RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1751] Retour et changements. [evolution: Arjuna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khayr Ab'In


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 435
Armure : Nager

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: [1751] Retour et changements. [evolution: Arjuna]   Mer 25 Juil - 22:25

Ah... c'est long de vieillir dit-on. Mais c'est probablement en raison du fait que plus nombreux sont les souvenirs qui vous assaillent. Il en est un, plus bref que d'autres, qui je ne saurai oublier.
Je m'étais isolé, répondant à l'injonction de mon Prêtre, sur l'île sous marine qui m'avait vu faire mes premiers pas dans l'ordre des Marina. Disposant d'une vaste grotte et d'une faaune abyssale particulièrement coriace, j'avais fait de ce lieu mon sanctuaire de paix quand il ne s'agissait pas d'une zone d'entrainement.

Pourtant trois années suffirent à me rendre plus véloce et plus robuste. J'avais installé toutes les écailles de feu mes capitaines prêt de l'autel ou siégeait par le passée l'épée d'or, mais cette dernière tout comme l'écaille avait disparue dans la pierre, pour s'auto-régénérer. Mais le processus semblait long, et je commençais de me demander si elle serait réparé un jour.

Jusque là, je devais compter sur l'écaille du Djinn Marin pour me permettre de combattre, mais j'avais déjà réalisé que cet artéfact ne me permettrai pas de libérer mon plein potentiel. Que pouvais-je y faire.

Enfin, la solitude et la quiétude me permirent d'évoluer, et de regarder les actes du passé avec davantage de maturité, et ce que je n'avais su m'expliquer devenait plus clair à mesure que le temps passait. Pourtant je n'avais pas passé trois années confinées. A plusieurs reprises, j'avais prit la route de Londres pour rendre visite à mon Oncle. Il gérait tant bien que mal nos petits commerces et n'avait que peu de temps à me consacrer. Mais après tout j'étais chez moi, et je profitais de mon passage pour emprunter quelques oeuvre à étudier, espérant trouver quelconques informations. Et avec tout cela, voila ce qu'était devenu mon quotidien.

A cet instant, je priais solennellement pour le repos éternel de mes Capitaines.
Je pensais qu'il s'agissait d'un jour comme un autre...

Les yeux fermés et l'esprit ouvert, je passais beaucoup d'heures à méditer. Trouver un moyen de savoir quand je serais de nouveau demandé. Pourtant je n'étais plus que Capitaine, et il était certain qu'à cette époque encore, il était inutile de conserver un oeil sur les piliers des Océans. Je parvenais à garder mon calme en partie due à ces longues séances. J'avais bel et bien prit en maturité, mais c'est peut-être mon approche un peu trop ouverte et laxiste qui provoquera mes plus grandes colères. Mais ceci est une autre histoire.

Alors que, comme je le disais, je priais, je sentis enfin une présence. L'avais-je réellement laisser m'approcher sans m'en apercevoir ? Pas exactement. C'était comme si, d'un écho habituel et serein, j'avais laissé venir le vent jusque moi. Malgré la puissance et la déferlante d’énergie constante que je percevais un bref instant, nulle menace ne semblait peser sur moi. Sa présence n'avait rien de plus dérangeante, même en ces lieux, que ne serai celle du soleil dans le ciel en pleine journée. Mais cela ne m'expliquait nullement les raisons de sa présence.
Peut-être, enfin, allais-je pouvoir de nouveau me rendre utile...
Revenir en haut Aller en bas
Astre


Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 413

Feuille de Personnage :
HP:
140/150  (140/150)
CS:
174/196  (174/196)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [1751] Retour et changements. [evolution: Arjuna]   Mer 1 Aoû - 18:08

S
es pas mesurés résonnaient dans l’entrée de la petite grotte où il venait d’arriver. Son cosmos tournoyait lentement autour de lui, nullement agressif, il se faisait doux et reconnaissait les lieux. Il y trouva bien vite la trace de la personne qu’il était venu voir. Allez savoir pourquoi, mais il sentait que quelque chose se passait et que sa présence était requise. Son instinct ne l’avait que peu trompé jusqu'à présent, aussi était-il venu jusque là, la source de ce chant mystérieux qui l’appelait. Un air doux peint sur le visage, il avança jusqu’à une caverne bien plus grande.

Ce fut là qu’il le trouva, assit au devant des écailles qui accueillirent sa présence par un léger scintillement et un chant étrange qu’il fut sans doute le seul à entendre ; mais à cela il c’était habitué. Son sourire s’agrandit alors qu’il constatait avec bonheur que l’homme avait gagné en force, tout comme il avait murit depuis la dernière fois qu’il l’avait vu. Attendant patiemment, que le guerrier ait finit sa méditation, le jeune homme se glissa sur le côté, détaillant l’endroit où le Marina avait élu domicile.

Ainsi vint-il finalement s’installer sur un rocher plat ; vêtu d’un simple pantalon de coton noir et d’une chemise blanche, il n’était étonnement nullement gêné dans ses mouvements, aussi put-il s’asseoir confortablement. Après un temps, la quiétude du lieu l’invita à son tour à reposer son esprit. S’installant donc de façon à décontracter son esprit, il appuya son dos contre la paroi de la grotte et ferma les yeux, laissant son cosmos couler autour de lui et s’étendre peu à peu.

