RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Géant [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 124

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Sam 29 Sep - 20:42

Le géant immaculé observa avec un intérêt distrait les petites fourmis s’agitant en vain autour d’eux, blablatant tant et plus qu’il finit par ne plus s’en préoccuper. A ses oreilles, cela ne ressemblaient guère plus qu’à une suite sans cohérence de son aigu et désagréable, telle des petites souris couinant et gémissantes avant que les crocs du gros matou ne viennent les croquer et mettre fin à leur bruyante vie. Le géant s’intéressa de nouveau à la pitoyable scène au seul instant où apparut Hadès lui-même, tout aussi petit que le dieu de la mort qui n’avait guère tenu le choc face à leur puissance. Nul doute qu’il en serait de même avec celui là, cependant, les deux frères ne firent pas le moindre geste pour l’arrêter.

Des blablas, encore et encore, fanfaronnade sans queue ni tête de ses petits insectes se croyant supérieur à leur toute puissance ! Le colosse blanc observa un petit être plumé défier le troisième géant que formait leur trio, dédaignant une proie qui devenait la sienne. Circonspect dans son armure d’argent, bras croisé sur son torse rutilant, il dédaigna observer l’insecte volant se diriger vers lui et le défier avec une fierté suicidaire. Inclinant sa tête sur le coté un instant, le géant finit par demander à son frère tout de noir vêtu :


"Je crois que cette petite femelle servile en as assez de la vie que lui a donné son maitre Brontes !"


Le bruit caverneux de son rire vint troubler les murs de la cathédrale, semblant faire trembler l’édifice face à ce son incongru et puissant. Puis il se tût, le vent s’amassant autour de lui en se faisant cinglante rafale pour faire choir la petite humaine de son tapis voletant dans les cieux. La ressemblance avec un insecte n’était pas difficile à trouver.

"Tu es amusante, petit insecte si tu crois pouvoir nous vaincre ! Amusante et stupide !"


Le vent mugissait autour de sa gigantesque silhouette se louvoyant tel un familier obéissant à son maitre et entrainant dans sa passa tout ce qu'il pouvait soulever - gravat, bancs, chandeliers - qui furent autant de projectile à éviter pour les fourmis s'agitant - dans les cieux ou à terre. Puis se retournant de nouveau sur son jumeau obscur le colosse immaculé enchaina.

"Montrons leur la vraie puissance des Dieux, Brontos mon frère !"
Citation :
Défi de Zobeida accepté. C'est à toi d'ouvrir le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Géant [PNJ]


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 124

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Dim 30 Sep - 19:38

"Un vrai défilé de parasite cette battisse... On se croirait dans une cave a nuisible."

Gromela le géant sombre tout en observant le parasite tombé devant lui suite à la tentative raté de son homologue de Flamme de l'écraser: quel étrange puceron que celui-la s’interrogea Brontes en le voyant exhiber un bien étrange talent, le rendant dés lors aussi haut que lui; enfin seulement que pour quelque instant ... Brontes le vit rétrécir aussi vite qu'il avait grandit pour essayer de s'imposer face à lui et son frére. Peine perdu s'amusa le géant du Tonnerre avant de venir porter son attention sur une menace réelle cette fois-ci: une aura s'imposa dans ce qu'il restait de l'autel cachant la porte des Enfers, une présence sombre et mauvaise se glissait jusqu'a eux tel une ombre de peur. Ce n'était pas le dieu de la mort non, de lui il ne restait rien, il ne pouvait dégager autant de présence et aucun moins ce sentiment familier qui plana soudainement de ses souvenirs: Indiquant alors l'identité du seul être capable de déployer cette aura de ténèbres. Hadès venait d'entrer en scène à présent.

" Hum... Le roi des cafards a enfin décider de sortir de son trou: voyant s'il est aussi misérable que le reste de son armée d’insecte."

Murmura le géant sombre en faisant gronder le tonnerre, cependant, avant qu'il ne puisse invoquer le moindre nuage noir: le chef de l'armée des Enfers passa son chemin entre ses hommes et les géants avant de pénétrer par la faille d’accès entre cette dimension et les Enfers; s'y enfonçant sans se retourner, laissant ses hommes à leurs tristes sort. Au moins un qui avait compris ce qui l'attendait pensa Brontes alors que les trois personnes présentes face à eux les défièrent lui et ses frères dans trois combat singulier.

L'adversaire de Melas Brontes était cet étrange créature qui avait prit plus tôt les même proportions gigantesque que lui: cette fois-ci, cet individu transforma l'étrange armure qu'il portait pour une toute autre armure, échangeant son aspect androgyne pour celui d'une jeune femme vêtu d'ombre violacé. Cette chose ou quoi qu'elle pouvait être, lévita à son niveau pour le défier. Ce fut avec un sourire caché par son casque que le géant lui répondit:


"Pardon ? Je n'ai pas écouté ce que tu dis, n'entend tu pas le tonnerre ?"


Un flash de lumière se fracassa sur l'armure du Géant, lézardant son corps d'arc électrique: le combat pouvait commencer.

Citation :
Melas Brontes relève le défi d'Adrix, tu peux ouvrir le combat
Revenir en haut Aller en bas
Callan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 2380

Feuille de Personnage :
HP:
422/424  (422/424)
CS:
375/425  (375/425)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Jeu 4 Oct - 21:48




Les Spectres disponibles avaient répondu à son appel. Au fur et mesure ils étaient arrivés pour se présenter à la divinité qui les avait contacté pour leur rappeler leur rôle et leur devoir. Elle fut soulagée de constater l'arrivée de Thanatos, ainsi que d'une nouvelle spectre. A la vue de cette dernière elle ne put s'empêcher d'arquer un sourcil. Oui cette empreinte qu'elle ressentait au plus profond de la jeune femme était loin de lui être étrangère, elle lui était, tout au contraire familière.

"- Thanatos, je suis ravie de te revoir. Quant à vous Christa, je pense que lorsque les temps nous seront plus cléments, une personne de ma connaissance sera on ne peut plus ravie de pouvoir s'entretenir avec vous."

Il était fort à parier, que la spectre du Papillon connaissait la dite connaissance, mais pour l'heure Perséphone resta pleinement concentrée sur ce qui allait arriver. Et dire qu'"il" n'était toujours pas arrivé! Que pouvait-il bien faire alors que les siens étaient menacés? Une foule de questions se bouscula dans l'esprit de la dame des Saisons. Avaient-ils fait le bon choix? Elle se devait de faire confiance à Hadès. Le corps de son hôte avait parfaitement résisté à l'accroissement de pouvoir. Pour l'heure il lui fallait penser à la réception qu'elle ferait à leur invité titanesque.

Elle n'eut guère longtemps à attendre, totalement sur la défensive lorsqu'une voix dédaigneuse raisonna à l'entrée de la Cathédrale. Instantanément, elle sentit de petits picotements électriques parcourir sa chair alors que Coeos s'exprimait, accompagné de ses "petits" gardes du corps. Tout se passa alors si vite qu'elle n'eut guère le temps de faire quoique se soit. Deux orbes crées par le titan vinrent l'entourer pour former ce qui ressemblait fortement à une cage. Un hurlement rageur s'échappa des lippes de la Divinité, auquel fit écho le grognement de Cerbère. La Rose des Enfers lançait à l'attention de son ancêtre qui s'en allait comme si de rien était.

"- Tu ne perds rien pour attendre Coeos! Et crois moi, d'ici peu tu retrouveras la prison qui fut la tienne!"

La jeune femme réfléchissait à la façon dont elle allait pouvoir se sortir de là, faisant entièrement confiance aux Spectres pour combattre ces invités indésirables. Elle savait qu'elle ne pouvait enflammer son cosmos sans risquer d'y laisser des plumes et c'était là un risque qu'elle ne pouvait prendre. Cerbère rodait autour d'elle en grognant sourdement de se voir ainsi fait prisonnier. Néanmoins, il se stoppa net à la vue d'un nouvel arrivant.

Immédiatement le regard de Perséphone se porta en direction de l'entrée et un sourire ourla ses lèvres à la vue de l'homme qui se tenait là. Il était enfin arrivé. Oui c'était bel et bien son époux qui se tenait là. Elle s'amusa à le voir passer aux côtés des géants leur accordant à peine son attention, mais son sourire s'effaça aussitôt lorsqu'il s'adressa à elle. Quelques secondes plus tard, après avoir donné ses ordres, il disparut aussi vite qu'il était venu pour aller récupérer les Enfers et ce sans prendre la peine de s'inquiéter pour elle ou encore de la libérer?

*Surtout rester calme.*

Elle inspira profondément. Pour qui la prenait-elle? Une demeurée incapable de sortir de là et de combattre? Autant dire qu'il allait être déçu. Une main se tendit, paume dirigée vers le haut, de laquelle sortie la sombre épée qu'elle n'avait pas encore remis à son propriétaire, les doigts venant envelopper la garde avec fermeté. Vivement, elle approcha des barreaux de sa prison électrique, frappant ses derniers à l'aide de la l'épée de l'Empereur des Enfers. Au début rien ne se passa. Mais rapidement, sa prison finit par céder et disparaître. Libérée, la fille de Zeus se porta aux côtés du fils de Nyx.

"- Reste ici pour veiller sur nos arrières Thanatos. Je m'en vais pour ma part rejoindre Hadès afin de reprendre le Royaume des Enfers. Soyez prudents! Dès les combats en cours terminés, rejoignez nous!"


Se disant, elle s'élança en direction du portail menant à l'entrée des Enfers, tout en adressant un message télépathique à l'attention de Caeron.

* Caeron de Fragance, Gardien de l'Automne, nous avons grand besoin de votre aide. Votre séjour à Venise aura été de courte durée, mais votre présence ici m'est nécessaire. Hadès et moi-même partons à l'assaut des Enfers, seuls. En effet, vos compagnons d'armes sont déjà entrain de combattre trois des géants qui ont accompagné le titan Coeos. Je compte sur vous.*
~> L'entrée des Enfers
Revenir en haut Aller en bas
Grenat


Spectre Céleste
Spectre Céleste
avatar

Messages : 375

Feuille de Personnage :
HP:
140/170  (140/170)
CS:
128/190  (128/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Ven 5 Oct - 16:52

Arrow Venise

Une comète noire fendit les nuages pour aller vers le sud de l'Italie. Alors que l'esprit du mal semblait ne pas pouvoir s'arrêter, il prit pendant un bref moment un cosmos azuréen pour laisser une chevelure blonde se libérer de la gangue de ténèbres. La comète chuta alors devant un immense pic rocheux ou une Cathédrale y vivait depuis des années. Dans le fracas des arbres morts, un homme en sortit en redingote blanche et avec une perruque à la main, sa lourde cape semblait encore bien abîmée par un tel voyage. Un moment soucieux et libérer de l'étrange pression cosmique de Venise, Caeron laissait son corps se nimber de son aura glacée et blanche comme la neige. A ce moment là, ses pensées allaient vers le sanctuaire, il le sentait, quelque chose de grave avait brisé le calme de son fils et il hésitait franchement à aller là bas pour voir ce qu'il se passait.

