RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Dans l'ombre de la Sphère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la Sphère   Dim 13 Mai - 12:12

Le temps continuait à filer et les événements s’enchainaient les uns après les autres, semblable et différent, fait d’arrivé et de départ, bruyante cacophonie sans cohérence pour son esprit demeurant river à cet instant, ne se préoccupant bien peu des tenant et aboutissants olympien dissimulé derrière les voiles de cette guerre aux allures de mascarade. Elle ne connaissait pas cette Callan qui aujourd’hui servait d’hôte à la divinité des enfers. Majestueuse, celle-ci semblait être le pendant de Freyja. Sa chevelure noire s’encre faisant ressortir la pâleur de sa peau mais rehaussant la beauté de son visage et de ses longs cils. Une femme de toute beauté auréolée de sa divine appartenance. Elle appartenait à la nuit alors que l’Amour était rayon solaire.

Hrimfaxi se releva à son arrivé, se faisant silencieuse et gardienne de la régente du nord. Elle aurait été désireuse d’en apprendre davantage sur sa sœur d’arme Aurora avec qui elle semblait tant partager mais fort malheureusement, elle n’avait guère plus l’occasion de questionner sa Déesse. Ce n’était pas encore l’heure de ce genre de demande, elle qui s’était précipitée dans les enfers en soufflant le nom de ce chevalier d’Athéna, elle ne sentait pas sa présence ici bas. Un frisson suivit d’une nouvelle apparition, bien connue d’un guerrier qui la talonnait et l’avait rapidement rattrapé. Un simple coup d’œil de la guerrière avant qu’elle n’observe de nouveau Perséphone, silencieuse.

Elle n’avait rien à dire, pas même à Sköll après sa tirade on ne peut plus menaçante. Voila l’adversaire qu’il désirait, le combat qu’on lui avait promis qui ébranlerait la terre elle-même. Nul doute qu’un dieu était le genre d’adversaire capable d’éprouver la force du fauve d’Asgard…C’était un peu fou, un peu absurde et en même temps, totalement dans son style. Le courage et la folie étaient étroitement lié après tout.

Un nouveau spectre. La guerrière le toisa sans mot dire alors que sa déesse le rabrouait. Un sourire étira ses lèvres, moqueur. Bien qu’elle n’était pas entièrement d’accord avec elle. Sur le champ de bataille, les femmes étaient autant des guerrières que les hommes, et non pas des dames devant lesquelles il fallait jouer les hypocrites. L’espace d’un instant, elle se souvint de la présentation du spectre Caeron qui aurait surement plut à sa Déesse…Mais ce n’était pas sa raison d’être.

Elle était une guerrière, une combattante…Une sorcière.

Elle aurait du suivre sa Divinité tutélaire mais elle ne le fit pas, demeurant à coté de l’aura glacé de Sköll attendant la réponse de la divine impératrice. Athéna remplaça Freyja dans le quota divin désireuse de s’entretenir avec l’Amour et la sainte partie après elle.

Les pièces du puzzle s’assemblaient lentement. Mais elle n’en avait cure. Elle devait entrer dans la danse.

L’arrivé du dernier protagoniste échauffa quelque peu la guerrière mais elle l’ignora avec la force de l’habitude. Si aisé à force, qu’elle n’avait nul besoin de faire un effort. Au coté du monstre du nord, elle observa d’un coup d’œil surprit l’artefact flamboyant qui atterrit devant le guerrier, faisant fondre la neige autour d’elle avec un chuintement audible.

« Jolie épée. »


Et puis tout dérapa dès lors que l’alpha s’adressa à elle. Si le cosmo du guerrier s’enflammait, le sien se glaça. Un ordre ! Il osait lui donner un ordre après l’avoir jeter dans les roses ! Elle jeta au guerrier un regard qui en disait long sur ce qu’elle pensait de son ordre, le foudroyant littéralement du regard.

« Ne me donne pas d’ordre Aukoti Deivams. Je n’ai pas besoin de toi pour savoir ce que je dois faire et surtout, ce que je veux faire, alors ne fait pas comme si j’obéissais gentiment. »


Il ne fallait pas qu’il s’attende à une parole gentille ou de prudence. Elle n’était plus à ce stade à présent, et elle espérait que la Déesse allait lui remettre les idées en place. Un regard à Sköll, simple murmure amusé accompagné d'un frôlement de sa main sur le bras du colosse.

