RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1749] L'embrasement de Carthage (Haiken / Tristan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [1749] L'embrasement de Carthage (Haiken / Tristan)   Dim 17 Fév - 10:59

Le combat touchait à sa fin. La seule question qui restait en suspens était de savoir qui allait tomber en premier, Haiken ou bien Philippe. Le Dragon des Mers avait déjà dépensé beaucoup d'énergie, plus encore en tentant de conserver le Triangle des Bermudes actifs sous les constants assauts des deux généraux des ombres. Depuis que Huit s'était retiré du combat, cela s'était avéré plus facile, mais un combat aussi long laisse forcément des marques, et Haiken, bien que trop orgueilleux pour l'admettre, était à bout de forces.

Son Cosmos avait été aspiré par son adversaire à maintes reprises et il savait qu'il ne parviendrait pas à attaquer à nouveau avec son Dragon Explosion. Il ne lui restait plus qu'une seule solution. Une solution qu'il aurait souhaité éviter, car cela pourrait être dévastateur pour son corps. Mais il n'y avait aucune chance pour qu'il accepte la défaite face à lui. Non! Le Général des Ombres tomberait en premier.

Phil levait les mains au ciel, et le trou noir qu'il avait crée auparavant s'en allait absorber encore plus d'énergie. Cependant, contrairement à ce que Haiken aurait pu penser, ce n'était pas lui la cible. C'était bel et bien Tristan qui était visé. Le serviteur du Masque aurait-il comprit que depuis le début l'Hippocampe se retenait afin de pouvoir lui donner le coup de grâce? Quoiqu'il en soit, Haiken ne pouvait pas courir le risque de laisser Tristan vide de ses forces. Tandis que des petites sphères semblaient absorber le Cosmos du Général de l'Hippocampe, Haiken laissa échapper un cri de Dragon, faisant exploser tout sur son passage.

Sea Dragon Roar

Ce que le Dragon des Mers n'avait pas prévu, c'est que l'explosion prendrait Tristan au dépourvu et le pauvre Général dû subir une attaque explosive sans réellement pouvoir faire quoique ce soit pour l'éviter.

Des flèches se dirigeaient vers Haiken. Ce dernier ne fit pas le moindre effort pour les éviter, il appela simplement ses coraux qui formèrent alors un mur sur lequel les flèches d'ombre de Phil se brisèrent. Haiken se dirigea alors vers Tristan, afin de connaitre son état.

- Ça va? Désolé, je m'attendais pas à ce que tu t'en prennes plein la gueule!

"Pas une seule chance que cet imbécile me croit" - pensait-il!

Ils furent interrompu par Phil, qui lui semblait ne pas savoir fermer son clapet, même lorsqu'il était en situation désavantageuse, pour ne pas dire désespéré.

- Dragon des Mers, bientôt tu tomberas avant que je ne m'occupe de ton ami et du traître qui était à mes côtés... je vais vous transformer en passoire pour viandes mal digérées !!!

Haiken tendit alors son oreille ensanglanté et répondit par une autre interrogation.

- Quoi? Qu'est-ce que tu dis? Je t'entends pas? Tu veux te rendre c'est ça?

Le visage de Phil lui suffisait comme réponse. Ce n'était pas le cas. En tout, Haiken se plaisait vraiment dans ce combat. Il avait même quelques regrets à tuer Phil. Mais il savait aussi que le laisser en vie pourrait leur coûter cher dans le futur. Ils n'avaient pas le choix. Le Dragon des Mers avait un plan, encore fallait-il que Tristan soit d'accord avec lui.

- Tristan! On va en finir avec ce crétin! J'ai besoin que tu l'occupes, paralyses-le avec tes vents si tu le peux! J'ai besoin d'un peu de temps pour faire une ultime attaque. S'il survit, tu devras le finir tout seul! Je compte sur toi!

Tristan, mettant en avant les objectifs de Poséidon et oubliant leurs perpétuelles querelles s’exécuta. Haiken enlevait alors les protections de ses avants-bras et fit une coupure sur chacun de ses bras. Le sang s'éparpillait autour de lui, formant un cercle! Il entrait alors dans un état de transe, faisant réagir toutes les âmes du Triangle des Bermudes. Un gong sonnait, alertant alors que quelque chose d'important était sur le point de se produire.

- Si tu essayes de faire ce que je pense, laisse-moi te dire que tu n'y arriveras pas dans cet état!

