RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Mer 11 Jan - 2:05

Arrow Demeure du Jugement


Les Douze Constellations brillaient d’une clarté irréelle, d’un doré si pur qu’il en paraissait divin. Elles étaient toutes là, étincelantes dans le firmament nauséabond des enfers, du Bélier aux Poissons. En son centre trônait le Lion, dans une posture bestiale et affirmée comme à son habitude. Difficile à croire que la magnifique création d’Artémis, qui attirait tous les regards, étaient en réalité un compte à rebours indiquant la mort des Chevaliers de la Justice. Mais cela, les suppôts du Mal ne pouvaient le savoir. Ce serait sous le regard du Zodiaque que le combat opposant le Lion à la Wyverne allait se dérouler. Un combat de Titans, opposant la Lumière à l’Ombre, sûrement le combat qui allait sonner le réel début des hostilités. Car après tout, la Wyverne était l’un des trois Juges des Enfers, sûrement le plus puissant des trois… Le Champion d’Hadès en personne.

Corell aimait les challenges. Il ne pouvait exister en ces lieux maudits meilleur adversaire. Mais si parfois le Saint respectait ses ennemis, ce n’était pas le cas aujourd’hui. La Wyverne était son némésis. Et cela il le savait par l’Armure d’Or. Il n’en était pas certain, mais il le sentait… Par le passé, le Juge des Enfers avait tué à plusieurs reprises les précédents Chevaliers du Lion. C’est du moins ce qu’il ressentait à travers son armure. Après tout, l’Armure d’Or était vivante, et elle avait traversé les siècles… Et le jeune homme était convaincu qu’elle avait des souvenirs.

Alors qu’il descendait les marches menant au Temple du Jugement lentement, observant le Juge sous toutes ses formes, analysant ses mouvements et l’obscurité de sa formidable énergie, il pouvait sentir son armure gronder de vengeance. Il sentait que cet instant était historique. Il le sentait dans le cosmos. Car en ce jour, l’Histoire allait changer. En ce jour, ses Crocs briseraient son ennemi. En ce jour, il prendrait plaisir à éliminer ce Juge. Pour la Justice. Pour la Paix. Pour l’Avenir. Pour la Vengeance. Pour les anciens Lions. Pour lui-même.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Mer 11 Jan - 19:01

Le Lion et le Wyvern allait se battre jusqu’à la mort et c'était devant la demeure du jugement que le combat se passerai. Un combat qui promettait d'être intense et il marquera surement les anales de la Guerre Sainte actuelle. Les deux hommes, puissant dans leur ordre respectifs étaient déterminé à détruire son opposant par tous les moyens. Le passé les opposants, ces derniers avaient la rage de vaincre.

Ivictus était attentif au déplacement du Lion le long des marches. Corell était plus que déterminé à exploser tout bonnement le Juge des Enfers tellement la rage l'emplissait. De plus, c'est exactement la même chose du coté du Juge. Le moment fatidique approchait et les deux hommes étaient l'un en face de l'autre, d'égal à égal. Un vent infernal toucha les deux combattants et le Juge prononça :

Prépare toi à mourir car c'est moi qui va creuser ta tombe cria Ivictus tandis qu'un aura d’ébène l'entoura.

L'aura s'intensifia jusqu’à former autour d'Ivictus des arcs électriques noirâtres et la seconde d'après l'explosion de formidable énergie fut projeté vers le Saint avec une violence inouïe.


Spoiler:
 


Dernière édition par Ivictus le Dim 15 Jan - 14:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Ven 13 Jan - 3:40

Tout son corps était empli de rage. Une rage pure, éblouissante, mais savamment contrôlée. Le Lion en savait plus que n’importe qui sur les méfaits de la rage, de la colère, de la vengeance. Il avait laissées ces émotions prendre possession de lui jusqu’à devenir quelqu’un d’autre, une bête d’obscurité sans foi ni loi, qui ne parvenait plus à distinguer ses amis de ses ennemis. Il était passé si près du désastre. Il ne retenterait pas l’expérience. Mais bien que dangereuses, ces émotions n’en restaient pas moins positives en combat. Elles galvanisaient l’esprit. Les sages avaient beau dire, la colère permettait de se surpasser. Elle poussait nos capacités à leurs plus extrêmes limites. Elle permettait de se dresser sans relâche, transformant des moutons en lions. Mais elle devait être contrôlée, et, plus que tout, comprise. Et Corell comprenait la colère qu’il ressentait en cet instant. Elle était raisonnée, dirigée sur une seule et unique personne : Ivictus. A l’inverse de Rochel, il ne tuerait pas le Spectre de la Wyverne pour son plaisir personnel. Il le tuerait car ce devait être fait. Et qu’il était en mesure de le faire. Pour Athéna, pour l’humanité, et pour les précédents Chevaliers du Lion.

De l’avis du Lion, Ivictus n’était qu’un lèche-bottes de Perséphone. Mais il n’en restait pas moins un Juge des Enfers, et sûrement le plus puissant des trois. Ainsi, il dût avouer sa surprise et son incapacité face à l’attaque surprenante du Spectre. Son adversaire réussit à déployer une véritable onde de choc d’énergie pure à une vitesse incroyablement rapide. Mais Corell était un battant. Et s’il fut incapable de parer la technique, il resta droit et fier durant toute l’expérience, ne lâchant pas un gémissement alors que l’énergie du Juge le frappait de pleine face, calcinant légèrement sa peau. Des effluves brûlants parvinrent à passer sous la protection de l’Armure d’Or, lui occasionnant de vives douleurs. Mais l’homme serra les dents. Il connaissait la souffrance. Il l’acceptait. Il faisait corps avec elle. Cette souffrance lui permettait de se rappeler qui il était : un Chevalier d’Athéna, bien vivant, dévoué à sa Déesse. Une Déesse qui lui avait pardonné. Une Déesse qui avait même donné son sang pour faire revivre l’Armure d’Or du Lion.

L’Armure d’Or. Alors que l’attaque se finissait, le Lion baissa les yeux sur son armure et sourit faiblement. En réalité, la douleur qu’il ressentait était bien dérisoire face à la terrible technique de puissance brute du Juge des Enfers. Un tel cataclysme de cosmos aurait pu avoir raison de lui autrefois. Aujourd’hui, il n’avait fait que le chatouiller.

Et Ivictus s’en rendit bien compte. Lorsque le Spectre se jeta sur lui et le frappa de toute sa force, son poing ganté de noir s’abattit sur l’Armure d’Or dans un bruit mat. Pas une fissure. Pas un gémissement de douleur. Pas un recul. Son poing fut stoppé net par l’armure étincelante. Corell, toujours tête baissée, se contenta de relever les yeux pour observer Ivictus. Son regard émeraude brillait d’amusement et de pitié. Son sourire s’élargit jusqu’à en devenir suffisant.

« C’est tout ? »

De toute évidence, non. Le Juge fit pleuvoir les coups, alternants poings et jambes dans un ballet d’expertise du corps à corps. Peine perdue. Le Lion semblait lire chacun de ses mouvements avec une facilité déconcertante, parvenant à distinguer les coups rapides qu’il bloquait, des coups puissants qu’il évitait au dernier instant. Durant tout ce furieux ballet, son sourire ne se perdit pas, comme ancré dans son visage. Et au détour d’un coup de poing banal du Juge, le Lion décida que le jeu avait assez duré. Il fit alors ce qu’il savait faire de mieux : briser des vies.