« Amuse toi bien. Finalement, tu vas l'avoir ta bataille...»

Avant que ses pas ne la mènent au spectre présent. Obéir aux ordres de son imbécile de commandant lui coûtait particulièrement, mais c’était pour elle qu’elle le faisait et non pas pour lui. Elle avait attendu trop longtemps, laissant s’échapper trop de proie pour continuer encore…C’était son tour. Son cosmos d’argent entremêla les mèches de ses cheveux et c’est avec un sourire faussement doucereux qu’elle s’adressa à lui.

« Alors Spectre, vas-tu te défiler la queue entre les jambes comme tes chers compagnons d’armes ou bien vas-tu accepter de combattre la guerrière du Nord que je suis ? » Son sourire se mua en soupir. « Bien sur, si tu as peur, tu peux toujours aller te terrer dans un coin et attendre que la tempête passe, même si je ne te le conseil pas. Il faut dire que je ne suis de méchante humeur à présent, donc je ne suis pas sur d’accepter de voir un autre couard me fausser compagnie. »

Autour d'elle, les ombres s'agitaient, silencieuses mais éveillées par une promesse à venir.
Leur jolie Lune de Mai allait combattre, et elles seraient là.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la Sphère   Dim 13 Mai - 14:49



L'aura qui se dégageait de la déesse n'avait rien de tendre ou de calme, tout le contraire du regard qu'elle portait à la Vane. Entre elles deux, c'était une vieille histoire. Deux anciennes amies qui à présent se faisaient face, se jaugeaient avec haine. Les paroles de l'une abreuvant la colère et la rage de l'autre.

Le cosmos d'un nouvel arrivant, d'une rare violence, se fit ressentir. Pourtant, nulle trace de crainte dans le regard de Perséphone quand elle croisa celui, froid et métallique du Tigre d'Asgard. La dernière fois qu'elle avait vu cette armure, elle avait pour porteur Ikaysaro, quant à l'ombre de ce dernier, il s'agissait purement et simplement de Freyja, qui à l'époque répondait au nom de Brunissen.

Tout en lui n'était que force brute, et violence contenue. Il en fallait toutefois bien plus à la Belle pour trembler. Oh elle avait tremblé bien des fois: lorsqu'on l'avait privé de son époux, à la mort de chaque spectre tombé au combat, lorsqu'elle avait compris qu'elle avait été dupé, et dernièrement, à la mort de Rochel. L'arrivée à ses côtés du Spectre du Béhémoth la calma quelque peu. Elle laissa ses iris de jade se porter sur lui et lui adressa un tendre sourire, laissant par ce fait transparaître l'affection qu'elle portait à chacun de ses Spectres.

Cette Guerre, ceux-ci s'y étaient préparés, ils l'avaient suivi, soutenu et épaulé, tandis qu'elle leur avait accordé estime et confiance. Tous étaient prêts à la suivre, à se sacrifier pour ramener à la vie leur Seigneur et maître. Si Freyja pensait que cela lui plaisait de les voir tomber un à un, elle se trompait. Oui vraiment, indubitablement, l'Amour faisait erreur. D'ailleurs en refaisant un peu plus attention à la jeune femme en direction de laquelle elle avançait, elle put ressentir un cosmos qui lui était si familier, qu'elle crut faire erreur. Elle arqua un sourcil, affichant un regard songeur. Bien qu'elle ne l'ait pas ressenti depuis des siècles et des siècles, elle était certaine de ne pas se tromper.

"- Pour commencer, je te prierai de t'adresser d'une toute autre façon à mes hommes. Je ne vois pas pour quelles raisons ils se découvriraient face à toi. Tu es ici chez moi, alors n'agis pas comme si tu étais en terrain conquit! Nous sommes encore debout! Vous vous faites porter en héros, alors que se sont les Saints qui vous ont ouvert la route. Tu ne mérites nulle gloire. Autre point: me prendrais tu pour une idiote Freyja? Croyais-tu que je ne remarquerais rien? Que je ne le sentirais pas? Tu as raison fuis, lâche que tu es! Mais d'autres que moi t'arrêterons!"

Alors elle se mit à hurler les derniers mots lorsqu'elle comprit que la déesse s'en allait.

