RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 Atterrissage mouvementé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Atterrissage mouvementé   Ven 1 Juin - 22:08


Arrow Demeure du Jugement

Les secondes et les minutes s’écoulaient sans que je ne fasse bien attention à ce qui se passait autour de moi. C’est d’un simple et machinal salut de la tête que j’accueillis Asmita et Liana lorsqu’ils arrivèrent sur les lieux. Seul, le combat de mon possible futur disciple parvenait encore à attirer mon attention. J’étais las de cette guerre, et je souhaitais par-dessus tout du calme, et de la solitude.

Le combat fut terminé bien plus rapidement que je ne l’aurais pensé, pour une raison très simple : le Requin l’avait souhaité ainsi. Pourquoi, et dans quel but ? Des questions qui ne trouveraient probablement aucune réponse, pour l’instant, tout du moins. Mais ça n’était pas important, pas dans l’immédiat en tout cas.

C’est au moment où j’allais féliciter Kyros qu’il se produisit : un gigantesque cataclysme secoua les enfers, et je reconnus immédiatement le responsable. Zeus avait été réveillé, et il n’était pas du tout content de ce qu’il retrouvait à sa sortie. Me tournant vers la Giudecca, mes yeux s’agrandirent de stupeur en voyant l’immense vague de poussière qui se dirigeait droit sur nous en balayant tout sur son passage. Je voulus crier à mes camarades de s’accrocher à quelque chose, mais déjà je me sentis emporté par cette violente vague d’énergie. Je perdis rapidement conscience, et seul un flou demeure de ce qui se passa ensuite. Mes idées se mélangèrent et je ne parvins plus à penser clairement.

La première sensation dont je me souviens clairement est une sensation d’humidité très intense. Et pour cause : c’est dans un fleuve que j’atterris ( très violemment d’ailleurs ). Mes yeux se rouvrirent aussitôt à cause de la douleur provoquée par le contact de la surface de l’eau sur mon corps. Précipité au fond du lit du fleuve, je fus littéralement balayé par un puissant courant qui ne présageait rien de bon pour la suite.

Alors que l’oxygène commençait à manquer, je parvins à remonter à la surface après avoir donné un puissant coup au fond de l’eau pour me donner de l’élan. Je pris une profonde inspiration en remontant à la surface. Je ne savais pas où j’étais mais il faisait gris, et il pleuvait.

Après avoir fait un tour complet sur moi-même pour tenter de me repérer, c’est finalement vers la zone où le courant m’entraînait rapidement que mes yeux se posèrent. Ceux-ci s’écarquillèrent aussitôt de terreur, et je n’eûs que le temps de lâcher un « oh, non… » dans un souffle : Une immense chute d’eau se tenait devant moi et il n’y a rien que je pus faire pour me tirer d’affaire. Mon cri transperça la vallée et se répercuta en écho tandis que je chutai de plusieurs dizaines de mètres avant de m’écraser dans le bassin naturel près de soixante mètres plus bas, dans un plat magistral néanmoins protégé par mon armure.

En quelques brasses je parvins à joindre la rive et à m’extirper de l’eau au prix d’un ultime effort. Epuisé, éreinté, je tombai directement sur le sol avant qu’un peu d’eau ne s’échappe de ma bouche. Finalement, mes yeux se fermèrent, et je m’endormis presqu’aussitôt.

Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Sam 2 Juin - 10:22

~ Post de Récupération – Enfer – La Caïna

La Terre tremblait. La foudre tonnait, puissante, violente elle se fit arc de lumière divin ébranlant les cieux et le sol sans merci. Un hennissement grinçant répondit inutilement à l’assaut du dieu des dieux, se perdant dans les confins d’un monde ravagé. La guerrière n’eut guère que le temps de voir cet éclat de lumière fondre sur elle, telle un fauve se jetant sur sa proie, inutilement, elle cria. Son familier perdit sa consistance pour se lier à l’ombre de sa maîtresse, désireux de la protéger de la divinité sans parvenir à quoi que ce soit. Ballottée, la guerrière du nord sombra dans un monde inconnu, ses pensées s’égrenant dans les méandres de l’espace et du temps.

Que se passait-il ? Etait ce Zeus ? Ou quelque chose d’autre ? Comment ? Pourquoi ?

Des questions sans réponse, fugitive et insaisissable. Les éclairs crépitèrent emportant son monde, ébranlant le sol et la demeure opaline dans laquelle elle se trouvait encore disparut devant ses yeux clos.

Lorsqu’elle les rouvrit, ce fut un autre monde qui l’accueillit. Son cri resta coincé dans sa gorge alors que son corps dégringolait dans le vide, telle une poupée de chiffon qu’un gamin capricieux aurait jeté au loin. Elle tomba et les flots se refermèrent sur elle avec avidité, désireuse de l’avaler tout entière. Son corps lutta contre cette soudaine violence tempétueuse qui l’emportait plus profondément dans son lit, l’esprit engourdit par cette brusque chute qui l’entrainait dans son monde silencieux.

~ Non !

Un cri résonnant dans son cœur, puissant, appelant à la survie primaire. La sorcière se fit violence pour rejoindre cette lumière indicible qu’elle voyait au loin. Où était le haut du bas ? Allait elle vraiment au bon endroit ? Ses jambes bâtirent violement l’eau pour rejoindre la surface alors que la créature avec qui elle était liée se modelait de nouveau, cheval démoniaque fendant les flots. La guerrière s’accrocha à son encolure et après une lutte sans merci contre les flots, ils percèrent la surface violement, les oreilles bourdonnant des battements erratiques de son cœur. Confuse, la sorcière toussa pour libérer ses poumons, avalant goulument l’air qui lui faisait défaut alors que son invocation chevaline qui n’en avait nul besoin pour vivre la ramena sur l’une des rives du lac dans lequel ils avaient finalement atterrit.

~ Il y a quelqu’un d’autre.

La méfiance couvrait dans cette voix désincarnée alors que la demoiselle d’argent, les membres tremblant se hissaient sur la terre ferme avec une sincère reconnaissance. Son regard d’émeraude se porta sur la forme allongée non loin, parée d’or, il brillait dans le clair obscur des cieux orageux qui déversaient une pluie fine et brumeuse sur le monde. Elle reprenait difficilement son souffle, la surprise et l’effort brouillant son corps et son cœur, elle pouvait encore sentir le picotement des brûlures de son précédent combat faire frissonner ses membres. Ou était ce le froid et l’humidité qui la faisait trembler ?
Elle n’avait pas quittée la forme allongée des yeux et davantage encore sa créature chevaline, étrange amas d’ombre noire comme les ténèbres et d’argent s’étalant sur ses crins telle une bannière fantomatique. Inquiétante, monstre né des cauchemars de la nuit, le regard luisant d’écarlate, elle observait l’homme telle une possible menace, tout à fait prête à attaquer si cela devenait dangereux.