C'était la voix de Porthos, l'oncle de Haiken, bien que ce dernier ne le sache pas encore.

- Qu'est-ce que tu me veux? T'es pas encore parti d'ici? Tu sais comment rentrer dans cette dimension mais pas comment en sortir ou quoi? Dégages, tu me gênes!

Haiken reprit alors sa concentration et il commença alors l'incantation qui lui permettrait d'en terminer avec ce combat.

"Come to me creature of the deep ground sea..."

Un grognement se fit alors entendre, comme si une bête sortait d'un long et profond sommeil. Les âmes commençaient à tournoyer dans tous les sens, paniqués, tentant de fuir sans avoir où aller.

"To deafen with your scream my enemy..."

Un autre grognement plus puissant se fit entendre et du sang commença alors à gicler des bras du Dragon des Mers. Bientôt ce serait au niveau des épaules. La pression exercée sur son corps était terrible. Mais il était trop faible pour supporter tout cela. C'est alors qu'il sentit une onde de chaleur parcourir son corps, relaxant ses muscles et soulageant sa douleur et allégeant la pression qu'il ressentait. C'était le Cosmos de Porthos. Il était si ressemblant au sien! Porthos continua l'incantation un petit moment à sa place.

"Oh divine creature, master of the dark ocean...
Answer to the calling of the servitor of Poseidon..."


Haiken reprit alors à son tour.

"Claim your will in this cursed place...
And show no mercy in this quivering chase..."


Un rugissement bestial surgit alors de nulle part, causant un tremblement dans la dimension. Une ombre apparut derrières Haiken, aspirant les âmes autour d'elle.

"From the souls of haunted murderers and assassin’s...
Transform in redoubtable power their worst sins..."


Une lueur sombre sortait alors des âmes, aspirée par cette ombre imposante. Haiken levait alors les mains au ciel et termina l'invocation de la plus puissante créature des fonds marins.

"The dark symphony of dead you will sing...
Come and prove us your strength Sea Dragon King!"


Un dernier rugissement, des plus violents, pouvant déchirer les tympans des communs des mortels. L'ombre se matérialisa en un Dragon des Mers géant, aux yeux rouges, émanant un sentiment de violence extrême. Dans le creux de sa gueule, des milliers de lueurs venant des âmes tournoyaient avant de former une boule d'énergie rougeâtre. Haiken baissa alors les mains. Tristan comprit que sa place n'était plus aux côté de Phil et s'échappait le plus loin possible de sa position. Phil était impuissant face à cette attaque. Son heure était venue!

- Sins!

Cette boule énergie, créée à partir des pêchés des âmes d'assassins et des voleurs prisonniers de cette dimension, s'abattait alors violemment sur le Général des Ombres. Il n'y avait aucune chance pour qu'il y survive. Le Dragon des Mers disparut alors, tandis que la dimension se brisa d'un seul coup, laissant les protagonistes rejoindre la bibliothèque de Carthage. Haiken sentit alors son corps se vider de son sang. Plusieurs zones de son corps avaient soufferts de la pression que cette attaque provoquait. Néanmoins, il refusait de se laisser tomber à terre, pas tant qu'il aurait la certitude que Phil soit le premier à tomber.


--------------

Revenir en haut Aller en bas
Tristan


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 96

Feuille de Personnage :
HP:
150/150  (150/150)
CS:
170/170  (170/170)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [1749] L'embrasement de Carthage (Haiken / Tristan)   Jeu 7 Mar - 23:12

Le combat traînait en longueur et l'Hippocampe commençait doucement à s'impatienter dans son coin. Certes, il pouvait en profiter pour reprendre petit à petit son énergie, dans l'attente d'une potentielle intervention, mais cela ne satisfaisait nullement sa volonté d'en finir avec son adversaire. Son désir de lui faire ravaler ses affronts et assumer la promesse qu'il avait faite de lui trancher ses mains. Un petit sourire s'afficha sur le visage du Général de Poséidon en pensant à ce futur acte de cruauté bien mérité et son visage se retourna en direction du combat, soupirant en constatant que celui-ci n'était toujours pas terminé.

Bon Haiken, tu te décides à l'achever ou tu veux que je revienne demain?

