RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hyphaïos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
162/162  (162/162)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Ven 4 Mai - 20:31

De la chaleur, encore et toujours. Rien d'autre que cette chaleur, sous couvert d'adrénaline, parcourant le corps dans un frisson. Pour la première fois de sa vie, ou plutôt, pour la première fois de sa mort, le spectre allait combattre. Le pire, dans cette histoire, restait de s'être bêtement interposé entre deux entités sensiblement plus fortes que lui, sur le papier. A choisir, il aurait été préférable que le doré perde un bras ou, coup de chance, une jambe avant de se pointer dans le coin. Mais non, il fallait juste qu'Hyphaïos joue encore de la gueule pour atterrir dans celle du loup.

Qu'à cela ne tienne, s'il n'était pas tenté de fuir en cours de route, il lutterait vaille que vaille en espérant emporter son adversaire dans la tombe. Vraiment pas gagné, malgré l'aspect déconfit par les combats du plaqué or. Un pas, puis un autre. L'étoile céleste dégageait le passage, gardant les yeux rivés sur son adversaire. Si combattre n'était pas une mauvaise idée en soit, le faire à cet endroit précis relèverait en revanche de la pure bêtise. Un bond. Un simple bond en arrière, dépourvu de grâce, certes, mais efficace au demeurant, d'autant plus si le saint se laissait bluffer par l'éclatante brillance d'une armure flambant neuve. Épargnée par la puissance du bras de l'hippogriffe ou simplement par l'absence d'affrontement, qui sait, mais le comportement du doré ne laissait guère de place à la première supposition.

D'une petite glissade, toujours vers l'arrière, il reprenait place sur le plancher des vaches, non sans adopter une petite posture de rigueur, à savoir grand sourire et pose de mannequin. Si le combat avait déjà débuté, il n'en savait rien, mais restait loin d'être prêt à recevoir les coups. Vaille que vaille, il ne restait qu'à prier quelconque dieu pour ne pas retourner pleurer dans les jupes de Perséphone.


Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Ven 4 Mai - 22:29

Jet d'initiative, donc.
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Ven 4 Mai - 22:33

Le membre 'Kappa' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Edit: Je nettoie les anciens lancers pour pas pourrir le topic ^^
Revenir en haut Aller en bas
Hyphaïos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
162/162  (162/162)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Ven 4 Mai - 22:33

Nan mais c'est pas vrai >.< ( Avec cinq on s'ra sur au moins >.< )


Dernière édition par Hyphaïos le Ven 4 Mai - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Ven 4 Mai - 22:33

Le membre 'Hyphaïos' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Hyphaïos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
162/162  (162/162)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Sam 5 Mai - 18:40

Ce frisson, douloureux mais tellement exquis. Cette pulsion meurtrière émanant des reflets bleu nuit de son armure étincelante, lui donnant la chair de poule mais n'empêchant guère un sourire de joie de vivre. Tel était-il devenu ? Un mort vivant dont seule l'excitation du combat pouvait prétendre lui redonner un sourire qu'il prônait fièrement de son vivant ? Il se refusait à le croire. Le doute l'avait depuis longtemps quitté, il s'était persuadé, peut-être à tort, que ce qui lui arrivait ne pouvait être qu'une bonne chose. Mais cet espoir, infime espoir, pouvait tout aussi bien naître de ce corps repêché du fin fond de l'enfer. Il n'était en tout et pour tout plus qu'un soldat, une machine à combattre, à tuer ou être tué. Aucun dessein ne l'avait informé de son sort, tant et si bien qu'il devait de lui même prendre les décisions qui devraient le mener sur le sentier de la vie. Peut-être, malgré ses réserves envers Hadès, le tenait-il vraiment pour régent, ne pouvant s'empêcher de combattre en sa faveur, quitte à sacrifier les lambeaux de vie qui lui avaient été rendues. Ces hypothèses pouvaient aussi bien s'avérer exacte que ça n'expliquerait pas ce nouvel attachement pour le masochisme. Donner des coups, pourquoi pas, mais aimer en recevoir, il en allait tout autrement. Non mécontent d'avoir trouvé un adversaire plus fort que lui, Hyphaïos n'arrivait vraiment plus à calmer cette pulsion, cette adrénaline, tant et si bien que détruire son ennemi le plus vite possible se trouvait être la solution la plus efficace pour retrouver sa paix habituelle.

