RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thalie


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 414
Armure : Roucouler avec le roi de mon coeur au clair de lune et veiller sur Ciel

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
182/182  (182/182)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]   Lun 23 Juil - 14:21

Cet entraînement se passe après le banquet offert par Marcus ~ Merci au Taureau d'Or

Sanctuaire de la déesse Athéna...

De nombreux jours s'étaient écoulés après le banquet offert par le chevalier Aldébaran du Taureau. Une fête à laquelle Angel avait pris part avec un immense plaisir. Elle qui souhaitait rencontrer ses frères d'armes avait été plus que comblée et c'était aussi à leur contact qu'elle se rappelait l'idéal pour lequel elle se battait. Être reconnue comme une guerrière à part entière au milieu des rudes hommes de Grèce lui avait tant tenu à coeur. Ne plus à avoir à cacher ou renoncer à sa féminité était un souhait qu'elle rêvait de voir se concrétiser. Pas uniquement pour elle mais aussi pour toutes ses soeurs et futures soeurs d'armes. Tout était entre les mains de la déesse Athéna et Angel la suivrait quoique la Sagesse décide. Elle était un de ses chevaliers au même titre que les hommes.

Enfin, cela n'empêchait nullement la vie de s'écouler. Pour l'instant, le Sanctuaire continuait à panser ses plaies. Hélios brillait de tout ses feux, réchauffant les coeurs et les corps. De quoi permettre de se refaire un moral et de reconstruire ce qui avait détruit.

En ce qui concernait la jeune femme, ses plaies s'étaient effacées. L'art des baumes et des soins, une connaissance que la Saltimbanque avait acquise au cours de ses nombreux périples. Aussi ne portait-elle plus qu'un ultime bandage au niveau de son coeur. Les crocs que le serpent de Eris avait laissés sur sa peau n'était plus qu'un souvenir.

Restait certaines rencontres qui l'avaient marquée et depuis cette route au coeur des Enfers, elle s'était promise de devenir plus forte.

Aussi ses pas l'avaient-elle conduite vers les arènes des bronze et silver. A cette heure tout semblait calme et elle n'eut que l'embarras du choix. D'un ensemble de pas rapides, elle se choisit une sorte de scène entourée d'oliviers et de statues aux contours usés par le temps. Des dalles de marbre entre lesquelles poussaient quelques herbes sauvages servaient d'estrade. Et sans plus attendre, elle se rendit avec la vivacité de la Souris au centre de cette scène. L'ombre des arbres centenaires était si agréable. Puis, elle pouvait voir les énormes blocs de pierre projetaient une ombre agréable en plus de servir de points de vigie...

Elle décida de choisir ce lieu pour récréer doucement un lieu qui lui rappelerait ses entraînements avec son maître. Quel dommage qu'elle soit seule mais cela ne serait pas longtemps le cas.

Un sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'elle sentit un cosmos chaud comme la braise approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1742
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]   Lun 23 Juil - 21:46

Arrow Amérique

Suivant furtivement la jeune saint en Amérique, celle ci décida d’accélérer le pas, Ishiro la suivait mais pas de trop près, il ne voulait pas qu'elle le remarque ou détecte par son cosmos. Elle arriva alors en Grèce et se hâta de traverser la première maison puis s'arrêta à al deuxième, celle du Taureau, en ruine comme les autres. Ishiro détecta plusieurs cosmos mais n'avança pas, il sentait aussi l'odeur de nourriture. Une fête battait son plein.

"Pff ! Sans moi ..."


Ishiro n'était pas le genre à s'amuser et encore moins en communauté, il n'alla donc pas dans la maison du Taureau et redescendit les marches en vitesse. Il continua sa route pensant à la sainte, il avait ressenti quelque choses vis à vis d'elle, plus que pour Ysselda ou là ce n'était que physique ... Son cœur se réchauffa comme en Amérique ...

"C'est pas le moment pour ce truc grrrr ..."


Sans s’en rendre compte, ne regardant pas ou il allait, il se retrouva dans un Colisée, assez spacieux, le saint avait deviné que des combats avaient du avoir lieu ici. Il grimpa les marches qui servaient de sièges aux spectateurs. au sommet il s'arrêta près d'une colonne et s'assit , appuyant son dos dessus. Le saint n'avait plus dormi depuis des lustres et profita alors pour se reposer. Quelques instants plus tard quelque chose ou quelqu'un le réveilla. Angel était là entourée de ce qui ressemblait à des arbres et autres statues ... Le Phoenix grimaça en voyant cela et décida d'arriver.

"C'est avec ça que ut comptes t'endurcir Angel ?"


Ishiro s'arrêta près d'une des statues et la frappa d'un seul coup la brisant.

"Les statues ne rendent pas les coups jeune sainte !"


Ishiro se mit en garde, il plia son poing vers son bassin et une concentration de cosmos orangée y apparut. Le cosmos du Phoenix apparut avec son totem derrière lui. D'une voix sévère, il lui parla:

"Tu as prouvé pendant la dernière bataille que tu avais pu y survivre et ce malgré ton état. Ta faiblesse a fait en sorte de donner une occasion à la déesse Eris de t'envouter. Les autres saints t'ont sans doute félicité pour ta bravoure mais moi non !"


Les yeux d'Ishiro brulèrent tels des brasiers, son cosmos devenait flamboyant !

"Que feras tu à la prochaine bataille ? Tu te cacheras encore des spectres ? Tu préfères rester faible à ce point là ? Je ne le permettrai pas. Nous ne serons pas toujours là pour te chaperonner !"


Ishiro lança son poing vers l'avant, de multiples filin de lumières orangés en sortirent. si la sainte ne faisait rien, ce sont des griffes et des déchirures qui allaient se montrer un peu partout dans son corps.

"Reçois le Phoenix Claws ! Tu dois résister, survivre Angel !"


