RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Jeu 9 Aoû - 21:40

Mes pas étaient lents, hésitants même. Mes mains transpiraient, et ma respiration était légèrement accélérée. Mon corps laissait exprimer mon appréhension. Combien de mois s'étaient écoulés depuis notre dernière et violente rencontre?

Le Temple du Verseau se dressait devant moi. En deux ans il n'avait guère changé. C'était la première fois que je revenais depuis mon départ en Asgard. Je n'avais pas l'intention de revenir aussi vite, mais les circonstances et l'insistance de Leene m'avait convaincu à revenir, à retrouver cet homme.

Je me demandais encore comment l'Ase avait réussi à me convaincre à revenir le voir et tenter de le faire changer d'avis quant à mon entrainement, mais plus j'y pensais, et plus je sentais que ce n'était pas une bonne idée. Cependant, et vu que j'étais revenu de si loin, je me devais au moins de tenter ma chance, car il était bien le seul qui puisse m'aider à atteindre le Zéro Absolu.

Et pourtant j'avais été entre de bonnes mains lors de ces deux dernières années. L'entrainement de Sköll m'avait aidé à mieux utiliser mon Cosmos et m'avait rendu plus robuste, mais aussi plus solide mentalement. À essayer d'échapper à la mort pendant ses entrainements, j'avais été obligé de m'améliorer et surtout d'affronter le stigmate de la mort. J'aurais pensé y être plus préparé, mais le Guerrier Divin m'avait prouvé le contraire. Je m'était renforcé dans tous les aspects, j'étais prêt pour cette dernière phase, il ne me manquait plus que les connaissances nécessaires pour y parvenir.

Un seul homme pouvait m'aider, lui, qui par le passé avait déjà refusé ma demande il y a deux ans, accepterait-il à présent? Leene m'avait assuré que oui, qu'il avait changé, mais serait-ce suffisant? Après tout, notre dernière rencontre ne s'était pas terminé de la meilleure manière, comment réagirait le Verseau en me revoyant?

Je prenais mon courage à deux mains et entrait finalement à l'intérieur de la onzième Demeure Zodiacale. Je faisais quelques pas et m'arrêtait à quelques mètres de l'entrée. Je posais la Pandora Box de l'Armure du Cygne et augmentait légèrement mon Cosmos afin que le Chevalier d'Or puisse sentir ma présence. Une réédition de notre rencontre d'il y a deux ans! L'histoire se répeterait-elle?


"Rien ne sert de penser à ce genre de chose maintenant! Souviens-toi de tout ce que tu as appris lors de ces deux dernières années et mets les à profit!"

Mes pensées étaient subjugués par des scénarios négatifs, mais il était trop tard pour faire machine arrière. Je n'avais plus qu'à attendre la venue du Chevalier du Verseau afin de savoir si oui ou non il m'aiderait à atteindre le Zéro Absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Sam 11 Aoû - 9:17



1750. Une année synonyme de commencement de guérison de l’âme. La fin de l’année 1749 et le début de 1750 ont marqué mon retour parmi mes frères d’armes après plus de six mois emplis de doutes, de questionnements et de détresses. Une longue chute aux Enfers entamée lorsque j’avais perdu Mashia deux ans auparavant, et qui s’était poursuivie avec la perte d’Aurora. Deux femmes auxquelles je tenais plus que tout, deux femmes qui m’avaient été arrachées parce que je n’avais pas été capable de les protéger. Une époque bien sombre clôturée par une guerre sainte qui n’avait fait que mettre en évidence les folies pour lesquelles nous nous donnions corps et âme. Malheureusement, ces deux années de réflexion m’avaient amené à comprendre une chose qui m’avait poussé à endosser à nouveau mon armure dorée : cette folie, bien que sanglante, et souvent injuste, était nécessaire pour maintenir une paix sur la terre. Telle était la triste et sauvage vérité…

Un cosmos vacillant approchant du temple me tira de mes pensées. Un cosmos rafraichissant et vivifiant qui me fit aussitôt sourire car je le reconnus aussitôt, malgré ma surprise de le sentir venir me rendre visite compte tenu de la manière dont s’était terminée notre dernière entrevue. Me redressant, je contournai le centre de la salle principale en me dissimulant derrière les colonnes faisant le tour de la grande salle. Le pas hésitant du jeune homme lorsqu’il entra dans la bâtisse m’indiqua que lui non plus n’avait pas oublié notre dernière discussion. Il s’avança doucement et s’immobilisa quelques pas plus loin. Contournant le jeune homme, je choisis de sortir de l’ombre des colonnes dans le dos du chevalier du Cygne. M’avançant sans bruit, je lui dis soudain :
- Qu’est ce qui t’amène en ma demeure, Kyros du Cygne ?

Le pauvre jeune homme, ne s’attendant pas à me trouver dans son dos, sursauta à mes paroles. Il se retourna, et mon regard croisa le sien. Bien que curieux sur la raison qui amenait le jeune Sibérien dans mon temple, mon visage était de marbre, et mon regard était froid, sans toutefois être hostile. Sa réponse tardant à venir, je haussai un sourcil avant de l’encourager à poursuivre :
- Eh bien ? Vas-tu me dire ce que tu es venu faire ici, ou bien allons nous continuer à nous regarder en chiens de faïence ?


Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Sam 18 Aoû - 20:54

Je ne m'attendais pas à le voir débarquer dans mon dos sans m'en rendre compte. Il faut dire que j'étais perdu dans mes pensées à imaginer tous les scénarios possibles. Comment les choses évolueraient-elles entre nous après si longtemps et étant donné les circonstances de l'époque.

Je me retournais et pouvais finalement le voir. Ainsi on ne m'avait pas menti, Kappa était bel et bien de retour au Sanctuaire. Pourtant, cette image ne m'emplissait pas particulièrement de joie, pour la simple et bonne raison que j'ignorais si son retour était une bonne chose ou non? Était-ce le fier Chevalier du Verseau qui se présentait devant moi ou bien son ombre subjugué par le doute et rongé par ce qui m'avait toujours semblé être des remords?

- Eh bien ? Vas-tu me dire ce que tu es venu faire ici, ou bien allons nous continuer à nous regarder en chiens de faïence ?