Et pour cette tâche, quoi de plus contre indiqué que de prendre ses distances avec l'adversaire ? Le spectre délaissait doucement sa posture pour le moins hautaine pour gagner une position proche de celle du combat. Courageux, vaillant, brave, tous ces mots auxquels il avait pu aspirer durant toute une portion de sa vie prenaient un sens totalement nouveau. Peut-on parler de bravoure lorsqu'on projette de se battre contre un « saint »? pensa-t-il, alors qu'il montrait finalement les griffes. Qu'il ait eu tort ou non de provoquer ce chevalier, nul ne saurait le dire, encore moins lui même, mais qu'importe ce qu'il pouvait à présent faire, il restait trop peu de chance qu'il le laisse partir après tel affront, et ce de quelque façon que ce soit. Restait à voir ce que l'avenir lui réservait et, s'il devait mourir à nouveau, qu'il le fasse avec d'autant plus de panache qu'il en aura toujours souhaité. Cette seule pensée suffit à lui redonner une forme de courage, tant et si bien qu'il se savait à présent capable du meilleur comme du pire. Un simple chevalier, fut-il d'or, aurait dès à présent tout le mal du monde à ressortir en bon état de cet affrontement.

- Désolé de t'avoir provoqué, saint chevalier, mais nous avons tous notre rôle à remplir. Je ne peux qu'espérer t'offrir une meilleur image de ma personne au moyen d'un échange de coups passionnés. Et, au passage … Je représente l'étoile céleste de l'Hippogriffe. Echanté.

Et les hostilités se lançaient. Prise d'initiative ou las d'attendre son opposant, qu'importe, l'étoile céleste se lançait à l'assaut, toute puissance dehors, d'un bond titanesque. L'aide apportée par ses nouvelles ailes n'était en rien désagréable, tant et si bien qu'en un seul saut il atteignait le reflet doré face à lui. Les idées de victoires ou défaites l'avaient quitté, ne restait que ce sentiment jouissif alors qu'il portait son premier coup. Y mettant toute la puissance de son élan et de ses muscles, son poing se taillait un chemin au travers de l'air, avec pour cible le côté gauche du visage. Sans réellement se soucier de faire mouche ou non, il recyclait la puissance de cette charge pour se cambrer, décoller ses pieds du sol et asséner un nouveau coup violent sur le haut du crâne du doré à l'aide de son talon. A nouveau sur le plancher des vaches, il jouait des articulations pour s'abaisser au maximum, plaquer ses deux paumes sur le sol et se porter, dans une nouvelle rotation, laissant sa jambe faucher celles de son adversaire puis, dans cette même tornade, laissa son aile droite frapper le torse de sa victime, comme il aurait pu le faire avec une barre de fer. A la force de ses bras, il s'éleva une nouvelle fois dans les airs, avant de lancer l'envers de son poing fermée une nouvelle fois sur le visage de l'Athénien.

Toujours dans ce même mouvement de rotation, son pied regagna le sol, à peine le temps de prendre appui, et regagnait les airs dans une pirouette vers l'arrière. Portant son poignée vers sa bouche, il utilisait à présent une de ses canines pour l'entailler, déversant un petit flot d’hémoglobine à même l’atmosphère, piégée dans une petite bulle de vent. Laissant ses ailes déjouer la gravité, il portait ses deux mains face à lui, au niveau du torse, doigts dirigés vers sa cible. Et la magie opérait. Le vent se mélangeait à la poussière et au sang en une sphère, avant d'éclater et prendre pour cible le chevalier d'or, sous la forme d'une petite tornade de trois pieds de diamètre. Dirigée vers le torse de son ennemi, la tornade ne pouvait à présent plus que le traverser, forte de le puissance née du sang de son créateur. Celui ci regagnait le sol doucement, le battement de ses ailes dispersant la poussière sous ses pieds. Dans un souffle, il lâchait le nom de sa créature destructrice.

Stormbringer.

Spoiler:
 


Dernière édition par Hyphaïos le Sam 5 Mai - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Sam 5 Mai - 22:54



Mon regard glacial observait et évaluait avec précision l'ennemi. Le large sourire sur son visage indiquait de toute évidence qu'il était ravi de combattre. Après quatre combats en quelques heures, j'avais du mal à comprendre un tel plaisir, mais probablement avais-je ressenti une telle ivresse en Asgard. Tout cela semblait si loin à présent. Trop las, je ne répondis pas à son discours. J'étais épuisé de cette guerre, et je ressemblais plus à un zombie qu'à un chevalier. De plus, j'étais de mauvaise humeur. Je pris donc la décision de le laisser venir, comme à mon habitude.

