RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
Bienvenue sur Saints Of The Past !

Venez rejoindre la communauté des Chevaliers du XVIIIème siècle, à l'époque de Shion et Dohko, incarnez votre propre personnage, choisissez votre Armure et participez à l'histoire de l'ancienne Guerre Sainte !

Veuillez vous connecter ou vous inscrire


RPG Saint Seiya : Saints Of The Past
 

Partagez | 
 

 [1750] Passé de celui qui était née sous l'étoile de la violence... [Entrainement Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: [1750] Passé de celui qui était née sous l'étoile de la violence... [Entrainement Solo]   Jeu 16 Aoû - 20:22

Palais de la Mort, au dessus de l'Amérique Latine

Qui pouvait se vanter d'avoir eu tout ce qu'il désirait ? Qui une fois après avoir réalisé tous ses souhaits pouvait se poser l'insignifiante question: Et après ? Cette question était bel et bien présente dans l'esprit de la Déité aux large ailes d'argents qu'était le maitre incontesté de l'une des deux plus puissantes forces de l’Univers... Ce jour là, devant la grande cheminé taillé a même la terre de son passé: on pouvait voir celui qui était devenue la nouvelle incarnation du dieu de la mort dans cet ère; douter pour la première fois de sa nouvelle existence face au feu grandissant devant lui à l'unique question torturant son esprit et dont il ne pouvait connaitre la réponse sans toutefois chercher celle-ci à l'intérieur de lui même... Et après ?

La lumière rougeoyante qui éclairait l'intérieur du Donjon céleste crée par le dieu de la mort depuis la grande cheminée trônant dans le cœur du palais, couvait l'anciennement nommé Rochel et sa compagne de sa douce chaleur ainsi que de sa légère flamboyance jusqu’à ce que Thanatos ne s'éveil à cette sensation le titillant avec assez d'insistance pour quitter le confort de l'étreinte de sa belle: forçant alors les iris argentées du Dieu à se dévoiler face la lumière dont l'éclat ne put atteindre la jeune femme endormie à ses cotés, le corps d’albâtre ainsi que les ailes de la divinité faisant écran à cette lueur grandissante au fur et a mesure que Thanatos l'observa; regardant les flammes avec un certain intérêt mué par une étrange nostalgie à cette vision ardente. Thanatos se surprit a sourire avant de lentement lever l'une de ses mains d'une blancheur angélique en direction des flammes jusqu’à ce que celle-ci pénètre l'entrée de la cheminée et se retrouve au millieu du braiser: Cependant, au lieu de sentir fournaise et brulure le jeune dieu pouvait observer que le feu avait évité sa main de façon à ne pas entrer à son contact comme si l'élément avait peur du toucher de la divinité. La main du dieu de la mort se tenait au milieu des flammes sans qu'aucune n'essaye de venir lécher sa peau...

La chose fut des plus amusante pour Thanatos qui saisit alors l'une des flammes pour l'emprisonner dans sa paume: la gardant prisonnière entre ses doigts jusqu’à ce que celle-ci finisse par disparaitre complétement. Mourant dans la main du dieu de la mort complétement consumé par celui-ci... Le regard de la divinité changea alors d'éclat pour rayonner d'une lueur divine tandis que la flamme renaissait entre ses doigts sous l'apparence d'un foyer de feu noir. Noir comme l'était celui qu'il maitrisait par le passé... Noir comme celui qui brulait dans le coeur de celui qui était née sois l'étoile de la violence.

"Ce feu... Me rappelle celui qui brulait autrefois entre mes doigts... C'est avec lui que j'ai grandit avant de devenir celui que je suis maintenant... Celui que je devais être... Un signe avant coureur peut être ?"

Le feu s'éleva lentement de sa main et se dispersa face à lui pour venir écrire en lettre de feu un nom connue de lui seule, un nom dans la seule prononciation le renvoya plus de deux siècles en arrière: un nom qu'il s'était approprié et qui fut sa plus grande force.

"Rochel... Sanders..."