*Viktor, je crois qu'il est temps, pour toi et moi, de passer à l'action. Occupes toi d'elle.*

D'un signe de tête, elle désignait la jeune asine qui se trouvait là et qui avait escorté Freyja jusqu'ici. Avec le départ de la Vane et de la jeune Sainte, se fut un nouveau cosmos qui fit son apparition. Elle le reconnut pour ce qu'il était: celui d'Athéna. En voyant sa sœur un sourire vint ourler les lèvres de l'Impériale Déesse. Oui vraiment, elle tombait à point nommé.

Elle n'avait guère eut besoin de se retourner pour regarder sa soeur. Pourtant une autre voix se fit entendre juste après que la Sagesse lui ait demandé l'autorisation de passer. A ce son, elle ne put s'empêcher de frémir.

*Aukoti.* lança avec calme la voix de Callan.

Non en fait ce ne fut pas Perséphone qui frémit, mais plutôt celle qui lui servait d'hôte. L'espace de quelques secondes, la noire chevelure laissa apparaître des mèches à la couleur de l'or en fusion, tandis que le sombre cosmos se teintait de cette couleur de glace. Ombre et lumière cohabitaient dans un seul et même corps.

Lentement, la jeune femme tourna sur elle-même pour voir enfin l'Alpha. Une main se tendit en sa direction. Un appel muet à l'aide, le regard était adouci, et semblait quémander la délivrance de tant de souffrances. Oui Callan préférait mille fois mourir que de continuer à vivre ainsi, tourmentée et divisée.

"-Je t'en prie." murmura-t-elle à son attention.

Mais rapidement, la sombre impératrice reprit le dessus.

*Idiote!* hurla-t-elle à l'attention de l'ancienne prêtresse.

"- Silence Guerrier! Ce n'est nullement toi qu'elle a questionné, mais moi. Apprends à tenir ta langue et à rester à la place qui est tienne." Lança-t-elle à l'asgardien, avant qu'elle ne se tourne vers la Sage Olympienne. " Me croirais-tu si je te disais que je suis désolée pour le traitement qu'Eris t'a fait subir? Et désolée pour te ceci? Nos chemins se séparent ici ma soeur, mais avant que tu ne partes, saches une chose: c'est celle que tu considères comme ton Alliée qui dispose du Foudre. Pourquoi te l'a-t-elle caché? A présent va."

*Libère Père.* Fut le message télépathique qu'elle lui adressa, avant de reporter toute son attention aux guerriers divins.

"- Je me doutais bien qu'un jour ou l'autre j'aurais à vous affronter. Il semblerait donc que ce jour soit venu. Venez Guerriers d'Odin, la fille des Saisons est toute prête à vous combattre."

~> La Caïna, un peu plus loin

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Perséphone le Dim 13 Mai - 22:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mashia


Indépendant
avatar

Messages : 1338

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la Sphère   Dim 13 Mai - 17:56



    ~Comment?~
    songea t-elle lorsque sa sœur lui fit cette révélation. Ainsi donc, enfin, la vérité éclatait. Le Foudre, l'arme de son propre père s'était retrouvée entre les mains de sa propre alliée. Un vieux conseil du Dieu des Dieux prit tout son sens dans son esprit. Tâche d'encre couvrant toute la clarté de son esprit.

    ~° Méfie toi de tes ennemis, mais plus encore de tes amis.°~

    Évidences, tromperies, dissimulations, mensonges. Perséphone l'exhortait elle-même à libérer leur père.
    Mais les paroles de la divine Coré n'avaient pas manqué de la faire vaciller : son cœur avait manqué un battement. Pourquoi ? Fut la première question qui lui vint. Pourquoi ne point l'avoir informé ? Que craignait la Déesse Vane ? Que comptait-elle se prouver, ou prouver à la Sagesse ? Ou autre chose ? Quelles étaient les motivations de la divine Dame du Royaume des Glaces ?

    Elles avaient toutes souffert dans cette guerre aussi futile que vaine. Le sang n'aurait pas dû couler ! La Mort n'aurait pas dû faucher tant de vies. Athéna se sentait quelque part trahie. En tant que Bouclier de l'Humanité, main secourable pour les Asgardiens, alliée ? N'aurait-elle point eut le droit de savoir ?

    C'était-elle à ce point fourvoyée ?