Le spectre de l'Hippogriffe ne me déçut pas, et me chargea rapidement. Je vis son poing arriver jusqu'à mon visage et le laissai volontairement l'atteindre, sans toutefois reculer d'un centimètre. Cette fois, c'est sur mon propre visage qu'un sourire se dessina. Attrapant rapidement le poignet de mon adversaire, je parvins à bloquer tous les coups qu'il enchaîna ensuite, à l'exception du plus puissant qui naquit à l'aide du sang de l'ennemi. La mini tornade frappa mon torse avec violence et je ne pus que reculer, soufflé par l'impact. Basculant au sol, je n'eus que le temps de me rattraper d'une main avant de me rétablir complètement.

Un rapide silence s'installa pendant que nous nous observions en silence. Il semblait intéressant, après tout... Nettoyant un filet de sang coulant de ma bouche tout en souriant, je lui dis soudain :
- Très bien, à mon tour...
Sur ces mots, je fis apparaître Fraternité, avant de charger l'ennemi. La lame de givre fendit l'air pour entailler le surplis de l'ennemi au niveau du torse. Puis, après plusieurs coups donnés, je lançai la lame en l'air avant de joindre mes deux mains au dessus de ma tête et de les abaisser en hurlant :
- AURORA THUNDER ATTACK !!!

L'attaque lancée presque à bout portant développa un souffle glacial impressionnant, propulsant l'ennemi plusieurs mètres en arrière. Puis, je levai la main droite en l'air pour rattraper l'épée de Glace qui retomba pile dans ma main.


Revenir en haut Aller en bas
Hyphaïos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
162/162  (162/162)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Dim 6 Mai - 2:00

Il avait porté les premiers coups, mais s'était convaincu qu'ils ne seraient pas les derniers. Et si ses premiers mouvements n'avaient pas eu l'air d'avoir l'effet escompté, stormbringer aura su, quant à lui, rehausser quelque peu le niveau du duel. Après tout, ils étaient pourvus de ce talent, ces capacités, lien qui s'engageait d'autant plus que les adversaires avaient l'usage d'un élément propre. Là où certains verraient le bien contre le mal, la lumière contre les ténèbres, il n'y avait au final qu'un conflit entre la glace et le vent. Et dans ce premier round, il n'aurait guère su lequel pouvait finir par avoir l'avantage. A l'image des deux hommes, les deux éléments n'avaient rien à voir l'un de l'autre. Là où le premier traversait sans prendre garde aux obstacles, le second savait trouver forme solide pour forcer le passage. A l'image de l'espadon créé à même la glace qui venait à lui, fort d'une intention quelque peu meurtrière.

Cette glace de manquait en rien de grâce et de beauté, si bien que ce fut presque à contrecœur que l'étoile céleste se mit en tête de la briser. Mais rien à faire, il n'arrivait qu'à esquiver ou frapper l'arme élémentaire comme il le pouvait, la déviant assez de sa trajectoire pour éviter les dégâts mais guère assez pour rendre la pareille. Quant à toucher le chevalier d'or au passage, il ne fallait pas y penser. Pas même alors qu'il marquait un temps d'arrêt, lâchant son arme à même l'air pour frapper le spectre d'une nouvelle attaque. S'il n'aura pas eu l'occasion de la voir venir, c'est bien un nouveau réflexe provoqué par l’enchaînement des coups précédents qui l'aura sauvé. Repliant ses ailes sur lui même au moment où il était frappé par l'attaque de son adversaire, n'en résultat qu'une vive douleur et une nouvelle envolée dans les airs. Quoi que la retombée fut tout aussi douloureuse, dos plaqué au sol, sonné comme il se devait. Le réflexe de se protéger avait, sans doute inconsciemment, déclenché son Kingdom of Heaven. Les brises environnantes s'étaient mélangées jusqu'à former une parfaite barrière de vent, s'enroulant autour du corps de l'étoile céleste en une sorte de seconde peau. Décidément, le surplis de l'hippogriffe n'aurait de cesse de le surprendre.

C'était à présent l'évidence même. Recevoir des coups, mais surtout la douleur qui s'en suit, n'a vraiment rien de jouissif. La douleur pour la douleur … Dire que nombre de ses acolytes reçoivent ce genre de correction à tous bouts de champ. Pitoyables créatures se dit-il, alors qu'il se relevait péniblement. Il ne restait guère de charme dans ses mouvements, il n'arrivait à se remettre debout qu'en imitant les piliers de comptoir les moins nets. Se dire qu'il avait réussi à contrer une partie de l'attaque n'était en rien rassurant. Si tel était le prix à payer pour éviter de rester seul et sans occupations, il serait sans doutes préférable de se trouver une nouvelle niche bien au chaud et y passer le restant de sa mort. Mais dans l'immédiat, il s'agissait de rendre la monnaie de sa pièce à l'objet de ses tourments.