Il lui fallut un peu de temps pour se reprendre et surtout pour comprendre cette sensation de déjà vu qui brouillait ses sens à la vue du saint. Car c’était bien un saint qui se trouvait là. Vacillante, elle se redressa pour s’approcher du jeune homme inconscient, la pluie dégringolant sur sa peau sans qu’elle ne s’en préoccupe. Elle était déjà trempée, et cela soulageait les brûlures qui avaient mangées sa peau de lait, dégringolant sur son armure anthracite abimée par son combat. Sa créature l’accompagnait.

« Kappa… »


Elle se souvenait des dernières paroles de sa sœur d’arme avant qu’elle ne se précipite dans le vortex créé par Aukoti. Aurora avait l’air si inquiète ! Si attachée à cet homme ! Et elle ne l’avait même pas sentie dans l’antre infernal, pas une fois son énergie ne l’avait appelée…où était elle, la jolie dame de l’aube ?
La sorcière se baissa pour s’agenouiller à coté de lui, l’observant encore un instant, vérifiant son état en silence avant qu’elle ne se prenne à le secouer un peu vivement. Il était certes en mauvais état, mais il était vivant, et c’était là, tout ce qui comptait.

« Il est temps de vous réveiller Kappa du verseau. Ce n’est pas un endroit approprié pour faire la sieste ! »


Où étaient-ils d’ailleurs ? Elle l’ignorait, mais en tout cas, ils n’étaient plus dans les enfers…Et elle pouvait sentir la présence des deux guerriers du Nord et de la déesse. Cela la rassura de manière totalement absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Sam 2 Juin - 21:56

Arrow l’Étang des Colériques

Douleur... Une intense douleur!! Voilà ce que je ressens actuellement. Une douleur si violente et intense à travers le corps tout entier qu'elle me paralyse!! C'est comme ce jour où j'ai été attaqué par cet Archange... La douleur est puissante mais je ressens aussi comme de l'électricité. Comme si j'avais été foudroyé.

Pensant à cette douleur, je prends soudain conscience d'une réalité. Si je ressens cette douleur, ça ne veux dire qu'une chose!! Je suis vivant ou plutôt revenu à la vie!! Mais ça ne peux pas être possible car je suis mort et aux Enfers. Oui ce doit être ça, je suis en plein rêve. Mais dans ce cas pourquoi j'ai autant mal? Et pour quelle raison suis-je mouillé? Sans oublier ce bruit que j'entends... De la pluie!! Il ne pleut pas dans les Enfers!! Je dois ouvrir les yeux pour m'en assurer!!

Serrant les dents sous la douleur, j'ouvre lentement mes paupières. Et la première chose que je vois est de la terre. Un sol terreux et mouillé. Il pleut bel et bien, ce qui confirme le fait que je ne suis plus aux Enfers. Mais où suis-je??

Levant la tête et tout en me redressant sur mes genoux à l'aide de mes bras, je vois des montagnes devant moi. Cela me donne déjà un indice et le seconde est que je ne vois pas de neige. Seulement ce n'est pas ça qui m'aide.
J'entends alors de l'eau couler derrière moi. Et en me retournant, j'ai devant mes yeux une longue cascade où l'eau se jette dans une sorte de petit étang prolongé d'une rivière.

Oubliant complètement le fait que je sois revenu à la vie et mes douleurs, je m'avance vers cette cascade mais m'arrête soudainement. Le roc où j'ai atterri prend fin et un autre pas me conduirait à une mort certaine.

C'est alors qu’un clignement derrière la cascade attire mon attention. L'eau s'écoulant continuellement m'empêche de bien voir mais malgré tout je me doute de ce que c'est. Et je suis ravi de savoir que je la retrouve là bien qu'elle soit dans un sale état.
Sautant alors, j'atterri non sans mal au pied de la chute d'eau et mon sourire s'élargit quand je vois mon armure dressée et attendant que je vienne la revêtir.

Intensifiant mon cosmos, je la vois se détacher en morceaux puis me recouvrir quand un mouvement m'interpelle du coin de l'oeil.

Maintenant revêtu de mon armure, je tourne la tête vers l'origine du mouvement et vois une jeune femme agenouillé aux côté d'un homme dont les traits ressemblent à...


Kappa!!

Sans attendre et ne faisant pas attention à la pluie tombante, je me dirige en courant vers eux en priant intérieurement que mon compagnon ne soit pas mort.
Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Dim 3 Juin - 20:41

Arrow Combat contre Marcus

Les éternels abysses...
Voila le lieu donc lequel Ivictus était tombé. Un monde plus que jamais dénoué de couleurs. Il ne savait plus vraiment si il était réellement mort ou vivant, peut être était t-il entre les deux. Il ne ressentait rien, le vide total, il ne voyait rien, les ténèbres absolues. Il ne pouvait que se rappeler, du dernier combat qu'il avait fait contre Marcus l’actuel Chevalier d'Or du Taureau. Un homme puissant et résistant. Un homme qui l’avait malheureusement vaincu... Après sa défaite plus rien.

Il ne pouvait plus suivre les combats ni même la progression de la Guerre Sainte tellement ceci lui paraissait loin. Dans ce monde ténébreux le Juge avançait sans savoir vraiment pourquoi, sans même vraiment le vouloir. Les Dieux l'avait t-il abandonner, il ne le pensait pas, pas après tant de loyaux services. Tel un errant il progressait dans cet univers bien à part des autres.

C'est à lors des formes commençait à se distinguer au loin. Un petite point prenait forme au loin. L'espoir, un sentiment bien inconnu des Spectres des Enfers, vint saisir le défunt homme et il se mit à courir vers ce point. Tel un forcené, il ne s’arrêta pas et plus il approchait plus la lumière devint intense et plus la curiosité devenait forte. Une forte puissant se préparait et cela avait une relation avec l'objet lumineux qui faisait contraste avec les ténèbres environnantes.

L’atmosphère s'emplit d’électricité, d’une certaine énergie inqualifiable, sauvage mais aussi terriblement puissante comme annonciatrice d'un présage funeste. Peu importe, ce qui pouvait arriver au Juge, ce dernier ne pouvait être dans un état plus funeste que maintenant pensa t-il. La lumière commença à devenir énergie et le flash impressionnant et surtout aveuglant.

