RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1750] Like a mermaid dive [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dormin


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 237
Armure : Jardinage, natation, cuisine, peinture, se faire des relations dans chaque camp, passer du temps en famille.

Feuille de Personnage :
HP:
120/150  (120/150)
CS:
160/170  (160/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: [1750] Like a mermaid dive [solo]   Lun 13 Aoû - 2:51

Voilà un certains temps qu'ils se trouvaient en Avalon. Si le temps suivait son cours, il lui avait parut tellement plus long... Le stress occasionné par ses retrouvailles avec Adrix l'avaient tout simplement ruiné sur le coup. Ou plutôt était-ce tout ce qui venait avec lui. En même temps... Qui aurait pu se remettre d'une pareille nouvelle? Un simple mortel aurait sans doute sombré dans la folie et s'en serait remis à de bas moyens de s'en sortir... Suicide, meurtre, fuite... Les moyens étaient aussi sombres que divers... Mais l'idée n'avait pas effleuré le Capricorne. Certes! La situation était des plus bizarres... voire des plus dérangeantes.

Mais elle n'en restait pas moins concrète! Elle était réelle autant que son ami lui ayant été rendu. Et pour ça il était reconnaissant. Oui! Il avait de nouveaux compagnons d'armes avec lesquels il semblait bien s'entendre jusqu'à présent. Il n'avait pas pu tous les rencontrer, certains ayant choisi de se retirer chez eux durant ces quelques années de "paix". Mais ceux qu'il avait croisé lui avaient paru fort sympathiques et il en était soulagé tant qu'heureux. Il était persuadé de pouvoir tisser des liens d'amitié avec, mais... Jamais ils ne remplaceraient ceux qu'il avait perdu il y a 1300 ans.

La présence de l'ex-poisson était donc une chance incroyable et il profitait de celle-ci. Son état cependant épuisait le gold saint qui devait se couper en quatre pour répondre aux besoins du blondinet. S'il était heureux d'avoir son compagnon près de lui, ses caprices lui rappelait le poids de la fatigue ressenti au service de Narcisse du Capricorne. Et en celà, il menaçait de craquer régulièrement, malgré sa bonne volonté. Et c'était tout sauf ce qu'il voulait montrer de lui. Aussi avait-il interdit aux servants du château de s'occuper directement de son camarade. Il serait seul à porter le poids de cette responsabilité.

Il ne voulait pas qu'on abuse des gens de son royaume et assumer cette tâche par lui même lui tenait à coeur. De plus, si on pouvait éviter d'ébruiter cette histoire, c'était d'autant mieux... Pour autant, il ne détestait pas la situation. Même si c'était très éprouvant par moment, elle lui permettait de se rapprocher de son ami retrouvé et surtout... il allait avoir une famille. Sa propre famille. Cadeau inespéré! ET en cela, il était très excité de goûter à cette expérience là.

Mais avec tous ces évènements, il en avait négligé son entrainement. Ce matin, il décida d'aller se ressourcer au bord de la mer, ayant trouvé une plage familière aux alentours. Il s'était levé avant l'aurore, laissant Adrix dormir un peu seul. Il serait revenu avant son éveil, du moins l'espérait-il. Il retira ses chaussures pour descendre sur le rivage. Sentir le sable sous ses pieds, frais et doux... Quel bonheur. Il communiait avec son élément naturel. Il ôta son manteau et sa couronne et les accrocha à un arbre non loin. Il ne serait pas dérangé, personne ne savait où il était parti et personne ne l'avait suivi. Il en était certains. Il n'aurait aucun soucis.

Le Gold saint s'avança sur cette plage, seul, appréciant l'embrun et le vent venant caresser son visage et jouer dans ses longs cheveux rouges. Voilà trop longtemps déjà qu'il ne s'était pas senti autant chez lui... Même le froid de ses terres natales n'arrivaient pas à faire pâlir la bonne humeur qui s'emparait de lui. Habillé d'une tunique blanche, sa taille et sa poitrine ceinturées d'étoles pourpres, un pantalon de toile sur les jambes, il s'avance vers l'eau jusqu'à ce que ses pieds rencontre le flux et le reflux des vagues... Cette sensation... Cette eau froide et cette couleur émeraude à perte de vue. Il était... Chez lui.