Il fallait que je lui réponde. Je pensais être préparé à cette rencontre mais je me rendais compte, un peu trop tard, que non! Cela m'énervait de devoir demander à nouveau ce qui m'avait été refusé il y a deux ans, et pourtant, j'étais venu avec cette idée en tête, n'ayant pas réussi à trouver un autre moyen d'atteindre mon objectif. Je décidais finalement à lui répondre, gardant dans ma voix une certaine froideur et surtout une certaine distance, laissant transparaitre, bien malgré moi, un léger malaise pour ne pas savoir comment réagir à son interrogation.

- On m'a dit que vous étiez de retour. Je n'y ai pas cru sur le moment, alors j'ai décidé de venir vérifier moi-même.

Je marquais un temps d'arrêt, ne sachant pas vraiment comment abordé la question.

- Et puis je... je voulais savoir si... vous pensiez encore comme à l'époque, si vous pensez vraiment que devenir plus fort ne sert à rien, ne sert qu'à nous tromper pour nous rassurer?

Je n'avais pas été capable d'aborder le thème comme je le souhaitais, mais ce n'était pas plus mal ainsi. Je voulais d'abord savoir quel homme j'avais devant moi avant de pouvoir avancer un peu plus.

- Ces deux dernières années je n'ai cessé d'augmenter ma force et mon Cosmos. En rencontrant d'autres guerriers j'ai compris que c'est en voulant protéger ceux que l'on aime que l'on peut devenir plus fort, sans quoi, notre force est dénué de sens! Un homme me l'a enseigné et je dois dire que je partage sa vision. Nous pouvons peut-être ne pas savoir si cela suffira, mais en renonçant à devenir plus puissant alors c'est avec certitude que nous saurons que nous ne pouvons protéger personne!

Je le regardais. Mon visage rayonnait d'une nouvelle confiance. J'espérais lui montrer que je n'avais pas abandonné à cause de ce qui s'était passé il y a deux ans et que j'avais suivi mon chemin, franchissant tous les obstacles. Est-ce que lui aurait fait de même?

- Je suis venu pour vous dire cela Seigneur Kappa! Que malgré ce qui s'est passé il y a deux ans, que ce soit avec vous ou quelqu'un d'autre je ne cesserai de tenter d'atteindre le Zéro Absolu. Je tenais à vous dire cela! Alors dites-moi pensez-vous toujours de la même manière malgré tout?

Il me fallait connaitre réellement son opinion à ce sujet, savoir s'il avait remonté la pente. Seul un homme ayant une foi absolue en son Dieu et en sa cause, mais aussi en paix avec lui-même pourrait me faire progresser moi aussi. Je m'avançais un peu, car malgré tout, il pourrait refuser de m'entrainer, mais contrairement au passé, j'étais plus apte à accepter cette décision même si elle handicapait plus que toute chose.
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Mar 21 Aoû - 22:15



Le jeune homme blond était comme un enfant se faisant réprimander par son professeur après avoir fait une bêtise. Etais-je si imposant ? Cette idée me fit sourire intérieurement, avant que je ne lui réponde aussitôt :
- Et comme tu peux le constater, je suis bien là, lui dis-je en ouvrant les bras.
Puis, fronçant légèrement les sourcils :
- Si tu me disais plutôt ce qui t’amène réellement, chevalier.
Le jeune homme me dit alors :
- Et puis je... je voulais savoir si... vous pensiez encore comme à l'époque, si vous pensez vraiment que devenir plus fort ne sert à rien, ne sert qu'à nous tromper pour nous rassurer?
- Ah… je vois… soufflai-je en comprenant aussitôt la raison de la visite du Cygne en mon temple.

Je pris finalement la décision de le laisser parler, en écoutant attentivement. La détermination et la franchise du chevalier de bronze faisaient plaisir à voir. Lorsqu’il se tut finalement, je fis quelques pas en réfléchissant à ses paroles, et je pris à mon tour la parole :
- Kyros, je constate avec plaisir que tu as suivi le dernier conseil que je t’ai donné avant de quitter le sanctuaire il y a de cela deux ans. Tu as un énorme potentiel et une détermination tout à fait encourageants.
Mon regard se leva soudain pour plonger dans les yeux turquoises du Cygne :
- Mais la façon dont je vois les choses n’a pas changé. Certaines batailles ne se remportent pas à la puissance du poing. Tu cherches à travers le zéro absolu à atteindre le sommet de la puissance. Mais que feras tu si, lorsque tu atteins ce sommet, tu ne trouves tout comme moi que solitude, désespoir et désolation ?

Mes propos étaient durs et pas franchement encourageants, mais en réalité, l’entraînement avait déjà commencé. Je testais mon futur disciple pour m’assurer qu’il serait à la hauteur. Le détaillant de bas en haut, je repris alors :
- Es tu prêt à faire face aux conséquences qu’un tel pouvoir implique ? Et seras tu seulement à la hauteur de l’entraînement qui t’attend pour maîtriser le zéro absolu ? Connais tu cet adage, Kyros : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ?

Une avalanche de questions venait d’assaillir le jeune homme. Aussi décidai-je de finir par une note d’espoir :
- Pour répondre à ta première question : Oui, je pense toujours de la même manière… Cependant, ajoutai-je soudain en souriant faiblement, je n’exclus pas de t’entraîner. Je t’offre une dernière chance de changer d’avis, chevalier. Le chemin du zéro absolu est loin d’être simple. Tu dis t’être durement entraîné ces deux dernières années. C’est bien. Cela t’aidera.
Je fis quelques pas pour m’arrêter à quelques centimètres de lui, avant d’ajouter :
- Mais le plus important, c’est de savoir si tu es prêt « ici », lui dis-je en posant doucement un doigt sur sa tempe. Alors, Kyros, te crois tu vraiment à la hauteur de la tâche ?



Dernière édition par Kappa le Ven 30 Nov - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Sam 8 Sep - 12:05

Être prêt au conséquence qu'un grand pouvoir pouvait engendrer. Je m'y étais déjà préparé depuis longtemps. Mes entraînements dans les contrées gelées d'Asgard m'avait donné la force mentale de ne jamais abdiquer, de ne jamais abandonner. La solitude était une partie de moi, je l'avais côtoyé depuis trop longtemps pour qu'elle me laisse tranquille à présent. Mais ce que personne ne semblait vraiment comprendre, c'est que la glace était ma compagne, m'empêchant de sombrer dans la terreur que provoquait la solitude.