Cependant, il avait promis de faire confiance et de respecter une certaine promesse. Après quelques secondes d'expectative, il se ravisa, il avait trahi les siens, trahi son ancien Dieu et embrassé le chemin des Ténèbres pour celle qui avait encore de l'Humanité dans la noirceur de la nuit. Cette étoile, il avait promis de la choyer comme une espérance pour les siens et pour le Monde. Il savait que personne ne comprendrait sa vision des choses, que l'Humanité méritait une infime chance de rédemption.

" Dame Perséphone, soyez cette Etoile pour la nuit, celle qui animera peut-être un peu plus de paix entre les querelles des Dieux... "

Il leva alors les yeux en voyant les charpentes de la Cathédrale volées en éclat sous une tempête de vents et de flammes. Un peu interloqué, il comprit que la main qui était rapidement apparu au dessus du toit avant de disparaitre était celle des Géants. Fronçant les sourcils, il fit appel à son surplis qui se positionna sur son corps, elle était en danger et souhaitait son aide. Les ailes grandes ouvertes, il frappa le vent pour se rapprocher à grande vitesse du parvis de la saint Eglise. Les portes détruites, trois géants en train d'affronter les siens dans une rage redoutable, mais quelque chose l'avait stoppé, une odeur iodé plutôt !

Comment ? Lui ici ? Il connaissait cette iode parfumée de sang, cette envie de meurtre ne venait que de lui, elle était là sans être là. Son ancien mentor et ami était ici aux abords de la Cathédrale, certainement en mission pour la Déesse Amphitrite, mais il ne le voyait pas. S'approchant d'une dalle, il posa la main dessus pour sentir un cosmos aussi noir que l'ébène qui se mélangeait à celui de l'iode la plus sanguine. L'incompréhension pouvait se lire sur son visage et il promettait de punir celui qui s'était permis de tuer un Capitaine de Poséidon sans qu'il y est justice, mais qui avait pu faire ca ? Himmel du Griffon était aux prises avec un terrible ennemi et l'autre Juge, Ivictus de la Wyvern, ne donnait aucun signe de vie étrangement.

Alors qu'un jet de magma s'approchait de lui, il le gela pour avancer. Ouvrant le livre des Psaumes, il envoya des lettres sur les cadavres des squelettes pour les faire bouclier un bref instant. Il les laissait choir et se retourna vers les trois combats en cours, le Griffon semblait combattre avec un acharnement digne de son étoile. les autres en étaient encore qu'aux prémices... Sans dire un mot, il concentra son cosmos dans ses ailes pour prendre un peu de latitude dans les airs avant de s'engouffrer par la trouée du toit de la Cathédrale. Sifflant comme une étoile filante, il s'engouffrait derrière le parfum doux et enchanteur de sa Reine. Mais alors qu'il se posait devant l'entrée des Enfers, ses narines lui jouèrent encore un tour.

" Encore cette odeur d'iode ! Mais bon sang, qu'est ce que cela veut dire ? Pourquoi est-il venu jusqu'ici ? Que mijote Amphitrite dans notre dos ? Cette morue est capable de tout, je dois prévenir ma Reine de tout cela... "

Il bondit alors dans le gouffre béant pour laisser son cosmos le protéger d'un manteau noir et violacée...

Arrow Entrée des Enfers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saints-of-thepast.com/t7551-grenat-spectre-de-la-voui
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1650
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Mar 9 Oct - 15:56

La déesse Persephone avait eu des paroles étranges pour le Papillon, et bien que leur signification exacte soit encore confuse pour Christa, celle-ci ne pouvait nier qu'elles avaient suscité comme la lueur lointaine d'un espoir. Oui, lorsque tout cela serait fini, enfin. Mais les choses venaient à peine commencer : ces retrouvailles devaient être brutalement interrompues par l'arrivée d'un personnage dont la puissance destructrice n'avait d'égale que sa fière cruauté.

Le nouvel arrivant ne s'embarassa pas de grande diplomatie pour faire éclater la guerre au sein même de la cathédrale. Et dans son attaque félone, sa première cible fut Rochel. Le papillon ne put qu'assister à l'attaque fulgurante qui balaya le Commandeur de la Mort en arrière, dans un terrible fracas. Ces éclairs noirs étaient dévastateurs, et pourtant, l'étoile de la fééerie savait que Rochel s'en relèverait. A peine avait-elle eu le temps de s'assurer par leur lien psychique qu'il était toujours en vie que l'homme en armure noire décida de s'en prendre aux spectres qui restaient debout.

* Quelle assurance … Croire qu'il peut balayer autant de guerriers à la fois. Seul un dieu pourrait avoir autant de prétention. *

L'orbe engendré par Coeos frappa et il ne resta à la place du papillon qu'un cratère fumant. Sans avoir la puissance nécessaire pour l'affronter, la spectre était parvenue à éviter l'attaque de leur ennemi tellement bâclée qu'elle en était insultante, grâce à une simple technique de téléportation. Dissimulée derrière une pile déjà détruite par l'irruption de géants, elle vit que ceux-ci étaient pris à partie par les différents spectres. L'urgence présente pour Christa était de sortir son compagnon des décombres, ce qu'elle fit aussitôt que la voie fut libre. Elle l'encouragea mentalement :

# Rochel, tiens bon … #

Sous l'impulsion de cosmos de l'étoile terrestre, les débris de marbre recouvrant le corps de Thanatos, flottant comme de légers morceaux de bois dans une rivière. Elle sourit lorsqu'elle constata de ses yeux qui ne percevaient désormais plus les couleurs, qu'il y avait plus de tôle froissée que de mal. La contre-attaque était en marche. Hadès traversa la cathédrale, et Perséphone parvint à se délivrer pour le rejoindre, non sans avoir donné quelques directives avant de disparaître à sa suite avec l'un de ses juges.

Christa rejoignit le dieu de la mort d'un léger battement d'ailes et communiqua avec lui par la pensée. Si la conquête du royaume des morts pour un empereur qui ne lui était rien ne l'intéressait pas, elle ne voulait néanmoins pas être une charge pour celui qu'elle avait décidé de suivre. Elle était là pour l'aider dans sa lutte, pour qu'il survive à ces nouvelles épreuves, et la réussite de ses missions était une priorité. Dans quelques jours, peut-être un peu plus, ils retrouveraient la paix, mais pour l'instant ...

# Qu'allons-nous faire ? Cette barrière au-dessus de nos têtes pourrait être néfaste à l'arrivée d'autres renforts, n'est-ce pas ? Comment la rompre ? #
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Ven 12 Oct - 20:19

Une explosion d'énergie sombre explosa soudainement à l'intérieur même de la cathédrale du sombre empereur: un jet de foudre noir s'était précipité de l'ombre pour venir frapper de plein fouet celui qui faisait face à la reine des Enfers, celui qui commandait à la mort, se fracassant sur son surplis dans une déflagration d'énergie si puissante qu'elle menaçait d'oblitérer tous ce qui se trouvait derrière le dieu d'argent; ceux-ci aurait du se trouver complétement anéanti si dans le dos de Thanatos ne se tenait pas une forme féerique, pratiquement illusoire qui poussa le maitre de la mort à déployer ses six immenses ailes recouverte de son surplis d'ange du malheur pour encaisser la totalité de l'attaque, contenant le souffle et flux d'énergie contre son propre corps. Ne laissant que l'onde de choc vriller l'entrée de la cathédral avec suffisamment de force pour la faire effondrer tandis que les personnes se trouvant derrière les ailes du dieu ne reçurent que les secousses provoquer par l'impact de la foudre noir.

Le nuage de poussière soulevé par l'explosion de foudre se dissipa rapidement sous l'arrivé d'un personnage a l'aura aussi titanesque que pouvait laisser présager son premier assaut contre le fils de Nyx; celui-ci apparut alors pour faire face a celui qu'il avait pleinement reconnu comme les des êtres les plus anciens du cosmos: l'un des rejetons de Gaia, l'un des ancêtres des dieu régnant sur la Terre en ce moment même... L'un des grands perdant de la guerre opposant les dieux aux titans.

Douloureusement: une forme aux large ailes d'argent dépassa le nuage de fumée pour avancer en direction de l'apparition qui l'avait eu par surprise, grimaçant légèrement alors que son immense armure était parcourue de centaine d'arc d'énergie encore plus noir que son propre suplis, l'énergie obscure du titan lézardait dans chacun des atomes de sa protection d'Onyx. Entravant alors de sa simple présences les mouvements même de l'un des dieux les plus puissants de cette ère: Thanatos n'arrivait pas à croire ce qu'il venait d'arriver, il ne pouvait le croire... Un peu d'Ichor bleuté coulait le long de son torse derrière le poitrail de son armure sans même qu'on ne puisse voir la moindre blessure de l’extérieur; cependant une chose était sur: l'égo de Thanatos venait de prendre le coup le plus rude de toute cette incarnation. Laissant son égo prendre le pas sur sa raison: le dieu de la mort plongea son regard brulant dans celui du titan avec une flamme de colère dans ses pupilles argenté.

"Immonde déchet de Gaia... Comment as tu osé m'agresser si lâchement... Ton séjour dans la fange du Tartare va te donner la chimère de te trouver en Elysion quand j'aurais mit la main sur toi !"