Pourtant, malgré cette nouvelle petite pique lancée à son allié, Tristan commençait à ressentir que le combat approchait de sa phase finale. Une situation où Philippe allait se retrouver dos au mur et où il n'aurait plus d'autre choix que de libérer toutes ses forces s'il espérait encore pouvoir s'en sortir. Une sorte d'élan du désespoir. Quant à Haiken, allait-il finalement lui demander d'intervenir pour mettre fin à ces pertes de temps ou bien tout simplement profiter de l'arrivée de tonton pour achever le Général des Ombres. Encore un peu de patience et il aurait les réponses à toutes ces questions fort intéressantes!

Brisant une sphère contre son bras, Philippe sembla enfin achever le rituel qu'il préparait depuis quelques instants. Un pentacle apparut sur le sol et le corps de leur adversaire se drapa d'une nouvelle puissance d'origine inconnue. Et comme en réponse aux questions qu'il se posait à ce sujet, Tristan ressentit soudainement une partie de ses forces être aspirée en direction de leur adversaire. Un instant surpris par cette nouvelle capacité plutôt inhabituelle, l'Hippocampe observa la réaction du Dragon des Mers afin de voir s'il subissait le même effet. Difficile à dire au vu de son état déjà bien affaibli par les derniers échanges de coups.

Quelles que soient les moqueries que s'échangeaient les deux Généraux de Poséidon, il fallait avouer qu'une certaine complicité commençait à apparaître entre eux et Tristan se découvrait une envie de voir ce que donneraient leurs prochaines missions. L'envie de combattre des ennemis encore plus puissants au vu de la facilité avec laquelle ils avaient mené ce combat ensemble... Mais pour ça, il fallait que le Dragon des Mers survive à ce combat et il allait s'en assurer. Et dans cette optique, il fallait s'occuper du parasite qui leur faisait face. Une nouvelle fois, une sphère noire prenait sa direction afin de saper ses forces et l'Hippocampe se préparait à concentrer son énergie afin d'éviter qu'elle ne soit complètement happée par le trou noir.

Encore? N'as tu pas compris que tes maigres attaques ne parviendraient pas à me vider de mon énergie. Celle-ci se régénère bien trop vite pour un adversaire si faible. Je n'ai pas besoin de plus que... Mais quel emmerdeur!


Un hurlement provenant du Dragon des Mers venait de se faire entendre, troublant l'harmonie de Cosmos tout autour de lui et provoquant l'explosion de l'attaque du Général des Ombres. Des dégâts que Tristan n'eut pas le temps d'esquiver, se contentant d'éviter qu'ils ne touchent sa nouvelle recrue déjà bien amochée, en limitant l'impact de cette explosion surprise.

Foudroyant du regard Haiken alors que celui-ci venait voir comment il se portait, Tristan oublia bien vite l'esquisse d'amitié qu'il venait d'envisager à l'égard du Dragon des Mers pour s'imaginer l'espace d'un instant le laisser terminer cet affrontement tout seul! Une légère pensée revancharde qui disparut tout aussi vite qu'elle était arrivée lorsqu'Haiken reprit son sérieux pour lui dévoiler sa stratégie à venir. Il fallait qu'il l'immobilise pour que le Dragon puisse l'achever? Très bien. Au moins, Philippe allait enfin mordre la poussière et ils allaient pouvoir terminer leur mission.

Très bien mais tâche de ne pas te rater. Ce combat a bien assez duré pour pas grand chose et je veux voir Philippe mort à la fin de ta stratégie. Et essaye de ne rien faire exploser...

Les vents se levèrent soudainement sur la zone de combat telle une Tempête surgissant de nulle part. Loin des apparitions précédentes qui commençaient par une légère brise devenant bourrasque, les rafales étaient cette fois apparues sans crier gare et s'abattaient sur les combattants sans leur laisser le choix. Puis soudain, alors que le Cosmos de l'Hippocampe se mélangeait à la Tempête qu'il venait de créer, une silhouette fit son apparition aux côtés de Tristan. Un vieil homme barbu, tenant une conque dans ses mains, et désignant soudainement Philippe alors qu'un Tourbillon venait le frapper de plein fouet.

Borée...



Et alors que les tourbillons entouraient Philippe, le vieil homme disparut pour laisser place à un second vieillard, tenant un bouclier dans sa main, tandis qu'une pluie de gigantesques grêlons s'abattait sur le Général des Ombres.

