RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 En attente des ennemis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité


Invité



MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Ven 13 Avr - 9:30

==> Fleuve Achéron

Un pont de glace jeté entre les deux rives, nécessaire sans le moindre doute aux guerriers. Freyja, elle, n'aurait nul besoin de cela. Les plumes de faucon suffisaient largement pour franchir se genre d'obstacle. Quand au froid que dégageait la déesse. Il était à la mesure de la chaleur qu'elle offrait à son peuple. Un peu comme Perséphone au fond. La belle Coré offrait d'un côté la germination et les moissons en aidant sa mère et de l'autre régnait sur les Enfers. Reine des Enfers dont Freyja ressentait le cosmos jusqu'ici. Enfin, bref, même si elle pouvait toujours voler, elle préféra se déplacer normalement tout en renforçant encore davantage ce pont.

Ainsi s'enfonça-t-elle encore davantage dans les Enfers avant d'approcher de la première étape. Et avec elle du combat dont Freyja préféra s'isoler. Pourquoi ? Simplement parce qu'elle était une guerrière digne de ce nom. Se cacher lui déplaisait mais elle avait promis à Odr de mener sa tache au bout même si cela allait contre la nature belliqueuse de son côté combattant. La Tigresse se rendormait. La féline avait passé les âges sans s'éteindre malgré tous les pièges tendus sur son chemin et il en aurait d'autre tant d'autre.

Elle leva les yeux aux cieux infernaux. Un nouveau rappel que cette guerre résultait de la folie des dieux grecs et qu'Asgard était trop souvent entraîné dans des conflits qu'il n'avait jamais souhaités.

Frejya finit par arriver au temple du jugement où en dehors du combat ne se trouvait plus personne. Tous avançaient dans les méandres des Enfers et elle, elle ne faisait que passer. Tout cela aurait pu être éviter. Plus les choses avançaient et plus le désir de taillader cette peste de Eris la démangeait. Elle songeait aussi à Callan mais so cas était différent si différent.

Un soupir lorsqu'elle arriva devant la demeure du jugement. Une telle oeuvre ne pouvait plaire à la déesse. Tout ce qui était perdu mettrait du temps à se remettre en place mais les conséquences, elles ne se feraient jamais attendre.

Ces défunts, Freyja les regardait. Aucun d'eux ne franchiraient les portes de leur paradis et tout le mal qui avait animé leur coeur était si présent...

Enfin, elle n'avait pas le temps de s'attarder sur eux. Les échos d'autres combats se faisaient ressentir au loin.

==> Vallée des amoureux

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Sam 14 Avr - 15:34

~> Le Fleuve Achéron


Tout en survolant le pont qui enjambait le Fleuve des Morts, La Dragonne observait avec la plus grande attention l'objet que Freyja lui avait confié quelques instants auparavant, tout en l'informant du sort qui attendait son élève. La pierre qui logeait au creux de sa main était magnifique. Lentement, les doigts de Ceridwen vinrent se refermer dessus, tel un précieux écrin.

Une Godrobe. Lorsque la Vane lui avait fait part de cette nouvelle, la jeune femme avait été très certainement, en cet instant, la femme la plus fière. Son élève l'avait surpassé, mais peu lui importait, car elle savait que jamais rien ne pourrait les séparer. Aussi, était-ce avec le plus soin que la guerrière sacrée de Scatha, qu'elle vint placer la pierre au côté de celle qui reposant sur son cœur et ne la quittait jamais. les deux êtres qui avaient le plus compté pour elle restaient donc là, auprès d'elle.

La chose faite, elle reporta son attention sur ce qui se déroulait en contrebas. Les lieux étaient ravagés par les combats, ou plutôt un seul d'entre eux. Jugeant plus sage de regagner la terre ferme, la rousse s'exécuta, tout en se rendant compte de la présence d'un cosmos divin, et de celui de deux chevaliers d'or. Aussitôt ses pensées et son soutien volèrent en direction des Saints. Mais il semblait bien qu'elle n'était pas la seule de ce cas.

Elle ne savait ce que tramait les deux golds, mais tout autour d'eux, elle pouvait ressentir l'aura de leurs confrères, comme si ces derniers tenaient à leur prêter main forte en ce combat, qui elle ne se faisait pas d'illusions, les amènerait à leur perte. Jamais encore elle n'avait ressenti quelque chose de pareil: la fraternité qui unissait les frères d'armes.

Les Guerriers Divins agiraient-ils de la sorte si l'un des leurs combattait une divinité? Elle n'avait, pour l'heure, comme référence que Samiel ou encore Sköll. Le Loup avait été le premier à se porter au secours de Freyja, et le Tigre, dans son combat face à l'Arishok n'avait que recherché à satisfaire sa soif de sang tout en ignorant ses alliés. Si le premier était capable de prêter de sa force, elle doutait fort que se soit le cas pour le second.

Laissant, l'espace de quelques instants, ses pensées et son soutien convoler en direction des deux Saints, elle finit néanmoins par reprendre sa propre route. Et même si elle était désolée de ne pouvoir leur prêter main forte, elle savait qu'elle ne pouvait pas se détourner de sa propre mission. Aussi dirigea-t-elle ses pas en direction de la Vallée des Amoureux.
~> La Vallée des Amoureux


Edit Raïmi:
(dans 24h, bien sûr.)
mais sinon, petit rappel de comment qui faut faire :
http://www.saints-of-thepast.com/t5145-news-diverses#139587
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité



MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Ven 20 Avr - 18:17

==> Prison des Envieux

D'un mouvement, elle était revenue en ce lieu sans hésiter. Pourquoi ces vestiges en particulier alors que le champ de muguet se trouvait à l'Entrée des Enfers ? Sans doute parce que la déesse avait un mauvais pressentiment. Qu'elle s'était avancée trop vite en négligeant des points essentiels.

Nul ne savait ne pouvait savoir ce qu'elle transportait. Cela ne pouvait être. Seul un extérieur pouvait le dire mais il n'était pas là. Non, bien au contraire, il lui avait soufflé une demande mais pourquoi à elle en particulier ?

Maintenant, elle commençait à comprendre. Il était le plus fidèle auprès de Zeus et cela prenait un poids supplémentaire. Hermès était le plus proche de son père, il avait été jusquà lui envoyer l'aigle divin. A elle et non à Athéna ou à ses deux chaperons.