Le Juge était certes rapide, mais quand il s’agissait du corps à corps, le Lion était le plus meurtrier des Chevaliers d’Or. Ses coups était presque invisibles à l’œil nu, et d’une incroyable précision. Le Saint concentra son cosmos et accéléra ses mouvements d’un coup. Passant sous la garde du Juge, il le frappa de son poing en plein abdomen, lui coupant le souffle. Un simple coup de poing. Mais Ivictus connu le véritable enfer juste après. Car Corell n’avait pas retiré son poing de son abdomen. Il l’avait laissé posé. Il déploya son cosmos dans un second temps, à peine une seconde après le premier coup. Ce fut telle une lame de cosmos doré qui partit de son bras avant de transiter dans son poing pour enfin finir dans le ventre du Juge. Une puissance tellement concentrée que des zestes de cosmos apparurent dans le dos d’Ivictus, l’énergie l’ayant transpercé de part en part. Enfin, comme troisième acte de ce qui n’était après tout qu’un simple coup de poing, Corell fit appel à sa spécialité, ce qui faisait de lui le Lion d’Or, cette particularité qui lui donnait la réputation d’un génie.

La Foudre.

Les éclairs dorés du Lion s’animèrent enfin, officialisant le réel début du combat. La foudre du Saint passa à travers son poing pour se répercuter dans le corps du Juge, brûlant ses chairs et malmenant ses terminaisons nerveuses. Et alors que des arcs électriques naissaient encore ça et là sur le corps d’Ivictus, Corell retira son poing et se redressa, face à son ennemi. Ses yeux n’étaient plus verts, mais brillants de la lumière dorée des Douze Saints protecteurs d’Athéna. Un témoin de la concentration de cosmos qui l’habitait. Un bien mauvais présage pour Ivictus.

« Hors de ma vue. Lightning Plasma. »

Il y eut une brève lumière aveuglante qui partit de son poing droit. Puis, le monde s’écroula pour le Juge. Les Enfers laissèrent place à un monde de lumière et d’obscurité, alors que les Griffes du Lion le frappaient de toute leur férocité, millions de jets de cosmos acérés qui frappèrent leur victime de tous les côtés au bon vouloir de leur créateur. Une pluie de souffrance alors que Corell frappait, encore et encore, toute humanité l’ayant quitté pour qu’il remplisse sa mission : éliminer cet homme qui lui barrait la route. Lorsque l’énergie vint à manquer, il laissa tomber sa proie et recula de quelques pas. Après tout, il fallait bien faire durer le plaisir, même en Guerre Sainte… Le jeune homme était un combattant. Il vivait pour des instants comme celui-là.

Comme répondant aux éclairs naissants du Saint, de lourds nuages noirs apparurent dans les cieux au dessus de la demeure du jugement, dissimulant en partie les douze Constellations étincelantes. L’effet n’avait rien de naturel dans un endroit pareil. Il était évident que ces nuages étaient créés par le Lion, ou qu’ils étaient tout simplement une conséquence de sa concentration de cosmos tout à fait spécial, fait à base d’éclairs. Car bien vite les nuages crépitèrent d’énergie. La foudre s’abattit bien vite, à plusieurs reprises, sur le sol froid des enfers. Le Chevalier d’Or leva un bras vers les cieux tout en ne quittant pas son ennemi du regard. La foudre le frappa de son énergie d’une couleur blanche plus pure que la neige. Mais à la différence des précédents éclairs provenant des cieux, celui-ci resta actif, créant un pont de lumière entre le Lion et les nuages obscurs à mesure que le Saint absorbait la foudre, transformant peu à peu l’électricité en cosmos qui glissait le long de son bras, passant de la couleur blanche à la teinte dorée de son énergie. Et lorsque l’éclair disparut enfin, le Chevalier d’Or était déjà de nouveau chargé à bloc, prêt à libérer les Crocs du Lion.

« Allez, approches, Juge. Montre-moi la toute-puissance du champion des Spectres. »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Dim 15 Jan - 14:39

La victoire du Juge avait été bref, bien bref. En effet, comme prévu le Chevalier s'était relevé avec une fureur et une force décuplée. Ce dernier était plus que décider à enrayer le Juge de cette Terre. Il s'était relevé avec son sourire méprisant, l'attaque du Juge ne semblait pas l'avoir ébranlé tant que ça et il riposta aux coups par d'autres qui étaient normal dans un premier et dans un second temps un coup chargé par l'aura électrique de son cosmos d'Or. Mais non cela n'allait pas se passer comme ça. Malgré la vitesse fulgurante de Corell le Juge parvenait à dévier et à esquisser les moindres coups du chevalier de l'espoir. Ce dernier l'avait sous-estimé.

Ce combat promet d'être intéressant... pensa le Juge.

Bien tenté mais cela n'est pas suffisant. Tu t'est relevé Lion d'Or, eh bien tu n’aurai pas dû car tu vas le regretter dit le Juge en éclatant de rire et nettoyant son surplis comme pour enlever la poussières qui était dessus.
Tes attaques ridicules et faibles ne sont pas suffisantes pour me terrasser, j’espère que tu as autre chose.


Ivictus en demandait plus et il allait être servi. Le regard du Lion se changea, désormais on pouvait voir le prédateur prêt à bondir sur sa proie. Ce moment de plaisir s'effaça bien vite quand le Juge compris que maintenant le Lion allait riposter de toute ses forces. Le moment était venu. Des éclairs provenant uniquement de la puissance du Lion commencèrent à se former autour de lui, il allait lancer surement une de ses attaques les plus puissantes et Corell dit :

Lightning Plasma

Tout d'un coup, le monde changea autour d'Ivictus, il pouvait sentir la moindre particule d'air se charger d'énergie. Et là il comprit que malgré sa fascination pour ce qui se passait il devait réagir et vite, car cette attaque allait lui infliger des dégâts phénoménaux. Lorsque ces l'orage s’abattit sur le Juge des Enfers il était prêt en garde et son cosmos chargé à bloc devenait un bouclier contre toutes ces arcs électriques qui le menaçaient. Malgré ses protections une partie de la puissance adverse le touchait mais en bien moindre quantité que cela n'aurait dû par chance Ivictus avait réagi assez vite. Le corps du Spectre fut secoué et le dernier éclair d'une puissance supérieur aux autres le fit reculer de quelques mètres. Le regard du Lion avait encore changé, ce dernier indiquait qu'il sera prêt à recommencer autant de fois qu'il le faudrait jusqu’à que le Juge tombe et cette fois pour de bon. L'attaque finie, une aura de chaleur entourait Ivictus, c'était celle du surplis qui avait chauffé mais celle aussi de ses chairs car cette attaque ne l'avait pas épargné à son grand désarroi. Cette fois c'est le regard d'Ivictus qui devient chargé de haine de colère et enfin de ressentiment. La riposte de Corell n'avait fait que alimenter ce moteur de haine qu'il convertirait en puissance pour le détruire. Corell le défiait une fois de plus, cela était trop si un Éveil maximal ne l'avait pas tué alors pourquoi pas lui en donner un second. C'était exactement ce que le Juge allait lui offrir.