Le Juge s'arrêta pour constater et analyser ce spectacle hors du commun. Comment un tel phénomène pouvait prendre dans un monde qui paraissait à première vu dénoué de lumière et de bienveillance. Une œuvre des Dieux ? Fort possible pensa Ivictus. Ne sachant que faire il observa le maelström d'énergie qui prenait place devant lui. Quand tout à coup le vortex se changea en explosion qui sans prévenir commença à dévorer les ténèbres alentours. La lumière devenait agressive. Tout disparaissent autour de lui, aveuglé et désemparé Ivictus se fit engloutir par cet ogre d'énergie dévastateur. Dans un flash lumineux il pensa :

Cette fois c'est sûr c'est la fin...

Une intense douleur vint le saisir, comme si on essayait de lui arracher quelque chose. Son âme ? cela faisait longtemps qu'il n'en avait plus... Cette douleur vint s'étendre partout dans son corps, jusqu’à la moindre fibre musculaire, jusqu’à la dernière cellule. Il souffrit comme cela n'était pas permis pour un homme. Par le vortex lumineux, il crut pendant quelques instants voir certaines formes irrégulières mais elles disparaissent pour laisser place à de l'énergie pure. Cette fois Ivictus était sûr tout cela appartenait au domaine du Divin, personne n'aurait pu réaliser un tel spectacle.

Son tourment dura sur des heures, peut être des jours ou des mois, il ne le savait pas, peut être que celui-ci serait éternel. Il se mit à maudire chaque Dieux hostiles aux Enfers. Il espérait secrètement que la Reine Perséphone lui viendrait en aide car en ce moment c'était la chose qu'il désiré le plus au monde. Tout à coup, l’atmosphère devint écrasante et une immense pression se mit à agir sur le Juge des Enfers. Il laissa échapper un hurlement tellement il avait l'impression que son corps se déformait. Il s'agita dans tous les sens par contrainte, et crut qu'il allait finir par exploser et dans un gigantesque flash il percuta violemment un sol rocailleux.

La douleur était terminé, il se sentait même presque bien. Il sentait de nouveau le vent contre sa peau. Il était de nouveau vivant. Il ouvrit les yeux et se découvrit la face contre terre. Il se releva partiellement et se retourna afin de découvrir qu'il n'était pas seul. Trois personnes se tenait face à lui. Deux Chevaliers d'Or aux vues de leur armures et un Ase. Il termina de se lever. Il se sentait de mieux en mieux mais en territoire ennemi tout de même. Il ne reconnut pas le lieu de son atterrissage. C'est pourquoi il exigerait des réponses.

Qui êtes vous ? Que s'est t'il passé ?

Des réponses voila ce que voulait le Juge de la Wyvern. En premier lieu, il voulait comprendre et savoir ce qui s'était passé. Ensuite, il adopterai la marche à suivre.


Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Sam 9 Juin - 19:27



Ce n’est que lorsque je fus secoué comme un prunier que je refis violemment surface. Il ne s’était probablement passé que quelques minutes car il pleuvait toujours aussi sereinement et la luminosité était la même. Mon esprit était embrumé, et il me fallut quelques secondes pour que mes yeux dont la vue était floutée ne retrouvent leurs capacités. Puis, enfin, je reconnus le visage qui était penché au dessus de moi : Leene, l’Asyne amie d’Aurora.

Posant la main gauche sur ma tempe en fronçant les sourcils dans le but futile de refouler une forte migraine, je me redressai lentement et avec difficulté avant de me tourner à nouveau vers la jeune Asyne :
- Oh, ma tête… Bon sang, qu’est ce qui s’est passé ? Et où sommes nous ? ajoutai-je en regardant autour de moi.

Trop de questions pour trop peu de réponses, la situation m’échappait, et je n’aimais pas ça du tout. Une lueur d’agacement passa dans mon regard tandis que je me relevais doucement. C’est alors que j’aperçus un chevalier approcher que je reconnus aussitôt : Mattheus de l’adamantine. Un petit sourire s’afficha sur mon visage, réjoui de voir un frère d’armes visiblement en bonne santé. D’autant qu’il était encore mort quelques heures plus tôt.

- Ravi de voir que tu es en bonne santé, Mattheus, l’accueillis-je en posant une main sur son épaule et en lui souriant à nouveau.

Tout à coup, un nouveau cosmos se manifesta non loin, un cosmos qui ne présageait rien de bon. Mon sourire s’effaça instantanément, et je fis barrage de mon corps comme pour protéger mes deux amis. Rapidement, le propriétaire de ce cosmos noir fit son apparition en exigeant des réponses. A ses mots, je ne pus m’empêcher de hausser un sourcil, avant de répliquer :

- Je suis le chevalier d’Or du Verseau, et toi, si je ne m’abuse, tu es un spectre du Royaume souterrain. En d’autres termes, tu es sur nos terres, et si tu ne quittes pas les lieux immédiatement, je te mettrai en pièces sans la moindre forme de procès. Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais cela ne change rien au fait que tu es et demeures mon ennemi juré. Je te préviens spectre, ce n’est vraiment pas le jour pour me provoquer. Quittes les lieux sur le champ, ou bien péris par ma main… achevai-je d’un ton dur et glacial.

Le spectre n’avait pas intérêt à tenter quoi que ce soit, car je n’hésiterais pas à faire ce qui devait être fait…




Dernière édition par Kappa le Dim 10 Juin - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Dim 10 Juin - 11:59

Où se trouvaient ils ?
A cette question, la jeune femme ne pouvait guère répondre quand bien même on la lui aurait posé. Elle aussi cherchait en vain la raison de sa présence en ces lieux. Au moins étaient ils sur terre et elle se trouvait proche de ces compagnons d’armes combattant la Déesse des spectres, ce qui était déjà appréciable à ses yeux. La créature chevaline qui l’accompagnait fit frémir ses naseaux alors que le déferlement de cosmos du combat se propageait jusqu’ici, mais la demoiselle l’ignora. Le saint s’éveillait.