- Je dois avouer n'avoir jamais eu la prétention de te dérider autant. Serais-je un insecte quelque peu plus gros qu'imaginé, ou espères-tu me remettre dans la tombe plus vite en utilisant la totalité de ta puissance ?

Simple respect des forces de son adversaire ou énième provocation ? Lui même ne saurait le dire. Il n'imaginait pas même le potentiel du saint d'Athéna, peut-être n'avait-il déployé là qu'un fragment de ses pouvoirs. Si tel était le cas, mieux aurait valu fuir le plus vite possible. Mais la curiosité reste ce qu'elle est, et, au delà de la vengeance, il ne lui restait plus que ça. La riposte était imminente, et en sa première pierre le battement de ses ailes d'aigle, l'élevant une énième fois au dessus du sol, à quelques mètres et de façon verticale, cette fois.

Feather's Vampire

… Sans crier gare. Il venait de tourner sur lui même et, dans le mouvement de ses ailes, une épée s'était formée et vue propulsée vers son adversaire dans un mouvement circulaire. Encore un vice que les deux hommes semblaient partager, que d'avoir recours à une lame formée de leur élément propre. L'utilisation s'en voulait différente, Hyphaïos étant bien incapable de poser une main physique sur cette lame de vent, mais les deux armes gardaient pour but de blesser, si ce n'est tuer la victime de ses coups. Et blesser, la plume du vampire ne savait que trop bien le faire, preuve faite par le cas présent, alors que l'arme élémentaire s'avançait vers la base du cou du chevalier doré.

Mais il aurait été imprudent d'attendre quelconque résultat. Prenant appui sur l'air même, l'étoile céleste se propulsait à la suite de son arme, pour s'abattre, coude le premier, sur le flanc gauche de l'Athénien. S'en suivit une nouvelle rincée de coups, pieds, poings, tête, appendices de son armure en tous genres. Il n'avait lui même aucune réelle idée des coups qu'il portait, ne se rappelant, à la suite de cet enchaînement infernal, qu'un dernier coup de genou en direction du torse ennemi, rapidement suivie d'une fuite stratégique à un bon mètre de là par le biais d'une roulade sur le côté.


Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Dim 6 Mai - 2:40



Mes sourcils se froncèrent aussitôt et les traits de mon visage se durcirent lorsque l'Hippogriffe railla après avoir efficacement stoppé le blizzard. Sa défense était puissante, mais cela lui donnait une assurance qu'il convenait de rapidement ramener à la réalité.
- Ne sois pas si présomptueux ! Ne crois pas qu'avoir bloqué une attaque te permette de remporter la victoire. Tu n'arrêteras pas la suivante ! Tu es encore loin de connaître l'étendue de ma puissance ! Ce n'était qu'un échauffement...

Pour toute réponse, le spectre d'Hadès s'éleva dans les airs et fit apparaître une épée élémentaire. Mon regard détailla l'arme avec insistance, mais un sourire apparut sur mon visage : il tenait à montrer qu'il pouvait faire jeu égal avec un chevalier d'Or.
- Très bien, chuchotai-je pour moi même, voyons ce que tu es capable de faire.
Campant sur mes positions, renforçant mes jambes, j'attendis que l'épée ne me fonce dessus. Il n'y eût pas à attendre longtemps. Celle ci fendit l'air droit vers ma gorge mais fut stoppée net par les paumes de mes mains qui s'étaient posées de chaque côté de la lame. Serrant les dents sous le poids de l'effort, je fis appel à mon cosmos pour empêcher l'arme de poursuivre sa course. Mes mains fatiguées par les nombreux combats se mirent à nouveau à saigner avant qu'enfin, l'épée ne se brise dans mes mains et ne disparaisse.

Le souffle court, je jetai à terre le bout de lame restante qui se volatilisa à son tour. Malheureusement, ma garde se baissa et je ne vis pas l'ennemi me foncer dessus. Je ne pus rien faire pour stopper ses quelques coups qui m'envoyèrent rouler au sol, quelque peu étourdi. Lentement, je me redressai en calmant doucement ma respiration. Mon cosmos se déploya et une couche de givre apparut un peu partout sur le sol et les rochers autour de nous.
- Très bien, Spectre. L'échauffement est terminé, cette fois...