La déesse s'installa sur l'un des gravas se demandant si la marina aurait le cran de la rencontrer une seconde fois. Sachant que bien pire que ses poings et son cosmos.

Aux alentours, les cosmos ne cesaient de s'affronter mais elle préférait s'assurer de la chute du dieu avant de poursuivre plus en avant. Les dieux grecs étaient changeants comme la mer comme cette déesse qui d'un côté déclarait l'armistice et de l'autre envoyait ses guerriers contre les Ases.

Elle se devait de rester prudente, de ne pas prendre le risque de se faire encercler. Les muguets étaient une défense qu'Eldir avait laissé avec le soutien d'Odr. A présent, leur parfum allait jusqu'à elle ainsi que des brins de blé.

Un message... Un pressentiment... Brunissen était intuitive de tout temps, elle l'avait été. Son côté chasseur patient se réveillait et avec lui les deux félins quittèrent leur forme pour prendre celle des deux tigres. Ils se mirent à tourner en rond plusieurs fois autour de la déesse avant de s'arrêter.

Les deux fauves seraient près d'elle le temps que le combat se termine mais une chose était certaine, elle refusait de voir le passé se répéter.
Revenir en haut Aller en bas
Asash


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 526
Armure : Traîneau

Feuille de Personnage :
HP:
155/155  (155/155)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Ven 20 Avr - 19:28

[Arrow Fleuve Achéron]

Voilà un moment qu’il volait paresseusement dans le ciel des Enfers en direction de sa Demeure, néanmoins il battit plus furieusement des ailes à mesure qu’il approchait de son lieu favori. Il ne reconnu d‘ailleurs pas ce dernier : tout avait été détruit, et un cri de fureur sortit de sa gorge pour venir résonner dans les Enfers. Qui avait osé ainsi profaner ce lieu ? Encore heureux que la bibliothèque était encore intact et qu’il n’était pas facile de détruire les livres qui y résidaient. Ainsi se mit-il à tournoyer autour de la Demeure du Jugement, l’endroit où les âmes devaient recevoir leur châtiment. Mais pour l’heure, aucune d’entre elle ne se faisait voir aux alentours, la Guerre les ayant envoyées valser bien plus loin.

Ses yeux vairons se fixèrent alors sur les trois silhouettes qui se battaient férocement, continuant au passage à détruire un peu plus le paysage infernal. Un léger cri sortit de son bec, comme une sorte de piaillement heureux alors qu’il reconnaissait les silhouettes de son Maître et du Lion d’Or; une image déjà vu se superposa à la scène, lui rappelait lorsque son frère était devenu la mort elle-même. Puis la troisième silhouette, faite elle aussi d’éclats d’or, lui rappelait quelqu’un. Il lui fallut un peu de temps avant de reconnaître là le Chevalier de la Vierge. Un nouveau cri passa sa gorge, un cri de joie cette fois, peut être pourrait-il enfin arracher le cœur de cet ennemi qui lui avait déjà échappé par le passé ?

Décidant dés lors de patienter un instant ici, l’oiseau de proie entamant une lente descente en direction du sol, sa silhouette se détachant lentement de la noirceur du ciel pour apparaître dans on intégralité, laissant presque croie que c’était un morceau du ciel lui-même qui venait de détacher. Battant légèrement des ailes pour assurer son atterrissage, le rapace géant vint se poser sur une colonne brisée et tombée à terre, non loin d’une femme qui semblait elle aussi attendre la fin de ce combat. Mais bien loin de se préoccuper de cette dernière, le volatile –qui faisait aisément la taille d’un homme adulte– gardait ses yeux perçant fixé sur le combat, l’étoile noire luisant doucement sur son pelage sombre. Il attendait patiemment que les hommes aient finis de se battre pour aller les rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
http://x-choupi.deviantart.com
Invité


Invité



MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Lun 23 Avr - 22:30

Amphitrite a écrit:
HRP : Le Trident se plante devant Freyja.

Elle attendait tout simplement alors qu'un spectre passait près d'elle sous un déguisement de plume, ne cherchant pas à lui faire le moindre mal. Un autre évènement qui avait de quoi surprendre. Tout comme ce mouvement soudain l'avait poussée à reculer à moins que ce ne soit les paroles de Fiora du papillon des Ombres qui avait provoqué ce déclic.

Les choses en étaient là, les fauves eux-mêmes étaient aux aguêts comme les animaux sentant un danger proche sans en découvrir de suite l'origine. Elle s'était alors laissé guidée par deux éléments précis : le parfum du muguet qu'Eldir avait laissé en protection, renforcé par la puissance de Odr et son propre instinct. Odr dont l'Amour la protégeait.

Pourquoi s'arrêter là, en un tel lieu ? Pas de véritable logique au final, une réponse viscérale dans sa notion la plus pure. Les nerfs, l'intuition, tout le contraire de la logique et sans doute une des seules choses capables de surprendre.

La Tigresse Blanche avait cette intuition, celle de la grande voyageuse entre les mondes devenue depuis la déesse errante. Cet aspect s'était réveillé de la façon la plus inattendue en ces sombres terres.

Ainsi Vanadis Freyja avait elle aussi changée lors de son précédent voyage, la faisant réagir de façon imprévisible. Tout comme une autre déesse en écho à sa demande.

Un rugissement soudain avant qu'Amour ne se jette sur Freyja, la faisant reculer tandis qu'un projectile se fichait à quelques pas d'elle.

La déesse se releva avant de caresser le fauve.

- Il n'y avait rien à craindre mais merci pour mon doux compagnon.

Elle approcha alors examinant cet étonnant objet. Sa main l'effleurant tandis que ses yeux s'ouvraient incrédules.

Le passé aurait pu se répéter. Si j'avais été plus près...

Puis, d'un geste, elle enflamma son cosmos avant de geler partiellement l'arme et de la tirer de terre. Puis, se tournant vers le plus puissant de ses deux fauves.

- Amour, garde cela entre tes crocs. Mon cosmos te protègera en cas de nouvelle tentative. On ne nous surprendra pas deux fois. Et maintenant...

Le regard de Freyja prit son éclat le plus inquiétant tandis qu'elle faisait de nouveau apparaître sa lance. Depuis le temps que cela la démangeait.

