RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mer 16 Mai - 12:53

Arrow ~ Dans l’ombre de la Sphère

D’autres individus étaient arrivés, se faisant nouvelles rafales de vent dans la tempête qu’était devenue cette guerre. Et elle attendait fermement que celui qu’elle avait désignée comme son nouvel adversaire accepte ou refuse son défi. Si par malheur, il osait répondre par la négative, elle n’était pas certaine de réellement partir sans un mot. Tant d’adversaire lui avait ainsi faussé compagnie tel des couards et la fureur tapie gronderait alors plus fort encore.

Aux cotés du spectre, la Déesse avait acceptée le défi des deux guerriers divins, et bien qu’elle se désintéressait de l’un des deux par pur esprit de contradiction, l’autre se rappela à elle avec étonnement. Ses doigts caressèrent le saphir que Sköll lui avait confié, pierre scintillant du pouvoir d’Odin que les 7 guerriers divins devaient protéger de leur vie. C’était leur responsabilité que d’en prendre soin, et c’était là une responsabilité qui lui confiait. L’étonnement dérida ses traits mais elle accepta le présent malgré tout avec un sourire mais sans un mot. Elle l’acceptait et c’était là, la seule chose qui comptait, ce n’était guère le temps des grandes paroles échangés entre deux compagnons d’armes mais celui des combats à venir.

Une promesse enfermée dans un petit morceau d’éclat divin.

Et la réponse vint sous la forme d’un dôme obscur, pénombre silencieuse dans lequel ils étaient seuls. Le regard d’émeraude de la jeune femme détailla l’obscurité avec surprise, puis de manière totalement incongrue, un carillon d’argent s’éleva dans les airs, rire aux notes cristallines. Ils jouaient avec l’ombre ! Quelle ironie ! Quel adversaire idéal pour la fille de lune qu’elle était, elle qui apportait la nuit dans son royaume de glace !

Autour d’elle, elles les sentaient s’agiter, petits rebuts d’âmes évincées d’un cycle éternel, leurs voix jusqu’ici muettes commençant lentement à se faire murmure insistant dans son esprit s'ouvrant à leurs mots. Leurs présences étaient si étrangement naturelles, comme si elles étaient enfin à leur place là, dans sa propre ombre, derrière sa silhouette d’argent. Son cosmos opalin se déploya autour d’elle, rayon de lune éclairant les ténèbres et les avivant par cela même, flammes magiques parant le dôme de formes démoniaques.

« Idiote ? » Un nouveau rire ponctua ce mot, insulte qui ne voulait rien dire à présent. Il n’y avait que la perspective de ce combat qui pouvait la réjouir, que celle-ci qui la ferait avancer tant et plus. Petite promesse teinté d’éclat divin qu’elle conservait dans la sacoche ceignant sa taille. « On verra bien qui est le plus idiot des deux lorsque sonnera le requiem accompagnant ta fin, Herr das Tote *. mais je suis contente, il n'y a finalement pas que des lâches parmi vous, qui plus est, il y en a même qui ont des affinités très appréciable. »


*~*~*~*~*~*~*

*en allemand signifiant Monsieur le Mort
Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mer 16 Mai - 12:56

    Lancée de Dés d'initiative

    [Plusieurs en cas d'égalité]
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mer 16 Mai - 12:56

Le membre 'Leene' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Résultat :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mer 16 Mai - 16:02

Le dôme qu'avait créé le spectre avait pour but de ne laisser sortir aucun des deux tant que l'autre serait en état de combattre. C'était une botte secrète que le spectre avait et c'était la première fois qu'il l'utilisait depuis qu'il servait Hadès. La pénombre, l'obscurité, la noirceur de l'âme d'un spectre...tout ceci était représentait par cette coquille noire. Quelques petites étoiles scintillaient dans celle-ci, créant assez de lumière afin de créer les ombres du Béhémoth et de l'Ase. Ase qui semblait plus qu'heureuse de combattre un spectre.

Elle avait raison de l'être, elle combattait quelqu'un qui n'avait que faire de son peuple Asgardien. Peuple reculé sous le joug d'Odin, prit pour l'éternité dans les neiges éternelles du nord. Le cosmos froid de l'Ase se montra alors sous les yeux du spectre. Autour des deux protagonistes, les âmes défuntes murmuraient lentement, faiblement mais juste assez pour qu'elles puissent se faire entendre.

Le cosmos de l'Ase se déploya, rappelant au spectre les reflets de la lune sur un lac en pleine nuit, froid, sombre mais luisant dans les ténèbres qu'avait instauré le Béhémoth pour ne pas être déranger par d'autres ennemis. Quand bien même il était dans ce dôme, il ressentait le cosmos de la Déesse Perséphone grandir, elle avait sans doute accepter le défi que lui avaient lancé deux autres Ases.

*Bonne chance ma reine*

Pensa-t-il en espérant que sa déesse l'entendrait. Maintenant, il pourrait se focaliser sur l'Ase qui était face à lui. Elle parlait mais ses paroles se perdaient dans les ténèbres, ne parvenant pas aux oreilles du spectre qui sourit devant une telle inutilité. Le Béhémoth déploya son cosmos sombre, amplifiant de plus belle les ténèbres, disparaissant presque. Le combat allait donc pouvoir commencer, l'Ase et le Spectre...l'un des deux devra périr pour la gloire de leur déesse.
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mer 16 Mai - 16:04

Lancé de dés d'initiative

(2 fois aussi alors)
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mer 16 Mai - 16:04

Le membre 'Viktor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Engagement' : 5, 5
Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mer 16 Mai - 20:19

Je relance, ne prends pas en compte le lancé précédent, je me suis gouré de dés.
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mer 16 Mai - 20:19

Le membre 'Viktor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Résultat :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Jeu 17 Mai - 16:35


On ne pouvait pas dire que son adversaire était particulièrement bavard, bien loin s’en fallait, et mise à part l’insulte qui lui avait asséné, la guerrière n’avait guère eut d’autre loisir d’écouter sa douce voix. Pas qu’elle en était outrée outre mesure. Pour tout avouer, il y avait une autre voix qui résonnait dans son esprit, et qu’elle aurait préférée, pour le coup, ne pas entendre. Plusieurs secondes, elle dû écouter le monologue que l’alpha lui débitait sans avoir la possibilité de répliquer à ses mots, sommes toutes, pleines de bon sens. Mais Leene avait toujours eut un peu de mal avec celui-ci dès lors qu’il venait d’une bouche extérieur, aussi, grommela t’elle contre le vide sans se préoccuper de son adversaire tout désigné aussi muet qu’une pierre.

Mais il avait raison sur un point : elle continuerait de lui tenir rancune et le lui rappellerait dès lors qu’elle aurait vaincue le spectre muet si seulement il parvenait à vaincre la Déesse de celui-ci. Dès lors cette constatation bien ancrée dans son esprit, la sorcière fixa son regard d’émeraude sur le guerrier d’ombre déployant son aura macabre en écho au sien. La lune pâle affrontant les ténèbres d’encre d’une nuit sans sa lumière directrice.