La glace était seule elle aussi, fatiguée de la désolation qu'elle provoquait, d'être redoutée et fuit par tant de monde. C'est en comprennant ce que la glace ressentait que j'avais été capable de devenir un Chevalier contrôlant cet élément. Nous nous utilisions l'un et l'autre pour fuir de cette solitude à laquelle nous ne parvenions pas à échapper.

Je le savais au fond de moi, plus de puissance de représentait pas plus de solitude ou de désolation, bien au contraire, c'était le moyen de ne faire qu'un avec la glace, ainsi elle et moi, ne serions plus jamais seuls.

- Seigneur Kappa! Je n'ai pas peur des responsabilités qu'un grand pouvoir peut conférer à un Chevalier, et je ne redoute nullement l'entrainement que vous pourriez me faire subir. Mon choix a été fait lorsque je me suis rendu compte de mes faiblesses. Je ne suis pas assez puissant et mon séjour à Asgard n'a fait que confirmer mes craintes.

Je fixais sérieusement le Chevalier du Verseau à présent. Je lui montrais toute ma confiance et que le choix que j'avais fait avait été amplement médité. Il était trop tard pour moi pour reculer, trop d'épisodes de ma vie, dans lesquelles je n'avais pu intervenir à cause de ma faiblesse, m'avait convaincu que je ne pouvais pas me reposer sur mes lauriers. Je ne pouvais pas me laisser aller, à l'idée d'être suffisamment puissant. Non! Je ne l'étais pas et je ne reculerai devant rien pour parvenir à atteindre le prochain stade d'évolution des Chevaliers des Glaces, le Zéro Absolu!

- Je suis prêt Seigneur Kappa! J'attends ce moment depuis trop longtemps déjà! Je serais à la hauteur je vous le promets, ce n'est pas uniquement ma vie qui dépend de mes progrès, mais la vie de bien d'autres personnes qui méritent que je sacrifie ma vie pour eux! Commençons Seigneur Kappa, à partir d'aujourd'hui, je suivrai votre entrainement avec le plus grand dévouement.

L'entrainement allait enfin commencer, je me rapprochais du Zéro Absolu. Je frémissais d'impatience pour le commencement des enseignements du Chevalier du Verseau. J'y étais presque, oui bientôt je pourrais être à la hauteur des plus puissants guerriers de ce monde! Je ne pouvais pas abandonner tant que je n'y parviendrais pas!
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Mar 2 Oct - 0:57



Il était prêt, disait il. Aucun doute ne transparaissait, ni peur, ni hésitation. Mais il aurait bien le temps de les découvrir lorsqu’il comprendrait la nature de son futur entraînement. Une chose était sûre : Kyros désirait plus que tout parvenir à maîtriser le zéro absolu. Et bien que n’étant pas d’accord avec ses raisons, j’étais aussi son aîné, et son seul espoir d’atteindre ce but. Mon regard le détailla une nouvelle fois longuement avant que je ne laisse échapper un long soupir :
- Très bien, Kyros. Je t’entraînerai donc. Prépares tes affaires et prends toutes les dispositions pour prévenir que tu seras absent plusieurs mois du sanctuaire. Nous partons dans une semaine pour la Sibérie…


********************

Sibérie, huit jours plus tard…

Le jour pâle et froid chassait peu à peu la nuit glaciale. Paré de vêtements d’entraînement en lin bleu, je sortis du chalet pour m’étirer doucement dehors en attendant que mon nouvel élève n’émerge. Nous étions arrivés la veille au soir, et il était déjà trop tard pour débuter l’entraînement à ce moment là. Mon élève… un sourire se dessina sur mon visage à cette pensée. Si l’on m’avait dit que quelqu’un comme moi finirait par avoir un élève, je ne crois pas que je l’aurais cru.

Il m'avait fallu plusieurs années pour dominer totalement le zéro absolu. Mais le fait était que nous ne disposions pas d'autant de temps que Kyros réussisse. J'avais cependant bon espoir. Bien que jeune, il était fort, et plus âgé que moi lorsque j'avais appris à maîtriser ce pouvoir. Il en était capable, et il en avait la volonté.

Quelques minutes plus tard, Kyros émergea finalement du chalet, et je repris une attitude sérieuse dans le but de coller à mon nouveau rôle de maître. Il s’étira à son tour, et je lui dis de s’assoir sur un rocher non loin de moi.

- Bien, j’espère que tu es prêt. A partir d’aujourd’hui, je vais t’enseigner à utiliser ton cosmos pour parvenir à atteindre le zéro absolu.
Mes yeux plongèrent dans ceux du cygne, et je poursuivis :
- Malheureusement, ce ne sera pas aussi simple. La maîtrise du zéro absolu passe par une étape vitale : la maîtrise de ses propres émotions. Si à un moment ou à un autre, tu n’es pas capable de maîtriser tes sentiments, tu ne pourras jamais atteindre le zéro absolu. L’utilisation d’un tel pouvoir implique de d’abord maîtriser ses émotions, et c’est par cela que nous commencerons dans les prochaines semaines. Prêt… ?

Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Lun 15 Oct - 23:15

Cela avait pris deux ans mais enfin, finalement le jour était arrivé. Kappa acceptait de m’entraîner afin que je puisse atteindre le Zero Absolu. Je laissait échapper un soupir de soulagement. Malgré nos visions bien différentes sur ce qui devait nous emmener à nous élever et à progresser, je ne pouvais pas rester indifférent à la décision du Chevalier d'Or. Il était de mon devoir à présent de suivre son entrainement avec le plus grand dévouement.

Cependant, cela ne pourrait avoir lieu qu'en Sibérie. Il me fallait attendre encore huit jours. Une attente qui me semblait interminable, mais qui s'était avéré m'avoir fait du bien. Pendant deux longues années je n'avais rien fait d'autre que de voyager et m’entraîner afin de repousser mes limites. Ces huit jours de repos me permettait de me ressourcer, aussi bien physiquement que mentalement. Autant profiter de ces quelques jours qui m'étaient offerts.