« Je n’en ai absolument aucune idée. Visiblement, nous sommes sur terre…Près d’une cascade. » ajouta t’elle avec un sourire ironique. « Mais à part cette information inutile en soi, je ne sais pas. Je dirai que le paysage ne ressemble pas à ceux des empires que je connais…Et j’en ai traversé quelques uns. »

Les souvenirs de cette époque étaient lointains mais ne manquaient pas de se rappeler à elle avec insistance.
Comme elle, il avait du faire le grand plongeon au vu de son état passablement trempé. Elle se redressa également dès lors qu’il commença à se remettre debout, et laissa son regard dériver un instant sur le jeune chevalier qui courut vers son supérieur avant qu’il ne se dirige vers les cosmos proche. Qu’importait ce qui les avait amenés ici au final, ils y étaient et c’était là, la seule chose qui comptait. Qui plus est, elle était satisfaite d’être tombée à proximité de ces compagnons. Ses doigts frôlèrent le chanfrein de la créature démoniaque qui l’accompagnait lui ordonnant silencieusement de se retirer dans son ombre malgré la venue d’un autre cosmos.

Un spectre.

La sorcière haussa un sourcil face à ses questions, appréciant peu le ton impérieux de celui-ci alors que le Verseau se plaçait devant le bronze dont elle avait un vague souvenir à présent qu’elle le voyait de plus près, et d’elle-même. Et elle se souvint, faisant claquer ses doigts dès lors que le souvenir lui revint en mémoire.

« Oh, tu es le chevalier mort qui hantait le Geir* ! Tu ne semble plus si mort que ça d'ailleurs...»

Alors comme ça, les éclairs qui avaient fondus sur eux et les avait amené ici avait également ramené les morts à la vie...Les dieux Olympiens étaient facétieux.
Ce furent les paroles du Verseau, ainsi que le rappel de son geste qui firent pousser un bruyant soupire à la demoiselle, la ramenant à cette réalité.

Elle n’avait pas besoin d’un chevalier servant pour la protéger. Aussi louable pouvait être les sentiments du saint, ce n’était pas particulièrement au goût de la demoiselle d’argent. Elle n’avait pas a être protégée. La guerrière s’approcha de quelques pas, se plaçant à la même hauteur que Kappa en ignorant en grande partie le danger que cela pouvait représenter. Elle en avait que faire même.

« Avant de demander l’identité des autres, commence par décliner la tienne, Herr das Tote**. Mais je crois que tu n’es pas le bienvenu parmi nous, ni sur cette terre, même le ciel ne semble pas vouloir de toi. »


Un éclair déchira les cieux alors que la pluie continuait de tomber en une fine bruine s’écoulant sur leur corps sans discontinuité. Le regard d’émeraude de la demoiselle s’assombrit. Elle ne le laisserait pas non plus faire ce qu’il voulait ici. La divinité des morts affrontaient Sköll et Aukoti, et elle ne laisserait pas un vulgaire spectre aussi puissant pouvait il demeurer se mettre en travers de leurs passes.

Ils lui en voudraient si quelqu’un les interrompait.

D'ailleurs, la cascade s'ébranla un instant, vacillante, son cours se changea emporté par un cosmos qu'elle connaissait bien. Un sourire. Non. Elle ne laisserait pas le spectre les interrompre.

*-*-*-*-*-*-*-*
* Vautour
** Monsieur le Mort
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Lun 11 Juin - 9:12

Quel soulagement en voyant Kappa se redresser lentement! Plus de peur que de mal malgré le fait qu'il doit avoir une sacrée migraine à la vue du geste qu'il a fait sur son visage. C'est compréhensible vu ce qu'il nous est arrivé et c'est un miracle que nous soyons tous en vie. Même si je dois avouer que je ne m'explique pas pour moi!!

Arrivant à leurs côtés, je rends son sourire à mon ami qui est ravi de me revoir en bonne santé bien que la raison de ma soudaine résurrection soit un mystère. Mais je ne vais pas m'en plaindre!! Ce serait trop bête de gâcher cette nouvelle vie en se plaignant. Posant sa main sur mon épaule, il me sourie à nouveau. Je lui rends à nouveau et pose à mon tour ma main sur son épaule.


Je suis également heureux de te voir en bonne santé mon ami!!

Je me tourne alors vers cette jeune femme que j'avais vu et qui m'est bien familière. Et pour cause, je l'ai vu dans l’Étang des Enfers accompagnée par d'autres guerriers. Je remarque à ses côtés une créature sombre aux allures de cheval disparaissant à ses ordres.

Je comprends pourquoi en sentant un cosmos non loin de nous. Mais contrairement à nous, ce cosmos n'annonce pas une bonne nouvelle étant donné qu'il appartient à un spectre. Et c'est en effet ce qu'il s'approche de nous.

C'est à ce moment-là que la guerrière se souvient de moi et j'affiche un sourire amusé à ses derniers mots.


En effet c'est moi. Je suis ravi de te revoir bien que cette résurrection soir un mystère.

En voyant ce potentiel ennemi s'avancer, Kappa s'avance à son tour pour nous protéger tandis que le spectre nous demande notre identité et où nous sommes.
Ce qui n'est pas du goût de mon ami qui le fais savoir au spectre tout comme l'Ase en lui sommant tout deux de quitter les lieux. Pour ma part, je ne réagis pas ainsi. Certes nous sommes face à un ennemi mais qui comme nous ignore où il est et fait juste preuve de prudence. De plus nous avons autre chose à faire que nous battre à nouveau!!

M'avançant, je me poste à mon tour devant Kappa et l'Ase puis leur parle tout en ne quittant pas le spectre des yeux.


Kappa, Ase, les combats que nous avons menés dernièrement tout comme l'épreuve que nous avons tous subis nous ont éprouvés et épuisés aussi bien physiquement que moralement. Et ce quelque soit le camp où nous combattions!! Nous devons nous reposer mais surtout retourner voir nos amis et nos Dieux respectifs. Le combat n'est pas à l'heure du jour!!

Spectre, je suis le chevalier d'Adamantine. J'ignore exactement ce qu'il s'est passé mis à part qu'une puissante et violente vague de cosmos a déferlé aux Enfers emportant tout sur son passage nous y compris apparemment. Tes Dieux seront plus à même de te répondre que nous. C'est pourquoi je t'invite à retourner aux Enfers!!