L'égo du dieu était pour le moins indomptable malgré la dangerosité de cet être: si l'ange de la mort était le prédateur de toutes vie, le titan Coeos avait l'arme la plus puissante jamais crée dans l'univers et malgré le fait de savoir cela le dieu de la mort ne se laissait pas faire par celui qui l'avait attaquer avec tant de bassesse. Le cosmos du dieu de la mort s'embrasa alors violemment autour de lui: laissant éclater fureur du dieu de la mort à l'instant où le Titan se rapprocha de lui pour agresser ceux qui avaient le malheur de se trouver proche du dieu à l'aide de deux sphères noires qu'il lança contre le juge présent et celle qui avait accompagné la mort jusque qu'ici... Le cosmos de la divinité explosa à cet instant précis: il l'avait attaqué, il avait osé s'en prendre a elle ! Rugissait-il intérieurement alors qu'il sentait que celle qu'il avait prit pour compagne n'avait rien. Pourtant cela ne calma pas la colère de ses sentiments alors que la foudre noir du titan se mit a crépitait autour de son armure tel la prison qui entravait sa Reine à ce moment précis: Immobilisant alors Thanatos en cette instant sous la raillerie du Titan.

" Ravale les immondices qui sort de ta bouche et donne tout ce que tu as, rebut dégénéré ! Ne me rate pas, Bâtard de l'histoire ou je te TUERAIS !!!"

Rugit Thanatos comme ultime défi avant que la foudre noir n'éclate de nouveau dans un fracas d’apocalypse: Transperçant la poitrine de la divinité qui fut propulser en arrière tel un météore contre l'un des pilier de la cathédrale avant qu'une nouvelle explosion ne le projette contre l'un des piliers porteur du toit qui, s’effondra sur le dieu de la mort sans autre forme de procès... Laissant au titan toute la liberté pour détruire les trois kekkai protégeant la cathédral et s'extraire des combats qui allait opposer les spectres à sa garde de laquais gigantesque.

Le corps compressé par l'éboulement sous lequel il se trouvait: le dieu de la mort quitta momentanément son corps de chaire, abandonnant son "vaisseau" pour se fendre doucement dans son domaine, celui qui fut autrefois Rochel le laissait se régénérer par le don sacrée de son sang: Ouvrant alors ses yeux se fondant dans l'immensité avant de poser son regard sur le cosmos nébuleux se trouvant entre ses mains, cherchant lentement quelque chose à travers les milliards d'âme que comportaient la Terre jusqu’à trouver celle qu'il cherchait dans un soulagement... Celle qu'il avait appelé sa fleur des neiges se tenait a ses cotés, sa douce Christa était en vie... Le regard de l'immensité se referma doucement pour venir réintégrer enveloppe charnel qui était la sienne alors que la pierre qui avait pesé sur son corps se voyait soulever par une force grandissante.

Lentement, le visage du dieu de la mort reprit des couleurs à l'écoute des pensées de sa belle et se redressa à l'aide de ses ailes: sortant des décombres flottant et se désagrégeant à son contact pour venir poser ses deux mains gantés de ténèbres autour du visage du papillon infernal et le porter contre le sien dans un tendre échange de tendresse dans lequel le dieu remercia son intervention d'une façon assez Humaine.

# Je suis heureux de te retrouver ma douce rose. J'ai craint pour ta vie... Je ne voulais pas te perdre.#

Murmurât-il via le lien qui les unissait malgré les combats se déroulant autour de lui: portant toute son attention sur la seule chose qui en valait la peine à ses yeux avant qu'un certain arrivant ne vienne briser le charme de cette charmante scéne: Le dieu de la mort venait de se retrouver en présence du nouvel Empereur des Enfers. Celui-ci lui ordonna de le suivre jusque dans leurs Royaume mais n'eut aucune réponse positive du dieu d'argent.

"Je dois décliner cette offre: Je veux la tête de celui qui a attaqué la Cathédrale. Lui et seulement lui, je n'ai que faire du reste de l'Enfer tant que Coeos est en liberté sur Terre."

Fit Thanatos avant de tourner les talons en invitant le spectre du Papillon a le suivre pour sortir de ce qu'il restait de la Cathédral des Enfers après avoir reçu les ordres de Perséphone: Ordre qui avait été accepté par le dieu en voyant que la déesse voulait aussi que le cas du Titan soit réglé. Pour l'instant: il devrait attendre que celui-ci réapparaisse s'il voulait l'affronter, garder la porte des Enfers était surement le meilleur moyen d'atteindre celui qui l'a humilié pensât-il avant que la spectresse à ses cotés ne porte son attention sur le fait que la zone était emprisonné sous une barrière posé par le titan avant de partir... Empêchant l'arriver d'éventuel renfort tout en se jouant des spectres présent.

"Il ose...Nous narguer ?!"


La main du dieu de la mort s'ouvrit à ses cotés pour faire converger une énorme quantité de cosmos violacé en un soleil de colère noir: Formant alors l'une des arcanes du dieu de la mort, la Terrible providence. Celle-ci doubla de volume avant que le dieu d'argent ne déploie ses immenses ailes pour la lancer contre la barrière de foudre noir du titan: la faisant éclater en un milliard d'étincelle violacé et sombre sous la fureur de Thanatos avant que l'orbe ne se dirige entre les nuages...
Revenir en haut Aller en bas
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1650
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Dim 14 Oct - 14:28

Thanatos était toujours en état de combattre, mais il bouillait littéralement de rage. L'affront de cette divinité qui avait détruit le domaine infernal et lâché ses sbires sur les spectres en présence l'avait mis hors de lui, mais peut-être n'était rien en comparaison du sacrilège qu'il avait commis en mettant en danger la vie de Perséphone et de sa compagne Christa.

La jeune femme ne se souvenait pas, en six ans de vie commune, de l'avoir vu dans un tel état, à rugir et écumer comme un lion blessé. Et surtout, il avait été assez fou pour quitter son corps pour s'assurer qu'elle était bien en vie. Inquiet, le papillon des Enfers voltigea à ses côtés pour le rejoindre, effleurant de ses mains grêles et délicates son surplis brûlant. Les tendresses qu'il témoigna et auxquelles elle répondit avec un empressement ardent la rassurèrent un peu.

# Moi aussi, j'ai crains pour toi, Rochel. Mais j'ai peur hélas que cela ne soit qu'un début … #

Thanatos déclina l'invitation de Hadès à le suivre pour reconquérir le Royaume des Morts. Regardant par-dessus son épaule, l'étoile terrestre de la féérie avait vu disparaître le roi et la reine détrônés avec l'un de leurs chefs d'armée. Elle avait admiré avec quel courage la déesse des saisons avait sû sortir de sa cage d'or brûlant. Les paroles sibyllines de la déité lui revinrent furtivement en mémoire, et elle souhaita intérieurement que ce dont elle lui avait parlé puisse avoir lieu.

Glissant dans les airs en compagnie des fairies lumineux, elle parvint enfin à rejoindre son bien-aimé qui retrouvait dans le feu de la bataille la vivacité et la fougue du bénou aux ailes de feu. Il attaqua la barrière de foudre dans une explosion d'ombre, et le papillon se cacha les yeux pour ne pas en être ébloui par la pluie d'étincelles qui en résulta. Lorsque le Commandeur de la Mort eut usé sa colère contre l'ultime impertinence du passage de Coeos, sa compagne se mit en devoir de le calmer.

# Je t'en prie, sois prudent : je vois que tu es blessé. Ce personnage malfaisant est en possession d'un pouvoir qui pourrait te perdre si tu te lances tête baissée au-devant du danger. Je ne veux pas que tu y ailles !Ce n'est pas comme les faibles humains ou les simples divinités que tu as pû affronter jusque-là ! S'il te plaît … #

L'expression du papillon était intense et suppliante. Alors qu'elle s'était toujours montrée stoïque au-devant du danger, Christa était réellement effrayée en cet instant. Elle prenait les mains du dieu dans les siennes, et essayait de le guider au sol. Entre les buissons, elle avait détecté un puissant tronc de chêné qui avait été soufflé par la tempête : ils pourraient s'y reposer un instant et panser ses plaies suintant de sang bleu. Elle reprit ses messages télépathiques avec davantage de douceur.

# Réfléchissons d'abord. Qui est cet homme ? Quel sont ses motivations, ses buts, la source de son pouvoir ? #

Elle poussa un léger soupir, se désolant devant l'étendue des dégâts qu'il avait voulu lui dissimuler. Il était si fier …

# Il veut conquérir le pouvoir n'est-ce pas ? Athena, la clé de voûte de l'équilibre actuel, ne pourrait-elle pas être sa prochaine cible ? #
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Sam 20 Oct - 19:59

Un fracas d'énergie embrasa le ciel lorsque que l'arcane suprême de la mort rencontra l'énergie de celui qui pouvait tuer les dieux: La collision de ses deux forces de destructions extrême dégagèrent les nuages sombres recouvrant le ciel de la cathédrale des Enfers, laissant alors la voute céleste complétement dégagé lorsque que la sphére de Thanatos commença a voir sa taille s'amplifier alors que sa masse de cosmos se faisait recouvrir de millier d'arc de Dunamis noir. Ce n'était que le prélude du rapport de force que souhaitait l'ange aux longues ailes d'argent avant d'esquisser un sourire à la vision de la barrière du titan se fissurer sous la masse de la Terrible Providence continuant de grossir jusqu’à complétement passer à travers le Kekkai noir: Éclatant le vestige du passage du Titan manieur de foudre Noir en millier d'éclat d'éclair sombre se désagrégeant tel une pluie mourante au dessus de la cathédrale du Sombre empire.

"Ton sort ne sera pas différent, Coeos... Attend moi, j'arrive."

Siffla le dieu de la mort en observant le ciel: s'adressant à celui qui l'avait humilié devant sa reine et surtout devant celle qui comptait le plus pour lui. En cet instant le combattant qu'il était, se réveillait avec une fureur grandissante au souvenir de ce qu'il s'était passé il y'a peu: En fin de compte, détruire sa barrière ne lui apportait strictement... C'était l'enfant de Gaia qu'il désirait anéantir. Déployant alors ses ailes dans un flux de cosmos divin, le dieu de la mort essaya de repérer celui qui portait cette énergie de mort que lui même ne possédait pas en se concentrant sur le domaine où il était le maitre: repérant alors avec facilité celui avait crée l'arme capable de sceller et de tuer les dieux dont l'aura traversait en ce moment même un immense courant de mort... Provenant du Sanctuaire d'Athéna. Le dieu de la mort décida d'aller rejoindre le titan échappé de l'Enfer: une âme de plus dans le torrent mortel qui s'écoulait de la Grèce ne devrait pas poser trop de soucie pensait le dieu aux immenses ailes avant qu'une pensée ne vienne le stopper alors qu'il allait prendre son envol.