    Méfie toi de tes ennemis mais encore plus de tes amis. Ses prunelles s'obscurcirent d'un voile de noirceur. Perdue dans ses pérégrinations silencieuses, la Déesse darda son regard sur les guerriers de la Déesse Vane. Méfiance. Prélude de la déraison. Or la Sagesse ne devait pas laisser le pas aux sentiments néfastes. La connaissance. Oui, elle devait s'entretenir avec la déité. Déployant ses ailes d'or, Athéna avant de prendre son envol, eut une pensée pour sa sœur. ~Je saurais m'en souvenir chère sœur, puissions nous nous retrouver sous de meilleurs auspices ! Pour l'heure adieu ! Je me dois d'aller retrouver celle qui à tut un tel secret.~

    Puis, plus haut, pour les chevaliers présents. «Bonne chance guerriers, vous en aurez besoin ! Que la lumière vous guide.»

    Sur ces mots, Athéna alla rejoindre Freyja, désireuse d'obtenir la réponse à ses questions.

    Triste vérité.

    => 2ème Sphère: l'Antenora

Revenir en haut Aller en bas
Shion


Grand Pope
Grand Pope
avatar

Messages : 1105

Feuille de Personnage :
HP:
107/150  (107/150)
CS:
135/170  (135/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la Sphère   Dim 13 Mai - 23:08

Arrow 7ème Prison

Shion faisait son possible pour suivre sa Déesse au sein des Enfers mais celle-ci semblait se déplacer bien plus rapidement que lui. Son départ à la suite de la Déesse Perséphone s'était fait dans la précipitation et nul ne pouvait savoir comment ces discussions allaient se terminer. Enfin, leur issue semblait plus ou moins tracée jusqu'à l'arrivée de la Déesse nordique. Depuis, le Bélier avait perdu toute vision sur la suite des évènements et se contentait de se rattacher à sa foi en Athéna pour imaginer la fin de cette Guerre Sainte.

Lorsqu'il atteignit finalement la Première Sphère, la Caïna, Shion ne put qu'exprimer un soupir de désespoir. Tout d'abord, il ne voyait aucune trace de son ami Dokho. Il était parti le premier à la poursuite d'Athéna, et pourtant. Rah, il savait bien qu'il n'aurait pas du l'écouter lorsqu'il lui avait dit qu'il était capable de poursuivre son chemin. Ne restait à espérer qu'aucun Spectre ne lui tomberait dessus sur le chemin. Sans quoi, il ferait lui-même demi-tour pour aller botter les fesses du Spectres et ensuite celles de Dokho. Histoire de lui apprendre à ravaler sa fierté et à accepter son aide la prochaine fois.

Dokho... Ou es-tu encore passé! Si tu veux trouver cette vérité avant que tout ne soit fini, il va falloir que tu accélères un peu mon ami...


Autre problème et pas des moindres: l'absence d'Athéna. Sa déesse était, sans nul doute, déjà passée par ces lieux, la chaleur de son Cosmos étant encore perceptible. Mais malheureusement, elle avait déjà continué sa route jusqu'à la Sphère suivante. Il devait donc se hâter afin de ne pas la laisser seule. La paix avec les Enfers n'était pas encore établie. Comment être sûr que certains Spectres n'en profiteraient pour s'attaquer à Athéna pendant que les Saints étaient occupés aux quatre coins des Enfers. Et Perséphone, pouvait il vraiment lui faire confiance?

C'est alors que Shion se rendit compte que la Déesse des Enfers était toujours présente en ces lieux. Son Cosmos était perceptible et la Déesse n'était apparemment pas seule. L'un des Cosmos lui était familier. Le Bélier tenta de se rappeler un instant son origine. Asgard. Oui, le message qu'il avait reçu en quittant Asgard provenait de cet homme. Comme quoi, il avait tenu sa parole. Le second Cosmos lui était inconnu par contre. Probablement un allié de ce combattant d'Asgard. Mais que pouvait-il bien se passer en ces lieux? Quelques minutes plus tôt, Athéna et Perséphone entamaient des discussions et voilà qu'un nouveau combat se déclenchait? Les Guerres ne finissaient donc jamais?

S'il voulait vraiment comprendre, il devait rejoindre Athéna au plus vite. Sans perdre plus de temps, Shion reprit sa route en direction de la Sphère suivante sans prêter davantage d'attention aux deux autres personnes présentes. Une Guerrière Nordique et un Spectre. Probablement à la veille d'un affrontement eux-aussi. Saluant la représentante d'Asgard d'un signe de tête, le Bélier poursuivit son chemin sur les traces d'Athéna.