Terminât-il dans un soupire alors que dans sa mémoire: il retrouvait le jeune homme qui portait ce nom.
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [1750] Passé de celui qui était née sous l'étoile de la violence... [Entrainement Solo]   Sam 18 Aoû - 2:27

C'est ainsi que plongé dans son passé, le jeune dieu retrouvait peu à peu l'homme qu'il était autrefois jusqu’à retrouver le spectre impitoyable qui traça dans le sang sa destiné future... C'est ainsi qu'avec l'aide de ses pouvoirs le dieu de la mort retrouva l'origine de son existence: il découvrit l'être qui avait donné naissance à Rochel Sanders en mourant sous la main de la déesse de la guerre et de son plus juste cheval, c'était il y'a plus de deux cent cinquante ans...

Sanctuaire d'Athéna, 250 ans avant l’ascension de Rochel en tant que dieu de la mort.

Avant d'être Rochel: l'homme à la longue crinière blanche se nommait Minos du Griffon, il était l'un des trois impitoyable et redouté juge des Enfers, généraux de l'empereur Hadès et descendant direct de la lignée de Zeus le roi des dieux. Juge au physique d'ange, noble et cultivé dont le pouvoir n'avait d'égal que l'égo incommensurable que possédait le juge des Enfers ainsi que le mépris et le sadisme dont il faisait preuve avec ses ennemies jusqu’à devenir l'une des figures cauchemardesques des légions dorées d'Athéna dont il s'était autoproclamé bourreau suite à mainte victoire et massacre dans le camps de la déesse sacrée. Le juge du Griffon avait vécu une existence plusieurs fois millénaire à travers les époques en changeant d'hôte à chaque fois que les chevaliers d'Athéna pensèrent en avoir fini avec lui: lourde erreur contre celui qui une fois tombé en Enfers, ressurgissait du sombre royaume avec une nouvelle enveloppe charnel et le désir exacerbé d'une multitude de souffrance; Minos était un véritable diable vivant.

Le juge des Enfers de cet âge sombre avait eu tout ce qu'il désirait que ce soit de gré ou de force: il avait bu les plus délicieuses liqueurs de son monde, avait gouté à la chaire des plus délicieuses vierge qui eurent le malheur de croiser son chemin; mais rien n'était plus jouissif pour ce dément que le plaisir qu'il pouvait ressentir dans un combat à mort: c'est ce qui aura alors raison de lui dans la maison de la balance lors de la guerre sainte précédente vielle de plus de deux cent cinquante ans aux jours de Thanatos.

Ce fut à l'intérieur de la septième maison du Zodiaque que la destinée de Minos changea du tout à tout lors de son ultime combat avec le gardien de ce temple: Le chevalier d'or de la balance. Le combat fut d'une rare intensité où maitrise et vivacité primaient sur la force brute: Minos affrontait son opposant à l'aide de sa technique de fils cosmiques afin de prendre possession des mouvements de son adversaire mais ne put franchir les boucliers de la balance ni le reste de son arsenal doré, c'est celui-ci qui vainquit le Griffon aprés avoir brisé ses ailes ainsi que ses griffes comme preuve de la défaite du monstre qui avait torturé nombre de chevalier depuis de nombreux siècle; Minos fut alors livré à la déesse de la guerre couvert de chaine ainsi que les mains et les poignets manquant.

Pourtant malgré son état déplorable: Minos avait trouvé la force de faire rugir une nouvelle fois son orgeuil et s'attira de la sorte les foudres de la déesse de la victoire qui pour le punir de tous ses crimes; décida d'arracher son âme de son corps pour en emprisonner la moité dans son noir surplis tout en forçant l'autre à se réincarner sur terre. Détruisant alors le cycle de Résurrection du juge des Enfers à présent prisonnière de sa nouvelle condition de mortel...

Ce fut lors que Minos relâcha son dernier souffle que l'enfant qui portera le nom de Rochel poussa son premier cri: c'était la fin du Griffon.



Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [1750] Passé de celui qui était née sous l'étoile de la violence... [Entrainement Solo]   Lun 20 Aoû - 2:22

Minos avait tué ce jour là de la main de la déesse guerrière et aurait dû retourner en Enfer pour y renaitre, mais la déesse de la victoire en avait décidé autrement en brisant l'âme du juge des Enfers d'un coup de Niké: l'âme de Minos s'est alors fragmenté en trois morceau distinct sous la forme de son âme de spectre qui se réfugia dans son surplis, sa part de ténébre qui se perdit dans l'immensité terrestre par la main d'Athéna et sa part d'humanité que la déesse réincarna instantanément à des centaines et des centaines de lieu de là dans un petit village perdu dans les montages de France. C'est ainsi que commençait l'histoire de celui qui se tenait à présent dans les cieux à la recherche de réponse...