Au bout d’un moment, son esprit ne fit plus qu’un avec l’endroit et il entendit plus distinctement le chant des armures, il avait même l’impression que s’il se concentrait assez il pourrait comprendre leur paroles. Mais un autre chant, plus puissant, accapara son attention et il se tourna vers lui, découvrant dés lors un silhouette à la prestance chevaleresque. Et il sut qui elle était avant même de découvrir les traits de son visage, tout comme il comprit ce qu’elle attendait de lui. Instinctivement, il vint l’entourer de son cosmos, la réchauffant avant de lui intimer doucement l’ordre de revenir à elle.

Rouvrant alors les yeux, le jeune Prêtre de Poséidon ne fut nullement surpris de voir l’Ecaille de Chrysaor bruler de tous feux devant le Marina qu’elle attendait depuis tout ce temps. Se levant lentement, le rouquin vint se placer derrière le futur Général et posa calmement ses mains sur ses épaules. D’une simple pichenette de cosmos, il intima l’ordre silencieux à l’écaille de du Djinn Marin de laisser le corps du jeune homme -allez savoir pourquoi, mais depuis peu il était capable de commander aux armures-, la félicitant pour son travaille. Puis il se pencha à l’oreille d’Arjuna.


-Je crois que quelqu’un t’attends, lui souffla-t-il dans le creux de l’oreille.

Ainsi allait renaître l’un de ces Généraux…
Revenir en haut Aller en bas
Khayr Ab'In


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 435
Armure : Nager

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [1751] Retour et changements. [evolution: Arjuna]   Jeu 2 Aoû - 16:48

Adoptant une posture plus méditative, je restais calmement à attendre. Absorbé par le pilier central dans lequel avait disparu l'écaille que je portais avant celle du Djinn Marin. Je ne saurais vous expliquer clairement le sentiment de plénitude profonde dans lequel j'étais plongé. Nul doute que la présence que j'avais ressenti ait agit sur mon esprit. Pourtant mon corps ne réagissait toujours à aucune menace, et à la suite de ces longues années d'isolement, je préférais me laisser couler dans un Océan cosmique sans douter une simple seconde de ma sécurité. Les écailles elles-mêmes semblaient joyeuse à cette arrivée. Pourtant je ne parvenais pas à me retourner, je n'en avais pas même l'envie.

Je me sentais minuscule dans les mains de mon père, et soudainement, je me retrouvais assis en tailleur posé dans un large coussin qui s'avéra rapidement être un Lotus noir. C'est alors que je perçu son souffle. Quelqu'un venait au loin, pourtant autour de moi il n'y avait que l'océan, et je voguais ainsi sur les flots, incapable de contrôler ma direction, ni même mon corps.
Même une fois encore, je demeurais calme et serein. Observant les alentours, je sentais de plus en plus un souffle chaud et bienfaiteur parcourir mon échine, lorsqu' enfin, surgissant des profondeurs, une vive lumière m'aveuglant avant de se dévoiler à moi comme un trident d'or. Mais bien que mon cerveau fut embrumé par cette étrange force, il m'était impossible de ne pas y voir là l'intervention de mon Seigneur et maître Poséidon. Pourquoi apparaissait-il maintenant, d'autant plus qu'il nous avait révélé une absence pour une période précise qui n'était pas encore arrivée à terme.

Mais la lumière divine brillait de nouveau, intensément, comme prête à exploser. L'épaisse lame pointa ma personne, et le Lotus sur lequel je reposais commença de disparaître. Rapidement, je me retrouvais à la surface d'une mer qui s'agitait de plus en plus, menaçant de m'engloutir. Rien n'avait de sens, mais je coulais rapidement, incapable de résister à la puissance du courant. Derrière moi, un Serpent géant émergea dans un hurlement à arracher les tympans, prêt à m'engloutir.
En cet instant, la raison n'avait plus place, et je croyais ma dernière venue.
C'est alors qu'elle fit son apparition. Dans les airs, une forme massive se dessinait, devenant si imposante qu'elle en cachait le soleil. Devant moi un sanglier sauvage et titanesque chargeait dans les airs, porté par une paire d'ailes tout aussi démesurées que le reste de la créature. Immobilisé, à la merci des deux monstres, mais le sanglier passa au dessus de moi dans une bourrasque violente qui coupa net l'impétuosité d'un Océan ayant trouvé son maître. Fonçant droit sur le serpent, il sonna ce dernier qui sombra mollement sous les vagues mourantes. J'étais là, incrédule, à des lieux de comprendre toute la signification de ce qui n'était au final qu'une vision, et le sanglier se tourna vers moi, me fixant un long moment.