Ivictus se concentra et se jeta sur l'ennemi un nouvelle fois, il mourrait de décharger sa souffrance sur autrui et le seul être vivant autour de lui était Corell. Le premier coup, était au niveau des jambes afin de lui faire perdre son équilibre puis avec une agilité surprenante il passa dans son dos ou la jambe du Juge le frappa avec violence , il passa de nouveau devant lui pendant qu'il était déséquilibré pour lui assener un coup de tête dans le nez puis il finit par un coup de coude dans le ventre en s'assurant que le coup pénétrait bien dans l'armure. Ivictus se s’amusant plus, décida de lui assener le coup final. Il chargea son énergie comme il savait si bien le faire jusqu’à qu'il accumule assez de puissance pour que lui aussi les éclairs d’ébènes bourdonnent autour de lui. Dans une fraction, toute la puissance fut relâché avec pour cible l'impie Chevalier d'Or du Lion : Corell. Il espérait que cette fois ce maudit homme serait bel et bien terrassé qu'il puisse passer à autre chose.








Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Lun 16 Jan - 1:24

Ridicules… Faibles…

Le Lion contenait sa fureur. Cet homme parlait trop. Il était inutile de lui répondre. Mais intérieurement, il nota ces mots comme de précieux souvenirs qu’il se rappellerait lorsqu’il observerait le cadavre du Juge devant lui. La mort lui montrerait à quel point les Griffes du Lion étaient faibles et ridicules.

Mais avant cela, il fallait transformer ce rire en cris de souffrance. Une besogne qui allait s’avérer bien plaisante… Et comique.

Oui, comique était le terme approprié. Corell avait lui aussi envie de rire. De rire de cet homme qui lui sautait dessus comme un chien enragé. On disait du Lion qu’il était impulsif et qu’il se laissait aller à ses émotions, que ses attaques étaient mal organisées. Monumentale erreur. Lorsqu’il combattait au corps à corps, chaque geste était calculé. Chaque blocage était étudié. Chaque attaque était optimale. Soit le contraire opposé de la Wyverne. Pourtant, il fallait avouer que le Lion avait été étonné. Son coup de poing en trois temps n’avait pas eut l’effet escompté. Le Juge ne semblait pas en souffrir une quelconque séquelle. Etonnante combinaison de puissance cosmique et d’incompétence au combat rapproché, ce qui faisait d’Ivictus un adversaire imprévisible et dangereux.

Corell évita les coups ennemis comme à l’entrainement. Un simple sur place lui permit d’éviter la première attaque d’Ivictus. Lorsque le Juge tenta de passer derrière lui, le Lion pivota sur lui-même tout en se baissant. La jambe d’Ivictus passa juste au dessus de lui. Mais c’est là ou l’imprévisibilité du Wyverne tant redouté par son adversaire prit le dessus sur la logique, et Corell fit surpris lorsqu’un homme tel que lui, si fier et distant, lui assena un coup de tête. Il y eut plus de surpris que de douleur car ce que la protection de son front qui prit le gros des dégâts, s’envolant sous la violence du choc. Le Lion, ayant perdu l’avantage, fit un saut périlleux arrière en ultime recours afin de prendre de la distance.

Ivictus, qui avait repris le cours du combat, ne resta pas les bras ballants et profita de son avantage. Bien vite ses yeux redevinrent rouges et son cosmos obscur crépita d’énergie. Une fois de plus, il émergea du Juge une onde de choc d’énergie pure qui détruisit tout sur son passage, se propageant à une vitesse fulgurante, presque supérieure à la vitesse de la lumière. Une attaque extrêmement rapide, imprévisible, imblocable… Bref, sûrement l’attaque qui faisait d’Ivictus le plus puissant des Juges des Enfers.

Et pourtant.

Dans ce maelstrom d’énergie obscure et de débris épars, alors que la technique surpuissante détruisait les roches alentour et une bonne partie de la Demeure du Jugement, une lueur dorée subsistait. Un halo de lumière plus pure que cette du soleil, entourant le Chevalier d’Or, repoussant la force du Juge afin de créer un oasis de paix en plein milieu de la bourrasque de destruction. Le Saint avait une position étrange. Il avait le bras tendu, le poing fermé avec l’index pointé droit vers le centre de la tempête d’énergie : Ivictus. Alors que l’attaque se terminait, laissant derrière elle un Chevalier du Lions ans la moindre séquelle, Ivictus comprit que Corell ne le pointait nullement du doigt. Non. C’est de ce doigt que provenait l’aura protectrice qui l’avait sauvé. Le bout de l’index se voulait encore brillant. Le Saint avait repoussé son attaque avec un seul doigt.

Les yeux du Lion avaient changé. Leur teinte était normale, d’un joli vert émeraude, mais la forme de la pupille était différente, légèrement émaciée, étirée verticalement comme celle d’un félin. Le jeune homme fit un faible sourire en coin.

« Abruti. La même attaque ne fonctionne pas deux fois de suite sur un homme tel que moi. »

Sans prévenir, le bout de l’index du Saint, toujours auréolé de cosmos ardent, devint subitement aveuglant. S’ensuivit une explosion de cosmos, onde de choc qui émana du bout du doigt. De bien moindre importance que la technique d’Ivictus, mais qui fut suffisante pour repousser le Spectre en arrière sur plusieurs mètres. Le Lion commença alors à marcher vers le Juge, alors que son cosmos, gigantesque aura dorée, se dessinait autour de lui comme des milliers de flammes de lumière plus scintillantes les unes que les autres. Un grondement rauque fit vibrer le sol, plus puissant à chacun de ses pas, alors qu’un gigantesque Lion naissait dans son dos, à la fois magnifique et effrayant. Son regard était le même que celui du Chevalier d’Or.

Le Lion se rapprochait inexorablement de son ennemi, se trouvait encore à plusieurs mètres de distances, quand il leva le bras gauche dans sa direction, doigts écartés mais tous dirigés vers Ivictus. De chacun de ces doigts émergea des gerbes d’éclairs destructeurs qui traversèrent les airs en un rien de temps pour venir frapper le Juge, passant sous son armure pour aller brûler ses entrailles. Une odeur de brûlé vint aux narines du Saint alors que sous l’effet de l’électricité le squelette d’Ivictus apparaissait par intermittence aux endroits non protégés de sa Surplis.

« Pour la Gloire d’Athéna, mes Griffes auront raison de toi!»

LIGHTNING PLASMA


Les éclairs naissant des doigts du Lion disparurent. Corell ramena son bras gauche contre lui pour mieux faire un mouvement de balancier et frapper vers l’avant de son bras droit. Il y eut une brève lumière, avant qu’à nouveau les Enfers ne laissent place au noir le plus total, le plus absolu, où bien vite des millions de jets de cosmos acérés naquirent pour mieux venir frapper je Juge des Enfers encore et encore, tandis que le Lion rugissait de plaisir devant la détresse de sa victime.

Lorsque les Enfers réapparurent et que leur quiétude ne fut brisée que par la lourde chute du Juge des Enfers, le Lion avait repris l’avantage dans un combat qui s’avérait des plus intéressants, au final. A l’issue de sa formidable technique, les yeux de Corell avait repris leur aspect habituel. Sans mot dire, le Lion tourna le dos à son ennemi, signe évident de dédain et de mépris face à la contrattaque qui allait bien vite arriver, et s'en alla récupérer sa protection frontale tombée au sol. Il en profita pour essuyer le filer sang qui lui coulait du nez. Une blessure sans importance. Beaucoup seraient morts après reçu deux fois de suite le Lightning Plasma du Chevalier du Lion. Mais un Juge des Enfers était dur à tuer.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eren


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 3474
Armure : GodRobe de Zeta Prime.