Huit jours plus tard, Kappa et moi étions enfin en Sibérie. J'étais beaucoup plus à l'aise dans ce genre de climat, plus froid et rude. La chaleur de Grèce était insupportable pour un Chevalier des Glaces. C'est pourquoi ce petit séjour en Sibérie ne pourrait que me faire du bien.

L'entrainement allait débuter. Je sortais finalement du petit chalet du Chevalier d'Or, qui m'attendait déjà dehors. Il me faisait signe de m'asseoir. Visiblement, les explications sur la manière d'atteindre le Zéro Absolu allait commencer, c'est donc avec une grande concentration que je l'écoutais.

- Bien, j’espère que tu es prêt. A partir d’aujourd’hui, je vais t’enseigner à utiliser ton cosmos pour parvenir à atteindre le zéro absolu.

Ces mots me donnait encore plus de motivation pour poursuivre. Je me surprenais d'ailleurs à être aussi impatient. C'était une attitude et un sentiment rare. Je me rendais compte à présent combien j'avais changé depuis mon entrée dans l'ordre des Chevaliers d'Athéna. Cela me fit légèrement sourire. Cela aussi n'arrivait pas souvent. Kappa continuait son discours, je me concentrais alors à nouveau sur ses paroles.

- Malheureusement, ce ne sera pas aussi simple. La maîtrise du zéro absolu passe par une étape vitale : la maîtrise de ses propres émotions. Si à un moment ou à un autre, tu n’es pas capable de maîtriser tes sentiments, tu ne pourras jamais atteindre le zéro absolu. L’utilisation d’un tel pouvoir implique de d’abord maîtriser ses émotions, et c’est par cela que nous commencerons dans les prochaines semaines. Prêt… ?

J’acquiesçais. Le contrôle des émotions. Cela aurait été beaucoup plus facile quatre ans auparavant. Néanmoins, cela ne serait pas difficile pour moi, qui était par nature assez refermé sur moi-même et impassible comme la glace. Un être calme et silencieux qui ne laissait à personne l'opportunité de le connaitre vraiment.

- Bien Maître! Sans vouloir me vanter, je pense que je serai capable de réussir cet exercice assez rapidement.

Je commençais alors à faire le vide autour moi et attendait les instructions du Chevalier d'Or. Il m'arrivait parfois de laisser la tristesse ou la colère m'envahir. Il fallait que je m'abstienne de ce genre d'émotions en combat. Je me demandais par quel genre d'exercice nous allions commencer. J'espérais être à la hauteur et parvenir rapidement à contrôler ce pouvoir. L'entrainement allait enfin commencer. J'étais finalement sur la route sinueuse qui menait au Zéro Absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Ven 30 Nov - 23:06



Les mises en garde et les explications n’étaient à présent plus d’actualité. Malgré mes avertissements répétés, le jeune Kyros, poussé par sa passion et sa bravoure, était prêt à tout endurer dans le seul but de gagner en puissance pour combattre l’ennemi et remporter la victoire. Assis en position du lotus sur le rocher sur lequel j’avais moi-même appris à contrôler mes émotion sept ans plus tôt, le jeune Sibérien faisait le vide dans sa tête, tandis que silencieux, je tournais autour du siège de pierre improvisé en déployant mon cosmos. Sous peu, mon élève, mon disciple, connaîtrait le malheur de cet entraînement si barbare et si dur, capable de toucher le plus profond de l’âme, mais qui était pourtant vital pour parvenir à nos fins…

Soudain, mon cosmos agressa littéralement Kyros en agissant comme une décharge électrique cérébrale. Ce choc plongea le jeune blond dans un état léthargique proche du coma, le laissant totalement à ma merci. Il était bien évident que seul un élève ayant confiance en son maître pouvait se soumettre à un tel traitement. Toutefois, il semblât que le Cygne avait un temps soit peu confiance car son cerveau se laissa hypnotiser. Un sourire de remerciement se dessina sur mon visage avant que je ne me concentre.

En quelques secondes, le jeune homme fut plongé au cœur du pire de ses souvenirs, forcé à le revivre tout en dominant ses émotions. Cette frappe au cœur visant directement les drames ayant laissé des tâches sombres sur nos âmes devaient être maîtrisées, au moins pour le temps durant lequel nous faisions appel au zéro absolu.

Mon cosmos entoura encore davantage le jeune cygne, dont les sourcils froncés trahissaient avec évidence la douleur qu’il était très exactement en train de revivre. C’est alors que ma voix s’éleva dans le but de l’apaiser :
- Concentres toi, Kyros. Tu dois dominer tes émotions. Vaincre tes peurs, et affronter tes némésis. Si tu souhaites réellement acquérir le zéro absolu, c’est une étape obligatoire.
Posant une main apaisante sur l’épaule tremblante de mon élève, je poursuivis :
- Tu peux le faire ! Tu en as la force et la volonté !

Soudain, le cosmos du Cygne vacilla et se brisa dans un hurlement du jeune homme qui s’effondra du rocher en quittant son état second. Celui-ci sembla un peu honteux, c’est pourquoi je décidai de poser un genou à terre pour me mettre à sa hauteur :
- Cela ne fait rien. C’est normal, tu ne pouvais pas réussir du premier coup. Il m’a fallu des mois pour y parvenir. Même si, il est vrai que j’étais plus jeune que toi, ajoutai-je avec un clin d’œil en l’aidant à se relever.

Attrapant une barre de chocolat dans ma poche, je lui tendis en souriant, avant de reprendre :
- Tiens, manges. C’est du chocolat. Cela te redonnera de l’énergie.
Je m’assis tranquillement sur un rocher avant d’ajouter :
- Tu étais impatient de connaître le contenu de ton entraînement. Eh bien, voici la première étape. Elle est difficile. J’en ai moi-même un très mauvais souvenir. Mais sans cela, je ne serais pas le guerrier que je suis aujourd’hui. Tu peux toujours te motiver ainsi, achevai-je simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Mer 12 Déc - 19:46

Le moment était enfin venu. Je ne pouvais plus faire machine arrière, mais malgré les avertissements et toutes les mises en garde de Kappa, je n'avais pas la moindre intention de reculer ou même d'abandonner. Je ne vivais que pour cela, atteindre le Zéro Absolu et enfin devenir un guerrier puissant, pour protéger la Déesse Athéna.