Je n'ai pas haussé le ton durant le temps de parole pour ne pas le frustrer ou perturber plus qu'il ne semble l'être. Je sais que Kappa et l'Ase ne seront pas d'accord avec ma réaction mais nous battre maintenant serait une erreur. De plus il semble qu'il y en ait déjà un au loin!!
Revenir en haut Aller en bas
Ivictus


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 846
Armure : Manger des Saints au petit déjeuner

Feuille de Personnage :
HP:
183/183  (183/183)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Jeu 14 Juin - 17:58

Le Juge avait quitté un monde calme pour désormais ce retrouver dans un monde plein de minables et d'incapables. Il pensait surtout à l'accueil du chevalier d'Or. La bonne vieille rivalité Saints/Spectres avait bien vite refait entre les deux hommes. En effet, il fallait aussi dire qu'il était le seul de son camp parmi ce groupe d'individu ce qui plaçait le Juge des Enfers en mauvaise posture. Peu importe, sa position car il était en vie, il ne savait pas par quel miracle cela était possible. Les Dieux des Enfers avait peut être été clément envers ses échecs. Comme l'avait dit le Chevalier d'adamantine, car c'était ainsi qu'il se prénommait, l'heure n'était pas au combat mais à la compréhension du phénomène qui venaient de toucher tous les camps de la Guerre Sainte. Comment et surtout pourquoi des combattants qu'ils soient Ases, Spectres ou encore Chevaliers d'Athéna se retrouvaient en un même point ici. Enfin cet exploit ne s'était surement pas produit qu'ici.

Je suis un un spectre mais surtout un Juge des Enfers, celui du Wyvern. C'est pourquoi je te conseilles de te calmer sur le champ. Ce qu'il s'est produit il faut le comprendre.

L'autre chevalier, celui d'adamantine prit la parole afin de calmer la tension qui se produisait entre Ivictus et le chevalier du Verseau. Ces paroles était réfléchi contrairement à son homologue du rang supérieur.

Ton ami est sage, tu ferais mieux de t'en inspirer dit-il à l'intention du Chevalier d'Or du Verseau. Pour répondre à tes interrogations Ase, il est que j'étais mort mais me voila de nouveau arpentant le monde des vivants vous en êtes la preuve je pense, à moins que vous ne soyez pas réel mais un invention de mon esprit torturé plaisanta le Spectre d'Hadès. En tous cas je vois que ma présence n'est pas souhaité, ce qui est tout à fait normal avec le conflit qui viens de se terminer. Vous croyez avoir gagné ? Et bien il n'en n'est rien... ce n'était qu'une fraction de la bataille qui oppose nos Dieux depuis des temps reculés. La prochaine Guerre Sainte approchera à grands pas et votre soi-disante victoire aurait un gout bien amère ce jour là annonça le Juge d'une voix calme et froide. Sur ce, il est temps pour moi de m'éclipser car ma mission ici est terminé, curieusement je vous souhaite bonne continuation en tous cas jusqu’à notre prochaine rencontre chevalier du Verseau, je serai bien calme et gentil la prochaine fois. Chevalier d'adamantine, Ase au revoir...

Il se retourna rapidement et avec grâce il s'envola espérant rejoindre au plus vite son fief au cœur même des Enfers. Avant ceci il devrait passer par la cathédrale, unique point de liaison entre le monde des mots et celui des vivants, afin de prendre des nouvelles. Dans la fraicheur et l'ivresse que lui procurait le vent Ivictus sourit car il retournait chez lui, et sa mort lui avait semblé durer des temps immémoriaux...


Arrow La Cathédrale d'Hadès
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Sam 16 Juin - 4:23



Nous avions à faire avec un spectre, oui, mais pas n’importe lequel. Il s’agissait d’Ivictus, rien de moins que le spectre de la Wyverm et l’un des trois juges des Enfers. Pourtant, cette information ne déclencha en moi qu’un froncement de sourcil particulièrement prononcé et un désintéressement total du statut de mon ennemi. Epuisé aussi bien mentalement que physiquement, je n’avais plus la patience nécessaire pour me montrer compréhensif, et ce, envers qui que ce soit. C’est pourquoi la réaction du chevalier d’adamantine me fit légèrement tiquer. Je ne dis pourtant rien en présence de l’ennemi.

- Je me calmerai quand je le souhaiterai, spectre, rétorquai-je d’un ton glacial avec une lueur de défi dans le regard.


La wyverm continua son discours avant que je ne l’interrompe à nouveau :
- Ton ami est sage, tu ferais mieux de t'en inspirer.
- Mon ami est naïf, c’est sans doute la raison pour laquelle il a perdu la vie durant cette guerre sainte. Il m’a été donné de voir de mes propres yeux ce dont vous êtes capables, et jamais je ne ferai confiance à l’un des vôtres. Pour la dernière fois, quittes ces lieux, ou je ne donne pas cher de ta vie…

Mes mots étaient durs vis-à-vis de Mattheus, mais il fallait qu’il comprenne deux choses : en tant de guerre, sa trop grande naïveté avait sans doute été en partie responsable de sa mort. Il fallait qu'il se débarrasse de cette trop grande gentillesse pour devenir plus fort. Mais cela, lui seul pouvait le comprendre. La seconde, c'est que je n’étais pas du tout dans mon état normal. Comprendrait il que j’agissais ainsi dans le but de le protéger ? Peu probable. Mais ça ne m’intéressait pas. Je faisais ce que j’avais à faire, et c’était tout ce qui comptait.

Toisant d’un regard glacial et sans faille le juge des Enfers, c’est avec un sourire victorieux que je le vis quitter les lieux sans demander son reste. Je fis alors demi tour pour m’arrêter à hauteur du chevalier d’Adamantine. Sans le regarder, je lui dis d’un ton dur :
- Mattheus, je souhaiterais que tu ne discutes plus mes ordres en présence de l’ennemi. Si nous ne nous montrons pas unis, l’ennemi s’engouffrera dans la faille. Fais y attention à l’avenir.

Je fis quelques pas pour m’assoir sur un rocher non loin de Leene, la guerrière venue d’Asgard. Le regard las, fatigué, je pris une profonde inspiration avant de lui annoncer la douloureuse nouvelle :
- Leene, il faut que nous discutions…

Fixant le sol, la tête cachée dans mes cheveux qui tombaient en cascade, les mots étaient comme des pierres dans mon cœur.
- Aurora est… Elle… n’a pas survécu… achevai-je dans un souffle alors que des larmes coulaient silencieusement le long de mes joues.

