sable. Au milieu des rafales de particules cosmiques il percevait la rage, la détermination qui avait accompagné chaque attaque des Chevaliers d'Or. Elles étaient presque palpables. Asmita avait l'impression de voir le puissant Taureau et d'entendre le sifflement de la lame du Capricorne fendant l'air. Puis, au milieu des figures fantomatiques de ses camarades livrant bataille, le Chevalier perçu une anomalie. Là où l'atmosphère aurait du être surchargée par les volutes de cosmos la Vierge ne sentit que du vide. Comme une plaie fraîchement refermée. Une cicatrice du à une déformation de l'espace. Lui même était un maître dans l'art de se naviguer dans les dimensions à son gré et il savait reconnaître les signes d'un déplacement spatial.

    Brisant sa méditation, le Chevalier mit pied à terre alors que son camarade du Lion faisait une entrée fracassante comme à son habitude. Vif, nerveux, le Lion ne tenait pas en place. C'est le pas rapide, le torse bombé et les épaules oscillant au rythme de sa marche fière et conquérante qu'il se rapprocha de son homologue. Les deux hommes étaient aussi différents que pouvaient l'être le jour et la nuit et pourtant une solide amitié les liait depuis de nombreuses années. L'un était fougueux, sûr de sa force et un combattant hors pair. L'autre était plus tempéré, mystérieux et un maître de l'esprit. Mais ensemble les deux antipodes avaient une force qui dépassait de loin celle de deux chevaliers d'Or. Ensemble ils avaient le pouvoir d'écraser les étoiles. L'homme le plus proche de dieu et la foudre céleste.

    « Tu l’as senti également n’est-ce pas…Il est de retour. L’homme que nous attendions. »

     « Hm, acquiesça simplement Asmita d'un hochement de tête, la Mort est de retour dans son royaume...Pourtant ce n'est pas Thanatos que je sens....C'est bel et bien son pouvoir mais, il y a quelque chose d'autre. Quoi qu'il en soit je crains que nos compagnons ne soient en grand danger. Ils ont été....transportés ailleurs par ce dieu. À moins que ce Thanatos là ne soit doté de nouveaux pouvoirs qui me sont inconnus, il semblerait qu'il ai ouvert la voie des Dieux. On dit que ceux qui ne sont pas d'essence divine finissent broyés dans ce lieu où le temps et l'espace n'existent pas. Et malgré tout mon savoir je ne saurais guère qu'en ressortir....en revanche toi qui as reçu le sang d'Athéna tu devrais être à même d'y pénétrer. Nous devrions retourner au fleuve. Une fois sur place je serais à même de t'ouvrir un passage pour que tu puisse sauver nos compagnons. Ensuite....eh bien il nous faudra devenir des pêcheurs célestes je le crains. Qu'en dis tu mon ami ? La Mort nous tend les bras, il serait impoli de ne pas répondre à son invitation. »

    Avec un léger sourire, Asmita posa son regard aveugle sur le Chevalier du Lion avant de le devancer en repartant directement vers le fleuve. Il connaissait déjà la réponse de Corell. Il connaissait toujours la réponse de Corell lorsqu'il s'agissait d'accomplir de se battre, et surtout lorsque cela impliquait d'affronter un dieu honnit et craint par le Sanctuaire depuis les temps mythologiques.
    Cependant, s'il n'avait montré que le côté défensif de ses talents, Asmita devrait se montrer nettement plus agressif à l'avenir. Et même s'il répugnait à utiliser sa force pour tuer, le combat à venir le lui laisserait pas le choix.