Les rumeurs se faisaient plus titillantes. Là, les esprits s’échauffaient, s’éveillant de concert pour observer le combat, et pourquoi pas même prêter main forte à l’un des protagonistes ? Qui de la lune ou des ténèbres choisiraient elles ?

Mais qu’importe ces autres. Elles étaient là. Elle entendait leurs voix. Enfin ! Criaient elles d’une même voix. Enfin, la fille de la lune parvenait à entendre le doux éclat de leurs paroles. Elles avaient tant attendues ! Tant priées pour que ce jour arrive ! Autour d’elle, les ténèbres se mêlaient à l’argent de son aura, l’anthracite éclatant d’une lumière opaline, se confondant alors que les ombres se faisaient vagues ondulantes autour de la sorcière.

Les mots se détachaient, formant des phrases décousues dont la guerrière commençait à comprendre le sens. Elle le savait. Le sentait inscrit au plus profond de sa chaire sous l’aval de la déesse apportant la nuit, gardienne d’un royaume silencieux mais nullement figé. Comme cette marrée d’encre.

Il était temps.

Son cosmos se déploya alors que derrière son éclat lumineux, flamme opaline, naissait une créature fait d’ombre et de cristal, s’extirpant du sol telle une créature démoniaque invoquée par la guerrière du nord. Lentement, dans un bruit répugnant, une tête chevaline émergea de l’aggloméra d’ombre, puis des antérieurs prenants appuis sur le sol pour s’élever sur terre et faire apparaitre sa croupe et ses postérieurs. La créature d’ombre racla le sol de ses sabots d’airain, sa crinière opaline accentuant l’encre de sa robe et dans un hennissement celle-ci darda son regard rubis sur l’adversaire, les crocs luisant. Car si la bête semblait chevaline dans son apparence première, il était difficile de la qualifier d’un autre sobriquet que celui de monstre ou de démon tant sa physionomie était altérée par de quelconques sévices. Si la terre qu’il foulait n’avait pas été ombre mouvante, nul doute que le poison l’aurait ravagé.

C’était la première fois qu’elle usait de ses pouvoirs. La première fois qu’elle combattait pour Asgard en endossant cette armure. Et étrangement, elle savait quoi faire. Elle avait tant attendue un tel instant ! Et elle n’était pas seule ! Elles aussi réclamaient le prix du sang pour bénir cette nouvelle union, ce retour tant attendu d’une Nokomis !

Les doigts de la guerrière s’attardèrent un instant sur le chanfrein de la créature, amusée, elle rit.

« Comme tu es beau ! Je suis si heureuse de vous percevoir enfin… »
Un sourire à l’animal cauchemardesque avant que son regard ne tombe sur son adversaire. « Il est l’heure Herr das Tote ! La nuit est mon heure ! La lune mon symbole ! Les ombres mes amies ! »

Un hennissement grinçant de la créature ponctua sa phrase et elle chargea dans le silence, ombres vaporeuses, créature démoniaque. Elle avala les mètres qui la séparait du spectre en un battement de paupières, devenant subitement brume d’encre, marasme passant au travers du corps dans une nuée d’éclat de ténèbres et de givre qui se plantèrent telle des aiguillons empoisonnées.

La guerrière lui faisait suite, tombant sur l’homme dans un éclat d’argent derrière les vapeurs ténébreuses de son invocation chevaline. Les ombres accentuèrent les coups qu’elle plaça habillement contre son adversaire, les lèvres étirées dans un sourire empli de l’excitation du combat. Le sang coulerait ! Elles le lui promettaient ! Ses jambes fusèrent avec habileté, la sorcière frappa telle un tourbillon d’argent et d’anthracite le surplis du sbire de Perséphone. Les côtes. Les bras. Les jambes.
Et alors que sa danse s’accélérait, les ombres, familier de la dame d’argent étreignaient l’homme avec application, silencieuses, elles riaient dans leur langue, se gorgeant de ce cosmos semblant si familier. La rune [gipt] symbole de leur malédiction brilla d’argent sur le front du guerrier alors qu’une autre c’était dessinée sur son torse [Hagall].

Un rire s’éleva alors qu’elle prenait ses distances, la créature démoniaque se faisant ombre dans son dos, présente sans l’être tout à fait, immatériel comme le brouillard d’une nuit sans lune.

« Oh oui ! Maudissez le mes amies ! Gorgez de vous de son énergie, régalez vous ! »


Enfin ! Enfin elle les comprenait ! Bientôt, leurs voix pourraient enfin s'élever!

La lune resplendissait.

Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Sam 19 Mai - 9:53

L'ombre, l'insistance qui naissait en Viktor. Combattre dans une pénombre totale ne pouvait être qu'un avantage pour le spectre de la solitude. Il observait de sa position l'Ase qui semblait en pleine réflexion se demandant bien à quoi elle pouvait penser dans une moment si décisif autant pour elle que pour lui. La sphère dans laquelle Viktor les avait mener laissait entendre les cris des âmes en peine, des âmes souffrantes, désirant plus que tout arrêter d'exister. Leur existence sur Terre n'avait pas dut être des plus belles si elles se retrouvaient désormais punies ici dans les nombreux lieux de tortures instaurés par Hadès.

Quelle cruauté, les âmes ne pouvaient-elle donc pas reposer en paix comme il se devait ? Non ! Jamais. Peut-être que Viktor allait les rejoindre tôt ou tard mais il y serait préparer quand bien même la souffrance serait des plus ardue. C'est alors qu'il ressentit un nouveau cosmos s'éveiller non loin de leur position aux Enfers. Plus précisément à Giudecca, la dernière sphère du Sombre Monarque. Quelle puissance, quelle folie, quelle colère animait ce cosmos divin. Oui, il était divin et il n'était pas le seul, aussi y avait-il Athéna et d'autres...quelle erreur fatale d'avoir libérer Zeus.

Le spectre se reporta alors sur son adversaire lorsqu'il sentit le cosmos de cette dernière exploser. Sous ses yeux, Viktor vit naître une créature chevaline aux premiers abords mais lorsqu'il croisa le regard rougeoyant de la bête, il comprit qu'il s'agissait là de quelque chose de bien plus dangereux, redoutable. Déjà, une odeur de poison s'élevait jusqu'aux narines du spectre et ceci ne lui plaisait guère plus que la vision qui s'offrait à ses pupilles.

Soudainement, le monstre chargea le spectre avec une violence peu commune. Frapper de plein fouet par cette créature, Viktor parvint à se fondre dans l'ombre afin de ne pas être effacé directement de la surface des Enfers. Cette Ase était vraiment coriace. Il faut avouer que ce coup, Viktor l'avait sentit. Il réapparut une fois la bête disparue, posant un genou par terre prit de douleur. Il vit alors une fine brume s'élever alors devant lui après le passage du monstre de cette Ase. Il comprit dès l'instant qu'il s'agissait d'un poison des plus redoutables s'il n'y prenait pas garde. Le spectre toussa quelques seconde puis finit par se lever.