Arrow 2ème Sphère


Dernière édition par Shion le Mer 16 Mai - 21:52, édité 2 fois (Raison : Ajout Flèche)
Revenir en haut Aller en bas
Saikhan


Guerrier Divin
Guerrier Divin
avatar

Messages : 518
Armure : Armure de Sleipnir

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
180/180  (180/180)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la Sphère   Mar 15 Mai - 16:52

Arrow ~ 7 éme prison : Le puits des criminels

Il était aisé de fanfaronner, il était cependant, beaucoup moins évident lorsqu’il s’agissait de poursuivre sur la terre ferme la Déesse aux ailes d’ors qui les avait très largement dépassé. Bien sur, il pouvait parfaitement avancer sans trop d’encombre sur les vastes étendus rocailleuses des enfers, mais cela se faisait en contrepartie de son habituel vélocité. Non, il n’était pas en si bon état qui le laissait paraître – pas comme si on pouvait réellement l’ignorer – mais si ce n’était par fierté, c’était davantage pour la forme qui le faisait. L’inquiétude qu’on lui donnait était touchante mais inadapté dans cette guerre. Il n’aurait fait que ralentir son ami si il avait cédé à sa proposition, et à l’heure actuel, ce n’était pas lui qui importait mais bel et bien leur Déesse et sa protection.

Ce qui n’empêchait nullement à la balance de pousser davantage sur ses jambes, dépassant tant et plus les limites de son corps mis à rude épreuve par les combats…Et d’autres choses. Tant d’autres choses auxquelles son esprit ne parvenait pas encore à faire le tri. Tant de confusion dans son esprit que seul cette avancée semblait ralentir un tant soit peu. Il senti le cosmos de glace d’une guerrière qu’il connaissait, se faisant écho à la froideur dégagé par le Cocyte qu’il traversa en serrant les dents.

C’était ici que les chevaliers ayant combattu des divinités se retrouvaient, enfermées dans un carcan de glace éternelle. C’était le lieu qu’il connaissait pour être celui dans lequel chacun d’entre eux finirait un jour par tomber.
Non. Ça ne serait pas une fatalité. Ce froid mordant, il ne le laissa pas s’insinuer dans son âme, le repoussant avec ce cosmos d’émeraude qui restait encore en lui. Il n’était pas tarit. Il n’était pas mort. Un regard à la fleur d’opale à son bras le poussa davantage en avant. C’était comme si il ressentait la force de la divinité et de son amie combinées lui prêter main forte dans son cheminement.

Un espoir. Infime.

Lorsque Dohko parvint à la Caïna, il se dirigea directement vers son ami de la première maison, s’attardant l’espace d’un instant sur les protagonistes présent. Visiblement, Perséphone était désireuse de combattre après ses pourparlers pour le moins écourté…Il sentait la puissance du guerrier d’Alpha et d’un autre de ses compatriotes enfler et saturer de froideur la prison. Un autre combat semblait vouloir commencer mais plus que ses combats à venir, c’était l’absence d’Athéna qui se faisait criante. Ici, les trois divinités c’étaient assemblés mais mise à part la Dame des saisons, les deux alliées n’étaient plus là. La Sagesse était même plus profondément enfoncée dans les enfers…Peut être même là où tout se terminerait, il osait l’espérer.

Mais Shion était ici lui. Il espérait que ce n’était pas pour l’attendre, il avait fait ce qu’il pouvait pour ne pas ralentir son comparse, ce n’était pas pour que celui-ci attende. Et puis après tout, il était bien là en un seul morceau même si il avait été plus long que son ami.
Un coup d’œil aux constellations, habituel mesure du temps lui fit cependant oublier ce fait. Son cœur rata un battement alors que dans les cieux ne demeuraient plus que le Poisson, dernière constellation zodiacale à briller dans le crépuscule.

« Shion ! » héla le chinois en dévalant les derniers mètres qui le séparait de son ami, l’adrénaline lui faisant totalement oublier la fatigue qui aurait dû l’accabler. D’un geste il montra le ciel, écho à leur première rencontre mais cette fois ci, le Bélier pourrait voir de ses yeux le problème, bien que son ami continua malgré tout un peu inutilement. « Trois constellations sont tombées d’un coup ! Tout à l’heure lors des pourparlers, le Scorpion brillait encore, j’en suis sur ! Je n’ai pas été aussi long que ça pour que 3 heures s’effacent si vite … » finit il en grommelant presque.