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Mer 18 Jan - 16:33

Citation :
Que ce soit en tournoi, Guerre sainte ou période de paix, chaque joueur dispose de 48 heures pour répondre à son ou ses adversaire pendant un combat. Exceptionnellement, il peut demander une dérogation de 24 heures dans ce topic : Demande de 24 heures supplémentaires

Au delà de ce délai, soit 48 heures (ou 72 heures), le tour est considéré comme manqué. La conséquence est la prise de plein fouet de tous les dégâts de son adversaire. Si le joueur manque un prochain tour sans explication, il sera considéré comme étant forfait.
En vertu des règles en vigueur, Ivictus passe son tour et encaisse celui de Corell de plein fouet.

Ce dernier peut dès à présent passer à la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Ven 20 Jan - 0:00


La Wyverne se jeta sur le Lion. Dans un sourire carnassier, sûr de lui comme jamais, le Lion se jeta sur la Wyverne. Mais le jeune Saint, fier de son avantage, avait bien trop confiance en lui… Et commençait à sous-estimer son adversaire. Ivictus n’était pas n’importe qui. Il était un Juge des Enfers. Et sa colère décuplait sa puissance, et sa vitesse. Le Lion, délaissant sa défense pour mieux attaquer, fut victime de sa trop grande fougue. Il se prit les coups de poing de son adversaire de plein fouet, parvenant à se retirer in extremis pour éviter la nouvelle attaque à la tête qui aurait, cette fois-ci, pu faire bien plus de mal qu’il simple égratignure.

Les deux se réceptionnèrent sur le sol désolé des Enfers. Le Juge, avec son aisance habituelle, les yeux fous d’envie de meurtre. Le Lion, lui, creusa de profonds sillons de plusieurs mètres de long dans le sol sous la violence des coups d’Ivictus. Fort heureusement, l’Armure d’Or n’avait pas été endommagée. Le sang d’Athéna faisait des merveilles.

Mais c’est lorsqu’il vit qu’Ivictus se ruait à nouveau sur lui, les poings auréolés d’obscurité, que le fauve, dans un grondement de colère brute, se rua à son tour vers son adversaire. Une fois de plus, les deux champions du cosmos plongèrent l’un vers l’autre, tous crocs sortis, les poings auréolés de cosmos ardent prêts à frapper de toute la force de leur âme, alors que leurs regards se lançaient des éclairs d’antipathie. Lumière contre Ténèbres. Bien contre Mal.

Le choc fut terrible. Les deux hommes se frappèrent à bout portant, leurs cosmos se repoussant mutuellement, alors qu’une gigantesque onde de choc explosait autour d’eux, véritable ouragan d’énergie relâchée visible à des kilomètres à la ronde, qui détruit une bonne partie de la Demeure du Jugement où se déroulait très certainement le combat de son ami Asmita. Mais le Lion ne pensait pas à lui en cet instant. Il avait trop fort à faire.

Car Corell avait totalement changé de tactique. A l’inverse d’Ivictus, au lieu de tenter de frapper son ennemi avec toute la force de ses convictions, il avait frappé vers le bas, déchaînant ses éclairs le long de son avant-bras, créant ainsi un bouclier de foudre. C’est ce bouclier qui empêchait le poing surpuissant d’Ivictus d’atteindre sa cible. Mais alors que lance d’ombre et bouclier de lumière se faisaient face, peu à peu, l’un pénétrait l’autre. L’obscurité pénétra la clarté. La clarté pénétra l’obscurité. Le cosmos assassin du Juge traversa la protection, frappant le Saint, alors que les éclairs du Saint déchiraient le bras du suppôt du mal.

Au terme d’une explosion cataclysmique, les deux hommes furent chacun catapultés en arrière. Mais au final, il y avait eu plus de peur que de mal. Tous deux se relevèrent bien vite, leurs armures fumant quelque peu, avant d’à nouveau se faire face. Le regard du Lion brûlait littéralement de cosmos pur, tellement sa colère était grande.

« Tu as réussi à traverser mon bouclier… Tu vas me le payer !!!! Il est temps de passer aux choses sérieuses, je t’assure que tu vas mourir bien vite, Juge des Enfers !! »

Le Lion écarta les jambes et serra les poings. Grondant tel un fauve, il fit appel à son cosmos comme jamais depuis le début de ce combat de titans. La foudre se déchaîna. Des volutes d’énergie dorée le quittaient pour aller se perdre à tout va, la pression qu’elles généraient était telle que de gigantesques crevasses commençaient à zébrer le sol. Les cheveux du Saint s’envolaient vers le haut, repoussés pas une concentration d’énergie si gigantesque, alors que les roches s’élevaient vers les cieux, ou était tout simplement pulvérisées, réduites à l’état de poussière par la force implacable du saint.

Alors Corell passa réellement à l’offensive. Le Juge fut frappé à de multiples reprises de tous les côtés par des rayons lumineux plus tranchants les uns que les autres, apparaissant de partout pour venir le frapper avec une précision chirurgicale, déchirant des parties de sa Surplis. Ils étaient tels des éclairs de lumière ardente, presques invisibles à l’œil nu, mais d’une puissance et d’une précision hors du commun. De toute évidence, il s’agissait d’une variante de son attaque favorite, le Lightning Plasma, mais ici les jets lumineux n’étaient pas nombreux, mais beaucoup plus intenses.

Le fauve se jeta sur sa proie, avec une vélocité infinie. Son poing chargé de lumière n’y alla pas par quatre chemins, frappant sa victime en plein cœur. Passant sous la garde du Juge pris de vitesse, le Lion d’Or posa une main sur le ventre de son ennemi, et l’autre sur son dos. Il libéra son cosmos dans ses deux paumes. Même instant. Même quantité d’énergie. Les deux ondes de choc égales en tous points frappèrent le Juge, le clouant sur place, ravageant ses protections ventrales jusqu’à ses organes intestinaux, sans laisser aucune place à la pitié. Il n’y avait plus une once d’humanité.

Lorsque la morsure du Lion se relâcha, le Saint frappa son adversaire de bas en haut avec une force implacable, catapultant Ivictus dans les cieux. Et alors, le Chevalier d’Or exécuta une nouvelle fois sa plus terrible attaque à la verticale, déchirant les cieux maudits de ses griffes de lumière, toujours plus nombreuses, toujours plus douloureuses, comme mues d’une volonté propre, une volonté féline, qui n’avait plus rien d’humain.

LIGHTNING PLASMA


Lorsque le Chevalier abaissa enfin son bras, il fit quelques pas en avant, laissant sa victime tomber avec fracas là où il se tenait quelques instants plus tôt. Corell avait toujours un poing levé, auréolé de cosmos doré destructeur, parsemé de multiples éclairs. Prêt à détruire le monde autant de fois qu’il le faudrait, pour venir à bout de cet ennemi bien trop résistant à son goût. Son cosmos étai infini. Le temps ferait son œuvre. Personne ne pouvait résister aux Crocs du Lion.