D'un geste vif, mon bras se leva en l'air et une série de stalagmites jaillirent du sol aux pieds de l'étoile Céleste, cherchant à empaler et écorcher l'ennemi. Sans lui laisser le temps de réagir, j'avançai le bras avant de reprendre :
- Voyons si tu t'en sortiras aussi bien cette fois. ICINESS BIG BANG !!
Le claquement de doigts se répercuta en écho dans la demeure du jugement, et déclencha une véritable explosion de glace sur l'ennemi. Toutes les stalagmites se transformèrent en poussières de diamants qui volèrent de tous côtés, aussi aiguisés que des lames acérées.

Mais je n'en avais pas encore fini. Il était temps de ramener l'Hippogriffe aux réalités : il n'était pas de taille. Chargeant l'ennemi à pleine vitesse, je fis apparaître Fraternité tandis que l'ennemi se battait encore avec l'explosion de glace autour de lui. Profitant de l'effet de surprise, je plongeai ma lame dans le surplis adverse, fendant l'air dans le but de blesser voire tuer le serviteur d'Hadès. Au bout de quelques passes, je fis un saut en arrière par sécurité, et l'arme de cristal disparut.



Dernière édition par Kappa le Dim 12 Oct - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hyphaïos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
162/162  (162/162)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Dim 6 Mai - 20:46

On prend les mêmes et on recommence ! Cercle vicieux qu'un affrontement, à mettre puis recevoir des coups. Cette douleur, encore et toujours, quoi que bien plus éclatante qu'auparavant. Finies les parades de justesse, les réflexes surhumains ou qui sait quelle chance monstrueuse. Le chevalier d'or ne plaisantait pas, malgré son look de modèle pour peintures paillardes, en affirmant n'avoir fait percevoir qu'un fragment de puissance. Entre son épée qui continuait sa route au travers du surplis de l'étoile céleste ou sa superbe et non moins puissante attaque glaciale … Il fallait s'estimer chanceux de ne pas avoir perdu la vie au passage. Il prit son temps avant de se relever. La glace l'avait quasi entièrement recouvert alors qu'il gisait sur le sol, de son corps s'enfuyaient nombre de gouttes de sang. En un mot, ravagé. Il l'était, malgré l'absence de blessure trop sérieuses, il pouvait bouger les bras, les jambes, le cou, à peu près l'ensemble de son corps ...Non sans éprouver de vives douleurs, mais au moins était-il capable de continuer à faire face.

C'était étrange, il fallait l'avouer. La dernière attaque de son adversaire avait réduit son armure et sa peau en lambeaux ici et là, il venait de subir une nouvelle fois la force du doré. Et pourtant, il ne pouvait que se relever, encore, et en chercher toujours davantage. Il se relevait donc, prêt à tout, même à mourir s'il le fallait. D'où il pouvait tenir telle ardeur, ça, nul ne le savait, mais c'est bien à la force de ses cuisses qu'il se ruait à nouveau vers l'avant, aidé du vent qui poussait sur ses ailes déployées. Sky Gallop, comme il l'avait baptisé, lui promettait une célérité hors du commun. Coup de boule, uppercut du poing droit, coup de pied retourné, écrasement grâce à ses ailes et enfin un bien beau coup de coude directement sur le visage ennemi entamèrent la vengeance, rapidement suivis des dix doigts de l'étoile céleste qui touchaient à présent le torse ennemi.

Stormbringer …

Il l'avait à peine susurré, alors qu'il était collé à l'ennemi. Le sang qui ruisselait sur toute la longueur de ses bras fut absorbé par la sphère qui se formait entre ses mains et le sternum de sa victime, avant de relâcher toute la pression à bout portant. La puissance pure offerte par la vitesse de mouvement lui promettait de faire un peu de dégâts, mais ne serait peut être pas suffisante pour mettre un terme définitif au rapport de force. Patience restait maître mot de ce nouveau round.

Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Dim 6 Mai - 22:07



Mon désir avait été de ramener l'ennemi à la réalité en frappant un grand coup. C'était une opération réussie. L'explosion de glace avait littéralement soufflé le guerrier infernal et la surprise l'avait laissé sans défense face aux assauts de ma lame de givre. Le regard toujours aussi froid, je l'observai se relever avec difficulté en souffrant. Il était tenace, et déterminé, comme on pouvait s'y attendre de la part d'un spectre d'Hadès. Sans mot dire, il me chargea avant de tenter de m'atteindre au corps à corps, en vain... ses coups fendirent l'air et chacun d'eux atteignit sa cible avec une précision mortelle.