Le saint n'hésita pas à frapper et y avait mis toute sa force, il espérait réveiller la jeune sainte et l'endurcir ... Les statues se brisèrent et les Oliviers tombaient. Un nuage de poussière apparut, Ishiro baissa son bras et se redressa. Il regarda le nuage de poussière en espérant revoir vite la sainte.

"Allez montres-toi ! Ce n'est qu'un petit aperçu de ce que tu vas endurer !"


Il espérait qu'elle reviendrait à l'offensive, histoire qu'elle ne soit pas la seule à endurer la douleur ...


Revenir en haut Aller en bas
Thalie


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 414
Armure : Roucouler avec le roi de mon coeur au clair de lune et veiller sur Ciel

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
182/182  (182/182)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]   Jeu 26 Juil - 17:31

Ainsi, l'air s'était brusquement échauffé et cela ne faisait que commencer. Elle sentait que ce n'était pas une simple visite de courtoisie que lui faisait le Phénix mais bien une rencontre martiale. Le ton de sa voix était d'ailleurs sans équivoque tout comme ses mots. Le verbe pouvait faire aussi mal que les poings et même de la part que quelqu'un de si peu loquace. Homme d'actions plutôt que de paroles comme il ne tarda pas à le prouver.

D'un geste, il pulvérisa l'une des statues de la petite arène. Face à cela, Angel se contenta de le regarder, ne semblant pas réagir sur le coup. Pourtant, elle était bien consciente des reproches que lui faisait Ishiro, de sa brutalité à son égard.

Ses yeux bleu émeraude ne pouvaient se détacher de cet homme qui la malmenait. Sa puissance et sa force dépassaient largement les siennes. Elle avait pu le voir à l'oeuvre lorsqu'elle avait traversé les Enfers à ses côtés et ceux de la farouche Ysselda. Elle s'était sentie si faible à côté de cette guerrière qu'elle s'était surprise à admirer. L'Ase était si puissante et fougueuse. Elle ne pouvait tenir la comparaison et encore moins avancer avec la même fierté. Nulle comparaison entre elles.

Ce qu'elle ne tarda d'ailleurs pas à se faire rappeler. Le chevalier semblait lui en vouloir personnellement. Cela la peinait. Elle avait lutté avec ce qu'elle avait et personne ne pouvait lui reprocher d'avoir déserter ou abandonner. Pas même lorsque Zeus s'était retourné contre eux.

Elle aurait du lui crier qu'elle méritait autant le respect que les autres et pourtant elle demeura muette. La jeune femme ne sut que répondre pour l'une de rares fois de sa vie, la Saltimbanque était à cours de ressources. A moins que cela n'était aussi une forme de reconnaissance. Elle admettait qu'il y avait du vrai dans tout cela. Elle s'était cachée des spectres et faufilée dans les Enfers. Et vers la fin, elle fut même portée par le loup d'Asgard.

Elle allait enfin répondre lorsque l'énergie du chevalier monta en flèche tout en llui désignant le décor.

Oui, les statues et les arbres ne rendaient pas les coups mais n'avait-elle pas choisi ce lieu car il lui rappelait son maître. Celui dont elle avait appris la mort de la bouche même du Griffon.

Et à mesure que ses mots s'enchaînaient, l'immortel apparaissait derrière Ishiro. Ainsi, il était prêt à user de la force pour faire comprendre à la jeune femme chevalier qu'elle devait lutter de toutes ses forces si elle ne voulait pas se faire balayer.

La prochaine bataille ? Alors que la guerre venait tout juste de s'achever ? La blonde était si heureuse qu'elle en avait oublié à quel point la paix pouvait être fragile et éphémère. Chose que son frère d'armes était plus que décidé à lui rappeler.

Et avant qu'elle ne puisse articuler ne serait-ce qu'un mot quant à la conduite qu'elle avait eu, l'attaque survint, rapide et cruelle en un déchaînement de coups et de flammes.

Après les loups et le Griffon, c'était donc au tour de l'Oiseau de Feu de s'abattre sur elle pour la lacérer. Les statues avaient éclater sous le choc alors que les oliviers s'étaient mués en torches gigantesques. De quoi rendre l'atmosphère encore plus suffocante.

Résister... Je dois résister.

Il lui criait de résister tandis qu'elle s'efforcer de bloquer les coups, faisant à son tour éclater son cosmos, elle déploya l'immense chevelure de Bérénice, faisant apparaître des fils d'or qu'elle lança droit vers le Phénix.

Au final, elle estimait ne pas mériter de tels reproches. Elle avait lutter comme lui. Ses ennemis avaient été trop puissants pour elle mais elle avait donné tout ce qu'elle avait. Et puis, il avait pu voir son courage.

Les fils d'or dansèrent autour d'elle avant de s'élancer vers le Phénix.

- Espèce de brute, comment oses-tu ? Prends-toi dans les fils de la tapisserie.

Les fils se muèrent aussitôt en une miriade de fouets qui s'abattirent droit sur Ishiro, faisant redoubler la puissance des flammes. L'arène était comme entourée d'une ceinture de feu. De quoi risquer de compliquer encore davantage les choses.

Et cela ne fait que commencer. Songea la Souris au beau milieu du brasier tout en s'empressant de refermer les premières plaies et d'apaiser les brûlures. Puis, sa voix s'éleva de nouveau.

- Je n'avais pas d'autre choix, Ishiro. J'avais perdu mon armure dès le premier affrontement face à un fou qui voulait me forcer mais je me suis accrochée. Sache que mon courage ne peut être remis en doute. Je suis un guerrier comme toi !
Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1742
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]   Ven 27 Juil - 17:09

"Est-ce tout ce dont tu es capable de faire ?"