Une seul voix dans la réalité entière aurait pu arrêter le dieu de la mort, une seule avait le pouvoir de le retenir malgré son égo et sa fureur: Seule la voix emplis de détresse de la jeune spectresse dans son dos avait pu contraindre le dieu à ravaler sa fierté... Refermant ses immenses ailes sombre, Thanatos se tourna lentement vers elle: sa fureur désamorcé, le dieu d'argent contempla doucement ses traits fins alors que ses mains si puissante se laissaient recouvrir par le contact doux et chaleureux de celle qui la veille était encore mortel. La pensée du dieu rencontra celle de l'ancienne Rose d'Asgard dans un sourire tendre, venant alors quitter l'une de ses paumes chaudes pour venir couvrir avec délicatesse la joue du papillon des Enfers de la sienne, réchauffant doucement son visage afin de lui faire comprendre qu'il ne partira pas à la poursuite de celui qui les avait attaqué.

#Soit, ma Rose. Il semblerait que tu ai raison, ta vision est bien plus juste que la mienne... Je vais rester ici à tes cotés alors.#


Finit-il avec douceur avant d'avancer le support que sa belle avait sentit dans les buissons: le sortant de sa cachette avant de le poser face à eux, le modelant de son énergie mortel pour en faire un banc des plus propres et des plus adapté a ce lieu, simple petite attention pour sa belle qui semble vouloir soigner ses blessures même si certaine devraient déjà être guérie par les propriétés du sang divin coulant dans ses veines. Une fois le banc d’ébène sculpté: le dieu de la mort prit place sur celui-ci dans un soupire avant de faire fondre le poitrail de son surplis afin de laisser ses blessures a vue tandis que la matière sombre composant son surplis ne vienne se fondre dans ses ailes et ses protections de bras: laissant alors le torse du dieu d'argent à l'air libre.

Sans prononcer une seule parole: Thanatos laissa sa compagne observer les blessures qui jonchaient son buste, recouvrant alors sa peau blanche de souillure bleuté là où son sang coulait encore malgré ses propriétés régénérantes. Puis, le dieu de la mort vient lever l'une de ses mains gantés sur celle qui observait son corps, faisant disparaitre le surplis protégeant ses doigts pour mêler sa paume a la sienne dans un instant de délicatesse:

#Cette chose... Se nomme Coeos, il fut parmi les premiers a naitre dans cet univers: il descend de la force primordial de la terre et du Ciel. Il est de la même ligné que Cronos, le père du souverain Actuel de cet ère...#

Glissant sa main sur l'une de ses blessures: le dieu aux yeux d'argent observa le sang qui tachait ses doigts avant de reprendre toujours par la pensée:

# De tous ses frères, il fut considéré comme le plus sage lors de la grande guerre céleste qui opposa les Titans au Dieux de l'Olympe: c'était lui le maitre Originel de l'arme la plus puissante jamais crée, le Foudre divine déicide nommé Keraunos ; maintenant détenue par Zeus... #

Le dieu de la mort glissa sa main le long du bras de sa belle avant de remonter par son épaule et caresser son visage de sa paume tendre: lui souriant pour ne pas qu'elle soit effrayé par le portrait qu'il faisait de l'individu qui l'avait mit dans cet état.

# En ce qui concerne ses motivations: je ne sais pas ce qu'il peut désirer: il aurait pu essayait de nous vaincre moi et notre Reine, il s'est juste contenter de nous retenir afin de partir sans désagrément...#

Une petite pointe de colère germa dans le souvenir du Titan partant sans encombre aprés avoir humilié les deux dieux. Colère qui se dissipa dans le soupire de la divinité:

#Peut être, en effet est-il partit affronter Athéna pour provoquer son pére ? Quoi qu'il en soit, s'il revient pour délivrer le reste de ses fréres: Il ne dépassera pas la Cathédral des Enfers.#

Terminât Thanatos avec conviction, la prochaine rencontre des deux déités ne se passera absolument pas comme la première, cela ne pourrait en être autrement...


Revenir en haut Aller en bas
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1650
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Mar 30 Oct - 21:17

Le frêle Papillon des Enfers rabattit ses grands cils noirs sur ses yeux rouge luisants. Heureusement, Rochel revenait à lui. Son impulsivité et sa force l'avaient séduite dès le moment où il les avait déployées à leur première rencontre. Toujours, il savait se sortir de situation désespérées et lorsqu'il était acculé, il était capable d'inventer et de créer les moyens de rebondir. Etait-elle trop craintive de ce qu'il pourrait lui advenir ? Serait-elle plus une entrave qu'une aide précieuse dans ses combats. Non, elle se devait de conserver quelque chose de bien plus précieux, tandis qu'il s'élevait en une ascention infinie.

Alors qu'ils s'asseyaient sur le banc modelé par les soins du dieu, réflétant son désir de se poser au calme, elle se rendit compte que s'ils avaient usé de la simple souche, celle-ci serait tombée en poussière. Le toucher de mort que lui avait offert son âme sœur roussissait déjà les plantes et les buissons environnants. A proximité de son aura, un saule entra prématurément dans l'hiver. Mais alors qu'elle se penchait sur les blessures du dieu, l'étoile terrestre ne causait pas de son toucher la morbidité de ses plaies. Thanatos était le seul être qui ne pâtissait pas de l'influence mortelle de ses propres arcanes.

La disciple de la sage Edel observait ces blessures laissées par cette puissance incommensurable, et encore inconnue. Elle écarta de ses doigts fins les lanbeaux de vêtement qui coagulaient avec l'ichor, fluide comme du mercure, avec une extrême douceur. Certaines brûlures empêchaient le sang de guérir réellement la chair meurtrie et cautérisée. Tel était le pouvoir de la foudre divine. La belle lança un regard au dieu : une petite aide ne serait pas du luxe.

Sous la main de Rochel, celle de Christa caressait avec chaleur ces cicatrices. Le papillon ferma les yeux pour se concentrer, comme autrefois lorsqu'elle se régénérait en tant que guerrière. L'aura de la compagne du commandeur de la mort se fondit avec celle de son protecteur, influant sur les tissus, poussant la chair à sortir de son marasme, et à croître pour se rejoindre à nouveau en un tout homogène. Ce faisant, elle prenait attention à chacune des indications de l'ange de la mort. Elle répéta mentalement le nom de leur adversaire.

# Coeos … #

Rochel parlait de cet homme comme d'une chose. C'était effectivement un être qui malgré les apparences n'était pas humain. Etait-il aussi sage que la légende le prétendait ? Difficile à dire, en tout cas, les apparences le montraient dans une attitude des plus arrogantes. Peut-être était-ce pour impressionner plus qu'une réelle confiance en soi excessive. La spectre laissait son compagnon caresser son visage de ses mains si rassurantes. Elle n'avait plus peur maintenant que le danger était temporairement écarté, l'heure était à la réflexion et à la guérison, afin de se préparer au pire.

# Oui, c'est aussi ce que j'ai ressenti, c'était un passage en force plutôt qu'autre chose. Mais où ira t-il désormais ? #

Thanatos parla d'Athena. Le Sanctuaire, evidemment … Athéna, la clé de voûte de l'ordre établi. Le visage de Christa s'assombrit. Depuis six ans qu'elle y pensait, ses sentiments envers le Sanctuaire s'étaient renversées. Elle n'arrivait plus à digérer cela. Pendant toute son ancienne vie à Asgard, elle avait souffert pour le reste de l'humanité avec ses frères et ses sœurs. Pour finalement être humiliés par les marinas, sous le regard complaisant de la déesse de la guerre. Athéna n'était plus un symbole de paix et d'équilibre pour la jeune femme, mais une figure de l'injustice. Elle plongea son regard pourpre dans les prunelles argentées du dieu.

# Si Coeos est au Sanctuaire, alors, ne peut-on pas laisser Athena se charger de lui ? Je suis sûre que ces deux … personnes … ont beaucoup de choses à se dire. Puissent-ils se réduire l'un l'autre à néant, et qu'on entende plus parler d'eux. Sinon, eh bien la chair à canon du Sanctuaire saura bien entammer un travail que nous finirons avec un effort moindre. #

Le torse du dieu était désormais tel qu'il était avant, seulement marqué d'une empreinte au niveau de son cœur. Le papillon lui adressa un sourire matois et s'assit sur les genoux de son aimé : il devait avoir bien froid sans son surplis, et son âme méritait peut-être autant de réconfort que son corps après sa défaite. Elle battit de ses cils noirs comme de la poudre velourée de charbon, avant de venir taquinner les lèvres du dieu. Que ceux qui le souhaitaient aillent souffrir pour des causes qui n'en valaient pas la peine. Elle avait trouvé la sienne qui valait les univers de toutes les dimensions confondues.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Mar 6 Nov - 15:39

Un léger sourire naquit avec lenteur sur le visage de la divinité fondamental de la mort lorsqu'il entendit les mots de sa compagne et épouse: sa réflexion avait beaucoup de sens et n'était pas pour autant dénuée d'humour s'amusât Thanatos qui, par la présence de sa rose put trouver le temps de rire doucement alors qu'elle soignait son corps blessé et qu'autour d'eux, les combats faisaient rage. Rien de trop alarmant non plus ne vérifia le dieu d'argent en déployant sa perception divine aux alentours afin de surveiller les cosmos avoisinant: déjà, deux des trois créatures divines qui accompagnaient le titan fou avaient été défait par la force des soldats du sombre empire; preuve que malgré le semblant de paix qu'il eut sur Terre pendant six longues années, l'armée des Enfers n'avaient rien perdu de leurs fureurs et de leurs forces.

Plus qu'un combattant de Coeos a défaire pensa l'ange des ténèbres avant qu'un frisson ne le ramène à la réalité face à celle qui prenait tant soin de lui, lui laissant la vision d'un sublime tableau où sa belle si chère à son cœur d'argent était en train de dégager ses plaies a coup de caresses et de douceur de ses doigts de fée... Laissant celui qu'elle aimait nommer Rochel sous le joug de ses gestes envoutants jusqu’à ce qu'elle ne prenne place sur les genoux de celui-ci pour rompre le charme qui l'envouter d'un léger baiser. Ramenant alors complètement le dieu de la mort à elle dans un nouveau baiser empli de douceur et de tendresse pour celle qu'il aimait depuis le jour où il l'avait arraché a l'oubli du Cocyte.