Le coude s'approcha à vive allure de mon visage, et en m'écartant rapidement d'un mouvement de cou, ma défense au niveau du torse fut comme brisée. L'ennemi s'engouffra alors dans cette faille et son attaque fut portée à bout portant sans que je ne puisse rien y faire. Encore une puissante attaque que mon corps exténué par cette guerre devait supporter. Le choc me projeta violemment contre une falaise avant que je ne retombe durement sur le sol. Mes yeux se fermèrent l'espace d'un instant. Il eût été si facile de fermer les yeux et de s'endormir ici, bercé par l'épuisement et la lassitude. Mais je ne le devais pas. Je ne le pouvais pas. Mes mains se refermèrent sur la terre avant que je ne me relève en serrant les dents.
- Finissons en... murmurai-je à peine suffisamment pour qu'il puisse l'entendre.

L'épée de cristal se matérialisa dans ma main droite avant que je ne fonce à mon tour sur l'ennemi. La lame fendit l'air en de nombreux points et le sang jaillit à nouveau. Voletant avec grâce autour de mon adversaire en une danse mortelle, je fis tourbillonner l'arme de Glace dans le but de tuer l'ennemi. Et puis soudain, je sentis une légère déconcentration dans sa défense. L'arme disparut aussitôt et après un rapide salto en arrière pour prendre de la distance sur le spectre, je joignis les mains en l'air dans une position de vasque.
- Tu ne te relèveras pas cette fois, tu peux me croire...

Mon cosmos s'enflamma alors à son paroxysme, faisant voleter mes cheveux tandis que l'aura bleue turquoise m'enveloppait rapidement. Et puis soudain, mes bras s'abattirent sur l'ennemi...
- AURORA EXECUTION !!

La plus puissante attaque du Verseau emprunte du Zéro absolu déferla sur l'ennemi et souffla tout sur son passage. Le paysage fut recouvert d'un voile blanc et un brouillard givrant envahit les lieux. Puis, peu à peu, le silence retomba...

Revenir en haut Aller en bas
Hyphaïos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
162/162  (162/162)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Dim 6 Mai - 23:53

Rien, absolument rien ne semblait vouloir s'arranger. Malgré ses efforts, il restait perçu par le doré comme une engeance quasi dépourvue d’intérêt, et ses attaques se faisaient de plus en plus oppressantes. Si l'étoile céleste aura su s'habituer à la vitesse d’exécution des coups portés par son adversaire, il n'aura pas plus réussi à les éviter, incapacité imputable à la grande fatigue que cet échange de coups avait provoqué. Un marteau s'évertuait à cogner les parois de son crâne, sa vue était obstruée en grand partie par son propre sang, ses membres refusaient tout nouveau traitement de choc et son surplis s'était brisé en de nombreux endroits. De l'état de choc résultait la complète indifférence de la nouvelle entrée en scène de l'épée élémentaire qui, une fois encore, tailladait sa chair et finissait de briser les rares pièces encore intactes de son armure. Et lorsque ses yeux ne virent plus que des tâches écarlates sur un fond immaculé, il savait sa fin plus proche que que jamais.

Ni plus ni moins que piégé à même la glace. Un nouveau tombeau pour un revenu en vie. S'il avait su pleurer, sans doute le spectre aurait-il lâché une larme devant la beauté de sa nouvelle sépulture, tant le froid, paradoxalement, lui offrait l'une des plus chaudes couvertures dont il aura pu se vêtir. C'était là sa fin, après avoir vécu tout vêtu de sombre et osé s'interposer entre deux entités qu'il n'aurait même jamais songé croiser dans ses espoirs. Il regagnait les profondeurs d'où il avait été tiré en n'ayant jamais été vu que comme un spectre, un soldat aux ordres d'une entité supérieure qu'il n'avait par ailleurs jamais vu. Il n'avait pas même offert un défi à la hauteur des attentes, et ne s'était guère dressé comme présentable, n'usant que de railleries en tous genres. Etait-ce vraiment ainsi qu'il souhaitait voir sa fin ? Pas même un ridicule aperçu de ce qu'il était réellement ? Que n'avait-il rêvé d'un combat titanesque d'une centaine de jours, sinon plus, face à un adversaire aussi respectable qu'il aurait pu l'être. Mais non. A déroger à sa règle première il avait fait le premier pas vers cet instant final, si éloigné de tout ce qu'il souhaitait …

Non. Ce ne pouvait être cette fin là, si misérable, médiocre, horriblement insultante. Sans être le héros qu'il aurait voulu, sans avoir cette place ultime au sein de l'histoire, il restait un être à part entière, méritant comme il se doit un dernier mot, un dernier son, une dernière action qui marquerait à jamais quelque chose. Vaille que vaille, s'il fallait se délester d'une pierre tombale aussi belle, du moins tenterait-il de se forger sa propre place à la seule force de son poing. A peine conscient mais aussi déterminé que possible, il dépouillait à présent toutes formes de vent dans l'enceinte de la demeure du jugement, qui se rassemblait autour de la stèle glacée dans un tourbillon d'argent. Le cosmos de l'étoile céleste prit une teinte identique, émergea des infimes fissures dans la glace pour finalement s'en défaire totalement, dans une explosion de poussière d'étoile. Amenant sa main tremblante au contact du vent argenté, il y déversait la totalité de son cosmos, ne se laissant qu'un rien d'énergie pour baptiser l'empreinte qu'il laisserait derrière lui.