Rapidement, les larmes se mêlèrent à la pluie qui ruisselait doucement sur mon visage. Je n’avais qu’une envie, fuir, aussi loin que possible, du regard sans doute inquisiteur de Leene. J'avais honte de moi, je me détestais. Tout comme Mashia, je n'avais pas su protéger Aurora. C’était ma faute si elle avait péri. Je n’avais pas su la protéger. Alors qu’elle m’avait sauvé, je l’avais laissé tomber. M’attendant au pire vis-à-vis de la réaction de Leene, je n’osai pas relever le menton. La tête baissée, fixant le sol, j’attendais silencieusement la punition que voudrait bien m’infliger l’Asyne. C’était là ma dernière tâche à accomplir avant de pouvoir fuir loin, très loin de tout cela et de tout le monde…

Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Sam 16 Juin - 17:07

Les cieux déchargeaient leur fureur sur le petit groupe rassemblé au gré du destin fomenté par les dieux, s’observant tel des ennemis de longue date. Les vivants contre les morts. La vie face à la mort. Une querelle éternelle. Voir le jeune saint fraichement ramené à la vie prendre la défense du spectre étonna quelque peu la jeune femme, qui l’observa en haussant un de ses sourcils, sans pour autant montré plus d’étonnement que ça. Après tout, elle ne le connaissait pas ce jeune chevalier bien qu’elle l’est vu mort, il semblait profondément bon. Trop pour son bien à son avis que partageait donc le chevalier d’or du verseau.

« Et bien, tout les morts ramenés à la vie comme par miracle, en voila une étrangeté de plus dans cette guerre ! »


Mais après tout, lorsque des divinités aussi puissantes étaient présentes dans un lieu aussi atypique, était ce si étonnant que cela ? Ils avaient foulés de leur pieds vivants le sol de l’antre des morts, avaient combattus dans ce terrain de jeu d’un drôle de genre…Et plus personnellement, elle avait comprit une part d’elle-même jusqu’alors inconnu à ses propres yeux. La guerrière y avait plus gagnée que perdue, aussi les paroles du juge tombèrent dans l’oreille d’une sourde. Elle ne fit que rire à ce magnifique mais non moins vulgaire preuve de mauvaise foi.

« Et bien ! Qui aurait put songer que les spectres avaient de l’humour ! »


Le juge s’envola et le calme tout relatif de la cascade revint sur le petit groupe d’allié. De toute façon à présent, il semblait que les cartes qu’ils étaient se retrouvaient toutes de nouveau dans le jeu de manière surprenante. Que c’était il bien passé…c’était là une réponse qu’il ne semblait pas pouvoir connaître tout de suite. Pas comme si elle en était gênée outre mesure. Elle laissa les deux chevaliers d’Athéna parler ensemble un instant alors que son regard se portait sur l’endroit où le combat faisait rage. Ils étaient toujours en vie.

Un instant. Un simple instant. Avant qu’elle ne prête de nouveau attention aux deux saints restants.

« Tu peux m’appeler Leene. » ajouta t’elle à l’adresse du chevalier de l’adamantine juste après que celui-ci se soit fait réprimandé par son supérieur. Un sourire ourla ses lèvres avant que Kappa ne l’interpelle.

Surprise, la demoiselle observa le faciès ravagé par la fatigue du guerrier d’Athéna, se rendant compte seulement à cet instant de cet état de fait. Il fallait dire que la dernière fois qu’elle l’avait vu, celui-ci était blessé par cet ennemi qu’elle aurait été désireuse de réduire à néant également. Visiblement, il avait encore combattu et ceux-ci l’avait éprouvé bien plus encore…
Mais ce n’était pas cela qui minait tant le saint…

« Quoi… ?! »


Dire que la jeune femme était surprise par la révélation de Kappa aurait été un grossier euphémisme. Celle-ci eut toute les peines du monde à ce frayer un passage jusqu’à son propre cœur.

Aurora ? Morte ? Cela semblait si inconcevable ! Si peu de temps auparavant, elle était vivante, se précipitant dans le vortex de l’alpha avec un seul mot sur les lèvres. Le prénom du chevalier en face d’elle, assit et abattu, la pluie ruisselant sur son corps le faisant ressembler à une triste statue.

Le lien qui unissait la fille de la lune à celle de l’aurore était aussi fort qu’irrationnelle. Elle avait cette impression vivace qu’elles étaient aussi semblables que différentes, liée l’une à l’autre par les aléas d’une vie frappée par la même malédiction. C’était ce lien qui avait poussé la guerrière à vouloir détruire celui qui l’avait blessée bien qu’elle n’avait rien put y faire au final…Elle avait échouée et à présent elle découvrait cela ? Ridicule !

Et puis Freyja ne lui avait elle pas parler de la guerrière ? Tout s’embrouillait et c’est d’une voix ferme et un brin furieuse qu’elle s’adressa au chevalier.

« Qu’est ce que tu me racontes !? Aurora ne peut pas être morte ! Freyja m’a parlée d’elle comme d’une vivante et non pas comme une morte ! Et puis si un spectre et un saint sont revenus à la vie, pourquoi ce ne serait pas le cas d’une ase ? »

Pour la peine, le vouvoiement avait disparut, laissant place à un visage plus agacée, aussi tempétueux que les cieux. Non, la guerrière ne pouvait pas être morte ! Mais pourtant, elle aussi n’avait pas ressentis la présence de cette complémentaire dans les enfers…
Où était elle… ?
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Dim 17 Juin - 10:27

Et effectivement, les réactions n'ont pas tardées. Surtout provenant de Kappa qui n'a pas du tout apprécié mon intervention. Je m'en doutais et contrairement à ce qu'en dit le Spectre de la Wyvern, je ne me considère pas comme quelqu'un de sage... Ni comme quelqu'un de complètement naïf mais j'avoues que j'ai encore beaucoup de choses à voir et à apprendre surtout en ce qui concerne cette époque.

Car plus je passe de temps ici et plus je me rend compte que les mentalités de demain ne sont pas les mêmes que celles d'hier. Et c'est cela qui nous a permis de ne pas reproduire certaines erreurs!! Bien qu'il y a de nombreuses choses qui ne changeront jamais!!

Et puis surtout, j'ai d'autres priorités. De plus j'estime qu'étant donné que je ne viens pas de cette époque, je ne dois pas me mêler de son histoire pour ne pas modifier l'avenir. Seulement comment leur expliquer cela??!! Je suis un chevalier d'Athéna et pour tous je dois protéger notre déesse et la Terre. Mais le moindre changement minime peut être catastrophique pour l'avenir. Décidément ce n'est pas facile de venir du futur!! Enfin le mieux, c'est de faire les choses au jour le jour!!

Voyant le juge quitter les lieux, la phrase de l'Ase concernant l'humour des spectres me fait sourire mais il disparait bien vite quand Kappa se tourne vers moi. Ecoutant chacun de ses mots, je me rends compte qu'il a raison.


Je tâcherais de m'en souvenir et te présente mes excuses!!