Le Cosmos du Chevalier du Verseau montait peu à peu, tournoyant autour de moi, comme sondant le plus profond de mon âme. Je fermais les yeux, attendant la prochaine étape, même si j'ignorais encore quelle serait la prochaine phase de mon initiation.

"Qu'est-ce qui se passer à présent? Je sens la température de mon corps descendre quelque peu, serait-ce dû à la puissance de son Cosmos?"

J'étais parfaitement capable de ressentir les Cosmos autour de moi et de les identifier, bien comme mesurer leur niveau de puissance. L'écart qui nous séparait était énorme, que dis-je, c'était un authentique gouffre entre nous deux. Son Cosmos était déjà puissant et oppressant alors qu'il ne faisait rien d'autre que de le laisser fluer à sa propre volonté, sans l'élever à un degré supérieur.

Soudainement, sans crier garde, le Cosmos du Chevalier du Verseau devenait plus agressif et me frappait. Un choc au cerveau me plongea dans un état catatonique, sans réaction. Je ne savais pas ce que Kappa manigançait, mais il était évident que cela n'était rien d'autre que la "prochaine étape". Aussi, je me laissais soumettre à son Cosmos. C'était une chose bien dangereuse à faire, car la personne qui attaquait pouvait parfaitement prendre le contrôle sur mon être. Mais je lui faisais confiance, et s'il fallait me soumettre à une telle épreuve de force pour atteindre mon objectif, alors j'acceptais ceci!

Puis tout devint sombre, le sol disparaissait ainsi que la lumière du jour. J'étais perdu sans un monde qui me semblait si irréel. Une lumière presque aveuglante vint me frapper et me réveiller de ma léthargie. Je ressentais à nouveau toutes émotions et sensations corporelles. J'avais...froid! J'ouvrais les yeux et me retrouvais couché à terre, sur une grosse couche de neige. Je me relevais et observait le paysage qui s'offrait à mes yeux. J'étais dans l'Arctique, j'en étais certain! Mais pourquoi et comment?

Une ombre se dessinait derrière moi. Je me retournais stupéfait, prenant le soin de me préparer à parer une quelconque attaque. Cependant, tout cela n'avait pas de sens, puisque mon défunt Maître se trouvait devant moi. C'était un choc pour moi de le revoir ainsi, en pleine forme...vivant!

- Ma...Maî...tre?

Je babultiais quelques mots incompréhensibles et me relevait. Le sourire regagnait mes lèvres. Je ne savais pas comment cela était possible, mais j'étais tout simplement heureux de le revoir.

"Première émotion... joie!"

Je m'approchais alors de lui. Mais j'étais frappé par quelque chose d'anormal. Il regardait dans le vide alors que j'étais juste devant lui.

"Comment est-ce ..."

- Maître? C'est moi Kyros!

Je m'avançais vers lui tandis que ma main touchait son bras. Celle-ci passa au travers! C'était comme si j'étais devant un ... fantôme! Mais ce n'était pas ça, pas du tout! Il s'avança alors et passa au travers de mon corps, comme si je n'étais juste devant lui, comme si je n'existais pas! C'était moi le fantôme!!

Il rejoignait alors un gamin non très loin, probablement un disciple. Je n'existais pas pour eux, pas en ce lieu qui était pourtant comme un foyer pour moi. On m'ignorait une nouvelle fois.

"Deuxième émotion...tristesse!"

J'étais perdu, dans ce grand désert blanc et glaciale. Je tournais ma tête dans tous les sens, tentant de m'accrocher à quelque chose, quoique ce soit. J'apercevais des silhouettes un peu plus loin. Je me précipitais afin de les rejoindre.

Ils étaient là, Kappa, Liana, Bardamu et le reste de mes compagnons, Je m'approchais d'eux en courant, criant à pleins poumons, mais personne ne se tournait vers moi. C'est comme si ma voix ne parvenait pas à les atteindre. Arrivant à leur hauteur, je m'approchais alors de Kappa mais une nouvelle fois, j'étais invisible et passait au travers. Ils riaient tous, discutaient, tandis que j'étais laissé de côté...encore! Je me rappelais de cette douleur, d'être mis de côté, de ne pas exister aux yeux des autres, de ne pas compter pour eux. Toutes ces années durant mon enfance où les gens me fuyaient car j'étais différent, parce que mon regard était froid et mon apparence fragile.

"Troisième émotion...désespoir!"

Je commençais à vaciller, à me perdre dans mon désespoir, devant la peur d'être seul à nouveau. La silhouette de Kappa se tournait alors vers moi et pour la première fois me parlait.

- Concentres toi, Kyros. Tu dois dominer tes émotions. Vaincre tes peurs, et affronter tes némésis. Si tu souhaites réellement acquérir le zéro absolu, c’est une étape obligatoire.

Je ne répondais rien. J'avais beau me dire que la solitude ne m'affecterait plus jamais, mais après tant d'années à cohabiter avec avec d'autres personnes, je ne voulais plus être seul, j'avais peur de ma solitude.

"Quatrième émotion...peur!"

La voix de Kappa ne parvenait plus à m'atteindre et soudainement je commençais à sentir une douleur dans tout mon corps. Mon Cosmos explosait et l'illusion créée par le Chevalier d'Or disparaissait. Je me retrouvais à nouveau auprès de lui, genoux à terre, haletant, comme si je venais de courir pendant des heures sans jamais m'arrêter. J'avais froid et je me sentais faible. L'esprit avait un important mot à dire sur la condition physique d'un homme et c'était une vérité indéfectible.

- Cela ne fait rien. C’est normal, tu ne pouvais pas réussir du premier coup. Il m’a fallu des mois pour y parvenir. Même si, il est vrai que j’étais plus jeune que toi.

Kappa s'agenouillait auprès de moi, tentant de me conforter face à mon échec. Je maudissais ma faiblesse. Moi qui croyais être capable d'ignorer mes émotions, il ne m'avait fallu qu'un instant de solitude à nouveau pour me faire sombrer dans le désespoir. Je n'étais pas fier de moi, quoiqu'en dise Kappa, j'avais échoué et c'était une défaite terriblement difficile à supporter.

