RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Tibet] Au coeur des montagnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astre


Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 413

Feuille de Personnage :
HP:
140/150  (140/150)
CS:
174/196  (174/196)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: [Tibet] Au coeur des montagnes   Ven 23 Mar - 19:45

[Arrow Entrée du Royaume d’Asgard]
C
’est dans une chambre spacieuse qu’il réapparut. Le mobilier était des plus sobres: un lit simple, un bureau et deux armoires. La fenêtre près du lit, entourée de deux rideaux pourpre, donnait sur un paysage constitué de grandes montagnes recouvertes en leur sommet de neiges éternelles. Il ouvrit cette dernière, laissant le vent frais entrer dans cette pièce qui n’avait pas été aérer depuis longtemps si l’on en jugeait par l’odeur de renfermé qui subsistait dans l’air. Puis un bruit à l’étage du bas attira son attention, le faisant dans un premier temps se diriger ers l’une des armoires qu’il ouvrit en grand. Il en tira une tenue simple qu’il enfila rapidement, devenant enfin présentable, juste à temps car une femme d’âge mûre venait d’apparaître sur le chambranle de la porte, s’arrêtant net à sa vue.

Elle l’observa durant un instant, semblant hésiter entre la surprise, la joie et la colère. Il en profita pour l’observer longuement en retour. De longs cheveux noirs légèrement ondulé était relevé sur le haut de son crane et maintenue par une pince ouvragé. Ses traits fins et sévères montraient que c’était une femme forte qui ne se laissait pas faire, de même que ses yeux d’un vert profond étaient captivant et le foudroyaient sur place alors qu’elle se rendait compte qu’il n’était pas celui qu’elle attendait. Puis son cou étroit qui n’était que le début de ses courbes féminines mit savamment en valeur, sans que cela ne soit provoquant. C’était une belle femme, à n’en pas douter, et les quelques rides qui apparaissaient au coin de ses yeux le l’entachaient en rien, la sublimant au contraire.

Il lui sourit avec douceur alors qu’il s’approchait lentement d’elle, comme s’il ne voulait pas l’effrayer. Passant une main protectrice autour de sa nuque, il déposa ses lèvres sur son front dégagé, faisant preuve de la même douceur qu’Eraën, ce qui la déstabilisa un court instant. Lorsqu’elle se reprit, ce fut pour entendre la voix douce et grave de cet homme aux cheveux roux s’élever dans la pièce.


-Vous devriez sourire un peu plus souvent Mère, lui dit-il avec gentillesse. Cela vous irait tellement bien…

D’une main sèche, elle le chassa et se recula d’un pas, toisant ce rouquin qui s’était infiltré chez elle et ressemblait tellement à ses fils. Pourtant, son cœur de génitrice le savait, c’était là sa chair et son sang, mais ce n’était en aucun cas l’un de ses fils.

-Vous n’êtes pas Astre, constata-t-elle dans un premier temps. Et vous n’êtes pas Lune, enchaina-t-elle avec amertume.

L’autre lui fit un sourire désolé; il aurait tellement voulut ne pas rendre triste cette mère qu’il voyait pour la première fois. Mais les faits étaient là, et elle était la première en droit de connaître le secret de sa naissance.

-En effet, acquiesça-t-il, je ne suis ni l’un ni l’autre. Mais pas tout à fait non plus les deux à la fois, expliqua-t-il. Je suis simplement moi, bien que je garde leurs sentiments et leurs souvenirs…
-Qui? demanda-t-elle abruptement.
-Celui qui n’a pas de Nom, c’est ainsi que l’on me nomme, lui dit-il en commençant déjà à prendre ses distances. Mais si vous tenez tant à m’appeler, alors je pense que Astre sera le plus approprié, car après tout c’est dans son corps que je suis né…


Nerië accusa le coup de la révélation; ainsi ses deux fils étaient morts, et seul subsistait cette troisième entité, née de leur fusion. D’ailleurs ce nouveau "Astre" passa à côté d’elle, commençant déjà regagné le rez-de-chaussée. Elle s’empressa de le suivre, voulant le questionnez une nouvelle fois, mais elle fut pris de court alors que l’homme aux cheveux de feu reprenait la parole.

-Sauriez-vous, je vous prie, me dire où se trouve Père? la questionna-t-il.
-Ce n’est pas ton père!! lui répliqua-t-elle avec colère, passant subitement au tutoiement.


Se retournant sous le coup de la surprise, le Sans Nom finit par lui sourire avec condescendance, comprenant les sentiments de cette femme meurtrie dans son cœur de mère.

-Je comprends aisément vos sentiments, lui dit-il avec douceur. Néanmoins il n’en reste pas moins que je suis le fruit de votre chair; même si vous ne m’avez pas élevé, je reste malgré tout votre fils…, expliqua-t-il simplement. Pourriez-vous néanmoins répondre à ma question et me dire où se trouve Eraën? lui demanda-t-il à nouveau avec tact. Il faut que je lui parle…
-Au Sanctuaire Sous Marin, lui répondit-elle sèchement, contenant sa tristesse devant cet homme. Il semblerait que des problèmes soient apparut là-bas…sûrement encore une frasque de mon idiot de fils, ne put-elle s’empêcher d’ajouter avec aigreur.
-Je crains, rétorqua-t-il avec un petit sourire amusé, que cette fois ce ne soit quelque chose de bien plus grave…


Enfin, il se dirigea vers la porte et sortit de la maison, laissant malgré lui une femme effondrée qui laissa enfin libre court à sa tristesse et inonda le sol de ses larmes. Il aurait voulut retourner en arrière pour la consoler, lui dire que désormais ce serait lui qui serait à ses côtés, et qu’il l’aimerait au moins autant que ses deux fils l’avaient aimés. Mais il ne le pouvait, son devoir était de comprendre ce qu’il se passait de si grave au Sanctuaire Sous Marin pour que son père en personne en vienne à se déplacer. Et tandis qu’il se dirigeait vers la sortie du village, prit dans ses pensées, il ne fit pas attention à tous ses regards étonnés qui le regardaient passer.

[Arrow L’Île de Circé]
Revenir en haut Aller en bas
 

[Tibet] Au coeur des montagnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Le Monde :: Asie-