Spoiler:
 


Dernière édition par Corell le Mar 24 Jan - 0:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Ven 20 Jan - 19:10

En effet, son attaque avait été en partie ou totalement absorbé, le Juge ne le savait pas trop. Ce qui le rendait fou, c'est que ce dernier avait encore trouvé quelque chose pour parer. De plus, cet échec fut accompagné d'un insulte envoyée par Corell ce qui avait le don de mettre Ivictus hors de lui.

Cet avorton ne gagnera pas... grommela le Spectre

Du nuage de poussière et de ravage, le Lion en sortit revitalisé et avec une énergie flamboyante, d'une couleur qui brillait de mille feux. Il approcha calmement avec une allure sûre. Il était sûr de lui et cela allait le perdre, si il avait sous-estimé Ivictus ne serais ce qu'un seule seconde le Juge utiliserai cette faille pour le réduire en miettes et il le savait. Des adversaires de tels niveaux ne faisaient pratiquement aucune erreurs. Arrivé à une distance de bout de bras le Lion d'Or tendit son doigt vers le Juge et le cauchemar commença.

Les éclairs vinrent le frapper avec fureur et puissance. Ces derniers étaient toujours aussi destructeurs et douloureux. Le tonnerre du Lion était toujours des plus efficaces mais il en fallait plus au Juge pour le détruire, il en avait vu d'autres. Malgré ses blessures fumantes, le Juge se releva, il avait eu le temps grâce à son cosmos de se produire un bouclier d'énergie pure. Mais sans que le Juge soit totalement remis il fut frappé par son adversaire, Ivictus redoubla d'effort mais ne réussi pas à parer et ni esquiver les sales coups de Saint.

Les deux hommes s'accrochaient et ni l'un ni l'autre ne voulait lâcher l'affaire. Ils savaient ce qui était en jeu et cela doublait leur motivation pour ce combat. Le Juge se releva tant bien que mal et se prépara pour sa contre-attaque. Rassemblant ses forces, il se projeta contre son ennemi pour le rua de coup au torse et le dernier tenta de le frapper à la tête. Enfin, il décida de passer à l'attaque avec une attaque qui surprendrait son adversaire.

Ce minable va mordre la poussière pour la gloire du Seigneur Hadès et de sa Reine ! pensa le Juge avec conviction.

Le Spectre intensifia son cosmos jusqu’à son paroxysme de ses poings jaillirent une lumière d’ébène. Cette énergie se concentra autour de ces mains pouis autour de son corps tous entier. Des éclairs ne tardèrent pas à tourner autour de Juge comme si la tempête s’apprêtait à frapper. Ivictus commença sa charge vers le chevalier de l'espoir et le frappa au ventre, grâce à son attaque la performance de ces coups étaient décuplés, de plus Corell ne tarderai pas à bruler de l'intérieur. Néanmoins, l’uppercut ne fut que le première d'un longue liste car le Lion d'Or fut atteint de toute part avec une vitesse et une force bien au delà de la normal. Le Saint fut touché de nombreuses fois et envoyé avec une force surprenante en l'air. Comme Corell l'avait fait plus tôt le Juge se détourna de son ennemi pour signaler son mépris pour ce qui allait être la dépouille d'un Chevalier D'Athéna. Ivictus décida qu'une fois mort il prendra sa tête et l’afficherai dans la demeure du Jugement afin que tous les morts puissent voir la puissance des Spectres d'Hadès.





Dernière édition par Ivictus le Dim 22 Jan - 10:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Ven 20 Jan - 20:05

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Dim 22 Jan - 16:37

Les stats ont été mises à jour. Le combat peut recommencer.
Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Jeu 26 Jan - 2:23

Spoiler:
 

Spoiler:
 




La Wyverne se jeta sur le Lion. Dans un sourire carnassier, sûr de lui comme jamais, le Lion se jeta sur la Wyverne. Mais le jeune Saint, fier de son avantage, avait bien trop confiance en lui… Et commençait à sous-estimer son adversaire. Ivictus n’était pas n’importe qui. Il était un Juge des Enfers. Et sa colère décuplait sa puissance, et sa vitesse. Le Lion, délaissant sa défense pour mieux attaquer, fut victime de sa trop grande fougue. Il se prit les coups de poing de son adversaire de plein fouet, parvenant à se retirer in extremis pour éviter la nouvelle attaque à la tête qui aurait, cette fois-ci, pu faire bien plus de mal qu’il simple égratignure.

Les deux se réceptionnèrent sur le sol désolé des Enfers. Le Juge, avec son aisance habituelle, les yeux fous d’envie de meurtre. Le Lion, lui, creusa de profonds sillons de plusieurs mètres de long dans le sol sous la violence des coups d’Ivictus. Fort heureusement, l’Armure d’Or n’avait pas été endommagée. Le sang d’Athéna faisait des merveilles.

Mais c’est lorsqu’il vit qu’Ivictus se ruait à nouveau sur lui, les poings auréolés d’obscurité, que le fauve, dans un grondement de colère brute, se rua à son tour vers son adversaire. Une fois de plus, les deux champions du cosmos plongèrent l’un vers l’autre, tous crocs sortis, les poings auréolés de cosmos ardent prêts à frapper de toute la force de leur âme, alors que leurs regards se lançaient des éclairs d’antipathie. Lumière contre Ténèbres. Bien contre Mal.

Le choc fut terrible. Les deux hommes se frappèrent à bout portant, leurs cosmos se repoussant mutuellement, alors qu’une gigantesque onde de choc explosait autour d’eux, véritable ouragan d’énergie relâchée visible à des kilomètres à la ronde, qui détruit une bonne partie de la Demeure du Jugement où se déroulait très certainement le combat de son ami Asmita. Mais le Lion ne pensait pas à lui en cet instant. Il avait trop fort à faire.

Car Corell avait totalement changé de tactique. A l’inverse d’Ivictus, au lieu de tenter de frapper son ennemi avec toute la force de ses convictions, il avait frappé vers le bas, déchaînant ses éclairs le long de son avant-bras, créant ainsi un bouclier de foudre. C’est ce bouclier qui empêchait le poing surpuissant d’Ivictus d’atteindre sa cible. Mais alors que lance d’ombre et bouclier de lumière se faisaient face, peu à peu, l’un pénétrait l’autre. L’obscurité pénétra la clarté. La clarté pénétra l’obscurité. Le cosmos assassin du Juge traversa la protection, frappant le Saint, alors que les éclairs du Saint déchiraient le bras du suppôt du mal.

Au terme d’une explosion cataclysmique, les deux hommes furent chacun catapultés en arrière. Mais au final, il y avait eu plus de peur que de mal. Tous deux se relevèrent bien vite, leurs armures fumant quelque peu, avant d’à nouveau se faire face. Le regard du Lion brûlait littéralement de cosmos pur, tellement sa colère était grande.

« Tu as réussi à traverser mon bouclier… Tu vas me le payer !!!! Il est temps de passer aux choses sérieuses, je t’assure que tu vas mourir bien vite, Juge des Enfers !! »

Le Lion écarta les jambes et serra les poings. Grondant tel un fauve, il fit appel à son cosmos comme jamais depuis le début de ce combat de titans. La foudre se déchaîna. Des volutes d’énergie dorée le quittaient pour aller se perdre à tout va, la pression qu’elles généraient était telle que de gigantesques crevasses commençaient à zébrer le sol. Les cheveux du Saint s’envolaient vers le haut, repoussés pas une concentration d’énergie si gigantesque, alors que les roches s’élevaient vers les cieux, ou était tout simplement pulvérisées, réduites à l’état de poussière par la force implacable du saint.