Certes, il était moins rapide mais tout de même, pas suffisamment pour que 3 heures s’écoulent durant son périple dans le Cocyte ! Quelque chose avait du se passer, mais quoi ? L’échéance s’approchait de plus en plus, et même si il ignorait avec exactitude ce qu’il se passerait dès lors que le poisson tomberait également, il aurait préféré ne pas être ici quand cela arriverait. Ce n’était plus que la vérité qui se jouait à présent.

« Je ne sais pas ce qu'il se passe, mais le courant s’accélère, et je n’aime pas ça. »

Un échange de regard avec le Bélier puis celui-ci se posa devant, là où brillait le cosmos d’Athéna et plus proche, celui de la divinité des Asgardiens.

Athéna...
...Mashia.


Ils devaient continuer...

Arrow ~ L'Antenora



Dernière édition par Dohko le Jeu 17 Mai - 10:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ceridwen


Indépendant
avatar

Messages : 428

Feuille de Personnage :
HP:
112/150  (112/150)
CS:
114/170  (114/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la Sphère   Mar 15 Mai - 20:30

~> Le Cocyte



Elle avait été soulagé de constater que Freyja avait pu poursuivre sa route sans être mise à mal par la Déesse des Enfers. Là quelques mètres plus loin, elle pouvait ressentir le cosmos de Sköll, tout comme celui de l'Alpha. Ainsi donc, les deux plus grands guerriers du royaume avaient décidé de combattre l'Impératrice du Monde Souterrain.

*Bonne chance à vous mes frères, qu'Odin veille sur vous.*

Pour sa part, elle s'apprêtait à aller à la rencontre des deux Saints d'or, qui visiblement, semblaient tout à fait inquiet pour leur Déesse. Elle pouvait parfaitement les comprendre, tout comme elle s'en faisait pour la divinité qu'elle protégeait. Elle allait prendre la parole lorsqu'une sensation étrange s'empara d'elle tout à coup. Vivement elle porta son regard en direction des cieux. Par Odin! Comment diable cela était-il possible? Trois constellations venaient de disparaître, n'en laissant plus qu'une seule. Une heure, une toute petite heure, voila tout ce qui leur restait. Fort heureusement, elle disposait du présent fait par Freyja.

Parvint à ses oreilles la remarque que le chevalier de la Balance lançait à l'attention de son ami. Aussi approcha-t-elle lentement d'eux, sa blanche armure contrastant avec les lieux, tout comme sa magnifique chevelure à la teinte du feu ardent. Tout en se dirigeant vers les deux Saints, lesquels lui tournaient le dos, elle tint ce discours.

"- Il semblerait, en effet, que Chronos, se joue de nous Dohko, et tout comme toi, je n'apprécie nullement cela."

Elle laissa son regard mordoré détailler le chevalier en piteux état. Le visage au teint d'albâtre de la Belle laissait transparaître son air désolé. Oui vraiment, elle était navrée de voir le Saint aussi mal au point. L'Asgardienne eut presque honte de se montrer ainsi à eux, pleine de force et de vitalité, son armure nullement endommagée, en apparence tout au moins, et nullement épuisée par des adversaires qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de rencontrer.

"- Tu as mené de rudes combats semble-t-il. Je suis bien heureuse de te revoir vivant en tout cas mon ami."

Puis lentement, elle porta toute son attention sur le chevalier d'or du Bélier, inclinant respectueusement la tête vers lui pour le saluer. Elle savait qu'il ne pouvait la voir, mais pour Ceridwen, ce n'était pas une raison pour ne pas rester courtoise. Toutefois, elle trouvait qu'il y avait quelque chose de changer chez lui depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus.

" C'est un plaisir de vous revoir également Shion du Bélier. Nos chemins sont toujours amenés à se croiser en temps de guerre."

Fixant tour à tour les deux hommes, la Blanche Dragonne dit alors.

"- Si vous voulez bien de ma compagnie, se serait avec grand plaisir que je poursuivrai cette route en votre compagnie. Nos Déesses respectives ont chacune besoin de nous."

~> L'Antenora


Dernière édition par Ceridwen le Mer 16 Mai - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la Sphère   Mer 16 Mai - 10:33

Non mais franchement, où se croyaient-ils tous pour prendre d'assaut La Caïna ? Ases et Saints s'étaient-ils donnés rendez-vous ici ? Alors que le spectre sentait de nombreux cosmos converger dans sa direction, il fut victime d'une remontrance de la Déesse nordique. Ignorant cette remarque comme quoi il devait se présenter à elle, il la dédaigna du regard poussant un soupir simple. Elle l'aurait surement très mal prit si elle l'avait entendu mais le spectre n'en avait que faire des guerriers du nord.