Plaçant sa main devant lui, la paume levée vers le sombre néant de la sphère, une fine brise s'éleva dans la pénombre. Le poison se rassembla en une petite boule tournoyant dans dans la main du spectre qui n'eut qu'à fermer la main pour que ce poison disparaisse. L'Ase chargea à son tour Viktor, lui assénant une série de coups violents. Le spectre ne bougeait pas suite aux coups de cette dernière, des âmes le retenaient, entravant les mouvements qu'il aurait put faire. Cependant, il sentit son énergie le quitter, une petite partie s'en était allée.

Viktor fit alors exploser son cosmos à son tour, balayant de ce fait les âmes qui ne daignaient plus le lâcher. À son tour, il chargea l'Ase mais disparut à peine arrivé en face d'elle. Réapparaissant dans son dos, il laissa partir une boule de cosmos concentré en direction de sa nuque avant de l'écraser avec son talon. Il n'en avait pas fini avec cette Ase, bien qu'il ne désirait pas combattre les guerriers du nord, il ne pouvait reculer devant l'adversité et l'ordre de Perséphone. Reprenant place au sol, il frappa ce dernier avec une force titanesque digne du Béhémoth. S'ils avaient étaient sur un sol des plus normal, il se serait craquelé laissant voir la puissance de la bête mais là, ce n'était pas le cas. Un petit moment de silence...puis un colonne de cosmos enveloppant son adversaire, la brûlant de toute part.

Inquiet au sujet de sa déesse, Viktor interrompit ses attaques. Le puissant cosmos incontrôlable de Zeus l'inquiétait de plus en plus, même dans cette sphère qu'il avait créé, le dieu des dieux pourrait les atteindre...les tuer même et leur combat n'aurait pas de fin...ou alors une fin commune.



Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Sam 19 Mai - 10:06

    Dé d'Handicap


Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Sam 19 Mai - 10:06

Le membre 'Leene' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Résultat :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Dim 20 Mai - 11:40


Ce qui se passait à l’extérieur du dôme lui importait peu. L’explosion de cosmos qui s’était fait déflagration tempétueuse là bas, au-delà des prisons. Elle aurait dut s’en inquiéter, éprouver de la crainte pour sa Déesse se trouvant à proximité de celle-ci, mais dans l’excitation du combat, l’extérieur n’existait plus. Il n’y avait que cet instant, que cet éclat qui comptait. Le passé et l’avenir ne la concernait plus.

Son attaque n’avait pas entièrement fonctionné. Les ombres le lui murmuraient, pourtant, nul agacement ne vint entacher son plaisir. Tant mieux ! Cela aurait été si dommage qu’une simple attaque ne vienne à bout de son adversaire ! Ses gestes, elle est observa d’un drôle d’air, surprise, un peu curieuse également, elle se dit que malgré qu’il soit muet comme une pierre, il savait se battre. Tout du moins, il semblait.

Puis lui aussi passa à l’attaque et la guerrière était prête à l’accueillir comme il se doit. Les ombres mouvantes qui entouraient sa personne se préparèrent à l’assaut, s’élevant dans les ténèbres pour protéger l’intégrité de leur élue. La puissance du cosmos spectral explosa, faisant vaciller les ombres l’entourant telles des flammes soufflées par un vent tempétueux. Mais il fallait plus que cela pour éteindre leurs flammes, bien plus !

La créature cauchemardesque, brume vaporeuse se déploya autour de la fille de la lune contrant une partie des attaques du guerrier. Il était rapide et possédait une puissance brute tout bonnement écrasante, mais il ne fallait pas sous estimer la résistance des guerriers du monde, ni sa propre rapidité ! N’était elle pas celle apportant la nuit dans ses contrées reculés ? Elle s’écarta précipitamment, jeu du chat et de la souris, entouré par la mouvance d’encre, elle ne parvint pourtant pas à échapper à la déflagration provoquée par le spectre. Des projectiles l’atteignirent perçant sa peau d’égratignures superficielles mais elle n’en avait cure.

Le combat commençait réellement à présent.

Un rire perça les ténèbres alors que les familiers d’ombre de la sorcière entouraient son corps ajoutant à son armure de nouveaux attributs. Dans ses mains pâles et graciles apparurent deux lames courtes, alors que ses jambes se paraient de pointes acérées.

« Tu es plus fort que le laisse penser ton apparence, Herr das Tote ! Mais tu n’es pas le seul à jouer dans cette catégorie. Les apparences sont trompeuses dans ce monde. »


Un sourire. Un de plus. Elle s’amusait réellement. Femme à la peau de lait, jolie rayon de lune dans un monde empoissé dans les ténèbres de la mort…Mais sans lune, nul ombre ne pouvait subsister. Elle était là pour elles. Elles étaient là grâce à elle.

« Tu ne devrais pas songer à ce qu’il se passe dehors, mon cher ! C’est ici que tout ce joue, ne l’oubli pas, car cela sera ta dernière et ultime erreur ! » Elle s’arrêta et reprit. « Même si je suppose que la mort t’effraie moins vu que tu l’es déjà…Mais pour cela il faudrait que ta Déesse survive aux crocs du loup et du dragon. »

Un nouveau sourire, confiant cette fois alors que le poids du saphir du monstre d’Asgard se faisait ressentir. Elles étaient persuadées qu’ils gagneraient, et ils avaient tout intérêt à le faire d’ailleurs. Dans le cas contraire, elle serait obliger de les torturer encore et encore pour qu’elle leur pardonne un jour.

Elle aussi était rapide. La guerrière s’élança en avant, courant sur les ombres, éclat d’argent dans un monde de nuit perpétuelle. Avec agilité, elle sauta au dessus du sbire d’hadès, utilisant ses lames dès lors qu’elle passa au dessus de lui, puis prise dans une danse aussi belle que mortelle, la sorcière se fit pluie de coup. Là, ses jambes parées de ses pics d’ombres frappèrent le surplis, s’enfonçant dans le métal sacré en essayant d’y trouver une faille ou de la créer elle-même. Les lames frappaient dans un tourbillon d’argent et d’anthracite, et le cosmos d’argent s’éleva tant et plus, éclat mirifique et illusoire apportant dans son sillage le froid de son cher pays. Le vent d’Asgard.

Un pas en arrière et la tempête se déchaina semblant emporter dans son sillage des éclats d’argent mêlé d’ombre, vision superbe et cruel, mordant la peau tant de par la froideur du vent levé que par les éclats d’ombre et de lumière, couteaux de givre se faisant prisme lunaire impitoyable.