Le Gold Saint me lançait finalement une barre. Je n'avais jamais rien vu de telle. Du chocolat selon ses dires. Ce truc se mangeait? Je goûtais, hésitant, mais y prenais bien vite goût. Il fallait l'avouer, c'était très bon et je n'en faisait qu'une bouchée.

- Tu étais impatient de connaître le contenu de ton entraînement. Eh bien, voici la première étape. Elle est difficile. J’en ai moi-même un très mauvais souvenir. Mais sans cela, je ne serais pas le guerrier que je suis aujourd’hui. Tu peux toujours te motiver ainsi.

Je me relevais alors. Mon regard était plus sérieux que jamais. J'avais lamentablement échoué, mais je n'avais pas l'intention d'abandonner. Je n'avais pas besoin de motivation ou de me réconforter par les difficultés que mon Maître avait pu sentir avant moi.

- Je regrette d'avoir échouer Maître! Mais cela ne se produira pas une deuxième fois. Continuons si vous le voulez bien. Aucune de vos épreuves ne me fera abandonner, aussi difficile soit-elle, je vous en fait le serment!

Une lueur d'espoir renaissait alors dans mes yeux. Cette lueur que j'avais au début de l'entrainement et qui avait disparu. Kappa n'avait pas encore vu tout ce que j'étais capable d'endurer, il était grand temps de lui montrer que son disciple arriverait à atteindre le seuil que seuls les élus sont capables d'atteindre!
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Sam 12 Jan - 4:28



Les jours passèrent, durant lesquels nous poursuivions ce long et difficile entraînement, entrecoupé d’entraînements physiques pour ne pas perdre la main. Sans même s’en rendre compte, le jeune chevalier du Cygne se bâtissait une carapace psychologique qui vaudrait de l’or dans ses combats futurs. Inlassablement, et jour après jour, le jeune Kyros faisait preuve d’une persévérance et d’une détermination toute à son honneur. Et finalement, là où plusieurs mois m’avaient été nécessaires pour ne serait ce qu’approcher ce résultat, le jeune homme de Sibérie conserva le contrôle de ses émotions lors d’une de mes prises de contrôles classiques.

Il y était enfin arrivé ! Et la fierté m’envahit aussitôt, même si je n’en montrai pas le moindre signe à mon élève. Toutefois, et en guise de récompense, je le laissai savourer sa victoire en laissant éclater sa joie. J’attendis qu’il se calme avant de prendre finalement la parole avec un petit sourire complice :
- C’était pas mal du tout, Kyros ! Tu es sur la bonne voie, mais ceci n’était que la première étape sur le chemin qui te mènera au zéro absolu. Je veux à présent que tu t’imprègnes du sentiment qui t’a envahi lorsque tu as brisé ce contrôle mental. C’est cette émotion, ce contrôle parfait de tes émotions qui t’assurera une maîtrise totale du zéro absolu utilisé dans tes attaques.

Je fis une légère pause, pour lui laisser le temps d’assimiler correctement ces informations, avant de poursuivre :
Nous allons passer les prochains jours à tenter de mêler cette émotion à tes attaques. Peu à peu, la température des attaques que tu seras capable de projeter se rapprochera de plus en plus du zéro absolu. Lorsque nous atteindrons un résultat qui me semblera satisfaisant, nous passerons à la dernière étape de l’entraînement, dont je te réserve la surprise… achevai-je avec une lueur mystérieuse dans le regard.

Je décidai suite à cela que la fin de la journée serait quartier libre. Kyros avait besoin de reposer son esprit et d’assimiler tout cela pour s’y préparer convenablement. La suite de l’entraînement serait physiquement beaucoup plus intensive, et beaucoup plus fatigante, même si son esprit serait en revanche plus reposé, puisqu’il ne serait plus la cible de l’entraînement.

Le lendemain, après un échauffement matinal habituel, l’entraînement physique à proprement parler s’entama sans que je prévienne réellement mon disciple. Ni lui ni moi ne portions nos armures. C’était ma volonté car cela nous pousserait à nous donner à fond bien qu’il s’agisse d’un entraînement. Face à face à une dizaine de mètres de distance, nous étirions nos muscles tranquillement, lorsque soudain je crus déceler une baisse totale de vigilance de sa part. Un sourire carnassier apparut l’espace d’un instant sur mon visage. D’un bond, j’attrapai le poignet de mon élève et écartai violemment son bras pour ouvrir grand sa défense. Instantanément, je plaquai mon autre main droit sur sa poitrine, et un souffle de glace d’une violence inouïe balaya ce qui se trouvait face à ma main.
- Ne baisses JAMAIS ta garde, Kyros ! C’est ta prudence qui te maintiendra en vie !

Le véritable entraînement commençait…

Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Sam 9 Mar - 17:27

Plusieurs jours s'étaient écoulés jusqu'à ce que je parvienne enfin à contrôler mes émotions, à résister aux attaques psychiques du Chevalier du Verseau. J'avais dû endurer beaucoup de vision de solitude, de tristesse et de peur. Kyro du Requin avait été l'image qui m'avait mis le plus à l'épreuve. Cette homme m'avait marqué, car jamais je n'avais rencontré un être aussi dévoué à la violence et au carnage. Sköll de Zeta s'approchait de cet aspect guerrier et meurtrier, mais il avait à présent quelque chose à protéger, ce qui changeait forcément quelques traits de son caractère.

Quoiqu'il en soit, le son de la neige à tomber, du diamant à scintiller auprès des oreilles, la paix que cette vaste étendue de champ recouvert de blanc immaculé pouvait m'apporter, je commençais finalement à ne faire qu'un avec la glace. Nous nous comprenions mutuellement et plus important nous nous respections. Ma vie sans elle ne pouvait plus être la même, avais-je réussi à obtenir ce lien si important à la quête du Zéro Absolu? Je l'espérais sincèrement.