==>Fleuve Achéron.
Revenir en haut Aller en bas
Kenshiro


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 782

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Sam 11 Fév - 20:15

Arrow Fleuve Achéron

Citation :
Dsl du post, manque d'inspiration
Au fur et a mesure qu'il courait le long de l'immense pont de glace, Kenshiro pouvait sentir celui-ci se briser a chacun de ses pas: la construction de Kyros avait été affaiblie par la violence du combat prés des rives de l'Achéron, les secousses sismiques qu'avait provoqué le combat commençait lentement mais surement a fissurer la création de Cygne. Le dragon devait se dépêcher s'il ne voulait pas faire a nouveau le fleuve a la nage avec les damnés aux trousses. Idées des plus déplaisante pour le jeune chevalier qui du tomber en ses eaux troubles un peu trop souvent a son gout.
Concentrant alors son cosmos autour de lui jusqu’à former un dragon de cosmos émeraude: le chevalier de Bronze bondit du pont tel son totem s’envolant dans les cieux pour arriver beaucoup plus vite a l'autre rive par, évitant alors au pont de Kyros de souffrir plus longtemps de son passage. Le chevalier de Bronze du Dragon tomba devant un immense édifice ressemblant a une cathédrale gigantesque: quel pouvait être ce bâtiment pensât-il avant de s'en approcher et de remarquer que celui-ci était en partie détruit. Tout un pan de mur était en mille morceau et laissait entrevoir l'intérieur du bâtiment qui ressemblait beaucoup moins a une église, ou du moins pas à celle que connaissait Kenshiro. Cela n'avait rien de commun avec les temples du Sanctuaire... En y regardant de plus prés, le jeune bronze découvrit que cette endroit n'était rien d'autre qu'un tribunal.

"Quel drôle d'endroit... Est-ce là que les morts sont jugés ? Il n'y a pas âme qui vive dans ce lieu... Pour une fois."

Murmurât-il en avançant le long du temple maudit, restant tout de même sur ses gardes au cas où.

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Lun 13 Fév - 13:59

Asmita n’aurait pas pu lui faire plus plaisir. A l’instant même où le Lion avait senti la nouvelle présence, il avait espéré que son compagnon d’armes lui proposerait de rebrousser chemin et de combattre. Non pas que Corell avait besoin de l’accord d’Asmita, non, mais même le Lion si fougueux et courageux soit-il, savait très bien qu’il ne pourrait faire face à cet homme seul. Un homme qui n’avait au final plus rien d’humain. Corell l’avait tué par le passé… Mais son adversaire s’en était tiré lorsque l’âme d’un Dieu avait pris possession de son corps. A présent, le cosmos divin qu’il possédait ne rendait presque invincible. Le Lion et la Vierge, deux des plus puissants Chevaliers d’Or et deux amis se connaissant extrêmement bien, ne serait pas de trop pour affronter pareil challenge.

Alors que son ami de la Vierge s’en était allé, Corell sentit un nouveau cosmos. Le Chevalier du Dragon fit son apparition. De légères traces sur son corps et son armure témoignaient de récents combats, pourtant l’apprenti du Chevalier du Taureau entra fièrement dans le Temple du Jugement. Son regard était méfiant : on ne pouvait pas lui en vouloir. Le Temple était en piteux état, ayant perdu toute sa superbe, pour ne devenir à présent qu’un ramassis de décombres et de murs à moitié détruits, encore dressés par un obscur miracle.

Le Lion avait entendu parler du jeune Bronze. Il était compétent, et sa maîtrise du cosmos augmentait de jour en jour, pour le plus grand plaisir de son maître. Bien que les tempéraments du Lion et du Dragon, placé initialement sous le signe de la Balance, soient très opposés, Corell savait reconnaitre un guerrier de talent lorsqu’il en voyait un. Aussi, il se dirigea vers lui, l’air solennel.

« Chevalier du Dragon, c’est un plaisir de te voir en vie. Je devrais me trouver en première ligne à guider nos forces, malheureusement une mission requiert toute mon attention. Je compte sur toi pour que les Armées d’Athéna se rendent jusqu’en Elysion. Nous ne sommes qu’aux portes des Enfers ; il ne faut pas traîner. Je compte sur toi et sur nos frères d’armes pour avancer quoi qu’il arrive, quitte à détruire tout sur votre passage. Bonne chance, Chevalier ! »

Le Lion délaissait la première ligne, mais il avait la sensation de la laisser entre de bonnes mains. Aussi, d’un gigantesque bond de cosmos, il disparut au travers du trou béant, repartant vers l’entrée des Enfers, et vers sa destinée.

Arrow Fleuve Achéron
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    

Revenir en haut Aller en bas
 

En attente des ennemis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Demeure du Jugement-