- Puisqu'on en est là !

Une terrible explosion suivit ces pensées, en grande partie occultée par le combat tout proche. Décidément, elle avait bien choisi au final et Vanadis Freyja s'élança vers le ciel, exactement comme elle l'avait fait au conseil des dieux.

Dès qu'elle le vit, elle pointa et lança l'arme de toute ses forces, visant directement le torse avant de s'écrier.

- Amphitrite, regarde et prend en de la graine, il serait temps d'apprendre à viser correctement si tu veux jouer à ça !!!

Et la lance fila droit vers le Général du Requin. Vu que c'était le nouveau moyen de communiquer...

Un instant plus tard elle atterrit sur le sol avant de se tourner vers les deux fauves, l'un des deux portant toujours le Trident.

- Amour, Tendresse, j'ai ma réponse. Alors on avance et, s'il le faut, on défonce tout.

==> Vallée des Amoureux

[HRP: à Kyro, la lance est uniquement rp, tu peux la briser avant qu'elle ne te harponne]
Revenir en haut Aller en bas
Hyphaïos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
162/162  (162/162)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 24 Avr - 5:55


En attente des Ennemis ...

« Quand il faut se ranger »


- You-hou!

Ainsi s'était-il lancé, non sans un sourire, du haut de la roche creusée dont il s'était voulu seigneur. Ailes déployées, il ne pouvait qu'apprécier les flatteries du vent qui lui léchait les joues, prenant garde à ne trop entrouvrir les lèvres, la présence de quelques insectes sur son chemin restant une aventure dont il ne se serait voulu héros. Quoique la présence de petites bêtes n'ait guère été recensée au sein du Royaume d'Hadès, à l'inverse de fringants chevaliers, tous vêtus d'or, d'argent, de bronze. L'ébène aux reflets d'océans, dont il s'était vu hériter sous les traits d'une armure flambant neuve, n'avait rien à envier à quelques métaux dits précieux, et convenait d'autant plus aux paysages désertiques qu'il survolait. La première demeure. Destination de choix, pour qui s'était finalement décidé à entrer dans cette guerre, autant pour les subordonnés d'Athéna que les serviteurs d'Hadès. Et serviteur, Hyphaïos ne se sentait nullement. S'il devait sa nouvelle vie à quelques pouvoirs que l'on prêtait aux dieux, il ne se sentait pas moins lui même pour autant, et ne devait son avenir qu'à ses seules actions. Y penser jour après jour l'avait convaincu de finalement prendre part à la guerre, moins pour protéger son maître et son royaume que pour éviter de perdre son nouveau corps suite à la victoire de la Sagesse.

Et cette nouvelle vie, il y tenait. Prendre le recul nécessaire pour juger sa vie passée lui avait fait comprendre la nature incroyablement stupide du suicide, rester sans broncher dans son coin alors que l'ennemi avançait toujours un peu plus restait, dans le cas présent, un exemple de suicide d'autant plus idiot. Il ne se savait pas grande différence dans le dénouement de ladite guerre pour autant, s'il pouvait peut être se vanter de mettre à mal un chevalier de Bronze, peut-être d'Argent, il garderait toutes les difficultés du monde à vaincre l'un des douze chevaliers d'Or, a moins de quelques artifices dont il se complaisait à taire le nom. Il n'en demeurait pas moins combattant depuis la seconde où il s'était envolé pour rejoindre l'unique sortie du fleuve Achéron, prêt à proposer ses bras et son Surplis dans un duel à mort, cette dernière étant indubitablement rangée de son côté.

Il amorçait à présent la descente, décroissant sa vitesse à mesure que la terre se rapprochait. Ses ailes aux allures d'aigle dansaient, de haut en bas, et ses foulées ne tardèrent pas à dépouiller la zone d’atterrissage de toutes formes de poussières et petits cailloux. Comme il le pressentait plus tôt, une bataille s'éternisait, bien qu'il fut incapable de donner au premier coup d’œil les acteurs de cette joute. Les ombres se dessinaient davantage alors qu'Hyphaïos prenait place sur un amas de roche, officialisé siège le cas présent. Si reconnaître quiconque s'était avéré difficile, tant ses informations se voulaient limitées, il s'agissait bien des traits du dieu de la mort qu'il pouvait apercevoir, confronté à deux armures d'Or. Quel signe ils représentaient, si mêmes ils étaient de véritables chevaliers d'or, l'Hippogriffe n'aurait su le dire, tant et si bien qu'il ne pouvait qu'attendre une éventuelle fin de combat, ou l'arrivée d'un nouvel adversaire en provenance du fleuve.


Revenir en haut Aller en bas
Kyro


Ombre du Requin
avatar

Messages : 3187

Feuille de Personnage :
HP:
100/150  (100/150)
CS:
134/190  (134/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mer 25 Avr - 22:48

Arrow Fleuve Achéron

Je n'avais absolument aucune idée de la distance à parcourir pour rejoindre ma cible, ni même ou se trouvais ma cible. Tout ce que je pouvais faire c'était courir comme un gros con dans la direction d'où venait la lance en espérant rattraper un jour l'auteur de l'agression.

Je passais rapidement le fleuve Achéron grâce à un pont de glace arrivé là surement par les soins de ses tordus nordiques. Deux hommes se livraient un duel à mort sur la rive de toute évidence le Chevalier d'or du Taureau venait de priver le Juge de la Wyvern de son immortalité, mais je n'avais pas de temps à perdre avec des seconds couteaux et passais mon chemin, un dieu m'attendais (ou justement ne m'attendais pas).

Le décors qui défilait aurait mérité de prendre un peu plus le temps de l'analyser et d'imaginer quel supplice ou pouvait y infliger, mais ce luxe ne m'étais pas permis. Si je ne voulais pas perdre ma proie il me fallait dévorer les lieux et l'écart entre nous jusqu’à ce qu'elle entre dans ma ligne de vue et que je puisse fondre sur elle...
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 1 Mai - 22:22


Arrow Champ de Fleurs

Ressentir la présence de l'ennemi m'avait comme redonné un second souffle. L'adrénaline pompait très certainement activement dans mes veines douloureuses. Courant à toute allure en traversant les prisons les unes après les autres, je franchis chacune d'entre elles sans m'arrêter. Je connaissais trop bien le danger que pouvait représenter le Requin s'il était lâché dans les Enfers. Il était hors de question que je le laisse agir à sa guise. Fonçant à vive allure sur la route menant à la Demeure du Jugement, je franchis rapidement le pont avant de le voir finalement au loin. Un sourire se dessina sur mon visage et je m'immobilisai à la sortie du pont, attendant le Requin de pied ferme.
- Tiens, tiens... lui dis-je aussitôt lorsqu'il fut à portée de voix. Comme on se retrouve, n'est ce pas ?