La fumée se dissipa légèrement, le chevalier Phoenix était là, jambes écartées, bras croisés, tête derrière ces mêmes bras. Il avait vu l'attaque de la sainte, et elle était très puissante, le saint fit mine d’avoir résister mais il l'avait sentie passer, les flammes avaient lécher sa peau, brûler son armure mais elle avait résisté, le feu n'avait aucun secret pour elle. Les cheveux d'or était une attaque terrible ayant brûlée ce qu'il restait des arbres et des statues. Ishiro avait sous estimé Angel mais ce n'était pas encore assez, il voulait qu'elle aille jusqu'à ses derniers retranchements et Ishiro n'allait pas hésité une seule minute. Bien sûr, au fond de lui, il n'aimait pas le fait de la frapper mais il n'avait pas le choix et enfouit ces sentiments au plus profond de son être. Le Phoenix avait bien entendu entendu les paroles de la jeune femme. Bien sur, il ne doutait pas de son courage mais Ishiro voulut qu'elle comprenne que pareille chance de survie ne surviendrait pas deux fois dans une même vie. Ishiro décroisa les bras et se remit debout. il la regardait avec toute l'intensité de son regard, quelle yeux magnifiques elle possédait.

"Tu crois pouvoir renverser un juge avec une attaque aussi faible ? Si déjà moi je résiste, que fera ton ennemi s'il a la puissance des plus puissants guerriers des enfers ?"

Le saint s'avança vers elle d'un pas lent et assuré, les ponigs fermés. Il n'était plus qu'à un mètre d'elle, il la regarda sans montrer le moindre signe d'émotions. Il prit sa main dans la sienne, elle pouvait ressentir toute la chaleur de son cosmos qui grimpa encore et encore. Il grinça des dents et fronça les sourcils. Il agrippa le poignet de Angel avec une clé de bras et la lança au loin dans les airs.

"Des êtres aussi faibles que toi me donnent envie de vômir !"

Ishiro ne pensa pas une seule minute les mots qu'il venait de dire mais il le fallait si la jeune fille devait sortir tout ce qu'elle avait, quitte à ce qu'elle le déteste par la suite. il fit un bond, battit de ses bras telles des ailes. Un Phoenix apparut à nouveau derrière lui. L'attaque qu'il allait lancé n'avait aucune comparaison avec la précédente, sa puissance augmentait, bientôt les restes des arbres s'envolaient sou la tempête qui se levait. Les débris des statues grecques firent de même. Angel était en plein milieu d'un tourbillon et les flammes dansèrent autour d'elle suivant la force du vent. Ishiro joint ses bras vers l'avant, ses poings se collèrent l'un à l'autre. Une bourrasque de feu en sortit et toucha la sainte. Le saint hurla:

"Ho Yoku Ten Shô !!!"

Le tourbillon de feu prit de l'ampleur, bientôt les gradins décollèrent à leur tour. Ishiro le remarqua et décida de s'arrêter là pour l'instant, il mit son poing vers son bassin et le lança vers l'avant, un Phoenix gigantesque frappa le tourbillon ainsi que la jeune sainte en son milieu. Une énorme explosion jaillit, le saint posa pied à terre. Les restes du décor d'Angel tombèrent en miettes au sol, les branches calcinées, le peu de gradin soulevé retombèrent au sol.

"J'en ai fait un peu de trop, j'espère que je ne l'ai pas tuée ..."

Ishiro regarda les gravas retomber sans voir Angel, il croyait en elle, il savait qu'elle résisterait à cette attaque, il le fallait, elle devait s’endurcir, se réveiller !


Revenir en haut Aller en bas
Thalie


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 414
Armure : Roucouler avec le roi de mon coeur au clair de lune et veiller sur Ciel

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
182/182  (182/182)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]   Sam 28 Juil - 22:13

Les fils d'or avaient frappé avec une rare violence le saint qui osait la traiter d'une telle façon. Sous la puissance conjuguée des deux attaques, la scène que s'était choisie la Saltimbanque n'était plus que ruine et troncs calcinés. Elle qui espérait retrouver quelque chose de son maître à travers ce lieu en était peinée mais ce n'était guère le moment de se laisser aller à la nostalgie.

Guère le moment...

Meurtrie, la blonde guerrière avait mis quelques minutes avant de reprendre son souffle et ses esprits. le Phénix était surpuissant et elle avait de suite compris qu'il ne la ménagerait nullement. Cette première attaque n'était sans doute encore que le hors d'oeuvre et d'ici, il lui ferait goûter au plat de résistance.

Les flammes étaient presque retombées lorsqu'Angel repéra Ishiro à quelques pas d'elle. Il se tenait bras croisés en une attitude provoquante, lui faisant comprendre que sa riposte ne lui avait fait aucun effet. Son regard ne pouvait se détacher du Phénix. Celui-ci finit par se relever et lui asséner des mots qui la piquèrent aussitôt au vif.

Et la "Souris" répondit.

- Que crois-tu m'apprendre ? J'ai affronté un juge moi aussi. Qui avait suffisamment de puissance pour tailler en pièce une armure au point de n'en laisser que des débris sinon un des trois juges des Enfers !?

Elle se tut soudain, se rendant compte que Minos du Griffon l'effrayait toujours autant. Evoquer le maître de la Tolomea ne pouvait que lui faire du mal. Elle n'avait pas encore vraiment récupéré de ce que les deux spectres lui avaient fait endurer. Sven du Balrog et Minos du Griffon. Elle n'avait pas été à la hauteur malgré tout ses efforts. Pire encore le Griffon avait insufflé le doute dans son esprit. Doute que Shion et surtout Dohko l'avaient aidée à chasser.

Elle se rappeler les paroles des chevaliers d'or. Nul reproche en elles hormis le fait qu'elle se laissait aller au doute et au désespoir. Mais rien envers sa faiblesse.

Aussi l'attitude du Phénix s'avérait être un véritable électrochoc pour la jeune femme. Il s'avança vers elle sans qu'elle ne réagisse jusqu'à ce qu'il ne lui prenne la main. Son contact était brûlant et elle tenta de se dégager. Cela était douloureux et ne faisait que commencer. Le cosmos d'Ishiro augmentait de nouveau en flèche et face à cela la guerrière s'efforça de se libérer de toute ses forces avant qu'il ne lance son attaque et l'envoie valser dans les airs.