« Tu n’as pas le luxe d’être distrait. »


Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mar 22 Mai - 16:09

Viktor vit son attaque n'aboutir qu'à moitié. Il n'était pas spécialement fier de lui mais n'avait que faire de tout cet échec. Son adversaire revint rapidement à la charge, frappant violemment le spectre, elle semblait s'amuser à tout ceci. Néanmoins, il semblait qu'elle n'avait pas compris quelque chose...parler était totalement inutile dans cette sphère noire. Viktor n'entendait pas ses paroles et elle n'entendrait pas les siennes. Le spectre sourit lorsqu'il vit les lèvres de la jeune Ase bouger pour lui adresser la parole.

Puis, alors qu'elle fit un pas, un seul pas en arrière, un puissant vent s'éleva, frappant Viktor de plein fouet. Néanmoins, hormis une douleur physique, le vent ne l'affaiblit pas plus que ça, créant une barrière autour de lui afin de dissiper la tempête de l'Ase. Cette dernière parla encore une fois...Inutile là aussi.

Le spectre se lança à son tour à l'assaut, il frappa l'Ase du mieux qu'il put, disparaissant, réapparaissant, tantôt visible, tantôt invisible. Il finit par frapper son ennemi en plein menton avec son pied. Il ne recula cependant pas et frappa une nouvelle fois le sol. S'en découla alors une puissante explosion, plus puissante qu'auparavant enveloppant l'Ase dans une tempête de cosmos brûlant. Intensifiant son cosmos, il amplifia encore son attaque sur l'Ase qui semblait brûler dans la tour de feu.

Quand bien même il était mal en point contre cette Ase, Viktor ne la laisserait pas s'en aller sans une égratignure. Elle en aurait et peut-être même des cicatrices que rien, ni même le temps ne pourrait enlever de sa chair qui semblait si pure. Cerbère pourrait peut-être bien se repaitre d'une chaire humaine...ah, non, il ne mange que les âmes. Viktor se chargerai d'envoyer son adversaire dans la seconde prison même si pour des adversaires tels qu'elle, le Cocyte était le meilleur endroit.




Dernière édition par Viktor le Mer 23 Mai - 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mar 22 Mai - 18:25

    Lancé de Dé
Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mar 22 Mai - 18:25

Le membre 'Leene' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Résultat :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mer 23 Mai - 16:04


Parler ne servait à rien. Soit. Que cela soit issu de l’étrange dôme dans lequel ils combattaient ou de la volonté du spectre de demeurer muet, peu lui importait. De toute façon, ce n’était pas là le plus important à présent. Il n’y avait que ce combat. Uniquement deux être s’affrontant et désireux de remporter cette bataille finale. Et elle gagnerait. Cette volonté était flamme ardente dans son cœur. Elle avait tant attendue ce moment ! Et les murmures de celles qui l’avait suivit jusqu’ici se faisait rumeur entêtante, accompagnant ses gestes et ses pensées pour se faire axiome de son pouvoir. Parée de leur présence, elle n’avait peur de rien.

Le vent du nord c’était levé sous son ordre pour disparaitre à présent dans les méandres de la réplique de son adversaire. Il passait à l’attaque. Un sourire ourla les lèvres de la jeune femme à la blanche chevelure alors qu’elle contrait l’attaque physique en utilisant la présence de ces ombres d’encre. Elles se modulèrent, devenant aussi rigide et froide que la glace éternelle des monts d’Asgard. Un bond agile et elle évita le reste de l’offensive avec un éclat d’amusement teintant ses jolies prunelles d’émeraudes.

Puis son cosmos s’intensifia, devenant flamme ardente ébranlant la guerrière du Nord qui se retrouva figée, impuissante face à l’assaut que les créatures d’ombres ne purent atténuer. Les flammes s’animèrent un instant, devenant bucher lointain avivé par les cris d’une foule sauvage hurlant la sentence. Le monde se troubla. Le feu mordit sa peau, brulant une partie de sa peau d’albâtre et dans ce maestria ardent la longue chevelure d’argent de la demoiselle se délita dans les flammes écarlates, bannière opaline disparaissant dans les ténèbres.
Puis la tempête s’apaisa. Chancelante, elle se retrouva de nouveau dans cet état haïssable de faiblesse et d'impuissance. Le silence s’étira, bourdonnant à ses oreilles violemment. Les voix ne lui parvenait plus tant son esprit demeurait figé dans un passé révolu.

Tu n’es pas seule.

Les mêmes mots. Des voix différentes mais qui apaisèrent son cœur aussi bien que cette fois, si proche et si lointaine. Ses doigts frôlèrent la sacoche à sa hanche que le feu n’avait pas détruit. Les flammes pouvaient détruire…Mais elles avaient d’autres pouvoirs. Et elle n’était vraiment plus seule aujourd’hui. Elles étaient là. Le cœur humain était inconstant, mais elles, elles seraient toujours là, elles le lui promettaient dans cette langue que la dame du nord commençait à appréhender et dans laquelle elles ne pouvaient pas mentir.

Elle ne pouvait pas perdre ici, à cause d’une peur irrationnelle…Elle n’avait pas survécu jusqu’ici pour se retrouver ainsi paralysée par la première flamme venue ! Sköll avait raison…

Le regard d’émeraude de la jeune femme se planta avec fureur dans celui de son adversaire. Son cosmos d’argent se déploya autour d’elle, rayon de lune à la froide appartenance soulevant les courtes mèches qu’étaient devenues sa chevelure suite à l’assaut. Un instant, elle fut troublée par ses voix se faisant criantes face à cette offense qu’elles n’avaient put atténuer.

Il l’a blessée ! Il a fait du mal à notre chère Lune de Mai !

La fureur se condensa dans un tourbillon d’ombre devant le demoiselle, l’animal démoniaque se cabrant dans un soubresaut de rage pure, ses sabots d’ombres se plantant avec fougue dans le sol qui s’ébranla. Les crocs au clair, le regard écarlate brillant d’un feu plus dangereux encore que les flammèches du spectre, la haine animait chaque muscle du monstre déformé, l’auréolant d’un éclat malsain et d’une sombre promesse.

Maudit ! Maudit sois tu pitoyable Spectre ! Nous te tuerons et ton sang nous servira d’encre pour sceller notre pacte !

Raclant le sol en ébrouant sa crinière opaline, les ombres hurlaient leur rage se faisant écho à celle de la guerrière. Sa rage était différente cependant, prenant sa source dans cette faiblesse qu’elle exécrait et dont elle voulait couper court. Assez, criait son cœur dans un roulement de tonnerre provoqué par le démon de ténèbres. Sa peau la brûlait mais au lieu de la ralentir cela ne fit qu’augmenter sa volonté à avancer plus encore et a éteindre cette peur viscérale qui devait disparaitre. Affronter le feu par le feu. Elle avait assez fuit. Trop souvent.

Tout comme lui qui avait abandonné. Elle ne voulait pas être comme lui. Elle n’abandonnerait pas.