Je crois que quelqu’un t’attends

La voix douce me parvint, et sans autre avertissement, je me retrouvé de nouveau aussi dans la grotte ou j'avais trouvé refuge. L'écaille du Djinn Marin m'avait abandonné pour retourner siéger avec ses sœurs, Mon prêtre était à mes côtés sans que je sache à quel moment il était véritablement intervenu, La vision m'échappa, je ne parvenais plus à me souvenir de ce que j'avais vu alors, mais je ne parvenais pas à croire ce que je voyais devant moi. L'écaille de Chrysaor était là, plus scintillante que jamais et elle était prête à se battre de nouveau. Me levant, j'approchais alors de la source de la nouvelle chaleur qui me pressait le cœur. Je tendais fébrilement la main pour effleurer ma compagne qui ne se fit pas attendre et recouvrit mon corps pour me libérer.

En un instant, je sentais mes Chrakra s'ouvrir pour laisser filtrer mon Kundalini. La pleine puissance de mon Cosmos s'échappa de moi, mais je n'en ressentais aucune douleur, bien au contraire, j'avais l'impression de recouvrer rapidement mes forces. Un sentiment de complétude fédérait a présent mon âme toute entière et je restais coi quelques secondes avant de me retourner vers mon bienfaiteur silencieux. Je distinguais clairement les traits du jeune Astre, pourtant j'avais l'impression de me trouver face à une toute autre personne.
Peu importe me suis-je dit, et m'agenouillant je ne pouvais que Saluer mon Seigneur.


- Merci Seigneur, Chrysaor ne demandait qu'à vous servir de nouveau. Il est temps pour les Capitaines de prendre un peu de repos.

Je me relevais enfin, posant sur mon prêtre un regard amical, souriant je confortais encore et toujours mes convictions et encrais en mon cerveau la gravité de mes devoirs envers cet homme. Jamais je ne le trahirai. Je ne pus que me laisser submerger par le souvenir douloureux de mon affrontement contre mes propres frères d'armes.

- Seigneur, vous aviez ordonné au Capitaine du Djinn Marin de prendre du Repos. Le Général de Chrysaor renaît aujourd'hui et attends vos instructions. Dois-je inspecter les limites de notre Sanctuaire ? Je manque cruellement d'informations. Je suis surpris de n'entendre aucun écho des chevaliers d' Athéna. A-t-on définitivement tiré un trait sur une potentielle alliance ?

Mes questions étaient posées. Je n'avais pour l'instant fait que revêtir une écaille, et j'attendais, entre autres ordres et informations, sa bénédiction pour reprendre mes fonctions. Je ne sais pas si je dois en avoir honte ou pas, mais j'étais très excité à l'idée de reprendre ma véritable identité. Plus besoin de travestir la vérité. Mais Arjuna n'était-il pas sensé être mort. S'il revenait en période de Guerre Civile, certains se poseraient des questions et cela pourrait desservir notre empire. J'ignore pourquoi ces pensées s'imposèrent ainsi à moi, le cœur de l'homme restera toujours chaotique. Je devais sans doute déjà le savoir.


EDIT d'Amphitrite : Evolution validée
Revenir en haut Aller en bas
Astre


Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 413

Feuille de Personnage :
HP:
140/150  (140/150)
CS:
174/196  (174/196)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [1751] Retour et changements. [evolution: Arjuna]   Lun 6 Aoû - 19:37

L
’armure de Chrysaor venait de recouvrir le corps du Marina qui recouvrait dés lors toute sa puissance. Son sourire se fit joyeux, heureux de voir le retour d’un de ses plus fidèles soldats qui vint s’agenouiller face à lui. Puis il lui fit signe de se relever, tout en écoutant les questions du jeune homme. Il réfléchit un court instant à ce qu’il devait lui répondre, avant de prendre la parole.

-Il serait en effet utile que quelqu’un aille inspecter les frontières du Royaume Sous Marin et y récolter quelques informations, lui dit-il, approuvant par-là son idée. Néanmoins ne prends aucun risque, au moindre signe de danger, rentre sans tarder, lui ordonna-t-il. Une fois cela fait, tu attendras mes instructions, il se pourrait que j’aie d’autres missions pour toi.

Il fit une légère pause pendant laquelle il se tourna en direction de la sortie.

-Pour ce qui est des Saints d’Athéna, c’est une affaire donc je m’occupe personnellement, tu n’as pas à t’inquiéter à leur propos, répondit-il à la dernière question de son Général.

Enfin, lentement il prit la direction de la sortie, s’arrêtant sur le pas de l’entrée, se retournant une dernière fois vers le Général, lui offrant un sourire heureux et des plus doux.

-Je suis heureux de t’avoir retrouvé, Arjuna de Chrysaor, lui avoua-t-il.

Ce fut dans une légère lumière dorée accompagné de teintes bleutées que le jeune Prêtre disparut, retournant là d’où il venait. D’autres affaires l’attendaient, et il ne pouvait se permettre de rester plus longtemps. Il avait fait ce pour quoi il était venu, il s’en devait maintenant de reprendre en main des affaires plus urgentes.




[Dsl, post merdique et bâcler, mais aucune inspiration pour faire mieux...]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [1751] Retour et changements. [evolution: Arjuna]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1751] Retour et changements. [evolution: Arjuna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-