La noire protection de la divinité ne se reconstitua pas immédiatement, le dieu d'argent voulait profiter du contact du spectre de la féérie contre lui autant qu'il le pouvait: redressant ses bras au niveau de sa taille, Thanatos les referma lentement autour du corps de la splendide fée face à lui sans pour autant relâcher son visage si tendre malgré ses traits de spectre, épousant ses lèvres des siennes avec un amour que seule celle qui l'a éveillé dans le coeur de celui qui personnifie la fin de tout pouvait ressentir à cet instant... Avec lenteur, les lèvres du dieu de la mort relâchèrent celle de la rose qu'il avait teinté de sa noirceur pour plonger son regard à l'intérieur du sien avec délicatesse:

#Je pense que la chaire à Canon du Sanctuaire va peut-être nous êtres utiles en fin de compte, ma douce. Si Coeos déploie autant de force qu'ici: son arrivée au sanctuaire d'Athéna ne devrait pas passer inaperçu... De plus, malgré le Kekkai de la déesse de la victoire empêchant ma perception de pénétrer le sanctuaire: je sens des âmes décédées, une multitude d'âmes fraichement arrachés de leurs enveloppes mortels. Posons leur la question. #

Lui murmurât-il par la pensée avant de lever la paume de sa main droite vers le ciel, observant les nuages au-dessus de lui avant de faire doucement gronder son cosmos divin: enveloppant alors sa forme ainsi que celle du papillon lorsque dans sa main ne se forme un flambeau renversé, brulant d'une légère flamme bleutée tel un phare dans l'obscurité que le dieu venait de créer en changeant la course des nuages de manière à créer un seuil éthérique dans le ciel. Un Passage pour les esprits venait de voir le jour et déjà: une multitude de feu follet s'en échappèrent comme attirer par la lueur du flambeau de Thanatos.

Quelques minutes suffirent pour que le dieu de la mort et sa compagne soient tous deux au milieu de centaine d'amas incandescent et brillant d'une lueur pareille à celle de l'attribut de Thanatos qui, se leva doucement une fois son armure reconstituée pour s'adresser à la foule d'âme présente tout autour de lui.

"Bienvenu au bout de votre destinée, Mortel. Je suis Thanatos, Dieu de la mort et maitre de la fin de tout... Je désire que vous répondiez à mes questions si vous voulez trouver le salut de vos âmes pour ne pas errer sur Terre telles des âmes errantes. Qui est responsable de votre fin ?"

Terminât Thanatos d'un ton souverain, laissant la parole aux âmes face a lui pour une multitude de réponse: la première prit l'apparence d'une enfant.

" Je... Je me suis réveillé dans ma maison... Il y avait le feu partout ... J'avais peur, je cherchais mes parents lorsque le toit m'est tombé dessus. Je... N'est toujours pas retrouvé mes parents..."

Une nouvelle forme enchaina, celle d'un jeune homme:

"Tout allait bien dans notre village: nous frétions la sixième année depuis la fin de la Guerre Sainte lorsque notre Village de Rodorio fut attaqué par des chevaliers en armure noire... J'ai couru aussi vite que je pouvais en priant Athéna de toutes mes forces... Je n'ai pas pu échapper à mon sort."

La stupeur prit le regard du dieu un court instant: des chevaliers noirs ? Ce ne pouvait être le fait du Titan... Une nouvelle forme à son tour prit la parole: une femme habillé en servante.

"J'étais attaché aux maisons des chevaliers de bronzes et d'argent: moi et les autres servantes ont été informées de l'attaque de Rodorio par une immense bande de chevaliers noirs, cependant ils n'avaient pas été seuls... Quatre d'entre eux ont marché sur l'entrée du Sanctuaire lorsque soudainement la tempête s'est abattue sur nous lorsqu'un éclaire noir déchira la lumière provenant de la force d'Athéna. Un tremblement de terre arriva a la suite, brisant les habitations où nous nous trouvions..."

Le dieu de la mort avait du mal à croire ce qu'il entendait: mais quel maléfice avait frappé le sanctuaire d'Athéna . La cathédrale n'était pas la seule victime . Une force autre que le titan libéré avait été lâché sur le monde ?

Citation :
HRP: Thanatos a invoqué les âmes des personnes mortes de Rodorio et du Sanctuaire d'Athéna
Revenir en haut Aller en bas
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1650
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Sam 10 Nov - 11:46

Les suggestions de sa compagne plurent au dieu. Le léger sourire qui ombra ses lèvres fines du Commandeur de la Mort conforta le papillon dans l'idée qu'il ne se jetterait pas à la face du danger cette fois-ci. Le dieu de la mort s'était rendu compte que tout n'allait pas si mal. Pas de mouvements inutiles qui conduisent à faire des erreurs. Derrière eux, l'ombre des géants avait été sapée par les chevaliers de la reine. Les affaires reprenaient pour l'empire infernal, cela ne pouvait être que positif pour eux. Tranquillisée, la compagne de l'ange funeste se consacra à leur étreinte sans regret et sans crainte.

Enfin, parce que toutes les bonnes choses ont une fin, le dieu entièrement guéri se mit à l'ouvrage. La puissance les submergea, et le flambeau de la mort lança son appel à travers les airs, à tous les morts de la Création. Les âmes les plus fragiles, feux follets bleutés et presque transparents étaient arrivées en premier, se détournant du puits infini des âmes. Christa comprit soudain que toutes les explications que lui avait données Rochel pendant leurs six ans de vie commune étaient destinées à ce jour.

Mais à vrai dire, les fairies qui l'entouraient lui permettaient de sentir avec une acuité particulière le fond de leurs êtres. De ses yeux rouges, le papillon qui ne percevait plus les couleurs comme avant en distinguait davantage que quiconque ces âmes pâlottes que beaucoup auraient ignorées. La petite foule qui s'amassait autour d'eux lui parut particulièrement innocente. Des défunts qui avaient été sans défense pendant leur vie et qui l'avaient quittée en proie à la brutalité et la violence de la guerre sainte, marqués par des traces de cosmos sanguinaires. Leurs réponses n'étonnaient pas l'étoile de la féérie, bien qu'elles fussent des preuves : ces âmes ne mentaient pas …

# Qui sont ces hommes en armure noire ? Seuls les spectres portent des protections de cette couleur … A moins que … Les titans auraient-ils des fidèles sur Terre ? Déjà ? #

Après les plaintes poignantes de l'enfant, le désolant témoignage du jeune homme, les descriptions de la servante, frappantes de précision. Oui, cela correspondait à l'arrivée fracassante de Coeos dans la cathédrale. Le papillon observa l'expression du dieu. Il y avait quelque chose en plus. Perplexe, elle fit le tour des feux follets qui se pressaient autour d'eux, souffrant de ne plus pouvoir sentir le monde, d'être transparents et arrachés à la matière. Tous ces gens n'avaient après tout eu de tort que de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Même parmis les malheureux admirateurs d'Athena, il s'en trouvait pour avoir de merveilleuses qualités d'âme. La maîtresse des fairies fit valoir ceci auprès de son compagnon.

# Quelle tristesse. Cet enfant a eu à peine le temps de goûter à l'existence. Cet homme et cette femme sont courageux. Nous aurions pû être à leur place. Purifiées du malheur, ces âmes pourraient rejoindre le cycle des réincarnations et connaître une vie plus clémente loin des terres frappées de la malédictions des querelles divines … #

Aussi légers que les feuilles d'or tourbillonnant dans le vent, les fairies commençaient déjà leur œuvre. Se posant sur les âmes, les insectes dévoraient dans une symphonie de cristal les péchés accrochés aux morts dont l'aura devenait toujours plus ténue et blanche. Certains volaient désormais comme des bulles de savon irisées, rendus plus légers, prêts à reprendre vie dans une existence humains. D'autres étaient si sombres qu'il ne restait d'eux après cette opération qu'une minuscule trace spectrale, à peine de quoi habiter un vermisseau.

Un flot d'âmes guidé par les papillons des Enfers quitta les bois entourant la cathédrale effondrée. Des existences s'étaient éteintes, d'autres allaient naître. Cependant, il en venait toujours en plus grand nombre. Christa se rendit alors compte que certains feux follets se feraient entièrement consummer par les fairies si elle laissait faire ses petits compagnons. Déstabilisée, le papillon lança un regard interrogateur à Thanatos.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 44

Feuille de Personnage :
HP:
-6/152  (-6/152)
CS:
20/170  (20/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Mar 13 Nov - 11:52

Sa main gauche effleure sa barbe, l'oeil rivé sur le cadavre de ce politicien. Le sang de cet homme est répandu sur sa chemise, dans cette maison plus une voix, seul le crépitement de la cheminée. Sa main retombe, son visage marmoréen n'exprime rien, il fixe intensément ce cadavre, à quoi pense-t-il ? Ses paupières clignent lentement, et c'est comme si la vue de ce monde lui paraissait presque intolérable. Il va se servir un cognac quand soudain il se fige.

La fenêtre vole en éclat et l'assassin atterrit légèrement sur le pavé. Un promeneur de nuit, qui passe là, forme des ronds avec sa bouche et ses yeux et se plaque au mur, il n'en croit pas ses sens. Morgan se redresse, son visage se tournant vers la ligne d'horizon qui raye l'avenue. Il s'élance, ses jambes transférant au sol une énergie incroyable, se propulsant à une vitesse vertigineuse qui fait défaillir les réverbères. Et puis, dans sa course folle, viennent l'assaillir de toute part les pièces d'armure de la Wyverne, se refermant farouchement sur son corps, ses pieds d'orichalque défonçant maintenant le pavé. Lorsque son casque vient ceindre son visage, il prend alors son envole, son impulsion s'imprimant violemment au beau milieu de l'avenue.

Le rassemblement, il l'avait entendu sonner, mais ne s'était pas mis en route, ne se sentant pressé par rien. Et puis cette déferlante cosmique, primitive, cette fois il se devait de converger. Quand il reprend contact avec le sol, il comprend aussitôt qu'une bataille vient de se jouer sans lui. Il franchit le seuil de la cathédrale, sans hâte, et la température augmente aussitôt de quelques degrés. Plusieurs membres du clan sont réunis ici, et il les découvre en même tant qu'ils découvrent le nouveau porteur du surplis de la Wyverne. Il s'avance, renifle, et constate les dommages sur l'édifice et les visages. Chacun peut maintenant sentir son odeur, celle du sang. Personne ne sais d'où il arrive mais il n'y a pas de doute, il vient de tuer. Alors il fait entendre sa voix :

« Salutation la famille. Seigneur Thanatos, mon nom est Morgan. Il semblerait que ce soit à mon tour de verser un peu d'mon sang. »

Sa voix, gutturale, est tranquille, et un faible sourire se peint sur ses lèvres. Quelque chose saute aux yeux quand on l'observe, c'est le contraste entre sa bouche charnue, sa moue désinvolte, légère, et le bleu sauvage de son regard, fixe et prédateur.