Le monstre et la sorcière s’élancèrent dans un même mouvement, les ombres sur l’armure de la jeune femme se déployant pour se faire macabre ornement plus pernicieux encore. Les piques s’allongèrent alors que les jambes de la guerrière s’attaquaient au surplis avec une rage certaine. Les ombres s’agrippèrent, mordirent la peau offerte par les coups de la jeune femme et de son invocation chevaline. Les piques semblaient venir de partout à la fois, tourbillon ténébreux qui s’attaqua à l’armure et s’insinua sous le surplis pour mordre directement la chaire du mort et gouter son sang. Et il coulerait, ce sang vital si précieux à la vie ! Et elles s’en gorgeraient, ses ombres, rebut de mort, maudissant cet être pour ce qu’il avait fait.

Le monstre cauchemardesque frappa brutalement le sol avant de ce désagrégé dans une brume lugubre qui cingla sur le corps du sbire d’Hadès dans hurlement grinçant. Les éclats d’ombre et de lumière percèrent davantage la peau, désireuse de faire couler encore plus le liquide écarlate, le faire tomber, le maudire tant et plus !

Son sang est si bon !
Et si écœurant !


Il ne gagnerait pas ! Ni lui ! Ni les flammes de ses souvenirs ! Elle avait fait une promesse.

Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Mer 23 Mai - 20:02

Viktor commençait à en avoir marre de ce combat. L'issue était encore indécise mais le Béhémoth n'avait pas l'intention de perdre malgré les difficultés qu'il endurait en cet instant même. La belle Ase qu'il combattait ne ressemblait désormais plus qu'à une carcasse vivante certes mais brûlée de toute part. L'attaque du spectre avait visiblement parfaitement fonctionner sur elle bien qu'il pensait très bien qu'il était le plus en difficulté des deux.

L'Ase reprit alors de plus belle avec son magnifique cheval qui n'en était surement pas un. Fait de cosmos, il était une technique de cette femme, une technique puissante à laquelle le spectre avait déjà eut affaire. Dès le début de leur combat, l'Ase avait immédiatement commencé avec cette technique puissante mais le spectre était parvenu à bloqué mais cette fois-ci, il ne le pourrait sans doute pas. L'étalon -si c'en était un- fonça droit sur le spectre qui se protégea avec ses bras mais il ne vit pas son ennemie principale arrivée elle aussi et le lacérer de coups violents, brisant quelque peur le surplis de la solitude. Des plaies s'ouvrirent soudainement dans la chaire de Viktor et immédiatement le poison de l'Ase s'introduisit à l'intérieur de son corps sans qu'il ne puisse faire quelque chose.

Chancelant devant elle, Viktor posa un genou à terre, tenant son bras prit d'une douleur atroce. Quel malheureux sort avait donc réserver les dieux pour lui ? Il agonisait pleinement, grimaçant mais parvint à se relever. Ressentant le cosmos de Perséphone non loin, il se remit sur ses deux jambes, toisant Leene du regard, un regard aussi ardent que le feu dont elle avait été victime plus tôt. Comme une flamme attisée par le vent, le cosmos sombre du spectre flamboya autour de lui.

Surmontant la douleur infernal qui se trouvait dans son corps, il se jetant sur l'ennemie, frappant des forces qu'il lui restait, il ne songeait plus à la défaite ou à la victoire mais simplement à l'élimination de l'Ase. Après son assaut physique, Viktor disparut une nouvelle fois dans l'ombre. Son cosmos explosa une fois encore mais d'une puissance peu commune.

Enfonçant son genou dans le ventre de son ennemie, il se mit en suspension dans l'air. Des éclairs sombrent apparurent autour de lui, convergeant vers ses mains placées au-dessus de sa tête, levées vers le haut du dôme. Petit à petit, une immense sphère se créa, une sphère de cosmos, électrique qui grossissait à vue d'œil. Lorsqu'il estima que ce fut le moment, Viktor disparut avec sa sphère mais pour très peu de temps. Il réapparut rapidement non loin de Lenne et laissa partir son immense sphère droit sur elle.

L'explosion obligea le spectre à s'éloigner pour ne pas être victime de sa propre attaque. Il souffrait toujours du poison mais admirait le spectacle qui s'offrait à lui. Des éclairs dans son dôme, un énorme bruit de déflagration se faisait entendre. Peut-être qu'en tendant bien l'oreille, Viktor aurait put entendre les cris de souffrances de l'Ase à l'intérieur. Elle était une guerrière vouée corps et âme à son dieu et fort heureusement car sans la protection que lui apportait son armure, elle aurait fondue comme ce qu'allaient devenir les neiges du royaume d'Asgard une fois le Sanctuaire détruit ainsi que les chevaliers morts et qui plus est, Athéna.



Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Jeu 24 Mai - 16:55


Les mèches d’argents voletaient dans les airs emportées par un vent glacé naissant au sein même de la guerrière, disparaissant dans les ténèbres qui les entourait. La longue chevelure opaline n’était plus, brûlée par le cosmos de son adversaire, il ne restait que quelques courtes mèches balloté par l’aura de la sorcière. Un symbole. Elle avait toujours eut les cheveux long, d’aussi loin que sa mémoire pouvait l’emporter, par coquetterie ou goût du souvenir de sa tendre mère à la crinière immaculée se perdant jusqu’à ses reins. Pour lui ressembler un tant soit peu. Mais peut être était il temps de laisser le passé derrière elle. Peut être que, tout comme le feu qu’elle désirait aujourd’hui plus que tout dompter, elle devait aussi apprendre à dompter d’autres ombres tourmentant son cœur.

Il était temps. N’avait elle pas dis que c’était son heure ? Alors elel resta fièrement campée sur ses jambes dans l’attente.

Elle devait l’affronter et vaincre. Si elle y parvenait, alors…alors elle était persuader, avec peut être un peu de naïveté, que le reste suivrait. Le feu ne l’avait pas consumé. Le froid de son pays l’avait protégée. Un sourire incongru troubla ses lèvres devant cette constatation sommaire. Un froid glacial et rassurant.

Le combat n’attendait pas.

Les ombres se modulèrent devant la sorcière, la protégeant de l’assaut physique du spectre. Avec rage, elles se faisaient barrière infranchissable pour empêcher les mains souillées du guerrier d’effleurer la peau de lait de leur maîtresse.
Et il disparut dans les ténèbres qui les entouraient. Lui aussi était un familier de ce monde sans lune dans lequel seul le néant existait, mais de cette ressemblance, la jeune femme n’en avait que faire.

Se mouvant dans les ténèbres, l’homme la surpris, la laissant pantoise face à l’attaque qu’elle reçue de plein fouet malgré tout le soutien de ses familiers. Un hurlement muet monta dans sa gorge alors qu’elle se retrouvait balayée tel un fétu de paille par la sphère crépitant invoquée par le spectre. Blessée, la jeune femme eut toute les peines du monde à se redresser ainsi envoyé sur le sol mouvant. Ses membres semblaient refuser d’écouter ses ordres et la brûlure de ses blessures se faisait à présent cuisante, les éclairs fourmillant sur sa peau et semblant créer une solide prison que sa volonté ne parvenait guère à absoudre.