La Souris était si légère si légère qu'elle ne put rien empêcher.

Les mots d'Ishiro étaient encore plus rudes. Elle le répugnait à ce point. Lui donner envie de vomir. Elle ne put répondre tant les flammes étaient proches. Les courants cosmiques la ballotaient comme un fétu de paille. Un simple brin d'herbe arraché et lancé dans les airs.

Angel se sentait impuissante alors que tout autour d'elle s'élevaient maintenant les derniers débris de sa scène.

Danse dans les airs. Joignez-vous à moi...

Ses poings se serraient alors qu'il se plaisait à la faire souffrir. Cette brute se permettait de la traiter avec un tel air de supériorité.

Mais pour qui me prends-tu ? La dernière des incapables !!!

Je suis un guerrier comme toi !


Cette fois, ce furent ses mâchoires qui se resserrèrent.

Tu n'as pas le droit de m'infliger cela.

Son cosmos s'embrasa au moment exact où un immense phénix vint la percuter. Le cri d'Angel dut se faire entendre des dizaines de mètres à la ronde. L'assaut avait était bien pire que le précédent. Elle se sentit tomber avant de heurter le sol et de voir le décor vaciller. Sous le choc, elle se retrouvait désorientée mais plus que désireuse de lui rendre la monnaie de sa pièce. D'innombrables débris étaient retombés en un bien surprenant abri au-dessus d'elle.

Se cacher... Tu crois que c'est ce que je préfère mais vois ce qu'une simple souris peut faire !!! Vois-le.

Du sol se mit soudain à irradier des milliers de fils qui sous l'impulsion de la Saltimbanque se lancèrent à l'assaut du Phénix au cosmos aussi chaud que les flammes avant de se tisser en une véritable tour.

Que la Tour de Soie t'étouffe et te montre tes exploits.

De par sa volonté, elle pouvait faire apparaître sur les murs de la tapisserie les actes du Phénix et sa cruauté envers elle. Puis, d'un seul geste, elle referma le piège sur l'oiseau immortel. L'attaque était aussi cruelle que celle qu'elle venait de subir mais cela ne suffirait pas. Angel savait que cela ne suffirait pas. Quoique cela l'avait au moins dégager de l'amas de pierre qui l'avait presque ensevelie et elle se redressa attendant à son tour la réaction adverse.
Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1742
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]   Jeu 2 Aoû - 13:18

Ishiro put lire la peur sur le visage de la jeune sainte rien qu'en prononçant le mot juge et se rappelant de son difficile combat face à lui. armure brisée, femme blessée tel était l'état dont elle s'était retrouvé en enfer, tentant de survivre comme elle le pouvait face aux multiples dangers du royaume d'Hadès. La jeune femme était là à repenser à son passé et ça n'avait pas l'air de lui faire plaisir. Le saint du Phoenix vit en ça une opportunité à saisir mais il ne put l'utiliser car Angel attaqua à nouveau le rebelle. L'attaque avait fait mouche, elle était blessé physiquement mais encore assez mentalement, il fallait qu'elle vainque ses peurs les plus profondes. C'est alors que Ishiro vit des milliers de files sortir du sol et agripper le saint, l'entourer, l'étouffer. L'armure du Phoenix se fissura aux extrêmités. Bientôt le saint fut prisonnier comme un oiseau prit au piège d'un chasseur de volaille.

"Quelle attaque ! "


Pensa t-il, souffrant et suffoquant. Le Phoenix était pris dans une immense tour de soie et ne pouvait rien faire, complétement prix au piège. Ishiro put voir avant de se faire enfermer, les méfaits qu'il avait fait contre elle. Elle était elle aussi tombée dans son piège qui était de la réveiller une bonne fois pour toutes ... Ishiro ou plutôt la tour de soie, tomba à terre telle une chenille dans sa chrysalide. Bientôt des flammes surgirent, brûlant les files un peu partout. Une main en sortit puis le saint en entier qui retomba à quatre pattes, haletant reprenant son souffle. L'attaque avait été dévastatrice. L'armure du Phoenix quant à elle se régénéra des petites fissures causées par l'attaque. Il redressa la tête, regardant son compagnon d'arme et sourit se relevant péniblement.

"Il y a un mieux ..."


Lança-t-il à la sainte de manière ironique. Ishiro pointa alors son doigt vers elle et continua:

"Mais c n'est pas suffisant, tu es encore trop faible, tu penses trop à ton passé tu as encore la peur en toi, cette technique va y remédier ou c'est la mort qui t'attend Angel !"

Ishiro fonça vers elle, son cosmos augmenta encore, il devint plus rapide et hurla:

"Phoenix Gemma Ken !!!"

Bientôt un rayon orangée transperça son crâne en même temps qu'Ishiro qui passa à côté d'elle le bras en avant le doigt de son poing levé. Il n'était pas difficile alors pour le saint de voir les plus grandes peurs d'Angel. Le Colisée, se transforma soudain en un magnifique champ de fleurs qui s'étendait à perdre de vue, des fleurs de milliers de couleurs jonchaient le sol et le vent s'amusait à porter les pétales, dansant autour de la jeune fille. Mais tout celà ne fut bientôt que courte durée, tout ceci n'était q'un faux paradis. En effet, Devant elle surgirent alors ses plus terribles cauchemars. Deux spectres, Minos du Griffon et Sven du Balrog. Tous deux ricanèrent en la revoyant, ils s'avancèrent vers elle d'un pas lent, leurs cosmos violacés augmentant, le juge parla:

"Tu es faible, tu vas mourrir et pour de bon cette fois HA ! HA ! HA ! HA !"


Son rire se déploya en même temps que son cosmos.



"Meurs ! COSMIC MARIONETTION !"