France, 15 ans aprés la mort de Minos du Griffon par la déesse Athéna et 235 ans avant l'ascension de Thanatos

L'aventure de Thanatos se révéla sous les traits d'un jeune adolescent d'une quinzaine d'année qui grandit dans un petit village situé dans la frontière entre l'Italie et la France, le jeune homme avait vécu ses toutes premières années dans une famille des plus pauvres et des plus nombreuses sans pére pour l'aider à grandir tel que devrait l'être tous fils cherchant naturellement à ressembler à son géniteur. Rochel n'avait pas eu cette chance et dû même dés son plus jeune age à prendre les responsabilités de son pére avec sa famille, chose que le garçon grandissant fit sans se plaindre pendant plusieurs années où il veillait sur les siens jusqu’à ce que sa place ne soit "usurpé" à ses yeux par l'arrivé d'un homme avec qui sa mére s'était mit en ménage: créant alors un fossé entre le jeune garçon et celui qui lui avait volé ce qu'il était pour sa famille. Une violente dispute eu lieux entre les deux individus, un dispute qui en résultera par la fugue du jeune homme sous le regard horrifié de sa famille par les gestes brutaux qu'eut Rochel envers son beau père qu'il blessa de colère avant de s'enfuir.

Trois jours s'étaient écoulé avant que le jeune fugueur a bout de volonté ne décide de revenir chez lui: c'est en retournant dans son village que le jeune homme découvrit le monde de la chevalerie ainsi que sa violence perpétuel sous la forme de deux chevalier manipulant le feu en train de s'affronter dans un déluge ardent. Rochel resta figé à la vision de ses flammes s'entrechoquant les unes contre les autres jusqu’à complétement embraser le ciel: dévorant les cieux de leurs fureur brulante jusqu’à ce que de ce ciel de feu ne tombe une immense orbe de flamme sur le village, anéantissant la quasi totalité des habitations sans pour autant épargner l'enfant qui à l'instant de se faire engloutir par les flammes, vit naitre devant lui un feu des plus noirs tel un rempart sombre dévorant les flammes dirigé contre lui.

Rochel avait survécu par la première manifestation de ce qu'il était réellement: son cosmos ténébreux s'était éveillé en réponse à celui des deux chevaliers dont l'action combiné aurait pu incinérer vif le jeune homme tel un mécanisme d'auto défense, comme s'il subsistait encore quelque chose du spectre qu'il avait été... Mais cela Rochel ne le savait pas et n'y prêta pas plus d'attention quand il vit la maison dans laquelle il avait grandit avait été réduite en un champ de ruine et de mort sous la force d'une flamme si puissante qu'elle avait fait fondre la pierre elle même. Les larmes coulant sur son visage, pris de folie le jeune garçon fonça en hurlant dans ce qu'il restait de sa maison tel un enragé: déblayant ce qu'il pouvait de ses mains qui se couvrait alors de brulures par tous ce qu'il touchait sans même qu'il n'y prête attention; il devait retrouver les siens. Malheureusement pour lui: il les retrouva tous mort et calciné malgré ses pleurs et ses larmes.

Mort... Ils étaient tous mort... Sans lui... Il aurait dû rester... C'était de sa faute il aurait dû les protéger... Tous se mélangeait dans la tête de Rochel jusqu'a ce que dans un cri de désespoir: il ne fasse jaillir son cosmos sous la forme d'une explosion de flamme aussi sombre que la folie qui le possédait en cet instant. Ce déploiement de force attira alors l'un des deux chevalier responsable de la destruction de ce village: celui-ci possédait une armure de couleur sombre portant de courtes ailes dans le dos, il se révélera plus tard en tant qu'étoile céleste de l'armée d'Hadés au jeune garçon dont la folie et la peine le poussa à s'attaquer à cet individu qui n'eu aucun mal à neutraliser le jeune enragé.