Les prières de ses comparses vibrèrent dans son cœur avec inquiétude, la bête qu’elle avait invoquée, brume anthracite se penchant vers elle avec une intention touchante. Mais elles ne pouvaient rien faire, bridées comme l’était la demoiselle. Leur rage pourtant ne soufflait d’aucune prison, explosant dans le dôme mais demeurant inconsistante.

Comme elles le maudissaient !

La sorcière également. L’écarlate se mélangeait à l’argent de sa peau, funeste message de blessure qu’elle ne pouvait nier, mais pourtant, elle parvint avec l’aide des ombres d’encre à se redresser, à genoux, la respiration rendue difficile. Mais il y avait ce froid. Un froid qu’elle connaissait.

Là. Oui là ! indiquait la créature chevaline en pointant sa tête brumeuse sur sa sacoche. C’est le même froid que lui !

Les doigts rendus malhabile par l’attaque se refermèrent sur le saphir que le fauve d’Asgard lui avait confié. Le froid glacial qui en émanait engourdi ses doigts et apaisa la chaleur cuisante provoquée par les attaques successives du spectre. La surprise marqua ses traits avant qu’un sourire vaporeux s’accroche un instant à ses lèvres avant de disparaitre. Troublée. Le contact était rassurant et surtout apaisant mais elle y coupa court.

Elle devait se relever.


Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Jeu 24 Mai - 20:26

Observant l'Ase qui peinait à se relever, Viktor prit un malin plaisir à sourire malgré le poison toujours présent dans son corps. Il voyait celle qui l'avait tout d'abord attaquer sans la moindre vergogne, sans pitié. C'était maintenant au tour du spectre de déchaîner sa puissance sur elle. La solitude avait lever le rideau et le spectacle commençait maintenant. Laissant tombé un bout d'armure qu'il avait sur sa tête, il laissa libre sa chevelure sombre invisible dans le noir.

Désirant désormais en finir le plus rapidement avec cet adversaire de taille, Viktor marcha lentement vers son adversaire afin de l'envoyer valser dans les airs et l'assaillir de coups avant que tous deux ne retombent sur le sol. Viktor tenait fermement son bras mais ce geste ne servait à rien face au poison qui s'était infiltré dans son corps. Il vacilla un court instant avant de se concentrer un moment sur les évènements extérieurs. Zeus était libre mais un nouveau cosmos venait de faire son apparition aux Enfers. Divin qui plus est, c'est sans doute vers ce cosmos que Zeus allait abattre sa foudroyante colère.

Terminant son analyse et finalement ramener dans son combat par le poison, il toisa encore une fois l'ennemie des Enfers. Elle ne devait pas aller plus loin dans sa quête. Elle regretterai d'avoir choisit d'affronter le Béhémoth. Le dôme commençait à disparaître, montrant que l'un d'entre eux n'allait pas tarder à tomber sous les coups de l'autre. Levant les yeux, Viktor parvint à voir un toit, un toit qui semblait être celui de la Caïna. Sans ce dôme, cette première sphère des Enfers aurait été totalement détruite mais la Solitude avait eu la bienséance de préserver la demeure de l'un des juges des Enfers.

Enfin bon, l'heure n'était sans doute pas à l'admiration de la sphère, il avait bien eut le temps de le faire avant l'arrivée de cette Ase et de toute sa petite troupe. Soudainement, le pas du spectre devint léger. Il se mouvait dans l'air, des mouvements très rapides invisibles à l'œil nu. Tout en bougeant, il créa une seconde sphère ce cosmos. Elle grossissait de plus en plus. Finalement, à une impressionnante vitesse, il se plaça juste devant Leene toujours incapable de bouger. Il lui serait donc impossible de bloquer cette attaque et quand bien même elle essaierait de le faire, elle serait sans doute balayée par le puissant choc.

La sphère frappa l'adversaire avec une incommensurable puissance. Créant cette fois-ci une explosion plus importante que la précédente. Viktor se plaça à une distance respectable afin de ne pas être prit dans sa propre attaque et posa un genou à terre, la douleur le tenaillant de plus belle. Maintenant, ce n'était plus non seulement son bras qui le faisait horriblement souffrir mais toute la partie supérieure de son corps. Malgré ça, il n'abandonnerai pas, il continuerait encore et encore jusqu'à ce que son adversaire soit enfin mort, rejoigne une prison des Enfers ou...rejoigne les spectres au service d'Hadès.



Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Jeu 24 Mai - 21:34

Encore. Les mêmes attaques, les mêmes assauts. Le guerrière affaiblit par l’offensive se redressa malgré tout, assisté de ses ombres, celles-ci se dressèrent face au spectre dans un cri muet à ses sourdes oreilles. Mais elle, elle les entendait parfaitement, et alors que ses doigts s’accrochaient à la pierre divine, la jeune femme partageait leur rage. Elle se sentait impuissante. Impuissante face à cette technique qu’elle ne parvenait pas à comprendre et qui la laissait aussi affaiblie, tremblotante sur le sol. Ce savoir ainsi l’énervait prodigieusement et ne faisait qu’attiser sa rage et celle de ses familiers. Elle n’avait pas traversée les enfers pour ça !

Elle avait une promesse à tenir. Plusieurs même. Et ce petit éclat, artefact divin sur lequel ses doigts s’étaient refermés en était une preuve criante. Et pourtant, elle ne pouvait rien faire. Elle qui pourtant se targuait de ne jamais se laisser abattre et d’affronter chaque obstacle sur sa route. Elle qui était aujourd’hui une guerrière d’Odin !
Tant pis ! Même si elle devait une nouvelle fois subir la morsure de l’attaque de son adversaire, elle s’en relèverait, encore et encore, aussi vaillante qu’il le faudra et c’est lui qui finira dans les tréfonds des enfers, là où était sa place de mort !

Alors de nouveau elle subit, la douleur s’inscrivant violement dans ses chaires…mais cette douleur, elle la connaissait à présent et elle n’en souffrait pas de la même manière. Elle avait mal, les blessures s’accumulaient sur sa peau d’albâtre, le sang suintant sur son corps et faisant voler en éclat des morceaux de son armure mais qu’importe ! Elle résisterait, encore et toujours, jusqu’à la mort ! Jusqu’à la mort du spectre et quand bien même elle devait tomber, elle l’entrainerait à sa suite. Même si ces amies ne la laisseraient pas ainsi tomber sans se battre.

Elle avait une promesse à tenir. Sa position se faisait vacillante mais cette fois ci, elle demeura debout, les bras pendant de chaque coté de son corps et le visage baissé sur le sol. Elle n’en avait pas finit. Elle n’était pas à terre, pas encore.