Cécias

Ainsi s'enchaînèrent les noms des Huit vents maîtrisés par Tristan, déclenchant rafales et pluies de cendres incandescentes sur son adversaire. Une explosion de flammes et cendres illumina alors l'aire de combat, empêchant quiconque de poser les yeux sur l'affrontement avant que finalement, les protagonistes ne réapparaissent, une gigantesque tour octogonale trônant à quelques mètres de l'Hippocampe. Sur chaque face de la tour, le visage rieur d'un des huit protecteurs du Général et en son sommet, son adversaire immobilisé par un vent d'une puissance inimaginable...

A ton tour Haiken. Et ne rate pas ta chance.

Revenir en haut Aller en bas
Panthéon


Maître du Jeu
avatar

Messages : 2980

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur:

MessageSujet: Re: [1749] L'embrasement de Carthage (Haiken / Tristan)   Lun 11 Mar - 23:24

Le corps lourd, les avant bras déchirés, Philippe avait tenté une dernière fois de contrer la fulgurance des attaques des serviteurs de Poséidon. Il souriait de se sentir libre et il s'écroula sur le sol en laissant une boussole dorée s'échapper de ce qu'il lui restait d'Ecaille sombre. Depuis des mois, il avait combattu pour un idéal et avouait sa défaite sans rechigner, la traîtrise de son Maître avait été celle de Huitzilopochtli au moment où il s'y attendait le moins. Il ferma les yeux en laissant quelques mots sortir de sa bouche dans un dernier râle :

- " Cette boussole est le moyen de vous libérer de la malédiction qui est tombé sur nous, trouvez la conque et libérer notre Maître de l'influence de son Conseiller invisible ! "


Frappant des mains, Porthos approcha et ramassa la boussole avant de la poser dans la paume du Dragon des Mers. Il regarda son alter ego avec un sourire de satisfaction et il s'approcha alors de la carte stellaire pour la fixer un long instant. Une aura dorée s'échappa de ses épaules au moment où il laissa apparaître un pont de lumière qui permettait d'avoir accès à la carte tenue par la statue de l'ancienne relique de Poséidon. Le temps était venu de reconquérir l'ancien savoir et il se retourna alors vers eux après cet étrange office.

" Haiken, Tristan, vous avez accompli une chose assez forte pour que j'en parle au Seigneur Poséidon à son retour qui ne serait tardé dans les années à venir, son âme repose à Jamir actuellement sous la protection d'un ancien Saint connu pour être un descendant direct des habitants du Peuple de Mu. Le Grand Héritage, le secret qui fit s'embraser le monde, doit rester entre les mains de Poséidon et vous avez oeuvrer ici avec célérité et nous avons en plus les moyens de retrouver la conque sacrée de Triton qui avait disparu en même temps que son possesseur. La carte stellaire est faite en orichalque et en gammanium, le même alliage que celui des armures d'or d'Athéna. Prenez en soin, vous en êtes désormais les possesseurs. Haiken, juste pour information, la carte permet de lire aussi le destin des étoiles pour le peuple des Mers, une fois que le seigneur Poséidon aura nommé un nouveau Prêtre, tu les lui donneras, ainsi il nous guidera avec l'appui de la science atlante. Allez, je vous laisse, je voulais voir une chose et j'ai eut confirmation... "

Dans un élan, Porthos ouvrit un portail vers Atlantis mais il sentait que les regards des deux Généraux n'étaient pas un sauf conduit de départ. Ils e retourna alors pour écouter les questions qui allaient suivre certainement...


Revenir en haut Aller en bas
Menelaos


Nouvel Éveillé


Messages : 3875

Feuille de Personnage :
HP:
0/0  (0/0)
CS:
0/0  (0/0)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [1749] L'embrasement de Carthage (Haiken / Tristan)   Lun 11 Mar - 23:25

Victoire de Haiken et Tristan !

Vous pouvez aller demander vos gains et mettre à jour votre FT.

(Le RP continue ici même si vous le souhaitez, sinon, Porthos s'en va)
Revenir en haut Aller en bas
Haiken


Général
Général
avatar

Messages : 1746
Armure : Dragon des Mers

Feuille de Personnage :
HP:
170/170  (170/170)
CS:
190/190  (190/190)
Dieu Protecteur: Poséidon Poséidon

MessageSujet: Re: [1749] L'embrasement de Carthage (Haiken / Tristan)   Sam 23 Mar - 14:52

Lentement, le corps de Philippe tombait sur le sol, complètement terrassé par la puissance des attaques qui lui avaient été porté. C'est à ce moment que, à bout de forces, Haiken tomba à genou, faisant exploser la dimension dans laquelle il les avaient transporté par la même occasion.