Angel était de nouveau pris dans les filets du Griffon ne pouvant plus bouger d'un pouce, le cauchemar virait à la réalité, elle entendit alors un petit rire qui attira son attention, ce fut Sven qui concentra son cosmos derrière son livre des morts absorbant l'âme de la malheureuse. Toutes ses images continuaient sans cesse dans son esprit, elle souffrait à jamais des attaques répétées des pires spectre qu'elle ait jamais rencontrée sans sa vie. telle fut l'épreuve du Phoenix qui regardait la jeune fille totalement inerte et victime de son illusion.

"Il ne tient plus qu'à toi de te sortir de cette illusion, tu dois vaincre tes peurs Angel une bonne fois pour toutes !"


Le saint se mit un peu plus en arrière se reposant sur l'une des statues, du moins ce qu'il en restait. Il croisa les bras et regarda le spectacle insolite d'une jeune femme nageant en plein dans un autre monde qui n'est en fait qu'illusions ... Allait-elle s'en sortir ?


Revenir en haut Aller en bas
Thalie


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 414
Armure : Roucouler avec le roi de mon coeur au clair de lune et veiller sur Ciel

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
182/182  (182/182)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]   Dim 5 Aoû - 20:34

D'un seul geste, la tour s'était refermée sur l'oiseau de Feu en un piège aussi redoutable que magnifique. Des images défilaient sur l'ensemble, parant l'apparition d'innombrables scènes prises sur le vif. Les actes d'Ishiro envers Angel, la façon dont il l'avait traitée jusqu'ici tout en pulvérisant la scène qu'elle s'était choisie. Précis et tout en finesse, à travers les murs de la Tour s'exprimait tout l'art de la Saltimbanque du Sanctuaire.

Et pourtant, cette attaque n'était pas la pire de toutes. Angel était tendre sous sa cuirasse de femme chevalier et comme sa déesse, la blonde "Souris" chérissait des idéaux de paix d'Athéna, ne recourant à la violence qu'en tout dernier recours. Qu'elle se soit tournée vers la ruse pour se faufiler dans au plus profond des terres infernales plutôt que de tracer son chemin à grands coups d'ailes incandescentes était davantage une marque de son habileté qu'un trait de lâcheté.

La Tour sembla ainsi lui offrir un répit plus que bienvenu et elle en profita pour panser une partie de ses plaies et soulager ses brûlures. Son cosmos curatif s'exprima en un délicat halo mélangeant diamant et opale. Une splendeur qu'Ishiro ne pourrait surprendre de son point de vue. Angel, la Reine Blanche, portait à merveille son nom. Guérisseuse et combattante, elle excellait dans bien des arts.

" - Doucement...
- Thalie... ? "
Elle chercha une silhouette des yeux.
" - Reste attentive, ma petite reine... La comédie peut si vite se changer en tragédie.
- Thalie, reste...
- Je serai là, ma petite reine. Sois sans crainte, je serai là lorsque de ta voix tu m'appelleras... Avant qu'entre tes mains ne se tiennent des cordes...
- Cordes... Lyre... "


Un sourire et elle s'effaça de la vue de la Souris du Sanctuaire. Une silhouette qui s'était tenue à quelques dizaines de mètres de leur lutte. Cette fois, c'était sous les traits d'une apprentie que sa Muse s'était manifestée. Et sur cette étonnante manifestation, le répit toucha à sa fin.

La Tour vola en éclat et en flammes. De l'oeuvre de Marie-Ange ne restait plus que des lambeaux calcinés. De quoi faire revenir à la réalité la jeune femme qui se remit aussitôt en position de combat.

Sentir cette présence lui rappelant son maître lui avait apporté un regain d'énergie et de courage et elle en aurait sans le moindre doute besoin face au Phénix qui repartit à la charge.

Un mieux ? C'est tout ce que tu trouves à dire ?

Elle le dévisageait de ses yeux bleu émeraude. Il était si sûr de lui. Cet homme semblait encore au mieux de sa forme. Il récupérait si vite alors qu'elle l'avait frappée plus que durement.

Puis ce fut une nouvelle avalanche verbale avant qu'elle ne sentit une douleur lancinante dans la tête tombant à genoux. Ses mains se crispèrent dans ses cheveux tandis qu'elle retenait ses cris.

Des liens autour d'elle. Comment Sven et Minos avaient pu surgir de nouveau ? Elle se reculait, scrutant l'ensemble des lieux. Une issue, elle devait trouver une issue. Séparément, ils étaient déjà parmi les plus redoutables des spectres alors à deux.

Elle trembla malgré elle sous les ricanements de Minos. Ce rire, il était à même de glacer les sangs. Pourtant, elle refusait d'y croire.

" Non, vous êtes aux Enfers ou ailleurs dans le monde !!! Et je suis au Sanctuaire. Cela ne se peut !!!

Cela ne se peut !!!

Zeus nous a tous chassés des terres de votre pitoyable maîtresse, la reine des bas-fonds. "


La colère l'avait poussée à parler ainsi de la déesse des Saisons. Cette reine avait porté le malheur à sa chère Athéna en se laissant manoeuvrer comme la première des donzelles autant en fleurs que dénuée d'esprit par la Discorde. Eris avait du ricaner en voyant une déesse aussi malléable que cette Coré. Les Enfers s'étaient vus vidés et les spectres envoyés aux cent mille diables.

Aussi ils ne pouvaient être là devant elle.

"- Pas au centre du Sanctuaire. Vous ne pouvaient être au centre du Sanctuaire. Aucun de mes frères à l'habit d'or ne laisseraient passer de guerriers aussi effroyables que vous.

J'ai confiance en mes frères et en Athéna qui nous protège. Notre déesse tient à nous ! Rien de commun avec cette mite en noir qui vous envoie à l'abattoir sans le moindre regret !!!