Alors Corell passa réellement à l’offensive. Le Juge fut frappé à de multiples reprises de tous les côtés par des rayons lumineux plus tranchants les uns que les autres, apparaissant de partout pour venir le frapper avec une précision chirurgicale, déchirant des parties de sa Surplis. Ils étaient tels des éclairs de lumière ardente, presques invisibles à l’œil nu, mais d’une puissance et d’une précision hors du commun. De toute évidence, il s’agissait d’une variante de son attaque favorite, le Lightning Plasma, mais ici les jets lumineux n’étaient pas nombreux, mais beaucoup plus intenses.

Le fauve se jeta sur sa proie, avec une vélocité infinie. Son poing chargé de lumière n’y alla pas par quatre chemins, frappant sa victime en plein cœur. Passant sous la garde du Juge pris de vitesse, le Lion d’Or posa une main sur le ventre de son ennemi, et l’autre sur son dos. Il libéra son cosmos dans ses deux paumes. Même instant. Même quantité d’énergie. Les deux ondes de choc égales en tous points frappèrent le Juge, le clouant sur place, ravageant ses protections ventrales jusqu’à ses organes intestinaux, sans laisser aucune place à la pitié. Il n’y avait plus une once d’humanité.

Lorsque la morsure du Lion se relâcha, le Saint frappa son adversaire de bas en haut avec une force implacable, catapultant Ivictus dans les cieux. Et alors, le Chevalier d’Or exécuta une nouvelle fois sa plus terrible attaque à la verticale, déchirant les cieux maudits de ses griffes de lumière, toujours plus nombreuses, toujours plus douloureuses, comme mues d’une volonté propre, une volonté féline, qui n’avait plus rien d’humain.

LIGHTNING PLASMA


Lorsque le Chevalier abaissa enfin son bras, il fit quelques pas en avant, laissant sa victime tomber avec fracas là où il se tenait quelques instants plus tôt. Corell avait toujours un poing levé, auréolé de cosmos doré destructeur, parsemé de multiples éclairs. Prêt à détruire le monde autant de fois qu’il le faudrait, pour venir à bout de cet ennemi bien trop résistant à son goût. Son cosmos étai infini. Le temps ferait son œuvre. Personne ne pouvait résister aux Crocs du Lion.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Sam 28 Jan - 15:30

Le combat devenait de plus en plus intense au fur à mesure qu'il se déroulait. Les derrières attaques des deux hommes produisirent des dégâts phénoménaux. En effet, le Temple du Jugement n'allait pas tarder à s'écrouler sous les décharges électriques du Lion et les ondes de choc du Juge. Dans un lutte infernale où les coups se ruèrent dans tous les sens le Juge parvint non sans difficulté à toucher le Lion d'Or malgré sa barrière d'énergie bien que puissante. Les coups du Saint avait laissé quelques stigmates dans le surplis du Juge autant que dans sa chair mais cela le Juge s'en fichait peut importe son état il continuerai jusqu'au bout.

La bataille se termina sur une déflagration de puissance pure produite par les deux adversaires. Ivictus se remit bien vite de ce contre-coup et il regarda son ennemi attentivement en essayant d'y déceler dans la peur mais rien, seule sa détermination sans failles était visible. Le Juge décida dans sa tête de faire un flashback des derniers événements, il devait analyser tous cela dans les moindres détails pour trouer un quelconque faille ou point faible à exploiter.

Mentalement, il revit la confrontation. Dans un combat de Titan les deux hommes avaient tenté chacun de porter un coup fatal à l'autre mais le coup du Juge ne put atteindre le Saint avec toutes sa puissance car au dernier moment des éclairs se sont formées aux bras de Corell et ceux-ci ont formé un bouclier qui a encaissé un partie des dégâts qui lui était réservé. Au final, les deux attaques s'étaient entrechoqués pour former un maelström de puissance qui répulsa les deux hommes comme de vulgaires brindilles. Son analyse mental était terminée, il avait révisé plusieurs minutes de combat dans sa tête alors que seulement quelques secondes était passées dans le monde réel. Il savait ou il devait frapper, il devait absolument mettre hors service définitivement les bras de l'ennemi car son attaque la plus puissante provenait de ces derniers. Désormais, il concentrerait ses attaques sur eux.

Néanmoins, lorsque le Juge décida de passer à l'attaque, il fut surpris par les actions du Lion d'Or qu'il avait eu la même idée.

« Tu as réussi à traverser mon bouclier… Tu vas me le payer !!!! Il est temps de passer aux choses sérieuses, je t’assure que tu vas mourir bien vite, Juge des Enfers !! »

Voila, les paroles du Lion avant de d'attaquer comme un animal. Corell chargea son corps de courant électrique dans le but de terrasser son ennemi. Sa fameuse attaque était de mise, le Juge le vit de suite. La foudre allait le frapper sauf si ce dernier réagissait. L'éclair transcenda le Juge qui réussi malgré tout à produire lui aussi un bouclier de cosmos maléfique pur mais cela fut tout juste avant le coup mortel, les talents de stratège du Juge des Enfers l’avaient sauvé, encore une fois. Cependant ce ne fut pas sans blessure qu'il s'en sorti, le choc était tel que chaque fibre du corps du Spectre avait ressenti l'impact qui aurait tué n'importe quel spectre de bas rang. La puissance produite aurait dû mettre le Juge à terre sauf que ce dernier avait déjà prévu une contre attaque.

Avant même que les éclairs terminent le travail le Juge avait profité de ses ailes pour s'envoler et atterrir avec une vitesse surprenante derrière le Lion d'Or qui n'avait rien vu venir. Ivictus attrapa son ennemi tout en le frappant au jambes pour le déstabiliser et il décida d'accomplir son objectif. Avant que le Lion ait le temps de réagir il prit violemment l'un des bras de Corell, il fit en sorte que ce dernier soit parallèle avec sa jambe et il abatta de toute ses forces le bras du Saint sur sa jambe pour le casser définitivement. Enfin, il n'allait pas laisser son terrible ennemi sans sortir aussi facilement, il lui donna un autre coup de tête puis le frappa dans toutes ses forces dans les côtes pour les briser aussi. Cependant, il sentit que l’armure d'Or le protégeait très efficacement. Ivictus laissa transparaitre un sourire tandis que son ennemi tournoyait dans les airs avant d'atterrir dans la terre meurtrie et boueuse.

Son tour n'était pas finie, non pas encore les yeux du Juge se mirent à étinceler d'un rouge effrayant. Ce signe, Corell le savait, annonçait l’Éveil Maximal l'attaque la plus utilisée et une des plus puissantes du Juge. Les éclairs d’ébènes tournoyèrent autour de son instigateur jusqu’à former une sorte de dôme de cosmos. Les éléments de destruction étaient en place, désormais l'attaque pouvait s'accomplir et dans un cri sorti tout droit des méandres de l'âme du Spectre, une onde cataclysmique fut projeté à toute vitesse sur l'intrus des Enfers.