    "Aaaah... Voilà ce qui me manquait. Ici, j'y arriverai."
Revenir en haut Aller en bas
Dormin


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 237
Armure : Jardinage, natation, cuisine, peinture, se faire des relations dans chaque camp, passer du temps en famille.

Feuille de Personnage :
HP:
120/150  (120/150)
CS:
160/170  (160/170)
Dieu Protecteur: Athéna Athéna

MessageSujet: Re: [1750] Like a mermaid dive [solo]   Jeu 16 Aoû - 20:38

L'eau était froide. A chaque fois que l'eau montait à ses chevilles, il sentait son corps s'engourdir comme pris d'un gros frisson. Oui... C'était ce qui lui fallait. Cette mer là n'avait rien à voir avec celle bordant le sanctuaire. Elle était plus vivifiante, plus fraiche, plus vigoureuse. C'était sa mer, celle qui l'avait vu naitre et à qui il appartenait. Comme un enfant qui retrouve sa mère, il s'avance dans l'eau sans crainte, le sourire aux lèvres. Il a à présent de l'eau jusqu'aux genoux. La force des vagues augmentaient à chaque pas qu'il faisait vers le large. Finalement, il entre dans l'eau qui arrive à son abdomen. Il porte le frais de l'eau jusqu'à sa nuque et ses bras et inspire à fond.

Face à lui, les premiers rayons du soleil pointaient à l’horizon. Aaaah... oui, le vent, la mer, le sable et l'aurore. Il était bien chez lui. Prenant une impulssion sur ses jambes, le saint bondit en avant et plonge dans une vague naissante avant qu'elle n'aille s'écraser sur le rivage plus loin. Le voilà à présent dans l'eau salé, couleur émeraude. Quel plaisir de se sentir si léger et agile d'un coup. Il glissant dans les courants, se jouant de la gravité. Si Adrix avait des ailes, lui était aussi agile sous l'eau que l'aurait été une sirène. Dormin était maître de son élément et même s'il n'était point marina, la mer d'émeraude était son berceau.

Le jeune roi s'éloignait de la côte, prenant une impulsion au sol lorsqu'il sentait le besoin de remonter pour respirer, histoire de crever plus facilement la surface. La vitesse était grisante, qu'il aimait cette sensation lorsqu'il entrait à nouveau dans l'eau pour filer comme une fusée, les bulles d'air qu'il générait à chaque impact chatouillant ses flancs. Plus il s'éloignait et plus l'eau devenait froide... mais aussi peuplée. Non loin, il entendait à présent de curieux chants venir du large. Harmonieux... ils n'avaient rien à envier à ceux des sirènes. Tantôt gémissement, d'autres fois grincements et autres claquements, des marsouins se regroupaient non loin.

Dormin n'avait jamais pris le temps de vraiment nager si loin autrefois. La guerre ayant secoué son domaine au Vème siècle ne lui avait guère laissé le luxe de se détendre et de s'adonner à ce genre de plaisir. Curieux tant que le rouquin, un marsouin se détacha du groupe pour venir à rencontre. Le sol était bien loin d'eux, si profond que Dormin peinait à évaluer la distance les séparant du sable. Se risquer à plonger si bas n'était pas une bonne idée pour un humain. Il tendit la main qui rencontra doucement le nez de l'animal. Il apprécia le contact de la peau douce et lisse du Dauphin commun.

Il était assez rare d'en voir dans des eaux si froides, mais nous approchions d'Octobre, date à laquelle ces créatures se reproduisaient, voire donnaient bas. La fin de la période des amours qui avait commencé en Juin. Le Dauphin glissa sous la main de Dormin jusqu'à ce que celle-ci rencontre la petite nageoire dorsale et qu'il s'y cramponne. Le petit cétacé entraina alors Dormin dans un formidable ballet aquatique, le trainant avec lui contre la pression de l'eau et dans les courants et l'aidant à remonter respirer lorsqu'il sentait son camarade de jeu esquisser un geste vers le haut.

Revenir en haut Aller en bas
 

[1750] Like a mermaid dive [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-