Mon armure abîmée par les différents combats brillait malgré tout sous le ciel des Enfers, composant un barrage doré infranchissable pour le Marina. Si le Requin souhaitait passer, il lui faudrait le faire de force. Mon regard se posa soudain sur l'oeil droit du guerrier de Poséidon, et un nouveau sourire, railleur cette fois, apparut sur mes lèvres.
- Cela te fait une sacrée marque...

Mon regard redevint soudain tout à fait sérieux, et mes sourcils se froncèrent légèrement tandis que mon cosmos se déployait peu à peu. Déterminé à défendre le chemin menant à la première prison, je repris une dernière fois :
- Assez plaisanté... Tu n'iras pas plus loin, Requin. Si tu souhaites poursuivre ton chemin, il te faudra passer par moi d'abord. Voilà une bonne occasion de prouver que tu peux t'en sortir sans sacrifier un de tes frères d'armes pour changer... achevai-je d'un ton de plus en plus provocateur.


Revenir en haut Aller en bas
Hyphaïos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
162/162  (162/162)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mer 2 Mai - 19:37


En attente des Ennemis ...

« A Table ... »


Il n'existe guère de sentiment plus agréable que la liberté, et dieu ( Hadès ? ) sait qu'il aimait la liberté. De son perchoir perdu au possible il s'était envolé pour prendre part à la Guerre Sainte, même en n'ayant aucune idée de qui pourrait bien se mettre en travers de son chemin. Finalement, le duel entre deux chevaliers d'or et un allié pour le moins puissant s'était avéré meilleur spectacle. Ce n'est pour autant non sans un sourire qu'il tournait la tête pour avoir un meilleur aperçu des deux nouveaux arrivants. Un homme moins homme que bête d'un côté, un fringuant doré de l'autre … De quoi faire chavirer le cœur des groupies, du côté Bad Boy ou Boys Band.

C'est bien beau, un combat entre deux types qu'il n'a jamais croisé de sa vie, mais comment prétendre être défenseur du royaume des Enfers si c'est pour laisser tous les clochards faire des allers retours entre les prisons. Rah, vraiment, comment pardonner à ceux qui entrent chez les honnêtes gens pour les tabasser ? Question d'éthique, de politesse. C'est avec cette même politesse qu'enfin Hyphaïos levait les fesses de son trône auto-proclamé, s'envolant d'une poussée de la cheville pour atterrir façon surfeur d'une jolie glissade, pile entre les deux zigotos. Snobant de manière si naturelle le bad boy coincé derrière, il n'avait d'yeux que pour le doré.

- Sacrifier ? Mah, il est de notoriété publique que les Spectres servent de paillasson au reste du monde. Faut bien avouer que mes camarades ont le monopole pour ce qui relève des mauvaises manières. J'sais pas qui c'est, derrière moi, mais je sens que si je t'empêche de l'tabasser, tu l'auras mauvaise. Et … Enfin voilà, quoi.

L'instinct, l'émotion, les ordres … Rien n'était égal à l'envie du Spectre, et c'est définitivement par envie qu'il s'offrait là la première victime de son futur palmarès. Commencer par un plaqué d'or … Après tout, pourquoi se contenter d'une patate quand le caviar est gratuit ?




Rire Démoniaque a écrit:
Hyph' s'interpose en défiant Kappa !
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mer 2 Mai - 21:49



Une bourrasque de vent vit s'envoler lentement ma longue chevelure tandis que nous échangions un regard intense, le Requin et moi. Pourtant, et contre toute attente, ce n'est pas lui qui répondit à mon invitation. Débarqué de nulle part, un Spectre pour le moins prétentieux atterrit entre nous deux, une expression qui me fit aussitôt froncer les sourcils sur le visage. Chacun de ses gestes laissait transparaître une certaine arrogance qui m'agaça immédiatement. Je n'avais pas de temps à perdre avec un adversaire qui ne valait même pas la peine que je me préoccupe de lui. D'un ton glacial, je l'apostrophai sans même le regarder tout en fixant toujours le Requin :
-Il ne me semble pas t'avoir adressé la parole, spectre. Je suis venu ici à la rencontre d'un adversaire de qualité. Si je voulais me défouler sur un minable dans ton genre, je serais venu te trouver directement...

Une réplique arrogante en réponse à une autre. Ce petit prétentieux était venu se mêler d'une affaire qui n'était pas réglée entre le Requin et moi. Et à cause de sa seule présence, le Marina pourrait bien m'échapper. Je le lui ferais payer cher, très cher... Me tournant cette fois directement vers lui, je repris alors :
- Mais puisque tu as été assez stupide pour venir te présenter devant moi, je vais d'abord m'occuper de toi... Cela ne devrait pas être long, ajoutai-je à l'intention du Requin.

Ces paroles ne me ressemblaient absolument pas. Peut être était ce dû à la lassitude ou à l'épuisement, peut être était ce parce que cela concernait un adversaire avec qui j'avais une affaire en suspens. Mais un rage sourde s'était éveillée lorsque ce trouble fête était venu s'interposer. Une chose était sûre : ce fouineur paierait cher cette interruption...


Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Jeu 10 Mai - 0:36

1ère Prison Arrow

J'arrivais à la Demeure du Jugement, lieu du combat qui pourrait fort bien décider le futur de cette Guerre Sainte. L'atmosphère était pesante et le silence régnait sur les lieux. Je cherchais le Chevalier de la Vierge du regard sans pour autant parvenir à le voir. Où pouvait-il être?

J'avançais encore un peu, et apercevait une silhouette un peu plus loin. Je m'approchais, m'attendant à voir le visage du Chevalier d'Or, mais ce n'était pas lui qui se trouvait juste devant moi.