Dernière édition par Morgan le Lun 19 Nov - 11:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Dim 18 Nov - 15:39

Le regard sombre du Dieu de la mort se posa avec lenteur sur l'assemblée des âmes qu'il avait convoquée par la force de sa volonté: La masse éthérée autour de lui grouiller d'une énergie sombre ainsi que d'une aura malveillante qui n'avait rien à envier à celle des hommes et des femmes combattant pour l'empereur des Enfers. Quelque chose... N'allait pas s'intima alors le dieu de la mort en levant l'une de ses mains en direction d'une des âmes presque éteinte qu'il avait appelée à venir en ce lieu: la prenant au creux de sa main d'argent afin de l'observer tout en la laissant se consumer d'une flamme sombre. Laissant alors sa moitié accomplir sa tâche avec le pouvoir qu'il lui avait offert le jour où il l'eut ramené en ce monde, l'instant où la force qui l'avait entrainé dans les glaces du Cocyte l'avait fait arracher cette âme maintenant compagne de la sienne à la solitude de la dernière prison du sombre Empire.

Celle qui portait à présent le surplis du Papillon de l'étoile céleste de la féerie possédait une force sans commune mesure avec celle des autres spectres: ancienne prêtresse d'un dieu lâche et désintéressé de son peuple, le dieu de la mort rendu humain par sa voix lui avait offert un don que le maitre d'Asgard n'aurait jamais pu lui donner. Celui de changer le destin des hommes et de leur offrir un avenir meilleur, une seconde chance: l’espoir du renouveau, tel était le pouvoir que Thanatos accorda à celle-ci devenue maitresse d'une partie de son propre domaine. Faisant d'elle plus que son égale, une partie même de sa propre existence... La mort n'obligeait pas le passage pour payer en Enfer des crimes qu'ont ses yeux il n'avait pas commit: C'était à présent à l'ancienne rose d'Asgard d'accorder le droit de la réincarnation à ceux qu'elle jugeait digne de la clémence du dieu de la mort.

Doucement, les mots de la douce porteuse de l'étoile de la féerie l'atteignirent alors qu'il eut fini de pénétrer la conscience flamboyante qu'il tenait dans la paume de son divin surplis: invoquant alors toute l'attention de la déité Mortelle qui put voir l’envol des âmes qu'elle avait choisi, porté par les doux battements des ailes des fairys pour renaitre quelque part en ce monde... Loin de là où ils perdirent la vie pour la simple et seule raison qu'ils avaient été là au mauvais moment. Auront-ils plus de chance dans leurs prochaines existences ? Cela il ne pouvait le prévoir ni le deviner, sa propre prescience ne touchait qu'une seule étape de la vie d'un individu. Sa fin... Cependant, celle-ci n'était pas encore la fin du voyage de ses âmes, pensat alors le dieu aux larges ailes d'argent en captant le regard de son épouse: certaines des âmes qui les entouraient ne pouvait attendre de rédemption.

"Certaine de ses âmes ne peuvent revivre, ma douce... Celle-ci sont complétement obscurcit par les actes de leurs vies passé: un seul jugement s'offre à eux à présent, l'Enfer."

Terminât Thanatos en faisant disparaitre le flambeau inversé qu'il avait appelé pour invoquer toutes ses âmes de sa lumière mortuaire, le remplaçant alors par un noir récipient entre ses doigts: celui-ci portait le langage des Enfers écrit en lettres d'argent sur sa surface, jusqu’à son capuchon d’ébène que l'ange de la mort retira avec lenteur... Une fois le vase ténébreux ouvert: toutes les âmes que la rose de la mort n'avait pu sauver se mirent à trembler jusqu’à ce qu'une lumière pareille à la couleur des âmes déchues n'appelle les futures damnées, les enfermant en son sein lorsque le Dieu de la mort referma cette urne mortuaire.

"Voilà une bonne chose de faite, mon papillon... Il ne reste plus qu'à déposer les âmes prisonnières de mon urne en Enfer, du moins si Hadès et notre Reine réussissent à se débarrasser du second titan... Cela ne sera pas chose aisée vue les dégâts qu'ils sont capables de provoquer: peut-être devrions-nous leurs envoyés du renfort."

Put finir le dieu de la mort alors qu'une présence vint s'introduire dans les ruines de la cathédral: une aura macabre venait d'arriver, une aura qu'il cru reconnaitre un court instant avant de n'offrir qu'un regard sur le nouvel arrivant.

"Ainsi donc... Ivictus n'est plus. Cependant ses manières n'ont pas disparu je peux constater, Juge du Wyverne. "

Fit la divinité d'un ton sec pour le nouvel arrivant: il y avait l'art et la manière de s'adresser à ses supérieurs, même si au cours de sa longue existence; celui qui fut le juge Rochel n'avait jamais accordé la moindre once de respect à l'ancien juge. Espérons que celui-ci ne soit pas aussi navrant que son prédécesseur... Cachant le spectre du Papillon de l'une de ses ailes, le dieu au regard d'argent observa son interlocuteur de ses yeux mortel: le dévisageant et l'analysant avant de reprendre d'une voix forte.

"Si verser ton sang est ton souhait, alors fait le pour ton monarque et ton royaume: Descend en Enfer et va repousser celui qui a fait des Enfers son territoire, va saigner pour Hadès, Juge Morgan."

Levant sa main vers la zone la plus reculée de la cathédrale: le dieu fit vibrer sa puissance divine un court instant pour balayer toute la zone rocailleuse qui obstruer la porte des Enfers: la mettant au grand jour.

"Va, Wyverne. Va et montre nous ce que tu sais faire: tes adversaires sont les Perdants de la guerre céleste et leurs soldats."

Fit Thanatos pareille a un ordre.

Revenir en haut Aller en bas
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1650
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Dim 18 Nov - 16:57

Cachée derrière l'imposant surplis du Commandeur de la Mort, le Papillon écouta la conversation en silence. Le son de la voix de celui que son époux identifia comme le spectre de la Wyvern résonnait à ses oreilles, et il n'avait vraiment rien de doux ou de généreux. Avait-il seulement un semblant de loyauté ? A vrai dire, il ne semblait être la que pour étancher une soif de violence. A première vue. Si elle ne se faisait pas beaucoup d'illusions sur la nature humaine, Christa ne portait jamais de jugement hâtif. En tout cas, on ne pouvait douter qu'il serait combattif. Le papillon adressa un message mental au dieu :

# Te voilà exaucé, mon aimé. Du moins si les apparences ne sont pas trompeuses. #

Pour en avoir le cœur net, elle aurait dû poser ses yeux sur cet homme. A ce que lui avait révélé Rochel, il était bien possible qu'ils soient contraints de suivre l'armée infernale dans le royaume des morts et de côtoyer leurs pairs pour la bataille contre les alliés de Coeos. Elle n'en avait pas réellement le désir, son dernier séjours en Enfers ne l'ayant pas du tout enchantée au point de souhaiter y retourner. Pourtant il faudrait bien y accompagner Rochel. Elle ne voulait pas le quitter une seconde, même si son rôle se jouait sur Terre.

Le pouvoir octroyé par Thanatos et qu'elle découvrait à peine l'intriguait. Jamais elle n'avait été aussi interpellée par cette éternelle question du bien et du mal. Tout ce que l'ancienne rose des glaces avait appris était à présent remis en question. Peser une âme était à chaque fois une expérience unique et intrigante.

Dos à dos avec Rochel, Christa recueillit un fairy sur le bout de son index. Celui-ci revenait d'un court voyage. Une pincée de bonté s'était déposée dans un œuf de salamandre. Un supplicié en moins. Mais le royaume d'Hades et de Perséphone s'était encore amplifié de quelques pécheurs engloutis dans la nuit de l'urne de la Mort.

De sa puissance divine, Thanatos leva tous les obstacles qui se trouvaient sur le chemin de Morgan. Ainsi, le Juge perdu retrouverait le chemin de son devoir. En attendant le départ de cet homme à l'aura sanguinaire, Christa contempla les ruines de la cathédrale. Il n'en restait que peu de choses. Il y avait toutes ces peintures et cette voûte étoilée qui avaient été perdues, il faudrait faire sans leurs propriétés mystiques, ce qui était un désavantage certain.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 44

Feuille de Personnage :
HP:
-6/152  (-6/152)
CS:
20/170  (20/170)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Lun 19 Nov - 16:29

Ainsi donc est la voix du dieu sans père. Le ton est sec, rapport aux vifs souvenirs de l’ancien porteur de la Wyverne. Les manières ? Thanatos parle de ces circonvolutions, révérences, et mises à distances que pratiquent les européens pour se dire « civilisés ». Morgan n’est pas de ceux-là : son œil, animal, indique qu’il n’a pas été dépossédé de son instinct, et ses lèvres, aux formes pleines, se moquent des conventions, de leur poids, de leurs chaînes. La hiérarchie, un mot inventé par la société qui l’a vu naître, pour mieux légitimer un système reposant sur une majorité d’exploités et une minorité d’exploiteurs bénéficiaires. Alors si on attend de lui obséquiosité, effacement, et abnégation (c'est-à-dire aliénation), on risque d’être déçu. Le respect se trouve ailleurs.

Thanatos l’invite à descendre, au cœur de l’empire de l’envers, là où un ennemi archaïque se croit maintenant chez lui. Son visage pivote lentement vers le passage dégagé, ce pur visage, dont la peau, si blanche, laisse voir le bleu des veines. Et il s’avance, sans hâte, le pas sûr, ses ailes de gammanion ondulant avec souplesse, magnifiques dans la lumières du portail vers l’autre monde.

« Je vais Thanatos, je vais. »

C’est prononcé gravement, avec une neutralité absolue, les yeux rivés sur les portes qu’il s’apprête à pousser.


Dernière édition par Morgan le Mer 21 Nov - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Mer 21 Nov - 0:29

[Combat]Minos du Griffon Vs Phoenix Rhuax Arrow

Le combat était terminé et Himmel partait rejoindre le Seigneur Thanatos dont la présence se faisait sentir au fin fond de la Cathédrale. Les autres combats s'étaient également terminé, et il semblerait que du côté des Spectres il n'y ait aucune perte à signaler.