Tu pensais pouvoir me défier petit génie et bien tu as eu tort. J'ai traversé ton bouclier aussi facilement que je te détruirai. J’apporterai ta dépouille à la personne qui te sert de déesse pathétique.

Malgré sa fierté au fond de lui, le Juge commençait à être vraiment mal en point. Cependant, sons sourire resta sur son visage car malgré la douleur qu'il subissait chaque seconde il se réjouissait que le Lion subissait surement la même chose. Heureusement, il était persuadé que les dieux des Enfers le regardait, lui qui défendait si fièrement les terres de ses maîtres. Intérieurement il adressa une petite prière à ses dieux.

Maîtres des Enfers, j'affronte en ce moment un ennemi qui est surement l'un des plus puissants des Enfers. Pour mener à bien ma tâche de vous demande de m'aider, ô Reine Perséphone et vous Dieu de la mort Rochel, investissez moi de votre puissance et de votre gloire pour que je réduise en charpies les ennemis des Enfers.


Citation :
=> Demande de protection Divine= Accordé

Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Lun 30 Jan - 1:52

Impossible !!

A peine Corell avait-il fini son Lightning Plasma que le Juge des Enfers se jetait déjà sur lui, toutes griffes dehors, les yeux emplis de colère pure. De toute évidence, Ivictus sentait qu’il perdait le combat, son état physique et l’état de sa Surplis en témoignaient, il avait donc décidé de mettre les bouchées doubles. Et il était clair qu’un Juge, déjà talentueux au départ, devenait un véritable génie du combat lorsqu’il se surpassait. Le Lion fut pris au dépourvu, alors que la silhouette de son ennemi devenait floue tellement Ivictus se mouvait rapidement, et passait dans son dos. Une vive douleur dans les jambes fit crier le Saint de douleur. Il sentit alors que le Juge lui prenait le bras. Le jeune homme comprit bien vite les intentions du juge. Car Corell connaissait son pouvoir mieux que quiconque. Plus jeune, au cours de ses entrainements, il avait bien vite compris que la majorité de son pouvoir destructeur résidait dans ses bras et ses poings. Des poings que nombre d’hommes surnommaient les Crocs du Lion. Aussi, lors de son entrainement puis des combats qu’il avait livrés jusqu’à présent, il était toujours resté au aguets, développant presque un sixième sens afin que ses ennemis ne s’attaquent pas directement à ces crocs si importants.

Lorsqu’Ivictus lui prit le bras, ce fut comme une alerte rouge dans son esprit. Il en oublia la douleur paralysant ses jambes et revint à la réalité, l’adrénaline coulant subitement à flots dans ses veines. Tournant la tête, il parvint au dernier moment à créer un bouclier de cosmos doré entre son bras et la jambe d’ivictus. L’attaque surpuissante du Spectre, qui aurait du lui coûter son bras, fut grandement atténuée, mais pas assez. Une fois de plus le Lion cria de douleur, mais heureusement pour lui, ses articulations n’avaient pas cédées. Heureusement pour lui, le Juge avait attaqué son bras totalement valide, et non le bras qu’il avait récemment brisé en tentant de tuer Athéna. Son bras tout récemment guéri n’aurait surement pas pu contenir un tel impact, même avec le bouclier.

Ivictus aurait choisi l’autre bras, le combat aurait été bien vite terminé. Mais le sort n’en voulu pas ainsi. Corell vit en cela une opportunité qui s’offrait à lui. Les Dieux souhaitaient sa victoire. Et il allait la leur donner.

Mais c’était chose facile à dire… Et bien difficile à réaliser. Car Ivictus continua dans sa lancée, et frappa le Lion paralysé par la souffrance, lui brisant une ou deux côtes au passage, l’envoyant à la renverse. Pour la première fois du combat, le Chevalier d’Or ne parvint pas à atterrir gracieusement et fit un long roulé-boulé dans le sol noir. Il se releva, se tenait les côtes, pour mieux faire face aux yeux de feu de son ennemi.

Et merde…

Tout alla si vite. Bien trop vite. Le cosmos du Juge le frappa en pleine face, l’envoyant dans les airs comme une poupée désarticulée. L’atterrissage fut encore plus rude. Le jeune homme parvint à se relever à quatre pattes, mais il cracha du sang. Ivictus était peut être mal en point, mais lui aussi, bien que son Armure d’Or n’ait pas la moindre fissure grâce au sang d’Athéna, voyait son état physique décliner rapidement. Même l’Armure du Lion revigorée ne parvenait pas à contenir les attaques du Juge des Enfers. Et sous cette armure, il y avait un homme tout juste remis d’énormes blessures. Il y a quelques heures à peine, il était encore plus mort que vif. Athéna l’avait soigné, mais il savait qu’il aurait du prendre du repos. Il repensa à Asmita, son ami de la Vierge, et regarda la Demeure du Jugement à moitié détruite. Il y sentit de multiples présences… Et à sa grande surprise, tous étaient des Saints. Asmita était lui aussi présent, sa puissante aura reconnaissable entre toutes. Alors Corell eut un doute. Allait-il survivre à ce combat ? Allait-il pouvoir rejoindre son ami comme il lui avait promis ?

Non.

Cette pensée anima sa colère. Une colère froide et intense, qui décupla ses sens. Non, il ne mourrait pas ici. Pas maintenant. Pas à l’orée de la Guerre Sainte. Pas après le sacrifice d’Asmit. Pas après le retour de Liana, la femme de sa vie. Pas après l’incroyable don d’Athéna. Le Lion oublia les doutes. Il oublia la douleur. Il oublia les indécisions. Son cosmos presque éteint revint soudain à la vie, renforcé par ses convictions et son inébranlable décision, plus puissant et agressif que jamais. D’un simple halo de lumière, il devint tel une étoile plus brillante que jamais. La brutalité à l’état pur qu’il renfermait était telle que tous les Chevaliers pouvaient la ressentir à des kilomètres. Au bout de quelques instants passés à quatre pattes, il se releva enfin sans la moindre hésitation, contenant la douleur que lui infligeaient ses côtes brisées.

« Je ne mourrai pas face à toi. Je ne le PEUX PAS. Seule la victoire est possible. Tu as beau être fort, Juge, mais je te surpasserai!! »

LIGHTNING PLASMA


Il frappa, générant une fois de plus ces rayons de lumière acérés qui frappèrent Ivictus avec une férocité typique du Lion d’Or, encore et encore. Chaque coup porté était un pas de plus vers la victoire, mais Corell savait qu’il ne pourrait pas gagner à ce jeu là. Tout trop fois Ivictus avait reçu cette technique et s’en était sorti. S’il voulait réellement en finir, ce serait par un autre moyen. Il frapperait, et il y mettrait toutes ses ressources.