Sur le coup je ne m'en étais pas aperçu mais durant toutes les guerres, chaque camp est resté unis et ce n'est pas en se dispersant que l'on peut remporter une victoire. Comme quoi je ne suis pas encore prêt pour le combat que je veux mener!!

Regardant Kappa aller s'asseoir sur un rocher, l'Ase vient vers moi pour se présenter. Lui souriant, je me présente à mon tour bien qu'elle ait entendu Kappa m'appeler par mon prénom.


Enchanté Leene, je suis Mattheus.

Quelques secondes plus tard, je la vois rejoindre Kappa qui l'a appelé et à voir leurs visages, ils parlent d'une bien mauvaise nouvelle. A ce qui arrive à mes oreilles, c'est au sujet d'une personne nommée Aurora qui aurait périt. Elle n'a pas tord en prétextant qu'elle doit être revenue à la vie étant donné que j'en suis une preuve tout comme le Juge!! C'est bien étrange tout cela!!
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Lun 25 Juin - 14:04



L’espoir, et le déni. Voilà tout ce qu’il restait à Leene pour éviter d’affronter la réalité de la mort d’Aurora.Je ne la comprenais que trop bien puisque durant quelques minutes, je m’étais moi-même raccroché à ces ultimes alliés pour tenter de conserver Aurora auprès de moi. Mais tout cela paraissait s’être déroulé il y a une éternité. J’étais comme blasé, las d’en avoir vu autant périr parce que « c’était juste » ou bien parce qu’ « il le fallait ». Ce genre d’arguments ne fonctionnait plus sur moi. Sans relever la tête, je répliquai aux contre attaques de l’Asyne :

- Tu as senti les cosmos des personnes qui ont été ressuscitées par la libération de Zeus, n’est ce pas ?As-tu seulement senti son cosmos à elle à ce moment là ? demandai-je d’une voix froide et détachée.

Le silence qui s’en suivit en disait long sur ce que devait penser la sorcière d’Asgard. Je me doutais de ce qu’elle devait penser : elle ne voulait pas y croire, cherchait pas tous les moyens à se raccrocher à une branche. Comme pour couper court à une discussion qui n’avait pas lieu d’être, je repris en me relevant doucement :
- C’est terminé, Leene. Aurora nous a quittés. Je l’ai senti comme je sens ton cosmos et celui de Mattheus, ajoutai-je en faisant un signe de tête vers le saint qui nous écoutait sagement à petite distance. Refuser la réalité ne t’apportera rien de plus que davantage de souffrance lorsque tu devras te confronter à la réalité. J’ai senti son cosmos s’éteindre, ici, montrai-je en posant ma main sur mon cœur, et ici, ajoutai-je en montrant cette fois sa constellation.

Me reculant de quelques pas, je repris une ultime fois :
- Tout le monde ne ressuscite pas toujours… A ta place, je me ferais à l’idée que nous ne la reverrons plus, conclus-je d’une voix à peine contenue et tremblante.

Toute ma force était centrée sur la volonté d’éviter de montrer le moindre signe de faiblesse. Retenant les larmes à grand peine, je tournai le dos aux deux chevaliers avant de leur dire au revoir :
- Je suis désolé de devoir vous quitter comme ça, mais j’ai besoin d’un peu de temps seul… Je regagne le sanctuaire, Mattheus. Leene, on se reverra, j’en suis sûr…

Arrow Le Sanctuaire ( Entrée )


Dernière édition par Kappa le Mer 6 Mar - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Ven 29 Juin - 14:39

Ce que le chevalier d’or lui avait dit ne pouvait être vrai. Dans l’esprit de la sorcière, cette conviction était aussi solide que l’airain, puissante, elle ne soufflait d’aucune contradiction. Il ne pouvait que se tromper. Elle s’en persuadait avec son habituel détermination, celle qui ignorait tout le reste pour ce concentrer uniquement sur son ressentie profond. Sans doute était ce là un total déni de sa part, mais elle ne pouvait pas croire en la mort de celle qui semblait compléter une part d’elle-même. Une part d’elle-même en voulait même au chevalier d’or. C’était de sa faute si Aurora c’était ainsi précipitée dans l’antre du dieu des Enfers. C’était son prénom qu’elle avait soufflé avec angoisse lorsqu’elle avait passé le vortex du guerrier de Fafnir.

« Non je ne les ai pas sentis. » Lacha t’elle avec humeur devant la mine désabusé du saint d’Athéna. Elle n’y avait pas prêté la moindre intention d’ailleurs, puisque aucun être qu’elle connaissait n’était mort. Elle avait juste atterri ici, au beau milieu d’un pays étranger dans une cascade rageuse. Rien de plus rien de moins. « Tu vas me faire croire que tu as ressenti tout ce qui se passe sur cette terre lorsque tu as atterri ici ? Ne soit pas si présomptueux Kappa du Verseau ! »

Certes, elle le savait capable, même si sa jeunesse tout comme la sienne pouvait être un frein à sa puissance, elle n’en demeurait pas présente dans son aura. Il avait affronté nombre d’adversaire, ça, elle n’avait pas besoin de lui demander pour le savoir, l’état de son armure le signifiait très bien à sa place, mais cela ne changeait rien à la donne.

Aurora ne pouvait pas être morte. Elle le refusait comme on refuse une nouvelle dérangeante et cruelle. Elle ne voulait pas y croire, et se le refusait tant qu’on ne lui aurait pas dit le contraire. Elle devait retrouver Freyja. C’était ça ! Elle, elle lui dirait que la jeune femme de l’aube était en vie, elle pourrait lui dire où elle se trouvait et qu’elle allait bien, comme les autres ! Elle s’enveloppa de cette résolution, persuadée que la jeune femme serait là où elle devait être, là bas sur la terre gelé d’Asgard qu’elles se devaient toutes deux de protéger. Elle était dans le royaume des dieux nordiques…Avec les autres.

« Jamais. »

Son regard d’émeraude brillait d’une foi démesurée. Jamais elle n’accepterait sa mort, pas comme ça, pas ainsi. Elle ne pourrait pas l’accepter venant de cet homme en tout cas. Elle ne pouvait croire ses mots et son cœur alors que le sien chantait une autre musique. Elle demanderait. Elle saurait.
Le saint d’or rentra chez lui sur ces dernières paroles sous le regard accusateur de la demoiselle d’argent qui n’était pas prête à ignorer ses mots. Aurora ne pouvait pas être morte. Elle refusait de prêter la moindre attention à ce genre de divagation qu’elles viennent de la bouche d’un chevalier d’or qu’elle respectait par défaut. Il ne pouvait pas comprendre, tout comme elle ne comprenait pas totalement le lien qui unissait le champion d’Athéna et la jolie dame de l’aube.