L’ombre chevaline l’entoura de sa présence macabre mais rassurante à la sorcière. Elles étaient là. De nouveau, sa main plongea dans la sacoche ceignant sa taille. Ses doigts frôlèrent le saphir mais ce n’était ça qu’elle recherchait. Aidée par la créature de brume lugubre qui lui donna une partie de sa force pour se mouvoir, la jeune femme récupéra une fiole qui teinta joyeusement à l’air libre.

Un sourire étira ses lèvres abimées alors qu’elle déboucha d’un doigt la fiole et en avala le contenu vert feuille. L’amertume du breuvage se fit vite remplacer par un arrière goût sucré qui apaisa le feu brulant dans son corps et fit disparaitre le goût de fer dans sa bouche. Un de ses breuvages qu’elle avait confectionnée elle-même et qui apaisait les douleurs et accélérait la cicatrisation.

La sorcière sourit.

Elle avait encore de quoi lutter. Il ne fallait nullement en douter.


Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Dim 27 Mai - 8:11

Viktor avait tout misé sur cette dernière attaque. Il pensait qu'elle aurait été la plus fructueuse et qu'elle aurait de ce fait pu emmener Leene vers la mort mais il s'était lourdement trompé. Néanmoins, il était parvenu à réellement blesser son adversaire mais malgré tout, il n'était pas parvenu à l'éliminer pour de bon. Alors qu'elle souffrait encore des effets de la seconde attaque du spectre, ce dernier vit une fiole verte dans la main de l'Ase et elle engloutit son contenu. Elle reprit quelques couleurs et semblait en somme toute apte à reprendre le combat de plus belle.

Viktor de son côté avait épuisé toutes les capacités qu'il avait en lui, il ne pouvait plus rien faire. Il sentait son énergie le quitter. Il n'honorera pas sa déesse en cette heure sombre pour lui mais il reviendrait afin de se venger de ces Ases qui lui ont volé son honneur. Il posa un genou à terre comme signe de soumission à l'Ase, comme s'il lui demandait de l'achevé. Son honneur entaché par cette défaite, il ne vivrait plus.

Devant cet acte d'abandon, le dôme noirâtre disparut, faisant réapparaitre petit à petit la Caïna. Il semblerait qu'une défaite se faisait sentir, une défaite imminente. Évidemment, il s'agissait là de la défaite du spectre, une défaite qu'il n'avait pas envisagé en combattant cette jeune Ase. Le dôme n'étant plus, Viktor se releva néanmoins, toisant son adversaire du regard.

-Tu as gagné, achèves moi. N'aies aucune pitié car nous autre n'en avons eu aucune mais songe aux combats qui suivront. Félicitations jeune Ase, hahaha !

Dans un rire presque sadique, Viktor ferma les yeux pensant que la prochaine attaque serait la dernière qu'il encaisserait de plein fouet durant cette non-vie qu'il avait mené. Elle fut courte mais intéressante jusqu'au bout malgré la solitude.

*Spectre du Nécromancien, j'ai échoué. Puisse tes autres projets aboutir à quelque chose de meilleur pour toi, les Enfers et nos souverains.*

Maintenant, il attendait...il attendait patiemment que la mort définitive ne le prenne. La Sorcière avait gagné, c'était inéluctable. La main sur le cœur, la douleur du poison se faisant encore sentir, son destin s'arrête maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Dim 27 Mai - 10:10


La fin du duel se profilait. Jeu d’ombre et de lumière, les combattants se tenaient l’un face à l’autre dans l’attente de celui qui s’écroulerait le premier. La guerrière n’avait nullement l’attention de flancher. Elle devait rester debout, se prouver qu’elle pouvait vaincre les peurs qui la hantaient et paralysait ses membres, prouver aux autres qu’elle n’était pas faible et inutile et qu’elle, elle n’abandonnait pas. Elle n’était pas lui. L’ancien porteur de l’armure du cheval apportant la nuit.

Elle, elle n’abandonnerait pas.

Aujourd’hui, c’était les ombres de la nuit éclairé par les doux rayons lunaires qui vaincrait. Brûlée, blessée mais debout. Contrairement à son adversaire. Genoux à terre, il ressemblait à un homme prêt à attendre la lame du bourreau. Les ombres de la demoiselle entourèrent le corps du spectre alors qu’autour d’eux, le dôme disparaissait, laissant réapparaitre la demeure du juge dans laquelle ils avaient combattu. Un pas. Puis un autre l’entrainant au plus près de celui qui avait ainsi abandonné son rôle. La sorcière le regarda de haut, méprisante. Non, elle ne respectait pas ceux qui abandonnaient quand bien même il n’avait plus de ressources.

« Je suis une sorcière. Les sorcières n’ont aucune pitié pour des êtres tels que toi. »


Aucune pitié. Aucun respect. Mais une joie sauvage se propageant dans son âme à la vue de cette reddition et de sa victoire, bien que celle-ci se parait d’une amertume désagréable qu’elle préféra ignorer. Qu’importe. Il avait été le plus faible et elle était restée la plus forte. Seul le résultat final comptait.

Le talon de la guerrière frappa le sol dans un bruit mate, le cosmos d’argent entourant sa silhouette faisant lever un vent glacial tout autour d’eux. Ses familiers d’ombre ressortaient avec d’autant plus de force sur les dalles de marbre blanc, mouvantes, riantes, criant leur rage et savourant cette vengeance douce à leurs essences. Elles l’avaient promit. Elles utiliseraient le sang de cet adversaire pour sceller le pacte les liant à leur jolie lune de mai. C’était écrit.

L’argent et l’anthracite se mêlèrent dans un tourbillon glacial alors que les ombres se repaissaient de cette proie offerte, enfonçant dans la peau du spectre des piques ténébreux aussi solide que des dagues, éclat d’ombre. Le sang coulait, rigole écarlate louvoyant sur la peau pâle du serviteur d’Hadès, le mettant à mort. Là, dans ce cœur offert qu’elles avaient maudit, empoisonnée, le pique s’enfonça dans un bruit répugnant.

Une cacophonie de rire grinçant se fit entendre, se répercutant sur les murs de la demeure dans un écho angoissant. La créature démoniaque à la sombre présence se fit plus matériel au coté du spectre agonisant, dernière vision de cauchemar sur verrait celui-ci avant de mourir. L’écarlate de ses pupilles brillait d’un nouvel éclat alors que la bouche emplie de croc s’approchait de l’oreille du spectre, murmurant des mots compréhensibles pour son âme.

~ Pauvre petit solitaire au corps décharné. Nous espérons que tu souffres avec ce poison qui nous habite et qui coule dans ton sang maudit. Nous nous repaitrons de ton sang pour sceller notre allégeance, le premier sang versé est précieux pour nous, alors pour ça, nous pouvons te dire merci petit spectre…Oh oui…

Le démon s’écarta, faisant claquer ses sabot sur les dalles opalines alors que la marrée d’ombre se faisait tapi tout autour de sa présence. Elles étaient si nombreuses en réalité ! Amas semblant ne faire qu’un.
La sorcière sourit.