Un homme, au cheveux long et au regard sanguinaire se tenait devant moi. Qui était-il? Je l'ignorais complètement, mais son aura était violente et oppressante. Je l'observais rapidement, tentant de découvrir qui il pouvait être, quelles étaient ses intentions?

Ce n'était pas un Spectre, j'en étais presque certain. Encore moins un Guerrier Divin d'Asgard. Était-il un Marina? Je ne pouvais en être certain, mais quoiqu'il en soit, il était hors de question que je le laisse rôder à sa guise sans connaitre ses intentions. Je devais assurer les arrières de mes compagnons et c'est ce que j'allais faire.

- Qui êtes-vous? Que faites-vous ici?

Je restais immobile, l'observant, tentant de savoir quel genre de personne ou de combattant il était. Il avait l'air d'un adversaire hors du commun.

- Quelles sont vos intentions ici? Je vous préviens, si vous êtes un ennemi d'Athéna ou d'Asgard vous n'irez pas plus loin!

Je me mettais déjà en position de combat, me préparant à tout. Cet homme ne m'inspirait aucune confiance et je préférais rester sur mes gardes afin de ne pas être pris au dépourvu.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Jeu 10 Mai - 0:57


Arrow Post de Récup

La méditation dura plusieurs minutes, mais ses effets bénéfiques se firent aussitôt sentir. Si mon esprit était en plein doute, et mon corps dans un état d'épuisement extrême, cette séance de récupération me permit de me reposer un bref instant. Qui sait si je ne devrais pas combattre à nouveau sous peu. Mes yeux se rouvrirent et se posèrent une dernière fois sur le cercueil renfermant l'Hippogriffe. Puis, je me remis debout, et repris la direction de la Demeure du jugement, en titubant tout d'abord, puis plus vite lorsque mon équilibre revint.

La demeure du Jugement était dans un état lamentable. Le combat ayant opposé Corell du Lion ainsi qu'Asmita de la Vierge à Thanatos avait été d'une rare violence. En témoignaient les lieux qui étaient rasés sur plusieurs dizaines de mètres carrés. Un cosmos attira soudain mon attention : un cosmos que je ne connaissais pas et qui pourtant me paraissait tout à fait familier sans que je puisse me l'expliquer. Il ressemblait à un Ase, et pourtant, n'en était pas tout à fait un. Poussé par ma curiosité, je pressai le pas en direction du pont avant de constater avec surprise que le Requin était toujours sur place. Un petit sourire se dessina sur mon visage.

M'avançant vers le pont, je vis le chevalier au cosmos étrange le franchir pour se diriger vers le Marina. Il échangea deux mots avec lui et se mit aussitôt en garde. Lorsque je l'aperçus, je compris aussitôt pourquoi son cosmos m'était familier : il s'agissait du chevalier du Cygne, le second et seul autre chevalier à actuellement utiliser la Glace au sanctuaire. Ravi de le rencontre enfin après avoir tant entendu parler de lui, je me dirigeai droit vers lui, m'arrêtant à quelques pas des deux hommes.

- Merci de m'avoir attendu, Requin. Je t'avais dit que ce ne serait pas long, lui dis-je avec une lueur de défi dans les yeux.
Puis, me tournant vers le Cygne :
- Tu es le chevalier du Cygne, n'est ce pas ? Tu as l'air pressé de le combattre, ajoutai-je en montrant vaguement le Marina d'un signe de tête.

D'ordinaire, je n'aurais pas laissé un autre chevalier me voler ma victoire sur un adversaire tel que le Requin. Mais j'étais épuisé, et curieux de voir de quoi était capable le jeune chevalier du Cygne. Etait il aussi fort que moi ? Meilleur ? La logique voudrait que non, puisque Fawn lui même avait décidé que j'étais le mieux placé pour prendre sa succession. Mais je tenais à voir ses capacités de mes propres yeux. Reculant de quelques pas vers le pont et croisant les bras, je repris alors d'un ton amusé :
- Eh bien, je crois que tu as un nouvel adversaire, Requin...

Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Jeu 10 Mai - 22:32

~> La Vallée des Amoureux


Elle se voulait vive et rapide. Désireuse d'arriver à temps pour empêcher le Cygne de commettre une folie. Lorsqu'elle parvint sur les lieux, ces derniers étaient détruits, entièrement, ravagé par le combat titanesque qui avait été mené ici. Son regard errait sur les lieux, à la recherche de celui dont elle s'était vue confier la charge. Pour l'heure il fut toutefois captivé par autre chose.

Là bas, en direction de l'Achéron gelé, s'avançait Kyros. Elle le vit s'arrêter non loin d'un homme et devina non sans mal les propos qu'il échangeait avec l'inconnu. Le cosmos de ce dernier indiquait clairement qu'il n'avait rien d'amical. Elle poursuivait son avancée, de plus en plus inquiète pour son ami.

*Kyros!* L'interpella-t-elle par télépathie.*Je t'en prie sois prudent!*

Elle aurait aimé s'interposer, mais elle se rappela que lorsqu'elle-même avait défié Nas Choka, le Cygne lui avait laissé sa proie. Aussi resta-t-elle ici à observer et guetter, se tenant prête à agir au cas où. La Louve parvint à reconnaître l'homme qui se tenait légèrement derrière lui. Il s'agissait là du chevalier d'or du verseau. Elle avait rencontré celui-ci dans la maison de Shion à l'époque où elle venait à peine d'arriver au Sanctuaire. Si elle se rappelait bien, il était ensuite parti pour Boston, suite a la vision qu'elle avait eu.

Tout en observant les deux hommes, elle se mit à la recherche de celui qui avait accompagné Corell dans sa victoire face à Rochel afin de s'assurer qu'il allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Asmita


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 817

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
210/210  (210/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Ven 11 Mai - 19:38

==> post de récup

    L'air crépita un bref instant avant d'être saturé par une kyrielle de particules lumineuses semblables à des lucioles qui tourbillonnèrent un instant avant de se rassembler en un point précis. L'agglomérat de lumière s'étira jusqu'à ce transformer en une silhouette humanoïde rayonnante avant de décroître doucement, laissant apparaître un homme aux cheveux d'or et au regard turquoise au milieu du petit groupe de guerriers.