Seule Athéna et Freyja, soutenues par les Ases et les Chevaliers, ont osé affronter la fureur de Zeus et la perfidie de Eris !!! "


Un ton plein de morgue. La Saltimbanque excellait en bien des registres et surtout, elle aussi manipulait les illusions. Mais en était-ce bien une ?

En réponse à ses attaques verbales, les spectres ricanèrent sans même s'indigner des propos de la jeune femme à l'égard de la fille de Zeus. Elle qui se serait attendue à plus de verve et de verbe se fit assaillir par les fils du Marionnettiste.

Non, jamais plus !!!!

C'était si horrible de se sentir ainsi manoeuvrée comme une vulgaire poupée avant que le Balrog ne se joigne à la fête. Le livre des Morts.

Angel hurla dans son délire. Son cri dut se répercuter dans la réalité tant elle se sentit blessée par les deux spectres. Monstres qui prenaient un malin plaisir à la torturer.

Pourtant, elle parvenait à conserver sa lucidité. Son regard se concentrant sur Minos secondé par Sven.

Non, Minos... Minos est trop fier pour se faire assister par un autre.

Ses souvenirs remontaient à mesure que son corps réagissaient aux assauts des deux combattants. Angel se rappelait à présent du contact du Balrog. Ses lèvres de dément contre les siennes, en un baiser douloureux. Cette étreinte possessive et cette brutalité quand il l'empoigna. Le Balrog l'avait agrippée par les cuisses, la souvelant avant de la plaquer avec violence contre la roche. Elle se souvenait de son étreinte, son corps étroitement collé au sien, alors qu'il la dominait, ne laissant aucun doute planer quant à ses intentions. Angel fut prise de rage, d'effroi et d'horreur et elle se débattit avec violence.

Ces deux-là n'étaient pas ceux qu'elle avait croisés. Elle était au Sanctuaire.

Au Sanctuaire !!! Et vous n'avez aucune prise sur moi ! Aucun pouvoir sur moi !

Ma déesse m'a délivrée.


A ces mots, son cosmos s'embrasa avec violence avance qu'elle ne se frappe elle-même. Une douleur fulgurante traversa son corps avant que tout ne disparaisse, les fleurs et les deux spectres mais elle n'en avait pas encore fini.

Le soleil brillait à son zénith lorsque son regard se posa sur Ishiro. Elle s'était relevée entourée d'un halo d'or. Son corps était comme parée d'une robe immaculée. La Reine Blanche se tenait derrière elle. Et toutes deux portaient leurs cheveux dénoués. Celle de la Saltimbanque avait pris une proportion incroyable mais cela le phénix allait le découvrir à ses dépends.

- Ishiro, contemple la Reine Blanche avant qu'elle ne t'emprisonne dans le plus doux de tous les pièges.

Son énergie grimpa en flèche, atteignant le septième sens et l'immense chevelure d'Angel se lança droit vers le Phénix qu'elle emprisonna dans un piège qui le paralysa.

A ton tour, Ishiro de goûter aux pièges des fils de soie !!!

Les flammes s'étaient éteintes sur le choc, laissant apparaître un scène emplie de cendres et de statues dégradées et brûlées.
Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1742
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]   Ven 10 Aoû - 13:02

Ishiro vit la jeune femme se frapper elle même afin de sortir de son illusion du Phoenix, il décroisa les bras , les yeux grand ouverts par la surprise. Elle regarda le saint si profondément qu'il ne pouvait en détourner le regard. Bouche bée devant une telle puissance, il ne bougeait pas, une femme apparaissait derrière elle, les cheveux dénoués. Son cosmos s'embrasa de milles feux. Le chevalier de bronze était cloué au sol. Il fit un vague sourire ne détournant pas son regard mais l'air inquiet de ce qu'il pourrait lui arriver maintenant. Il était responsable de ça, d'avoir réveillé la pleine puissance d'Angel et sentait bien qu'il en allait payer le prix fort. elle lui dit alors de contempler la reine blanche, elle qui allait le piéger. Ishiro ne bougea pas et même s'il le voulait, il ne le pouvait pas. Le saint tenta de garder son assurance et parla comme il pouvait:

"On peut dire que j'ai réussi à te faire sortir de tes gonds, je t'attends Angel !"


Ishiro ferma les poings mais en vain, il se sentit comme paralysé. En effet, des cheveux commençaient à l'entourer l’étreignant. Le saint avait le souffle coupé, tous ses membres étaient attaché par les files de soie. Tombant aussitôt à terre, le saint ne pouvait même plus brûler son cosmos. Rien à voir avec la tour de soie dont il avait déjà eu du mal à s'en dépêtrer la dernière fois. Il ne voyait bientôt plus que du noir, tombant dans l'inconscience étouffé par l'étreinte d'Angel. Il était heureux et rassuré. Ishiro avait réussi à éveiller la sainte dans ses derniers retranchements. C'est ce qu'il avait toujours chercher et espérait bien qu'elle en tiendrait rigueur cette fois lors de la prochaine bataille. Mais le Phoenix n'allait peut être pas pouvoir s'en rendre compte, la vie le quittant peu à peu ... Dans l'obscurité, un rayon de feu ralluma la flamme de la vie d'Ishiro. Bientôt une colonne de feu magistrale sortit du saint du Phoenix, faisant trembler le sol. Des flammes sortirent du corps de Ishiro toujours à terre et inconscient. Un gigantesque oiseau de feu surgit dans les airs criant dans tout le sanctuaire. Un hurlement perçant.

"As-tu oublié mon nom Angel ?"


Le saint était derrière la jeune femme, elle ne put rien voir, le cosmos d'Ishiro prenait une puissance des plus phénoménales. L'ultime cosmos entourait le saint d"une aura forte et brûlante, la chaleur montait sans cesse. Ishiro se saisit de la jeune femme par la taille. Son dos collé à son torse, l'étreignant à son tour il lui murmura:

"Le Phoenix est immortel !