Heaven's Wind !

Et le vent, condensé jusqu'à n'être que pure énergie argentée, se déversait en un immense flot, prenant pour cible le chevalier doré. Hyphaïos, à peine conscient, genoux à terre, n'arrivait plus qu'à respirer, laissant son regard s'engourdir face à ses mains tremblantes, dont le sang recouvrait la quasi totalité de la peau. Qu'il réussisse ou non à mettre à bas son adversaire n'avait plus aucune importance, cet échange ne pouvait que rester à jamais gravé dans sa mémoire et, il l'esperait, dans celle de l'Athénien.


Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Lun 7 Mai - 0:40



Une bourrasque de vent balaya rapidement la brume qui s'était levée, pour ne laisser paraître qu'un spectre enfermé dans son propre cercueil de glace formé par l'Exécution de l'Aurore. Je faisais rarement appel à cette attaque. Pourtant, cette fois ci, mes mains s'étaient abattues sans la moindre hésitation. Etait ce dû à la fatigue et à la lassitude combinée ou à la guerre sainte elle même ? Je n'aurais su le dire, mais quelque chose avait changé en moi. Il n'était plus question d'être compréhensif avec l'ennemi. Cette guerre n'avait que trop duré et les adversaires s'étaient succédés en trop grand nombre pour si peu de temps. Toutes ces choses combinées avaient fini d'user ma patience, et quel meilleur endroit que la demeure du jugement pour trancher sans la moindre pitié.

Après avoir observé le bloc de glace quelques secondes, je vis demi tour, avant de commencer lentement à m'éloigner, lorsque soudain, un vent qui n'était pas naturel se leva, attirant mon attention sur le cercueil de givre. Celui ci était en train de se fissurer sous mes yeux ébahis. Le bloc explosa brusquement et je n'eus que le temps d'utiliser mon bras pour me protéger le visage. J'étais stupéfait : comment un spectre tel que lui avait il pu résister à la puissance de ma meilleure attaque ?! Comment était ce possible ?! L'effarement s'effaça de mon visage avant que je ne lui dise soudain :
- D'accord... Je dois bien admettre que tu es surprenant, spectre. Mais tu tiens à peine debout. Qu'espères tu faire dans cet état ?

Rassemblant un puissant courant de vent, l'ennemi déploya tout son cosmos avant qu'une déferlante d'une puissance saisissante ne me fonce dessus. L'impact fut bien plus dévastateur que je ne m'y attendais : de nouvelles fissures apparurent là où mon armure était déjà abîmée et je fus projeté à plusieurs dizaines de mètres. L'atterrissage fut encore plus violent que la fois d'avant, et il me fallut plusieurs secondes pour reprendre mes esprits. Les sons étaient distordus et une migraine battait à nouveau à mes tempes. Il me fallait terminer ce combat au plus vite, sans quoi ce serait mon dernier.

Il me fallut une éternité pour me redresser et retrouver mon équilibre tant mon corps me faisait souffrir. Le souffle haletant, je balayai d'un revers de main le sang qui coulait le long de lèvre. L'ennemi avait atteint ses limites. A genoux, et le souffle haletant, son cosmos avait pratiquement disparu. Il ne représentait plus une menace. Pourtant, c'est sans l'ombre d'un sentiment de pitié que mon bras se leva et qu'une série de pics de glace apparurent dans les airs.
- Il est temps d'en finir pour de bon. Tu m'as surpris, je dois bien le reconnaître. Mais tu as désormais atteint tes limites, ce combat est terminé...
D'un simple geste, je fis voler les blocs de glace vers le spectre qui le percutèrent sous tous les angles. Puis, je tendis le bras droit avant d'ajouter :
- Adieu, étoile Céleste de l'Hippogriffe...

Le claquement de doigts fit exploser la glace qui recouvrit une nouvelle fois les lieux de son linceul blanc. Il y avait vraiment très peu de chances que le spectre ait survécu, cette fois...




