RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 La Saltimbanque et le dresseur de loups [Lyria Vs Sven]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Asash


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 526
Armure : Traîneau

Feuille de Personnage :
HP:
155/155  (155/155)
CS:
165/165  (165/165)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: La Saltimbanque et le dresseur de loups [Lyria Vs Sven]   Sam 11 Fév - 17:31

La sensation était douce autour de lui, comme si un étrange cocon maternel l’entourait de toute part. Mais déjà tout disparaissait, pourrissant à vue d’œil alors que son cosmos noir venait entourait entourer la chevelure, changeant ses couleurs vive en couleurs plus ternes, leur faisant perdre ainsi tout leur éclat. Ainsi put-il voir réapparaître les Enfer autour de lui alors que les longs cheveux glissaient le long de son corps, le libérant de leur entrave. Le Spectre les observa glisser entre ses doigts, appréciant une dernière fois leur texture avant de se concentrer à nouveau sur son adversaire.



Cependant cette fois il ne s’approcha pas et se contenta de fixer cette âme blessée qui tentait de ne pas encore s’éteindre. Un sourire apparut sur ses lèvres qu’il se pourlécha comme il se délectait de la souffrance qu’il pouvait aisément deviner. Mais l’heure n’était plus au jeu et il sentait déjà un cosmos qui approchait, prêt à les déranger. Or s’il y a bien une chose qu’il souhaitait c’était de rester seul avec la jeune femme encore un moment et ensuite pouvoir repartir en paix. Il lui faudrait écourter cette charmante rencontre s’il voulait pouvoir rester en paix.

Avec lenteur, sans jamais quitter son adversaire des yeux, il déploya les longues lanières de cuirs tressées entre elles, serrant le manche dans sa main blanche. Il fit claquer l’arme une première fois, contre la peau de son adversaire, puis attendit un peu avant d’attaquer de nouveau. La troisième fois il lança l’instrument directement sur le coup de la jeune femme, l’enserrant assez fort pour commencer à l’étouffer, puis tira un grand coup pour la faire se relever et avancer de quelques pas vers lui, avant de la relâcher aussi subitement que cela avait commencer.


-Ne t’inquiète pas mon Ange, lui dit-il d’une voix faussement compatissante. Je ne te tuerais pas, je t’aime trop pour ça… Néanmoins, je ne peux plus m’attarder en ce lieu, j’espère que tu comprendras et que tu ne m’en voudras pas trop, lui expliqua-t-il.

Enfin, il augmenta l’intensité de son cosmos, il était temps de baisser le rideau et de dévoiler le dénouement de cette pièce grotesque. Doucement, l’aura noirâtre entoura son corps et ondula doucement au rythme des battements de son faux cœur, avant de glisser lentement autour de sa main droite pour venir courir le long de l’arme meurtrière que le jeune Balrog tenait entre ses mains. Et lorsque son être fut entièrement recouvert du sombre cosmos, sa main se leva une dernière fois alors qu’un nouveau sourire venait effleurer ses lèvres. Puis avec rapidité, il vint porter les deux derniers coups qui seraient fatals à sa victime.



Puis mollement, son bras retomba le long de son corps alors que son regard devenait neutre et que plus aucun sourire ne fleurissait sur ses lèvres. La partie était terminée et il ne trouvait là plus aucun amusement. Ainsi rangea-t-il son fouet avec soin avant de dépoussiérer son armure et de jeter un dernier regard au corps étendu de son ancienne ennemie. Elle n’était désormais à ses yeux qu’un jouet cassé. Malgré tout, il s’approcha une dernière fois d’elle et vint s’accroupir à hauteur de sa tête.

Elle n’était pas morte, il pouvait entendre sa respiration, mais il l’avait assez amoché pour la mettre hors jeu. Avec douceur il vint passer sa main dans sa belle chevelure et tira d’un coup sec, lui arrachant quelques brins de cheveux qu’il porta à son cœur avant de les ranger dans un repli de son armure. Enfin sa main s’égara sur son visage, en dessinant le contour avec une tendresse enfantine. Aucune expression ne transparaissait sur son visage, le rendant presque adulte pour la première fois.


-Guéris vite Lyria, lui dit-il dans un murmure. Guéris et vient donc me reprendre ce que je t’ai volé, en attendant je le garderais en souvenir de toi…

Puis enfin, il se leva et tourna définitivement le dos au Chevalier qu’il venait d’affronter, prêt à partir pour d’autres combats.

-Surtout ne m’oublie pas petit Ange, lâcha-t-il une dernière fois dans le vent.

Revenir en haut Aller en bas
http://x-choupi.deviantart.com
Invité


Invité



MessageSujet: Re: La Saltimbanque et le dresseur de loups [Lyria Vs Sven]   Sam 11 Fév - 19:03

Lentement, Angel avait pu voir la chevelure de Bérénice disparaître sous l'effet du pouvoir du Balrog. Le spectre avait tout fait pour l'humilier et lui faire sentir sa puissance jusqu'à ce dernier coup. Pressentant la suite, la jeune femme se remit aussitôt en position de défense, s'apprêtant à parer les prochains coups mais il ne lui en laissa pas le temps.

Le fouet fut bien trop rapide pour Angel. Sven lui administrait la pire des corrections alors qu'elle avait jeté toutes ses forces dans ce combat. La jeune guerrière aurait tant voulu l'atteindre au moins une fois mais même sa plus puissante attaque n'avait eu aucun effet.

Quant aux représailles, elles n'avaient point tardé.

Angel sombra lorsque le fouet la priva une nouvelle fois d'air. Ses nombreuses blessures, la perte massive de sang et l'étau se resserrant autour de son cou finirent par avoir raison de sa résistance.

Jamais, sa volonté n'avait failli alors que son corps lui venait de la trahir...

Elle chuta sur le sol au mileu des fils de la toile de Bérénice. C'était là son ultime défense. La seule qu'il lui restait vu que son armure n'était plus que bris éparpillés sur le sol. Elle se retrouva allongée comme une poupée brisée, baignant dans son propre sang.

Pourtant, elle trouva la force d'ouvrir les yeux lorsqu'elle entendit le voix de Sven. Cela sembla lui venir de loin de si loin.

Une rapide douleur dans sa chevelure. De fines mèches accrochées aux doigts de Sven du Balrog. Ses derniers mots avant qu'elle ne glisse à nouveau dans l'ombre.

T'oublier... Sven, je ne...


Citation :
Merci pour ce combat

Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: La Saltimbanque et le dresseur de loups [Lyria Vs Sven]   Dim 12 Fév - 0:27

Je déclare Sven, spectre du Balrog vainqueur de ce magnifique et original combat !

Vous pouvez à présent faire vos posts de récupérations et vos demandes de points une fois qu'ils seront validés. N'oubliez pas de mettre vos fiches techniques à jours et bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La Saltimbanque et le dresseur de loups [Lyria Vs Sven]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Saltimbanque et le dresseur de loups [Lyria Vs Sven]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Porte des Enfers-