Car cette foi-ci son Lightning Plasma, bien que redoutable, n’était qu’une diversion pour mener à bien son plan. Corell exécuta son attaque de manière à ce qu’une large partie des coups qui furent portés à Ivictus soient réalisés de bas en haut, ce qui amena le Juge à rebondir de jet de lumière à jet de lumière à une dizaine de mètres du sol. A peine le dernier rayon frappa-t-il le Juge que le Chevalier d’Or bondit, se jetant sur lui tel un félin enragé. Chaque geste était calculé à la perfection, alliant vitesse, force et précision. L’enchainement était prévu. Optimal. Corell saisit le bras d’Ivictus et le tira vers lui de manière à ce que le cœur du Juge soit exactement sur la trajectoire de son poing chargé de cosmos destructeur. Il frappa son ennemi avec une telle force qu’une onde de choc se propagea dans les cieux, envoyant Ivictus droit vers le sol à une vitesse folle. Il n’y arriva jamais. Le sol froid et noir se transforma en une tempête d’énergie et d’éclairs lorsqu’il s’en approcha, alors que le cosmos que le Lion avait envoyé dans le sol, lorsqu’il était à quatre pattes, ressortait enfin en des dizaines de colonnes d’énergie destructrice. Le Juge vint s’empailler droit dessus, se faisant balloter par les colonnes lumineuses d’une taille gigantesque.

Puis, afin de finir une bonne fois pour toutes ce combat, le Lion laissa libre cours à sa puissance destructrice. Toujours dans les airs à la verticale d’Ivictus en train d’être malmené par ses colonnes de cosmos doré, le Chevalier d’Or frappa une fois de plus avec son poing, générant un rayon de cosmos colossal qui vin frapper la zone où se trouvait le Juge. Au contact du sol, le rayon généra une explosion gigantesque, un véritable dôme d’énergie pure et tourbillonnante, tellement puissante qu’elle pulvérisa le sol et souffla les colonnes de cosmos. Les tonnes de bloc de pierre s’envolèrent comme des fétus de paille alors que les Enfers tremblaient de peur face à cette démonstration de destruction massive. Ivictus en fut la seule victime, immédiatement gobé par le soleil de cosmos, minuscule point noir disparaissant dans l’immensité lumineuse de la Justice.

Alors que la boule d’énergie faisait son œuvre, continuant à tourbillonner durant de longues secondes, mourant très lentement grâce à toute l’énergie que le Lion lui avait inculquée, Corell mit un genou à terre. Tout en regardant sa création, il se concentra, calmant ses douleurs et se requinquant, profitant de cet instant de paix pour récupérer des forces. Il avait tout donné. Il ne pouvait qu’espérer que ce serait suffisant.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Mer 1 Fév - 21:32

Parmi les heures les plus noires du combat la lumière bienveillante des Dieux des enfers vinrent toucher le Juge afin de lui redonner force et courage. Signe de la reconnaissance pour la défense des Enfers. Ivictus avait eu plaisir à voir le chevalier d'Or déjà mal en point se prendre de plein fouet l’attaque du Spectre des Enfers. Les deux hommes étaient dans des positions délicates. Tous deux savaient que le combat touchait à sa fin, restait à savoir lequel tombera en premier. Malgré l'attaque du Juge le Lion d'Or se motiva et repris courage et avec une puissance renouvelée il s'attaqua avec ce qui allait être le fameux Lighting Plasma.

Le Juge grogna car il commença à entrevoir ce qui allait arriver, le tonnerre allait gronder et il n'avait plus rien pour se défendre. En effet, le combat s'étant éternisé et le Lion coriace, le Juge avait été obligé de piocher dans ses réserves de cosmos mais là, il commençait à faiblir avec toutes ses défenses et ses attaques, il était épuisé. Néanmoins, le Lion était aussi dans cette position la seule différence c'est que c'était désormais au Lion de jouer et il était plus que déterminé à terminer le travail une bonne fois pour toutes.

Malgré les répétitions nombreuses de cette attaque elle était toujours aussi destructrice et si difficile à éviter. Cependant, le Juge essayera. Le monde s'arrêta et les éclairs vinrent tourbillonner autour de l'ennemi des Enfers. Puis, une fois chargée la colère sous forme électrique se déchaina sous la forme d'arcs de courant qui vinrent transpercer le Juge de toute part. Ivictus n'y put rien.

Pendant quelques instants, il devint comme une marionnette qui se faisait manipuler par des fils, ici les éclairs l'utilisaient comme s’il était une chose et lorsqu'il crut que cela était fini, tout recommença pour le frapper une seconde fois. Le corps fumant du Juge des Enfers s'écroula mais il n'était pas encore mort. La rage le maintenait encore en vie.

Non comment ais-je pu être défait pour ce minable ! C'est impossible ! Je ne me ferais pas humilier ainsi.

La colère était désormais son moteur à l'instar de son cœur et doucement il se releva. Devant les yeux ébahis du Lion, le Juge avait réussi à résister à ses crocs et il devait ne pas encore en revenir.

Tu croyais que ce serait déjà fini, tu m'a sous estimé Corell et je vais t'achever.

A peine avait t'il fini sa phrase qu'il cracha par être un flot de sang tout droit venant de son corps meurtri. Avant de reprendre totalement ses moyens, Ivictus fut frappé puis pulvérisé par les coups impitoyables du Juge, le Lion avait la rage et il le montrait dans ses coups aux puissances dévastatrices. Malgré tous ces efforts le Juge se retrouva à terre avec cette fois une douleur dédoublée.

Si je dois tomber, il tombera avec moi !!! hurla le Juge intérieurement.

Une seconde et une dernière fois, Le Juge des Enfers dont la détermination était sans faille se releva avec son aura d’ébène plus coloré que jamais. Cette fois, il avait de nombreuses hémorragies et des cotes cassées mais il se releva quand même. Après tout, il n'était pas un Juge des Enfers pour rien.

Il regarda son ennemi droit dans les yeux intensifia son cosmos au maximum même à son paroxysme avant que l'aura disparaisse et que le Juge un genou à terre avec l’impossibilité de se relever. Cette fois même lui le savait, il était au bord de la mort et à la merci du grand Lion d'Or. Il plus rien à part grogner entre deux crachats ensanglantés. Pas un instant il cessa de regarder le Saint pendant qu'il se soutenait à sa jambe droite. Son regard chargé de haine, il interrogea le Lion du regard :

Alors que vas tu faire Lion d'Or m'achever, mais saches que tu me reverras soit en sûr ou me laisser en vie. Si tu choisis cette dernière option sache que je te retrouverai et te tuerai un jour ou l'autre même si je dois attendre plusieurs siècles je te détruirai, misérable, soit en sûr annonça le Juge avec un sourire non dissimulé.

Le Juge ne pouvait désormais plus rien faire. Il attendait avec impatience le choix de Corell. Néanmoins, malgré sa défaite, il restait fier de lui il avait retenu et blessé suffisamment le Lion pour que les autres Spectres finissent par l'achever. Et lorsqu'il sera mort, le Juge pourra le torturer pendant des années. Cependant, son honneur était bafoué et il devrait la restaurer en l'achevant lui-même plus tard, le Juge avait promis de lui faire payer et Ivictus ne revenait jamais sur ses promesses.




Revenir en haut Aller en bas
Corell


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 3941
Armure : Lion

Feuille de Personnage :
HP:
173/173  (173/173)
CS:
168/210  (168/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   Sam 4 Fév - 2:27

Victoire de Corell.

Ivictus est KO.

En terme de RP, Corell considère Ivictus comme mort, enterré sous les décombres de sa dernière technique (la gigantesque boule de cosmos). Il ne tirera donc pas le dé pour en faire son prisonnier.

Arrow Posts de récupération
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Combat GS] Corell VS Ivictus: la Revanche du Lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Demeure du Jugement-