Dernière édition par Kappa le Mar 8 Mai - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hyphaïos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
162/162  (162/162)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Mar 8 Mai - 16:53

Vous l'avez déjà vue, cette étoile que vous fixez si intensément. Vous la sentez fléchir, perdre de sa lumière jusqu'à disparaître totalement, éclipsée par de plus brillantes encore. Pourtant, elle vous manque. Ce ciel étoilé, que vous le connaissiez ou non, est différent sans elle, comme s'il venait de perdre une petite partie de lui même. Mais est-elle seulement disparue ? Ne serait-elle pas simplement déplacée ou cachée, restera-t-elle à jamais bannie de ce ciel, de votre vue ? Tant de questions, non importantes pour la majorité, décidant sur le moment d'un potentiel avenir. Si les étoiles étaient représentées par des êtres faits de chair, de sang et d'os, la perte de l'une de ces entités vivantes interdirait-elle à jamais son étoile de briller ? Il ne fallait plus qu'espérer. Pourtant l'espoir semblait perdu. Ne restait qu'un amas de glace, de métal et de chair de ce qui avait été un jour considéré comme une étoile céleste. Néant, rien que néant, quand la vie l'avait enfin quitté, et avec elle les déplacements étatiques du vent. Cette brise, devenue souffle glacé par l'affrontement des deux éléments, venait pourtant de répondre au dernier vœu du spectre d'Hadès. Gelée, la poussière d'étoile, tantôt immaculé, tantôt écarlate. Gelé, le corps de l'étoile céleste, se préservant ainsi des ravages du temps. S'il lui était un jour possible de rejoindre ce corps sans vie, mieux valait qu'il ne soit trop déchiré par l'inactivité.

Et malgré la perte de tout ce qu'il lui restait de vivant, cet esprit qui s'effaçait peu à peu ne pouvait s'empêcher de remercier le chevalier d'or présent non loin de sa sépulture. Les deux entités avaient sûrement tout donner, et pour ça, le spectre ne pouvait qu'être fier et respectueux. Il quittait ce monde dans les règles de l'art, en espérant avoir gravé dans la mémoire d'un vivant toute l'étendue de qu'il pouvait être. Non en tant que combattant, mais comme être vivant. Par cette dernière action, ce coup d'éclat, il n'avait que suivi à la lettre sa règle de conduite. Tout spectre soit-il, tout malfaisant pouvait-il être perçu, il n'en restait pas moins une forme de vie douée de conscience, dotée de règles, de droits et de devoirs. S'il avait pu, par cette dernière attaque, le faire comprendre à son adversaire, sûrement se serait-il senti gagnant. La Guerre Sainte, les Chevaliers, les Spectres … rien de tout ceci n'avait jamais eu la moindre importance pour lui. Par égocentrisme peut-être, il n'avait jamais plus grande aspiration que de faire parler de lui. S'il n'était possible de figurer au panthéon des héros d’antan, au moins pouvait-il espérer figurer quelque part. Et ce tombeau de glace, s'il pouvait un jour permettre à un nouveau spectre de suivre ses traces, ne serait que l'ultime cadeau que lui aura fait le saint d'Athéna.

Mais ce sera pour une autre histoire. Celle de l'étoile céleste de l'hippogriffe s'arrêtait maintenant, alors que le reste de son âme s'effaçait dans le néant. Ne laissait derrière lui que chair ensanglanté et débris d'armure, et le souhait qu'un dernier spectre aussi stupide que ses pieds ne puisse jamais avoir dans l'idée de profaner sa dernière demeure. Et quelle demeure, s'il vous plaît, que celle du jugement pouvait être à même de finir de convaincre Hyphaïos. Il n'avait pas sa place parmi les serviteurs d'Hadès. Toutes ces ténèbres, toute cette atmosphère oppressante … Il ne pouvait voler de ses propres ailes, sentir à jamais le vent coller à ses joues, libre d'arpenter le monde sous le soleil sans qu'on ne lui aboie des ordres au passage, fut-il protégé des postillons grâce à son altitude. Ce sera pour une prochaine vie, ou pour le rêve éternel qu'il débutait dès à présent. En guise de dernier soupir, une douce brise guidait ses derniers mots vers l'Athénien, en un murmure …

- Prends soin de toi, Chevalier d'Athéna ...



Commentateur en Folie a écrit:
Victoire de Kappa par Mort, félicitations o/
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   Mar 8 Mai - 18:27

Je déclare Kappa Vainqueur de son combat ! Que ceux qui peuvent font leurs posts de Récup et font leurs demandes de gain de combat: seulement si vous pouvez
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa   

Revenir en haut Aller en bas
 

[ Combat GS ] Hyphaïos VS Kappa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Demeure du Jugement-