Rochel voulait mourir et c'était pour cela qu'il s'était attaqué à cet homme avec l'espoir fou que celui-ci l'enverrait auprés des siens. Coup du sort ou simple coïncidence: ce personnage apprit à l'adolescent qu'il existait une autre façon de rejoindre les morts sans pour autant perdre la vie... Celle-ci consistait tout simplement à rejoindre les rangs d’Hadès et de vaincre ses ennemies.

L'enfant accepta sans condition même si pour cela il devait conclure un pacte avec le diable lui même: c'est alors que Rochel devint l’apprenti de ce spectre qui décida de l'entrainer pendant cinq longue année pour développer son potentiel meurtrier tout en recherchant de quelle étoile il pouvait être la réincarnation... Ce fut une fois sa cinquième année passé qu'une étoile se mit à briller pour le jeune garçon agé alors d'une vingtaine d'année sous le soleil de Ré: lorsque que Rochel retourna auprès de son maitre sous la forme d'un ange noir en transportant le cadavre d'un ancien spectre déchu.

Rochel du Bénou de l'étoile céleste de la violence vit alors le jour.


Revenir en haut Aller en bas
Thanatos


Nouvel Éveillé
avatar

Messages : 5157
Armure : Massacrer a tout va et profiter de son chateau avec sa Compagne

Feuille de Personnage :
HP:
400/400  (400/400)
CS:
440/440  (440/440)
Dieu Protecteur: Hadès Hadès

MessageSujet: Re: [1750] Passé de celui qui était née sous l'étoile de la violence... [Entrainement Solo]   Dim 23 Sep - 18:27

Pendant cinq longue année: Le jeune garçon avait été entrainé sans relâche par son maitre spectre au rudiment du combat, de la maitrise du cosmos et aux technique propre à l'élément maléfique dont il disposait lors de son éveil. C'est celui-ci qui permit au spectre céleste d'orienter son apprenti Rochel vers l'étoile dont il cherchait la lumière dans l'obscurité, lui traçant un chemin de violence sans fin jusqu'au continent africain où se réfugiait dans l'un des plus vieux temples d’Égypte un scélérat de la pire espèce aux yeux des guerriers d’Hadès. Celui-ci aurait du périr par la volonté du sombre monarque mais, Hadés informé de la découverte d'un futur spectre au potentiel des plus impressionnant; décida de laisser le lâche en vie: Ordonnant alors au spectre chargé de l'entrainement de Rochel que celui-ci élimine le traitre en tant qu'épreuve final... Épreuve que le nouveau spectre du Bénou accompli en faisant sauter le temple ancien où se cachait le traitre pour fêter son intronisation dans les rangs du sombre monarque.

Enfer, 20 ans après la mort de Minos du Griffon par la déesse Athéna et 230 ans avant l'ascension de Thanatos.


Rochel avait accompli sans le savoir sa première mission pour l'empereur des ténèbres: celui-ci l'avait choisi pour devenir son assassin personnel, son nettoyeur dans le monde des hommes, son chien pour ainsi dire... Ce n'est qu'une fois arrivé devant le trône de sa majesté Hadès que le jeune Bénou découvrit qu'il existait des forces un millier de fois supérieur à la sienne, le contraignant dés lors à la docilité sous le regard impitoyable du monarque de jais. L'oiseau des ténèbres compris du premier regard la mesure de la puissance de cet être pourtant si chétif à ses yeux avant de prêter serment de vassalité: Jurant sur son honneur et sa vie de Spectre de protêger le sombre empire et ses dirigeants de toutes ses forces, demandant au maitre des lieux sa pitié afin que celui-ci permettent à la famille du Bénou de pouvoir vivre en ce royaume avec le moins de souffrance possible... Devant cette demande des plus saugrenus, le dieu des Enfers émit un rire des plus amusé avant de lui ordonnait sa prochaine mission: souriant au jeune et naif spectre tout en lui promettant de lui accorder cela, sachant sans crainte que si les âmes des siens ne seraient en ce royaume ce siecle, ils reviendront au suivant. Le spectre du Bénou hélas ne le savait pas et accepta sa mission sans savoir qu'il avait été trompé...