    Balayant la scène du regard, Asmita dû se fier à sa perception du cosmos pour mettre un nom sur ces visages inconnus. Sur les quartes personnes, il en connaissait trois. Trois chevaliers d'Athéna qui avaient combattus bravement au vu de leur état physique.
    Reconnaissant l'aura bienveillante et discrète de l'homme du Chevalier du Verseau rencontré quelques jours plus tôt à Ahirès, Asmita fut frappé par le décalage entre son apparence et ce qui transparaissait du maître des glaces. Le chevalier d'Or arborait un masque de calme et de froideur qui contrastait drastiquement avec son aura chaude et terriblement humaine. La vue lui permettait peut être enfin de contempler les beautés du monde mais elle ne suffisait pas à percer les mystères du cœurs.
    À ses côtés se tenait un autre chevalier des glaces qu'il avait épaulé au début de l'invasion pour créer un gigantesque pont de glace. Campé sur ses positions face à un homme à l'aura et à l'apparence sauvage, il semblait déterminé à lui barrer la route, à juste titre. Cet homme transpirait non seulement la cruauté mais déployait une cosmo-énergie considérable et tumultueuse comme les roulis d'une mer en pleine tempête. Contrairement à son camarade du Verseau, cet homme qu'il reconnu comme étant un serviteur de Poséidon à son aura marine, était exactement l’archétype de la brute assoiffée de sang et de meurtres. Tout dans son apparence et dans sa gestuelle de prédateur était une confirmation de sa psyché dérangée.
    Enfin, à quelques pas en retrait se tenait celle qui avait ramené son ami dans la Lumière. Jaina ou plutôt, Liana de la Louve, toujours accompagnée de son compagnon à poils.

    Encore une fois, le chevalier de la Vierge fût frappé de constater à quels points les humains pouvaient être surprenants. Ses frères d'armes affichaient tous une aura de sérénité et de plénitude rare pour des personnes de cet age. Tous étaient bien plus jeunes que ce qu'il avait imaginé lorsque le voile de Nyx couvrait encore son regard. Et tous savaient que leur devoir était de donner leur vie pour Athéna. Bien peu de chevaliers vivaient jusqu'à un age avancé et très peu d'hommes adultes auraient avancés sans peur vers l'étreinte de la mort. Lui-même avait mit des siècles et des siècles de réincarnations successives avant de se transcender mais en voyant la vaillance de ses frères d'armes, Asmita su avec certitude que l'humanité ne finirait pas balayée par les dieux. Les humains avaient tellement plus à offrir. Leur potentiel illimité les placerait un jours au niveau de ces dieux qu'ils vénéraient aujourd'hui. Tout n'était que succession de cycles.

     «Je vous prie de bien vouloir m'excuser pour cette interruption soudaine, dit Asmita en s'inclinant légèrement, c'est un plaisir de vous voir tous en vie. Y a-t-il un problème? Demanda le Saint en plongeant son regard dans celui du Marinas belliqueux tandis que son cosmos immaculé s'élevait doucement autours de lui. »

    Laissant son aura retomber aussi vite qu'elle s'était élevée, Asmita se détourna de l'intrus, le laissant aux bons soin du chevalier du Cygne. Le jeune bronze lui avait prouvé quelques temps sa valeur en s'éveillant au septième sens de sa propre volonté et le chevalier de la Vierge avait foi en ces capacités latentes.
    Tournant les tallons, il se rapprocha de Kappa tout en invitant Liana à venir vers eux d'un geste de la main. Après son long combat contre le dieu de la Mort, il n'était plus au faite de la situation exacte. Bien que n'ayant pas ressentit de pertes depuis le décès du Capricorne, il n'avait aucune idée des forces ennemis encore en présence. Quelque part au loin il ressentait une forte énergie primitive et écrasante sans parvenir à la définir.

     «Quelles nouvelles de nos forces mes amis ? Je suis resté trop longtemps coupé de la réalité je le crains, s'excusa-t-il dans un petit sourire. »
Revenir en haut Aller en bas
Zobeida


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 283

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 15 Mai - 12:56

[HRP]j'ai changé ma destination dans mon dernier post[/HRP]

>>> Étang des Colériques

"Je m'apprêtais donc à rentrer au palais quand, levant les yeux, je vis quelque chose qui me fit pousser un cri d'étonnement : trois signes du Zodiaque venaient de disparaître d'un seul coup ! Il ne restait plus que les Poissons ; cela voulait dire qu'il restait une heure avant cette échéance mystérieuse qui, je le sentais plus que je ne le savais, n'augurait rien de bon pour nos ennemis.

C'est alors que j'entendis une voix forte résonner dans mon esprit, une voix puissante, grave, profonde, qui évoquait le tombeau, le néant et la négation ; je sus alors que je venais d'entendre la voix du Seigneur Thanatos : il nous incitait, nous les Spectres, à nous battre jusqu'au bout, à protéger le Monde des Morts jusqu'au bout, à ne pas faillir à notre devoir...
Au fur et à mesure que ces paroles défilaient dans ma tête, mon tapis volant perdait peu à peu de la vitesse pour finir par s'arrêter. Je rentrai en moi-même et la honte m'assaillit : j'avais juré fidélité aux divinités infernales et voila que je leur tournais le dos... Je pris ma décision, très rapidement : j'allais me battre jusqu'à mon dernier souffle, dussé-je en mourir !

Je fis faire demi-tour à mon moyen de transport et parcourus à toute vitesse les Prisons, remontant vers la sortie. Quand j'arrivai à une grande bâtisse à moitié défoncée, je sentis plusieurs Cosmos ennemis en contrebas : des Saints !
Il y en avait quatre : un jeune homme à la chevelure blonde et portant une Armure blanche, une jeune femme accompagnée d'un loup et deux Chevaliers d'Or dont l'un avait un point commun avec le premier serviteur d'Athéna : son aura était glacée. Le second était étrange : il émanait de lui une profonde sérénité et, pendant un bref instant, je ne pus m'empêcher de tressaillir et de verser une petite larme.
Je me mis devant eux. Toujours assise sur mon tapis volant, les bras croisés, je m'adressai à eux d'une voix pleine de défi :

- Salutations Saint d'Athéna, je suis Zobeida, Spectre du Djinn de l’Étoile Terrestre du Rêve ! J'ose espérer que parmi l'un d'entre vous, il y a aura enfin un guerrier digne de ce nom qui n'aura pas peur de se battre contre moi !