Kappa semblait aussi satisfait du résultat. Je comprenais donc que j'avais parfaitement rempli ma part. C'était avant tout un énorme soulagement mais aussi une sensation de fierté d'avoir été à la hauteur de ses attentes. J'étais exténué par cet entrainement de plusieurs jours, mais malgré cela, apte à continuer. J'avais fait un pas de plus vers mon objectif, ce qui me motivait à continuer, encore et encore.

- C’était pas mal du tout, Kyros ! Tu es sur la bonne voie, mais ceci n’était que la première étape sur le chemin qui te mènera au zéro absolu. Je veux à présent que tu t’imprègnes du sentiment qui t’a envahi lorsque tu as brisé ce contrôle mental. C’est cette émotion, ce contrôle parfait de tes émotions qui t’assurera une maîtrise totale du zéro absolu utilisé dans tes attaques.

J'étais en effet parvenu à briser ce contrôle mental comme Kappa le disait si bien. Mais je savais que ce ne serait pas toujours aussi facile. La colère ou l'appréhension sont des émotions difficiles de contrôler. Je devrais pourtant être capable de m'abstenir et tenter de rester le plus froid possible. Mais lorsque j'entrais en communion avec la glace, je devenais plus serein, plus calme, c'est cela qui me permettait à présent de mieux contrôler mes émotions et c'est ce qui m'aiderait dorénavant à continuer sur cette voie.

Après une journée de repos, dont j'avais grand besoin, l'entrainement allait continuer. Il fallait maintenant que j'entre en comunion avec la glace afin de rendre mes attaques plus puissantes. M'approcher du Zéro Absolu en attaquant mon adversaire, tel était la prochaine étape. Et cette fois-ci j'allais avoir un partenaire de taille. Kappa serait celui qui jouerait le rôle de mon adversaire. Contre lui, je pouvais y aller sans modération, le froid n'avait plus aucun secret pour lui de toute manière.

Sans armures, face à face, nous nous tenions prêts à débuter le combat. Kappa avait un air des plus sérieux, me faisant comprendre qu'il n'allait pas être tendre. J'étais moi de même décidé à me donner à fond dans ce combat, ne serait-ce que pour lui prouver que j'étais tout à fait apte à atteindre le Zéro Absolu. Cependant, le Chevalier du Verseau faisait quelques derniers étirements, ce qui, inconsciemment, me fit adopter une attitude plus laxiste. C'était probablement ce que Kappa voulait obtenir, car à peine avais-je détourner mon regard, il se lançait sur moi, écartant mon bras et me propulsa en arrière avec un léger souffle de glace sortant de sa main plaquée contre mon torse.

- Ne baisses JAMAIS ta garde, Kyros ! C’est ta prudence qui te maintiendra en vie !

Je me relevais, libérant alors mon Cosmos. Le combat avait commencé et j'avais pris du retard. Ça ne se reproduirait plus.

- Vous avez raisons Maître! Mais celle-ci sera la dernière!

Mon Cosmos ne cessait d'augmenter, tandis que le froid m'entourai, fortifiant mes muscles. Je concentrais tout mon énergie dans mon poing droit. Il était temps de ne faire qu'un avec la glace, tirer la puissance dont j'avais besoin d'elle pour augmenter ma propre force. C'était une nouvelle attaque qui naissait à présent, rien à voir avec ce que j'avais pu produire jusqu'à maintenant.

- Diamond Dust!

Le Gold Saint du Verseau connaissait parfaitement cette technique, mais c'était bien la première fois que je parvenais à la recréer avec autant de puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Dim 10 Mar - 11:10



Les heures et les jours s’enchaînaient, et l’entraînement avançait. Ni lui ni moi ne faisions de cadeaux, et peu à peu, avec efficacité, le corps de Kyros se fortifiait et maîtrisait de plus en plus la glace. Il était doué, exactement comme je l’avais pensé la première fois que je l’avais vu. Les cicatrices se multipliaient alors que les semaines s’additionnaient, et la température des attaques du cygne se rapprochait de plus en plus du zéro absolu. Chaque jour, sans exception, l’entraînement était plus dur encore que le précédent. Sans pitié, cherchant à obtenir le meilleur de mon disciple, je le poussais de façon presque cruelle dans ses derniers retranchements, au-delà de l’épuisement. Repousser ses limites… La seule façon de parvenir au zéro absolu…

Une nouvelle attaque du chevalier de bronze me fonça dessus. Immédiatement, je sus que celle-ci était très puissante. Pourtant, c’est d’une seule main que je retins l’intégralité de l’attaque dans la paume de ma main, sous le regard ébahi du jeune italien. Un petit sourire, et je lui dis :
- Je sais… Cela paraît impressionnant comme ça, mais tu y parviendras très bientôt aussi aisément que moi, je puis te l’assurer. La maîtrise du froid passe par la compréhension et le respect de l’élément. Et tu en es tout à fait capable.
Soudain, mon sourire disparut, et je fis un bond de côté avant de lancer :
- Mais pour le moment, il te faut survivre à cela !

Mon cosmos se déploya subitement, glaçant la flore environnante. Une série d’attaques de glace toutes plus tranchantes les unes que les autres chargèrent sur le pauvre Kyros qui n’avait que le temps d’esquiver. Sans armure, la moindre erreur était payée lourdement. Le chevalier du Cygne l’avait appris plusieurs fois à ses dépends durant les dernières semaines. Toutefois, j’étais confiant. Il parviendrait à éviter ces assauts, et probablement même à contre attaquer en retour. C’était là la clé pour atteindre l’objectif final. Profitant de la diversion offerte par mes assauts, je me concentrai une dernière fois avant de lever les bras unis vers le ciel :
- Voici l’heure de vérité, Kyros ! Tu ne pourras pas esquiver cette attaque ! Ta seule chance est de contre attaquer avec un froid plus puissant que le mien pour transpercer mon attaque !

Mes bras s’abaissèrent, déversant le terrible assaut final visant à arracher le véritable potentiel du Cygne enfoui en lui. Volontairement, mon attaque était quelque peu affaiblie pour ne pas mettre Kyros en danger. Mais cela, lui ne le savait pas…


AURORA EXECUTION !!!

L’explosion de glace fut terrible, balayant et gelant tout l’environnement autour de nous. Ceci était l’ultime épreuve de mon disciple. La réussirait-il… ?