Le Seizième siècle fut traversé des multiples missions et assassinat du chien d'Hadés: passant du meurtre à l'extermination de masse, le spectre au feu noir traversa le monde de part en part, massacrant village et individu de par les années sans scrupule et sans répit tout en maquillant ses œuvres afin que nul ne doute que les spectres œuvraient toujours sur Terre malgré la défaite de la dernière guerre Sainte. Le Bénou participa aux Guerres Hongroises, a la conquête de royaume entier ainsi qu'a la chute d'une multitude de seigneur et de roi en assassinant ceux-ci ou en fomentant des Guerres civiles toujours sous les ordres de son dieu. Tout en parcourant le monde, Rochel avait embrasé plus d'une mèche qui donna naissance a des insurrections et d'autre révoltes: il n’eut aucun continent où ses ailes ne purent le porter alors que vers la seconde moitié du siécle, sa mission ne changea de nature pour qu'ils partent a la recherche des Guerriers des divers royaumes traquant les siens. S'attaquant dés lors aux chevalier de toute nations dans les flammes de sa propre violence...

Ceci aurait pu continuer pendant tout le dix-septième siècle si le dieu des Enfers n'avait trouver une nouvelle utilité au spectre de l'étoile céleste de la violence: à la place d'un chien de chasse, celui devint maitre-Chien dont le devoir était d'entrainer les futures éveillés aux étoiles maléfiques. Son rôle était de rendre de mauvaise âme encore pire comme ce fut son cas lors de son apprentissage avec le spectre qui l'avait instruit le siècle précédent. Le bénou décida d'installer la multitude d’apprenti qu'il eu tout le long du XVII Siècle dans la forêt sauvage et encore non atteinte par l'homme de Yellowstone où il séjourna avec ses élèves pendant des années avant d'atteindre l'aube de l'époque du changement pour Rochel qui; devenue le gardien du Cocyte et le garde du corps de l'impératrice de l'Enfer: partit avec les spectres pour la Guerre Sainte déclenché par Poseidon en assassinant le grand pope de l'époque.

Arrivé avec d'autre guerrier au Sanctuaire d'Athéna: Le jeune oiseau de proie éternel s'en prit à la déesse Athéna dés qu'il sentit sa présence, celle-ci fut protéger par un chevalier à peine aussi âgé physiquement que le spectre de l'étoile céleste de la violence avant d'entrainer Rochel avec lui dans un combat qui réduisit la moitié de Rodorio en centre tout en incendiant l'autre moitié.

"Sérizawa du Lotus... Mon premier fait d'arme de cette Guerre Sainte, il fut un adversaire des plus redoutable... Mais la fleur de lotus la plus tranquille au monde ne pouvait contenir les flammes de ma propre violence..."

Marmonnât-il avant de se replonger dans ses souvenirs...


Le combat dont il ressortit avait été des plus après, cependant malgré la fatigue et les dégâts qu'il avait reçu: Rochel ne pouvait s'arrêter et s'envola plus avide de combat que jamais en direction des maisons d'Athéna; c'est là qu'il fit la rencontre du Chevalier d'or du Taureau, bien qu'épuisé par un autre combat celui-ci releva le défi du Bénou entre les piliers de sa propre maison. Un combat de force et de volonté s'imposa entre eux où l'expérience et la tehcnique du chevalier d'or prévalait sur la fougue et la hargne du spectre du Bénou pourtant moins affaiblit que lui: C'est aux prix d'effort surhumain et d'une leçon sur la force que le jeune spectre vainquit le chevalier d'or du Taureau. Enorgueilli par sa victoire, Rochel déclara ce temple comme le sien avant de rencontrer son destin en la personne d'une jeune femme blonde venue des contrés glaciale d'Asgard.

C'est lors de ce combat que le destiné brisé de l'Ancien Griffon quitta celle que lui avait imposé Athéna pour retrouver son cycle d'origine: C'est durant cette affrontement qu'il rencontra celle qui avait découvert qu'il restait encore un homme derriére le spectre ivre de rage et de sang qu'il était. C'était durant ce combat qu'elle accidentellement fit revivre l'être qu'il était jadis avant de marquer son corps d'une cicatrice encore visible aujourd'hui... C'était elle qui déclencha l'ascension de Rochel en Griffon une fois son cœur arrêté de son poing.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [1750] Passé de celui qui était née sous l'étoile de la violence... [Entrainement Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[1750] Passé de celui qui était née sous l'étoile de la violence... [Entrainement Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya : Saints Of The Past :: Histoires Parallèles :: Chroniques des Anciens Temps-