Ce premier assaut s'était bien passé, mais les Géants avaient démontré qu'ils étaient des adversaires très coriaces, à ne pas prendre à la légère. Le Juge du Griffon se présenta alors devant le fils du Nyx, posant un genou à terre et annonçant sa victoire au Dieu de la Mort.

- Seigneur Thanatos! J'ai vaincu mon adversaire, le Géant Phoenix Rhuax. Quels sont les prochains ordres? Dois-je rejoindre l'Entrée des Enfers dès maintenant ou avez-vous une autre mission à me confier?

Ce que Himmel désirait, c'était repartir sur le front au plus vite. Ce combat lui avait laissé un goût amer. Sa victoire avait été plus difficile que prévu et il se rendait bien compte que probablement, sans l'intervention de Minos, il n'aurait peut-être pas battu son adversaire. Qui plus est, à chaque fois qu'il tentait d'utiliser plus de puissance, l'ombre de Minos planait sur son esprit, tentant inexorablement de reprendre le contrôle de "son" corps. Cette idée le dégoûtait, mais il n'avait pourtant aucune solution pour empêcher l'âme de Minos de réclamer ce qu'il jugeait lui appartenir.

Depuis la fin du combat, Minos n'avait cessé de tenter de miner la confiance de son hôte, afin de l'affaiblir psychologiquement. Himmel savait qu'il avait besoin d'un autre combat, une façon de prouver à Minos qu'il était digne de son statut de Juge et qu'il était en mesure d'utiliser le pouvoir des fragments sans son aide.

Il attendait la réponse du Dieu de la Mort. Il savait néanmoins que sa présence ici n'était pas nécessaire et que le plus probable serait d'entendre ce qu'il voulait. Rejoindre les Enfers pour y continuer les combats sanguinaires face aux Titans et leurs Géants et récupérer ce qu'il leur appartenait de droit, le Royaume des Enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Zobeida


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 283

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Ven 23 Nov - 9:20

>>> Porte des Enfers

"Alors que j'étais toujours agenouillée devant le Seigneur Hadès, j'entendis deux mots qui semblaient venir de nulle part ou comme s'ils venaient d'un endroit très éloigné. Puis je ressentis un puissant Cosmos me submerger. Le décor se brouilla tout autour de moi jusqu'à disparaître totalement, laissant à la place un kaléidoscope de couleurs chatoyantes.

- Par Ahura-Mazda, qu'est ce qui se passe ?! hurlai-je, mettant une main devant mes yeux pour éviter d'être éblouie. Le Cosmos m'enveloppait toujours : il appartenait sans aucun doute à un Dieu mais il était d'une qualité différente, nullement comparable à ce que j'avais déjà ressenti. A part peut être Ormazhd, qu'il m'avait semblé percevoir la nuit où mon mentor était mort.

L'air sembla se déchirer, les couleurs volèrent en éclat, comme les vitraux d'une cathédrale et de fait je retrouvais le cadre familier de la Cathédrale des Enfers que j'avais quitté peu de temps auparavant.
Encore quelque peu abasourdie par cette étrange expérience, je m'aperçus que j'avais été séparée d'Hadès, de Perséphone et des autres Spectres. Je vis au loin le Juge de tout à l'heure ; lui aussi avait livré combat contre l'un des Géants : son corps portait trace de nombreuses blessures et son Surplis était dans un sale état.
Il étaient en grande conversation avec un être de belle stature et dont la divinité était indéniable. A ses côtés se tenait une jeune femme portant un Surplis.

Je me portai à leur hauteur, mon tapis enroulé sous le bras, et me présentai à eux :

- Mes hommages, je suis Zobeida, Spectre de l'Efrit, de l’Étoile Céleste de l'Embrasement et... j'hésitai car j'avais encore peine à croire ce qui m'était arrivé, il y a quelques secondes de cela, j'étais en présences du Maître des Enfers et de son épouse quand j'ai été transportée ici, contre mon gré..."
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Lun 26 Nov - 23:15

Voilà qui est fait, pensa la sombre divinité aux ailes d'argent à la vision du spectre de la férocité qui se laissait engloutir par le noir passage menant aux Enfers. Un gêneur en moins pour ce qui s'annonçait depuis les nuages sombres voilant les cieux: faisant alors rugir pour la seconde fois un tonnerre au timbre gargantuesque. Coeos avait encore frappé et déjà, il pouvait sentir l'âme d'un chevalier se glisser hors de son enveloppe charnelle: sa force était tel que le dieu de la mort pouvait pleinement sentir son trépas malgré la distance entre les deux sanctuaires divins... Aucun doute possible sur l'auteur de ce nouveau décès. Le titan maitre de l'arme la plus puissante de l'univers avait encore frappé et seul Érèbe pouvait savoir quelle serait sa prochaine victime.

"Il ne devrait plus tarder..."

Murmura alors faiblement la divinité dont le regard était perdu dans le lointain avant de se lever vers les étoiles: Thanatos semblait à la recherche de quelque chose dans la cape de Nix, traquant un point invisible dans la voute céleste comme s'il présentait quelque chose... Celui qui manifestait la fin de tout avait lui aussi un don de clairvoyance cependant, celui-ci était plus que limité car cela ne permettait au dieu de ne voir qu'une seule trame de l'avenir. Hors pour la première fois, il n'arrivait pas à voir par-delà l'affrontement qui se prédestinait à lui... Se tournant légèrement en dans la direction du Sanctuaire d'Athéna, le dieu d'argent fit glisser sa main jusqu’à celle de la belle à ses côtés: l’étreignant avec délicatesse, lui signifiant doucement sa présence et sa force avant que l'ange de la mort ne pose son regard dans le sien.

" Il me tarde que tout cela finisse ma douce... Une fois le royaume souterrain revenue à son maitre: nous retournerons dans les nuages, à labris dans notre propre royaume, mon aimée...''


Fit Thanatos avec un sourire que seule une personne sur cette terre avait le droit de contempler: le même sourire qui avait fait vivre celle-ci depuis sa disparition des terres infernales du Cocyte. Doucement, le visage glissa sa seconde main le long de sa joue avec légèreté: approchant doucement son visage du sien avec une tendre chaleur, déposant lentement ses lèvres sur les siennes dans un baiser muet. Le temps se figea alors: laissant le dieu d'argent redevenir humain le temps d'un battement de coeur aussi long que l'éternité contre la présence de celle qui l'avait fait battre depuis plus de six magnifiques années... Cependant, celui-ci ne pouvait durer et le dieu fut contraint de relâcher la douceur de sa compagne pour porter son attention sur le nouveau venu en la présence d'un spectre au surplis qu'il ne connaissait que trop bien. Perdant alors la douceur que lui apportait le papillon des enfers: le dieu aux larges ailes d'argent se rapprocha du juge avant de lever sa main vers son visage, lui faisant signe de se relever afin d'enchainer d'un ton impériale.

" Ta victoire est des plus encourageantes pour l'avenir, juge du Griffon. Cependant tu te trompes de maitres: tu n'es pas mon serviteur et je n'accepte aucun guerrier sous mon aile, Minos."

Dit le dieu de la mort en se rappelant l'existence qu'il avait passée en tant que juge en son temps: avant que son âme ne soit brisée et que l'ancienne fleur d'Asgard ne délivre pas la meilleure partie de lui-même. Allongeant l'une de ses ailes au niveau de sa compagne, la divinité l’invitât à venir à ses côtés tandis qu'il s’adressa de nouveau au griffon.

" Cependant ta vision est juste et ta mission claire: Ton devoir est de rejoindre les Enfers pour affronter l'envahisseur du Tartare. Hadès ne te laissera pas le temps de récupérer de tes blessures je le crains. Juge, il te faut descendre à présent au sombre empire...

Marquant un léger arret, le dieu de la mort fut alors coupé par une vibration dans l'air autour de lui. Un sentiment des plus étranges s'empara de tout ce qui était à sa vue tandis que de ses sens divins, se produisit l'impensable: le cosmos même de la réalité était en train de se déchirer sous son regard, une multitude de dimension s'ouvrirent à travers la faille jusqu’à faire apparaitre une ombre à travers l'une d'elle, une ombre portant une armure à la teinte aussi sombre que celle de Coeos.

"Par Chaos... Japet des Dimensions..."

Souffla le dieu de la mort avant de voir la faille du titan se couvrir d'une autre donnant sur l'entrée des Enfers: recrachant avec force une guerrière à la teinte étrange et au surplis aussi endommagé que celui du Griffon. Un autre vaillant guerrier du sombre Empire au vu de ses blessures mais qui n'avait rien pu faire contre le sort qui l'avait frappé, mais qui l'aurait pu ? Aux mots de du spectre: le cosmos divin du dieu d'argent se mit alors à gronder, doucement il leva sa main en direction du passage vers les Enfers. De sa paume naquit une lumière macabre, lueur qu'il enserra entre ses doigts d'Onix avant de la laisser se répandre sur l'immensité du cadavre de la cathédrale: ressuscitant alors une partie de son architecture pour créer un réceptacle autour du passage, une porte gravée des mots de la divinité était en train de se dresser face à eux.


"Spectres ! Vous avez été le jouet d'un titan... Du frère de celui qui nous a agressés: votre reine et moi. Un être dont le contrôle de l'espace dépasse tout ce que vous avez pu imaginer. Vous n'avez pas été sa seule victime, spectre de l'Éfrit... Tous les spectres ont été touché par sa force. Nous devons impérativement nous rendre en Enfer ! Nous prendrons la porte des Enfers !"

Terminât Thanatos une fois celle-ci pleinement invoqué: seul moyen de passage sûr vers la terre des morts sans craindre que le maitre des dimensions ne vienne détruire leurs routes et les perdre dans l'infinie... Serrant doucement la main de son épouse: le dieu d'argent déploya ses ailes de toutes leurs grandeurs avant d'ouvrir la porte d'une seule main. Se laissant baigner dans les flammes de l'Enfer avant de plonger à travers le portail au coeur même de la porte, gardant précieusement la paume de son aimée contre la sienne alors que son étoile de mort s’engouffra dans les ténèbres du troisième monde.

Arrow Entrée des Enfers



Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Mar 27 Nov - 14:04

La réponse du Seigneur Thanatos le surpris quelque peu. Après tout, Himmel considérait Hypnos et Thanatos comme la voix de commandement en l'absence du Dieu des Enfers. Mais soit, si le Dieu de la Mort ne désirait pas se préoccuper avec les Spectres, après tout ça ne regardait que lui. Himmel ne commettrait plus une nouvelle erreur de la sorte.