Le Dragon des Mers n'avait tout simplement plus assez de forces pour maintenir sa reproduction du Triangle des Bermudes ouvertes. Tous les protagonistes étaient alors de retour dans la bibliothèque de Carthage. La respiration de Haiken était lente et semblait difficile, mais un sourire animait son visage. L'expression de ses yeux laissait comprendre à quiconque que ce combat l'avait empli de joie. Malgré tout ce qu'il aurait pu dire, Huit et Phil avaient été des adversaires redoutables et le Dragon des Mers avait dû donner le maximum de lui-même pour en venir à bout. Mais c'était pour cela, pour se battre de toute son âme qu'il était encore au service de Poséidon. Se battre ainsi lui permettait tout simplement de rester en vie!

En tombant de tout son long sur le sol, une boussole s'échappa du corps de Phil et roula lentement quelques mètres. C'est part la voix du Général des Ombres que les Marinas apprenaient ce qu'était cet objet.

- Cette boussole est le moyen de vous libérer de la malédiction qui est tombé sur nous, trouvez la conque et libérer notre Maître de l'influence de son Conseiller invisible !

Une révélation qui surprenait le Dragon des Mers. Le Masque ne serait-il donc pas leur véritable ennemi? Toute cette histoire semblait réellement compliqué, et plus encore maintenant qu'il était complètement exténué. L'homme brun qui les avait rejoint, et qui semblait en connaitre un rayon sur les dimensions, étant donné qu'il avait aidé Haiken à invoquer le roi des Dragon des Mers, s'approcha alors du corps de Phil et prit la boussole qu'il alla remettre à son neveu. Haiken ne savait toujours pas que cet homme était un membre de sa famille. Puis, Porthos s'en allait observer la carte que Tristan avait réussi à protéger, avant de s'exclamer de la sorte.

- Haiken, Tristan, vous avez accompli une chose assez forte pour que j'en parle au Seigneur Poséidon à son retour qui ne serait tardé dans les années à venir, son âme repose à Jamir actuellement sous la protection d'un ancien Saint connu pour être un descendant direct des habitants du Peuple de Mu. Le Grand Héritage, le secret qui fit s'embraser le monde, doit rester entre les mains de Poséidon et vous avez oeuvrer ici avec célérité et nous avons en plus les moyens de retrouver la conque sacrée de Triton qui avait disparu en même temps que son possesseur. La carte stellaire est faite en orichalque et en gammanium, le même alliage que celui des armures d'or d'Athéna. Prenez en soin, vous en êtes désormais les possesseurs. Haiken, juste pour information, la carte permet de lire aussi le destin des étoiles pour le peuple des Mers, une fois que le seigneur Poséidon aura nommé un nouveau Prêtre, tu les lui donneras, ainsi il nous guidera avec l'appui de la science atlante. Allez, je vous laisse, je voulais voir une chose et j'ai eut confirmation...

Après avoir terminé cette phrase, l'homme semblait être sur le départ. C'était tout simplement impossible que Haiken le laisse partir, il avait trop de questions à lui poser.

- Eh! Une minute mon grand! Crois pas que je vais te laisser partir comme ça.

Il se lança alors à sa poursuite pour stopper sa route, mais le Dragon des Mers était à bout de force et tituba, manquant de peu de tomber à terre.

- Je sais toujours pas qui t'es!

Haiken, à cause de sa blessure à l'oreille n'avait en effet ni entendu son nom, ni même qu'il avait référence à lui comme étant de sa famille.

- Et comme t'es entré dans ma dimension? Et l'invocation comment ça se fait que tu la connaisse également? Et c'est quoi ces histoires d'héritages? J'y comprends rien, je veux juste savoir qui est le Masque et où est mon père! T'as l'air de t'y connaitre, tu dois probablement avoir une réponse à me donner!

Attendre le réveil de Poséidon lui paraissait trop long. Si cet homme pouvait lui donner les informations qu'il désirait tant, il n'avait pas l'intention d'attendre encore quelques années pour savoir où était l'homme qui avait tué sa mère et de qui il voulait absolument se venger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [1749] L'embrasement de Carthage (Haiken / Tristan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1749] L'embrasement de Carthage (Haiken / Tristan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-