Le cosmos du saint explosa, les flammes dansèrent autour des deux protagonistes, d'habitude cette attaque était destiné à tuer mais cette fois les flammes n'étaient pas dangereuses, elle pénétrèrent chaque blessure dont la sainte souffrait encore. Les lésions faites à la suite de l'illusion du Phoenix disparurent elles aussi, les flammes du Phoenix furent bénéfiques pour elle mais rien que pour elle ... C'était la seule preuve d'amour envers la sainte qu'Ishiro pouvait faire, détestant le sentimentalisme inutile. Ishiro la lâcha et tomba. Les yeux fermés, il dit ses dernières phrases à la belle:

"Plus besoin d'utiliser ton sort de soin ... J'ai pu voir ton vrai visage Angel ... Vis et endurcis-toi, les spectres n'auront plus raison de toi désormais ... Tu as vaincu tes peurs e tes démons, je te félicite, adieu ..."


Ishiro ferma les yeux, tombant dans l'inconscience, les flammes du Phoenix se dissipèrent pour disparaître complètement. Bientôt, la température descendait laissant place à celle ambiante du sanctuaire. Le cosmos du saint disparut laissant Angel seule au milieu de ce qu'il restait du Colisée ...


Revenir en haut Aller en bas
Thalie


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 414
Armure : Roucouler avec le roi de mon coeur au clair de lune et veiller sur Ciel

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
182/182  (182/182)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]   Ven 17 Aoû - 21:16

" Je t'attends Angel "

Les mots avait résonné avec tant de force dans sa tête. La Saltimbanque ne pouvait détacher ses yeux du Phénix. L'oiseau immortel debout face à la Reine Blanche. Les masques étaient comme tombés. La scène n'était plus que cendres et bris de statues alors que le spectacle arrivait à son meilleur moment. Angel, la blonde artiste resta encore un instant immobile avant de faire exploser son cosmos et de lancer dans un éclair blond la chevelure de la Reine Blanche.

Blessé, pris au piège, le chevalier tomba sur le sol. Et l'étreinte de la Reine Blanche ne se desserrait pas. Angel ne pouvait se permettre de relâcher sa vigilance. Elle ne se laisserait plus surprendre aussi facilement. La Saltimbanque s'était relevée depuis sa rencontre avec la déesse de la Sagesse. Elle vénérait Athéna mais avait aussi été touchée par l'attitude des golds saints qui ne l'avaient pas repoussée malgré sa faiblesse.

Tant de choses en si peu de temps. La jeune Souris était en réalité une reine. Elle se sentait si forte soudain. La puissance du septième sens, cette fois, elle avait pu l'atteindre seule plus aisément qu'avant.

Toujours aucun geste devant elle. Ishiro gisait comme une masse informe enveloppé dans un linceul aussi doux que mortel. Le visage d'Angel se peignit soudain d'inquiétude. Malgré tout ce que cette brute d'Ishiro venait de lui faire voir, elle ne souhaitait pas sa mort. Non, elle ne voulait pas. Ishiro était un frère d'armes même si son comportement à son égard était si dur.

Puissant et rude autant qu'elle était délicate et insaisissable sous ses masques. Les masques ou plutôt le masque de la Saltimbanque était unique en son genre et si éloigné des masques froid et sans âme des femmes chevaliers.

Elle tendit la main sur les mèches si belles et soyeuses. Quelque chose changeait en la jeune artiste, elle commençait à toucher les fils comme si elle cherchait à pincer des cordes à faire glisser ses doigts sur une harpe ou une lyre.

Maître, je vais suivre vos pas...

Nos arts se rejoignent tout en étant différents. Grâce au Phénix, je sais maintenant que je suis forte et que je pourrais porter dignement votre armure.


Un sourire lorsqu'elle vit la forme encore inerte quelques secondes auparavant s'embraser.

Phénix...

Magnifique, capturez un tel oiseau pour le coucher sur la tapisserie est une oeuvre unique. Plus encore, un authentique chef d'oeuvre...


Le dit-oiseau ne tarda pas à paraître en un déluge de flammes sans qu'elle ne détourne le regard. Elle avait vu les Enfers et les avait regardés dans les yeux. Elle n'avait pas fui devant ses deux bourreaux. Jamais, elle ne fuierait. Comme toujours auparavant sauf que cette fois, elle venait de réaliser sa force. La puissance dormant en elle et ne demandant qu'à se réveiller en apothéose.

Tout comme le Phénix, la Reine Blanche allait renaître et elle veillerait à ajouter une nouvelle corde à son arc. Cela prendrait du temps mais il y parviendrait. La Chevelure de Bérénice était son nom mais la reine venait de se libérer. Elle aspirait à plus. A s'élever encore plus haut tel l'Ange de son enfance. Elle aussi serait un jour capable de braver les éléments, tous les éléments.

Les flammes la lèchèrent sans qu'elle ne cille. Ses magnifiques yeux bleu émeraude guettant l'apparition de la silhouette au milieu du brasier.

Carnage et Sang
Flammes et cendres...


- Bloody... Murmura-t-elle inconsciemment. Bloody, Angel ne savait encore ce qui l'attendait. La force qu'elle gagnait en cette confrontation lui serait bien plus précieuse qu'elle ne pourrait l'imaginer mais cela, seul le temps le révèlerait.

Et enfin, il apparut, toujours aussi provocant, toujours aussi mordant. L'ironie s'accrochant à chacun de ses mots.

- Oublier !!! Comment crois-tu que je puisse oublier ton nom, Ishiro du Phénix !!!

Ses mots semblèrent se perdre dans un nouveau déchaînement de flammes. Brasier dans lequel se fondit de nouveau le Phénix avant qu'elle ne sente des bras l'entourer, fermement. Des mots à son oreille.

- Immortel. Un sourire à ses lèvres, provocante à son tour. Alors le mieux est de t'emprisonner pour l'éternité, Phénix. T'enchaîner pour que tu ne t'échappes plus...