- Comme vous voudrez Seigneur Thanatos! Mais je dois tout de même vous dire que j'ai une dette envers votre frère, qui m'a permis de renaître en tant que Minos du Griffon. Je suis donc à votre disposition bien comme à celle du Seigneur Hypnos si jamais vous avez besoin de quelque chose!

Ses mots étaient des plus sincères. Même si l'on pouvait considérer qu'être sans cesse attaquer mentalement par Minos était une malédiction il ne pouvait pas oublier qu'il pourrait en ce moment même subir de biens plus violents châtiments, réservé aux assassins et à ceux qui ont soif de combats. On lui avait offert une nouvelle vie, une seconde opportunité, il n'allait pas la gâcher.

Cependant, sa mission était claire, se rendre immédiatement en Enfers et reprendre le combat. Même s'il était en mauvais état, on ne lui donnait pas le temps de récupérer ses forces. Qu'importe, il était préparé à cette éventualité de toute manière.

C'est alors qu'un Spectre fit son apparition. Il s'agissait de la jeune femme à qui il avait demandé de protéger Persephone au moment où Rhuax était apparu. Cependant, son retour n'avait rien de normal. Elle venait d'être téléporté et d'après ses dires, cela n'était pas volontaire. Un titan avait le pouvoir de controler l'espace et de téléporter quiconque à n'importe quel moment, à n'importe quel endroit. Voilà qui risquait de rendre la tâche des Spectres bien difficile.

Thanatos partit aussitôt en direction des Enfers, accompagnée par la jeune femme qui était restée depuis le début sous l'aile de sa Kamui. Himmel regardait alors le Spectre de l'Efrit. Tous deux échangèrent un regard. Puis le Juge pris la parole.

- On dirait que toi aussi tu as pas mal souffert lors de ton combat. Ce n'est pas que je n'aime pas obéir aux ordres, mais étant donné que mon Maître n'est pas Thanatos, selon ses propres dires, peut-être pouvons nous profiter de ces quelques instants pour que je puisse tester ton niveau et ainsi récupérer un peu avant de nous replonger dans cette bataille. Quand dis-tu... Zobeida?

Ce n'était peut-être pas le meilleur moment pour cela, mais ce ne serait pas du temps de perdu, bien au contraire. Alors autant profiter de cette opportunité. Après tout Thanatos venait d'entrer en scène. Quelques minutes de plus ne serait probablement pas préjudiciable à leurs objectifs.

Revenir en haut Aller en bas
Zobeida


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 283

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
160/160  (160/160)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Mar 27 Nov - 20:05

"Tandis que j'attendais une réponse de l'un des protagonistes, je me mis à observer la jeune femme qui se tenait aux côtés du Dieu : j'avais l'étrange impression de l'avoir déjà vue quelque part. Mais où ? Peut être était-ce dû au fait qu'elle avait quelque ressemblance avec Giovanna, la splendide vénitienne du harem ; cette dernière m'avait parlé avec animation, avec passion, de sa belle cité de Venise, avec ses canaux, ses demeures princières que l'on pouvait trouver au détour d'une rue, sans que l'on s'y attendait, ses mystères et ses intrigues...
En tout cas, un solide lien semblait l'unir avec la divinité ici présente. Cette dernière d'ailleurs leva la main et fit naître dans sa paume une lumière qui avait des relents de mort et qui se répandit aux alentours. Instantanément les murs, les colonnes et le plafond de la Cathédrale, malmenée par les combats, se réparèrent comme par magie. Une arche apparut également, créée par le même sortilège.

J'étais à la fois émerveillée et terrifiée par la puissance qui émanait de ce Dieu et restai de longues secondes sans rien dire. Puis sa voix résonna à travers l'espace, comme si elle s'adressait non seulement à nous, mais également à tous les autres serviteurs d'Hadès. Un des Titans était capable de manipuler l'espace à sa guise, ce qui expliquait pourquoi je m'étais retrouvée ici, en un battement de cils.
La chose était préoccupante car nos adversaires disposaient de pouvoirs terrifiants et l'arrivée des Géants n'en était qu'un échantillon...

Puis le Dieu s'éloigna, tenant par la main sa dulcinée. Ils formaient un couple étrangement assortis et, tandis qu'ils empruntaient la porte, je sentis, un bref instant, quelque chose d'étrange émaner du Cosmos de cette fille. C'était quelque chose de vaguement familier mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus. Je me faisais peut être des idées après tout mais mon intuition féminine, couplée avec mon héritage surnaturel, me trompait rarement...

La voix du Juge me tira de mes pensées :

- On dirait que toi aussi tu as pas mal souffert lors de ton combat. Ce n'est pas que je n'aime pas obéir aux ordres, mais étant donné que mon Maître n'est pas Thanatos, selon ses propres dires, peut-être pouvons nous profiter de ces quelques instants pour que je puisse tester ton niveau et ainsi récupérer un peu avant de nous replonger dans cette bataille. Quand dis-tu... Zobeida?

Je haussai un sourcil et le regardai plus attentivement. J'étais tellement en colère quand il m'avait soufflé mon combat contre Rhuax que je m'étais contentée de lui jeter un regard noir avant de porter mon dévolu sur Anemos.
Maintenant que nous étions tranquille, j'avais le loisir de mieux le détailler : il était plutôt bel homme et plus d'une femme a certainement dû se retourner après l'avoir croisé. Son Surplis, en piteux état, laissait voir des muscles saillants et sa prestance de Juge ajoutait à son charme...

- Pourquoi pas ! dis-je avec un sourire carnassier, déroulant mon tapis qui se mit à flotter à une coudée du sol et sur lequel je m'assis en tailleur. J'ai envie d'entretenir, non, raviver cette flamme que le combat contre le Géant a allumé en moi depuis que je suis revenue aux Enfers !

Je tirai mon cimeterre de son fourreau. Cela promettait de devenir intéressant..."

Citation :
Je te laisse ouvrir le topic d'entraînement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Eirik


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 1650
Armure : a poil

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Aucun

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Lun 17 Déc - 20:37

Lié à l'esprit de son âme sœur, le papillon infernal ressentait aux émotions invisibles de Thanatos que les dimensions étaient secouées par de terribles antagonismes. La lutte entre les différentes factions de dieux l'auraient autrefois sûrement passionnée, révoltée, appelée dans un engagement fort dans la bataille, mais tout comme son conjoint, la blonde dame des fairies n'en ressentait désormais qu'un ennui gêné. Des générations de divinités luttant inlassablement pour le pouvoir, pour la survie, cela la laissait aujourd'hui complètement froide. Seul son avenir avec Rochel avait de la valeur à ses yeux désormais.

« La guerre est fort heureusement éphémère. J'espère que nous serons bientôt loin de tous ces soucis. »

Et simplement portée par la taille par la main du dieu et se coula dans cette étreinte et embrassa son bien-aimé. Leur répit ne fut que de courte durée. Bientôt, les sbires de Hadès revinrent par un étrange phénomène que Christa n'avais jamais pû observer auparavant … Ou alors ... Il y avait là le juge du griffon et une spectre dont la peau avait une couleur assez étrange. Celle-ci se présenta comme le spectre de l'Efrit. L'autre affirma son soutient au commandeur de la mort. Christa haussa un sourcil en s'appercevant que la manière de Zobeida de la regarder était insistante. S'étaient-elles déjà rencontrées ?

La suite des évènements se précipita soudain et affligea le papillon. Un autre de ces anciens dieux était apparement reparu. Il fallait aller en Enfers. Rochel allait s'y rendre. Elle n'avait pas envie qu'il y aille … Elle ne voulait pas non plus le quitter. Aussi, elle prit sa main et se laissa happer dans le brasier infernal qui devait les conduire dans ce lieu que la jeune femme aurait souhaité ne jamais plus visiter.

>> Entrée des Enfers
Revenir en haut Aller en bas
Himmel


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 815

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   Ven 25 Jan - 22:07

Entrainement Himmel & Zobeida Arrow

L'entrainement était enfin terminé. Il était temps de reprendre les choses sérieuses. Bon nombre de combats se déroulaient en ce moment même aux Enfers. Himmel ne pouvait plus se permettre de continuer de côté. Il avait déjà récupéré de son précédent combat contre Rhuax. Malgré le fait d'avoir dépensé beaucoup d'énergie avec le Spectre de l'Efreet, il ne ressentait plus la moindre douleur. Un peu de fatigue, mais rien qui ne puisse l'empêcher de combattre à nouveau.

Son plus grand problème continuait à être Minos. Il avait été bien silencieux pendant son entrainement. Le jeune germanique savait pertinemment que le Juge finirait pas resurgir tôt ou tard pour tenter de reprendre la place qu'il écriait comme étant la sienne.

"Comme si j'allais te laisser faire imbécile!"

Himmel essayait de se convaincre qu'il était capable de le contenir. La moindre défaillance, le moindre doute, cela serait suffisant pour perdre le contrôle de son corps. Il avait déjà vécu cela lors de son précédent combat. Il ne voulait plus que cela se reproduise. Être éjecté ainsi de son propre corps, prisonnier des ténèbres, cette sensation était encore plus horrible que la mort elle-même.

Sortant de sa torpeur, Himmel s'approcha alors de l'entrée du Royaume des Enfers. Il se concentra pour ressentir la présence de ses compagnons. Zobeida n'était pas loin de lui. Il n'avait pas l'intention de l'attendre. Il faisait cavalier seul la plupart du temps, il n'y avait aucune raison de changer cette habitude. Elle le suivrait ou partirait où elle voudrait. Il n'avait pas l'intention de lui donner le moindre ordre.

"C'est parti!"

Il s'avança alors, tentant de rejoindre ses compagnons au combat, afin de récupérer ce qui appartenait aux Spectres et à personne d'autres. Des Géants devaient probablement l'attendre au plus profond des Enfers, mais également des Titans. Ils devaient être de terribles adversaires. Serait-il de taille? Il le fallait, sans quoi c'était admettre à Minos qu'il n'était pas digne de porter ce surplis et d'avoir reçu le titre de Juge des Enfers. Il était prêt pour de nouvelles batailles et le plus vite possible.


Arrow Entrée des Enfers

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arrivée du Griffon et premières retrouvailles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Théâtre des Guerres Saintes :: Zone RP :: Royaume des Morts :: Cathédrale-