Le lien était rompu.

La sorcière leva hautainement la tête, soupirant avant de se retourner sur le jeune saint qui était toujours là.

« Tu devrais suivre ton supérieur et rentrer au domaine de ta Déesse. » lâcha t’elle avec aigreur avant que son soupire n’adoucisse sa voix malgré elle. « Je suis déçue…»

L’inquiétude n’était pas encore là, mais elle s’étonnait de son air totalement défait, si différent de ce qu’elle avait put voir de lui jusque là. Le saint de l'espoir n'avait plus la moindre étincelle dans son coeur. Ses poings se serrèrent.
La demoiselle se détourna pour laisser son regard dériver là où avait lieu le combat entre la Déesse et ses compatriotes. Sa main frôla le saphir qui demeurait toujours dans sa besace. Elle attendrait encore un peu. Aurora attendrait un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Mattheus


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 2562
Armure : Adamantine

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Sam 30 Juin - 8:26

Tout en écoutant leur discussion d'une oreille, je repense à ce qu'il s'est passé depuis le début de la guerre et même bien avant. Comment vont-ils au Sanctuaire et mes amis?? Vont-ils bien?? Bien sûr je sais que j'aurais ma réponse quand je retournerais au Sanctuaire mais je parle des autres!! Regen, ceux des autres camps... Et surtout il faut que je retrouve Bane!! Non pas pour le tuer car ça ne servirais à rien mais pour parler à nouveau à l'esprit du Bénou!! malgré qu'il dise qu'il n'est plus là, moi je suis convaincu du contraire!!

Mais je dois aussi rencontrer Zeus. Lui seul peut me dire où je peux trouver l'Archange Layla. Si jamais j'arrive à le rencontrer, il y a une grande chance qu'il me demande la raison de cette demande!! Et à ce moment-là, je devrais être prudent.

Tout en pensant à cela, j'entends Kappa me prévenir qu'il repart pour le Sanctuaire. Puis c'est au tour de Leene de me dire de le rejoindre et de retourner au Sanctuaire.

Après tout elle a raison!! Ce n'est pas en restant ici que je pourrais trouver des réponses à mes questions et une personne pourrait m'aider actuellement!! Bien sûr une fois arrivé, il faudra que je retrouve Chronos!!

Enfin pour l'instant, le mieux est de rentrer au Sanctuaire!!
Me relevant, je salue Leene d'un geste de la tête puis déploie mes ailes, en bien mauvais état, et m'envole vers le Sanctuaire!!


Arrow Sanctuaire
Revenir en haut Aller en bas
Managarm


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 330
Armure : Se rouler dans la neige et emmerder son frère

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Odin Odin

MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   Jeu 6 Sep - 8:34

Seule, la sorcière laissait son regard d’émeraude dériver dans les cieux, ses sens accrues lui révélant avec bien plus de précision ce qu’il en était de ce combat de titan qui avait lieu un peu à l’écart de la cascade près de laquelle elle se retrouvait. Sa chimère d’ombre à ses cotés, gardienne d’éternité, dardait l’écarlate de ses pupilles sur les alentours, prévenant toute menace éventuelle qui pourrait porter atteinte à sa liée. Le lien était encore si neuf pourtant, il semblait avoir toujours existé, là, au fond de son cœur, se révélant dès lors qu’elle avait foulée le sol des enfers, se renforçant à chaque pas pour devenir éclat d’obsidienne. A peine à l’abris de la pluie tombant dru sous le couvert des arbres, la demoiselle attendait, sa main s’amusant à tourner et retourner le Saphir d’Odin que lui avait confié l’un des deux combattants. Elle était totalement inutile, partir aurait été même, la plus simple des solutions, rentrer dans son pays où la neige s’étendait à perte de vue, rejoindre son foyer et revoir Misha. Une inquiétude persistante. Elle n’avait pas vu le complémentaire de son armure là bas, ni même senti sa présence…

Comme Aurora.

Un claquement de langue agacé vint stopper net ses pensées angoissées. Elle n’allait pas croire ce chevalier d’or qu’elle connaissait à peine pour une chose aussi importante ! Aurora morte, c’était totalement incongru ! Impossible, lui soufflait encore et encore son cœur. Elle ne le voulait pas, ne pouvait l’accepter, et ne le ferait pas jusqu’à ce qu’elle en est la preuve. Pas avant.

Ce fut un petit flocon d’opale qui la tira de ses pensées, lui faisant oublier un instant, ce débat intérieur auquel elle ne voulait croire. Ses doigts vinrent capturer le cristal de glace avec un sourire incertain. Elle reconnaissait l’aura qui s’en dégageait, savait qui des deux combattants avaient ainsi transformé les gouttes en flocon de neige. Un regard sur le Saphir, jusqu’à ce que les brusques déchargent de cosmos ne lui fassent relever la tête. Elle sentit qu’on puisait dans sa propre réserve de cosmos et laissa faire, se sentant un instant utile dans ce combat contre la divinité alors que cela n’avait pas lieu d’être.

« La fin est proche… »

Et pas pour les guerriers divin qui combattaient, mais bel et bien pour la divinité qui leur faisait face, toute puissante avait elle été, à présent, cela se terminerait ainsi.
Il était temps pour elle aussi. Elle les rejoindrait, un pas après l’autre, doucement, jusqu’à ce qu’un grondement sourd ne l’arrête brutalement. Ce n’était pas l’orage tonnant qui émettait ce bruit, non…Son familier lâcha un cri strident qui la fit frissonner bien malgré elle, alors que l’agitation se faisait brutale, animale…

Puis tout disparut, tout aussi brutalement, d’un coup, le silence revint, moins angoissant, l’écho de l’orage reprenant ses droits.

Ce qu’il s’était passé…Elle ne le saurait peut être jamais, pourtant, elle accéléra sa marche. Mais elle les sentait. Ils étaient encore là, tout les deux. L’Alpha et Zeta. Un soupir soulagé qu’elle terrait dès lors qu’elle les rejoindrait.

Et elle rangea le Saphir appartenant au fauve. Elle le garderait encore.

~ Ellipse Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Atterrissage mouvementé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Atterrissage mouvementé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Partout et Ailleurs... :: Autres Lieux :: Cinq Pics de Rozan-