Je me tournai vers le Chevalier d'Or à la chevelure couleur de soleil :

- Pourquoi pas toi, roumi ? Deux de tes congénères ont décliné mon invitation, peut être ne se sentaient-ils pas à la hauteur ? Qu'en penses-tu ? Auras-tu les tripes de m'affronter ? Ou alors, les Saints d'Or ne sont-ils donc bons qu'à se pavoiser avec une armure rutilante sur le dos ?!

En fait je n'en menai pas large : j'étais grandement affaiblie et cet homme était capable de me détruire en un clin d’œil. Mais je ne voulais pas montrer ma faiblesse à cet individu..."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyro


Ombre du Requin
avatar

Messages : 3187

Feuille de Personnage :
HP:
100/150  (100/150)
CS:
134/190  (134/190)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 15 Mai - 16:58

Je courais comme un gros con, encore et toujours à la poursuite du cosmos divin à qui appartenait la lance qui m'avait prit pour cible, mais plus je courais (et je courais vite putain là !) et plus le cosmos s'éloignait. Encore un coup des dieux ou chépakoi qui se déplace à coup de téléportation machin truc, est ce que je balasse des lance à sur les gens pour m'enfuir en courant après moi ?! Eh bin non C'est rhétorique abruti répond pas ! me lançais-je à moi même.

Bref j'en avais ras le casque de galoper derrière une petite vierge qui voulais pas se faire rafraîchir et je jetais à terre la lance et la frappais d'un coup de pied boudeur. Zut de flûte lançais-je tout haut comme un grossier personnage avant de me rendre compte que je n'étais pas seul. Un mec, ou une fille, enfin quelqu'un d'assez efféminé m'attendait (je crois que c'était moi parce que y'avait personne d'autre ... et puis aussi parce qu'il me parlait comme si on était pote) dans une posture genre charismatique (un brin mélodramatique, mais ça passait quand même). J'avoue il me disait bien quelque chose, mais je le remettais pas trop du coup je suis dit que j'avais dût violer sa grosse où un truc dans le genre et qu'il venait me remercier d'avoir rempli son devoir conjugal car il avait lui même quelques problèmes d'érection, que c'était pas facile, patati patata...

Sauf que pas le temps d'en placer une, un Spectre arrive et le défie en duel et hop que je m'arrache sans même dire au revoir, non mais sérieux faut voir l'éducation de nos jours, putain les mal élevés quoi ! Sur ce Boucle d'Or se ramène dit même pas ni bonjour, ni merde et commence son petit numéro de défenseur de la veuve et de l'orphelin alors qu'il y connait rien du tout ! Sans moi elles serait même pas trousser les veuves et les orphelins, ils seraient même pas orphelins.

-T'a vraiment été fini à la pisse toi hein ?! déclamais-je à l'intention de la blondasse. Si ta mère à pas été foutu de t'enseigner la politesse, okay même si c'est pas facile entre deux passes, je vais t'apprendre la bases que ça va être vite fait !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mar 15 Mai - 21:09

J'étais seul face à cet homme mystérieux et sinistre, sentant la mort et le combat à plein nez. Niklaus semblait être beaucoup moins féroce que lui à première vue. Je ne restais cependant pas seul très longtemps. Un Chevalier d'Or nous rejoignait,visiblement dans un sale état. Il avait dû mener bon nombre de combats pour en être arrivé à ce point. Mais autre chose me frappait néanmoins. Ses yeux trahissaient une tristesse et surtout une lassitude qui pouvait démobiliser le plus joyeux des hommes. Serait-ce la fatigue des combats? Ou bien s'était-il passé autre chose?

La mort nous guettait à chaque coin, pouvant nous emporter dans son long manteau obscur. Voir des amis ou des compagnons mourir sous nos yeux nous étaient offerts à foison en ces lieux. Ce n'était pas une image facile à supporter, à gérer! Ces combats nous fatiguaient, physiquement, mais surtout mentalement! Le Chevalier du Verseau était à bout. Même s'il tentait de le dissimuler, il était hors de question de le laisser combattre d'avantage, surtout face à un adversaire aussi dangereux que ce Marina. Car oui, mes doutes étaient bien fondés. Il s'agissait bien d'un guerrier de Poséidon, les alliés des Spectres! Plus aucun doute possible, le combat semblait inévitable!

- Tu es le chevalier du Cygne, n'est ce pas ? Tu as l'air pressé de le combattre!

J’acquiesçai, lui confirmant que j'étais bien le Chevalier du Cygne, puis je lui répondais.

- Si il tente de passer, je me mettrais en travers de sa route! Reposez-vous Chevalier, je crains que vous en ayez bien besoin!

Après un léger moment de léthargie dans lequel l'homme qui me faisait face était plongé, semblant tenter en vain de se souvenir de son nom et des raisons qui le poussaient à être ici, et alors que j'avais déjà été rejoint par les Chevaliers de la Vierge et Liana qui m'avait rejoint presque instantanément après mon départ de la première prison, il se daigna à répondre.

-T'a vraiment été fini à la pisse toi hein ?! Si ta mère à pas été foutu de t'enseigner la politesse, okay même si c'est pas facile entre deux passes, je vais t'apprendre la bases que ça va être vite fait !

"Et après c'est moi qui ait besoin de cours de politesse!?" - pensais-je.

Cependant, son nom ne m'intéressait pas et je doutais sincèrement que le mien lui soit important. Je pouvais d'ors et déjà percer un peu sa personalité. Il tentait déjà de me provoquer, de m'intimider! Cela ne marcherait pas, j'étais bien décidé à ne pas abandonner, plus jamais!

- Je doute que mon nom t'importe, mais soit! Je m'appelle Kyros, Chevalier de Bronze du Cygne!

Je ne lui demandais pas son nom, s'il désirait me le faire connaitre, il me le dirait, si réellement il était éduqué à l'inverse de moi, comme il semblait l'affirmer!

Je fut alors interpeler mentalement! Une présence tentait d'entrer dans ma tête! Je reconnaissais bien vite ce Cosmos et laissait alors la présence envahir mon esprit et mes pensées. Une petite voix, dont la préoccupation était presque palpable m'interpelait. C'était Liana qui me parlait par télépathie. C'était la première fois que je parlais à quelqu'un de cette manière. Je n'étais même pas sûr de savoir comment répondre!