« Adieu, Herr das Tote. »


Revenir en haut Aller en bas
Shizuo


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 1196
Armure : Sagittaire

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Dim 27 Mai - 11:08

Quelle souffrance, quelle impétuosité, quelle cruauté pouvait se lire dans les yeux de cette vile sorcière. En tout cas, c'est ce que le spectre vit lorsqu'elle s'approcha de lui. Les esprits près de lui s'acharnaient contre son corps mutilé, le sang coulait de toute part. L'armure du Béhémoth aussi solide soit-elle partait en miettes. Comment des esprits pouvaient-ils être si puissants ? Ou alors était-ce juste le fait que Viktor soit à bout de force ?

Fermant les yeux, Viktor sentit son heure venir, un pique venait lui ôter la vie quand le temps s'arrêta autour de lui. Il repensa à sa pitoyable existence sur Terre. Il avait éliminé sa mère et bien d'autres personnes sans la moindre pitié, sans versé une seule larme ou même avoir le moindre remords. Le seul regret qu'il avait était de n'avoir pas été à la hauteur des attentes de sa déesse. Il voulait la gloire des Enfers plus que tout, malgré tous ces parasites qui avaient envahi ces terres infernales. Il fallait les éradiquer coûte que coûte et ce même s'il fallait y laisser la vie.

Le pique s'enfonça dans la chaire de Viktor. Il ne sentit aucune douleur, il était sans doute déjà mort. Néanmoins, il rouvrit les yeux et se releva. L'Ase était face à lui, souriante comme si elle avait gagné la bataille. Oui, elle avait gagné mais Viktor ne la laisserai pas s'en tirer aussi aisément que ça. Non, il refusait tout ceci.

Avec ses dernières forces, il balaya les esprits qui hurlèrent sous le choc de la surprise de voir le spectre encore debout malgré ce pique qu'il venait tout juste de retirer de sa poitrine ensanglantée. Il toisa Leene, il avait l'air plus grand que d'habitude. Une aura sombre et mauve s'éleva autour du spectre, une flamme dans les yeux, il s'avançait vers Leene qui ne semblait pas vouloir flancher devant une quelconque difficulté.

D'une extrême vitesse, il saisit la jeune femme au cou et la souleva du sol. Ses pieds ne touchant plus le sol, Viktor la jeta contre un mur de la Caïna sur lequel elle s'écrasa violemment. Le sang coulait, les deux protagonistes étaient en proie à la mort.

- Je...j'ai...été...seul...dans...ma...non-vie...mais...tu...m'acc...tu...m'accompagneras...DANS LA MORT !

Il saisit une fois encore Leene au coup et la jeta alors dans le vide. Viktor frappa une nouvelle fois le sol et à une impressionnante vitesse, une colonne de flamme s'éleva du sol, détruisant le toit de la sphère, emportant le corps de l'Ase avec elle dans le ciel infernal. Utilisant ses dernières forces, il fit alors explosé la colonne de flamme dans l'espoir de voir l'Ase complètement anéantie.

Puis, le brave spectre de Béhémoth s'effondra sur le sol des Enfers. La bouche à moitié ouverte, luttant pour respirer, il finit par se résigner et cessa toute lutte pour la non-vie. Il ferma les yeux et s'endormit jusqu'à ce que Hadès le rappel pour ses services.


Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   Lun 28 Mai - 18:03

Le temps s’arrêta. Un court instant, si court qu’elle n’en prit aucune conscience. Et pourtant, ce fugace moment fut ce qui aurait put la tuer. Ce fut à cet instant que le spectre qu’elle avait crut mort, la vie arrachée par les ombres mouvantes utilisa pour l’emporter avec lui dans la tombe. Si court et qui sembla durer une éternité. Elle était jeune, si jeune, avait tant encore à apprendre de la vie et de la dure réalité des combats. Elle avait vaincue mais dans ce monde, rien n’était aussi simple que cela.

Rien du tout.

Les flammes s’emparèrent de son corps alors que les doigts se refermaient sur sa gorge, étau puissant contraignant son corps. Aucun cri ne vint passer la barrière de ses lèvres, trop choquée pour y parvenir alors que le feu dévorait son corps, brûlant sa peau d’albâtre. Paralysée. Le feu explosait tout autour d’elle dans un prisme teinté de vermeille. Ses familiers hurlèrent à l’unisson d’un cri qui se répercuta tout autour d’eux et résonna dans son cœur.

Elle étouffait. Figée, supportant la morsure de la créature enflammée alors que les souvenirs se faisaient horriblement précis. L’odeur de la chair brûlé. Les cris d’inconnus hurlant à mort.

Alors c’était ça que sa tendre mère avait vécue…

Mais il ne l’emporterait pas avec lui. Elle avait trop de chose à vivre, trop de promesses à tenir…Des gens qu’elle désirait revoir. Elle ne pouvait pas mourir ici des mains souillées de ce sbire d’Hadès réclamant son âme. Si elle mourrait ici, à cet instant, alors à quoi avait servit tout ce qu’elle avait fait jusqu’ici ?

Pourquoi l’aurait elle tuée si c’était pour mourir si vite… ?

Ses mains rejoignirent les poignets du guerrier, son regard se rivant dans celui de son adversaire alors qu’un sourire sauvage étirait ses lèvres. Elles bougèrent, murmurant un mot en l’articulant de manière exagéré pour le lui faire comprendre.

Jamais.

Jamais il ne l’emporterait avec lui. L’animal cauchemardesque écarta violement le guerrier sous une impulsion de cosmos d’argent et d’anthracite, le piétinant furieusement de ses sabots d’airain en hurlant sa colère alors que la demoiselle d’argent s’écroulait dos au mur à genoux sur le sol aux dalles opalines défoncées par le dernier assaut du serviteur mort.

La respiration saccadée, difficile, celle-ci toussa violement avant que son regard d’émeraude ne se perde sur la créature furieuse qui souleva de ses crocs le corps sans vie pour l’écarter davantage de leur maîtresse.

Maudit ! Maudit soit il !

La tête de la sorcière reposa sur le mur, fermant les yeux pour savourer le froid qui s’éleva lentement autour d’elle là où la chaleur avait été insupportable. Elle était vivante. Malgré les flammes qui l’avaient dévorée, elle était vivante. Un rire secoua les épaules frêles de la guerrière d’argent, avivant les plaies ensanglantées et les brûlure marquant son corps sans pour autant parvenir à le faire cesser.

Le feu ne l’avait pas tuée. Elle l'avait maîtrisée.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Combat GS] Leene Vs Viktor - Les Ombres de la Nuit Noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Enfers :: Caïna-