Sa main se posa sur le poignet du guerrier. Sa poigne était devenue de fer dans un gant de velours. Elle avait conservé sa douceur malgré tout. A la fois femme et chevalier, Angel s'était libérée de bien des chaînes.

Elle baissa la tête lorsque le cosmos du Phénix explosa. De nouveau, le ballet suffocant et dévorant des flammes mais étrangement, elles ne la blessaient plus. Un instant de surprise où elle relâcha sa prise.

- Ishiro ? Pourqoui ?

Il ne lui faisait plus le moindre mal. Perplexe, la jeune femme se demandait ce qui se passait dans la tête de l'oiseau de Feu. Après l'avoir ainsi agressée, il soulageait ses plaies. Régénérée et apaisée, elle put entendre les paroles du chevalier de bronze. Brutal mais aussi capable d'un geste de bonté.

- Ainsi, même en toi, se trouve un peu de bonté.

Puis ce furent ses derniers mots qui provoquèrent sa colère.

- Quoi !!! Tu me prends pour quoi !!! Tu viens m'imposer un combat et tu penses pouvoir t'en tirer comme ça. Espèce de... de mufle !!!

Et avant qu'il ne puisse s'éclipser, elle lança à son tour une de ses spécialités.

Egare-toi parmi les mille visages de Lyria...

Des centaines de représentations de la reine mais aussi de ses innombrables vies apparurent en une multitude d'illusions dans une nouvelle scène noyant les deux guerriers.

Puis enfin, Angel le repéra. Epuisé, éprouvé plus qu'il ne l'avait montré. Seulement, lui aussi avait oublié quelque chose et se tenant face au Phénix, elle reprit d'une voix calme et limpide. Celle de la Souris du Sanctuaire.

- Et toi, Phénix as-tu oublié mon nom... ?

A moi, tu ne peux cacher ta douleur et encore moins fausser aussi facilement compagnie.


[HRP : nous arrivons doucement au bout, merci pour ce superbe entraînement]
Revenir en haut Aller en bas
Ishiro


Black Saint
avatar

Messages : 1742
Armure : Black cloth des Gémeaux

Feuille de Personnage :
HP:
160/160  (160/160)
CS:
132/170  (132/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]   Lun 20 Aoû - 13:38

Ishiro ne comprenait plus trop ce qu'il lui arrivait, il avait perdu conscience mais tout autour de lui il voyait des apparitions de femmes d'époque différentes le regarder puis disparaître pour en faire apparaître d'autres. Ce sont ses femme s qui permirent au saint den ep as sombrer dans le sommeil éternel. Il put ainsi s'accrocher à la vie grace à al sainte et ses illusions. Il ouvrit lentement les yeux puis se redressait tout doucement. La douleur avait disparu mais le saint souffrait sur le côté gauche de son visage. Sa vue était altéré et s'était sûrement du aux attaques répétitives et dangereuses d'Angel. Son oeil gauche surtout avait la vue qui baissait mais en celà le saint ne montrait rien, il ne voulait pas que la culpabilité ronge Angel. Le jeune femme lui parla alors lui demandant s'il se souvenait encore de son prénom ...

"Angel ..."

Murmura-t-il enlevant les restes de poussières qui entachaient son armure du Phoenix. La jeune femme continua en lui demandant ce qu'il cachait, pourquoi cacher une telle douleur à l'intérieur de lui, au plus profond de son être. Il est vrai que depuis sa naissance, il n'avait pas eu la vie facile. D'abord le naufrage du navire par les black saints, la perte de sa mère puis de son maître. Il avait tué presque tous les chevaliers noirs par vengeance et avait pu s'approprier son armure du Phoenix. La trahison du représentant de Poséidon l'avait marqué, voulant tuer cet homme qui l'avait ridiculisé ... Sa fuite face aux griffons, laissant ses compagnons à la mort. Ishiro avait souffert de toutes ses choses et sa solitude était pour lui le seul moyen de ne rien montrer, ne rien éprouver pour éviter l'attachement et la déception. Même les sentiments qu'il éprouvait pour Angel, il ne les lui dirait jamais. Sa fierté l'en empêchait. L'amour était une forme de faiblesse pour lui et était inutile, surtout en ses temps de guerre contre les forces du mal. Malheureusement le saint ne pouvait effacer ce qu'il ressentait. Il s'approcha alors d'elle, la serrait à la taille et l'embrassa fougueusement. Il l'écarta de lui et lui parla d'une voix douce.

"Je ne suis pas fait pour ce genre de chose Angel, ressentir quelque chose en ces temps difficiles signifierait notre arrêt de mort ... C'est un choix que j'ai fait et je ne pense pas changer un jour. Si je t'ai aidé c'est parce qu'en réalité, je l'avais fait par sentiment et que je ne voudrais pas te perdre s'il t'arriverait malheur dans la prochaine bataille. Sois courageuse Angel et continue à t’endurcir. Toi tu viens à l'instant de m'aider à m'affaib... à m'ouvrir un peu à quelqu'un, merci mais ...


Il mit ses mains sur chaque côté de son visage et l'embrassa sur le front, il la regarda une dernière fois dansl e pplus profond de ses yeux et lui dit:

"Mieux vaut mieux m'oublier ..."


Ishiro se retourna et s'éloigna de la jeune femme sans se retourner, il lui fit un dernier signe de la main. Il ne voulait pas savoir ce qu'elle ressentait ne voulait pas savoir si il lui plaisait ou non ... il grimpa sur les gradins par petits bonds et disparut aux yeux de la sainte. Le Phoenix cacha ses larmes synonyme de faiblesse pour lui ...



[HRP : moi de même c'était fun ^^]


Revenir en haut Aller en bas
Asmita


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 817

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
210/210  (210/210)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]   Lun 20 Aoû - 22:22

Entrainement validé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1748] La flamme au milieu des Illusions [Entraînement Angel & Ishiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-