"Kyros! Je t'en prie sois prudent!"

Je lui répondais, sans vraiment savoir si je parviendrais à me faire comprendre ou entendre dans son esprit!

"Je te le promets! J'aimerais finir notre conversation au Sanctuaire, je ferais tout pour ressortir vivant de ce combat, sois en sûre!"

- Bien Marina! Puisque tu veux m'apprendre les bases, commençons!

Le défi était relevé et le combat pouvait débuter! Il ne restait plus qu'une constellation dans le ciel des Enfers, et pourtant, j'étais persuadé qu'il nous restait plus de temps! Mais qu'importe, j'avais une heure pour vaincre cet homme!


Arrow Combat Gs
Revenir en haut Aller en bas
Asmita


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 817

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
210/210  (210/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Mer 16 Mai - 18:11


    Le Saint d'Or n'eut pas le temps d'obtenir sa réponse.
    Brusquement, deux constellations disparurent dans le ciel noir d'encre des Enfers et avec elles, l'espoir de pouvoir libérer Zeus à temps. Les sourcils froncés et le regard tourné vers l'horizon, Asmita s’apprêta à prendre congé de ses camarades pour rejoindre Athéna lorsqu'un Spectre à l'allure singulière fit irruption.
    Monté sur un étrange tapis volant, le Spectre se présenta à eux avant de le défier personnellement.
    L'heure était grave et il ne pouvait pas se permettre de perdre d'avantage de temps.
    D'un bref regard, Asmita détailla son impudent adversaire. Une jeune femme venue d'orient. Autours d'elle flottait un agréable parfum d'épices et de jasmin, lui rappelant l'espace d'un instant fugace les senteurs du Monastère de Key. Mais la nostalgie et les réminiscences n'étaient plus de mise en cet instant fatidique. Le sort de beaucoup dépendrait des prochaines minutes.

    Quelque part au loin, un grondement inquiétant retentit alors qu'une immense vague de puissance brute se rependait dans tout le royaume infernal, balayant même les recoins les plus sombres des Enfers.
    Le Souverain Céleste était enfin libre.
    Leur tache était désormais accomplie mais malgré la libération du Roi des Dieux, l'épée de Damoclès pendait toujours au dessus de leur tête et si leurs forces n'avaient pas quittés les tréfonds dans moins d'une heure, l'étreinte de la Mort viendrait les broyer un par un.
    Le Chevalier de la Vierge adressa un bref regard à ses camarades en leur intimant de partir d'un léger signe de tête. Quelque chose ne tournait pas rond. La violence du cosmos de Zeus était sans borne et Asmita craignait pour leur Déesse.

    *Partez devant, j'ai un mauvais pressentiment, demanda Asmita télépathiquement à ses compagnons, Courrez vite auprès d'Athéna, je vous rejoindrais dès que possible.*

     « Je suis navré Spectre, mais si tu ne nous laisse pas passer je serai dans l'obligation de te détruire, s'excusa Asmita, tu n'as plus aucune raison de te battre. Tes maîtres ont été vaincus et le Souverain des Cieux vient d'être libéré. Pars tant qu'il en est encore temps, cela vaudra mieux pour ta vie. Je ne te veux aucun mal Spectre, mais je n'ai pas de temps à perdre, répliqua le Saint en élevant son cosmos immaculé autours de lui. »



==> combat contre Zobeida
Spoiler:
 


Dernière édition par Asmita le Jeu 17 Mai - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liana


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 411

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    Jeu 17 Mai - 16:14

Finalement se ne fut pas elle, mais lui qui les trouva. Lorsqu'elle avait ressenti son cosmos, elle s'était vivement détournée pour le regarder approcher, soulagée de le voir en meilleur état que ce que lui avait annoncé Corell. Pourquoi diable l'avait-il fait revenir sur ses pas? Pour la protéger? Hum non, elle ne pensait pas, il aurait bien trop peur de sa réaction si elle apprenait que c'était dans ce but. Il y avait chez son ainé quelque chose de changé. Elle n'aurait su dire quoi jusqu'à ce qu'elle ne croise son regard. Alors elle comprit. La Vierge avait retrouvé la vue, et cette nouvelle amena un sourire à ses lèvres.

"- Je suis heureuse et soulagée de vous revoir vivant Asmita. Quant à ce qui se passe plus loin, je suis désolée mais je ne puis vous informer,mon chemin s'étant arrêté à la prison suivante. Ce cher Lion a jugé bon de me faire revenir ici pour veiller sur vous, mais il me semble que vous allez bien."

Le rustre que Kyros avait défié venait de lui répondre. La façon dont il s'adressa à son ami lui fit serrer les poings, et Shadow, à ses côtés, émit un grognement sourd et menaçant à l'encontre du Marina.

*Décidément cet homme n'est vraiment pas très fin dans ses propos. Tout en lui ne m'inspire que dégoût.*


*Ne t'en fais pas il en va de même pour moi.*

Répondit-elle à son comparse tandis qu'une nouvelle présence vint à leur rencontre. Il s'agissait là d'une Spectre, ravissante, voir ensorcelante, et le défi qu'elle lança ne fut nullement pour elle, ou pour le Seigneur des Glaces, non, il fut directement lancé à Asmita, qui loin de refuser, accepta la proposition. Elle s'apprêtait à intervenir mais le Loup l'en empêcha.

*Il ne craint pas bien grand chose face à elle, regarde bien, elle est déjà moitié morte. Je sais que Corell t'a dit de veiller sur lui mais tu dois la lui laisser.*

Poussant un soupir, la Belle ne put qu’acquiescer. C'est alors que la voix de Kyros résonna en sa tête, lui amenant un sourire aux lèvres.

*Sois sûr que je t'attendrai! Qu'Athéna te protège mon ami!*

Un autre message lui parvint, cette fois-ci, celui émana du Saint de la Vierge. Une nouvelle mission s'offrait à elle: protéger leur Déesse.

*J'y vais de ce pas. Soyez prudent, car si vous ne revenez pas, il est fort probable que Corell me fasse passer un sale quart d'heure.*

Se disant, elle se détourna, filant avec vitesse et célérité, Shadow sur ses talons, en direction des autres prisons.
~> Le Champ de Fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: En attente des ennemis...    

Revenir en haut Aller en bas
 

En attente des ennemis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Demeure du Jugement-