Revenir en haut Aller en bas
Kyros


Chevalier de Bronze
Chevalier de Bronze
avatar

Messages : 5601
Armure : Cloth du Cygne

Feuille de Personnage :
HP:
170/150  (170/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Lun 25 Mar - 22:57

Cet entrainement durait depuis combien de temps déjà? J'avais perdu la notion de temps, parfois n'arrivant même pas à reconnaître la différence entre le jour et la nuit. Ma concentration était figé sur chaque mouvement du Chevalier du Verseau, sur chaque particule de Cosmos, sur chaque morceau de glace qui fusait dans ma direction. C'était un entrainement vraiment insurmontable pour la plupart des hommes, mon corps criait de douleur, mon esprit était fatigué. Je n'avais que peu de temps de repos, Kappa me poussait à bout, jusqu'à mes limites, que je tentais de repousser un peu plus à chaque coup.

Mes attaques semblaient lui causer de plus difficultés qu'au début, mais je n'arrivais pas à sentir la moindre différence de puissance. Était-ce dû à la fatigue? Probablement! Mais mon envie de progresser me permettait de tenir le choc, de me maintenir sur mes deux jambes et de repartir à l'assaut avec plus de hargne.

Kappa n'avait pas menti, l'entrainement qu'il me réservait était un véritable supplice, mais aussi incroyable que cela pouvait paraître, je ne regrettais pas du tout d'avoir tout tenté afin d'être présent ici-même et dans ces conditions.

Une dernière attaque, que mon adversaire de circonstance parvenait à retenir dans la paume de sa main devant mes yeux ébahis.

- Je sais… Cela paraît impressionnant comme ça, mais tu y parviendras très bientôt aussi aisément que moi, je puis te l’assurer. La maîtrise du froid passe par la compréhension et le respect de l’élément. Et tu en es tout à fait capable.

Il n'y avait en effet rien d’impressionnant, juste une différence de niveau entre les deux combattants que j'étais bien décidé à comblé.

- Voici l’heure de vérité, Kyros ! Tu ne pourras pas esquiver cette attaque ! Ta seule chance est de contre attaquer avec un froid plus puissant que le mien pour transpercer mon attaque !

Kappa prenait alors la position initiale pour exécuter l'Aurora Execution. Il me fallait alors moi aussi recourir à cette attaque pour tenter l'impossible, égaler, non surpasser mon Maître. Je prenais alors également la même position que le Gold Saint du Verseau. Baisser la température de mon corps, de l'environnement autour de moi, invoquer la puissance de la glace, tel que je l'avais fait en Enfers. À cette époque, le Chevalier de la Vierge m'avait prêté main forte, mais à présent j'étais capable de supporter tout le poids de cette puissance en moi.

J'élevais mon Cosmos à son paroxysme. Nos deux puissances de glace ne laisserait pas la moindre chance à un être vivant de survivre bien longtemps dans cet enfer de glace. Kappa lâcha finalement toute sa puissance sur moi, baissant les bras et envoyant alors toute cette énergie glaciale accumulée. Je l'imitais alors, criant à pleins poumons, comme si cela me donnerait la force nécessaire de surpasser la puissance de mon Maître.

Aurora Execution


Les deux coups partaient en direction l'un de l'autre, s'entrechoquant violemment. Un épais brouillard s'installait alors autour de deux hommes. Quel serait le résultat du choc entre deux puissances de cet envergure.
Revenir en haut Aller en bas
Kappa


Chevalier d'Or
Chevalier d'Or
avatar

Messages : 2451
Armure : Verseau

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
207/207  (207/207)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Mar 21 Mai - 2:25



L’explosion cosmique de nos deux attaques de glace s’entrechoquant avec fracas développa un souffle qui faillit me balayer. C’est de justesse que je parvins à camper solidement sur mes jambes pour supporter la pression cosmique qui en découlait. Durant plusieurs secondes, un maelstrom de glace se forma, nous enveloppant tous deux mon disciple et moi. Plusieurs secondes durant lesquelles notre élément nous entourait de toutes parts, nous isolant du monde extérieur en un blizzard assourdissant et aveuglant. Et puis soudain, en une fraction de secondes, le maelstrom se dispersa, ne laissant plus qu’une épaisse brume de glace.

C’est alors que je compris que mon élève avait réussi son épreuve. Mon regard se posa sur mon épaule et mon bras gauche, qui étaient particulièrement douloureux. Je vis que cette part de mon corps avait été atteinte par le zéro absolu. Serrant les dents pour supporter la douleur tout en posant ma main droite dessus, j’attendis que la brume ne se dissipe suffisamment pour apercevoir Kyros, qui observait avec un mélange de curiosité, d’inquiétude, et d’empressement dans ses yeux azurs. Un léger sourire s’afficha sur mon visage avant que je ne m’affaisse au sol, sous le poids de la douleur.

Mais rapidement, je levai mon bras droit vers mon disciple pour le dissuader d’approcher, comme je prévoyais qu’il le ferait s’il me voyait blessé. Je pris alors la parole en le regardant, toujours à genoux dans la neige :
- Félicitations, Kyros. Tu es parvenu à maîtriser la puissance du zéro absolu. A partir de ce jour, je te reconnais officiellement comme mon disciple, et cela va sans dire, tu peux considérer la maison du Verseau comme un second chez toi, ajoutai-je en lui souriant.

Je reposai mon bras droit sur ma plaie gelée avant de me concentrer en fermant les yeux. Aussitôt une légère aura bleutée entoura ma main et mon bras gelé, et celui-ci fut libéré de la glace en quelques secondes. Guéri de la souffrance que me causait la blessure, je pus bouger le bras avec une mine satisfaite, avant de me redresser et de marcher doucement vers mon disciple qui n’avait pas bougé de sa place. Posant une main apaisante une fois arrivé à son niveau, je lui dis alors avec un regard bienveillant :
- Je crois qu’il est temps de rentrer à la maison, à présent…

Revenir en haut Aller en bas
Mashia


Indépendant
avatar

Messages : 1338

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   Mar 21 Mai - 13:58

Entraînement validé !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1750]Sur le chemin du Zéro Absolu (Entrainement Kappa & Kyros)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-