Lorsque sa déesse, la reine des Enfers informa qu'il était temps de passer à l'action, Viktor entendit quelqu'un qui s'adressait à lui. C'était une Ase, elle osait le défier. Hésitant, Viktor ne lui répondit pas immédiatement. D'autres défiaient la déesse Perséphone, deux Ases qui semblaient pour le moins très puissants. Ils courraient droit vers la mort s'ils pensait avoir une quelconque chance contre la digne femme de Hadès.

Quelques instants plus tard, ce fut Athéna suivit du chevalier du bélier et de la balance qui firent leur apparition dans la sphère. Ah, enfin de la chair fraiche. Il songea tout d'abord à affronter l'un des saints qui venaient d'arriver mais le cosmos de la déesse de la sagesse écrasait totalement le sien, il n'existait plus à ses cotés. Néanmoins, il se rappela l'ordre de Perséphone, il devait affronter cette Ase insolente.

Il était vrai que les Enfers était dans un état plutôt pitoyable mais, un jour, les spectres détruiront le royaume du nord. Le sanctuaire étant la cible principal du dieux des Enfers, il s'était désormais fait un nouvel ennemi. Quelle gloire avaient gagné ces Ases ? Aucune, strictement aucune. Si les Saints n'avaient pas donné leurs vies pour ouvrir le passage, ces couards du nord seraient resté terrer dans leur pays enneigé, sans même bouger le petit doigt pour sauver Zeus.

Oubliant alors la présence des autres, Viktor jetant un regard sur la jeune Ase qui l'avait défié. Avait-elle le goût du risque ? Peut-être bien mais Viktor ne se donnerait pas à fond contre elle même si la reine l'ordonnait. Il n'avait que faire d'eux mais obéir à ses supérieurs était une chose qu'il devait faire pour les remercier de la vie qu'ils lui avait donné. Fronçant les sourcils, il ne perdit pas de temps pour répondre à l'Ase et d'un simple geste de la main, ils disparurent tous les deux dans une obscurité totale. Plus personne ne se trouvait autour d'eux, ils étaient seuls dans une totale pénombre mais toujours dans la Caïna.

Le premier combat du spectre allait commencer, il devait retenir cette Ases le plus longtemps possible et se sentait capable de le faire. Il aurait aimé accompagné sa Déesse mais un ordre était un ordre. Athéna et Freyja...si elles atteignaient La Giudecca, s'en était fini. L'espoir est mince mais Viktor ne serait jamais si désespérer.


- Idiote...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1761
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la Sphère   Dim 27 Mai - 23:20

Arrow Post de récup


C'est au pas de course que le saint de bronze du Phoenix avança au cœur des enfers après un rude combat contre le Béhémoth qui fut à jamais enfermé dans les glaces du Cocyte. Les bloques glace se firent plus rare et la température augmenta pour ne pas déplaire au saint mais tout à coup celui çi s'arrêta net.

"Qu'est ce que ...?"


L'armure du Phoenix vibra, Ishiro se demandait ce qu'il se passait, l'armure hcangea recouvrant un peu plus le corps du saint, l'armure du Phoenix s'était auto regéneré et avait évolué, protégeant mieux son porteur.

"Il n'y a pas que l'armure qui ait changé, je me sens plus puissant ..."


Au fil des combats le saint avait augmenté son cosmos de manière efficace, il n'était plus un simple chevalier de bronze, le saint souriait puis continua sa route pour arriver devant un temple gigantesque et circulaire, il y avait un oiseau doré en son sommet. Il sentait de multiples cosmos dans le coin, des combats devaient faire rage !

"Je dois en profiter pour passer, je dois rejoindre le cosmos d'Athéna, qui plus est les constellations ont presque toutes disparues ! Le temps presse !"


Ishiro continua sa route, espérant traverser le temple et ne pas être stoppé en chemin, même s'il espérait un combat comme à son habitude mais rien ne le stoppa, il pouvait aisément passer cette sphère pour la suivante ....


Arrow 2ème Sphère: l'Antenora


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la Sphère   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans l'ombre de la Sphère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Caïna-